Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues
qui tu veux,
quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» Jusqu'à la fin de nos jours.. [PV MonkeyMama]
DRAGO+HERMIONE l'amour dépassant la haine.  EmptyAujourd'hui à 12:26 par MonkeyMama

» PRÉSENTATION ¬ quand c'est fini, c'est par ici
DRAGO+HERMIONE l'amour dépassant la haine.  EmptyAujourd'hui à 11:05 par Jeje88

» Jeje88
DRAGO+HERMIONE l'amour dépassant la haine.  EmptyAujourd'hui à 10:09 par Jeje88

» ↠ until we go down. ((Mark & Wanda))
DRAGO+HERMIONE l'amour dépassant la haine.  EmptyAujourd'hui à 9:35 par Mad Max

» But i can't help falling in love with you • MonkeyMama
DRAGO+HERMIONE l'amour dépassant la haine.  EmptyAujourd'hui à 8:05 par MonkeyMama

» The Moon and the Sun are Different but Complementary
DRAGO+HERMIONE l'amour dépassant la haine.  EmptyAujourd'hui à 1:06 par Jeorgie

» ΑΓΩΝ - Les ascendants
DRAGO+HERMIONE l'amour dépassant la haine.  EmptyAujourd'hui à 0:54 par Pyramid Rouge

» Billie
DRAGO+HERMIONE l'amour dépassant la haine.  EmptyAujourd'hui à 0:27 par Senara

» Un petit coucou
DRAGO+HERMIONE l'amour dépassant la haine.  EmptyAujourd'hui à 0:25 par Senara

Le Deal du moment :
Cartes Pokémon Japon : le display ...
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

DRAGO+HERMIONE l'amour dépassant la haine.

@Robz
Messages : 452
Date d'inscription : 17/02/2020
Région : France.
Crédits : tumblr.

Univers fétiche : Post-apocalyptique, touche à tout.
Préférence de jeu : Les deux
cat
@Robz
Jeu 17 Sep - 22:16
7ei5.pngMise en Situation


Dramione : huitième année à Poudlard. Le trio d'or existe à l'extérieur de ces murs, mais ni Harry Potter, ni Ronald Weasley ne sont retournés à l'école. Ils sont directement parti en formation pour devenir aurors ; eux n'ont pas envie d'obtenir un diplôme pour continuer leurs vies. Mais s'ils avaient une connaissance de la noirceur planant toujours au dessus du monde magique, nul doute qu'ils auraient voulu être la dès les prémices de cette nouvelle histoire. __________ne prend pas en compte l'épilogue ou cursed child.



DRAGO+HERMIONE l'amour dépassant la haine.  4a646b50d57b5481d93c2412192922bb0e9b27fc

i3tb.png
@Robz
Messages : 452
Date d'inscription : 17/02/2020
Région : France.
Crédits : tumblr.

Univers fétiche : Post-apocalyptique, touche à tout.
Préférence de jeu : Les deux
cat
@Robz
Ven 18 Sep - 20:34
ai1PRV6P_o.gif
Drago Malfoy
Tout le monde connaît ce jeune homme, ses défauts et, ses défauts. Peu connaissent ses qualités. Personne ne connaît l'amour qu'il porte à sa famille. A sa mère. Tout le monde pense le connaître, mais personne ne le fait réellement. Sa famille ne reçoit pas de réprimandes pour tous les méfaits qu'ils ont fait : son père est mort suite à une vengeance de la part d'un tiers. Est-ce qu'il est en colère ? Oui. Mais il est toujours aux prises des mêmes problèmes ; l'amour de sa famille est un poison qui le fait s'éteindre un peu plus chaque jour. Redorer le nom des Malfoys est une tâche impossible qu'il ne souhaite même pas porter sur ses épaules.

DRAGO+HERMIONE l'amour dépassant la haine.  Tumblr_pc8p9rd5vR1x77jc8o1_250

Tom Felton | unknown
Le coeur qui bat la chamade, Drago ne ressent que ça, et l'écho lointain qui résonne dans ses oreilles, depuis qu'il a remit les pieds à Poudlard. Il n'y a pas un seul endroit qui ne lui frappe pas la mémoire avec d'horribles images, peu importe où il pose ses yeux bleus. Ca fait mal, ça détruit de l'intérieur, mais les traits de son visage tendus montrent bien ce qui se passent à l'intérieur de sa tête. Il est hanté en permanence par les choses qu'il a fait, les choses qu'il a vu, il est détruit par toutes ces choses qu'il n'a pas faites non plus lorsqu'il aurait dû. S'il traînait dans ces couloirs, fut-un temps, avec le nez relevé et un sourire moqueur aux lèvres, ce n'est plus le cas aujourd'hui. Ses pas ne sont plus légers, ils sont rapides et lourds. Qu'il veuille passer inaperçu ou non, les yeux se posent sur lui à chaque fois qu'il a le malheur de ne pas être assez rapide, assez discret. Et c'est certainement ça, le pire dans cette histoire : le regard que les autres portent sur lui.

" - Tu dois y retourner. Pour l'honneur de notre famille."

Les mots de sa mère résonnent à ses oreilles comme s'ils étaient les plus saints, les plus censés. Comme s'il devait suivre ses volontés pour réparer les erreurs des siens. Mais n'est-ce pas tout le fond des actions du jeune Malfoy ? Agir pour rendre à sa famille ce qu'ils étaient fut-un temps. Le mal n'était pas là, prédominant, dans son coeur : il a agit pour eux, uniquement pour eux. Il était malin, il était misérable. Drago n'aurait pourtant pas sombrer dans la noirceur de Lord Voldemort s'ils n'avaient pas été là. Drago n'était pas le meilleur, mais il était loin d'être le pire des hommes. Il était plus gris que noir.

Ironiquement, il n'y a qu'un seul endroit où tout son corps cesse de fonctionner comme à l'habituel : il redevient calme, paisible, presque en paix lorsqu'il est à quelques mètres de la tombe de Dumbledore. Il n'est pas serein, dans cette herbe verte et flamboyante prêt du lac noire. C'est arboré, c'est beau, c'est fleuri parce qu'il n'y a pas un seul élève, pas un seul professeur, pas un seul être intelligent de ces contrées qui ne vienne pas déposer des pensées à cet endroit du château. On reconnaîtra les traces des centaures ou des êtres de l'eau qui sont tant différentes de celles des sorciers venant là. Et lui laisse les mêmes traces, toujours au même endroit : celles de ses semelles après être resté trop longtemps debout, droit, à regarder ces blocs de pierres albâtres. Il n'était pas là lors de la cérémonie des funérailles du grand directeur qu'il fut. Il ne saurait pas à quoi ça ressemblait s'il n'en avait pas vu des photographies sur le journal.

" - Drago, Drago, tu n'es pas un tueur."

Voilà les mots qui résonnent dans ses oreilles, à cet endroit précis du parc. Les mots que Dumbledore lui a prononçait avant de mourir. Et quand il s'y attarde vraiment, ses yeux se ferment. Une larme silencieuse coule : il n'a pas agit, l'aurait-il seulement fait si Severus n'était pas intervenu ? Puis ses talons se soulèvent de la terre parfaite et verdoyante, pour l'éloigner de cette tranquillité passagère. Bien vite, Drago finit par entendre le brouhaha qui le hante ; les mots de sa mère, les mots des autres étudiants. Il entend toujours les mots difficiles, mais justes, de Dumbledore avant qu'il ne s'éloigne réellement ; tout est un méli-mélo qu'il ne saurait contrôler, ni-même éteindre.

" - Je me demandes si tu y as vraiment mit tout ton coeur. [...] Tuer n'est pas aussi simple que le pensent les innocents."

Ce vieux fou avait raison sur toute la ligne, et sa mère a tord sur toute la sienne. Revenir ici pour terminer ses études n'était pas une bonne idée. Il n'a ni la tête aux classes, ni aux examens qu'il va rater en beauté puisqu'il ne fait rien d'autre que vaguer avec le courant, se laissant l'emporter sans parvenir à se rattraper à quelque chose. Si rien ne se produit, Drago loupera son diplôme et il ne refera pas une année de plus pour l'obtenir. Il ne vivra pas ça une autre fois. Il n'a jamais voulu revenir. Il n'aurait pas du le faire. Si se battre du côté de l'Ordre du Phoenix à dernière guerre a réussi à absoudre leurs erreurs aux yeux du Ministère, ce n'est pas le cas pour toutes les personnes que les Malfoys ont blessé : rien ne pourra enlever la haine rurale à leur égard.
_____________________

Narcissa Malfoy est seule dans son grand, sombre et lugubre manoir. Tout est pire qu'il ne l'a été une fois ; il n'y a plus personne pour prendre soin de l'endroit. Mais être seule physiquement ne veut pas être dire seule. Depuis qu'elle a quitté la forêt interdite avec la pierre de résurrection en poche, elle ne cessait de la tourner pour voir sa sœur, malgré la colère de cette dernière. Depuis que son mari est mort, c'est lui qui apparaît, lui qu'elle veut sauver. Mais il n'est pas fait de chair et d'os, il est là, d'un viol transparent et sans émotions mise à part un doux sourire qui veut tenter de réconforter sa femme sans y parvenir.

Mais elle lâche la pierre, cachée dans sa poche, dès que quelqu'un approche. Elle entend les vieilles marches en bois qui mènent à l'étage craquer sous un poids. Elle ne prend pas le temps de sortir de sa chambre, laisse l'intru approcher pour ne pas montrer qu'elle entend les gens venir. Elle ne sort de là qu'après que l'intru ait toqué à la porte. On prononce son nom. Elle sort, froide, mais sans larmes.

'' - Vous l'avez récupérer ?'' Qu'elle demande sèchement, sans laisser échapper une seule émotion, sans être fâchée ou écœurée de voir un mangemort entre ses murs après que Voldemort soit mort.
'' - Non, mais il y a toujours quelqu'un...
- Trouvez un moyen ! Ce n'est pas mon problème !''
Sa voix claque, elle passe devant lui pour descendre les marches en faisant claquer ses talons contre le bois. '' Vous avez deux choses à faire, et vous n'en êtes pas capable... Vous faites honte à Celui qui vous ordonne d'agir !''

Elle ne laissera pas les choix aux derniers mangemorts fidèles qui osent se montrer sous son toit. C'est la peine, la solitude, l'amour qui la fait agir. Narcissa n'a jamais été adepte de ces idéaux ; tout ce qu'elle a fait, c'était pour sa famille. Tout ce qu'elle compte faire, c'est pour la récupérer. Si elle a ordonné à Drago de retourner à Poudlard, ce n'était pas seulement pour lui faire avoir un meilleur futur ; c'était surtout pour avoir le champ libre.

'' - À quoi est-ce que vous vous attendiez ?'' Qu'elle demande droite, face à eux ; Narcissa n'a jamais eu cette posture mais l'amour de sa famille la pousse à avoir cette voix stricte et sans faille face à des gens bien plus sombres qu'elle. '' Dumbledore était apprécié par la plupart des gens de notre monde. Potter a remis la baguette avec son porteur... Peu importe qui vous croiserez, qui vous devrez affronter pour la récupérer. Faites-le.''
_____________________

La grande salle permet aussi d'y faire ses études ; mais c'est plus calme dans les salles dédiées à cet effet. Des tables sont mises à disposition, des plumes, de la lumières. On ne parle pas vraiment là-bas, on y étudie. Et Drago a finit par y trouver le repos, loin de sa salle commune, loin du brouhaha du château. Il n'y avait personne, lorsqu'il a décidé de s'y installer. De sortir ses affaires, de tenter d'écrire quelques lignes pour son travail à rendre en potion ; il a de bases plus que solides dans cette matière, et pourtant, tout lui paraît brouillon dans son esprit. Drago en est même venu à l'idée qu'il serait intelligent de fermer les yeux quelques instants pour se recentrer ; coude sur la table, joue dans la main. Il s'est endormi là sans s'en rendre compte.

'' - On devrait le faire...'' Lance un élève qui s'est installé là entre temps, lançant un coup de tête vers Malfoy. Quand il reçoit un regard noir des femmes qui sont toujours en compagnie de l'héroïne de guerre Hermione Granger ; Luna Lovegood et Ginny Weasley. '' Quoi, c'est qu'une farce. Il a passé cinq ans de sa vie à nous en faire, c'est quoi la différence ?''

La différence ? C'est qu'une farce n'est que de l'humour con et mal placé. Cet élève là en particulier agirait par vengeance ; il a perdu sa sœur dans la bataille. Tout le monde sait que c'est Drago qui a fait entrer les mangemorts dans Poudlard en sixième année pour tuer Dumbledore.
SneakySkunk
Messages : 571
Date d'inscription : 17/02/2020
Région : Québec.
Crédits : Gifs (SneakySkunk) | Avatar (Google) | Signature (Crack in time)

Univers fétiche : J'apprécie les univers de survie. Je suis attirée par ce qui concerne les zombies. Je suis attirée par le science-fiction. J'aime toucher à tout.
Préférence de jeu : Les deux
cat
SneakySkunk
Lun 21 Sep - 19:12
71510.png"
Hermione Jean Granger
Hermione est fille unique, née de parents moldus exerçant le métier de dentiste. Hermione s'est avérée être une sorcière. Jeune, elle possédait un sentiment d'insécurité considérable ; elle s'est rapidement tournée vers les études pour améliorer ses connaissances en matière de magie pour devenir une excellente sorcière. On l'a souvent surnommée « mademoiselle je-sais-tout » parce qu'elle était impétueuse, mais également de « sang-de-bourbe ». Hermione était déterminée à aller au bout de ses idées, parfois, peut-être, avec trop d'acharnement. Elle s'est souvent montrée dévouée à plusieurs causes.

DRAGO+HERMIONE l'amour dépassant la haine.  8d15fb5b166a56429bdd138a4e1d5f51

Hermione est généralement réfléchie, proche des émotions des autres, en plus d'être une confidente loyale. Elle est sensible et possède un grand coeur, même si elle s'exprime souvent avec aplomb. Cette année, elle est revenue à Poudlard pour terminer sa dernière année d'études, même si ses proches meilleurs amis ne sont pas à ses côtés. Obtenir son diplôme a toujours été l'un de ses premiers objectifs, même si elle l'avait perdue de vue à l'ascension de Voldemort. Mais si ses amis ne sont pas là, une ombre bien différente arpente les couloirs du château : Drago Malfoy.

DRAGO+HERMIONE l'amour dépassant la haine.  C0ed0a67-6fe9-2226-f766-59fd76d00d37-1507499788443


Emma Watson :copyright:️ Google
Hermione est depuis longtemps installée dans cette salle d'études aux lueurs tamisées, à l'ambiance studieuse et reposante. Le seul bruit qu'elle parvient à tolérer et qui l'aide à se canaliser, c'est celui des plumes qui grattent les parchemins. Un grattement doux, discret. Silencieuse comme une ombre, nul n'aurait pu la remarquer à l'exception de ses camarades qui la rejoignent en sachant exactement où la trouver. Ils arrivent sur la pointe des pieds pour se glisser à sa table. Les filles s'arment de leurs bouquins pour suivre le mouvement et étudier, mais aussi parce que Hermione est un exemple à suivre, ou parce qu'elles se feraient jeter de là au moindre écart. Personne ne pourra empêcher Hermione Granger de conclure ses années d'études. Malheureusement, tout le monde ne semble pas de cet avis, à cette table. Et les chuchotements provoquent déjà des réactions chez la jeune sorcière ; l'encre est plus nette sur le parchemin, signe qu'elle met davantage de pression sur sa plume.

On devrait le faire...

Au moindre bruit un peu trop fort, Hermione dresse les yeux sans même lever le menton, de manière à faire comprendre qu'elle trouve ça insupportable. L'un des nombreux avantages à revenir étudier à Poudlard cette année, était que ni Harry ni Ron ne seraient là pour la distraire. Ô, bien sûr, elle les aimait ― les aime encore ― de tout son coeur, mais pas quand elle devait étudier pour sa réussite scolaire. Donc, personne ne devrait être en mesure de briser sa sérénitude actuelle. Elle n'avait pas remarqué la présence de Drago Malfoy avant que l'un des garçons ne le prenne pour cible. La fille aux cheveux mal-coiffés fronce ses sourcils. En se penchant légèrement sur la droite, elle peut apercevoir le Serpentard endormi de l'autre côté de l'arche de pierre. Impossible qu'ils aient pu se voir avant de par leur position.

Quoi, c'est qu'une farce. Il a passé cinq ans de sa vie à nous en faire, c'est quoi la différence?
La différence, c'est que tu devrais être plus mature que lui, soupire longuement Hermione dont le nez et la concentration retombent dans les bouquins.
À toi plus que d'autres, enchérit le garçon pour attirer une nouvelle fois l'attention de la jeune Granger.

C'est lui qu'elle risque de prendre pour cible s'il continue de lui adresser la parole ou de lui rappeler les mauvais traitements subis et les mauvais commentaires reçus par le passé. Le regard noir que lance Hermione au moment de redresser la tête ― une fois de trop ― est intercepté par Ginny qui sourit grandement, ça l'amuse de voir que, même si Hermione ressent énormément d'aversion à l'encontre de Drago, elle ne ressent pas le besoin de s'abaisser à ce niveau. Luna, quant à elle, est trop occupée à laisser traîner ses yeux autour de la salle pour remarquer ce qui se trame réellement à cette table. Si ce garçon avait été Harry ou Ron, on l'aurait prise au sérieux, Hermione. Le garçon fixe longuement Hermione qui ne détourne pas les yeux ; ils semblent s'insulter silencieusement. Finalement, le garçon sourit, puis tranche en sa faveur :

Moi, je vais me faire plaisir, que ça vous plaise ou non. Rien de bien méchant, vous verrez, c'est seulement une blague.

Seulement une blague ; il n'y a que les farceurs pour sortir une bêtise pareille. Les doigts de Hermione sont fermes lorsqu'elle repose délicatement sa plume qu'elle ne veut pas briser. Le sorcier se glisse hors de sa chaise, en silence. Il regarde autour de lui pour s'assurer que personne ne peut le voir. Il vient même rôder autour de Drago, toujours plongé dans le sommeil. Hermione ne porte pas ce garçon dans son coeur, c'est ainsi depuis la première année. Leur haine mutuelle a toujours été palpable. Elle n'avait pas le sang-pure convoitée par sa famille. Et lui n'avait rien d'un garçon aimable : il était horrible. Il s'est allié au seigneur des ténèbres malgré un retournement de situation. Mais son coeur manque un battement lorsqu'elle voit l'étudiant passer sa main sous le nez du Serpentard pour vérifier s'il est réactif : non, il dort, et sa respiration peut être entendue jusqu'ici. Le type sourit, prend même le temps de déplacer les parchemins sur le bureau pour en inverser l'ordre. Par pure méchanceté, il s'attaque même à ses notes en faisant disparaître une lettre sur deux à chaque mot, de quoi rendre impatient n'importe qui souhaitant réviser. Le farceur de mauvais goût sort un objet de sa robe de sorcier, qu'il prend grand soin de déposer face à Drago. S'il est curieux, il l'ouvrira maintenant. Une petite boîte remplie de poudre magique qui sera propulsée à son visage à l'ouverture : maintenant ou plus tard.

Le garçon sourit de son méfait avant même que Drago ne soit réveillé. Et sans le déranger plus longtemps, il s'éloigne de sa table. Deux ou trois autres élèves présents l'ont vu faire, mais ne sont pas intervenus. Le garçon passe ensuite près des filles, haussant les épaules, l'air de vouloir dire : vous voyez, rien de bien méchant. Mais lorsque cette poudre touchera le visage de Drago, pour chatouiller son nez et faire briller des étoiles dans ses yeux, il sera contraint de rêver éveillé, sans pour autant savoir faire la différence. Certains utilisent ça pour se distraire. La durée n'est jamais la même. Souvent ça peut durer une bonne heure. Mais pour quelqu'un qui ne l'a pas désiré, ça peut vite devenir insupportable. Une farce imposée qui peut facilement irriter une personne aussi maussade et détestable que Drago, même si ce dernier se fait discret cette année. Normal quand on doit prouver au reste du monde que la conquête du monde magique n'est plus un objectif. Le garçon fait exprès de faire un bruit sourd pour rompre le silence de cette salle : Drago sera forcément réveillé. Toujours debout, il mime néanmoins ne pas connaître l'origine de ce bruit. Hermione sait de quoi il s'agit lorsqu'elle voit la boîte.


I'm just a woman in love with another woman
©️crack in time
@Robz
Messages : 452
Date d'inscription : 17/02/2020
Région : France.
Crédits : tumblr.

Univers fétiche : Post-apocalyptique, touche à tout.
Préférence de jeu : Les deux
cat
@Robz
Lun 21 Sep - 23:44
ai1PRV6P_o.gif
Drago Malfoy
Tout le monde connaît ce jeune homme, ses défauts et, ses défauts. Peu connaissent ses qualités. Personne ne connaît l'amour qu'il porte à sa famille. A sa mère. Tout le monde pense le connaître, mais personne ne le fait réellement. Sa famille ne reçoit pas de réprimandes pour tous les méfaits qu'ils ont fait : son père est mort suite à une vengeance de la part d'un tiers. Est-ce qu'il est en colère ? Oui. Mais il est toujours aux prises des mêmes problèmes ; l'amour de sa famille est un poison qui le fait s'éteindre un peu plus chaque jour. Redorer le nom des Malfoys est une tâche impossible qu'il ne souhaite même pas porter sur ses épaules.

DRAGO+HERMIONE l'amour dépassant la haine.  Tumblr_pc8p9rd5vR1x77jc8o1_250

Tom Felton | unknown
Pour certain, la fatigue est le résultat des efforts de tout un corps. C'est un besoin pour se reposer en entier, mais pour Drago, les choses sont différentes. Son esprit qui ne cesse de partir dans tous les sens a besoin de repos, de s'éteindre, d'arrêter toutes pensées pour que son cerveau puisse s'endormir et ainsi s'éveiller avec moins de problèmes. Il serait plus agréable qu'un sommeil soit reposant, mais le sien ne l'est pas. Pourtant, il est profond : il ne ressent pas la présence du garçon qui approche sa main pour sentir sa respiration. Le blond n'entend pas non plus le bruissement des parchemins les uns contre les autres, ni la magie qui s'échappe de la baguette de son adversaire pour effacer une lettre sur deux des cours qu'il a sous les yeux. Pourtant, il entend très bien le claquement sonore qui retentit dans la pièce ; s'il ne voit d'où cela vient, ça a le don de le réveiller. Son visage s'écarte de sa main, cette dernière reste en l'air quelques secondes alors qu'il recherche de ses yeux clairs la provenance de ce bruit. Si la silhouette de Pansy ne s'était pas montrée à travers une ouverture sur sa gauche, nul doute que l'ancien mangemort se serait levé pour chercher l'intrus. Pansy sourit malicieusement en coin : elle a vu son ancien amant se réveiller en sursaut et ça l'amuse beaucoup. Fut un temps, Parkinson aurait tout simplement cherché la personne qui a claqué des mains pour le réveiller. Aujourd'hui, elle se contente de se moquer -presque tendrement- parce qu'elle n'a toujours pas digéré leur rupture.

" - Tu devrais faire plus attention..." Pansy parle à voix haute ; elle sait que d'autres sont présents sans pourtant chercher à déceler leurs visages. La brune n'a rien à se reprocher, elle n'a jamais été très discrète non plus. " Ce n'est pas ton genre de t'assoupir ainsi."
" - Occupes-toi de tes affaires, tu veux ?" Son poing se porte à ses lèvres car Drago a besoin de tousser, légèrement, pour rétablir sa voix habituelle. " Qu'est-ce qui te prends, encore.."

Ses yeux tombent sur la boite sous son nez. Ses sourcils clairs se froncent et ses yeux perçants et réprobateurs remontent soudainement pour se poser sur la fille au visage sévère. Il attrape la boite de sa main droite ; il est toujours délicat lorsqu'il bouge. Sans la lui tendre, il montre ladite boite à Pansy pour qu'elle puisse répondre à son interrogation. Elle comprend bien tous les mots que Drago ne prononce pas, qu'il se contente de faire circuler à travers un regard profond. Avec ces années, elle lit facilement en lui. Elle pensait le faire à la perfection jusqu'à ce qu'elle découvre toute la part sombre qu'il lui avait caché, tout comme aux autres. Pansy ne lui en veut pas d'avoir rejoint le côté sombre de Lord Voldemort. Elle lui en veut surtout pour des raisons personnelles, des raisons que seule une fille peut comprendre. Lui est si loin de tout ça qu'il serait choqué d'entendre ce qu'elle a sur le coeur.

" - J'en ai assez que tu me repousses. Dis-moi pourquoi je viendrais t'apporter un cadeau ?" Elle croise ses bras sous sa poitrine, et cela fait soupirer Drago qui repose simplement la boite avant de venir frotter sa tempe. Il donnerait n'importe quoi pour faire cesser le bourdonnement des voix à l'intérieur de son esprit. " C'est... les cours que je t'ai passés ?" La brune qui fut un temps séduisante à ses yeux s'approche dangereusement du pupitre. Elle attrape les parchemins car elle vient de voir beaucoup trop de vide là où devraient se trouver des lettres. La brune sert ses mâchoires, lève ses yeux du papier pour fusiller Malfoy du regard. " Est-ce que ça t'amuses ? Je pensais que tu avais dépassé ce genre de choses !"

Ses doigts étaient posés sur ses sourcils, grattant sa peau comme s'il cherchait à faire partir la vision de la jeune femme face à lui. Pansy n'a plus rien d'une enfant, est-ce la guerre qui l'a fait grandir si facilement ? Pendant près d'un an et demi, il ne l'a pas vu. Quand il l'a croisé dans les couloirs de Poudlard lors de la guerre, il n'a pas eu assez de temps pour se rendre compte d'à quel point elle avait changé. Il le fait en ce moment même : elle est sûre d'elle, Pansy ose le confronter avec de grands mots. Ça le pousse à baisser sa main qui retombe avec lassitude sur la table, alors que ses yeux se lèvent vers elle. D'abord, il semble être prêt à répliquer, puis, il attrape les parchemins d'un coup sec pour y jeter un œil. Alors Drago se rend compte de toutes les lettres manquantes qui, semble-t-il, étaient bien présentes avant qu'il ne se pose. Ses sourcils se froncent à nous et pour une fois à Poudlard, Drago Malfoy ne semble pas savoir quoi dire. Les parchemins finissent plus ou moins jetés sur le bureau alors qu'il se redresse pour la dépasser d'une tête ; il est grand, et si elle a pu se faire petite face à lui pendant un temps, Pansy n'hésite plus à redresser le visage et à croiser les bras pour montrer qu'elle ne se laissera plus faire.

'' - J'ai terminé de jouer.'' qu'il craché simplement, avant de faire tiquer sa langue à son palet. Son regard se détourne sur ses affaires qu'il commence nerveusement à ranger parce qu'il sait qu'elle ne quittera pas la pièce sans avoir eu le dernier mot. '' J'ai besoin de ces papiers pour terminer ce fichu devoir. Tu penses que je n'ai que ça à faire ?''
'' - Je pense surtout que c'est moi qui en ai fini avec toi.''

Le jeune homme rangeait son plumier, dernier des objets lui appartenant, au fond de son sac lorsque cette phrase a tranché l'air. Immédiatement, il a redressé son regard vers celle qu'il a une foi su aimer, si c'était véritablement de l'amour. Son visage s'est légèrement penché comme s'il demandait silencieusement : de quoi tu parles ? Ou plutôt es-tu serieuse? Drago n'a jamais vraiment su apprécier les gens. Il n'a, non plus, jamais su profiter de ce qu'ils pouvaient lui apporter de réellement bon ; le blond a toujours su user de ce qui lui était nécessaire sans voir le reste. Ce qui pouvait vraiment compter. Mais cela ne signifie pas que Drago n'est pas blessé de ce qu'il vient d'entendre ; oui, il s'est toujours servi d'elle, comme des autres, mais Pansy était tout de même restée à ses côtés malgré tout. Une roue de secours. La dernière en quelques sortes.

Elle a parlé assez fort pour que tous ceux aux alentours entendent : Pansy aime être au centre de l'attention. Ça lui fait aussi beaucoup de bien de remettre le blond à sa place, elle pense à un mauvais tours de sa part mais Drago n'y est pour rien. Il se prend une avalanche en pleine face à cause du comportement puéril de quelqu'un d'autre. Soit. Alors il décide de quitter la salle d'étude par l'arche qui cache en réalité les étudiants qu'il n'avait vu jusque là. Derrière lui, il a laissé les parchemins que Pansy s'est dépêchée d'attraper, ainsi que la boîte mystère. Il allait enfin dépasser l'arche, sac lancé sur l'épaule, lorsqu'elle le dépasse sans hésiter à le bousculer au passage. Pansy virevolte et ses cheveux en fond de même. Un sourire mauvais est dessiné sur ses lèvres : la brune au visage dur à bien vu les gens qui se trouvent à la table juste à leur côté..

'' - Tiens, n'oublie surtout pas ça.'' Qu'elle lance d'une voix toute aussi piquante. Sa main se lève et vient forcer celle de Drago à attraper la petite boîte. '' Ne loupe surtout pas ta chance s'il y a une tarée prête à absoudre tous tes vilains pêchers.''

Sa mâchoire s'est contractée, comme ses doigts autour du paquet. Les yeux de Drago se sont plissés, il fut prêt à balancer des mots trop méchants pour elle lorsqu'il entend un rire léger, qui se veut discret, à côté. Ses yeux se posent directement sur le garçon -celui de la farce- et Pansy use de cet espace temps pour créer une sortie dramatique. Elle le laisse là, et comme il s'en rend compte en la voyant partir, il soupire en rangeant la boîte dans son sac. Son corps a agit sans réfléchir : il ne sait pas de qui ce paquet vient et pourtant, il l'emporte avec lui. Ce n'est pas son genre ; il pensera à Madame Rosmerta, qu'il a ensorcelée pour donner le collier d'Opale à Kathy Bell en sixième année.

'' - Quoi, tu veux ma photo ?''

Drago pose cette question avec la plus grande de vivacité : il est en colère. Le garçon lève la tête pour lui répondre, il n'a même pas l'intelligence de faire disparaître son sourire moqueur.

'' - Il y en a déjà assez dans le journal.'' Il répond du tac au tac, avec la même bêtise et méchanceté dont Malfoy pouvait utiliser à une époque. '' Tout comme ton père, fut un temps.''
'' - Ta sœur aussi, toujours.''

Toujours, car sa sœur est une victime de guerre alors que son père à lui n'est qu'un dommage collatéral. Est-ce qu'il a mal ? Oui. Drago n'aurait pas répondu avec autant de venin, sinon. Mal à cause de Pansy, mal parce qu'il s'est fait prendre la main dans un autre sac pourri. L'autre voudrait répondre, mais il est en train de réfléchir au fait d'attraper sa baguette pour attaquer. Quitte à être puni par la Directrice Minerva. Drago prend ce silence comme s'il était à la place du vainqueur. Il sourit à peine, mais ses yeux quittent le garçon en deuil pour regarder les autres. D'abord Ginny. Puis Luna. Et ce n'est que lorsque ses pupilles bleues se posent sur Granger que son comportement change. Il est fracassé une nouvelle fois, et Drago se contente de tourner la tête et d'avancer pour s'enfuir. Il n'a plus le moindre sourire, même quasiment invisible, car elle lui rappelle tant de mauvais souvenirs.

'' - Pourquoi est-ce que tu ne le lui a pas dit, à Bellatrix ?''

Son cœur manque un nouveau battement. C'est la voix de Potter qui résonne à son oreille. Depuis combien de temps n'est-ce pas arriver ? Drago tire sur le col de sa chemise blanche avant même d'avoir quitter la salle d'étude. Pourtant, c'est une autre voix qui résonne contre les murs. Celle-ci est bien réelle, cette fois. Et elle le fait fermer ses paupières parce qu'il aurait préféré ne rien entendre.

'' - Salut, Drago !'' C'est Luna qui l'interpelle, elle semble enfin réagir à sa présence, et non aux nombreuses idées qui lui volent à travers la tête. Sa main droite se lève pour lui faire un signe amical.
'' - On se verra plus tard, Luna.''.

Malfoy a levé sa main, sans même voir qu'elle l'a salué, parce qu'il la connait. Il sait qu'elle l'a fait, et même si elle s'est adressée en douceur à lui, Drago n'a pas hésité à continuer sa route pour sortir. Il faudrait plus que ça pour le retenir dans cette salle d'étude. Cela n'empêche que Luna reçoit des regards interrogateurs de la part du garçon, qui tient ferment sa baguette, et de Ginny : depuis quand est-elle si familière avec Drago, alors qu'elle a été si longtemps enfermée dans la cave de son manoir ?
SneakySkunk
Messages : 571
Date d'inscription : 17/02/2020
Région : Québec.
Crédits : Gifs (SneakySkunk) | Avatar (Google) | Signature (Crack in time)

Univers fétiche : J'apprécie les univers de survie. Je suis attirée par ce qui concerne les zombies. Je suis attirée par le science-fiction. J'aime toucher à tout.
Préférence de jeu : Les deux
cat
SneakySkunk
Mar 22 Sep - 6:15
71510.png"
Hermione Jean Granger
Hermione est fille unique, née de parents moldus exerçant le métier de dentiste. Hermione s'est avérée être une sorcière. Jeune, elle possédait un sentiment d'insécurité considérable ; elle s'est rapidement tournée vers les études pour améliorer ses connaissances en matière de magie pour devenir une excellente sorcière. On l'a souvent surnommée « mademoiselle je-sais-tout » parce qu'elle était impétueuse, mais également de « sang-de-bourbe ». Hermione était déterminée à aller au bout de ses idées, parfois, peut-être, avec trop d'acharnement. Elle s'est souvent montrée dévouée à plusieurs causes.

DRAGO+HERMIONE l'amour dépassant la haine.  8d15fb5b166a56429bdd138a4e1d5f51

Hermione est généralement réfléchie, proche des émotions des autres, en plus d'être une confidente loyale. Elle est sensible et possède un grand coeur, même si elle s'exprime souvent avec aplomb. Cette année, elle est revenue à Poudlard pour terminer sa dernière année d'études, même si ses proches meilleurs amis ne sont pas à ses côtés. Obtenir son diplôme a toujours été l'un de ses premiers objectifs, même si elle l'avait perdue de vue à l'ascension de Voldemort. Mais si ses amis ne sont pas là, une ombre bien différente arpente les couloirs du château : Drago Malfoy.

DRAGO+HERMIONE l'amour dépassant la haine.  C0ed0a67-6fe9-2226-f766-59fd76d00d37-1507499788443


Emma Watson :copyright:️ Google
Un sourire désinvolte brille sur les lèvres de Granger ; la farce puérile a échoué. Hermione prend davantage de plaisir à savourer l'échec d'un mauvais comportement que la réussite d'une humiliation. Désormais, elle est toute ouïe, les yeux loin de ses notes de cours. Visiblement, Drago n'ouvre pas la boîte. Ça fait grincer les dents du farceur. Mais dans cette situation qui ne devait pas être bien méchante, ils entendent néanmoins l'écho d'une querelle entre les deux Serpentard : la farce a eu des répercussions. Les notes effacées. Leurs voix sont basses, mais par ce silence ambiant, ils entendent tout. Hermione aurait assassiné le premier nigaud qui aurait osé effacer ses notes. C'est un geste complètement immature, même contre Drago. La seule attention qu'ils devraient donner au Malfoy, c'est l'ignorance totale. Il n'est pas de leur ressort de juger si, oui ou non, il a sa place à Poudlard. Si la directrice Minerva ne le jugeait pas apte à étudier ici cette année, elle ne l'aurait pas laissé faire. Hermione ne veut plus croiser la route de Drago. Non, elle ne veut pas avoir affaire à lui ; elle a eu sa dose.

Ne loupe surtout pas ta chance s'il y a une tarée prête à absoudre tous tes vilains pêchers. La scène de ménage se poursuit à proximité de leur table. Forcément, les regards se tournent vers les deux individus. On peut clairement voir Drago fourrer la petite boîte dans sa poche. Le rire du farceur est bruyant, fier : il jubile déjà à l'idée que Drago puisse être la victime d'une farce qu'il ne comprendra pas ; il va s'en mordre les doigts. S'il l'ouvre… Hermione soupire bruyamment lorsque le farceur cherche la provocation. Elle n'a pas envie que les yeux de Malfoy tombent sur elle. Elle endure sa présence depuis trop longtemps maintenant. Même sa voix est insupportable lorsqu'elle ne le voit pas ; il l'a trop souvent dénigrée pour qu'elle n'oublie toutes les insultes reçues, tous les mauvais traitements endurés. Et lorsque son regard croise le sien, elle ne se montre ni tendre ni compatissante. Son faciès est de marbre à défaut d'être mécontent. Qu'elle puisse vouloir contrôler un comportement désagréable de la part d'un camarade ne signifie pas qu'elle souhaite réellement prendre Drago en pitié.

Très mature, lâche Hermione lorsqu'ils se retrouvent seuls après le départ de Drago, et même si elle détourne les yeux, elle finit par redresser brièvement la tête pour vérifier si le blond est définitivement parti ; sa gorge est nouée.
C'était quoi cette salutation? demande le garçon à l'attention de Luna, mais en ignorant Hermione ; il pose la question qui traîne sur les lèvres de chacun.
Tu n'es pas obligée de répondre, assure Hermione à son amie, très sincèrement, elle n'a pas envie de savoir pourquoi Luna à l'intention de voir Drago plus tard.

Hermione préfère venir à la défense de sa camarade. Car même si Luna est souvent étrange et la tête dans les nuages, cela ne fait pas d'elle une mauvaise personne. Elle n'a pas besoin de se justifier. Mais maintenant, Ginny est envahie d'incompréhension. Ginny peut souvent se montrer pleine de fougue. La rouquine pouvait accepter qu'on ignore Drago, mais maintenant elle est surtout affectée par ce qu'elle ne sait pas, la première raison étant que Drago est l'ennemi de Harry et Luna l'amie de Harry. Alors oui, elle pense devoir assurer les arrières de son homme en son absence. Mais qui pourrait avoir peur d'un homme aussi seul que Drago? Il n'est plus qu'un l'ombre d'un échec : le mal a été repoussé. Cela n'a assurément rien à voir avec Harry. Ginny s'inquiète probablement pour rien. Cette scène vient d'amener un froid glacial à cette table.

Vous devriez surtout espérer qu'il n'ouvre pas cette boîte, tranche Hermione d'une voix autoritaire. Les accidents sont vite arrivés avec ce genre de bêtises. Après, ce sont les fautifs qui sont accusés.
Je pensais que tu étais moins coincée qu'avant, Granger, lâche le sorcier pour plaisanter, mais elle est loin de trouver cela amusant ; on vient de lui couper l'envie d'étudier.
Dans ce cas, désolée de te décevoir, mais je n'ai pas l'intention de changer pour qui que ce soit, souffle-t-elle sans même le regarder, se levant et rassemblant ses effets personnels.
Pfff, vous verrez qu'on va bien se marrer.

Si Hermione a pu pleuré dans les toilettes des filles à une époque parce qu'elle n'était pas acceptée à sa juste valeur, ce n'est plus le cas désormais. Elle ne va pas s'effondrer parce qu'on la trouve soit-disant trop coincée. Elle sait faire preuve de jugement, voilà tout. Elle a vécu des choses qui l'ont rendue forte, qui l'ont rendue fière. Alors même si Luna donne des explications concernant Drago, l'intellectuelle ne souhaite pas rester à cette table pour entendre ces choses qu'elle entendra forcément : qu'elle termine de rassembler ses choses ou qu'elle soit déjà dans le couloir.

Vous m’excuserez, les filles, mais j'ai passé assez de temps dans cette salle.
Oh, mais attends, j'avais justement quelque chose pour toi, lâche Ginny qui a soudainement une illumination ; elle fouille dans sa robe de sorcier pour tendre un bout de parchemin à Hermione, mais Ginny ne lâchera pas l'affaire concernant Drago : elle risque même de commencer à l'observer à son insu au fil des jours à venir.

Hermione attrape le parchemin, mais comprend immédiatement qui l'envoie. Si c'est la rouquine qui joue au hibou, c'est que ça provient assurément de Ron. La relation qu'elle entretient actuellement avec son meilleur ami est compliqué. Ils ont essayé d'entamer une relation, après s'être longtemps tournés autour, timidement. Tous les deux ont compris les sentiments qu'ils ressentaient l'un envers l'autre, mais après les tragiques événements, la routine est revenue et... Hermione a été confronté à ses propres doutes : voulait-elle réellement vivre cet amour avec l'homme le plus drôle et le plus maladroit qu'elle connaisse en devant le voir autrement qu'un meilleur ami? Oui, elle s'est demandée si ses hormones lui jouaient des tours. Pouvait-il seulement combler ses attentes? Car oui, Hermione a des attentes en amour. Elle a préféré prendre ses distances, parce que c'était bizarre, de son point de vue, du moins. Elle a été honnête. Cherche-t-il seulement à prendre de ses nouvelles de manière courtoise?

Hermione liera ce parchemin une autre fois. Elle le fourre dans ses effets personnels. Elle sait d'avance qu'elle en écrira un pour Harry. Elle a toujours aimé prendre de leurs nouvelles, à tous les deux, même durant les vacances d'été. Hermione est attentionnée ou insistante...

Au moment de gagner le couloir, elle jette un regard dans la direction empruntée par Drago. Elle en vient même à se demander si elle ne devrait pas le rattraper pour lui dire de ne pas ouvrir la boîte. Son coeur est mitigé, mais elle en vient à la conclusion qu'elle ne doit pas s'en mêler, surtout si ça concerne Malfoy. Elle n'a pas envie de croiser sa route. Après tout ce qu'il a fait subir aux autres, il peut se débrouiller seul. Elle quitte donc cette zone du château pour aller terminer ses devoirs dans un coin plus tranquille. Elle parvient même à les terminer dans les temps. Elle n'est donc pas en retard sur le propre planning qu'elle s'est imposée. Elle retrouve vite sa bonne humeur.

Hermione se trouve dans les couloirs lorsqu'elle aperçoit de nouveau Drago, comme si on lui imposait aujourd'hui sa présence. Elle a souvent mal à la poitrine lorsqu'elle le voit : elle perd son sourire, devient rigide, insensible. Elle n'aime pas ces sentiments qu'il provoque chez elle. C'est invisible et douloureux. Car même si elle a évolué, il parvient encore à avoir une emprise néfaste : elle n'aime pas détester les gens aussi profondément. Elle envisage même de rebrousser chemin, mais elle garde la tête haute : parce qu'elle doit passer par là, parce qu'elle est plus qu'une sang-de-bourbe. Si quelqu'un doit se sentir petit, c'est lui. Et de toute façon, elle n'a pas l'intention de lui adresser la parole, ni aujourd'hui, ni demain, ni dans le futur. Elle ne remarquera qu'à sa hauteur s'il est occupé ou s'il est accompagné, qu'il ait ouvert ou non la boîte depuis l'incident de la salle d'études. Hermione portera malgré elle un regard dans sa direction, que ce soit par curiosité ou parce qu'elle s'inquiète. Mais parce qu'elle est une mademoiselle je-sais-tour, son oreille est déjà alerte à la moindre conversation : conversation avec autrui ou conversation en solitaire.


I'm just a woman in love with another woman
©️crack in time
@Robz
Messages : 452
Date d'inscription : 17/02/2020
Région : France.
Crédits : tumblr.

Univers fétiche : Post-apocalyptique, touche à tout.
Préférence de jeu : Les deux
cat
@Robz
Mar 22 Sep - 16:25
ai1PRV6P_o.gif
Drago Malfoy
Tout le monde connaît ce jeune homme, ses défauts et, ses défauts. Peu connaissent ses qualités. Personne ne connaît l'amour qu'il porte à sa famille. A sa mère. Tout le monde pense le connaître, mais personne ne le fait réellement. Sa famille ne reçoit pas de réprimandes pour tous les méfaits qu'ils ont fait : son père est mort suite à une vengeance de la part d'un tiers. Est-ce qu'il est en colère ? Oui. Mais il est toujours aux prises des mêmes problèmes ; l'amour de sa famille est un poison qui le fait s'éteindre un peu plus chaque jour. Redorer le nom des Malfoys est une tâche impossible qu'il ne souhaite même pas porter sur ses épaules.

DRAGO+HERMIONE l'amour dépassant la haine.  Tumblr_pc8p9rd5vR1x77jc8o1_250

Tom Felton | unknown
" - Très mature."
" - C'était quoi cette salutation ?"
" - Tu n'es pas obligée de répondre."


Luna est une sorcière avec le coeur sur la main. Même enfermée au manoir, elle était digne, triste et fatiguée, mais douce et rêveuse. Elle n'est pas obligée de répondre, et pourtant, la blonde le fait : parce qu'elle n'est pas le genre de personne qui se laisse faire, qui tait ses pensées et ses croyances face à d'autres. On ne l'appelait pas Loufoca pour rien, néanmoins, elle est certainement plus stable et ouverte d'esprit que quiconque dans cette école. Elle a toujours le sourire aux lèvres, même après la guerre : cela la rend belle et lumineuse à travers la pénombre.

" - Ils se sont battu avec nous à la fin..." Qu'elle souffle comme si cette idée, cette vérité était naturelle. " Il a fait le bon choix, au final. C'est ce qui devrait compter, vous ne pensez pas ?"
" - Non, clairement pas, Loufoca."


Le garçon qui a perdu sa soeur n'est pas du tout de cet avis. Et si les deux filles présentes avec eux n'usent pas de ce vieux surnom, lui n'hésite pas à le faire. Parce qu'il est en colère, parce qu'il ne partage pas ce même point de vue. Tous ne ressortent pas de la même façon d'une guerre qui les a détruit à différents niveaux. Si certain l'oublie facilement, Luna n'effacera pas de sa mémoire la vision des Malfoys aidant à entrer les corps des défunts à l'intérieur de la grande salle. Elle ne les oubliera pas, là, assis au milieu de tous les autres -morts et vivants- sans que personne ne daigne faire attention à leur présence. A ce moment-là, ils n'étaient plus des ennemis. Les mois qui ont passé, le soulèvement de la population et les poursuites contre les mangemorts retrouvés, ont fait ressortir leur nom de famille comme s'ils n'avaient pas été du bon côté : à la fin.

Si Hermione a eu l'occasion de terminer ses devoirs, ce n'est pas le cas de Malfoy a qui il manque bien la moitié de ce qu'il doit rendre. Le professeur Slughorn ne sera certainement pas très heureux de ça ; pourtant, il sera indulgent. Cet homme l'est parce qu'il est lui-même coupable d'avoir révélé à Voldemort la manière de créer les différents bouts de son âme qu'il avait précédemment caché à l'intérieur de précieux objets. Ils n'ont pas les mêmes pêchers, mais l'indulgence et la compassion sont deux choses que le plus vieux est apte à donner : surtout pour apprendre à se pardonner lui-même.

Non, le sang-pur n'a pas encore ouvert la boite mystérieuse. Honnêtement, elle est bien loin de son esprit à cet instant précis. A croire qu'il l'a oublié parce qu'il est persuadé que ça vient de Parkinson malgré ses dires. S'il a vaqué à des occupations moindres, il a terminé sa route dans un couloir particulièrement désert à cette heure. Il y a toujours un tableau, une porte ou un rideau cachant un couloirs secrets, un raccourci pour que les élèves puissent passer d'un endroit à un autre plus rapidement. Mais il y a aussi des culs de sacs, des recoins où ils peuvent être cachés, en tranquillité. C'est là qu'il se trouve lorsque Granger passe dans le couloir. Si elle entend des voix, elle en entend deux : celle de Drago et celle d'un autre. Hermione n'aura pas de mal à la reconnaître non plus, car Blaze est un de ceux qui l'ont traitée comme une moins que rien pendant toute sa scolarité : Zabini partage la même haine des gens comme elle que Drago.

'' - [...] je te l'ai déjà dis, bois un verre, tire un coup, et passe à autre chose.'' Blaze est spécial, surtout avec l'éducation qu'il a eu. Sa mère s'est mariée sept fois et ça semble être devenu aussi flou pour lui que pour elle, la notion d'amour. Le sexe opposé est pour lui une simple distraction qui lui permet de se libérer l'esprit. '' C'était facile avant, pour toi. Tu devrais...''
'' - Les choses on changé.'' La voix de Drago résonne moins par rapport à celle du noir. L'un est à l'aise de revenir parce qu'il n'était pas un mangemort, parce qu'il n'a pas participé à la guerre. L'autre ne l'est pas pour toutes les raisons inverses. '' Garde tes conseils pour les premières années.''
'' - Tu sais c'est quoi, ton problème ?'' Blaze donne l'impression de soupirer en parlant, mais il est fort, droit assit sur le muret en pierre. '' Tu passes trop de temps là-bas. A croire que t'as des regrets qui te claquent en plein visage.'' Blaze se met à rire, ça résonne dans le couloir qu'ils pensent désert. Il est loin de se douter de la véracité de ses propos. Il se moque clairement, parce qu'il croit dur comme fer que Drago ne regrette rien. Qu'il referait tout de la même façon s'il en avait l'occasion. Blaze aime se dire que Drago a eu le courage qu'il n'a su avoir. '' Dumbledore... Il est très bien où il est. Arrête d'aller le voir, et crois-moi, tu t'en porteras mieux .''

Drago est incapable de répondre. Il s'est levé pour se diriger vers la fenêtre sans savoir qu'une nouvelle fois, il est si prêt de Granger. Le vent lui fait du bien. Son souffle qui entre et sort par toutes les orifices du mur, il provoque un bruit qui atténue presque les voix qui ne cessent de le hanter. Ça lui fait du bien, alors il ferme les yeux pour profiter du calme malgré la tempête que Blaze continue de créer en arrière plan. Il parle, mais Drago n'y fait déjà plus attention. Tous les élèves savent que Malfoy s'est rendu sur la tombe de l'ancien directeur : mais il n'y en a que deux qui savent réellement qu'il s'y rend en permanence. Blaze et Luna. Hermione pourra facilement comprendre ce fait par les mots du noir. Fera-t-elle le lien aussi facilement que Harry a pu le faire lorsqu'il pensait que Drago avait reçu la marque ? Car cette nuit, la tombe de Dumbledore sera abîmée pour y dérober la baguette de sureau. Granger le pensera-t-il coupable de ce crime maintenant qu'elle sait où il se cache la plupart du temps ?

'' - C'est l'heure. Tu vas te pointer ce soir ?''

Blaze est déjà prêt à partir : voilà la troisième reprises où certains Serpentards de leur ancienne bande se regroupent dans les cachots pour passer du bon temps. A leur manière. D'un signe de la main en arrière, Drago montre qu'il va suivre. Peut être. C'est surtout pour se débarrasser de celui qui fut une fois un ami. Sans un mot, Blaze s'échappe de ce petit coin reculé et tranquille. Ses pas ont certainement alerté Granger qu'il n'a pas croisé en partant.

Ce n'est pas le cas de Drago. Lui n'a pas cette chance. Quand il sort de ce point culminant, il tourne directement à droite alors que l'autre vert était parti à gauche. Malheureusement pour Hermione, il la percute légèrement :  sa main droite sort par automatisme de sa poche pour se mettre entre eux. C'est sa manière de toujours montrer aux yeux que c'est eux qui doivent reculer. Mais lorsque ses yeux tombent sur le visage de Granger, c'est lui qui fait un pas de recule. C'est son dégoût qui ressort. Comme sa mère, son nez se retrousse comme si une mauvaise odeur de trouvait là. Ses doigts auraient pu retomber mais ils deviennent accusateurs en la pointant du doigts. Son regard aussi change : il passe de pensif, à apeuré parce qu'elle lui renvoi encore de douloureux souvenirs rien que par sa présence, à la colère parce qu'elle se trouve encore dans les parages. Pour lui, ce n'est décidément pas une coïncidence ; ils ont réussis à trop peut se croiser depuis le début de l'année pour qu'il digère qu'elle soit là deux fois d'affilié.

'' - J'ai déjà vécu ça trop souvent que que ça continue cette année, Granger.'' Sa voix est accusatrice, mais il semble l'insulter plus encore lorsqu'il prononce son simple nom. '' Maintenant que Potter n'est plus là pour me suivre partout comme un cabot, il t'envoi pour le faire à sa place ? Tu ferais mieux de rester à l'écart...''

C'est la colère accumulée qui parle. Comme d'habitude, Hermione s'en prend plein la poire de sa part. Elle est bouc émissaire d'un Serpentard qui a pourtant cherché à l'éviter depuis le début de l'année. Mais les nerfs de Malfoy sont à fleur de peau. Il n'a toujours pas digéré les mots de Pansy face à eux. Face à elle en particulier. Il déteste être diminué face à une sang-de-bourbe.
SneakySkunk
Messages : 571
Date d'inscription : 17/02/2020
Région : Québec.
Crédits : Gifs (SneakySkunk) | Avatar (Google) | Signature (Crack in time)

Univers fétiche : J'apprécie les univers de survie. Je suis attirée par ce qui concerne les zombies. Je suis attirée par le science-fiction. J'aime toucher à tout.
Préférence de jeu : Les deux
cat
SneakySkunk
Mar 22 Sep - 20:00
71510.png"
Hermione Jean Granger
Hermione est fille unique, née de parents moldus exerçant le métier de dentiste. Hermione s'est avérée être une sorcière. Jeune, elle possédait un sentiment d'insécurité considérable ; elle s'est rapidement tournée vers les études pour améliorer ses connaissances en matière de magie pour devenir une excellente sorcière. On l'a souvent surnommée « mademoiselle je-sais-tout » parce qu'elle était impétueuse, mais également de « sang-de-bourbe ». Hermione était déterminée à aller au bout de ses idées, parfois, peut-être, avec trop d'acharnement. Elle s'est souvent montrée dévouée à plusieurs causes.

DRAGO+HERMIONE l'amour dépassant la haine.  8d15fb5b166a56429bdd138a4e1d5f51

Hermione est généralement réfléchie, proche des émotions des autres, en plus d'être une confidente loyale. Elle est sensible et possède un grand coeur, même si elle s'exprime souvent avec aplomb. Cette année, elle est revenue à Poudlard pour terminer sa dernière année d'études, même si ses proches meilleurs amis ne sont pas à ses côtés. Obtenir son diplôme a toujours été l'un de ses premiers objectifs, même si elle l'avait perdue de vue à l'ascension de Voldemort. Mais si ses amis ne sont pas là, une ombre bien différente arpente les couloirs du château : Drago Malfoy.

DRAGO+HERMIONE l'amour dépassant la haine.  C0ed0a67-6fe9-2226-f766-59fd76d00d37-1507499788443


Emma Watson :copyright:️ Google
Hermione est coupable de tendre l'oreille pour essayer de capter des bribes de la conversation entre les deux hommes. Le chemin est libre : elle pourrait poursuivre sa route, mais sa cadence diminue jusqu'à ce qu'elle s'immobilise pour écouter. Ce n'est pas la première fois qu'elle se rend coupable d'indiscrétion en s'infiltrant dans la vie des gens ; l'influence de Harry et Ron n'a fait qu'accentuer une personnalité déjà enfouie. Elle prétend souvent être bonne, Hermione, mais elle prendra souvent de nouvelles décisions si elle trouve quelque chose de louche, si elle veut découvrir quelque chose ou si elle s'inquiète pour ses amis. En l'occurrence, elle s'inquiète davantage pour Luna que pour Harry, contrairement à Ginny. Parce qu'ils ont parlé de Malfoy pendant sa séance d'études, et qu'elle peine à le sortir de son esprit, elle ne sait faire autrement que d'être attentive à ce qui pourrait être dit.

Tu passes trop de temps là-bas. A croire que t'as des regrets qui te claquent en plein visage, laisse entendre la seconde voix.

Hermione aurait préféré ne pas entendre. Elle grimace en fermant durement les yeux, parce qu'elle essaie elle-même de se convaincre de ne pas écouter. Même que sa jambe se tend vers l'arrière dans un faux mouvement de recul. Lèvres pincées, elle hésite, mais elle garde sa position. Hermione sait que Drago complote souvent : combien de fois a-t-il espionné le trio? Dans le coeur pur de Hermione, Drago est une sombre tache noire, perfide, même si Luna dit qu'il a changé. Il arrive souvent que Hermione soit rancunière, affectée, et Drago fait parti de ces gens que, même si elle peut l'ignorer, n'obtiendront pas facilement son pardon : il a été pire que horrible. Et si Drago prépare de nouveau un plan foireux, elle devra s'en mêler. Mais c'est trop tard pour qu'elle fasse fie des propos entendus, c'est trop tard pour qu'elle n'imagine pas déjà Drago impliqué dans un nouveau complot.

Dumbledore... Il est très bien où il est. Arrête d'aller le voir, et crois-moi, tu t'en porteras mieux, ajoute le second garçon, ce qui fait hérisser les poils de Hermione le long de ses bras, même que ses sourcils s'arquent l'air de vouloir dire : quoi???

Dans un premier temps, Hermione essaie de se convaincre qu'il n'y a rien de louche à aller voir la tombe de Dumbledore : elle-même l'a fait, pour se ressourcer, pour lui rendre hommage, parce qu'il a été un directeur exceptionnel, et parce qu'il est important de se souvenir des morts qui ont marqué nos vies. Du bout des lèvres, elle semble marmonner des questionnements, les yeux plissés, les sourcils toujours aussi sévères. Pourquoi Drago ressent-il le besoin de tourner autour de Dumbledore? Après tout... tout est de sa faute. Mais surtout, est-ce une chose que Luna sait? Tout semble à la fois logique et insensé, et Hermione déteste ne pas comprendre les éléments qui se trouvent sous son nez, surtout lorsqu'ils sont abstraits et confus. C'est toujours plus facile lorsqu'il y a une explication rationnelle à une situation. Et parce qu'elle est concentrée à se démêler les noeuds de son cerveau, elle ne remarque la présence de Malfoy qu'une fois qu'ils se bousculent.

Elle dresse son visage vers le sien, faisant un pas vers l'arrière. Et si lui lève une main pour mettre de la distance entre eux, elle croise plutôt les bras contre sa poitrine. Elle pourrait donner l'impression d'avoir froid, mais elle veut surtout garder ses poings loin de son visage au cas où elle serait tenter de les utiliser. Et si Hermione paraissait coupable d'être à proximité de leur échange, ses lèvres tiquent lorsqu'elle voit le regard dédaigneux qu'il pose sur sa personne : son visage perd la compassion qu'elle pouvait ressentir. Sur ce point, il n'a pas changé au fil des années ; même après cette guerre, il la voit encore comme une infamie au sang des sorciers? Doit-elle être étonnée? La voix de ce garçon est toujours aussi tranchante : elle plisse davantage les paupières.

Tu ferais mieux de rester à l'écart...
À l'écart de quoi, exactement? questionne-t-elle sèchement.

Ses épaules s'affaissent légèrement. Elle pourrait donner l'impression de fermer les yeux lorsque son regard tombe de moitié sur la silhouette de Malfoy, mais non, ses yeux sont bel et bien ouverts et attentifs aux moindres réactions du Serpentard. Elle ne voulait pas lui adresser la parole et voilà qu'elle le questionne comme si elle l'accusait déjà d'avoir commis un crime. Les bonnes actions de Drago ne rachèteront pas tout le mal qu'il a causé, lui comme sa famille. L'autre type avait raison sur un point : Hermione se sent plus concernée qu'un autre en ce qui concerne Drago, mais ça, elle ne l'avouera pas. Elle prétend que c'est de l'histoire ancienne et qu'elle n'est plus susceptible. Son regard est fuyant quelques secondes, mais bien vite, elle le toise de nouveau. Et cette fois, elle décroise les bras : pour montrer qu'elle n'a pas peur.

Tant mieux si tu as la conscience tranquille désormais, au point de croire que tu n'as jamais rien fait de mal et que ces couloirs sont les tiens, qu'elle souffle froidement, parce qu'elle peine à ressentir de la compassion à son égard, mais ça n'effacera pas tout le mal que tu as fait. Ne me donne pas de raisons de croiser ta route.

Elle le met en garde, peu importe ce qu'elle a entendu, peu importe ce qu'elle pense comprendre. S'il la veut à l'écart, il ferait bien de ne pas attirer son attention. Ils sont au moins d'accord sur un point : ils ne veulent pas se croiser. Il cherchait autrefois les emmerdes. Elle pourrait presque sourire de savoir qu'il n'a pas envie que ces conneries se poursuivent cette année. Il est le seul vrai fautif des remords qu'il peut ressentir, le seul vrai fautif des tourments qui pourraient encore l'assaillir aujourd'hui. Si seulement Drago est capable de ressentir quelconque culpabilité. A-t-il aidé le bon camp dans l'unique but de s'en sortir? Rôder autour de Dumbledore pour pleurer sa mort ne ramènera pas cet homme. Rôder autour de Dumbledore ne l'expiera pas de ses pêchers. N'est-ce pas les termes utilisés par Pansy? Alors non, Hermione n'hésite pas à le mettre en garde désormais qu'ils sont face à face : il a toujours su que le trio aurait un oeil sur lui à la moindre connerie de travers. Et si Luna devait avoir des ennuis à cause de lui, Hermione serait sa plus farouche ennemie. Luna sait assurément ce qu'elle fait... Franchement, Hermione en doute un peu, car même si elle apprécie cette jeune fille, elle n'a jamais su comprendre tous les rouages étranges de son cerveau.

Si je devais apprendre que tu as de mauvaises intentions, je serai pire que lui à tes yeux.

Par cette mise en garde, elle espère lui faire peur, c'est vrai. Mais c'est une façade qu'elle se donne pour ne pas être réactive aux mots choisis de Dragon lorsqu'il s'adresse à elle. Et lorsqu'elle dit lui, elle parle du seigneur des ténèbres. Elle fait donc comprendre à Drago que, oui, elle a entendu des bouts de conversation : elle sait pour Dumbledore. Et si elle devait découvrir que quelque chose est arrivée, elle pourrait fortement l'accuser. Ce qui arrivera forcément, puisque la tombe sera abîmée ce soir. Drago aura des raisons de s'inquiéter d'avoir le regard perçant de Hermione dans son dos si l'information venait à être diffusée : mais l'information le sera, parce que beaucoup se recueille à la tombe de l'ancien directeur. Cet outrage ne saurait passer inaperçu. Mais Hermione ignore encore que Luna aussi sait, pour Drago. La compassion de la blonde lunatique pourrait aussi être un problème si elle ne parvient pas à voir Drago comme Hermione le fait.


I'm just a woman in love with another woman
©️crack in time
@Robz
Messages : 452
Date d'inscription : 17/02/2020
Région : France.
Crédits : tumblr.

Univers fétiche : Post-apocalyptique, touche à tout.
Préférence de jeu : Les deux
cat
@Robz
Mar 22 Sep - 22:56
ai1PRV6P_o.gif
Drago Malfoy
Tout le monde connaît ce jeune homme, ses défauts et, ses défauts. Peu connaissent ses qualités. Personne ne connaît l'amour qu'il porte à sa famille. A sa mère. Tout le monde pense le connaître, mais personne ne le fait réellement. Sa famille ne reçoit pas de réprimandes pour tous les méfaits qu'ils ont fait : son père est mort suite à une vengeance de la part d'un tiers. Est-ce qu'il est en colère ? Oui. Mais il est toujours aux prises des mêmes problèmes ; l'amour de sa famille est un poison qui le fait s'éteindre un peu plus chaque jour. Redorer le nom des Malfoys est une tâche impossible qu'il ne souhaite même pas porter sur ses épaules.

DRAGO+HERMIONE l'amour dépassant la haine.  Tumblr_pc8p9rd5vR1x77jc8o1_250

Tom Felton | unknown
La rouge et or s'installe comme Pansy avait pu le faire plus tôt. Ses bras croisés sous sa poitrine, le menton redressé pour lui faire face comme si elles étaient plus grandes. En taille, mais surtout dans l'esprit. C'est ce qu'il voit quand il la regarde ; ses yeux sont capables de déceler les choses différemment de ce qu'il voyait fut un temps. Granger à grandit, Granger a mûrie pendant cette année loin de Poudlard. Aurait-elle eu le regard qu'elle porte aujourd'hui, si elle n'était pas partie pour vaincre Vous-savez-Qui ? Il aurait presque l'impression de ne l'avoir jamais rencontré, tellement son regard a changé avec tout ce qu'elle a traversé. Mais elle reste la même, là, cachée derrière ces traits qui ne sont pas différents. Avec son sang bouillant d'une impureté que l'on lui a apprit à détester. Drago voit en elle tout ce qu'il déteste : surtout la partie de lui qu'il a été, qu'elle ne cesse de lui renvoyer en mémoire par sa simple présence. Lorsqu'il la regarde, là, avant qu'elle n'ouvre la bouche pour répondre, Drago ne sait plus vraiment s'il la déteste pour ce qu'elle est, pour ce qu'elle représente, ou si c'est sa propre personne qu'il déteste un peu plus au travers de son regard.

" - À l'écart de quoi, exactement?" Elle baisse le regard, et lui ne cherche pas à suivre le sien. Il reste concentré sur son visage, grimace un peu plus à cette question : il se moque intérieurement même s'il est en colère. Sa main reglisse à l'intérieur de sa poche comme si c'était là qu'elle était destinée à être. Il ne comprend pas sur la baguette installée dans la manche de sa chemise blanche. " Tant mieux si tu as la conscience tranquille désormais, au point de croire que tu n'as jamais rien fait de mal et que ces couloirs sont les tiens." Là, il ne parvient pas à retenir le malheureux et très léger rire qui s'échappe de ses lèvres. Son visage dévie, comme son regard, quelques secondes alors qu'il ne cherche pas à voir ailleurs. Elle le fait rire, parce que Granger est complètement à côté de la plaque. A-t-il encore l'allure du Prince des Serpentards, qu'il a pu avoir pendant ses premières années ? Loin de là. " mais ça n'effacera pas tout le mal que tu as fait. Ne me donne pas de raisons de croiser ta route."
" - J'ai tous les droits de me tenir où tu pourrais le faire, Granger." Il prend la parole mais sa voix n'est plus aussi assurée ; elle le perturbe par sa présence, par ses mots lourds de sens, mais surtout par l’inexactitude de ses propos. Il ressent les choses bien différemment d'elle ; voient-ils seulement la même chose dans ces couloirs ? Lorsqu'il repose son regard sur elle, il semble plus perdu. Mais ça n'enlève rien à la haine qui s'en échappe lorsque ça la concerne. " Tes menaces n'ont aucun impact... Tu étais plus convaincante entourée de tes deux pots de colle."

De sa hauteur, il se moque d'elle. Ouvertement. Avec un léger sourire en coin qui n'a rien d'aimable, rien de séduisant : c'est la hauteur qu'il prend lorsqu'il avait l'habitude de l'écraser. La preuve que les vieilles habitudes reviennent au galop lorsqu'on leur donne l'occasion de le faire. Dans ses mots, il comprend parfaitement qu'elle a entendu des choses qu'elle n'aurait pas dû. Est-ce que ça rend la situation plus compliquée ? Non, ça a le don de faire taire les voix à l'intérieur de son esprit parce qu'il se concentre sur une chose, une personne, qui remet toujours tout en question. Granger est assez forte, assez présente pour être le seul problème dans son esprit. Ce n'est pas aussi reposant que le silence qui l'envahie lorsqu'il est prêt de la tombe couleur albâtre, bien au contraire ; c'est une sensation différente, mais tout aussi enivrante. Rien d'agréable pour autant : ça reste Granger.

" - Si je devais apprendre que tu as de mauvaises intentions, je serai pire que lui à tes yeux."

Lui. Le Seigneur des ténèbres. Drago n'a aucun doute de la personne dont elle parle. Cela ne pourrait être Potter vu l'intonation qu'elle y met. Mais voilà, Granger a été trop loin. Les yeux de Malfoy prédisent déjà qu'il va agir ; n'en a-t-elle pas l'habitude, de ce regard pétillant qui montre qu'il bouille de l'intérieur ? Sa main sort de sa poche, rapidement, aussi vite qu'il s'approche d'elle. Ses doigts finissent autour du cou de la jeune femme, à moitié sur sa nuque, à moitié sur sa mâchoire. Il la fait se retourner jusqu'à qu'à ce que son dos percute très légèrement le mur qui les séparait jusqu'à présent. Dans ce mouvement, il est brusque, mais dans son geste, il n'est pas dur : c'est leur aversion mutuelle qui a aidé les choses pour qu'elle se retrouve contre le mur. Ses doigts ne quittent pas cet endroit même si maintenant qu'il est face à elle, son regard bleu posé dans celui noisette de la Gryffondor, ils laissent un touché plus semblable à une caresser qu'à un étranglement : il ne lui fait pas de mal, mais ainsi, Drago l'empêche de partir. Elle a été trop loin.

" - Même avec toute ta bonne volonté, tu ne pourrais pas." Ses yeux se glissent sur la silhouette d'Hermione. Certain l'auraient regarder ainsi pour ses courbes, lui, tout ce qu'il pointe de ses yeux est le sang qui coule dans ses veines. Quand il remonte ses pupilles dans les siennes, ses yeux bleus sont embués de larmes légères qu'il n'a pas réussit à contrôler. Il préfère encore la compagnie de Dumbledore plutôt que la simple pensée pour le Seigneur des Ténèbres. " Et pourtant, tu es répugnante. Mais la grande Hermione Granger n'est pas un monstre... vrai ? Elle est trop bonne, trop intelligente pour ça..." Un léger rire s'échappe de ces lèvres en pensant à ce mot : l'intelligence. Elle ne l'a pas été assez pour croire qu'il circule sans avoir aucun remord. Ses doigts glissent sur sa mâchoire féminine, sur son cou, sa peau touche à peine ses cheveux ou la peau de Granger quand ils arrivent sur son sternum. Sa main s'écarte immédiatement, mais lui reste si prêt ; il n'y a rien d'attirant chez elle. Pas même ses dents plus courtes qu'elles ne l'étaient fut un temps. Il n'a pas fait ça pour la toucher, il a fait ça en douceur pour ne pas lui faire mal. Drago n'ajoutera pas un nouveau regret à sa longue liste. " Peut-être que tes livres t'ont tout appris sur mon monde, mais tu as loupé tellement d'autres choses. Tu ne l'es pas autant que tu l'imagines, Granger. Surtout si tu penses que je ne te ferais pas taire si tu continues à jouer à ce petit jeu avec moi."

Sa mâchoire se serre, il devrait s'éloigner. Pourtant, la main qui n'est pas enfoncée dans sa poche se lève et se pose à quelques centimètres du visage de Granger ; à plat sur le mur froid de Poudlard, dans un geste lent qui n'a rien de mauvais. Rien dans sa stature ne montre qu'il pourrait être sur le point de l'attaquer, que sa soit à l'aide de la magie ou avec un coup. Mais son regard n'a rien de tendre : son corps est en parfaite contradiction avec ce qu'il ressent. Mais la colère qu'elle a créé en lui en parlant de Lord Voldemort est trop présente pour ne pas être visible. Étrangement, ils se connaissent savons avoir été amis. Sans n'avoir rien eu d'autres entre eux que la haine, le malheur, la douleur et la tragédie. Leurs regards en disent aussi long que les mots qu'ils peuvent user l'un envers l'autre.

'' - Je pense être assez silencieux et discret pour ne pas que toi, tu viennes pourrir cette année plus qu'elle ne l'est déjà.'' Drago aurait pu l'insulter de sang-de-bourbe que ça serait revenu au même. Dans sa façon d'articuler ce mot, toi. Dans sa façon de la regarder et de grimacer parce qu'elle est pire que les autres, à ses yeux. '' Je suis là pour le diplôme. Pas toi ?''

Si ça ne tenait qu'à lui, non, Drago ne serait pas revenu à Poudlard. Et s'il n'a d'autre choix que d'étudier, que de hanter ce château qui n'est même pas complètement réparé, Malfoy compte bien être tranquille jusqu'à la fin de l'année. Il ne compte pas, bien au contraire, se coltiner Granger peu importe la raison. Il est bien heureux de ne pas avoir à le côtoyer comme au temps où ils étaient tous les deux préfets. S'il n'y est plus cette année, ce qui n'a rien d'étonnant, Granger a regagné ce titre avec facilité. Parfois, il aimerait avoir toujours accès à ces endroits particuliers, réservés aux préfets. Il se dit continuellement que ça lui aurait permis de disparaître aux yeux de la majorité sans avoir besoin de bouger à longueur de journée.

D'ici moins d'une minute, Luna fera son apparition. Elle sera discrète et silencieuse ; elle marche pied nus dans l'école malgré le fait que les autres aient arrêté de lui cacher ses chaussures. Elle profite certainement de cette dernière année pour faire tout ce qu'elle apprécie dans cet endroit. La blonde n'hésitera pas à toucher Drago, elle ; à mettre sa main sur son avant bras pour le faire reculer d'Hermione. Et si Granger l'a touché avant, elle remarquera qu'il n'a pas la même réaction répulsive que lorsque c'est elle. Il ne dégagera pas la main de Luna, il se contentera de reculer à la suite des mots de la blonde. Mais son regard mettra bien plus longtemps à quitter la silhouette d'Hermione : c'est difficile de lâcher des yeux quelque chose d'important, même si ça évoque la haine.
SneakySkunk
Messages : 571
Date d'inscription : 17/02/2020
Région : Québec.
Crédits : Gifs (SneakySkunk) | Avatar (Google) | Signature (Crack in time)

Univers fétiche : J'apprécie les univers de survie. Je suis attirée par ce qui concerne les zombies. Je suis attirée par le science-fiction. J'aime toucher à tout.
Préférence de jeu : Les deux
cat
SneakySkunk
Mer 23 Sep - 2:30
71510.png"
Hermione Jean Granger
Hermione est fille unique, née de parents moldus exerçant le métier de dentiste. Hermione s'est avérée être une sorcière. Jeune, elle possédait un sentiment d'insécurité considérable ; elle s'est rapidement tournée vers les études pour améliorer ses connaissances en matière de magie pour devenir une excellente sorcière. On l'a souvent surnommée « mademoiselle je-sais-tout » parce qu'elle était impétueuse, mais également de « sang-de-bourbe ». Hermione était déterminée à aller au bout de ses idées, parfois, peut-être, avec trop d'acharnement. Elle s'est souvent montrée dévouée à plusieurs causes.

DRAGO+HERMIONE l'amour dépassant la haine.  8d15fb5b166a56429bdd138a4e1d5f51

Hermione est généralement réfléchie, proche des émotions des autres, en plus d'être une confidente loyale. Elle est sensible et possède un grand coeur, même si elle s'exprime souvent avec aplomb. Cette année, elle est revenue à Poudlard pour terminer sa dernière année d'études, même si ses proches meilleurs amis ne sont pas à ses côtés. Obtenir son diplôme a toujours été l'un de ses premiers objectifs, même si elle l'avait perdue de vue à l'ascension de Voldemort. Mais si ses amis ne sont pas là, une ombre bien différente arpente les couloirs du château : Drago Malfoy.

DRAGO+HERMIONE l'amour dépassant la haine.  C0ed0a67-6fe9-2226-f766-59fd76d00d37-1507499788443


Emma Watson :copyright:️ Google
Il est étrange comme elle doit aujourd'hui lever la tête pour le regarder dans les yeux alors qu'à une époque, elle n'avait qu'à regarder droit devant elle pour croiser ses billes bleues. En première année, ils faisaient presque la même taille, mais elle le détestait tout autant. À ses yeux, il a changé physiquement. Et mentalement, il est assurément pire qu'il ne pouvait l'être. Il se pavanait comme s'il était destiné à accomplir de grandes choses. Aujourd'hui, il est aussi vicieux qu'un serpent qui se taire et qui joue. Pourquoi Luna imagine-t-elle qu'il puisse avoir évolué? Hermione est mécontente de ne pas comprendre. Tes menaces n'ont aucun impact... Tu étais plus convaincante entourée de tes deux pots de colle. Il la sous-estime, encore. N'a-t-il pas appris la leçon au fil des années?

Mais Hermione va trop loin dans ses provocations ; il réagit instantanément. Elle le voit qui approche, mais elle ne réagit pas. Il l'empoigne en douceur à la gorge, elle ne réagit pas. Son dos se retrouve contre la pierre, et l'unique son qui quitte ses lèvres est un hoquet de surprise, qu'elle ravale rapidement. Elle ne craint pas cette poigne. Elle a connu la douleur physique dans cette guerre. Elle pense pouvoir la supporter encore si ça devait arriver. Son menton reste droit, malgré les doigts du sorcier à sa mâchoire. Elle le regarde sans chercher à tourner la tête. Dans ce monde, la magie est plus terrifiante qu'une poigne qui se veut intimidante, car c'est ce qu'elle provoque, cette main : de l'appréhension plus que de la douleur. Elle ne respire pas, ses poumons sont contractés pour maintenir à l'intérieur tout l'oxygène dont elle aurait besoin.

Cette intimidation fonctionne, parce qu'elle ne bouge pas. Elle anticipe davantage les mots qui pourraient sortir de ses lèvres qu'autres choses. Oui, elle est intimidée, Hermione. Parce qu'à une époque, il ne l'aurait pas touchée ainsi. Qu'il puisse lui faire mal physiquement, à cet instant, ne lui traverse pas l'esprit. Est-ce son orgueil qui l'espère? Elle pense savoir, mais Drago n'est plus le petit garçon qu'il était à une époque. Il est assurément plus dangereux, plus intelligent. Contrairement à avant, il sait se tenir. Elle peut nettement voir les larmes qui s'agglutinent à ses yeux, mais elle ne le prend pas en pitié. Que pourrait-il réellement ressentir?  

Même avec toute ta bonne volonté, tu ne pourrais pas.
Tu crois? qu'elle ose demander.

Mais lorsqu'elle ouvre la bouche, ses poumons se vident, l'air contenu s'échappe. Elle voudrait inspirer de nouveau, mais elle se retient, parce que si sa poitrine devait se gonfler, elle ressentirait davantage la caresse de Drago se dirigeant vers son sternum. Cette proximité est dérangeante. Tu es répugnante. L'effet est immédiat, dans son coeur, parce que le toucher est en parfaite contradiction avec cette insulte. Parce qu'elle voudrait répliquer par une phrase toute désignée, comme elle l'a toujours fait, elle inspire. Mais cette inspiration n'est pas la bienvenue. Elle fait remonter les émotions. Et si le farceur l'a laissée de marbre aujourd'hui, ce n'est pas le cas avec Drago. Elle n'a rien à lui prouver, rien à espérer de son propre sang. Pourtant, le regard qu'il pose sur elle le fait défaillir. Oui, sans craindre d'avoir mal, elle est intimidée : par les mots qui lui rappellent de mauvais souvenirs, par les regards qui parlent plus que les gestes. La guerre est terminée. Drago est l'orage en trop.

― [...] Surtout si tu penses que je ne te ferais pas taire si tu continues à jouer à ce petit jeu avec moi.
Même avec toute ta bonne volonté, tu ne pourrais pas.

Elle reprend ses mots. Sa main s'éloigne de son corps, alors elle se permet de respirer correctement. Mais lorsqu'elle souhaite se redresser du mur, la paume de Drago s'appuie non loin de sa tête, ce qui la fait à nouveau reculer. Elle est intimidée. Mais elle n'est pas écrasée. Elle ressent qu'il est tendu, ça se remarque dans sa gestuel. C'est ce qui arrive quand on passe sa vie à faire les mauvais choix, à suivre les mauvaises personnes. Les parents de Hermione sont bons, sont généreux. Alors elle n'imagine pas à quel point il doit être difficile de suivre la voie de parents nocifs dont l'amour est aussi à double-tranchant. Elle pense qu'il est facile d'avoir du jugement.

Trop silencieux, si tu veux mon avis, qu'elle lâche, preuve des soupçons qu'elle peut encore ressentir à son égard ; et qu'il puisse la menacer ainsi prouve qu'il possède encore un mauvais fond, elle en est persuadée.

Elle ne le touche pas, pas une seule fois.

Ses propres bras restent pendus le long de son corps, sans la moindre réactivité dans les nerfs.

Ton monde, qu'elle dit du bout des lèvres alors qu'elle ne parvient pas à élever davantage la voix, ses propres yeux étant humides sous l'émotion ; elle échappe un rire à peine perceptible, sans même remuer de son emplacement. Ton monde ne m'intéresse pas, pourtant, tu cherches à me l'imposer depuis si longtemps. Tu vis dans la peur.

Sa dernière phrase est plus basse encore qu'un murmure. Luna l'interrompt en s'approchant. Elle est lumineuse, la blondinette. Elle est douce, lorsqu'elle touche Drago pour l'inciter à reculer. Hermione ressent tant de colère à cet instant. Parce qu'elle ne voyait qu'une image dans les yeux de Drago : la sang-de-bourbe. Un terme qu'il devait brûler d'envie de lui cracher au visage. Il ne repousse pas Luna. Les yeux de la jeune Granger tentent de comprendre ce qui les lie : allant des regards qu'ils s'échangent, allant des touchers qu'ils s'offrent, allant du respect qu'ils s'autorisent. Hermione est sidérée. À l'instant, elle comprend que Luna sait : pour la tombe, et pour d'autres choses qui échappent encore à Hermione. Et sous la colère, Hermione s'est toujours comportée de manière étrange à l'encontre de la blondinette.

Je ne sais pas à quoi tu joues, poursuit alors Hermione alors que ses épaules quittent enfin la pierre froide qui laisse une étrange sensation dans son dos, mais je ne te laisserai pas ruiner de nouvelles vies.

Parce que c'est ce que Drago fait : il laisse entrer le mal, où qu'il soit, même dans son âme. Et si Hermione l'ignorait jusque là, elle pressent quelque chose qui lui donne des frissons jusqu'au cuir chevelu. Difficile de dire si son impression est juste ou si c'est sa colère à l'encontre de Malfoy qui la pousse à croire qu'il fait encore le mal. Mais ce qu'il vient de faire à l'instant, elle ne l'oubliera pas, comme tout le reste d'ailleurs. Et même si la main de Luna est encore posée sur Drago, qu'importe que ce soit entre ses doigts ou sur son avant-bras, Hermione fait un pas vers l'avant. Assez pour elle-même bousculer Drago d'une poussée ferme, qui ne se veut pas brutale. Luna devra lâcher Drago, parce que Hermione passe. Ses épaules les heurtent tous les deux : pour qu'elle s'éloigne un maximum du mur, là où elle se sentait coincée. Elle sera l'ennemie de Drago, même si Harry et Ron ne sont plus là, à ses côtés. S'il prépare quelque chose. Elle est sur le point de partir, parce qu'elle est secouée, comme souvent avec lui, mais Luna ouvre la bouche, alors Hermione reste.

Tout ira bien... tente de rassurer Luna d'une voix neutre, calme, qui ne montre aucune trace d'agressivité, aucun empressement : tout l'opposé des deux autres. On doit parfois oublier les erreurs du passé pour avancer. C'est un malentendu.

Hermione observe Luna : sa naïveté est presque envieuse. Elle sourit tristement, secouant négativement la tête pour montrer qu'elle n'est pas d'accord. Hermione ne sait pas quel secret ils cachent, ni comment Luna est parvenu à trouver du bon en Drago, mais c'est hors de ses capacités de compréhension. Le coeur de Hermione est sur le point de faire exploser sa poitrine. Pourtant, ses yeux finissent par se poser de nouveau sur Drago. À quel moment aurait-elle seulement imaginé rester assez longtemps à ses côtés pour tenter de faire la discussion, tenter d'obtenir une réponse pour réellement l'éclairer? Elle le regrette déjà, mais elle sera fixée.

Tu sais quoi. Sois honnête pour une fois dans ta vie.

À nouveau, elle lui fait face, s'étant approchée. Mais cette fois, c'est lui qui est dos au mur. Seulement, elle ne le plaque pas pour l'intimider, elle se contente de plonger ses yeux marrons dans les siens. Même si Luna est là, même si Luna écoute, même si Luna tente d'avoir des mots apaisants pour faire comprendre que personne ne blessera personne.

Pourquoi la tombe? Pour admirer les conséquences de tes actes? Parce que tu as des idées derrière la tête?

En clignant des yeux, Hermione chasse des larmes. Mais comme elle peut désormais correctement respirer : elle pense être calme. Mais elle n'est pas calme. Elle est rarement complétement calme lorsque Drago est à proximité. Pourquoi Luna est-elle prête à prendre la défense de cet être si noirci? Hermione ne l'aurait pas ainsi confronté s'il ne l'avait pas collée au mur. Et très sincèrement, elle l'aurait ignoré s'il ne s'était pas arrêté pour lui parler. Mais comment ne pas trouver suspect la personne qui l'a le plus souvent blessée? S'il souhaite répondre, elle écoutera, même si ça ne l'avance à rien. Et s'il préfère se taire et partir avec Luna, elle le mettra ouvertement en garde : s'il arrive quelque chose à Luna, par sa faute, il regrettera d'être revenu cette année. Mais Hermione versera à coup sûr des larmes lorsqu'elle sera enfin seule.


I'm just a woman in love with another woman
©️crack in time
@Robz
Messages : 452
Date d'inscription : 17/02/2020
Région : France.
Crédits : tumblr.

Univers fétiche : Post-apocalyptique, touche à tout.
Préférence de jeu : Les deux
cat
@Robz
Mer 23 Sep - 14:31
ai1PRV6P_o.gif
Drago Malfoy
Tout le monde connaît ce jeune homme, ses défauts et, ses défauts. Peu connaissent ses qualités. Personne ne connaît l'amour qu'il porte à sa famille. A sa mère. Tout le monde pense le connaître, mais personne ne le fait réellement. Sa famille ne reçoit pas de réprimandes pour tous les méfaits qu'ils ont fait : son père est mort suite à une vengeance de la part d'un tiers. Est-ce qu'il est en colère ? Oui. Mais il est toujours aux prises des mêmes problèmes ; l'amour de sa famille est un poison qui le fait s'éteindre un peu plus chaque jour. Redorer le nom des Malfoys est une tâche impossible qu'il ne souhaite même pas porter sur ses épaules.

DRAGO+HERMIONE l'amour dépassant la haine.  Tumblr_pc8p9rd5vR1x77jc8o1_250

Tom Felton | unknown
L'appréhension est palpable dans son comportement. En étant si prêt d'elle, Drago a senti qu'Hermione a coupé sa respiration. Si une infirme partie de lui a été heureux de cet effet, tout le reste est venu l'englober et bientôt, il n'a ressenti aucun plaisir à ça : pas parce que c'est Granger, mais parce qu'il n'en peut plus de ce genre de comportement chez ceux qui lui font face. Toujours un pour avoir peur, pour se glacer d'effroi à croire qu'il a fait du mal de façon personnelle à chacune des personnes qui hantent ces murs. Elle ose répondre quand il s'adresse à elle, et c'est ce qui lui permet de garder sa stature sans s'échapper du couloir. L'héroïne de guerre retourne les mots du blond contre lui : Même avec toute ta bonne volonté, tu ne pourrais pas. Ses dents se serrent et il les entendre grincer à l'intérieur de sa bouche. Ses paupières qui se ferment retiennent ses larmes, mais dans ses pupilles, peut-elle voir qu'il s'est senti mit au défit de le faire ? Jusqu'à présent, rien n'a fait taire Hermione Granger : à Poudlard, elle avait toujours une bataille dans laquelle se lancer pour faire entendre sa voix et ses opinions. Il se souvient encore de ces mois durant lesquelles elle se battait bec et ongles pour faire valoir des droits aux elfes de maison. Ca l'avait faire rire à gorge déployée à l'époque. Là, il a juste envie de lui arracher la langue pour lui prouver que lui en sera capable. Trop silencieux, si tu veux mon avis. Là, il a émit le même rire qui est sorti plus tôt : elle le fait rire, mais surtout, le désole avec des mots qu'elle ne mesure même pas. Ils ne sont jamais contents. Qu'il soit trop présents et méchants, ou qu'il soit trop invisible et discret. Son comportement n'est jamais le bon, et comme il ne la lâche pas du regard, Hermione ne peut que à quel point il réfute ce qu'elle dit. Dans ses yeux noisette, il voit la même humidité qui se trouve dans les siens. Et ça, ça lui fait du bien : c'est malsain, mais savoir qu'avec ses mots il parvient toujours à la blesser est réussite personnelle. Surtout, ça lui renvoi la pareil. Mais elle touche un point bien plus sensible avec sa dernière phrase : Ton monde ne m'intéresse pas, pourtant, tu cherches à me l'imposer depuis si longtemps. Tu vis dans la peur. Son visage s'affaisse parce qu'il est incapable de cacher à quel point Granger a vu juste. C'est blessant qu'elle mette le doigt sur un point sensible. C'est pire parce que ça vient d'elle : Hermione, qui a elle-même vécue ça à cause de son sang. A cause de Malfoy, mais aussi à cause du Ministère lorsque Voldemort était au pouvoir. C'est pire venant d'elle, parce qu'il est censé être supérieur. Parce qu'il est censé être au dessus de tout ce qu'elle peut bien dire, penser, ou faire.

Si Lune n'était pas intervenu à ce moment précis, nul doute que Drago aurait répliqué d'une voix cinglante. Il lui aurait certainement craché des mots pires que les précédents au visage. Il lui aurait fait peur une dernière fois ; vraiment, avant de partir sans se retourner quoi qu'elle aurait pu dire. Mais la main de Luna l'arrête dans le moindre de ses élans. Il ne repousse pas la blonde, au contraire. Il la laisse décoller sa main masculine du mur, se concentrant longtemps que Hermione avant de détourner ses yeux sur Lovegood. La blonde sourit alors que l'oeil gauche de Drago retient des larmes plus grosses que précédemment. Elle tient toujours son poignet, mais sa main libre arrive sur l'épaule du jeune homme pour lui offrir une caresse qu'elle veut réconfortante. Son épaule roule pour montrer que cela ne sert à rien, mais il ne la repousse toujours pas pour autant.

" - Je ne sais pas à quoi tu joues, mais je ne te laisserai pas ruiner de nouvelles vies."

La voix de la Gryffondor claque dans le couloir, et cette fois, Drago n'est pas le seul à l'entendre. Il reste sous le choc, quelques secondes, après qu'elle ait osé -elle aussi- le bousculer de l'épaule pour passer. Luna n'y fait pas attention, elle doit certainement se dire que ce n'était pas volontaire et comprend tout de même les raisons qui poussent Hermione à réagir si durement envers Malfoy. Lui n'a pas pu s'empêcher de lever les yeux au plafond voûté, et ses pensées ne sont pas aussi compatissantes pour la sang-de-bourbe. Luna est une fille trop bonne pour ce monde.

" - On doit parfois oublier les erreurs du passé pour avancer. C'est un malentendu."
" - C'est la plus grosse connerie que tu ne m'ai jamais dite."

Drago a toujours la rage, mais sa voix n'est pas aussi dure envers Luna qu'envers Hermione. Il fait la part des choses, même si quelqu'un qui ne le connait pas ne se rendrait pas compte de la différence : parce qu'il est toujours trop en colère pour paraître doux et agréable. Drago peut-il simplement l'être ? Il a surtout répondu parce qu'il pensait Granger partie pour de bon. Sauf qu'elle est toujours là. Ses yeux humidifiés sont posés sur son dos quand elle s'arrête de marcher : il la regarde faire demi-tour, toujours dans le même état. Ou est-elle un peu plus en colère à cause des propos de son amie? Luna ne veut faire de mal à personne. Elle veut préserver les gens qu'elle pense bons, parce qu'elle se dit qu'il y a déjà eu trop d'horreur.

Ils voient tous les deux qu'elle n'est pas d'accord avec la blonde. Et Luna, elle se met à sourire. Sa voix douce peine à dire : tu vois, vous êtes d'accord sur quelque chose. Mais elle est vite atténuée, du moins pour Drago, à cause du regard de Granger qu'il voit se reposer sur lui. Immédiatement, il se tourne dans sa direction pour lui faire face. Par ce geste, il lui montre qu'il est prêt à relancer la partie si c'est ce qu'elle désire.

" - Tu sais quoi. Sois honnête pour une fois dans ta vie."
" - Drago n'est pas un menteur, Hermione..."


La blonde souffle ces mots, encore, mais ça n'a aucun impact. Personne ne semble vraiment écouter Loufoca Lovegood, jamais. Mais elle a tord sur toute la ligne : Drago est un menteur pour les quatre-vingt-dix pour cent des gens. Rares sont les personnes à qui il dit la vérité, et ce n'est pas toujours complet. Luna fait partie des rares chanceux à qui Drago dit la vérité. Parce qu'il ne voit pas à quoi ça servirait de lui mentir. Mais il est prit de court pas le comportement de Granger ; elle avance, et c'est lui qui doit reculer pour que son dos touche le mur. Ses paupières se plissent comme s'il cherchait à lui demander ; à quoi est-ce que tu joues, encore?. Drago est incapable de le faire parce qu'il entend, écoute attentivement les mots qui sortent tel des piques venimeux de la bouche de la rouge et or. La preuve qu'il n'y a pas que les serpents pour lancer du venin.

" -  Pourquoi la tombe? Pour admirer les conséquences de tes actes? Parce que tu as des idées derrière la tête?"

Tout ce qu'elle obtient en retour, c'est un silence que ni Luna, ni Drago ne rompent. Si la première regarde le garçon, lui ne parvient pas à détacher ses yeux de deux de Granger. Il reste tant bloqué sur ses propos qu'il ne parvient même pas à chercher à savoir ce qui se cache dans sa tête, ce qu'elle peut ressentir, ce qu'elle veut savoir. En réalité, elle enclenche à nouveaux les voix dans sa tête qui reprennent en boucle comme si elles ne s'étaient pas arrêtées. Il entend sa mère, il entend Potter, il entend Dumbledore, et il entend surtout les mots du Seigneur-des-Ténèbres lui-même. Un frisson parcourt son échine et ça n'a rien à voir avec le vent frais qui entre à l'intérieur par les arches ouvertes. Pourquoi faut-il qu'elle le renvoi si loin, là où ça fait mal? Si Luna n'avait pas été là et que leur position était inversée, nul doute que Drago aurait plaqué sa main sur la bouche de Granger pour la faire taire. Nul doute qu'elle l'aurait fait pleurer sans qu'il ne puisse retenir ses larmes. Son corps aurait été collé au sien pour la première fois ; ça aurait été une manière de se taire lui-même sans pouvoir le contrôler. Tous les moyens auraient été bon pour lui éviter de faire du mal, encore. Même si c'est lui qui est blessé à cet instant.

'' - Tu vas trop loin, Granger... Je n'ai pas à me justifier face à une...'' Mais il n'a pas le temps de finir sa phrase, ou de bouger, que Luna le coupe dans son élan.
'' - Drago !" Elle n'a pas envie d'entendre ces mots dans la bouche de son ami. Et si personne ne l'écoute, elle sait se faire entendre quand il le faut vraiment : sa voix est plus aiguë, à la limite stridente et elle n'hésite pas à crier -à sa manière. " Il n'a aucune idée derrière la tête, il veut juste..."

Mais Luna est coupée dans ses explications : que ce soit de la part de Drago, ou d'Hermione. Peut-être qu'elle veut entendre le blond parler, et lui refuse que la blonde explique à Granger ce qu'il lui a révélé en toute honnêteté. En pleine intimité. Et il n'y a rien de semblable qui le lit à ces deux femmes. L'une est supportable, l'autre est répugnante.

Se dégager du mur a été une affaire compliquée : pas physiquement, mais ce fut un combat mental de s'en détacher pour lui faire face. Parce que ses yeux clairs, qui reflètent pourtant tant de noirceur à cet instant, sont posés sur la sang-de-bourbe sans qu'ils ne puissent s'en décoller. Partir du mur, c'est reprendre vie après la claque intérieur qu'elle lui a mise en revenant sur ses pas pour le confronter une nouvelle fois. Ses doigts tremblent : que se soient sa main enfermée à l'intérieur de sa poche, serrée en un poing qu'il ne parvient pas à détendre, ou celle qui s'en est échappé plus tôt pour la coincer. Granger a raison, il vit dans la peur. Mais ce n'est pas ce sentiment qui le fait réagir ainsi : c'est la colère qu'elle puisse lire en lui comme dans un livre ouvert. Alors il se décolle du mur pour qu'elle recule.

" - T'es-tu seulement demandé, rien qu'une fois, pourquoi ?" Drago n'a jamais été aussi prêt de fondre en larmes devant elle. Mais sur l'instant, il s'en moque. Granger a fait remonter trop de choses pour qu'il puisse en rester là. " Pourquoi moi, j'étais là ? Pas ses raisons à lui, mais les miennes."

Tout le monde sait ce qui a poussé Voldemort à vouloir tuer Dumbledore : que le monde magique, que Poudlard, ne soit plus sous sa protection. Au départ, tout ça n'avait rien à voir avec la baguette de sureau. C'était la suprématie de l'un pour accomplir sa vengeance vieille de plusieurs décennies, sur un homme bon qui a tant tenté de l'arrêter.

" - Parce que je ne l'ai pas fais pour voir tous les sang-de-bourbes comme toi là où ils devraient être. Tu es stupide si tu crois que j'ai agis par plaisir."
" - Elle ne l'est pas. Hermione sait ce que sont les remords." Luna parle en douceur et Drago aurait préféré ne pas l'entendre. Il ne tourne même pas son regard vers elle, il se contente de fixer Granger pour être sur qu'elle n'ajoutera rien qui pourrait le faire perdre pied d'avantage.
" - Mais ça ne compte pas, vrai ? Parce que Drago Malfoy est le mal incarné, n'est-ce pas ?" Il se met à rire, légèrement, nerveusement, parce que son coeur est sur le point d'exploser. " C'est à croire que tu as déjà oublié que j'aurais pu dénoncer Potter au manoir. Ou que je n'ai pas tué ton cher Directeur. T'es comme tous les autres, alors que tu étais là, au premier plan."

Le trio d'or a eu les yeux posés sur lui pendant une année toute entière à Poudlard, et ils se sont vu à maintes reprises pendant ce qui aurait du être la septième dans cette école. Harry a vu les changements physiques chez Drago, c'est ça, et son comportement qui l'ont mené sur la voie de la vérité. Les autres n'ont-ils rien vu ? Car Drago ne se souvient pas avoir été des plus heureux, lors de leur sixième année. Il a commencé à être l'ombre de lui-même à partir de ce moment-là. Tout le monde pense le connaître, mais personne n'est capable de le comprendre. Les choix des uns sont le malheur des autres.

" - Tu aurais souhaité que je le laisse tuer ma mère, Granger ?" S'il est devenu mangemort, s'il s'est lancé dans la mission de tuer Voldemort, ce fut à cause de cette menace sur sa famille. Redorer le blason des Malfoys a toujours été la cause de ses problèmes. Drago n'a jamais été bon, mais il n'avait pas dans l'idée de devenir aussi mauvais que ça. " Tu sais quoi ? Oui, j'ai une idée derrière la tête... terminer cette année en obtenant mon diplôme, et ne plus jamais entendre parler ou voir une seule personne que j'ai pu croiser ici. M'éloigner le plus possible de cette parodie d'école. Si c'est un problème pour ceux de ta race, qu'il en soit ainsi."

Sur ces mots, il se détourne complètement d'elle, et sans poser ses yeux sur Luna, c'est lui qui quitte en premier le couloir. La blonde aura tenté de le retenir en prononçant son prénom à plusieurs reprises, mais cela ne sert à rien. Il ne veut pas non plus des réponses que Granger aurait pu lui prononcé après ça. Les larmes se sont mises à couler, il était encore face à elle. Et s'abaisser à ce niveau n'est pas acceptable pour lui, alors Drago s'est enfui : n'est-ce pas ce qu'il se passe tout le temps au final ? C'est un lâche, loin du courage que le trio d'or a pu prouver à mainte reprise. Il est lâche vis à vis des gens plus forts que lui, il est lâche à propos de ses actes, mais Drago est surtout lâche par rapport à ses sentiments et à ses émotions. Il a mal, et préfère de loin être seul dans sa peine qu'accompagné par des gens qui ne comprennent pas. Qui continuent d'enfoncer le couteau dans la plaie : pourtant, il sait qu'il n'en mérite pas moins. C'est certainement pour ça qu'il déteste tant être revenu. Parce que Drago sait que les autres ont tous les droits de le voir, et de lui parler ainsi. Ce qu'il a fait n'a aucune excuse. Mais il avait ses raisons, et les gens semblent oublier qu'il n'était qu'un enfant. Seize ans, qu'aurait-il du faire d'autres que suivre les ordres pour sauver sa famille ? Nombreux auraient fait la même chose.

" - Je vous ai dis, que Drago n'est pas du mauvais côté..." Luna croit profondément en ce qu'elle dit, lorsqu'elle reste en retrait avec Hermione. " Il n'est pas bien avec ce qu'il s'est passé."

Cette nuit-là, les Mangemorts restant debout auront trouvé la parfaite façon d'entrer à Poudlard sans avoir besoin d'un traître à l'intérieur. Le passage secret sous le Saule Cogneur qui mène tout droit jusqu'à la Cabane Hurlante : il a été emprunté dans le chemin inverse pour que le très petit groupe de fidèles s'infiltrent à l'intérieur pour se diriger directement au lieu où repose le plus grand sorcier de tous les temps. On ne détruira pas complètement sa tombe : les sorciers tenteront une ouverture discrète pour récupérer la baguette de sureau. Alors peut-être qu'on ne remarquera pas sa disparition de suite. En tous les cas, les sorciers noirs ont été assez discrets pour ne pas éveiller le moindre soupçons, ou réveiller la moindre personne ou créature, cette nuit-là. Au matin, personne ne se doute encore, surement, que la tombe de Dumbledore a été braquée une nouvelle fois. Harry regrettera amèrement d'avoir laissé la baguette la plus puissante au monde à la merci des autres : il a pensé que personne n'irait la chercher. Il avait tord : Narcissa a maintenant deux, sur trois, des objets magiques dont elle a besoin pour ramener son époux, et sa soeur au monde. Le problème, c'est qu'elle ramènera par la même occasion le Seigneur des Ténèbres si personne ne l'arrête. Quelqu'un doit le faire.

Au matin, Drago est dans le même état de nerf que la veille. Pourtant, il ne pleure plus. Il l'a fait trop longtemps, dans les toilettes de Mimi Geignarde. Personne ne l'a vu à la petite soirée dans les cachots que les verts et argents avaient organisé. Non, il ne s'y serait pas rendu, de toutes façons. Et lorsqu'il se retrouve à la grande table pour prendre un petit déjeuner qu'il a vraiment du mal à avaler, il est seul. Seul, mais ses yeux ont capté directement la silhouette de Granger lorsqu'elle est entrée à son tour. Il n'aura cessé de la regarder, se mordant l'intérieur de la joue, pendant le repas avant le premier cours. Pourtant, il aura détourné ses yeux à chaque fois qu'elle, ou un de ses amis, se sera retourner dans la direction où il se trouve. Ses remords toujours au bord des lèvres.
Contenu sponsorisé
DRAGO+HERMIONE l'amour dépassant la haine.
Page 1 sur 5
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Sujets similaires
-
» (m) Drago - Hermione ? Trop facile. Et si on tentait un Dragio - Ginny plutôt ? (Terminé)
» (M/F) HP - Et si Ron & Hermione se séparaient ? (Terminée)
» RON AND HERMIONE - after the final chapter.
» Un tue-loup et du charactère (feat. Hermione)
» De la haine à l'amour, il n'y a qu'un pas. [ORPHÉA]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers fantasy :: Harry Potter-
Sauter vers: