Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» Je servirai leur volonté | FoxDream
 What would you do if you were invisible for an entire day ? (Charlissa) EmptyAujourd'hui à 22:38 par FoxDream

» Toutes les histoires ont leur histoire - ft. Clionestra
 What would you do if you were invisible for an entire day ? (Charlissa) EmptyAujourd'hui à 21:32 par Clionestra

» {+18} Chance ou damnation ?
 What would you do if you were invisible for an entire day ? (Charlissa) EmptyAujourd'hui à 21:17 par Jambreaker

» (padmachou) Amitiés et confidences
 What would you do if you were invisible for an entire day ? (Charlissa) EmptyAujourd'hui à 16:33 par Maître des Univers

» "Avec un mensonge on va loin, mais sans espoir de retour" - Ft. Charly
 What would you do if you were invisible for an entire day ? (Charlissa) EmptyAujourd'hui à 13:17 par Manhattan Redlish

» Un frère éloigné vaut moins qu'un voisin (avec Lexis)
 What would you do if you were invisible for an entire day ? (Charlissa) EmptyAujourd'hui à 13:03 par Lexis

» Bad feeling
 What would you do if you were invisible for an entire day ? (Charlissa) EmptyAujourd'hui à 9:18 par Lojzo

» hope it gives you hell
 What would you do if you were invisible for an entire day ? (Charlissa) EmptyAujourd'hui à 9:07 par Lojzo

» Love, Death + Capitole
 What would you do if you were invisible for an entire day ? (Charlissa) EmptyHier à 23:37 par Lojzo

Le Deal du moment : -11%
SAMSUNG 55Q70C – TV QLED 55″ (138 cm) 4K ...
Voir le deal
549.99 €

LE TEMPS D'UN RP

What would you do if you were invisible for an entire day ? (Charlissa)

Clionestra
Messages : 3958
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Dim 20 Aoû - 18:07

Kiba
Inuzuka

J'ai 18 ans et je vis à Konoha. Dans la vie, je suis ninja et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis un sexy canon et je le vis plutôt bien, même si je veux me poser. D'ailleurs, je crois que j'ai trouvé l'amour

→ Fils du vétérinaire de la ville et d'une femme ninja.
→ Il a une grande soeur Hana
→ Il a une "meute arc-en-ciel".
Spoiler:
→ Il sent les hormones et est un peu ... influençable.
 What would you do if you were invisible for an entire day ? (Charlissa) Fb7673d9867375ff97a012483da37f99
Il venait de laisser Shino. Il avait encore deux heures pour se préparer mentalement. Il arrive chez Ichiraku, fait un sourire à Ayame, parce qu’il était de bonne humeur, et demande s’ils ont encore des boissons qui crépitent dans la bouche qu’ils vendaient à une époque. Il avait un sourire vraiment trop contente. Dans deux heures. Il allait embrasser une femme superbe et jouer avec sa langue. Il eut un petit rire tout mignon avant de payer. Il espère vraiment que Shino aussi va apprendre à passer au-dessus de la peur du rejet. Parce que ce n’était pas de la timidité qui garder Shino caché derrière une couche d’habits, c’était la peur du rejet. S’il rejette les gens, il n’y avait plus à craindre qu’on le rejette. Réflexion logique mais dangereuse quand on voulait laisser rentrer quelqu’un à nouveau dans sa vie. Bref, bref, bref. Ce n’était pas le propos de toute façon. Il prend les deux boissons et les mets dans un sac isotherme qu’il avait calé dans le dos de Momoiromaru. Le chien jappa. Ouais. Il était content d’être de sortie alors qu’Akamaru boudait dans un coin. Depuis qu’il était devenu un gros mammouth, Akamaru ne pouvait plus porter les sacs comme avant, ou tenir sur sa tête, et parfois ça le rendait triste. Alors il se penche vers son chien et le frictionne.

- Hé ! Oh ! Interdiction d’être triste aujourd’hui. Je vais rencontrer une fille.

Akamaru soupira … et il suffisait de voir cette discussion à sens unique pour savoir comment Kiba avait survécu avec Shino et Hinata. Il était le pro pour la conversation non verbale quand il s’agit des autres. Mais pour ça, il faut qu’il se décide à regarder, et il n’était pas réellement attentif à tous les coups. Il frictionne encore son chien avant de le lâcher.

- Dis, Ayame, si tu devais choisir un goûter, toi en tant que femme adulte et mignonne, tu prendrais quoi ?

Le père d’Ayame réponds à la question en parlant de la patisserie préférée de sa fille et Kiba les remercie avant d’aller cherche le goûter. Elle finit à 14h, donc, le temps qu’elle se prépare, 15 heures et donc … Ils seront, si tout se passe bien, encore ensemble quand il sera 16 heures. Et donc, il faudra qu’il se bourre de quelque chose pour éviter de devoir … L’embrasser en roulant avec elle dans l’herbe fraiche. Il laisse tout le monde, donc, et retourne chez lui pour se changer, mettre un t-shirt rouge. Il se demande qui ça peut bien être, cette fille qui hante ses pensées. Il sait déjà qui elle n’est pas. Il a fait des éliminations. Il a enlevé les filles trop vieilles, celle qui n’aiment pas les animaux, celles qui étaient ninjas. Il a enlevé celle avec qui il avait déjà couché, logique. Ah, et il avait enlevé Ayame. Il s’est dit (//LE CON) qu’elle lui aurait dit quand il avait parlé d’elle, si c’était elle, donc ça ne pouvait pas être elle. Il en restait un peu trop pour son pauvre esprit. Il repensait à cette histoire de Morino en fille. Ouais… même si elle était chauve avec des traces sur le visage, il sait que ses yeux seront chaleureux, alors il a envie de l’embrasser.

Il finit de se doucher et il se prépare. Il va dans le parc en avance, trouve un bon endroit alors qu’Akamaru se défile et part jouer tout seul. Il va peut-être même rejoindre la maison pour laisser Kiba. Un bon ami malgré tout. Il s’assoit contre une pierre et envoie un message.

« Je t’attends sur la pierre à côté de l’allée avec la fontaine immortelle ».

Cette fontaine s’appelle ainsi parce que, qu’importe le nombre de fois où la ville est détruite, elle, elle reste debout et elle va bien. A croire qu’elle avait une puissance propre. D’ailleurs, au fond de l’eau se trouve des pièces de personne ayant fait un vœu. Il laisse le temps couler sans nouvelle mais ne s’inquiète pas. Même si elle lui pose un lapin, il refuse de s’inquiéter. Elle lui avait dit qu’elle avait peur, et lui aussi. Il chopa un pièce et s’approcha de la fontaine, joignit ses mains avant de faire sauter la pièce pour qu’elle fasse un « plof » audible.

- Faites que je ne fasse pas tout rater.

Et il tapa dans ses mains pour faire une révérence. Il avait réellement pas envie de rater … Cette fois-ci. Même si en réalité, il n’avait jamais fait un rendez-vous qu’il appréhendait autant. Ou l’issu favorable était important pour lui. Il supplie qu’il ne lui saute pas dessus. Il avait le droit de l’embrasser, avec la langue, il ne sait plus s’il la précisé … mais pas plus. Il ne sera pas un pervers qui essaiera de la prendre derrière un arbre… et ça même s’il en avait l’envie.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
HATAKE
Messages : 2255
Date d'inscription : 06/06/2020
Crédits : humanmgn

Univers fétiche : réel, hp, cyber, anime, dark et fluffy
Préférence de jeu : Les deux
Super Nana
HATAKE
Dim 20 Aoû - 20:13
ddbc887eabe260f62950ff9a523d8543337316f8.png"
Ichiraku Ayame
J'ai 18 ans ans et je vis à Konoha Dans la vie, je suis cuisinière à Ichiraku Ramen, . Et je m'en sors pas trop mal. Sinon, grâce à ma malchance
et ma mono-jambe ahah
, je suis célibataire mais avec un peu de chance, ça devrait changer !

 What would you do if you were invisible for an entire day ? (Charlissa) Mfs0



- 1m63
- a perdu une jambe lors de l'attaque de Kyubi
- fille d'Ichiraku, lointaine cousine de Choji Akimichi
- travaille au restaurant avec lui
- elle et son père considèrent que Naruto a sauvé leur famille de pire en recevant Kyubi en lui
- adore écouter les ninjas discuter entre eux au restaurant
- connait beaucoup de leurs petits secrets



 What would you do if you were invisible for an entire day ? (Charlissa) 30439f693f6b0e0ed8f329f50978320a
Faceclaim : asuka langley (neon genesis evangelion)


Elle a grillé. Sur place. Le fusible. Pof ! A plus d’Ayame. Son père a certainement vu son âme s’élever au-dessus de sa tête puisque c’est lui qui a répondu à Kiba.

“Ayame, son truc pour le goûter, c’est les pockys. Classique, chocolat noir, chocolat blanc, fraise, matcha, noisette, caramel, café, pistache, cookie, myrtilles, même les éditions limitées bizarres. Genre Schtroumpf … elle fait même collection des boîtes à la maison. Elle aime bien les grignoter comme un petit écureuil.”

La jeune femme avait lentement hoché la tête en rougissant petit à petit. Ouais, les pockys (ou mikados pour les européens ahah), ça va pas très femme adulte, ahah. Erm, la honte. T’façon, elle était pas en état de trouver une autre réponse. Déjà qu’elle arrivait pas à ouvrir le bec. Mais elle avait été beaucoup, beaucoup, beaucoup trop surprise de voir le minois de Kiba en face d’elle, là, pas à la bonne heure, pas au bon endroit. Pendant une terrible seconde, elle avait cru qu’il avait deviné, qu’il savait, et qu’il était venu la chercher directement au travail. God. Elle avait failli caner sur place. Heureusement qu’il était pressé d’aller à son rencard (avec elle en plus fghjikol) et était vite reparti sans demander son reste. Ayame avait vaciller sur ses jambes avant que son père affairé dans son dos ne rajoute.

“C’est un gentil garçon, tu sais. Mais si jamais … dis moi et je m’occuperai de son cas.”

Le cuisinier leva un grand couteau à viande en l’air d’un air pensif, et sa fille le regarda avec des yeux ronds. Depuis quand il savait ?? Décidément, Aya ne pouvait absolument rien cacher à son papa chéri.


Il y a deux Ayame. La fille Ichiraku, qui bosse avec son père depuis à peu près toujours. Même quand elle était encore écolière, elle l’aidait au restaurant certains soirs, et les midis le week-end. Tout le monde la “connait” bien sûr. Et il y a Ayame tout court. Que personne ne reconnaît s’il ne prête pas un petit peu attention à elle. Il faut dire que tout le monde la visualise de la même façon. Uniquement le haut de son corps, déjà derrière les plans de travail, les cheveux attachés, des pinces maintenant sa frange, un fichu sur la tête et un tablier par-dessus ses vêtements de travail. Alors on ne la reconnaît pas tout de suite quand elle se promène les cheveux lâchés, en civil, dans les rues de Konoha. Elle le savait. Immanquablement, quand les gens réalisaient que c’était elle en face d’eux, il commençait leur phrase par “Oh! Ayame !”


“Oh, Ayame.” Elle est persuadée que c’est ce que va lui dire Kiba, quand il la verra, et quand il comprendra que c’est elle. Elle espère juste que son ton ne sera pas celui de la déception, ahah. Ou pire. De la colère de ne pas lui avoir dit, et d’avoir écouté toute la conversation à son sujet. Elle se sent mal. Plus elle avance dans le parc et plus elle se sent mal. Elle a l’impression qu’elle lui a menti. Par omission, clairement oui. Enfin, elle a l’impression qu’elle l’a trahie surtout. Meh. Ou Alors elle est juste en train de se chercher des excuses pour faire demi-tour.

Respirer. C’est ce que Shino a dit. Ecrit. Peu importe. Ayame s’arrête au milieu du chemin dans le parc. Elle joint ses mains devant elle, ramenant son sac vers l’avant, faisant se balancer la peluche licorne accrochée à la fermeture éclair. Elle inspire, expire, inspire, expire. Plusieurs fois en comptant quatre secondes à chaque fois. C’est long. Ça lui prend du temps à réussir à se calmer. Et puis c’est bon, elle lisse le tissu de sa robe et se remet en marche. La jupe de sa robe descend jusqu’au sol, et elle a mis des bottines qui remontent jusqu’aux genoux, pour qu’il n’y ait pas euh … d’accident. Et elle a mit sa prothèse métallique, pour pouvoir bouger le plus naturellement possible. Ca aussi c’est un mensonge. Mais celui-là, elle se l’autorise. Mais oui, elle a mis sa robe rouge. Une robe longue, mais dont les larges bretelles ne s’accrochent pas sur les épaules, mais en haut des bras. Laissant son cou, ses épaules, et ses clavicules nus. Elle aime bien cette robe. Elle se trouve jolie dedans. Elle a même osé mettre le fin lien de tissu noué autour de son cou en guise de collier. Son amie lui dis toujours que c’est super sexy. Peut-être. En tout cas elle a envie de le croire un peu là, tout de suite. Et Ayame se dit que si elle l’a mis, c’est qu’elle veut voir Kiba. Qu’elle veut qu’il l’embrasse. Alors elle ne va pas faire demi-tour maintenant.

La jeune femme se rend au point de rendez-vous, et se retrouve un peu abruptement nez à nez avec Kiba. Enfin nez à nez. A à peine quatre pas de lui. Mais pour elle, c’est proche. Le chemin a tourné, et elle est arrivée directement sur la fontaine. Pas tout à fait en face du jeune homme qui doit tourner la tête vers elle pour la voir.

Ayame ouvre la bouche, mais aucun son n’en sort. Elle reste figée là, à contempler son profil, et à sentir la chaleur et le rouge envahir son corps. Pas besoin d’apporter un truc rouge, ahah, c’est elle qui est rouge. Mais elle est incapable de parler. Elle aurait dû écrire un truc, comme l’a suggéré Shino. Mais c’est trop tard. Elle reste bloquée là, immobile. Seule la licorne pendue à son sac continue de se balancer.

Clionestra
Messages : 3958
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Dim 20 Aoû - 20:59

Kiba
Inuzuka

J'ai 18 ans et je vis à Konoha. Dans la vie, je suis ninja et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis un sexy canon et je le vis plutôt bien, même si je veux me poser. D'ailleurs, je crois que j'ai trouvé l'amour

→ Fils du vétérinaire de la ville et d'une femme ninja.
→ Il a une grande soeur Hana
→ Il a une "meute arc-en-ciel".
Spoiler:
→ Il sent les hormones et est un peu ... influençable.
 What would you do if you were invisible for an entire day ? (Charlissa) Fb7673d9867375ff97a012483da37f99
Il était toujours en train de prier quand il sentit l’odeur d’Ayame. Il n’avait pas besoin de savoir que c’était elle pour la sentir. Il se demande s’il a oublié quelque chose, mais il prend le temps de finir de prier. Parce qu’il le faut. Il se demande aussi comment elle va sentir, sa petite licorne. Il avait prit les sucreries préférés d’Ayame pour elle, parce qu’il n’avait pas eu d’autres idées …. Alors la présence de la jeune femme lui donnait l’impression d’être de bons augures. Ouais. Super de bon augure. Qu’est-ce qui pourrait mal se passer alors que les signes ne pouvaient pas tromper ? Bon. Il ferme plus les mains  entre elles et il laisse la prière se finir. S’il faisait tout foirer, il proposerait à Ayame de le frire dans l’huile de son restaurant, c’était mieux. Ce qu’il mérite. Pas de coucherie au premier rendez-vous, pas de blagues trop salaces, pas de mains baladeuse … Pas tout ça. Pas lui. Moins lui. Surtout qu’elle était vierge sa petite licorne, alors les hormones et la libido ça va se calmer. Il finit par lâcher un soupir pour tourner les yeux.

Il devait au moins demander à Ayame ce qu’elle voulait. Parce que son odorat avait prévenu de sa présence bien avant qu’elle n’arrive, mais son ouïe avait prévenu qu’elle n’avait plus bouger. C’était qu’elle voulait quelque chose. Il tourne les yeux vers elle et il se stoppe un instant. Il la regarde une seconde, deux secondes, et il réfléchit.

Elle avait une robe rouge qui allait jusqu’au pied, un petit air sexy avec ses épaules dénudés, un regard apeuré comme si elle avait peur de quelque chose ET une licorne accrochés. Deux secondes et il avait fait l’analyse de ce qu’il savait déjà. Ayame était sa licorne. Il pourrait se tromper, mais l’odeur de la peur et de l’indécision de la jeune femme ne pourraient pas le faire se tromper à ce point.

Alors il s’approche, deux grands pas. Il s’approche et la regarde. Sa main se lève pour rejoindre la joue rouge de la jeune femme alors qu’un sourire apparu sur ses lèvres. Il n’aimait pas les odeurs des restaurants à cause de ça. Sans les odeurs parasites, il l’aurait tout de suite su. Il aurait senti. Il aurait donc su. Ayame avait toujours eu une odeur plus forte que le restaurant lui-même, donnant quelque chose d’agréable au mélange. C’était pour ça que c’était l’endroit que préfèrent les Inuzuka. Leur odorat ne les tromper pas. Il la regarde, laisse son doigt caresser sa lèvre inférieure alors que son sourire était toujours scotché à ses lèvres.

Et sans rien dire, pas le moindre mot, il se penche vers elle. Laisse son doigt ouvrir les lèvres de la jeune femme pour lui et y glisse la langue. Il est tout doux. Vraiment tout doux. Ce baiser n’est pas quelque chose pour aller derrière les buissons, il l’avait dit. C’était un baiser parce qu’il en avait diablement envie, de goûter sa lèvre. Alors il se rapproche encore d’elle, joue avec elle, met sa main contre son dos pour la garder prêt de lui alors qu’il initie cette caresse buccale. C’était une première pour lui. C’était la première fois qu’il embrassait sans l’idée de finir au pieu, ou pas tout de suite.

Il est doux. Il aime ça. Il aime cette langue. Elle est chaude. Elle est douce. Il a l’impression qu’elle… Qu’elle est parfaite. Cette langue. Timide mais parfaite. Il se recule un peu, met sa tête contre son front sans la lâcher. Il la tient fermement contre lui.

- Alors, j’embrasse mieux qu’un groupe de rock, non ? dit-il avec son sourire tout content.

Ainsi proche d’elle, il pouvait dire la couleur exacte de ses yeux, de ses cheveux, son odeur. Il hume malgré lui, elle doit le voir à ses narines qui frémissent. Elle avait une odeur rien qu’à elle qui donnait encore plus envie de la manger. Et le nouveau regard qu’il porte sur elle est vorace. Il a envie de la manger.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
HATAKE
Messages : 2255
Date d'inscription : 06/06/2020
Crédits : humanmgn

Univers fétiche : réel, hp, cyber, anime, dark et fluffy
Préférence de jeu : Les deux
Super Nana
HATAKE
Dim 20 Aoû - 21:50
ddbc887eabe260f62950ff9a523d8543337316f8.png"
Ichiraku Ayame
J'ai 18 ans ans et je vis à Konoha Dans la vie, je suis cuisinière à Ichiraku Ramen, . Et je m'en sors pas trop mal. Sinon, grâce à ma malchance
et ma mono-jambe ahah
, je suis célibataire mais avec un peu de chance, ça devrait changer !

 What would you do if you were invisible for an entire day ? (Charlissa) Mfs0



- 1m63
- a perdu une jambe lors de l'attaque de Kyubi
- fille d'Ichiraku, lointaine cousine de Choji Akimichi
- travaille au restaurant avec lui
- elle et son père considèrent que Naruto a sauvé leur famille de pire en recevant Kyubi en lui
- adore écouter les ninjas discuter entre eux au restaurant
- connait beaucoup de leurs petits secrets



 What would you do if you were invisible for an entire day ? (Charlissa) 30439f693f6b0e0ed8f329f50978320a
Faceclaim : asuka langley (neon genesis evangelion)


Elle attend. Vraiment incapable de bouger, de parler, ni même de fuir. Elle n’a vraiment pas envie de fuir. Elle a envie qu’il la prenne dans ses bras. Qu’il l’embrasse. Qu’il fasse tout ce dont il a parlé, par message, ou avec Saki. Elle a envie de l’entendre rire aussi. Elle a envie de … de lui. Pas sexuellement parlant. Enfin aussi, un peu, autant qu’elle le puisse dans son ignorance et son innocence. Mais. Elle a envie de l’avoir à elle. Pourtant elle ne dit rien. Continue de tracer encore et encore la ligne de son profil de ses pupilles. Il prie. Ayame sait que c’est pour elle. Enfin pour eux. Enfin pour que ça se passe bien, parce qu’elle sait qu’il a presque aussi peur qu’elle. Même si ce ne sont pas les mêmes raisons. A vrai dire, c’est ce qui l’a vraiment décidé à le voir. Avant cette sensation de jalousie contre Saki. Elle avait sû qu’elle accepterait de le voir quelques minutes avant ça.

Et puis Kiba se retourne. Elle n’a toujours rien dit, ni bougé. Elle a juste refermé la bouche. Elle le regarde la regarder. Comprendre. Elle frissonne en appréhendant sa réaction. Mais il ne dit rien du tout et s’approche. Oh. Il va l’embrasser ? Il va … ? Il la touche. Sa joue, ses lèvres, sourit, et Ayame se sent presque déjà submergée par tout. Lui. Et ses émotions à elle.

Il s’approche, il s’approche, il s'approche, et il l’embrasse. Et pour la première fois de sa vie, Ayame est reconnaissante d’avoir une jambe de métal. Parce que celle de chair et d’os cède tout à coup. Alors elle ne s’écroule pas, mais bascule un peu, l’obligeant à lâcher son sac pour se raccrocher au t-shirt rouge de Kiba. Elle rougit encore plus de ce geste, mais reste concentrée autant que son cerveau affolé le lui permet. Il l’embrasse, oui, mais elle doit l’embrasser aussi, non ? C’est mieux. Alors elle essaye, s’applique malgré les battements de son corps qui la secouent en entière. Et a vraiment l’impression qu’elle va finir par s’écrouler. Mais il y a les bras de Kiba dans son dos. Il la tient vraiment fort, et si c’est une raison de plus pour elle d’être aussi écarlate que sa robe, Ayame s’y sent bien. Alors elle y reste. Et elle ne tombe pas.

“O-oui …”

Elle articule en prenant encore un ou deux degrés. OK, elle ne va peut-être pas tomber, mais elle risque définitivement de fondre. Surtout au regard de Kiba qu’elle voit changer et que … euh … elle ne connaît pas ce regard, mais elle se sent. Bizarre. Presque menacée. Mais d’une … bonne façon ?? Et le mouvement des narines du ninja qui est clairement en train de la renifler n’aide pas à faire disparaître ce … sentiment.  Elle ne sait pas trop. Mais elle a le réflexe de fuir ce regard en le fuyant. Ayame baisse la tête et pose son front contre la mâchoire de Kiba. Elle se rend compte que ça la rend presque encore plus proche de lui d’une certaine façon. Aaaaaaahh .. ! Bon au moins elle n’a plus à soutenir ce drôle de regard. Elle lâche quand même une espèce de petit gémissement un peu paniqué qu’elle regrette illico. Se mordant l’intérieur de la joue. Bon. Ok. Stop. Respire.

La jeune femme se concentre comme tout à l’heure. Respire doucement pour retrouver un peu de calme. Entendre à nouveau les bruits du parc : l’eau de la fontaine, les cigales, la rumeur des discussions et les cris lointains des enfants. Et plus juste son cœur qui fait BOOM BOOM BOOM comme un taré. Ayame reprend un peu ses esprits, et parle enfin. A voix basse. En jouant avec le tissu du t-shirt de Kiba comme pour se distraire de la situation.

“Tu-tu m’en veux pas ? De pas t’avoir dit ? En-enfin de. D’avoir tout entendu ? Avec Saki.”

Mon dieu. Elle, elle s’en veut, beaucoup. Elle baisse la tête en rompant le contact avec celle du jeune homme. Vraiment contrite de son comportement. Elle ne savait pas quoi faire sur le coup. Elle a profité de la situation pour en savoir un peu plus aussi. Mais. Maintenant elle s’en veut. Et elle fait un petit pas en arrière. Autant que les bras de Kiba lui en laissent la possibilité en tout cas.

“Je-je suis désolée.”

Clionestra
Messages : 3958
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Dim 20 Aoû - 22:29

Kiba
Inuzuka

J'ai 18 ans et je vis à Konoha. Dans la vie, je suis ninja et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis un sexy canon et je le vis plutôt bien, même si je veux me poser. D'ailleurs, je crois que j'ai trouvé l'amour

→ Fils du vétérinaire de la ville et d'une femme ninja.
→ Il a une grande soeur Hana
→ Il a une "meute arc-en-ciel".
Spoiler:
→ Il sent les hormones et est un peu ... influençable.
 What would you do if you were invisible for an entire day ? (Charlissa) Fb7673d9867375ff97a012483da37f99
Il l’embrasse et sent les mains de la jeune femme contre son t-shirt. Il sent la sensation de ses doigts contre lui. Un petit secret de Kiba ? Il adore être griffer. Il adore ça. C’était quelque chose qu’il ne disait pas, mais l’effet des ongles qui rentrent dans sa peau, qui touche sa peau et la marque… il adore ça. Il aime l’idée que la jeune femme puisse le faire aussi. La griffer. Il fallait qu’elle le griffe. Et il lui fallait toute sa détermination pour ne pas enlever son-t-shirt au milieu du parc pour la supplier… Il sourit quand elle avoue embrasser mieux que son groupe de rock. Cela faisait tellement plaisir à son égo. Oh. Oui. Il est meilleur. Et il comptait lui prouver encore plein de fois, si elle lui en donnait l’occasion. Vraiment, plein plein de fois. Il sait ce qu’il veut d’elle. Il en a conscience qu’il pense cul. Alors il la laisse prendre les initiatives et se reposer. Quand il arrive à reprendre contenance, virant bien loin ses envies de sport horizontal, il passe la main dans le dos de la jeune femme. Il lui laisse le temps, et essaie de ne pas faire entendre son cœur qui bat la chamade. Son cœur allait exploser. Et quand il l’entend, sa question, il se fige avant de rire un peu. Puis de rire un peu plus.

- Je ne t’en veux pas. Pas du tout. Tu avais besoin de temps. Alors c’est normal que tu le prennes. Et j’ai parlé avec Saki dans un lieu public, je n’ai pas honte de la discussion que j’ai eu avec elle. Et cela, même si cela signifie que la fille dont je parlais été à côté.

Il caresse sa main dans le dos de la jeune femme.

- Si tu t’excuse encore, je t’embrasse à nouveau…. Quoi que non. Je vais avoir envie que tu t’excuse, et le but c’est justement que je puisse t’embrasser encore, n’est-ce pas ? rit-il avant de se reprendre, Non. Si tu t’excuse encore … je ne t’embrasse plus…. Sauf que je vais craquer vue que j’ai déjà envie de t’embrasser.

Il posa sa tête sur la tête de la jeune femme avant de faire un petit rire étranglé. Il devrait la fermer un peu. Il va la faire fuir.

- Ne t’excuse pas. Je ne t’en veux pas. Et je suis ravi que tu es pu m’entendre avec Saki … Cela signifie que je n’ai pas besoin de t’expliquer tout ce qu’il se passe dans ma tête. C’est mieux. Que tu saches. Et que tu sois venue. Je ne t’en veux pas …. Mais au moins, je sais que j’ai pris ton goûter préféré !


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
HATAKE
Messages : 2255
Date d'inscription : 06/06/2020
Crédits : humanmgn

Univers fétiche : réel, hp, cyber, anime, dark et fluffy
Préférence de jeu : Les deux
Super Nana
HATAKE
Mar 22 Aoû - 20:53
ddbc887eabe260f62950ff9a523d8543337316f8.png"
Ichiraku Ayame
J'ai 18 ans ans et je vis à Konoha Dans la vie, je suis cuisinière à Ichiraku Ramen, . Et je m'en sors pas trop mal. Sinon, grâce à ma malchance
et ma mono-jambe ahah
, je suis célibataire mais avec un peu de chance, ça devrait changer !

 What would you do if you were invisible for an entire day ? (Charlissa) Mfs0



- 1m63
- a perdu une jambe lors de l'attaque de Kyubi
- fille d'Ichiraku, lointaine cousine de Choji Akimichi
- travaille au restaurant avec lui
- elle et son père considèrent que Naruto a sauvé leur famille de pire en recevant Kyubi en lui
- adore écouter les ninjas discuter entre eux au restaurant
- connait beaucoup de leurs petits secrets



 What would you do if you were invisible for an entire day ? (Charlissa) 30439f693f6b0e0ed8f329f50978320a
Faceclaim : asuka langley (neon genesis evangelion)


Kiba rit. Il rit et Ayame relève des yeux un peu surpris vers lui. elle l’écoute, elle puis elle sourit.

“M-merci de ne pas m’en vouloir … Mh … C’est vrai que ça m’a rassurée de t’entendre. Et je te comprends mieux comment tu … comment tu te sens. Et pourquoi. Ca c’est une bonne chose.”

Ok, ok, sujet, verbe complément, on est pas trop mal. Finalement elle n’a pas eu à lui écrire quoique ce soit. La jeune femme se sent un petit peu plus rassurée que la minute d’avant. Même si elle est loin d’être à l’aise. Elle arrive à parler et à respirer correctement. A sourire aussi et à profiter du contact de Kiba dans son dos, et son son crâne. Ok, ok, tout va bien. Aayame hoche la tête quand Kiba lui demande, de façon confuse et détournée, qu’elle arrête de s’excuser. Elle voudrait lui dire qu’il peut l’embrasser encore, mais elle n'ose pas. Elle sent son coeur qui bat encore très fort, mais se décide à être un peu plus … elle. A parler, plaisanter un petit peu. Exprimer de façon très très détourée ce qu’elle ressent elle aussi. Même si c’est compliqué. Elle a eu la sensation qu’elle risquait de le perdre pendant cette discussion avec Saki. Et elle n’en a aucune envie. Alors il faut qu’elle fasse quelque chose. Qu’elle dise quelque chose.

“Tu sais que j’ai failli cracher dans les ramens de Saki …”

Elle glisse doucement, avant de relever les yeux vers Kiba et de lui adresser un petit sourire timide, mais complice. Ça veut dire, “il se peut que je sois un peu beaucoup jalouse quand tu t’approches trop près d’autres filles”.

“Oh !! Par contre, mon père a compris, je crois. En même temps j’ai failli mourir trois fois hier soir, alors il a dû me griller … Fait gaffe qu’il s’approche pas trop de toi avec son couteau de cuisine."

Ca, par contre, ça veut dire ce que ça veut dire. Ayame rit timidement et recule un tout petit peu. Intimidée par la présence incroyable de Kiba autour d'elle. Elle l'a toujours trouvé "grand". Dans le sens où sa présence a toujours pris beaucoup de place. Elle ne l'a jamais manquée. Jamais au restaurant, bien entendu, mais dans la rue non plus. Quand il la croisait sans la reconnaître (normal). Ni quand elle l’apercevait, au loin, dans la zone d'entraînement des ninjas, avec Shino et Hinata. Elle n'a jamais pensé à lui en termes romantiques. Parce que c'est une civile. Parce qu'il est trop brillant. Extravagant. Grandiose. Mais elle l’a toujours “admiré”. En quelque sorte. Elle se demande ce qu'il peut lui trouver. Si seulement il lui trouvait quelque chose avant qu'ils ne se parlent vraiment sur cette application. Mais elle ne lui demande pas, non non. Ayame garde ses doutes et ses questionnements pour elle. Elle se penche juste pour récupérer son sac et le hisser sur son épaule.

“Tu-euh … tu veux faire quoi ? Maintenant ? Pas ça, hein.”

Ca, c’est bien sûr le sexe, et tous les rapprochements physiques un peu trop … proches. Elle veut bien l’embrasser, encore. Pas tout le temps, mais oui. Mais pas ça, bien sûr, non, d’autant qu’il ne savait toujours pas. Shino lui avait dit qu’il s’en ficherait. Elle doute forcément. Elle se souvient des gamins à l’école maternelle qui la regardaient bizarrement. Elle se souvient d’avoir eu de plus en plus peur d’aller à l’école. Jusqu’à ce qu’elle refuse totalement de faire son entrée à l’école primaire. Alors elle était restée à la maison, pour étudier avec sa mère et apprendre à travailler avec son père. Elle s’était isolée toute seule, à cause de ça. Et. Bref.

“Tu te doutes que j’ai jamais eu de rencard non plus, ahah. Tu … t’es pas venu avec Akamaru ?”

Clionestra
Messages : 3958
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Mar 22 Aoû - 23:02

Kiba
Inuzuka

J'ai 18 ans et je vis à Konoha. Dans la vie, je suis ninja et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis un sexy canon et je le vis plutôt bien, même si je veux me poser. D'ailleurs, je crois que j'ai trouvé l'amour

→ Fils du vétérinaire de la ville et d'une femme ninja.
→ Il a une grande soeur Hana
→ Il a une "meute arc-en-ciel".
Spoiler:
→ Il sent les hormones et est un peu ... influençable.
 What would you do if you were invisible for an entire day ? (Charlissa) Fb7673d9867375ff97a012483da37f99
- Pourquoi ? Il essaie de se souvenir de la discussion qu’il avait eu à ce moment-là, sans se souvenir de tout, je parle vraiment trop en faite. Pour une fois ça arrange. Mais ouais.

Il tourne son regard vers elle, suis le contour de son visage, fait un nouveau sourire alors que ses yeux félins analysent son visage et observe les expressions et les détails que les yeux humains ne peuvent pas voir.

- J’ai envie de te faire l’amour, mais je ne le ferais pas. Pas à cause de toi. Mais la bienséance, la normalité, parce que c’est important.

Dans sa famille ? Parler cul c’était comme respirer. On parlait de cul, on faisait des commentaires, toujours, cependant, dans le respect de la / le partenaire. Alors, il ne rougissait pas quand il regarda la jeune femme avec l’envie de s’embrasser. Il savait juste qu’il fallait prendre le temps. Le temps et le temps. Ouais. Il allait se le faire tatouer. « Prends ton temps, perv ! » Ouais… et avec le sourire d’Ayame dessiner juste en dessous. Pour qu’il se rappelle pourquoi il doit prendre le temps. Pour elle. Ouais. D’un coup… Il rit.

- Je n’aurais pas couché avec Saki. Parce que tu étais là, déjà. Mais aussi, sans toi, parce que Saki doit apprendre les sentiments. Parfois, le sexe peut faire plaisir, peut faire du bien. Parfois, le sexe est bon et peut être sans attache. Mais il faut être le genre de personne qui accepte. Saki doit apprendre tout ça, mais avec une personne au moins ami. C’était plus pour lui soumettre l’idée. Que ça se distille dans son esprit.

Une amie qui voudrait connaître l’amour… Il aurait peut-être pu le faire s’il pensait que c’était pour le mien… Mais bon. Maintenant, il n’était plus question de coucher avec une autre personne qu’elle… Il devait coucher avec elle. Il avait envie de relever sa robe, tout de suite, de remonter le tissu rouge le long de ses jambes, jusqu’à pouvoir enlever sa petite culotte –il faut qu’elle soit rouge- et pouvoir passer le tissu par-dessus sa tête et la prendre contre l’arbre et … Il se recule. Met sa main devant sa bouche et détourne les yeux. Sans rougir. Elle était clairement une tentation. Un os à moelle ne serait pas plus attirant à ses yeux.

- Ne t’en fais pas, je ne ferais rien qui me vaudra le couteau de ton père… ou alors si je le mérite je le laisserais faire. Est-ce que prendre la virginité de sa petite fille compte, dit-il avec un sourire avant de se gifler la bouche, ta gueule Kiba. Désolé. Faut que j’arrête de dire tout ce que je pense. Ou que je pense, tout court.

Ouais parce qu’il n’a pas besoin de le dire pour penser qu’il voulait toucher la jeune femme. La tête dans sa poitrine, tiens. Ta gueule Kiba se répète-t-il. Bon. Elle avait demandé quoi faire, et il propose de marcher ensemble d’un coup de tête.

- Si ça peut te détendre, dit-il en se mettant à côté d’elle, je n’ai jamais eu un rencart comme ça non plus. Pour Akamaru, je ne voulais pas qu’il me pique la vedette avec toi, alors je lui ai donné une mission. Il espionne Shino et boude au passage.

Il avait son sac à dos, dans lequel il avait les gâteaux préférés d’Ayame. Le plus drôle ? Il en avait pris en double pour pouvoir en offrir le soir même à Ayame (preuve s’il le fallait qu’il pensait déjà du bien d’elle en tant qu’elle … même s’il aime bien sa petite licorne). Il lui prend doucement la main avant de sourire d’un sourire clairement calculateur. Ouais… même s’il n’avait jamais fait de rencard, il avait eu des idées, et du temps pour mettre tout en place.

- Viens. On a encore une heure avant notre goûter.

Il marche vers le lac artificiel et trouve une braque qu’il avait amené, porté par un de ses chiens. Il la nettoie en deux deux des saletés tombés dessus entre temps et la pousse sur le bord du lac avant de proposer sa main à Ayame pour la faire monter. Une fois un peu plus loin du bord, il se met à sourire doucement, plus calme, levant les yeux vers le soleil.

- Si j’étais invisible pendant 24 heures, une de mes premières bêtises serait de voler une barque pour me mettre au milieu du lac. Surtout que c’est interdit.

Mais il n’y avait personne .. alors il en profite biiiien. Et maintenant qu'il avait une complice. Il lui jette un sourire et ... devant le visage de la jeune femme bercé par le soleil, il se penche et l'embrasse à nouveau.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
HATAKE
Messages : 2255
Date d'inscription : 06/06/2020
Crédits : humanmgn

Univers fétiche : réel, hp, cyber, anime, dark et fluffy
Préférence de jeu : Les deux
Super Nana
HATAKE
Mer 23 Aoû - 13:16
ddbc887eabe260f62950ff9a523d8543337316f8.png"
Ichiraku Ayame
J'ai 18 ans ans et je vis à Konoha Dans la vie, je suis cuisinière à Ichiraku Ramen, . Et je m'en sors pas trop mal. Sinon, grâce à ma malchance
et ma mono-jambe ahah
, je suis célibataire mais avec un peu de chance, ça devrait changer !

 What would you do if you were invisible for an entire day ? (Charlissa) Mfs0



- 1m63
- a perdu une jambe lors de l'attaque de Kyubi
- fille d'Ichiraku, lointaine cousine de Choji Akimichi
- travaille au restaurant avec lui
- elle et son père considèrent que Naruto a sauvé leur famille de pire en recevant Kyubi en lui
- adore écouter les ninjas discuter entre eux au restaurant
- connait beaucoup de leurs petits secrets



 What would you do if you were invisible for an entire day ? (Charlissa) 30439f693f6b0e0ed8f329f50978320a
Faceclaim : asuka langley (neon genesis evangelion)


Il paaaaarle. Il a parle, il parle. Beaucoup trop. Pas en quantité, non ça va, elle a connu pire. Mais dans le "fond" de ce qu'il dit. Et la petite Ayame, elle a encore du mal à rester droite dans ses bottes quand il lui dit clairement qu'il veut "lui faire l'amour" et parle de prendre sa virginité. Elle panique, bien sûr qu’elle panique fort, mais d’un autre côté, elle se sent étrange. Et comprend qu’elle en a envie, de tout ça, elle aussi. MAIS PAS MAINTENANT. Pitié pas maintenant, où elle va mourir sur place. La jeune femme a abandonné l'idée de ne pas être aussi rouge que sa robe, et d’arrêter de trembler sous le force de ses battements de coeur. Et peut-être même de respirer correctement, ahah. Non là le but c’est de rester debout, et de ne pas partir en courant (même si elle se dit qu’elle a bien fait de mettre sa prothèse agile si jamais elle devait en arriver là, ahah.) Mais Kiba se cogne quand il en dit trop et Ayame le trouve encore plus adorable. Alors elle ne s’enfuit pas.

“Ça va …”

Qu’elle articule un peu difficilement pour tenter de le rassurer sur son comportement; Même si elle n’est plus qu’un camaïeu écarlate entre ses cheveux roux, sa peau rose ou rouge selon les zones, ses taches de rousseurs sur ses épaules et sa robe. Elle aurait dû mettre une autre couleur, ahah. On dirait une tomate géante.

Marcher. Oui c’est bien. Ayame apprécie de pouvoir se remettre en mouvement. Elle a l’impression que ça détend les tensions dans son corps. Elle marche tranquillement et l’écoute répondre à ses questions. ca fait du bien aussi de parler d’autre chose que de … euh, ses envies envers elle.

“Ahah, c’est sur que j’aurais été moins timide à lui faire un câlin et un bisou à lui.”

Elle chambre gentiment Kiba. Glissant son petit doigt autour du sien, tout délicatement.

“Shino ? Pourquoi tu le fais espionner Shino ?”

Pauvre Shino. A toujours supporter les frasques de Kiba. Et puis. En le regardant pousser la barque sur le lac. Sachant pertinemment que c’est interdit. Elle se rend compte qu'elle aussi maintenant, si tout se passe bien, elle va devoir “supporter” les frasques de Kiba. Et l’idée lui plaît assez. Il faudra qu’elle songe à ouvrir un club avec Shino et Hinata, ahah.

Ayame est prise par surprise par ce nouveau baiser. Oh. Première fois qu’elle est embrassée deux fois par la même personne. Elle a le même réflexe de s’accrocher à son t-shirt. A chaque fois qu’il parle, à chaque fois qu’il s’approche et surtout à chaque fois qu’il l’embrasse, la jeune femme à l’impression que Kiba la chamboule complétement. Physiquement. Émotionnellement, ce n’est pas une impression du tout. Elle lui rend son baiser toujours aussi maladroitement et termine son petit rire quand il se sépare d’elle. Ayame admire une seconde les yeux perçants du jeune homme et son air si lumineux. Elle aurait rougit, si elle n’était pas constamment rouge en sa présence.

“Tu sais, si on se fait choper, je cours pas aussi vite que toi. Et puis.”

Elle lève un index pour être sur d’avoir son attention sur ce qu’elle dit, puis le pointe vers la barque.

“Je ne sais pas nager. Alors pas de bêtise monsieur Inuzuka. Sinon je coule comme un caillou.”

Elle se sent un petit plus à l’aise à parler d’autre chose que de euh sexe. Causer bêtises c’est mieux, hein. Même si elle ne peut pas s’empêcher de les comparer tous les deux en lui disant ça sur elle et ses … capacités physiques. Ou absence de capacité physique. Elle est déjà gauche à côté d’un civil lambda. Mais à côté d’un ninja, c’est carrément ridicule, ahah. Meh. Elle repousse cette idée au fond de son crâne, et comme pour se prouver qu’elle peut quand même faire des trucs, et qu’elle est pas si nulle que ça, Ayame balance son sac dans la barque d’un geste un peu trop déterminé (elle s’emballe la petite ahah), avant de soulever (juste un peu !!) ses jupons pour pouvoir monter dedans.

“Ça y est, je commence déjà à faire des bêtises !”

Qu’elle s’amuse toute seule. Elle ne fait jamais trop de bêtises Ayame. Elle a toujours été bien trop protégée pour ça.
Clionestra
Messages : 3958
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Mer 23 Aoû - 13:46

Kiba
Inuzuka

J'ai 18 ans et je vis à Konoha. Dans la vie, je suis ninja et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis un sexy canon et je le vis plutôt bien, même si je veux me poser. D'ailleurs, je crois que j'ai trouvé l'amour

→ Fils du vétérinaire de la ville et d'une femme ninja.
→ Il a une grande soeur Hana
→ Il a une "meute arc-en-ciel".
Spoiler:
→ Il sent les hormones et est un peu ... influençable.
 What would you do if you were invisible for an entire day ? (Charlissa) Fb7673d9867375ff97a012483da37f99
Il lui sourit. Pour la rassurer sur ses intentions, il n’est un animal que pendant les périodes de chaleurs, ce machin de fils de pute. Ce n’était pas comme Kakashi qui avait des chiens en contrat d’invocation. La famille Inuzuka était à moitié chien, ou à moitié humain, mais humain d’abord. Donc avec leur ouïe développé, leur odorat parfait et leur agilité … ils étaient plus proche de l’animal, parfois… et Bon… Il était un bourrin dans la vie, il le sait. Alors il lui sourit pour la rassurer. Même s’il a envie de faire des galipettes, parce qu’il aime ça mais aussi, surtout, avec elle, il sait qu’il faut prendre le temps. Et elle le comprend de son « ça va ». Ce qui fait que son sourire était aussi rassurant que remplit de gratitude.

- N’est-ce pas ? Akamaru me pique toujours la vedette ! Et encore, il est gros, ça intimide parfois, mais j’en ai un autre kisemaru, c’est une boule que tu peux prendre dans les bras, entre le chien et le doudou. Clairement, quand il est là on m’oublie. Alors que c’est un sale petit chenapan.

Il disait cela, mais on pouvait entendre au timbre de sa voix qu’il adorait son chien. Il aimait tous ses chiens. Tous les chiens de sa famille. Tous les chiens de Konoha. Tous les chiens du monde. Mais bon … Akamaru était clairement au-dessus de tout pour lui. Le meilleur chien de la Terre. Qu’on essaie de lui dire le contraire. Il prend son téléphone et montre le profil sur l’application de Shinra.

- On a rencontré la même personne sur l’application. Celle qui donne des conseils. Et elle est venu pour le rencontrer, pas que, elle veut aussi lui prendre sa virginité, le manger tout cru, et en faire son amant, mais déjà le rencontrer. Elle est arrivé y a deux heures environ. Je suis curieux.

Il laisse la barque, l’écoute avant de la regarder se préparer. Quand elle parle de bêtise, un rire sort de ses lèvres pour venir s’éclater contre le vent. Il rit en la regardant faire.

- Les bêtises, c’est la vie, fit-il en revenant à côté d’elle une fois qu’il avait récupéré les deux rames.

Il pose la seconde dans le fond, si elle a envie de l’utiliser, et commence à pousser du bord. Il sourit encore de sa tête de canaille. Il avait une vraie bonne tête de canaille lui. Le genre qui fait des bêtises en respirant et qui ne compte pas faire d’apnée.

- Si on se fait choper, je te prendrais dans mes bras pour partir plus vite. Et si tu coules, je viendrais te sauver. Je t’ai dis que j’étais un pro du …

Il plante sa main sur sa bouche. Il baragouine. Il allait parler de bouche à bouche et du fait qu’il pourrait la réanimer avec ses baisers… mais elle, ça la gêne. Mais lui, c’était naturel. Il aurait fait ce commentaire à tout le monde, tout le temps, même à sa sœur… et il avait clairement aucune envie de se taper sa sœur ! Hana et lui, quand on les entend parfois, on peut avoir des doutes sur ce qu’ils font, parce qu’ils parlent cul et se font l’un et l’autre des blagues porté sous la ceinture, mais c’était faux. Juste des putains d’habitude de sortir tout ce qui passe par la tête, tant pis si ça doit parler du cul de son frère. BREF.

- Bref, répéta-t-il depuis son esprit, je te laisserais pas. Tu es tout à fait en sécurité avec moi. Surtout que j’ai peur de ton père. Il va me servir en hot dog ensuite à son restaurant, on va rien comprendre. Fin, les autres. Moi je serais mort …. Dis moi, donne moi les bêtises que tu as toujours eu envie de faire mais que tu n’as jamais fait.

Et il continue de ramer jusqu’au milieu du lac avant de remettre sa PAGAIE (//LA MAJUSCULE POUR LE TEMPS DE RECHERHCE) à l’intérieur et de se pencher en arrière pour la regarder. S’il se penche en avant, il l’embrassera encore… donc… Bon. Il arrête. Il laisse un peu de temps. Mais il avait prévenu. Donc. Il avait dit qu’il ne pourrait pas s’empêcher de l’embrasser. Et même là, il se fait violence, il se tend. Pire ? Il sent son émoi. Sa peur, sa confusion, sa gêne mais aussi bien derrière mais présente, son envie. Et c’était comme si on lui montrait que ça. Il ne sent que ça. Il ne voit que ça. Il en a envie aussi. Pourquoi se priver ? Non parce que Kiba n’était pas le genre à se priver de ses plaisirs, alors pourquoi, hein ? Parce que c’était différent, oui. Pour elle, ça devait être différent. Il tilte d’un coup quelque chose. Il sent la peur, mais pas de peur bleu, mais peut-être que son cerveau était en marmelade et qu’il a rien comprit. Il se relève.

- Dis, si tu ne sais pas nager, ce n’est pas que tu as peur de l’eau, hein ? Surtout qu’une des bêtises ou je voulais t’inviter dans le futur, ça serait de prendre un bain de minuit à la cascade des Hokage, genre, maillot de bain tout ça, hein. Pas nu. Quoi que. Ta gueule Kiba. Bref. Un bain de minuit, mais si tu ne sais pas nager, parce ce que tu as peur de l’eau … c’est la pire idée du monde ? Si c'est juste que tu sais pas je te garderais dans mes bras, ça peut rester cool, mais pas si tu as peur !  


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
HATAKE
Messages : 2255
Date d'inscription : 06/06/2020
Crédits : humanmgn

Univers fétiche : réel, hp, cyber, anime, dark et fluffy
Préférence de jeu : Les deux
Super Nana
HATAKE
Mer 23 Aoû - 20:46
ddbc887eabe260f62950ff9a523d8543337316f8.png"
Ichiraku Ayame
J'ai 18 ans ans et je vis à Konoha Dans la vie, je suis cuisinière à Ichiraku Ramen, . Et je m'en sors pas trop mal. Sinon, grâce à ma malchance
et ma mono-jambe ahah
, je suis célibataire mais avec un peu de chance, ça devrait changer !

 What would you do if you were invisible for an entire day ? (Charlissa) Mfs0



- 1m63
- a perdu une jambe lors de l'attaque de Kyubi
- fille d'Ichiraku, lointaine cousine de Choji Akimichi
- travaille au restaurant avec lui
- elle et son père considèrent que Naruto a sauvé leur famille de pire en recevant Kyubi en lui
- adore écouter les ninjas discuter entre eux au restaurant
- connait beaucoup de leurs petits secrets



 What would you do if you were invisible for an entire day ? (Charlissa) 30439f693f6b0e0ed8f329f50978320a
Faceclaim : asuka langley (neon genesis evangelion)


Ayame sait parfaitement de quelle façon Kiba allait terminer sa phrase. Elle-même de cause pas de sexe (ni de bouche à bouche) et on ne lui en parle pas à elle, alors oui ça la gêne quand ça la concerne. Mais de tout ce qu'elle a pu entendre au restaurant, ses oreilles sont loin d'être chastes et innocentes, ahah. Elle pouffe doucement en regardant Kiba se faire taire. Puis causer de son père. Et comme pour lui prouver qu'elle n'est pas si prude que ça non plus, et se permet de le corriger.

"Tu sais. Même sans te faire cuisiner par mon père, tu es déjà un hot dog."

Oui parce que. Il est sexy donc "hot". Et puis que … Bah il est plus ou moins à moitié "dog", donc. Voilà. Erm. Ayame se mord la lèvre inférieure en se marrant toute seule de sa blague nulle. Mais bon. Elle tente, hein.

"Euuhh … je t'avoue que je ne suis pas trop une fille à bêtises, moi. Faudrait que j'y réfléchisse."

Oh, il y a bien des trucs qu'il lui vienne à l'esprit. Comme se baigner dans la fontaine du parc quand il fait trop chaud la nuit. Mais c'est pas un truc qu'elle peut se permettre. Pas parce qu'elle a le droit. Mais … bah toujours pour les mêmes raisons quoi. Et c'est un peu ça pour toutes les idées qu'elle a. Alors il faudrait qu'elle trouve une bêtise qu'elle ne fait pas PAS à cause de sa jambe. Et ça, ça demande réflexion.

"Ah !! Ah non non, je n'ai pas du tout peur de l'eau. Je suis spécialiste pour passer des heures à chanter dans mon bain. Non c'est juste que je peux pas."


Enfin techniquement elle pourrait. C'est juste qu'elle n'a jamais appris, et qu'elle ne peut pas apprendre "comme ça" en allant se baigner avec une amie. Ou lui. Ayame se corrige quand même.

"Enfin j'ai jamais appris."

Bah oui mais non. Mais si elle lui dit ça, il va lui proposer de lui apprendre. C'est pas si difficile que ça d'apprendre à nager pour les gens "normaux". Et peut-être que pour elle aussi en fin de compte. Mais elle ne veut pas qu'il lui apprenne parce que, bah pour nager, les robes longues et les pantalons, c'est pas top.

"Mais je peux pas."

Voilà. Bon il risque de lui demander pourquoi elle ne peut pas maintenant. C'est pas mieux en fait. Aaaah !!!! Au secours !! Pourquoi c'est aussi dur de garder un secret ?! (Peut-être parce que c'est quand meme d'une putain de jambe qu'il s'agit, ahah.) Meh. Ayame grommelle un truc et soupire en ramenant sa jambe valide contre elle et glisse ses bras autour, posant son menton dessus.

"Désolée je suis pas claire. Je t'expliquerai un jour … mais pas aujourd'hui tu veux bien ?"

De toute façon, si elle compte accepter de faire des galipettes avec lui, il faudra bien qu'elle lui montre. Et puis, bah ce sera à lui de décider s'il veut toujours faire des galipettes avec elle, ahah. Ayame se dit qu'il faudra quand même qu'elle le dise avant. Parce que s'il refuse quand elle accepte, elle va se faire briser le cœur. Mais elle n'a pas non plus le courage de le lui dire aujourd'hui.

"Désolée. Je casse l'ambiance. T'aurais pas des pockys pour faire diversion des fois ?"

Elle lui sourit en coin. Elle sait que oui. Enfin s'il a suivi les conseils de son père et à bien pris ses gâteaux préférés. Ou alors il a trouvé ça con pour une jeune femme de son âge et il a pris autre chose. Et là' elle aura plus qu'à se féliciter de n'avoir jamais appris à nager et à se laisser couler au fond du lac, ahah. Meh.

Contenu sponsorisé
What would you do if you were invisible for an entire day ? (Charlissa)
Page 1 sur 4
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Sujets similaires
-
» Why are you here ? (Charlissa)
» Shall we meet again (charlissa)
» What do you look like when you're angry? (Charlissa)
» What would you do with your life ? (Charlissa)
» in the shadows (charlissa)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers animes :: Mangas-
Sauter vers: