Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
Le deal à ne pas rater :
Jeux, jouets et Lego : le deuxième à -50% (large sélection)
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

open your eyes (charlissa)

Clionestra
Messages : 3773
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Mer 19 Avr - 16:20

Warren
Blinken

J'ai 27 ans et je vis à Xzion, . Dans la vie, je suis attaquant vedette des lightnings et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire puisqu'on voit toujours l'homme célèbre au lieu de  qui je suis.

→ Il est le numéro 9
→ Il est le seul qui marque dans son équipe, donc est souvent en avant, mais peut aussi bien jouer en défense, voir gardien.
→ Il a le plus d'endurance de toute son équipe.
→ Pro des attaques aériennes
→ Possède du mal à avoir un esprit d'équipe sur le terrain, trop certain qu'il doit faire les choses seuls s'il veut bien les faire.
→ Il possède le fluide de Vague Ionique, un fluide fait d'éclair.
- Ne t’en fais pas. Cela fait du bien parfois de se souvenir de qui on est et de pourquoi on en est là. C’est la nostalgie. Mais ça permet aussi d’avancer dans de nouvelle relation parfois.

Comme eux, là, en ce moment-même en train de parler de leur passé sans le dire, juste du bout des lèvres, et ça le fait sourire, Warren, de la voir rougir. Il aimait bien voir savoir qu’il peut encore intimider une personne, sans être en train de le regarder de haut. Cela aussi, il ne le faisait pas souvent. Et pas à cause de sa taille, mais bien à cause de l’arrogance. Il s’arrête un instant pour regarder ses cheveux, se demandant comment ils seraient entre ses doigts avant de reconnecter les wagons. Quand le compliment tombe, il ne peut s’empêcher de laisser échapper un rire. Mettant sa main sur le coussin pour éviter un désastre tout de même.

- Je te l’ai dit, nous ne sommes pas nus à proprement parlé. J’imagine qu’il faut nous voir nu pour comprendre la différence. Je te rappelle que c’est maintenant que je suis nu. Seul, tu te souviens ? Pas torse nu.

Il aimait la voir rougir, il aimait la voir impressionné par lui. Quelque part, ça lui faisait plaisir de sentir qu’elle pouvait s’intéresser à lui. Que cela soit de son corps, qu’il avait pas mal on ne va pas se mentir, mais aussi de comment il se sent. Il aimait bien ça. Se sentir aimé, un peu. Même de loin à travers un téléphone.

- Et je te trouve toujours aussi magnifique pour ma part. Maintenant que l’image n’est plus fixe, je ne sais plus ce que j’aime le plus chez toi. Ton sourire ou tes yeux, il fit semblant de réfléchir avant de lui lâcher un petit regard complètement dragueur, je pense que je vais dire ton visage, ainsi j’engloberais le tout et je resterais à un top trois.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
HATAKE
Messages : 2250
Date d'inscription : 06/06/2020
Crédits : humanmgn

Univers fétiche : réel, hp, cyber, anime, dark et fluffy
Préférence de jeu : Les deux
Super Nana
HATAKE
Mer 19 Avr - 17:33
ddbc887eabe260f62950ff9a523d8543337316f8.png"
Maki Noi
J'ai 24 ans ans et je vis un peu partout avec l’équipe des Pirates, bien que je sois originaire de l'archipel de Shiloe. Dans la vie, je suis gardienne de but dans mon équipe de Galactik Football et je m'en sors très bien.. Sinon, grâce à ma malchance, je suis amoureuse de ma meilleure amie.

open your eyes (charlissa) - Page 4 16efc9c47c7a773ac8e824a39752bbdb275fb6dd


- panda bear -
- sweet heart with big paws -

love & cuddles needed, but she can kill you with only one punch.


open your eyes (charlissa) - Page 4 51r5
Faceclaim : noi (dorohedoro)


Ouais. La nostalgie. Elle connaît bien Maki. Depuis quelques années que sa vie était baignée dans la nostalgie d'une vie rêvée avec quelqu'un qu'elle ne pourrait jamais avoir. Autrement que comme elle l'avait déjà, en tout cas. Pour ça qu'elle ne se plaint pas. Et que c'est de la nostalgie et pas du désespoir. BREF. Maki chasse la petite rose pour le grand bleu et des considération sur sa façon de s'habiller. Ou de ne pas s'habiller d'ailleurs. Sur un terrain de foot ou présentement chez lui. De l'autre côté du téléphone … elle aurait presque envie de passer à travers l'écran, tiens.

"Nan, si, si je m'en souviens très bien. J'essaye juste de l'ignorer … C'est pas tout à fait dans mes habitudes de faire des visios avec des lightnings à poil tu sais … donc on va dire torse nu. En plus je ne vois que ça."

Est-ce que c'est une invitation pour qu'il en montre plus ?? Noooonnnnnn pas du tout. Ok, un peu, si. Mais c'est juste pour vérifier quelque chose à propos de l'appareil génital des lightnings. Pour la science. Comme dirait Enox. La science et rien d'autre. On y croit tous, Maki. On y croit tous.

Surtout quand le bout de sa langue passe entre ses lèvres aux nouveaux compliments de Warren qui lui font plus d'effet qu'en textos. Maki rougit et passe une main sur son visage. Avant de la regarder une fraction de seconde avec un air de rejet. Ouais. Des mains à écraser des pastèques. Elle enviait tellement les longs doigts fins de sa mère. Mais elle avait définitivement hérité de son père. Elle secoue doucement la tête avec un petit rire et reprend.

"Et en plus d'être beau et talentueux, tu es malin. D'autres qualités cachées cher Warren ?"

Et non elle ne parle que pas de ce qui est caché derrière un coussin hors champ de sa caméra. PAS DU TOUT.

Clionestra
Messages : 3773
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Mer 19 Avr - 18:07

Warren
Blinken

J'ai 27 ans et je vis à Xzion, . Dans la vie, je suis attaquant vedette des lightnings et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire puisqu'on voit toujours l'homme célèbre au lieu de  qui je suis.

→ Il est le numéro 9
→ Il est le seul qui marque dans son équipe, donc est souvent en avant, mais peut aussi bien jouer en défense, voir gardien.
→ Il a le plus d'endurance de toute son équipe.
→ Pro des attaques aériennes
→ Possède du mal à avoir un esprit d'équipe sur le terrain, trop certain qu'il doit faire les choses seuls s'il veut bien les faire.
→ Il possède le fluide de Vague Ionique, un fluide fait d'éclair.
Warren eut un rire. Un rire simple alors que son visage se secouer, laissant voir un grand sourire Colgate sur ses lèvres. Il avait des dents parfaite le monsieur. Naturellement. Il rit et essaya un instant de reprendre son sérieux pour lui envoyer un coup de sourcil qui se voulait … interrogatif, mais n’y résista pas et ris à nouveau en secouant la tête.

- Mes qualités ? Il est compliqué de ne pas penser à mes qualités sur le terrain, tout le monde en parle tout le temps…

Et machinalement, il releva une jambe et fit un petit regard caméra qui voulait dire clairement qu’il l’avait fait exprès avant de rire à nouveau… Il riait et ça lui faisait un bien fou. Il était nu en train de parler à une femme et il se sentait bien. C’était vraiment incroyable. Il remit sa jambe sous le cousin.

- Je pense que l’on peut dire que c’est une première fois pour nous deux alors. C'est pas tout à fait dans mes habitudes de vouloir faire l’amour à une femme qui ne se trouve pas physiquement avec moi.

Et il rit encore, parce qu’il aimait la voir rougir. Il aimait ça … il se demandait si, quand elle rougissait ses joues se chauffaient réellement. Lui, qui avait vu ses mains, avait remarqué son état mais sans comprendre pourquoi. Il n’y avait absolument rien qu’il trouvait moche, repoussant, non féminin chez cette femme.

- Une autre de mes qualités ? Je suis honnête autant que je le peux.

Parce qu’il mentait sur plein de chose, il n’avait aucune envie de mentir sur tout. Il ne comptait pas répondre à son interrogation muette sur … à quoi ressemble son entrejambe ? Cela restera pour le jour où. Parce qu’il y aura un jour où. Que cela soit simplement pour un soir ou non, il voulait vraiment qu’il y est un jour où. Et elle aurait la réponse à ce moment-là. Et il laissera avec plaisir ses mains se promener là.

- Et je suis riche, et il fit un sourire pour monter son sol en levant son téléphone au-dessus de sa tete, j’ai un sol en marbre. Incroyable mais vrai, mais on m’a déjà défini grâce à mon sol… que je n’ai même pas demandé, j’ai acheté l’appartement comme ça.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
HATAKE
Messages : 2250
Date d'inscription : 06/06/2020
Crédits : humanmgn

Univers fétiche : réel, hp, cyber, anime, dark et fluffy
Préférence de jeu : Les deux
Super Nana
HATAKE
Mer 19 Avr - 18:41
ddbc887eabe260f62950ff9a523d8543337316f8.png"
Maki Noi
J'ai 24 ans ans et je vis un peu partout avec l’équipe des Pirates, bien que je sois originaire de l'archipel de Shiloe. Dans la vie, je suis gardienne de but dans mon équipe de Galactik Football et je m'en sors très bien.. Sinon, grâce à ma malchance, je suis amoureuse de ma meilleure amie.

open your eyes (charlissa) - Page 4 16efc9c47c7a773ac8e824a39752bbdb275fb6dd


- panda bear -
- sweet heart with big paws -

love & cuddles needed, but she can kill you with only one punch.


open your eyes (charlissa) - Page 4 51r5
Faceclaim : noi (dorohedoro)


Elle n’est pas très certaine de ce qui lui fait le plus d’effet, Maki. Le jeu dans la voix de Warren, sa jambe en l’air ou son rire. Mais elle le regarde faire avec des yeux brillant et des des joues qui ne dérosissent pas. Ce n’est plus vraiment de gêne, c’est … Autre chose. Il la remue vraiment, Warren. Il y a un truc chez lui qui la perturbe et l’attire beaucoup.

Elle lui aurait bien répondu qu’elle connait déjà ses talents sur le terrain. Mais elle se fait désarçonner par l'honnêteté du lightning. Maki reste les lèvres entrouvertes. Ressent son corps réagir autant cette soudaine déclaration qu’au rire de Warren qui remplit l’habitacle de sa petite maison de métal. Fucking Warren, oui en fait. Dans tous les sens du terme en fait. Elle reste sans voix suffisamment pour lui laisser le temps de répondre un peu plus à sa question. Honnête. Ah bah.

“Je vois ça …”
qu’elle lui répond à mi-voix, encore chamboulée.

Respire ma fille. Pas trop fort, tu as la peau des seins qui frotte contre le tissu de la veste. Merde. Heureusement que Warren lui lance une bouée de sauvetage, certainement sans s’en rendre compte.

“AH ! Bah fallait le dire tout de suite que t’es riche !!! J’arrive.”


Elle fait mine d’abandonner son téléphone sur son lit et de partir. Elle se lève pour se secouer un peu et s’éventer. God damn, cette conversation !!! Avant de revenir bien sûr, en riant doucement. Bien sûr qu’elle savait qu’il était riche. Elle ne savait pas grand-chose sur lui en dehors de ses exploits sur le terrain. Mais ça, elle le savait. Et à vrai dire, elle n’en avait rien à foutre. Mais c’est bien pour ça qu’elle se permettait de jouer les femmes vénales pendant treize secondes. Elle récupère son téléphone et se laisse tomber sur le dos, l’écran au-dessus d’elle. Ouais, elle se sent assez bien avec Warren pour se montrer sous cet angle. Faut croire aussi qu’il y a certaines de ses paroles qui restent bien ancrées dans sa tête.

“Tu me fais visiter ?”

A défaut d’en voir plus de lui, elle peut peut-être en voir plus de chez lui. Et puis. Des fois qu’il y ait un miroir qui traine. Par inadvertance.

Clionestra
Messages : 3773
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Mer 19 Avr - 20:44

Warren
Blinken

J'ai 27 ans et je vis à Xzion, . Dans la vie, je suis attaquant vedette des lightnings et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire puisqu'on voit toujours l'homme célèbre au lieu de  qui je suis.

→ Il est le numéro 9
→ Il est le seul qui marque dans son équipe, donc est souvent en avant, mais peut aussi bien jouer en défense, voir gardien.
→ Il a le plus d'endurance de toute son équipe.
→ Pro des attaques aériennes
→ Possède du mal à avoir un esprit d'équipe sur le terrain, trop certain qu'il doit faire les choses seuls s'il veut bien les faire.
→ Il possède le fluide de Vague Ionique, un fluide fait d'éclair.
Il fit un nouveau sourire. Un petit sourire, absolument pas narquois, ou arrogant, ou supérieur, juste un petit sourire en coin qui voulait dire … Hé bien qu’il s’amusait et la taquiner en même temps et que c’était vraiment … vraiment … bon ? Pas bon comme « je me paluche et c’est bon » mais comme « j’ai l’impression de respirer de l’air pur après être rester sur la planète Shadow ». Il rit un peu plus. Bon. Il se promit de ne plus faire de commentaire graveleux à partir de maintenant. Il avait été assez clair. Plus clair, il faudra attendre de se voir pour qu’il lui prouve. Il se leva à sa demande, laissant que son buste dans l’écran -pas fou le type-. Il sourit doucement à la position mais n’en dit rien.

- Dommage que la téléportation n’hésite que pour les grandes entreprises, n’est-ce pas ? Mais être riche, ce n’est pas si bien. Je vais te montrer le calvaire de toutes les personnes fortunées. Le marbre.

Bien sûr, il savait qu’être pauvre ce n’était pas mieux … mais son appartement ressemblait à un appartement témoin… Sans rien. Rien du tout. De personnelle. Dans un des appartements, décoré par une décoratrice célèbre, il avait un tableau en gros de sa tronche en 6 couleurs. Il l’avait trouvé affreux et l’avait vendu sur ebay pour une somme bien trop exorbitante. Qui était allé à une association. Il s’approcha de l’entrée et inversa la caméra. Popol loin des risques d’être pris dans la caméra.

- Voici donc l’entrée, et le sol, en marbre, et il s’avança, le salon, avec le canapé en cuir qui vient des enfers, on reste coller surtout quand on a chaud, la table en verre parce que ça va avec le marbre, la télévision…

Et il se recula à peine pour lui montrer la télévision, éteinte maintenant, et permettant de voir le reflet de ses fesses, mais, pour une fois, Warren le remarqua honnêtement pas. Il montra la cuisine en Inox aussi, tout plein de surface qui pouvait réfléchir mais rien qui ne montrer le monstre à tête de champignon entre ses jambes. Il montra à nouveau la salle de bain, mais cette fois-ci depuis l’entrée, expliquant pourquoi les douches seront toujours meilleurs que les baignoires, SAUF quand la baignoire était assez grande pour se coucher dedans. Peu de baignoire était apte à prendre Warren. Il eut un rire malgré lui.

- Imagine, un jour on prend un bain ensemble dans leur petite baignoire riquiqui d’hôtel. Je pense qu’on serait coincé. Un peu comme des serviettes compressées qu’on a mis dans l’eau. Ils doivent penser qu’on porte des talons pour paraître plus grand …

Il secoua la tête devant le miroir, qui cachait toujours parfaitement la zone incriminante. Il lui précisa qu’il montra pas les W.C. personne ne voulait jamais visiter les W.C. mais que oui, comme tout le reste, même les W.C. avaient du marbre. Et enfin la chambre.

Il y avait un grand lit avec des draps blancs, immaculés, comme personne n’y avait dormi dedans. Il semblait froid. Un lit king size, sinon ce n’était pas drôle. Il y avait de la place pour trois Warren. Ou un Warren et une Maki. Il ne fit pas la blague et retourna dans le salon pour ouvrir les rideaux et lui montrer la dernière chose. La vue.

- C’est pour elle que j’ai pris l’appartement en réalité. Le reste, mon sponsor disait que ça faisait élégant, mais ce que j’aimais, c’était la vue.

Il y avait une vue de la ville. On pouvait voir qu’il était bien plus haut que la plupart des immeubles. Au loin, il y avait des montages et des zones plus pauvres mais qui, éclairer par la nuit, donner l’impression d’être un milieu de lucioles. Et là-bas, à gauche un peu à côté d’un lac qui faisait miroiter la lune … Il y avait son ancienne maison. Et à nouveau il oublia qu’il devait cacher tout ça. Posant les yeux sur la zone de « sa » maison, il eut un sourire triste, teinté de souffrance.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
HATAKE
Messages : 2250
Date d'inscription : 06/06/2020
Crédits : humanmgn

Univers fétiche : réel, hp, cyber, anime, dark et fluffy
Préférence de jeu : Les deux
Super Nana
HATAKE
Mer 19 Avr - 21:50
ddbc887eabe260f62950ff9a523d8543337316f8.png"
Maki Noi
J'ai 24 ans ans et je vis un peu partout avec l’équipe des Pirates, bien que je sois originaire de l'archipel de Shiloe. Dans la vie, je suis gardienne de but dans mon équipe de Galactik Football et je m'en sors très bien.. Sinon, grâce à ma malchance, je suis amoureuse de ma meilleure amie.

open your eyes (charlissa) - Page 4 16efc9c47c7a773ac8e824a39752bbdb275fb6dd


- panda bear -
- sweet heart with big paws -

love & cuddles needed, but she can kill you with only one punch.


open your eyes (charlissa) - Page 4 51r5
Faceclaim : noi (dorohedoro)


"Oh noonnnnn mon pauvre petit riche ! Pas le maaaaarbre."

Oui, oui, elle en fait des caisses. Entre dans son petit jeu à se plaindre des problèmes des riches. Surtout le canapé en cuir.

"Tu peux rajouter brave à ta liste de qualités. Il faut au moins ça pour s'asseoir nu sur un canapé en cuir en été …"

Elle plaisante mais ne manque pas le reflet de ses fesses qu'elle ne commentera que d'un haussement de sourcils appréciateur. Maki remarque combien leurs domiciles sont opposés sur tous les points. Le plus important pour elle étant l'absence flagrante de … vie. C'est moche à dire, mais c'est ça. Et elle sent son cœur se serrer un peu pour Warren.

"Je n'entrerai dans rien de moins qu'un spa avec toi. Sinon on aura à peine la place pour y mettre nos fesses."

Finalement arrive la chambre (y a de la place, c'est bien) et la vue. A couper le souffle en effet. Le silence soudain fait tourner le regard de Maki sur la petite miniature dans le coin de son écran qui continue de filmer le visage de Warren pendant que le reste montre encore la vue depuis son appartement. Le sourire triste du lightning lui écorche un bout de cœur et elle chuchote :

"Warren …"

Elle n'aime pas voir ça, oooh elle n'aime pas du tout voir cet air sur les visages des gens qu'elle … qu'elle quoi ? Qu'elle aime, oui, mais Warren, elle le connaît depuis vingt minutes. Tant pis, va. Il fera partie des gens qu'elle aime au moins pour ce soir si c'est la condition pour qu'elle puisse s'inquiéter pour lui. Et agir.

"A mon tour !!"

Elle claironne un peu fort. Exagère un peu pour le distraire des pensées qui venaient d'assombrir son beau visage.

"Je te préviens, ça va aller nettement plus vite. Et moi, c'est pas du marbre par terre."

Ni du métal non plus d'ailleurs. Enfin c'est censé en être mais … Maki fait elle aussi changer d'objectif à sa caméra et commence par le sol de son vaisseau/maison, lui aussi décoré par un grand désigner, qu'elle assure à Warren. Alors qu'elle filme un bordel de vêtements, magazines de foot (sérieux !) de robotique ou de bricolage, des cassettes, des dvds et des machins électroniques éventrés qu'elle est visiblement en train de trifouiller. Bref. C'est presque à se demander comment elle fait pour marcher chez elle.

Elle lui montre l'intérieur de son vaisseau qui … bah ressemble vachement à un intérieur de vaisseau. Sauf que la moitié de son tableau de bord ne sert à rien, si ce n'est l'écran qui diffuse toujours le match des lightnings. Et qu'il manque l'autre moitié qui qui a été remplacé par de vrais équipements de cuisine.

"... à une époque où j'étais persuadée que j'allais me faire à manger pour de vrai. Mais il semble que cette époque ne soit toujours pas arrivée."

Un peu plus loin un large frigo (bien rempli) et une table assez grande qui lui sert aussi bien de bureau que de table à manger. D'ailleurs il y a toujours son plat préparé dessus, va falloir qu'elle le jette sinon ça va puer. Il y a aussi un canapé et un gros pouf en face. Et puis une porte de sas derriere laquelle se trouve une petite salle de bain, elle explique. Et puis voilà.

"Et tout ça sans bouger de mon lit. Ça aussi c'est un luxe."

Ouais, traverser quatre pièces pour trouver le frigo, ça la gonflerait vite fait. Sur ce, Maki se lève quand même et tourne son téléphone vers là où elle était. Son lit est encastré dans une espèce d'alcôve métallique tapissée de photographies. Avec au-dessus de la tête de lit, un vivarium ouvert.

"Jack ??" Qu'elle appelle. "T'es où mon cœur ? Mon amour ? Mon sucr- Ah, il est là ... Warren je te présente mon colocataire, Jack."

Maki lève son téléphone vers le plafond du vaisseau où pendent plusieurs câbles, sur lesquels pend un caméléon. Qui tire la langue et l'écrase sur l'objectif du téléphone de sa "colocataire".

"Aaaah t'es degueu, Jack. C'est mon téléphone pas à bouffer."

Maki essuie son téléphone avec le bas de tissu de sa veste, sans trop faire gaffe à là où traîne l'objectif (//erm) et se rassoit sur le bord de son lit pour faire de nouveau tourner l'objectif face à elle.

"Si tu veux on échange pour les vacances. Je ferai un effort, je te débarrasserai le plancher. T'as vu, je suis une gentille fille."

Oui, la formulation est délibérément choisie.

Clionestra
Messages : 3773
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Mer 19 Avr - 23:04

Warren
Blinken

J'ai 27 ans et je vis à Xzion, . Dans la vie, je suis attaquant vedette des lightnings et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire puisqu'on voit toujours l'homme célèbre au lieu de  qui je suis.

→ Il est le numéro 9
→ Il est le seul qui marque dans son équipe, donc est souvent en avant, mais peut aussi bien jouer en défense, voir gardien.
→ Il a le plus d'endurance de toute son équipe.
→ Pro des attaques aériennes
→ Possède du mal à avoir un esprit d'équipe sur le terrain, trop certain qu'il doit faire les choses seuls s'il veut bien les faire.
→ Il possède le fluide de Vague Ionique, un fluide fait d'éclair.
- Hé, fit-il faussement blessé, as-tu déjà essayer de t’étaler après un match sur du sol en marbre ? C’est froid !

Tout était froid dans cet appartement. Tout. Même les couleurs, le linox, le fer, le marbre, tout sembler épurée. Il n’y avait que la vue qu’il regarda avec envie. Et la salle de bain. Les jets pour les massages étaient tellement parfaits qu’il aimerait ça dans toutes ses résidences. Il entendit à peine son prénom avant de l’entendre vouloir faire un tour de son appartement aussi. Il sourit. Remettant l’écran pour n’avoir que lui. Il se rassit sur le canapé de l’enfer, en tailleur, et avec toujours le même coussin pour protéger (de qui on se moque, il aurait pu mettre un caleçon déjà depuis LONGTEMPS).

- Pas de marbre ? J’en serais jaloux.

Il détestait le marbre. Il détestait ça. Vraiment. Mais maintenant qu’il regardait l’appartement, il se trouvait aussi qu’il n’aimait rien de l’appartement réellement. Il pourrait se passer de tout ça. Il manquait de tout dans cette espace.

- Je t’enverrais des recettes, peut-être que ça te donnera envie d’essayer, en pensant à moi préparant à manger, fit-il avec un clin d’œil.

D’ailleurs… il avait fini de manger ? Il avait envie de dire oui mais ne pouvait se le rappeler avec certitude. Tant pis. Il rit à son luxe.

- Je me souviens …

Mais il s’arrêta. Il n’avait pas à se souvenir, à la place il s’extasia devant l’amour de Maki (non il n’a pas eu peur que ça soit un homme… Il aurait accepté un enfant, mais un autre homme ? Il se frapperait). Alors qu’il allait faire un commentaire sur le monstre, il entrevue quelque chose qui le fit s’arrêter, et rire. Pas qu’il la trouve ridicule, non. Il trouve marrant, sympas, drôle, qu’il trouve cette femme aussi incroyable. Mais rien de mal contre elle. C’était lui qui pêcher dans l’histoire. Il ne comptait pas lui dire, gravant dans sa mémoire le corps de cette femme sur un nouvelle angle.

- Pas d’échange, je compte bien rester. Tu dois m’apprendre à décapsuler une pierre et une histoire avec les pastèques non ?


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
HATAKE
Messages : 2250
Date d'inscription : 06/06/2020
Crédits : humanmgn

Univers fétiche : réel, hp, cyber, anime, dark et fluffy
Préférence de jeu : Les deux
Super Nana
HATAKE
Mer 19 Avr - 23:58
ddbc887eabe260f62950ff9a523d8543337316f8.png"
Maki Noi
J'ai 24 ans ans et je vis un peu partout avec l’équipe des Pirates, bien que je sois originaire de l'archipel de Shiloe. Dans la vie, je suis gardienne de but dans mon équipe de Galactik Football et je m'en sors très bien.. Sinon, grâce à ma malchance, je suis amoureuse de ma meilleure amie.

open your eyes (charlissa) - Page 4 16efc9c47c7a773ac8e824a39752bbdb275fb6dd


- panda bear -
- sweet heart with big paws -

love & cuddles needed, but she can kill you with only one punch.


open your eyes (charlissa) - Page 4 51r5
Faceclaim : noi (dorohedoro)


“Rester, carrément ? Tu prépares déjà ta retraite du football ? Pirate c’est pas très reposant comme carrière, tu sais ? Écraser des pastèques non plus d’ailleurs.”

Elle plaisante, bien sûr. Et oui, elle avait compris que ce n’était pas par amour pour la piraterie, ou par haine de la technoïd qu’il s’imaginait pour quelques secondes sur Shiloe. Mais Maki se donne quand même le luxe du temps de la réflexion sur ce qu’elle va dire ensuite en faisant une petite diversion. Avant de reprendre sur un autre ton.

“Si tu comptes rester, tu n’as pas besoin de m’envoyer tes recettes. Tu pourras me les apprendre directement. Ou juste cuisiner pour moi.”

C’est beau de rêver. Enfin de fantasmer. Quoique on est même au-delà du fantasme, là. Avoir monsieur fucking Warren chez elle, qui lui prépare de bon petits plats, à poil bien entendu. Il ne peut pas en être autrement. A moins que …

“Je te mettrai quand même un tablier.”

Qu’elle songe à voix haute. Plus ou moins volontairement. Elle bataillait avec elle-même pour savoir si allait le dire à voix haute ou non, et finalement, c’est quand même sorti avant qu’elle n’ait pris sa décision consciement. Mais elle ne s’en choque pas plus que ça, Maki. Garde son air rêveur et adresse un sourire en coin à Warren.

“Uniquement un tablier bien entendu … ”

Maki secoue la tête en riant doucement. Pas encore si à l’aise que ça pour assumer. Ce niveau de drague. Avec Lui. Surtout. Il n’y a pas qu’au foot qu’elle a des progrès à faire. Mais dans les deux cas, elle prend un grand plaisir à apprendre. Elle se laisse à nouveau basculer sur le dos, une main derrière la tête. Se dit pour la cinquantième fois au moins que c'est une anomalie spatiotemporelle d'être en train de lui parler à Lui en visio comme si c'était quelque chose de parfaitement naturel. Et bizarre, quelque part, ça l'est assez.

"Je crois que je t'ai coupé avec l'autre canne à sucre au plafond. Tu allais dire quelque chose, non ?"

Elle aime paaaaaas couper les gens, Maki. Elle déteste ça, quand on lui fait. Parler d'autre chose par dessus sa propre parole. Elle déteste la sensation que ça fait. Alors quand ça lui arrive de la faire par inadvertance, elle rend toujours la parole à celui ou celle dont elle l'en a privé.
Clionestra
Messages : 3773
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Jeu 20 Avr - 1:09

Warren
Blinken

J'ai 27 ans et je vis à Xzion, . Dans la vie, je suis attaquant vedette des lightnings et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire puisqu'on voit toujours l'homme célèbre au lieu de  qui je suis.

→ Il est le numéro 9
→ Il est le seul qui marque dans son équipe, donc est souvent en avant, mais peut aussi bien jouer en défense, voir gardien.
→ Il a le plus d'endurance de toute son équipe.
→ Pro des attaques aériennes
→ Possède du mal à avoir un esprit d'équipe sur le terrain, trop certain qu'il doit faire les choses seuls s'il veut bien les faire.
→ Il possède le fluide de Vague Ionique, un fluide fait d'éclair.
Il voulait dire rester dans la course pour son cœur / corps, il n’est pas encore sûr de ce qu’il voulait le plus. Non amoureux, il se disait simplement que ça serait bien d’être aimé par une personne comme elle … Tout simplement…

- Peut-être, fit-il pour aller dans son sens, mais au moins je serais à côté de toi.

Et il lui fit un clin d’œil avant de rire. C’était de la drague ouverte entre eux depuis le début. Alors il pouvait se permettre ce commentaire sans le moindre souci… puis la jeune femme n’était pas en reste avec ses commentaires…

- Cela serait un plaisir de cuisiner pour toi. Je t’ai dit, je compte te servir, toi les pieds sous la table.

Et il rit au commentaire suivant. Il rit et il se sent à nouveau parfaitement bien. Il ne se sent même pas rougir de l’image tant elle semble fantasme et pourtant délicieusement attirante.

- Promis, qu’un tablier. Mais ça reviendrait à m’habiller comme pour un match, toujours la même chose de cacher, voir plus. C’est triste.

Et il fit un sourire presque déçu mais s’étirant rapidement pour ressembler à un sourire de canaille bien sentit. Il se disait que la soirée serait parfaite. Lui, nu, à la servir comme elle le désire. Absolument tout ses désirs, même les plus inavouables. Alors il rit. Parce qu’il ne s’était jamais imaginé soumis dans une relation … et que ça ne le dérangerait pas tant que ça avec Maki. Warren l’observa… il savait exactement ce qu’elle avait coupé. Il regarda sur le côté, machinalement vérifiant qu’il était bien seul, alors que oui… Mais …Il avait envie d’en parler à la jeune femme.

- Tu parlais … de ne pas bouger de ton lit. Je …, il se mordit les lèvres.

Cette discussion oscillait clairement TROP entre les moments clairement voilà et les moments clairement … Voilà quoi. Il passa sa langue sur ses lèvres pour enlever la douleur qu’il avait lui-même causer.

- Quand j’étais petit … j’habitais serrer dans peu d’espace, avec ma mère et mes sept frères. Que des sales canailles. Et de son lit, mon grand frère, Xan, il pouvait atteindre le frigo. Alors quand on avait faim, le soir, et qu’il restait des denrées périssables, il en chopait et faisait une ligne de nourriture le long de nos lits. Parfois c’était Zorra qui nous marcher dessus, décidant que le sol était de la lave. Et traverser la maison en ne touchant que des matelas. Ta réflexion m’a fait pensé à ça….

Il n’avait pas le droit de le dire. Il n’avait pas le droit. Son sponsor, Gordon, allait venir pour le disputer. Il avait peut-être 27 ans, mais il savait ce qu’il risquait à parler de sa famille à une « parfaite inconnue ». Bien qu’il eût l’impression que ce n’était pas le cas.  Et il avait dû mal à s’arrêter maintenant qu’il laissait des souvenirs afflués en lui.

- On jouait au basket de lit en lit, aussi. Cela rendait folle notre mère mais elle a fini par nous mettre un panier au-dessus de la panière de linge, ne disant que comme ça, on s’entrainait réellement, au moins.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
HATAKE
Messages : 2250
Date d'inscription : 06/06/2020
Crédits : humanmgn

Univers fétiche : réel, hp, cyber, anime, dark et fluffy
Préférence de jeu : Les deux
Super Nana
HATAKE
Jeu 20 Avr - 2:06
ddbc887eabe260f62950ff9a523d8543337316f8.png"
Maki Noi
J'ai 24 ans ans et je vis un peu partout avec l’équipe des Pirates, bien que je sois originaire de l'archipel de Shiloe. Dans la vie, je suis gardienne de but dans mon équipe de Galactik Football et je m'en sors très bien.. Sinon, grâce à ma malchance, je suis amoureuse de ma meilleure amie.

open your eyes (charlissa) - Page 4 16efc9c47c7a773ac8e824a39752bbdb275fb6dd


- panda bear -
- sweet heart with big paws -

love & cuddles needed, but she can kill you with only one punch.


open your eyes (charlissa) - Page 4 51r5
Faceclaim : noi (dorohedoro)


“Mmmh non, c’est mieux d’imaginer. Non en fait, le mieux. C’est de savoir exactement ce qui est caché, mais d’avoir quand même à l’imaginer ...”

Oui. Ça, ça lui plait plutôt pas mal à Maki. Elle vient sans doute de souffler dans l’oreille de Warren qu’elle souhaite sans doute … voir, avant de passer à table. Littéralement bien sûr. Mais. Ce ne demande qu’un petit réajustement du programme. Rien de bien méchant. Mais sur ces considération tout à fait hédoniques, ils changent de sujet pour un autre type d’intimité. Maki l’écoute avec attention. Lis entre les lignes ce qu’il ne dit pas. Elle sait faire, à force de fréquenter la petite rose. Elle devine un cadre de vie bien différent de celui qu’il lui avait fait visité. Et un manque. Elle retient un soupire qu’elle estime déplacé. Ce n’est pas sa vie, et Warren ne veut certainement pas de sa pitié. Mais elle lui adresse quand même son plus doux sourire. Sans avoir à se forcer le moins du monde.

“Tu as un certain talent pour rendre deux semaines longues, Warren … extrêmement longues … ”

Oui. C’est maintenant qu’elle dit ça, Maki. Pas après ses avances sexuelles. Pas après la visite de son superbe appartement luxueux. Ni même après ses propositions de repas tout à fait sensuel. C’est après les confidences sur son enfance qu’elle a envie de l’avoir près d’elle. D’être là, ou qu’il soit là. Elle avait du mal à ne pas s’imaginer embrasser ses paupières. Parce que c’est ce qu’elle fait pour chasser les images qui rendent tristes les gens qu’elle aime. C’est son père qui lui a appris ça.

“J’aurais aimé avoir des frères, ou des sœurs. Maintenant j’ai mon équipe. Surtout Trix et Enox. Et mes deux chevaliers servants de défenseurs.”

Johnson et Smith. Deux boulets qui s’étaient mis en tête de la traiter comme une princesse en détresse depuis qu’elle avait intégré l’équipe. Ce qui les faisait tous beaucoup rire. Maki soupire doucement, pensivement.

“Mais en soit, j’ai toujours été très entourée. C’est aussi ça la vie de pirate.”

Elle a envie de lui demander si elle est toujours proche de sa famille. Mais elle est presque certaine que la réponse est “non”. Il lui a perdu “d’êtres qu’il a perdu”. Alors. Elle fait des liens. Elle a envie de le lui demander. PAs par curiosité mais pour être en mesure de … pouvoir l’aider un peu. Sauf qu’elle ne voit pas comment elle le pourrait. Alors elle se tait, ou plutôt parle de son cas, pour l’inviter à parler davantage de lui s’il en a l’envie. Parce que ça, elle peut faire, l’écouter.

“Mais sept frères … c’est un de plus que l’équipe. Vingt quatre heures sur vingt quatre …”

Son visage se décompose petit à petit à force de projeter sa situation sur sa bande de joyeux lurons. Laissant un doux effroi peindre ses traits.

“Mon dieu j’espère que vous étiez plus sages que ma bande de zouaves …”

Contenu sponsorisé
open your eyes (charlissa)
Page 4 sur 17
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10 ... 17  Suivant
Sujets similaires
-
» (m/f/autre) et d'un coup tout devint bizarre (open)
» All eyes on him
» (m) Your eyes in my heart.
» looking through your eyes, I'll make you cry // (Ace&Cassiopea)
» Behind your eyes... {Paddy & Nash}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers animes-
Sauter vers: