Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» Death upon us [ Ft. Pyramid Rouge]
Help me ! He's Back  EmptyAujourd'hui à 23:01 par Pyramid Rouge

» Madness or reality ?
Help me ! He's Back  EmptyAujourd'hui à 22:02 par Senara

» il est bizarre ce sol il est palpable
Help me ! He's Back  EmptyAujourd'hui à 20:01 par Ananas

» Le vent nous portera...
Help me ! He's Back  EmptyAujourd'hui à 19:30 par Dreamcatcher

» PRÉSENTATION ¬ quand c'est fini, c'est par ici
Help me ! He's Back  EmptyAujourd'hui à 19:25 par Lord Xan

» Saut de l’ange - Cheryl & Nemo
Help me ! He's Back  EmptyAujourd'hui à 18:02 par Nemo

» On s'immerge dans la musique, comme dans un rêve mélodieux, pour s'évader d'une réalité assourdissante [Feat Houmous]
Help me ! He's Back  EmptyAujourd'hui à 17:57 par Houmous

» De pluie et de sang • Dinamite
Help me ! He's Back  EmptyAujourd'hui à 17:04 par Dinamite

» Les enfants de la lune. [PV Lulu] +18
Help me ! He's Back  EmptyAujourd'hui à 16:19 par Ezvana

Le deal à ne pas rater :
Manga Fire Force : où commander le Tome 34 Fire Force édition ...
11.50 €
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

Help me ! He's Back

Manhattan Redlish
Messages : 3496
Date d'inscription : 26/04/2018
Crédits : Icon : Sunny.

Univers fétiche : City
Préférence de jeu : Homme
Lune
Manhattan Redlish
Mer 29 Nov - 22:01
Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
La vie est un départ, la mort un retour

Elle a perdu l'homme qu'elle aimait. Il a perdu la femme qu'il aimait. Ils ont enduré un deuil et un divorce ensemble. Ils sont devenus des amis.Ils ont affronté les épreuves ensemble. Ils ont fini par devenir un peu plus que ça ... Mais la vie n'est jamais un long fleuve tranquille, et parfois elle peut réserver des surprises...
Manhattan Redlish
Messages : 3496
Date d'inscription : 26/04/2018
Crédits : Icon : Sunny.

Univers fétiche : City
Préférence de jeu : Homme
Lune
Manhattan Redlish
Mer 29 Nov - 22:17

Jacob Reyes
J'ai 39 ans et je vis à Miami. Dans la vie, je suis chirurgien traumato et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt parfaitement bien.

Help me ! He's Back  38fc028ccee03f861537a1e656c1f5a0a774a9c1Help me ! He's Back  A0497ab86a08b34ef80339dceb8f1938e4c88c47
Help me ! He's Back  Oscar-isaac-just-kills-me-v0-v7dfav1f43ib1
Avatar : Dopamine / Gif : Tumblr


Assis sur le banc des vestiaires pour le personnel médical masculin, Jacob envoya un message à celle qui partageait dorénavant sa vie depuis maintenant trois semaines. Trois semaines où il était devenu un autre homme. Un homme heureux. Un homme qui rentrait à l’heure le soir, qui évitait de cumuler trop de garde, qui déclinait les séminaires à l’autre bout du pays pour être avec celle qu’il aimait tant, même s’il gardait encore ces trois petits mots pour lui. Il ne souhaitait pas commettre les erreurs du passé. Pas avec elle. Elle lui était bien trop précieuse. Et il aurait aimé être à ses côtés ce soir pour leur premier réveillon de Noël. Au lieu de ça, il n’avait eu d’autres choix que d’être de garde pour pallier l’absence des autres chirurgiens traumatologues de l’hôpital et qui étaient partis rejoindre leurs proches un peu partout dans le pays. Il lui envoya donc ce petit message, simple, mais pour lui dire qu’il pensait à elle malgré l’effervescence des urgences : J’aurais aimé être avec toi ce soir. J’essaie de rentrer le plus tôt possible. Et envoya ledit message avant que la voix de l’un de ses internes ne résonne dans la pièce vide de toute présence à l’exception de la sienne « Vous êtes attendu au bloc 3 ». Jacob aimait son métier, mais il avait presque oublié le rythme infernal que celui-ci pouvait avoir à certains moments. Il passa donc plus de trois heures au bloc opératoire pour finalement perdre son patient sur la table d’opération. Il avait pris une longue douche chaude, avait remis sa tenue de chirurgien et sa blouse blanche avec son nom brodé dessus, puis avait rejoint le personnel dans la salle de pause. Une musique de Noël résonnait malgré les éclats de rire du personnel soignant qui passait le réveillon entre ces murs. Un « Docteur Reyes ! » retentit à son arrivée et on lui servit un verre de champagne sans alcool dans un gobelet en plastique qui lui rappela ses années de lycée.

« Je suis désolée pour votre patient » avait rétorqué son interne de deuxième année en se rapprochant de lui, sa main sur son avant-bras « Merci… Mais on ne peut malheureusement pas sauver tout le monde » avait-il répondu avec douceur et une certaine pédagogie « J’ai confiance, vous sauverez le prochain » avait-elle renchérit en laissant glisser sa main dans une caresse. Il resta interdit face à ce simple geste qui n’était pas sans rappeler Mia. Combien de fois avait-elle posé ainsi sa main sur son bras en passant, ou pour attirer son attention. Combien de fois l’avait-elle retiré avec cette lenteur. Il lui adressa un sourire de convenance, prit une gorgée en regrettant que ça ne soit pas alcoolisé et se resservit un verre « Vous n’avez pas de famille avec qui passer le réveillon Kessy ? » « Je suis de New York. L’aller-retour me revenait trop cher. Puis je préfère travailler ». Il acquiesça lentement de la tête « Cette soirée va être très formatrice » « Oh oui ! Vous allez avoir les poignardés parce que l’oncle a dit un mot de trop, les blessés à la dinde ! Ces fêtes, c’est du grand n’importe quoi ! » s’exclama l’infirmière présente avec un certain enthousiasme qui fit rire tout le monde « Buvez du café Kessy, on ne va pas dormir de la nuit ». L’intéressée se mit à sourire « C’est tout ce que je souhaite ». Il fronça légèrement les sourcils, n’étant pas certain d’avoir compris le sous-entendu.


Charly
Messages : 3389
Date d'inscription : 24/04/2018
Région : Haut de France
Crédits : Bones_Obsessor

Univers fétiche : City, HP
Préférence de jeu : Femme
Lune
Charly
Jeu 30 Nov - 12:32

Victoria Ruiz
J'ai 33 ans et je vis à Miami. Dans la vie, je suis vendeuse de café de qualité et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt parfaitement bien.

Help me ! He's Back  Tumblr_inline_p7wjdfCVyr1vyc4sh_250Help me ! He's Back  Odette-annable-geri-broussard
Help me ! He's Back  Tumblr_inline_nu3pnz67a41sccn28_500
Avatar : Dopamine / Gif : Tumblr


Cela faisait trois semaines que Victoria avait la sensation que la vie lui souriait à nouveau. Trois semaine qu’avec Jacob ils étaient passés de meilleurs amis à en couple. Elle aimait se réveiller chaque matin à ses côtés, entendre son souffle s’apaiser lorsqu’il s’en dormait. Elle aimait qu’il vienne se blottir contre elle alors qu’elle était déjà au lit, et qu’il était rentré tard parce qu’il avait été prit par le travail. Ils étaient parvenu à accorder un peu mieux leur emploi du temps. Ils parvenaient ainsi à passer du temps de qualité ensemble. Et c’était précieux. Ce soir, comme prévu, il était de garde. Ils le savaient l’un comme l’autre depuis quelques temps déjà. C’était ainsi. Pas le choix. De son côté, elle devait aller diner chez ses parents. Mais elle avait prévenu qu’elle serait présente à partir de 21 heures. Avant, elle voulait faire une petite surprise à Jacob en passant le voir à l’hôpital. Il n’était pas encore trop tard, les urgences ne devraient pas encore être saturée. Elle avait prit soin d’apporter un cadeau pour ses collègues. Un panier garnit avec sablés, chocolat et surtout café. Du vrai. Du bon.

Elle avait répondu quelques heures plus tôt à son message. Concentre toi sur ton travail plutôt que sur moi. Réveilles moi quand tu rentres si je dors déjà. Au cas où la garde serait longues, elle avait décidé de passer. Juste pour lui souhaiter une belle soirée et l’embrasser. Elle savait qu’elle ne resterait pas longtemps, qu’il avait du travail. Elle ne souhaitait pas déranger, seulement l’embrasser. Vic s’était dit que c’était une bonne idée, mais par la fenêtre qui donnait sur la salle de pause du personnel, elle avait vu le geste de la jeune femme avec qui Jacob parlait. Son cœur s’était serré. Et sur le coup, elle eut presque envie de faire demi-tour. Mais elle n’était pas venue jusqu’ici pour rebrousser chemin. Alors elle frappa à la porte en passant sa tête : « -bonsoir ! » La médecin qui l’avait soigné plus d’un auparavant s’exclama : « -Victoria ! Je suis ravie de vous revoir ! » la jeune femme sourit et précisa : « -je voulais vous souhaiter un joyeux noël et voir Jacob quelques minutes… » « -qu’est ce que vous nous avez apporté ? » demanda Rachel en regardant le panier. « -oh… et bien j’ai cru comprendre que le café n’était pas vraiment à hauteur ici… alors… » elle haussa les épaules. Un médecin qu’elle ne connaissait pas s’approcha : « -vous êtes un ange ! Nous n’allons plus jamais vouloir quitter la salle de pause ! » Elle rit de bon cœur avant de regarder Jacob non loin. Elle déposa son cadeau et s’approcha de lui. « -je voulais te faire une surprise… » elle hésita quelques instants ne sachant pas si elle pouvait l’embrasser ou non. Ils étaient avec ses collègues. Elle ne voulait pas le mettre mal à l’aise.  
Manhattan Redlish
Messages : 3496
Date d'inscription : 26/04/2018
Crédits : Icon : Sunny.

Univers fétiche : City
Préférence de jeu : Homme
Lune
Manhattan Redlish
Jeu 30 Nov - 13:06

Jacob Reyes
J'ai 39 ans et je vis à Miami. Dans la vie, je suis chirurgien traumato et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt parfaitement bien.

Help me ! He's Back  38fc028ccee03f861537a1e656c1f5a0a774a9c1Help me ! He's Back  A0497ab86a08b34ef80339dceb8f1938e4c88c47
Help me ! He's Back  Oscar-isaac-just-kills-me-v0-v7dfav1f43ib1
Avatar : Dopamine / Gif : Tumblr


Jacob avait souri à l’écran de son téléphone en lisant la réponse de la jeune femme : Avec plaisir, avait-il simplement répondu, sans arrière-pensée. Il voulait seulement parler de leurs soirées respectives, s’assurer qu’elle avait passé un agréable réveillon auprès de ses proches, et qu’elle vienne s’endormir au creux de ses bras, si ce n’était pas l’inverse. Son échange de message fut bref, on l’appelait pour une opération au bloc 3 et au cours de laquelle son patient décéda. Cela arrivait. Il avait appris à rationnaliser la mort lorsqu’elle se produisait lors d’une opération. C’est ce qu’il tenta de faire comprendre à Kessy, son interne pour les prochains jours alors qu’elle semblait se soucier de lui. Cette main posée sur son bras le perturba, lui donnant une sensation de déjà-vu dont il se serait bien passée. Le sous-entendu qui suivit ne fit qu’alimenter ses soupçons, mais peut-être interprété mal les gestes de cette dernière qui souhaitait seulement être bienveillante à son encontre. Enfin le regard de Rachel, son amie depuis l’internat, trahissait sa pensée alors que l’interne se saisit d’une serviette pour venir essuyer le coin de sa lèvre. Il s’en était rapidement saisit, soufflant un « Merci » peu assuré, et jeta le bout de papier dans la corbeille non loin de lui. « On pourrait aller prendre un verre après le service ? » osa son interne, mais Jacob n’eut le temps de décliner son invitation que Victoria fit son entrée. Il ne put s’empêcher de sourire en posant les yeux sur elle, son regard s’illuminant d’amour rien que pour elle. Elle était venue, et accompagné d’un panier garnit pour son service.

Il avait sentit Kessy le fixer au moment où la jolie brune prononça son prénom, mais n’y porta pas plus attention que cela « Ce n’est pas déjà le cas ?! » répliqua le chirurgien en réponse à ce que venait de rétorquer son confrère au sujet de la salle de pause. Il reporta bien vite toute son attention sur la jeune femme qui s’approcha de lui « Je suis surpris. Agréablement surpris », et posa sa main sur sa joue pour l’attirer à lui et déposa ses lèvres sur les siennes, dans un brouhaha de « Wouhou ! » taquin, ce qui le fit sourire contre les lèvres de cette dernière sans pour autant s’arrêter. Il se recula en soufflant un « Tu es très belle » tout en laissant glisser son regard sur sa silhouette mise en valeur dans cette tenue de soirée. Il voulait également faire comprendre à son interne qu’il n’était pas un cœur à prendre, tuant dans l’œuf tout espoir d’une relation plus approfondie que celle qu’ils avaient aujourd’hui. Jacob vit au regard que lui lança Rachel qu’il avait bien agit en l’embrassant ainsi, et cela le fit sourire, avant qu’il ne décide de la présenter à ses collègues « Je vous présente Victoria. Victoria, voici… » et énuméra tous les prénoms « Rachel que tu connais déjà, et Kessy mon interne pour les prochains jours ». Sa vieille amie se rapprocha du couple pendant que le reste de l’équipe se ruait sur le panier garnit avec envie « Je suis contente pour vous deux. Ça va permettre d’en éloigner certaines » tout en lançant un regard à Kessy qui se trouvait dos à eux trois « Je t’expliquerais ce soir » souffla-t-il à l’oreille de la jolie brune pendant que Rachel s’éloignait en commentant « Qu’est-ce qu’il y a de bon à manger ?! » avec un intérêt certain. Un peu seul avec Victoria, il lui servit un verre de champagne sans alcool « Je suis vraiment content que tu sois venue ».


Charly
Messages : 3389
Date d'inscription : 24/04/2018
Région : Haut de France
Crédits : Bones_Obsessor

Univers fétiche : City, HP
Préférence de jeu : Femme
Lune
Charly
Jeu 30 Nov - 18:53

Victoria Ruiz
J'ai 33 ans et je vis à Miami. Dans la vie, je suis vendeuse de café de qualité et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt parfaitement bien.

Help me ! He's Back  Tumblr_inline_p7wjdfCVyr1vyc4sh_250Help me ! He's Back  Odette-annable-geri-broussard
Help me ! He's Back  Tumblr_inline_nu3pnz67a41sccn28_500
Avatar : Dopamine / Gif : Tumblr


En voyant cette jeune femme un peu trop proche de Jacob, Vic avait eu un pincement au cœur. Et puis, elle s’était reprit. Soudainement, elle avait seulement envie d’être proche de Jacob et de faire comprendre tout naturellement à cette femme qu’il n’était pas un homme disponible. Mais bel et bien le sien. Alors c’était la tête haute qu’elle était entrée dans la salle, qu’elle avait répondu à Rachel et qu’elle avait déposer son cadeau à l’intention des collègues. Rachel semblait ravie de la revoir. C’était réciproque. Vic devait beaucoup à cette femme. Sans compter qu’elle était une amie de longue date de Jacob. « -tant mieux alors… » avait souffla la belle brune en souriant amoureusement à Jacob, avant de lui rendre son baiser. Elle avait adoré le sourire qu’il venait de lui offrir. La surprise était réussit et il était heureux de la voir ici. Pas mal à l’aise ou gêné. « -merci… je ne fais que passer, je vais chez mes parents juste après. Mais je voulais te voir un petit moment quand même… Enfin j’imagine que tu n’as pas un temps fou devant toi… »

La jeune femme tenta d’enregistrer les noms de tous les monde lorsque Jacob la présenta, ravie de rencontrer les collègues de Jacob et de mettre un visage sur certain nom. Elle remercia Rache et répondit à Jacob avec discrétion à son oreille : « -je crois que j’ai compris toute seule… » elle ne pouvait que comprendre Kessy également. Jacob était un homme plein de charme. Il était sans doute aussi un excellent professeur. Un peu trop candide et aveugle. Ne voyant pas que son interne souhaitait un cours particulier. Sa réponse n’était pas un reproche. Seulement un constat. « -et moi je te trouve très séduisant dans ta blouse blanche… » avait elle répliqué avec un sourire en coin. Elle glissa ses doigts dans les cheveux de Jacob, le dévorant du regard : « -et je crois que j’ai bien fait de venir… » elle lança un regard à Kessy juste derrière eux. Un regard qui voulait dire : si tu tentes quoi que se soit, je te vais te retrouver et je vais te le faire payer…

« -tu penseras à moi à chaque café comme ça. » avait elle ajouté avant de jeter un coup d’œil à l’heure. « -je ne vais pas rester très longtemps. Je connais ma mère elle va en faire des tonnes alors que je sais que depuis la semaine dernière elle est fort fatiguée. » Elle souhaita une belle soirée aux collègues de Jacob, adressa à nouveau un regard sombre à l’interne, avant de glissa sa main dans celle de Jacob qui avait proposer de la raccompagner. Ils passèrent devant une salle de garde et elle s’arrêta. « -c’est là que tu dors sans moi ? » demanda la belle brune en poussant la porte. Elle observa la pièce rapidement et attira Jacob à elle avant de verrouiller la porte. « -tu es dix minutes encore pour moi ? » elle glissa ses bras autour de son cou et ajouta après l’avoir embrasser avec envie : « -on est capable de faire vite… » un sourire amusée sur les lèvres, elle l’embrassa en riant. « -Joyeux noël docteur Reyes… » un nouveau sourire avant de l’embrasser et de lui retirer sa blouse.

Manhattan Redlish
Messages : 3496
Date d'inscription : 26/04/2018
Crédits : Icon : Sunny.

Univers fétiche : City
Préférence de jeu : Homme
Lune
Manhattan Redlish
Jeu 30 Nov - 19:46

Jacob Reyes
J'ai 39 ans et je vis à Miami. Dans la vie, je suis chirurgien traumato et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt parfaitement bien.

Help me ! He's Back  38fc028ccee03f861537a1e656c1f5a0a774a9c1Help me ! He's Back  A0497ab86a08b34ef80339dceb8f1938e4c88c47
Help me ! He's Back  Oscar-isaac-just-kills-me-v0-v7dfav1f43ib1
Avatar : Dopamine / Gif : Tumblr


La venue inopinée de Victoria arriva à point nommé, et il savait qu’autant son sourire que son regard ne laissait aucun doute subsister sur la nature de leur relation. Il apprécia sa délicatesse d’apporter un panier garnis pour le personnel soignant de garde avec lui ce soir. En ce qui le concernait, sa surprise, c’était elle. La jolie brune était venue lui rendre visite de manière fortuite pour son plus grand plaisir, et ne s’en cacha pas. Quant à leur relation, si un doute subsistait sur le lien qui les unissait, il fut rapidement abrogé au moment il l’attira à lui pour l’embrasser, ignorant les commentaires de ses collègues présent dans la pièce. Par ce geste, il informait tout ce beau monde qu’il n’était plus à cœur à prendre et qu’il était heureux avec la femme qui se trouvait à ses côtés. En cet instant, il n’avait d’yeux que pour elle, la complimentant sur sa tenue. Il fut soulagé d’apprendre qu’elle ne passerait pas le réveillon seule. Elle avait le droit de s’amuser. Ce n’était pas de sa faute s’il était malheureusement pris par son travail ce soir « J’ai toujours du temps pour toi » répondit-il avec douceur. Les urgences étaient relativement calme, et il n’était appelé qu’en cas de chirurgie. En ce qui concernait le reste, des équipes étaient présentes et n’interviendrait qu’en dernier recours. Ce qui risquait bel et bien d’arriver en milieu et fin de soirée.

Mais pendant cette petite accalmie, Jacob présenta sa petite-amie à ses collègues, pour finir par Rachel et Kessy son interne dont le comportement était plus qu’entreprenant ce soir. Le commentaire de sa consoeur portant à confusion, il lui murmura que ça serait le sujet d’une conversation ce soir, lorsqu’ils seraient à la maison rien que tous les deux. Un sourire en entendant le commentaire de Victoria. Elle était perspicace et le regard de son interne ne trompait pas vraiment, sans parler de son comportement à son encontre « Ta venue m’a permis d’éviter une conversation déplaisante pour Kessy ». Maintenant, cette dernière savait qu’il était heureux avec la femme qui partageait sa vie et qu’il n’en désirait aucune autre. Un regard pour sa tenue, et le releva pour croiser les prunelles de Victoria « Oh ! Je te remercie ». Il aimait lorsqu’elle passait ainsi ses mains dans ses boucles désordonnées. Il osa un coup d’œil en direction de son interne derrière eux et se mit à sourire en reportant son attention sur la jolie brune « J’aurais mis les choses au clair dans le cas contraire » la rassura-t-il. Jacob n’était pas d’un naturel infidèle. L’aventure qu’il avait eu avec Mia était une exception qui le torturait encore à certains moments. Victoria n’avait rien à craindre que cette impair se réitère. Si elle n’était pas venue ce soir, il aurait conduit son interne dans son bureau pour discuter d’eux deux et que leur relation restait et resterait professionnelle parce qu’il était heureux avec la femme qui partageait aujourd’hui sa vie. Finalement, elle lui avait fait la surprise de sa venue.

« Je n’ai pas besoin de café pour penser à toi » répliqua-t-il tout en continuant de la regarder amoureusement. Il n’avait d’yeux que pour elle dans cette pièce. Il suivit son regard sur l’heure, puis le releva sur elle tout en acquiesçant « Je comprends. Je suis déjà très heureux que tu ais pris le temps de passer me voir. Je vais te raccompagner » et resserra l’emprise de ses doigts sur les siens, notant le regard de sa moitié à l’attention de l’interne, ce qui lui tira un petit sourire en coin. Ils passèrent par les couloirs et fronça les sourcils « Euh… Oui. Entre autre ». Cela dépendait de la salle qui était libre ou non. Il n’eut pas besoin de plus d’une seconde pour comprendre ce que désirait Victoria, et la réponse était lui « Même vingt » tout en entourant sa taille de ses bras, lui rendant son baiser avec envie « Je n’en doute pas une seconde » et se mit à rire contre ses lèvres « Hum… J’ai le droit de déballer mon cadeau avant minuit. J’adore ! » et retira sa blouse, ainsi que sa tenue de chirurgien qui tomba bien vite au sol. Il s’attela à retirer la tenue que portait également Victoria, et l’entraina jusqu’au lit une place qui était mis à disposition des médecins de garde. Pas de préliminaires, Jacob entra en elle d’un coup de rein tout en souriant, son regard ancré dans le sien. Quelques vas-et-viens, et se retira pour la faire tourner dos à lui. Il la fit de nouveau sienne, ses mains agrippant ses hanches et accéléra les coups de reins, mettant plus de vigueur dans chacun de ses coups de reins. Il l’encouragea à venir blottir son dos contre son torse, venant caresser sa poitrine et son cou, alors que ses lèvres ne quittaient pas sa peau, soufflant un « Fais-moi taire » alors qu’il luttait pour ne pas exprimer ce qu’il ressentait. À l’orgasme, Jacob réprima au mieux qu’il le pouvait son cri de plaisir, et se laissa retomber sur le lit, dos au mur, émettant un petit rire amusé « Tu penses qu’on nous a entendu ? ». Il se leva pour se revêtir entièrement et après un coup d’œil dans le couloir vide, il sortit de la chambre de garde avec la jolie brune, sa main dans la sienne. Il l’accompagna jusqu’à l’extérieur et l’attira à lui pour l’embrasser avec sentiments, puis lui souffla, son regard dans le sien « Je t’aime Victoria».


Charly
Messages : 3389
Date d'inscription : 24/04/2018
Région : Haut de France
Crédits : Bones_Obsessor

Univers fétiche : City, HP
Préférence de jeu : Femme
Lune
Charly
Jeu 30 Nov - 20:26

Victoria Ruiz
J'ai 33 ans et je vis à Miami. Dans la vie, je suis vendeuse de café de qualité et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt parfaitement bien.

Help me ! He's Back  Tumblr_inline_p7wjdfCVyr1vyc4sh_250Help me ! He's Back  Odette-annable-geri-broussard
Help me ! He's Back  Tumblr_inline_nu3pnz67a41sccn28_500
Avatar : Dopamine / Gif : Tumblr


« -je pense sincèrement que tu devrais tout de même avoir cette conversation déplaisante. » elle tenait à ce que l’interne capte bien que Jacob était intouchable. « -on ne sais jamais, parfois certaine personne ne comprenne pas très bien les choses… » avait elle ajouté avec un léger sourire en coin. Cette femme était son interne. Son élève en somme. C’était donc déplacé et peu professionnel. D’accord il était sexy dans sa blouse, sans compter son sourire et son charme naturel, mais la jeune femme n’avait pas à agir ainsi. Ici c’était la vraie vie, pas une série télé à l’eau de rose. « -je sais. » elle ne doutait pas une seule seconde de lui. Qu’il avait comprit tout seul comme un grand ce à quoi jouait son interne. Vic n’avait jamais eut de doute au sujet de Jacob. Elle savait d’où venait son infidélité. Or, ils n’étaient pas mariés depuis dix ans, et ils étaient follement amoureux. Ce n’était donc pas une petite interne qui faisait peur à Victoria. Clairement pas. Mais elle préférait que la jeune femme comprenne le message. Bien clairement.

« -alors tu penseras deux fois plus à moi. » avait renchérit Vic en ayant une envie de grandissante de lui qui montait dans les reins. Malheureusement, elle n’avait pas toute la soirée. Sa mère était fatiguée depuis une semaine, et Vic n’avait pas envie de la laisser tout gérer. Et puis de toute façon, Jacob était censé travailler. Alors elle souhaita un joyeux noel aux collègues de Jacob avant de quitta la pièce en sa compagnie, main dans la main. En voyant le mot salle de garde sur l’une des portes, Vic eut une idée et rapidement, elle l’a mit à exécution. « -merveilleux… » vingt minutes, ils n’en avaient peut-être pas besoin d’autant. Mais elle avait envie de lui, de faire cette petite folie ici, de lui souhaiter à sa façon un joyeux noël et surtout qu’il pense à elle toute la soirée. « -attends de voir ce qu’il y a sous l’emballage… » avait ajouté Vic un brun provocatrice. Elle portait un ensemble en dentelle rouge, choisi exprès pour l’évènement. Jusqu’à présent, elle n’avait pas vraiment fait d’effort côté lingerie, alors elle avait voulu lui faire une seconde surprise.

Bien vite il fut allongé sur elle et lui faisait pousser un soupire de plaisir en la pénétrant. Elle chercha ses lèvres avec avidité, moulant son corps au sien, avant de le guider jusqu’à sa poitrine. Lorsqu’il la fit changer de position, elle lui adressa un regard fougueux et bien vite cambra les reins. Elle avait bien du mal à ne pas laisser libre court à l’expression de son plaisir, alors elle se mordit les lèvres, avant de posa une main sur les lèvres de Jacob, comme si cela pouvait l’aider à taire. Elle se laissa retomber sur le ventre, tournant la tête vers lui pour lui sourire : « -tu veux la vérité… je m’en fou… » clairement, ça lui importait peu. Même si on les dévisageait de l’autre côté de la porte, ce qui comptait c’était le moment d’extase qu’ils venaient de passer ensemble. Puis elle enfila à nouveau ses vêtements, non sans sourire à Jacob qui en faisait de même. Elle remit le col de sa blouse en place, et l’embrassa une dernière fois avant de sortir de la pièce. Une fois dehors, elle allait lui souhaiter bon courage pour la fin de la garde, mais elle préféra lui rendre son baiser. Puis elle l’observa avec douceur, avant de sourire sous les mots qu’il venait de prononcer. « -je crois que c’est le plus beau cadeau que tu pouvais me faire… » avait elle répondu avant de venir frotter son nez contre le sien. « -n’oublie pas, réveille moi quand tu rentres… » elle l’embrassa une fois, puis une seconde fois, puis encore une fois, avant de souffler un : « -tu devrais rentrer… » avant de l’embrasser encore, sourire sur les lèvres. Elle fit un pas en arrière, puis un autre en se pinçant les lèvres. Elle leva la main pour appeler un taxi et finit par envoyer un baiser à Jacob.

Manhattan Redlish
Messages : 3496
Date d'inscription : 26/04/2018
Crédits : Icon : Sunny.

Univers fétiche : City
Préférence de jeu : Homme
Lune
Manhattan Redlish
Jeu 30 Nov - 21:09

Jacob Reyes
J'ai 39 ans et je vis à Miami. Dans la vie, je suis chirurgien traumato et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt parfaitement bien.

Help me ! He's Back  38fc028ccee03f861537a1e656c1f5a0a774a9c1Help me ! He's Back  A0497ab86a08b34ef80339dceb8f1938e4c88c47
Help me ! He's Back  Oscar-isaac-just-kills-me-v0-v7dfav1f43ib1
Avatar : Dopamine / Gif : Tumblr


Jacob aurait pensé que la venue de la jolie brune sur son lieu de travail, ce long baiser échangé et ce regard qu’ils se portaient mutuellement aurait été amplement suffisant pour que son interne prenne conscience que son cœur était déjà pris par une autre femme. Néanmoins, ce n’était pas un avis partagé par Victoria qui trouva précautionneux qu’il envisage une conversation avec Kessy concernant son comportement, et plus particulièrement celui qu’elle avait eu ce soir à son encontre. Il considérait qu’elle devait être obstinée pour poursuivre dans son entreprise après sa rencontre avec la jolie brune et au vu de l’amour qu’ils se portaient mutuellement « Je lui parlerais ce soir. Je condamnerais son comportement de ce soir à mon encontre, et qu’elle doit rester professionnelle ». Il n’hésiterait pas à préciser également qu’il était pleinement heureux et épanouie avec Victoria dont elle venait de faire la connaissance, et qu’il était inenvisageable qu’il ait une aventure. Il tenait à ce que la jeune femme ait pleinement confiance en lui et en sa fidélité. Ce qui s’était déroulé avec Mia était une situation diamétralement opposée à la leur. Aujourd’hui, il tenait à ce qu’il vivait au quotidien avec la jolie brune et n’était en rien attirer par les autres femmes qui évoluaient autour de lui au quotidien. Il n’avait d’yeux que pour elle, et le fait qu’elle prononce ces deux petits mots signifiait beaucoup pour le chirurgien.

« Je vais avoir du mal à faire mon travail correctement alors » murmura-t-il à l’attention de Victoria qu’il ne quittait plus des yeux, la couvant amoureusement du regard. Son passage était inopiné et rapide. Elle souhaita un joyeux Noël au personnel soignant présent dans la pièce, et sa main dans la sienne, ils se rendirent jusqu’à la sortie de l’hôpital. C’était ce qui était initialement prévu. Toutefois, l’attention de la jolie brune se porta sur une des salles où les médecins de garde passaient leur nuit, et ils s’y enfermèrent rien que tous les deux. Il avait du temps à lui octroyer. Il savait que les vingt prochaines minutes, Jacob pouvait être tout à elle, même si au vu du désir qui lui enflammait les reins en cet instant, il n’aurait pas besoin davantage de temps. Victoria était son cadeau de Noël. Il n’aurait pas pu espérer mieux. Il haussa les sourcils en entendant évoquer le dessous de l’emballage, et resta interdit quelques secondes devant son ensemble en dentelle rouge. Il la déshabilla du regard avec une envie certaine « Oh j’aime beaucoup ! » avait-il rétorqué et le lui retira avec une hâte certaine pour se sentir en elle. Il lui fit l’amour avec passion, appréciant le regard qu’elle lui lança lorsqu’il lui demanda de se mettre dos à lui. Il aimait la sentir cambrer ainsi les reins, l’accueillir en elle de cette manière. Sa main sur ses lèvres le fit sourire. Une manière comme une autre de parvenir à le faire taire, et malgré la violence qu’il se fit, il eut quelques difficultés à réprimer entièrement son cri de plaisir à l’orgasme.

Un petit rire résonna dans la pièce face à la nonchalance de son amante « Tu as raison. Et puis que me lance la première pierre celui qui aurait été capable de te résister dans cet ensemble ». Oui, ce petit ensemble en dentelle lui avait laissé un souvenir impérissable. Il se leva ensuite pour se revêtir entièrement et apprécia la délicate attention de Victoria qui ajusta son col de blouse « Merci » avant de lui rendre son baiser. Ils se dirigèrent main dans la main jusqu’à la sortie de l’hôpital, la laissant à contrecœur rejoindre sa famille sans lui. Leur premier Noël ensemble, et il n’était pas parvenu à se libérer pour le réveillon. Il l’attira à lui pour l’embrasser avec sentiments et prononça ces trois petits mots. Il l’aimait et avait envie de lui dire. Cela faisait trois semaines que Victoria les lui avait dit sans qu’il réponde que lui aussi l’aimait. Seulement, Jacob voulait prendre son temps. Pas par incertitude. Au contraire, il était en paix avec ce qu’il éprouvait, mais il voulait que le moment soit particulier et ce soir, il l’était. « J’ai quand même pris un autre cadeau. Il est à la maison » souffla-t-il tout en souriant au contact de son nez contre le sien « Promis » et lui rendit son baiser. Une première fois, une deuxième, une troisième. Aucun d’eux ne parvenait pas à laisser l’autre partir. C’était trop difficile. « Je sais… » murmura-t-il avant de lui rendre son baiser et délaissa sa main avec lenteur alors qu’elle se reculait « À tout à l’heure… Je t’aime et salut ta famille pour moi ». Il resta dehors, dans le froid de ce début d’hiver jusqu’à ce qu’elle soit montée dans le taxi, puis retourna dans la salle de pause « Docteur Ryan, vous pouvez venir un instant ». Son interne marqua une hésitation et avait finalement suivit son supérieur à l’écart des oreilles indiscrètes. Jacob avait pris le temps de lui expliquer qu’il n’aspirait à rien de plus qu’une collaboration professionnelle avec elle, qu’il aimait la femme qui venait de partir ce soir et que rien ne viendrait altérer ses sentiments. Il précisa également que si son comportement n’était pas exemplaire à son encontre, il ferait en sorte de la changer de titulaire pour le reste de son internat. Bien évidemment, il avait pris soin de mettre les formes, de se montrer diplomate et bienveillant à son encontre. Elle avait compris, c’était même excusé et la soirée reprit son cours. C’était un Jacob éreinté qui avait franchi la porte aux alentours de six heures du matin. Il avait quitté ses chaussures dans l’entrée, avait déposé sa veste sur le canapé, puis avait pris une douche chaude avant de rejoindre Victoria sous les draps, embrassant son cou avec douceur « Rendors-toi, c’était juste pour te dire que j’étais rentré ».

Charly
Messages : 3389
Date d'inscription : 24/04/2018
Région : Haut de France
Crédits : Bones_Obsessor

Univers fétiche : City, HP
Préférence de jeu : Femme
Lune
Charly
Ven 1 Déc - 11:42

Victoria Ruiz
J'ai 33 ans et je vis à Miami. Dans la vie, je suis vendeuse de café de qualité et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt parfaitement bien.

Help me ! He's Back  Tumblr_inline_p7wjdfCVyr1vyc4sh_250Help me ! He's Back  Odette-annable-geri-broussard
Help me ! He's Back  Tumblr_inline_nu3pnz67a41sccn28_500
Avatar : Dopamine / Gif : Tumblr


Victoria n’était pas venue pour imposer sa présence, encore moi pour marquer son territoire. Elle avait une confiance aveugle en Jacob. Seulement l’interne de ce dernier semblait avoir envie d’une relation moins professionnelle. Vic considéra qu’elle avait bien fait de venir, d’une pour la surprise, de deux pour montrer à cette femme que Jacob n’était pas un cœur à prendre. Cependant, elle précisa à l’homme qu’elle aimait, que parfois une discussion s’imposait tout de même. Elle préférait que les choses soient bien claires. Et que la petite interne entreprenante arrête tout de suite son petit jeu de séduction. « -d’accord. » avait elle seulement répondu avec un sourire entendu. « -tu n’as pas à te justifier, seulement à lui faire comprendre que tu es son prof… » c’était ça que la jeune femme devait imprimer dans son cerveau. Elle était là pour apprendre, pas pour avoir une liaison avec un supérieur. Vic n’avait pas hésité à lancer un regard appuyé à l’interne, lui faisant ainsi comprendre qu’elle l’avait vu et que si cela venait à se reproduire, elle serait moins souriante la prochaine fois qu’elles se croiseraient. Ce n’était pas de la possessivité, seulement du respect.

Avant de partir, Victoria avait une idée à réaliser. Elle entraina donc Jacob avec elle dans une des chambres prévues pour le personnel de garde, bien décidé à lui offrir son cadeau en avance. Elle avait souri en l’entendant complimenté ses dessous, spécialement choisi pour lui. Ils firent l’amour intensément, et ce fut avec difficulté qu’ils tentèrent de rester silencieux. Mais comme Vic le précisa juste après, peu lui importait de savoir si quelqu’un les avait entendu. Tout ce qui comptait c’était le moment qu’ils venaient de partager et le sourire radieux que Jacob avait sur les lèvres. Il l’avait fait rire avec sa réaction suivante. Une fois dehors, Vic reçu une merveilleuse déclaration. La plus belle. C’était pour elle, un merveilleux cadeau de Noël. « -oh tu n’aurai pas du me dire ça, je vais retourner tout l’appartement pour le trouver ! » s’amusa Victoria avant de devoir lui dire au revoir. « -moi aussi je t’aime Jacob… » avait elle répondu en reculant à contre cœur. « -ça sera fait. » ils allaient tous les voir le lendemain.

Lorsque Jacob rentra, elle avait déjà fait une bonne partie de sa nuit. Ils avaient rendez vous à 11h chez les parents de Jacob pour préparer tous ensemble le repas de noël. Vic avait jeté un coup d’œil à son téléphone. Il était presque sept heure du matin. Elle s’était ensuite retournée pour qu’il vienne se blottir contre elle. « -viens là… » avec douceur, elle avait caresser ses cheveux, avant de déposer ses lèvres sur sa tempe. Il avait besoin de dormir quelques heures avant d’affronter l’union de leur deux familles. Quelques heures plus tard, elle avait lancé : « -prends ton temps, j’ai dis à ma mère qu’on serait en retard. » il était presque 11h. Mais elle n’avait pas eu le cœur à tirer Jacob du lit plus tôt. « -ils savent tous que tu travaillais cette nuit. Ils ne nous en voudrons pas. » bon, c’était un peu étrange de laisser leur famille se présenter l’un à l’autre sans qu’ils soient présent, mais elle savait que tout se passerait parfaitement bien. De son côté, elle était prête et elle prit le temps de faire couler un café à Jacob et de lui apporter au lit. « -tu n’es pas trop fatigué ? » elle imaginait que si. « -on est toujours d’accord, on ne dit rien pour nous ? » ils avaient convenu de garder encore leur relation secrète. Eva allait annoncer sa grossesse, c’était sur elle que les yeux devaient être braqués.

Manhattan Redlish
Messages : 3496
Date d'inscription : 26/04/2018
Crédits : Icon : Sunny.

Univers fétiche : City
Préférence de jeu : Homme
Lune
Manhattan Redlish
Ven 1 Déc - 13:16

Jacob Reyes
J'ai 39 ans et je vis à Miami. Dans la vie, je suis chirurgien traumato et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt parfaitement bien.

Help me ! He's Back  38fc028ccee03f861537a1e656c1f5a0a774a9c1Help me ! He's Back  A0497ab86a08b34ef80339dceb8f1938e4c88c47
Help me ! He's Back  Oscar-isaac-just-kills-me-v0-v7dfav1f43ib1
Avatar : Dopamine / Gif : Tumblr


« Je trouverais les mots » avait-il simplement répondu, appréciant que Victoria ait suffisamment confiance en lui pour le laisser appréhender cette situation à sa manière. Il avait compris que son interne aspirait à davantage qu’une relation professionnelle avec lui, et ne souhaitant ni altérer sa relation avec la jolie brune, ni alimenter de faux espoirs avec Kessy, il prendrait le temps d’abolir tout espoir les concernant. Toutefois, c’était une jeune femme suffisamment perspicace pour comprendre qu’il était éperdument amoureux de Victoria et que ça se lisait dans son regard à chaque fois qu’il le posait sur elle. Il avait néanmoins remarqué l’échange de regards entre les deux femmes, ce qui l’avait sourire. Sa petite-amie rappelait qu’elle était bel et bien présente dans sa vie, et qu’il était inutile de tenter quoique ce soit à son encontre. A leur sortie de la salle de pause, ils effectuèrent un petit détour par la salle de garde, là où dormait les médecins et infirmiers lorsqu’ils étaient de gardes, et ils avaient décidé de vouer les prochaines minutes à se donner l’un à l’autre avec passion. Le petit ensemble choisi tout particulièrement pour lui avait eu son petit effet sur Jacob qui avait apprécié la délicate attention. Sourire aux lèvres, il l’avait finalement raccompagné jusqu’à la sortie, et ce fut ce moment qu’il avait choisi pour lui dire qu’il l’aimait. Il avait trouvé le moment opportun, après l’amour, après ce baiser, le soir de leur premier réveillon de Noël. Il l’aimait et n’avait pas peur de le lui dire. Un petit rire « Bon courage » et lui rendit ses baisers les uns après les autres. Aucun d’eux ne voulait partir, mais ils étaient tous les deux tenus à leurs obligations. Lorsque Victoria prononça ces trois petits mots, son cœur fit un bon dans sa poitrine. Il ne se lassait pas de les entendre. Un dernier signe de la main, et il retourna à l’hôpital pour avoir une conversation avec Kessy.

Jacob ne rentra à leur appartement qu’au petit matin, et c’était donc éreinté qu’il avait rejoint le lit qu’il partageait dorénavant avec Victoria. Il était venue se blottir tout contre son corps chaud et avait rapidement trouvé les bras de Morphée jusqu’à dix-heures passée. Ils étaient attendus chez ses parents pour onze heures et n’y serait pas. Le chirurgien peinait à ouvrir les yeux, la tête toujours posée sur l’oreiller « Sans cette opération de dernière minute, j’aurais pu rentrer bien plus tôt… Je m’excuserais quand on arrivera » et réprima un bâillement, se redressant dos à la tête du lit, souriant en apercevant Victoria qui avait pris soin de lui apporter le café au lit « Merci » et le porta à ses lèvres « Je devrais pouvoir tenir la journée ». Mais loin étaient ses jeunes années où il cumulait les gardes les unes après les autres. « Oui, je n’ai pas envie de voler la vedette à Eva » et l’observa quelques secondes tout en souriant « Ça va être une véritable torture ! », parce qu’ils ne pourraient pas se toucher, éviter les regards prolongés, de s’embrasser… Et cela alors que ça ne faisait que trois semaines qu’ils étaient parvenus à franchir le cap de leur relation. Il se pencha pour l’embrasser « Bonjour au fait » et termina sa tasse de café en grande gorgée « Je n’ai pas envie qu’on arrive trop en retard » et se leva du lit. Il enfila un costume bleu sombre contrastant avec la chemise blanche à bouton de manchette, et termina sa préparation avec quelques gouttes de parfum. Il se resservit un café en attendant patiemment Victoria, réprimant un nouveau bâillement. Lorsqu’elle arriva à sa hauteur, il laissa son regard glisser sur son corps, puis remonter lentement jusqu’à ses prunelles « Magnifique » avant de déposer un baiser sur sa joue « Prête ? ».

Contenu sponsorisé
Help me ! He's Back
Page 1 sur 15
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 8 ... 15  Suivant
Sujets similaires
-
» if you could, would you take it back?
» Welcome back
» ezekiel ∇ oh take me back to the start.
» if i come back, would you meet me again ?
» Welcome back home

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Archives :: Archives :: Univers réel-
Sauter vers: