Le deal à ne pas rater :
Nike fin de saison : jusqu’à -50% sur une sélection d’articles
Voir le deal

Partagez
 
 
 

 Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16, 17, 18, 19  Suivant
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1248
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : ManonGG/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
vol de nez

Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  - Page 15 Empty

200515111407214259.png
Ethan O'Connell
J'ai 42 ans et je vis à Seattle, Washington. Dans la vie, je suis lieutenant à la brigade criminelle et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis fiancé et je le vis plutôt bien.


Surnommé « l’Irlandais » par ses collègues du 12th district, Ethan est le genre de flic à la tête dure. Anciennement du groupe d’intervention du SWAT, il s’est retrouvé propulsé dans la rue à la suite du décès brutal de son collègue en intervention. Une nouvelle vie qui ne l’enchante guère. Dopé à l’adrénaline, il n'a aspiré qu'à retourné à la brigade d'intervention. Toutefois, le destin en a décidé autrement en rencontrant Elisabeth. Une recrue bavarde, mais prometteuse, avec laquelle, il a eu une relation adultérine. Puis il a compris que ça ne lui suffisait plus. Qu'elle était devenue bien plus pour lui qu'une simple amante. Alors un matin, il disparu soudainement...

Trois années plus tard, lieutenant à la brigade criminelle de Seattle, il est sur le point de se marier à sa partenaire de la brigade des mœurs. Mais il a fallu que le destin s'en mêle...


Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  - Page 15 Nlx3
Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  - Page 15 Ngbq
Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  - Page 15 G947


avatar :copyright:️ Bazzart.org


« Salut… Adam ? » « Salut et c’est Ethan. Est-ce que Lizzy est là ? Je… » puis il entendit sa voix au loin et son regard se posa sur le torse nu de la gravure de mode. Un petit rire nerveux alors qu’il se passa une main lasse sur le visage qui se termina sa course dans ses cheveux fraichement coupé, rétorquant un « Bien sûr… ». Il était parti pour faire le point, pour trouver une solution à tous ces problèmes qui se dressaient sur son chemin, pour tenter de concilier sa future vie de père, avec son amour pour Lizzy, et voilà qu’en rentrant pour lui annoncer qu’il y était parvenu, elle se retrouvait avec le mannequin du bâtiment. Il entra alors dans l’appartement, posa son sac de voyage à ses pieds et glissa les mains dans son jeans, fixant le haut des escaliers pour regarder la jeune femme descendre « Salut. Je ne reste pas. Apparemment, vous avez plein de trucs de prévu. C’était juste pour te prévenir que j’étais rentré et qu’apparemment, tu as fait ton choix avant le mien, donc tous mes vœux de bonheur » et reprit son sac pour quitter l’appartement, alors que Will tentait de défendre sa copine « Ce n’est pas ce que tu crois Ethan… On n’était pas en train de… » « Laisse tomber, ok ! Pas besoin d’explication, c’est assez clair, je pense » et après un dernier regard pour la jolie blonde, il quitta l’appartement et rejoignit sa voiture. Assis dans son SUV, il s’autorisa une minute pour souffler, posant sa tête contre le siège, il ferma les yeux. Finalement, il aurait dû rester à Los Angeles encore quelques jours. Lui qui avait souhaité faire une surprise à la jolie blonde. C’était finalement lui qui avait été surpris.

En arrivant au commissariat, Ethan avait fait un détour par son bureau pour saluer Sasha et Stan « Si je n’étais pas lesbienne, je t’aurais sauté dessus. Tu es mignon fringué comme ça. Un petit côté mauvais garçon et les cheveux…Faut croire que ta semaine de vacances t’a changé » « L’affaire a avancé ? » avait-il alors simplement répondu « Heu… Oui » et le beau brun acquiesça en quittant ses bureaux pour rejoindre l’étage de la brigade des mœurs. En arrivant, il fit un signe de main à Jessica qui se leva aussitôt de son siège pour le rejoindre et le serrer dans ses bras « Tu es revenu ». Après un moment d’hésitation, il entoura son corps de ses bras « Oui. Je t’ai dit que j’avais besoin de temps ». La main de cette dernière se posa sur son visage mal rasé et il lui rendit son sourire « Tu t’es perdu dans les tréfonds du Bronx mon chéri ? On dirait que tu sors de l’antigang » « Tu n’aimes pas ? » « Pour une infiltration, pourquoi pas. Mais pas pour un lieutenant de la criminelle » et l’embrassa « Mais tu es beau quand même ». Ethan acquiesça lentement de la tête, puis glissa sa main dans la sienne pour l’entrainer à l’écart « Tu as pris ta décision ? » avait-elle fini par demander et un après un moment d’hésitation, Ethan avait acquiescé « On va avoir un bébé » tout en posant sa main sur le ventre de cette dernière et l’embrassa…

« Tu ne veux pas rester encore un peu au lit ? » « Je dois rattraper mon retard sur les dossiers, mais ce soir, je suis tout à toi » alors qu’il déposa ses lèvres sur les siennes, et qu’il s’extirpa du lit pour prendre une douche. Un regard pour son jean et sa chemise à carreaux qu’il enfonça un peu plus dans le panier de linge sale, un regard pour le rasoir et fit disparaître l’Ethan d’avant, une fois encore. En arrivant au bureau dans son costume trois pièces, il ne prononça pas le moindre mot et rattrapa son retard, ignorant même la présence de Lizzy.



Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 1184
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
vol de nez

Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  - Page 15 Empty

xiyp.bmp
Elisabeth Capplan
J'ai 37 ans et je vis à Seattle, Washington. Dans la vie, je suis lieutenant stagiaire à la brigade criminelle et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt très bien.


Jolie, blonde, sexy... et flic. Elisabeth, puis qu'aujourd'hui elle préférait qu'on l'appelle ainsi, avait finalement réussit à évoluer comme elle l'entendait dans ce monde essentiellement masculin et plein de préjugés vis à vis de son physique.
Concours de Lieutenant réussit, elle avait également suivi une formation pour avec des compétences en profilage, histoire de se donner plus de poids. A fond dans son job, elle vient d'arriver à Seattle.
Depuis trois ans, elle prit son destin en main, mais celui ci semble vouloir jouer les trainées.

Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  - Page 15 TediousSevereKusimanse-max-1mb
Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  - Page 15 Giphy




avatar : moi même

Elle s’était habillée rapidement pour le reste ba ça irait comme ça. De toute façon si elle voulait voir Will aujourd’hui, c’était pour lui dire qu’elle voulait qu’ils arrêtent de se voir. Donc pas la peine qu’elle soit au top du top niveau beauté. Pieds nues elle descendit les premières marches de l’escalier avec le tshirt de Will dans les mains. « -Ethan ? Que ce que tu… Pourquoi t’as pas appelé ? » demanda Lizzy en restant bloqué au milieu des marches. En vrai elle était super heureuse de voir, et elle eut presque l’impression d’avoir fait un saut dans le temps, un retour en arrière de plus de trois ans. Elle le trouva trop beau, non en fait elle le trouva super sexy… Elle descendit les dernières marches et clairement elle eut envie de lui sauter au cou, mais lorsqu’il ouvrit la bouche, rien que le ton de sa voix lui indiqua qu’un truc clochait. « -attends quoi ? » demanda Lizzy en fronçant les sourcils. Et puis elle regarda Will torse nu, le tshirt dans ses mains. « -Ethan attends... » souffla Lizzy en faisant un pas. Will tenta à son tour de dire quelque chose. La jeune femme baissa les yeux. Elle était fatiguée de tout ça. S’il n’était pas capable de comprendre qu’il y avait un mal entendu, c’est qu’il n’avait aucune confiance en elle.

Alors elle ne tenta pas de le rattraper. Elle ne tenta pas non plus de l’appeler. Le ton avait été catégorique. Et dans le fond c’était sans doute mieux. Elle ne voulait pas qu’un jour il lui reproche d’avoir fait le mauvais choix pour elle. Un long soupire alors que Will refermait la porte et le regardait sans tout comprendre. « -je vais pas t’expliquer en détails parce que... » elle mis le tshirt dans les micro ondes pour le sécher rapidement avant d’ajouter en croisant le sbras : « -c’est compliqué… Et je vais pas te mentir non plus parce que mérite pas ça. Finalement on va peut être juste parler... » elle sortie le tshirt et dit : « -si je voulais de te voir c’était pour... » « -tu voulais qu’on arrête de se voir. C’est peut être compliqué, mais je pense que j’ai saisi... » la jeune femme lui sourit en penchant la tête sur le côté. « -je suis désolée… » « -t’en fais pas. On savait tous les deux que c’était pas du sérieux toi et moi. Donc c’est rien. Par contre à lui tu devrais lui parler. » Will la serra contre lui après avoir enfilé son tshirt : « -laisse pas un homme, même lui, éteindre la petite flamme dans tes yeux… Et c’est moi qui suis désolé, parce que le souci là c’est moi... » « -non crois moi… y’a pas que ta présence. C’est la merde depuis le début entre Ethan et moi. C’est sans doute mieux comme ça... » à nouveau elle baissait les bras. Définitivement cette fois.

Wyatt était revenu déprimé de ses entretiens. Alors ils avaient passé leur soirées à déprimer ensemble en buvant pas mal de bière. Il était désolé pour elle que son frère soit un con finit. Elle était désolée pour qu’il n’ait pas décroché de poste. Le lendemain matin, Lizzy se pointa en retard et avec un belle migraine. « -Bonjour. » avait elle pourtant énoncée haut et fort avant de prendre place à son bureau, déplaçant l’écran de son pc pour éviter d’avoir Ethan dans son champs de vision. Stan s’absenta pour aller questionner un suspect, et Sasha en profita pour se lever et pointer Ethan et Lizzy du doigt : « -bon très bien. Je vais vous dire. Vous faites chier tous les deux. Ensemble ou pas, baise ou pas je m’en cogne ! Mais ce que je veux c’est la bonne entente dans l’équipe. Donc merci de la jouer professionnel, et de pas bouder chacun dans votre coin. » Elle sortie du bureau pour aller prendre un café. Un regard pour Ethan et Lizzy se remis à travailler. Deux semaines s’écoulèrent ainsi. Sans qu’ils ne se parlent ou ne se regarde vraiment, mise à part pour le boulot. Redevenir amis mon cul ! Et puis un appel pour un nouveau cas. Un homme retrouvé sur un chantier de construction. Pousser du 34eme étages, empalé sur les tiges métalliques de la dalle d’en bas…  
Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1248
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : ManonGG/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
vol de nez

Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  - Page 15 Empty

200515111407214259.png
Ethan O'Connell
J'ai 42 ans et je vis à Seattle, Washington. Dans la vie, je suis lieutenant à la brigade criminelle et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis fiancé et je le vis plutôt bien.


Surnommé « l’Irlandais » par ses collègues du 12th district, Ethan est le genre de flic à la tête dure. Anciennement du groupe d’intervention du SWAT, il s’est retrouvé propulsé dans la rue à la suite du décès brutal de son collègue en intervention. Une nouvelle vie qui ne l’enchante guère. Dopé à l’adrénaline, il n'a aspiré qu'à retourné à la brigade d'intervention. Toutefois, le destin en a décidé autrement en rencontrant Elisabeth. Une recrue bavarde, mais prometteuse, avec laquelle, il a eu une relation adultérine. Puis il a compris que ça ne lui suffisait plus. Qu'elle était devenue bien plus pour lui qu'une simple amante. Alors un matin, il disparu soudainement...

Trois années plus tard, lieutenant à la brigade criminelle de Seattle, il est sur le point de se marier à sa partenaire de la brigade des mœurs. Mais il a fallu que le destin s'en mêle...


Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  - Page 15 Nlx3
Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  - Page 15 Ngbq
Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  - Page 15 G947


avatar :copyright:️ Bazzart.org


Pourquoi n’avait-il pas appelé ?! Il s’était posé la question dans le SUV qui le conduisait jusqu’au commissariat. C’était le genre de questions que tout homme souhaité entendre de la bouche de la femme qu’il aimait et qui était en compagnie d’une gravure de mode torse nu dans son appartement. Pourquoi n’avait-il pas appelé ?! Pour lui faire une surprise. Lui qui avait passé tout son vol de retour à s’imaginer rentrer chez cette dernière, lui annoncer que c’était elle qu’il avait choisi, puis il lui aurait fait tendrement l’amour avant de rompre avec Jessica afin d’entamer une nouvelle page de leur histoire. Rien ne s’était passé comme il l’avait souhaité et maintenant, il se retrouvait à se vêtir d’un costume trois pièces, de raser sa barbe de trois jours, d’organiser ses cheveux naturellement en bataille. Le con en costume était de retour. Finalement, lui aussi baissait les bras. Au moins, avec Jessica, il ne souffrait pas, et ce n’était peut-être pas plus mal. Il ne serait jamais pleinement heureux, mais peut-être qu’il parviendrait à l’être un tout petit peu…

Mais pour le moment, assis à son bureau, Ethan avait perdu toute joie de vivre, et malgré les paroles de Sasha et du regard échangé avec la jolie blonde, il était revenu l’homme froid et réservé d’antan. Plus de réunion en salle de pause, plus de rires, plus de plaisanterie. S’il parvenait à adresser trois mots à son équipe dans la journée, c’était bien. Deux semaines ainsi à se renfermer peu à peu sur lui-même, et à se concentrer uniquement sur les affaires qui leur tombaient dessus, comme cette dernière sur un chantier de construction en centre-ville. En arrivant sur les lieux du crime, il échangea quelques mots avec le légiste, ignorant Sasha qui y alla de son commentaire « Il a voulu apprendre à voler… Lizzy… Ce n’est pas ton mec là-bas ? » tout en désignant du doigt le beau blond. Ethan se redressa pour observer la gravure de mode sur le chantier. Un regard pour la jeune femme à ses côtés « Si tu veux lui dire bonjour, ne te gêne pas » tout en contournant la scène du crime pour observer le corps sous toutes ses coutures, puis rétorqua « Stan, tu vas demander la liste de tous les employés présents sur le chantier au maître d’ouvrage et Sasha, tu viens avec nous, on va demander au mannequin s’il connaissait la victime » et tourna la tête vers la jeune femme « Tu veux que je te retire de l’enquête ? Je veux dire, tu es émotionnellement impliquée et je ne voudrais pas que ça fausse ton jugement » et reçu une claque derrière la tête de la part de Sasha « Eh ! » « Arrête de la faire chier ! ». Il lui lança un regard noir et s’approchèrent tous les trois de Will « Salut vous trois. Vous venez pour Shawn ? » « Tu le connaissais ? » son ton était froid, mais il s’en moquait bien « Un peu. On buvait quelques bières après le travail avec les gars. On l’a tué ? » « On va voir » et son téléphone sonna. Stan. Il confia le petit appareil à Sasha pour l’éloigner un peu, tout en continuant l’interrogatoire « Est-ce que quelqu’un lui en voulait ? » « Pas à ma connaissance ». Ethan prit des notes tout en acquiesçant et regarda la jeune femme à ses côtés « Tu veux lui poser des questions maintenant ou après que vous vous soyez envoyés en l’air ? ».


Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 1184
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
vol de nez

Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  - Page 15 Empty

xiyp.bmp
Elisabeth Capplan
J'ai 37 ans et je vis à Seattle, Washington. Dans la vie, je suis lieutenant stagiaire à la brigade criminelle et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt très bien.


Jolie, blonde, sexy... et flic. Elisabeth, puis qu'aujourd'hui elle préférait qu'on l'appelle ainsi, avait finalement réussit à évoluer comme elle l'entendait dans ce monde essentiellement masculin et plein de préjugés vis à vis de son physique.
Concours de Lieutenant réussit, elle avait également suivi une formation pour avec des compétences en profilage, histoire de se donner plus de poids. A fond dans son job, elle vient d'arriver à Seattle.
Depuis trois ans, elle prit son destin en main, mais celui ci semble vouloir jouer les trainées.

Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  - Page 15 TediousSevereKusimanse-max-1mb
Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  - Page 15 Giphy




avatar : moi même

Un affaire sur un chantier de construction. Lizzy était bien contente d’avoir choisi une tenue décontractée pour aller bosser le matin même. En fait, depuis qu’Ethan avait remis ses costumes et ressorti la parfaite panoplie du gros con, la jeune femme avait laissé ses tailleurs au placard. Jeans basket et pull ça allait très bien. En talons hauts ici, merci bien ! Avec sa chance elle allait finir par se casser la gueule quand même mais bon. Une fois sur place, elle ne pu s’empêcher de grimacer en voyant le corps, avant d’adresser un sourire en coin à Han qui trouvait que ça ressemblait presque à de l’art. Elle était en train de plaindre mentalement la victime quand Sasha l’interpela. « -lequel ? » répondit Lizzy en avançant vers sa collègue sourire aux lèvres devant sa connerie. « -on devrait faire une photo avec ces machins non ? » ajouta la jolie blonde en donnant un coup sur le casque de Sasha. Sexy attitude oblige. Casque de chantier, gilet jaune ou orange… Y’en a à qui ça allait mieux que d’autres. Disons juste qu’en costume ça faisait un peu ridicule. Un regard pour Ethan : « -si j’ai ton autorisation tout va bien. » un petit sourire avant de prendre trois notes dans son carnet.

« -c’est toi qui vois. Mais je suis pas certaine qu’un plan cul puisse impliquer des émotions. » une petite moue du bout des lèvres pour lui faire comprendre qu’elle s’en tapait bien comme il fallait de ce qu’il venait de dire et qu’il faisait bien comme il voulait. Une fois à côté de Will elle garda le silence, simplement désolée qu’il soit sur les lieux. Surtout désolé du ton qu’employait Ethan. « -dans le genre émotionnellement impliqué, c’est toi qu’on devrait retirer de l’enquête Ethan. » répliqua Lizzy avant de regarder Will. « -excuses le monsieur est un peu tendu… Cravate trop serrée. » elle lui adressa un léger sourire et demanda en s’éloignant quelque peu d’Ethan, lui adressant un doigt d’honneur dans son dos : « -tu faisais quoi hier soir ? Il va nous falloir ton emploi du temps, autant du boulot que perso. » elle avait prit une voix douce pour lui demander ça, vraiment désolé qu’il soit un probable suspect. « -ouais ça marche… pas de souci. Fais pas cette tête, j’ai rien avoir là dedans et tu le sais. » répondit Will en posant sa main sur son épaule. « -je te crois… mais on va devoir vérifier quand même. J’suis désolée pour Ethan... » « -t’en fais pas, c’est rien. » répliqua son ancien amant avec un clin d’oeil.

En retournant à la voiture Sasha lui demanda : « -il était avec toi hier soir ? » Lizzy sourit en répondant avec un non de la tête : « -nope. Ça fait trois semaines qu’on a décidé de plus se voir, parce qu’on savait que ça mènerait à rien. » voilà, c’était dit. Ethan avait peut être entendu, peut être fait la sourde oreille. Elle savait d’avance que Will était innocent mais qu’Ethan allait tout de même le faire chier. « -ça aurait été plus simple si on couchait encore ensemble. Il aurait eut un super alibis et vous auriez adoré les détails ! » s’amusa la jeune femme en prenant tout ça avec de la distance. « -ils sont des tonnes sur le chantier, on va passer un temps fou à tout regarder en détail… je commande les pizza. » demanda la jeune femme en arrivant au bureau sachant d’avance que la nuit allait être longue. Mais avant elle colla son téléphone contre son oreille en partant en salle de pause : « -salut mon beau ! Nope… Bien sur que je pense à toi ! Non je vais pas pouvoir être là ce soir. Ba ouais je sais ! Non mais t’inquiète je me ferais pardonner et tu aura ta revanche. On se vois demain. » puis elle raccrocha en récupérant sa tasse de café qu’elle s’était servit en même temps. « -bon pizza maintenant... » marmonna la jeune femme en cherchant le numéro dans son téléphone.

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1248
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : ManonGG/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
vol de nez

Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  - Page 15 Empty

200515111407214259.png
Ethan O'Connell
J'ai 42 ans et je vis à Seattle, Washington. Dans la vie, je suis lieutenant à la brigade criminelle et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis fiancé et je le vis plutôt bien.


Surnommé « l’Irlandais » par ses collègues du 12th district, Ethan est le genre de flic à la tête dure. Anciennement du groupe d’intervention du SWAT, il s’est retrouvé propulsé dans la rue à la suite du décès brutal de son collègue en intervention. Une nouvelle vie qui ne l’enchante guère. Dopé à l’adrénaline, il n'a aspiré qu'à retourné à la brigade d'intervention. Toutefois, le destin en a décidé autrement en rencontrant Elisabeth. Une recrue bavarde, mais prometteuse, avec laquelle, il a eu une relation adultérine. Puis il a compris que ça ne lui suffisait plus. Qu'elle était devenue bien plus pour lui qu'une simple amante. Alors un matin, il disparu soudainement...

Trois années plus tard, lieutenant à la brigade criminelle de Seattle, il est sur le point de se marier à sa partenaire de la brigade des mœurs. Mais il a fallu que le destin s'en mêle...


Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  - Page 15 Nlx3
Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  - Page 15 Ngbq
Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  - Page 15 G947


avatar :copyright:️ Bazzart.org


Accroupi aux côtés du corps empalés sur les tiges, il releva la tête vers l’intéressé que désignait Sasha, puis lança un rapide regard en direction de Lizzy qui semblait beaucoup s’amuser de cette situation apparemment. Il tenta de faire abstraction de leur petit échange pour se concentrer sur les premières conclusions de Han. Il fini par se redresser et l’invita à aller saluer le mannequin du bâtiment qui se trouvait à quelques mètres d’eux. Un nouveau regard froid pour cette dernière qui restait impassible face à lui et ses remarques « Finalement, on va aller le saluer ensemble. J’ai quelques questions » et se dirigèrent tous les trois en direction de la gravure de mode. Ethan jeta un coup d’œil à la jeune femme à ses côtés et esquissa un sourire ironique « Tu es sûre de ça ?! » en faisant référence à eux deux et aux sentiments que cela avait faire naître autant chez l’un, que chez l’autre. Ils arrivèrent à hauteur de Will qu’il interrogea avec froideur, et même défiance à son égard. Il savait que ce dernier n’y était pour rien, mais il le voyait encore à l’embrasser dans ce bar, près du billard, sans parler de leur rencontre dans l’appartement de Lizzy. Tout cela le poussait à traiter ce dernier ainsi. Mais Lizzy le rappela à l’ordre à sa manière et il la fusilla du regard, n’appréciant pas vraiment la remarque de cette dernière qu’elle venait de faire devant Sasha et le beau blond. Il souffla alors un « A qui la faute ? » et se concentra sur Stan qui venait d’arriver à leur hauteur. Il tourna la tête en direction de sa recrue et de son ami, puis retournèrent jusqu’à la voiture.

Sasha posa la question qui lui brûlait les lèvres, mais son cœur rata un battement en entendant sa réponse. Trois semaines qu’ils ne se voyaient plus… Sa main sur la poignet de la portière, il resta interdit un instant et se décida finalement à monter dans le véhicule, regardant la jeune femme à travers le rétroviseur. Il desserra sa cravate en se rendant compte de la connerie qu’il avait fait en ne la laissant pas s’expliquer deux semaines plus tôt. Ça aurait pu tout changer entre eux deux… « Tu démarres Ethan ? » « Heu… Oui… » et un dernier regard pour Lizzy avant de démarrer la voiture. Assis à son bureau en arrivant, il ne cessait de penser à ce qu’avait dit la jolie blonde dans la voiture. Il se décida à la suivre jusqu’à la salle de pause pour pouvoir lui parler en tête-à-tête quand elle reçu un appel. Il ne prononça pas le moindre mot et n’entra pas dans la salle avec cette dernière, posant son épaule contre l’encadrement de la porte, croisant les bras sur son torse « Finalement, tu t’es vite remise de tout cela ? Je veux dire, de mon départ et de la séparation avec Will… » et la laissa appeler pour commander des pizzas « Pourquoi tu ne m’as rien dit ?! Au sujet de Will ?! Pourquoi tu m’as laissé partir sans me retenir ou que tu n’as pas essayé de me joindre ? Et ne me dit pas que je n’aurais rien écouté, parce que c’est faux » tout en l’observant, puis se redressant et glissa ses mains dans les poches de son costume « Au fait, si jamais ça t’intéresse, j’étais venu te voir pour te dire que c’était toi que je voulais et personne d’autre » et quitta la salle de pause sans rien ajouter, retournant à son bureau pour travailler. Jessica arriva alors qu’il venait à peine de prendre place, posant sa main sur son épaule « Tu rentres ce soir ? » « Non » « Je vois… Tu comptes rentrer un jour ? » « Pas ce soir. J’ai du travail » « Bon… Tu te souviens que demain, on a rendez-vous avec la gynécologue ? ». Un soupir d’Ethan qui s’appuya contre le dossier de son siège « J’avais oublié, je suis désolé. Cette affaire va être compliquée… Tu n’auras qu’à me faire un compte-rendu, d’accord ? » et se leva, déposa rapidement un baiser sur ses lèvres « Bonne soirée » et reprit place dans le siège pour continuer de travailler. Jessica resta un petit moment à observer son fiancé, puis rentra chez eux. Il leva les yeux sur son équipe qui baissa le regard presque aussitôt, et se leva pour aller se servir un café.


Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 1184
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
vol de nez

Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  - Page 15 Empty

xiyp.bmp
Elisabeth Capplan
J'ai 37 ans et je vis à Seattle, Washington. Dans la vie, je suis lieutenant stagiaire à la brigade criminelle et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt très bien.


Jolie, blonde, sexy... et flic. Elisabeth, puis qu'aujourd'hui elle préférait qu'on l'appelle ainsi, avait finalement réussit à évoluer comme elle l'entendait dans ce monde essentiellement masculin et plein de préjugés vis à vis de son physique.
Concours de Lieutenant réussit, elle avait également suivi une formation pour avec des compétences en profilage, histoire de se donner plus de poids. A fond dans son job, elle vient d'arriver à Seattle.
Depuis trois ans, elle prit son destin en main, mais celui ci semble vouloir jouer les trainées.

Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  - Page 15 TediousSevereKusimanse-max-1mb
Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  - Page 15 Giphy




avatar : moi même

Donc Ethan était jaloux. En plus de ne pas avoir digérer convenablement tout ça. Elle qui s’était imaginé naïvement qu’en la snobant et évitant le plus possible de lui parler, il se contentait de la remettre à sa place. De plus il n’avait pas du tout aimé qu’elle ose lui répondre alors qu’ils n’étaient pas seul. Il avait commencer à chercher les ennuis, fallait assumer jusqu’au bout. Il avait voulu jouer, Lizzy venait de porter un coup fatal en grimpant dans la voiture. L’info cruciale qu’il n’avait jamais eut. Celle qu’il n’avait pas voulu entendre. Voilà, comme ça maintenant il était au courant. Comme elle l’évoqua, ça aurait donné un parfait alibi à Will, mais autant jouer franc jeu pour une fois depuis trois semaines.

La nuit allait être longue. Mais elle aimait bien bosser comme ça. Pizza, café, dossier. Et dans ce cas, beaucoup de dossier et donc beaucoup beaucoup de café. Elle passa un appel rapide à Wyatt, et percuta presque Ethan en voulant sortir de la pièce, le nez dans son téléphone. Elle lui montra deux doigts pour lui dire qu’il fallait qu’il attente son tour bien gentiment. Elle passa commande en faisant demi tour, pas la peine de rester coller à lui. « -qui peut aimer les ananas sur sa pizza à par Sasha ! » ironisa la jeune femme en raccrochant. « pardon tu disais ? » reprit Lizzy en regardant Ethan : « -ah oui tu faisais preuve de mauvaise foi. C’est mon truc ça d’ordinaire. Copieur ! » elle prit une gorgée de son café. Il voulait vraiment parlé de ça là maintenant ? « -c’était ton frère si tu veux tout savoir. Oui tu te souviens… Ton petit frère que tu as laissé chez moi. Et ça c’est de l’ironie au cas où t’es pas saisi. » elle était un poil amer. Mais maintenant il ne pouvait pas faire machine arrière. Alors autant le conforter dans son choix. Le pousser vers Jessica.

Mais elle baissa les yeux sur son café, tenant sa tasse à deux mains. « -parce que tu n’as pas cherché trois secondes à savoir, à comprendre. Malgré tout ce que je t’ai dis, ce qu’on s’est dit, tu n’as pas confiance en moi. Tu pensais vraiment que j’allais faire ça ? » elle était calme. Un peu comme lorsqu’elle était arrivée ici. Elle le regarda quelques secondes lorsqu’il lui avoua son vrai choix. « -tu devais pas être vraiment certain de ton choix… Sinon tu n’aurai pas trouvé la première excuse possible pour prendre l’autre décision. » répliqua Lizzy alors qu’il quittait la pièce. Elle resta quelques minutes en salle de pause avant de grimper sur le toit, là où Ethan l’avait emmener à son arrivée. Là elle poussa un cri pour libérer sa colère. « -c’est pas possible d’être aussi con ! » ragea la jeune femme contre Ethan. Et c’était encore de sa faute en plus ! Elle prit trois grandes inspirations avant de redescendre. Et se fut comme si rien ne l’avait atteint qu’elle revint au bureau, Ethan était absent. « -ok c’est quoi la première piste… Histoire qu’on établisse un profile. » pour se simplifier la tache et raccourcir la nuit. Elle écrivit sur le tableau : argent ? Famille ? « -et pourquoi pas drogue ? » demanda Stan en s’approchant d’elle. « -la drogue je pense pas que ça soit la priorité. C’est soit pour les riches, soit pour les très pauvre. Dans le bâtiment… l’argent ou des dettes de jeux ça colle plus. » commença Lizzy.

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1248
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : ManonGG/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
vol de nez

Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  - Page 15 Empty

200515111407214259.png
Ethan O'Connell
J'ai 42 ans et je vis à Seattle, Washington. Dans la vie, je suis lieutenant à la brigade criminelle et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis fiancé et je le vis plutôt bien.


Surnommé « l’Irlandais » par ses collègues du 12th district, Ethan est le genre de flic à la tête dure. Anciennement du groupe d’intervention du SWAT, il s’est retrouvé propulsé dans la rue à la suite du décès brutal de son collègue en intervention. Une nouvelle vie qui ne l’enchante guère. Dopé à l’adrénaline, il n'a aspiré qu'à retourné à la brigade d'intervention. Toutefois, le destin en a décidé autrement en rencontrant Elisabeth. Une recrue bavarde, mais prometteuse, avec laquelle, il a eu une relation adultérine. Puis il a compris que ça ne lui suffisait plus. Qu'elle était devenue bien plus pour lui qu'une simple amante. Alors un matin, il disparu soudainement...

Trois années plus tard, lieutenant à la brigade criminelle de Seattle, il est sur le point de se marier à sa partenaire de la brigade des mœurs. Mais il a fallu que le destin s'en mêle...


Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  - Page 15 Nlx3
Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  - Page 15 Ngbq
Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  - Page 15 G947


avatar :copyright:️ Bazzart.org


Appuyé contre l’encadrement de la salle de pause, les bras croisés sur son torse, il serra la mâchoire lorsqu’elle lui demanda de patienter alors qu’elle commandait les pizzas pour l’équipe. Il prit donc son mal en patience et lorsqu’elle eut raccroché, tenta d’ignorer son trait d’esprit qui lui donnait l’impression qu’elle n’en avait rien à faire de ce qu’il pouvait bien lui dire. Ethan dû se faire violence pour ne pas se laisser à l’agacement en entendant sa question rhétorique et encore plus à sa réponse, serrant un peu plus la mâchoire. « Je ne savais pas que tu te tapais Wyatt. Et au fait, mon frère a passé l’âge qu’on lui tienne la main. L’héberger ne fait pas de toi sa mère et ne te permet pas de juger ma manière de me comporter avec lui ». Bon, il se laissait peut-être dévorer par l’énervement en cet instant, et même s’il faisait un effort considérable pour ne pas crier, cela se ressentait dans sa voix. Ethan n’appréciait pas vraiment la manière dont Lizzy s’adressait à lui, tentant de lui rappeler ses obligations envers son jeune frère. Il avait du mal à gérer sa propre existence, alors gérer celle de son frère, ça relevait un peu de l’impossible pour le beau brun. Un petit rire nerveux passa la barrière de ses lèvres « Je n’en sais rien Liz. Un mec torse-nu qui m’ouvre la porte, toi qui lui dis d’attendre cinq minutes et que tu seras tout à lui et quand tu m’aperçois, tu me demandes pourquoi je n’ai pas appelé. Désolé si j’ai envisagé le fait que tu t’es envoyée en l’air avec la gravure de mode » tout en se redressant de l’encadrement de la porte. Oui, il était en colère contre la jeune femme, mais aussi contre lui de ne pas avoir cherché à savoir s’ils avaient eu une relation ou non. Parce que tout aurait pu être différent en cet instant. Il croisa son regard et contracta la mâchoire à se la briser, puis rétorqua « Tu as raison. Je suis fou amoureux de Jessica, c’est la femme de ma vie ! » et s’éloigna.

Évidemment, il avait fallu que cette dernière se pointe. Loin d’être habité par l’esprit du fiancé et père idéal ces derniers jours, il avait encore bien moins la tête à penser au bébé. Il fut bref et lui fit comprendre qu’il était temps pour elle de rentrer chez eux. Finalement, il se leva et trouva refuge dans la salle de repos quelques minutes, voire une bonne demi-heure. Il se reposa les mêmes questions que lorsqu’ils s’étaient retrouvés à Los Angeles et le choix s’imposait de nouveau à lui. C’était Lizzy qu’il aimait, mais il avait l’impression que plus les jours s’écoulaient, plus il l’a perdait… Ethan termina son café et se rendit auprès de son équipe qui échangeait sur l’affaire en cours. Son regard se posa sur elle, puis s’approcha en posant sa main dans son dos « Est-ce que je peux te parler… Seule à seul ? » et ajouta « S’il te plaît ». Un regard pour Sasha et Stan et l’entraina sur le toit. Il avait besoin d’air frais, de respirer. Il prit une grande bouffée d’air frais en arrivant, inspirant à plein poumon et se retourna vers la jeune femme « Liz… Est-ce que tu penses sincèrement que je voulais être avec Jessica ? » puis leva la main « Non, attends. Je reformule : Pourquoi est-ce que tu n’as pas tenté de me retenir comme j’ai pu le faire tant de fois pour toi ? Est-ce que tu voulais réellement de moi ? » tout en penchant la tête sur le côté. Il s’interrogeait. A sa place, Ethan aurait dévalé les marches pour la poursuivre afin de tout lui expliquer. Il l’avait fait quand elle avait vu Maria chez lui, et à chaque fois qu’il pensait la perdre. Mais elle, elle ne l’avait pas fait. Une main dans ses cheveux qu’il mit en bataille « Je suis fatigué de tout ça Liz. Je te voulais juste toi. Me réveiller tous les matins à tes côtés, et m’endormir le soir. Je serais empressé de quitter mon travail pour toi et maintenant, tout ce que j’obtiens, ce sont des réflexions de ta part, et une femme enceinte de moi dont je ne suis même pas amoureux. Ah oui, et j’ai un frère aussi. Merci de me l’avoir rappelé ». Il baissa la tête, fatigué, lassé et murmura un simple « Je te voulais juste toi… ».



Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 1184
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
vol de nez

Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  - Page 15 Empty

xiyp.bmp
Elisabeth Capplan
J'ai 37 ans et je vis à Seattle, Washington. Dans la vie, je suis lieutenant stagiaire à la brigade criminelle et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt très bien.


Jolie, blonde, sexy... et flic. Elisabeth, puis qu'aujourd'hui elle préférait qu'on l'appelle ainsi, avait finalement réussit à évoluer comme elle l'entendait dans ce monde essentiellement masculin et plein de préjugés vis à vis de son physique.
Concours de Lieutenant réussit, elle avait également suivi une formation pour avec des compétences en profilage, histoire de se donner plus de poids. A fond dans son job, elle vient d'arriver à Seattle.
Depuis trois ans, elle prit son destin en main, mais celui ci semble vouloir jouer les trainées.

Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  - Page 15 TediousSevereKusimanse-max-1mb
Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  - Page 15 Giphy




avatar : moi même

« -bien sur. Wyatt, Will, le capitaine et j’ai recontacter mon ami Russe qui m’a acheté un bon prix. » elle leva les yeux au ciel. Il la prenait pour une traîner, c’était toujours plaisant à entendre. La suite lui fit encore plus mal que la mauvaise foi d’Ethan. Elle soupira et ne prit même pas la peine de répondre quoi que se soit d’autre. Elle venait de lui dire que c’était une question de confiance qu’il n’avait pas en elle. Après tout, elle avait été capable de tromper Tony avec lui, alors pourquoi pas recommencer avec un autre. Bien sur.

Quelques minutes sur le toit avant de revenir et de plonger convenablement dans le boulot qui les attendaient. Elle n’avait pas envie de penser à Ethan, à sa façon de lui adresser la parole, de douter d’elle. Le but là, était de trouver qui avait pu pousser ce pauvre type du haut du 34eme étage. Alors elle commença à réfléchir, accompagné de Stan. Mais Ethan ne semblait pas en avoir finit et lui demanda de lui parler en privé. Un soupire et elle le suivit. A nouveau le toit. « -c’est pas une reformulation ça. » commença la jeune femme. « -je viens de te le dire en salle de pause. Je t’ai pas retenu parce que ton accusation ma fait plus que mal. Tu n’as aucune confiance en moi. Mais bon… ça peut se comprendre, je suis toujours la connasse de l’histoire. » toujours ce ton neutre, plat. Elle n’avait pas envie d’une nouvelle engueulade, toujours sur le même sujet. « -je t’ai pas retenu parce que j’ai pas envie de redevenir la belle mère de ce gosse. Tu le sais, j’en veux pas, j’aime pas ça. Je sais c’est égoïste de ma part. Mais c’est comme ça. » voilà c’était dit. Le souci dans le fond c’était ce môme qui allait voir le jour, et dont il allait devenir le père.

« -des réflexions de ma part ? Excuses, mais c’est toi qui a commencer ce matin. » répliqua Lizzy mais la porte s’ouvrit à la volé et Sasha arriva en panique, ce qui ne lui ressemblait pas du tout. « -Stan est en train de faire une crise cardiaque ! » hurla la tatouée. Lizzy regarda Ethan et ils foncèrent tous les trois jusqu’au bureau. Sasha avait appelé les secours qui arrivèrent rapidement, heureusement. La jolie blonde sentait son coeur battre à mille à l’heure alors que celui de Stan était en train de partir en live. Sasha monta avec Stan dans le camion direction les urgences, alors que Lizzy courrait jusqu’à la voiture d’Ethan. « -Ethan aller bouge ! » lui cria la jeune femme avant de comprendre son teint livide. Son père… « -donnes moi les clés et montes. » ordonna t elle en lui arrachant presque les clés des mains. « -ça va aller. Il va s’en sortir. » souffla t elle autant pour elle que pour Ethan.

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1248
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : ManonGG/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
vol de nez

Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  - Page 15 Empty

200515111407214259.png
Ethan O'Connell
J'ai 42 ans et je vis à Seattle, Washington. Dans la vie, je suis lieutenant à la brigade criminelle et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis fiancé et je le vis plutôt bien.


Surnommé « l’Irlandais » par ses collègues du 12th district, Ethan est le genre de flic à la tête dure. Anciennement du groupe d’intervention du SWAT, il s’est retrouvé propulsé dans la rue à la suite du décès brutal de son collègue en intervention. Une nouvelle vie qui ne l’enchante guère. Dopé à l’adrénaline, il n'a aspiré qu'à retourné à la brigade d'intervention. Toutefois, le destin en a décidé autrement en rencontrant Elisabeth. Une recrue bavarde, mais prometteuse, avec laquelle, il a eu une relation adultérine. Puis il a compris que ça ne lui suffisait plus. Qu'elle était devenue bien plus pour lui qu'une simple amante. Alors un matin, il disparu soudainement...

Trois années plus tard, lieutenant à la brigade criminelle de Seattle, il est sur le point de se marier à sa partenaire de la brigade des mœurs. Mais il a fallu que le destin s'en mêle...


Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  - Page 15 Nlx3
Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  - Page 15 Ngbq
Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  - Page 15 G947


avatar :copyright:️ Bazzart.org


Seul sur le toit avec la jeune femme, Ethan ne souhaitait pas terminer leur conversation en salle de pause de la sorte. Son cœur se serra en entendant sa réponse, fermant les paupières avec force avant de les rouvrir pour poser son regard brun sur elle « Ne dit pas ça Liz… J’ai confiance en toi… C’est juste que… Je ne sais pas pourquoi j’ai réagi ainsi. Je me suis rendu compte que tu n’avais aucun compte à me rendre, que tu pouvais coucher avec qui tu voulais et … ça m’a fait mal » souffla-t-il. Il n’avait plus envie d’être en colère. Il était bien trop épuisé pour cela. Et finalement, cela porta ses fruits. Lizzy venait de lui avouer pourquoi elle ne l’avait pas poursuivi pour lui faire entendre raison. Il y avait un élément perturbateur dans leur histoire et cet élément, c’était l’enfant qu’attendait Jessica « Je n’en veux pas non plus, mais il est là et… je ne vais pas l’abandonner comme ma mère l’a fait avec moi. Donc si je deviens père, je te perds ». Le prix à payer était colossal pour lui. Il se retrouvait déchiré entre l’amour qu’il portait à la femme devant lui et sa responsabilité envers cet enfant qui allait voir le jour dans un peu moins de neuf mois.

Une main lasse sur le visage en entendant Lizzy. Finalement, la dispute n’était pas bien loin. Mais Sasha franchi la porte brusquement et ce qu’elle annonça lui fit oublier la raison de leur venue ici. En voyant Stan sur le brancard, ce fut son cœur qui se mit à battre bien plus vite. Le teint livide, il ne quittait pas l’ambulance du regard. Il avait perdu son père ainsi, et voilà qu’il risquait de perdre son ami de la même manière. Il entendait la voix de la jeune femme au loin sans parvenir à discerner les mots. Un regard pour sa main de laquelle elle venait de prendre les clefs, puis se hâta jusque dans la voiture. Pas un mot de tout le trajet. Apparemment, le sort avait décidé de s’acharner sur eux… En arrivant aux urgences, ce fut une Sasha paniquée qui les attendait dans le hall « Il vient d’être emmené. On doit rester ici ». Le beau brun s’approcha de cette dernière et la serra dans ses bras « Il va s’en sortir » tout en regardant Lizzy de qui il prit la main. Il était là. Sasha se recula en prenant son portable « Je dois appeler son ex-femme et ses filles » « Tu veux que je m’en charge ? » « Non, ça va aller » et la regarda quitter l’hôpital. Quant à Ethan, il se laissa tomber sur un des sièges, posant sa tête contre le mur « Je dois être un sacré salopard pour que le sort s’acharne sur nous de cette manière. Il faut croire que tromper sa fiancée a un coût. J’attends un enfant donc je ne veux pas, je perds la femme que j’aime et maintenant, je risque de perdre mon ami de la même manière que j’ai perdu mon père » et se pencha en avant, ses coudes sur ses genoux et chercha le nom de Jessica dans son répertoire. Il se leva et fit les cent pas en lui téléphonant « Jess ? C’est Ethan. Stan a été admis à l’hôpital pour une crise cardiaque » « … » « On en saura plus d’ici quelques heures je pense » « … » « Euh… oui… Bonne nuit » et raccrocha le portable, en reprenant place sur les sièges. Il tourna la tête vers la jolie blonde « Je dois la tenir au courant. Elle est fatiguée pour rester avec moi dans la salle d’attente ». Ethan posa de nouveau sa tête contre le mur « Je suis désolé pour tout à l’heure. Je n’ai jamais pensé que tu étais la connasse dans l’histoire ou que tu te tapais tout ce qui bougeait. J’étais en colère, contre moi surtout, de ne pas t’avoir écouté t’expliquer quand je suis revenu de Los Angeles… Et pour info, je suis le salaud dans l’histoire. Je m’apprête à avoir un bébé avec ma fiancée, et tout ce que je veux, c’est être avec toi. Je ne suis même pas heureux dans ma vie » alors qu’il s’avançait pour poser ses coudes sur ses genoux, baissant la tête pour fixer le lino vieilli de l’hôpital.



Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 1184
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
vol de nez

Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  - Page 15 Empty

xiyp.bmp
Elisabeth Capplan
J'ai 37 ans et je vis à Seattle, Washington. Dans la vie, je suis lieutenant stagiaire à la brigade criminelle et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt très bien.


Jolie, blonde, sexy... et flic. Elisabeth, puis qu'aujourd'hui elle préférait qu'on l'appelle ainsi, avait finalement réussit à évoluer comme elle l'entendait dans ce monde essentiellement masculin et plein de préjugés vis à vis de son physique.
Concours de Lieutenant réussit, elle avait également suivi une formation pour avec des compétences en profilage, histoire de se donner plus de poids. A fond dans son job, elle vient d'arriver à Seattle.
Depuis trois ans, elle prit son destin en main, mais celui ci semble vouloir jouer les trainées.

Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  - Page 15 TediousSevereKusimanse-max-1mb
Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  - Page 15 Giphy




avatar : moi même

Il pouvait dire ce qu’il voulait, pour Lizzy c’était une question de confiance. Il ne lui avait même pas laissé le bénéfice du doute. Et le pire était peut être qu’il s’était précipité vers Jessica, plutôt que d’attendre au moins le lendemain qu’ils puissent se revoir au boulot. Il avait raison sur un point. Elle n’avait pas fait l’effort de le retenir. « -je sais Ethan. » avait répondu la jeune femme presque avec douceur. Elle savait parfaitement qu’il ne prendrait pas ses jambes à son cou, en laissant ce gamin grandir sans son père. Elle aurait dû partir tout de suite, convaincre que capitaine qu’il y avait une erreur, que bosser avec Ethan n’était pas envisageable. Ainsi elle n’aurait pas mis le merdier dans la vie du beau brun, et il ne serait pas en train de souffrir. Mais elle n’en dit rien, parce qu’ils étaient trop doué pour se renvoyer la balle. A la place elle lui fit comprendre que le rôle de belle maman n’était pas pour elle.

Et puis tout s’enchaîna rapidement. Sasha en panique, Stan sur le sol du bureau, les secours, les lumières, les sirènes, l’angoisse et la peur. Mais en voyant le visage d’Ethan, Lizzy comprit que ça allait être trop compliquer à supporter pour lui. La jeune femme lui prit les clés des mains et décida de conduire jusqu’aux urgences. Elle arriva en courant aux côtés d’Ethan, retrouvant rapidement Sasha. La jeune femme regarda la main du beau brun qui avait saisit la sienne, et s’approcha pour un câlin collectif. « -il a raison, ça va bien se passer... » souffla Lizzy à sa collègue. Ils tenaient tous à Stan bien sur, mais Sasha c’était encore différent.

Un hochement de tête lorsqu’elle s’éloigna pour téléphoner. Alors qu’Ethan se posait sur les sièges du couloir, Lizzy entourait son visage de ses mains en soupirant. Ils étaient à l’hopital mais c’était vraiment pas le moment de faire une crise. Un regard pour Ethan alors qu’elle collait son dos contre le mur. Elle les ferma le temps qu’il passe son coup de fil. « -on a pas vraiment besoin d’elle en plus là au milieu e toute façon... » répondit Lizzy le regard sur ses chaussures. Non parce qu’elle voulait rester ici, et si Jess se ramenait, alors elle serait de trop. De toute façon elle s’en foutait certainement que Stan y passe ou non. Un petit sourire toujours sans le regarder : « -tu l’as laissé sous entendre... » avec un petit mouvement de tête. Un nouveau grand soupire en se décollant du mur, pour venir s’asseoir à côté de lui. « -faut toujours que tu veuilles le premier rôle... » marmonna Lizzy dans le but de le faire sourire.

Lizzy posa une main dans le dos d’Ethan, en restant silencieuse quelques secondes. Histoire de trouver les bons mots. « -je peux toujours garder mon rôle de maîtresse… j’commence à être douée dans le domaine... » bon d’accord c’était peut être pas ce qu’il voulait entendre, mais elle voulait le voir sourire un tout petit peu. Lizzy osa poser un baiser sur son épaule, avant d’y coller son menton. Elle espérait qu’il ne la repousserait pas. Parce qu’il avait besoin d’un point d’encrage là tout de suite, et il n’y avait quelle de dispo. « -on peut essayer de voir ça autrement… D’un point de vu plus positif peut être… ça aidera Stan... » oui parce que c’était pour lui qu’ils étaient là. « -en positif y’a… » elle chercha trois secondes en redressant la tête : « -on se parle à nouveau… » un sourire. « -oui très cher nos engueulades me manquait... » un léger silence avant d’ajouter avec douceur : « -ça va aller d’accord… pour le moment on se concentre sur Stan... » elle avait conscience que c’était peut être trop lui demander. Que rien que sa présence si proche de lui était peut être une torture. Mais pour l’instant elle n’avait rien d’autre à lui offrir qu’un peu de soutien durant cette épreuve.

Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  - Page 15 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 15 sur 19Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16, 17, 18, 19  Suivant
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Le Livre de la jungle [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: