Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues
qui tu veux,
quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
Le Deal du moment : -45%
TEFAL – Marmite 36 cm – Inox, Tous feux ...
Voir le deal
29.49 €

LE TEMPS D'UN RP

Je sais que je suis imparfait, mais je m’humilierai devant toi car je ne peux pas imaginer ma vie sans toi, et c’est pourquoi je souhaite t’épouser. (avec Gaïa)

Clionestra
Messages : 771
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La très talentueuse Eurydie

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
Narnia
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4814-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche-rp-ok-fev-2022
Clionestra
Jeu 18 Aoû - 21:11
Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
Je sais que je suis imparfait, mais je m’humilierai devant toi car je ne peux pas imaginer ma vie sans toi, et c’est pourquoi je souhaite t’épouser. (avec Gaïa) Bridgerton-saison-3-quel-avenir-pour-kate-et-anthony-dans-la-suite-grande

Une lettre peut souvent être une erreur.
Une correspondance peut souvent amener une amitié.
Une rumeur peut souvent amener à un mariage.

Mais dans ce joyeux bordel qué l'amour dans une société qui ne pense que peu à l'amour, il peut toujours y avoir des étincelles en apprenant à se connaître avec douceur et quiproquos.

Je sais que je suis imparfait, mais je m’humilierai devant toi car je ne peux pas imaginer ma vie sans toi, et c’est pourquoi je souhaite t’épouser. (avec Gaïa) E5771c759986dba327a9fea65e6d313e3f20f6dd

Contexte remake Bridgerton


May you be in heaven
a full half hour
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
before the devil knows
you're dead.
ANAPHORE

Mes recherches
Clionestra
Messages : 771
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La très talentueuse Eurydie

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
Narnia
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4814-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche-rp-ok-fev-2022
Clionestra
Jeu 18 Aoû - 21:17

Hunter S.
Wood

J'ai 30 ans et je vis à côté de Londres, Grande-Bretagne. Dans la vie, je m'occupe de mes animaux et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma vie, je suis veuf et je le vis bien.

→ A été marié à l'âge de 19 ans à la fille d'un ami à son père. (Lucia)
→ Il est devenu veuf à l'âge de 26 ans, avec deux jumeaux.
→ Aujourd'hui les deux jumeaux (une fille, Célia et un garçon, Nathan) sont âgé de 7 ans.
→ Hunter n'est qu'un petit propriétaire, deuxième fils d'un noble, Lord Wood Baron de Woodshire, il a hérité d'une maison à l'extérieur de Londres, ainsi que d'un appartement dans Londres pour revenir près de son grand-frère (Jonathan).
→ N'a clairement pas une bonne relation avec son grand-frère, mais possède une très bonne entente avec sa grand mère. (Lady Wilhemina Wood)
→ De nature calme et altruiste, il est le genre de personne à s'accommoder de tout, tout le temps.
→ Il aime faire de l'équitation et s'occuper des animaux.
→ Ses enfants sont élevés dans ce monde là, possédant plus de chevaux, de chiens, de chats et autres animaux que ce qu'il serait raisonnable d'avoir.
→ Il n'a pas du tout aimer sa première femme, cela n'aurait été que de lui, il n'aurait même pas consommer le mariage, mais son ex femme en a tenu. Il avait une amitié pour elle, évidemment puisqu'il a fait en sorte de, mais sans amour


À l’attention de Lady Wood


Ma chère Wilhemina,

Cela fait un moment que j’hésite à vous envoyez un message. Vous n’êtes pas sans savoir que mon frère et moi ne nous adressons plus la parole depuis longtemps, et vous avez déjà dû avoir la bonne compagnie de mon ainé pour vous dire tout ce qu’il ne va pas avec moi.

Je n’ai point envie de m’étendre sur le désaccord qui nous lie, lui et moi, et qui m’empêche de venir vous prendre dans mes bras les rares fois où je me pose sur Londres.

Rarement cependant, je tiens encore à ma santé mentale, merci bien. Vous ne voulez toujours pas emménager chez moi ? Je promets de faire une place de choix en ma demeure. Je suis de bien meilleure compagnie depuis que Juliette à mise bas. Ma jument a eu un mal fou à faire naître son poulain et j’ai bien cru la perdre.

Je vous pris d'ailleurs de présenter mes condoléances à Madame Garden, votre femme à tout faire, pour la perte de son mari.

Pour éviter que mon frère apprenne notre correspondante, passe la lettre à Sir Edmund Silvergate. Il doit venir me voir pour sa jument dans la semaine, il me la transmettra à ce moment là

Bien à vous,

Avec mon plus grand respect,

Hunter

Codage par Libella sur Graphiorum, parchemin de ftourini


Hunter avait cacheté sa lettre, et y avait déposé à l’intérieur une fleur de lavande écrasée, laissant la lettre sentir merveilleusement bon. Il n’y avait rien dans la lettre de pompeux pour sa grand-mère. Il ne disait même pas son lien de parenté, n’exposant qu’une excuse pitoyable pour son désaccord avec son frère et des mondanités. Sa grand-mère lui manquait terriblement dans sa maison. Ses jumeaux ne l’avaient connu qu’une année, et ne devait pas s’en souvenir.

Il avait fait envoyer la lettre à Lady Wood. Il n’y avait qu’une seule Lady Wood. Les autres femmes Wood, la propre femme de Hunter, sa mère, ou la femme de son frère étaient toute morte. A croire que se marier avec un Wood apporter le malheur.




May you be in heaven
a full half hour
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
before the devil knows
you're dead.
ANAPHORE

Mes recherches
Gaïa
Messages : 256
Date d'inscription : 25/08/2017
Crédits : ethereal

Univers fétiche : réel
Préférence de jeu : Femme
patrick
Gaïa
Mer 31 Aoû - 14:59

Elizabeth
Woodbury

J'ai 25 ans et je vis à Londres, Grande-Bretagne. Dans la vie, je suis à la recherche du fiancé parfait et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal.

Elizabeth est la fille de Lord Woodbury qui a épousé une riche indienne lors d'une mission diplomatique, faisant d'elle la nouvelle Lady Woodbury. Lizzie est la plus jeune de sa fratrie et a deux frères protecteurs. Elle a décidé depuis sa plus tendre qu'elle épouserait un homme qu'elle aime ou ne se marierait. Ses parents ont fini par se résigner et acceptent qu'elle ait son mot à dire. Depuis, elle décline toutes les demandes en mariage, bien décidée à trouver le bon. Elle a quitté l'Inde et est arrivée à Londres il y a seulement quelques mois.

crédit avatar : zuz

Je sais que je suis imparfait, mais je m’humilierai devant toi car je ne peux pas imaginer ma vie sans toi, et c’est pourquoi je souhaite t’épouser. (avec Gaïa) A7c2a083038a5f84531b4d5623ede25aa2133a61

Elizabeth récupère la lettre que le messager lui tend. Elle prend le temps de monter dans sa chambre avant de poser ses yeux sur le courrier. Elle tique alors qu’elle voit que la lettre est adressée à une certaine Lady Wood. Elizabeth se précipite à sa fenêtre et écarte le rideau, le messager est déjà loin. La jeune femme sait qu’elle devrait poser l’enveloppe et la rendre le lendemain, mais la curiosité est trop grande. Se demandant comme cette lettre pour Lady Wood a pu se retrouver dans les mains de Mademoiselle Woodbury, la brune décachette la missive. Ses yeux parcourent les phrases destinées à une autre sans la moindre honte. Elle pourrait ignorer ce courrier, pourtant, elle ressent le besoin d’écrire à cet inconnu pour l’informer de cette erreur. Elle s’installe alors et s’arme de sa plus belle qu’elle trempe avec délicatesse dans son encrier.

Cher Monsieur,

Je me permets de vous écrire suite à la réception de votre lettre qui n’a visiblement pas trouvé sa destinataire. Je vous prie de bien vouloir me pardonner pour la lecture de votre correspondance. Je tenais cependant à vous signaler cette erreur afin que vos lettres ne se perdent plus et que cela ne vous attire pas d’ennuis.

Permettez-moi de souhaiter que vos relations familiales s’améliorent et j’espère que votre jument se porte mieux, ainsi que son poulain.

Avec tout mon respect.


Miss Elizabeth Woodbury



Encore peu accoutumée aux usages britanniques, elle qui vient tout juste d’arriver d’Inde, Elizabeth relit ses mots trouvant son ton quelque peu puéril, peut-être même parfois déplacé. Cela ne fait rien. Elle cachette sa lettre, aspergée de parfum au jasmin et la dépose sur sa coiffeuse. Conservant le brin de lavande, elle décide qu'elle donnera la correspondance à son père qui doit bien connaître le fameux Sir Edmund Silvergate à qui transmettre la lettre.

Clionestra
Messages : 771
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La très talentueuse Eurydie

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
Narnia
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4814-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche-rp-ok-fev-2022
Clionestra
Jeu 1 Sep - 10:17

Hunter S.
Wood

J'ai 30 ans et je vis à côté de Londres, Grande-Bretagne. Dans la vie, je m'occupe de mes animaux et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma vie, je suis veuf et je le vis bien.

→ A été marié à l'âge de 19 ans à la fille d'un ami à son père. (Lucia)
→ Il est devenu veuf à l'âge de 26 ans, avec deux jumeaux.
→ Aujourd'hui les deux jumeaux (une fille, Célia et un garçon, Nathan) sont âgé de 7 ans.
→ Hunter n'est qu'un petit propriétaire, deuxième fils d'un noble, Lord Wood Baron de Woodshire, il a hérité d'une maison à l'extérieur de Londres, ainsi que d'un appartement dans Londres pour revenir près de son grand-frère (Jonathan).
→ N'a clairement pas une bonne relation avec son grand-frère, mais possède une très bonne entente avec sa grand mère. (Lady Wilhemina Wood)
→ De nature calme et altruiste, il est le genre de personne à s'accommoder de tout, tout le temps.
→ Il aime faire de l'équitation et s'occuper des animaux.
→ Ses enfants sont élevés dans ce monde là, possédant plus de chevaux, de chiens, de chats et autres animaux que ce qu'il serait raisonnable d'avoir.
→ Il n'a pas du tout aimer sa première femme, cela n'aurait été que de lui, il n'aurait même pas consommer le mariage, mais son ex femme en a tenu. Il avait une amitié pour elle, évidemment puisqu'il a fait en sorte de, mais sans amour

Aussi étrange que cela puisse paraître, quand il reçu la lettre, il sut. Avant même de l’ouvrir, il avait l’impression que l’odeur du papier était différente, que l’aspect ou même le toucher du papier n’étaient pas le même. Sa grand-mère était clairement le genre de personne à ne jamais, JA-MAIS, changer ses habitudes. Était-ce aussi pour cela qu’il n’arrivait pas à la faire déménager à la campagne avec lui. Il avait beau lui donner des beaux arguments, sous l’aspect de ses deux petits-enfants, elle ne voulait pas entendre raison et préféré rester à Londres avec Monsieur Parfait. Mais ce n’était pas le propos.

Il sut, donc, que la lettre n’était pas celle de sa grand-mère dès que Silvergate lui remit. Lui n’en avait vu que du feu, et n’avait certainement pas fait le rapprochement entre les membres de la famille Wood. Il se retrouva assis alors dans son fauteuil, écoutant les rires de ses enfants à l’extérieur et lisant l’étrange missive. Il sourit. Pouvait-il avoir l’audace de lui répondre ? Et pourquoi pas, se disait-il en observa sa bibliothèque, plein d’histoire ont commencé par une lettre… pourquoi pas celle-ci. Il prit une feuille de papier et répondit alors.

A l’attention de
Mademoiselle Woodbury.

Chère Mademoiselle Woodbury,

Déjà, et en tout premier, je tiens à vous remercier pour votre action. Peu de personne aurait prit le temps de répondre à un inconnu pour l’informer de son erreur. Je vais essayer d’en parler avec le messager, pour que les prochaines lettres aillent directement à leur destinatrice. Je vous remercie donc pour votre aide. C’est fort aimable.

Je vous pardonne bien évidemment pour la lecture de ma lettre. Je doute de pouvoir être moins curieux face à une lettre, même n’ayant pas mon nom, qui arriverait chez moi par erreur. Je pense même que je ne me sentirais pas coupable le moins du monde, mais c’est une autre histoire.
Ma jument se porte bien, mieux en tout cas. Elle est très fatiguée mais on essaie de lui adoucir ses journées pour le moment. Elle reprend du poil de la bête, bien que son poulain n’ait de cesse de tomber. D’ailleurs, nous n’avons toujours pas trouver de nom pour cet animal, un étalon à la robe Isabelle. Si l’envie vous en prends, n’hésitez pas à me faire des propositions, j’en serais ravi.

Vous savez déjà bien des choses sur moi, je doute que ma relation avec mon frère soit un sujet dans la société londonienne, alors dites-moi quelque chose sur vous. Que nous puissions ainsi être sur un pied d’égalité, vous et moi.

Amicalement, Sir Wood (mais n’hésitez pas à m’appeler Hunter)

PS : Je vous ai glissé dans cette lettre une Géranium rose, ne pouvant point vous offrir de fraîche, celle-ci à été séché et peut servir de marque-page. En langage des fleurs, elle signifie la nouvelle amitié. Je la trouvais à propos dans cette lettre.

Codage par Libella sur Graphiorum, parchemin de ftourini


Il fit envoyer la lettre et sortit pour rejoindre ses enfants qui jouaient encore à se jeter des éponges d’eau mouillé. Il arriva en faisant semblant de vouloir les disputer, prit les éponges et finit par les jeter sur eux alors qu’ils criaient de bonheur et de joie. Il aurait tout le temps pour s'occuper de sa serre à fleur, là où réside des centaines de variétés, juste pour le plaisir de leur beauté.


May you be in heaven
a full half hour
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
before the devil knows
you're dead.
ANAPHORE

Mes recherches
Gaïa
Messages : 256
Date d'inscription : 25/08/2017
Crédits : ethereal

Univers fétiche : réel
Préférence de jeu : Femme
patrick
Gaïa
Sam 1 Oct - 19:44

Elizabeth
Woodbury

J'ai 25 ans et je vis à Londres, Grande-Bretagne. Dans la vie, je suis à la recherche du fiancé parfait et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal.

Elizabeth est la fille de Lord Woodbury qui a épousé une riche indienne lors d'une mission diplomatique, faisant d'elle la nouvelle Lady Woodbury. Lizzie est la plus jeune de sa fratrie et a deux frères protecteurs. Elle a décidé depuis sa plus tendre qu'elle épouserait un homme qu'elle aime ou ne se marierait. Ses parents ont fini par se résigner et acceptent qu'elle ait son mot à dire. Depuis, elle décline toutes les demandes en mariage, bien décidée à trouver le bon. Elle a quitté l'Inde et est arrivée à Londres il y a seulement quelques mois.

crédit avatar : zuz

Je sais que je suis imparfait, mais je m’humilierai devant toi car je ne peux pas imaginer ma vie sans toi, et c’est pourquoi je souhaite t’épouser. (avec Gaïa) A7c2a083038a5f84531b4d5623ede25aa2133a61

Après un dernier coup de brosse dans ses cheveux, Elizabeth repose délicatement l’objet sur sa coiffeuse, puis quitte sa chambre, heureuse de commencer une nouvelle journée. Une fois dans le salon, elle salue tendrement ses parents, occupés à boire un thé indien. Son regard est immédiatement attiré par une lettre à son attention. Elle attrape l’enveloppe et s’installe dans l’un des fauteuils du salon pour lire sa correspondance. Elle ne s’attendait pas à recevoir une réponse après sa missive à l’inconnu. Mais finalement, elle est bien contente que le Sir ait osé lui écrire à nouveau. Sa lecture étire un peu plus le sourire sur ses lippes. S’excusant auprès de sa famille, la jeune femme s’éclipse afin d’écrire tout de suite sa réponse.

Cher Hunter,

Je ne m’attendais pas à ce que vous poursuiviez cette correspondance, mais vous m’en voyez sincèrement heureuse. Je suis soulagée de savoir que vous n’êtes pas vexé.

Je suis contente d’apprendre que votre jument va mieux. Je profite de vous proposez quelques prénoms pour le poulain pour vous en dire également un peu plus sur moi. Je suis née en Inde, d’un père officier de la couronne britannique et d’une mère indienne. Je suis arrivée à Londres il y a quelques années. L’hindouisme a toujours eu une place centrale dans ma vie. Peut-être pourriez vous nommez cet étalon après l’un des dieux hindou. Ganesh, représenté malheureusement par un éléphant, est le dieu de la sagesse, de l’intelligence, de l’éducation et de la prudence. Brahma, Vishnou et Shiva sont les trois dieux primordiaux, ils représentent respectivement la création, la protection et la destruction. Ou vous pourriez le nommer Maharadja, tel les souverains. Il s’agit là seulement de quelques suggestions provenant de ma culture.

Sans doute sommes nous désormais sur un pied d’égalité.


Lizzie s’arrête un instant. Sa plume reste en suspend alors qu’elle réfléchit à une façon correcte d’en apprendre plus sur Hunter. Elle voudrait savoir à qui elle parle, connaître son âge, sa situation, pour peu que l’homme soit âgé et marié cette correspondance serait très étrange. Elle pourrait se renseigner auprès de son père, discrètement. Mais pour l’instant, elle préfère garder cet échange pour elle avant que ses parents décident qu’il pourrait représenter un époux potentiel.

Mes parents aimeraient probablement que je participe à la saison cette année afin de trouver un époux. Peut-être aurons nous l’occasion de nous croiser lors des nombreuses rencontres mondaines.

Elle hésite un instant, peut-être est-elle trop intrusive. Elle décide finalement de conserver la phrase.

Je vous remercie pour le géranium, il est magnifique. Je le garde précieusement. Au nom de cette nouvelle amitié alors.

Amicalement,


Miss Elizabeth Woodburry


Elizabeth parfume une nouvelle fois sa lettre au jasmin avant de la glisser dans l’enveloppe et de l’adresser à Hunter Wood. Quittant sa chambre elle la dépose dans la pile de courrier à faire porter le lendemain avant de rejoindre à nouveau ses parents pour prendre le thé avec eux.

Clionestra
Messages : 771
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La très talentueuse Eurydie

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
Narnia
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4814-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche-rp-ok-fev-2022
Clionestra
Dim 2 Oct - 15:34

Hunter S.
Wood

J'ai 30 ans et je vis à côté de Londres, Grande-Bretagne. Dans la vie, je m'occupe de mes animaux et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma vie, je suis veuf et je le vis bien.

→ A été marié à l'âge de 19 ans à la fille d'un ami à son père. (Lucia)
→ Il est devenu veuf à l'âge de 26 ans, avec deux jumeaux.
→ Aujourd'hui les deux jumeaux (une fille, Célia et un garçon, Nathan) sont âgé de 7 ans.
→ Hunter n'est qu'un petit propriétaire, deuxième fils d'un noble, Lord Wood Baron de Woodshire, il a hérité d'une maison à l'extérieur de Londres, ainsi que d'un appartement dans Londres pour revenir près de son grand-frère (Jonathan).
→ N'a clairement pas une bonne relation avec son grand-frère, mais possède une très bonne entente avec sa grand mère. (Lady Wilhemina Wood)
→ De nature calme et altruiste, il est le genre de personne à s'accommoder de tout, tout le temps.
→ Il aime faire de l'équitation et s'occuper des animaux.
→ Ses enfants sont élevés dans ce monde là, possédant plus de chevaux, de chiens, de chats et autres animaux que ce qu'il serait raisonnable d'avoir.
→ Il n'a pas du tout aimer sa première femme, cela n'aurait été que de lui, il n'aurait même pas consommer le mariage, mais son ex femme en a tenu. Il avait une amitié pour elle, évidemment puisqu'il a fait en sorte de, mais sans amour
- Célia et Nathan, que diriez-vous que nous nommions le nouveau poulain « Vishnou » ?
- C’est moche, dit Célia sans la moindre forme d’hésitation.
- On dit pas « c’est moche », repris son frère, on dit « je n’aime pas ».
- C’est moche, répéta la jeune enfant en ignorant son jumeau.
- C’est le nom d’un Dieu hindou de la protection, je trouvais que ça irait très bien à notre nouvel habitant, et on a déjà usé tous les prénoms de cette année, ne pensez-vous pas ?

Célia, petite blonde aux yeux bleus, observait son père assit dans son fauteuil, une lettre à la main. Il avait été ravi de recevoir cette lettre, et sa curiosité la poussait à vouloir demander ce qu’elle était. Elle ne le faisait pas pour la simple et bonne raison que son cerveau était déjà en train de réfléchir aux prénoms pour le poulain.

- Vishnou, répéta-t-elle alors encore une fois, ça me va ! Va pour Vishnou.
- Je croyais que c’était moche, reprit son frère qui n’avait pas suivi le cheminement de pensée de sa sœur.
- On dit pas « c’est moche » mais « je n’aime pas ».

Célia réussi à prendre congé avant que son petit frère ne l’attrape. Courant dans la demeure, Hunter pouvait entendre leurs rires et leurs cris. Il fit un sourire et se déplaça jusqu’à la table pour répondre à son étrange interlocutrice.

« Chère Miss Woodbury,

Je ne voyais aucune bonne raison d’arrêter une correspondance avec une personne qui me semble si charmante. Et je suis ravi que vous ayez pris la décision d’y répondre à votre tour.


Après une discussion autour de moi, il fut décidé que nous n’avions pas encore d’animaux portant des noms de Dieux hidous. Pour tout avouer, personne n’en connaissait le nom et nous n’avions pas fait de recherche plus pousser. Vishnou a été décidé pour notre poulain. La protection est tout ce que nous lui souhaitons.

Si j’arrive à attraper la chèvre folle qui vit dans la forêt, et qui vient détruire nos plantations de fraises, je promets de l’appeler Shiva. Le dieu de la destruction serait tout à fait à propos pour cet animal.

Je doute me rendre à des rencontres mondaines prochainement. Je suis bien trop vieux pour cela. Si une femme est une vieille femme à mon âge, il est normal que je me considère de même, n’est-ce pas ? De plus, comme vous l’avez compris, je risquerais d’y croiser mon grand-frère. Par pitié, si vous le voyez, éviter de lui parler de moi. Jonathan risquerait de vous dépeindre un piètre tableau de moi.

Cependant, je pense que dans d’autres circonstances, j’aurais été ravi de vous offrir une danse. J’ai toujours aimé danser, bien que cela avait toujours l’étrange connotation d’une cour que je ne pensais pas forcément.

Ravi que le géranium vous plaise, il m’arrive de cristalliser les fleurs dans le verre pour les garder plus longtemps si un jour cela vous intéresse, je me ferais un plaisir de le faire pour vous.

Amicalement.

Hunter ».


Jonathan Wood, Baron de Woodshire, n’était pas réellement le parti en vogue à cette époque de l’année. Il avait 31 ans, il ne supportait personne et était pourtant assez riche. Il n’était pas le genre à aller dans une soirée, sauf si leur mère arrivait à l’y trainait. Une raison de plus de rester le plus loin possible de Londres.

- Papa ! dit Nathan en rentrant dans le bureau couvert de boue, Célia elle m’a poussé dans la boue !
- PAPA ! cria Célia au loin, Nathan il m’a déchiré ma robe !

Il posa la lettre qu’il ferait livrer plus tard et alla s’occuper de ses deux petits monstres.



May you be in heaven
a full half hour
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
before the devil knows
you're dead.
ANAPHORE

Mes recherches
Contenu sponsorisé
Je sais que je suis imparfait, mais je m’humilierai devant toi car je ne peux pas imaginer ma vie sans toi, et c’est pourquoi je souhaite t’épouser. (avec Gaïa)
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Pourquoi Rose avec Scorpius ? Pourquoi pas Lily ?
» Mais pourquoi?
» AkuShin - Quand le démon sort avec l'ange, mais qui est qui ? (avec Creamy)
» On peut vivre sans frère mais pas sans ami | DJaE
» je suis triste mais je suis là

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers historique :: Contemporain-
Sauter vers: