Partagez
 
 
 

 Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3227
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 12 Empty

174125032.jpg
Dagnir
J'ai 29 ans et je vis à Melehtë. Dans la vie, je suis roi et je m'en sors bien, vraiment bien même. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire, libre de ma vie et je le vis plutôt bien, trouver une épouse n'est vraiment pas ma priorité.

.


Alexander Skarsgard :copyright:️ shadows

Je le fixais, écoutant attentivement sa réponse. J'étais perturbé, troublé par tout ce qu'il me disait. Mais j'étais soulagé d'entendre qu'il ne me quitterait pas. Soulagé de voir son petit sourire quand il avouait que j'étais un très bon amant. Je le savais déjà mais l'entendre enfin l'avouer alors qu'avant il avait besoin d'être ivre pour coucher avec moi, c'était toujours gratifiant.

Et il jouait avec moi, m'aguichant avant de quitter l'eau pour s'enrouler dans une serviette. J'aimais ça aussi. J'avais envie de me laisser aller, de ne plus me contrôler et de me jeter là maintenant sur lui, de le faire mien à même le sol. Mais je devais être raisonnable. J'avais beaucoup de travail encore qui m'attendait. Je n'avais pas le temps de m'occuper de ses fesses maintenant. Plus tard.

Je quittais le bain pour aller m'essuyer et m'habiller moi aussi.

- Je te ferais porter à déjeuner dans ma chambre. Je t'enverrais un garde de confiance qui ne te lâcheras pas de la journée. Si tu veux aller te balader tu peux ou repose toi simplement. Demain et après demain je te promets que je passerais toute la journée à tes côtés. Et la nuit aussi..

Je lui souris avant de terminer de m'habiller et quitter la salle de bain. J'étais épuisé et j'avais encore beaucoup trop de travail à faire.

Je passais la journée à travailler, à m'occuper de remettre un ordre mon pays après le bazar qu'avaient mis ces incompétents. Mais à la fin de la journée j'étais finalement arrivé à redresser la situation. Alaco aurait encore beaucoup de travail mais c'était à lui de régler ça. Il devait s'affirmer et moi je devais retourner m'occuper de choses plus importantes.

Je rejoignis en soirée le gamin dans ma chambre. Je portais un plateau avec notre diner à tous les deux. J'entrais dans la chambre et allais installer notre diner sur la table.

- Le diner est servi mon joli.

J'installais tout avant de m'asseoir à ma place, un verre de vin à la main.

- Alors comment s'est passé ta journée?

Je tentais de ne rien laisser paraitre mais je sentais peser sur mes épaules le poids de ma nuit blanche à torturer puis de la journée à travailler. J'étais las, les muscles endoloris comme après une longue bataille. Mais je voulais profiter de cette soirée et de cette nuit avec lui. Être resté absent tant de temps, ne pas avoir pu dormir avec lui, le faire mien, cela m'avait beaucoup trop manqué.

Revenir en haut Aller en bas
 
Patate Douce
Patate Douce
Féminin MESSAGES : 387
INSCRIPTION : 25/10/2019
ÂGE : 27
RÉGION : Basse-Normandie
CRÉDITS : idk

UNIVERS FÉTICHE : Réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3396-patate-douce#72133 https://www.letempsdunrp.com/t3992-m-petit-secret-grand-probleme-ecoute-moi-sans-reponse#84052
cat

Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 12 Empty

https://images2.imgbox.com/dd/3e/8oKxK8Lh_o.gif

Calion

J'ai 25 ans ans et je vis à Rainë, la Paisible. Dans la vie, je suistout le monde dans la Vie du royaumeet je m'en sors moyennement. Je ne sais pas quoi de ma vie. Sinon, grâce à ma chance, je crois que je suis célibataire au desespoir de mes parents et je le vis plutôt bien.

Je ne sais comment me présenter. Mais mon destin n'était promis qu'à ma moitié et non, l'être craint de nos royaumes. Laisse-moi te conter cette histoire.


Gijs Blom by Blimey! on Bazzart

Savoir qu’il me délaissait pour la journée, me fait bouder. En plus, je serais encore avec un inconnu. Et ça m’angoisse. L’ambiance s’est congelée aussitôt à son annonce. Regard froid, mais que pouvais-je bien dire à un Roi ? C’est donc las, exténué que j’ai regagné ma chambre. Je ne voulais pas sortir. Je ne voulais pas apprendre quoi que ce soit d’autres qui ne venaient pas de Dagnir ou d’Alaco. C’est dans avec mon anxiété et le garde aussi loin que possible, dans une pièce de la chambre que j’ai passé ma journée à rester, recroquevillé sur le lit, avec un livre que je ne comprenais pas. Mais le Dieu du sommeil m’avait étreint dans ses bras et c’est en panique que je m’étais réveillé avec l’idée de me faire agresser. Mais le garde n’avait pas bougé, visiblement, il avait sommeillé à son tour. Ce n’était pas plus mal pour ma quiétude. Ce fut long, d’attendre. Et je regrettais presque de ne pas me sentir capable d’aller en extérieur. Les heures ont tourné jusqu’à la délivrance. Mais même en voyant le Roi, je boudais quand même.

Je pris place face à lui, mais je n’avais pas desserré la mâchoire. Je ne voulais pas être de bonne humeur. Ma journée fut horrible. Avais-je eu raison de demander à rester ? Oui. Il m’avait promis de rester avec moi ensuite. Aujourd’hui fut le dernier calvaire. Mais il devait quand même le payer un peu. N’étais-je pas fait pour l’agacer un peu après tout ? Alors je n’avais pas répondu, tout comme je ne voulais pas, pour le moment, m’intéresser à ses devoirs royaux.

Non, c’est bras croisé, et moue boudeuse que je restais à fixer un tableau du mur. Au moins, il n’allait pas risquer de douter sur mon état. Je ne sais pas comment il allait réagir mais de toute façon c’était trop tard. Il avait l’issu de notre soirée entre ses mains. Je sais que je prenais probablement mes aises. Que je m’octroyasse un privilège de quémander encore plus d’attention mais c’est plus fort que moi. Je réalise que son absence me fait souffrir. Et que j’ai besoin de lui, plus que je ne le voudrais. Les récents évènements n’ont fait que renforcer ma dépendance à sa présence.


Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 12 Y2SMLgu
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3227
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 12 Empty

174125032.jpg
Dagnir
J'ai 29 ans et je vis à Melehtë. Dans la vie, je suis roi et je m'en sors bien, vraiment bien même. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire, libre de ma vie et je le vis plutôt bien, trouver une épouse n'est vraiment pas ma priorité.

.


Alexander Skarsgard :copyright:️ shadows

Il faisait la gueule. Je commençais à suffisamment bien le connaitre pour savoir quand il la faisait. J'étais là. Je venais de revenir avec un délicieux repas que je nous servais à tous les deux. Je tentais de faire la conversation, de me soucier de lui, et ce petit merdeux se permettait de me faire la tête. Je voulais le tuer. A cet instant j'avais une folle envie de le faire souffrir pour effacer cette petite moue détestable de son visage.

- La journée n'a pas été trop longue? As tu pu te reposer?

Je me forçais à sourire, portant doucement mon verre de vin à mes lèvres. Le même silence, la même expression sur son visage pour toute réponse. Je sentais les nerfs monter de plus en plus, la colère m'envahir. Dans l'état de fatigue où j'étais, ce n'était vraiment pas le moment de me chercher comme il le faisait. Je tentais de me maitriser mais ce fut plus fort que moi.

Je reposais mon verre de vin un peu trop violemment, la vague de magie frappant sans que je ne puisse la contrôler. Le contenu de la table alla voler dans les airs, soufflés par la magie qui avait déferlé hors de moi. Je ne me contrôlais plus. Je détestais ça. J'étais toujours maître de moi même, en tout instant. Cette... force en moi, je la contrôlais toujours, ne m'en servant qu'à bon escient. Je détestais l'idée que tout m'échappe en cet instant. Tout comme je détestais le petit feu auquel il jouait.

- Tu vas te décider à me répondre? Est ce que je peux savoir ce qu'il se passe dans ta petite tête pour que tu ai décidé de ne plus me parler?

J'attendis un instant avant de balayer la table d'un revers de main. Elle se fracasser contre le mur alors que je le toisais de toute ma hauteur. Je la sentais toujours... cette force crépiter en moi, se bousculant comme une tempête menaçant de me submerger. Et j'avais peur que le prochain coup ne l'atteigne lui...

- Tu vas te décider à me parler gamin? Ou dois je supporter ta mauvaise humeur et tes caprices encore longtemps?


Revenir en haut Aller en bas
 
Patate Douce
Patate Douce
Féminin MESSAGES : 387
INSCRIPTION : 25/10/2019
ÂGE : 27
RÉGION : Basse-Normandie
CRÉDITS : idk

UNIVERS FÉTICHE : Réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3396-patate-douce#72133 https://www.letempsdunrp.com/t3992-m-petit-secret-grand-probleme-ecoute-moi-sans-reponse#84052
cat

Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 12 Empty

https://images2.imgbox.com/dd/3e/8oKxK8Lh_o.gif

Calion

J'ai 25 ans ans et je vis à Rainë, la Paisible. Dans la vie, je suistout le monde dans la Vie du royaumeet je m'en sors moyennement. Je ne sais pas quoi de ma vie. Sinon, grâce à ma chance, je crois que je suis célibataire au desespoir de mes parents et je le vis plutôt bien.

Je ne sais comment me présenter. Mais mon destin n'était promis qu'à ma moitié et non, l'être craint de nos royaumes. Laisse-moi te conter cette histoire.


Gijs Blom by Blimey! on Bazzart

Je voulais juste jouer. Mais je crois que j’ai très mal évaluer son état d’esprit comme d’habitude, j’ai envie de dire. Tout vole en éclats. Et instinctivement, je me recule. Pour aller ? Je suis coincé ici de toute manière. Et si les autres le voyaient en colère contre moi, qu’est-ce qu’ils se diront ? Que j’ai perdu sa protection, donc ils peuvent me violenter. Alors je ne pouvais même pas sortir. Et je ne le voulais même pas.

Cœur battant à tout rompre. Je ne pensais pas que mon comportement puéril l’atteindrait autant. Non, je suis nombriliste. Je crois que c’est un tout qui le rend impatient. Et je pouvais le comprendre. J’avais fait une belle erreur alors qu’il ne voulait qu’un peu de quiétude.

- Je m’excuse. Je … C’était bête … Plus de l’ordre du divertissement, que de vous provoquer. C’était plus qu’idiot de ma part. Vous m’aviez juste beaucoup trop manqué pour … Diner, dans un premier temps.

Au fond de moi, j’étais mortifié. De lui. De ce pouvoir. De ce que j’étais en train de lui avouer. Je n’ai pas bu. Je n’ai pas mangé. Et je suis plus que lucide. Mais c’était ma première pensée.

- J’ai réagi comme un enfant, en outrepassant votre patience. Et je vous présente mes excuses. Ce ne fut clairement pas la chose à faire après les récents évènement. Ni la meilleure attitude pour … Avoir de l’attention.

J’ai envie de me cacher dans un trou. Mon amour-propre qui se brise à mesure que j’avoue ma dépendance. Je décide de me faire violence. Je l’avais provoqué à moi, de le calmer. Et je crois qu’il n’y avait pas trente-six solutions. Mouvements tremblants, je réduis la distance entre nous, posant mes paumes sur son torse.

Je devais l’avouer, il était impressionnant. Ce pouvoir. Sa régence. Tout en lui, forçait l’admiration. Qu’on le méprise ou l’adule, il avait ce charisme qu’on ne pouvait lui retirer. Et je suppose, que je devais me considérer plus chanceux et moins l’embêter. Pas maintenant, en tout cas.

Mes pulpeuses embrassant son cou, de toute façon, je n’avais pas faim maintenant, et je devais vider mon esprit de ce fugace désir depuis qu’il est dans la chambre. Je le fais reculer jusqu’à tomber sur le lit. Califourchon sur lui. Je n’arrive pas à croire que je le fais de mon plein gré.

On avait bien trop longtemps attendu. M’unir à lui, allait … Je ne sais pas mais l’envie pressante règle et sature ma lucidité. Mes mains défont ses vêtements, caressent sa virilité. Est-ce encore Calion d’un autre royaume qui agit ? Je ne sais pas, je ne veux pas réfléchir. Et pire, j’avoue ma défaite.

- Prends-moi Dagnir, je ne tiens plus.


Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 12 Y2SMLgu
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3227
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 12 Empty

174125032.jpg
Dagnir
J'ai 29 ans et je vis à Melehtë. Dans la vie, je suis roi et je m'en sors bien, vraiment bien même. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire, libre de ma vie et je le vis plutôt bien, trouver une épouse n'est vraiment pas ma priorité.

.


Alexander Skarsgard :copyright:️ shadows

J'avais du mal à me calmer. Ce fut malgré toute une petite consolation de voir qu'il s'était rendu compte de son erreur. Je pouvais presque lui pardonner d'avoir été impatient à l'idée que je le prenne. C'était agréable à entendre. Mais la colère avait été bien trop présente pour qu'elle se calme facilement.

Je restais stoïque alors que ses mains venaient se poser sur mon torse, que ses lèvres venaient embrasser mon cou. Ca me calmait légèrement mais j'avais encore besoin de temps. J'étais épuisé. J'aurais simplement voulu un diner un calme et pouvoir m'allonger avec lui à mes côtés. Mais il me l'avait refusé. Et là... il jouait avec mes nerfs.

Il savait que je ne pouvais lui résister. Installé à califourchon sur moi, ses fesses venant torturer mon membre qui durcissait de plus en plus... Et cette supplique finalement. Ca avait le don de me rendre fou que de le voir me supplier ainsi.

Je laissais tomber mes bonnes résolutions pour la soirée. Je le serais contre moi alors que je me levais. Je l'allongeais sur le lit, terminais de me déshabiller et lui arrachais ses vêtements avant de venir le prendre d'un coup de rein.

- C'est ça que tu voulais?

J'attrapais ses jambes, les relevant alors que je le pénétrais avec plus de force. Je ne le ménageais pas. Je le prenais sans me retenir, mon bassin claquant à chaque coup sur ses fesses. Je le torturais ainsi un moment, me laissant aller avant de finalement me libérer en lui dans un dernier cri de plaisir.

Je me retirais à bout de souffle, me laissant tomber sur le lit et fermant les yeux.

- Tu vas me tuer gamin... j'avais besoin de manger, de reprendre des forces avant de m'occuper de toi.

J'avais du mal à me souvenir du dernier moment où j'avais mangé. Je n'avais rien avalé de la journée. Rien non plus hier soir... Quant à la dernière fois où j'avais fermé l'oeil plus de trois heures d'affilée, j'avais du mal à m'en souvenir. Ce rythme était épuisant. Je me disais que finalement ça ne serait pas une mauvaise chose de passer une journée tranquille avec lui demain. J'en avais besoin. La dernière journée de repos que j'avais pris devait remonter à des années...


Revenir en haut Aller en bas
 
Patate Douce
Patate Douce
Féminin MESSAGES : 387
INSCRIPTION : 25/10/2019
ÂGE : 27
RÉGION : Basse-Normandie
CRÉDITS : idk

UNIVERS FÉTICHE : Réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3396-patate-douce#72133 https://www.letempsdunrp.com/t3992-m-petit-secret-grand-probleme-ecoute-moi-sans-reponse#84052
cat

Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 12 Empty

https://images2.imgbox.com/dd/3e/8oKxK8Lh_o.gif

Calion

J'ai 25 ans ans et je vis à Rainë, la Paisible. Dans la vie, je suistout le monde dans la Vie du royaumeet je m'en sors moyennement. Je ne sais pas quoi de ma vie. Sinon, grâce à ma chance, je crois que je suis célibataire au desespoir de mes parents et je le vis plutôt bien.

Je ne sais comment me présenter. Mais mon destin n'était promis qu'à ma moitié et non, l'être craint de nos royaumes. Laisse-moi te conter cette histoire.


Gijs Blom by @Gypsophile on Bazzart

Les sensations fourmillent par millions quand il accède à ma requête.

J’ai eu peur qu’il me repousse et signe une cuisante séparation entre nous. Ce rejet aurait eu raison de moi. Et la suite de notre relation aurait pu être compliqué. Mais il n’en est rien. Bien au contraire. Vague après vague, il distille un plaisir dont je ne peux tenir en sourdine. Une chaleur me fauchant lorsque notre ébat arrive à son apogée. Je peux être dans le déni autant de fois que je le voudrais. Ce bien-être intangible demeurera toujours un délice dont je ne peux me passer. Comportement qui me dépite.  

- Un homme aussi gaillard que vous n’a pas besoin de reprendre des forces quand il procure autant de félicité. Mais je peux y remédier tout de suite.

Je me redresse, embrassant son torse par spontanéité. Ça me surprend moi-même. Je n’ai jamais vécu de relations romantiques alors je ne sais pas ce qu’il faut faire. Mais est-ce vraiment utile avec un Sanguinaire ? Je cesse de me poser ce genre de questions, et je quitte notre lit pour aller chercher le plateau.  

- On fait quoi demain ? On commence par quoi ?  

Je me fais curieux et vient au-dessus de lui pour lui donner à manger, commençant par une grappe de raison. Un raisin par raisin. Ses lèvres charnues. J’aurais voulu savoir le gout des siennes mais je crois que je fraichirais une limite. Il ne m’a jamais embrassé, était-ce parce que j’étais inférieur à lui ? C’est symbolique ? J’aurais aimé lui poser tellement de questions mais bon, il est et sera toujours sanguinaire, l’Amour ne doit pas faire partie de son vocabulaire.  

- Avez-vous peur de vous marier ? Et d’avoir des enfants ?  

Je me sens obligé de parler du sujet qui fâche, enfin moi surtout. Lui, je ne sais pas trop mais moi, je me sens si impuissant.  


Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 12 Y2SMLgu
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3227
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 12 Empty

174125032.jpg
Dagnir
J'ai 29 ans et je vis à Melehtë. Dans la vie, je suis roi et je m'en sors bien, vraiment bien même. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire, libre de ma vie et je le vis plutôt bien, trouver une épouse n'est vraiment pas ma priorité.

.


Alexander Skarsgard :copyright:️ shadows

Je poussais un petit soupir en le sentant venir embrasser mon torse avant de se lever. C'était agréable de le voir faire comme ça. Il cessait de me fuir et de faire la tête parce que nous avions couché ensemble. Il assumait enfin d'aimer ça et j'appréciais grandement ce changement.

Je restais allongé alors qu'il revenait avec le plateau et commençais à me donner des grains de raisin. Hmm... c'était vraiment très agréable de me faire nourrir ainsi. Je pouvais rester allonger, profiter de la vue de son corps nu et reprendre des forces avec mon repas. Il faudrait qu'il fasse ça plus souvent. J'aimais bien le voir ainsi à mes ordres.

- Il y a un endroit que j'apprécie, à environ une heure de cheval du château. Je me suis dit qu'on pourrait aller y pique niquer tous les deux.

C'était certainement l'endroit que je préférais le plus dans mon royaume. J'y allais chaque fois que j'avais besoin de m'isoler, de me sentir seul, loin de la pression de la royauté. Il serait le premier que j'emmènerais là bas. Mais il avait demandé à mieux me connaitre, à visiter mon royaume. Ca me semblait logique de l'amener là bas.

Je me tournais un peu sur le côté pour le fixer alors qu'il me posait la question sur le mariage.

- Peur? Non je n'ai pas peur.

Je n'avais pas peur de grand chose dans la vie. La mort et la souffrance ne m'effrayaient pas alors ce n'était pas l'idée d'épouser une femme qui allait m'effrayer. Il en fallait plus, beaucoup plus. Rien d'ailleurs n'avait réussi à m'effrayer jusqu'à présent.

- Je n'ai simplement pas envie. J'aime ma liberté. Je n'ai aucune envie de me retrouver enchainé à une femme agaçante. Obligé de lui faire un héritier. J'aimerais avoir la liberté de rester comme je suis là.

Il caressa doucement son corps avec un petit sourire.

- Je suis bien là avec toi mon mignon. Je n'ai pas envie que ça change avec une épouse au milieu. Et tant que je peux l'éviter je le ferais.

Revenir en haut Aller en bas
 
Patate Douce
Patate Douce
Féminin MESSAGES : 387
INSCRIPTION : 25/10/2019
ÂGE : 27
RÉGION : Basse-Normandie
CRÉDITS : idk

UNIVERS FÉTICHE : Réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3396-patate-douce#72133 https://www.letempsdunrp.com/t3992-m-petit-secret-grand-probleme-ecoute-moi-sans-reponse#84052
cat

Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 12 Empty

https://images2.imgbox.com/dd/3e/8oKxK8Lh_o.gif

Calion

J'ai 25 ans ans et je vis à Rainë, la Paisible. Dans la vie, je suistout le monde dans la Vie du royaumeet je m'en sors moyennement. Je ne sais pas quoi de ma vie. Sinon, grâce à ma chance, je crois que je suis célibataire au desespoir de mes parents et je le vis plutôt bien.

Je ne sais comment me présenter. Mais mon destin n'était promis qu'à ma moitié et non, l'être craint de nos royaumes. Laisse-moi te conter cette histoire.


Gijs Blom by @Gypsophile on Bazzart

Je ne sais comment interpréter ses propos. Mais il confirme bien, que je ne serais plus dans son champ de vision, quand il se mariera. Malgré mon sourire, ça me serre le cœur. A croire que le voyage s’arrêtera au pied de l’autel. Enfin pour lui, je suppose que me mettra loin de loin à ce moment-là. Je retiens un sourire et on termine de manger avant de remettre le plateau sur la table.

Roi rassasié qui me le prouve tout au long de notre nuit. J’aurais dû juste lui donner trois raisons et dormir. Parce que le réveil, ce matin, me fait grimacer de douleurs. Mais pour rien au monde, je vais rester coucher. Non, aujourd’hui, j’allais connaitre un peu plus de la Vie du Roi et c’était un si beau privilège pour accepter de lézarder dans le lit pour un fessier qui a pris cher.

Je ravale la douleur et je demande d’avoir le repas du Roi, une fois que j’ai quitté le lit. Je fais une rapide toilette, de quoi soulager la douleur, mixture à avaler. Un coup d’eau frais sur le visage, puis je saute sur le lit. Réveil un brin énergique, mais j’étais trop heureux de pouvoir quitter le château.

- Bonjour mon Roi, il fait grand soleil, on va passer une sublime journée !

Je ris doucement, avant d’embrasser sa joue, pour contraster avec ma manière cavalière. Il allait probablement grogner un peu mais je m’en fiche, j’étais de bien trop bonne humeur pour me laisser abattre. Comme la veille, je lui épargne de se déplacer pour apporter le repas du matin jusqu’à lui, sans le servir deux fois, n’abusons des bonnes choses.

- Bien dormi ?

Je lui fais un grand sourire et avale tartines et boissons chaudes avant de filer me changer. Je ne tenais plus en place. Des jours que je restais constamment sur le qui-vive mais il n’y avait qu’avec le Roi que je me sentais en sécurité. Et plus libre dans mes mouvements et nettement plus heureux.

- Je sais que vous vous faites très vieux, mais pressez-vous ! On a tout le pays à visiter. Et votre super endroit surtout !

Taquinerie, tandis que je lui apportais une tenue confortable, tandis que je fais de même, avec ma cape. Prêt à partir. Je crois que j’allais être intenable aujourd’hui.  


Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 12 Y2SMLgu
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3227
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 12 Empty

174125032.jpg
Dagnir
J'ai 29 ans et je vis à Melehtë. Dans la vie, je suis roi et je m'en sors bien, vraiment bien même. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire, libre de ma vie et je le vis plutôt bien, trouver une épouse n'est vraiment pas ma priorité.

.


Alexander Skarsgard :copyright:️ shadows

J'avais repris assez de forces avec ce repas, suffisamment pour m'occuper de lui une bonne partie de la nuit. Je finis par m'effondrer épuisé par tout ce que j'avais vécu ces derniers jours et par nos ébats. J'étais tellement à bout de force que je ne me réveillais pas avec le soleil comme à mon habitude. Le fait qu'il s'agite de bon matin ne me tira pas non plus du sommeil. A croire que ça l'avait frustré que je sois entrain de mériter d'un repos bien mérité parce qu'il ne tarda pas à sauter à côté de moi, me tirant du sommeil avec un baiser déplaisant sur la joue. Je me retournais en grognant. Ce qu'il pouvait être agaçant quand il s'y mettait.

Je me redressais juste pour avaler le petit déjeuner qu'il m'avait apporté. Un bon point pour lui, ça compensait un peu le fait qu'il m'ait tiré du sommeil de manière aussi violente. C'était épuisant de le voir aussi surexcité. Rien qu'à le voir comme ça je n'avais qu'une envie, c'était me remettre au lit et dormir toute la journée. On pourrait faire ça après tout. Rester au lit. Dormir. Baiser. Manger. Baiser à nouveau. Mais il ne semblait pas vraiment décidé pour ce programme vu son degré d'excitation et pas le genre d'excitation que j'aimais.

Je grognais de plus belle sous l'insulte. Je l'attirais à moi pour venir l'allonger sur le lit, faisant voler les vêtements qu'il m'avait apporté. Je le plaquais sur le lit, tenant fermement ses mains au dessus de sa tête.

- Pour commencer... ce n'est pas en m'insultant que je serais disposé à faire ce que tu veux. Deuxièmement... on ne va pas visiter tout mon royaume aujourd'hui. On va simplement aller pique niquer dans un endroit que j'aime, se détendre un peu puis revenir. J'aimerais assez profiter d'un ou deux jours de vacances vu que tu veux rester ici. Alors calme toi.

Parce que là il était vraiment entrain de me filer un magnifique mal de crâne. Mais je lui souris, lui arrachant son pantalon. Je devais juste faire une petite chose avant qu'on parte...

- Et pour finir... je vais te faire oublier tes insultes.

Je lui écartais les cuisses avant de le pénétrer d'un coup de rein. Je me laissais aller ainsi, le faisant crier de plaisir et lui prouvant que je n'avais rien d'un vieux. Petit imbécile de gamin arrogant.

Une heure plus tard j'étais enfin un peu plus calme. Je m'étais habillé et j'étais passé par les cuisines pour récupérer un panier déjeuner. J'avais ensuite fait demander aux palefreniers de préparer nos montures. Je m'étais ensuite élancé avec lui. Nous en avions pour plus d'une heure de balade. Je savourais ce moment, profitant de cette chevauchée. Cela faisait du bien de juste partir à cheval, se vider la tête, sans penser à mes responsabilités. Ca me faisait du bien, cette petite pause dans mes devoirs.

Je finis par m'arrêter au bord d'un lac. Je descendis de cheval et allais attacher nos montures à un arbre avant de tout installer pour le pique nique.

- Voilà... c'est ici. J'aime bien venir au bord de ce lac...

Je déballais tous les plats, allant nous servir deux verres de vin.

- Tu viens boire?


Revenir en haut Aller en bas
 
Patate Douce
Patate Douce
Féminin MESSAGES : 387
INSCRIPTION : 25/10/2019
ÂGE : 27
RÉGION : Basse-Normandie
CRÉDITS : idk

UNIVERS FÉTICHE : Réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3396-patate-douce#72133 https://www.letempsdunrp.com/t3992-m-petit-secret-grand-probleme-ecoute-moi-sans-reponse#84052
cat

Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 12 Empty

https://images2.imgbox.com/dd/3e/8oKxK8Lh_o.gif

Calion

J'ai 25 ans ans et je vis à Rainë, la Paisible. Dans la vie, je suistout le monde dans la Vie du royaumeet je m'en sors moyennement. Je ne sais pas quoi de ma vie. Sinon, grâce à ma chance, je crois que je suis célibataire au desespoir de mes parents et je le vis plutôt bien.

Je ne sais comment me présenter. Mais mon destin n'était promis qu'à ma moitié et non, l'être craint de nos royaumes. Laisse-moi te conter cette histoire.


Gijs Blom by @Gypsophile on Bazzart

D’accord, il n’était clairement pas un vieux quand il agissait aussi charnellement avec moi. Et ça ne m’aidait pas à apaiser ses performances de la veille me laissant un brin dans la douleur. Heureusement que j’avais pris de quoi me soulager en mangeant. Note à moi-même, privilégier les réveils plus calmes. Je doute qu’il accepte une seconde fois, ce que je venais de faire.

Rabat-joie.

Je n’arrivais quand même pas à croire qu’on allait passer une journée ensemble. C’était quand même le Roi. Ayant envahi mon pays au passage. Mais pourtant, j’étais heureux au point d’avoir un sourire si niais collé au visage.

Non vraiment, je me sentais privilégié. L’idée de fuir fut condamner à jamais. Même celle d’un enfant d’un défunt Roi capable d’appeler de possibles rebelles cachés on ne sait où. Non, j’acceptais d’être le mignon où son prénom était visiblement futile.

Je grimace, un peu boudeur de voir que je n’allais pas être avec lui sur le même cheval. Décidément, j’allais devoir passer mon temps collé à lui ? Non, n’abusons pas des bonnes choses. Je devais me faire distant. J’étais comme son prisonnier au fond.

Puis, je comprends qu’on aurait probablement tué le canasson vu le temps que ça nous a pris pour arriver dans un sublime lieu. C’était merveilleux. Le soleil révélant les reflets du lac. J’étais subjugué. Tant de verdure. On avait croisé de beaux lieux mais d’aussi verdoyants de la sorte, pas encore.

Je le regarde faire, encore abasourdi par ce moment, qu’on allait passer. Était-ce sa stratégie pour calmer des envies de vengeance ? Venant de moi, c’est tristement mal me connaitre. Puis, je viens prendre le verre des mains. On trinque, souhaitant rien parce que je suis certain qu’il va trouver mes propos bien stupides alors je me contente de me délecter.

Mais je n’arrive pas à tenir en place. Surtout quand une bestiole qui bondit et passe non loin de moi. Alors je la suis pour voir jusqu’où. Des couleurs étranges, vert avec des tâches mais je ne saurais pas le reconnaitre. J’aimerais tellement le ramener pour l’étudier. Pas le disséquer mais vraiment comprendre son comportement. Je me tourne vers Dagnir, il devrait savoir.

- C’est quoi comme animal ?

Mais je n’attends pas vraiment qu’il me réponde pour me retourner, sauf que je crois que j’étais bien plus près du lac que je perds l’équilibre. Et mon seul reflexe est de lever mon bras pour sauver mon verre. Je suis trempé mais le vin est sauf.

- C’est bon, je ne l’ai pas cassé. L’eau est vraiment bonne, une fois qu’on est dedans.

J’éclate de rire, parce que, ça me faisait du bien. La pression qui redescend. Cette insouciance qui me caractérise habituellement. Oh oui, être moi, me fait un bien fou. Si cette extase pouvait jalonner le restant de ma vie, j’en serais véritablement joie. Mais je sais malheureusement que le plus dur sera toujours devant moi. Mais pour le moment, je préfère déguster le voir, le cul trempé.   


Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 12 Y2SMLgu
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 12 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 12 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers fantasy-
Sauter vers: