Le Deal du moment : -26%
DeLonghi Détartrant écologique pour ...
Voir le deal
9.90 €

Partagez
 
 
 

 Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10 ... 17  Suivant
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3410
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 3 Empty

174125032.jpg
Dagnir
J'ai 29 ans et je vis à Melehtë. Dans la vie, je suis roi et je m'en sors bien, vraiment bien même. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire, libre de ma vie et je le vis plutôt bien, trouver une épouse n'est vraiment pas ma priorité.

.


Alexander Skarsgard :copyright:️ shadows

Je tournais finalement la tête vers lui pour le regarder avant d'éclater de rire. Il avait vraiment pris mes consignes un peu trop au pied de la lettre. Je préférais en rire pour le moment plutôt que de m'énerver. Il était désespérant mais dans un sens ça faisait du bien de ne pas avoir à me battre pour avoir ce que je voulais avec lui. Il attendait bien sagement le moins de mes ordres pour le satisfaire. Pays de soumis...

- Installe toi confortablement sur le lit. Je prends mon bain je ne vais pas encore m'occuper de toi tout de suite.

Je plongeais ensuite dans mon bain avant d'en sortir dégoulinant d'eau. Je me lavais rapidement avant de sortir et de me sécher. Je nouais mes cheveux en arrière, en une tresse de guerrier. Je le fixais, ne pouvant m'empêcher de détailler son corps avec gourmandise. Il était vraiment bien fait. La beauté pouvait être partout je le savais, même chez le plus agaçant des peuples que j'ai pu connaitre. Je regrettais un peu les femmes de Taurë, elles savaient y faire avec leur langue et elles étaient d'une souplesse. J'avais passé quelques unes de mes plus belles nuits dans leurs bordels. Dommage, ici il n'y en avait pas. Je devais me contenter des prises de guerre que je pouvais faire. Et pour le moment je n'avais que lui.

J'allais vers ma table et nous servis deux coupes de vin avant de lui en tendre une.

- Et par pitié ne me dis pas que tu ne bois pas. Ca serait terriblement décevant.

Une vraie vie de moine. Je ne les avais jamais compris. Je ne comprenais même pas le concept de religion. Je refusais de me dire que ma vie puisse m'être dicté par des dieux. J'étais le seul maître de mon destin. Je ne croyais qu'en moi et en ma force. C'était à moi que je devais tout ce que j'avais construit, à moi et à personne d'autre et surtout pas à un dieu invisible.

Je sirotais ma coupe de vin avant de venir m'installer sur le lit. Je m'assis contre la tête de lit, le dos contre les épais coussins qui parsemaient mon lit. Je le détaillais toujours, les jambes écartées.

- Montre moi ce dont tu es capable ce soir mon joli... suce moi.

Je le regardais avec un sourire gourmand. Ce soir je comptais bien profiter de lui toute la nuit encore. Mon corps n'était pas repu. Il ne l'était jamais vraiment d'ailleurs. J'étais un assoiffé. Je croquais la vie à pleine dents. Il me fallait tout. L'ivresse du combat, les plaisir de la table et surtout ceux de la chair. Et quand il m'en manquait un, je devenais beaucoup plus gourmand vis à vis des autres. J'avais eu un excellent diner mais j'étais frustré de ne pas avoir vu couler assez de sang aujourd'hui. Et je n'avais plus de combat en vu avant un moment. Alors il me fallait autre chose, quelque chose d'autre qui me permettrait de m'abandonner complètement. Il me le fallait lui.


Revenir en haut Aller en bas
 
Patate Douce
Patate Douce
Féminin MESSAGES : 459
INSCRIPTION : 25/10/2019
ÂGE : 28
RÉGION : Basse-Normandie
CRÉDITS : idk

UNIVERS FÉTICHE : Réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3396-patate-douce#72133 https://www.letempsdunrp.com/t3992-m-petit-secret-grand-probleme-ecoute-moi-sans-reponse#84052
cat

Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 3 Empty

https://images2.imgbox.com/dd/3e/8oKxK8Lh_o.gif

Calion

J'ai 25 ans ans et je vis à Rainë, la Paisible. Dans la vie, je suistout le monde dans la Vie du royaumeet je m'en sors moyennement. Je ne sais pas quoi de ma vie. Sinon, grâce à ma chance, je crois que je suis célibataire au desespoir de mes parents et je le vis plutôt bien.

Je ne sais comment me présenter. Mais mon destin n'était promis qu'à ma moitié et non, l'être craint de nos royaumes. Laisse-moi te conter cette histoire.


Gijs Blom by Blimey! on Bazzart
Mes joues rosissent. En plus, il osait se moquer de moi. Je fronce le regard, encore plus agacé. Puis, je quitte ma position de la honte.

Visiblement, je n’allais pas y passer. Pas tout de suite. Je suppose qu’il est de ceux qui ne laissent pas tomber. Encore moins les plaisirs de la chaire. Il ne fait que gagner du temps. Bras croisés et moue boudeuse, je l’observe se mouver, tant en gardant mes yeux sur son visage. Comment pouvait-il se déplacer aussi aisément, nu ? Ça doit être une caractéristique de Roi, non ?

Je ne savais pas comment me mettre, je ne voulais pas me montrer aussi à l’aise que lui. Alors, il me faut deux trois fois avant de finir sur le ventre. Ce n’était guère mieux, finalement. Surtout que je devais me redresser pour attraper la coupe. Nous aurons au moins, un point en commun. Je trouve que nous avons des vins somptueux mais bon, je suppose qu'il allait surenchérir en disant que vous avez connu meilleur. Alors, je ne dis rien, je n’avais pas d’humeur à l’entendre, encore une fois, rabaisser les richesses de mon pays.

Je prends le temps de me délecter de ma coupe tandis qu’il s’adosse contre le lit, non loin de moi. Je joue frénétiquement de mes doigts, sur la coupe, ne sachant quoi dire. Faire la conversation, était un exercice facile mais avec un être aussi … Taciturne que lui, tout pouvait vite virer cauchemar. Je porte ma coupe à mes lèvres, la liquide réchauffant mon âme, espérant me donner d’audace. Enième ordre qui me fait avaler de travers. Je cligne plusieurs fois des yeux, avant d’oser le regarder.  

Je suis désolé mon Roi mais je crain de ne pas comprendre votre requête. Je dois … Sucer … Quoi au juste ?  

J’ai beau cherché où il voulait en venir, je ne voyais pas du tout. Je hausse les épaules, véritablement perdu. Serait-ce un code dont je n’ai pas connaissance ? Cet homme est une énigme, il me donne mal au crane.   


Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 3 Y2SMLgu
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3410
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 3 Empty

174125032.jpg
Dagnir
J'ai 29 ans et je vis à Melehtë. Dans la vie, je suis roi et je m'en sors bien, vraiment bien même. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire, libre de ma vie et je le vis plutôt bien, trouver une épouse n'est vraiment pas ma priorité.

.


Alexander Skarsgard :copyright:️ shadows

Je levais les yeux au ciel en le voyant s'étranger avec son verre de vin. Ce n'était pas possible de voir quelqu'un d'aussi pur. J'espérais que ça lui passerait avec le temps, qu'à force d'avoir des relations charnelles avec moi il se décoincerait. Je ne le supporterais pas longtemps dans le cas contraire. Je ne voulais pas rester avec un amant qui resterait complètement passif, allongé à attendre de subir mes assauts sans rien faire. Alors oui, j'avais envie qu'il me suce. Je voulais m'enfoncer profondément dans sa bouche. J'avais envie de me libérer entre ses lèvres. Et qu'il rougisse ou pas, il allait le faire. Il le regretterait sinon.

Je suis désolé mon Roi mais je crain de ne pas comprendre votre requête. Je dois … Sucer … Quoi au juste ?

Ce fut à mon tour d'avaler de travers. Je toussais un petit moment avant de finalement reprendre mon souffle. Je le fixais, les yeux devait certainement me sortir des yeux tellement je le regardais surpris. Il se moquait moi, ce n'était pas possible. Mais il continuait de me regarder, rougissant toujours et attendant de savoir ce que je voulais qu'il suce au juste. Non mais... ce n'était pas possible... Il voulait sucer quoi au juste?!! Des glaçons?!!!!

Je fermais les yeux, essayant de retrouver un peu mon calme. Si je l'amochais un peu trop je n'allais pas pouvoir m'amuser cette nuit. Il fallait que je me contienne. Je respirais quelques instants comme ça avant de finir pour rouvrir les yeux.

- A ton avis qu'est ce que je voudrais que tu me suces?

Et pas mes orteils, je n'avais pas ce travers là. J'avais eu une esclave comme ça qui faisait une fixation sur mes pieds, à vomir.

Je me redressais en soupirant. Je posais doucement ma main sur son torse pour le forcer à s'allonger sur le dos.

- Ouvre la bouche. Je vais te montrer ce que j'attends de toi.

Je vins me mettre au dessus de lui, mes cuisses de chaque côté de sa tête. Je me penchais un peu, dirigeant mon membre dans sa bouche. Je poussais un léger gémissement avant de commencer à entrer et sortir.

- Tu vois ce que je veux dire maintenant? Suce moi... fais moi ressentir du plaisir avec ta langue.. tes lèvres...

Je baissais la tête, pour le fixer. Je le regardais, un léger sourire aux lèvres. J'adorais le voir ainsi sous moi, occupé à me donner du plaisir. Mais j'espérais qu'il ne tarderait pas aussi à mettre un peu d'ardeur à la tâche.


Revenir en haut Aller en bas
 
Patate Douce
Patate Douce
Féminin MESSAGES : 459
INSCRIPTION : 25/10/2019
ÂGE : 28
RÉGION : Basse-Normandie
CRÉDITS : idk

UNIVERS FÉTICHE : Réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3396-patate-douce#72133 https://www.letempsdunrp.com/t3992-m-petit-secret-grand-probleme-ecoute-moi-sans-reponse#84052
cat

Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 3 Empty

https://images2.imgbox.com/dd/3e/8oKxK8Lh_o.gif

Calion

J'ai 25 ans ans et je vis à Rainë, la Paisible. Dans la vie, je suistout le monde dans la Vie du royaumeet je m'en sors moyennement. Je ne sais pas quoi de ma vie. Sinon, grâce à ma chance, je crois que je suis célibataire au desespoir de mes parents et je le vis plutôt bien.

Je ne sais comment me présenter. Mais mon destin n'était promis qu'à ma moitié et non, l'être craint de nos royaumes. Laisse-moi te conter cette histoire.


Gijs Blom by Blimey! on Bazzart
Je

Ne

M’attendais

Pas

Du

Tout

A

Cette

Pratique


Je reste les yeux écarquillés, sans pouvoir rien faire. Mes fesses, je pouvais comprendre. Mais ma bouche. Enfin … Il faisait ses besoins par son sexe. Quand bien même, il se lavait. Ma bouche. C’était juste pour manger et respirer. Comment … Comment … Je cligne des yeux plusieurs fois de suite... Alors qu’il s’adonne à cette déviance sans mon consentement.

Je n’arrive pas à bouger. Je ne sais pas quoi faire. J’ai l’impression d’être parti de mon cœur. Je ferme les yeux. Je me fais violence pour ne pas pleurer. Et je l’entends exprimer son plaisir. Je ne suis plus moi. Souillé. Changé à jamais. Il s’enfonce davantage. Je m’étouffe. Je le repousse gentiment.


Sauver ma peau.

Etre décapité.

Le choix est fait.


Je ne sais pas comment on fait ? Ce que je dois faire ? Mais je dois survivre. Encore une fois. Chaque nuit devient une épreuve. Je suppose qu’il fallait que j’y retourne avec la bouche. Alors, timidement et en tremblant, je l’oblige à se mettre sur le dos.

Si j’ai bien compris, je dois faire un mouvement d’avant en arrière. Ça ne devrait pas être trop compliqué. Dieux, pardonnez-moi. Lentement, je m’approche de son entre-jambe, tout en fermant les yeux. Je pense à autre chose. Plus agréable.

Je ne suis pas certain de la marche à suivre mais je le prends en bouche. C’est chaud. Et quand même imposant. Calion, ce n’est pas le moment d’analyser son membre. Et craintivement, je me mets en action. Pourvu que j’aie un bon petit déjeuné demain matin. C’est tout ce à quoi je pense, à présent. Une récompense. Tel un chien. Navrant. Il va falloir que je note cette nouvelle expérience. Voila, une nouvelle étude. Je peux m’en sortir.

Il va me briser.
 


Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 3 Y2SMLgu
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3410
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 3 Empty

174125032.jpg
Dagnir
J'ai 29 ans et je vis à Melehtë. Dans la vie, je suis roi et je m'en sors bien, vraiment bien même. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire, libre de ma vie et je le vis plutôt bien, trouver une épouse n'est vraiment pas ma priorité.

.


Alexander Skarsgard :copyright:️ shadows

Je grognais de plaisir, bougeant au dessus de lui pour faire entrer et sortir mon membre de sa bouche. Il n'était pas encore du sien mais tant pis. La prochaine fois il comprendrait enfin ce que j'attendais de lui. Et si il refusait de faire ce que je lui demandais, il en paierait le prix. Ma patience avait des limites. Je savais pourquoi je ne voulais pas de vierge dans mon lit. C'était éreintant de devoir tout leur apprendre. Et celui ci semblait être l'un des pires vierges que j'ai eu, beaucoup trop naïf et ignorant.

Je le regardais surpris alors qu'il me repoussait pour se dégager. Il osait? Le minable petit imbécile. Il se permettait de me repousser, moi, alors que je lui avais donné un ordre. J'allais le tuer, très... très lentement... j'allais découper chaque partie de son anatomie, le regarde se vider de son sang lentement... Je le laisserais me supplier et mettre un terme à ses souffrances. Quelle douce litanie se serait à mes oreilles.

Je m'allongeais sur le dos, le foudroyant du regard. Ou étais mon poignard? Celui que je cachais habituellement sous mon coussin. Je tendais la main pour l'attraper avant de m'interrompre. Je laissais échapper un gémissement de surprise. Il était revenu. Il avait repris mon membre entre ses lèvres, calmant instantanément ma colère. Bien... il apprenait en fin de compte. Et il semblait tout disposer à faire enfin ce qu'il fallait.

Je me redressais un peu, le regardant s'acquitter de son travail. Je passais ma main dans ses cheveux, le maintenant sur moi d'une légère pression. Il était hors de question qu'il s'arrête, pas en si bon chemin. Je gémissais, me laissant petit à petit aller sous ses caresses. Il n'y avait rien de bien que ça pour commencer une soirée de débauche. Une entrée en matière en douceur. Puis le plaisir irait de plus en plus fort. Je ne comptais m'arrêter que lorsque nos corps en sueurs nous supplieraient de les laisser se reposer. Pour le moment, je commençais à peine à m'amuser.

Je finis par me libérer dans sa bouche. Je maintenais sa tête sur mon membre, le forçant à tout avaler. C'était vision était tellement délicieuse, que de le voir m'avaler tout entier, recueillir entre ses lèvres le précieux liquide que je venais de lui offrir. Je le lachais finalement avant de me laisser tomber à nouveau sur le lit, un sourire aux lèvres.



Revenir en haut Aller en bas
 
Patate Douce
Patate Douce
Féminin MESSAGES : 459
INSCRIPTION : 25/10/2019
ÂGE : 28
RÉGION : Basse-Normandie
CRÉDITS : idk

UNIVERS FÉTICHE : Réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3396-patate-douce#72133 https://www.letempsdunrp.com/t3992-m-petit-secret-grand-probleme-ecoute-moi-sans-reponse#84052
cat

Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 3 Empty

https://images2.imgbox.com/dd/3e/8oKxK8Lh_o.gif

Calion

J'ai 25 ans ans et je vis à Rainë, la Paisible. Dans la vie, je suistout le monde dans la Vie du royaumeet je m'en sors moyennement. Je ne sais pas quoi de ma vie. Sinon, grâce à ma chance, je crois que je suis célibataire au desespoir de mes parents et je le vis plutôt bien.

Je ne sais comment me présenter. Mais mon destin n'était promis qu'à ma moitié et non, l'être craint de nos royaumes. Laisse-moi te conter cette histoire.


Gijs Blom by Blimey! on Bazzart

Je pense qu’il tente de me tuer.  

Je ne sais pas ce qui a fini dans mon estomac. Et je ne veux même pas le savoir. Ca me choque. Réellement. Son urine ? Je ferme les yeux, pour ne pas vomir. Je préfère penser à aller me promener dans les champs.  

Je n’arrive pas à croire que j’ai fait ça. Que j’accepte de me plier à cette déviance. J’ai envie de pleurer. Je voudrais être dans un autre monde.  

Deux minutes de répit.  

Juste deux.  

Mais honnêtement, il ne valait mieux pas me laisser réfléchir.  

Et de nouveau, minutes après minutes, il me possède. Ce corps lui appartient. Je me fais plus entreprenant quand je sens qu’il s’agace. Je ne suis même pas certain de ce que je fais. Je crois que je viens de lancer des gestes automatiques. Parfois, il gémit plus fort, d’autres fois moins. Comme si, je décryptais un mot de passe sonore. La nuit se mue en débauche. J’enchaine les verres et les coucheries. L’ivresse ne me rend plus loquace mais bien plus audacieux. Et j’espérais réellement ne pas me souvenir de cette nuit.  

Une forme de routine s’installe. Je deviens automate. Il se sert de moi. Je fais ce qu’il me dit. J’apporte des réponses quand c’est nécessaire. Je me sens fissuré. Autrement qu’analement. Je me fais moins curieux. L’entrain me quitte peu à peu. Le Roi ordonne, exige. J’obéis comme une bête. Je deviens son âne. Je reste dans cette tente que je connais par cœur. Je perds l’appétit. J’obéis. Je tourne en rond. J'écris de moins en moins. Les nuits s’ensuivent. Je découvre une sexualité qui me plait mais je reste dans le déni. J’obéis. Je voulais juste sortir.  J’obéis. Revoir ma famille. J’obéis. Apprendre de ce Roi qui me prive de tout. J'obéis.

Et un matin, je n’arrive plus à me lever. J’entends l’ordre mais je ne réagis pas. Le Roi me menace mais je n’arrive pas à bouger. J’ai froid. J’ai chaud, je tremble. Je n’arrive pas à quitter le lit. Ses propos glissent sur ma souffrance. Mes yeux ne s’ouvrent pas. Que m’arrive-t-il ?  
 


Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 3 Y2SMLgu
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3410
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 3 Empty

174125032.jpg
Dagnir
J'ai 29 ans et je vis à Melehtë. Dans la vie, je suis roi et je m'en sors bien, vraiment bien même. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire, libre de ma vie et je le vis plutôt bien, trouver une épouse n'est vraiment pas ma priorité.

.


Alexander Skarsgard :copyright:️ shadows

Il avait fini par apprendre ce que j'attendais de lui. J'avais du faire son éducation mais les leçons avaient fini par porter leurs fruits. Il était toujours aussi compliant, répondant docilement à mes ordres. Puis il avait fini par prendre de petites initiatives. Ses caresses maladroites d'abord puis un peu plus assurées avec le temps m'avaient arrachés des gémissements de plaisir. Ce n'était peut être pas l'amant le plus expérimenté que j'ai eu mais c'était celui avec le corps le plus excitant que j'ai vu passer entre mes draps.

Les jours avaient passés. Je m'étais enfoncé dans une petite routine bien heureuse. Mes devoirs durant la journée, mes nuits de débauche avec lui, de tels moments de félicité que je souriais en y repensant dans la journée.

Mais à mesure que les jours passaient, que nous préparions notre départ pour aller établir notre camp ailleurs dans le pays, aller chercher d'autres provisions, je me demandais ce que j'allais faire de lui. Je m'étais toujours dit que je me déciderais au moment de notre départ. Cela me laissait amplement le temps de lui laisser sa chance, de prendre ma décision. Il était mal parti. Son inexpérience m'avait plutôt poussé à l'abandonner rapidement. Mais il avait progressé... et je devais le reconnaitre ses fesses ne me sortaient pas de l'esprit. J'avais donc pris la décision de l'emmener un peu plus loin avec moi. Il traverserait son pays à mes côtés, au moins tant que je ne m'en lassais pas. Et heureusement pour lui ce n'était pas le cas.

Je me levais donc le matin de notre départ, le sourire aux lèvres, ravi de pouvoir enfin reprendre la route. J'avais hâte de quitter cet endroit. Je n'étais pas fait pour la sédentarité. J'avais besoin de chevaucher mes terres, de me sentir vivant à l'air libre, qu'enchainé à un trône dans un palais poussiéreux.

J'étais installé à table, savourant mon petit déjeuner alors qu'il se prélassait encore au lit. Je n'y avais pas été de main morte cette nuit encore, je devais l'admettre. Mais nous ne pouvions nous permettre de trainer au lit, pas ce matin alors que le camp était déjà entrain de se préparer au départ. Je soupirais en voyant qu'il ne se bougeait toujours pas.

- Allez lève toi mon joli. On doit être en selle le plus tôt possible. J'aimerais pouvoir quitter ce trou au plus vite.

Je fronçais les sourcils en voyant qu'il ne réagissait pas.

- Gamin?

Je finis par me lever, ne voyant toujours pas de réaction de sa part. Je le remuais doucement mais seul un gémissement de malade me répondit. C'était bien ma veine... il était entrain de mourir entre mes doigts le jour où devait partir. Je soupirais et le réinstallais dans le lit. J'attrapais un linge propre et l'humidifiait avant de le poser sur son front.

- Je t'interdis de crever comme ça. C'est moi et moi seul qui déciderait de quand et comment tu vas mourir.

Je le laissais là quittant la tente furieux. Je ne tardais pas à tomber sur Aegnor m'informant qu'on serait prêt à lever le camp dans une heure.

- On ne part pas. Pas tout de suite. Fais venir un guérisseur dans ma tente. Au plus vite!!

Il détalla rapidement pour faire ce que je lui avais demandé. Après avoir passé le mot à mes généraux de se tenir prêt à partir à tout instant je retournais dans ma tente pour rejoindre le guérisseur. Il était déjà penché au dessus du gamin, l'auscultant.

- Alors il a quoi? Ne me dites pas que c'est la chaude pisse parce que c'est impossible.

Moi même je ne l'avais pas. De toute façon je n'avais touché qu'à lui depuis que je l'avais pris. Et lui même ne quittait jamais cette tente alors où aurait il pu l'attraper.

"Non mon seigneur... Ce n'est pas son corps qui est malade mais son âme."

Je le fixais d'un air dégouté.

- Son âme?

C'était la meilleure celle là. Mais en même temps il n'y avait rien de surprenant à cela. C'était un faible, je le savais depuis le début et le guérisseur venait le confirmer. J'étais trop dur avec lui et je ne sais quoi. Il avait besoin de repos, d'air frais et compagnie.

"Laissez lui quelques jours, donnez lui ce fortifiant tous les jours et il devrait se remettre."

- J'ai l'air d'être un garde malade? Foutez le camp avant que je ne vous fasse écarteler tous les deux.

L'homme fila rapidement, apparemment peu désireux de tenter cette expérience. Qu'il m'énerve encore une fois avec ses diagnostics ridicules et ça pourrait très bien lui arriver.

Je tournais en rond un petit moment dans ma tente, réfléchissant à ce que je devais faire. La solution la plus simple serait de l'égorger là et de l'abandonner. Des esclaves je pourrais en trouver d'autres, ce n'était pas un problème. Mais je n'en avais pas fini avec lui et je refusais d'admettre que sa petite déprime de faible puisse venir contrarier mes plans. Alors j'attrapais une carafe d'eau et allais la lui renverser sur la tête pour le sortir de sa transe de pseudo malade.

- Tu vas te lever et tout de suite. Je me fous de la façon dont tu partiras. Tu peux le faire sur ton cheval, assis derrière moi sur le mien ou je peux encore t'attacher à une corde et te trainer derrière moi mais tu as intérêt à quitter ce lit et rapidement!!

Revenir en haut Aller en bas
 
Patate Douce
Patate Douce
Féminin MESSAGES : 459
INSCRIPTION : 25/10/2019
ÂGE : 28
RÉGION : Basse-Normandie
CRÉDITS : idk

UNIVERS FÉTICHE : Réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3396-patate-douce#72133 https://www.letempsdunrp.com/t3992-m-petit-secret-grand-probleme-ecoute-moi-sans-reponse#84052
cat

Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 3 Empty

https://images2.imgbox.com/dd/3e/8oKxK8Lh_o.gif

Calion

J'ai 25 ans ans et je vis à Rainë, la Paisible. Dans la vie, je suistout le monde dans la Vie du royaumeet je m'en sors moyennement. Je ne sais pas quoi de ma vie. Sinon, grâce à ma chance, je crois que je suis célibataire au desespoir de mes parents et je le vis plutôt bien.

Je ne sais comment me présenter. Mais mon destin n'était promis qu'à ma moitié et non, l'être craint de nos royaumes. Laisse-moi te conter cette histoire.


Gijs Blom by Blimey! on Bazzart

Léthargique, je me fais ausculter. Mon âme va mal visiblement. Mais je l’ai vendu à ce monstre dès notre première nuit. Alors, je doute qu’elle puisse aller mal, si elle n’existe plus. Ecouter me demande trop d’efforts alors, je ne sais pas la suite. Non, je préfère retourner me coucher, c’est une bien meilleure activité. Puis, je fais un bond quand on m’asperge.

- PAR LES BOYAUX D’UNE CHEVRE, ON NE PEUT PLUS SE REPOSER ICI. C’EST DINGUE !!

Je gueule dans un sursaut d'énergie. Et fait face au Roi et deux servantes. Je me mords les lèvres. Et m’excuse plusieurs fois de suite. La Vie de funambule est éreintante, sache-le. Je lui promets de me rattraper ce soir. Bien que je tangue pour me faire habiller chaudement. On me donne le breuvage et le fortifiant.

- Je peux réellement monter derrière vous ?

Dagnir ne se donne pas la peine de me répondre, pestant que ma faiblesse mettait tout le camp en retard. Il hurle sur les esclaves pour démonter nos appartements aussi rapidement que possible. Je tente de négocier par des efforts de Luxure afin de pouvoir aller faire mes adieux à ma famille. De toute manière, avec ce Roi, si cela n’impliquait pas mes fesses ou ma bouche, il n’avait strictement rien à faire de ma personne. J’avais malheureusement bien compris mon rôle. Pas esclave. Mais esclave sexuel. C’est ce qui me rendait bien amer. Il avait tué mes rêves. Je voulais tout savoir, tout comprendre, tout découvrir. Et non être parquet dans une tente, dont la couleur me faisait horreur à présent.

Là, encore, il resta silencieux. Je le suivis malgré tout – ce n’est pas comme si, j’avais le choix – et j’ai quand même l’honneur de monter derrière lui. Je crains qu’il ait noirci mon âme inexistante. Parce que je comptais bien le déconcentrer durant cette chevauchée. Tant que nous n’avions pas quitté mon royaume, j’avais encore une chance de revoir mes cadets.

A la guerre, comme en amour, tous les coups sont permis. Le Roi monte et j’en fais autant. Je n’étais pas à l’aise. Mais je suppose que c’était le dernier de ses soucis. Je sens que j’allais encore perdre mes fesses sur cette maudite selle. Je me colle contre lui, abusivement.

Le camp se met en branle tranquillement, une fois que le Roi a donné l’alerte. Je profite pour regarder une dernière mon royaume. Cela me peine. Mais je n’oublie pas mon objectif : ma famille. Sans me préoccuper dans gens autour de nous, je laisse mes mains glisser le long de ses cuisses, l’air de rien.

- Je n’ai toujours pas le droit de faire mes adieux à ma famille Roi Dagnir ?

Mes mains s’engagent pernicieusement vers l’intérieur de ses cuisses frôlant son entrejambe avant de revenir s’ancrer dans ses hanches.

- Je demande juste cette faveur. Ça sera rapide. Sans forcément descendre de cheval. Les voir une dernière fois.  
 


Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 3 Y2SMLgu
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3410
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 3 Empty

174125032.jpg
Dagnir
J'ai 29 ans et je vis à Melehtë. Dans la vie, je suis roi et je m'en sors bien, vraiment bien même. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire, libre de ma vie et je le vis plutôt bien, trouver une épouse n'est vraiment pas ma priorité.

.


Alexander Skarsgard :copyright:️ shadows

- PAR LES BOYAUX D’UNE CHEVRE, ON NE PEUT PLUS SE REPOSER ICI. C’EST DINGUE !!

Mais bien sur. J'allais le laisser se prélasser toute la journée et se détendre à ne rien faire. Et tant qu'il y était je pouvais demander à ce qu'on lui coule un bain, qu'il puisse se détendre un peu plus. Pourquoi pas quelques esclaves pour le masser tant qu'on y était.

Je me détournais de lui et allais voir les serviteurs pour qu'ils démontent ma tente au plus vite que nous puissions partir. J'ignorais le fait qu'il voulait monter derrière moi. J'avais dit ça pour plaisanter, dans une tentative désespérée pour qu'il daigne enfin sortir de mon lit. Mais qu'il s'amuse à faire n'importe quoi et il le regretterait.

Et je l'ignorais encore plus alors qu'il me suppliait, ou plutôt me faisait du chantage pour que je le laisse aller voir sa famille. Il nous mettait en retard et il pensait vraiment que j'allais lui accorder du temps pour partir voir sa famille? Il me désespérait... Je commençais à regretter de ne pas l'avoir égorger dans mon lit pour partir plus facilement. Je n'aurais pas ce mal de tête entrain d'arriver.

Je grimpais finalement sur mon cheval et lui tendis la main pour l'aider à monter derrière moi. Je le laissais s'accrocher à ma taille sans rien dire alors que je donnais le signale pour que notre armée se mette en mouvement. Je voulais faire le plus possible de distance aujourd'hui. Je regardais Aegnor lui donnant rapidement mes consignes.

- On ne s'arrêtera pas de la journée. Je veux qu'on continue jusqu'à monter le camp ce soir. Nous n'avons que trop tardé.

Et le responsable de ce regard était assis juste derrière moi alors qu'il n'essaye même pas de commencer à chouiner parce qu'il était fatigué ou qu'il avait faim.

Je soupirais une nouvelle fois en le sentant venir me caresser et me minauder ses envies. Quand je le disais qu'il commençait à être vraiment enthousiaste au lit. Ca se sentait là maintenant. Je souriais légèrement, appréciant ses petites attentions. A m'émoustiller comme ça, il risquait de ne pas fermer l'oeil de la nuit.

- Nous partons vers le nord de ton pays. Il y a là bas des réserves de nourriture que nous devons récupérer. Nous ferons ainsi le tour de ton royaume. C'est aussi une façon pour moi de m'assurer que la paix règne ici. Que tout est sous contrôle. Je ne peux pas me permettre de laisser un ennemi derrière moi quand j'attaquerais le dernier royaume. Alors je profite de l'hiver ainsi. De toute façon je ne peux me permettre d'attaquer un pays en hiver.

Je haussais doucement les épaules avant de reporter mon regard sur le paysage environnant. Je devais reconnaitre que c'était magnifique. J'adorais chevaucher ainsi dans cette campagne. Mes généraux étaient derrière nous mais je ne donnais l'autorisation à aucun d'entre eux de nous rejoindre. Je voulais rester seul un peu avec le gamin.

- Nous n'avons pas beaucoup discuté ces derniers temps je le reconnais. J'étais pris par des affaires urgentes et... je ne te rejoignais que pour décompresser. Mais nous avons la journée devant nous. Alors dis moi...

Je bougeais un peu pour me retourner légèrement et le regarder avec un sourire.

- Tu me tripotes uniquement pour avoir ce que tu désires, ou alors commencerais tu à aimer ça?


Revenir en haut Aller en bas
 
Patate Douce
Patate Douce
Féminin MESSAGES : 459
INSCRIPTION : 25/10/2019
ÂGE : 28
RÉGION : Basse-Normandie
CRÉDITS : idk

UNIVERS FÉTICHE : Réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3396-patate-douce#72133 https://www.letempsdunrp.com/t3992-m-petit-secret-grand-probleme-ecoute-moi-sans-reponse#84052
cat

Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 3 Empty

https://images2.imgbox.com/dd/3e/8oKxK8Lh_o.gif

Calion

J'ai 25 ans ans et je vis à Rainë, la Paisible. Dans la vie, je suistout le monde dans la Vie du royaumeet je m'en sors moyennement. Je ne sais pas quoi de ma vie. Sinon, grâce à ma chance, je crois que je suis célibataire au desespoir de mes parents et je le vis plutôt bien.

Je ne sais comment me présenter. Mais mon destin n'était promis qu'à ma moitié et non, l'être craint de nos royaumes. Laisse-moi te conter cette histoire.


Gijs Blom by Blimey! on Bazzart

Négocier avec un Roi. Voilà, un nouvel exercice. En prime, il veut discuter. Au fond de moi, ça me ravit, je vais enfin pouvoir apprendre des choses sur lui. Je me tiens quand même contre lui, parce que j’étais quand même fatigué. Son regard croise le mien, et je détourne pour observer les lieux. Je prends le temps de la réflexion.

Disons que nos nuits ne sont pas désagréables, et que même si, je ne comprends pas toujours tout ce qui m’arrive, il se peut que j’apprécie certains moments. Et, vous semblez être plus cordiale et je me dis que c’est grâce à moi. Alors oui, j’aimerais voir jusqu’où mes capacités à vous satisfaire mènent. Et là, j’aimerais vraiment, au moins, apercevoir ma famille, pour être bien plus enjoué pour nos nuits. N’est-ce pas une bonne chose ?

Je fais une moue des plus attendrissantes possibles. Savoir que mon frère et ma sœur étaient saufs allaient réellement me permettre de partir le cœur plus léger. Savoir qu’ils étaient plus ou moins en bonne santé, allait me rassurer.

Je ne sais pas si vos éclaireurs vous ont prévenu mais là où nous allons poser le camp, y résident des bêtes sauvages. On les traque durant deux mois mais après, on ne pénètre pas sur leur territoire. Je ne sais pas où on va exactement mais on risque de se faire attaquer.

Je ne dévie pas de ma mission du jour et mes mains retournent sur ses cuisses, faisant des allers-retours, frôlant ce qui caractérisait sa masculinité. Et je ne comptais pas le laisser en paix, sans avoir obtenu ce que je voulais voire le rendre étroit. On verra qui allait mettre en retard le camp, maintenant.  
 


Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 3 Y2SMLgu
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 17Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10 ... 17  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers fantasy-
Sauter vers: