-40%
Le deal à ne pas rater :
Sosh : forfait mobile 80 Go sans engagement à 14,99€ (même après ...
14.99 € 24.99 €
Voir le deal

Partagez
 
 
 

 On est peut-être évolué, mais au fond on est toujours des animaux.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
DonJuanAuxEnfers
DonJuanAuxEnfers
Féminin MESSAGES : 96
INSCRIPTION : 05/02/2020
CRÉDITS : Startgirl

UNIVERS FÉTICHE : Réel / City / Science-Fiction / Surnaturel
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3573-permettez-moi-de-vous-present https://www.letempsdunrp.com/t3830-quel-capharnaum#81139 https://www.letempsdunrp.com/t3829-l-esprit-a-des-facettes-et-l-ame-a-des-versants-a-c
tea

On est peut-être évolué, mais au fond on est toujours des animaux. Empty

Le contexte du RP
Mise en situation

La situation

"Zootopie est un endroit unique. C’est une ville dingue, magnifique et atypique dans laquelle nous célébrons nos différences." Gazelle

Zootopie, grande mégalopole dans lequel mammifères et prédateurs vivent en parfaite harmonie. Mais qu'en est-il lorsque le duo le plus adorable des forces de l'ordre, Judy Hopps et Nick Wilde ?

Contexte provenant de cette recherche


« Si c’était à recommencer, je te rencontrerai sans te chercher. »
©Crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
DonJuanAuxEnfers
DonJuanAuxEnfers
Féminin MESSAGES : 96
INSCRIPTION : 05/02/2020
CRÉDITS : Startgirl

UNIVERS FÉTICHE : Réel / City / Science-Fiction / Surnaturel
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3573-permettez-moi-de-vous-present https://www.letempsdunrp.com/t3830-quel-capharnaum#81139 https://www.letempsdunrp.com/t3829-l-esprit-a-des-facettes-et-l-ame-a-des-versants-a-c
tea

On est peut-être évolué, mais au fond on est toujours des animaux. Empty

NICK-WILDE.jpg
Nick Wilde
J'ai 31 ans et je vis à Zootopie. Dans la vie, je suis policier et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à mon travail et mes escroqueries, je suis célibataire et je le vis plutôt très bien.


On est peut-être évolué, mais au fond on est toujours des animaux. ROhxh4PeUMNxl8p_i9U44pxWZZQ

Nicholas Piberius Wilde, dit Nick Wilde.
Ancien criminel en col blanc et faussaire. Ses vieilles habitudes le tentent encore. Pourtant il s'est fait la promesse de ne pas recommencer ses escroqueries.

Sa relation avec sa partenaire Juddy Hopps, demeure jonchée de taquinerie et de chamaillerie. Son petit passe-temps préféré ? L'embêter jusqu'à ce qu'elle pète les plombs et devienne aussi rouge que les carottes de ses parents.

Sa fourrure rousse, son ventre et son museau de couleur crème, le bout de ses pattes, de sa queue et de ses oreilles auburn enivrent toutes les renardes de Zootopie.
Ses  yeux vert émeraude et la truffe aubergine attendrissent chaque victime de ses escroqueries.
Même si ses vêtements (chemise hawaïenne verte, cravate bleu foncé striée de rose et un pantalon beige) laissent à penser qu'il se complaît dans la paresse, ce n'est qu'une façade afin d'endormir la confiance de ses proies.

On est peut-être évolué, mais au fond on est toujours des animaux. Giphy


Nicholas Wilde :copyright: DK

Les premières lueurs de l’aube chassent les rayons d’argent de l’astre de la nuit. À pas de loup Zootopie s’éveille de son sommeil. Les animaux nocturnes regagnent peu à peu leurs antres. Les battements d’ailes de ma voisine chauve-souris tentent de m’extirper des bras de Morphée. Soudain mon radio-réveil s’active. La douce voix de Gazelle s’élève. Si beaucoup de mammifères et prédateurs apprécient sa chanson, Try Everything, elle a le don de m’agacer dès le matin même. Un grognement de mécontentement si caractéristique de mon espèce m’échappe. Affamé je me lèche les babines avant de bailler. Mes pattes cherchent à tâtons l’interrupteur de ma chambre. Les faisceaux lumineux perturbent l’opacité nuptiale à laquelle mes yeux étaient habitués. L’eau froide de la douche parvient néanmoins à me réveiller. L’eau ruisselle le long de mon pelage roux. Mes oreilles baissées laissent l’eau qu’elles retiennent s’écouler. D’un mouvement furtif, je m’ébouriffe le poil. Ils se redressent sur eux-mêmes alors que mon téléphone portable retentit. L’officier d’accueil Benjamin Clawhauser m’envoie l’un de ses montages : il a remplacé la tête de l’un des tigres danseurs qui accompagne Gazelle, dans son clip, par la sienne. Sans réfléchir, ma patte se plaque contre mon visage. Un soupir d’exaspération m’échappe. Alors que mon ancien associé, Finnick, m’envoie à son tout un message. La proposition qu’il me soumet est alléchante. Si je n’étais pas un renard, je refuserais immédiatement. On ne peut pas combattre sa nature, non ? J’ai pourtant promis à Judy d’arrêter mes arnaques et escroqueries en rentrant dans la police de Zootopie. D’un geste las, je verrouille mon portable. Pendant que je revêts mon uniforme, Finnick m’envoie un nouveau message « C’est une affaire en or » m’écrit-il. Sans le vouloir, ma curiosité se retrouve piquée. Quelques minutes plus tard, je me retrouve, lunette de soleil sur la truffe, face à mon ancien associé.

- « Alors… Cette affaire en or ? » Demandais-je en attrapant sans aucune gêne l’une des glaces à l’eau qu’il vendait. D’une oreille distraite je l’écoute alors que la grande horloge de la ville sonne. Si je ne suis pas au bureau dans quinze minutes, Judy va me lapider à coup de carotte. J’accumule déjà les retards depuis trois jours.

- « J’ai eu une idée de génie Nick ! Tu travailles dans la police maintenant, non ? » Mais il est sérieux ? Le regard que je porte à mon uniforme trahit toute forme de sarcasme, si bien qu’il s’empresse de poursuivre « Tu vas désactiver les caméras de sécurité, pendant ce temps je… »

- « Oh ! Je t’arrête tout de suite Fin. Primo ce n’est pas une idée de génie, mais de malade. Secondo, j’ai arrêté. Trouve quelqu’un d’autre ! » Le repris-je fermement avant de m’éloigner.

- « On ne change pas sa nature Nick ! » Me crie-t-il pendant que je continue de lécher ma glace.

Sur le chemin qui me mène au poste de police, mon téléphone sonne. Cette fois ce n’est pas Clawhauser, mais le chef Bogo. Curieusement je ne décroche pas. Il me laisse un message vocal. Sa charmante voix grave incendie mes tympans. « Nicholas Piberius Wilde, si vous n’êtes pas dans mon bureau dans dix minutes vous finirez à la circulation pour le restant de l’année ! » Il pense réellement m’impressionner avec sa voix de Monsieur Je Contrôle Tout ? S’il croit que je vais me hâter pour lui, il se fourre la patte jusqu’au coude. Deux minutes avant l’heure fatidique, je pousse la porte du poste. Clawhauser me salue, un donut dans la gueule.

- « Tu as un peu de chantilly ici Ben ! » Lui indiquais-je en lui montrant ma joue gauche avant de continuer ma glace d’un air nonchalant.

- « Merci Nick ! Change pas t'es le meilleur ! » Dit-il d’une voix tout enjouée.

- « Je sais, merci ! » Répondais-je en relevant mes lunettes de soleil d'un air vaniteux.

En arrivant dans le bureau du chef, la grande aiguille pointe sur le numéro six. D’un air fier et narcissique, je le regarde sous les yeux exaspérés de Judy, avant de m’asseoir à ses côtés.

- « Pile à l’heure chef ! »

- « Vous avez vingt minutes de retard Wilde. Asseyez-vous. » Lâche-t-il froidement. « Bon vous deux ! Maintenant que toute l’équipe est enfin complète ! Vous allez interroger l’ancienne Maire, Bellwether, à la prison de Zootopie. » D’un geste sec il nous tend son dossier d’incarcération.

Pendant que nous feuilletons ce dernier, je continue ma glace.

- « Le Maire, Mayor Lionheart, tiendra une conférence de presse avant son jugement. Je veux un dossier solide. Et… Wilde si vous continuer de lécher cette glace, vous n’aurez plus qu’à vous admirer avec ! »

- « Beau jeu de mot chef ! Moi-même je n’aurais pas fait mieux ! » Si je ne finis pas étriper avant la fin de la journée, c’est un miracle.

- « S’il y a une erreur, je vous enverrais la rejoindre. Maintenant, sortez de mon bureau ! »

Sa porte claque. Mes lunettes retombent sur ma truffe alors que je la regarde comme si de rien n’était.

- « On commence par quoi ? » Lui demandais-je d’un air détaché et serein.



« Si c’était à recommencer, je te rencontrerai sans te chercher. »
©Crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
 
On est peut-être évolué, mais au fond on est toujours des animaux.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//
» Une bière, une clope...deux flingues [PV. mizuki] [ce n'est pas du hentaï mais âme sensible s'abstenir!]
» Quelle est cette étrange sensation ?... |Pv Vivaldi [Hentaï]
» [UploadHero] On a retrouvé la 7ème compagnie [DVDRiP]
» [UploadHero] Marius [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers autres :: Disney-
Sauter vers: