Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» Can't Get You Out of My Head (avec Rein)
Aaynelia • Nothing's gonna hurt you baby EmptyAujourd'hui à 19:27 par Clionestra

» "Avec un mensonge on va loin, mais sans espoir de retour" - Ft. Charly
Aaynelia • Nothing's gonna hurt you baby EmptyAujourd'hui à 19:13 par Manhattan Redlish

» Silicon Heart ft. Lexis
Aaynelia • Nothing's gonna hurt you baby EmptyAujourd'hui à 19:12 par Lexis

» Tous ceux qui errent ne sont pas perdus. [PV Lulu] [+18]
Aaynelia • Nothing's gonna hurt you baby EmptyAujourd'hui à 19:06 par Ezvana

» Le relèvement d'Honoria (ft. Rein)
Aaynelia • Nothing's gonna hurt you baby EmptyAujourd'hui à 18:48 par Rein

» De l'amour à la haine, il n'y a qu'un pas (avec Rein)
Aaynelia • Nothing's gonna hurt you baby EmptyAujourd'hui à 18:17 par Clionestra

» « Connais ton adversaire, connais-toi, et tu ne mettras pas ta victoire en danger. »
Aaynelia • Nothing's gonna hurt you baby EmptyAujourd'hui à 16:02 par Stormy Dream

» Raven and Bones
Aaynelia • Nothing's gonna hurt you baby EmptyAujourd'hui à 15:08 par Lexis

» Briseur de Confiture
Aaynelia • Nothing's gonna hurt you baby EmptyAujourd'hui à 14:50 par Jambreaker

Le Deal du moment : -25%
Adhérents Fnac : Smartphone Honor 200 Pro ...
Voir le deal
599 €

LE TEMPS D'UN RP

Aaynelia • Nothing's gonna hurt you baby

Elsy Lullaby
Messages : 4251
Date d'inscription : 13/09/2017
Crédits : Nobody

Univers fétiche : Vie réelle / HP / Twilight / University
Préférence de jeu : Femme
LULLABY
https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always-ok-mai-2023#71962
Elsy Lullaby
Mer 9 Aoû - 2:15
Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
Right person, wrong Time. Elle avait peur d'être un frein dans sa vie. Il avait peur de l'empêcher de vivre sa jeunesse. Alors ils se sont quittés, se sont laissés partir, par amour. Une rupture qui dure trois ans avant qu'ils ne se retrouvent, incapables de tourner la page.

Contexte provenant de cette [url=LIEN]recherche[/url]
Elsy Lullaby
Messages : 4251
Date d'inscription : 13/09/2017
Crédits : Nobody

Univers fétiche : Vie réelle / HP / Twilight / University
Préférence de jeu : Femme
LULLABY
https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always-ok-mai-2023#71962
Elsy Lullaby
Mer 9 Aoû - 2:17

Cornelia Hardt
J'ai 22 ans et je vis à Hambourg, Allemagne. Dans la vie, je suis patineuse artistique et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien pour le moment, je crois.

Elle sait qu'elle est adoptée depuis qu'elle a huit ans et l'a bien pris. • À douze ans elle a eu des propositions de coachs après une première place sur un podium. • Elle rêve d'une médaille olympique. • Elle a un grand frère, Caleb. • Victime d'une mauvaise chute à l'âge de dix-neuf ans, elle a pensé pendant quelques semaines qu'elle ne pourrait plus avoir le même niveau qu'avant. • Au fond, elle est toujours amoureuse de son ex, goalie de l'équipe des crocodiles, dix ans plus vieux qu'elle.
Triple lutz, walley, Salchow. Sauter allongé, boucle piquée, saut de valse. Prise de vitesse, prise d'impulsion. Quadruple Axel. Cornelia retombe gracieusement sur la glace, se laissant porter par la musique, sous l'œil critique de l'entraîneur et du chorégraphe. Même si la saison de patinage touche à sa fin, ce n'est pas pour autant que la demoiselle cesse totalement ses entraînements. Bien sûr, le rythme est plus calme, mais être sportif de haut niveau implique un travail en continu, même si elle pourra bientôt faire une pause de quelques jours avant de commencer, déjà, à préparer la prochaine saison.

"- C'est bien Cornelia ! Va bien au bout du mouvement surtout. C'est très bien. Jusqu'au bout de tes doigts. Voilà ! Recommence l'enchaînement du quad !"

La demoiselle s'exécute rapidement, se préparant à sauter. Donnant une impulsion, ses lames quittent la glace le temps pour elle d'effectuer une quadruple rotation avant qu'un patin n'effleure la glace de nouveau. Elle termine le mouvement de balancier et tiens la position quelques secondes, avant de se redresser et rejoindre les deux hommes au bord de la piste, comme la leçon touche à sa fin. Il va être l'heure de dégager la piste, parce que les hockeyeurs ont besoin d'utiliser cette glace.

La demoiselle écoute son coach faire son débrief, hoche la tête et s'étire en même temps sur la rambarde de la patinoire. Elle acquiesce encore une fois et se dirige vers la sortie de la glace, enfilant ses protèges lames sur ses patins avant d'attraper ses affaires et se diriger vers les vestiaires, croisant quelques hockeyeurs sur sa route. Elle va pour entrer dans les vestiaires quand un impact la fait tomber directement sur les fesses. Bon sang. Elle reste sur le sol, massant son fessier endoloris en relevant le regard vers... Aayden. Évidement.

"- C'est un sport national pour toi de me faire tomber en toute occasion, hein ?" remarque la demoiselle comme c'est comme ça que ça a commencé pour eux, quand il l'a fait tomber un jour où patineurs et hockeyeurs partageaient la glace.
LarkoDim
Messages : 2245
Date d'inscription : 14/06/2022
Région : Occitanie
Crédits : LarkoDim (Av.)

Univers fétiche : City/Surnaturel/Fantasy
Préférence de jeu : Homme
Super Nana
https://www.letempsdunrp.com/t5186-la-colocation-des-enfers https://www.letempsdunrp.com/t5197-listing-d-un-anxieux https://www.letempsdunrp.com/t5271-cerveau-mono-cellule-et-idee-en-vracs https://www.letempsdunrp.com/t5185-larkodim-une-plume-fragile-au-service-d-un-esprit-etrange
LarkoDim
Mer 9 Aoû - 12:00

Aayden J. Sachs
J'ai 32 ans et je vis à Hambourg, Allemagne. Dans la vie, je suis hockeyeur pro et serveur et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt correctement… Je crois...

Patine depuis toujours, aussi loin que remonte ses souvenirs ¤ Atteint de TDAH. Il prend des cachets et est encore suivi aujourd’hui ¤ Il a un dossier médical assez épais… De fractures, fissure et autre. Par chance, il n’a encore perdu aucune dents. ¤ Possède une branche de la famille qui est française ¤ Travaille dans une café/thé librairie quand il ne patine pas ¤ Possède un frère et une sœur avec qui les rapports sont assez conflictuels ¤ Il a une meilleure amie qu’il considère comme sa petite sœur, de quatre ans sa cadette ¤ Accro à la caféine, la théine et le chocolat ¤ Adore danser et chanter, le cinéma et les balades dans la natures ¤ A un chien nommé Pablo ¤

Fc. Marco Ilsø
La tête ailleurs, tu n’as pas le temps d’enfiler tes gants qu’on t’appelle pour rejoindre la glace. Le regard rivé sur ton téléphone, observant la date dans le vide, tu n’avais pas entendu ton attaquant en train de hurler ton nom. Pourquoi aujourd’hui, cela te prend plus qu’une autre fois ? Parce que ton calendrier avait été con et avait enregistré un truc pour plus tard. Pourtant, ça faisait trois ans que ce truc n’avait plus lieu d’être. Pourquoi te le balancer à la gueule ? Tu ne sais pas. Tu réagis enfin quand tu vois les patins d’un hockeyeur plus bas, levant les yeux vers ton attaquant, te regardant inquiet.

Tu souris, rangeant ton téléphone et fait signe de l’attendre, que tu termines de te préparer. Ouais non. Tu n’avais ni casque, ni patins aux pieds non plus. C’était compliqué là le focus. Tu penses même que tu ne vas pas arrêter grand-chose ce soir. Tu soupires et te motives intérieurement pour finir tout ça, prendre ta crosse, ton casque à la main et tes gants sous le coude pour sortir, commençant à avancer vers la patinoire. Tu racles un peu le mur, pour laisser passer les patineurs qui devaient avoir fini leurs… Attends qui ? Tu te retournes un peu, pour observer qui sortait pour rejoindre les vestiaires avant de te figer en sentant que tu avais percuté quelqu’un.

Tu écarquilles les yeux et baisses instinctivement la tête.

- Oh pardon, j’vous avais pas..

AH ! MAYDAY !! Tu écarquilles les yeux, rouge de honte, voyant bien la petite bouille de la jeune femme devant toi, qui redresse la tête et te reconnais. Tu souris un peu avant de te baisser comme tu peux avec l’équipement pour l’aider à se relever.

- Oh merde, Corny. J’t’avais vraiment pas vu ! J’suis désolé. J’t’ai fait mal ?

Que tu demandes instantanément, comme oubliant… Bah l’entraînement, les copains qui attendent et t’observent au loin en se facepalmant un peu en te voyant faire, reconnaissant eux aussi la demoiselle et le passif que tu as eu avec… Et qui t’ont récupéré comme ils pouvaient malgré eux quand tu avais annoncé la rupture. Plus qu’une Lisa dans le coin pour te rappeler à l’ordre et le tableau était parfait…

- Tu… Tu patinais aujourd’hui ? J’ai pas vu ton nom sur le tableau pourtant…

Bravo Sherlock… Remue ta langue dans la bouche avant de parler, elle va croire que tu attendais qu’elle le soit pour dire ça.


Recherches sans idées fixes ¤ Jusqu'à ce que la mort nous sépare

~
:heart1:  :heart1:
We can get high, we can get high, touching the sky
Never gonna come back down
We can run wild, shooting stars now, faster than sound
Build a kingdom in the clouds
~
Elsy Lullaby
Messages : 4251
Date d'inscription : 13/09/2017
Crédits : Nobody

Univers fétiche : Vie réelle / HP / Twilight / University
Préférence de jeu : Femme
LULLABY
https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always-ok-mai-2023#71962
Elsy Lullaby
Mer 9 Aoû - 13:45

Cornelia Hardt
J'ai 22 ans et je vis à Hambourg, Allemagne. Dans la vie, je suis patineuse artistique et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien pour le moment, je crois.

Elle sait qu'elle est adoptée depuis qu'elle a huit ans et l'a bien pris. • À douze ans elle a eu des propositions de coachs après une première place sur un podium. • Elle rêve d'une médaille olympique. • Elle a un grand frère, Caleb. • Victime d'une mauvaise chute à l'âge de dix-neuf ans, elle a pensé pendant quelques semaines qu'elle ne pourrait plus avoir le même niveau qu'avant. • Au fond, elle est toujours amoureuse de son ex, goalie de l'équipe des crocodiles, dix ans plus vieux qu'elle.
Je vous avais pas vu. Le jeune homme ne finit pas sa phrase mais Cornelia n'est pas surprise par cette affirmation. D'abord parce qu'elle est nettement plus petite que lui, surtout quand il porte ses patins de hockey, mais aussi parce que Aayden, c'est Aayden. La concentration et lui, ça fait deux. Il n'y peut rien, c'est plus fort que lui. Elle ne lui en veut pas, elle l'a toujours accepté comme ça, avec son trouble de l'attention. Toujours aimé comme ça, surtout. Il n'y a rien de lui qu'elle voudrait changer. Ni hier, ni aujourd'hui.

"- Étonnant…" souffle-t-elle avec un doux sourire tandis qu'il se penche pour l'aider à se relever sur ses patins.

Il s'inquiète de savoir s'il lui a fait mal, prévenant comme il l'a toujours été, et Cornelia continue de masser son fessier. Plus de peur que de mal, en fin de compte. Rien de durable. Rien qui perdurera plus de quelques minutes, il n'a pas à s'inquiéter. Mais parce qu'il est bien plus fort qu'elle, surtout en équipement, parce qu'il n'est pas toujours très adroit aussi, il a toujours eu peur de lui faire mal. Toujours eu peur de ne pas contrôler totalement sa force, de la blesser par un mouvement malheureux. Pas qu'il le ferait volontairement, évidemment, elle a totalement confiance en lui pour ça.

"- Non, juste un peu mal aux fesses mais j'ai l'habitude."

Rien de scabreux ici. Juste la stricte vérité. Les chutes au cours de sa carrière, elle en a connu quelques-unes. Elle chute encore aujourd'hui. Et elle chutera encore aussi longtemps qu'elle patinera. C'est un fait, la "dure" vie des patineurs. Une histoire sans fin. Il a l'habitude puisqu'il patine lui aussi. Puisque sa meilleure amie patine. Et d'ailleurs, Corny aperçoit du coin de l'œil Lisa qui rejoint les gradins pour assister à l'entraînement de hockey.  

"- Je… patine tous les jours ?" souffle la demoiselle en penchant la tête sur le côté comme il dit ne pas avoir vu son nom sur le tableau. "Sauf les dimanches et les exceptions." complète-t-elle. "Comment tu vas ?"
LarkoDim
Messages : 2245
Date d'inscription : 14/06/2022
Région : Occitanie
Crédits : LarkoDim (Av.)

Univers fétiche : City/Surnaturel/Fantasy
Préférence de jeu : Homme
Super Nana
https://www.letempsdunrp.com/t5186-la-colocation-des-enfers https://www.letempsdunrp.com/t5197-listing-d-un-anxieux https://www.letempsdunrp.com/t5271-cerveau-mono-cellule-et-idee-en-vracs https://www.letempsdunrp.com/t5185-larkodim-une-plume-fragile-au-service-d-un-esprit-etrange
LarkoDim
Ven 11 Aoû - 22:09

Aayden J. Sachs
J'ai 32 ans et je vis à Hambourg, Allemagne. Dans la vie, je suis hockeyeur pro et serveur et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt correctement… Je crois...

Patine depuis toujours, aussi loin que remonte ses souvenirs ¤ Atteint de TDAH. Il prend des cachets et est encore suivi aujourd’hui ¤ Il a un dossier médical assez épais… De fractures, fissure et autre. Par chance, il n’a encore perdu aucune dents. ¤ Possède une branche de la famille qui est française ¤ Travaille dans une café/thé librairie quand il ne patine pas ¤ Possède un frère et une sœur avec qui les rapports sont assez conflictuels ¤ Il a une meilleure amie qu’il considère comme sa petite sœur, de quatre ans sa cadette ¤ Accro à la caféine, la théine et le chocolat ¤ Adore danser et chanter, le cinéma et les balades dans la natures ¤ A un chien nommé Pablo ¤ 

Fc. Marco Ilsø
Étonnant.

Oui, étonnant venant de toi de ne pas avoir fait spécialement attention où tu marchais. Étonnant de savoir pourquoi quelques fois, tu avais des bleus aux jambes, aux reins, aux épaules en tapant dans des coins de tables, d’escalier et autre porte. Tu grimaces un peu en l’endentant dire pour ses fesses et ne relèves même pas le possible sous-entendu qu’elle venait de faire. T’étais trop inquiet pour elle pour ça, alors qu’elle était juste tombée sans que tu ne forces réellement. Tu souris un peu, ne pouvant pas vraiment te triturer les doigts, juste tapoter tes gants entre eux.

Oh merde. Pourquoi tu as l’impression de rajeunir d’un coup face à elle ? Pourquoi t’as l’impression de redevenir un adolescent gauche et incapable de réagir correctement face à elle ? Pas comme si vous étiez sorti un an ensemble et qu’elle savait comment faire avec toi et vice-versa, n’est-ce pas ? Tu bugs même en disant que cela faisait un moment que tu ne l’avais pas vu. Mais bon, aussi, tu l’évitais un peu puis le temps avait passé et t’avais zappé qu’elle ne patinait pas tous les dimanches et autre jour. Tu te facepalms intérieurement, te sentant idiot face à sa réponse.

Tu souris un peu bizarrement à sa question d’ailleurs. Tu allais lui répondre quoi ? Que l’avoir revu aujourd’hui alors que ton téléphone avait déjà fait en sorte que te renvoyer vos souvenirs dans la gueule t’avait un peu perturbé ? Que l’avoir devant toi, là, présentement, te rendait aussi gauche que lors de votre premier rendez-vous ? Que tu avais d’un coup envie d’oublier les trois ans qui venait de se passer pour reprendre là où vous vous étiez arrêté ? Tu déglutis un peu avant de répondre.

- Moi ? Je. Oh bah bien !

Ouais… Bien… Lisa pourra voir d’ici que tu es en galère sur vingt, tu ne sais même pas comment tu tiens encore sur tes genoux tient.

- C’est encore un peu tendu pour les match, faut qu’on s’bouge pour la fin de la saison, mais… Ça va… et… Et toi ?


Recherches sans idées fixes ¤ Jusqu'à ce que la mort nous sépare

~
:heart1:  :heart1:
We can get high, we can get high, touching the sky
Never gonna come back down
We can run wild, shooting stars now, faster than sound
Build a kingdom in the clouds
~
Elsy Lullaby
Messages : 4251
Date d'inscription : 13/09/2017
Crédits : Nobody

Univers fétiche : Vie réelle / HP / Twilight / University
Préférence de jeu : Femme
LULLABY
https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always-ok-mai-2023#71962
Elsy Lullaby
Ven 11 Aoû - 22:52

Cornelia Hardt
J'ai 22 ans et je vis à Hambourg, Allemagne. Dans la vie, je suis patineuse artistique et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien pour le moment, je crois.

Elle sait qu'elle est adoptée depuis qu'elle a huit ans et l'a bien pris. • À douze ans elle a eu des propositions de coachs après une première place sur un podium. • Elle rêve d'une médaille olympique. • Elle a un grand frère, Caleb. • Victime d'une mauvaise chute à l'âge de dix-neuf ans, elle a pensé pendant quelques semaines qu'elle ne pourrait plus avoir le même niveau qu'avant. • Au fond, elle est toujours amoureuse de son ex, goalie de l'équipe des crocodiles, dix ans plus vieux qu'elle.
"- Tant mieux..."

Il annonce qu'il va bien et la jeune femme esquisse un sourire, ravie de l'entendre. Savoir qu'il va bien, c'est tout ce qu'elle veut. Tout ce qu'elle demande. C'est pour cette raison qu'ils se sont quittés, après tout. Pour qu'il soit heureux. Pour qu'il puisse avancer dans sa vie. Avec leurs dix ans d'écart d'âge, elle se sentait comme un frein pour lui. Trop jeune. Ce n'était pas qu'ils avaient un gros écart de maturité, ce n'était pas le cas, mais... Un homme presque trentenaire ne pouvait pas avoir la même vision de la vie, les mêmes attentes, qu'une fille d'à peine vingt. Alors elle lui avait rendu sa liberté, peu importe ce que ça lui avait coûté. Elle l'aimait trop pour souffrir de le voir s'éteindre avec elle. Elle préférait le voir évoluer entre d'autres bras, si ça pouvait lui apporter l'épanouissement total. Elle en était capable. Elle croyait l'être.

"- Ah ouai ? L'équipe n'est pas... tout à fait en forme ?"

Elle n’avait pas l’impression, elle. Bien sûr, elle a vu les derniers matchs. Elle n’en a presque pas manqué et, ceux qu’elle n’a pas pu voir depuis les gradins, planquée au milieu de la foule, elle les a regardé en rediffusion. Evidemment, elle a regardé les résultats de l’équipe. Enfin, elle l’a surtout regardé lui. Et pourtant, le voir d’aussi près, juste devant elle, la remue plus qu’elle n’aurait pu l’imaginer, au point qu’elle bégaye en essayant de répondre à sa question, quand il veut savoir comment elle, elle va.

"- Ça va, ça va je..." oh bon sang, elle quoi ? Elle cherche ses mots. "Je m'entraîne."

Elle s’entraîne, évidemment. Il le sait bien, puisqu’ils sont au beau milieu de la patinoire, à deux pas de la glace, incapables de se laisser, incapables de se lasser, incapables de se quitter, les regards plongés l’un dans l’autre, à chercher leurs mots et laisser leurs coeurs battre la chamade au même rythme. Elle se mord la lèvre inférieure, se gratte le bras, cherche quelque chose à dire. De quoi meubler le silence. De quoi passer encore un peu de temps, juste quelques secondes, avec lui.

"- Ça fait plaisir de te voir..." qu'elle souffle.

Elle sait qu'ils l'attendent sur la glace. Elle sait qu'elle devrait le laisser y aller. Mais bon sang, que son cœur a, au contraire, envie de lui crier de rester ! De lui crier qu'elle a été bête, qu'elle n'aurait pas dû le laisser s'en aller. Que, bon sang, elle le veut. Qu'elle n'arrive pas à l'oublier.
LarkoDim
Messages : 2245
Date d'inscription : 14/06/2022
Région : Occitanie
Crédits : LarkoDim (Av.)

Univers fétiche : City/Surnaturel/Fantasy
Préférence de jeu : Homme
Super Nana
https://www.letempsdunrp.com/t5186-la-colocation-des-enfers https://www.letempsdunrp.com/t5197-listing-d-un-anxieux https://www.letempsdunrp.com/t5271-cerveau-mono-cellule-et-idee-en-vracs https://www.letempsdunrp.com/t5185-larkodim-une-plume-fragile-au-service-d-un-esprit-etrange
LarkoDim
Ven 11 Aoû - 23:17

Aayden J. Sachs
J'ai 32 ans et je vis à Hambourg, Allemagne. Dans la vie, je suis hockeyeur pro et serveur et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt correctement… Je crois...

Patine depuis toujours, aussi loin que remonte ses souvenirs ¤ Atteint de TDAH. Il prend des cachets et est encore suivi aujourd’hui ¤ Il a un dossier médical assez épais… De fractures, fissure et autre. Par chance, il n’a encore perdu aucune dents. ¤ Possède une branche de la famille qui est française ¤ Travaille dans une café/thé librairie quand il ne patine pas ¤ Possède un frère et une sœur avec qui les rapports sont assez conflictuels ¤ Il a une meilleure amie qu’il considère comme sa petite sœur, de quatre ans sa cadette ¤ Accro à la caféine, la théine et le chocolat ¤ Adore danser et chanter, le cinéma et les balades dans la natures ¤ A un chien nommé Pablo ¤

Fc. Marco Ilsø
Elle souffle un petit "Tant mieux" quand tu réussi plus ou moins à mentir sur ton état. Elle sourit, semble ravie et tu sens ton coeur qui déconne, te souvenant doucement pourquoi tu avais craqué pour elle la première fois que tu l'avais rencontré, la première fois que tu l'avais percuté sur la patinoire en journée ouverte aux visiteurs. Tu te revois lui tendre la main, avoir rigolé à la petite blague qu'elle avait sorti et tu n'avais plus décoller ton regard d'elle de toute l'après-midi. Tu avais su son nom grâce à Lisa, mais avoir entendu ensuite qu'elle était mineure t'avait freiné.

Une grosse différence d'âge qui t'avais toujours fait peur dans le sens où tu ne voulais pas lui causer de tort à cause de ça. C'était une des raisons aussi pourquoi, d'un commun accord vous vous étiez séparé un an après. Tu ne voulais pas gâcher sa jeunesse, la freiner dans ces années qu'elle était en train de dévorer à pleines dents, années que tu avais déjà vécues. Non… Tu ne voulais pas ça pour elle. Tu voulais mieux. Tu sors de tes pensées lentement et te gratte la tempe malgré le gant.

- Ou… ouais… on a une mauvaise défense du côté gauche, mais on tente de rectifier ça rapidement… rien d'grave.

Que tu dis en rigolant un peu. Puis tu demandes pour elle, te mordant l'intérieure la joue et voit qu'elle est soudain mal à l'aise, manquant ses mots. Tu baisses le regard sur ses mains, ne te souvenant pas qu'elles étaient aussi petites… Pourtant, tu sais que tu pouvais les perdre dans les tiennes, lui laissant s'accrocher plutôt à tes doigts ou à ton bras plus que de balader doigts entrelacés quand vous sortiez.

- Ouais… c'sûr… puis tu dois être en train d'prépaprer Milan donc…

Tu ne finis pas ta phrase, entendant un sifflet et grimaces avant de reconcentrer sur elle. Pourquoi le temps paraît toujours aussi court ? Tu souris un peu.

- Ça… Ça m'fait plaisir aussi…

Que tu réussi à dire avant de voir qu'on s'impatientait réellement sur la glace. Tu soupires.

- Je… j'vais devoir.. enfin.. t'sais comment y sont hein?

Tu finis ta phrase nerveusement avant de rapidement peser le pour et le contre dans ta cervelle d'hyperactif. Est-ce que tu voulais la revoir ? Oui. Mais était-ce une bonne idée ? Pas sûr. Tu prévois facilement comment tu pourrais être si vous vous revoyez ? Oui. Mais est-ce qu'elle voudrait ? Tu ne sais pas… Et puis, si ça ne mène à rien et que tu te berces juste d'illusion… Tu risquerais de tomber d'encore plus bas que tu ne l'a déjà été après votre rupture. Tu grimaces, n'arrivant pas à dire à voix haute un simple "tu voudrais qu'on aille se boire un verre un de ces quatre?". Non… tu n'y arrives pas… tu commences à reculer et faire signe.

- J'file. On..

On quoi?


Recherches sans idées fixes ¤ Jusqu'à ce que la mort nous sépare

~
:heart1:  :heart1:
We can get high, we can get high, touching the sky
Never gonna come back down
We can run wild, shooting stars now, faster than sound
Build a kingdom in the clouds
~
Elsy Lullaby
Messages : 4251
Date d'inscription : 13/09/2017
Crédits : Nobody

Univers fétiche : Vie réelle / HP / Twilight / University
Préférence de jeu : Femme
LULLABY
https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always-ok-mai-2023#71962
Elsy Lullaby
Ven 11 Aoû - 23:43

Cornelia Hardt
J'ai 22 ans et je vis à Hambourg, Allemagne. Dans la vie, je suis patineuse artistique et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien pour le moment, je crois.

Elle sait qu'elle est adoptée depuis qu'elle a huit ans et l'a bien pris. • À douze ans elle a eu des propositions de coachs après une première place sur un podium. • Elle rêve d'une médaille olympique. • Elle a un grand frère, Caleb. • Victime d'une mauvaise chute à l'âge de dix-neuf ans, elle a pensé pendant quelques semaines qu'elle ne pourrait plus avoir le même niveau qu'avant. • Au fond, elle est toujours amoureuse de son ex, goalie de l'équipe des crocodiles, dix ans plus vieux qu'elle.
Une mauvaise défense du côté gauche. Elle hoche la tête. Elle veut bien le croire, c'est lui le pro, pas elle. Elle s'y connaît en hockey, évidemment, mais seulement parce qu'elle l'a fréquenté, lui. Seulement parce qu'il lui a appris les rudiments de ce sport qui est le sien, de ce sport qui le passionne. Elle s'y est intéressée parce qu'Aayden le pratiquait. Elle lui doit tout ce qu'elle connaît de ce jeu aujourd'hui. Le principal, c'est qu'ils soient sur le coup et qu'ils puissent rapidement faire quelque chose pour rectifier le tir, rapidement faire quelque chose pour améliorer ce problème et le résorber. Du moment qu'ils ont identifié ce qui n'allait pas, elle suppose que ça ne devrait pas prendre trop longtemps avant que le problème ne se pose plus. C'est une bonne chose. Elle lui fait confiance pour ça, comme elle fait confiance au coach.

Ses rêves de médailles olympiques, Aayden les a toujours connus. Il a toujours su que Cornelia visait la médaille d'or olympique. Que ce serait sa priorité dans sa carrière, qu'elle ne serait pas satisfaite avant d'avoir atteint cet objectif. Il est peut-être irréalisable et hors de sa portée, mais elle ne le saura pas avant d'avoir essayé. Il sait donc qu'elle se donne les moyens d'y arriver, que c'est ce qu'elle fera jusqu'au dernier moment. Jusqu'à la fin des épreuves de 2026. Quand enfin elle saura si elle a atteint son objectif ou si c'est un échec cuisant.

"- Doucement oui. C'est dans deux ans et demi, mine de rien… ça va arriver vite…" souffle-t-elle comme il suppose qu'elle doit être en train de préparer les jeux de Milan, grimaçant en entendant le coup de sifflet.

Le trentenaire est attendu sur la glace et elle sait qu'elle va devoir le laisser partir. Elle sait qu'elle va devoir le laisser rejoindre son équipe et commencer son entraînement. Il n'est pas venu à la patinoire pour bavasser. Il est venu pour s'entraîner, pour faire son travail. Pas pour taper la causette avec elle, même si elle aimerait qu'il reste, même si elle aimerait que cet instant suspendu dure encore et encore. Elle sait qu'elle doit le laisser s'en aller, même si ça lui fait plaisir de le voir, même si elle voudrait qu'il reste encore. Même si elle voudrait, désespérément, qu'il la prenne dans ses bras et réduise à néant les trois ans qui les séparent.

"- Oui je…" elle souffle, baisse la tête, la relève. "Je sais." murmure-t-elle encore, en continuant de le regarder.

Oh comme elle voudrait pouvoir se hisser sur la pointe des pieds et l'embrasser, comme elle voudrait pouvoir lui voler un baiser, comme elle voudrait pouvoir, là, maintenant, tout de suite, lui dire comme elle regrette ce qu'il s'est passé il y a trois ans, lui dire comme elle a été idiote de croire qu'elle pouvait vivre sans lui, de croire qu'elle pouvait vraiment avancer s'il n'était pas à ses côtés. Ça lui explose à la figure tout d'un coup, maintenant qu'il est devant elle. Elle sait qu'elle ne l'a jamais oublié, mais c'est plus flagrant encore à présent.

"- On ?" souffle-t-elle le cœur battant la chamade, le ton plein d'espoir.

On quoi ? Que lui voulait-il ? Que voulait-il dire ? Elle reste suspendue à ses lèvres.
LarkoDim
Messages : 2245
Date d'inscription : 14/06/2022
Région : Occitanie
Crédits : LarkoDim (Av.)

Univers fétiche : City/Surnaturel/Fantasy
Préférence de jeu : Homme
Super Nana
https://www.letempsdunrp.com/t5186-la-colocation-des-enfers https://www.letempsdunrp.com/t5197-listing-d-un-anxieux https://www.letempsdunrp.com/t5271-cerveau-mono-cellule-et-idee-en-vracs https://www.letempsdunrp.com/t5185-larkodim-une-plume-fragile-au-service-d-un-esprit-etrange
LarkoDim
Sam 12 Aoû - 13:49

Aayden J. Sachs
J'ai 32 ans et je vis à Hambourg, Allemagne. Dans la vie, je suis hockeyeur pro et serveur et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt correctement… Je crois...

Patine depuis toujours, aussi loin que remonte ses souvenirs ¤ Atteint de TDAH. Il prend des cachets et est encore suivi aujourd’hui ¤ Il a un dossier médical assez épais… De fractures, fissure et autre. Par chance, il n’a encore perdu aucune dents. ¤ Possède une branche de la famille qui est française ¤ Travaille dans une café/thé librairie quand il ne patine pas ¤ Possède un frère et une sœur avec qui les rapports sont assez conflictuels ¤ Il a une meilleure amie qu’il considère comme sa petite sœur, de quatre ans sa cadette ¤ Accro à la caféine, la théine et le chocolat ¤ Adore danser et chanter, le cinéma et les balades dans la natures ¤ A un chien nommé Pablo ¤

Fc. Marco Ilsø
Déjà… c'est déjà pour dans deux ans… Vrai qu'elle devait déjà tenté l'an passé, mais tu sais que sa chute l'avait grandement freiné dans son programme et ses ambitions. Tu te souviens encore de ces soirées où tu lui massais la cheville à l'écouter râler en voyant ses camarades se préparer et elle non. Tu te souviens encore de ses pleurs quand elle pensait ne plus y arriver, quand tu l'avais récupéré sur la glace quand tu pouvais l'accompagner à son entraînement. Tu aurais pu être encore là, pour l'aider, la motiver, lui dire qu'elle avait toutes les capacités de le faire… Mais tu n'en es pas légitime d'avoir cette place désormais.

Mais tu n'as pas le temps d'y repenser. Tu dois te concentrer sur toi, sur ce que tu dois faire aujourd'hui. Mais t'es encore là, à la regarder, détailler son visage. Ces joues que tu pourrais dévorer, ses yeux amandes qui pouvaient te regarder avec amour, ses lèvres que tu as déjà goûté avec possession et ce nez qui s'est longtemps caché dans ton cou. C'est idiot non? Et tu ne finis même pas ta phrase. Tu es planté là. Elle demande, elle aussi. On … on quoi? T'es là, il faut qu'un pas et…

- SACHS ?! C'EST POUR AUJOURD'HUI OU C'EST POUR DEMAIN?!

Que tu entends hurler. Tu grimaces en reconnaissant la voix du coach et t'apprêtes à courir, patins aux pieds pour rejoindre la glace avant de faire demi tour.

Tu veux tenter. Quitte à ce qu'on te ramasse à la petite cuillère après, tu veux tenter. Quitte à apprendre la vérité ensuite, tu veux tenter.

- Corny ! Attends !

Que tu hurles pour la rejoindre, essayant de te baisser pour être à sa hauteur.

- Tu… t's'rais dispo un d'ces quatre pour… j'sais pas… boire un truc ? Qu'que part ?


Recherches sans idées fixes ¤ Jusqu'à ce que la mort nous sépare

~
:heart1:  :heart1:
We can get high, we can get high, touching the sky
Never gonna come back down
We can run wild, shooting stars now, faster than sound
Build a kingdom in the clouds
~
Elsy Lullaby
Messages : 4251
Date d'inscription : 13/09/2017
Crédits : Nobody

Univers fétiche : Vie réelle / HP / Twilight / University
Préférence de jeu : Femme
LULLABY
https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always-ok-mai-2023#71962
Elsy Lullaby
Sam 12 Aoû - 15:58

Cornelia Hardt
J'ai 22 ans et je vis à Hambourg, Allemagne. Dans la vie, je suis patineuse artistique et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien pour le moment, je crois.

Elle sait qu'elle est adoptée depuis qu'elle a huit ans et l'a bien pris. • À douze ans elle a eu des propositions de coachs après une première place sur un podium. • Elle rêve d'une médaille olympique. • Elle a un grand frère, Caleb. • Victime d'une mauvaise chute à l'âge de dix-neuf ans, elle a pensé pendant quelques semaines qu'elle ne pourrait plus avoir le même niveau qu'avant. • Au fond, elle est toujours amoureuse de son ex, goalie de l'équipe des crocodiles, dix ans plus vieux qu'elle.
Elle reste là, plantée devant lui, à attendre une réponse qui ne vient pas et qu'elle n'aura probablement pas comme le coach du trentenaire s'agace, l'appelle, demandant s'il compte les rejoindre pour l'entraînement, ou non. Ne peut-il pas attendre cinq minutes de plus, celui-là ? Au moins le temps qu'Aayden lui réponde. Qu'il termine sa phrase. Qu'il dise ce qu'il voulait dire. On quoi ? Elle continu de le regarder, espérant encore une réponse, jusqu'à ce qu'il se détourne et s'apprête à rejoindre la glace. Elle fait volte face, les yeux déjà humides. Bon sang, elle n'avait pas imaginé que ça pourrait être aussi difficile. Y'a trois ans, elle pensait qu'elle faisait ce qu'elle avait à faire, ce qui était le mieux pour lui mais... Ce n'était définitivement pas le mieux pour elle.

Elle est déjà loin de lui quand il l'appelle finalement, la faisant sursauter comme il lui demande d'attendre. La brunette se mord la lèvre, espérant qu'il ne verra pas l'humidité de ses yeux, les larmes qui s'y sont déjà infiltrées. Elle espère qu'il ne remarquera rien d'anormal sur elle, quand bien-même elle se sent bouleversée, son cœur battant la chamade et ses émotions sens dessus dessous. Elle ne veut pas qu'il pose de question. Elle n'a surtout pas besoin qu'il en pose, parce qu'elle n'est pas sûre de la réponse qu'elle pourrait lui donner.

"- Oui ?"

En se tournant, elle peut remarquer que Lisa s'est levée dans les gradins et les descend rapidement. La patineuse sera près d'eux d'une minute à l'autre, ça ne la surprend pas vraiment. Lisa et Aayden sont très proches et la blonde ne doit pas plus comprendre que le reste de l'équipe ce qui arrive à Aayden. Corny n'est pas sûre de le comprendre, elle non plus.

Aller boire un verre, un de ces quatre. Elle baisse la tête, le rouge aux joues, avant de la redresser, posant sur lui un regard plus doux qu'elle ne le voudrait, surtout plus doux qu'elle ne le devrait. Bien sûr qu'elle a envie de prendre un verre avec lui. Même un thé ou un jus de fruit, puisqu'il ne boit pas. Et tout ça lui rappelle le tout début. Leur premier rencard.

"- On... On a qu'à dire... Samedi soir ? Après ton entraînement ?" souffle-t-elle tandis que le coach s'énerve sur la glace. Il devrait vraiment y aller. "T'as mon numéro..." remarque la brune.

Et puis elle file, non pas parce qu'elle le veut mais parce qu'elle le doit. Parce qu'Aayden doit s'entraîner. Et parce qu'elle a bien trop peur, aussi, qu'il remarque l'éclat particulier de ses yeux ou les larmes qui les inondent encore. Bien trop peur de commencer à pleurer devant lui, devant tout le monde. Elle attend d'arriver dans les vestiaires pour ça. Pour s'effondrer. Pour se recroqueviller sur un banc, poser son front sur ses genoux et se laisser aller, évacuer la floppée de ses émotions qui l'envahissent.
Contenu sponsorisé
Aaynelia • Nothing's gonna hurt you baby
Page 1 sur 9
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
Sujets similaires
-
» SMS Aaynelia • Nothing's gonna hurt you baby
» nothing's gonna hurt me with my eyes shut
» love is an excuse to get hurt and to hurt (ft. Elizabeth)
» SMS Aaynelia • We could just fly away
» Crash through the surface, where they can't hurt us.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers réel :: Europe-
Sauter vers: