Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» Deux duchés et une duchesse (avec Rein)
Welcome back EmptyAujourd'hui à 18:27 par Clionestra

» De l'amour à la haine, il n'y a qu'un pas (avec Rein)
Welcome back EmptyAujourd'hui à 18:19 par Rein

» Une Famille de Loups et de Rats
Welcome back EmptyAujourd'hui à 13:03 par Snardat

» « Connais ton adversaire, connais-toi, et tu ne mettras pas ta victoire en danger. »
Welcome back EmptyAujourd'hui à 11:47 par Stormy Dream

» "Avec un mensonge on va loin, mais sans espoir de retour" - Ft. Charly
Welcome back EmptyAujourd'hui à 11:17 par Manhattan Redlish

» La Cour des Miracles (ft. Apothesis)
Welcome back EmptyAujourd'hui à 0:40 par Raton

» Pause plus ou moins longue - Nemo
Welcome back EmptyHier à 17:24 par Clionestra

» Le ciel est un océan suspendu (Val & Dreamcatcher)
Welcome back EmptyHier à 1:58 par Val

» Vermines & Rage
Welcome back EmptyHier à 0:17 par Snardat


LE TEMPS D'UN RP

Welcome back

Thalya8
Messages : 284
Date d'inscription : 11/08/2019
Crédits : Profil : Ben Whishaw, dans "Bright Star"

Univers fétiche : Réel - Historique - Mythologie - Dérivés de films/livres...
Préférence de jeu : Les deux
Sabrina
Thalya8
Ven 10 Nov - 10:56
Le contexte du RP
Mise en situation

La situation

Welcome back Downtown-plymouth-oct-2022

Plymouth, Massachusetts, USA

Après des années à Chicago à rechercher son premier amour pour tenter de recoller les morceaux avec lui, Hannah est de retour bredouille dans sa ville natale. L'homme qu'elle recherchait semble avoir une vie bien construite avec un boulot stable, une compagne, et même un enfant. Impossible pour elle de s’immiscer dans la petite famille.

Heureusement, à son retour à Plymouth, la jeune femme a la chance de croiser son meilleur ami. Un pur hasard, au détour d'une rue, alors qu'ils avaient perdu contact.

Il est donc plus que temps pour elle de tenter de tourner la page et d’avancer, mais plus facile à dire qu’à faire bien évidemment. Cependant, la chance sera peut-être avec elle cette fois.

Contexte provenant de cette recherche
Thalya8
Messages : 284
Date d'inscription : 11/08/2019
Crédits : Profil : Ben Whishaw, dans "Bright Star"

Univers fétiche : Réel - Historique - Mythologie - Dérivés de films/livres...
Préférence de jeu : Les deux
Sabrina
Thalya8
Ven 10 Nov - 20:46

Dorian
Murphy

À 26 ans, il est modéliste pour différents ateliers de couture sur New York. Il y a quelques années, il est devenu freelance, désireux d'être son propre patron, et il s'en sort plutôt bien. Aujourd'hui, il a un travail qui lui plaît, un bel appartement ; seulement, ce qui lui manque, c’est quelqu’un dans sa vie. Mais le destin pourrait bien être de son côté…

Dorian est issu d’une riche famille qui a fait fortune dans le monde des banques. Il a grandi dans une somptueuse villa aux abords de Plymouth, sur deux étages, avec une vue imprenable sur l’océan. Matériellement, il ne manquait de rien. Mais sur le plan émotionnel, c’est une autre histoire. Dans son souvenir, il n’a jamais reçu la moindre marque d’affection de la part de ses parents. Pas une caresse, ni un mot doux, à peine un sourire. La plupart du temps, ils étaient partis en voyage d’affaires. Il a un grand frère de 9 ans son aîné, tout aussi absent. Il passait finalement plus de temps avec sa grand-mère, qui s'occupait de lui quand ses parents étaient partis. Elle était son réconfort. Il avait aussi Hannah, sa meilleure amie qu'il connaît depuis l'âge de 14 ans, qu'il aime en secret puisque le cœur de la jeune femme était jusqu'alors déjà pris.

Plus d'informations dans sa fiche


Welcome back Tumblr_inline_pnuxqqkvwH1uy9est_400

Avatar : Finn Cole
La nouvelle a eu l'effet d'un tremblement de terre.

89 ans, ce n'est pas tout jeune. Certes. Mais la dernière fois qu'il a vu sa grand-mère, elle était en pleine forme, comme à son habitude. Il l'avait trouvée fatiguée, mais c'était bien normal à son âge, non ? Il était loin d'imaginer que ce serait la dernière fois qu'il la verrait.

Dans l'avion en direction de Plymouth, ses pensées étaient en roue libre. Il se surprenait à songer au temps passé, aux bons petits plats qu'elle lui préparait, aux spectacles et aux films qu'ils allaient voir ensemble, aux longues promenades le long de la plage… Ces souvenirs s'imposaient à son esprit, et il en avait des vertiges - l'avion n'aidait pas.

Il arriva deux heures plus tard à Plymouth, sa ville natale. Les longs processus de succession arrivaient enfin à leur terme. À cette occasion, il avait revu ses parents et son grand frère, qu'il n'avait pas vus depuis plusieurs années. "Ceux-là savent réapparaître quand ça les arrange", pensait-il. Mais, malheureusement pour eux, le testament indiquait clairement que la plupart de ses biens, dont sa maison principale, revenaient à Dorian. En comparaison, ils n'ont reçu qu’une petite partie.

C'était peut-être mal, mais il savourait cette victoire. "Vous ne pensiez tout de même vous en tirer ainsi, hein !", se disait-il. Cette famille qui ne lui a rien donné d'autre que de l'argent et de l'indifférence. Ils n'ont que ce qu'ils méritent.

***

Il gara la voiture devant la maison qu'il a héritée. Il fut surpris de la découvrir dans un état si déplorable. L’herbe était bien haute, certaines tuiles du toit s’étaient décrochées, les murs étaient craquelés. À l’intérieur, ce n’était guère mieux. Les papiers peints avaient pris l’humidité, la poussière s'était logée partout où elle le pouvait, certains meubles n’étaient plus dans un très bon état. Depuis que sa grand-mère a été placée en maison de retraite (de luxe, précisons-le), cette maison a été laissée à l’abandon et la nature y retrouvait peu à peu ses droits.

Il faudrait bien plusieurs mois pour la remettre à neuf. Et ce n’était pas de légers travaux. C’était un investissement, mais ça valait le coup. Quand il sera lassé de l’effervescence new-yorkaise, il viendrait dans cette grande maison, refaite selon ses goûts, pour y trouver le calme et l’air marin.

Fort heureusement, la maison n’avait été endommagée que par le temps, non par des humains. Une maison abandonnée est souvent la proie de voleurs, mais celle-là n’avait pas été repérée. En périphérie de la ville, elle n’était pas située dans un endroit très fréquenté. Peu de personnes pouvaient se douter qu’au bout de ce petit chemin escarpé se trouvait une grande maison.

***

Il déambulait dans les rues, sans réel but. Il s’arrêtait parfois devant une vitrine de décorations d’intérieur, se demandant ce qu’il pourrait acheter pour sa future maison. Il aimait l’originalité. Tout ce qu’il n’avait jamais vu, il le prenait. Il aimait l’idée d’avoir une pièce unique, que personne d’autre au monde ne possédait. Certainement son côté artistique qui ressortait.

Il rejoignit la rue principale de Plymouth. Un garçon avec sa mère, qui lui achetait une gaufre. Un groupe d’adolescents assis sur un banc, qui faisaient sûrement l’école buissonnière. Dorian se remémora les bons temps au lycée, quand il était à la place de ces adolescents. Les nombreuses fois où il avait séché les cours pour aller au cinéma ou juste flâner dans ces rues, avec…

Hannah ?!

Il s’arrêta soudain, pris de fulgurance. Il cligna des yeux, levant un sourcil. Son esprit lui jouait-il des tours ? Il s’avança légèrement. Cette silhouette, au loin, lui était particulièrement familière. Il la voyait de profil, mais il était certain de ne pas pouvoir se tromper. Il la reconnaîtrait entre mille. Néanmoins, le hasard serait trop fou pour qu’ils se retrouvent au même endroit, au même moment, alors même qu’il était en train de penser à elle. C’était plus qu’improbable.

Improbable, mais pas impossible. Alors il s’avança vers la jeune femme et tenta sa chance.

« Hannah ? », demanda-t-il.

Ananas
Messages : 660
Date d'inscription : 31/05/2023
Région : Nord de la France
Crédits : Icone (myself) dessin (unknown)

Univers fétiche : City, fantasy, licence (Mass Effect, Dragon Age, Detroit Become Human, A plague tale, Cyberpunk 2077, FF7), fantastique, SF
Préférence de jeu : Femme
ANANAS RANG  GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t5685-livres-de-personnages https://www.letempsdunrp.com/t5674-mes-petites-idees https://www.letempsdunrp.com/t5674-mes-petites-idees https://www.letempsdunrp.com/t5670-presentation-d-un-ananas-roti-au-beurre
Ananas
Dim 12 Nov - 12:13

Hannah, Hope
Brown

J'ai 26 ans et je vis à Plymouth, même si je n'ai pour l'heure pas de logement, USA. Dans la vie, je suis à la recherche d'un boulot comme femme de ménage et je m'en sors pas, dans le sens ou je n'ai commencé aucune démarche. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal, la personne que j'aime n'étant plus accessible.

UC.
Welcome back Ryof
Voilà, le grand moment du départ était enfin venu et mine de rien, c’est le cœur un peu lourd que Hannah quitté Chicago pour retourner dans sa ville natale. Après tout, à quoi bon rester si la seule chose qu’elle voulait lui était maintenant inaccessible, alors certes la jeune femme avait eu des bons moments dans cette ville et elle c’était fait quelques amis, mais rien d’assez fort pour lui donner envie de rester. Et puis… Resté c’était aussi le risque de le croiser lui en compagnie de sa petite famille et Chicago a beau être une grande ville, la rousse a toujours le chic pour croiser les personnes qu’elle redoute de voir. Il était donc plus que temps qu’elle quitte le navire pour revenir à la case départ et si elle espère que tout se passera bien cette fois-ci, elle appréhende beaucoup de revoir sa famille et ses anciens amis. Après tout, elle est un peu  partie comme une voleuse quelque temps après le déménagement de son premier amour pour Chicago, bien qu’elle n’ait pas vraiment de remords vis-à-vis de sa famille après le coup qu’ils lui ont fait.  Advienne que pourra !

C’est donc parti pour vingt-cinq heures de route dans une voiture bien chargée de vêtements et autres affaires personnelles. Tous ses meubles Hannah a préféré les vendre se disant qu’elle pourrait en acheter d’occasion à Plymouth et surtout, parce que déménager tout ça risqué de lui coûter les yeux de la tête. De cette vente, la rouquine en avait donc tiré une somme tout à fait acceptable et qui lui permettrait de voir venir le temps pour elle de trouver du travail, à savoir femme de ménage puisqu’elle en avait maintenant une bonne expérience. Clairement pas le métier de ses rêves, mais il fallait bien qu’elle se nourrisse et paie et ses factures. Pour ça aussi, advienne que pourra. Sa principale mission étant d'abord de survivre à la longue route qui l’attend et c’est étrange de faire le chemin en sens inverse. Alors qu’elle avale les kilomètres, la jeune femme se revoit du haut de ses dix-neuf ans dans un bus l’emmenant vers Chicago, le cœur gonflé de retrouver Avery et qu’ils reprennent les choses là ou ils les avaient laissés. Bien mal lui en aura pris.

Hannah met pas moins de deux jours pour enfin arriver à bon port, s’arrêtant dans un motel pas trop cher, mais trop miteux le temps de dormir et de reprendre la route dès le lendemain. Et même si être de retour à Plymouth cause une étrange sensation à son palpitant, elle est heureuse de ne pas être obligée de retourner derrière le volant. Voilà donc le programme, d'abord elle va aller faire un tour près de la mer, parce même s’il y avait la mer à Chicago le cadre n’était pas comparable à celui de Plymouth et ensuite, la rouquine ira s’enregistrer au bed and breakfast du coin pour quelques nuits, le temps de voir venir. Le reste viendra en temps et en heure. Alors qu’elle se décolle de sa voiture pour se mettre en marche, qu’elle n’est pas surprise d’entendre son prénom d’une voix qui lui est difficilement oubliable. Pour autant, elle est quand même surprise en découvrant son meilleur ami… Ex meilleur ami, elle ne sait pas trop, plantée devant elle aussi et son visage marqué par l’étonnement.

— Hey Dorie, ça faisait un moment, répond la jeune femme sans trop d’assurance. Mais oui, c’est bien moi en chair et en os…

Si sa ville natale ne semble pas avoir beaucoup changé, Dorian en revanche à pas mal bougé, il a quitté son visage de gamin pour celui plus affirmé d’un jeune homme et même s’il reste plutôt petit, il a aussi pris en carrure. Dorian 2.0 quoi. La jolie rousse esquisse un sourire plus franc.

— Je ne pensais pas te voir… Je veux dire, je pensais que tu aurais fini par prendre la tangente toi aussi.

Quand elle avait rejoint Chicago et qu’elle avait encore quelques contacts de sa ville natale, elle avait appris que beaucoup étaient partis, ne voulant pas finir leur vie dans un coin comme Plymouth. C’est vrai qu’on est loin des grandes villes américaines ou ça va à cent à l’heure, mais ce n’est pas non plus le bagne.

— Comment tu vas depuis le temps, quoi de neuf dans ta vie ?
Thalya8
Messages : 284
Date d'inscription : 11/08/2019
Crédits : Profil : Ben Whishaw, dans "Bright Star"

Univers fétiche : Réel - Historique - Mythologie - Dérivés de films/livres...
Préférence de jeu : Les deux
Sabrina
Thalya8
Dim 12 Nov - 17:54

Dorian
Murphy

À 26 ans, il est modéliste pour différents ateliers de couture sur New York. Il y a quelques années, il est devenu freelance, désireux d'être son propre patron, et il s'en sort plutôt bien. Aujourd'hui, il a un travail qui lui plaît, un bel appartement ; seulement, ce qui lui manque, c’est quelqu’un dans sa vie. Mais le destin pourrait bien être de son côté…

Dorian est issu d’une riche famille qui a fait fortune dans le monde des banques. Il a grandi dans une somptueuse villa aux abords de Plymouth, sur deux étages, avec une vue imprenable sur l’océan. Matériellement, il ne manquait de rien. Mais sur le plan émotionnel, c’est une autre histoire. Dans son souvenir, il n’a jamais reçu la moindre marque d’affection de la part de ses parents. Pas une caresse, ni un mot doux, à peine un sourire. La plupart du temps, ils étaient partis en voyage d’affaires. Il a un grand frère de 9 ans son aîné, tout aussi absent. Il passait finalement plus de temps avec sa grand-mère, qui s'occupait de lui quand ses parents étaient partis. Elle était son réconfort. Il avait aussi Hannah, sa meilleure amie qu'il connaît depuis l'âge de 14 ans, qu'il aime en secret puisque le cœur de la jeune femme était jusqu'alors déjà pris.

Plus d'informations dans sa fiche


Welcome back Tumblr_inline_pnuxqqkvwH1uy9est_400

Avatar : Finn Cole
L’entendre prononcer son surnom lui fit un petit effet. Personne d’autre ne l’appelait comme ça. Hannah étant une fan inconditionnée de Disney, ils faisaient souvent la référence à Dory, le poisson chirurgien bleu dans Le Monde de Nemo toujours joyeux et sociable, qui perd la mémoire. Contrairement à ce personnage, Dorian, lui, n'oublie pas.

Il en était sûr. Il n'aurait jamais pu se tromper. Hannah avait le même sourire, la même lueur dans les yeux, bien qu’il percevait dans son regard comme un brouillard. Sa voix n’était pas non plus très assurée, comme elle l’était à l’époque. “Elle doit être fatiguée par le voyage”, se disait-il en voyant la voiture derrière elle.

Il laissa échapper un rire à la fois ravi et étonné. « Ça alors, ça pour une surprise ! »

Un flot de questions inonda son esprit. Qu’est-ce qui t’amène ici ? Tu vis toujours à Chicago ? Qu’est-ce que tu fais maintenant ? Il ne savait pas par où commencer.

Il se rendit compte à quel point le temps est passé à une vitesse phénoménale. Ces dernières semaines, ils se donnaient de moins en moins souvent de leurs nouvelles. Bien sûr, ils s’appelaient pour les grandes occasions comme les anniversaires, Noël ou le Nouvel An. Ils s’envoyaient des photos, se souhaitaient le meilleur pour l'année à venir, sans se recontacter ensuite pendant parfois plusieurs mois.

Au lycée, ils passaient la plupart de leur temps ensemble, et dès qu’ils ne se voyaient plus, ils continuaient d’échanger par sms ou sur les réseaux sociaux. Ils s’envoyaient des photos et vidéos drôles, parlaient un langage qu’eux seuls pouvaient comprendre. Un humour bien à eux.

Dorian regrettait cette distance qui semblait s’être dessinée entre eux. Mais il a toujours espéré que cette complicité ne se soit pas érodée avec le temps. Même s’ils se voyaient et se parlaient moins, il espérait que, quand ils se reverraient, leur relation d’antan renaîtrait.

Et si le moment était venu ?

« À vrai dire, moi non plus, vu que tu étais à Chicago. Mais ça me fait vraiment plaisir de te revoir ! »

Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas été aussi ravi. Après des mois de procédures compliquées, cette rencontre impromptue était un rayon de soleil. Surtout s'il s'agissait d'Hannah.

C’était souvent Dorian qui envoyait le fameux “Hello ! Comment tu vas ?” pour prendre des nouvelles de sa meilleure amie. Il souhaitait maintenir le lien, ne pas perdre cette amitié si précieuse qu’ils avaient construite ensemble. Il savait que son cœur était pris. Qu’elle était partie à Chicago justement pour cette raison. Qu’elle devait avoir d’autres priorités que son vieil ami du lycée.

Malgré tout, il espérait. Il a toujours espéré que leur relation ne prenne pas trop la poussière dans un vieux placard. Bien sûr, leur vie était différente. Chacun réajustait ses priorités selon les circonstances. Mais pour Dorian, au fond de lui, Hannah était toujours une priorité.

« Oui ça fait longtemps… Écoute, ça va plutôt bien, mais si on allait se raconter tout ça autour d’un verre ou d’un café ? Ce serait plus sympa que dans la rue, non ? Je t’invite. »

Ananas
Messages : 660
Date d'inscription : 31/05/2023
Région : Nord de la France
Crédits : Icone (myself) dessin (unknown)

Univers fétiche : City, fantasy, licence (Mass Effect, Dragon Age, Detroit Become Human, A plague tale, Cyberpunk 2077, FF7), fantastique, SF
Préférence de jeu : Femme
ANANAS RANG  GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t5685-livres-de-personnages https://www.letempsdunrp.com/t5674-mes-petites-idees https://www.letempsdunrp.com/t5674-mes-petites-idees https://www.letempsdunrp.com/t5670-presentation-d-un-ananas-roti-au-beurre
Ananas
Lun 13 Nov - 12:34

Hannah, Hope
Brown

J'ai 26 ans et je vis à Plymouth, même si je n'ai pour l'heure pas de logement, USA. Dans la vie, je suis à la recherche d'un boulot comme femme de ménage et je m'en sors pas, dans le sens ou je n'ai commencé aucune démarche. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal, la personne que j'aime n'étant plus accessible.

Après plusieurs années à Chicago pour tenter de renouer un lien avec son premier amour, Avery, Hannah est de retour dans sa ville natale ayant fait choux blanc. De l'eau à coulé sous les ponts depuis son départ et elle ne sait pas vraiment si les choses vont bien se passer, notamment avec sa famille avec qui elle avait eu de vives tensions. Heureusement, il semble qu'au moins pour une personne, son retour soit une bonne nouvelle, c'est sûr elle a toujours pu compter sur Dorian, quoi qu'il se passe...
Welcome back Ryof
Vraiment, à aucun moment elle n’aurait pensé croiser Dorian, tout simplement parce qu’elle s'était imaginé qu’il ne vivait plus à Plymouth depuis un moment, n’était-il pas censé être à New-York ? Il est vrai que leurs échanges par message ou de vive voix par téléphone n’était plus aussi profond qu’avant et ça c’était uniquement de la faute de la rousse. La jeune femme avait toujours eu conscience de l’avoir pratiquement mis de côté au détriment de sa quête pour retrouver Avery et le réconquérir, mais ce n’était pas parc qu’elle en avait eu conscience qu’elle avait fait en sorte de changer ça. Non, Hannah avait plutôt laissé la situation s’enliser et maintenant qu’elle se retrouve face au jeune homme, elle se sent totalement merdeuse. Il conviendra qu’elle lui présente ses excuses, mais pas maintenant avec la fatigue de la route, elle n’a pas le courage de s’engager dans ce genre de discussion.

— J’espère que c’est une bonne surprise au moins ?

Petite question pas si anodine, une façon comme une autre de prendre la température du côté de Dorie. D’ailleurs le petit surnom dont elle l’a toujours affublé et faisant référence au poisson chirurgien bleu de Nemo ne semble pas l’avoir dérangé, peut-être que tout n’est pas perdu entre eux malgré la fracture des années passées. Oui, ils étaient loin de leurs années de lycée ou ils étaient constamment fourrés ensemble, c’est l’arrivée de Avery dans la vie de Hannah qui avait bousculé les habitudes d’avec son meilleur ami. La jolie rousse n’a pas vraiment encore le recul nécessaire, mais elle se demande parfois si la rencontre avec son premier amour lui a été une bonne chose.

— Je me disais bien que toi non plus tu n’étais pas resté…

Du coup, elle se demande bien ce qu’il fait ici ? Une visite chez ses parents l'étonnerait beaucoup, elle sait à quel point les Murphy ont étaient horribles avec leur fils cadet. Peut-être une visite à sa grand-mère alors, seule personne de sa famille lui ayant porté de l'intérêt et de l’amour.

— Ça me fait aussi plaisir de te revoir, c’est chouette que le premier visage soit amical.  

Hannah enchaîne avec les questions qu’on pose habituellement quand on revoit quelqu’un que l’on a pas croisé depuis un moment, “comment ça va ?” et “quoi de neuf dans ta vie ?”. Beaucoup de choses surement, de l’eau a coulé sous les ponts depuis son départ de Plymouth. Finalement, si Dorian semble aller bien, le jeune homme lui propose qu’ils aillent boire un verre pour discuter de tout ça tranquillement.

— Hum, je veux bien, mais je dois d’abord aller m’enregistrer au bed and breakfast du coin, j’ai nul part où dormir et je dois vider ma voiture au cas ou.

D’un signe de la main, elle montre le tas de bagages et de sacs qui encombrent les sièges arrière et encore, c’est pire dans son coffre.

— Mais on peut se rejoindre au Water Street Café dans une grosse demi heure si tu veux ?

Un café typique du coin ou ils avaient déjà leur habitudes étant jeunes et surement que leur parents et arrières grands parents également.  
Thalya8
Messages : 284
Date d'inscription : 11/08/2019
Crédits : Profil : Ben Whishaw, dans "Bright Star"

Univers fétiche : Réel - Historique - Mythologie - Dérivés de films/livres...
Préférence de jeu : Les deux
Sabrina
Thalya8
Lun 13 Nov - 15:04

Dorian
Murphy

À 26 ans, il est modéliste pour différents ateliers de couture sur New York. Il y a quelques années, il est devenu freelance, désireux d'être son propre patron, et il s'en sort plutôt bien. Aujourd'hui, il a un travail qui lui plaît, un bel appartement ; seulement, ce qui lui manque, c’est quelqu’un dans sa vie. Mais le destin pourrait bien être de son côté…

Dorian est issu d’une riche famille qui a fait fortune dans le monde des banques. Il a grandi dans une somptueuse villa aux abords de Plymouth, sur deux étages, avec une vue imprenable sur l’océan. Matériellement, il ne manquait de rien. Mais sur le plan émotionnel, c’est une autre histoire. Dans son souvenir, il n’a jamais reçu la moindre marque d’affection de la part de ses parents. Pas une caresse, ni un mot doux, à peine un sourire. La plupart du temps, ils étaient partis en voyage d’affaires. Il a un grand frère de 9 ans son aîné, tout aussi absent. Il passait finalement plus de temps avec sa grand-mère, qui s'occupait de lui quand ses parents étaient partis. Elle était son réconfort. Il avait aussi Hannah, sa meilleure amie qu'il connaît depuis l'âge de 14 ans, qu'il aime en secret puisque le cœur de la jeune femme était jusqu'alors déjà pris.

Plus d'informations dans sa fiche


Welcome back Tumblr_inline_pnuxqqkvwH1uy9est_400

Avatar : Finn Cole
« Bien sûr ! C'est une très bonne surprise. »

Après un bref moment, il ajouta : « Je peux te retourner la question. »

Lui aussi, il était curieux de savoir ce qu'elle pensait de lui ici. Elle devait le penser à New York, puisque c'était ce qu'il lui avait dit la dernière fois qu'ils avaient échangé.

D'ailleurs, à quand remontait leurs derniers messages ? Bien plusieurs semaines, si ce n'est plusieurs mois. Il ne se souvenait même pas lui avoir annoncé le décès de sa grand-mère. Et ensuite, il a eu l'esprit occupé par les montagnes de paperasses, les retrouvailles assez douloureuses avec sa famille… Ces dernières semaines n'avaient pas été une partie de plaisir.

Il ressentit soudain une once de culpabilité, de ne pas avoir tenu sa meilleure amie au courant. Hannah avait connu sa grand-mère, quand Dorian l'invitait chez lui les soirs après les cours ou bien les week-ends. Elles s'entendaient plutôt bien, toutes les deux. Dans son souvenir, sa grand-mère préparait deux fois plus de gâteaux quand Hannah venait. Parfois, elles cuisinaient ensemble. Un hiver, elle lui avait aussi confectionné une paire de gants, cousue par ses soins.

Il aurait dû la prévenir plus tôt. Mais pour soulager sa conscience, il se dit qu'il vaut mieux annoncer ce genre de nouvelles de vive voix, plutôt que par message ou par téléphone.

« C'est vrai, je ne suis normalement pas sur Plymouth mais j'y suis retourné pour une raison particulière. »

Dans la rue, au milieu des passants, ce n'était pas l'endroit idéal pour discuter tranquillement de choses plus ou moins sérieuses. Il proposa à Hannah d'aller boire un verre.

Quand il apprit qu'elle n'avait nulle part où dormir, il regrettait que la maison qu'il avait héritée ne soit pas encore habitable, sinon il lui aurait proposer d'y loger. Malheureusement, à part cette maison, il n'avait pas de pied à terre à Plymouth. Il était hors de question qu'il retourne à la maison familiale qui, de toutes manières, appartenait à son frère désormais.

Il jeta un œil à la voiture qu'elle montrait. Effectivement, un certain nombre de bagages encombraient les sièges arrières, et il devinait déjà ce qui se trouvait dans le coffre. Il y en avait trop pour qu'il s'agisse seulement d'un week-end. Allait-elle s'installer à Plymouth ? Ailleurs ? Alors Chicago, c'était terminé ?

Bien que toutes ces questions lui brûlaient la langue, il se garda bien de les poser pour le moment.

« Bonne idée le Water Street Café ! Mais je peux d'abord t'aider à vider la voiture si tu veux. Tu as l'air fatiguée par la route en plus. »

Si elle venait effectivement de Chicago, elle avait dû rouler pendant deux jours au moins, ce qui n'était pas rien. Et puisqu'il était là, autant rendre service !

Ananas
Messages : 660
Date d'inscription : 31/05/2023
Région : Nord de la France
Crédits : Icone (myself) dessin (unknown)

Univers fétiche : City, fantasy, licence (Mass Effect, Dragon Age, Detroit Become Human, A plague tale, Cyberpunk 2077, FF7), fantastique, SF
Préférence de jeu : Femme
ANANAS RANG  GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t5685-livres-de-personnages https://www.letempsdunrp.com/t5674-mes-petites-idees https://www.letempsdunrp.com/t5674-mes-petites-idees https://www.letempsdunrp.com/t5670-presentation-d-un-ananas-roti-au-beurre
Ananas
Dim 19 Nov - 10:59

Hannah, Hope
Brown

J'ai 26 ans et je vis à Plymouth, même si je n'ai pour l'heure pas de logement, USA. Dans la vie, je suis à la recherche d'un boulot comme femme de ménage et je m'en sors pas, dans le sens ou je n'ai commencé aucune démarche. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal, la personne que j'aime n'étant plus accessible.

Après plusieurs années à Chicago pour tenter de renouer un lien avec son premier amour, Avery, Hannah est de retour dans sa ville natale ayant fait choux blanc. De l'eau à coulé sous les ponts depuis son départ et elle ne sait pas vraiment si les choses vont bien se passer, notamment avec sa famille avec qui elle avait eu de vives tensions. Heureusement, il semble qu'au moins pour une personne, son retour soit une bonne nouvelle, c'est sûr elle a toujours pu compter sur Dorian, quoi qu'il se passe...
Welcome back Ryof
Est-ce que revoir Dorian est une très bonne surprise ? La question ne se pose même pas, bien sûr qu’elle est heureuse de le retrouver, bien qu’elle trouve les circonstances un peu étranges après avoir fui la ville comme une voleuse, mais surtout en lui ayant donné de moins en moins de nouvelles. Un peu taquine, Hannah fait monter le suspens en ne répondant pas tout de suite, se contentant de fixer son meilleur ami, avant de rire doucement.

— Bien sûr que je suis heureuse de te retrouver Dorie, surtout en chair et en os, ça rend la chose plus concrète tu vois.

Des retrouvailles par téléphone n’auraient pas eu vraiment le même effet qu’un face à face, bien sûr entendre sa voix est toujours plaisant, mais avoir la personne devant soi et toujours plus sympathique. De plus, ce sera peut-être plus simple de renouer s'ils se trouvent dans la même ville, si Dorian en a envie bien sûr, car elle comprendrait parfaitement qu’il se montre réticent après le comportement qu’elle a eu. Nana retient un soupir, plus que n’importe qui, son meilleur mérite des excuses et bien plus, même si pour le coup elle n’a aucune idée de ce qu’elle pourrait lui offrir en plus de son pardon. A méditer !  

Finalement, le jeune homme lui apprend que lui non plus n’était plus sur Plymouth et qu’il revenu lui aussi dans la ville de son enfance pour une raison bien précise. Autant dire que cela intrigue pas mal Nana. Est-ce en rapport avec sa famille ? Cependant les révélations devront attendre un peu, Dorian semble vouloir qu’ils poursuivent la conversation, une très bonne idée, mais Hannah doit encore prendre une chambre au Bed & Breakfast du coin et décharger tout son merdier. Son regard se porta sur son véhicule surchargé d’affaires en tout genre, avant de revenir sur le visage de son meilleur ami.

— Ouais la route a été longue, deux jours à rouler autant dire que je suis sur les rotules…

Hannah plonge dans le regard de Dorian, méditant sa proposition d’aide, c’est sûr que ça irait plus vite avec une paire de mains supplémentaires.

— D’accord monte, mais je tiens à te remercier de ton aide comme il se doit, dont je t’invite ou tu veux, deal ?

Comme lorsqu’ils étaient plus jeunes, Hannah lui tend son petit doigt pour sceller cet accord de bon procédé, avant d’inviter son meilleur ami à monter sur le siège passager.

Thalya8
Messages : 284
Date d'inscription : 11/08/2019
Crédits : Profil : Ben Whishaw, dans "Bright Star"

Univers fétiche : Réel - Historique - Mythologie - Dérivés de films/livres...
Préférence de jeu : Les deux
Sabrina
Thalya8
Dim 19 Nov - 23:36

Dorian
Murphy

À 26 ans, il est modéliste pour différents ateliers de couture sur New York. Il y a quelques années, il est devenu freelance, désireux d'être son propre patron, et il s'en sort plutôt bien. Aujourd'hui, il a un travail qui lui plaît, un bel appartement ; seulement, ce qui lui manque, c’est quelqu’un dans sa vie. Mais le destin pourrait bien être de son côté…

Dorian est issu d’une riche famille qui a fait fortune dans le monde des banques. Il a grandi dans une somptueuse villa aux abords de Plymouth, sur deux étages, avec une vue imprenable sur l’océan. Matériellement, il ne manquait de rien. Mais sur le plan émotionnel, c’est une autre histoire. Dans son souvenir, il n’a jamais reçu la moindre marque d’affection de la part de ses parents. Pas une caresse, ni un mot doux, à peine un sourire. La plupart du temps, ils étaient partis en voyage d’affaires. Il a un grand frère de 9 ans son aîné, tout aussi absent. Il passait finalement plus de temps avec sa grand-mère, qui s'occupait de lui quand ses parents étaient partis. Elle était son réconfort. Il avait aussi Hannah, sa meilleure amie qu'il connaît depuis l'âge de 14 ans, qu'il aime en secret puisque le cœur de la jeune femme était jusqu'alors déjà pris.

Plus d'informations dans sa fiche


Welcome back Tumblr_inline_pnuxqqkvwH1uy9est_400

Avatar : Finn Cole
Dorian sourit. Il ne doutait pas de sa réponse, mais cela le soulageait d'en avoir le cœur net. Tout ne semblait pas perdu alors… Néanmoins, la réalité le rattrapa bien vite. Ils étaient amis, rien de plus. Mais cela suffisait pour le moment. Mieux valait ne pas précipiter les choses. Le hasard les avait réuni, ce qui signifiait que leur relation était sur la bonne voie.

« Ah oui effectivement, deux jours de route, ce n'est pas rien ! Tu auras bien besoin d'aide alors. »

Leurs regards se croisèrent un moment. Une, deux ou dix secondes, Dorian ne saurait dire. Il avait perdu toute notion de temps. Il plongeait ses yeux dans ceux d'Hannah. De doux yeux verts qui lui avaient manqué. Les revoir en vrai, face à lui, n'avait pas du tout le même effet que les voir en photo. Il s'est perdu un nombre incalculable de fois dans des souvenirs, capturés par son téléphone.

Face à face, il y avait tout un mécanisme physique, voire chimique, qui se déclenchait. Son cœur se mettait à battre plus rapidement, ses mains devenaient moites, et si on lui demandait à ce moment précis comment il s'appelait, il aurait été incapable de répondre sans bafouiller. Il avait l'impression d'être redevenu adolescent.

Ce n'est que lorsqu'il entendit de nouveau la voix d'Hannah qu'il revint au moment présent. Quelle drôle de sensation.

Quand Hannah lui tendit son petit doigt, une vague de nostalgie l'envahit. C'était leur manière à eux de sceller une promesse. Il avait toujours trouvé cela mignon, en quelque sorte.

Dorian fut heureux de voir qu'ils retrouvaient peu à peu leur complicité d'antan. Mais, se souvenant qu'il avait les mains moites, il les essuya discrètement sur l'arrière de son pantalon et tendit également son petit doigt à son amie.

« Ça rappelle tant de souvenirs ! Ça fait plaisir de te revoir, Hanny. »

Hanny, c'était le surnom qu'il lui donnait. Dorie et Hanny, et s'ils redevenaient ce duo inséparable qu'ils étaient par le passé ? Dorian sourit à cette idée. Il était plus déterminé que jamais de renouer un lien fort entre eux.

Puis Dorian ajouta : « Très bien, je te laisse m'inviter pour aujourd'hui, mais la prochaine fois, ce sera mon tour, deal ? »

Il était tout de même un peu gêné qu'elle paie sa part. Il ne connaissait pas l'état de ses finances, mais il ne voulait pas la mettre en difficulté.

En ce qui le concernait, certes il avait coupé les ponts avec ses parents et ne touchait plus la fortune familiale, mais il était bien installé à New York, gagnait convenablement sa vie avec ses différentes missions, sans compter en plus l'héritage de sa grand-mère. Il ne croulait pas sur l'or, mais il ne manquait de rien et pouvait se permettre quelques plaisirs.

Après avoir scellé leur accord, Dorian s'installa sur le siège passager.

« Ce soir, j'ai réservé une nuit dans un Bed & Breakfast pas très loin du centre ville, une dizaine de minutes en voiture je dirais », lui dit-il quand elle s'assit sur le siège conducteur. « Je crois qu'il reste une chambre ou deux, si tu veux ? »

Il avait prévu de rester trois jours à Plymouth cette semaine, pour faire l'état des lieux de la maison et entamer les travaux. Ensuite, il reviendrait de temps en temps pour suivre leur avancement. Mais si Hannah était de retour, il risquait de passer plus de temps que prévu dans sa ville natale.

Ananas
Messages : 660
Date d'inscription : 31/05/2023
Région : Nord de la France
Crédits : Icone (myself) dessin (unknown)

Univers fétiche : City, fantasy, licence (Mass Effect, Dragon Age, Detroit Become Human, A plague tale, Cyberpunk 2077, FF7), fantastique, SF
Préférence de jeu : Femme
ANANAS RANG  GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t5685-livres-de-personnages https://www.letempsdunrp.com/t5674-mes-petites-idees https://www.letempsdunrp.com/t5674-mes-petites-idees https://www.letempsdunrp.com/t5670-presentation-d-un-ananas-roti-au-beurre
Ananas
Lun 20 Nov - 12:38

Hannah, Hope
Brown

J'ai 26 ans et je vis à Plymouth, même si je n'ai pour l'heure pas de logement, USA. Dans la vie, je suis à la recherche d'un boulot comme femme de ménage et je m'en sors pas, dans le sens ou je n'ai commencé aucune démarche. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal, la personne que j'aime n'étant plus accessible.

Après plusieurs années à Chicago pour tenter de renouer un lien avec son premier amour, Avery, Hannah est de retour dans sa ville natale ayant fait choux blanc. De l'eau à coulé sous les ponts depuis son départ et elle ne sait pas vraiment si les choses vont bien se passer, notamment avec sa famille avec qui elle avait eu de vives tensions. Heureusement, il semble qu'au moins pour une personne, son retour soit une bonne nouvelle, c'est sûr elle a toujours pu compter sur Dorian, quoi qu'il se passe...
Welcome back Ryof
Hannah hoche doucement la tête, pas sûr qu’elle remette ça avant un moment, les petits trajets sans problèmes, les plus longs c’est juste hors de question, sauf si c’est pour aller chercher le gros lot du loto. Mais comme elle n’y a pas jamais, ça ne risque pas de se produire, cependant elle pourrait très bien se payer un ticket, sait-on jamais, même une petite somme elle ne cracherait pas dessus. Une petite somme qui lui permettrait de devenir la propriétaire d’un appartement sympa, c’est sûr que ça lui changerait la vie. Finalement, quand la jolie rouquine explique qu’avant d’aller boire ce café elle doit prendre une chambre et décharger son bazar, Dorie lui propose son aide, ce qui la plonge dans la réflexion. Observant le jeune homme, Nana médite, c’est adorable de sa part mais elle aurait l’impression d’abuser en acceptant son aide, ils viennent à peine de se retrouver après tout. D’un autre côté, elle ne veut pas le vexer. Toujours dans ses pensées et loin de se douter que ses yeux verts trouble autant Dorian, la rouquine finit par trouver un compromis qui ne lui semble pas trop mal. Et comme avant, comme lorsqu’ils étaient plus jeune, la jeune femme tend son petit doigt vers lui pour sceller ce compromis.

— Hanny, ça faisait longtemps que je n’avais pas entendu ce surnom, dit-elle avec un grand sourire. Ouais, ça fait aussi plaisir de te revoir Dorie.

Beaucoup de choses ont changé depuis son adolescence, beaucoup de bouleversements qui lui ont été aussi pénible que douloureux, cependant il semble que quoi qu’il arrive, il y aura toujours Dorian. Le jeune homme semble être devenu son phare au milieu de la tempête, même si les deux jeunes gens ont passé plusieurs années loin l’un de l’autre.

— Tu te rends compte que ça va devenir un cercle sans fin ? Je t’invite pour te remercier du coup de main, alors si tu m’invite à ton tour, il faudra que je trouve un moyen de te remercier.

Hannah rit un peu plus fort, attirant le regard de quelques passants, avant de serrer le petit doigt de son meilleur ami contre le sien, scellant le deal. Ceci étant réglé, pour le moment bien sûr, la jeune femme invite donc Dorie a prendre place sur le siége passager.

— Oh ? Tu es tellement content de me revoir que tu veux absolument que je dorme dans le même coin que toi ? Qu’elle demande pour le taquiner. Mais d’accord indique moi le chemin.

Bouclant sa ceinture, elle vérifie que son compagnon de route ait fait de même, avant de prendre le chemin du Bed & Breakfast occupé par Dorian.

— Du coup, tu ne restes pas à Plymouth de façon définitive ? demande la miss tout en regardant la route avec attention.

Si c’est le cas, elle se demande bien ce qu’il est venu faire dans le coin ?

Thalya8
Messages : 284
Date d'inscription : 11/08/2019
Crédits : Profil : Ben Whishaw, dans "Bright Star"

Univers fétiche : Réel - Historique - Mythologie - Dérivés de films/livres...
Préférence de jeu : Les deux
Sabrina
Thalya8
Lun 20 Nov - 17:48

Dorian
Murphy

À 26 ans, il est modéliste pour différents ateliers de couture sur New York. Il y a quelques années, il est devenu freelance, désireux d'être son propre patron, et il s'en sort plutôt bien. Aujourd'hui, il a un travail qui lui plaît, un bel appartement ; seulement, ce qui lui manque, c’est quelqu’un dans sa vie. Mais le destin pourrait bien être de son côté…

Dorian est issu d’une riche famille qui a fait fortune dans le monde des banques. Il a grandi dans une somptueuse villa aux abords de Plymouth, sur deux étages, avec une vue imprenable sur l’océan. Matériellement, il ne manquait de rien. Mais sur le plan émotionnel, c’est une autre histoire. Dans son souvenir, il n’a jamais reçu la moindre marque d’affection de la part de ses parents. Pas une caresse, ni un mot doux, à peine un sourire. La plupart du temps, ils étaient partis en voyage d’affaires. Il a un grand frère de 9 ans son aîné, tout aussi absent. Il passait finalement plus de temps avec sa grand-mère, qui s'occupait de lui quand ses parents étaient partis. Elle était son réconfort. Il avait aussi Hannah, sa meilleure amie qu'il connaît depuis l'âge de 14 ans, qu'il aime en secret puisque le cœur de la jeune femme était jusqu'alors déjà pris.

Plus d'informations dans sa fiche


Welcome back Tumblr_inline_pnuxqqkvwH1uy9est_400

Avatar : Finn Cole
Il laissa échapper un léger rire amusé. Quand il l'a vue quelques minutes plus tôt, il n'avait pas osé l'appeler par le surnom qu'il lui donnait - car, après tout, si ce n'était pas elle, il aurait été tellement embarrassé. Mais alors qu'ils avaient échangé quelques mots, et que tous les deux semblaient heureux de se revoir, il n'hésitait plus à l'appeler Hanny, comme avant. Ça lui faisait chaud au cœur.

« Ahah ça m'a fait le même effet quand tu m'as appelé par mon surnom. »

Dans son portable, son application de Notes contenait tant de messages non envoyés. Des tentatives de contact, des invitations, pour des fêtes ou sans occasion particulière. Des mots qui somnolaient dans cette application, sans jamais avoir rencontré leur destinataire. Ce n'était jamais le bon moment. Plus le temps avançait, moins elle donnait des nouvelles, et plus il avait l'impression de passer pour le gars insistant qui voulait maintenir un lien déjà presque rompu. À maintes reprises, il a pensé qu'elle avait tourné la page, et qu'il devait peut-être faire de même.

Seulement, pour une fois, le hasard semblait être de son côté.

« C'est vrai, mais tu sais, tu n'es pas obligée de toujours me remercier. Ça me fait sincèrement plaisir de t'aider ! Je n'attends rien en retour. »

Ou peut-être son amour ?

"Non Dorian, comment peux-tu penser comme ça ? Après ce que tu viens de te dire à l'instant…"

Une fois dans la voiture, il attacha sa ceinture de sécurité. Il se fit violence pour ne pas rougir ou exploser de rire (par nervosité) quand il l'entendit. S'il voulait absolument qu'elle dorme dans le même endroit que lui ? En son for intérieur, la réponse était claire. Mais il ne pouvait pas se permettre de le laisser entendre. Du moins, pas pour le moment.

Il esquissa un sourire amusé, bien maîtrisé. Ni trop heureux ni trop mécanique. Un simple sourire, légèrement en coin, lui donnant un petit air charmeur, comme il savait le faire.

« C'est que tu m'as beaucoup manqué ! Mais si tu ne veux pas de moi, je peux tout aussi bien t'emmener à l'autre bout de la ville », lui répond-il pour la taquiner à son tour. « Les Bed & Breakfast y seront de moins bonne qualité. À toi de choisir ! »

Finalement, ils optèrent pour celui que Dorian avait déjà réservé.

Il espérait juste qu'il restait bel et bien des places. Il n'avait en réalité pas pris le temps de vérifier, puisqu'il n'attendait personne. "Tout le monde ne va pas se précipiter à Plymouth en plein milieu de l'année, tout de même !", se disait-il. Ils verraient bien.

« Non je n'avais pas prévu d'y rester définitivement, pour le moment. Plus tard, peut-être. Je travaille principalement à New York maintenant. »

Il ne s'étendit pas plus sur le sujet. Bien sûr, la prochaine question serait ce qu'il faisait dans le coin dans ce cas, mais il préférait lui raconter tout en détail autour d'un bon verre. Et pas quand Hannah était en train de conduire.

« Et toi ? Tu comptes t'installer ici ? »

Il était suspendu à elle, impatient d'entendre sa réponse. Il se doutait que, comme lui, elle ne révèlerait probablement pas toute l'histoire. Mais avoir un avant-goût, c'était déjà bien.
Contenu sponsorisé
Welcome back
Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Help me ! He's Back
» if you could, would you take it back?
» if i come back, would you meet me again ?
» Welcome back home
» There and back again (La Volpe)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: