Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» Je servirai leur volonté | FoxDream
"Because Tenten... you saved me from the darkness." (Charlissa) - Page 3 EmptyHier à 22:38 par FoxDream

» Toutes les histoires ont leur histoire - ft. Clionestra
"Because Tenten... you saved me from the darkness." (Charlissa) - Page 3 EmptyHier à 21:32 par Clionestra

» {+18} Chance ou damnation ?
"Because Tenten... you saved me from the darkness." (Charlissa) - Page 3 EmptyHier à 21:17 par Jambreaker

» (padmachou) Amitiés et confidences
"Because Tenten... you saved me from the darkness." (Charlissa) - Page 3 EmptyHier à 16:33 par Maître des Univers

» "Avec un mensonge on va loin, mais sans espoir de retour" - Ft. Charly
"Because Tenten... you saved me from the darkness." (Charlissa) - Page 3 EmptyHier à 13:17 par Manhattan Redlish

» Un frère éloigné vaut moins qu'un voisin (avec Lexis)
"Because Tenten... you saved me from the darkness." (Charlissa) - Page 3 EmptyHier à 13:03 par Lexis

» Bad feeling
"Because Tenten... you saved me from the darkness." (Charlissa) - Page 3 EmptyHier à 9:18 par Lojzo

» hope it gives you hell
"Because Tenten... you saved me from the darkness." (Charlissa) - Page 3 EmptyHier à 9:07 par Lojzo

» Love, Death + Capitole
"Because Tenten... you saved me from the darkness." (Charlissa) - Page 3 EmptyDim 23 Juin - 23:37 par Lojzo

-17%
Le deal à ne pas rater :
PHILIPS Centrale vapeur HI5900/22 5,2 bar
59.99 € 71.99 €
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

"Because Tenten... you saved me from the darkness." (Charlissa)

Clionestra
Messages : 3958
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Dim 25 Juin - 1:53

Neji
Huyga

J'ai 21 ans et je vis à Konoha, dans le village caché de la feuille. Dans la vie, je suis ninja et je m'en sors bien puisque je suis un génie. Sinon, grâce à mes œillères, je suis célibataire alors que j'ai peut-être ou peut-être pas une femme incroyable qui tiens à moi.

"Because Tenten... you saved me from the darkness." (Charlissa) - Page 3 Fe2000959d2e655f821fa2bfb4d1fa714296d7f6
Il se fait attraper par la manche. Il ne comprend pas la suite dans son idée. Il la regarde faire et la suit. Il observe et attends alors qu’il se fait plaquer contre un mur dans une ruelle. C’était étrange. Il la regarde. Ne dit rien. La laisse. Il lui avait prit leur premier baiser comme une plume. Il voulait qu’elle prenne le second comme une tigresse. Il se laisse faire. Déplace ses lèvres vers elle, la laisse se caresser la peau avec sa bouche. Il aimait sa bouche et sourit à nouveau.

- Merci à toi, fit-il en faisant un geste doux de la tête pour montrer sa gratitude.

Il prend sa main dans la sienne, ne les regarde pas. Il sent. Il préfère regarder la jeune femme. Il ne pouvait pas la quitter des yeux. Il fait une petite pression. Elle la cachait. Pourquoi elle l’avait caché ? Elle avait honte ? Après tout, c’est vrai que c’était un Hyuga…. Elle ne pouvait pas vouloir être vue avec un Hyuga. Alors il desserre les mains, il pencha la tête solennellement et il reprend le chemin dans la rue. Là où, maintenant, il était visible. Même très visible. Il marchait à côté d’elle pour aller jusqu’à la pâtisserie de Choji. Il réfléchit comment il pourrait répondre à ça.

- Je me suis inscrit à cause de toi. Sur cette application. Tu m’as dit que je devrais parler plus, et je me suis dis que c’était une bonne idée. Si tu me pardonnes d’avoir essayé de parler à des inconnues alors que tu étais là, prête à m’écouter, je te pardonne d’avoir essayé de m’oublier.

Il ne sourit pas. Marche simplement doucement. Il ne montre aucun respect pour personne dans les rues. Il sait pourquoi où se trouve tout le monde. Il sait qui est qui, qui est où. Il sait comment il marche. Parce qu’il reste attentif à tout. Il est un ninja et il se doit d’être un génie. Un génie dans toutes les fibres de son être. Il reste à ses côtés et fini par demander dans une petite voix.

- Il y en a eu d’autres ? Des mecs avec qui tu as parlé je veux dire ?

Il se sent étrange. Il regarde à nouveau la main de la jeune femme, en faisant semblant de regarder tout autour. Il avait envie de la prendre … mais il lui fallait du temps. Il fallait aussi qu’il prévienne la branche principale. S’il sort avec une femme, il devait le dire au patriarche de la famille. Pour qu’il la valide. Parce que normalement on ne sort pas avec quelqu’un avec qui on ne veut pas plus. Et il fallait que la jeune femme soit acceptée par le chef Hyuga. Il se fige à peine. Imperceptiblement. Il se fige parce qu’il se dit qu’il n’a aucune envie que la jeune femme fasse parti de cette famille si … Comme lui. Neji était comme Hiashi. Il n’était pas quelqu’un de bien. Est-ce qu’il ferait souffrir Tenten en sortant avec elle ? Il se prend la tête. Il se pose trop de question. Et il ne dit rien. Il se tait. Et il garde ça en lui. En faite, il n’avait jamais pensé à Tenten autrement que comme sa coéquipière pour ça. Parce que sortir avec elle, c’était la mettre dans son clan. Mais … Mais il avait tout de même envie de l’embrasser à nouveau. Il avait envie de la prendre dans ses bras. C’était super étrange.  


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
HATAKE
Messages : 2255
Date d'inscription : 06/06/2020
Crédits : humanmgn

Univers fétiche : réel, hp, cyber, anime, dark et fluffy
Préférence de jeu : Les deux
Super Nana
HATAKE
Mer 28 Juin - 23:03

Tenten Ogawa
J'ai 19 ans et je vis à Konoha, au pays du feu. Dans la vie, je suis chunin dans l'équipe Gaï et maitre d'armes et je m'en sors comme je peux, c'est pas la folie, folie.



"Because Tenten... you saved me from the darkness." (Charlissa) - Page 3 Neji-ten-ten
Elle préfère regarder leurs mains pour plusieurs raisons. Elle évite les yeux de Neji, parce qu’elle les aime beaucoup trop. Et elle se dit que si elle se plonge à nouveau dedans, elle va aussi plonger de nouveau sur ses lèvres. Et c’est pas très raisonnable. Parce qu’ils sont de mission dessert. Parce qu’ils sont, dans une ruelle, certes, mais dans un endroit public quand même. Parce qu’elle ne sait pas embrasser aussi, et qu'elle ne veut pas faire n’importe quoi. Que ne ce soit pas agréable pour lui. Ou que ça le dégoute, erm. Et puis elle évite aussi de le regarder dans les yeux, parce qu’ils lui font un peu peur. Qu’elle a parfois l’impression qu’il peut tout lire à travers elle. Et là, tout de suite, elle n’a pas envie qu’il lise à travers elle. Combien son cœur bat fort. Ou combien elle a envie de l’embrasser, encore. Ce genre de chose que les jeunes femmes n’ont pas envie de montrer à celui dont elles sont amoureuses. Ce qui peut être plus difficile quand il s’agit d’un Hyuga. Même un Hyuga qui n’a rien vu pendant tout ce temps … Maintenant qu’il sait … bref.

Ils sortent de la ruelle et reprennent leur route vers la pâtisserie des Akimichi. Une adresse sûre. Tenten regarde les gens qu’ils croisent, furtivement, par habitude de s’intéresser à ce qu’il se passe autour d’elle. Et elle salue les quelques personnes qu’elle connaît, d’un signe de tête, d’un sourire et d’un signe de la main aussi. Elle a l’habitude de courir les rues pour faire des emplettes pour sa mère, ou pour son équipement, alors elle connait un peu de monde quand même. Le contraire de Neji qui reste froid. Comme à son habitude. Mais contrairement à d’habitude, il lui parle.

“Oh ça va. Je suis contente que tu ais essayé. Je suis encore plus contente que ce soit tombé sur moi bien sûr ! Mais … mais si tu avais parlé à une autre fille, ou … embrassé une autre fille … j’aurais été contente aussi. Pour toi. Triste pour moi, mais contente pour toi. Tu es mon ami avant … avant tout le reste.”

Avant d’être son coéquipier. Ou celui dont elle est amoureuse depuis des années maintenant. Neji est son ami. Alors elle aurait été contente de le voir s’ouvrir avec une autre. Même si ça lui aurait fait foutrement du mal. C’est la vie. Mais de temps en temps, comme maintenant, il semblerait que la vie soit bien faite.

Et puis la question du jeune homme la surprend un peu. Tenten sourit en coin et se penche un peu en avant, en continent de marcher, pour bien regarder le jeune homme et surtout qu’il voit son air taquin.

“Pourquoi ? Tu es jaloux ?”

Elle rit doucement en se redressant et réfléchit une seconde avant de répondre.

“Oui, je parlais à deux garçons. Un très étrange et étrangement touchant, que j’ai aidé à choisir entre deux autres filles. J’espère qu’il va bien … Il doit la voir bientôt normalement. Il avait si … fragile. En quelque sorte. Et un autre … à qui je me suis essentiellement plains de vous trois, héhé. Surtout de Gai-sensei et Lee. Et je crois bien que c’était un sensei en vrai. Je ne sais pas s’il est de Konoha, mais le genre gentil et posé. Genre Iruka-sensei, tu vois. T’imagines ça aurait été lui. Ca aurait été ultra bizaaaaarre.”

Tenten se marre. Bon. Il n’y avait de toute façon pas eu d’élan du cœur vers lui mais … en admettant que ça se serait fait. Se retrouver en date, après des sms romantiques, face à un sensei. Elle serait certainement morte de honte sur place.
Clionestra
Messages : 3958
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Jeu 29 Juin - 1:41

Neji
Huyga

J'ai 21 ans et je vis à Konoha, dans le village caché de la feuille. Dans la vie, je suis ninja et je m'en sors bien puisque je suis un génie. Sinon, grâce à mes œillères, je suis célibataire alors que j'ai peut-être ou peut-être pas une femme incroyable qui tiens à moi.

"Because Tenten... you saved me from the darkness." (Charlissa) - Page 3 Fe2000959d2e655f821fa2bfb4d1fa714296d7f6
Il se pose trop de question. Il se demande … si elle accepterait de faire partie de sa famille. Comment cela serait possible qu’elle accepte ? Il regarde cette main qu’elle balance contre son corps. Il regarde cette adorable main, qu’il avait envie de prendre, de caresser de la pulpe de ses doigts. Bon. Bon. Bon. Il se retrouve dans une impasse émotionnelle et avait bien envie de partir en courant comme un lâche. C’était la première fois que lui, le grand Neji, avait envie d’être un lâche en partant en courant. Pourtant, il ne le faisait pas… Parce que Tenten. C’était aussi simple que ça. Tenten. Son cœur battait dans sa cage thoracique et il le gérait comme il pouvait. Avec passion. Il savait comment faire pour ne pas perdre le contrôle. Il ne devait pas perdre le contrôle. Il ne pouvait pas perdre le contrôle. Il respirait doucement, lentement, oubliant qu’il était en train d’avoir peur.

Peur de Tenten. Peur de ce qu’elle devrait subir dans sa famille. Peur de … Peur qu’elle regrette ce qu’elle venait de lui offrir. Son premier et son second baiser. Son amour, aussi. Parce qu’elle l’aimait. Et lui ? Il l’aimait aussi. Il l’aimait mais c’était bizarre. Il l’aimait mais … il ne savait pas du tout comment il devrait pouvoir l’aimer. Comment il allait arriver à l’aimer, à lui montrer son amour … Tout ça, ça le dépasse. Il est totalement inconscient des choses.

- C’était le destin, fit-il avant de se figer, même si je ne crois pas que le destin nous dirige. Je ne suis pas tombé sur une autre fille, je suis tombée sur toi. Ne pense pas aux autres.

Parce qu’il était là. Il était tombé sous le charme de BoomB* ! Puis, il s’était dit qu’elle méritait toute son attention. Et il avait compris, doucement, avec qui il parlait. Il avait comprit doucement mais avait tout refusé. Puis, il s’était pris la révélation en pleine tête. C’était elle. Tenten. Alors, même s’il ne croyait plus au destin, il y avait quelque chose qui les lie. Il ne croyait plus au destin … mais … Il sortit son byakugan, à peine une seconde. Il observa son petit doigt, puis celui de Tenten. Il y avait un mythe qui racontait que les âmes sœurs étaient liées par le fils rouge du destin. Et il avait envie d’être lié à elle. Il réfléchit à la question, et il finit par pencher la tête. Pour dire oui. Il était jaloux. Il croit. En tout cas, l’idée qu’elle aurait pu trouver une autre personne, pour l’oublier, lui, ça ne lui plait pas. Alors oui, il était jaloux. Parce que les hommes dont elle parle, elle a pensé à les utiliser pour l’oublier.

- Demande lui, si ça t’inquiète ? Iruka-sensei n’est pas le genre à être gêné. Il est le genre à assumer tout ce qu’il fait ou pense. Fin. Même si au moins avec lui, je n’ai pas trop de rival.

Il se fige et regarde autour de lui. Il passe la main sur celle de Tenten, à peine un effleurement, pour lui montrer le chemin à l’intérieur de la pâtisserie Akimichi. Il sourit à la mère de Choji. Une belle et mince jeune femme qui semblait adorable (//Oui je change ça prout) elle leur sourit avec tendresse et douceur. Puis, Neji lui fait la commande avant de se tourner vers Tenten au cas où elle voulait quelque chose en plus. Il prendre une part, unique, de sa pâtisserie favorite à la brune. Et quand la mère Akimichi avait eu le dos tourné, il s’approche de Tenten et l’embrassa sur la joue avant de revenir à la caisse comme si de rien n’était.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
HATAKE
Messages : 2255
Date d'inscription : 06/06/2020
Crédits : humanmgn

Univers fétiche : réel, hp, cyber, anime, dark et fluffy
Préférence de jeu : Les deux
Super Nana
HATAKE
Mer 12 Juil - 10:33

Tenten Ogawa
J'ai 19 ans et je vis à Konoha, au pays du feu. Dans la vie, je suis chunin dans l'équipe Gaï et maitre d'armes et je m'en sors comme je peux, c'est pas la folie, folie.



"Because Tenten... you saved me from the darkness." (Charlissa) - Page 3 Neji-ten-ten
Le destin. C'était quelque chose dont il parlait beaucoup avant, Neji. A une époque où elle le savait résigné. Une époque où ses sourires étaient encore moins fréquents qu'ils ne le sont maintenant. Avant que Naruto ne lui fasse revoir sa vision du monde en la battant en duel à l'examen des chunins. Elle-même s'était faite exploser par Temari, et le mot est faible. Mais mis à part ses propres capacités, rien n'avait particulièrement été remis en cause de son côté. Alors que pour Neji, il en avait été autrement. Il avait été forcé de réfléchir à sa façon de voir beaucoup de choses. La jeune femme n'avait jamais trop su quoi exactement. Mais le ninja avait cessé de parler de destin. Et à partir de là, son comportement avait doucement changé.

Tenten avait toujours admiré Neji. Toujours. Mais c'est à partir de ce moment-là qu'elle avait commencé à l'aimer.

"Ouais. Des fois le hasard fait bien les choses."

Elle, elle ne croyait pas spécialement au destin. Et si elle devait lui trouver un nom, ce serait plutôt celui de hasard. Mais d'un autre côté, elle aimait aussi se dire que oui, il faisait bien les choses, de temps en temps. Un peu de justice. Ou quelque chose qui y ressemble. En tout cas, il avait non seulement fait en sorte qu'ils tombent l'un sur l'autre. Mais aussi qu'elle ne se retrouve pas au rencard le plus gênant de l'univers. Sans qu'elle n'ait quoique ce soit contre Iruka-sensei ! D'ailleurs … Tenten pince doucement l'arrière du bras de Neji.

"Eeeh !! Il est très très bien Iruka-sensei ! J'avais même un crash sur lui quand j'avais genre 7 ou 8 ans. Alors détrompes-toi ! Ça pourrait être un sacré rival !"

Elle le taquine un peu. Mais surtout elle prend la défense du sensei. C'est sur que c'est pas un grand ninja. Mais Tenten pense fermement qu'il n'y a pas forcement besoin d'être un grand ninja pour être un grand homme.

"Mais non, je vais pas lui en parler … De toute façon quique soit vraiment l'autre, on ne se parle plus alors je saurais jamais. Et je préfère ne jamais savoir, ahah !!"

La jeune femme suit Neji dans la pâtisserie des Akimichi et profite de la proposition qu'il lui fait pour se prendre une part de cheesecake aux fruits rouges. Elle le remercie et s'approche des présentoirs par curiosité gourmande. Elle regarde les autres pâtisseries exposées avec grand intérêt et ne remarque pas Neji qui s'approche. Elle se fait surpendre par son baiser sur sa joue. Rougit brusquement et ouvre le bec pour … répliquer un truc. Parce que clairement, protester, c'est pas le but non plus. Mais elle ne dit rien du tout puisque madame Akimichi revient vers eux pour les encaisser, et se contente d'envoyer un regard de faux reproches au ninja.

Elle ne dit rien du tout, jusqu'à ce qu'ils soient sortis de la boutique. Et là elle le pince à nouveau. Un peu plus fort que tout à l'heure. Toujours sans vouloir lui faire vraiment mal.

"Mais tu te moques de moi ?!"

Elle rit plus qu'elle n'est réellement indignée. Elle est plutôt carrément épaté d'un tel comportement de la part de Neji. A un tel point qu'elle se demande si c'est bien une taquinerie volontaire de sa part. Ou alors juste une maladresse. Elle ne sait pas trop. Mais en tout cas, Tenten trouve ça franchement adorable. Et un tout petit peu frustrant aussi quelque part. Parce qu'elle ne peut pas s'empêcher d'en vouloir plus. Elle a l'habitude de n'avoir rien du tout avec Neji, alors elle sait faire avec. Mais devoir faire avec "un petit peu" de Neji. C'est nettement plus dur. Enfin elle rit quand même. Le bouscule à peine de l'épaule alors qu'ils prennent le chemin du retour.

"Je ne savais pas que tu pouvais être taquin comme ça. J'aime bien … c'est rigolo en fait. Je vais avoir plein de nouvelles choses à découvrir à propos de toi. C'est sympa comme idée ..."
Clionestra
Messages : 3958
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Mer 12 Juil - 22:34

Neji
Huyga

J'ai 21 ans et je vis à Konoha, dans le village caché de la feuille. Dans la vie, je suis ninja et je m'en sors bien puisque je suis un génie. Sinon, grâce à mes œillères, je suis célibataire alors que j'ai peut-être ou peut-être pas une femme incroyable qui tiens à moi.

"Because Tenten... you saved me from the darkness." (Charlissa) - Page 3 Fe2000959d2e655f821fa2bfb4d1fa714296d7f6
Neji l’avait embrassé sur la joue. Parce qu’il en avait envie. Il l’avait embrassé sur la joue sans la prévenir, et dans le dos de la mère Akimichi, parce qu’il fallait que ça reste secret, pour le moment. Il l’avait embrassé parce qu’il se sentait bien, proche d’elle. Assez pour laisser ses lèvres courir sur sa peau. Il se demande si c’est normal. Il ne sait pas ce que son père a pu ressentir face à sa mère. Ni même si un Huyga homme avait un jour ressenti de l’amour. Il n’arrivait pas à imaginer un seul membre de son clan, amoureux. Sauf Hinata. C’était différent. Etait-ce seulement de l’amour qu’elle avait toujours ressenti pour Naruto ? Il n’en sait rien. Elle est mieux à Suna. Et lui ? Comment savoir si ce qu’il ressent pour Tenten n’était pas un stade plus d’amitié mais sans l’amour ? Il ne sait clairement pas être amoureux. C’était pour ça qu’il l’avait embrassé quand tout le monde avait le dos tourné. Parce qu’il en avait envie, et que cette envie douce et tendre qui le prenait aux tripes donne l’impression qu’il l’était même plus que ce qu’il ne pense. Dehors, il savait qu’il allait devoir expliquer son geste, mais même lui ne peut pas l’expliquer. Il avait eu envie, comme une pulsion mue par le besoin d’exister et il l’avait fait. Un peu comme elle qui le plaque contre un mur, non ? Sauf que lui, c’était plus furtif. Moins complet. Cela manque de quelque chose mais il ne peut pas définir quoi, puisqu’il ne sait pas de quoi était censé être fait les baisers. Compliqué. Il sait qu’il a envie d’embrasser Tenten depuis ce matin. Il sait qu’il a envie de lui prendre la main. De la voir sourire.

Mais il sait aussi qu’il n’était pas le plus expérimenté dans les actes romantiques. Il ne savait strictement pas ce que son cœur devait ressentir. Il se sentait juste bien. Pas de papillons aux envolés lyriques ou de chaleur qui monte jusqu’à ses joues ou d’excitation étrange qui lui donne envie de galipettes. Non. Il trouvait cela tendre. Est-ce que c’était normal ? Il fit semblant d’avoir mal pour le bien de l’égo de la jeune femme, et surtout pour attendre la question dont il ne savait toujours pas la réponse.

- Tu veux dire que tu veux que je continue ? s’enquit-il très sérieux avant de préciser, de te voler des bisous quand tout le monde a le dos tourné.

Il pouvait le faire. Il avait une vue complète sur les choses, il faisait attention, il pouvait être rapide et furtif (deux qualités qu’on ne demande pas dans les actes plus charnels) mais si ça la faisait rire ainsi. Il pourrait lui en voler, souvent, des bisous sur la joue. Les bisous sur les lèvres aussi, mais ça ramène toujours plus de sensation, et il semble que Tenten préférait en être l’instigatrice. Les bisous ailleurs, pour le moment Neji ne préférait pas imaginer des bisous ailleurs que la bouche et la joue. Le front peut-être. Le nez. Le visage. Ok. Il lui volerait des bisous sur le visage. Bonne idée. Cela pourrait la faire rire. Il avait envie de la faire rire.

- Pour le reste, tu sais que si tu veux savoir quelque chose sur moi, il suffit que tu me demandes.

Il ne parle jamais de sa mère, ni de son père bien qu’elle connaisse l’histoire, ni de son clan, ni de cette famille qu’il avait haï et aimé à la fois, et que maintenant il aimait bien qu’elle l’étouffait. Il ne parlait pas des cours avec Hiashi, ni de sa relation avec sa cousine. Neji parlait rarement des choses qu’il aime aussi. Il préfère écouter. Et il se souvient. Chuchoter et crier. Il avait toujours été celui qui parle peu et écoute, il ne sait pas encore comment il arriverait à parler autant que ce que Tenten le mérite.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
HATAKE
Messages : 2255
Date d'inscription : 06/06/2020
Crédits : humanmgn

Univers fétiche : réel, hp, cyber, anime, dark et fluffy
Préférence de jeu : Les deux
Super Nana
HATAKE
Mar 15 Aoû - 16:57

Tenten Ogawa
J'ai 19 ans et je vis à Konoha, au pays du feu. Dans la vie, je suis chunin dans l'équipe Gaï et maitre d'armes et je m'en sors comme je peux, c'est pas la folie, folie.



"Because Tenten... you saved me from the darkness." (Charlissa) - Page 3 Neji-ten-ten
"Oui !"

Elle a répondu avant même que son conscient ait totalement intégré la question. Tenten pouffe en posant une main devant devant sa bouche et puis hoche de nouveau la tête en jetant un regard entendu vers Neji. Oh que oui qu'elle a envie qu'il continue. Son cœur a envie qu'il continue. Sa peau a envie qu'il continue. Tout son corps en a envie et c'est pour ça qu'il a répondu avant que son cerveau ne formule une réponse.

"Oui, oui, tu peux continuer. J'aime beaucoup. Mais je te préviens, il risque d'y avoir quelques conséquences …"

Tenten le menace vaguement en pointant du doigt une ruelle à côté de laquelle ils passent. Pour symboliser le baiser qu'elle lui a presque arraché un peu plus tôt. Bon, en réalité, elle n'est pas prête, prête à réitérer l'expérience parce qu'elle est un peu gênée par son manque de savoir faire. Con puisque Neji est dans la même situation qu'elle, mais bref. Elle se dit qu'elle doit apprendre avant mais elle se demande bien comment. Elle a déjà vu quelques films érotiques ou pornos, dans un élan plus curieux que pratique d'ailleurs, mais ça ne l'a clairement pas avancée à grand chose. Donc même si elle fait la maligne là tout de suite, ce n'est certainement pas aujourd'hui qu'elle risque de l'épingle à nouveau contre un mur pour l'embrasser. Même si l'idée lui plaît vraiment vraiment beaucoup. Et lui file quelques vertiges. Comme l'invitation à le questionner de Neji.

La jeune femme tourne son regard vers celui dont elle est amoureuse depuis si longtemps et liberté quelques secondes avec un drôle d'air.

"C'est bizarre, en fait."

Ce qui est bizarre, c'est de balancer "c'est bizarre, en fait", comme ça, sans plus d'explications. Tenten fait remuer le bout de son nez en réfléchissant à comment formuler sa pensée.

"Y a tellement de questions que je voulais te poser. Tellement de euh … enfin d'idées de … plein de trucs. Mais maintenant. Je sais plus. Tu sais. C'est comme quand tu dis "si j'étais millionnaire je ferai ça, ça et ça". Et qu'une fois que tu l'es, tu sais plus quoi faire. Bah la c'est un peu pareil …"

Ouais, elle commence à réaliser, Ten. Neji a dit "il suffit que tu me demandes" et la jeune femme s'est faite traverser par un entrange sentiment de vertige. Tout est devenu possible (enfin presque), d'un coup. Et elle se retrouve bête, le cerveau vide. A pas quoi savoir lui demander. Et à s'inquiéter de comment l'embrasser. Alors qu'elle a toujours rêvé de s'allonger sur le dos,la tête de Neji sur son ventre, et de l'écouter lui parler de lui en caressant ses longs cheveux bruns. Qu'elle aurait détaché avant bien sûr. C'est une image très précise qui s'est formée dans sa tête au fil du temps. Et maintenant que c'est possible … disons dans un futur proche ok, peut-être pas tout de suite, tout de suite, … et bah ça lui fait très bizarre.

"Je sais pas si tu vois ce que je veux dire. Mais."

Tenten s'arrête et se tourne vers le jeune homme. Posant son regard dans ses beaux yeux blancs.

"J'ai l'impression qu'on vient de me greffer des ailes. Mais que le ciel est trop grand pour que je sache où aller."

Clionestra
Messages : 3958
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Mar 15 Aoû - 23:34

Neji
Huyga

J'ai 21 ans et je vis à Konoha, dans le village caché de la feuille. Dans la vie, je suis ninja et je m'en sors bien puisque je suis un génie. Sinon, grâce à mes œillères, je suis célibataire alors que j'ai peut-être ou peut-être pas une femme incroyable qui tiens à moi.

"Because Tenten... you saved me from the darkness." (Charlissa) - Page 3 Fe2000959d2e655f821fa2bfb4d1fa714296d7f6
Il fait un petit sourire. Un tout petit sourire sur le coin de ses lèvres. Elle voulait donc qu’un espèce de jeu se fasse entre eux ? Cela lui va. Il aime bien l’idée. Il veut vraiment pouvoir la voir aussi enthousiaste. Avec lui. Seulement avec lui. Son sourire se fit à peine plus visible quand elle parla des conséquences.

- Je pense que je pourrais faire avec, répondit-il en haussant les épaules avec de la demi-désinvolture, bien que son regard s’était égaré sur ses lèvres quelques secondes de plus que nécessaire.

Il avait envie qu’elle l’attrape dans la ruelle pour l’embrasser. Heureusement, ils avaient deux gâteaux qui avaient besoin d’être mis dans un frigo … et des parents à Tenten qui les attende certainement. Il allait éviter de se faire coller contre un mur, tout de suite … mais il pourrait survivre avec les conséquences … Il tourne à peine la tête quand elle dit que c’est bizarre… ouais… C’est vrai qu’il l’est. Peut-être. Il ne sait pas. Il n’arrive pas à penser à autre chose qu’à « elle ». Parce que depuis qu’il avait commencé à lui parler, il ne pensait qu’à elle. Tenten. Qui était là depuis toujours. A une distance de main. Il regarde la main de la jeune femme… il se demande s’il ne pourrait pas lui prendre. Prendre sa main, l’approcher de ses lèvres…

- Je comprends tout à fait. Mais, et il plante à nouveau son regard dans les yeux de Tenten, il suffit de commencer petit à petit, en tournant autour du son point de départ, et en allant de plus en plus loin. Ses ailes ne disparaîtront pas comme elles sont apparu, je peux te le promettre.

Parce qu’il ne comptait pas lui enlever la confiance qu’il avait placée en lui depuis toujours. Lee était un ami. Tenten était sa meilleure amie. Avant d’être sa petite amie, bien qu’ils n’aient pas encore décidé si le terme était adapté. Copine ? Partenaire romantique ? Bref. Elle était sa meilleure amie. Et Tenten qui ne savait rien sur sa vie était déjà la personne la plus proche de savoir tout de sa vie. C’était ironique. Il savait qu’il aurait dû lui parler à elle, avant de parler à quiconque sur cette stupide application. Stupide application qui lui avait fait comprendre qu’il risquait de la perdre … et ça… C’était flippant. Il y avait eu un risque. Le risque de la perdre. Il regarde la maison de Tenten qu’il vaut au loin, et se penche pour embrasser sa joue avant de faire trois ou quatre grands pas pour le rapprocher de la maison, comme si de rien n’était. Sur son visage, il n’y avait pas de traces de honte, de gêne, ou de regret. Tenten était un pilier de son histoire. Depuis toujours. Depuis qu’on l’avait mit avec lui pour la team. Lee était Lee, et il avait beaucoup désespéré de le voir ainsi … mais Tenten ? Elle était une sorte de force tampon. Et sans vouloir lui parler, il avait réussi à voir en elle une alliée. Bien avant que Naruto ne vienne pour lui mettre en vrac son passé … Tenten était déjà là. Il sonna chez la jeune femme avant de sourire, à peine et la laisser rentrer en premier.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
HATAKE
Messages : 2255
Date d'inscription : 06/06/2020
Crédits : humanmgn

Univers fétiche : réel, hp, cyber, anime, dark et fluffy
Préférence de jeu : Les deux
Super Nana
HATAKE
Dim 27 Aoû - 22:48

Tenten Ogawa
J'ai 19 ans et je vis à Konoha, au pays du feu. Dans la vie, je suis chunin dans l'équipe Gaï et maitre d'armes et je m'en sors comme je peux, c'est pas la folie, folie.



"Because Tenten... you saved me from the darkness." (Charlissa) - Page 3 Neji-ten-ten
Il pourra faire avec. Il a dit. Elle a retenu, Tenten. Pas folle la guêpe. Bon. Après, il va VRAIMENT falloir qu'elle se renseigne sur euh, tout ce qui est rapprochement physique amoureux tout ça. Elle suppose auprès de Kurenai sensei ? (Oui, oui, elle aussi, eel a grillé, comme à peu près l'entièreté du monde ninja …) Elle ne voit pas trop à qui elle pourrait demander d'autres. Ses amies filles ne sont pas beaucoup plus avancées qu’elle sur la question, ahah. Sauf si Hinata a appris de nouveaux trucs à Suna. M’enfin elle se voit mal l’appeler pour lui demander comment rouler des pelles à son cousin, ahah. Erm. On se concentre.

Non mais parce que la voilà dans une drôle de situation. Genre une situation où si elle demande à Neji comment il va, cette fois, il risque de lui répondre ! Ça ferait presque peur dîtes-donc. Du coup elle se lance dans des envolées lyriques. Bizarre comme réaction pour miss manque de délicatesse, mais bref. Elle partage son drôle d’état d’esprit à Neji qui lui répond en reprenant la même métaphore.

“Ok …”

Tenten regarde Neji d’un air légèrement surpris. Pas très certaine d’avoir compris ce qu’il à voulu dire. Si ce n’était d’une image ou si sa dernière phrase est vraiment aussi lourde de sens qu’elle a l’impression qu’elle l’est ? Elle ne sait pas trop Ten, mais ça lui réchauffe le cœur en même temps que ça lui serre un petit peu. Elle a très très envie de lui prendre la main, tout à coup. Mais d’un coup d'œil vers celle du jeune homme, elle voit que ce n’est pas possible (ouf, ils sont toujours dans la rue). Tenten regarde le sachet contenant le dessert et sa pâtisserie préféré balancer au bout de son bras. Et donc lui vient une idée.

“Et toi alors ? C’est quoi ton dessert préféré ? Et est-ce qu’il y a une raison ?”

Y a des gens qui ont un dessert préféré parce que c’était leur grand-mère qui leur faisait, ou que c’est relié à un événement marquant, ou juste parce que ça leur rappelle quelque chose. Et d’autres qui ont un dessert préféré juste parce qu’ils aiment ça. Bah oui. Tout simplement. Mais Tenten s’est quand même dit que c’était une bonne question. Si Neji n’a aucune raison, elle aura quand même appris quelque chose sur lui. PArce qu’on se le dise, Neji, en mission, bah il mange ce qu’on lui donne et ne se pose plus de question que ça, comme tout ninja digne de ce nom. Et comme ils n’ont jamais vraiment mangé ensemble en devoir de ce contexte, Tenten n’a aucune idée de ce que peut être son dessert préféré. Par contre, s’il a une raison, et bien elle pourra (peut-être) en apprendre un peu plus sur sa vie ! Eh eh ! Presque elle se prendrait pour Shikamaru tellement elle est fière de son stratagème, Ten. (Oui, bon, ok, peut-être pas à ce point non plus.)

Tenten entre et laisse sa mère récupérer les desserts pendant qu’elle retire ses chaussures. Elle la laisse partir et puis lui souffle avec un petit air taquin.

“Par contre cette fois, vu que t’es pas passé par la fenêtre, enlève tes chaussures sinon maman va te tuer. Hyuga ou pas.”

Hyuga ou pas. Grand ninja ou pas. Un coup de savate bien placé derrière les oreilles de madame Ogawa et il y a plus personne. C’est elle qu’il aurait fallu appeler contre Pain. Tenten lui adresse un clin d'œil autour d’elle et de veiller à ce qu’il n’y ait plus personne autour d’eux. Ses parents sont en train de mettre la table. Elle les entend, fait attention à leur localisation pour s’approcher de Neji. Elle lui attrape les mains et s’approche encore pour l’embrasser doucement.

“Et pour ça c’est mon père qui risque de te tuer, alors chut, héhé.”

Bon, bien sûr qu’il sait que sa fille est assez grande pour prendre ses décisions. Et qu’elle est assez bonne ninja pour se débrouiller et rester en sécurité. Mais. Sa fille, c’est SA fille, ok ?
Clionestra
Messages : 3958
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Lun 9 Oct - 15:15

Neji
Huyga

J'ai 21 ans et je vis à Konoha, dans le village caché de la feuille. Dans la vie, je suis ninja et je m'en sors bien puisque je suis un génie. Sinon, grâce à mes œillères, je suis célibataire alors que j'ai peut-être ou peut-être pas une femme incroyable qui tiens à moi.

"Because Tenten... you saved me from the darkness." (Charlissa) - Page 3 Fe2000959d2e655f821fa2bfb4d1fa714296d7f6
Il réfléchit. Il n’avait jamais pensé à la question. Il n’avait jamais pensé que c’était ce genre de question qui viendrait en premier, d’ailleurs. Il réfléchit et essaie de se souvenir des rares fois où il n’avait pas simplement manger ce qu’on lui propose, sans chercher plus loin. Il réfléchit et ne voit pas ce qu’il pourrait répondre. Il aimerait dire « aucune » mais il doute que c’était ce qu’elle attendait de lui. Il réfléchit donc, fouille dans son passé avant de trouver.

- Je ne connais pas son nom. Une fois, quand j’étais petit un peu après la mort de ma mère, Hinata m’a offert un gâteau. C’était un gâteau avec un fond croustillant et une couche blanche au citron par-dessus.

Il avait oublié ça. Il avait oublié avoir un jour aimé quelque chose réellement. Il avait oublié avoir apprécié le goût sur sa langue. Il détestait Hinata parce que son père lui avait dit …ou plutôt la tension dans la famille avait fait qu’il s’était séparer d’Hinata pour n’être que le cousin. Mais ce jour-là, Hinata était en train de manger toute seule et il s’était approché. La marque sur son front était encore douloureuse, et la mort de sa mère encore plus. Elle lui avait proposé un gâteau (//qui est un cheesecake au citron avec un fond au spéculos) et il avait vraiment aimé.

- Mais je ne pourrais pas dire pourquoi j’ai aimé. Parce qu’on me l’avait offert, non pas par obligation mais par gentillesse. Ou parce que ça me rappeler quelque chose que ma mère me donner à manger avant même que je ne puisse me rappeler, je ne serais le dire.

Il ne se souvenait que peu de chose de sa mère. Il avait 5 ans quand elle était morte. Et il n’avait eu que deux ans, voir un peu moins, à retenir avec elle. Sachant qu’il ne pouvait pas être un simple enfant, il devait être un génie. Ce que sa mère n’était pas. Elle aimait cuisiner et perdre son temps à jouer de la musique. Il se souvient, de la musique. Il enlève ses chaussures sans rien dire, fait un signe de tête pour dire qu’il a compris le message avant de se figer pour réceptionner le baiser. Il la regarde. Laisse un petit sourire apparaître sur son visage. Il utilise son Byakugan pour être sûr de ne pas se faire attraper et se penche pour lui rendre son baiser. Puis, il met un doigt entre leur lèvre pour faire un chut et se relève.

Il se retrouve dans le salon de Tenten. A la porte. Il ne sait pas réellement quoi faire. Alors il attend qu’elle s’approche de lui. Pour le départ beau gosse, on repassera. C’était la première fois qu’il mangeait ailleurs que chez lui. Il fait une révérence au père de Tenten, qu’il n’avait pas encore vue.

- Je suis ravi de vous rencontrer Monsieur. Tenten parle souvent de vous en mission.

Tenten parlait tout le temps, de toute façon. Elle criait, mais parlait, mais riait, mais … elle était la raison pour laquelle les missions n’étaient pas tristes. Lee et Gaï l’étaient aussi, mais eux, ils avaient un pet au casque, qu’en Tenten était simplement… elle. C’était différent, et mieux. Ok ?

- C’est la première fois que je mange chez une amie, dit-il pour expliquer son manquement à la bonne conduite chez une amie qu’il risque de faire.

D’ordinaire, il fait des repas « de clan », autant dire que ça pouvait donner parfois des aigreurs d’estomacs, ou pour des partenariats. Un repas chez une famille d’une amie, bien que le mot « amie » ne devrait clairement plus fonctionner entre eux, c’était une première. Il lance un regard à Tenten… Il espère qu’elle comprendrait qu’il n’a utilisé ce mot que pour leur promesse de silence, non pas pour sous entendre quoi que ce soit. Il n’était pas le genre à embrasser ses amies. Il n’était pas le genre à embrasser du tout … et là, il l’avait fait plein de fois. Beaucoup trop. Bref. Il préférait penser à autre chose.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
HATAKE
Messages : 2255
Date d'inscription : 06/06/2020
Crédits : humanmgn

Univers fétiche : réel, hp, cyber, anime, dark et fluffy
Préférence de jeu : Les deux
Super Nana
HATAKE
Lun 9 Oct - 19:08

Tenten Ogawa
J'ai 19 ans et je vis à Konoha, au pays du feu. Dans la vie, je suis chunin dans l'équipe Gaï et maitre d'armes et je m'en sors comme je peux, c'est pas la folie, folie.



"Because Tenten... you saved me from the darkness." (Charlissa) - Page 3 Neji-ten-ten
"Une tarte au citron meringuée ? Ou un truc du genre ?"

Elle suppose, après avoir laissé Neji raconter son histoire et y réfléchir à voix haute. En tout cas, elle aime bien cette histoire. Du peu qu'elle connaît de la vie du Hyuga, il lui semble bien que sa relation avec Hinata n'était pas … enfin elle n'a jamais été tip top de toute façon, hein. Erm. Bref.

"On pourra chercher si tu veux. Une après midi à goûter des pâtisseries citronnées en ta compagnie … ça me plait bien comme plan, hehe."

Ou. Une après midi à se faire des bisous en secret. C'est grave bien ça aussi, hehe. Tenten sourit bêtement en secouant la tête pour se débarrasser des rougeurs sur ses joues avant d'arriver dans le salon où se trouve son père. Les deux hommes se saluent et monsieur Ogawa sourit simplement et chaleureusement au jeune Hyuga en face de lui.

"Oooh ne t'inquiète pas pour ça, Neji. On n'a paaas…"

Il suspend la fin de sa phrase en croisant le regard sombre de Tenten qui sait très bien comment il va finir sa phrase "... des balais dans le cul ici.". Ce qu'il dit souvent. En parlant de n'importe quoi. Mais dire ça à un Hyuga … y a des chances que ce soit bien mal interprété.

"Erm. Les jeunes, vous pouvez allez voir si ta mère a besoin d'un coup de main pour finir."

Tenten arque un sourcil, reniflant "l'embrouille" avec la force de l'habitude.

"Tu t'es encore coupé en cuisinant ?
_ …. Non ?"


La réponse du père sonne plus comme une question qu'une affirmation et la main fraîchement bandée qu'il lève mine de rien pour se gratter la nuque en sifflotant achève de faire pouffer de rire sa fille. Monsieur Ogawa, fier et talentueux fabricant d'armes, se trouve étrangement totalement incapable de s'en servir. Même d'un épluche patates. Et si dans sa grande bonté, il veut toujours s'aider sa femme à cuisiner, ça tourne toujours rapidement au bain de sang. Donc. Il a fini préposé à remuer la casserole. Sauf que des fois, comme là, il outrepasse ses fonctions, et … faut sortir la trousse de secours. Et le bannir de la cuisine pour le reste de la journée. C'est ce qu'il s'est passé le temps quand Tenten et Neji aillent chercher les pâtisseries. Le père raconte à sa fille comment il s'est épluché le dos de la main en ripant sur une carotte (how the fuck ??) A grand renfort d'exagérations complètement et absolument dégueu pour faire hurler Ten d'horreur et d'hilarité. Pendant ce temps, sa mère entraîne Neji à la cuisine pour lui demander de découper de larges tranches de pain, prenant garde à l'occuper pour qu'il se sente un peu plus à l'aise. Puis madame Ogawa rappelle les deux joyeux lurons d'à côté pour qu'ils viennent se servir directement à la gamelle en riz et curry de bœuf et patate douce. Plus une tranche de pain campagne fraîchement coupée par Neji, hehe. Tenten lui adresse un grand sourire toute contente, un peu bêtement, qu'il ait participé à la réalisation de ce repas du soir familial.

Tout le monde avec les assiettes bien pleines retourne s'asseoir dans la salle à manger, madame Ogawa soulignant que celui qui tombe sur le bout de main manquant de son mari, dans son curry aura droit à un gage. (C'est une blague, hein. Tenten précise à Neji. Au cas où.) Le repas se fait dans le calme, où tout le monde prend soin d'inclure Neji dans la conversation avec des sujets légers et sans prise de tête (autant dire … Gai et Lee, hehe). Jusqu'à ce que monsieur Ogawa fasse remarquer, en toute ironie, bien sûr, que Tenten ferait mieux d'inviter Lee plutôt la prochaine fois, parce qu'il est moins remuant que Neji. Ce qui lui vaut un double coup de pied sous la table de la part des deux femmes Hyugas.

Et puis les deux jeunes sont libérés pour aller prendre leur dessert tranquilles dans la chambre de Tenten. Non sans que Neji ait d'abord été remercié pour le dit dessert d'ailleurs. Même si le père s'insurge de voir que sa fille a un traitement de faveur. Avant de se prendre un taquet de la part de sa femme. Sur ce, Tenten et Neji s'éclipsent à l'étage, la jeune femme refermant la porte derrière elle avec un sourire sougeur sur les lèvres.

"Je crois que … que j'ai hérité plus du tempérament de ma mère."

Entre le coup et le kidnapping dans la ruelle, et le baiser volé … ouais. Elle reconnait. Ten s'installe sur son lit avec son cheesecake et une petite cuillère pour attaquer la pâtisserie de suite.

"Je suppose que ça ressemble pas à ça les dîners chez toi …. Je vois mal quelqu'un foutre des taquets à Hiashi Hyuga …"

Quoiqu'il mériterait. (//merci Umi.)

Contenu sponsorisé
"Because Tenten... you saved me from the darkness." (Charlissa)
Page 3 sur 4
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Sujets similaires
-
» What would you do with your life ? (Charlissa)
» Why are you here ? (Charlissa)
» Shall we meet again (charlissa)
» What do you look like when you're angry? (Charlissa)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers animes :: Mangas-
Sauter vers: