Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues
qui tu veux,
quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
Le Deal du moment :
Figurines Funko Pop : 2 achetées = la ...
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

miracle day (chou)

Gaïa
Messages : 256
Date d'inscription : 25/08/2017
Crédits : ethereal

Univers fétiche : réel
Préférence de jeu : Femme
patrick
Gaïa
Lun 12 Déc - 19:51
Le contexte du RP
The walking dead

Le Sanctuaire et ses alentours, 2/12/15.
Depuis quelques temps, les rapports sont tendus entre Negan et J. L’échange qu’ils ont eu avec Nate dans l’infirmerie a jeté un froid sur leur relation. Pourtant, c’est le Sauveur que la jeune femme a à nouveau choisi. Fatiguée, elle voudrait qu’ils se retrouvent, que la passion l’emporte sur la rancœur. Alors, elle propose une petite virée rien qu’à deux. Mais dans ces temps incertains, une escapade peut vite se transformer en réelle aventure.  

Contexte provenant de notre amour pour ces deux-là et pour le drama.
Gaïa
Messages : 256
Date d'inscription : 25/08/2017
Crédits : ethereal

Univers fétiche : réel
Préférence de jeu : Femme
patrick
Gaïa
Lun 12 Déc - 19:54

Joy Collins
J'ai 31 ans et je vis au Sanctuaire, Etats-Unis. Dans la vie, je suis médecin et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis mariée et je le vis plutôt bien.

Informations supplémentaires ici.

crédit avatar : vesnaproduction.

Miracle day.
***

« Salut J ! » Tu te retournes quand on s’adresse à toi et tu retiens une grimace agacée. Ton regard se lève vers Lindsay et tu te forces à afficher un sourire. « Oh salut Lindsay. » Tu as bien du mal à supporter les autres ces derniers temps, c’est pire lorsqu’il s’agit de la gamine blonde. A peine plus de vingt ans, elle était à peine sortie de l’enfance quand le monde a basculé. Tu exagères tout juste, elle était adolescente. Tu as bien conscience que la cinquième épouse de Negan tente de se rapprocher de toi. Elle se croit certainement subtile, mais c’est loin d’être le cas. Tu sais que tu l’inquiètes, elle te voit lui piquer la meilleure place auprès du Sauveur. Elle veut, sans discrétion, savoir comme tu fais pour te frayer ainsi un chemin jusqu’aux plus grandes faveurs de l’homme. Mais tu gardes pour toi chacun de tes secrets. A vrai dire, si tu es légèrement manipulatrice en présence de ton homme, tu es surtout toi-même. Et pour cette raison, tu n’as rien à dévoiler à Lindsay. Il n’y a pas de recette miracle. Le leader et toi, vous plaisez, c’est à peu près tout. Dans le fond, tu la comprends, Lindsay. Il n’y a pas si longtemps, elle était à ta place, dernière arrivée et favorite. « Tu aurais un peu de temps après ? Ça serait bien qu’on apprenne à se connaître. Après tout, nous vivons ensemble. » Elle t’offre son sourire le plus hypocrite et tu hausses les épaules. « Plus tard, peut-être. Je dois aller travailler pour l’instant. » Tu n’avais pas spécialement de passer par l’infirmerie pour l’instant, tu as bien le droit à un jour de repos de temps en temps. Mais pour échapper à la blonde, tu ferais sans doute n’importe quoi. Tu passes une main sur ton visage en quittant l’étage réservé à ce harem si particulier. Tu ères un instant dans les couloirs du Sanctuaire. De ce que tu sais, tes anciens compagnons et Nate sont rentrés au camping. Tu n’as plus parlé d’eux, de lui, avec Negan. Vous avez vécu presque normalement depuis ce face à face lunaire. Mais tu n’oublies pas. C’est arrivé et ton mari n’est finalement pas tout puissant, pas capable de tenir chacune de ses promesses. Tu restes persuadée qu’il est un homme de parole pourtant. Sans que tu le réalises, tes pas te mènent jusqu’à la petite salle de réunion où ils se trouvent quand le devoir ne l’appelle pas sur le terrain. Tu le trouves seul affairé à tu ne sais quelle tâche. Tu te racles la gorge dans l’encadrement de la porte pour signaler ta présence. « Salut. » Vos rapports sont un peu froids, légèrement tendus depuis quelques jours. Mais tu as besoin de sa présence, de l’attention qu’il te donne. Tu as besoin de ce quelque chose que tu ressens quand ton regard se pose sur lui. Tu souris en t’approchant doucement. « Qu’est-ce que tu fais ? » Tu laisses ton regard glisser de ses yeux à ses lèvres puis à la table. « Tu as un peu de temps pour moi ? » Sourire fatigué. Tu aimerais un vrai moment de complicité. Pas un moment teinté de rancœur. « Je comptais prendre un peu l’air, ça te dit de venir avec moi ? » Tu tends lentement une main dans sa direction pour l’inviter à prendre une pause. « J’ai envie qu’on prenne un instant pour nous… »
Chouu'
Messages : 186
Date d'inscription : 09/08/2022
Région : Rhône-Alpes
Crédits : Chouu'

Univers fétiche : Réel
Préférence de jeu : Homme
patrick
https://www.letempsdunrp.com/t5278-le-bon-la-brute-et-le-truand-les-persos-de-chou https://www.letempsdunrp.com/t5273-toujours-plus-d-idees-que-de-temps-pour-les-jouer
Chouu'
Mer 14 Déc - 14:48

Negan
J'ai 42 ans et je vis au Sanctuaire, USA. Dans la vie, je suis Negan, leader des Sauveurs et je m'en sors comme un chef. Sinon, grâce à ma chance, je suis plusieurs fois marié et je le vis plutôt bien.
Les épouses : Rosie la capricieuse, Lindsay la sexy, Sharon et Ally le binôme discret, Eve la première et J, sixième dans l'ordre d'arrivée, déjà si haut classée dans le cœur du ténébreux.  

miracle day (chou) Nm8u
Du sang plein les mains, sadique, dangereux, intraitable, colérique, capricieux, autoritaire, comédien, imbu de lui-même, sans doute un peu fou, à jamais endeuillé ;
Derrière les actes horribles et les accès de violence, Negan aspire à faire survivre l'humanité face aux morts toujours plus nombreux à se relever.
Caché derrière un personnage détestable, tyran sanguinaire qui semble n'en faire qu'à sa tête, il tente en réalité d'établir des règles strictes mais simples pour que la communauté qu'il a créé subsiste et s'impose aux autres s'il ne peut les aspirer.
A la tête d'une organisation abusive, il parvient à déléguer un peu de son pouvoir et croit sincèrement avoir bâti la plus prospère des collectivités dans ce monde en perdition.
Negan n'avait pas prévu les tensions entre J et lui. Il sait très bien que leur relation est particulière, que l'organisation du Sanctuaire et que le monde extérieur étant fous : les choses n'allaient pas être simple. Il s'attendait à ce qu'un jour, l'alchimie étonnement parfaite entre eux souffre suite à un différend ou désaccord quelconque.
Mais Nate est revenu trop vite. Quelques semaines seulement pour se découvrir et il a fallut que l'ex blondin soit conduit à l’infirmerie du repère, mettant ainsi à mal les promesses du leader à sa nouvelle épouse. Il n'aurait pas du garantir la sécurité du gars : c'est impossible. Il pensait simplement être obligé de ne jamais agresser l'ancien conjoint de J. Une façon de le protéger donc. Mais lui éviter les aléas de la vie ?!
Nate a été blessé et il s'en est fallut de peu pour que tout éclate entre eux.

J est restée. Avait-elle le choix ? Negan n'a-t-il pas juré d'éliminer ceux qui trahiraient leurs engagements ? Ses femmes sont enchaînées. Mais ils le savent tous les deux, la médecin aurait pu partir. Puisqu'elle pense que le grand brun a failli à sa parole... elle aurait pu estimer que le contrat était caduque.
Quant au chef des sauveurs, il ne sait pas vraiment quoi penser. Il n'aurait pas supporté qu'elle lui tourne le dos, il aurait eu besoin d'exprimer colère et frustration. Mais J est restée et l'entente n'est pas revenue. Reviendra-t-elle seulement ?

Penché sur quelques données importantes, l'homme à la batte survole les documents sans vraiment les lire. Il est fatigué. La saison est froide et les réclamations de ses ouvriers abiment sa patience. Il a été obligé de punir, de faire des exemples. Il ne veut pas perdre un élément de plus mais les survivants peinent. Il faut plus de mains d’œuvre afin de réduire un peu les temps de labeur ;

« Salut. » Negan relève lentement les yeux depuis la table jusqu'à la jolie brune. Il sourit, discrètement. Est-elle venue spontanément à lui depuis l'épisode Nate ? « Qu’est-ce que tu fais ? » Rien d'intéressant, des impératifs pourtant. Il se recule pour replacer son dos dans la chaise et penche le visage sur le côté, conscient que sa chère favorite attend quelque chose de lui. « Tu as un peu de temps pour moi ? »

« Je devrais pouvoir trouver ça. Qu'est-ce qu'il y a ? »

Le froid et la fatigue n'épargnent personne, pas même les chanceux qui partagent les meilleurs logements du sanctuaire. Negan s'est assuré qu'aucune de ses femmes ne manque de vêtements, de couvertures et de nourriture - tout en veillant à ce que chacune âme qui vive ici ait un minimum pour supporter les conditions de vie difficile.

« Je comptais prendre un peu l’air, ça te dit de venir avec moi ? »

Il attrape la main de J et se lève pour porter l'autre main à sa joue. Elle est douce, chaude. Il aimerait la retrouver, regagner sa confiance et son estime. Elle veut sortir ? Elle ne cherche pas à les conduire dans une chambre ? Il espère l'attirer encore.

« J’ai envie qu’on prenne un instant pour nous… »

« Ça me paraît une bonne idée. Prenons quelques heures. Je viendrai terminer mes affaires après. »

Dit-il comme s'il avait besoin de préciser que leur escapade ne pourra pas éternellement durer. Ce n'est pas l'envie qui lui manque, parfois. Il lui vole un baiser bref et enfile son blouson avant de récupérer Lucille. Équipé, il passe par la salle dédiée aux lieutenants et donne quelques consignes avant d'entraîner sa belle à l'extérieur.

« Où va-t-on ? »
Gaïa
Messages : 256
Date d'inscription : 25/08/2017
Crédits : ethereal

Univers fétiche : réel
Préférence de jeu : Femme
patrick
Gaïa
Mer 14 Déc - 16:47

Joy Collins
J'ai 31 ans et je vis au Sanctuaire, Etats-Unis. Dans la vie, je suis médecin et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis mariée et je le vis plutôt bien.

Informations supplémentaires ici.

crédit avatar : vesnaproduction.

Miracle day.
***

T’as le sourire un peu fatigué et le regard légèrement triste quand tu propose une petite sortie pour se retrouver. A son contact et en réponse à la caresse sur ta joue, tu fermes les yeux alors que tes lèvres s’étirent un peu plus sincèrement. Tu n’es pas certaine que ton époux soit capable de douceur, mais tu veux le croire, tu veux le vivre. C’est tout ce dont tu as besoin, un peu de tendresse au milieu du chaos. Un peu de réconfort et d’attention alors que tout part en vrille. Un peu de sincérité  pour faire fuir le froid entre vous. Tu soupires doucement avant de rouvrir tes paupières, plongeant directement dans ses orbes. Il accepte finalement de passer du temps avec toi et tu te résignes à n’être la distraction que de quelques heures. Il a à faire, tu le sais. Tu te laisses docilement embrasser. Sans enthousiasme. Sans dégoût non plus. Tu te laisses embrasser, c’est tout. Alors qu’il s’éloigne pour donner aux Sauveurs les indications à suivre durant son absence, tu t’approches de la table. Du bout du doigt tu fais tourner une feuille que tu parcours rapidement du regard. Tu finis par hausser les épaules. Tu pourrais t’intéresser de plus près à la gestion du Sanctuaire. Un jour peut-être. Tant que Negan ne te demande rien, tu estimes que ce ne sont pas tes affaires. Quand il est certain que son petit royaume pourra tourner sans lui, tu te laisses guider jusqu’à l’extérieur. Ta petite main est perdue dans la sienne et tu lui envoies des coups d’œil discret. Tu frissonnes en enfonçant ta deuxième main dans ta poche, mais ça n’a aucune importance, l’air frais te fait du bien. Tu aimes le Sanctuaire, cela ne fait aucun doute mais tu t’y sens un peu à l’étroit après avoir profité des grands espaces pendant de longues années. Cette sensation d’enfermement est néanmoins largement compensée par la sécurité que le lieu procure. « Peu importe. » réponds-tu finalement quand il te demande où aller. Du moment que c’est en sa compagnie tu veux bien te rendre n’importe où. « Je ne veux pas réfléchir, je veux seulement laisser nos pas nous guider. » Tu souris et arrêtes de marcher en te plaçant devant lui. Sur la pointe des pieds, une fois encore, tu poses les paumes de tes mains sur ses joues. « Tu m’as manqué. » souffles-tu avant de sceller vos lèvres. Tes talons retrouvent le sol et tu reprends ta marche. « Tu sais… Je ne suis pas retournée discuter avec Nate. Et… je voulais te dire merci. De m’avoir défendue… » Tu n’en avais pas vraiment besoin, mais le geste était touchant. « … enfin surtout pour ce que tu as dit après que… enfin voilà. » Tu bafouilles avant de pencher la tête en arrière. « Ce que j’essaye de dire c’est… désolée d’avoir interrompu ta réunion et de t’avoir tenu pour responsable sans savoir ce qui se passait. » Tu fuis son regard, Nate aura toujours un effet sur toi mais tu peux apprendre à arrondir les angles. Je veux juste que tu m’aimes. Je veux que tu sois à moi, entièrement. « Nate appartient au passé. » finis-tu par déclarer.  
Chouu'
Messages : 186
Date d'inscription : 09/08/2022
Région : Rhône-Alpes
Crédits : Chouu'

Univers fétiche : Réel
Préférence de jeu : Homme
patrick
https://www.letempsdunrp.com/t5278-le-bon-la-brute-et-le-truand-les-persos-de-chou https://www.letempsdunrp.com/t5273-toujours-plus-d-idees-que-de-temps-pour-les-jouer
Chouu'
Sam 17 Déc - 19:38

Negan
J'ai 42 ans et je vis au Sanctuaire, USA. Dans la vie, je suis Negan, leader des Sauveurs et je m'en sors comme un chef. Sinon, grâce à ma chance, je suis plusieurs fois marié et je le vis plutôt bien.
Les épouses : Rosie la capricieuse, Lindsay la sexy, Sharon et Ally le binôme discret, Eve la première et J, sixième dans l'ordre d'arrivée, déjà si haut classée dans le cœur du ténébreux.  

miracle day (chou) Nm8u
Du sang plein les mains, sadique, dangereux, intraitable, colérique, capricieux, autoritaire, comédien, imbu de lui-même, sans doute un peu fou, à jamais endeuillé ;
Derrière les actes horribles et les accès de violence, Negan aspire à faire survivre l'humanité face aux morts toujours plus nombreux à se relever.
Caché derrière un personnage détestable, tyran sanguinaire qui semble n'en faire qu'à sa tête, il tente en réalité d'établir des règles strictes mais simples pour que la communauté qu'il a créé subsiste et s'impose aux autres s'il ne peut les aspirer.
A la tête d'une organisation abusive, il parvient à déléguer un peu de son pouvoir et croit sincèrement avoir bâti la plus prospère des collectivités dans ce monde en perdition.
Peu importe. Elle n'a aucune destination en tête la sixième femme, elle a besoin de retrouver l'extérieur, de respirer, de croire qu'elle et son époux peuvent encore partager de belles choses. Leur relation a gagné en sérieux avec vitesse, en profondeur, en gravité aussi. Ils ne sont plus des amants impatients, ils sont les deux contractants d'un accord intéressé qui a pour but la survie pour l'une, le plaisir pour l'autre...
Negan regarde J puis leurs mains liées en supposant que tout n'est pas perdu. Qu'il y a entre eux ce qu'il n'y aura jamais entre lui et ses cinq autres femmes. Un détail qu'il ne saurait nommer. Une étincelle unique qui le rassure et qu'il veut préserver.

Lorsqu'elle décide d'interrompre la marche du leader, J se comporte comme il l'aime tant. Avec assurance et détermination.

« Tu m’as manqué. »

Comment peut-il manquer sachant que son nom est sans arrêt murmuré ? Que chaque sauveurs redoute de le voir arriver, que ses interventions cruelles rythmes la dure vie au Sanctuaire et que même sans l'avoir vu pendant plusieurs jours les ouvriers se souviennent par coeur son sourire carnassier ?
...
Mais il croit comprendre et se laisse embrasser avec envie.
Est-ce la fin de leur premier désaccord ?

« Tu me manque encore. » 

Dit-il avec l'intention de la stopper pour un autre échange langoureux, mais la brune reprend la parole et l'heure semble être aux explications.
Il ne s'attendait pas à ce qu'elle ait envie de revenir sur le sujet. Nate a été soigné et Negan sait simplement que le groupe de blessés est retourné dans le campement de caravanes. Il apprend alors que J et son ex n'ont pas bénéficié d'autres moments et plus surprenant : elle lui est reconnaissante et s'excuse.
Beaucoup de remise en question et de modestie qui touchent le leader.

 « ... J. »

 « Nate appartient au passé. »

Vraiment ?
Il ne pourra jamais conjuger Lucille au passé. Pourtant elle ne sera plus là. Nate est bien vivant. Alors l'histoire de J et son blondin survivra tant qu'ils auront l'occasion de rallumer la flamme. Joy peut-elle l'enterrer, pour lui ?

L'air grave, Negan soupire et regarde son épouse avec autant de douceur que le lui permettent ses traits sévères.

 « Je n'aurai pas dû lui parler. » Aucun remord pour le type, mais c'est pour J qu'il s'en veut. « Je n'aurai pas dû intervenir. Sache que j'ai depuis renforcé les effectifs près de l'avant poste qui protège sa communauté. »

Que pouvait-il faire d'autre ?
Merde, il déteste cette maladresse, ces doutes. Negan doit afficher le même air sûr, dur et intransigeant devant chaque survivant ! J fait encore une fois exception. Il ne tolérera jamais ses histoires anciennes, il ne lui en veut qu'une à jamais. La leur. Mais pour qu'elle tienne il doit respecter ses engagements et rattraper ses erreurs de parcours.

« Je te demande pardon. »

Dit-il, amer.
Finalement il utilise sa batte pour encercler la taille de la demoiselle et coller leurs corps avec possessivité. Elle le ridiculise un peu. Elle le fait vibrer surtout.

« Alors est-ce qu'on ne ferait pas mieux de se retrouver et... »

Et un cri de terreur insupportable l'oblige à lâcher sa belle pour brandir l'arme en direction de la voix.
Gaïa
Messages : 256
Date d'inscription : 25/08/2017
Crédits : ethereal

Univers fétiche : réel
Préférence de jeu : Femme
patrick
Gaïa
Mar 20 Déc - 11:11

Joy Collins
J'ai 31 ans et je vis au Sanctuaire, Etats-Unis. Dans la vie, je suis médecin et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis mariée et je le vis plutôt bien.

Informations supplémentaires ici.

crédit avatar : vesnaproduction.

Miracle day.
***

Tu souris en envoyant à ton époux un regard complice. Tu pourrais retrouver ses lèvres alors qu’il répond que tu lui manques encore. Le Sauveur sait comment obtenir ce qu’il désire. Si certains différends peuvent se résoudre en quelques baisers et caresses, tu es persuadée que celui-ci mérite une discussion. Tu as besoin de poser des mots sur ce que tu ressens et tu espères sincèrement que Negan fasse la même chose. Tout en étant bavard, le leader parle peu. Il est un très bon orateur pour motiver les troupes, effrayer ceux qui ne sont rien et rabaisser ceux qui représentent une menace. Mais il ne parle pas de lui, jamais. Quand il souffle ton prénom, tu serres un peu plus sa main dans la tienne. Il reconnaît finalement son erreur, semble faire preuve de remords et te présente la solution qu’il a trouvée. Tu souris en hochant doucement la tête. C’est la première fois qu’il te laisse entrevoir la possibilité qu’il puisse se tromper, qu’il n’ait pas réponse à tout. Si son assurance te plaît énormément, ses doutes le rendent plus humains, plus désirable encore à tes yeux. Et tu espères que personne d’autre au Sanctuaire n’a le privilège de s’entendre donner raison et de recevoir des excuses. Lorsqu’il te demande pardon, tu vois bien que cela lui en coûte. Tu lèves une main vers son visage et le caresses avec une tendresse non feinte. Il n’avait pas besoin de demander, Negan, il est déjà pardonné depuis longtemps. Mais tu préfères ne pas lui dire. « Je te pardonne. » souffles-tu alors qu’il t’enlace. Et tout semble aller mieux. Tu souris à ses premiers mots et tournes brusquement la tête en direction du cri qui l’interrompt.

Par réflexe tu fais un pas en arrière. Tu te glisses dans le dos de ton époux, posant une main sur sa veste de cuir pour ne pas totalement rompre le contact, pour te rassurer. « Est-ce que… » Tu déglutis. Tu attrapes le couteau attaché contre ta cuisse. « Est-ce qu’on devrait aller voir ? » Les Sauveurs sauvent les gens, n’est-ce pas ? Mais tu aimes bien aussi lorsque les Sauveurs embrassent leur femme et l’emmènent loin du danger. Tu ne manques pas vraiment de courage mais tu penses à toi et à ta sécurité avant tout. « Tu… » Tu ne sais pas vraiment ce que tu allais dire mais tu es coupée par l’arrivée d’une jeune femme face à vous. Merde. Un simple coup d’œil te permets de voir qu’elle est à un stade de grossesse très avancé. Tu soupires alors que ta conscience professionnelle reprend le dessus. Mains tendues vers l’avant dont une toujours armée de ton couteau, tu fais un pas sur le côté pour te dissocier de la silhouette de Negan. « Je suis médecin. » commences-tu en voyant la gamine d’une vingtaine d’année tenir son ventre. « Tu es seule ? » Tu es parfaitement conscience qu’elle peut te mentir et tu restes sur tes gardes lorsqu’elle hoche la tête. Tu cherches le regard de ton mari et tu désignes l’endroit d’où elle vient d’un geste du menton. « Qu’est-ce qu’il se passe ? » Tu n’oses pas t’approcher, tu veux continuer à sentir la chaleur rassurante de Negan à tes côtés.   

Chouu'
Messages : 186
Date d'inscription : 09/08/2022
Région : Rhône-Alpes
Crédits : Chouu'

Univers fétiche : Réel
Préférence de jeu : Homme
patrick
https://www.letempsdunrp.com/t5278-le-bon-la-brute-et-le-truand-les-persos-de-chou https://www.letempsdunrp.com/t5273-toujours-plus-d-idees-que-de-temps-pour-les-jouer
Chouu'
Lun 2 Jan - 13:08

Negan
J'ai 42 ans et je vis au Sanctuaire, USA. Dans la vie, je suis Negan, leader des Sauveurs et je m'en sors comme un chef. Sinon, grâce à ma chance, je suis plusieurs fois marié et je le vis plutôt bien.
Les épouses : Rosie la capricieuse, Lindsay la sexy, Sharon et Ally le binôme discret, Eve la première et J, sixième dans l'ordre d'arrivée, déjà si haut classée dans le cœur du ténébreux.  

miracle day (chou) Nm8u
Du sang plein les mains, sadique, dangereux, intraitable, colérique, capricieux, autoritaire, comédien, imbu de lui-même, sans doute un peu fou, à jamais endeuillé ;
Derrière les actes horribles et les accès de violence, Negan aspire à faire survivre l'humanité face aux morts toujours plus nombreux à se relever.
Caché derrière un personnage détestable, tyran sanguinaire qui semble n'en faire qu'à sa tête, il tente en réalité d'établir des règles strictes mais simples pour que la communauté qu'il a créé subsiste et s'impose aux autres s'il ne peut les aspirer.
A la tête d'une organisation abusive, il parvient à déléguer un peu de son pouvoir et croit sincèrement avoir bâti la plus prospère des collectivités dans ce monde en perdition.
« Je te pardonne. »

Negan, il n'a besoin de l'approbation de personne pour agir. Il n'a besoin d'aucun consentement pour mener les Sauveurs, il ne faut pas d'autorisation au chef en chef pour vivre sa vie comme il l'entend. Le pardon ? Il ne le demande jamais, la vie est trop brutale désormais et les survivants bien trop égoïstes et désespérés pour qu'il prenne la peine de leur accorder ce qui était autrefois sensé.
Negan se passe de tout assentiment depuis de nombreuses années. Il a su se reconstruire et avancer avec cette détermination machiavélique, ce fol entêtement.

Mais si J lui pardonne ses maladresses récentes au sujet de Nate, alors le leader se sent un peu mieux. Sa conscience est soulagée, son esprit soudain plus libre.
Il ne supportera jamais que sa dernière épouse lui reproche quelque chose. S'il y a des rancunes entre eux, il l'a bien compris : elles lui pèseront plus que n'importe quel sentiment douloureux.

En enlaçant la jeune médecin, l'homme à la batte se sent vulnérable. Il en grimace discrètement, caressant le dos de la belle, avant de s'autoriser à fermer les yeux pour être - l'espace d'un instant - plus fragile que jamais.
Puis la réalité rattrape le couple et l'époux attendri redevient Negan.

« Est-ce que… [...] Est-ce qu’on devrait aller voir ? »

Il voudrait aller voir, car il est curieux. Car une femme vient de hurler et que le danger qui rôde autour de cette victime ne fait aucun doute. Il devrait essayer de la sauver, mais ce qui prime avant tout c'est le groupe.
Sa priorité, c'est son clan.
C'est J.
Il manque de la retenir lorsqu'elle aperçoit la femme enceinte et il jure en levant les yeux au ciel. Son professionnalisme la perdra si elle ne fait pas attention. Heureusement, il peut veiller sur elle à cet instant. Aucun mort à première vue derrière l'engrossée : il faut qu'ils partent rapidement car l'air horrifié de la future mère leur décrit en silence le tableau tragique auquel elle vient d'assister ;

« J, il faut partir. » 

« S'il vous plait... Ma famille... On s'est réfugié dans une cave... Elle était occupée... » 

En un pas autoritaire, le mari a rattrapé sa moitié et il se place entre les deux femmes. La cave était peut être infestée de corps sans vie prêts à dévorer son groupe, mais il y a pire que ces bouches pestiférées.
Un autre groupe de survivants étaient peut être installés et la guerre entre les vivants est d'autant plus atroce dans ce pitoyable contexte.

« Vous pouvez marcher ? On vous emmène et nos médecins s'occuperont de vous. Mais il faut faire vite. » 

« Non, il faut aller chercher les miens ! » 

Exige-t-elle à bout de force, penchée vers l'avant comme si elle allait s'écrouler. D'autres cris leurs parviennent depuis quelques dizaines de mètres et l'hésitation dure peu dans le regard du chef. S'engouffrer dans un sauvetage ainsi est un piège. Ce serait suicidaire de tenter quoique ce soit.
Pourtant, face à J, Negan n'est pas sûr de pouvoir rester raisonnable. Il s'approche de la femme enceinte et sans grand ménagement vérifie qu'elle n'est pas armée puis adresse un coup d’œil à sa chère :

« Emmène là si tu veux. Sois prudente. Je vais voir ce que je peux faire ; » 
Gaïa
Messages : 256
Date d'inscription : 25/08/2017
Crédits : ethereal

Univers fétiche : réel
Préférence de jeu : Femme
patrick
Gaïa
Lun 9 Jan - 10:57

Joy Collins
J'ai 31 ans et je vis au Sanctuaire, Etats-Unis. Dans la vie, je suis médecin et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis mariée et je le vis plutôt bien.

Informations supplémentaires ici.

crédit avatar : vesnaproduction.

Miracle day.
***

Tu hésites quant à l’attitude à adopter. Ta conscience professionnelle te pousse à vouloir aider la jeune femme. Mais tu doutes, tu sais qu’aujourd’hui, le danger est partout. Dans ce monde de dingue, une gamine enceinte peut représenter une horrible menace. Tu as besoin de savoir ce que Negan pense avant de faire un réel pas en avant. Il préfère partir, laisser la future maman seule face à son destin. Tu grimaces, tu as du mal à te résigner. Tu t’apprêtes pourtant à écouter et à tourner les talons. Tu fais pleinement confiance à ton époux quand il s’agit de se protéger, il a l’habitude de mettre sa communauté à l’abri. La nouvelle venue prend rapidement la parole et tu la comprends. A sa place, tu tenterais tout pour retenir la moindre personne susceptible de te venir en aide. Tomber sur Negan n’est pourtant pas toujours une opportunité en or, son aide s’achète, rien n’est gratuit et l’arrangement peut-être lourd à assumer. Tout le monde n’a pas autant de chance que toi, tu le sais. Mais le leader respecte les femmes, à sa façon. Et le Sanctuaire est assez grand pour accueillir une femme et son enfant à naître. A nouveau abritée derrière sa haute silhouette, tu soupires de soulagement quand ton époux accepte d’emmener la brunette. Comme tout ceux qu’il sauve, elle cherche à négocier, à étendre la protection à sa famille. Et malgré la situation critique, cela t’arrache sourire. Quand de nouveaux cris se font entendre, tu te crispes un peu plus. Negan capitule enfin. Tu es immédiatement soulagée, tu n’aurais pas pu supporter de tourner le dos à la jeune fille, tu t’en serais voulue. Quand il assure que tu peux avancer, tu passes ton bras autour de la gamine qui tient toujours son ventre, une expression de douleur sur le visage. Elle repose une bonne partie de son poids sur toi et tu souffles. « Elle ne pourra pas marcher jusqu’au Sanctuaire. On a dépassé une cabane il y a quelques minutes. On se retrouve là-bas, d’accord ? » Rien ne dit que la cabane est un lieu sécurisé dans lequel tu ne trouveras aucun mort, mais c’est un risque à prendre. « Je ferai attention. » Tu frottes le dos de la jeune femme pour qu’elle se mette en marche. « Negan ! » lances-tu alors qu’il s’éloigne déjà. « Reviens-moi. » Tu voudrais l’embrasser avant de te séparer de lui, lui dire que tu te fiches de la famille de la gamine mais que lui est la tienne désormais. Tu te contentes d’un regard intense et d’un sourire rassurant, il sait déjà ce qu’il représente pour toi.

« Viens. » dis-tu en entraînant ta patiente. Son pas est lourd est traînant. Elle est plus grande que toi mais tu fais ton maximum pour la soutenir. « Fais lui confiance, il sauve les gens. Comment tu t’appelles ? Depuis combien de temps as-tu des contractions. » Tu as besoin de savoir si quelques minutes de repos dans la cabane lui suffiront pour ensuite rejoindre le Sanctuaire ou si tu vas devoir l’accoucher au milieu des bois. « Stella. Les contractions, euh… plusieurs minutes ou heures, peut-être plus, je ne sais pas. »Tu hoches la tête alors que l’abri que tu visais est enfin en vue. « Attend-moi là. Chut. » En vitesse, tu fais le tour de la cabane et entre par une fenêtre brisée. Tu cœur bat à une vitesse folle alors que tu parcours les deux petites pièces. L’endroit est abandonné depuis bien longtemps. Tu stresses en abattant plusieurs fois ton poing contre le mur pour t’assurer qu’aucun rôdeur n’occupe les lieux. Une fois certaine, que cela ne craint rien, tu ouvres la porte pour aller chercher la gamine. « Ça fera l’affaire. » assures-tu en guidant la jeune femme vers un canapé qui a vécu de meilleurs jours. « Il faut que je t’examine. » Stella hoche la tête, le visage toujours tordu par la douleur alors qu’elle remonte sa robe sur son ventre. Tu passes une main sur ton front en réalisant qu’il n’y a plus de temps à perdre. Tu n’as pas ton matériel médical, il faudra s’en passer. « Ok, Stella, c’est le moment. » Tes doigts se referment sur ceux de la gamine alors que tu l’encourages à faire les efforts nécessaires tout en restant silencieuse au maximum. Ainsi penchée sur elle, tu ne peux pas vérifier si quelqu’un ou un rôdeur approche. Les minutes défilent lentement et tu n’aperçois toujours pas le moindre cheveu. La tension monte alors que tu poses tes mains sur le ventre de Stella. « Le bébé est positionné en siège et tu t’épuises. » « Il faut le sauver. » Tu as déjà accouché plusieurs femmes, mais jamais dans de telles conditions et tu as conscience que tu es en train de perdre à la fois la mère et l’enfant. « Tu as dit que vous sauviez les gens, sauve-le. » Tu hésites alors que l’heure n’est plus au doute. Derrière la douleur et la peur, tu lis la détermination dans le regard de Stella. Alors tu te décides. Tu tentes de te souvenir de tes vieux stages en obstétrique et maternité et tu souffles un grand coup avant de faire doucement glisser la lame de ton couteau sur le bas ventre de ta patiente. Alors que tu es appliquée sur ta tâche, tout le reste disparaît. Tu ne vois plus que le sang qui rougit tes mains et le tissu du vieux canapé, tu n’entends plus que ta propre respiration, les hurlements de Stella ne te parviennent plus. Peut-être même s’est -elle arrêtée de crier, tu ne sais pas. Elle n’est plus femme, Stella, elle n’est qu’une enveloppe pour cet enfant que tu dois sauver. Le monde apparaît à nouveau lorsque tu peux enfin attraper le bébé qui se met à pleurer. Les yeux fixés sur le nouveau-né, tu reprends la parole. « C’est un garçon, tu l’as fait, bravo Stel… » Et tu réalises enfin, que tu n’entends plus la jeune, que la quantité de sang qui t’entoure est bien trop importante. Tu penches la tête en arrière en soupirant avant de poser tes doigts contre le cou de la jeune femme. Tu serres un peu plus le bébé qui pleure toujours contre toi. Tu prends de laisser échapper un sanglot et t’asseoir un instant sur le sol sale avant de trouver le courage d’enfoncer ton couteau dans la tempe de Stella. Tremblante, tu retires ta veste pour y enrouler l’enfant. Tu recules et t’assois contre le mur, le plus loin possible du corps de celle qui aurait pu devenir mère. Du bout du doigt, tu caresses le visage du bébé. « Ça va aller, je te le promets petit cœur. » Tu pleures toujours en murmurant des paroles rassurantes qu’il ne peut pas comprendre. Il ne te reste plus qu’à attendre Negan, en espérant qu’il revienne très vite.

Contenu sponsorisé
miracle day (chou)
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Today, all day I had a feeling, a miracle would happen.
» I need you more than I want to (chou)
» by the way... congratulations? (chou)
» haut les masques [chou]
» Mes petits bouts de chou ♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers science-fiction :: Survival/Apocalyptique-
Sauter vers: