Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» Je servirai leur volonté | FoxDream
Aaynelia • Nothing's gonna hurt you baby - Page 7 EmptyAujourd'hui à 22:38 par FoxDream

» Toutes les histoires ont leur histoire - ft. Clionestra
Aaynelia • Nothing's gonna hurt you baby - Page 7 EmptyAujourd'hui à 21:32 par Clionestra

» {+18} Chance ou damnation ?
Aaynelia • Nothing's gonna hurt you baby - Page 7 EmptyAujourd'hui à 21:17 par Jambreaker

» (padmachou) Amitiés et confidences
Aaynelia • Nothing's gonna hurt you baby - Page 7 EmptyAujourd'hui à 16:33 par Maître des Univers

» "Avec un mensonge on va loin, mais sans espoir de retour" - Ft. Charly
Aaynelia • Nothing's gonna hurt you baby - Page 7 EmptyAujourd'hui à 13:17 par Manhattan Redlish

» Un frère éloigné vaut moins qu'un voisin (avec Lexis)
Aaynelia • Nothing's gonna hurt you baby - Page 7 EmptyAujourd'hui à 13:03 par Lexis

» Bad feeling
Aaynelia • Nothing's gonna hurt you baby - Page 7 EmptyAujourd'hui à 9:18 par Lojzo

» hope it gives you hell
Aaynelia • Nothing's gonna hurt you baby - Page 7 EmptyAujourd'hui à 9:07 par Lojzo

» Love, Death + Capitole
Aaynelia • Nothing's gonna hurt you baby - Page 7 EmptyHier à 23:37 par Lojzo

-17%
Le deal à ne pas rater :
PHILIPS Centrale vapeur HI5900/22 5,2 bar
59.99 € 71.99 €
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

Aaynelia • Nothing's gonna hurt you baby

LarkoDim
Messages : 2245
Date d'inscription : 14/06/2022
Région : Occitanie
Crédits : LarkoDim (Av.)

Univers fétiche : City/Surnaturel/Fantasy
Préférence de jeu : Homme
Super Nana
https://www.letempsdunrp.com/t5186-la-colocation-des-enfers https://www.letempsdunrp.com/t5197-listing-d-un-anxieux https://www.letempsdunrp.com/t5271-cerveau-mono-cellule-et-idee-en-vracs https://www.letempsdunrp.com/t5185-larkodim-une-plume-fragile-au-service-d-un-esprit-etrange
LarkoDim
Jeu 14 Sep - 21:49

Aayden J. Sachs
J'ai 32 ans et je vis à Hambourg, Allemagne. Dans la vie, je suis hockeyeur pro et serveur et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien. Comme sur un petit nuage.

Patine depuis toujours, aussi loin que remonte ses souvenirs ¤ Atteint de TDAH. Il prend des cachets et est encore suivi aujourd’hui ¤ Il a un dossier médical assez épais… De fractures, fissures et autres. Par chance, il n’a encore perdu aucune dents. ¤ Possède une branche de la famille qui est française ¤ Travaille dans une café/thé librairie quand il ne patine pas ¤ Possède un frère et une sœur avec qui les rapports sont assez conflictuels ¤ Il a une meilleure amie qu’il considère comme sa petite sœur, de quatre ans sa cadette ¤ Accro à la caféine, la théine et le chocolat ¤ Adore danser et chanter, le cinéma et les balades dans la natures ¤ A un chien nommé Pablo ¤ En couple avec une Princesse de dix ans de moins, heureux et fou amoureux.

Fc. Marco Ilsø
Av by. Skeyde
Tu lâches un soupire de soulagement en te posant sur le canapé, quasiment allongé, dans un des coins, observant la petite brune habillé d'un des vieux maillots qui traînait, possédant l'ancien logo des Crocodiles. Tu dirais qu'il s'agirait de celui de la saison 2017 à 2018 mais tu as un doute. Et puis, qu'importe, elle a surtout pris ce qui lui est tombé en premier sous la main, atteignant ce qu'elle pouvait dans le placard de sa hauteur. C'était d'ailleurs mignon à voir, alors que tu réunissais vos affaires pour faire une machine. Tu avais pouffé avant de l'aider à attraper le Graal pour elle.

Tu souris en la voyant sourire, manger à pleine bouchée ce que tu avais préparé. Tu l'observes doucement, mâchant avec lenteur, ton regard s'égarant sur son visage. Vos jambes sont naturellement en train de s'entremêler, comme toujours, dans ce besoin de contact permanent depuis que vous vous êtes retrouvés. Tu lèves un peu la tête, montrant le maillot de ta fourchette.

- Tu comptes aussi m'le voler c'lui là ?

Que tu demandes en souriant, te souvenant qu'elle le faisait déjà avant, ayant emporté pendant son départ celui de la saison de votre relation. Tu n'avais rien dit à ce moment, disant l'avoir offert. Peut-être qu'inconsciemment, tu te disais qu'elle emportait une partie de toi avec elle, en souvenir. Peut-être qu'elle te le rendra en échange, ou pas. Qui sait. Tu te redresses un peu, posant ton assiette sur la table basse, profitant pour boire un peu.

- J'pense que si tu rentres chez tes parents avec… ça risque d'être évident pour eux… J'veux dire… D'deviner où t'as passer la nuit. Mais t'inquiètes. J'lancerais l'seche-linge après.

Que tu lui dit, la rassurant aussi avant de venir vers elle, l'embrasser dans le cou, par envie. Tu recules rapidement avant de recevoir sa vengeance, reprenant ton repas là où tu l'avais entamé.


Recherches sans idées fixes ¤ Jusqu'à ce que la mort nous sépare

~
:heart1:  :heart1:
We can get high, we can get high, touching the sky
Never gonna come back down
We can run wild, shooting stars now, faster than sound
Build a kingdom in the clouds
~
Elsy Lullaby
Messages : 4251
Date d'inscription : 13/09/2017
Crédits : Nobody

Univers fétiche : Vie réelle / HP / Twilight / University
Préférence de jeu : Femme
LULLABY
https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always-ok-mai-2023#71962
Elsy Lullaby En ligne
Jeu 14 Sep - 22:06

Cornelia Hardt
J'ai 22 ans et je vis à Hambourg, Allemagne. Dans la vie, je suis patineuse artistique et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple avec le seul homme que j'ai aimé et je le vis plutôt bien.

Elle sait qu'elle est adoptée depuis qu'elle a huit ans et l'a bien pris. • À douze ans elle a eu des propositions de coachs après une première place sur un podium. • Elle rêve d'une médaille olympique. • Elle a un grand frère, Caleb. • Victime d'une mauvaise chute à l'âge de dix-neuf ans, elle a pensé pendant quelques semaines qu'elle ne pourrait plus avoir le même niveau qu'avant. • Elle sort avec Aayden, goalie de l'équipe des crocodiles, dix ans plus vieux qu'elle.
Confortablement installée dans le canapé du salon de son amoureux, Cornelia savoure l’omelette qu’il a préparé, une expression de profonde satisfaction collée au visage alors que c’est son premier vrai repas depuis presque vingt-quatre heures. Il faut dire que ce n’était pas vraiment leur priorité la nuit dernière, pas plus que ce matin, à vrai dire. Maintenant, de fait, la faim se faisait largement sentir.

Est-ce que la jeune femme compte aussi lui voler ce maillot là ? C'est la question que pose le goalie et elle esquisse un sourire en coin, le dévisageant avec un petit jeu de sourcil. Évidemment, s’il compte récupérer ce précieux vêtement, il se met le doigt dans l'œil. Cornelia compte bien le garder. Elle a la meilleure des excuses puisque celui qu’elle possède, provenant de la saison 2019-2020, est un peu daté et défraîchi. En trois ans, surtout, il a perdu de l’intérêt qu’elle lui trouvait, comme le parfum de l’homme a disparu de celui-ci. Ce nouveau maillot, dont le tissu usé était imprégné de l’odeur familière de l’homme qu’elle aimait, lui procurerait une sensation de chaleur et de proximité quand, le soir-même, il lui faudrait rentrer chez ses parents. Il avait donc peu de chances de le récupérer.

"- Ben oui, l’autre sent plus rien ! Je peux te le rendre si tu veux ! Juste... histoire que tu le reparfume..."

Seul point d'ombre au tableau, il lui était absolument impossible de rentrer chez elle en portant ça sur le dos. Si elle revenait avec un maillot de hockey chez ses parents, Romane et Patrick sauraient immédiatement qu'elle avait passé la nuit avec son ex et remis le couvert avec ce dernier. Ce n'était pas comme ça qu'elle voulait leur annoncer la nouvelle. Elle préférait largement que Aayden puisse, lui aussi, voir la tête qu'ils feraient quand ils l’apprendraient.

"- Mhh je vais donc devoir le kidnapper en douce dans mon sac de patinage ! Merci pour ce précieux conseil dans l’art du larcin !" rit-elle en posant son assiette sur la table basse, l’ayant terminée, avant de venir se blottir contre lui, leurs jambes étant déjà emmêlées les unes aux autres.
LarkoDim
Messages : 2245
Date d'inscription : 14/06/2022
Région : Occitanie
Crédits : LarkoDim (Av.)

Univers fétiche : City/Surnaturel/Fantasy
Préférence de jeu : Homme
Super Nana
https://www.letempsdunrp.com/t5186-la-colocation-des-enfers https://www.letempsdunrp.com/t5197-listing-d-un-anxieux https://www.letempsdunrp.com/t5271-cerveau-mono-cellule-et-idee-en-vracs https://www.letempsdunrp.com/t5185-larkodim-une-plume-fragile-au-service-d-un-esprit-etrange
LarkoDim
Lun 18 Sep - 5:31

Aayden J. Sachs
J'ai 32 ans et je vis à Hambourg, Allemagne. Dans la vie, je suis hockeyeur pro et serveur et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien. Comme sur un petit nuage.

Patine depuis toujours, aussi loin que remonte ses souvenirs ¤ Atteint de TDAH. Il prend des cachets et est encore suivi aujourd’hui ¤ Il a un dossier médical assez épais… De fractures, fissures et autres. Par chance, il n’a encore perdu aucune dents. ¤ Possède une branche de la famille qui est française ¤ Travaille dans une café/thé librairie quand il ne patine pas ¤ Possède un frère et une sœur avec qui les rapports sont assez conflictuels ¤ Il a une meilleure amie qu’il considère comme sa petite sœur, de quatre ans sa cadette ¤ Accro à la caféine, la théine et le chocolat ¤ Adore danser et chanter, le cinéma et les balades dans la natures ¤ A un chien nommé Pablo ¤ En couple avec une Princesse de dix ans de moins, heureux et fou amoureux.

Fc. Marco Ilsø
Av by. Skeyde
Évidemment. Évidemment qu’elle allait te le prendre, évidemment qu’elle allait repartir chez ses parents avec un petit trophée, preuve ultime qu’elle voulait que tu sois de nouveau dans ta vie comme tu désirais qu’elle revienne dans la tienne. Tu rigoles doucement en entendant son excuse, le pourquoi du comment elle irait jusqu’au vol pour un ancien maillot de jeu. Tu manges doucement, essayant d’imaginer la tête de son paternel s’il la voyait avec ton nom sur le dos. Il pourrait recracher son thé, froisser son journal dans la main ou pire… Qui sait. Il pourrait aussi s’en foutre, mais tu sais que tu avais fait une certaine impression face au quinquagénaire.

En mal ou bien, tu ne sais plus, tu sais juste qu’il était un peu méfiant au début. Non pas parce que tu étais un hockeyeur, non pas parce que ton nom de famille était plutôt connu dans les sphères un peu plus huppées en termes de classe sociale, mais plutôt parce que tu avais un âge plus avancé par rapport à ta belle. Tu fais un petit mouvement de sourcil quand elle te remercie pour ton petit conseil avant de buguer en la voyant venir vers toi. Tu lèves ton assiette et ta fourchette comme tu peux, la laissant s’installer comme elle voulait.

- Doucement, Princesse...

Que tu dis en rigolant un peu avant de te contorsionner pour finir ton assiette. Tu pouffes un peu, venant l’embrasser sur le haut du crâne entre deux bouchées. Tu réussis dans cette position improbable de finir ton plat, le reposant du bout des doigts sur la table, le poussant pour que l’assiette vide ne finisse pas par terre. Heureusement que ton chien n’est pas là, il aurait eu la bonne idée de vouloir lécher après, juste pour le plaisir d’avoir le goût du plat en fond. Tu te repositionnes un peu, câlinant la brune dans tes bras. Tu pourrais ronronner un peu. Une notification te fait tourner la tête et tu redresses ensuite les yeux vers l’horloge. L’heure tourne et tu grimaces un peu.

- Chier… J’sais pas quand tu voudras r’partir… Tu voudras qu’j’te dépose quelque part ? Pour que ça t’fasse plus court ?


Recherches sans idées fixes ¤ Jusqu'à ce que la mort nous sépare

~
:heart1:  :heart1:
We can get high, we can get high, touching the sky
Never gonna come back down
We can run wild, shooting stars now, faster than sound
Build a kingdom in the clouds
~
Elsy Lullaby
Messages : 4251
Date d'inscription : 13/09/2017
Crédits : Nobody

Univers fétiche : Vie réelle / HP / Twilight / University
Préférence de jeu : Femme
LULLABY
https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always-ok-mai-2023#71962
Elsy Lullaby En ligne
Lun 18 Sep - 12:28

Cornelia Hardt
J'ai 22 ans et je vis à Hambourg, Allemagne. Dans la vie, je suis patineuse artistique et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple avec le seul homme que j'ai aimé et je le vis plutôt bien.

Elle sait qu'elle est adoptée depuis qu'elle a huit ans et l'a bien pris. • À douze ans elle a eu des propositions de coachs après une première place sur un podium. • Elle rêve d'une médaille olympique. • Elle a un grand frère, Caleb. • Victime d'une mauvaise chute à l'âge de dix-neuf ans, elle a pensé pendant quelques semaines qu'elle ne pourrait plus avoir le même niveau qu'avant. • Elle sort avec Aayden, goalie de l'équipe des crocodiles, dix ans plus vieux qu'elle.
Doucement princesse. En temps normal elle l'était, douce. C'est ce qui la caractérise sur la glace. Ce qui fait son charme dans ses prestations. Elle en a souvent joué dans ses programmes, même si elle s'oriente désormais vers d'autres propositions un peu plus… hé bien un peu moins "fleur fragile et délicate". Mais ce moment n'est pas le temps normal. Ce moment est celui des retrouvailles avec l'un des hommes qu'elle aime le plus au monde et dont elle a passé trois ans à se languir. Trois ans à manquer de lui. Alors elle a besoin de maintenir le contact, besoin de rester entre ses bras, besoin de respirer son parfum et sentir sa musculature contre elle de nouveau, comme une preuve qu’elle ne rêve pas. Comme une preuve qu’il est bel et bien là, de retour dans sa vie. Qu’il n’en partira plus jamais. Et c’est stupide. C’est stupide parce qu’au fond, elle sait que ce n’est pas lui qui est parti. Que c’est elle qui a merdé. Elle qui a été la source de son propre malheur. Elle sait que c’est elle qui a déconné sur toute la ligne.

"- Tu m’as manqué…" souffle-t-elle en le serrant contre elle tandis qu’il joue d’une adresse considérable et inhabituelle pour ne pas faire tomber son assiette sur elle.

Il termine de manger et elle reste là, blottie contre lui, désirant que le temps puisse se suspendre. Un temps qui la rattrape pourtant bien trop vite comme l’homme, en attrapant son téléphone, remarque que l’heure tourne. Quand il évoque le moment où il lui faudra partir, elle grimace. Elle passerait bien encore une nuit ici. Mais si elle est honnête, elle les passerait toutes, parce que la perspective d’être loin de lui, à présent, l’effrai. Comme si elle n’était pas sûre du moment où elle le reverrait alors qu’à présent, tout va bien. Qu’à présent, il est de nouveau là. De nouveau à elle.

"- Mhhh si tu attends que j’en ai envie ça n’arrivera jamais."

Ils avaient encore un peu de temps devant eux. Elle n’était pas pressée. Lui non plus. Alors ils étaient restés lovés l’un contre l’autre dans ce canapé, blottis l’un contre l’autre, prenant le temps de se rassurer l’un l’autre, de se projeter, d’évoquer la semaine à venir, comme pour s’assurer qu’après cette nuit, cette journée, il y aurait un après. Comme pour repousser le moment de prendre la voiture et la déposer devant chez elle, conscients qu’il serait difficile de se séparer, difficile de partir chacun de leurs côtés même si ce n’était que l’affaire de cette nuit.

***

Elle jette un coup d'œil à son miroir et presse ses lèvres l’une contre l’autre, les frottant pour répartir et uniformiser la petite touche de rose nude qu’elle vient d’y appliquer pour terminer son maquillage. Attrapant sa laque spéciale make-up, elle en vaporise sur son visage avant de se lever, récupérant son sac à main et celui qu’elle a préparé pour le week-end avant de descendre, croisant ses parents dans le salon.

"- J’y vais, à d’main !" lance-t-elle en attrapant la laisse de Salchow pour l’emmener avec elle.
”- Bon week-end chérie.”
”- Et au copain myst…”

Elle n’entend que vaguement leur réponse comme leurs sous-entendus, se précipitant déjà dehors pour remonter la rue jusqu’à l’endroit où Aayden s’est garé pour l’attendre, suffisamment proche pour qu’elle n’ait pas besoin de marcher trop longtemps et suffisamment loin pour ne pas être visible depuis la maison des Hardt. Elle ne peut pas leur dire comme ça. Bien sûr, ils ont compris qu’elle a quelqu’un. Après tout, elle a découché il y a deux semaines puis tous les week-end depuis. En semaine, elle est rentrée tard certains soirs ou n’est pas rentrée du tout. Et quand elle est revenue la première fois, les suçons dans son cou ne laissaient guère place au doute. Depuis, elle s’emploie à les cacher autant que possible. Pour autant, même s’ils savent qu’elle a quelqu’un, elle ne va pas leur dire comme ça que c’est Aayden. Non elle… Veut garder ça pour eux, pour l’instant.

"- Bonjour mon coeur !" souffle-t-elle en grimpant côté passager ce vendredi après-midi là, Salchow s’installant à ses pieds.

Et, claquant la portière derrière elle, lâchant la laisse qu’elle tenait encore, elle s’empresse de passer ses bras autour de lui, volant ses lèvres.
LarkoDim
Messages : 2245
Date d'inscription : 14/06/2022
Région : Occitanie
Crédits : LarkoDim (Av.)

Univers fétiche : City/Surnaturel/Fantasy
Préférence de jeu : Homme
Super Nana
https://www.letempsdunrp.com/t5186-la-colocation-des-enfers https://www.letempsdunrp.com/t5197-listing-d-un-anxieux https://www.letempsdunrp.com/t5271-cerveau-mono-cellule-et-idee-en-vracs https://www.letempsdunrp.com/t5185-larkodim-une-plume-fragile-au-service-d-un-esprit-etrange
LarkoDim
Jeu 21 Sep - 6:29

Aayden J. Sachs
J'ai 32 ans et je vis à Hambourg, Allemagne. Dans la vie, je suis hockeyeur pro et serveur et je m'en sors bien peut-être trop pour mes besoins. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt très bien. Comme sur un petit nuage.

Patine depuis toujours, aussi loin que remonte ses souvenirs ¤ Atteint de TDAH. Il prend des cachets et est encore suivi aujourd’hui ¤ Il a un dossier médical assez épais… De fractures, fissures et autres. Par chance, il n’a encore perdu aucune dents. ¤ Possède une branche de la famille qui est française ¤ Travaille dans une café/thé librairie quand il ne patine pas ¤ Possède un frère et une sœur avec qui les rapports sont assez conflictuels ¤ Il a une meilleure amie qu’il considère comme sa petite sœur, de quatre ans sa cadette ¤ Accro à la caféine, la théine et le chocolat ¤ Adore danser et chanter, le cinéma et les balades dans la natures ¤ A un chien nommé Pablo ¤ En couple avec une Princesse de dix ans de moins, heureux et fou amoureux. ¤

Fc. Marco Ilsø
Av by Elsy
Tu m’as manqué.

Quatre mots qui te font frissonner, qui pourrait te rendre aussi mou qu’un chamallow si seulement, c’était possible alors que tu sentes juste sa présence contre toi. Une présence plus que rassurante. Une présence qui te ramène à une réalité tout en vous enfermant dans une bulle de bonheur. Pourtant, tu sais qu’il faudra vous quitter l’espace de quelques heures et elle te fait comprendre que ce ne sera pas de son gré. Tu affiches un sourire heureux alors que tu la gardes contre toi une nouvelle fois, profitant alors du peu de temps qui reste, qui défile et vous ramène à l’ordre rapidement. Mais ce n’est pas un adieu, pas cette fois…


---------------------------------------------------------

Ande à écrit : La gave pas de sucre non plus. Tu connais son régime de sportive !

Den à écrit : Merci Sherlock, j’étais pas au courant. T’sais je la matrîse la p’tite.

Ande à écrit : M’doute bien. :y:

Den à écrit : File t’occuper de ta blonde, toi. Et imagine pas des trucs

Ande à écrit : T’en fais pas, elle s’occupe très bien toute seule :y: J’peux même faire spectateur si ça l’amuse.

Den à écrit : Mais putain :argh: J’veux pas savoir !!

Ande à écrit : Héhé ! Aller ^^ Amuse toi bien avec ta patineuse hum

Tu pouffes un peu en rangeant ton téléphone, attendant tranquillement dans ta voiture. Tu profites ensuite d’envoyer un message à Lisa, ta meilleure amie, l’avertissant que tu coupais pour l’après-midi, voulant profiter au maximum de la présence de ta petite Princesse à tes côtés. La réponse fut rapide et concise, pas comme celle du streameur, mais c’était logique d’une certaine manière. La blonde n’avait pas les mêmes attentes concernant ta relation avec la jeune femme, ayant peur que tu retombes plus bas que prévu si jamais vous faisiez la même erreur qu’il y a trois ans. Mais tu y croyais.

Aujourd’hui en était encore la preuve. Vous vous étiez revus et cette fois, elle passait le week-end entier avec toi. Vous aviez prévu une petite sortie à la fête foraine avant de vous enfermer chez toi, au calme, ne sortant que pour balader les deux bébés à poils qui n’attendaient aussi que de se revoir. La première fois avait été infernale, au point de les séparer le temps qu’ils se calment pour ne pas faire tout tomber dans l’appartement. Salchow courait partout pour jouer avec Pablo et ce dernier, inconscient de la différence de taille, essayait de le suivre sous les meubles.

Joie, bonheur, mais au moins, une bonne nouvelle de ce côté. Et là, ce dernier était encore en train de ronfler sur les sièges passagers. Mais il se met à se redresser, zieutant le coin de la rue, comme averti de quelque chose. Tu suis son regard et souris en voyant la silhouette de la brune qui se dessine rapidement avant de venir dans la voiture sans même te laisser le temps de lui ouvrir la porte. Loulou à ses pieds, elle te salue avant de venir voler tes lèvres sans répit. Tu souris, obligé de te pencher pour répondre à ce baiser, une main sur le volant pour ne pas tomber sur elle.

Tu rigoles un peu avant de reculer sous l’aboiement de son chien, excité de revoir tous le monde. Une chance que Pablo se contente de mettre son museau entre les sièges pour dire qu’il est là aussi. Son aboiement vous aurait déjà fait perdre un niveau d’audition.

- Bonjour à toi aussi, Princesse…

Tu pouffes en saluant Salchow qui essaye de monter sur tes genoux et l’attrape pour le mettre derrière.

- Oui bonjour à toi aussi. Va rejoindre ton copain derrière.

Tu rigoles un peu avant de démarrer tranquillement pour quitter le quartier, une main sur la cuisse de ta belle.

- C’est passé avec tes parents ? Ils t’ont rien dit ?


Recherches sans idées fixes ¤ Jusqu'à ce que la mort nous sépare

~
:heart1:  :heart1:
We can get high, we can get high, touching the sky
Never gonna come back down
We can run wild, shooting stars now, faster than sound
Build a kingdom in the clouds
~
Elsy Lullaby
Messages : 4251
Date d'inscription : 13/09/2017
Crédits : Nobody

Univers fétiche : Vie réelle / HP / Twilight / University
Préférence de jeu : Femme
LULLABY
https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always-ok-mai-2023#71962
Elsy Lullaby En ligne
Jeu 21 Sep - 9:00

Cornelia Hardt
J'ai 22 ans et je vis à Hambourg, Allemagne. Dans la vie, je suis patineuse artistique et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple avec le seul homme que j'ai aimé et je le vis plutôt bien.

Elle sait qu'elle est adoptée depuis qu'elle a huit ans et l'a bien pris. • À douze ans elle a eu des propositions de coachs après une première place sur un podium. • Elle rêve d'une médaille olympique. • Elle a un grand frère, Caleb. • Victime d'une mauvaise chute à l'âge de dix-neuf ans, elle a pensé pendant quelques semaines qu'elle ne pourrait plus avoir le même niveau qu'avant. • Elle sort avec Aayden, goalie de l'équipe des crocodiles, dix ans plus vieux qu'elle.
Alors qu’elle embrasse son cher et tendre en le retrouvant, se reconnectant à la douceur de ses lèvres, la petite bête à ses pieds commence à s’agiter, désireuse de retrouver le copain installé sur la banquette arrière. Evidemment, Salchow ne pouvait pas ne pas remarquer la présence de Pablo et maintenant, tout ce qu’il veut consiste à rejoindre son meilleur ami à quatre pattes. De fait, Corny le sent rapidement sur ses cuisses, essayant de passer vers l’arrière de la voiture, se manifestant entre eux tandis qu’ils sont encore collés l’un à l’autre, Pablo lui-même venant passer sa truffe et son museau entre les sièges, les interrompant alors.

"- Mais c’est pas vrai !" elle proteste en riant comme leurs lèvres se séparent, Salchow essayant de grimper sur les jambes d’Aayden en piaillant, grattant autant qu’il peut pour obtenir ce qu’il veut.

Aayden attrape la petite bête en la saluant au passage, lui aussi amusé, lui faisant passer l’espacement entre les sièges alors, pour que les deux toutous se retrouvent. Corny leur jette un regard dans le rétroviseur avant de tourner la tête dans leur direction, les surveillant rapidement.

"- Et pas de bêtises vous deux, hein ?"

S’agirait qu’ils ne ruinent pas les sièges de la jaguar comme deux imbéciles qu’ils sont, trop heureux de se retrouver. Mais ils ont l’air plutôt calme, en réalité, Salchow venant simplement se coucher entre les pattes de son copain sur la banquette arrière. Parfait. Reportant son attention sur son amoureux, elle dessine sur ses lèvres un petit sourire comme il pose une main sur sa cuisse, possessif. Le love langage de Den avait toujours été celui-ci. Physical touch. En toutes circonstances, dès qu’ils étaient ensemble, il lui tenait la main, la hanche, l’épaule, le cou… Ou, comme maintenant, la cuisse. C’était plus fort que lui. Et pour être honnête, elle adorait ça.

"- Mhh ils me souhaitent un bon week-end, et un bon week-end au “petit ami mystère” aussi. Mais ils cherchent encore à savoir qui est ce fameux petit ami." explique-t-elle, posant elle-même sa main sur celle que Den a posé sur sa cuisse. "On va direct à la fête ou tu préfères qu’on aille poser mes affaires chez toi ?"

Elle désigne le sac à ses pieds qu’elle récupère d’ailleurs pour le passer derrière son siège, sur la banquette arrière, histoire de pouvoir s’installer plus confortablement. Alors elle reprend à le regarder. Son regard sur la route, sa main sur le volant, son allure, son sourire... Elle en pousse un petit soupir en se recalant dans son siège.

"- J't'ai déjà dit à quel point t'es sexy quand tu conduis, mh ?" questionne encore la brune même si, la réalité, c'est qu'elle le trouve sexy quoi qu'il fasse.
LarkoDim
Messages : 2245
Date d'inscription : 14/06/2022
Région : Occitanie
Crédits : LarkoDim (Av.)

Univers fétiche : City/Surnaturel/Fantasy
Préférence de jeu : Homme
Super Nana
https://www.letempsdunrp.com/t5186-la-colocation-des-enfers https://www.letempsdunrp.com/t5197-listing-d-un-anxieux https://www.letempsdunrp.com/t5271-cerveau-mono-cellule-et-idee-en-vracs https://www.letempsdunrp.com/t5185-larkodim-une-plume-fragile-au-service-d-un-esprit-etrange
LarkoDim
Sam 23 Sep - 12:25

Aayden J. Sachs
J'ai 32 ans et je vis à Hambourg, Allemagne. Dans la vie, je suis hockeyeur pro et serveur et je m'en sors bien peut-être trop pour mes besoins. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt très bien. Comme sur un petit nuage.

Patine depuis toujours, aussi loin que remonte ses souvenirs ¤ Atteint de TDAH. Il prend des cachets et est encore suivi aujourd’hui ¤ Il a un dossier médical assez épais… De fractures, fissures et autres. Par chance, il n’a encore perdu aucune dents. ¤ Possède une branche de la famille qui est française ¤ Travaille dans une café/thé librairie quand il ne patine pas ¤ Possède un frère et une sœur avec qui les rapports sont assez conflictuels ¤ Il a une meilleure amie qu’il considère comme sa petite sœur, de quatre ans sa cadette ¤ Accro à la caféine, la théine et le chocolat ¤ Adore danser et chanter, le cinéma et les balades dans la natures ¤ A un chien nommé Pablo ¤ En couple avec une Princesse de dix ans de moins, heureux et fou amoureux. ¤

Fc. Marco Ilsø
Av by Elsy
Évidemment qu’avoir les chiens au milieu, c’est plus compliqué pour vous en termes de tranquillité. Mais vous les aimez ces boules de poils, c’est comme vos enfants. Cornelia essaye de leur demander de ne pas saloper le cuir des sièges à l’arrière, mais ils n’en font rien. Ils se contentent de se coller l’un à l’autre, Pablo le cachant presque dans ses grosse patounes et ses poils alors que le petit Loulou se contente de se nicher dans le cou du concerné. Tu jettes un petit regard dans le rétroviseur en souriant, voyant le calme des canins et démarres alors pour quitter le quartier, roulant, prêt à faire un détour pour éviter la maison familiale de ta Princesse.

Mains toujours sur la cuisse de la brune, tu roules calmement, ayant opté cette fois pour la boite automatique, la manuelle étant au garage pour le contrôle technique. Une chance que le rendez-vous ai été marquée dans ton emploi du temps, sinon, tu l’aurais oublié, encore. Tu entends encore Lisa t’engueuler pour ça d’ailleurs. Mais tu ne préfères pas y penser, caressant la peau de ta petite amie du pouce alors que tes yeux se baladent sur la route pour éviter d’avoir un accident. Tu pouffes un peu engageant la conversation, attendant sa réponse et secoues la tête. Ouais, petit ami mystère hein ?

- La gueule de ton Daron s’il me voyait… Au secours…

Tu rigoles un peu, imaginant la scène, devoir recroiser ses yeux glaçants, son air strict. Tu déglutis un peu, en secouant la tête.

- Quoi que… Il s’rait capable d’liquider mon corps dans ses produits à la Breaking Bad…

Tu frissonnes un peu, essayant de ne pas y penser. Ton ex, plus vraiment ex, beau-père est un professeur de chimie tout à fait respectable, tu le sais. Mais quand il s’agit de protéger sa fille, au moins, vous êtes d’accord là-dessus, c’est presque zéro tolérance. Tu as quand même hâte de pouvoir débattre un peu avec lui et d’essayer de le convaincre que tu ne feras jamais rien à son bébé de fille, plus si bébé que ça… La concernée te demande d’ailleurs quelque chose et tu hausses les épaules.

- Les deux trajets, c’est l’même temps, Princesse. Donc osef. Au pire, on y va direct et j’le porterais quand on rentrera.

Que tu dis, levant ta main pour lui permettre de se tortiller pour ranger le dit sac à l’arrière avant de revenir sentir son épiderme dans ta paume de main. Tu freines un peu, attendant à un feu rouge. Tu traces un sourire en coin à sa remarque, rougissant d’un coup et pouffes doucement, te tournant vers elle pour croiser son regard. Tu peux encaisser les questions graveleuses, les remarques aux blagues douteuses, mais toujours pas les compliments.

- Commence pas, j’ai pas d’capote dans la bagnole, là et on a les chiens avec nous… C’pas l’moment.


Recherches sans idées fixes ¤ Jusqu'à ce que la mort nous sépare

~
:heart1:  :heart1:
We can get high, we can get high, touching the sky
Never gonna come back down
We can run wild, shooting stars now, faster than sound
Build a kingdom in the clouds
~
Elsy Lullaby
Messages : 4251
Date d'inscription : 13/09/2017
Crédits : Nobody

Univers fétiche : Vie réelle / HP / Twilight / University
Préférence de jeu : Femme
LULLABY
https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always-ok-mai-2023#71962
Elsy Lullaby En ligne
Sam 23 Sep - 13:05

Cornelia Hardt
J'ai 22 ans et je vis à Hambourg, Allemagne. Dans la vie, je suis patineuse artistique et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple avec le seul homme que j'ai aimé et je le vis plutôt bien.

Elle sait qu'elle est adoptée depuis qu'elle a huit ans et l'a bien pris. • À douze ans elle a eu des propositions de coachs après une première place sur un podium. • Elle rêve d'une médaille olympique. • Elle a un grand frère, Caleb. • Victime d'une mauvaise chute à l'âge de dix-neuf ans, elle a pensé pendant quelques semaines qu'elle ne pourrait plus avoir le même niveau qu'avant. • Elle sort avec Aayden, goalie de l'équipe des crocodiles, dix ans plus vieux qu'elle.
"- Alors que c’est pas si terrible." objecte la demoiselle. "Au moins il sait déjà à quoi s’en tenir, quelque part c’est rassurant, non ?" demande-t-elle avec un petit rire.

De toute façon, il va bien falloir que son père s’y fasse, maintenant qu’ils sont de nouveau ensemble, maintenant que Den est revenu dans sa vie, parce qu’elle ne compte pas le laisser partir, cette fois. Cette fois, c’est leur pour toujours. Leur “à la vie à la mort”. Il n’y aura rien d’autre après ça. C’est lui. Ça a toujours été lui, de toute façon. Le premier. Le dernier. Le seul, en fait. Le seul qui ait compté, le seul qui compte, le seul qui comptera. Et cela peut inquiéter son paternel, mais il devra tôt ou tard se faire à l’idée que c’est le goalie qu’elle veut dans sa vie. Que c’est auprès de lui qu’elle veut se réveiller chaque matin et entre ses bras qu’elle désire s’endormir tous les soirs.

"- Non, t’as d'la chance que je tienne trop à toi pour qu’il te fasse du mal." rétorque la brune. "Par contre si tu m’en fais, là…. Tu sais à quoi t’attendre !"

Un petit rire, alors même qu’elle sait que ça ne risque pas. Den a toujours mis un point d’honneur à ne pas la blesser et à bien des égards, il est le petit ami parfait. S’il n’était pas aussi tête en l’air, il serait la personnification même de la perfection mais cette part de lui ? Cornelia ne la révoquerait pour rien au monde. Ce trouble fait partie de lui, de sa personne. Sans lui… Sans lui, ça ne serait pas vraiment Den, finalement.

Leur programme pour le week-end est encore flou. La seule chose qui est sûre, c’est qu’ils vont à la fête foraine aujourd’hui. Après ? Ils verront bien. En attendant, Cornelia ne sait pas s’ils vont directement à la fête ou s’ils passent d’abord chez lui histoire de se débarrasser de ses affaires. Les deux trajets se valent alors ils peuvent toujours aller à la fête tout de suite et il s’occupera du sac plus tard. Ouai, pendant qu’elle portera l’énorme peluche qu’il va sans doute lui décrocher au cours d’un jeu ou d’un autre, elle sent venir la chose d’ici. Question d’expérience.

"- On va s’éviter de faire un détour pour rien alors, je pense que mes affaires ne craignent pas grand chose dans la voiture. J’ai pas ramené grand chose, d’toute façon."

Main qui se pose sur celle que son cher et tendre a placé sur sa cuisse. Contact physique qu’ils recherchent, dont ils ne peuvent se passer. Leur love langage. Et le regard de la demoiselle qui se perd à contempler son amoureux, un petit sourire aux lèvres, le regard brillant et le cœur battant fort dans sa poitrine. Il est beau. Parfait. Incroyable. Et parce qu’elle le pense vraiment, parce qu’elle se sent pleinement heureuse, comblée, elle éprouve le besoin de le lui faire savoir. Elle aurait pu s’y attendre, le compliment toutefois le met mal à l’aise.

"- Moi j’en ai. Mais tu sais que j’ai pas forcément envie d’coucher chaque fois que j’te trouve beau, hein ?" remarque la patineuse. "J’te trouve toujours beau alors… ça voudrait dire… avoir envie tout l’temps ? 24h sur 24 ? J’suis pas nympho !" proteste-t-elle avant d’ajouter en riant. "Pas encore"
LarkoDim
Messages : 2245
Date d'inscription : 14/06/2022
Région : Occitanie
Crédits : LarkoDim (Av.)

Univers fétiche : City/Surnaturel/Fantasy
Préférence de jeu : Homme
Super Nana
https://www.letempsdunrp.com/t5186-la-colocation-des-enfers https://www.letempsdunrp.com/t5197-listing-d-un-anxieux https://www.letempsdunrp.com/t5271-cerveau-mono-cellule-et-idee-en-vracs https://www.letempsdunrp.com/t5185-larkodim-une-plume-fragile-au-service-d-un-esprit-etrange
LarkoDim
Mar 26 Sep - 6:26

Aayden J. Sachs
J'ai 32 ans et je vis à Hambourg, Allemagne. Dans la vie, je suis hockeyeur pro et serveur et je m'en sors bien peut-être trop pour mes besoins. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt très bien. Comme sur un petit nuage.

Patine depuis toujours, aussi loin que remonte ses souvenirs ¤ Atteint de TDAH. Il prend des cachets et est encore suivi aujourd’hui ¤ Il a un dossier médical assez épais… De fractures, fissures et autres. Par chance, il n’a encore perdu aucune dents. ¤ Possède une branche de la famille qui est française ¤ Travaille dans une café/thé librairie quand il ne patine pas ¤ Possède un frère et une sœur avec qui les rapports sont assez conflictuels ¤ Il a une meilleure amie qu’il considère comme sa petite sœur, de quatre ans sa cadette ¤ Accro à la caféine, la théine et le chocolat ¤ Adore danser et chanter, le cinéma et les balades dans la natures ¤ A un chien nommé Pablo ¤ En couple avec une Princesse de dix ans de moins, heureux et fou amoureux. ¤

Fc. Marco Ilsø
Av by Elsy
Tu as hâte mine de rien. Oui, tu as hâte de pouvoir te repointer chez ses parents, déambuler dans la cuisine un matin et demander un café à ton futur beau-père, un sourire sur le visage. Même s’il te faisait un peu peur, tu étais prêt à mieux le confronter cette fois, mieux lui dire que tu pouvais protéger ce petit bout qui était la femme de ta vie, son enfant, son bébé, votre Princesse. Et bien sûr que jamais, au grand jamais tu ne voudrais lui faire du mal. Tu as déjà vu sous le coup de l’impulsion et la colère ce que tu étais capable de faire.

Tu faisais attention, c’était souvent contre toi-même que tu te retournais, mais en voulant bien faire, il y a bien eu une fois où tu avais blessé le jeune Ackermann qui voulait t’empêcher de faire une connerie. S’il s’en souvient ? Tu penses que oui. Il dira sûrement le contraire, mais toi, tu t’en rappelles, parfaitement, comme si l’événement avait eu lieu la veille. Alors, non, tu fais très attention. Tu as tes instants de rage seul ou avec Andreas et Lisa, pour éviter les drames, les accidents et les problèmes. Hors de question que cela arrive avec elle. Trop peur de la perdre.

Tu hoches la tête, commençant à prendre la route vers le centre-ville pour atteindre le lieu de la fête foraine. Et alors que tu essayes de retrouver une certaine contenance à son compliment, la voilà qui te pousses un peu plus dans tes retranchements. Tu manques de piller à un feu rouge et la regardes rire avant de te pincer les lèvres.

- Vilaine.

Que tu oses dire en venant vers elle, lui mordiller le nez gentiment avant de l’embrasser et de te redresser pour reprendre la route, espérer te garer rapidement. Par chance, ce n’était pas l’heure de pointe et tu connaissais une place parfaite, assez proche du lieu et assez éloigné pour plus ou moins passé inaperçu. Vu ta voiture aussi… Puis, il ne manquerait plus qu’un ou deux fans se pointent. Tu y penses un peu en coupant le moteur et regardes les chiens à l’arrière.

- Bon les monstres ? On descend ?

Que tu leur demandes, voyant la tête de ses derniers se redresser, comme s’ils avaient reconnu le petit surnom donné. Tu pouffes alors que Salchow se lève en premier, comme prêt à sauter dehors. Tu secoues la tête et sort rapidement pour aller ouvrir la portière de ta petite amie, tendant la main vers elle.

- Prête, Princesse ?


Recherches sans idées fixes ¤ Jusqu'à ce que la mort nous sépare

~
:heart1:  :heart1:
We can get high, we can get high, touching the sky
Never gonna come back down
We can run wild, shooting stars now, faster than sound
Build a kingdom in the clouds
~
Elsy Lullaby
Messages : 4251
Date d'inscription : 13/09/2017
Crédits : Nobody

Univers fétiche : Vie réelle / HP / Twilight / University
Préférence de jeu : Femme
LULLABY
https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always-ok-mai-2023#71962
Elsy Lullaby En ligne
Mar 26 Sep - 6:54

Cornelia Hardt
J'ai 22 ans et je vis à Hambourg, Allemagne. Dans la vie, je suis patineuse artistique et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple avec le seul homme que j'ai aimé et je le vis plutôt bien.

Elle sait qu'elle est adoptée depuis qu'elle a huit ans et l'a bien pris. • À douze ans elle a eu des propositions de coachs après une première place sur un podium. • Elle rêve d'une médaille olympique. • Elle a un grand frère, Caleb. • Victime d'une mauvaise chute à l'âge de dix-neuf ans, elle a pensé pendant quelques semaines qu'elle ne pourrait plus avoir le même niveau qu'avant. • Elle sort avec Aayden, goalie de l'équipe des crocodiles, dix ans plus vieux qu'elle.
Elle a un nouveau petit rire lorsque son cher et tendre l’accuse, lui grignote le nez, l’embrasse puis se retire pour reprendre la route. Et elle lui répond par un sourire innocent. Qu’est-ce qu’elle a dit ? Elle ne fait qu'énoncer une vérité. Il est beau. Et elle le trouve toujours beau. Et le trouver beau ne veut pas nécessairement dire qu’elle a envie qu’il lui fasse l’amour là, tout de suite, dans la voiture, même s’ils n’en seraient pas à leur coup d'essai. Le trouver beau… Veut juste dire qu’elle le trouve beau. Comme toujours. Alors elle tire la langue en riant encore.

"- Moi j’ai rien dis de mal." souffle la demoiselle avec un léger sourire. "Je ne suis pas responsable de comment ton cerveau réagit aux compliments." se justifie la demoiselle.

Pas que le fonctionnement du cerveau de son petit ami la dérange foncièrement, ce n’était pas comme si elle était fermée à ses idées, en général. Elle n’était pas en train de chercher à l’allumer en permanence, mais y parvenir… Elle adorait ça. Cette satisfaction de lui faire perdre les pédales, de lui faire perdre ses moyens, de gagner la partie.Voir le moment où il craquait, il flanchait… Retrouver leur connexion charnelle… Ouai, elle adorait ça.

"- Mais je te laisserais tout le loisir de me corriger… Plus tard." affirme-t-elle.

Ouai, cette fois, elle joue avec le feu. Elle le sait parfaitement. Mais tant qu’à être accusée, autant le mériter… Elle conserve son sourire innocent, sa main toujours posée sur celle de son partenaire qu’elle sent se serrer autour de sa cuisse plus d’une fois, alors qu’il cherche à se contenir. Elle sait trop bien comment il fonctionne, comment il pense et… Oh oui, elle sait parfaitement qu’il a l’image en tête, maintenant. Et elle mentirait si elle prétendait que ça ne l’amuse pas.

Ils se garent au bout de quelques minutes, à deux pas de la fête et l’homme se tourne rapidement vers la banquette arrière, proposant aux toutous de descendre. Salchow relève la tête, les oreilles et la truffe en alerte et Cornelia récupère la laisse à ses pieds, avant de porter son regard sur l’arrière, montrant clairement l’objet.

"- Qui veut aller p… pro…" joue-t-elle, devant l’excitation qui gagne son petit Loulou. "Promener ?" finit-elle par dire, récoltant un jappement au passage.

Den ayant contourné la voiture pour lui ouvrir la porte, Cornelia attrape son sac à main et sort, se blottissant entre ses bras un instant pour voler un baiser, avant d’être interpellé par deux monstres dans la voiture qui commencent à piailler, de peur probablement d’être oubliés. Et elle rit, ouvrant la portière pour passer la laisse dans le collier du sien.

"- Mais vous avez pas fini de faire votre cinéma, vous deux ?"
Contenu sponsorisé
Aaynelia • Nothing's gonna hurt you baby
Page 7 sur 9
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
Sujets similaires
-
» SMS Aaynelia • Nothing's gonna hurt you baby
» nothing's gonna hurt me with my eyes shut
» love is an excuse to get hurt and to hurt (ft. Elizabeth)
» SMS Aaynelia • We could just fly away
» Crash through the surface, where they can't hurt us.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers réel :: Europe-
Sauter vers: