Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» Can't Get You Out of My Head (avec Rein)
The Light I Shine On You. [ft. FoxDream] EmptyAujourd'hui à 1:17 par Clionestra

» Raven and Bones
The Light I Shine On You. [ft. FoxDream] EmptyAujourd'hui à 0:15 par Lobscure

» Silicon Heart ft. Lexis
The Light I Shine On You. [ft. FoxDream] EmptyHier à 22:47 par Lexis

» "Avec un mensonge on va loin, mais sans espoir de retour" - Ft. Charly
The Light I Shine On You. [ft. FoxDream] EmptyHier à 21:46 par Manhattan Redlish

» Apocalypse Rouge [PV Opale Or]
The Light I Shine On You. [ft. FoxDream] EmptyHier à 21:11 par Opale Or

» La librairie, une vie de dangers.
The Light I Shine On You. [ft. FoxDream] EmptyHier à 18:13 par Snardat

» Grimm | Personnages
The Light I Shine On You. [ft. FoxDream] EmptyHier à 1:46 par Grimm

» Un frère éloigné vaut moins qu'un voisin (avec Lexis)
The Light I Shine On You. [ft. FoxDream] EmptyHier à 0:52 par Lexis

» “Please. I love her.” (avec Leolyne)
The Light I Shine On You. [ft. FoxDream] EmptyHier à 0:47 par Léolyne

Le Deal du moment : -25%
Adhérents Fnac : Smartphone Honor 200 Pro ...
Voir le deal
599 €

LE TEMPS D'UN RP

The Light I Shine On You. [ft. FoxDream]

LarkoDim
Messages : 2245
Date d'inscription : 14/06/2022
Région : Occitanie
Crédits : LarkoDim (Av.)

Univers fétiche : City/Surnaturel/Fantasy
Préférence de jeu : Homme
Super Nana
https://www.letempsdunrp.com/t5186-la-colocation-des-enfers https://www.letempsdunrp.com/t5197-listing-d-un-anxieux https://www.letempsdunrp.com/t5271-cerveau-mono-cellule-et-idee-en-vracs https://www.letempsdunrp.com/t5185-larkodim-une-plume-fragile-au-service-d-un-esprit-etrange
LarkoDim
Mar 29 Aoû - 19:37
Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
Cachés de l’humanité, les mutants se terrent pour survivre. Dans ce lot de désolation, un homme tire les ficelles de la criminalité d’une main de Maître.

Sous son joug, un jeune mutant aux capacités animales qu’il traite comme son chien de service, son homme de main et une jeune femme qu’il utilise comme un jouet personnel.

Les deux ne se connaissent pas encore… Jusqu’à ce jour…

Contexte provenant de nos cerveaux et d’un vieux scénario de Fox Dream


Recherches sans idées fixes ¤ Jusqu'à ce que la mort nous sépare

~
:heart1:  :heart1:
We can get high, we can get high, touching the sky
Never gonna come back down
We can run wild, shooting stars now, faster than sound
Build a kingdom in the clouds
~
LarkoDim
Messages : 2245
Date d'inscription : 14/06/2022
Région : Occitanie
Crédits : LarkoDim (Av.)

Univers fétiche : City/Surnaturel/Fantasy
Préférence de jeu : Homme
Super Nana
https://www.letempsdunrp.com/t5186-la-colocation-des-enfers https://www.letempsdunrp.com/t5197-listing-d-un-anxieux https://www.letempsdunrp.com/t5271-cerveau-mono-cellule-et-idee-en-vracs https://www.letempsdunrp.com/t5185-larkodim-une-plume-fragile-au-service-d-un-esprit-etrange
LarkoDim
Mar 29 Aoû - 21:49

Elijah
J'ai 30 ans et je vis à Chicago, États-Unis. Dans la vie, je suis un homme de main du Roi de Pique et je m'en sors correctement. Sinon, je suis célibataire et pour le moment, ça ira.

Griffes tranchantes et aiguisée ¤ Canines aiguisée ¤ Force surhumaine ¤ Sens aiguisés ¤ Régénération ¤ Yeux jaunes ¤

Travaille pour le Roi de Pique, le criminel le plus puissant de Chicago depuis qu’il a une dizaine d’année ¤ Utilisé à la base pour les basses besognes et élimination de témoins ¤ Est devenu garde du corps de son patron de puis peu ¤ Bosse uniquement de nuit.

ft. Alexander Ludwig
av. vodkaparadiseuniverse
Trop tôt. Il était trop tôt. Le soleil venait à peine de se coucher quand tu te mets à ouvrir les yeux en entendant ton réveil. Tu râles un bon coup et te levant, faisant glisser ton drap sur ton torse avant d’éteindre l’objet du diable qui résonnait dans ta cervelle. Tu grimaces, passant une main sur ton visage avant de t’étirer, entendant un peu le cartilage de ton dos qui se fait entendre. Tu grognes un peu en t’asseyant sur le bord de ton lit pour attraper ton téléphone, essayant de regarder les nouveaux messages que tu avais reçu dans la journée.

Tu fronces les sourcils en voyant le nom de ton patron. Adrian. Aussi appelé le Roi de Pique dans la communauté criminelle de Chicago. Tu secoues la tête et commences à écouter son message vocal en même temps que tu te lèves pour faire ton petit-déjeuner à base de tartine de fromage, jambon cru et café. Tu grimaces en fronçant les sourcils devant la demande peu conventionnelle qu’il fait. Comment ça une nana ? La surveiller ? Voir la frapper ou… Tu manques de lâcher ton téléphone sous la surprise et l’effroi. Le ton utilisé est froid, les mots durs… Non, Adrian n’a pas mâché ses mots.

Tu grimaces, blêmis et soupires doucement. Torturer quelqu’un soit…. Tu sais le faire depuis que tu es adolescent. Tuer quelqu’un, ok, pourquoi pas. Tu l’avais déjà fait pour finir le travail d’un abruti qui n’avait pas bien fait le sien. Mais violer une femme pour qu’elle se … Calme ? Pardon ? Non, non, non. Tu serres les dents, te disant que si Adrian te l’avait demandé à toi, c’est qu’il ne l’avait pas encore fait avec le reste de ses gros bras. Tu avais donc le choix… Soit le faire… Pour le satisfaire, soit le décevoir et laisser un mec plus costaud et agressif s’en occuper.

Tu soupires, renvoyant un message pour accepter, qu’il t’envoie l’adresse et tu finis de te préparer rapidement. Une douche chaude, un t-shirt blanc, une veste en cuir, un jean et tes Dr. Martens noires et tu prends tes clés de moto. Tu prends le temps de regarder les dernières secondes de coucher de soleil avant de prendre la route vers l’adresse et tu grimaces en voyant les gros bras qui protègent déjà la porte. Tu passes sans trop de problèmes, rejoignant le bureau d’Adrian pour qu’il t’explique le reste pour la mission. Tu grimaces alors que tu le laisses finir avant de garder les clés de la maison… Enfin, du manoir.

Tu profites pour faire le tour, voyant que toutes les issues sont surveillés. Tu grimaces et retires ta veste pour la mettre dans un coin avant de monter à l’étage pour aller toquer à la chambre. Faudra bien que tu prennes connaissance avec la petite non ? Tu tapes du doigt et hausses un peu la voix.

- Hey ? Y a quelqu’un ?


Recherches sans idées fixes ¤ Jusqu'à ce que la mort nous sépare

~
:heart1:  :heart1:
We can get high, we can get high, touching the sky
Never gonna come back down
We can run wild, shooting stars now, faster than sound
Build a kingdom in the clouds
~
FoxDream
Messages : 234
Date d'inscription : 14/05/2022
Crédits : Unknow

Univers fétiche : Fantasy
Préférence de jeu : Les deux
Sabrina
FoxDream
Mar 29 Aoû - 23:27

Mikaela Andersen
J'ai 27 ans et je vis Chicago, Etats-Unis. Dans la vie, je suis une captive et une survivante. Je suis le jouet de Adrian, alias le Roi de Pique. Je cherche à survivre et m'échapper, le reste n'a pas d'importance.
Pouvoir : télékinésie. Je ne le maitrise pas, j'en ai peur et il ne se manifeste jamais depuis pas captivité.

Vagabonde, j'allais où le vent et ma moto me menait, sans attache. Jusqu'au jour où je me suis fait capturé et vendu comme esclave. Depuis un an et demi, je vis l'enfer sous le joug d'Adrian. Je suis son jouet, sa chose, il fait tout ce qu'il veut de moi. Je résiste autant que possible, mais plus le temps passe et plus je sens mon esprit se morceler.
Assise sur le rebord de la fenêtre verrouillée, les yeux posés sur le jardin, les jambes ramenées contre ma poitrine, j’observais ce qui se passait. Je comptais les allers-retours, les gardes et tous mouvements qui attiraient mon regard. Encore et encore. Inlassablement. Dans l’espoir de trouver quelque chose. N’importe quoi. Un espoir auquel me raccroché. Je dois m’échapper. Cette phrase tournait encore et encore dans mon esprit. Cela faisait si longtemps qu’elle tournait dans ma tête que ces mots avaient perdu toute leur importance, toute leur valeur. Ce n’était plus que des mots, sans signification, auxquels je me raccrochais. Parce que c’était tout ce qui me restait. Une brève lueur pour m’échapper. Me raccrocher à cette idée pour ne pas devenir folle et surtout pour ne pas céder à Adrian. Je ne devais pas lui céder. Jamais. Jamais.

Pourtant, plus le temps passait et plus il était dur de lui opposer une résistance. Ce serait bien plus facile de céder, d’abandonner. Après tout ce temps… Un an, un an et demi ? J’avais perdu le compte… Mais c’était une bataille suffisamment longue n’est-ce pas ? J’avais le droit d’abandonner, de me laisser aller… Bien sûr que j’avais le droit. Je le pouvais…

Je bondis sur mes pieds en poussant un cri de rage.

- Bordel ! Reprends-toi !

Je me retournais et mon poing vint s’écraser contre le mur. La douleur se déclencha dans mes phalanges, remonta le long de mon épaule et me ramena à ma réalité. Une réalité de douleur et de résistance. Encore et toujours la même chose…

Pour me vider les pensées, je me mis à marcher, à tourner en rond dans cette chambre qui était la mienne. Parfois, pas toujours. Cela dépendait de l’humeur d’Adrian, et surtout l’état dans lequel je le mettais. Je l’énervais en général, mais ça lui plaisait. Pourtant, voilà presque une semaine que je ne l’avais pas vu. Qu’il ne m’avait rien fait subir. Je le croisais, mais rien. Seulement son regard et son sourire qui me disait clairement qu’il avait une idée derrière la tête. Une idée que je n’arrivais pas à saisir. Qu’est-ce qu’il attendait ? Cette attente me rendait encore plus folle que la violence dont j’avais fini par avoir l’habitude. Dont je portais les marques encore dans le dos – des coups de fouets en plus d’autres choses… Sauf ce matin, où il était venu et m’avait ordonné de passé cette chose sur moi : une nuisette noire, au décolleté en dentelle et à la cuisse légèrement fendue sur le côté. J’avais obéi, parce que je n’avais aucune envie qu’un de ces gros bras me l’enfile de force… Il avait regardé puis rien. Il était simplement parti en me disant qu’il me réservait une surprise. De quoi me terrifiée. Que pouvait-il me réserver de pire ?

Je tournais encore en rond lorsque j’entendis des coups à la porte. Je me figeai. Adrian ne frappait jamais. Il n’en avait pas besoin. Je fus incapable de reconnaitre la voix derrière. Encore un de ses sous-fifres qu’il envoyait pour me trainer je ne sais où encore ? Aucun ne prenait cette peine d’habitude.

- Casses-toi connard ! m’écriais-je en serrant les poings. Vas cramer en enfer !

Je les serrais si fort que mes jointures étaient blanches. C’était la surprise d’Adrian. Ce n’était pas lui et c’était encore pire. Mon cœur battait à cent à l’heure. Qu’est-ce qui allait m’arriver ? Contre quoi allais-je devoir me défendre encore ?
LarkoDim
Messages : 2245
Date d'inscription : 14/06/2022
Région : Occitanie
Crédits : LarkoDim (Av.)

Univers fétiche : City/Surnaturel/Fantasy
Préférence de jeu : Homme
Super Nana
https://www.letempsdunrp.com/t5186-la-colocation-des-enfers https://www.letempsdunrp.com/t5197-listing-d-un-anxieux https://www.letempsdunrp.com/t5271-cerveau-mono-cellule-et-idee-en-vracs https://www.letempsdunrp.com/t5185-larkodim-une-plume-fragile-au-service-d-un-esprit-etrange
LarkoDim
Mar 17 Oct - 9:50

Elijah
J'ai 30 ans et je vis à Chicago, États-Unis. Dans la vie, je suis un homme de main du Roi de Pique et je m'en sors correctement. Sinon, je suis célibataire et pour le moment, ça ira.

Griffes tranchantes et aiguisée ¤ Canines aiguisée ¤ Force surhumaine ¤ Sens aiguisés ¤ Régénération ¤ Yeux jaunes ¤

Travaille pour le Roi de Pique, le criminel le plus puissant de Chicago depuis qu’il a une dizaine d’année ¤ Utilisé à la base pour les basses besognes et élimination de témoins ¤ Est devenu garde du corps de son patron de puis peu ¤ Bosse uniquement de nuit.

ft. Alexander Ludwig
av. vodkaparadiseuniverse
Casse-toi, connard. Ok. Pour un retour de salutation, c’était un peu violent, mais soit. Le va cramer en enfer était peut-être de trop, mais ce n’est qu’un avis personnel. Tu écarquilles les yeux, te souvenant de ce qu’avait dit Adrian sur le caractère de la petite, d’où le besoin évident de la canaliser… Par la violence. Voir de la mater pour qu’elle arrête de penser qu’elle avait des droits, des pouvoirs et de la capacité de se rebeller. Tu clignes un peu des yeux, entendant la suite en soupirant, te pinçant le nez. Tu secoues la tête et renifles doucement. Ouais nan.

C’est bien une nana qui traîne avec le boss quand toi, tu n’es pas là, quand tu dois bosser le soir et que tu es envoyé sur le terrain. Il porte le même parfum dans ses beaux jours, quand il semble calme, de bonne humeur et qu’une mauvaise nouvelle ne peut l’atteindre que s’il s’agit de la mort d’un de ses anciens fidèles amis proches. Ou une de ses favorites, à la limite. Tu te masses le nez et secoues la tête. Tu vas devoir faire quoi ? Opter pour la manière forte ? Ou juste la discussion ? Tu soupires.

- Alors.. C’pas pour quoi on m’a demandé de venir, alors gaffe, j’vais ouvrir.

Que tu dis, posant ta main sur la poignée. Tu inspires doucement, te tenant prêt à te défendre, sait-on jamais. Ton instinct te hurle, de toute façon, qu’il faut le faire, que tu vas devoir feuler et rugir pour te faire comprendre et que la personne en face doit être matée, tant tu sens la tension émanant de la pièce d’à côté. Adrian avait dit quoi aussi ? La soumettre ? Mais comment déjà ? Ah oui… Tu secoues la tête, voulant éviter d’en arriver là tout de même. Tu grimaces et ouvres la porte rapidement pour la verrouiller derrière toi, balayant rapidement la pièce du regard.

S’il faut l’esquiver, c’est maintenant.


Recherches sans idées fixes ¤ Jusqu'à ce que la mort nous sépare

~
:heart1:  :heart1:
We can get high, we can get high, touching the sky
Never gonna come back down
We can run wild, shooting stars now, faster than sound
Build a kingdom in the clouds
~
FoxDream
Messages : 234
Date d'inscription : 14/05/2022
Crédits : Unknow

Univers fétiche : Fantasy
Préférence de jeu : Les deux
Sabrina
FoxDream
Mar 17 Oct - 16:26

Mikaela Andersen
J'ai 27 ans et je vis Chicago, Etats-Unis. Dans la vie, je suis une captive et une survivante. Je suis le jouet de Adrian, alias le Roi de Pique. Je cherche à survivre et m'échapper, le reste n'a pas d'importance.
Pouvoir : télékinésie. Je ne le maitrise pas, j'en ai peur et il ne se manifeste jamais depuis pas captivité.

Vagabonde, j'allais où le vent et ma moto me menait, sans attache. Jusqu'au jour où je me suis fait capturé et vendu comme esclave. Depuis un an et demi, je vis l'enfer sous le joug d'Adrian. Je suis son jouet, sa chose, il fait tout ce qu'il veut de moi. Je résiste autant que possible, mais plus le temps passe et plus je sens mon esprit se morceler.
Je sentais mon esprit tourner à cent à l’heure. Je voulais être à mille lieux d’ici, comme depuis les dix-huit derniers mois. Une envie plus intense encore avec l’inconnu qui se situait juste derrière cette porte en bois. Aucune personne ici ne prenait cette peine de frapper à ma porte, de me prévenir. Ceux avec qui j’étais en contact me connaissaient suffisamment pour se méfier à la longue. Quand à Adrian… il avait tous les droits et il me le faisait bien savoir. Quand bien même je continuais de lutter pour m’opposer et pour continuer de me sentir exister, il ne se privait pas de tout faire pour me détruire. Et il venait d’inventer ce nouveau plan pervers pour cela. Une nuisette, ce n’était pas la première fois que je devais en mettre, certainement qu’il appréciait ce spectacle. Mais me laisser ainsi et envoyer quelqu’un d’autre ? Aucun de ces sbires n’avaient le droit de me toucher. Ils pouvaient me contraindre d’une façon ou d’une autre pour obéir, mais jamais aussi loin que les traitements que pouvaient me faire Adrian. Mais là c’était différent. Je le savais et ça me rendait folle. Et c’est exactement ce qu’il voulait. J’avais beau le savoir, j’avais beau me crier de rester calme, je n’arrivais pas à arrêter.

Il me répond, presque… calme. Pourquoi me prévient-il ? Pourquoi est-ce qu’il n’ouvre pas seulement la porte et fait… ce qu’Adrian lui a ordonné ? Est-ce que ça fait partie du plan ? Je dois réfléchir, rester calme, garder l’esprit clair. Je ne suis pas loin de la porte, qui s’ouvre sur la silhouette. Ma vision est trouble, je respire trop vite. Il est grand et large. Je n’ai pas besoin d’en savoir plus. Je dois prendre une décision.

Sans réfléchir, mon instinct rebelle – car après tout, ça ne peut pas être de la conservation – je me jette sur lui. J’ignore ce qu’Adrian lui a demandé, mais je sais une chose : je ne vais pas me laisser faire. Il n’y a rien dans ma chambre qui pourrait m’aider. Peu importe. Je me projette vers l’avant, cherchant à toucher sa gorge ou son menton, les poings serrés, tout mon corps tendu par la force de la rage et du désespoir qui m’habite.

- Je t’ai dit de dégager… dis-je, les dents si serrées que cela devait ressembler à un grognement.

Mon cœur bat à cent à l’heure. Je tente de le percuter, faire n’importe quoi pour le blesser. Juste un peu, juste une fois. Pour qu’il disparaisse, comme tous les autres.
Contenu sponsorisé
The Light I Shine On You. [ft. FoxDream]
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» FoxDream
» The moon shine bright like ugly scars- feat Mr.Wolf
» {+18}À l'ombre de la malédiction [PV - Foxdream]
» Belle de Nuit... {FoxDream & Nash}
» Belle de Jour ! {FoxDream & Nash}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers science-fiction-
Sauter vers: