Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» Can't Get You Out of My Head (avec Rein)
Prête moi ta main  EmptyAujourd'hui à 19:27 par Clionestra

» "Avec un mensonge on va loin, mais sans espoir de retour" - Ft. Charly
Prête moi ta main  EmptyAujourd'hui à 19:13 par Manhattan Redlish

» Silicon Heart ft. Lexis
Prête moi ta main  EmptyAujourd'hui à 19:12 par Lexis

» Tous ceux qui errent ne sont pas perdus. [PV Lulu] [+18]
Prête moi ta main  EmptyAujourd'hui à 19:06 par Ezvana

» Le relèvement d'Honoria (ft. Rein)
Prête moi ta main  EmptyAujourd'hui à 18:48 par Rein

» De l'amour à la haine, il n'y a qu'un pas (avec Rein)
Prête moi ta main  EmptyAujourd'hui à 18:17 par Clionestra

» « Connais ton adversaire, connais-toi, et tu ne mettras pas ta victoire en danger. »
Prête moi ta main  EmptyAujourd'hui à 16:02 par Stormy Dream

» Raven and Bones
Prête moi ta main  EmptyAujourd'hui à 15:08 par Lexis

» Briseur de Confiture
Prête moi ta main  EmptyAujourd'hui à 14:50 par Jambreaker

Le Deal du moment : -36%
Friteuse sans huile Philips Airfryer Série 3000
Voir le deal
69.99 €

LE TEMPS D'UN RP

Prête moi ta main

Ananas
Messages : 673
Date d'inscription : 31/05/2023
Région : Nord de la France
Crédits : Icone (myself) dessin (unknown)

Univers fétiche : City, fantasy, licence (Mass Effect, Dragon Age, Detroit Become Human, A plague tale, Cyberpunk 2077, FF7), fantastique, SF
Préférence de jeu : Femme
ANANAS RANG  GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t5685-livres-de-personnages https://www.letempsdunrp.com/t5674-mes-petites-idees https://www.letempsdunrp.com/t5674-mes-petites-idees https://www.letempsdunrp.com/t5670-presentation-d-un-ananas-roti-au-beurre
Ananas
Mer 30 Aoû - 11:16
Le contexte du RP
Mise en situation


Prête moi ta main  43d3088c941d9bc266f01057d46d3539

La situation

Le jour de ses 29 ans, Indiana Douglas une jeune femme sans histoire et à la vie franchement banale décide de prendre les choses en main. Sa famille lui a toujours fait subir son célibat et plus les années passaient, plus les siens se montraient insistants avec elle. Alors, aux grands maux les grands remèdes, grâce à sa meilleure amie, Indie contact un Escort Boy, le deal, jouer au faux petit ami pour une année. Juste une année de tranquillité. Un pari osé, mais qui va peut-être s'avérer plus payant que prévu…

Contexte provenant de cette recherche
Ananas
Messages : 673
Date d'inscription : 31/05/2023
Région : Nord de la France
Crédits : Icone (myself) dessin (unknown)

Univers fétiche : City, fantasy, licence (Mass Effect, Dragon Age, Detroit Become Human, A plague tale, Cyberpunk 2077, FF7), fantastique, SF
Préférence de jeu : Femme
ANANAS RANG  GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t5685-livres-de-personnages https://www.letempsdunrp.com/t5674-mes-petites-idees https://www.letempsdunrp.com/t5674-mes-petites-idees https://www.letempsdunrp.com/t5670-presentation-d-un-ananas-roti-au-beurre
Ananas
Mer 30 Aoû - 11:21

Indiana Rose
Douglas

J'ai 29 ans (berk) et je vis à Philadelphie, USA. Dans la vie, je suis employé dans une banque et je m'en sors pas trop mal, même si je n'aime pas ce métier. Sinon, grâce à ma mon incroyable malchance, je suis célibataire depuis des temps immémoriaux et je le vis plutôt pas bien.

Prête moi ta main  40fi
Les yeux dans le vague, Indiana observe d’un œil morne ses collègues en train de bosser avec tout l’entrain du monde, contrairement à elle qui n’a pas franchement de motivation. Déjà qu’en temps normal ce n’est pas joyeux , mais alors aujourd’hui c’est encore pire. La brunette n’a jamais été une grande fan de son boulot, employée dans une banque à manipuler des chiffres et causer financement de ceci ou de cela toute la journée, y a pas pire pour s’ennuyer. Oui mais voilà, comme elle n’a jamais su ce qu’elle voulait réellement faire pour sa vie professionnelle, elle a bien dû trouver une voie quelconque pour obtenir un boulot à la clé. La voilà bien des années plus tard, le cul vissé sur sa chaise à s’emmerder comme un rat mort. Enfin, Indie tente de relativiser, même si sa vie pro est ennuyante au moins en a-t-elle une, contrairement à un semblant de vie amoureuse. Là, c’est le néant total.  Les yeux noisettes de la jeune femme glissent alors vers l’écran de son ordinateur et plus particuliérement sur l’heure et le temps qui la sépare de son rendez-vous de ce soir. Rien de galant, ce serait bien trop beau et en plus, si ça avait été une rencontre amoureuse, elle ne tiendrait sûrement pas en place et aurait sûrement demandé un congé juste pour avoir le loisir de bien se pomponner. Non, là c’est plus proche d'un face à face professionnel qu’autre chose, très informel mais pro quand même, enfin, Indie le voit comme ça en tout cas. D’ailleurs, ça la stress pas mal toute cette histoire, elle se demande si elle a bien fait d'enclencher un truc pareil ? Sa meilleure amie a eu beau tenté de la rassurer en lui disant que c’était une bonne idée, la demoiselle n'en mène pas large. Au pire si ça se passe mal, elle n’aura qu’à dire que ça ne l'intéresse plus et basta, oui voilà, c’est parfait comme ça. Sur cette pensée, Indiana se remet à bosser du mieux qu’elle le peut, mais toujours pas avec l’entrain de ses collègues.

Le soir venu, la brunette s’était donc préparée pour rejoindre le lieu du rendez-vous, soit un bar plutôt branché de la ville de la Philadelphie.

— Comment on doit s’habiller pour aller dans un bar branché ? avait elle demandé au reflet dans son miroir.

Bien sûr il ne lui avait pas répondu, le contraire aurait été étrange et elle aurait dû commencer à s'inquiéter pour sa santé mentale. La brunette avait donc fait appel à sa meilleure amie, qui l’avait aidé grâce à la magie des appels vidéos, l'obligeant à retourner son placard. De sorte qu’elle s’était retrouvée avec une robe ras la salle de jeu, des bottes en cuir qu’elle n’avait jamais mises parce que pas son truc et qui lui faisait un mal de chien et un gilet long et épais pour lutter un peu contre le froid. Oui parce qu’il fait froid à Philadelphie en ce moment, on est en plein mois de janvier après tout. Enfin, après avoir ajouté une seconde couche avec un manteau encore plus long que son gilet, Indie s'est décidée à décoller de chez elle, empruntant un taxi pour se rendre à ce bar. A Philadelphie un vendredi soir, il y avait vraiment du monde partout et encore plus dans les coins des restaurants et des bars, autant dire que la foule était très éclectique, des jeunes voulant se déchaîner sur la piste de danse, aux couples voulant passer un moment romantique. Y en a pour tous les goûts.

Bref, Indiana arrive dans le fameux bar avec un peu d’avance et trouve même une table d’encore de libre, dans le genre royal on ne fait pas mieux. Puis elle n’a plus qu’à patienter que Mister Sunshine, le pseudo de son peut-être futur Escort, brrr ça lui fait toujours bizarre de se dire ça, pointe le bout de son nez. Autant dire qu’elle n’en mène pas large et que l’appréhension monte crescendo à mesure que les secondes, puis les minutes s’écoulent…


la robe:
Beloved
Messages : 4825
Date d'inscription : 10/07/2018
Crédits : .

Univers fétiche : City, dérivé de films/séries/livres
Préférence de jeu : Homme
ETOILES 2
Beloved
Sam 2 Sep - 10:33

Liam Freeman
J'ai 24 ans et je vis à Philadelphie, Etats Unis. Dans la vie, je suis pas très bien. Sinon, à cause de mes deux emplois, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, je n'ai pas le temps pour une histoire d'amour.

Prête moi ta main  F54ca786d6107efe859f00883e81f1ebb604a651

- La patiente du box trois attend sa radio. Je pense que c'est une simple entorse mais je préfère être prudent. Le petit bout au quatre attend l'avis du chirurgien pour sa morsure à sa main.

"Il a fait ça comment?"

J'esquissais un petit sourire désabusé avant de répondre.

- Il a voulu mettre le rouge à lèvres de sa mère au bouledogue de la maison pendant sa sieste. Le chien n'a pas apprécié l'idée. Il a eu le rappel de vaccin et une dose d'antibio, il faut juste attend que le chir termine son bloc. Et la dame au cinq attend avec sa petite fille d'être transférée en médecine. Décompensation cardio sur sepsis urinaire. Voilà tout est en ordre. Je dois filer, je suis déjà en retard. Passe une bonne nuit.

"Et toi un bon rencard. Un jour il va falloir que tu me dises comment tu fais pour rencontrer autant de filles avec nos horaires de merde."

Je me contentais de lui faire un sourire énigmatique avant de m'éclipser. Je passais dans les vestiaires pour quitter mon pyjama bleu de médecin. Je rangeais mon stétho dans mon casier et enfilais à la hâte mon jean, mon pull et mon manteau avant de partir en courant presque.

Mes collègues ne savaient pas la vérité. Peu de personnes le savaient en fait, à part l'ami qui m'avait aidé à trouver ce boulot et mon meilleur ami. Je ne pouvais pas leur avouer, je savais qu'ils me regarderaient tous avec un air dégouté. Je ne pouvais pas dire que ce n'était pas de vrais rencards auxquels j'allais, que j'aurais été bien incapable en temps normal d'aller aborder une fille ainsi, trop timide pour ça. J'allais faire mon second boulot. Accompagner ces filles riches, être le petit ami parfait dont elles avaient besoin le temps d'une soirée, et plus si elles payaient assez pour ça.

Et c'était ce que voulait la fille de ce soir. Je ne savais pas grand chose de la fille de ce soir. Elle avait payé pour la soirée, juste ma compagnie, pas plus. J'avais un prénom, Indiana, et rien de plus. Ca semblait être un contrat facile. Juste une soirée à sourire, à me montrer charmant, doux et prévenant puis je pourrais rentrer dormir quelques heures chez moi avant d'attaquer une nouvelle garde demain matin. J'avais quatre années d'internat à faire et ensuite ce serait terminé. Si je me débrouillais bien j'aurais remboursé mon prêt étudiant d'ici là et je pourrais vivre confortablement avec mon salaire de médecin. Encore quatre années à tenir à ce rythme et je serais libre.

Mais pour le moment j'entrais dans le bar branché dans lequel elle m'avait donné rendez vous. Je ne tardais pas à la repérer, une fille seule à une table, semblant chercher du regard quelqu'un. Je la rejoignis, lui souriant doucement.

- Bonsoir, Indiana c'est ça? Je suis Liam, enchanté.

Je lui serrais la main avant de m'installer à la table en face d'elle.

- Je suis désolé pour le retard, j'ai été retenu au travail.

Si je n'avais pas eu ce rendez vous avec elle je serais certainement resté encore au boulot. Parce que ce petit gamin m'avait regardé avec ses grands yeux inquiets. Il avait peur de ce qui allait lui arriver, de l'opération. Mais surtout il avait peur que son papa ne donne Crispy parce qu'il l'avait mordu. Alors que ce n'était pas la faute de Crispy, c'était lui qui avait fait une bêtise. Mais je n'avais pas pu, pas ce soir, un jour peut être mais pas ce soir.

- Alors dites moi, pour quoi avez vous besoin de moi? Où allons nous ce soir? Vous avez besoin que je sois qui pour la soirée?

Je pouvais être tout ce qu'elle voulait, elle me payait plutôt bien pour ça.



Ananas
Messages : 673
Date d'inscription : 31/05/2023
Région : Nord de la France
Crédits : Icone (myself) dessin (unknown)

Univers fétiche : City, fantasy, licence (Mass Effect, Dragon Age, Detroit Become Human, A plague tale, Cyberpunk 2077, FF7), fantastique, SF
Préférence de jeu : Femme
ANANAS RANG  GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t5685-livres-de-personnages https://www.letempsdunrp.com/t5674-mes-petites-idees https://www.letempsdunrp.com/t5674-mes-petites-idees https://www.letempsdunrp.com/t5670-presentation-d-un-ananas-roti-au-beurre
Ananas
Sam 2 Sep - 14:57

Indiana Rose
Douglas

J'ai 29 ans (berk) et je vis à Philadelphie, USA. Dans la vie, je suis employé dans une banque et je m'en sors pas trop mal, même si je n'aime pas ce métier. Sinon, grâce à ma mon incroyable malchance, je suis célibataire depuis des temps immémoriaux et je le vis plutôt pas bien.

Prête moi ta main  40fi
Durant l’attente, Indie se fait plusieurs fois la réflexion que quand même, sa décision d’engager un escort est assez extrême et que si elle part avant l’arrivée de son rendez-vous, ce n’est pas grave. Bon, elle aura perdu une certaine somme malgré tout, tant pis pour elle, tant mieux pour l’escort qui pourra faire autre chose que passer la soirée avec une inconnue. Et puis… Et puis, l’instant suivant elle repense à tous ces moments à venir avec sa famille, moments qui vont comme à chaque fois inclure des questions sur son célibat, suivi d’inquiétudes et l’idée de lui organiser un date arrangé. Parce que tient, le nouveau voisin de ma voisine est absolument charmant et célibataire, lui dira une de ses soeurs ou un oncle...  De sorte qu’elle reste le fessier vissée à sa chaise, soupirant lourdement parce qu’elle se demande bien ce qu’elle a fait au bon Dieu pour devoir faire appel à ce genre de service. Pourquoi elle n’a pas eu le droit comme ses sœurs au prince charmant ? Y a t-il quelque chose chez elle qui cloche ? Certes, elle est plutôt du genre introvertie, cependant une fois passé cette barrière, la brunette est sociable et joyeuse, alors bon, c’est quoi le hic !?!  

Perdue dans ses pensées, son regard continuant de parcourir nerveusement la foule sans trop la voir, Indiana manque de faire une crise cardiaque quand on s’adresse. Ses yeux tombent sur le visage d’un jeune blond qui semble la connaître et se présente comme étant Liam, il lui serre même la main avant de prendre place à elle. Légèrement à côté de la plaque, la brunette le regarde interdite pendant qu’il lui explique qu’il est désolé pour son retard. Quoi ? Que ? Qu’est-ce ? Après quelques secondes de blanc à l’observer comme un poisson rouge, ses neurones percutent enfin, Liam est l’escort boy qu’elle a contacté il y a quelques plusieurs jours maintenant. Elle ne l’avait pas imaginé comme ça, plus ceci, ou moins cela, elle ne sait pas trop.

— Oui c’est moi, Indiana, répond la brune avec dix plombes de retard. Enchanté Liam et euh ce n’est pas grave pour le retard, je ne vous en tiens pas rigueur.

Est-ce qu’il revient d’un autre rendez-vous ou d’un travail plus usuel ? Indie sait que certains escort font plus ça en complément de revenu que par réel envie d’accompagner des femmes et des hommes ici et là. Mais dans le fond, ça ne la regarde pas. Ceci étant dit Liam met directement les pieds dans le plat en lui posant la question qui tue, pourquoi a-t-elle besoin de lui ? Tout un programme en perspective.

— On devrait d’abord commander à boire avant d'entrer dans le vif du sujet, prenez ce que vous voulez, reprend la jeune femme en s’emparant d’une des cartes.  

Pas d’alcool pour elle, même si l’aurait sans doute bien aidé au vu de la situation, mais elle n’aime pas l’alcool, il faudra qu’elle fasse sans. Un serveur arrive, note ce qu’ils désirent avant de repartir pour aller préparer leur boisson. Il est temps pour elle de se lancer…

— Ma… Ma demande n’est disons pas très usuel, enfin je crois, je ne connais pas le euh… milieu où vous évoluez, mais rien de charnel, explique Indie en secouant la tête avec une petite moue dans le genre beurk. J’aurais besoin d’un petit-ami pour une année entière… pas tous les jours évidemment, je ne suis pas Rothschild, juste pour les grands événements familiaux…

Attendant sa réaction, la jeune femme se dit quand même tout en le regardant qu’il semble bien jeune et elle se demande bien si ça pourrait passer au près de sa famille. Un homme trop jeune pourrait donner une image moins solide qu’un homme plus âgé, non ?

Beloved
Messages : 4825
Date d'inscription : 10/07/2018
Crédits : .

Univers fétiche : City, dérivé de films/séries/livres
Préférence de jeu : Homme
ETOILES 2
Beloved
Sam 2 Sep - 19:13

Liam Freeman
J'ai 24 ans et je vis à Philadelphie, Etats Unis. Dans la vie, je suis pas très bien. Sinon, à cause de mes deux emplois, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, je n'ai pas le temps pour une histoire d'amour.

Prête moi ta main  F54ca786d6107efe859f00883e81f1ebb604a651

Elle était plutôt belle, Indiana. Je n'avais pas vraiment le choix là dessus. Je devais feindre d'être fou d'amour pour ma partenaire d'un soir quelque soit son apparence. Mais c'était beaucoup plus facile quand la personne qui m'engageait était aussi séduisante que la jeune femme en face de moi. J'avais déjà bossé pour des dames d'un certain âge, j'avais même du aller plus loin avec elles. Et même si la plupart d'entre elles étaient gentilles et attachantes ça restait... compliqué.

Je souris doucement alors que je la sentais plutôt mal à l'aise. Ca se voyait. Elle me proposait à boire avant d'entrer dans le vif du sujet. Comme si le verre qu'elle allait prendre allait lui donner un peu de courage pour faire ce qu'elle s'apprêtait à faire. On trouvait souvent du réconfort dans le fait d'avoir une activité autre sur laquelle concentrait son attention. Une cigarette à fumer, un verre à boire, une assiette dans laquelle picorer. C'était la première fois pour elle, je commençais à en être sûr.

Je commandais un simple verre de coca alors que la serveuse venait prendre nos commandes. Le réveil allait être assez difficile comme ça demain matin, pas besoin de rajouter une gueule de bois par dessus. Sans parler du fait que j'étais au boulot ce soir. Je ne buvais pas quand je bossais. Juste un verre histoire de ne pas soulever des questions gênantes sur le fait que je ne buvais pas, mais jamais plus. Je devais me concentrer sur le boulot et pas me retrouver dans un état où je ne serais plus conscient de ce que je ferais.

La suite de la conversation me donna raison. C'était la première fois pour elle et elle était terriblement gênée de faire appel à moi. Elle n'arrivait pas à dire le mot, à parler d'escort, et elle arrivait encore moins à parler de l'autre partie de mon activité. A voir la grimace de dégoût qu'elle fit, je pouvais être certain qu'elle ne risquait pas de me payer pour plus. Mais ce fut la suite qui me surprit vraiment. J'étais habitué à toutes sortes de clientes. Aux femmes âgées en mal d'amour, délaissées par leurs maris, voulant ressentir un certain frisson dans les bras d'un jeune homme. Les femmes d'affaire entre trente et quarante ans, encore dans la fleur de l'âge et se rendant compte qu'elles avaient délaissé leur vie sentimentale au profit de leur carrière. Les jeunes femmes voulant s'amuser, dépensant leur argent sans compter pour le plaisir de passer la nuit et la soirée dans les bras d'un beau jeune homme. J'en avais vu plus d'une être gênée de devoir faire appel à un escort comme moi, d'autres beaucoup plus... dévergondées. Mais jouer les petits amis sur une aussi longue période, ça on ne me l'avait jamais fait.

Je pris une gorgée de mon verre, essayant de retrouver un peu mes esprits par ce simple geste. J'allais accepter, je le savais déjà. J'aurais une cliente très régulière pendant un an, je ne pouvais pas rêver mieux. Mais le pourquoi du comment m'échappais complètement. Et j'avais besoin de savoir. Si je devais fréquenter sa famille pendant un an, je devais savoir dans quoi je mettais les pieds.

- Je peux savoir pourquoi vous avez besoin de moi exactement? Et pourquoi pendant un an?

Elle était plutôt belle. Elle était certainement capable de se trouver facilement un petit ami. Alors pourquoi en payer un? Surtout quand la simple idée de le faire semblait la mettre mal à l'aise.


Ananas
Messages : 673
Date d'inscription : 31/05/2023
Région : Nord de la France
Crédits : Icone (myself) dessin (unknown)

Univers fétiche : City, fantasy, licence (Mass Effect, Dragon Age, Detroit Become Human, A plague tale, Cyberpunk 2077, FF7), fantastique, SF
Préférence de jeu : Femme
ANANAS RANG  GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t5685-livres-de-personnages https://www.letempsdunrp.com/t5674-mes-petites-idees https://www.letempsdunrp.com/t5674-mes-petites-idees https://www.letempsdunrp.com/t5670-presentation-d-un-ananas-roti-au-beurre
Ananas
Sam 2 Sep - 21:02

Indiana Rose
Douglas

J'ai 29 ans (berk) et je vis à Philadelphie, USA. Dans la vie, je suis employé dans une banque et je m'en sors pas trop mal, même si je n'aime pas ce métier. Sinon, grâce à ma mon incroyable malchance, je suis célibataire depuis des temps immémoriaux et je le vis plutôt pas bien.

Prête moi ta main  40fi
Quand Liam lui sourit gentiment devant certainement sentir son malaise, la brunette ne trouve rien de mieux à faire que de rougir telle une tomate parfaitement mûre, franchement dans le genre grosse courge on ne fait pas mieux. Elle a l’impression d’avoir de nouveau quinze ans et d’être devant le beau gosse du bahut qui fait craquer toutes les donzelles à la ronde. Indie grimace, plus pour elle-même que pour le blondinet qui va finir par croire qu’elle ne tourne pas rond, oui, elle est sans doute un peu trop expressive par moment. C’est peut-être ça le fond du problème avec les hommes qu’elle rencontre, elle manque de ce truc qu’elle désigne comme de la maturité amoureuse, ils le ressentent et non pas forcément envie d’aller plus loin avec elle. Mais comment faire pour gagner en maturité amoureuse si personne ne veut lui laisser sa chance ? C’est comme un jeune diplômé qui cherche un travail, comment accumuler de l’expérience si on ne lui tend pas la main ? Alors même si ça va être un fake total avec Liam, peut-être que le fait de le fréquenter va l’aider à gagner un peu de cette maturité tant recherché et la prochaine fois, elle sera plus à l’aise face au sexe opposé. De toute façon, ça ne pourra jamais être pire que sa situation actuelle.

Ne sachant pas trop quoi prendre et n’étant pas venue ici pour boire, Indie commande également un coca, une valeur sûre face aux quelques cocktails sans alcool de la carte, mais avec beaucoup trop d'ingrédients pour qu’elle ait envie de s'y attarder.  Finalement elle se lance, parce qu’elle ne va pas tourner autour du pot pendant mille ans et qu’elle a sincèrement besoin de Liam pour avancer et aussi clouer le bec à sa famille. Pendant ses explications, la commande arrive et elle s’empresse de boire une longue gorgée du liquide pétillant et sucrée pendant que Liam encaisse sa demande, elle voit bien qu’il est un peu décontenancé. Comme Indiana l’a si bien spécifié, ce n’est pas une proposition très usuelle. En revanche, elle ne s’attendait pas à ce qu’il creuse un peu plus le pourquoi de sa demande, autant dire que devoir lui expliquer les raisons de cette décision allait être une épreuve pour elle. Nouvelle grimace, Indiana frotte doucement sa nuque, évitant quelques instants le visage du blondinet avant de revenir dessus, ses joues rougissant à vue d'oeil alors qu’elle n’a même pas ouvert la bouche. Un cas désespéré Miss Douglas.

— Je… Je ne euh...

Ça commence très bien tout ça. La brunette se mordilla nerveusement la lèvre, il n’y a pas de honte à n’avoir jamais connu personne, elle n’est pas la seule adulte à qui cela arrive, mais en parler c’est vraiment complexe. Inspiration, expiration, let’s go !

— J’aime de tout mon cœur ma famille et ma famille m’aime de tout son cœur, mais ils peuvent se montrer très envahissant d’autant plus quand la petite dernière n’a jamais fréquenté aucun homme de près ou de loin. A chaque événement familial j’ai le droit à mon lot d'inquiétudes, de conseils, de questions, de propositions de rendez-vous arrangés foireux. Et il y aussi mes sœurs qui sont en tout point parfaites, je me sens comme le vilain petit canard de la famille et juste pour année, rien qu’une année j’aimerais pouvoir rivaliser un peu avec elles et ne plus devoir subir la gentille et adorable inquiétude de toute ma famille...

Rien que de penser au prochain repas de famille, Indiana en est épuisé d’avance.

— Voilà dans les grandes lignes, dit-elle après avoir bu une nouvelle gorgée de son coca.

Beloved
Messages : 4825
Date d'inscription : 10/07/2018
Crédits : .

Univers fétiche : City, dérivé de films/séries/livres
Préférence de jeu : Homme
ETOILES 2
Beloved
Dim 3 Sep - 11:56

Liam Freeman
J'ai 24 ans et je vis à Philadelphie, Etats Unis. Dans la vie, je suis pas très bien. Sinon, à cause de mes deux emplois, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, je n'ai pas le temps pour une histoire d'amour.

Prête moi ta main  F54ca786d6107efe859f00883e81f1ebb604a651

Je l'écoutais parler, comprenant un peu plus la situation au fur et à mesure de son récit. Je comprenais. Je vivais un peu la même chose. Je n'avais jamais présenté de fille à ma famille. Mes soeurs me taquinaient régulièrement à ce propos et ma mère me posait la question inquiète. Je répondais toujours la même chose. Mes études étaient beaucoup trop contraignantes pour que j'ai le temps de me trouver quelqu'un et de m'investir dans une vraie relation. Ce que je n'ajoutais pas, c'était le fait qu'il était impossible pour moi d'avoir une relation alors que je louais mes services à d'autres. Quel genre de femme pourrait accepter ça de son copain? Mais le sujet des études était en général assez suffisant pour faire taire la conversation. Et comme mes soeurs le faisait généralement remarqué, quand je serais médecin j'aurais toutes les femmes à mes pieds et juste l'embarras du choix.

- Je vois... et dans un an je vous plaquerais, vous brisant le coeur. Ils vous foutront un peu la paix parce que vous devrez vous remettre de cette rupture difficile.

Et peut être que dans l'intervalle elle se trouverait quelqu'un. Peut être qu'elle trouverait la force de tous les envoyer chier et de leur faire comprendre que notre bonheur ne dépendait pas de notre statut maritale. J'étais célibataire et j'étais très bien comme ça. Mes études de médecine suffisaient largement à mon épanouissement. Et vu ce que je voyais dans mon boulot d'escort, ça ne donnait pas vraiment une bonne image des couples.

- Je devrais pouvoir vous aider. Un conseil, réservez mes soirées à l'avance sur votre site, que vous ne soyez pas gênée parce qu'une autre personne m'a réservé avant.

Je n'allais pas lui promettre l'exclusivité. Je ne pouvais pas me le permettre. Je ne savais pas à quelle fréquence elle allait avoir besoin de moi et j'avais toujours ce maudit prêt étudiant à rembourser.

- Il va falloir qu'on discute pas mal aussi vous et moi. Qu'on apprenne à se connaitre. Qu'on créé une histoire qui tienne assez la route pour qu'ils nous croient.

Je le faisais toujours avant de débuter un contrat. Nous prenions toujours un temps pour apprendre à nous connaitre dans les grandes lignes. Mais là ça devrait être beaucoup plus poussé. Si je devais être un petit ami convainquant pendant une année entière, j'allais devoir tout savoir d'elle, ou presque.

Ananas
Messages : 673
Date d'inscription : 31/05/2023
Région : Nord de la France
Crédits : Icone (myself) dessin (unknown)

Univers fétiche : City, fantasy, licence (Mass Effect, Dragon Age, Detroit Become Human, A plague tale, Cyberpunk 2077, FF7), fantastique, SF
Préférence de jeu : Femme
ANANAS RANG  GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t5685-livres-de-personnages https://www.letempsdunrp.com/t5674-mes-petites-idees https://www.letempsdunrp.com/t5674-mes-petites-idees https://www.letempsdunrp.com/t5670-presentation-d-un-ananas-roti-au-beurre
Ananas
Dim 3 Sep - 14:29

Indiana Rose
Douglas

J'ai 29 ans (berk) et je vis à Philadelphie, USA. Dans la vie, je suis employé dans une banque et je m'en sors pas trop mal, même si je n'aime pas ce métier. Sinon, grâce à ma mon incroyable malchance, je suis célibataire depuis des temps immémoriaux et je le vis plutôt pas bien.

Prête moi ta main  40fi
Expliquer sa situation personnelle n’avait pas été une mince affaire pour Indie, pour autant, la jeune femme s’en était pas trop mal tiré et un part un début un peu timide, elle avait su s’exprimer sans trop bafouiller. Une belle victoire, en rentrant elle aurait bien le droit de dévorer un pot de glace Ben&Jerry's qui l’attendait sagement dans le bac de son congélateur. En attendant, Liam semble l’avoir écouté avec attention et n’émet ni avis et encore moins de jugement quant à son statut actuel. En revanche, la brunette le fixe quelques secondes et non sans surprise quand il explique qu’au bout des un an, il va la plaquer et lui briser le cœur au passage. Ce qui la fait drôlement rire.

— Vous lisez dans mon esprit ? C’est un peu effrayant je dois dire, dit-elle en souriant de plus belle. Mais j’avais imaginé le même scénario, d’être plaqué comme une malpropre pour x raisons, histoire en effet d’avoir encore la paix pendant quelques mois.

Le calme avant la tempête, à moins que pendant l’année qui va suivre ou le laps de temps ou elle sera en deuil après sa rupture, elle trouve quelqu’un qui voudra bien fréquenter une pauvre nouille comme elle.  Advienne que pourra et surtout chaque chose en son temps. Indiana finit par perdre son sourire quand le blond lui explique qu’il va pouvoir l’aider, mais qu’elle va devoir réserver certaines soirées à l’avance avant qu’une autre ne le fasse à sa place. C’est logique, mais elle trouve ça un peu déshumanisant, comme si Liam était juste un service qu’on prend quand on veut. Ce qu’elle va très exactement faire avec lui, parce qu’elle a vraiment besoin que sa famille lui fiche un peu la paix, elle n’en reste pas moins gênée par le principe quand bien même elle y participe. Quel merdier !

— Oui, oui je vais faire ça, reprend la brunette en baissant les yeux, honteuse de devoir l’utiliser pour arriver à ses fins. J’ai déjà quelques grandes en tête, mais euh… Je trouverais sûrement une excuse pour justifier votre absence si besoin, je ne peux pas me permettre de vous embarquer non plus à tous les événements de famille.

Certes, elle gagne relativement bien sa vie, mais elle ne veut pas non plus finir sous les ponts parce qu’elle aura craquer tout son argent pour un escort. Surtout que cette année il y a pas mal d'événements, les anniversaires, deux de mariages, tout le clan Douglas qui se réunit pour quelques jours dieu sait encore où, les habituels repas de famille, les barbecues en été, les vacances et les fêtes de fin d'année. Et elle ne parle même pas des événements non programmés, sûr que ses sœurs voudront faire des sorties de couples quand Indie leur aura présenté Liam. Misére de misére. En revanche, Indiana n’avait pas pensé à ce menu détail, celui de discuter pour apprendre à se connaître.

— Aaaahh ! Euh c’est vrai que maintenant vous le dites...

Indie pince légèrement les lèvres, ce n’était pas quelque chose de prévu dans son budget pour faux petit ami, enfin, elle avait prévu des écarts potentiels mais pas ceux-là.

— Ça va inclure combien d’autres rencontres très exactement ? J’imagine que vous ne faites pas de promotion…

La brune rit nerveusement, c’était vraiment nul comme blague.

— Désolé, c’était hyper déplacé.

Beloved
Messages : 4825
Date d'inscription : 10/07/2018
Crédits : .

Univers fétiche : City, dérivé de films/séries/livres
Préférence de jeu : Homme
ETOILES 2
Beloved
Dim 3 Sep - 15:10

Liam Freeman
J'ai 24 ans et je vis à Philadelphie, Etats Unis. Dans la vie, je suis pas très bien. Sinon, à cause de mes deux emplois, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, je n'ai pas le temps pour une histoire d'amour.

Prête moi ta main  F54ca786d6107efe859f00883e81f1ebb604a651

- C'était le scénario le plus pratique aussi. Imaginez, votre famille m'adore et c'est vous qui me plaquait. Votre famille vous en voudra à mort et vous n'aurez absolument pas la paix.

Sauf que, si j'avais bien compris, le but de son petit manège était justement que sa famille la laisse tranquille. On n'osait pas embêter quelqu'un qui venait de subir une rupture difficile. Pas tout de suite en tout cas. Ils finiraient forcément par revenir à la charge. Ils lui diraient qu'elle devait oublier ce Liam qui lui avait fait tant de mal et se trouver quelqu'un d'autre. Vu comme semblait être sa famille, elle ne serait tranquille que lorsqu'elle serait mariée. Mais ça c'était son problème, pas le mien.

J'esquissais un petit sourire alors qu'elle me parlait de promotion. C'était sur que ça n'allait pas être donné pour elle. Mais elle devait certainement le savoir avant de m'engager. Mes tarifs étaient clairs sur le site. Rien qu'une soirée avec moi, comme on le faisait maintenant, ce n'était pas donné à tout le monde. Je n'allais pas la plaindre. C'était elle qui voulait un petit ami imaginaire pour un an, ce n'était pas un problème.

- Ce n'est pas déplacé. C'est la réalité. Nous ne sommes pas à un rencard mais à une rencontre pour mettre en place un échange commercial. C'est aussi bien que vous en ayez conscience. Il y en a trop qui oublient qu'elles m'ont payé pour leur compagnie et qui se mettent à croire que tout ça est réel, à y voir plus et à...

Je secouais doucement la tête, préférant ne pas aller plus loin. J'avais déjà du refuser des clientes parce qu'elles avaient commencé à tomber amoureuses de moi. Certains collègues n'avaient pas ces scrupules. Elles payaient plus selon eux quand elles étaient amoureuses. Moi je préférais maintenir une certaine distance avec mes clientes.

J'attrapais une serviette sur la table et pris un stylo de ma poche pour noter mon numéro dessus.

- On va déjà commencer à discuter ce soir. On pourra continuer de le faire par message, histoire d'apprendre à se connaitre. Ca nous évitera des rendez vous pour rien. Vous pourrez aussi me prévenir à l'avance de certains évènements. Les dates ne seront pas forcément disponible sur le site, mais je pourrais peut être m'arranger pour me libérer.

Parce que je mettais mon emploi du temps en ligne en fonction de mon planning d'interne. Mais j'avais toujours la possibilité de demander un échange de jours à mes collègues internes. Je ne le faisais jamais d'ordinaire. Je privilégiais mon boulot d'interne et je casais mes dispos pour les contrats d'escort en fonction de ça.

- Pour la promotion ça va être compliqué. C'est le site qui fixe les tarifs, reçoit vos paiements, pas moi.

C'était aussi une sécurité pour moi. Le site me protégeait quand même pas mal. Si on signalait un utilisateur à problème ils pouvaient le bannir sans aucune difficulté. Ils s'occupaient aussi des problèmes de mauvais payeurs. Et c'était toute une logistique je n'avais pas à gérer.

Je lui tendis la petite serviette avant de me réinstaller.

- Alors... parlez moi de vous.



Ananas
Messages : 673
Date d'inscription : 31/05/2023
Région : Nord de la France
Crédits : Icone (myself) dessin (unknown)

Univers fétiche : City, fantasy, licence (Mass Effect, Dragon Age, Detroit Become Human, A plague tale, Cyberpunk 2077, FF7), fantastique, SF
Préférence de jeu : Femme
ANANAS RANG  GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t5685-livres-de-personnages https://www.letempsdunrp.com/t5674-mes-petites-idees https://www.letempsdunrp.com/t5674-mes-petites-idees https://www.letempsdunrp.com/t5670-presentation-d-un-ananas-roti-au-beurre
Ananas
Dim 3 Sep - 16:18

Indiana Rose
Douglas

J'ai 29 ans (berk) et je vis à Philadelphie, USA. Dans la vie, je suis employé dans une banque et je m'en sors pas trop mal, même si je n'aime pas ce métier. Sinon, grâce à ma mon incroyable malchance, je suis célibataire depuis des temps immémoriaux et je le vis plutôt pas bien.

Prête moi ta main  40fi
— C’est vrai, mais ma famille m’adora toujours plus que vous quoi qu’il arrive, répond Indie du tac ou tac. Et si j’estime ne plus être “amoureuse” de vous ou que j’ai découvert un odieux secret à votre propos, ils ne m’en tiendront pas rigueur.

Même si le scénario ou c’est lui qui la plaque reste le meilleur, ce sera elle la victime dans l’histoire, celle à qui on aura brisé le cœur et qui aura besoin de temps pour le réparer. Donc, il y a très peu de chance que la fin de leur relation puisse venir de son côté, à moins d’un gros pépin financier ou qu’elle rencontre quelqu’un entre temps. Le pépin financier lui semblait plus probable que la supposée rencontre amoureuse, oui, Indie manque clairement d’optimisme au sujet de sa vie amoureuse. Ce qui est plutôt légitime vu que sa vie amoureuse ressemble au néant intersidéral. Continuant d’échanger avec Liam, Indie découvre qu’ils vont devoir apprendre à se connaître et ça, c’est un point qu’elle n’avait pas prévu. De sorte qu’elle se retrouve à faire une blague foireuse au sujet d’une possible promotion sur leur futur rendez-vous. Ça ne semble pas froisser le blondinet vu qu’il esquisse un sourire, mais du côté de la brune, elle a toujours cette petite gêne d’avoir le sentiment de profiter de lui. Même si dans le fond, qui profite le plus de cette histoire ? Lui, en offrant ses services à des femmes très certainement dans un mal être amoureux voir sexuel ? Ou elles, en s'engageant là-dedans tout en sachant que le jeune homme qu’elles loue fait ça par nécessité et non par plaisir ? Il n’y a pas de gentils ou de méchants, ils sont tous le dindon d'la farce de l’autre…

— Ce n’est pas parce que j’en ai conscience que ça changera mon sentiment là-dessus, oui je trouve ça déplacé et oui ça me rend triste de… Qu’on doit faire ce qu’on fait, même si nos motivations doivent être bien différentes. Chacun profite de l’autre et…  

Indiana soupire, il va lui falloir encore un peu de temps pour s’habituer au fait qu’elle ait besoin d’un escort pour lui simplifier un peu la vie.

— Bref, je ne tomberais pas amoureuse de vous, les circonstances ne s’y prêtent vraiment pas.

Il y a clairement situation plus romantique et moins branlante que celle-ci pour tomber amoureuse et si ça devait se produire, Indie mettrait fin au contrat, ou elle demanderait à Liam de le faire pour elle s’y tenté qu’elle n’y arrive pas. Le cœur et la raison peuvent être drôlement faibles face à ce que l’on croit être de l’amour…

— D’accord, ça me va autant s’y mettre dès maintenant, apprendre à connaître quelqu’un même pour du fake, ça prend toujours un peu de temps. Je vous ferai parvenir les grandes dates quand j’aurais fait un listing des évènements à venir et si vous ne pouvez pas vous libérer ce n’est pas grave. Je ne sais pas si vous avez un travail à côté de euh… l’autre, mais privilégiez celui-là plutôt que de rejoindre une femme avec une famille un peu trop envahissante.

Indiana hausse doucement les épaules, elle pourra très bien composer avec sa famille en cas d’absence, ce n’est pas comme si elle en avait pas l'habitude après tout.

— Pour la promotion, c’était une blague juste très nulle, je paierai ce qui doit être payé et en fonction de mon portefeuille.

Car il est impératif que la brunette garde la tête sur les épaules, elle a un budget et elle va s’y tenir foi de Indiana Douglas. Récupérant la serviette ou le numéro de Liam y est inscrit, la jeune femme l’entregistre dans son répetoire avant de fourrer la serviette dans son sac et de lui envoyer un sms pour qu’il ait également son numéro.

— Ça ne vous embête pas qu’on sorte de là ? Cette musique commence à me taper sur le système.

L’idée du bar branché était bonne sur le papier pour pouvoir échanger tranquillement, leur conversation noyée dans le brouhaha, mais finalement la musique de cet établissement est trop enquiquinante et en plus il y fait beaucoup trop chaud. C’était donc agréable de sentir la morsure du froid sur sa peau après la fournaise du bar.

— Vous voulez savoir quoi exactement ? C’est vague parlez moi de vous, on dirait une question d’entretien d’embauche.

Contenu sponsorisé
Prête moi ta main
Page 1 sur 9
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
Sujets similaires
-
» m/f Prête moi ton corps
» Je suis prête pour l'aventure !
» Entrer dans une église un poisson à la main et dire : mon père j'ai pêché...
» « Il est préférable d’avoir moins de tonnerre dans la bouche et plus d’éclairs dans la main » Proverbe Apache
» Chap.3 et 4 - "Sois sage, ô ma Douleur, et tiens-toi plus tranquille. Ma Douleur, donne-moi la main ; viens par ici, loin d'eux. Vois se pencher les défuntes années, entends la douce nuit qui marche."C.Baudelaire ✯✯ Dreamcatcher ✯✯

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: