Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» Je servirai leur volonté | FoxDream
Welcome back - Page 2 EmptyHier à 22:38 par FoxDream

» Toutes les histoires ont leur histoire - ft. Clionestra
Welcome back - Page 2 EmptyHier à 21:32 par Clionestra

» {+18} Chance ou damnation ?
Welcome back - Page 2 EmptyHier à 21:17 par Jambreaker

» (padmachou) Amitiés et confidences
Welcome back - Page 2 EmptyHier à 16:33 par Maître des Univers

» "Avec un mensonge on va loin, mais sans espoir de retour" - Ft. Charly
Welcome back - Page 2 EmptyHier à 13:17 par Manhattan Redlish

» Un frère éloigné vaut moins qu'un voisin (avec Lexis)
Welcome back - Page 2 EmptyHier à 13:03 par Lexis

» Bad feeling
Welcome back - Page 2 EmptyHier à 9:18 par Lojzo

» hope it gives you hell
Welcome back - Page 2 EmptyHier à 9:07 par Lojzo

» Love, Death + Capitole
Welcome back - Page 2 EmptyDim 23 Juin - 23:37 par Lojzo

-22%
Le deal à ne pas rater :
Acer Nitro QG241YM3BMIIPX – Ecran PC Gaming 23,8″ Full HD
139.99 € 179.99 €
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

Welcome back

Ananas
Messages : 678
Date d'inscription : 31/05/2023
Région : Nord de la France
Crédits : Icone (myself) dessin (unknown)

Univers fétiche : City, fantasy, licence (Mass Effect, Dragon Age, Detroit Become Human, A plague tale, Cyberpunk 2077, FF7), fantastique, SF
Préférence de jeu : Femme
ANANAS RANG  GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t5685-livres-de-personnages https://www.letempsdunrp.com/t5674-mes-petites-idees https://www.letempsdunrp.com/t5674-mes-petites-idees https://www.letempsdunrp.com/t5670-presentation-d-un-ananas-roti-au-beurre
Ananas
Mer 22 Nov - 11:20

Hannah, Hope
Brown

J'ai 26 ans et je vis à Plymouth, même si je n'ai pour l'heure pas de logement, USA. Dans la vie, je suis à la recherche d'un boulot comme femme de ménage et je m'en sors pas, dans le sens ou je n'ai commencé aucune démarche. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal, la personne que j'aime n'étant plus accessible.

Après plusieurs années à Chicago pour tenter de renouer un lien avec son premier amour, Avery, Hannah est de retour dans sa ville natale ayant fait choux blanc. De l'eau à coulé sous les ponts depuis son départ et elle ne sait pas vraiment si les choses vont bien se passer, notamment avec sa famille avec qui elle avait eu de vives tensions. Heureusement, il semble qu'au moins pour une personne, son retour soit une bonne nouvelle, c'est sûr elle a toujours pu compter sur Dorian, quoi qu'il se passe...
Welcome back - Page 2 Ryof
Un effet comme de la nostalgie par exemple, mais pas quelque chose de triste comme lorsqu’elle se remémore ses moments avec Avery, non, lorsqu'il s’agit de Dorie c’est beaucoup plus emprunt de chaleur et de bonheur. Sans doute parce que malgré le temps qui passe, son meilleur ami semble toujours se tenir debout à ses côtés, que ce soit de près ou à plusieurs kilomètres de là. Mine de rien, ça lui donne à réfléchir, peut-être qu’elle a donné trop d’importance à ce premier amour, bien sûr c’est quelque chose de marquant, cependant dans son univers il y a d’autres personnes qui comptent. Sans doute va-t-il être temps d’entamer le difficile parcours du deuil d’une relation qui ne renaîtra jamais de ses cendres tel un phénix, mais aussi de ces années perdues un poursuivre quelqu’un qui l’a sûrement relégué à un souvenir sympathique. Nana esquisse un sourire, pour l’heure elle préfère ne voir que du positif avec la présence de Dorian qui lui a beaucoup manqué, bien plus qu’elle ne l’imagine. Quant à cette histoire de coup de main, la jeune femme pince un peu les lévres.

— Je sais bien Dorie, c’est juste que tu vois…

La rouquine prend quelques instants pour bien formuler sa phrase et lui offrir un début d’excuses.

— C’est normal que je veuille te remercier tu vois, parce que j’ai parfaitement conscience d’être littéralement devenu un fantôme dans ta vie, alors que je suis censé être ta meilleure amie.  Et quand on se retrouve, tu es déjà là, à vouloir me donner un coup de main alors que j’ai été la pire et que je ne mérite pas ta gentillesse.

Tout ça n’a pas été évident à débiter mais au moins c’est fait, du moins en parti et Nana se sent un peu soulagée, c’est donc le coeur un chouia plus léger que la jeune femme monte en voiture en compagnie de Dorian. Elle trouve même le moyen de le mettre en boîte avec un sous-entendu qui doit résonner d’une bien autre façon pour le jeune homme qu’une vanne amicale.

— Moh c’est adorable et je n’ai pas dis que je ne voulais pas de toi, je peux parfaitement te supporter, surtout si j’ai une chambre dans un Bed & Breakfast sympa.

Hannah lui tire la langue, avant que la conversation ne redevienne plus sérieuse sans qu’elle ne soit trop grave non plus. La réponse de Dorian l’a déçue un peu, mais elle n’en montre rien après tout elle ne va pas lui demander de rester à Plymouth pour ses beaux yeux, il a construit sa vie à New-York après tout.

— Je comprends, si tu es bien établie dans la grande pomme, c’est normal que tu ne veuilles pas rester ici, une grande ville offre bien plus d'avantages et puis tu dois avoir des amis là-bas et peut-être même une p’tite chérie.

La demoiselle lui donne un petit coup d’épaule avant de reprendre la parole pour lui répondre.

— Oui, je veux dire je n’ai nul part d’autres ou aller, j’ai mes racines à Plymouth et je n’ai pas le courage de construire quelque chose de nouveau ailleurs, ici, disons que je peux reprendre les choses là où je les avais laissées.

Thalya8
Messages : 284
Date d'inscription : 11/08/2019
Crédits : Profil : Ben Whishaw, dans "Bright Star"

Univers fétiche : Réel - Historique - Mythologie - Dérivés de films/livres...
Préférence de jeu : Les deux
Sabrina
Thalya8
Ven 24 Nov - 18:40

Dorian
Murphy

À 26 ans, il est modéliste pour différents ateliers de couture sur New York. Il y a quelques années, il est devenu freelance, désireux d'être son propre patron, et il s'en sort plutôt bien. Aujourd'hui, il a un travail qui lui plaît, un bel appartement ; seulement, ce qui lui manque, c’est quelqu’un dans sa vie. Mais le destin pourrait bien être de son côté…

Dorian est issu d’une riche famille qui a fait fortune dans le monde des banques. Il a grandi dans une somptueuse villa aux abords de Plymouth, sur deux étages, avec une vue imprenable sur l’océan. Matériellement, il ne manquait de rien. Mais sur le plan émotionnel, c’est une autre histoire. Dans son souvenir, il n’a jamais reçu la moindre marque d’affection de la part de ses parents. Pas une caresse, ni un mot doux, à peine un sourire. La plupart du temps, ils étaient partis en voyage d’affaires. Il a un grand frère de 9 ans son aîné, tout aussi absent. Il passait finalement plus de temps avec sa grand-mère, qui s'occupait de lui quand ses parents étaient partis. Elle était son réconfort. Il avait aussi Hannah, sa meilleure amie qu'il connaît depuis l'âge de 14 ans, qu'il aime en secret puisque le cœur de la jeune femme était jusqu'alors déjà pris.

Plus d'informations dans sa fiche


Welcome back - Page 2 Tumblr_inline_pnuxqqkvwH1uy9est_400

Avatar : Finn Cole
Non, il ne s'attendait vraiment à rien en retour. Pourtant, quand il l'entendait présenter ses excuses, il ressentit une sorte de… soulagement ? Alors au fond, elle ne l'avait pas entièrement oublié ? Il voulait y croire en tout cas. Et puis, ce n'était pas son genre de dire des paroles qu'elle ne pensait pas, pour se donner bonne conscience.

« Tu n'es jamais devenu un fantôme dans ma vie. On a suivi des parcours différents, et c'est normal qu'on ne soit plus aussi collés qu'au lycée. Mais le principal, c'est d'être contents de se revoir même après un long moment, pas vrai ? »

Il la regarda dans les yeux. Avec détermination, sans intimidation. Il lui adressa un sourire réconfortant.

« Alors ne dis plus que tu ne mérites pas ma gentillesse, ok ? »

Il n'aimait pas quand elle se sous-estimait. Et il serait toujours là pour lui rappeler sa valeur. Car de la valeur, bien sûr qu'elle en avait. Surtout à ses yeux.

« Bon on va s'arrêter là, sinon on risque d'y rester toute la soirée, à s'échanger des remerciements et des excuses. »

Alors que tout avait été mis à plat, du moins en partie, ils entrèrent dans la voiture et prirent la route en direction du Bed & Breakfast.

« J'espère bien que tu peux encore me supporter ! Tu verras, celui que j'ai réservé est plutôt sympa, tu ne devrais pas être déçue. »

Si Hanny lui tirait la langue, c'est que leur complicité revenait petit à petit. Ce qui faisait très plaisir à Dorian ! Il lui adressa un clin d'œil frimeur, avant de lui répondre (partiellement) sur ses plans à Plymouth et New York.

Initialement, il n'avait effectivement aucune intention de s'installer définitivement à Plymouth. S'il n'avait pas eu l'héritage de la maison, il n'y aurait probablement plus remis les pieds. Sans sa grand-mère, il n'avait plus aucune attache, donc plus aucune raison de revenir. Mais avec le retour d'Hannah, il songeait à changer tous ses plans. À tout moment, il pouvait décider de s'installer dans sa nouvelle maison pour de bon. Il se disait qu'il n'aurait pas trop de mal à retrouver du travail.

Mais il ne fallait rien précipiter. Et puis, les travaux risquaient de durer un certain temps, donc l'emménagement n'était pas pour bientôt.

« C'est vrai que New York est une ville dynamique où on ne s'ennuie jamais, mais ça fait aussi du bien de goûter au calme parfois, et Plymouth est parfait pour ça. »

S'il avait une "p'tite chérie" ?

Il rit légèrement à son coup d'épaule et à cette petite remarque qui paraissait anodine mais qui, pour Dorian, ne l'était pas tant que ça. Elle essayait peut-être de tâter le terrain, de savoir s'il était "libre" ?

Non, elle cherchait simplement à avoir des nouvelles de lui bien sûr. Il ne fallait pas chercher plus loin. Il ne devait pas se faire de fausses idées.

« Oui j'ai fait pas mal de connaissances là-bas. Mais personne ne pourra remplacer des amis de longue date. »

Il lui renvoya un coup de coude amical. Et par "amis de longue date", il en avait bien sûr une, en particulier, en tête. Inutile de préciser qui.

« Je te comprends, mais c'est déjà courageux d'avoir cet état d'esprit. »

Il savait qu'elle avait eu quelques tensions avec sa famille, avant de partir. Donc son retour aux racines ne devait pas être une mince affaire. Mais ce n'était pas aussi impossible qu'avec sa propre famille. Hannah, contrairement à Dorian, entretenait d'assez bonnes relations avec sa famille, à l'origine. Malgré cet accroc à la fin, tout n'était pas aussi perdu qu'avec les Murphy. Ce n'était certainement pas Dorian qui chercherait à renouer avec ses racines, si on peut dire ça ainsi.
Ananas
Messages : 678
Date d'inscription : 31/05/2023
Région : Nord de la France
Crédits : Icone (myself) dessin (unknown)

Univers fétiche : City, fantasy, licence (Mass Effect, Dragon Age, Detroit Become Human, A plague tale, Cyberpunk 2077, FF7), fantastique, SF
Préférence de jeu : Femme
ANANAS RANG  GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t5685-livres-de-personnages https://www.letempsdunrp.com/t5674-mes-petites-idees https://www.letempsdunrp.com/t5674-mes-petites-idees https://www.letempsdunrp.com/t5670-presentation-d-un-ananas-roti-au-beurre
Ananas
Dim 26 Nov - 19:34

Hannah, Hope
Brown

J'ai 26 ans et je vis à Plymouth, même si je n'ai pour l'heure pas de logement, USA. Dans la vie, je suis à la recherche d'un boulot comme femme de ménage et je m'en sors pas, dans le sens ou je n'ai commencé aucune démarche. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal, la personne que j'aime n'étant plus accessible.

Après plusieurs années à Chicago pour tenter de renouer un lien avec son premier amour, Avery, Hannah est de retour dans sa ville natale ayant fait choux blanc. De l'eau à coulé sous les ponts depuis son départ et elle ne sait pas vraiment si les choses vont bien se passer, notamment avec sa famille avec qui elle avait eu de vives tensions. Heureusement, il semble qu'au moins pour une personne, son retour soit une bonne nouvelle, c'est sûr elle a toujours pu compter sur Dorian, quoi qu'il se passe...
Welcome back - Page 2 Ryof
Dorian a beau dire qu’elle n’est pas devenue un fantôme dans sa vie, le sentiment tend à persister car si en effet ils ont pris des chemins de vies différents, la jeune femme aurait pu au moins être plus présente pour lui au téléphone. Hannah suppose qu’il lui faudra un peu de temps pour se débarrasser de ce sentiment bien désagréable et en étant là pour son meilleur ami, cela devrait aider. La rouquine finit par esquisser un sourire, elle ne veut peut pas lui confier cette impression, elle sait très bien que le jeune homme démentirait ses dires, comme il vient de le faire.

— La question ne se pose même pas, bien sûr que je suis heureuse de te revoir Dorian, en revanche je campe sur mes positions, tu restes beaucoup trop gentil pour ce monde.

Bon ok, elle exagère peut-être un peu, Dorie n’est pas non plus un ange descendu du ciel, il a bien sûr des casseroles derrière lui comme n’importe qui, mais disons qu’avec elle il s’est toujours montré bien plus conciliant qu’avec n’importe qui. Voilà pourquoi aux yeux de Hannah, il est sans doute le garçon le plus gentil qu’elle n’ait jamais rencontré.

— D’accord, d’accord restons-en là avec les remerciements et les excuses, dit-elle en souriant.

Sous-entendu que cela pourrait très bien recommencer, après tout ils ne sont à l’abri de rien. Une fois dans la voiture, Hanny ne peut pas s’empêcher d’asticoter son meilleur ami, elle a toujours aimé le mettre en boîte et il semble que malgré la distance, ça non plus ça n’a pas changé. Loin de s’en offusquer, le jeune homme lui offre un clin d'œil qui charmerait sans doute quelques demoiselles, mais la rousse se contente de lui jeter un coup d'œil amusé.

— Wait and see, on verra bien si le Bed & Breakfast que tu as réservé est si sympa que ça.

Tout en conduisant, Hannah discute avec Dorian de leur retour dans la ville de leur enfance, si pour la première cela semble sûrement définitif, pour le second en revanche rien n’est moins sûr. Ce qui se comprend, il doit avoir maintenant une grosse partie de sa vie dans la grande pomme et revenir à Plymouth revient plus ou moins à tout reprendre à zéro.

— T’es pas un peu jeune pour avoir déjà envie de goûter à la tranquillité d’une petite ville ? C’est un truc de trentenaire ça ! Qu’elle s’exclame en riant, toujours pour le taquiner. A la limite, tu peux toujours y revenir pour les vacances, ce n’est pas trop loin de New-York après tout.

Poursuivant de prendre des nouvelles, Nana finit par lui demander s’il trouvé l’amour, New-York est une ville grouillante de monde, alors ce n’est pas impossible qu’il soit tombé amoureux. Visiblement ce n’est pas le cas, ce qui fait autant sourire la rouquine que ça ne lui colle un petit pincement au coeur, il mérite de trouver l’amour tout de même.

— Oui mais… Je veux dire… L’amitié c’est super et dans certains cas quasi indestructible, mais ce n’est pas avec des amis de longue date qu’on construit quelque chose de plus romantique, de plus intime tu vois.

A moins que… Si ça se trouve son retour à Plymouth est motivé par le fait qu’il voulait retrouver un ancien amour avec qui ça n’a jamais pu se concrétiser ? Il faudra qu’elle creuse la question.

— Courageux ? Disons plutôt que je n’ai pas trop le choix.

Hannah hausse doucement les épaules, il n’y a pas grand-chose à en dire, elle s’est foirée retour à la case départ, ni plus, ni moins. Après avoir roulé dans un silence relativement confortable, le duo arrive finalement aux abords du Bed & Breakfast ou Dorian va séjourner quelques jours et en effet l’endroit semble charmant.

— Ah oui en effet, ça a l’air sympa, j'espère juste que ce n’est pas trop cher et qu'il y a des places. On y va ?

Thalya8
Messages : 284
Date d'inscription : 11/08/2019
Crédits : Profil : Ben Whishaw, dans "Bright Star"

Univers fétiche : Réel - Historique - Mythologie - Dérivés de films/livres...
Préférence de jeu : Les deux
Sabrina
Thalya8
Lun 11 Déc - 16:49

Dorian
Murphy

À 26 ans, il est modéliste pour différents ateliers de couture sur New York. Il y a quelques années, il est devenu freelance, désireux d'être son propre patron, et il s'en sort plutôt bien. Aujourd'hui, il a un travail qui lui plaît, un bel appartement ; seulement, ce qui lui manque, c’est quelqu’un dans sa vie. Mais le destin pourrait bien être de son côté…

Dorian est issu d’une riche famille qui a fait fortune dans le monde des banques. Il a grandi dans une somptueuse villa aux abords de Plymouth, sur deux étages, avec une vue imprenable sur l’océan. Matériellement, il ne manquait de rien. Mais sur le plan émotionnel, c’est une autre histoire. Dans son souvenir, il n’a jamais reçu la moindre marque d’affection de la part de ses parents. Pas une caresse, ni un mot doux, à peine un sourire. La plupart du temps, ils étaient partis en voyage d’affaires. Il a un grand frère de 9 ans son aîné, tout aussi absent. Il passait finalement plus de temps avec sa grand-mère, qui s'occupait de lui quand ses parents étaient partis. Elle était son réconfort. Il avait aussi Hannah, sa meilleure amie qu'il connaît depuis l'âge de 14 ans, qu'il aime en secret puisque le cœur de la jeune femme était jusqu'alors déjà pris.

Plus d'informations dans sa fiche

Welcome back - Page 2 Tumblr_inline_pnuxqqkvwH1uy9est_400

Avatar : Finn Cole
Gentil… Ce n'était sûrement pas ainsi que Dorian se définirait. Certes, il existait des types pires que lui, mais il n'était pas non plus un saint. En réalité, il était assez têtu, provocateur, impatient, un peu fainéant sur les bords ; comme tout le monde, il n'était pas exempt de défauts.

Mais c'est aussi vrai qu'à l'égard de Hannah, Dorian a toujours fait preuve d'une grande loyauté et d'une certaine tendresse - ce qui ne l'empêchait pas néanmoins de souvent la taquiner. Elle pouvait le compter à ses côtés chaque fois qu'elle rencontrait des difficultés. Avec elle, il se montrait plus patient qu'avec n'importe qui d'autre.

En tout cas, il n'allait pas bouder cet éloge de la part de la fille qui comptait le plus à ses yeux.

« Merci pour le compliment, je prends ! » dit-il avec un sourire flatté.

Dorian n'avait pas besoin d'entrer l'itinéraire du Bed & Breakfast, les routes de Plymouth n'avaient plus de secret pour lui. Intérieurement, il espérait que l'endroit convienne à Hannah. Si ce n'était pas le cas, il devait se préparer à recevoir les regards accusateurs et les remontrances de son amie épuisée par la route de deux jours. Mais bon, il en avait connu d'autres ! Ce n'était pas ça qui allait l'intimider.

Quand elle le compara à un trentenaire, il rit à son tour.

« C'est que j'ai dépassé les 25 ans, je commence déjà à me faire vieux, tu vois ! » Puis il ajouta : « Nan plus sérieusement… Ouais c'est ce que je compte sûrement faire, passer quelques fois à Plymouth. Ce n'est pas très loin, environ 1h30 en avion depuis New York, atterrissage à Boston et 50 minutes de route. Ou alors 4h30 direct en voiture. »

Les quelques allers-retours qu'il avait déjà effectués pour les paperasses de l'héritage ont pu lui donner un aperçu du temps, du budget et de l'énergie que cela lui prendrait. Il s'arrangerait pour rester à Plymouth pendant au moins deux-trois jours, quand le télétravail était possible, ce qui valait mieux qu'un aller-retour en une journée.

"Ce n'est pas avec des amis de longue date qu'on construit quelque chose de plus romantique."

Il ressentit un léger pincement au cœur quand il l'entendit. Elle était loin de se douter des sentiments du jeune homme, mais il ne pouvait pas la blâmer. Après tout, il avait lui-même fait en sorte qu'elle n'en sache rien, par le passé. Alors que son cœur se tournait vers un autre, un certain Avery, lui avouer de tels sentiments auraient mis leur amitié en péril. Mais s'il pensait que ces sentiments s'affaibliraient, il n'en était rien, en réalité. Quand il la revit, c'était comme s'il ne l'avait jamais quittée.

« Peut-être, mais pour le moment, ça me suffit », lui répondit-il avec un sourire.

Il comprenait que sa relation avec Avery n'avait pas été fructueuse et que la cicatrice était loin d'être refermée. Il ne voulait pas enfoncer le couteau dans la plaie, alors il demeura silencieux face à sa dernière phrase.

Heureusement, ils n'allaient pas tarder à arriver à destination.

« Il faut tourner à la prochaine à droite, et on est arrivé au Bed & Breakfast », lui dit-il en pointant du doigt un point au loin.

Ils trouvèrent alors un bâtiment au milieu de la verdure, un chemin rougeâtre menant à une porte d'entrée bleue visible de loin.

Le Bed & Breakfast:

« C'est aux alentours de $90 la nuit je crois - malheureusement, je n'ai pas trouvé moins cher ailleurs. Il y a un parking en face, un peu plus loin. »

Une fois la voiture garée, Dorian l'aida à décharger, du moins, les sacs qui se trouvaient sur les sièges arrières de la voiture. Effectivement, avec une telle quantité d'affaires, Hannah aurait dû faire de nombreux allers-retours si elle avait été seule !

« Je te propose de prendre seulement les sacs à l'avant pour le moment, et on reviendra après pour les bagages dans le coffre, ça te va ? »

Encombrés d'au moins deux sacs de chaque côté, ils se dirigèrent vers le bâtiment. L'intérieur était assez cosy. Dans l'angle, au fond, on apercevait quelques canapés, des tables en bois, un petit bar avec des boissons… Et sur le côté, un comptoir, derrière lequel une jeune femme les accueillit.

« Bonjour, puis-je vous aider ?, demanda-t-elle avec un large sourire.
– Bonjour, est-ce qu'il vous resterait une chambre libre pour ce soir s'il vous plaît ?
– Bien sûr, je regarde ça tout de suite. Pour deux personnes ?
– Non, pour une seule, s'il vous plaît… »

La réceptionniste entra les données dans son ordinateur, avant de leur jeter un regard désolé qui ne présageait rien de bon.

« Oh, je suis désolée Monsieur, il n'y a malheureusement plus aucune chambre disponible pour ce soir…
– Ah… »

Le voilà bien embêté. Il avait vendu un bon plan à Hannah, mais voilà qu'il tombait déjà à l'eau. Il n'allait plus être crédible ! Il se gratta la tête et se tourna vers son amie.

« Vraiment désolé, on dirait que j'ai mal calculé mon coup… »

Il était en train de réfléchir à une solution quand la réceptionniste reprit : « Mais n'aviez-vous pas déjà réservé une chambre ? Je crois vous avoir déjà vu tout à l'heure…
– Si, à mon nom, mais mon amie voulait également en prendre une. Elle vient d'arriver après deux jours de route… »

Les affaires à leurs pieds confirmaient le long voyage.

Dorian demanda à la réceptionniste : « Vous pensez que d'autres Bed & Breakfast dans le coin auraient une chambre libre pour ce soir ?
– Je ne saurais pas trop vous dire, mais à cette heure de l'après-midi, cela me semble peu probable… Enfin, peut-être qu'avec un peu de chance, vous finirez par en trouver une. »

Dorian soupira. Que se passe-t-il à Plymouth pour que toutes les auberges soient complètes ?! Sinon, il devait bien y avoir quelques hôtels qui disposaient de chambres, mais pour le jour même, elles devaient être hors de prix. Si seulement la maison de sa grand-mère était habitable…

Il regarda Hannah, embarrassé. « Que faisons-nous, du coup ? »

Ananas
Messages : 678
Date d'inscription : 31/05/2023
Région : Nord de la France
Crédits : Icone (myself) dessin (unknown)

Univers fétiche : City, fantasy, licence (Mass Effect, Dragon Age, Detroit Become Human, A plague tale, Cyberpunk 2077, FF7), fantastique, SF
Préférence de jeu : Femme
ANANAS RANG  GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t5685-livres-de-personnages https://www.letempsdunrp.com/t5674-mes-petites-idees https://www.letempsdunrp.com/t5674-mes-petites-idees https://www.letempsdunrp.com/t5670-presentation-d-un-ananas-roti-au-beurre
Ananas
Jeu 14 Déc - 11:34

Hannah, Hope
Brown

J'ai 26 ans et je vis à Plymouth, même si je n'ai pour l'heure pas de logement, USA. Dans la vie, je suis à la recherche d'un boulot comme femme de ménage et je m'en sors pas, dans le sens ou je n'ai commencé aucune démarche. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal, la personne que j'aime n'étant plus accessible.

Après plusieurs années à Chicago pour tenter de renouer un lien avec son premier amour, Avery, Hannah est de retour dans sa ville natale ayant fait choux blanc. De l'eau à coulé sous les ponts depuis son départ et elle ne sait pas vraiment si les choses vont bien se passer, notamment avec sa famille avec qui elle avait eu de vives tensions. Heureusement, il semble qu'au moins pour une personne, son retour soit une bonne nouvelle, c'est sûr elle a toujours pu compter sur Dorian, quoi qu'il se passe...
Welcome back - Page 2 Ryof
Peut-être bien que la vision qu’elle a de Dorian est complètement biaisée par leur amitié qui dure depuis maintenant douze ans et qu’elle a tendance à sans doute fermer plus facilement les yeux sur ses défauts de ce fait. Après tout, quel humain n’en a pas ? Néanmoins et de son point de vue et à son égard, oui son meilleur ami reste le garçon le plus gentil qu’elle connaisse, parce qu’il faut être sacrément sympathique pour accepter en souriant qu’elle revienne dans sa vie comme un cheveu sur la soupe. Certes, ils n’avaient pas coupé les ponts, cependant au fil des années elle donnait tellement de moins de nouvelle qu’il aurait été légitime que le jeune homme lui fasse une scène, ou au moins qu’il lui tienne rigueur de ses silences de parfois plusieurs mois. Il faut croire que la rouquine a de la chance d’avoir un meilleur ami comme lui, avec son retour, la jeune femme en prends de plus en conscience, désormais il est hors de question de jouer à la morte pendant des semaines et des semaines. Ils continuent d’échanger dans la bonne humeur et les propos de Dorie sur son envie de plus en plus présente de calme fait sourire Hannah, et forcément elle le taquine un peu.

— Waouh, je vois que tu es déjà rôdé sur les divers possibilités de trajets qui s’offrent à toi, c’est vrai que l’avion semble le plus rapide, mais bonjour la pollution, répond la demoiselle en grimaçant. D’un autre côté, si tu dois te farcir presque cinq heures de routes, il faut aussi que ça en vaille le coup en restant pas mal de temps dans le coin.

L’idéal serait qu’il s’installe à Plymouth pour éviter les désagréments financiers et la fatigue liés à ce genre de trajets là, ou alors qu’il reste sur New-York et que ce soit elle qui vienne le voir. Ce qui n’est pas infaisable, mais d’abord elle doit trouver un travail, un logement et mettre de côté, ce n’est donc pas demain la veille qu’elle pourra venir voir Dorian dans la grande pomme. La discussion la mène à lui demander, grosse modo ou le jeune homme en est de ses amours, ce qui ne semble pas franchement l’intéressé pour le moment, privilégiant l’amitié qu’une relation intime.

— Je comprends, mais je suis sûr que le moment venu tu rencontreras quelqu’un de chouette et qui te rendra heureux.  

C’est tout ce que Nana lui souhaite en tout cas. Suivant scrupuleusement les indications du blondinet, le duo arrive finalement devant une grande maison à l’aspect chaleureux et bien entretenu, ce qui semble de bon augure. Cependant, Hannah ne s’attendait pas à ce que ce soit aussi coûteux, $90 la nuit, ça risque de pas mal entamer ses économies, elle va donc devoir mettre les bouchées doubles pour trouver un boulot, peut-être même deux si ça ne paie pas assez. Quelque peu dépitée par cette nouvelle pas franchement bonne pour elle, la jolie rousse hoche simplement la tête avant de se garer.

— Oh finalement, ce qu’il y a dans le coffre peut y rester, les sacs à l’avant feront très bien l’affaire pour le moment. Merci Dorian.

Comme il semble qu’elle ne va pas pour s’éterniser dans ce Bed & Breakfast trop longtemps sous peine de finir sur la paille, débarquer toutes ses affaires ne sert à rien pour le moment. Suivant Dorie à l’intérieur, Hannah y découvre une ambiance et une décoration aussi cosy que chaleureuse, de quoi se sentir tout de suite à l’aise et passer un bon moment dans le coin. Se présentant à l’accueil avec son meilleur ami, la rouquine lui laisse faire la conversation, ce qui l’arrange un peu, causer avec Dorian ça va, causer avec d’autres personnes après un aussi long voyage, elle n’en a pas vraiment la foi. Hélas pour la jeune femme, au fur et à mesure de la discussion et surtout de la vérification minutieuse de la réceptionniste, elle perd un peu plus de son sourire. Visiblement pas de chambre pour elle dans cet établissement et d’après les dires de la demoiselle de l'accueil, peu de chance qu’elle trouve autre chose ailleurs.

— Vous savez pourquoi il y a si peu de place, je sais que Plymouth est assez touristique en été mais là en plein mois de décembre, ça m’étonne un peu ?
— La ville a créé il a deux ou trois ans de cela le festival des lumières, pour faire un peu le plein de touristes dans cette période assez creuse pour le tourisme, explique la réceptionniste. Ce qui a bien fonctionné et comme le festival en question à lieu demain soir, cela explique qu’il n’y ait plus beaucoup de place.

Hannah hoche doucement la tête, tant mieux pour Plymouth, tant pis pour elle visiblement… Enfin, il lui faut un toit au-dessus de la tête, dormir dans sa voiture par des températures aussi glaciales, merci mais non merci. Ses yeux se posent alors sur la frimousse de Dorie et une idée lui semblant lumineuse lui vient à l’esprit.

— On peut toujours dormir dans la même chambre, je te passerais la moitié de la somme bien sûr, ça m’évitera de courir dans toute la ville pour trouver une chambre de libre… Enfin, si tu veux bien évidement ?

Pas de problème pour Hanny, Dorian et son meilleur ami et dormir dans le même lit que lui n’a strictement rien d'ambiguë, elle est loin de se douter que les choses sont aussi simples pour lui.

Contenu sponsorisé
Welcome back
Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» if you could, would you take it back?
» Help me ! He's Back
» There and back again (La Volpe)
» if i come back, would you meet me again ?
» Welcome back home

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: