Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» Can't Get You Out of My Head (avec Rein)
Je suis ton père .... Sorry for you (avec Darkstar) EmptyAujourd'hui à 1:17 par Clionestra

» Raven and Bones
Je suis ton père .... Sorry for you (avec Darkstar) EmptyAujourd'hui à 0:15 par Lobscure

» Silicon Heart ft. Lexis
Je suis ton père .... Sorry for you (avec Darkstar) EmptyHier à 22:47 par Lexis

» "Avec un mensonge on va loin, mais sans espoir de retour" - Ft. Charly
Je suis ton père .... Sorry for you (avec Darkstar) EmptyHier à 21:46 par Manhattan Redlish

» Apocalypse Rouge [PV Opale Or]
Je suis ton père .... Sorry for you (avec Darkstar) EmptyHier à 21:11 par Opale Or

» La librairie, une vie de dangers.
Je suis ton père .... Sorry for you (avec Darkstar) EmptyHier à 18:13 par Snardat

» Grimm | Personnages
Je suis ton père .... Sorry for you (avec Darkstar) EmptyHier à 1:46 par Grimm

» Un frère éloigné vaut moins qu'un voisin (avec Lexis)
Je suis ton père .... Sorry for you (avec Darkstar) EmptyHier à 0:52 par Lexis

» “Please. I love her.” (avec Leolyne)
Je suis ton père .... Sorry for you (avec Darkstar) EmptyHier à 0:47 par Léolyne

Le Deal du moment :
Boîte Avant-Première Star Wars Unlimited ...
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

Je suis ton père .... Sorry for you (avec Darkstar)

Clionestra
Messages : 3942
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Lun 1 Mai - 20:31
Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
Jack est un personne forte, déterminée, mais surtout totalement obnubilée par son travail. Il est démineur à l'armée et fait des missions dans tous les pays, sauf le sien qu'il évite comme la peste. Alors qu'il va pour s'engager à nouveau dans un nouveau contrat dans l'armée, on lui apprends qu'il est affecté à Los Angeles, chez les démineurs, pour s'occuper de son enfant dont il ne connaissait pas du tout l'existence.

Contexte provenant de cette recherche


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
Clionestra
Messages : 3942
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Lun 1 Mai - 20:44

Jack
O'Neill

J'ai 43 ans et je vis à Los Angeles, aux USA. Dans la vie, je suis chef démineur et je viens à peine de commencer. Sinon, grâce à ma malchance, je suis père célibataire et je le vis plutôt mal.

Je suis ton père .... Sorry for you (avec Darkstar) 1a5b818f4c307fc688122c531231aa26
> Chef démineur
> N'a jamais eu de relation amoureuse stable
> A perdu ses parents et possède encore la maison.
> A un frère plus jeune, avec qui il ne parle plus, puisqu'il lui en veut de ne pas avoir pu venir pour l'enterrement. (Le frère a eu le chalet)
> Parle anglais, russe et arabe.
> Possède un amour presque pas caché pour les voitures, un petit plaisir qu'il cache bien.
- Monsieur O’Neill ?, demanda la femme en fronçant les sourcils de manière dubitative.

Jack O’Neill était habillé comme un militaire revenant de l’armée. Son pantalon cargo kaki, son débardeur noir contre son corps, avec une veste en camouflage ouverte, laissant voir ses plaques contre son torse. On avait clairement l’impression qu’on venait de l’arracher de l’armée, à l’instant, sans lui avoir laisser le temps de se changer. Ce n’était pas tout à fait faux.

Il y a un mois, on l’avait appelé alors qu’il était en train de s’occuper d’une mine antipersonnelle en Afghanistan. On l’avait appelé dans le bureau de son chef. On lui avait demandé de venir. Jack O’Neill, 43 ans, n’avait jamais été appelé ainsi dans le bureau de ses supérieurs. Il avait toujours été un enfant sage, un soldat sage, un lieutenant sage. Il ne faisait pas d’insubordination. Il était un démineur respecté mais il n’allait pas plus loin. Pourquoi irait-il plus loin ? Il faisait son travail. Il le faisait bien.

Alors pourquoi l’appeler, le mois dernier, dans le petit bureau préfabriqué ? Son chef, un homme deux fois plus vieux que lui à la carrière trois fois plus longue, lui expliqua qu’il devait retourné à Washington. Que quelque chose avait changé dans SON dossier. Jack n’avait pas compris. Pourquoi est-ce qu’on le renvoyait à Washington, au lieu de simplement changer son dossier ? Un mois plus tard, il était là. Devant la secrétaire de la base militaire Alpha de Washington.

- Moi-même.
- Le général Hammond vous attends.

Jack suivit le geste de la jeune femme et entra dans le bureau décoré du militaire. Un homme, tout aussi vieux que son chef de l’autre côté de la terre, était debout, droit, froid. Jack arriva et le salua de cette manière qu’on les militaire.

- Général, dit-il pour toute salutation.
- Lieutenant O’Neill, nous avons un problème avec votre dossier et votre réaffectation.
- Je vous écoute.
- Il s’avère qu’après une longue recherche, les avocats militaires n’ont trouvés aucune bonne alternatives pour régler le problème, dont vous êtes maintenant au coeur.
- je ne comprends pas, avoua-t-il.
- Est-ce que vous connaissez cette femme ?

Le chef lui montra la photo d’une femme très belle, souriante à la caméra, elle semblait un peu familière mais O’Neill ne pourrait pas dire s’il la connait. Il secoua la tête et rends la photo en avouant ne pas se souvenir.

- Cette femme est décès. Elle a laissé un message à l’armée américaine pour que le père de son enfant vienne s’occuper de sa progéniture.
- Vous voulez que j’aille chercher cet homme ? Essaya de deviner O’Neill.
- Non. Nous savons déjà où et qui est-il.
- Quel rapport avec mon affectation ?

Le général soupira. Ayant l’impression de parler à un enfant. Il avait lu tout le dossier du célèbre Jack O’Neill. Même parmi ses conquêtes, l’armée pouvaient en compter moins de dix depuis sa première affectation à 19 ans. Il n’était pas le genre chaud lapin. Il n’était même pas le genre à repousser les ordres. Patriote, leader, droit et strict, cet homme était un atout pour l’armée. Et il devait le perdre.

- Jack O’Neill, jusqu’à la majorité de votre enfant vous êtes affecté en tant que Chef opérationnelle de la division démineur de Los Angeles. Cette affectation prends effet tout de suite.

Jack n’entendit pas la suite … comprenant enfin ce qu’on venait de lui dire … Ce qu’il venait de se passer dans sa vie. Il finit à Los Angeles, sa ville natale qu’il avait quitter. Il avait toujours sa maison, qui avait appartenu à ses parents et qu’il n’avait pas eu le courage de vendre. Tout était en carton. Tout était plein de poussière. Son enfant allait venir sous peu et il n’avait fait qu’une pièce propre, une chambre, pour l’enfant.

Il ne savait pas l’âge de son enfant, il n’avait pas écouter une fois la bombe envoyé dans sa tête. Il ne savait pas le sexe de son enfant. Il n’avait qu’une photo d’une femme dont il ne se rappelait même pas … et la preuve qu’il était le père avec un test de paternité qui avait été effectué par l’armée. Il avait un enfant. Qui arrivait bientôt … et qu’il allait devoir … aimer ? Il prit son ordinateur et vérifia le jour de son premier jour de travail. Chef de la section démineur de Los Angeles. Il avait été promu à cette place sans avoir à le demander, pour rester avec son enfant. Merde. Il avait un dossier sur absolument toutes les bombes de l’année passé dans son ordinateur mais personne ne lui avait renvoyé d’informations sur son enfant. Il ne savait rien… Rien du tout.

Il entendit la voiture arrivé et se posa à la porte de la maison pour voir une femme sortir d’une coccinelle, faisant le tour pour ouvrir la porte ailleurs. Il avait le coeur battant. Jack O’Neill, 43 ans, venait tout juste d’apprendre être un père… et il n’était pas prête.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
DarkStar
Messages : 257
Date d'inscription : 11/05/2021
Crédits : uc

Univers fétiche : Post-apocalyptique, Surnaturels, fantastiques, science-fiction
Préférence de jeu : Femme
Sabrina
DarkStar
Mar 2 Mai - 16:30

Mohana Barns/O'Neill
J'ai 19 ans et je vis à Los Angeles, Etats-Unis. Dans la vie, je suis Etudiante en marketing et je m'en sors mal. Je fais l'école buissonnière régulièrement et depuis que ma mère est morte je ne vais plus du tout en cours. Je préfère faire la fiesta avec mes potes pour oublier. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien. J'ai pas envie de m'attacher à qui que ce soit..

-Sa mère est morte dans un accident de voiture
-Elle ne connait pas son père et sa mère ne lui à jamais vraiment parlé de lui.

-Elle a été placé sous contrôle judiciaire après avoir frappé un policier lors d'une manifestation pour la protection de l'environnement.

-Elle picole et fume beaucoup trop car elle adore faire la fête.

-C'est une très bonne surfeuse, elle adore passer ses journées dans la flotte à chasser les meilleures vagues.

- Elle est comme l'était sa mère, très bohème et c'est une amoureuse de la nature. D'ailleurs elle est végétarienne.

- Mohana est à moitié Hawaïenne de par sa mère.

- Elle ne supporte pas l'autorité.

Je suis ton père .... Sorry for you (avec Darkstar) 3lm6
Ca faisait maintenant quelques semaines qu'on avait répandu les cendres de sa mère dans une petite crique qu'elle aimait tant lorsqu'elles venaient toutes les deux en vacances à Hawaï. La cérémonie avait été très belle. Toutes et tous, même les membres les plus âgés de sa famille, avaient prit leur planche de surf ou son paddle pour se rentre assez loin de la plage afin de tous se mettre en cercle. Chacun et chacune avait jeté un collier de fleurs tandis que Mohana répandait dans l'eau, les cendres de son seul parent.

Chez les hawaïens, la mort n'était pas la fin mais une nouvelle étape. Alors il n'y eu pas de larmes, mais pas de rires non plus. Les êtres rejoignaient la Grande Mère et demeurait à ses côtés. Ainsi allait le cycle infini de la vie et de la mort. Mohana était restée encore quelques temps chez sa grand-mère avant qu'elle ne reçoive la visite de son agent probatoire spécialisé dans la délinquance juvénile. L'agent Nadia Reeves. Depuis la mort de sa mère, c'était elle qui se chargeait de sa tutelle. Et si pendant un temps, Mohana avait eu le droit d'aller rejoindre sa famille le temps des funérailles de sa mère, il était temps pour elle de revenir à Los Angeles.

C'est dans l'avion qui la ramenait au foyer qu'elle occupait, que l'agent Reeves lui annonça qu'on avait retrouvé la trace de son père. Inutile de dire que Mohana avait tapé une esclandre dans l'avion. Car la nouvelle avait été des plus choquante pour elle qui se pensait orpheline. Qui c'était ce type qui avait abandonné sa mère? Il était où ce con quand elles avaient eu besoin de lui!? Son agent de probation lui avait parlé de lui, qu'il s'appelait Jack et qu'il était un militaire exemplaire. Putain! Un putain de militaire! Il y avait fort à parier pour qu'il lui casse les couilles. D'autant plus que sa mère ne l'avait jamais brimé...et avait été même assez laxiste concernant son éducation.

Mohana détestait l'autorité, c'était plus fort qu'elle! La brune détestait qu'on lui dise quoi faire, quoi dire, qu'on lui dicte sa vie. Autant dire qu'elle était le parfait opposé de son fantôme de père. Allez courage...deux ans à tirer avec lui avant d'être majeur et de pouvoir se tirer et voler de ses propres ailes. Après avoir bouclé ses affaire dans sa valise, l'agent Nadia Reeves avait la gamine en voiture jusqu'à cet homme qui allait à partir de maintenant partager sa vie. Là, dans la voiture qui la conduisait à son destin, Mohana ne pouvait pas se sentir plus seule au monde. Sa mère lui manquait atrocement. Pourquoi est-ce que c'était lorsqu'ils disparaissaient que les gens devenaient irremplaçables?

"Ne t'inquiète pas, tout va bien se passer."

En guise de réponse, Mohana détourna le regard pour fixer rageusement le paysage qui défilait. Elle avait mal au ventre...Puis, le véhicule de l'agent Reeves s'immobilisa devant une maison. Ce qui est certain c'est que ça allait lui changer de leur petit appartement. Devant la grande bâtisse se tenait un homme assez grand, l'air constipé. Nadia vint lui ouvrir et la laissa sortir puis, elle alla chercher la valise de la gamine et avança en direction du fameux Jack O'Neill.

"Monsieur Jack O'Neill je présume? Enchantée, je suis Nadia Reeves, l'agent probatoire de Mohana. Allez avance, dis bonjour à ton père."

Les grands yeux bleus océan de la jeune Mohana se posèrent sur le militaire et elle ne lui adressa qu'un regard froid et ne dit rien d'autre. Elle n'avait pas envie de vivre avec ce type, elle ne le connaissait même pas!

"Ne soit pas désagréable Mohana...Bref, hum vous avez une bien belle maison Mr O'Neill, on ne pouvait pas rêver mieux pour Mohana. Heu pouvons-nous entrer? Je dois encore clarifier et régler quelques points avec vous."
Clionestra
Messages : 3942
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Mar 2 Mai - 22:30

Jack
O'Neill

J'ai 43 ans et je vis à Los Angeles, aux USA. Dans la vie, je suis chef démineur et je viens à peine de commencer. Sinon, grâce à ma malchance, je suis père célibataire et je le vis plutôt mal.

Je suis ton père .... Sorry for you (avec Darkstar) 1a5b818f4c307fc688122c531231aa26
> Chef démineur
> N'a jamais eu de relation amoureuse stable
> A perdu ses parents et possède encore la maison.
> A un frère plus jeune, avec qui il ne parle plus, puisqu'il lui en veut de ne pas avoir pu venir pour l'enterrement. (Le frère a eu le chalet)
> Parle anglais, russe et arabe.
> Possède un amour presque pas caché pour les voitures, un petit plaisir qu'il cache bien.
Jack avait une fille. Douloureux constant alors qu’il observa la jeune femme d’une vingtaine d’année venir vers lui. Une fille qui ne lui ressemblait absolument pas. Peut-être rapidement, dans la forme des yeux, s’il papillonnait assez longtemps jusqu’à en avoir des tâches dans la rétine. Il observa la jeune femme et n’émit aucun jugement. Jack, malgré son sérieux et son strict, n’émettait que rarement des jugements sur les gens. Il préférait simplement apprendre et attendre. Il ne supportait pas la stupidité. La stupidité pouvait faire exploser un convoi et entrainait des morts inutiles.

Ouais. Jack O’Neill aimait croire qu’il ne critiquait pas. Il se foutait comme de se première chaussette des croyances et de la religion. Il ne faisait chier personne avec ça, et il comptait bien à ce que personne ne le fasse chier. S’il pouvait travailler avec un musulman, un juif, un bouddhiste ou même un anarchiste, il ne supportait pas qu’on essaie de le forcer à changer ses opinions. C’était aussi une raison qui faisait qu’il ne parlait que rarement de ses opinions. Si personne ne sait ce qu’ils sont alors il n’avait pas à gérer. Jack fit un hochement de tête vers l’agent probat… Hein ? Pourquoi personne ne lui avait parlé de ça, non plus ? Jack fit un sourire vers sa fille, un peu gêné et mal habile. Il n’avait pas trop l’habitude de sourire. Cela pouvait se sentir au tressaillement sur sa frimousse avant d’arrêter de sourire. Il n’avait toujours aucune idée de qui était la mère de sa fille. Point d’histoire d’éloignement ou d’amour impossible. Jack n’avait jamais eu de relation sérieuse et stable. Il n’avait jamais trouvé l’amour et personne n’était réellement tombé amoureux de lui.

- Ce n’est pas grave… Je suis un peu dans le même état, fit-il avec respect vers l’agent, Peu de pièce sont propre, je peux vous proposer que nous nous rendions dans la cuisine.

Il prit les affaires qu’il pouvait et puis leur fit un signe de tête et rentra dans la maison. Là, poussière et drap blanc recouvraient le tout. L’entré donné sur une pièce à gauche, un grand salon tout aussi drapé, et à droite une bibliothèque qui ne contenait aucun livre. Il y avait des escaliers, qu’O’Neill passa dans un couloir pour se rendre dans la cuisine qui était derrière à tout ça. Les pièces étaient grandes. Même la cuisine l’était. Il y avait un bar, permettant de séparer la zone de cuisine de celle où l’on mange. Les draps avaient été enlevé. La pièce sentait le propre et le neuf. Il n’y avait pas de poussière.

- J’ai préparé une chambre et la cuisine, mais je ne suis pas revenu depuis assez longtemps pour faire plus. Je n’ai récupéré les clés que depuis deux semaines et j’ai eu plusieurs papiers de l’armée à signer pour officialiser ma remise à l’état civil.

Il n’avait clairement pas eu le temps. Il était revenu depuis deux semaines et il avait du faire face à plusieurs étapes de choc avant d’accepter tout ça … Il prit les papiers qui trainaient sur la table, parfaitement ordonnée cependant, et les décala pour laisser place à « sa » fille et à son agent.

- Je peux vous proposer du café et … de l’eau, vérifia-t-il rapidement en parcourant la cuisine rapidement.

Est-ce que les enfants ont le droit au café ? Est-ce qu’ils peuvent boire du thé ? La question était stupide mais il n’en savait foutrement rien. Si sa fille était un peu curieuse, elle pourrait voir que plusieurs papiers imprimés étaient des conseils parentaux. Jack essayait de bien faire … mais il n’avait aucune idée de comment faire. Il posa à nouveau le regard sur la jeune femme qui était « son » enfant. Il avait encore du mal avec le concept.

- Tu peux m’appeler Jack, finit-il par dire en espérant apaiser la situation en lui faisant comprendre qu’il ne voulait absolument pas …

Quoi ? Être son père ? Non, ce n’était pas ça. Il ne voulait surtout pas la brusquer. Et avec un peu de chance, la jeune femme en savait aussi peu sur lui, que lui d’elle, et la situation se désamorcerait toute seule. Il était démineur. Il savait que ça ne sera pas le cas. Aucune bombe ne s’arrête de son propre chef. Sauf à être une grosse blague et il doute que les yeux bleus qui le scrutent soit une blague.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
DarkStar
Messages : 257
Date d'inscription : 11/05/2021
Crédits : uc

Univers fétiche : Post-apocalyptique, Surnaturels, fantastiques, science-fiction
Préférence de jeu : Femme
Sabrina
DarkStar
Mer 3 Mai - 16:14

Mohana Barns/O'Neill
J'ai 19 ans et je vis à Los Angeles, Etats-Unis. Dans la vie, je suis Etudiante en marketing et je m'en sors mal. Je fais l'école buissonnière régulièrement et depuis que ma mère est morte je ne vais plus du tout en cours. Je préfère faire la fiesta avec mes potes pour oublier. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien. J'ai pas envie de m'attacher à qui que ce soit..

-Sa mère est morte dans un accident de voiture
-Elle ne connait pas son père et sa mère ne lui à jamais vraiment parlé de lui.

-Elle a été placé sous contrôle judiciaire après avoir frappé un policier lors d'une manifestation pour la protection de l'environnement.

-Elle picole et fume beaucoup trop car elle adore faire la fête.

-C'est une très bonne surfeuse, elle adore passer ses journées dans la flotte à chasser les meilleures vagues.

- Elle est comme l'était sa mère, très bohème et c'est une amoureuse de la nature. D'ailleurs elle est végétarienne.

- Mohana est à moitié Hawaïenne de par sa mère.

- Elle ne supporte pas l'autorité.  

Je suis ton père .... Sorry for you (avec Darkstar) 3lm6
Peu de pièces étaient propres? Cela interpela légèrement l'agent probatoire de Mohana. Car même si Jack avait obtenu la garde légale de sa fille et ce jusqu’à sa majorité, l'adulte qu'il était se devait d'accueillir un mineur dans un endroit décent. Il en allait de la santé et du bien être de l"enfant.

Suivant le militaire jusque dans la cuisine, l'agent Reeves constata effectivement, que les lieux étaient encore inhabités depuis pas mal de temps mais la maison avait l'air saine. rien d'alarmant en sommes, s'il ne s'agissait que de faire un peu de ménage.

"Bien je comprends. Avec toutes ces démarches, vous n'avez pas vraiment eu le temps de faire plus le ménage. Mais si sa chambre a été faite c'est déjà le principal."


Mohana qui était présente avec eux, soupira d'agacement en levant les yeux au ciel. Tout semblait froid et dénué d'âme ici. Il n'y avait rien pour s'amuser, c'était aussi chiant que semblait l'être ce Jack O'Neill...Mohana voulait partir loin, très loin d'ici.

"Du café? T'as pas plutôt de la téquila?"

Et voilà Mohana dans toute sa splendeur. Provocante et possédant un sale caractère. Visiblement elle n'avait aucune envie de faire d'effort pour paraître agréable. L'agent Reeves se décida tout de même à intervenir.

"Mohana stop! Va plutôt monter tes affaires dans ta chambre ou visiter ta nouvelle maison."

"J'en ai rien à foutre de cette baraque ou même de ce type! Jveux retourner à Hawaï dans la famille de ma mère J'le connais même pas ce mec! Si ça se trouve c'est un psychopathe!"


Puis Mohana en colère, quitta la pièce pour essayer de trouver sa piaule.

"Désolée pour ça Mr O'Neill. Ces...derniers mois ont été difficiles pour elle. Je veux bien un café s'il vous plait.
"

Vive les ado' en colère! Après s'être raclé la gorge, l'agent Reeves sorti quelques dossiers qu'elle posa sur la table.

"Mr O'Neill, comme vous devez vous en douter, ce n'est pas pour rien que votre fille m'a comme agent de probation. C'est parce qu'elle...elle est connue pur avoir été a plusieurs reprises arrêtée. Parfois pour états d'ébriété sur la voie public, parfois pour dégradation et plus récemment pour avoir agressé un policier lors d'une manifestation."


Jack devait connaître les travers de sa fille puisqu'il en avait la responsabilité.

"Mohana est très engagée dans la cause animal et l'écologie dans sa globalité. Elle a été arrêté et doit effectuer des heures de travaux d'intérêt généraux tous les samedi de 14h à 18h dans un centre pour personnes âgées. Elle en a encore pour cinq mois. Sinon elle est en décrochage scolaire complet. Elle n'a plus remis les pieds à l'université depuis des mois...pour autant qu'on sache, elle était bonne élève"
Clionestra
Messages : 3942
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Mer 3 Mai - 18:58

Jack
O'Neill

J'ai 43 ans et je vis à Los Angeles, aux USA. Dans la vie, je suis chef démineur et je viens à peine de commencer. Sinon, grâce à ma malchance, je suis père célibataire et je le vis plutôt mal.

Je suis ton père .... Sorry for you (avec Darkstar) 1a5b818f4c307fc688122c531231aa26
> Chef démineur
> N'a jamais eu de relation amoureuse stable
> A perdu ses parents et possède encore la maison.
> A un frère plus jeune, avec qui il ne parle plus, puisqu'il lui en veut de ne pas avoir pu venir pour l'enterrement. (Le frère a eu le chalet)
> Parle anglais, russe et arabe.
> Possède un amour presque pas caché pour les voitures, un petit plaisir qu'il cache bien.
Il avait donc été rendu à la vie civile juste pour souffrir ? O’Neill observa sa fille et fronça les sourcils avec un air désapprobateur. De la Tequila ? Si elle était là pour user ses nerfs, elle allait réussir rapidement. L’alcool était une plaie pour l’humanité. Cela rendait des bons soldats complètement stupides, des gens tactiles, des situations dangereuses et tout ça pour … rien. Cela abaisse soit-disant les inhibiteurs. Jack ne comprendrait jamais ça. Même de bière, il n’en boit pas. Parce que ça pue, déjà. Parce que ça ne rime à rien, aussi. Son corps devait déjà subir assez de pression pour lui rajouter un facteur risque inutile. Il fronça alors les sourcils vers « sa » fille.

Rien à faire, il ne s’y ferait pas.

On avait normalement neuf mois pour se faire à l’idée de devenir père. Ou au moins quelques années pour se faire à l’idée d’avoir une enfant presque adulte à charge. Il observait la tornade baba cool qui se trouvait devant lui. Il avait pris le temps, en 43 ans, d’apprendre à reconnaître les « genres » pour éviter les problèmes. Sa fille était l’exacte opposé de ce qu’il ne serait jamais. Et ça allait faire des étincelles parce que … s’il n’aimait pas le conflit dans son travail, il était ici chez lui.

- Je ne te connais pas plus, répondit-il froidement à son accusation.

Il avait au moins le mérite de donner le bénéfice du doute, mais il n’aimait pas qu’on l’appelle « ce type ». Il pouvait accepter beaucoup de sobriquet, et il en avait pas mal, mais il ne méritait pas son irrespect. Il soutenu son regard bleu avant qu’elle ne parte. Non… mais. On venait de l’arracher à sa carrière, à ses ambitions, à ses valeurs, qui était de servir son pays, et en plus il se faisait manquer de respect. Toujours droit, il attrapa un verre d’eau qu’il remplit.

- Deuxième porte à l’étage sur ta droite, fit-il plus fort pour qu’elle puisse l’entendre.

Elle pouvait fouiller, il n’y avait vraiment rien à trouver. Au pire, elle trouverait la première porte, qui était la chambre de Jack. Il n’y avait pour le moment qu’un lit de camp et des affaires dans des sacs en plastique blanc. Il y avait un carton à lui. Sinon, tout le reste était des cartons appartenant à ses parents qu’il avait entassé dans un coin.

La chambre de Mohana était à côté. C’était aussi la plus grande. Il avait monté un lit deux places au milieu de la piaule, ne sachant pas comment les enfants mettaient leur lit quand ils ne devaient pas le faire au carré. Il avait mit aussi un bureau avec une lampe et une chaise qui n’était « pas trop mal ». Neufs. Mais pas de luxe non plus. Jack n’avait pas réellement d’argent. Il avait bien son salaire et une aide pour l’armée, surtout maintenant qu’il avait en charge un enfant, mais rien de miraculeux. La chambre était froide, mais Mohana pourrait sentir que la peinture avait été faite récemment pour donner un coup de fouet à la pièce. Il avait fait au mieux. Il ne savait pas son âge, ni son sexe, et avait décidé de ne pas payer plus que nécessaire pour une décoration qui serait inutile si elle n’aimait pas.

Il y avait un dossier sur la table. Avec des photos et des post-il. Jack avait vu ça dans un des sites pour permettre à un enfant de mieux s’adapter. C’était des photos, plus ou moins portrait, de sa famille. Sa mère, une femme aux cheveux vénitiens et aux yeux bleus, en ça elle pouvait ressembler à Mohana. Son père, qui ressemblait comme deux gouttes d’eau à l’O’Neill qu’elle venait de rencontrer. Sur le post-il y avait leur prénom, nom, date de naissance et de mort, ainsi que leur travail. Il y avait aussi une photo de son petit frère, Daniel. Un petit homme brun avec des lunettes en face d’une pyramide. Il n’y avait personne d’autre et Jack n’avait pas mis sa propre photo puisqu’elle avait pu voir sa tête en live.

Il servit son café à l’agent et prit son verre pour se mettre en face d’elle.

- Je comprends.

Et il comprenait vraiment. Elle avait perdu sa mère et se retrouvait à se coltiner un père qu’elle ne connaissait pas. Bien qu’agaçait par son manque flagrant de recul, lui non plus n’avait rien demandé, il pouvait comprendre et pardonner à « son » enfant. Il écouta les raisons de ses arrestations et se figea. Depuis quand cette enfant n’avait-elle pas de mère ? Il avait entendu qu’elle était morte récemment mais au vue du manque de stabilité, c’était peut-être plus vieux encore. Il avait espérer que tout se passerait bien, sans la moindre pression. Il passa une main sur son visage. Il espérait qu’on est besoin d’aide avec une bombe quelque part, n’importe où dans la ville, au lieu de subir ça.

- Qu’est ce que je dois faire ? Demanda-t-il alors, je doute que cette enfant veuille de mon autorité parentale pour le moment, et que mes méthodes d’enseignements lui plaisent.

Il ne pourrait pas être H24 sur son dos, même si elle était en décrochage scolaire… il ne pouvait pas la forcer à ne pas boire, une fois qu’elle serait hors de ses murs, ni de suivre en cours… ou même d’y aller. Il pouvait bien essayer de faire un contrat avec elle, mais il avait lu que c’était quitte ou double parmi les « pontes » de l’éducation.

- Dès que vous serez parti, j’essayerais de lui parler, sans cri, promit-il surtout parce qu’il n’aimait pas ça, voir ce que je peux faire. Cela vous dérange si je vous appelle pour des conseils parfois ? Je n’ai jamais été… père, avant.

Et le mot « père » avait eu du mal à sortir. Cela ne faisait que deux semaines bordel. Il ne savait même pas comment s’il devait la suivre. Il réfléchit un instant. Si sa fille était pour l’écologie, il pourrait lui demander de l’aide pour apprendre à trier tout ça ? Cela serait un bon début pour se « rencontrer » et apprendre à se « connaître ». Dieu que tout ça lui semblait stupide. Sans cette preuve ADN il n’aurait jamais cru avoir un enfant.  


HRP - Une idée pour plus tard, faudrait que quelqu'un mets une bombe dans son université alors qu'elle y est. Pour qu'elle puisse voir son super papa à l'oeuvre :y: :y:


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
DarkStar
Messages : 257
Date d'inscription : 11/05/2021
Crédits : uc

Univers fétiche : Post-apocalyptique, Surnaturels, fantastiques, science-fiction
Préférence de jeu : Femme
Sabrina
DarkStar
Sam 6 Mai - 20:16

Mohana Barns/O'Neill
J'ai 19 ans et je vis à Los Angeles, Etats-Unis. Dans la vie, je suis Etudiante en marketing et je m'en sors mal. Je fais l'école buissonnière régulièrement et depuis que ma mère est morte je ne vais plus du tout en cours. Je préfère faire la fiesta avec mes potes pour oublier. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien. J'ai pas envie de m'attacher à qui que ce soit..

-Sa mère est morte dans un accident de voiture
-Elle ne connait pas son père et sa mère ne lui à jamais vraiment parlé de lui.

-Elle a été placé sous contrôle judiciaire après avoir frappé un policier lors d'une manifestation pour la protection de l'environnement.

-Elle picole et fume beaucoup trop car elle adore faire la fête.

-C'est une très bonne surfeuse, elle adore passer ses journées dans la flotte à chasser les meilleures vagues.

- Elle est comme l'était sa mère, très bohème et c'est une amoureuse de la nature. D'ailleurs elle est végétarienne.

- Mohana est à moitié Hawaïenne de par sa mère.

- Elle ne supporte pas l'autorité.  

Je suis ton père .... Sorry for you (avec Darkstar) 3lm6
Mohana n'attendit pas la permission de son nouveau "papa" pour aller farfouiller un peu partout. Tss cet endroit était vraiment dénué d'âme. Autant vivre dans une morgue. Elle trouva la chambre de Jack qui était vraisemblablement à son image...spartiate. Puis ouvrit une autre chambre un peu mieux cette fois...la sienne. l'endroit était très grand par rapport à son ancienne chambre mais ça puait la peinture. Tout en fronçant le nez, la belle alla ouvrir la fenêtre afin d'aérer la pièce. Puis, négligemment, elle jeta son paquetage par terre avant de l'ouvrir et de prendre une photo de sa mère et d'elle. Il n'y avait pas de cadre car avant qu'on l'emmène au foyer, Mohana l'avait caché dans ses affaires craignant qu'on la lui pique.

Puis elle posa son cul sur son "nouveau lit" et contempla la photographie ou plutôt le selfie qu'elles avaient prit ensemble au Burger King du quartier avant qu'elles n'aillent se faire un ciné. La mère de Mohana n'avait pas beaucoup d'argent alors leurs sorties étaient rares et les restos encore plus. Mais elles étaient contente de pouvoir profiter de la soirée ensemble. Soirée immortalisé par Mohana. C'est alors que la jeune femme sentit son estomac se tordre de "douleur". Sa mère lui manquait tellement et elle n'acceptait tellement pas son décès que son corps lui-même exprimait sa douleur comme il le pouvait.

Dans la cuisine, les deux adultes étaient en train de parler du cas de Mohana. L'agent lui dépeignait un tableau assez "sombre" de la jeune femme mais elle se devait d'être la plus honnête possible avec ce nouveau père. Les dernières volontés de Mme Barns étaient que ce soit Jack qui récupère leur fille mais il pouvait bien refuser s'il ne se sentait pas à la hauteur d'accueillir une enfant somme toute difficile. Car Mohana était tout sauf facile. Ce n'était pas la pire des délinquante juvénile mais pour quelqu'un qui n'avait jamais élevé d'enfant, la tâche pouvait s'avérer être insurmontable.

"Je sais que Mohana n'est pas une enfant simple. Mais vous verrez, elle est très attachante une fois qu'on prend le temps de la connaître."


Puis elle grimaça lorsque O'Neill demanda des trucs et astuces pour essayer d'apprivoiser sa fille. De son avis, elle voyait un peu les choses comme l'ancien militaire. Mohana réagissait très mal à l'autorité et s'il s'évertuait à jouer les militaires avec lui, il se heurterait à un mur. C'était quasi sûr.

"Je pense que si vous vous la jouez militaire avec elle, vous allez droit vers un échec. En revanche, le dialogue comme vous dites, sans crier devrait bien passer. Cherchez à apprendre à la connaître sans la juger -ce qui ne veut pas dire que vous faites preuve de laxisme-. Ce qu'il faut comprendre c'est que votre fille a toujours été assez libre. Mme Barns avait elle-même du mal à la faire obéir, ce qui à conduit à la situation dans laquelle elle se trouve avec moi."


Buvant tranquillement son café, elle en profita pour glisser sa carte de visite à l'ancien militaire.

"Ce qui lui faut c'est un équilibre. Chose que sa mère n'a jamais réussit à lui offrir. Elle était mère célibataire et cumulait plusieurs boulots. Le plus important c'est qu'elle retourne à l'école. Elle est intelligente et maligne cette gamine, je pense qu'elle s'est retrouvé à devoir suivre une voie qui n'était pas la sienne, ce qui peut expliquer son décrochage scolaire."

En soit, Mohana n'était pas obligée de poursuivre ses études.

"Dans tous les cas, vous pouvez m'appeler quand vous en avez besoin, n'importe quand. C'est moi qui m'occupe de suivre votre fille durant toute la période de sa mise à l'épreuve. On sera amené à se revoir."

Terminant son café, l'agent Reeves se leva et laissa une copie du dossier de Mohana sur la table, à disposition du militaire.

"Bien, il me semble qu'on a fait le tour. Oh elle n'a pas d'allergies connues mais tout dans est dans son dossier. Si vous avez des questions n'hésitez pas à me contacter. Est-ce que vous désirez savoir autre chose?"


Si jamais le courant ne passait pas du tout entre eux et que O'Neill ne souhaitait malgré tout pas élever sa fille, il y avait toujours la possibilité qu'elle aille en famille d'accueil ou bien en foyer d'accueil mais ce n'était pas une option favorable.


Hrp: Oh ouiiiiiiiiiiiiiiii super papaaaaaaa *_*
Clionestra
Messages : 3942
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Dim 7 Mai - 1:36

Jack
O'Neill

J'ai 43 ans et je vis à Los Angeles, aux USA. Dans la vie, je suis chef démineur et je viens à peine de commencer. Sinon, grâce à ma malchance, je suis père célibataire et je le vis plutôt mal.

Je suis ton père .... Sorry for you (avec Darkstar) 1a5b818f4c307fc688122c531231aa26
> Chef démineur
> N'a jamais eu de relation amoureuse stable
> A perdu ses parents et possède encore la maison.
> A un frère plus jeune, avec qui il ne parle plus, puisqu'il lui en veut de ne pas avoir pu venir pour l'enterrement. (Le frère a eu le chalet)
> Parle anglais, russe et arabe.
> Possède un amour presque pas caché pour les voitures, un petit plaisir qu'il cache bien.
Jack observa l’agent. Il ne doutait pas que l’enfant puisse être attachante. C’était une enfant, déjà, et en plus elle avait l’air d’une gentille fille sous ses airs. Jack avait l’habitude des gens, de comprendre les gens, de voir les gens. Combien d’arrogant petit connard était en faite apeuré ou timide ? Combien de timide était en réalité d’arrogant petit connard. Il avait l’habitude de voir le vrai dans le faux. Il ne faisait jamais rien contre ou pour aider mais il savait. Ainsi, il savait que sa fille faisait la vilaine rebelle mais était gentille. Ou l’espérait-il. Il y avait des choses que Jack ne supporterait pas, surtout de sa chair et son sang, c’était la méchanceté et la cruauté. La jeune femme ne semblait pas l’être alors il soufflait un peu.

- La jouer ? Répéta-t-il en secouant la tête non pour l’agent mais pour lui-même, je suis militaire depuis que j’ai l’âge de 19 ans, et avant cela j’étais réservée et bénévole dans la police de Los Angeles. Je ne sais pas la jouer autrement…

C’était un secret peu gardé, mais la police de Los Angeles demandait souvent de l’aider à des mineurs, certifiés, pour pouvoir aider pendant les évènements. Jack et Daniel faisaient parti des bénévoles. L’autorité et la droiture dans ce genre de moment étaient très ressemblante à celle de l’armée.

- Mais je vais essayer, continua-t-il, j’imagine que je pourrais lui proposer de l’aider dans les matières que je connais bien.

La physique et la chimie… Voilà. C’était deux matières qui étaient importantes dans son travail. Il devait pouvoir désamorcer des bombes de tous types et souvent c’était chimique ou électrique. Ou un subtile mélange des deux qui faisait bien chier les démineurs comme lui. Jack allait la laisser partir. Même s’il avait une myriade de question, il ne savait ni comment les formuler, ni comment la réponse pourrait les aider. Il prit la main de la femme et se stoppa cependant.

- J’en ai une. Est-ce qu’on sait pourquoi la mère de Mohana ne m’a jamais prévenu avant ? Je veux dire… elle savait que j’étais le père de sa petite, et je ne donne pas l’impression d’être un homme qui ne prends pas ses responsabilités … alors il y a quelque chose que je devrais savoir ?

Il ne se souvenait pas de la mère. Toujours pas. Il avait beau regarder la photo, il n’y avait aucun souvenir qui lui revenait. On lui avait donné la date de naissance de Mohana, et il en avait déduis l’escale qu’il avait fait avec son escadron à hawaï. Il s’était bien amusé. Il avait flirté sans lendemain avec des femmes qui e cherchaient qu’un coup d’un soir. On ne venait pas dans un bar remplit de militaire qui repartait le lendemain ou le surlendemain pour une histoire d’amour … Alors quoi ? Il avait bu. Il avait trouvé une femme belle, mais ne se souvenait pas du tout du visage sur la photo. Ou alors se mélangeait-il les pinceaux ? Et puis… D’ordinaire, il se protège, tant pour la femme que pour lui-même. Alors pourquoi pas cette fois-ci ? Et pourquoi cette femme qui faisait plusieurs boulots ne lui avaient pas demandé de l’aide avant. Il n’était pas le genre sale type. Cela, il ne l’avait jamais été.

Tout le contraire même. Il était le genre un peu trop sérieux, qui était un peu trop honnête, et qui en avait rien à faire qu’on le voit mal tant qu’il pouvait être dans la vérité et la sincérité. Il était le même, tout le temps. Alors … Pourquoi est-ce qu’on ne lui avait pas demandé de l’aide avant ? Ce n’était pas logique. Avait-elle peur de lui ?

- et qu’est ce que Mohana savait de moi ? Avant de savoir qu’elle allait vivre avec moi je veux dire ? Qu’est-ce que sa mère lui a dit ?

Il y avait tellement de discussion qu’il devait avoir avec sa fille, qu’il avait l’impression d’en avoir le tournis. Dès que la jeune femme serait parti, il irait toquer à sa porte. Lui demandait une discussion entre eux. Sans tequila. Que pouvait-il amener comme gage de paix alors qu’il n’avait rien ?


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
DarkStar
Messages : 257
Date d'inscription : 11/05/2021
Crédits : uc

Univers fétiche : Post-apocalyptique, Surnaturels, fantastiques, science-fiction
Préférence de jeu : Femme
Sabrina
DarkStar
Mar 9 Mai - 16:04

Mohana Barns/O'Neill
J'ai 19 ans et je vis à Los Angeles, Etats-Unis. Dans la vie, je suis Etudiante en marketing et je m'en sors mal. Je fais l'école buissonnière régulièrement et depuis que ma mère est morte je ne vais plus du tout en cours. Je préfère faire la fiesta avec mes potes pour oublier. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien. J'ai pas envie de m'attacher à qui que ce soit..

-Sa mère est morte dans un accident de voiture
-Elle ne connait pas son père et sa mère ne lui à jamais vraiment parlé de lui.

-Elle a été placé sous contrôle judiciaire après avoir frappé un policier lors d'une manifestation pour la protection de l'environnement.

-Elle picole et fume beaucoup trop car elle adore faire la fête.

-C'est une très bonne surfeuse, elle adore passer ses journées dans la flotte à chasser les meilleures vagues.

- Elle est comme l'était sa mère, très bohème et c'est une amoureuse de la nature. D'ailleurs elle est végétarienne.

- Mohana est à moitié Hawaïenne de par sa mère.

- Elle ne supporte pas l'autorité.  

Je suis ton père .... Sorry for you (avec Darkstar) 3lm6
Oui Jack avait bien entendu. Il fallait "la jouer" fine avec sa fille s'il voulait pouvoir l'apprivoiser. Hum...a première vue, il n'avait pas l'air d'être un joueur de poker.

"Et pourtant c'est bien comme ça qu'il va falloir faire. Mais si le mot "jouer" vous dérange, voyez ça comme une sorte de stratégie? Si la terminologie militaire vous met plus à l'aise. Voyez ça comme une..;épreuve d'adaptabilité? Les gamins peuvent être parfois de vraies bombes à retardement."


L'agent Reeves venait d'user d'un champ lexical qu'il maîtrisait bien puisqu'il était démineur. Et en soit, elle n'avait pas forcément tort, certains gamins étaient de vraies bombes ambulantes. Heureusement, Mohana n'était pas l'une d'entre elles ou tout du moins pas aussi dangereuse que pouvaient l'être certains ados à problèmes. Il était amusant de voir que certaines personnes pouvaient être si désarçonnées devant un autre être humain.

"Si elle fait encore ce genre de matières. Je ne sais pas vraiment si son cursus contient ces contenus là mais quoi qu'il en soit, vous trouverez quoi faire pour l'aider. Mais il faut à tout prix qu'elle se remette en scelle pour les études. C'est une des conditions qu'elle doit remplir également."

Nadia Reeves se leva et rangea ses affaires en attendant que l'ancien militaire veuille bien lui poser d'éventuelles questions. Qui finirent par venir finalement. Le contraire aurait été curieux. O'Neill se demanda légitimement, pourquoi est-ce que la mère de Mohana ne l'avait jamais contacté.

"Ca...c'est la question à 2000 dollars. J'ai essayé de le lui demander mais j'ai été confronté à un mur. Bon faut dire qu'elle ne m'aime pas beaucoup. Mais peut-être qu'en le lui demandant à vous, elle voudra bien vous répondre? Les gens font parfois des choses pas forcément logiques pour nous mais pour eux, ça a du sens."

Et quand à ce que Mohana savait de son père...un doux sourire étira ses lèvres. L'agent Reeves avait des réponses.

"Il me semble que Mme Barns parlait en bien de vous. Mohana m'a dit que sa mère parlait toujours avec une haute opinion de vous et que vous étiez une sorte de héros. Alors bien que votre relation n'ait pas duré vous avez laissé une assez forte impression chez Mme Barns."


C'était tout ce qu'elle savait, Reeves n'avait pas d'autres détails. Mais Mohana avait toujours entendu un discours assez idéalisé que O'Neill et bien entendu, jamais la jeune mère n'avait dit que sa fille était un accident. Elle avait eu simplement la décence de préciser que son père ne les avaient pas abandonné.

Clionestra
Messages : 3942
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Mar 9 Mai - 17:58

Jack
O'Neill

J'ai 43 ans et je vis à Los Angeles, aux USA. Dans la vie, je suis chef démineur et je viens à peine de commencer. Sinon, grâce à ma malchance, je suis père célibataire et je le vis plutôt mal.

Je suis ton père .... Sorry for you (avec Darkstar) 1a5b818f4c307fc688122c531231aa26
> Chef démineur
> N'a jamais eu de relation amoureuse stable
> A perdu ses parents et possède encore la maison.
> A un frère plus jeune, avec qui il ne parle plus, puisqu'il lui en veut de ne pas avoir pu venir pour l'enterrement. (Le frère a eu le chalet)
> Parle anglais, russe et arabe.
> Possède un amour presque pas caché pour les voitures, un petit plaisir qu'il cache bien.
Jack resta un peu interdit devant la situation. Il était père et … même s’il n’était pas coutume pour lui de jurer, il avait besoin d’exprimer son émotion avec des mots forts peu sympathiques. Il avait donc une petite grenade dégoupillés dans la main… Sauf qu’il ne savait pas du tout comment éviter l’explosion. La jouer fine ? La jouer stratégie ? Il désamorce des bombes lui. On ne parle pas de stratégie mais de connaissances et de compétences. Et pour les bomnes il avait ce qu’il faut … pour le reste. Il préféra essayer de comprendre, plutôt, pourquoi la mère de Mohana, qui connaissait le nom et le prénom d’O’Neill, n’avait pas jugé bon de le prévenir.

Il n’était pas un homme mauvais. Loin de là. Il ne connaissait pas Mohana, ne savait même pas s’il allait pouvoir l’aimer qu’il savait déjà qu’il ferait de son maximum pour elle. Il n’était donc pas mauvais. Pas un abruti, non plus. Si la mère de Mohana ne voulait pas de lui, il aurait accepté avec juste la demande de voir sa fille et de la connaître un peu. Il n’aurait pas été intrusif. Surtout parce qu’il ne serait pas senti à sa place en tant que père…. Mais il aurait accepté d’aider sans voir, si cela aurait été son désir. La question à 2000 dollars. Il les donnerait avec plaisir pour en avoir la réponse.

- Je lui demanderais alors, fit-il en penchant la tête, incapable de trouver le début du commencement de la discussion qui pourrait amener à cette question sans passer pour un connard de première. Je vais aller lui parler. J’imagine que commencer par faire des courses seraient une bonne méthode.

Il raccompagna l’agent à travers la maison. Cette maison qui l’avait vue grandir, lui et son frère, qui l’avait changé en l’homme qu’il était … Il … Il laissa l’agent repartir et prit quelques secondes pour mettre toute la situation en place. Si sa famille avait été là, son frère Daniel aurait été en train de pleurer de rire contre le mur, essayant de respirer et rire en même temps avec difficulté. Son père aurait eu le regard sévère en lui rappelant de ne pas disséminer sa semence comme ça sans faire attention…. Et sa mère aurait sourit. De ce sourire simple et bien heureux. Sa mère avait toujours voulu des petits enfants. Elle était morte avant la naissance de la fille à Daniel…mais pas avant la naissance de Mohana. Il remonta les escaliers pour arriver devant la chambre qu’il lui avait fait et toqua bien que la porte soit ouverte. Il était toujours droit.

Il était militaire et sa tenue était importante. Cela lui évitait d’avoir mal au dos et de se sentir courbaturé. Il resta dehors pourtant, ne rentrant pas dans la chambre qu’il avait fini le plus tôt possible. Il chercha quoi dire avant de regarder le vide. Oui. Des courses. C’était ce qu’il avait dit à l’agent avant qu’elle ne parte. Lui proposer d’aller faire des courses.

- Comme tu as pu le voir, je n’ai pas grand chose ici. Je viens de revenir et tout est … Poussiéreux. Je pensais aller faire des courses, tu veux venir avec moi ? Tu achèteras ce que tu veux pour ta chambre…. Je … Je ne l’ai pas décoré puisque je ne connaissais pas tes goûts.

Ni son âge. Il ne connaissait même pas son âge. De ce que l’agent avait dit, ou sous-entendu, Mohana avait conscience que Jack ne connaissait pas son existence avant récemment. Il essaya de faire un sourire, mais timide et mal à l’aise. Merde, il n’avait jamais été aussi mal à l’aise que ça.

- Ou si tu préfères que l’on discute de … tout ça. Ou de ma famille. Ou de ta mère. Ou des choses que l’on doit mettre en place ensemble.

Il évita de donner des ordres. Et il essayait de se mettre d’accord avec un « on ». Ils, ensemble, devaient mettre des choses en place pour la suite de leur cohabitation… Ils, ensemble, devaient mettre des règles. Mais il ne pouvait pas lui imposer ses règles. S’ils se mettaient d’accord alors peut-être que la jeune fille serait plus calme et de meilleur humeur ? Il en sait foutre rien.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
Contenu sponsorisé
Je suis ton père .... Sorry for you (avec Darkstar)
Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Je sais que je suis imparfait, mais je m’humilierai devant toi car je ne peux pas imaginer ma vie sans toi, et c’est pourquoi je souhaite t’épouser. (avec Gaïa)
» Le cabinet de curiosités ♦ Darkstar
» je suis triste mais je suis là
» (m) l'ex fiancé et père de l'enfant.
» harry potter est mon père.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: