Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» Le ciel est un océan suspendu (Val & Dreamcatcher)
Au fond du trou - Page 2 EmptyAujourd'hui à 1:58 par Val

» Vermines & Rage
Au fond du trou - Page 2 EmptyAujourd'hui à 0:17 par Snardat

» Je ne suis pas seule dans ma tête (Recherche)
Au fond du trou - Page 2 EmptyAujourd'hui à 0:05 par Rein

» Ces esquisses qui trottent dans ma tête...
Au fond du trou - Page 2 EmptyHier à 23:57 par Rein

» "Avec un mensonge on va loin, mais sans espoir de retour" - Ft. Charly
Au fond du trou - Page 2 EmptyHier à 23:03 par Manhattan Redlish

» Through hell, we thrive, and rebuild we will -feat Ananas
Au fond du trou - Page 2 EmptyHier à 17:26 par Mr.Wolf

» Dust And Shadows
Au fond du trou - Page 2 EmptyHier à 16:43 par Invité

» Recherche lien H/H
Au fond du trou - Page 2 EmptyHier à 15:59 par stitch

» De métal et de griffe. [PV Mandrin] [+18]
Au fond du trou - Page 2 EmptyHier à 9:47 par Mandrin

Le Deal du moment : -28%
Brandt LVE127J – Lave-vaisselle encastrable 12 ...
Voir le deal
279.99 €

LE TEMPS D'UN RP

Au fond du trou

Arthécate
Messages : 1325
Date d'inscription : 14/07/2023
Crédits : Lorène Barioz

Univers fétiche : Med-Fan, même si je peux jouer sur n'importe quel contexte
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t5885-petites-idees-en-vrac https://www.letempsdunrp.com/t5870-salut-c-est-moi
Arthécate
Mar 5 Sep - 15:31

Lya
J'ai 28 ans et j'erre à travers l'Europe de l'ouest Dans la vie, je suis débrouillarde et je m'en sors la plupart du temps. Sinon, grâce à la fin du monde, je suis seule et je le vis plutôt mal.

Informations supplémentaires ici.


Oh oui, très peur, lui réponds-je tout en continuant de caresser le-dit toutou. Ça va, enfin, autant que possible… Merci pour tout ça… Tu sais, m'avoir sorti de ce trou et très certainement sauvé la vie .. Tout ça, quoi.

Évidemment, la première chose qu'il remarque c'est mon absence de pantalon. Je suis un peu gênée, plus à cause de son sourire que pour mon absence de tenue.

Je ne pouvais pas rentrer dedans avec ça, dis-je en relevant doucement la jambe. Je n'ai pas trouvé de quoi le découper, le pantalon, pas mon pied… Et comme je suis un peu claustro, j'ai préféré sortir quitte à me geler les miches.

Il se moque de ma crasse mais je ne lui en tiens pas rigueur. C'est vrai que je suis sale. En même temps, ma dernière toilette remonte à plusieurs jours… Et encore, se rincer dans une rivière ne peut pas vraiment être aussi efficace qu'une vraie douche… Là par contre, ça fait très longtemps que je n'en ai pas vu la couleur. Au moins, il me semble sympathique. D'accord, ses blagues sont douteuses, mais j'ai vu pire… Notamment des mecs affamés qui se fichent bien de la saleté.

Rassurée, j'attrape sa main afin qu'il m'aide à me relever. J'apprends donc son nom et celui de son chien. Et puis il m'annonce que je pourrais rester ici jusqu'à ma guérison, sauf en cas de "coup de pute".

Moi c'est Lya et les coups de "pute" c'est pas mon truc. Surtout quand on vient de me sauver les miches.

En soi, il a raison de prévenir et surtout de se méfier… L'humanité en a pris un sacré coup ces dernières années, et je ne parle pas de recensement. Il suffit de voir sur quel genre de personne on peut tomber dans les bois… Mais, ceux-là… Ils sont loin d'être seuls.

Si tu pouvais éviter de me bouffer, ça m'arrangerait, raillé-je à mon tour avant de grimacer sous la douleur.

Je le laisse m'entraîner jusqu'à une toute petite cabine isolée. Là, il n'y a qu'un minuscule lavabo et une douche trop petite pour contenir la moindre chaise. Je lui lance un regard en coin, l'endroit est totalement inadapté à une personne dans mon état… Et merde…

Tu as conscience que je ne pourrai certainement pas me laver seule, n'est-ce pas ?




Edward
Messages : 823
Date d'inscription : 08/08/2023
Crédits : Ma tronche (presque)

Univers fétiche : Médiéval Fantastique (mais pas que)
Préférence de jeu : Homme
Cités d'or
Edward
Mar 5 Sep - 15:59


Max
J'ai 26 ans et je survis où je peuxen Europe de l’ouest. Dans la vie, je suis survivant solitaire et je m'en sors puisque je suis vivant. Sinon, je suis seul et je le vis plutôt mal.

Avant que tout nous pète à la gueule, j’étais mécano et réserviste de l’armée. Aujourd’hui, ces deux activités me permettent de survivre.

Pas de quoi. J’étais là, tu étais seule… Puis je les connais ces coureurs, des cannibales… L’humanité est tombée bien bas, mais même mon pire ennemi je ne lui souhaite pas de tomber dans un de leurs pièges. Expliquais-je. Ah ! Et désolé si je t’ai un peu bousculé et crié dessus, mais on a eu chaud au cul… Contrairement à toi en ce moment !

Elle m’explique ensuite le pourquoi de sa tenue et je me frappe le front avant de ricaner. Bon sang, j’ai pas fait gaffe ! Je te filerais un pantalon de manutentionnaire, il y a une fermeture éclaire aux jambes pour passer les bottes.

Elle prend ma main et je l’aide à se relever tandis qu’elle me donne son prénom avant de m’affirmer qu’il n’est pas dans ses habitudes de poignarder les gens dans le dos. Je hoche la tête. Parfait, on devrait s’entendre alors !

Elle me balance alors une petite provocation, me demandant de ne pas la manger. Pique à laquelle je répondais bien évidemment. On va d’abord laver la marchandise ! Qui sait, tu es peut-être à croquer ! Pouffais-je en l’aidant à descendre dans la coursive.

Nous n’allions pas vite dans le bateau mais il n’était pas immense non plus. Une fois arrivé devant le cabinet de toilette, j’ouvrais la porte pour la laisser entrer. Elle jeta un œil et, visiblement, quelque chose n’allait pas. Finalement, elle m’expliquait que, du fait de son état, elle ne pourrait jamais se laver seule…

Euh ! Mince, t’as raison… Dis-je, songeur. Bon, alors déjà, on va emballer ton bras dans ce plastique pour protéger le pansement. Ce que je fis rapidement, fermant le plastique par du scotch épais.
Bon, ben… A poil que veux-tu ! Par contre, je ne vais pas rester habillé, par ce que j’ai pas des centaines de fringues sèches.
Je retirais donc mon pantalon et ma chemise que je déposais sur une tablette, restant en caleçon, avant de me tourner vers elle. Un coup de main ?


Arthécate
Messages : 1325
Date d'inscription : 14/07/2023
Crédits : Lorène Barioz

Univers fétiche : Med-Fan, même si je peux jouer sur n'importe quel contexte
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t5885-petites-idees-en-vrac https://www.letempsdunrp.com/t5870-salut-c-est-moi
Arthécate
Mar 5 Sep - 16:14

Lya
J'ai 28 ans et j'erre à travers l'Europe de l'ouest Dans la vie, je suis débrouillarde et je m'en sors la plupart du temps. Sinon, grâce à la fin du monde, je suis seule et je le vis plutôt mal.

Informations supplémentaires ici.


Ok, là, la situation devient vraiment très bizarre. En mentionnant la taille de la pièce et mon incapacité à me laver seule là-dedans, j'avais surtout pensé à ne pas me laver du tout… Ou alors simplement avec une bassine, à mon rythme et en toute intimité. Mais visiblement, Mad Max n'a pas vraiment saisi la même chose. Stupéfaite, je le laisse emballer mon bras dans du plastique avant de se déshabiller… Je reste silencieuse, les lèvres serrées en le voyant en caleçon et… Bah j'éclate de rire.

Oui alors… Non… Juste non.

Si encore il n'avait pas autant mentionné mon postérieur et l'importance de me laver… Mais je me méfie des hommes à présent. Je ne les aimais pas beaucoup avant mais alors depuis la fin du monde, je préfère généralement les éviter comme la peste. C'est pas leur faute, voyons, la plupart n'ont pas vu l'ombre d'une femme depuis des mois, voire même des années pour certains… Alors forcément, quand ils en voient une, ils tombent les braies.

T'aurais pas plutôt une bassine ? Ou même un saladier… Un bol ? Une bolinette, c'est un petit bol…



Edward
Messages : 823
Date d'inscription : 08/08/2023
Crédits : Ma tronche (presque)

Univers fétiche : Médiéval Fantastique (mais pas que)
Préférence de jeu : Homme
Cités d'or
Edward
Mar 5 Sep - 16:46

Max
J'ai 26 ans et je survis où je peuxen Europe de l’ouest. Dans la vie, je suis survivant solitaire et je m'en sors puisque je suis vivant. Sinon, je suis seul et je le vis plutôt mal.

Avant que tout nous pète à la gueule, j’étais mécano et réserviste de l’armée. Aujourd’hui, ces deux activités me permettent de survivre.


Il me faut quelques instants pour comprendre ce qui la fait rire à ce point. Y aurait-il un mal entendu ? Je suis là, en caleçon devant elle, comme un couillon alors qu'elle m'explique ce qu'elle avait en tête lorsqu'elle avait signalé le fait qu'elle ne pourrait pas se laver seule.
Inutile de préciser que là, en cet instant précis, je me sentais parfaitement con.

Oh ! Une bassine...Oui, évidemment... Dis-je, un peu gêné avant de quitter la cabine. Je reviens quelques instants plus tard avec une bassine en plastique propre et une petite serviette. Je pose le tout sur la tablette après avoir ramassé mes fringues.

Le savon est déjà dans la douche, pour le reste, je te laisse faire...Encore désolé de la méprise ! Dis-je avant de sortir et de fermer la porte.
J'inspirais deux secondes dans la coursive avant de me rhabiller. Ceci fait, je m'asseyais dans la cabine située face à la douche pour attendre qu'elle ai terminé.
Je me sentais parfaitement débile, c'était affligeant.


Arthécate
Messages : 1325
Date d'inscription : 14/07/2023
Crédits : Lorène Barioz

Univers fétiche : Med-Fan, même si je peux jouer sur n'importe quel contexte
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t5885-petites-idees-en-vrac https://www.letempsdunrp.com/t5870-salut-c-est-moi
Arthécate
Mar 5 Sep - 17:15

Lya
J'ai 28 ans et j'erre à travers l'Europe de l'ouest Dans la vie, je suis débrouillarde et je m'en sors la plupart du temps. Sinon, grâce à la fin du monde, je suis seule et je le vis plutôt mal.

Informations supplémentaires ici.


Le pauvre… Comment ne pas se sentir mal devant une telle réaction ? Non, vraiment… Mais tant pis, mieux vaut se montrer claire dès le départ pour éviter tout malentendu par la suite… Quitte à le bousculer un tout petit peu. J'attends, en équilibre, qu'il revienne avec sa bassine… Sauf que bon, cette fois je n'ose pas lui dire que le problème reste le même puisque je suis toujours coincée dans cette petite pièce sans aucune possibilité de m'asseoir. Tant pis, on fera avec.

Je patiente, le temps qu'il sorte pour me tortiller en tous sens pour retirer mes sous-vêtements. Ne pouvant pas prendre appui sur mon pied cassé, je ne peux pas faire grand-chose… Je pratique donc une toilette plus que grossière mais tout de même efficace.

L'ennui avec tout ça, c'est que ça m'a totalement épuisé. Je suis vidée… Je me rhabille comme je peux, mais c'est vraiment une tâche des plus laborieuses. Ceci fait, je quitte la petite salle de bain, manquant presque de m'écrouler à la sortie.





Edward
Messages : 823
Date d'inscription : 08/08/2023
Crédits : Ma tronche (presque)

Univers fétiche : Médiéval Fantastique (mais pas que)
Préférence de jeu : Homme
Cités d'or
Edward
Mar 5 Sep - 18:55

Max
J'ai 26 ans et je survis où je peuxen Europe de l’ouest. Dans la vie, je suis survivant solitaire et je m'en sors puisque je suis vivant. Sinon, je suis seul et je le vis plutôt mal.

Avant que tout nous pète à la gueule, j’étais mécano et réserviste de l’armée. Aujourd’hui, ces deux activités me permettent de survivre.

Je la vois finalement sortir, chancelante, de la salle d’eau. Je me lève immédiatement pour aller la soutenir et je l’accompagne jusqu’à la couchette.

Bon, allonge-toi. Il faut que tu te reposes. Dis-je en l’aidant à s’allonger. Je sors alors de ma poche un tube d’antalgiques et en sors un comprimé. Je lui tends le médicament et la gourde d’eau. J’imagine qu’elle sait ce que représente la valeur d’un antalgique. Cela s’échange une fortune, comme les antibiotiques.

Avale ça, c’est pour la douleur. Ça te permettra de mieux dormir. Je vais avancer sur le fleuve, donc ne t'inquiète pas si tu entends des bruits ou si on bouge.

Je la laisse alors, après avoir déposé un pantalon à fermetures éclaires aux jambes, sur la table. Fox sur mes talons, on retourne au poste de pilotage et on relance les moteurs électriques afin de remonter le fleuve tranquillement.

Arthécate
Messages : 1325
Date d'inscription : 14/07/2023
Crédits : Lorène Barioz

Univers fétiche : Med-Fan, même si je peux jouer sur n'importe quel contexte
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t5885-petites-idees-en-vrac https://www.letempsdunrp.com/t5870-salut-c-est-moi
Arthécate
Mar 5 Sep - 19:27

Lya
J'ai 28 ans et j'erre à travers l'Europe de l'ouest Dans la vie, je suis débrouillarde et je m'en sors la plupart du temps. Sinon, grâce à la fin du monde, je suis seule et je le vis plutôt mal.

Informations supplémentaires ici.


Désolée, je crois que tu as récupéré un boulet, lui dis-je alors qu'il accourt pour m'aider.

Encore une fois, je me laisse guider comme un poids mort. Je déteste ça mais toute tentative pour me ressaisir s'avère vaine. Je suis épuisée, j'ai mal… Ouais, comme je le disais, je suis un vrai boulet.

Il faut pourtant que je me reprenne. J'ai pas franchement envie de le voir me jeter par dessus bord. Aussi, lorsqu'il me propose l'antalgique, je refuse.

Non, non. C'est vraiment gentil de ta part, mais tu pourrais te rééquiper entièrement avec un seul de ces comprimés. Alors ne le gâche pas pour moi.

Je lui souris, plein de reconnaissance puis me retourne sur la couchette. C'est pas volontaire, mais je lui offre une nouvelle vue de mon derrière. Il prendra peut-être ça pour une sorte de remerciement.

Je ne m'endors pas tout de suite. D'ailleurs, je ne dors finalement que très peu. Mon sommeil est entrecoupé de plusieurs petites phases d'éveil qui ne durent jamais plus de quelques minutes. Mon corps a clairement besoin de se reposer… de se remettre des derniers événements… Des derniers mois, peut-être.

Finalement, je finis par m'éveiller pour de bon. J'ai toujours mal, mais je suis un peu plus en forme. En revanche, je crève de faim et de soif… Combien de temps ai-je dormi au juste ?

Je me relève, enfile le pantalon qu'il m'a laissé et quitte finalement la cabine. Le soleil brille et brûle mes yeux. Je suis carrément obligée de détourner le regard. Je progresse très lentement, veillant à bien me tenir à tout ce que je trouve pour ne pas tomber… Je tuerais pour une béquille…

Je fini par retrouver Mad Max et le salue en souriant.

Bonjour… Je ne sais pas combien de temps j'ai dormi, mais ça m'a fait du bien. Dis, je ne voudrais pas abuser mais… Est-ce que tu aurais quelque chose à boire et à manger ?




Edward
Messages : 823
Date d'inscription : 08/08/2023
Crédits : Ma tronche (presque)

Univers fétiche : Médiéval Fantastique (mais pas que)
Préférence de jeu : Homme
Cités d'or
Edward
Mar 5 Sep - 20:02

Max
J'ai 26 ans et je survis où je peuxen Europe de l’ouest. Dans la vie, je suis survivant solitaire et je m'en sors puisque je suis vivant. Sinon, je suis seul et je le vis plutôt mal.

Avant que tout nous pète à la gueule, j’étais mécano et réserviste de l’armée. Aujourd’hui, ces deux activités me permettent de survivre.

J’avais précieusement rangé le médicament qu’elle avait poliment refusé et, en relevant le nez, je me retrouvais face à ses fesses. Bon, elle portait son sous-vêtement hein, mais tout de même. Cela me tira un sourire.

Si jamais tu changes d’avis, suffit de me le dire. Repose-toi.

****

Alerté par Fox, je pus voir Lya me rejoindre dans la timonerie. Le soleil était radieux et je portais des lunettes de soleil pour m’en protéger. Touillant une tasse de café lyophilisé, je l’accueillais dans mon poste de contrôle.

Salut ! Tu parles que ça t’as fait du bien ! T’as bien meilleure mine qu’il y a deux jours ! Pour manger, regarde là, dans le placard. Il y a des trucs secs et de l’eau.

Elle avait pu enfiler le pantalon et d’une certaine façon, j’étais soulagé. Non pas qu’elle ne soit pas jolie, hein. Mais cela devenait déroutant d’avoir souvent à faire à son postérieur, aussi charmant soit-il.

Après qu’elle ai attrapé de quoi grignoter, je lui indiquais mon fauteuil. Installe-toi là, que je vérifie quand même que tu n’as pas de température. Demandais-je.
Je suis passé te voir quelques fois, tu avais le sommeil sacrément agité. Comment tu t’es retrouvé en aussi fâcheuse posture ? Comment ça se fait que tu n’avais rien comme matos ? Tu t’es échappée d’un camp ?

Arthécate
Messages : 1325
Date d'inscription : 14/07/2023
Crédits : Lorène Barioz

Univers fétiche : Med-Fan, même si je peux jouer sur n'importe quel contexte
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t5885-petites-idees-en-vrac https://www.letempsdunrp.com/t5870-salut-c-est-moi
Arthécate
Mar 5 Sep - 20:37

Lya
J'ai 28 ans et j'erre à travers l'Europe de l'ouest Dans la vie, je suis débrouillarde et je m'en sors la plupart du temps. Sinon, grâce à la fin du monde, je suis seule et je le vis plutôt mal.

Informations supplémentaires ici.


Deux jours ? Je répète sacrément surprise. Après tout, ce n'est pas vraiment mon genre de dormir autant. La vache !

Puisque j'ai son autorisation, je fouille dans le placard à la recherche de nourriture. J'évite très soigneusement tout ce qui a un peu de valeur comme la viande séchée ou les barres de céréales. Tant que je ne sais pas comment le rembourser, j'aime mieux éviter de jouer avec le feu. Je me saisis donc d'un vieux paquet de crackers. Je les ai toujours détestés, mais du coup, ça me permet d'un peu moins culpabiliser.

Il m'invite à m'asseoir afin de vérifier que je n'ai pas de fièvre… J'obtempère et m'installe sur le fauteuil qu'il vient de libérer.

Je vais bien, je t'assure…Et puis, si ce n'est pas le cas, tant pis… Jette moi par dessus bord. Je ne pourrai jamais te rembourser pour tout ça. Alors autant éviter le gaspillage.

Il me parle de mon sommeil agité et je ne peux pas vraiment m'empêcher de rougir. C'est assez perturbant de savoir que quelqu'un est venu nous voir dormir … Enfin, je sais pertinemment mais ce n'est pas vraiment ce qu'il a fait, mais quand même…

La faute à pas de chance ? Peu de personnes peuvent vraiment se vanter d'en avoir de nos jours. Généralement, on traîne des problèmes.

Je lui explique ensuite que la communauté à laquelle j'appartenais il y a encore quelques mois a été entièrement décimée par un groupe de mecs à moto. Nous nous sommes dispersés, mais impossible de nous retrouver ensuite…

Il y a quelques jours, j'ai visité une station service… Il y avait encore plein de vivres là-bas. J'ai pu faire le plein. Seulement, pendant que je fouillais la réserve, j'ai entendu des motos… Puis des voix. Je me suis cachée un moment, mais ils ont fini par me repérer… Alors j'ai pris la fuite en courant vers les bois. J'ai laissé mes affaires là-bas… Et la suite, tu la connais.




Edward
Messages : 823
Date d'inscription : 08/08/2023
Crédits : Ma tronche (presque)

Univers fétiche : Médiéval Fantastique (mais pas que)
Préférence de jeu : Homme
Cités d'or
Edward
Mar 5 Sep - 22:42

Max
J'ai 26 ans et je survis où je peuxen Europe de l’ouest. Dans la vie, je suis survivant solitaire et je m'en sors puisque je suis vivant. Sinon, je suis seul et je le vis plutôt mal.

Avant que tout nous pète à la gueule, j’étais mécano et réserviste de l’armée. Aujourd’hui, ces deux activités me permettent de survivre.

A peu prêt ouai. Je te rassure, je ne suis pas venu t’observer dormir, je suis passé quelques fois pour vérifier ta température, au cas où il te faille des antibiotiques.

Je la laisse fouiller dans le placard à vivres. Cette réserve, c’est pour les longs trajets, pour m’éviter d’avoir à quitter mon poste pour descendre jusqu’à la cuisine. Je ne le lui dis pas, mais je vois qu’elle fouille et écarte systématiquement les produits un peu rares.
J’apprécie la démarche et cela me fait sourire.
Lorsqu’elle s’installe sur mon fauteuil, elle m’assure qu’elle va bien, ajoutant que si c’était plus le cas, je n’avais qu’à me débarrasser d’elle.
Je pose la main sur son front, ne constatant pas spécialement de chaleur, ce qui est plutôt bon signe.

Tu plaisantes ? J’me suis pas fait chier à te ramener à bord et à te rafistoler pour te balancer par-dessus bord ! Pour le remboursement, on verra plus tard, je suis un mec raisonnable, je n'irais pas de demander n’importe quoi. Il faut être honnête, un peu de compagnie, ça ne fait pas de mal non plus.Dis-je en lui tendant une bouteille d’eau filtrée.

Je vais garder un oeil sur ta température encore deux ou trois jours pour éliminer tout risque d’infection. Par contre, quand tu auras fini de manger, il faudra que je change ton pansement.

Finalement, elle me raconte le parcours qu’elle a traversé pour finir sur mon rafiot. Un trajet assez classique, malheureusement. J’ai croisé plusieurs survivants ayant vécu quelque chose de similaire, à commencer par moi.

Ouai, je vois. Je pense voir de quel groupe de motards tu parles. La plupart des bécanes sont noires et rouges non ? Je les ai vus plus à l’est il y a une semaine.

Je me penche à côté d’elle pour tourner la barre et garder mon cap, la frôlant doucement.

Je suis passé par là moi aussi. J’avais un groupe, il y a cinq ans, juste après la catastrophe. On est resté ensemble environ un an. On s’est fait attaquer, et j’ai été laissé pour mort dans un égout. Quand je suis sorti de ce trou, j’ai atterri dans le fleuve. C’est là que j’ai trouvé ce bateau. Il dérivait et il était tout pourri. J’ai réussi à monter à bord et depuis, c’est ma maison. Fox, je l’ai repêché il y a trois ans.

J’activais un certain nombre de boutons sur un panneau avant de me tourner vers elle.

Fox va te conduire à l’infirmerie, je te rejoins dans deux minutes pour ton pansement, après je ne t’embête plus. Dis-je avec un clin d’oeil. Fox ! Docteur ! Il est où le docteur ?

Alors Fox fila.

Contenu sponsorisé
Au fond du trou
Page 2 sur 19
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10 ... 19  Suivant
Sujets similaires
-
» Suivre ses rêves ... ça peut mener au fond du trou aussi.
» trou de ver
» Le trou noir (absence jusqu'au 01/12)
» Au coeur de l'hiver, là où la neige ne fond jamais. [Paddy]
» On est peut-être évolué, mais au fond on est toujours des animaux.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers science-fiction :: Survival/Apocalyptique-
Sauter vers: