Le Deal du moment :
Nouveaux clients AliExpress : oxymètre de ...
Voir le deal
0.54 €

Partagez
 
 
 

 Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 17 ... 30, 31, 32
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1467
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : ManonGG/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
vol de nez

Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  - Page 32 Empty

200515111407214259.png
Ethan O'Connell
J'ai 42 ans et je vis à Seattle, Washington. Dans la vie, je suis lieutenant à la brigade criminelle et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis séparé et je le vis plutôt bien parce que je peux enfin être avec celle que j'aime, sans devoir partager.  


Surnommé « l’Irlandais » par ses collègues du 12th district, Ethan est le genre de flic à la tête dure. Anciennement du groupe d’intervention du SWAT, il s’est retrouvé propulsé dans la rue à la suite du décès brutal de son collègue en intervention. Une nouvelle vie qui ne l’enchante guère. Dopé à l’adrénaline, il n'a aspiré qu'à retourné à la brigade d'intervention. Toutefois, le destin en a décidé autrement en rencontrant Elisabeth. Une recrue bavarde, mais prometteuse, avec laquelle, il a eu une relation adultérine. Puis il a compris que ça ne lui suffisait plus. Qu'elle était devenue bien plus pour lui qu'une simple amante. Alors un matin, il disparu soudainement...

Trois années plus tard, lieutenant à la brigade criminelle de Seattle, il est sur le point de se marier à sa partenaire de la brigade des mœurs. Mais il a fallu que le destin s'en mêle...


Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  - Page 32 210502085052723507
Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  - Page 32 210502085120821529
Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  - Page 32 Cdf3


avatar :copyright:️ Bazzart.org


Un petit sourire à l’attention de Lizzy et de sa réponse, et poursuivit concernant son ex-fiancée et l’arrivée du bébé. Ethan se mit alors à rire doucement en entendant la jeune femme qui ne percevait pas du tout la grossesse comme quelque chose d’agréable. Il partageait assez son avis et savourait sa condition d’homme lorsque Jessica lui parlait des inconvénients de sa grossesse. Mais Ethan ne souhaitait pas parler de cette dernière tout le long du repas, soulignant plutôt les courbes attrayantes de sa compagne « Niveau poitrine, tu n’es pas loin des pastèques, et j’aime beaucoup ça, et concernant ton entre-jambe, je compte bien m’en occuper après le repas » alors qu’il la regarda avec envie par-dessus son verre d’eau. Enfin, ça dépendrait de l’issue du repas, parce qu’Ethan aborda le sujet de sa nouvelle équipière, Gabi Velasquez, tout droit arrivée de la brigade des stups. Comme le souligna Lizzy, ce n’était pas une recrue, mais un lieutenant à part entière. Pour seule réponse, le beau brun acquiesça, tout en continuant de manger, mais ce qu’elle ajouta l’arrêta dans son élan. Il reposa alors sa fourchette dans son assiette, s’essuya les lèvres et lui répondit « Je sais ce que ça veut dire ce genre de commentaire et pas d’inquiétude, je préfère les blondes aux yeux bleus avec une cicatrice sur le corps et j’y tiens ». Autant elle que lui, savait que les latines brunes aux yeux sombres, c’était son point faible. Il n’y avait qu’à voir les femmes avec qui il avait eu des aventures à Los Angeles ou encore Jessica. Lizzy était une exception. C’était la principale raison qui avait fait qu’Ethan avait mis du temps à lui parler de cette nouvelle venue qui n’était pas si nouvelle car cela faisait plus d’une semaine qu’elle était arrivée, et elle avait su s’intégrer sans mal. « Elle te ressemble. Je veux dire, elle ne se prend pas au sérieux, elle est intelligente et drôle. Si Sasha a accroché, tu devrais l’apprécier aussi ». En tout cas, il espérait que le contact passe entre les deux femmes.

Ethan se doutait que la suite de la conversation allait être compliquée. Il ne voulait pas la voir sur le terrain pendant son congé parental, parce qu’il voulait pouvoir être là pour elle. Il en avait fait part au Capitaine, mais ça ne semblait pas être au goût de sa petite-amie quand elle se recula. Ce n’était jamais bon signe. Il poussa un soupir tout en croisant ses bras sur le rebord de la table « Je sais… » et en la voyant répondre tout en poussant son assiette, il savait que la prise de tête n’allait pas tarder à pointer le bout de son nez « Non, je n’ai pas dit que ça serait le cas jusqu’à la fin de ta formation Lizzy. Juste les deux-trois premières semaines de ton retour ». Un nouveau soupir en l’écoutant, tout en s’adossant à sa chaise, une main lasse dans ses cheveux courts « Les autres ne sont pas ma priorité, je n’en suis pas amoureux. Elles gèrent ça avec leur mec, comme nous ce soir. Je m’inquiète pour toi parce que je n’ai pas envie, pendant que j’essaierai d’apprendre à gérer le bébé, recevoir un appel pour me dire que tu es à l’hôpital suite à une intervention qui s’est mal passée, en me disant que j'aurais pu empêcher cela si j'avais été présent » et se passa lassement les main sur le visage pour les poser sur ses cuisses, relevant son regard brun sur elle « Je t’ai déjà répété que tu faisais tes propres choix. Je ne t’empêche pas de revenir, je veux juste être présent. Je ne pense pas être très exigeant comme type » et se leva de table, lâchant la serviette sur la table « Je suis ton supérieur de toute manière, et j’ai pris ma décision. Pas de terrain en mon absence » et récupéra une bière avant de se rendre sur la terrasse, inspirant à plein poumon l’air frais. Il posa ses bras contre la rambarde pour observer la ville, sans vraiment y porter de l’attention, toutes ses pensées allant envers Lizzy et leur conversation.


Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 1399
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
vol de nez

Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  - Page 32 Empty

xiyp.bmp
Elisabeth Capplan
J'ai 37 ans et je vis à Seattle, Washington. Dans la vie, je suis lieutenant stagiaire à la brigade criminelle et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt très bien.


Jolie, blonde, sexy... et flic. Elisabeth, puis qu'aujourd'hui elle préférait qu'on l'appelle ainsi, avait finalement réussit à évoluer comme elle l'entendait dans ce monde essentiellement masculin et plein de préjugés vis à vis de son physique.
Concours de Lieutenant réussit, elle avait également suivi une formation pour avec des compétences en profilage, histoire de se donner plus de poids. A fond dans son job, elle vient d'arriver à Seattle.
Depuis trois ans, elle prit son destin en main, mais celui ci semble vouloir jouer les trainées.

Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  - Page 32 TediousSevereKusimanse-max-1mb
Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  - Page 32 Giphy




avatar : moi même

Il avait beau dire qu’il la préférait elle, Lizzy n’était pas pour autant rassurer à cent pourcent. Tant qu’elle ne l’aurait pas vu cette femme, elle allait redouter pas mal de chose. Ce qu’il ajouta au sujet du caractère de la nouvelle ne l’aida pas du tout. Elle te ressemble. Comme si ça devait la rassurer ! Enfin, elle savait bien que ça ne servait à rien de se faire des films en avance, encore moins de faire sa jalouse. Elle s’était assez battue contre lui pour qu’il gomme ce trait de caractère de son côté. Mais tout de même. Elle redoutait déjà bien assez son retour au boulot après autant de temps d’absence, alors une nouvelle qui lui piquait sa place… « -je vais revenir dans une semaine, ça servait à quoi de la prendre maintenant ? Y’a pas besoin de renfort puisque je suis de retour bientôt. » où comment tenter de se convaincre qu’elle avait encore sa place dans l’équipe.

« -trois semaines ? T’es sérieux ? » demanda Lizzy en ouvrant de grands yeux. Elle avait l’impression d’être puni, même si comme elle le dit ensuite, elle savait que c’était uniquement pour sa sécurité qu’il avait fait ce choix. Elle aurait peut être préféré qu’il lui en parle avant. « -Ethan… c’est pas parce que c’est arrivé une fois que forcement ça va se reproduire. Je vais faire bien plus attention, porter un part balle. Tu le sais. Et... » mais elle se mordit les lèvres pour éviter de dire une belle connerie. Parce qu’il n’avait pas pu empêcher que cela arrive. Ils ne pouvaient pas passer leur temps collé l’un à l’autre ! Et il ne pouvait pas non plus passer son temps à se faire du souci pour elle. Une balle et il doutait de ses capacités sur le terrain. Une balle et elle ne valait plus rien. Lizzy le prenait comme ça, perdant un peu de vu les sentiments qui les unissaient. « -tu va devenir père, alors tu vas avoir bien d’autres soucis que de t’en faire pour moi. » c’était la stricte vérité. Elle l’avait accepté de son côté. Il fallait qu’Ethan le fasse aussi. Ils étaient collègues, il n’était pas son garde du corps !

En le voyant se passer les mains sur le visage, elle savait bien qu’elle était en train de l’énerver. Qu’il tentait de garder son calme pour éviter la dispute. Alors elle se radoucis un peu, évoquant le choix qu’elle aurait du faire. Elle doutait encore. « - mais enfin on est pas toujours ensemble collé serré sur le terrain ! Tu peux pas être toujours présent ! » renchérit en tentant de lui faire entendre raison. Ce qu’il lâcha ensuite lui fit serrer les dents. « -ok je vois... » souffla la jeune femme avant de le laisser partir sur la terrasse. Elle resta à table encore quelques minutes, tentant de ne pas céder à la colère. Puis elle se leva et débarrassa la table avant d’aller prendre une douche. Seule. Elle maudit la cicatrice sur sa peau en la regardant dans le miroir. Comme elle se retenait de déverser sa colère, elle se mis à pleurer. « -fais chier... » souffla t elle entre ses dents. Pas la peine d’en parler plus longtemps, pas la peine de revenir le voir. Elle n’avait pas envie de mentir en disant qu’elle comprenait. Alors elle enfila son pyjama et se mis à lit, tentant de lire un peu. Elle goba un somnifère et éteignit la lumière. Ils en reparleraient ou pas. Demain. Peut être.

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1467
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : ManonGG/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
vol de nez

Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  - Page 32 Empty

200515111407214259.png
Ethan O'Connell
J'ai 42 ans et je vis à Seattle, Washington. Dans la vie, je suis lieutenant à la brigade criminelle et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis séparé et je le vis plutôt bien parce que je peux enfin être avec celle que j'aime, sans devoir partager.  


Surnommé « l’Irlandais » par ses collègues du 12th district, Ethan est le genre de flic à la tête dure. Anciennement du groupe d’intervention du SWAT, il s’est retrouvé propulsé dans la rue à la suite du décès brutal de son collègue en intervention. Une nouvelle vie qui ne l’enchante guère. Dopé à l’adrénaline, il n'a aspiré qu'à retourné à la brigade d'intervention. Toutefois, le destin en a décidé autrement en rencontrant Elisabeth. Une recrue bavarde, mais prometteuse, avec laquelle, il a eu une relation adultérine. Puis il a compris que ça ne lui suffisait plus. Qu'elle était devenue bien plus pour lui qu'une simple amante. Alors un matin, il disparu soudainement...

Trois années plus tard, lieutenant à la brigade criminelle de Seattle, il est sur le point de se marier à sa partenaire de la brigade des mœurs. Mais il a fallu que le destin s'en mêle...


Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  - Page 32 210502085052723507
Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  - Page 32 210502085120821529
Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  - Page 32 Cdf3


avatar :copyright:️ Bazzart.org


Comme il aurait pu le prédire, l’annonce de l’arrivée de Velasquez dans l’équipe n’était pas pour enchanter la jeune femme qui, après avoir fait un commentaire sur l’apparence physique de cette dernière, s’offusqua presque de sa venue alors qu’elle retournait sur le terrain dans une semaine. Ethan ne savait pas s’il devait mettre cela sur du simple pragmatisme ou de la jalousie à l’état pur… « Tu ne seras pas à cent pour cent de tes capacités et je n’ai rien décidé. C’est le capitaine qui a opéré la mutation de Gabi ». Et il n’avait pas refusé un coup de main, d’autant plus qu’il avait fait en sorte que Lizzy ne retourne pas sur le terrain dès son retour au commissariat. Pas les premières semaines. Évidemment, cette nouvelle, non plus, n’était pas pour ravir la jolie blonde « Oui » fut alors sa seule réponse. Oui, il était sérieux et avait longuement réfléchis à ce souci. Finalement, lui non plus n’avait plus d’appétit. « Et ? Termine ta phrase Lizzy »parce qu’il était curieux de connaître l’argument qui allait suivre « Et je ne peux pas te protéger ? Après tout, je n’ai pas réussi la dernière fois, et la fois d’avant non plus. Oh ! Et pas non plus dans cette ruelle à Los Angeles et puis il y a eu la banque aussi, c’est vrai ». A chaque fois, il était arrivé trop tard… A chaque fois, elle avait été blessée sans qu’il puisse la protéger. Un nouveau soupir alors qu’il tentait de se calmer, ne souhaitant pas se laisser emporter par l’agacement « Je le sais, c’est pour ça que je veux que tu restes au bureau le temps que je prends le rythme avec le bébé et ensuite, on avisera ». En tout cas, c’était planifié ainsi dans son esprit.

Ethan passa ses mains sur son visage, véritablement indice de son agacement et de sa tentative de rester calme malgré tout cela. Un argument, et de nouveau, Lizzy qui le contredisait. Un regard pour cette dernière, puis il se leva. Il était son supérieur et c’était un ordre. Il entendit sa réponse, et ça l’importait peu. Cette conversation n’était pas du domaine privé, mais du domaine professionnel, et il agissait comme s’il était son supérieur. Elle ne le lui avait pas laissé le choix. Il resta alors quelques minutes sur la terrasse, avalant la totalité de sa bière en peu de temps. Il se décida finalement à monter pour la rejoindre dans le lit après une rapide douche. Un regard pour la jeune femme et tenta un « Lizzy… Tu ne sais pas comment tu vas réagir à ton retour sur le terrain. Tu vas peut-être paniquer, angoisser, peut-être déverser ta colère sur le premier suspect qui sera un peu brutal… Et je veux être là pour te rappeler à la raison ou te rassurer… » et poussa un soupir, se glissant finalement hors du lit. Il n’avait plus sommeil. Il se rendit jusqu’à la terrasse, posa ses bras sur le rebord de la rambarde et observa la ville qui semblait s’endormir doucement. Peut-être qu’ils allaient devoir instaurer des règles pour éviter que leur vie professionnelle n’interfère dans leur vie personnelle, comme ce soir…



Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 1399
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
vol de nez

Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  - Page 32 Empty

xiyp.bmp
Elisabeth Capplan
J'ai 37 ans et je vis à Seattle, Washington. Dans la vie, je suis lieutenant stagiaire à la brigade criminelle et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt très bien.


Jolie, blonde, sexy... et flic. Elisabeth, puis qu'aujourd'hui elle préférait qu'on l'appelle ainsi, avait finalement réussit à évoluer comme elle l'entendait dans ce monde essentiellement masculin et plein de préjugés vis à vis de son physique.
Concours de Lieutenant réussit, elle avait également suivi une formation pour avec des compétences en profilage, histoire de se donner plus de poids. A fond dans son job, elle vient d'arriver à Seattle.
Depuis trois ans, elle prit son destin en main, mais celui ci semble vouloir jouer les trainées.

Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  - Page 32 TediousSevereKusimanse-max-1mb
Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  - Page 32 Giphy




avatar : moi même

Il n’avait rien décidé mais n’avait pas donner une opinion contraire ! Rah qu’est ce que ça l’agaçait. Elle se sentait tellement nulle et inutile de se cacher ici depuis deux mois ! Comme si prendre une balle n’avait pas déjà assez ébranlé sa confiance en elle. Comme si elle ne se remettait pas déjà assez en question comme ça ! Il fallait maintenant qu’une nouvelle débarque et lui pique sa place. Parce que c’était ce qui allait se passer ! Si ce n’était pas déjà fait ! Elle allait être relégué au rang de la stagiaire, de celle qui avait merdé sur le terrain, et ça lui était difficile à encaisser.

Un simple regard. Pas la peine de finir sa phrase. Il avait deviné seul. Et la jeune femme sentit son coeur se serrer. « -le souci c’est que tu t’en veux. » de son côté elle avait bossé sur elle, mais lui, il n’avait toujours pas digéré. Sauf qu’il n’était pas dieu ! Il n’avait pas non plus de super pouvoir capable de dévier les balles ! « -c’est faux. Pour l’affaire de Jess tu es arrivée à temps. » il le savait. Sinon, elle ne serait pas là ce soir à se prendre la tête avec lui. Elle avait la sensation d’avoir besoin d’une babysitter. Et cela la renvoyait à son sentiment d’infériorité qu’elle détestait tant. Elle eut envie de lui répondre qu’il avait plutôt interet à s’adapter au vite au gamin parce qu’elle ne resterait pas au bureau pendant des mois. Mais elle préféra se taire. Il venait de la remettre à sa place et ça aussi elle le détestait.

Somnifère ou pas, elle ne trouva pas le sommeil immédiatement. Même si ça l’aurait bien arrangé puisqu’il se pointa pour en remettre une couche. Installé dos à lui, elle écouta ce qu’il avait à dire. Ou comment lui rappeler qu’elle allait forcement merder en revenant ! Sympa pour la confiance. Au fond d’elle même Lizzy savait que c’était uniquement pour son bien qu’il disait ça. Mais elle n’avait pas envie de l’entendre de cette oreille. Lorsqu’il quitta la chambre, elle n’avait pas dit un mot. Ce ne fut que quelques longues minutes plus tard qu’elle s’extirpa du lit pour le rejoindre. Un regard et elle vint se coller dans son dos, entourant sa taille de ses bras. C’était toujours plus facile de lui parler ainsi lorsque le sujet était merdique. « -je suis désolée… » oui c’était facile de dire ça. « -je vais faire des efforts. » ça aussi c’était facile à dire. « -et ça me fait mal de le dire, mais tu as sans doute raison. Sauf que ça me panique un peu plus de savoir que mon retour au boulot t’angoisse. » ça voulait dire qu’il voyait des choses qu’elle tentait de se cacher. Qu’il était convaincu que ça allait être dur, qu’elle allait flancher. Un léger silence les entoura sans qu’elle ne bouge. Elle avait froid mais peu importait. Pour effacer tout ça elle demanda : « -je me suis dis qu’il serait peut être temps de regarder pour un autre appartement. T’en penses quoi ? » pas qu’elle n’aimait plus celui ci, loin de là. Mais ils étaient un peu à l’étroit. Pas de chambre d’ami. Si un jour il devait prendre le bébé, bien qu’elle espérait que cela n’arriverait pas, ils n’avaient pas la place pour ça.

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1467
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : ManonGG/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
vol de nez

Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  - Page 32 Empty

200515111407214259.png
Ethan O'Connell
J'ai 42 ans et je vis à Seattle, Washington. Dans la vie, je suis lieutenant à la brigade criminelle et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis séparé et je le vis plutôt bien parce que je peux enfin être avec celle que j'aime, sans devoir partager.  


Surnommé « l’Irlandais » par ses collègues du 12th district, Ethan est le genre de flic à la tête dure. Anciennement du groupe d’intervention du SWAT, il s’est retrouvé propulsé dans la rue à la suite du décès brutal de son collègue en intervention. Une nouvelle vie qui ne l’enchante guère. Dopé à l’adrénaline, il n'a aspiré qu'à retourné à la brigade d'intervention. Toutefois, le destin en a décidé autrement en rencontrant Elisabeth. Une recrue bavarde, mais prometteuse, avec laquelle, il a eu une relation adultérine. Puis il a compris que ça ne lui suffisait plus. Qu'elle était devenue bien plus pour lui qu'une simple amante. Alors un matin, il disparu soudainement...

Trois années plus tard, lieutenant à la brigade criminelle de Seattle, il est sur le point de se marier à sa partenaire de la brigade des mœurs. Mais il a fallu que le destin s'en mêle...


Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  - Page 32 210502085052723507
Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  - Page 32 210502085120821529
Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  - Page 32 Cdf3


avatar :copyright:️ Bazzart.org


Ethan regarda fixement la jeune femme qui venait d’exprimer, à voix haute, ce qu’il le dévorait silencieusement de l’intérieur. Oui, il s’en voulait de l’avoir laissé seule face à ce suspect, de ne pas être parvenue à la protéger comme il aurait dû en tant que petit-ami, mais aussi en tant que formateur. Son silence en disait bien plus que de simples mots. Oui, il s’en voulait pour ces trop nombreuses fois où il n’avait pas pu être là pour elle. « Pour une fois » souffla-t-il concernant l’affaire de Jessica. De toute manière, sa décision était prise et le fit savoir à Lizzy, presque brutalement. Après plusieurs minutes sur la terrasse, Ethan avait fini par rejoindre sa petite-amie dans le lit conjugal, pour tenter de lui faire comprendre, pourquoi il prenait cette décision, mais elle dormait sûrement déjà. Alors Ethan était redescendu sur la terrasse, alors que Morphée semblait l’éviter ce soir, se retrouvant, une fois encore, seul avec ses pensées. Enfin, c’était ce qu’il pensait, mais fut étonné de sentir les bras de Lizzy autour de sa taille. Il ne bougea pas pour autant. Restant simplement silencieux à ses excuses et rétorqua « Ton retour ne m’angoisse pas… J’appréhende seulement, et oui, j’ai raison » et se retourna pour lui faire face, s’appuyant dos à la rambarde de la terrasse « Ton retour va être difficile, c’est une certitude. Je suis passé par-là et c’est difficile. Mais si tu veux vraiment retourner sur le terrain, alors vas-y, mais s’il t’arrive quoique ce soit, tu vas m’entendre jeune fille » puis ajouta « Viens-là » en l’attirant à lui pour la blottir dans ses bras, laissant le silence reprendre ses droits.

Ethan recula tout de même un peu la tête en entendant Lizzy « Pourquoi ? Tu ne l’aimes plus celui-ci ? » tout en observant autour de lui. Le beau brun était attaché à cet appartement. Puis doucement, il percuta « Le bébé… ». Il sourit avec douceur « C’est trop mignon. Belle-maman qui veut faire un nid douillet pour bébé » en se moquant de la jeune femme, puis l’embrassa avec tendresse « Merci ». Il était touché, en tant que futur père de voir qu’elle préparait une place pour le bébé, avec eux, mais aussi en tant que petit-ami, de la voir faire des efforts pour lui, au lieu de détaler comme un lapin face à l’arrivé du nouveau-né. Il l’observa un instant, affichant son petit sourire espiègle « Je t’ai mis hors de toi tout à l’heure, n’est-ce pas ?! Et ne mens pas, tu es partie te coucher sans même m’embrasser » et ajouta « On doit apprendre à délimiter notre vie professionnelle et notre vie personnelle. On parle du boulot au boulot, et de notre vie privée, chez nous. Ça te convient ? Par contre, tu as tout à fait le droit de te faire ton patron au boulot, hein ». Il n’était pas contre l’idée d’un coup vite fait dans une des nombreuses pièces composant le commissariat. Son sourire disparu et souffla « Je vais tenter de travailler sur cette culpabilité qui me ronge, que j’apprenne à me dire que je ne peux pas toujours te protéger, que c’est la vie qui veut ça » tout en replaçant une mèche de cheveux derrière l’oreille de la jeune femme « Allez, tu vas attraper froid et tu dois être fatiguée » et glissa sa main dans la sienne, remontant jusqu’à leur chambre.


Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 1399
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
vol de nez

Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  - Page 32 Empty

xiyp.bmp
Elisabeth Capplan
J'ai 37 ans et je vis à Seattle, Washington. Dans la vie, je suis lieutenant stagiaire à la brigade criminelle et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt très bien.


Jolie, blonde, sexy... et flic. Elisabeth, puis qu'aujourd'hui elle préférait qu'on l'appelle ainsi, avait finalement réussit à évoluer comme elle l'entendait dans ce monde essentiellement masculin et plein de préjugés vis à vis de son physique.
Concours de Lieutenant réussit, elle avait également suivi une formation pour avec des compétences en profilage, histoire de se donner plus de poids. A fond dans son job, elle vient d'arriver à Seattle.
Depuis trois ans, elle prit son destin en main, mais celui ci semble vouloir jouer les trainées.

Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  - Page 32 TediousSevereKusimanse-max-1mb
Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  - Page 32 Giphy




avatar : moi même

  S’ils avaient été en couple de cette façon quelques années plus tôt, la conversation et la soirée se serait terminée d’une toute autre manière. Ils se seraient laissé emporté, aurait finit par se hurler dessus, jusqu’à ce que la tension soit telle que l’un des deux se tire. L’autre aurait suivit, généralement Ethan, tout ça pour finir par baiser comme des fou pour se pardonner. Au lieu de ça, elle était partie boudée dans son coin. Enfin, il était quand même revenue à elle pour dire quelques mots. Mais Lizzy avait fait l’effort de descendre pour terminer tout ça. Parce qu’elle se souciait de lui et qu’elle savait bien qu’il était déjà surmené. Alors une crise de nerfs ou se faire la gueule pendant des jours, c’était pas envisageable pour elle. Coller à lui Lizzy sourit et répondit avec son franc parlé : « -hé j’essaie de faire des efforts alors fais pas le mec supérieur. » elle lui sourit en le regardant avec ses yeux de petites filles prisent en faute. « -c’est bon je crois que j’ai compris. » ajouta t elle alors qu’il lui balançait ses certitudes. Elle plissa les yeux comme si elle venait de se faire mal. « -ouïe, ça faisait longtemps que j’l’avais pas entendu celui là… » avant de se blottir dans ses bras.

« -si je l’adore mais la question n’est pas là. » répliqua Lizzy heureuse d’avoir changé de sujet. « -mais non y’a rien de mignon à avoir une pièce en plus pour pouvoir t’enfermer avec le gosse si vous devenez trop chiant ! » s’expliqua Lizzy en le poussant légèrement. « -et hors de question qu’il m’appelle Belle maman ! J’ai bientôt quarante ans et pas une seule ride ! Mais ça, c’est sur que ça va m’en faire prendre ! » Elisabeth ça serait bien. Enfin d’ici à ce qu’il parle en même temps, c’était pas pour demain. « -je viens de dire que je ferais des efforts... » ajouta Lizzy avant de sourire doucement et de répondre à son baiser.

« -quoi ? Non mais c’est toi qui l’a joué je fais la gueule avec ma bière ! » elle n’allait tout de même pas venir mendier un bisou ?! Elle baissa les yeux tout en l’écoutant. Il avait raison. Encore une fois. Il faisait chier avec ça d’ailleurs ! « -ah ba non boulot boulot, maison maison. Faut pas tout mélanger ! » répliqua Lizzy non sans sourire pour se foutre de sa gueule. En même temps avec la nouvelle dans les parages, ils allaient devoir être à nouveaux très discrètes. Puis elle le regarda avec une grande tendresse. « -merci... » autant pour elle que pour lui. Elle appréciait qu’il veuille bien faire des efforts également. Puis elle sourit à nouveau en l’écoutant parler comme un papy. « -oh oui j’aurai du mettre une petite laine ! » s’amusa Lizzy, adorant toujours se foutre de lui. Puis elle balança : « -ça te manque pas toi de baiser comme des fou simplement pour se réconcilier ? On vieillie bordel ! » fin de phrase en ouvrant de grands yeux comme si c’était un constat alarmant. Puis elle plissa les yeux en détaillant Ethan du regard. « -je te dirai si ça va pas et que j’ai mal. » elle leva les yeux en grimaçant : « -rah trop étrange cette phrase. » avant de l’embrasser à pleine bouche pour se faire taire elle même. Ils reculèrent jusqu’au canapé et elle prit place sur ses genoux, ses genoux de chaque côté de ses hanches. « -j’en ai marre d’être sage... t'as intérêt à être performant parce que j'ai pris un somnifère! »

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1467
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : ManonGG/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
vol de nez

Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  - Page 32 Empty

200515111407214259.png
Ethan O'Connell
J'ai 42 ans et je vis à Seattle, Washington. Dans la vie, je suis lieutenant à la brigade criminelle et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis séparé et je le vis plutôt bien parce que je peux enfin être avec celle que j'aime, sans devoir partager.  


Surnommé « l’Irlandais » par ses collègues du 12th district, Ethan est le genre de flic à la tête dure. Anciennement du groupe d’intervention du SWAT, il s’est retrouvé propulsé dans la rue à la suite du décès brutal de son collègue en intervention. Une nouvelle vie qui ne l’enchante guère. Dopé à l’adrénaline, il n'a aspiré qu'à retourné à la brigade d'intervention. Toutefois, le destin en a décidé autrement en rencontrant Elisabeth. Une recrue bavarde, mais prometteuse, avec laquelle, il a eu une relation adultérine. Puis il a compris que ça ne lui suffisait plus. Qu'elle était devenue bien plus pour lui qu'une simple amante. Alors un matin, il disparu soudainement...

Trois années plus tard, lieutenant à la brigade criminelle de Seattle, il est sur le point de se marier à sa partenaire de la brigade des mœurs. Mais il a fallu que le destin s'en mêle...


Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  - Page 32 210502085052723507
Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  - Page 32 210502085120821529
Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  - Page 32 Cdf3


avatar :copyright:️ Bazzart.org


Un sourire alors qu’il se retourna pour lui faire face « Je pensais que tu allais trouver ça sexy » et poursuivit tout de même afin qu’elle comprenne sa décision « Je voulais en être sûr » répondit-il alors avant de balancer la tête de droite à gauche en réfléchissant « Oui, quelques mois. Ça te rappelle de mauvais souvenirs ? » parce que, généralement, il l’affublait de ce surnom quand il jouait les supérieurs hiérarchiques, comme ce soir, ou lorsqu’elle avait fait une connerie. Puis le sujet dériva sur leur appartement qu’elle souhaitait changer. Ethan ne comprit pas immédiatement son souhait de déménager, et il percuta tout seul : Le bébé. Il décida donc de se foutre un peu de sa gueule, parce que c’était ainsi que leur relation était faite « Ah ! Je me disais bien aussi qu’il y avait une raison ! » en riant presque, n’ayant aucun mal à imaginer la scène de lui tentant de calmer le bébé et Lizzy qui refermait la porte pour mater sa série. Il n’allait pas lui demander de changer là-dessus, parce qu’elle avait toujours été très claire là-dessus. Elle ne voulait pas d’enfant, et le fait qu’elle reste à ses côtés malgré l’arrivée de Marshall, c’était plus qu’une preuve d’amour pour lui. Ça voulait dire beaucoup. Alors si elle voulait l’enfermer dans une autre pièce, il n’y voyait aucun inconvénient « Il t’appellera Lizzy et ça nous ira très bien » tout en lui souriant avec douceur « Je t’aime » fut sa seule réponse alors qu’il déposa ses lèvres sur les siennes.

Ethan haussa les épaules « Bon, j’étais un peu hors de moi aussi » et rappela qu’ils devaient séparer vie privée et vie professionnelle, pour le bien de leur relation « Hein ?! Non mais un petit coup vite fait ou une petite pipe, ça n’a jamais fait de mal à quiconque » en étant faussement offusqué. Ils allaient devoir se montrer discret de toute manière, donc ça voulait dire aucune aventure au bureau. Il l’embrassa quand elle le remercia. Quoi répondre à cela ?! Il devait faire des efforts de son côté aussi. Ethan leva les yeux au ciel « Je te protège avec ta quarantaine bien entamée », et se mit à rire « On s’assagit. On devient mature, mais on peut toujours baiser après la réconciliation » et fronça les sourcils, non sans sourire « Un peu trop, oui » et la laissa l’embrasser avec envie, se laissant conduire jusqu’au canapé. Assise sur ses genoux, elle pouvait sentir sa virilité se durcir « Parce que je ne le suis pas d’habitude ?! » et le fit pivoter sur le dos, prenant place au-dessus d’elle « Intérêt à être performant, pfff ! » en étant faussement blessé dans son égo d’homme alors qu’il retira leurs fringues avec hâte, et la pénétra d’un coup de rein, ses mains sur les cuisses de la jeune femme, qui glissèrent jusqu’à ses hanches. Tout en la regardant fixement, il ondula langoureusement le bassin, se montrant plus fougueux à chaque coups de reins, restant à l’affût de la moindre douleur ou demande silencieuse de la part de son amante, lui faisant l’amour avec passion, presque violence. Il se retira d’elle, pour la mettre dos à lui, l’encourageant à se cambrer contre lui alors qu’il entra de nouveau en elle, donnant de long coups de reins, et accéléra la cadence jusqu’à atteindre la jouissance, se laissant tomber tout contre elle, embrassa son dos et lui murmura « C’était assez performant pour toi ? » et la laissa se retourner pour prendre possession de ses lèvres « On devrait essayer la terrasse la prochaine fois. Pas besoin de petite laine après ça ».


Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle  - Page 32 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Bienvenue à la brigade criminelle de Seattle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 32 sur 32Aller à la page : Précédent  1 ... 17 ... 30, 31, 32
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Le Livre de la jungle [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: