Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» "Avec un mensonge on va loin, mais sans espoir de retour" - Ft. Charly
“Journaliste. D'abord, il lèche, puis il lâche et il lynche.” [Ft. Charly] - Page 34 EmptyAujourd'hui à 9:01 par Charly

» Vermines & Rage
“Journaliste. D'abord, il lèche, puis il lâche et il lynche.” [Ft. Charly] - Page 34 EmptyAujourd'hui à 1:11 par Snardat

» Eyes contact (ft Clionestra)
“Journaliste. D'abord, il lèche, puis il lâche et il lynche.” [Ft. Charly] - Page 34 EmptyHier à 23:45 par Clionestra

» Recherche lien H/H
“Journaliste. D'abord, il lèche, puis il lâche et il lynche.” [Ft. Charly] - Page 34 EmptyHier à 23:11 par Raton

» Les enfants de la lune. [PV Lulu] +18
“Journaliste. D'abord, il lèche, puis il lâche et il lynche.” [Ft. Charly] - Page 34 EmptyHier à 22:47 par Lulu

» Love isn't soft, like those poets say. ... (avec Gina)
“Journaliste. D'abord, il lèche, puis il lâche et il lynche.” [Ft. Charly] - Page 34 EmptyHier à 20:24 par Clionestra

» La honte n'est pas là où elle devrait être ! [PV Lullaby] +18
“Journaliste. D'abord, il lèche, puis il lâche et il lynche.” [Ft. Charly] - Page 34 EmptyHier à 18:02 par Elsy Lullaby

» Un Orque du Mordor
“Journaliste. D'abord, il lèche, puis il lâche et il lynche.” [Ft. Charly] - Page 34 EmptyHier à 14:15 par Snardat

» Sugar in my teeth, demons in my dreams
“Journaliste. D'abord, il lèche, puis il lâche et il lynche.” [Ft. Charly] - Page 34 EmptyHier à 11:20 par Senara

-55%
Le deal à ne pas rater :
Coffret d’outils – STANLEY – STMT0-74101 – 38 pièces – ...
21.99 € 49.04 €
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

“Journaliste. D'abord, il lèche, puis il lâche et il lynche.” [Ft. Charly]

Manhattan Redlish
Messages : 3740
Date d'inscription : 26/04/2018
Crédits : Icon : Sunny.

Univers fétiche : City
Préférence de jeu : Homme
lune 2
Manhattan Redlish En ligne
Mar 15 Mar - 21:41
6pyh.gif
Elijah Roberts
J'ai 42 ans et je vis à Los Angeles, Californie. Dans la vie, je suis à la tête du département People de mon magazine et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis plus vraiment célibataire et je le vis plutôt bien



Elijah est né dans les quartiers populaires de Londres et n’a pas quitté la capitale britannique jusqu’à la fin de ses études supérieures en journalisme. Ce ne fut que par la suite qu’il décida de franchir l’Atlantique pour rejoindre un emploi de pigiste au New York Times tout en faisant sauter des steaks pour un fast-food du centre-ville. Lassé de faire des articles sur l’invasion des rats dans certains quartiers New-Yorkais ou encore sur l’incroyable vie de Betty Sanders, 80 ans et vivant avec 56 chats, il décida d’opter pour une carrière dans un magazine féminin. Il fit rapidement ses preuves et de fil en aiguille, il monta les échelons au sein dudit magazine, jusqu’à rejoindre la presse People. Toutefois, son poste actuel de gérant du département People n’est dû qu’à sa rencontre inopinée avec une jolie inconnue, journaliste elle-aussi, et qui est aussi habile avec sa langue pour parler que pour le faire crier de plaisir. Néanmoins, il ne pensait pas que leurs chemins se recroiseraient à l’avenir…

“Journaliste. D'abord, il lèche, puis il lâche et il lynche.” [Ft. Charly] - Page 34 Yikd
“Journaliste. D'abord, il lèche, puis il lâche et il lynche.” [Ft. Charly] - Page 34 1w7v
“Journaliste. D'abord, il lèche, puis il lâche et il lynche.” [Ft. Charly] - Page 34 3wqg

crédit : :copyright: moi-même / Tumblr


Elijah tourna la tête vers elle en esquissant un sourire amusé « Oui, je veux le voir comme ça » parce qu’il considérait que ces mensonges n’avaient pas trop l’air de mensonge. Madison avait souhaité protéger son enfant de lui et c’était légitime vu leur passé commun complexe. Alors oui, le quadragénaire préférait voir cela ainsi plutôt que d’imaginer la belle brune comme une excellente menteuse, et qui serait prête à le refaire pour tout autre chose. Il voulait croire qu’ils construisaient leur histoire sure de l’honnêteté et de la confiance. Ainsi que de la complicité. Beaucoup de complicité. C’était la raison pour laquelle il se permettait de plaisanter au sujet de ce petit surnom qu’elle détestait, et qu’il rétorquait même avec enthousiasme « Oh si ! » tout simplement parce qu’il adorait la taquiner. Il finirait bien par trouver véritable surnom pour la jeune femme. Un qui viendrait naturellement et qui lui correspondrait. Pour le moment, il n’avait à sa disposition que des surnoms qui l’emmerdait au plus haut point et qui amusait tout particulièrement Elijah qui changea de sujet en évoquant sa sœur. Un hochement de tête en prenant en compte la réponse de la belle brune tout en observant les alentours, et à sa question, tourna la tête vers elle et lui sourit avec douceur « Non. Je voulais seulement savoir » et ajouta « Je ne suis pas vraiment un exemple dans les relations familiales, tu as pu en être témoin à mon retour de Londres ». Alors ça n’allait pas être lui qui allait la juger sur ce point.

Lorsque Madison évoqua son enfant, le quadragénaire comprenait ses inquiétudes. Après tout, Elijah avait été très clair sur ce point : Sa vie l’empêchait d’être père et n’en éprouvait pas l’envie non plus. Mais avant de répondre, il décida de la taquiner un peu et se mit à rire en sentant que la jeune femme n’était pas vraiment d’accord avec l’idée de le savoir dehors, à la portée des autres femmes, sûrement, en son absence « Oh… Alors je ferais ça », puis répondit avec sérieux. Le journaliste n’avait jamais envisagé une vie de couple avec Madison en mettant l’enfant à l’écart. Il connaissait l’existence de la petite fille et pour lui, leur histoire devait se construire en prenant en considération que c’était aussi une mère. Après, c’était à Madison de savoir si elle était prête à le présenter comme son petit-ami, ou s’il devait rester à distance. Il lui laissait le choix. Un sourire tendre se dessina sur les lèvres d’Elijah alors qu’elle lui confia être agréablement surprise « J’y ai réfléchi lorsque nous sommes rentrés de notre week-end avec Maya » et regarda l’horizon tout en continuant de marcher « Je ne m’immiscerai pas dans ta relation avec ta fille ou Roy. C’est votre famille. Je suis un peu… une pièce rapportée, on va dire » et se mit à rire doucement sans regarder Madison « Alors je ferais comme tu en as envie. Mais sache qu’Amber m’a trouvé gentil la dernière fois », et tourna la tête vers elle, lui donnant un petit coup d’épaule et ajouta « Vu qu’on parle d’enfant, tu as déjà envisagé d’en avoir d’autres ? ». Ils se mirent donc à parler de tout et de rien, apprenant mutuellement à se connaître, tout en se promenant main dans la main dans la parc, comme si le temps s'était arrêté...


“Journaliste. D'abord, il lèche, puis il lâche et il lynche.” [Ft. Charly]
Page 34 sur 34
Aller à la page : Précédent  1 ... 18 ... 32, 33, 34
Sujets similaires
-
» Il y a des secrets qui peuvent tuer [Ft Charly]
» Tomber amoureux est un véritable parcours du combattant [ft Charly]
» "Il n'y a qu'une personne qui me donne l'impression d'avoir des ailes et de planer, et c'est toi." - Ft Charly
» Et puis t'as dansé avec moi (ft Clionestra)
» "Il n'y a pas de hasards, que des rendez-vous" [ft Charly]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Archives :: Archives :: Univers réel-
Sauter vers: