Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» "Avec un mensonge on va loin, mais sans espoir de retour" - Ft. Charly
Aaynelia • Nothing's gonna hurt you baby - Page 2 EmptyAujourd'hui à 10:18 par Manhattan Redlish

» Vermines & Rage
Aaynelia • Nothing's gonna hurt you baby - Page 2 EmptyAujourd'hui à 1:11 par Snardat

» Eyes contact (ft Clionestra)
Aaynelia • Nothing's gonna hurt you baby - Page 2 EmptyHier à 23:45 par Clionestra

» Recherche lien H/H
Aaynelia • Nothing's gonna hurt you baby - Page 2 EmptyHier à 23:11 par Raton

» Les enfants de la lune. [PV Lulu] +18
Aaynelia • Nothing's gonna hurt you baby - Page 2 EmptyHier à 22:47 par Lulu

» Love isn't soft, like those poets say. ... (avec Gina)
Aaynelia • Nothing's gonna hurt you baby - Page 2 EmptyHier à 20:24 par Clionestra

» La honte n'est pas là où elle devrait être ! [PV Lullaby] +18
Aaynelia • Nothing's gonna hurt you baby - Page 2 EmptyHier à 18:02 par Elsy Lullaby

» Un Orque du Mordor
Aaynelia • Nothing's gonna hurt you baby - Page 2 EmptyHier à 14:15 par Snardat

» Sugar in my teeth, demons in my dreams
Aaynelia • Nothing's gonna hurt you baby - Page 2 EmptyHier à 11:20 par Senara

Le Deal du moment : -21%
LEGO® Icons 10329 Les Plantes Miniatures, ...
Voir le deal
39.59 €

LE TEMPS D'UN RP

Aaynelia • Nothing's gonna hurt you baby

LarkoDim
Messages : 2242
Date d'inscription : 14/06/2022
Région : Occitanie
Crédits : LarkoDim (Av.)

Univers fétiche : City/Surnaturel/Fantasy
Préférence de jeu : Homme
Super Nana
https://www.letempsdunrp.com/t5186-la-colocation-des-enfers https://www.letempsdunrp.com/t5197-listing-d-un-anxieux https://www.letempsdunrp.com/t5271-cerveau-mono-cellule-et-idee-en-vracs https://www.letempsdunrp.com/t5185-larkodim-une-plume-fragile-au-service-d-un-esprit-etrange
LarkoDim
Sam 12 Aoû - 21:56

Aayden J. Sachs
J'ai 32 ans et je vis à Hambourg, Allemagne. Dans la vie, je suis hockeyeur pro et serveur et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt correctement… Je crois...

Patine depuis toujours, aussi loin que remonte ses souvenirs ¤ Atteint de TDAH. Il prend des cachets et est encore suivi aujourd’hui ¤ Il a un dossier médical assez épais… De fractures, fissure et autre. Par chance, il n’a encore perdu aucune dents. ¤ Possède une branche de la famille qui est française ¤ Travaille dans une café/thé librairie quand il ne patine pas ¤ Possède un frère et une sœur avec qui les rapports sont assez conflictuels ¤ Il a une meilleure amie qu’il considère comme sa petite sœur, de quatre ans sa cadette ¤ Accro à la caféine, la théine et le chocolat ¤ Adore danser et chanter, le cinéma et les balades dans la natures ¤ A un chien nommé Pablo ¤

Fc. Marco Ilsø
C’est lancé. Tu as demandé quelque chose de bateau, un peu classique, mais tu ne pouvais pas faire autrement avec elle. Tu ne savais pas comment être autrement avec elle. Simple. Dans un endroit tranquille. Dans un coin où vous pouvez être seul à seul. Juste vous deux. Juste pour lui prouver à quel point elle était importante pour toi et que tu n’avais pas envie d’être distrait par quelque chose d’autre, d’être focus sur la discussion, sur ces désirs, ses paroles. Tu attends sa réponse alors qu’elle rougit doucement, qu’elle sourit et te répond positivement. Tu souris à ton tour, voulant lui répondre que, oui… Oui ce samedi soir, ce serait génial, qu’après l’entraînement, ce sera parfait et que oui, tu avais son numéro… Mais..

- SACHS !

Tu grimaces et fermes les yeux sous le cri avant de tendre le bras vers la jeune patineuse, mais c’est trop tard, elle est déjà repartie comme elle était revenue dans ta vie. Rapide comme le vent, rapide comme elle a toujours été sur la glace, rapide et éphémère.

- Je… c’est parfait...

Que tu murmures avant de te mordre la lèvre pour faire demi-tour pour enfin rejoindre les autres. Tu grimaces, plantant ton casque sur la tête… Mais rien à faire. L’entraînement s’est soldé par un petit échec, la concentration absente et tu laisses tout. Tu finis finalement la soirée à faire des tours de patinoire avant d’expliquer la situation à Lisa, qui sait déjà depuis longtemps que ton cœur et ton esprit n’a jamais pu oublier la petite brune… Tu écoutes ce qu’elle te dit, ses conseils, ses mises en garde… Tu essayes alors de lui dire que tu ne veux qu’essayer, que tu sais que si ça ne mène à rien, tu arrêteras avant de finir le cœur en lambeau… Tu finis quand même par rentrer chez toi avec un petit sourire, un léger pincement au cœur d’appréhension.

------------------------------------------------------------------------------

C’est samedi. T’es là, dans ta veste de sportif, à zoner en regardant la table. Tu es à l’heure, dans un coin caché de votre café préféré et tu es assis à la table, tremblant de la jambe, regardant l’heure qui s’avance doucement sur ton téléphone, répondant de temps en temps aux messages de Lisa et Andreas. Tu serres les dents, appréhendant ce rendez-vous qui n’est pas un rendez-vous, mais qui ressembles à un rendez-vous. Tu inspires doucement avant de lever la tête quand tu vois la silhouette de la jeune patineuse qui passe la porte. Tu te redresses, nerveux et essayes de sourire en lui faisant signe. Tu te lèves pour la saluer plus ou moins maladroitement en l’embrassant sur la joue.

- Hey… J’ai pu m’libérer plus tôt, donc… j’suis v’nu rapidement… T’inquiète, j'ai pas attendu longtemps. Tient.

Que tu dis en lui tirant la chaise pour qu’elle s’y pose tranquillement. Tu reviens à ta place et te masses la nuque.

- Ça… Ça s’est bien passé, d’puis la… La dernière fois ? J’veux dire… On a pas pu s’parler très longtemps donc…

Ouais… C’est bancal, mais ça démarre bien plus aisément que lors de votre premier rendez-vous, c’est déjà bien.


Recherches sans idées fixes ¤ Jusqu'à ce que la mort nous sépare

~
:heart1:  :heart1:
We can get high, we can get high, touching the sky
Never gonna come back down
We can run wild, shooting stars now, faster than sound
Build a kingdom in the clouds
~
Elsy Lullaby
Messages : 4249
Date d'inscription : 13/09/2017
Crédits : Nobody

Univers fétiche : Vie réelle / HP / Twilight / University
Préférence de jeu : Femme
LULLABY
https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always-ok-mai-2023#71962
Elsy Lullaby
Sam 12 Aoû - 22:18

Cornelia Hardt
J'ai 22 ans et je vis à Hambourg, Allemagne. Dans la vie, je suis patineuse artistique et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire, toujours amoureuse de Lui, manquant de Lui et je le vis plutôt mal.

Elle sait qu'elle est adoptée depuis qu'elle a huit ans et l'a bien pris. • À douze ans elle a eu des propositions de coachs après une première place sur un podium. • Elle rêve d'une médaille olympique. • Elle a un grand frère, Caleb. • Victime d'une mauvaise chute à l'âge de dix-neuf ans, elle a pensé pendant quelques semaines qu'elle ne pourrait plus avoir le même niveau qu'avant. • Au fond, elle est toujours amoureuse de son ex, goalie de l'équipe des crocodiles, dix ans plus vieux qu'elle.
Pourquoi ce doit-être aussi compliqué de se préparer pour un rendez-vous qui n'est pas un rencard, mais qui est un rendez-vous tout de même ? Pourquoi ce doit être si difficile de se préparer pour sortir boire quelque chose avec son ex pour lequel on est pas supposé ressombrer, alors même qu'on a jamais tourné la page ? Pourquoi est-ce qu'elle s'est mise dans cette galère, en sachant qu'elle finira le cœur en miettes à la fin parce que... Parce qu'elle ne peut pas avoir Den. Ce n'est pas possible. Elle ne peut pas lui faire ça. C'est pour ça qu'elle l'a quitté. C'est pour lui rendre sa liberté, pour lui permettre d'avancer, pour ne pas être égoïste. Elle a préféré souffrir de le laisser partir, souffrir de mettre un terme à leur histoire, que de se savoir responsable des sacrifices qu'il aurait à faire pour elle, quand à son âge ses attentes sont probablement tout autres. La vie le lui confirme, elle le voit bien. Lui il a son propre appartement, elle vit encore avec ses parents. Il a un chien. Un job de rêve, qu'il aime, qui le passionne. Il ne lui manque plus qu'un mariage et un enfant, pour accomplir le cursus de la vie parfaite. Elle, elle n'est pas prête pour ça. Trop jeune pour un enfant. Surtout pas encore assez médaillée. Trop ambitieuse pour la maternité, pour abandonner ses rêves. Mais elle ne peut pas lui demander de se sacrifier. Elle ne peut pas lui demander de mettre en attente ses propres rêves pour les siens. Il paraît qu'il est devenu gaga en apprenant que Lisa attendait son premier enfant, dont il sera le parrain. Elle n'ose imaginer à quel point il doit avoir envie de se poser lui aussi. De ne pas être seulement un oncle, mais de pouvoir aussi devenir un père et... Et avec tout ça, elle ne sait toujours pas comment s'habiller !

Elle est en retard, elle a peur de l'être. Le temps de choisir une robe, de changer vingt fois de tenue, de bijoux... Le temps de se coiffer, de se maquiller, démaquiller, recommencer pour quelque chose de plus léger... Elle arrive au pas de course à proximité de leur adresse préférée, après avoir demandé à son frère de lui sortir Salchow pour la libérer. Pour qu'elle n'arrive pas en retard. Elle pourrait toujours le prévenir mais... Oh bon sang, elle aurait trop peur qu'il pense qu'elle n'avait pas envie de venir. Et en même temps... En même temps ça ne serait peut-être pas une si mauvaise chose qu'il le pense. Peut-être que, comme ça, il éviterait de l'inviter de nouveau plus tard, il éviterait de... Oh bon sang, bousiller son cœur avec son sourire ? Celui-ci rate un battement comme elle l'aperçoit, étant entré dans le bâtiment. Elle se mord la lèvre inférieure. Il a beau ne pas porter son équipement, il reste impressionnant.

Elle le rejoint rapidement, se laissant embrasser sur la joue, souriant comme il tire son siège et s'installe en face de lui, croisant son regard comme il se rassoit devant elle. Immédiatement, c'est comme si les trois dernières années n'avaient pas passées. Comme s'ils étaient dans ce même endroit à peine une semaine plus tôt. Elle pourrait presque y croire, si elle ne sentait pas son cœur tambouriner comme ça dans sa poitrine.

"- Ah !? Comment ça se fait que l'entraînement a finit plus tôt ?" elle souffle, désolée, grattant son bras dans un tic anxieux. "Oui ça... ça va. L'entraînement encore et euh..." elle continue de se gratter. "C'est tout." Oh bon sang, que sa vie semble creuse là, d'un coup. "Et... et toi ?" questionne-t-elle. "J'ai... J'ai entendu dire que... Que tu vas être parrain ? Félicitations..."
LarkoDim
Messages : 2242
Date d'inscription : 14/06/2022
Région : Occitanie
Crédits : LarkoDim (Av.)

Univers fétiche : City/Surnaturel/Fantasy
Préférence de jeu : Homme
Super Nana
https://www.letempsdunrp.com/t5186-la-colocation-des-enfers https://www.letempsdunrp.com/t5197-listing-d-un-anxieux https://www.letempsdunrp.com/t5271-cerveau-mono-cellule-et-idee-en-vracs https://www.letempsdunrp.com/t5185-larkodim-une-plume-fragile-au-service-d-un-esprit-etrange
LarkoDim
Dim 13 Aoû - 13:19

Aayden J. Sachs
J'ai 32 ans et je vis à Hambourg, Allemagne. Dans la vie, je suis hockeyeur pro et serveur et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt correctement… Je crois...

Patine depuis toujours, aussi loin que remonte ses souvenirs ¤ Atteint de TDAH. Il prend des cachets et est encore suivi aujourd’hui ¤ Il a un dossier médical assez épais… De fractures, fissure et autre. Par chance, il n’a encore perdu aucune dents. ¤ Possède une branche de la famille qui est française ¤ Travaille dans une café/thé librairie quand il ne patine pas ¤ Possède un frère et une sœur avec qui les rapports sont assez conflictuels ¤ Il a une meilleure amie qu’il considère comme sa petite sœur, de quatre ans sa cadette ¤ Accro à la caféine, la théine et le chocolat ¤ Adore danser et chanter, le cinéma et les balades dans la natures ¤ A un chien nommé Pablo ¤

Fc. Marco Ilsø
Av by. Skeyde
*Putain qu'elle est belle.*

Fut la première pensée qui t'as traversé l'esprit quand elle a passé cette porte. Une arrivée comme dans les films les plus comédie romantique et cliché que tu as pu voir dans ta vie -merci non merci ta sœur d'une autre mère et ton meilleur ami pour avoir améliorer ta culture cinématographique de ce côté là-. Un ralenti hollywoodien, un fond de musique niaise et les cheveux aux vents avec le sourire qui t'as fait déglutir avant même qu'elle n'arrive à la table pour que tu puisses la saluer avant que tu ne commences à parler, comme tu peux.

- Oh heu… Rien d'grave… Juste Hans qui… Mauvaise chute et on a dû arrêter plus tôt.

Que tu réponds simplement avant de remarquer son tic nerveux. Tu serres un peu les dents, entendant qu'elle n'avait pas fait grand-chose depuis la première fois que ses entraînements, ce qui ne te surprend pas beaucoup. Tu grimaces un peu avant de taper doucement du doigt sur la table. Réflexe que tu avais pris quand elle se grattait le bras. Pas que cela te dérangerait, mais c'était surtout parce que tu ne voulais pas qu'elle se fasse mal. Ce petit tapotement la rappelait à l'ordre en général, c'était votre petit code. Tu souris quand elle parle de Lisa et allait répondre avant qu'une serveuse arrive.

- Bonjour ! Vous avez… Oh mais je vous reconnais tous les deux ! Cela faisait un moment que je ne vous avais pas vu… Vous allez prendre comme d'habitude ?

Tu déglutis un peu, ne sachant pas comment et pourquoi cette serveuse vous aviez reconnu avant de lever les yeux et … effectivement oui. C'était souvent elle qui s'occupait de vos commandes quand vous veniez dans le coin. Tu te pinces la lèvre et regarde la jeune femme en face de toi, comme pour attendre son approbation.

Que c'est gênant…


Recherches sans idées fixes ¤ Jusqu'à ce que la mort nous sépare

~
:heart1:  :heart1:
We can get high, we can get high, touching the sky
Never gonna come back down
We can run wild, shooting stars now, faster than sound
Build a kingdom in the clouds
~
Elsy Lullaby
Messages : 4249
Date d'inscription : 13/09/2017
Crédits : Nobody

Univers fétiche : Vie réelle / HP / Twilight / University
Préférence de jeu : Femme
LULLABY
https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always-ok-mai-2023#71962
Elsy Lullaby
Dim 13 Aoû - 18:00

Cornelia Hardt
J'ai 22 ans et je vis à Hambourg, Allemagne. Dans la vie, je suis patineuse artistique et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire, toujours amoureuse de Lui, manquant de Lui et je le vis plutôt mal.

Elle sait qu'elle est adoptée depuis qu'elle a huit ans et l'a bien pris. • À douze ans elle a eu des propositions de coachs après une première place sur un podium. • Elle rêve d'une médaille olympique. • Elle a un grand frère, Caleb. • Victime d'une mauvaise chute à l'âge de dix-neuf ans, elle a pensé pendant quelques semaines qu'elle ne pourrait plus avoir le même niveau qu'avant. • Au fond, elle est toujours amoureuse de son ex, goalie de l'équipe des crocodiles, dix ans plus vieux qu'elle.
Hans a eu une mauvaise chute et elle se mord la lèvre inférieure. Elle sait que c'est le genre de chose qui peut arriver avec la pratique du hockey, qui est un sport plutôt dangereux malgré tout. Il faut dire que sur les patins, avec leur vitesse, avec leur force aussi, le choc des impacts peut parfois être impressionnant. Forcément, quand le corps rencontre une crosse, une barrière, voire même le corps d'un autre hockeyeur, ça peut faire du dégât. Pendant l'année où ils étaient ensemble, elle avait accompagné son cher et tendre quelquefois à l'hôpital, aux urgences, après un mauvais coup durant un match. C'était une chose anodine mais c'était toujours très impressionnant à voir. Elle ne s'y était jamais faite. Elle n'était pas sûre de s'y faire un jour, bien qu’ils ne soient plus en couple.

Elle questionne à son tour, pour ne pas trop parler d'elle, ne pas trop s'étendre, s’épancher, alors qu'elle n'a rien à raconter, que sa vie est un peu vide en ce moment. Pas seulement en ce moment, en réalité. Toute son existence est tournée autour de ses entraînements, du patinage et, depuis qu'ils sont séparés tous les deux, elle s'est peut-être un peu renfermée sur son sport. Avant, ils sortaient, ils promenaient, elle allait voir des matchs de hockey, ils prenaient des week-end… Aujourd’hui, plus rien. Quelques sorties avec son frère et sa meilleure amie, parfois. Rien de trop intéressant. Il y a les jeux olympiques qui arrivent à une vitesse folle, puisque dans un peu plus de deux ans, elle pourra concourir. Avec cet objectif dans sa ligne de mire, forcément, elle n'a pas toujours le temps pour autre chose. Elle ne prend pas toujours le temps, surtout.

Lisa attend un bébé et Cornelia félicite celui qui s'apprête à devenir parrain, ayant entendu la nouvelle dans les bruits de couloirs de la patinoire, même si l'avocate n'est encore enceinte que de trois ou quatre mois. Elle a galéré pour tomber enceinte, croit-elle savoir, donc la nouvelle de cette naissance à venir est encore meilleure. Forcément, Aayden doit être ravi. Elle ne doute pas une seconde qu'il fera un tonton et un parrain merveilleux pour cet enfant. Il avait tout pour l'être. Comme il ferait un père parfait, d'ailleurs. Le genre de père qu’elle voudrait pour ses enfants, ses enfants qu’elle ne peut pas avoir pour l’instant cependant, tandis que l’âge file, lui.

Il tapote sur la table du bout du doigt, attirant l’attention de la brune et, en rougissant, elle arrête de se gratter, comprenant le message. Il n’a pas oublié… Il faisait toujours ça à l’époque pour la distraire, quand elle commençait à paniquer, s’il n’avait pas la possibilité de détourner son attention en l’embrassant. Si ça ne marchait pas, il lui attrapait le poignet et le gardait dans sa main aussi longtemps qu’elle en avait besoin. Mais ça… ce devait être avant.

Une voix se fait entendre et la demoiselle reste cramoisie, recommençant à se gratter nerveusement le bras. Bon sang. Il fallait vraiment que la serveuse fasse une réflexion, alors même qu’elle dit ne pas les avoir vu depuis longtemps ? C’est pas vrai… Elle doit vraiment remuer le couteau dans la plaie ? Elle ne se doute pas que si elle ne les as pas vu, c’est qu’il y a une raison ? Corny soupire, essaie de contrôler sa main, en vain. Elle se gratte encore.

"- Euh... Oui, la même chose."

Son sacro-saint coca-cola, qui ne surprendra personne. Elle tourne la tête vers Den, mais la serveuse continu et Corny ferme les yeux, regrettant de l'entendre poser trop de questions.

"- On s'demandait c'qui vous était arrivé !" qu'elle jacasse, avec un grand sourire. "Vous avez voyagé ?" continue-t-elle.
"- Non. On... On s'est séparé."
"- Mais non !?"

Mais si...

"- Je suis désolé..."

Pas autant que Corny.
LarkoDim
Messages : 2242
Date d'inscription : 14/06/2022
Région : Occitanie
Crédits : LarkoDim (Av.)

Univers fétiche : City/Surnaturel/Fantasy
Préférence de jeu : Homme
Super Nana
https://www.letempsdunrp.com/t5186-la-colocation-des-enfers https://www.letempsdunrp.com/t5197-listing-d-un-anxieux https://www.letempsdunrp.com/t5271-cerveau-mono-cellule-et-idee-en-vracs https://www.letempsdunrp.com/t5185-larkodim-une-plume-fragile-au-service-d-un-esprit-etrange
LarkoDim
Dim 13 Aoû - 21:37

Aayden J. Sachs
J'ai 32 ans et je vis à Hambourg, Allemagne. Dans la vie, je suis hockeyeur pro et serveur et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt correctement… Je crois...

Patine depuis toujours, aussi loin que remonte ses souvenirs ¤ Atteint de TDAH. Il prend des cachets et est encore suivi aujourd’hui ¤ Il a un dossier médical assez épais… De fractures, fissure et autre. Par chance, il n’a encore perdu aucune dents. ¤ Possède une branche de la famille qui est française ¤ Travaille dans une café/thé librairie quand il ne patine pas ¤ Possède un frère et une sœur avec qui les rapports sont assez conflictuels ¤ Il a une meilleure amie qu’il considère comme sa petite sœur, de quatre ans sa cadette ¤ Accro à la caféine, la théine et le chocolat ¤ Adore danser et chanter, le cinéma et les balades dans la natures ¤ A un chien nommé Pablo ¤

Fc. Marco Ilsø
Av by. Skeyde
Tu pensais sincèrement que vous passeriez juste une soirée au calme, tranquille, à parler de tout et de rien, comme avant… Juste l’espace d’une soirée… Comme avant. Mais non. La serveuse semblait heureuse de vous revoir, mais les circonstances ne sont pas bonnes. Cornelia essaye d’expliquer ce qui se passe, te faisant serrer les dents. Oui… Vous êtes séparés… On ne dirait pas, mais quand la brune le prononce de brut en blanc comme ça, tout te ramène à la dure réalité. Vous n’êtes en effet plus comme avant et tu te remémores ce que t’avais dit Andreas il y a quelque temps.

De faire attention à si tu aimais encore Cornelia parce qu’il s’agissait d’elle, sa personne, sa personnalité, qui elle est et si tu n’étais juste pas en train encore d’aimer un souvenir, la nostalgie d’un temps passé. Tu ne sais pas encore de quel côté tu te situes. Tu voulais justement la revoir pour le savoir, pour le comprendre, pour être certain que tu n’avais pas fait une erreur il y a trois ans. Tu déglutis et grimaces, la voyant se gratter de nouveau. Tu pourrais poser ta main sur la sienne, instinctivement, mais… Mais tu te retiens. Par pudeur.

Tu avances alors ta jambe pour la coller à la sienne, pour la calmer, vu que le coup du tapotage ne marchera pas toujours. Tu te redresses un peu et soupires.

- Ce n’est rien. Vous ne pouviez pas savoir...

Que tu dis quand la serveuse est désolée pour vous. Tu te masses le front, semblant assez las de tout ça et fait signe.

- Je prendrais aussi comme d’habitude et… Ce s’rait juste possible… Qu’on soit, tranquille ? Juste… Pas dérangés… S’il vous plaît...
- Oh oui oui bien sûr. Je reviens avec vos boissons !!
- Merci...

Que tu dis en soufflant doucement avant de suivre la femme du regard pour vérifier qu’elle soit assez loin avant de baisser la tête en grognant doucement. Tu prends une inspiration et te redresses.

- J’suis désolé… C’est moi qui ai proposé c’café… J’pensais… J’sais pas… Qu’on s’rait au calme, t’vois ?


Recherches sans idées fixes ¤ Jusqu'à ce que la mort nous sépare

~
:heart1:  :heart1:
We can get high, we can get high, touching the sky
Never gonna come back down
We can run wild, shooting stars now, faster than sound
Build a kingdom in the clouds
~
Elsy Lullaby
Messages : 4249
Date d'inscription : 13/09/2017
Crédits : Nobody

Univers fétiche : Vie réelle / HP / Twilight / University
Préférence de jeu : Femme
LULLABY
https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always-ok-mai-2023#71962
Elsy Lullaby
Dim 13 Aoû - 21:55

Cornelia Hardt
J'ai 22 ans et je vis à Hambourg, Allemagne. Dans la vie, je suis patineuse artistique et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire, toujours amoureuse de Lui, manquant de Lui et je le vis plutôt mal.

Elle sait qu'elle est adoptée depuis qu'elle a huit ans et l'a bien pris. • À douze ans elle a eu des propositions de coachs après une première place sur un podium. • Elle rêve d'une médaille olympique. • Elle a un grand frère, Caleb. • Victime d'une mauvaise chute à l'âge de dix-neuf ans, elle a pensé pendant quelques semaines qu'elle ne pourrait plus avoir le même niveau qu'avant. • Au fond, elle est toujours amoureuse de son ex, goalie de l'équipe des crocodiles, dix ans plus vieux qu'elle.
La serveuse ne pouvait pas savoir, évidemment, mais tout de même, quel manque de délicatesse. Elle ne s'est pas dit, si elle ne les a pas vu pendant aussi longtemps, qu'il y avait sans doute un problème, sans doute une raison ? Une raison qui n’était peut-être pas forcément des plus heureuses ? Ou le fait de les voir ensemble aujourd’hui l’a induit en erreur, lui a laissé croire qu’ils étaient encore en couple, malgré le fait qu’ils ne soient pas lovés l’un contre l’autre comme ils pouvaient l’être autrefois, mais chacun installé à un bout de la table ?

Pourquoi faut-il qu'elle ait posé la question ? Pourquoi faut-il qu'elle ait été curieuse ? N’est-ce pas un peu déplacé que de poser ce genre de question ? Probablement. C’est remuer le couteau dans la paie. Evidemment, elle ne l'a pas fait exprès et c'est exactement ce que lui fait remarquer Aayden, car elle ne pouvait pas savoir, mais Cornelia aurait préféré qu'elle s’abstienne de trop parler. Qu’elle ne demande rien, qu'elle ne dise rien, qu'elle ne l'oblige pas à poser des mots sur cette situation douloureuse, difficile. Ils se sont séparés il y a bientôt trois ans, déjà. Et c'est délicat, c'est douloureux. Ça l'est d'autant plus quand elle le voit comme ça, devant elle,dans le même endroit qu’avant, à boire la même chose, comme si rien n'avait changé. Comme si tout ça n'était pas arrivé. Tout ça quoi, au juste ? Rien, en fin de compte. Elle a juste essayé de faire ce qu'il y avait de mieux pour lui. Elle a juste pensé qu'il serait mieux sans elle. Alors elle est partie. Elle s'est sacrifiée, pour que lui puisse avancer, pour ne pas rester comme un boulet à ses pieds. Parce qu'elle ne voulait pour lui que le meilleur. Parce qu'elle ne voulait que son bonheur, fût-il au détriment du sien. Cette pensée lui arrache un soupir aussi triste qu’il est discret.

Le jeune homme demande à pouvoir rester seuls, tranquilles, sans plus être dérangés et la serveuse acquiesce, affirmant qu’elle revient rapidement avec leur boisson, puis elle disparaît. Cornelia reporte son attention sur Aayden, remarquant seulement alors que sa jambe est contre la sienne. Son corps, lui, semble déjà s'en être aperçu, puisqu'elle a arrêté de se gratter le bras. Peut-être qu'elle était trop focalisée sur la serveuse, sur ce qu'elle l'avait contrainte à dire, pour réaliser plus tôt ce qui se passait, réaliser plus tôt leur proximité… Mais ça lui fait bizarre.

"- Non c'est... C'est un bon endroit." souffle-t-elle pour le rassurer, comme il s'excuse en craignant avoir mal choisit leur lieu de rendez-vous. "On a toujours aimé venir ici..." ajoute-t-elle en promenant son regard sur la déco. "Ça n'a pas changé..."

Eux, en revanche... Elle ne peut en dire autant. Et dans cet endroit plein de leurs souvenirs, c'est d'autant plus éclatant. Pourquoi doit-elle se tenir aussi loin de lui ? Cette distance entre eux est pour la tuer. Elle voudrait la réduire à néant. Elle voudrait le rejoindre sur la banquette et poser sa tête sur son épaule, retrouver ses lèvres... Oublier ces trois ans. Mais elle ne peut pas. Elle ne doit pas. Pour lui. Elle doit garder le cap qu'elle s'est fixée, quoi qu'il en coûte.
LarkoDim
Messages : 2242
Date d'inscription : 14/06/2022
Région : Occitanie
Crédits : LarkoDim (Av.)

Univers fétiche : City/Surnaturel/Fantasy
Préférence de jeu : Homme
Super Nana
https://www.letempsdunrp.com/t5186-la-colocation-des-enfers https://www.letempsdunrp.com/t5197-listing-d-un-anxieux https://www.letempsdunrp.com/t5271-cerveau-mono-cellule-et-idee-en-vracs https://www.letempsdunrp.com/t5185-larkodim-une-plume-fragile-au-service-d-un-esprit-etrange
LarkoDim
Dim 13 Aoû - 22:33

Aayden J. Sachs
J'ai 32 ans et je vis à Hambourg, Allemagne. Dans la vie, je suis hockeyeur pro et serveur et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt correctement… Je crois...

Patine depuis toujours, aussi loin que remonte ses souvenirs ¤ Atteint de TDAH. Il prend des cachets et est encore suivi aujourd’hui ¤ Il a un dossier médical assez épais… De fractures, fissure et autre. Par chance, il n’a encore perdu aucune dents. ¤ Possède une branche de la famille qui est française ¤ Travaille dans une café/thé librairie quand il ne patine pas ¤ Possède un frère et une sœur avec qui les rapports sont assez conflictuels ¤ Il a une meilleure amie qu’il considère comme sa petite sœur, de quatre ans sa cadette ¤ Accro à la caféine, la théine et le chocolat ¤ Adore danser et chanter, le cinéma et les balades dans la natures ¤ A un chien nommé Pablo ¤

Fc. Marco Ilsø
Av by. Skeyde
Tu te mords un peu la joue, pensant avoir merdé. Tu voulais juste passer un moment avec la brune, au calme, loin de tout… Dans un lieu familier, qui pouvait vous ramenez des souvenirs heureux, raccrochez un peu vos mémoires sur un passé commun. Ou alors c’était juste toi qui espérais ça… Espérait l’espace d’une soirée pouvoir croire un instant que rien n’avait bougé, que tout était resté tel quel est que… Peut-être… Mais oui… C’était peut-être que toi qui voyais ça. Tu souris un peu quand elle tente de te rassurer avant de suivre son regard sur la décoration.

Tu te mords la lèvre et baisse le regard, triturant tes doigts nerveusement. Oui… Le lieu n’a pas changé, les serveurs n’ont pas changé, la carte n’a pas changé et les boissons qui arrivent devant vous non plus. Et pourtant, tout a changé. Vous êtes là, face à face, n’ayant que vos jambes comme contact physique, contact que tu romps doucement, trop peur de brusquer quelque chose qui n’a pas lieu d’être et d’envoyer un mauvais message de la raison de cette invitation. Tu te masses la paume des mains avec le pouce avant de commencer à serrer ton poignet entre tes doigts, frictionnant la peau comme un psychopathe, sans faire attention à la douleur.

Nerveux. Tu pouffes.

- Ouais… Nan… Toujours aussi… Cosy..

Tu dois reculer. Tu ne peux pas. Tu ne peux pas faire ce pas vers elle. Vous aviez convenu de cette rupture ensemble. Tu ne dois pas t’imposer de nouveau dans sa vie. Elle est jeune, elle doit faire son propre chemin sans toi. Elle doit déjà être en train de le faire. Tu serres les dents à l’idée qu’elle puisse avoir trouvé quelqu’un d’autre, de son âge sûrement. Tu soupires avant d’essayer de ne pas y penser, voulant revenir à la discussion d’avant, espérant te calmer doucement.

- Qu.. Qu’est-ce que je disais… Ah oui..

Tu lâches ton poignet, attrapant ton verre, le froid t’offrant le moyen de te reconcentrer. Et dire que tu avais pris tes cachets ce matin.

- Ouais… Lisa est…. Elle me l’a annoncé en visio avec Andreas. J’crois… Qu’j’ai dû péter son enceinte en gueulant.

Que tu dis en rigolant. Pourtant, tu as toujours le regard baissé… Par peur de croiser le sien. Par peur d’être trahi par ton regard. Tu pensais réellement que ce petit verre se passerait sans soucis… Hein ? Grand naïf que tu es. Le verre est trop froid, t’arrive même pas à le boire et tu te remets à masser ta paume de main, gardant le contrôle sur tes paroles.

- Elle… Elle m’a d’mandé d’être le parrain à c’moment. J’ai pas… J’ai pas r’fusé, bien sûr. Andreas, lui, aura l’rôle de l’oncle bizarre qui fait trop de cadeaux.


Recherches sans idées fixes ¤ Jusqu'à ce que la mort nous sépare

~
:heart1:  :heart1:
We can get high, we can get high, touching the sky
Never gonna come back down
We can run wild, shooting stars now, faster than sound
Build a kingdom in the clouds
~
Elsy Lullaby
Messages : 4249
Date d'inscription : 13/09/2017
Crédits : Nobody

Univers fétiche : Vie réelle / HP / Twilight / University
Préférence de jeu : Femme
LULLABY
https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always-ok-mai-2023#71962
Elsy Lullaby
Dim 13 Aoû - 23:22

Cornelia Hardt
J'ai 22 ans et je vis à Hambourg, Allemagne. Dans la vie, je suis patineuse artistique et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire, toujours amoureuse de Lui, manquant de Lui et je le vis plutôt mal.

Elle sait qu'elle est adoptée depuis qu'elle a huit ans et l'a bien pris. • À douze ans elle a eu des propositions de coachs après une première place sur un podium. • Elle rêve d'une médaille olympique. • Elle a un grand frère, Caleb. • Victime d'une mauvaise chute à l'âge de dix-neuf ans, elle a pensé pendant quelques semaines qu'elle ne pourrait plus avoir le même niveau qu'avant. • Au fond, elle est toujours amoureuse de son ex, goalie de l'équipe des crocodiles, dix ans plus vieux qu'elle.
Il retire sa jambe de la sienne et ça ne lui convient pas. Elle ressent le manque immédiatement, à peine leur espace retrouvé. Bon sang non, elle n'a aucune envie de rompre le contact. Elle n'a aucune envie de ne plus le sentir tout contre elle. Aucune envie de sentir seulement le vide. Alors elle avance son pied, doucement, pathétiquement, pour simplement rester là, chaussure contre chaussure, alors même qu'elle sait qu'elle ne devrait pas. Alors même qu'elle sait qu'elle évolue comme une funambule sur son fil, prête à tomber d'un instant à l'autre, alors qu'elle ne le peut pourtant pas. Elle est sans harnais de sécurité, sans corde pour la rattraper. Si elle chute, ce sera violent, ce sera brutal. Elle sait qu'elle ne peut pas, elle sait qu'elle ne doit pas. Mais elle sait aussi que c'est plus fort qu'elle.

Elle fronce les sourcils en remarquant le mouvement des doigts de l'homme sur son poignet, comme il se frotte vigoureusement. Elle sait que c'est ce qu'il fait lorsqu'il est anxieux, de la même manière qu'elle frotte son bras, qu'elle le gratte. Elle sait que c'est sa manière à lui de se contrôler, d'évacuer certaines émotions, certaines pensées. Mais elle ne sait pas ce que ça veut dire aujourd'hui, elle ne sait pas ce qu'il essaie de cacher. Alors elle se contente de le regarder faire, de protester mentalement, de garder ses sourcils fléchis l'un vers l'autre, dans un air réprobateur.

Il reprend finalement la parole en revenant sur l'annonce de la grossesse de Lisa, révélant qu'il avait appris la nouvelle en même temps qu'Andreas, au cours d'un appel en visio qui avait valu, à priori, la perte d'enceintes pour le groupe d'amis tant Aayden avait eu une réaction de pure joie, de pur bonheur, un tantinet excessive, à l'écouter.

"- J'imagine bien la scène oui… vous attendiez depuis longtemps ?"

Évidemment, Lisa a demandé à son meilleur ami d'être le parrain de son premier enfant et elle n'est pas surprise que ce soit le cas. En fait, avec le lien qui les unit tous les deux, c'est normal qu'elle l'ai fait. Ce qui aurait été étonnant, c'est qu'elle ne le fasse pas. Qu'elle choisisse quelqu'un d'autre. Mais, même s'ils étaient proches avec Andy aussi, ce n'était pas pareil. Den restait le premier. L'homme qui l'avait aidée à grandir, à évoluer, là où son père avait échoué.

"- Ça ne m'étonne pas qu'elle te l'ait demandé. C'était sûr qu'elle le ferait…"

Elle esquisse un petit sourire. Contrairement à d'autres, elle n'a jamais été jalouse de Lisa, jamais été jalouse du lien qui unissait son petit ami avec sa meilleure amie. Elle a compris que ce lien était ancré dans leur histoire, qu'il remontait loin, qu'il était enraciné en eux et qu'il avait fait d'eux les personnes qu'ils étaient. Elle ne s'était jamais sentie en compétition avec Lisa, même si elle savait aussi que, si elles avaient toutes les deux besoin de lui en même temps, il privilégierait la blonde qui avait toujours été là pour lui. C'était ainsi. Elle l'avait accepté dès le commencement.

"- Hé… arrête…" demande-t-elle en remarquant le mouvement de ses doigts qui a repris sur son poignet.

Elle pose sa main sur celui-ci comme pour le forcer à se stopper. Elle n'aime pas quand il fait ça. Elle n'aime pas quand il se fait mal que ce soit sur la glace ou par lui-même. Elle n'aime pas le voir s'infliger ce genre de traitement, d'autant plus qu'elle est consciente que parfois il ne maîtrise pas sa force en faisant ça et se blesse.

Elle déglutit, retirant sa main, et porte son verre de coca à ses lèvres, en prend une gorgée d'un air gêné et cherche quoi dire, quoi demander. Il y a bien cette question qui la turlupine, mais elle n'est pas sûre qu'elle appréciera la réponse, pas sûre surtout qu'elle pourra la supporter. Mais peut-être qu'elle doit le faire. Qu'elle doit demander. Affronter cette réalité. Pour peut-être enfin tourner la page et avancer, elle aussi ?

"- Tu… tu as quelqu'un ? En ce moment ?"
LarkoDim
Messages : 2242
Date d'inscription : 14/06/2022
Région : Occitanie
Crédits : LarkoDim (Av.)

Univers fétiche : City/Surnaturel/Fantasy
Préférence de jeu : Homme
Super Nana
https://www.letempsdunrp.com/t5186-la-colocation-des-enfers https://www.letempsdunrp.com/t5197-listing-d-un-anxieux https://www.letempsdunrp.com/t5271-cerveau-mono-cellule-et-idee-en-vracs https://www.letempsdunrp.com/t5185-larkodim-une-plume-fragile-au-service-d-un-esprit-etrange
LarkoDim
Lun 14 Aoû - 11:21

Aayden J. Sachs
J'ai 32 ans et je vis à Hambourg, Allemagne. Dans la vie, je suis hockeyeur pro et serveur et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt correctement… Je crois...

Patine depuis toujours, aussi loin que remonte ses souvenirs ¤ Atteint de TDAH. Il prend des cachets et est encore suivi aujourd’hui ¤ Il a un dossier médical assez épais… De fractures, fissure et autre. Par chance, il n’a encore perdu aucune dents. ¤ Possède une branche de la famille qui est française ¤ Travaille dans une café/thé librairie quand il ne patine pas ¤ Possède un frère et une sœur avec qui les rapports sont assez conflictuels ¤ Il a une meilleure amie qu’il considère comme sa petite sœur, de quatre ans sa cadette ¤ Accro à la caféine, la théine et le chocolat ¤ Adore danser et chanter, le cinéma et les balades dans la natures ¤ A un chien nommé Pablo ¤

Fc. Marco Ilsø
Av by. Skeyde
- Elle attendait d’puis presque un an ou deux… Mais elle était très stressée à cause d’ça et ça a pas aidé j’pense. Elle avait presque perdu espoir, t’sais.

Que tu dis, te remémorant les longues discussions à deux, à trois sur le sujet. Tu te revois ce fameux soir, Andreas, Lisa et toi, allongé au milieu du salon de la blonde, à regarder le plafond, des verres à la main en train de parler de ça. Tu te souviens de ses larmes et de vous, en train de la réconforter. Vous lui aviez dit qu’elle stressait trop et que de bonnes longues vacances en amoureux avec son mari ferait du bien. C’est tout ce qu’elle avait besoin, en vérité à ce moment-là. Besoin juste de ne penser à rien d’autre qu’elle, son mari, leur couple, et même pas besoin de s’inquiéter pour toi.

Tu bug un peu quand tu sens la main de la brune sur la tienne quand elle te demande d’arrêter de te triturer les doigts, te torturer pour te calmer. Sa douceur et la froideur qui s’en dégage te font comme un électrochoc, mais tu n’as pas le temps de faire un mouvement pour attraper ses doigts, par réflexes, mémoire musculaire, qu’elle s’est déjà éloignée de toi. Tu remarques alors que ce sont vos pieds qui sont collés. Tu rapproches ta jambe, venant cherche son genoux du tient et soupire.

- Ouais je… Pardon..

Que tu dis, posant tes mains à plat sur la table, reprendre ton souffle et planter ton regard sur les glaçons flottant dans ton verre. Qu’est-ce qui se passe ? Vous marchez sur des œufs tous les deux, sur un fil trop fin, chacun de votre côté. Tu serres les dents avant de redresser la tête, ayant entendu une question. Un autre sujet.

- Hum ?
*Toi, ça compte ?*

Oui, tu as entendu la première fois, mais comme d’habitude, c’est la réflexion en deux temps. Tu déglutis et croise son regard, pour la seconde fois depuis le début de la soirée. Tu essayes d’inspirer alors que ton cœur semble vouloir danser la samba sur un fond techno avec du métal dans les oreilles. Mélange idiot qui ne suit pas le même rythme à chaque fois. Tu secoues la tête négativement.

- Nan.
*Ca compte encore ?*

Tu soupires et te masses la nuque.

- Andreas a tenté d’m’inscrire sur ces site là… Ces trucs en ligne à la con pour… J’sais plus comme il disait.. Ah oui… M’changer les idées… Mais j’me suis focus sur l’sport, l’taf… Et j’sais pas.. J’étais focus sur Lisa aussi, pour l’aider à pas stressé pour l’bébé… Et puis j’ai… J’ai pas vu passé les années alors… Non… D’puis toi j’ai.. j’ai personne.

Et te retrouver là te confirmer que tu ne veux plus personne… A part peut-être elle...


Recherches sans idées fixes ¤ Jusqu'à ce que la mort nous sépare

~
:heart1:  :heart1:
We can get high, we can get high, touching the sky
Never gonna come back down
We can run wild, shooting stars now, faster than sound
Build a kingdom in the clouds
~
Elsy Lullaby
Messages : 4249
Date d'inscription : 13/09/2017
Crédits : Nobody

Univers fétiche : Vie réelle / HP / Twilight / University
Préférence de jeu : Femme
LULLABY
https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always-ok-mai-2023#71962
Elsy Lullaby
Lun 14 Aoû - 12:03

Cornelia Hardt
J'ai 22 ans et je vis à Hambourg, Allemagne. Dans la vie, je suis patineuse artistique et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire, toujours amoureuse de Lui, manquant de Lui et je le vis plutôt mal.

Elle sait qu'elle est adoptée depuis qu'elle a huit ans et l'a bien pris. • À douze ans elle a eu des propositions de coachs après une première place sur un podium. • Elle rêve d'une médaille olympique. • Elle a un grand frère, Caleb. • Victime d'une mauvaise chute à l'âge de dix-neuf ans, elle a pensé pendant quelques semaines qu'elle ne pourrait plus avoir le même niveau qu'avant. • Au fond, elle est toujours amoureuse de son ex, goalie de l'équipe des crocodiles, dix ans plus vieux qu'elle.
Apparemment, ça faisait vraiment longtemps que Lisa espérait cet enfant. Vraiment longtemps qu'elle essayait de tomber enceinte. Un an, voire deux. Il ne sait plus bien et ça ne l'étonne pas, mais le résultat est le même : ça remonte. Ça fait vraiment un moment. Vraiment longtemps. Elle n'ose pas imaginer à quel point se devait être décourageant à vivre, effectivement. Elles n'étaient pas proches toutes les deux, ne se connaissant que parce qu'elles s'étaient croisés sur la glace puis parce qu'elles avaient comptés dans la vie du même homme, bien que Lisa n'en soit pas sortie, elle. Au moment de la rupture, forcément, la distance avait reprit, entre elles, comme elles n'avaient plus tellement de raison de se fréquenter. De toute façon, elle avait évité au maximum de croiser Aayden et tout ce qui pouvait lui rappeler le jeune homme dans les semaines et les mois qui avaient suivis leur séparation. Même voir la glace ou des tenues de hockey avait été difficile, parfois.

"- Ouai je... J'peux comprendre. C'est long..."

Bien sûr que ça l'est. Mais que dire alors de trois années ? Que dire de ce qui les concerne ? Elle ne sait pas comment lui a vécut ces trois dernières années, ne sait pas franchement ce qui s'est passé dans sa vie mais elle ne peut que souhaiter qu'il ait été plus heureux qu'elle, qu'il ait moins souffert de leur séparation qu'elle-même. Elle, elle pense encore à lui dans la pénombre de sa chambre en serrant une vieille peluche qu'il lui a offerte contre elle, gratouillant Salchow d'une mais et il hante ses rêves. Lui, il a beau ne plus être son petit copain, est encore dans sa vie, dans son horizon, dans tout ce qu'elle regarde. Jusque dans les choix de ses prestations parfois, de ses costumes. Des réflexions selon lesquelles il aurait aimé le dos-nu de son Boléro de Ravel ou la délicatesse des tissus du costume Lila d'In Memoriam.

Il gratte son poignet et elle l'arrête doucement, posant sa main sur la sienne pour attirer son attention, avant de la retirer tout aussi vite, en rougissant. Elle ne peut pas faire ça. Elle ne peut pas se comporter comme ça. Elle ne peut pas être avec lui comme elle l'était à l'époque. Elle n'a plus ce droit. Elle l'a perdu il y a un moment, déjà. Mais c'est plus fort qu'elle, de s'inquiéter pour lui. C'est ce qu'elle a toujours fait tout au long de leur relation et depuis.

"- T'as pris tes cachets ?" qu'elle souffle doucement comme il s'excuse.

Le silence se fait et, sentant le genou de l'homme frotter contre le sien, elle ne retire pas sa jambe, son cœur vrillant au contraire de ce simple contact. Faut croire qu'elle est absolument infoutu de le sortir de ses pensées, infoutu de ne plus être totalement ébranlée par lui. Infoutu d'être autre chose qu'une petite idiote amoureuse quand il est dans ses parages. Alors elle a besoin de savoir. Elle a besoin de savoir s'il a quelqu'un parce que, si c'est le cas, peut-être qu'elle pourra enfin avancer, qu'elle pourra enfin tourner la page.

Mais non. Non, il n'a personne, même si ça n'est pas faute qu'Andreas ait essayé, apparemment. Même si ça n'est pas faute qu'il ait été inscrit sur des sites. Malgré tout ça... Il n'a personne. Ni maintenant. Ni depuis elle. Et cette confession lui coupe un peu le souffle. Elle ne s'attendait pas à ça. Ou plutôt... elle aurait espéré autre chose pour lui.

"- De... depuis tout ce temps ?"
Contenu sponsorisé
Aaynelia • Nothing's gonna hurt you baby
Page 2 sur 9
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
Sujets similaires
-
» SMS Aaynelia • Nothing's gonna hurt you baby
» nothing's gonna hurt me with my eyes shut
» love is an excuse to get hurt and to hurt (ft. Elizabeth)
» SMS Aaynelia • We could just fly away
» Crash through the surface, where they can't hurt us.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers réel :: Europe-
Sauter vers: