Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues
qui tu veux,
quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
Le Deal du moment :
Mangas Kazé : 2 achetés = 1 manga offert
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

love is an excuse to get hurt and to hurt (ft. Elizabeth)

MonkeyMama
Messages : 693
Date d'inscription : 17/06/2021
Région : Alsace
Crédits : vocivus

Univers fétiche : réel
Préférence de jeu : Homme
Narnia
MonkeyMama
Lun 6 Déc - 8:58
Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
C'est l'histoire d'un flic et d'une criminelle. Il aura passé plus d'un an à l'épier dans ses moindres faits et gestes. Et puis il a réussi, il l'a fait coffrer. Mais elle est partie en prison et tout est devenu fade. Il n'attendait que ça... qu'elle sorte de prison et qu'il reprenne la traque, enfin.
Ce jour est enfin arrivé. Elle ne sera jamais vraiment libre puisqu'il sera toujours là.

Contexte provenant de cette recherche
MonkeyMama
Messages : 693
Date d'inscription : 17/06/2021
Région : Alsace
Crédits : vocivus

Univers fétiche : réel
Préférence de jeu : Homme
Narnia
MonkeyMama
Lun 6 Déc - 22:29
tumblr_oyuo4f0q5u1wcpipoo5_250.png
Jake McCartney
J'ai 41 ans et je vis à Liverpool, Angleterre. Dans la vie, je suis policier et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

There's something inside you, it's hard to explain.

Jake est un homme compliqué. Torturé par un passé douloureux d'enfant battu, il n'a jamais su garder une seule relation humaine, amicale comme amoureuse. Trop instable, trop impulsif... Trop. Pourtant, c'est un flic consciencieux, une bonne recrue sur laquelle tout le monde peut compter. Son métier, c'est tout ce qu'il a dans la vie et la discipline lui fait du bien.

love is an excuse to get hurt and to hurt (ft. Elizabeth) Ryan-gosling-drive
Arrêter cette femme avait été un travail de longue haleine. Une année avait été nécessaire à Jake pour la coffrer. Une année de traque, une année où il l’avait suivi partout ou presque. Il pensait qu’en l’arrêtant, il allait ressentir une certaine forme de plénitude. Il n’en était rien. Au contraire. Elle avait laissé un vide derrière elle immense dans la vie de Jake. Aucune autre enquête ne l’avait jamais autant passionné. C’est comme s’il aurait aimé que ça ne s’arrête jamais. Il aurait pu faire ça des années et des années encore. Elle avait été si… captivante. Rien d’étonnant à ce qu’elle luit ait tant manqué. Rien de surprenant non plus qu’il se soit renseigné sur sa date de sortie. Et quoi de plus normal qu’il se retrouve là, à errer dans sa voiture en civil à sa recherche le matin de sa première journée hors de prison ? Il jubilait. Ça ne se voyait pas derrière son masque de flic sérieux mais, mon Dieu, ce qu’il pouvait être content. Est-ce qu’elle serait contente, elle ? Peu de chance. Elle sort de prison, quand même. Pas sûr qu’elle ait trop apprécie son séjour là-bas. Jake se gardera bien de lui dire néanmoins. D’ailleurs, il ne lui dira rien du tout. Il allait juste la surveiller. Comme il l’avait toujours fait auparavant. Elle allait fauter. Il en mettrait sa main à couper. Il avait vu à quel point elle menait bien sa barque, c’est comme si elle avait été faite pour ça.
Il n’avait pas trop galéré à retrouver sa trace. Forcement, la brunette avait changé de ville. Avait-elle craint qu’il ne la retrouve ? Avait-elle seulement pensé à lui comme il avait pensé à elle ? Jake avait tant de questions en tête. Des questions qui resteraient sans réponse puisqu’il n’allait pas se faire voir. Pas aujourd’hui. Peut-être jamais ? L’observer dans l’ombre, ça lui allait déjà très bien. Mais elle avait disparu dans un bâtiment et, distrait par le bruit d’un klaxon, Jake ne l’avait pas vu en sortir et s’engager sur le passage piéton juste sous le nez de sa voiture. Alors il avait du piller et avait manqué de peu de renverser la demoiselle. Jake pesta intérieurement. Avec un peu de chance, elle ne le remarquerait pas et poursuivrait sa route. Et sinon… Sinon il venait déjà de se griller. Le tout premier jour. Bordel. Jake s’était fait petit sur son siège dans l’espoir qu’elle continue sa route sans faire attention à lui. Il attendait, son coeur s’était malgré lui emballer sous le coup de la surprise. Alors, petite croqueuse d’hommes, est-ce que tu reconnais celui qui t’a envoyé en prison ?
Elizabeth
Messages : 71
Date d'inscription : 04/01/2021
Crédits : Clionestra

Univers fétiche : Surnaturel
Préférence de jeu : Femme
tea
Elizabeth
Mar 7 Déc - 11:18
tumblr_oyuo4f0q5u1wcpipoo5_250.png
Alba Gomez
J'ai 30 ans et je vis à Liverpool, Angleterre. Dans la vie, je suis unearnaqueuse et je m'en sortais plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Don't try to change me, I am as I am and I will never apologize for that!

Alba est une menteuse, une manipulatrice, une cachottière, enfin l'était. Arnaqueuse depuis son plus jeune âge, elle ne sait faire que ça. Ses parents l'étaient, elle n'a fait que suivre le chemin. Changera-t-elle ? Sans doute pas. Est-elle heureuse comme ça ? Oui, dans un sens.

love is an excuse to get hurt and to hurt (ft. Elizabeth) 90b220f0439656e1dedb60e00b867e6f
Un an de prison, de ce n'était pas rien. Alba le savait. Elle avait compté les jours, les semaines, les mois avant de tout simplement reprendre sa vie. Du moins ce qu'il en restait. Car reprendre sa vie juste après un passage derrière les barreaux n'était pas simple. Elle avait fait en sorte de se faire toute petite, de trouver un emploi. Mais elle restait Alba, la jeune femme qui avait arnaqué bien trop d'hommes dans cette ville. Personne ne voulait l'embaucher, elle ne voulait pas retourner dans ses vieux travers. Pas pour le moment. Et puis il y avait ce flic, qu'elle détestait au plus haut point. Elle avait une haine profonde pour cet homme qui avait tout fait pour la mettre en prison. Pourquoi elle ? Elle en connaissait du monde qui faisait bien pire. Elle n'avait pas eu de chance, elle en n'avait jamais eu. La jeune femme n'avait pas mis longtemps avant de rassembler ses affaires de change de ville. Au moins, elle ne serait pas surveillée et pourrait reprendre ses manigances si elle ne trouvait pas de travail. Ou elle ferait les choses autrement. Elle savait qu'elle n'irait pas seulement une année la prochaine fois qu'elle se ferait prendre.

Rentrant dans cet immeuble, avant de ressortir quelques minutes après. Elle avait simplement fait du repérage. Surtout sur cet homme, riche, un peu âgé. Le parfait petit homme qui veut s'amuser sans que sa femme ne le sache. Mais elle avait d'autres choses à faire. Elle ne pouvait pas recommencer ces bêtises sans avoir quelque chose à côté. Non, elle était serveuse dans un bar miteux. Au moins, elle montrait au juge qu'elle reprenait sa vie, du moins en apparence. Traversant la rue, elle eut un sursaut de peur quand elle sentit le devant de la voiture toucher son genou. Elle n'avait même pas fait attention, la musique sur ses oreilles. Enlevant ses écouteurs, elle tourna la tête avant de se figer. Ce regard, ce visage, elle ne l'avait pas oublié. Elle ne l'oublierait jamais. Elle l'avait vue pendant des mois dans son esprit. Cet homme qui l'avait envoyé en prison. Que faisait-il ici ? Son sang ne fit qu'un tour dans son sang. Il était en train de la suivre ? Elle espérait que non. S'avançant jusqu'à la vitre, elle se baissa, le regard noir, l'envie de le tué, de se venger.

"Hey co**rd. Tu te souviens de moi ? Car moi, oui. Tu n'es qu'un sale flic. Et ne t'avise pas de me suivre de nouveau. Je ne voudrais pas qu'il t'arrive malheurs."

Un petit sourire au coin des lèvres, elle cacha son badge, Alba ne voulait pas qu'il puisse savoir où elle travaillait. Elle allait se faire discrète, maintenant qu'elle savait qu'il était là. Après un doigt d'honneur et un crachat sur la vitre, elle reprit sa route. Mais tout au fond d'elle, le revoir lui fit quelque chose. Dans un sens, il avait pris soin d'elle, surveiller ce qu'elle faisait. Au moins, elle s'était sentie en sécurité. Savoir qu'il n'était jamais loin, la rassurée. Et c'était encore le cas maintenant.


original.gif3a629a9d770085e9d4831242b1954b9d.gif
tumblr_o4vyag8QCl1u6nwqio3_400.gif84569d46c138f7690a5a418d61b1f171.gif

En vous donnant la vie, on vous offre la mort.
MonkeyMama
Messages : 693
Date d'inscription : 17/06/2021
Région : Alsace
Crédits : vocivus

Univers fétiche : réel
Préférence de jeu : Homme
Narnia
MonkeyMama
Jeu 9 Déc - 13:27
tumblr_oyuo4f0q5u1wcpipoo5_250.png
Jake McCartney
J'ai 41 ans et je vis à Liverpool, Angleterre. Dans la vie, je suis policier et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

There's something inside you, it's hard to explain.

Jake est un homme compliqué. Torturé par un passé douloureux d'enfant battu, il n'a jamais su garder une seule relation humaine, amicale comme amoureuse. Trop instable, trop impulsif... Trop. Pourtant, c'est un flic consciencieux, une bonne recrue sur laquelle tout le monde peut compter. Son métier, c'est tout ce qu'il a dans la vie et la discipline lui fait du bien.

love is an excuse to get hurt and to hurt (ft. Elizabeth) Ryan-gosling-drive
Ça faisait tellement longtemps qu’il ne l’avait pas vu. Il ne pouvait s’empêcher d’apprécier la vision de la demoiselle, sulfureuse brunette qui savait faire tourner les têtes pour obtenir tout ce qu’elle désirait. Il devait la stopper. Elle recommencerait, c’est sûr. Il fallait quelqu’un pour maintenir la paix et Jake semblait s’être autoproclamé justicier au service du peuple. La vérité c’est qu’il avait envie de la suivre. Pire encore, il en avait besoin. Elle lui avait manqué. Ce petit jeu, cette traque, tout lui avait manqué. C’était presque un soulagement de la savoir sortie de prison. Ils allaient pouvoir recommencer. C’était grisant. Manquer de la renverser, c’était palpitant aussi dans un sens. Mais pas dans le bon. Jake craignait de se faire griller à peine la traque commencée. Elle s’était avancée, des flèches sortaient de ses yeux. Visiblement, c’était foutu. Elle l’avait reconnu. La furie s’était mise à lui crier dessus. Doigt d’honneur et crachat sur la vitre. Jake activa ses essuies-glace en… souriant. Oui, il souriait. C’était bon de la retrouver. Elle avait repris sa route. Hors de question que Jake ne continue pas sa filature. Alors il l’avait suivi. Allait-il apprendre où elle habitait ? Est-ce qu’elle travaillait ? Ou bien avait-elle déjà trouvé un pauvre gars sur qui mettre le grappin ? Trop de questions tournaient dans l’esprit du flic et il avait soif de réponses. Maintenant qu’il était grillé, il ne s’embêtait pas vraiment à se faire discret. Qu’elle le voit seulement, qu’est-ce que ça pouvait lui faire ? Il avait la loi avec lui, une jolie insigne dans la poche de sa veste qu’il n’hésitait jamais à brandir pour jouer les justiciers. En voyant qu’elle continuerait sa route à pieds, Jake se gara. Puisqu’elle l’avait vu, il allait se faire un malin plaisir à aller la saluer. En pressant le pas pour la rattraper, il arriva à son niveau avec un sourire carnassier aux lèvres. Ça n’augurait rien de bon. « Alors, c’était comment la prison ? » qu’il lui demanda en s’allumant une cigarette, l’air de rien. Il avait décidé d’ignorer ses menaces. Pour l’instant. Ce n’est pas qu’il la sentait incapable de lui faire du mal, c’est qu’il n’en avait simplement pas peur. Qu’elle vienne seulement… Il était prêt. Elle avait à vrai dire toutes les raisons du monde d'être fâchée contre lui. Elle devait le détester, le haïr, mais quelque part... Jake aimait ça.
Elizabeth
Messages : 71
Date d'inscription : 04/01/2021
Crédits : Clionestra

Univers fétiche : Surnaturel
Préférence de jeu : Femme
tea
Elizabeth
Jeu 9 Déc - 19:40
tumblr_oyuo4f0q5u1wcpipoo5_250.png
Alba Gomez
J'ai 30 ans et je vis à Liverpool, Angleterre. Dans la vie, je suis unearnaqueuse et je m'en sortais plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Don't try to change me, I am as I am and I will never apologize for that!

Alba est une menteuse, une manipulatrice, une cachottière, enfin l'était. Arnaqueuse depuis son plus jeune âge, elle ne sait faire que ça. Ses parents l'étaient, elle n'a fait que suivre le chemin. Changera-t-elle ? Sans doute pas. Est-elle heureuse comme ça ? Oui, dans un sens.

love is an excuse to get hurt and to hurt (ft. Elizabeth) 90b220f0439656e1dedb60e00b867e6f
Pourquoi le revoir lui faisait-il quelque chose ? Pourtant, Alba savait qu’il avait tout fait pour le mettre en prison. Et de plus, il avait réussi. Mais elle ne savait pas pourquoi, et ne saurait l’expliquer, dans le fond elle était contente de le revoir. Il était le premier visage de son ancienne vie qu’elle voyait. Continuant son chemin, elle regarda sa montre, si elle ne se dépêchait pas, elle allait être en retard pour le travail. Travail qu’elle n’aimait pas spécialement, mais elle faisait avec pour le moment. Mais la jeune femme n’aurait jamais pensé que le brun l’aurait suivi. Et encore moins qu’il puisse lui sortir quelque chose comme ça. Il ne savait pas de quoi il parlait, et il ne le serait jamais. Il était du bon côté, sans doute une vie parfaite, avec des parents parfaits. Elle n’avait jamais connu ça. Son coude parti tout seul, tapant d’un coup sec le ventre du jeune homme.

“J’espère que vous vous étoufferez avec votre cigarette. Et c’était un peu comme ça la prison.”

Un regard noir, et Alba reprit sa route. Frapper un policier n’était sûrement pas la meilleure des solutions, mais elle s’en fichait. De toute façon, elle savait ce que ça faisait d’aller en prison. Elle n’avait plus peur d’y aller. Puis, elle était sans doute mieux servie qu’ici et plus protégée. Arrivant dans un petit quartier, qui n’était sûrement pas des plus luxueux, elle se dirigea vers un bar. Le genre de bar où les hommes venaient boire un verre et regarder les femmes. Elle n’avait pas trouvé mieux comme boulot, et ça payer plutôt bien, surtout quand elle avait des pourboires. Rentrant par la porte de derrière, elle ne vérifia pas si le brun l’avait suivi, de toute façon, elle s’en fichait. Même si elle aimait ça. Se changeant rapidement pour une tenue bien plus sexy que son jean, et son haut noir. La tenue du bar était une jupe, bien trop courte au goût d’Alba, un haut qui laissait entrevoir son soutien-gorge noir. Soupirant, elle rentra dans la salle où des jeunes femmes se trouvaient déjà sur la scène. Chose qu’elle ne ferait jamais, serveuse, c’était déjà bien. Attrapant son plateau, elle se dirigea vers le fond de la salle, où c’était le moins éclairer, avant de s’arrêter à une table.

“Bonjour, que puis-je vous servir ?”


original.gif3a629a9d770085e9d4831242b1954b9d.gif
tumblr_o4vyag8QCl1u6nwqio3_400.gif84569d46c138f7690a5a418d61b1f171.gif

En vous donnant la vie, on vous offre la mort.
MonkeyMama
Messages : 693
Date d'inscription : 17/06/2021
Région : Alsace
Crédits : vocivus

Univers fétiche : réel
Préférence de jeu : Homme
Narnia
MonkeyMama
Ven 10 Déc - 21:48
tumblr_oyuo4f0q5u1wcpipoo5_250.png
Jake McCartney
J'ai 41 ans et je vis à Liverpool, Angleterre. Dans la vie, je suis policier et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

There's something inside you, it's hard to explain.

Jake est un homme compliqué. Torturé par un passé douloureux d'enfant battu, il n'a jamais su garder une seule relation humaine, amicale comme amoureuse. Trop instable, trop impulsif... Trop. Pourtant, c'est un flic consciencieux, une bonne recrue sur laquelle tout le monde peut compter. Son métier, c'est tout ce qu'il a dans la vie et la discipline lui fait du bien.

love is an excuse to get hurt and to hurt (ft. Elizabeth) Ryan-gosling-drive
Jake voulait connaitre tous les détails de la nouvelle vie d’Alba Gomez. Alors il allait la suivre. Quel meilleur moyen ? Nuit et jour s’il le fallait, en dehors de ses horaires de travail cependant. Ça faisait bien longtemps qu’il ne s’était pas senti aussi vivant. Depuis qu’il avait réussi à la mettre sous les verrous, à vrai dire. Il avait continué sa traque à pieds, trop pressé de lui adresser la parole à son tour. Pour la narguer. Sans qu’il ne sache expliquer pourquoi, Jake ressentait un besoin énorme de l’embêter. Oh, pas comme on embêterait un copain d’école à la maternelle… non. Il voulait la rendre dingue. Il voulait être partout. Il voulait être sûr qu’elle ne pense jamais qu’à lui. Il l’avait rattrapé et la réplique de la jeune femme fut cinglante. Saloperie, pensa Jake, quand il se prit un coup de coude dans le ventre. Il s’était arrêté sur place et elle avait presque réussi à le semer. De loin, il avait continué à la suivre. Ce n’est pas un coup de coude qui allait l’arrêter. D’ailleurs, qu’est-ce qui pourrait l’arrêter ? Pas grand chose. Il était bien trop déterminé. La brunette l’avait mené vers un bar particulier. Jake marqua un temps d’arrêt en entrant dans le bar. C’est donc ça qu’elle fait maintenant ? Se trémousser sur une scène à moitié à poil ? L’idée le révulsait. Il avait carrément la gerbe, comme s’il était… oui, jaloux. Il ne se l’avouerait jamais mais il ne supportait pas cette idée. Tendu, il s’était trouvé une table dans le coin le plus reculé du bar. Il allait observer tout ça de loin et repartir quand il aura eu le coeur net sur ce que faisait Alba ici. Il ne parvenait même pas à regarder le spectacle que lui offraient les jeunes demoiselles, trop obnubilé par l’idée d’apercevoir sa petite criminelle préférée. Heureusement, elle ne tarda pas à faire son entrée et c’est avec soulagement que Jake comprit qu’elle ne montrait pas sur scène. Sa tenue, néanmoins, était des plus scandaleuses et ça avait le don de mettre Jake en pétard. Dans le fond de la salle, il fulminait tout seul en la regardant déambuler dans cette tenue. C’était du racolage, une tenue pareille, non ? Finalement, il n’était pas si soulagé que ça. Elle s’approchait désormais de lui et Jake comprit qu’elle viendrait prendre sa commande. Dans la pénombre de l’endroit, on ne voyait pas le rouge qu’il lui était monté aux joues. Oh, il n’était pas gêné ou honteux. Il était carrément furieux. « Quelque chose d’assez fort pour oublier ce que je vois. » Il avait pris un air dégouté. Sans s’en rendre compte, il avait serré les poings. Si elle ne l’avait pas encore reconnu dans la pénombre, ça allait être le cas maintenant. « Whisky, vodka, gin… Peu importe. Choisissez mais, s’il vous plait, ne crachez pas dedans. Ma voiture a assez déjà de votre ADN pour que je ne sois pas obligé d’en ingérer. » Et les hostilités commençaient seulement.  
Elizabeth
Messages : 71
Date d'inscription : 04/01/2021
Crédits : Clionestra

Univers fétiche : Surnaturel
Préférence de jeu : Femme
tea
Elizabeth
Sam 11 Déc - 12:12
tumblr_oyuo4f0q5u1wcpipoo5_250.png
Alba Gomez
J'ai 30 ans et je vis à Liverpool, Angleterre. Dans la vie, je suis unearnaqueuse et je m'en sortais plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Don't try to change me, I am as I am and I will never apologize for that!

Alba est une menteuse, une manipulatrice, une cachottière, enfin l'était. Arnaqueuse depuis son plus jeune âge, elle ne sait faire que ça. Ses parents l'étaient, elle n'a fait que suivre le chemin. Changera-t-elle ? Sans doute pas. Est-elle heureuse comme ça ? Oui, dans un sens.

love is an excuse to get hurt and to hurt (ft. Elizabeth) 90b220f0439656e1dedb60e00b867e6f
“J’ai de la mort aux rats. C’est bien mieux. Je ne voudrais pas que ma salive se mélange avec la vôtre.”

La jeune femme s’empêcha de faire une grimace et fit un petit sourire avant de tourner les talons. Elle devait rester professionnelle, mais elle n’aurait pas pensé tomber sur lui encore une fois. Il la suivait, elle le savait. Tant pis, elle devait faire avec, du moins, elle allait essayer, car elle ne voulait pas revivre ce qu’elle avait vécu pendant un an. Ce rendant à la table suivante, elle soupira, les mains baladeuses des personnes un peu trop ivres, elle avait l’habitude à force. Alba n’était pas forcément fière de faire ce métier. Elle ne le serait jamais. Non, elle détestait qu’on puisse la toucher sans qu’elle ne le veuille. Surtout que glisser une main sous sa jupe était tellement facile. Souvent, elle faisait en sorte de s'éclipser rapidement. Se rendant au bar, elle regarda le barman avant de lui glisser sa commande. Elle espérait que ce soir, les choses seraient calmes. Personne qui ne la louerait comme ils aimaient dire. Elle détestait devoir passer la soirée avec un homme qui n’aurait aucun respect.

Ce bar n’était pas seulement un bar, elle le savait. Non, le couloir gardé par un garde du corps donnait sur des chambres, des salles où les filles devaient se donner. Du moins, elle devait faire plaisir aux hommes. La brunette avait réussi à ne pas être sur la liste, du moins, jusqu’à maintenant. Elle l’avait vue, elle avait vu son nom dans le calepin. Heureusement, le directeur n’était pas du genre à les envoyer à l'abattoir directement. Puis, il connaissait la clientèle ou presque, il savait à qui dire oui. Il ne voulait pas qu’une personne puisse abîmer ses petites filles comme il aimait le dire. Rien que de savoir qu’elle pouvait à tout moment longer ce couloir, lui donner des hauts de cœur. Elle n’était pas une femme qui se donnait comme ça. Elle ne couchait même pas avec les hommes qu’elle manipulait, alors avec un parfait inconnu, encore moins. Servant ces verres, elle se rendit de nouveau vers le jeune homme avant de poser le verre, ainsi qu’un petit livret.

“Tenez. Vous avez de la chance, le barman n’a rien mit de trop nocif pour vous. Et voici le livret des différents services que l’on propose.”

Le bar était sûrement qu’une façade sur tout qui pouvait se passer, et le dire à un flic n’était pas forcément la meilleure de chose. Mais elle devait faire son boulot, et accueillir tout nouveau client comme il le fallait. Un petit sourire amer se dessina sur ses lèvres. Et pourtant, le savoir ici la rassurer, elle savait que tant qu’il serait là, il ne lui arriverait rien de mal. Regardant sa montre, encore quatre petites heures à faire.


original.gif3a629a9d770085e9d4831242b1954b9d.gif
tumblr_o4vyag8QCl1u6nwqio3_400.gif84569d46c138f7690a5a418d61b1f171.gif

En vous donnant la vie, on vous offre la mort.
MonkeyMama
Messages : 693
Date d'inscription : 17/06/2021
Région : Alsace
Crédits : vocivus

Univers fétiche : réel
Préférence de jeu : Homme
Narnia
MonkeyMama
Dim 12 Déc - 17:53
tumblr_oyuo4f0q5u1wcpipoo5_250.png
Jake McCartney
J'ai 41 ans et je vis à Liverpool, Angleterre. Dans la vie, je suis policier et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

There's something inside you, it's hard to explain.

Jake est un homme compliqué. Torturé par un passé douloureux d'enfant battu, il n'a jamais su garder une seule relation humaine, amicale comme amoureuse. Trop instable, trop impulsif... Trop. Pourtant, c'est un flic consciencieux, une bonne recrue sur laquelle tout le monde peut compter. Son métier, c'est tout ce qu'il a dans la vie et la discipline lui fait du bien.

love is an excuse to get hurt and to hurt (ft. Elizabeth) Ryan-gosling-drive
Quelle peste. Jake arqua un sourcil. S’il n’était pas aussi énervé par la situation, il aurait probablement ri. Seulement, il n’avait pas du tout envie de rire. Au contraire. Il pourrait tout casser, retourner le bar entier. Mais, en apparences, il était calme. Pour le moment. « Je ne savais pas que la prison vous manquait autant. » Sourire carnassier en réponse à son mince sourire. Elle ne devait pas être ravie d’être suivie mais, mon Dieu, ça ne faisait que commencer. Jake ne lâcherait jamais. Elle était repartie vers une autre bar et Jake prit un malin plaisir à la regarder évoluer dans l’endroit. Il voyait les regards déplacés, il apercevait les mains baladeuses et ça le rendait fou de rage. Mais il continuait de se contenir. Il le fallait. Néanmoins, Jake avait toujours eu du mal à garder son self control. Il était plutôt… explosif. Il était sans aucun doute un homme plutôt dangereux et sa fonction de flic camouflait aisément son impulsivité. « Merci. » se contenta-t-il d’articuler quand le jeune femme vint lui ramener son verre. Comment ça un livret des services qu’ils proposent ? Il lâcha du regard un instant sa proie pour feuilleter le livret. Si Jake savait lire entre les lignes, il comprenait aisément qu’il ne s’agissait pas simplement de show privés ou de massages. Il voyait rouge. Plus en colère que jamais, il avala d’une traite son verre dans l’espoir de se radoucir. Ça avait eu l’effet inverse. Sa colère arrivait au point culminant. Incapable de se retenir plus longtemps, il attrapa sèchement la brunette qui était retournée près du bar par le bras.  Il lui fit faire volte face pour la regarder dans les yeux et lui glisser près de l’oreille : « Je veux un show privé. De toi. Maintenant. » et à la manière que sa voix avait de gronder, on comprenait aisément que c’était un ordre. A vrai dire, il ne tenait pas vraiment à faire quoi que ce soit d’intime avec elle. Ce qu’il voulait vraiment, c’était empêcher qui que ce soit d’autre de le faire à sa place. Plutôt crever que de la voir partir avec un autre type dans une salle privée. Sans qu’il sache vraiment pourquoi, il avait l’impression qu’elle était sienne. Il ne pouvait pas s’imaginer quelqu’un l’effleurer sans avoir envie de tout casser. Quel meilleur moyen de s’assurer que personne ne louera ses services qu’en les louant ? En proie à une colère sourde, c’était la meilleure option que Jake avait trouvé.  
Elizabeth
Messages : 71
Date d'inscription : 04/01/2021
Crédits : Clionestra

Univers fétiche : Surnaturel
Préférence de jeu : Femme
tea
Elizabeth
Dim 12 Déc - 18:30
tumblr_oyuo4f0q5u1wcpipoo5_250.png
Alba Gomez
J'ai 30 ans et je vis à Liverpool, Angleterre. Dans la vie, je suis unearnaqueuse et je m'en sortais plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Don't try to change me, I am as I am and I will never apologize for that!

Alba est une menteuse, une manipulatrice, une cachottière, enfin l'était. Arnaqueuse depuis son plus jeune âge, elle ne sait faire que ça. Ses parents l'étaient, elle n'a fait que suivre le chemin. Changera-t-elle ? Sans doute pas. Est-elle heureuse comme ça ? Oui, dans un sens.

love is an excuse to get hurt and to hurt (ft. Elizabeth) 90b220f0439656e1dedb60e00b867e6f
Alba n’aurait jamais pensé que son premier client soit le flic qui l’avait envoyé en prison. Elle n’aurait jamais pensé le revoir un jour, et pourtant, il était là, dans le bar où elle travaillait malgré elle. Elle aurait aimé faire un autre travail, mais ces antécédents n’étaient pas des plus remarquables. Elle n’avait jamais vraiment suivi l’école, même si, elle s’était toujours débrouillée pour avoir des bonnes notes. Mais bien vite, elle avait dû aider ses parents et l’argent ne tombait pas du ciel. Elle aurait aimé aller à la fac, faire du droit ou encore de la médecine. Mais elle savait qu’elle n’avait pas la chance d’avoir des parents présents et riches. Non, à la place, elle se retrouvait ici, à servir des boissons et à jouer les femmes sexy, alors qu’elle ne l’était pas. Enfin, elle la jouait, mais pas ici, non, juste avec des hommes bien spécifiques et triés sur le tas. Malgré elle, elle n’avait pas pu empêcher son corps de frissonner face aux mots du brun. Ou bien, ce n’était qu’un frisson de dégoût, elle ne savait pas vraiment. Elle aurait voulu refuser, mais le regard de son patron et le barman non loin, elle ne le pouvait pas.

“Bien. Suivez-moi.”

Attrapant doucement sa main, qu’elle sera un peu trop fortement, elle se mordit la lèvre. La jeune femme était en colère contre elle-même, contre Jake, contre le monde entier. Passant devant le garde, elle lui adressa un petit sourire avant de longer le couloir. Regardant les lumières qui pouvaient se trouver au-dessus des portes. Elle ne voulait pas rentrer dans une pièce et voir quelque chose qu’elle n'oublierait sans doute jamais. Ouvrant une des portes, elle appuya sur un bouton, passant la lumière de vert à rouge. Personne ne pouvait les déranger et encore moins quand la porte serait fermée. Faisant entrer la personne qu’elle détestait le plus sur terre. Elle laissa son regard parcourir la salle. Elle n’était jamais vraiment rentrée dedans. Au milieu, se trouver un lit, dans un coin, une commode, et elle ne voulait absolument pas savoir ce qui s’y trouvait. Un sofa se trouvait dans un autre coin, avec une petite table avec des préservatifs et toute sortes de boissons. Tout pour que les personnes se sentent plus à l’aise. Puis son regard tomba sur le corps de Jake. Il n’était pas désagréable à regarder. Un sourire en coin se dessina sur ses lèvres, alors qu’elle s’approchait de lui. La bouche près de son oreille, elle lui mordit le lobe avant de lui murmurer :

“Vous voulez un show. Vous allez l’avoir.”

Pourquoi faisait-elle ça ? Elle ne savait pas elle-même. Alba ne contrôlait plus vraiment ses faits et ses gestes. Le poussant jusqu’à ce qu’il se retrouve sur le canapé, elle appuya sur plusieurs boutons, ne sachant pas vraiment ce que ces derniers faisaient. Puis la lumière se tamisa et une musique se déclencha. Parfait. Elle pouvait commencer. Dansant au rythme de la musique, jouant des hanches, des cheveux. La brunette savait être sexy. Puis doucement, son haut passa au-dessus de sa tête, laissant une vue sur son soutien-gorge noir à dentelle. Avait-elle honte ? Sans doute un peu. Mais elle ne baissa pas une seule fois le regard. Et encore moins quand elle s’installa sur les jambes du brun et qu’elle commença à bouger des hanches.

“J’espère que le moment vous plaît. Je dois dire que je préfère la prison à ça.”


original.gif3a629a9d770085e9d4831242b1954b9d.gif
tumblr_o4vyag8QCl1u6nwqio3_400.gif84569d46c138f7690a5a418d61b1f171.gif

En vous donnant la vie, on vous offre la mort.
MonkeyMama
Messages : 693
Date d'inscription : 17/06/2021
Région : Alsace
Crédits : vocivus

Univers fétiche : réel
Préférence de jeu : Homme
Narnia
MonkeyMama
Lun 13 Déc - 18:40
tumblr_oyuo4f0q5u1wcpipoo5_250.png
Jake McCartney
J'ai 41 ans et je vis à Liverpool, Angleterre. Dans la vie, je suis policier et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

There's something inside you, it's hard to explain.

Jake est un homme compliqué. Torturé par un passé douloureux d'enfant battu, il n'a jamais su garder une seule relation humaine, amicale comme amoureuse. Trop instable, trop impulsif... Trop. Pourtant, c'est un flic consciencieux, une bonne recrue sur laquelle tout le monde peut compter. Son métier, c'est tout ce qu'il a dans la vie et la discipline lui fait du bien.

love is an excuse to get hurt and to hurt (ft. Elizabeth) Ryan-gosling-drive
Jake n’était pas le genre de gars qui courait les femmes. C’était trop complexe pour lui, il était beaucoup trop sauvage pour se laisser apprivoiser. Ça arrivait… Des fois. Ça ne durait jamais bien longtemps. Il n’était pas fait pour ça. Pour autant il n’était pas du genre à avoir des histoires d’un soir sans sens. Son véritable amour dans la vie, c’était bien sa carrière. Et c’est sûrement pour ça qu’il était aussi étonnant qu’il demande à voir Alba en privé. Qu’il le veuille ou non, c’était la jalousie qui l’avait poussé à la réclamer pour lui tout seul. Et elle avait accepté. Avait-elle bien le choix ? A en croire les regards insistants sur eux, il semblerait que non. Jake se laissa guider par la main, toujours fou de rage bien que troublé par le contact de sa main dans la sienne. Le flic fit un effort pour détailler des yeux les lieux, les passages qu’ils empruntaient, les chambres devant lesquelles ils passaient. L’observation, c’était un peu son boulot et si ça ne l’empêchait pas d’être en colère, il arrivait au moins à la canaliser. Ils étaient finalement entrés dans une chambre où se trouvait quelques meubles. Rien n’avait échappé à l’oeil de Jake et il avait trouvé l’endroit un peu glauque. C’était vraiment ça, ce qu’elle faisait maintenant ? Il n’eut pas vraiment le temps d’y penser plus qu’Alba s’était approché de lui pour mordre le lobe de son oreille. Son sang n’avait fait qu’un tour et une étrange sensation apparut dans le bas de son ventre. Elle l’avait poussé sur le canapé avec un show comme promesse. La colère de Jake grondait encore en lui. Il la détestait, c’était certain. Mais elle lui inspirait autre chose… Quelque chose que le flic aurait honte de nommer. Il serrait les poings sur le canapé, en proie à un désir qui ne faisait qu’attiser encore plus sa colère. Elle était si… provocante. Tellement provocante qu’elle s’était assise sur ses genoux et, comme un automatisme, Jake avait attrapé ses cuisses pour les serrer entre ses doigts. Loin d’être à visée sensuelle, ce contact était brutal. Avait-elle conscience qu’elle jouait avec le feu ? Un feu qui continuait de se répandre dans les entrailles de Jake. « Un faux pas… Un seul, et je t’y renvoie avec joie. » Dans ces circonstances particulières, le vouvoiement paraissait bien désuet. Une de ses mains avait quitté sa cuisse pour attraper sa gorge. Il avait appuyé un peu, juste assez pour l’immobiliser. « Il y a vraiment des mecs qui payent pour ça ? » articula-t-il dans un effort pour lui prouver qu’elle ne lui faisait aucun effet. Plutôt crever que d’admettre que, quelque part, il aimait un peu ça.
Contenu sponsorisé
love is an excuse to get hurt and to hurt (ft. Elizabeth)
Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Love is not an emotion, love is a promess (univers Star Wars)
» (m) True love, made love. - DC Comics (en cours)
» From hate to love, there’s only a few steps. (Lafayette Love & AMGK)
» Un. mariage. Arrangé. (avec Elizabeth)
» Crash through the surface, where they can't hurt us.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers réel :: Europe-
Sauter vers: