Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» Death upon us [ Ft. Pyramid Rouge]
{+18}À l'ombre de la malédiction [PV - Foxdream] - Page 2 EmptyHier à 23:01 par Pyramid Rouge

» Madness or reality ?
{+18}À l'ombre de la malédiction [PV - Foxdream] - Page 2 EmptyHier à 22:02 par Senara

» il est bizarre ce sol il est palpable
{+18}À l'ombre de la malédiction [PV - Foxdream] - Page 2 EmptyHier à 20:01 par Ananas

» Le vent nous portera...
{+18}À l'ombre de la malédiction [PV - Foxdream] - Page 2 EmptyHier à 19:30 par Dreamcatcher

» PRÉSENTATION ¬ quand c'est fini, c'est par ici
{+18}À l'ombre de la malédiction [PV - Foxdream] - Page 2 EmptyHier à 19:25 par Lord Xan

» Saut de l’ange - Cheryl & Nemo
{+18}À l'ombre de la malédiction [PV - Foxdream] - Page 2 EmptyHier à 18:02 par Nemo

» On s'immerge dans la musique, comme dans un rêve mélodieux, pour s'évader d'une réalité assourdissante [Feat Houmous]
{+18}À l'ombre de la malédiction [PV - Foxdream] - Page 2 EmptyHier à 17:57 par Houmous

» De pluie et de sang • Dinamite
{+18}À l'ombre de la malédiction [PV - Foxdream] - Page 2 EmptyHier à 17:04 par Dinamite

» Les enfants de la lune. [PV Lulu] +18
{+18}À l'ombre de la malédiction [PV - Foxdream] - Page 2 EmptyHier à 16:19 par Ezvana

-47%
Le deal à ne pas rater :
DOMO DO1032SV – Aspirateur balai 2 en 1
49.99 € 94.98 €
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

{+18}À l'ombre de la malédiction [PV - Foxdream]

FoxDream
Messages : 214
Date d'inscription : 14/05/2022
Crédits : Unknow

Univers fétiche : Fantasy
Préférence de jeu : Les deux
Sabrina
FoxDream
Lun 25 Sep - 16:29

Edwin
J'ai 45 ans ans, mais mon corps est figé à ses 30 ans et je vis là où me mène mes pas. Dans la vie, je suis une vagabond, mercenaire, voleur, tout dépend ce que la vie m'offre. Je suis veuf et je le vis plutôt mal

Marque de la malédiction
Edwin avait a peine senti l'elfe lâché son vêtement. Toute son attention s'était portée sur les soldats. Les deux corps s'effondrant au sol. Le soleil venait darder leur rayon, étirant les ombres des arbres. Les ombres du maudit dansèrent sur sa peau, grandirent sur son corps. Des flèches filerent vers lui. Il se jeta sur le côté, la pointe frôla son bras, ouvrant sa chemise et sa peau. C'est a peine s'il le sentit. Les ombres grandissaient encore.

Edwin se jeta dans une ombre et disparu, provoquant l'agitation. Il réapparut dans l'ombre d'un soldat, derrière le groupe. Profitant de la surprise, il enfonça sa dague entre l'interstice de l'armure. Elle resta bloquée. Les soldats réagirent, se retournant vers lui. L'un d'eux sortit son épée. L'arme traça une traînée rouge sur la poitrine du maudit qui eut le réflexe de se jeter en arrière.

Son regard se durcit plus encore, les ténèbres se développant sur toute une partie de son corps. Une ombre au sol se dressa soudainement, tel un fouet, et vont transpercer l'armure de deux d'entre eux. Des cris de terreurs résonnèrent dans la clairière. Les survivants tentèrent de fuir, mais bien trop tard. Les ombres les saisirent et traversèrent les corps qui s'effondrerent au sol.

Son souffle était plus saccadé, les ombres recouvrant une partie de son corps, dansant sur son corps, telle une entité. Il n'aurait pas voulu utiliser autant d'ombre, mais il n'avait pas eu le choix, pas cette fois... Edwin se força a ralentir sa respiration, a relâcher ses poings. Les ombres refluèrent, laissant une vague d'euphorie et de regrets a la fois de ne pas avoir pu se déployer bien plus. Il mit de côté tout cela, sachant a quel point ce qui allait bientôt arrivé. Quand ? Il l'ignorait, bientôt, mais jamais il ne savait quand ou combien de temps.

Edwin récupéra ses armes, puis se tourna vers l'elfe, croisant un regard auquel il était bien trop habitué. « Il faut qu'on continue. il s'approche d'elle, avec une certaine douceur, essayant de paraître moins impressionnant. On est bientôt arrivés à mon cheval. Je ne te ferais rien, tu peux partir, quand tu veux, mais il faut qu'on bouge.» Edwin s'approcha encore, désolé qu'elle ait du assister à tout cela, tendant la main vers elle .
Arthécate
Messages : 1308
Date d'inscription : 14/07/2023
Crédits : Lorène Barioz

Univers fétiche : Med-Fan, même si je peux jouer sur n'importe quel contexte
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t5885-petites-idees-en-vrac https://www.letempsdunrp.com/t5870-salut-c-est-moi
Arthécate
Lun 25 Sep - 17:06

Ildilyntra {Lyn} Naëbàlar
J'ai 612 ans et je vis à Alendowë, au cœur de la forêt d'Arryn. Je fais partie du peuple d'Alèn, je suis guérisseuse et je m'en sors assez bien. Je suis veuve et je l'accepte.

Informations supplémentaires ici.


Je restais là, immobile, observant l'homme aux ombres avec un regard aussi intrigué qu'effrayé. Je n'avais jamais rien vu de tel … Jamais. Les ombres dansaient autour de lui, elles ondulaient sous sa peau… Elles faisaient partie de lui. A cet instant, il me fut bien impossible de réellement comprendre ce que mes yeux et mon instinct pouvaient percevoir… Et pourtant, rien dans sa démarche lorsqu'il s'approchait de moi, rien dans son regard, ne me laissait à penser qu'il me voulait du mal. Il utilisait des phrases simples, sans aucune fioritures. Son ton restait encore un peu brut, comme si… Comme s'il n'avait que rarement l'occasion de converser avec un être doué de parole… Je pouvais sentir une certaine… solitude émanant de lui… Un peu de tristesse aussi… Non, beaucoup plus que ce qu'il ne me laisse percevoir. Ses ombres lui tiennent compagnie, elles l'accaparent presque entièrement….

Je ne saurais dire pourquoi j'acceptais la main qu'il me tendis. Mais je la saisis plutôt fermement tout en lui offrant un sourire qui se voulait affable.

"L'ombre ne peut exister sans lumière…"

Je le suivis sans rechigner, continuant de fixer son dos…

Merci… Encore et… Désolée, pour ça… lui dis-je, un peu timidement.

Je comprenais la langue des humains plus que je ne savais la parler. Elle était pleine de mots différents, des mots "secs" qui accrochent la gorge. Elle ne ressemble en rien à la langue elfique qui est plus chantante.


FoxDream
Messages : 214
Date d'inscription : 14/05/2022
Crédits : Unknow

Univers fétiche : Fantasy
Préférence de jeu : Les deux
Sabrina
FoxDream
Lun 25 Sep - 18:39

Edwin
J'ai 45 ans ans, mais mon corps est figé à ses 30 ans et je vis là où me mène mes pas. Dans la vie, je suis une vagabond, mercenaire, voleur, tout dépend ce que la vie m'offre. Je suis veuf et je le vis plutôt mal

Marque de la malédiction
Edwin continua de s’avancer avec une certaine lenteur. Il percevait la peur dans son regard, ce qui n’avait rien d’étonnant à ses yeux. Il s’attendait tant à cette réaction, que cela oblitérait tout le reste. Pour tout dire, il s’attendait à chaque pas qu’il faisait vers elle, qu’elle s’enfuirait en courant pour le fuir lui. Ce ne serait pas surprenant, pas après ce qu’elle avait pu apercevoir de lui. Il était pourtant resté raisonnable sur l’utilisation de ses capacités. Il avait gardé un parfait contrôle de ses ombres. Mais le risque existait. Il les sentait toujours, sous sa peau. Elles s’agitaient, toujours prête à la moindre occasion, dévorer par l’envie de s’exprimer, de submerger sa volonté. L’envie était forte, de laisser faire, d’oublier tout ce qu’il était, mais il résistait toujours. Finalement, l’elfe n’avait pas réellement vu le monstre. Seulement un guerrier, capable de bien pire encore…

Il fut surpris de la voir saisir sa main, avec une fermeté qu’il ne lui avait pas connu jusqu’ici, et un sourire encore moins. Un sourire forcé. Craignait-elle qui lui fasse du mal ? Certainement. Il ne rajouta rien, tournant les talons et poursuivant sa route. Il jeta un bref regard par-dessus son épaule. « Tu me remerciera quand on sera vraiment sorti de cette galère. Il ramena ses yeux devant lui, toujours aussi attentif à ce qui l’entourait. Et pourquoi tu t’excuses ? T’aurais rien pu faire. » Il allongea son pas, pressé et un peu inquiet pour les deux bêtes qu’il avait laissé derrière lui.

Bientôt, ils arrivèrent dans le bosquet, où, bien dissimulé, Murmure l’attendait. Au même instant, une bête noire et aux reflets rougeoyant, sortie silencieusement, les oreilles en arrière, les babines retroussées dans un grondement silencieux. Ses yeux orangés étaient posés sur l’intruse. « Elros, calme. Elle n’est pas dangereuse. » Edwin s’accroupit devant la bête un peu plus grande qu’un loup. Le Lugnipus, puisque c’était sa race, laissa retomber ses babines, mais son regard plein d’intelligence, resta méfiant. Le maudit posa sa main sur le crâne de l’animal, tendant son autre main en arrière. « Il n’aime pas les étrangers. Laisse-le te sentir, ça ira un peu mieux. » Ou bien il essayerait de la mordre s’il sentait quelque chose qui lui déplaisait… Elros était fidèle à Edwin, pour les autres…


Inspiration pour Elros:
Arthécate
Messages : 1308
Date d'inscription : 14/07/2023
Crédits : Lorène Barioz

Univers fétiche : Med-Fan, même si je peux jouer sur n'importe quel contexte
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t5885-petites-idees-en-vrac https://www.letempsdunrp.com/t5870-salut-c-est-moi
Arthécate
Lun 25 Sep - 19:49

Ildilyntra {Lyn} Naëbàlar
J'ai 612 ans et je vis à Alendowë, au cœur de la forêt d'Arryn. Je fais partie du peuple d'Alèn, je suis guérisseuse et je m'en sors assez bien. Je suis veuve et je l'accepte.

Informations supplémentaires ici.


L'enfer dont il parlait, c'était ma maison… Une maison qui brûlait d'une part et agonisait de l'autre sans que je ne sache pourquoi. J'essayais de ne pas trop y songer afin de pouvoir avancer… Un pas après l'autre… Sans me faire distancer par l'homme qui semblait vouloir presser le pas.

Nous arrivâmes finalement dans une partie reculée de la forêt, non loin du lac d'Arwën. Cette partie des bois ne semblait pas avoir été touchée par le mal qui rongeait les lieux que nous venions de quitter. La créature qui apparut alors, n'était pas une autochtone. Je n'en avais d'ailleurs jamais vu auparavant. Elle grogna, m'offrant une vue prodigieuse sur ses crocs aiguisés avant de se calmer à la demande de l'humain… Nos regards se rencontrèrent alors, j'essayais d'entrer en communication avec elle en utilisant la langue silencieuse. Celle que tous les animaux du monde magique connaissent… J'approchais doucement ma main, paume vers le bas pour ne pas le brusquer et le laissait renifler à sa guise.

Un peu plus loin se tenait un équidé, l'un de ces animaux que les humains montaient pour se déplacer. Il ressemble à une licorne mais aucune magie n'émanait de lui… En revanche, je pouvais sentir une profonde tendresse pour l'humain… Ainsi, malgré les ombres, ces créatures semblaient l'accepter sans aucune crainte… Réalisant cela, je ne pus que me détendre et sourire plus franchement.

Ildilyntra, mon nom dis-je tout en réalisant qu'il serait probablement difficile à prononcer pour un humain. Lyn.

Je pointais le lupus du doigt, Elros, puis l'équidé Murmure. J'aimais bien le nom du cheval… Il lui allait bien, sa voix interne n'étant qu'un doux murmure apaisant.




FoxDream
Messages : 214
Date d'inscription : 14/05/2022
Crédits : Unknow

Univers fétiche : Fantasy
Préférence de jeu : Les deux
Sabrina
FoxDream
Lun 25 Sep - 20:17

Edwin
J'ai 45 ans ans, mais mon corps est figé à ses 30 ans et je vis là où me mène mes pas. Dans la vie, je suis une vagabond, mercenaire, voleur, tout dépend ce que la vie m'offre. Je suis veuf et je le vis plutôt mal

Marque de la malédiction
Edwin enfonça la main dans le pelage sombre de son compagnon, rassurer de voir qu’ils allaient bien et que le loup n’avait pas eu à se servir de ses crocs. La bête avait toujours les yeux dardés sur l’inconnue, ses oreilles toujours vers l’arrière. Le maudit put sentir que les muscles de la bête se relâchait légèrement. Elros s’approcha, sa truffe venant toucher la paume de l’elfe. Il la renifla un peu, l’odeur sûrement difficile à identifier, couverte de sang, de cendre et de terre. Ses yeux orange se fixèrent sur l’elfe, son regard débordant d’une intelligence surprenante. Ses oreilles se redressèrent, en signe d’apaisement, mais sa méfiance restait. Il s’écarta du duo de bipèdes. Edwin se releva et se dirigea vers Murmure, détachant la longe. L’animal était resté calme, habitué à ce traitement, sous la surveillance de Elros. Il écarta les branches et ramena l’animal baie vers eux.

Edwin vérifia le harnachement et ses rares possessions. Une légère surprise éclaira ses yeux gris, avant qu’il ne fasse à nouveau taire ses émotions. Elle était sûrement sous le choc. « Ildilyntra, dit-il avec une prononciation elfique quelque peu hasardeuse, se rappelant des notions développé il y a quelques temps. Moi c’est Edwin. » Il lui tourna le dos, saisissant la selle. Il fut soudain prit d’un vertige, s’accrochant fermement à l’équidé, qui eut un léger mouvement d’écart, surpris par le poids soudain de son maitre. La douleur venait de commencer puissante, concentré sur sa main pour le moment… Il avait l’impression que quelqu’un enfoncer des aiguilles brûlantes lentement dans chaque cellule la composant. Il serra les dents, ses yeux mi-clos, et retenant tant bien que mal un râle de douleur. Ce n’était pas le moment.

Edwin força ses muscles à s’activer et grimpa sur le dos du cheval. Il tendit la main à Lyn, dissimulant la douleur derrière son masque impassible. « [color=darkblue][b]Murmure peut nous porter tous les deux pendant un temps
Arthécate
Messages : 1308
Date d'inscription : 14/07/2023
Crédits : Lorène Barioz

Univers fétiche : Med-Fan, même si je peux jouer sur n'importe quel contexte
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t5885-petites-idees-en-vrac https://www.letempsdunrp.com/t5870-salut-c-est-moi
Arthécate
Lun 25 Sep - 20:31

Ildilyntra {Lyn} Naëbàlar
J'ai 612 ans et je vis à Alendowë, au cœur de la forêt d'Arryn. Je fais partie du peuple d'Alèn, je suis guérisseuse et je m'en sors assez bien. Je suis veuve et je l'accepte.

Informations supplémentaires ici.


J'observais l'humain en me tenant à distance. Je ne ressentais aucune peur particulière, mais quelque chose venait de changer dans son énergie et cela m'intriguait beaucoup. Je voyais sa lumière bouger d'une manière étrange… Elle changeait même de couleur tirant un peu plus vers le mauve…Des stries se dessinaient de façon chaotique comme si…. comme s'il souffrait. Murmure aussi l'avait ressenti, cela se voyait dans son regard, mais il y avait là une certaine notion d'habitude…

Souffres-tu? lui demandais-je dans ma langue natale tout en me rapprochant de Murmure et de son maître qui venait de grimper sur son dos. Je peux aider, si tu le souhaites.

Je me saisis de la main qu'il me tendait, lui transmettant un peu de ma chaleur. Mon don ne pourrait certainement pas guérir son mal, je le pressentais, mais il pouvait au moins l'apaiser un peu. Je montais derrière lui tout en remerciant Murmure pour son aide.

Où veux-tu aller ?

FoxDream
Messages : 214
Date d'inscription : 14/05/2022
Crédits : Unknow

Univers fétiche : Fantasy
Préférence de jeu : Les deux
Sabrina
FoxDream
Lun 25 Sep - 20:48

Edwin
J'ai 45 ans ans, mais mon corps est figé à ses 30 ans et je vis là où me mène mes pas. Dans la vie, je suis une vagabond, mercenaire, voleur, tout dépend ce que la vie m'offre. Je suis veuf et je le vis plutôt mal

Marque de la malédiction
La douleur, bien que concentrée dans sa main, lui donnait l’impression de traverser tout son corps. Bientôt, il savait que cela allait empirer, jusqu’à atteindre un paroxysme. Il se força à contrôler sa respiration, prenant des inspirations aussi profonde qu’il le pouvait. Il aurait espéré que le contre-coup arriverait bien plus tard. Suffisamment pour qu’ils s’éloignent… mais il devait faire avec. Serrer les dents et endurer jusqu’à ce que ça passe. En attendant, il avait un autre fardeau sur lequel veiller : la jeune elfe qui ne semblait pas très à l’aise avec tout ceci.

Elle lui parla dans sa langue maternelle et il dut prendre un temps de réflexion pour comprendre ce qu’elle venait de lui dire. Il termina la traduction lorsqu’elle lui saisit la main et qu’il sentit une énergie lumineuse le parcourir. Il eut un mouvement de recul, sa main se relâchant un instant, avant de se refermer et de la tirer sur l’animal. « Ne recommence pas. » Lui dit-il, sur un ton d’avertissement, avec un accent sûrement difficile à entendre. Il talonna Murmure qui partit au pas, rejoignant le chemin. « Loin de l’armée, vers l’Est, et prêt d’un point d’eau. J’aviserai ensuite. » Lui répondit-il en reprenant dans la langue humaine. Une fois sur le chemin, il mit Murmure au trot. S’il était plus petit que les chevaux de combat employé dans les armées, il était robuste et endurant, fait pour parcourir de nombreux kilomètres. Elros, lui, partit devant, galopant et fut rapidement hors de vu, ce qui n’inquiéta pas Edwin, qui gérait à la fois sa douleur et guider Murmure à travers la forêt. Il ne la connaissait pas bien, mais ce qu’il avait pu visiter jusqu’ici pourrait l’aider.

Arthécate
Messages : 1308
Date d'inscription : 14/07/2023
Crédits : Lorène Barioz

Univers fétiche : Med-Fan, même si je peux jouer sur n'importe quel contexte
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t5885-petites-idees-en-vrac https://www.letempsdunrp.com/t5870-salut-c-est-moi
Arthécate
Lun 25 Sep - 21:11

Ildilyntra {Lyn} Naëbàlar
J'ai 612 ans et je vis à Alendowë, au cœur de la forêt d'Arryn. Je fais partie du peuple d'Alèn, je suis guérisseuse et je m'en sors assez bien. Je suis veuve et je l'accepte.

Informations supplémentaires ici.


Face au refus catégorique d'Edwin, je décidais de rester silencieuse. Il est vrai que je m'étais montrée quelque peu intrusive à son égard, chose que je regrettais profondément. Je n'osais plus rien dire tout le long du trajet, me contentant de regarder le paysage défiler. Murmure essayait vainement de me rassurer, mais je n'avais pas le cœur à approfondir le sujet…

Je fermais les yeux pour ne pas voir disparaître ce qui, autrefois, fut mon foyer. Je cherchais la voix de ma déesse, mais là encore, elle resta silencieuse… Avait-elle disparu, elle aussi ? Nous quittâmes finalement la forêt de mes ancêtres… Chose que je vécus comme un déchirement des plus douloureux. En silence, le visage baissé, je versais quelques larmes afin de ne pas attirer l'attention de l'humain. Je n'avais jamais quitté ces bois… Pas une seule fois en plus de six-cent ans. Je n'avais aucune idée de ce qui se trouvait à l'extérieur et je fus surprise de découvrir une terre où les arbres étaient dispersés, çà et là, au milieu de grands espaces où poussaient des plantes identiques.

Un peu plus tard, nous fîmes une halte près d'une rivière…Le soleil était sur le point de se coucher, le bleu du ciel laissant sa place à des teintes plus orangées. Ici non plus, je ne pus ressentir de magie… Aucune trace, comme si… Elle n'avait jamais existé ces lieux. Lorsque je descendis du dos de Murmure, je manquais presque de m'écrouler, comme si le sang ne circulait plus dans mes jambes… J'entendis le cheval rire et cela me permit de me détendre un peu…

Ce fut donc d'un pas mal assuré que je me dirigeais vers la rivière afin de m'y baigner. C'était l'occasion rêvée pour me débarrasser de tout ce sang qui souillait mes vêtements et ma peau. Une fois dans l'eau, je les retirais pour pouvoir les nettoyer plus efficacement. Ainsi, entièrement immergée, ma nudité resterait donc un secret…

Mieux ? demandais-je à Edwin, parlant de sa douleur. Je savais que ce n'était pas le cas, je pouvais le voir aux couleurs qui dansaient autour de lui. Je peux aider… Mais, je respecte.



FoxDream
Messages : 214
Date d'inscription : 14/05/2022
Crédits : Unknow

Univers fétiche : Fantasy
Préférence de jeu : Les deux
Sabrina
FoxDream
Lun 25 Sep - 21:38

Edwin
J'ai 45 ans ans, mais mon corps est figé à ses 30 ans et je vis là où me mène mes pas. Dans la vie, je suis une vagabond, mercenaire, voleur, tout dépend ce que la vie m'offre. Je suis veuf et je le vis plutôt mal

Marque de la malédiction
En l’acceptant ainsi à l’arrière de Murmure, l’idée qu’elle puisse utiliser sa magie à nouveau sur lui le traversa, mais elle n’en fit rien. Son ton avait sûrement été trop dur, mais la sensation de sa magie, de la chaleur qui l’avait effleuré juste un instant… Non, cette sensation était trop différente, remuait une chose qu’il préférait oublier. Au moins elle n’avait pas insisté, se tenant sur le cheval, installé tous deux inconfortablement, mais peu importe. Edwin alternait les phases de trot et de marche, luttant contre la douleur, restant attentif au moindre bruit autour d’eux.

Les heures s’écoulèrent sans incident. La douleur était montée, s’installant dans son avant-bras, puis son épaule. Il serrait les rênes sans rien dire, la fatigue s’installant malgré tout, ne faisant qu’augmenter la douleur. Puis finalement, ils sortirent de la forêt et trouvèrent un endroit qui convint aux exigences de Edwin : isolé, avec quelques arbres autour. Ce serait mieux que rien. L’humain laissa Lyn descendre, remarquant son attitude, typique des cavaliers débutants. Lui-même descendit avec l’aisance de l’habitude. Il l’observa se diriger vers la rivière, puis finit par se désintéresser d’elle en la voyant entrer dans l’eau. Il avait trop de choses à faire.

Edwin retira l’équipement du cheval, son bras douloureux manquant de céder lorsque le poids fut sur lui. Il réussit à le déposer au sol, et en sortit quelques vêtements et sa cape. Il mena son cheval à la rivière pour qu’il puisse boire et déposa le tas de vêtement sur un rocher, à quelques pas de Lyn. « Porte ça en attendant. » Il s’éloigna et posa un genoux à terre, plongeant ses mains dans l’eau, aspergeant son visage, retirant un peu de sang séché. La sensation était rafraichissante. Cela ne soulageait pas son bras, mais c’était bien de sentir autour chose. Ses yeux couleur acier se relevèrent sur l’elfe. « Je vais bien. Je n’ai que des égratignures. » Un mensonge. Ses blessures étaient minimes, mais il n’allait certainement pas bien. Il ne s’arrêta pourtant pas, guidant Murmure jusqu’à un endroit herbeux et s’occupant de brosser l’équidé.

Edwin continua de monter le camp, ramassant du petit bois pour faire le feu, déballant la nourriture qu’il avait. Quelques fruits et légumes secs, de la viande séchée également. Elros n’était pas encore revenu, mais il ne s’inquiétait pas. La douleur, elle, par contre, continuait de dévorer son bras, s’installant dans son épaule et son cou. Tant qu’il restait actif, il pouvait porter son attention sur quelque chose d’autres. Sinon il n’y aurait plus que la douleur. « Je n’ai pas grand-chose à manger, lui dit-il. Elros ramènera peut-être quelque chose. Enfin, si tu manges de la viande. »

Arthécate
Messages : 1308
Date d'inscription : 14/07/2023
Crédits : Lorène Barioz

Univers fétiche : Med-Fan, même si je peux jouer sur n'importe quel contexte
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t5885-petites-idees-en-vrac https://www.letempsdunrp.com/t5870-salut-c-est-moi
Arthécate
Lun 25 Sep - 22:01

Ildilyntra {Lyn} Naëbàlar
J'ai 612 ans et je vis à Alendowë, au cœur de la forêt d'Arryn. Je fais partie du peuple d'Alèn, je suis guérisseuse et je m'en sors assez bien. Je suis veuve et je l'accepte.

Informations supplémentaires ici.


Merci… lui dis-je en voyant les vêtements qu'il venait de déposer.

Je l'observais ensuite se diriger vers la rivière afin de nettoyer son visage. L'espace d'un instant, je pus lire une sorte de soulagement dans les vagues qui voletaient autour de lui. A force de regarder les stries tremblantes, je pus localiser la douleur à son bras… Une douleur irradiante qui ne tarderait pas à le consumer. Pourquoi donc me mentir en affirmant qu'il allait bien ?

Je vois… Ton bras… Ta douleur… Je vois ça.

Il refusait mon aide même si je n'en comprenais pas la raison. Il m'avait sauvé la vie, par deux fois. Il m'avait éloigné du danger… Je lui devais au moins ça, non ? Je quittais la rivière sans vraiment me soucier d'être vue. J'essorais mes cheveux que je gardais lâchés avant d'enfiler la tenue laissée par Edwin. Je l'aidais ensuite à ramasser du bois pour le feu et entassais le tout.

Je n'ai pas besoin. Manger, dis-je en secouant la tête. Les elfes mangeaient très peu de manière générale, les Alèns en particulier.

Nous nous nourrissons, en grande partie, de l'énergie que nous captons tout autour de nous. Celle des arbres, des plantes, des ruisseaux… Tout ce que la nature avait à nous offrir. Cela ne nous empêchait pas pour autant de grignoter quelques fruits, mais je n'avais pas vraiment le cœur de le priver du peu de nourriture qu'il possédait.

Pourquoi toi seul ? lui demandais-je tout en allumant un feu à l'aide de ma pièce métallique.

Je me doutais bien que cela avait un rapport avec ses pouvoirs… Ceux-ci étant clairement contre nature. Le feu prit très rapidement… Satisfaite, je m'installais autour, afin de me réchauffer.

Merci, encore. Ton aide… Ma vie…

"Vie", pouvais-je encore donner ce nom à mon existence alors que je venais de tout perdre ? C'est à ce moment précis, que toutes mes émotions refoulées firent surface… Les hurlements, le sang, le feu et la cendre… La mort , beaucoup de morts… Tout cela, je pus le voir dans les flammes dansantes.


Contenu sponsorisé
{+18}À l'ombre de la malédiction [PV - Foxdream]
Page 2 sur 10
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
Sujets similaires
-
» (m/f) tmi avec malédiction à la once upon a time (en cours)
» FoxDream
» (m/f) malédiction - transformation animale - astrologie chinoise
» The Light I Shine On You. [ft. FoxDream]
» Belle de Nuit... {FoxDream & Nash}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers fantasy-
Sauter vers: