Le Deal du moment : -47%
Mini Crêpière Wok Grill – 3 en 1 ...
Voir le deal
42 €

Partagez
 
 
 

 Et au creux des ténèbres, fleurira la lumière _ Sparka

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 8 ... 15  Suivant
 
Callian
Callian
MESSAGES : 125
INSCRIPTION : 13/07/2020
CRÉDITS : icon(c)oldmoney

UNIVERS FÉTICHE : Dystopie, City, Fantasy ou Historique
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t4008-pres-du-passe-luisant-demain- https://www.letempsdunrp.com/t4015-mon-carnet-de-bal-_-callian https://www.letempsdunrp.com/t4042-la-galerie-des-masques
tea

Et au creux des ténèbres, fleurira la lumière _ Sparka Empty

Le contexte du RP
Mise en situation

Et au creux des ténèbres, fleurira la lumière
Il y a six ans, le gouvernement britannique vacillait brutalement, alors que la chambre des communes prenait feu dans le secret du crépuscule. Les hérétiques, sorciers refusant de se soumettre aux mesures d'enfermement décidaient d'abattre la dernière tête de l'hydre afin de prendre le pouvoir, sous les ordres de leur général. Mais le coup d'état échoua grâce à la fureur des Chasseurs, qui repoussèrent après trois mois de conflit ouvert l'incursion des hérétiques à Londres. Dans les ruines du combat, disparaissait leur leader et leurs véléités de puissance.

Aujourd'hui, les chasseurs sont puissants et cherchent à renforcer leur pouvoir en unissant deux de leurs plus éminents éléments. Alicia et Aleksander deviendront le fleuron de leur grande entreprise de pacification. Mais les deux jeunes gens sont loin d'être ceux qu'ils prétendent et bientôt, leur rencontre permettra à une prophétie funeste de se réaliser...

Contexte provenant d'une très libre adaptation de Shadow and Bone


~ i'm just a man of no consequence...
Revenir en haut Aller en bas
 
Callian
Callian
MESSAGES : 125
INSCRIPTION : 13/07/2020
CRÉDITS : icon(c)oldmoney

UNIVERS FÉTICHE : Dystopie, City, Fantasy ou Historique
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t4008-pres-du-passe-luisant-demain- https://www.letempsdunrp.com/t4015-mon-carnet-de-bal-_-callian https://www.letempsdunrp.com/t4042-la-galerie-des-masques
tea

Et au creux des ténèbres, fleurira la lumière _ Sparka Empty

CIEw8cE.png
Aleksander Morozova
J'ai 38 ans et je vis à Londres, en Angleterre. Dans la vie, je suis le général des hérétiques, les sorciers dissidents qui refusent de se plier aux lois oppressives du gouvernement. Après un attentat particulièrement sanglant, on me croit mort et je me suis infiltré dans les rangs des chasseurs afin de faire tomber leur famille la plus influente. Je suis promis à leur fille aînée et je compte l'utiliser dans ma soif de vengeance. Je manie le seul pouvoir de niveau 5, et je suis invocateur de ténèbres. Une prophétie prédit mon arrivée à la tête du pays et mon ambition me porte à chercher le meilleur moyen de l'accomplir. J'ignore encore que celle à qui je dois m'unir est ma destinée et que je la connais depuis l'enfance : elle est l'invocatrice de lumière qui a fui autrefois loin de moi à cause de la prophétie dont j'ignore les pans les plus sombres. Elle m'a alors ôté tous les souvenirs de notre enfance et de nos amours.

UC.

avatar(c)bigbadwxlf
L'arrogance du manoir se juche sur les hauteurs de Mayfair, le soleil le couronne de ses feux ardents. L'été a été tardif cette année et le voilà qui brûle la peau et les songes de chaque âme perdue dans les rues alentours. Alors que ses yeux noirs balayent la façade couverte de stucs, il lui faut toute sa concentration pour ne pas échapper une grimace de dégoût. Le QG des chasseurs leur ressemble bien, la technologie qui rampe dans les vestiges d'une histoire qu'ils méprisent et dont ils se prétendent les protecteurs. Dans ses veines, son pouvoir gronde et s'ébat et dans un clignement de paupières, il chasse la désagréable impression de se contenir, et surtout la fatigue de le faire, sans discontinuer depuis des mois. Il se fait appeler Alec Kirigan, et il porte l'uniforme gris d'une caste qu'il cherche à infiltrer et à détruire, protégeant son identité par ces illusions qu'il manie quotidiennement. Ce qui le sauve, c'est sa maîtrise de leur façon de combattre et surtout cette façon qu'il a de traquer les siens, sans remords, sans en souffrir ouvertement. Les pleurs seront versés quand il triomphera, et qu'il pourra laver le sang des hérétiques par le flot de celui que sa promise versera, ainsi que toute sa famille. Il relève la tête, et c'est avec ses airs impérieux qu'il pénètre dans ce bâtiment qu'il n'a traversé qu'une seule fois, au tout début lorsqu'il parvint à se faire recruter dans leurs rangs. Depuis des mois il est en mission en Ecosse, et le voilà rappelé par l'exigence d'un mariage qu'il a âprement induit dans les esprits de ses supérieurs. Quoi de mieux que d'unir la figure de la chasseuse la plus éminente d'Angleterre au Primus, titre qu'il a su mériter, à force de mentir et de se surpasser dans des arts qui lui semblent désormais presque lui appartenir.

Parfois, quand il oublie de haïr ceux qui l'entourent, il se surprend à avoir un très factice sentiment d'appartenance parmi eux. La phalange qu'il dirige, cinq chasseurs sur-entraînés qui sont envoyés aux trousses des sorciers les plus retors, est constituée de fortes têtes et d'hommes qu'en une autre occasion il aurait sans doute su apprécier. Du gâchis que tout cela, il le sait et le ressent mais jamais il ne perd de vue l'objectif qu'il s'est fixé, de purger ceux qui veulent sa mort et pire que cela, l'emmener dans l'oubli et l'opprobre. Aleksander Morozova, sa véritable identité saurait les faire hurler d'effroi, et le crucifier en plein centre ville, pour faire un exemple du sorcier qu'ils craignent et surtout haïssent pour les attentats qui furent perpétrés en son nom et sous ses ordres. Il inspire, longuement, l'atmosphère désuète et se présente à l'accueil pour que l'on annonce sa venue. Il s'est changé pour l'occasion, paré de l'uniforme protocolaire qui revêt l'orgueil de ses médailles. Puis il monte sans empressement le double escalier de marbre qui débouche à l'étage et juste devant la salle du conseil. Alors que les doubles portes dévoilent sa silhouette, et que le garde à l'entrée annonce son nom d'emprunt d'une voix claire, il salue d'un signe de tête faussement modeste les quatre légats qui sont là pour constater que les deux jeunes gens qui seront unis se rencontrent aujourd'hui. L'intime n'est pas de mise, du moins pas lors des présentations. Bientôt, une autre porte attenante s'ouvre et elle entre à son tour. Il ne connait pas son prénom, mais le nom qu'elle porte est éclatant, la fierté des chasseurs coule dans ses veines et fait d'elle le parti le plus avantageux. Pour que le monstre s'effondre, j'irai lui arracher son âme. La dernière parole qu'il ait donnée à sa seconde, avant de la quitter et d'apprendre sa nouvelle identité. Et de faire mine d'y croire, comme à cette seconde où ses yeux rencontrent ceux de la jeune femme qui s'avance jusqu'à lui. C'est avec distinction qu'il s'incline et qu'il ajoute doucement, d'un ton de velours qui le caractérise tant. Je suis honoré que vous ayez accepté de me rencontrer aujourd'hui.


~ i'm just a man of no consequence...
Revenir en haut Aller en bas
 
Sparka
Sparka
Féminin MESSAGES : 84
INSCRIPTION : 12/05/2021
CRÉDITS : aesthethic

UNIVERS FÉTICHE : le réel
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

tea

Et au creux des ténèbres, fleurira la lumière _ Sparka Empty

1450643490-008.png
Alicia
Lockwood

J'ai 33 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis chasseuse de sorciers et sorcières. Pourtant, je suis moi-même un être de lumière, une sorcière aux pouvoirs en expansion. Mais je me suis ôtée la mémoire il y a des années, alors que je n'avais que 15 ans pour obulier les tourments de mon coeur et pour ne pas déchaîner les fureurs de ma destinée. L'oubli nous a peut-être sauvés mais il m'a aussi enchaînée à un nouveau sort : celui de vouloir me venger de la race des sorciers, seule responsable de ce qui nous était arrivés. Sans le savoir, je suis donc une invocatrice de lumière Mon pouvoir se manifeste grâce à la manipulation des ondes lumineuses et s'étend dans un vaste champ. Je peux modifier l'apparence de ce qui m'entoure via quelques inflexions, je peux aveugler le regard ou lui redonner la vue, je peux insérer la lumière dans une mémoire ou l'y forcer au point qu'elle vous tue. Mais de toutes ces choses, j'ai à peine conscience. J'ai réalisé récemment que j'étais dotée de pouvoirs mais je refuse de les exploiter et je vis dans le secret de ce que je suis. Je suis fiancée à un autre chasseur et j'ai l'espoir que cette union parvienne à m'aider à me canaliser pour mener à bien mes missions. Car ce qui anime aujourd'hui ma quête est le désir de sauver l'humanité de la race dont je fais partie malgré moi, et la vengeance.

Et au creux des ténèbres, fleurira la lumière _ Sparka Tumblr_inline_o6fpqnxyKh1rifr4k_500
Je revois ce sourire qui m'angoisse. Je revois ces plaisirs qui tenaillent mes entrailles. Je revois tout ce désir qui étripe mon corps et je me réveille ... ou je m'endors. Les yeux ouverts, la brune défie son reflet dans le miroir. Ses yeux verts ont un drôle de reflet sous la lumière du soir. Elle passe une main maladroite dans les mèches qu'une coiffeuse a tenté de dompter avant de se lever. Le corps maigre de la chasseuse est en contraste avec celui de toutes les autres, bien plus robustes, bien plus carnassières. Mais Alicia est une dame dont les talents s'exercent via l'agilité et la précision. Alicia est une force de la nature non pas par sa carrure mais par son mental sans égal. La robe de présentation enfilée, elle jette un dernier regard à son journal. Les rêves de cette nuit l'ont bouleversée. Le halo lumineux qui a occupé sa nuit l'a agitée et désormais, elle pointe son nez vers le plafond en marchant, déterminée à oublier. Elle doit être concentrée pour rencontrer Alec, son fiancé. Ce sont les membres du gouvernement qui l'ont choisi pour elle. La tradition veut que ça soit les parents. Mais depuis la mort de John, le gouvernement veut la garder sous son aile. En vérité, ils souhaitent surtout la caser avec un autre chasseur qui soit capable d'aiguiser ses dons de chasse plus encore. Si elle venait à se marier par amour aujourd'hui, il y a fort à parier qu'elle perdrait de sa concentration. Or pour eux, il est inconcevable de laisser une chasseuse niveau expert se dénaturer.

Les couloirs défilent jusqu'à ce qu'elle arrive dans la pièce principale. C'est le siège des chasseurs et elle s'y sent chez elle. Pourtant, elle a une cible dans le dos depuis qu'elle a découvert que ses mains pouvaient manipuler la lumière. La haine qu'elle se voue la rend très instable. Cependant, ses objectifs n'ont pas changé. Si elle est la cause de la mort de John, si sa race en est la meurtrière, elle rectifiera le tir en mettant ses pouvoirs au cachot et en faisant de même pour tous ceux qui en ont. Elle sourit en voyant le dos du Général. Ils ne se sont encore jamais rencontrés et l'appréhension est grande car elle craint les choix du gouvernement. Ils ont leurs propres intérêts à coeur et elle les comprend. Mais c'est sa vie qu'ils vont lier à un autre. Et si elle ne demande pas un partenaire beau, elle souhaite un expert intelligent pour assurer ses arrières.

Face à face, ils se découvrent enfin. Son coeur manque un battement, la lumière de son rêve revient et elle sourit sans plus voir réellement. Qu'est-ce que... Mais son trouble ne peut pas être aperçu, alors elle lève une main nonchalante en sa direction, afin de l'autoriser à la baiser. "Vous êtes flatteur Monsieur Kirigan. Qu'espérez-vous obtenir avec cette flatterie? Ma main?" Taquine, elle reprend sa main et incline son visage. Il a des traits assez fermés mais derrière ce côté dur, elle ressent une force intense. "C'est étrange, je ne me souviens pas vous avoir déjà croisé par ici? Vous êtes arrivé récemment?" Qu'on la case avec un étranger la surprend. Elle s'attendait à ce qu'en le voyant, elle se rappelle de l'avoir déjà croisé à l'un ou l'autre événement. Mais ce qui lui tord l'esprit encore plus, c'est le sentiment qu'elle ne parvient pas à chasser : si elle ne l'a jamais vu ici, elle le connaît déjà.   
Revenir en haut Aller en bas
 
Callian
Callian
MESSAGES : 125
INSCRIPTION : 13/07/2020
CRÉDITS : icon(c)oldmoney

UNIVERS FÉTICHE : Dystopie, City, Fantasy ou Historique
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t4008-pres-du-passe-luisant-demain- https://www.letempsdunrp.com/t4015-mon-carnet-de-bal-_-callian https://www.letempsdunrp.com/t4042-la-galerie-des-masques
tea

Et au creux des ténèbres, fleurira la lumière _ Sparka Empty

CIEw8cE.png
Aleksander Morozova
J'ai 38 ans et je vis à Londres, en Angleterre. Dans la vie, je suis le général des hérétiques, les sorciers dissidents qui refusent de se plier aux lois oppressives du gouvernement. Après un attentat particulièrement sanglant, on me croit mort et je me suis infiltré dans les rangs des chasseurs afin de faire tomber leur famille la plus influente. Je suis promis à leur fille aînée et je compte l'utiliser dans ma soif de vengeance. Je manie le seul pouvoir de niveau 5, et je suis invocateur de ténèbres. Une prophétie prédit mon arrivée à la tête du pays et mon ambition me porte à chercher le meilleur moyen de l'accomplir. J'ignore encore que celle à qui je dois m'unir est ma destinée et que je la connais depuis l'enfance : elle est l'invocatrice de lumière qui a fui autrefois loin de moi à cause de la prophétie dont j'ignore les pans les plus sombres. Elle m'a alors ôté tous les souvenirs de notre enfance et de nos amours.

Invocation de ténèbres : matérialisation et lames acérées.
Illusions et absorption de souvenirs.
Amplification des pouvoirs des sorciers par simple toucher.
Profanation des âmes pour s'en servir et relever des êtres des ombres soumis à sa volonté (coût en force vitale important)
Contamination des pouvoirs positifs s'il est trop longtemps en contact avec la peau d'un sorcier, risque de mort.

avatar(c)bigbadwxlf
Alors que sa main entièrement gantée de noir se saisit de la sienne, il répond dans un murmure délicat, qu'elle seule peut entendre. Peut-être bien plus sur ça, mademoiselle Lockwood. Et l'étincelle sombre se met à vibrer dans les tréfonds de ses prunelles qui la sondent, avant qu'il ne s'incline plus encore pour porter ses lèvres jusqu'à sa main. Le contact est fragile et pourtant troublant, tout son pouvoir cherche à ressurgir au moment où sa bouche frôle son épiderme, et il lui faut l'étrangler avec virulence, le remettre dans les profondeurs d'où il cherche à s'échapper. Élan d'une invincible liberté qui semble uniquement dictée par cette fille qu'il ne connaît pas. Son souffle se froisse avant qu'il ne recompose ses allures parfaites, en se redressant d'un mouvement un tout petit plus rigide qu'auparavant. Il a gardé sa main dans la sienne et l'a serrée quelque peu, et c'est quand il s'en aperçoit qu'il la lâche, déguisant l'impression qui vient de traverser ses songes en cette gêne que pourrait ressentir n'importe quel inconnu face à la femme qu'on lui assigne, sous la lourdeur d'un protocole éreintant. Sous les yeux acérés du conseil, il demeure inflexible et inchangé, l'écho farouche de celui que l'on dit brutal sur le champ de bataille. Qui est-elle, c'est la voix qui ressurgit des limbes, emportant avec elle des impressions opaques qu'il n'a pas retrouvées depuis des années. Qui est-elle. Qui es-tu… Il continue de la regarder, se disant qu'il aurait pu tomber bien plus mal, mais le sentiment qui continue de tourner contre les battements de son coeur un peu moins contrôlés, c'est autre chose que sa simple beauté. C'est autre chose qu'il a oublié. C'est…

Il est interrompu par sa question qui le ramène aux lieux où il prétend passer inaperçu. Ou plutôt où il prétend avoir sa digne place. Mon unité et moi-même étions dans le Nord du pays, sur la bordure écossaise. C'est la conseillère Mulligan qui prend alors la parole de sa voix claire et ajoute pour lui. “Le général s'est illustré dans une mission périlleuse. Voilà pourquoi nous l'avons sélectionné.” Comme du bétail se dit-il, et ses traits deviennent plus durs soudain, alors que le mépris revient comme un très vieil ami lui tenir compagnie. Il ponctue donc avec ironie à l'attention de la jeune femme : Voilà qui vous rassure forcément, n'est-ce-pas ? Il élève un léger rire pour la mettre plus à l'aise. Puis il s'incline devant les légats avant de statuer : Je ramènerai miss Lockwood à l'heure convenue. Trois heures de liberté dans le protocole, c'est tout ce qu'on leur accordera afin de faire connaissance lors de la première rencontre. Pour que l'imprégnation n'ait pas le temps de se créer et que les puces ne s'unissent guère sans la cérémonie consacrée.



~ i'm just a man of no consequence...
Revenir en haut Aller en bas
 
Sparka
Sparka
Féminin MESSAGES : 84
INSCRIPTION : 12/05/2021
CRÉDITS : aesthethic

UNIVERS FÉTICHE : le réel
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

tea

Et au creux des ténèbres, fleurira la lumière _ Sparka Empty

1450643490-008.png
Alicia
Lockwood

J'ai 33 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis chasseuse de sorciers et sorcières. Pourtant, je suis moi-même un être de lumière, une sorcière aux pouvoirs en expansion. Mais je me suis ôtée la mémoire il y a des années, alors que je n'avais que 15 ans pour obulier les tourments de mon coeur et pour ne pas déchaîner les fureurs de ma destinée. L'oubli nous a peut-être sauvés mais il m'a aussi enchaînée à un nouveau sort : celui de vouloir me venger de la race des sorciers, seule responsable de ce qui nous était arrivés. Sans le savoir, je suis donc une invocatrice de lumière Mon pouvoir se manifeste grâce à la manipulation des ondes lumineuses et s'étend dans un vaste champ. Je peux modifier l'apparence de ce qui m'entoure via quelques inflexions, je peux aveugler le regard ou lui redonner la vue, je peux insérer la lumière dans une mémoire ou l'y forcer au point qu'elle vous tue. Mais de toutes ces choses, j'ai à peine conscience. J'ai réalisé récemment que j'étais dotée de pouvoirs mais je refuse de les exploiter et je vis dans le secret de ce que je suis. Je suis fiancée à un autre chasseur et j'ai l'espoir que cette union parvienne à m'aider à me canaliser pour mener à bien mes missions. Car ce qui anime aujourd'hui ma quête est le désir de sauver l'humanité de la race dont je fais partie malgré moi, et la vengeance.

Et au creux des ténèbres, fleurira la lumière _ Sparka Tumblr_inline_o6fpqnxyKh1rifr4k_500
Le trouble est partagé mais le partage s'effectue dans le silence et la discrétion. Pourtant son être tout entier vibre au contact de la main gantée qui la saisit. C'est comme si son corps reconnaissait cette étreinte et voulait se soulever. L'effet est encombrant car il provoque des pouvoirs en elle, des forces qu'elle ne connaît même pas. La lumière désire se manifester pour aller sonder dans les prunelles dilatées de son envahisseur. Cependant Alicia met tout ce trouble sur le compte de l'étrangeté de cette convention bizarre, de cette rencontre guindée pour une union arrangée. Elle retire sa main de sous ses lèvres qu'elle n'effleure que de loin, dans un respect sorti d'une autre époque. Mais ils sont désormais attachés l'un à l'autre pour tout un rendez-vous et elle crève de le questionner. Car si ce sont des présentations officielles, c'est pour elle encore l'occasion de se rétracter. Cependant, elle sent toute la pression qui plane sur ses épaules quand la conseillère se mêle de leur dialogue pour venir ponctuer les dires du fiancé qu'ils ont choisi.

Ils t'ont choisi pour moi. Ils ont choisi ton courage ou leur effroi. Je ne sais pourquoi. Mais j'ai désormais carte blanche pour m'éloigner de leurs regards curieux et pour tenter de te cerner au mieux... De te cerner... Elle sourit et bat des paupières. "Il en faut plus pour rassurer une chasseuse. Nous avons beau poursuivre des créatures mythiques, tout cela n'est pas un conte de fées."  Son sourire est incisif. Elle opte pour un petit hochement de tête envers les membres présents et est ravie de voir qu'Alec a décidé d'écourter leur présence auprès de tous ces vautours pour directement se rendre à leur entrevue privée. Ils sortent de la salle et instinctivement, elle remet de la distance entre eux pendant qu'ils avancent. Alors qu'ils sortent du bâtiment, elle sent sa puce qui la démange. Un des inconvénients à ne pas être celle qu'on prétend, c'est le mensonge dans lequel on vit constamment. Discrètement, elle passe sa main sous ses cheveux, dans sa nuque pour presser son épiderme. Chez elle, elle ferait ce coup de main impressionnant où ses phalanges donnent une impulsion électrique à son corps et annihilent les ondes de la puce gênante. Mais ici, il est évidemment hors de question qu'elle mette son secret en danger. Pour faire diversion, elle ramène son attention à son compagnon "Dites-moi Alec, enfin si je peux vous appeler Alec? Elle ne le regarde même pas, cherchant plutôt dans quel moyen de locomotion ils s'apprêtent à quitter les lieux. "Quelles sont vos motivations?" La question est volontairement large. Elle ne dit pas si elle parle du métier ou de ce mariage arrangé. Mais son regard revient vers lui et elle fait un pas dans sa direction avec un sourire dangereux. "Attendre 38 ans pour se marier, ce n'est pas vraiment digne d'un chasseur qui veut percer."

Quelque chose chez toi m'interpelle, me déplaît, m'attire et me force à la méfiance. Quelque chose que je ne parviens à identifier. Serait-ce tout simplement de l'attirance? Je ne peux le dire, je ne peux l'écrire, je ne peux que le ressentir. 
Revenir en haut Aller en bas
 
Callian
Callian
MESSAGES : 125
INSCRIPTION : 13/07/2020
CRÉDITS : icon(c)oldmoney

UNIVERS FÉTICHE : Dystopie, City, Fantasy ou Historique
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t4008-pres-du-passe-luisant-demain- https://www.letempsdunrp.com/t4015-mon-carnet-de-bal-_-callian https://www.letempsdunrp.com/t4042-la-galerie-des-masques
tea

Et au creux des ténèbres, fleurira la lumière _ Sparka Empty

CIEw8cE.png
Aleksander Morozova
J'ai 38 ans et je vis à Londres, en Angleterre. Dans la vie, je suis le général des hérétiques, les sorciers dissidents qui refusent de se plier aux lois oppressives du gouvernement. Après un attentat particulièrement sanglant, on me croit mort et je me suis infiltré dans les rangs des chasseurs afin de faire tomber leur famille la plus influente. Je suis promis à leur fille aînée et je compte l'utiliser dans ma soif de vengeance. Je manie le seul pouvoir de niveau 5, et je suis invocateur de ténèbres. Une prophétie prédit mon arrivée à la tête du pays et mon ambition me porte à chercher le meilleur moyen de l'accomplir. J'ignore encore que celle à qui je dois m'unir est ma destinée et que je la connais depuis l'enfance : elle est l'invocatrice de lumière qui a fui autrefois loin de moi à cause de la prophétie dont j'ignore les pans les plus sombres. Elle m'a alors ôté tous les souvenirs de notre enfance et de nos amours.

Invocation de ténèbres : matérialisation et lames acérées.
Illusions et absorption de souvenirs.
Amplification des pouvoirs des sorciers par simple toucher.
Profanation des âmes pour s'en servir et relever des êtres des ombres soumis à sa volonté (coût en force vitale important)
Contamination des pouvoirs positifs s'il est trop longtemps en contact avec la peau d'un sorcier, risque de mort.

avatar(c)bigbadwxlf
Ils m'ont choisi car j'étais le seul à mériter ta main et ta position de pouvoir. Ils m'ont choisi parce que j'ai souhaité que ce soit le cas, car qu'importe la vérité derrière tes iris offertes, qu'importe qui tu es vraiment, seul ton nom m'intéresse à froisser. Et à déchirer. Jusqu'à ce qu'il n'en reste plus rien. Plus rien.

La rassurer. C'est la première mission qu'il s'est assigné depuis son retour, afin qu'elle lui offre suffisamment sa confiance et qu'il puisse frapper au moment opportun. Mais depuis qu'il l'a frôlée, quelque chose en lui cherche à concevoir une vérité qui continue de lui échapper, irrémédiablement. Et pour quelqu'un éternellement en maîtrise, c'est comme rouvrir une blessure qui ne saurait totalement se refermer. Jamais son pouvoir n'a réagi ainsi en la présence d'un autre chasseur, jamais il ne lui a semblé aussi délicat de contenir l'envie de l'exprimer et d'élever les ombres telle une nouvelle religion où tout le monde se prosternerait. Il se souvient de la légende, versée par les lèvres de la vieille Pythie, il se souvient des mots qui furent employés et qui lui indiquaient qu'un jour il rencontrerait un pouvoir à jamais interdit. Et il ne comprend pas pourquoi son esprit s'embrume ainsi alors qu'ils sortent tranquillement, côte à côte. Rien dans notre existence ne l'est et ne le sera jamais. Un constat, qu'il accompagne de la douceur de son timbre, qui tranche avec l'austérité de ses traits. Il note la distance respectueuse qu'elle emploie envers lui et sait alors que le chemin qu'il doit arpenter sera long, le temps que sa proximité ne lui soit plus étrangère. Qu'importe sa confiance au fond, c'est sa vie que tu veux. La pensée sourde, comme un orage qui gronderait sous son crâne. Il chasse rapidement l'impression qui se frustre de seulement concevoir cette inconnue ainsi. Qu'est-ce que cela change au fond ? La puce se rappelle brusquement à lui, comme si le pouvoir continuait de batailler avec l'ennemi et il sait qu'elle est proche de se réactiver, et qu'il lui faudra l'aide d’Electra, sa seconde en commandement des hérétiques, pour la remettre au repos. Ses ténèbres la détruiraient purement et simplement et la puce fait partie de son arsenal mensonger.

Leurs pas résonnent en cadence dans l'immense couloir qu'ils empruntent et les rayons du soleil font danser leurs ombres difformes et presque monstrueuses sur le mur. Si je peux à mon tour vous appeler par votre prénom… Que j'ignore malheureusement. Un sourire presque contrit, il ne s'est même pas enquis de son identité complète et se tourne quelque peu pour observer son profil élégant alors qu'elle le questionne. Il prend la mesure de son propre souffle et laisse quelques secondes s'écouler avant de lui répondre. Protéger les miens, c'est là ma motivation principale. Rien de très différent de la plupart de mes congénères. Et il ne lui ment pas, ne se fait-il pas passer pour l'un des leurs depuis des mois justement pour protéger sa caste et permettre que les sorciers enfermés dans les camps londoniens recouvrent la liberté ? J'ai été longtemps dans une unité hongroise. Annihilée par ses soins d'ailleurs, ce qui fait danser une lueur dans son regard. Et je n'ai considéré l'union que parce que je sais qu'elle sert le conseil. Je vous avoue sans mal que ce n'était pas là mon projet de vie, au départ. La vérité côtoie ses savants mensonges alors qu'au bout du couloir, la porte s'ouvre devant eux vers les abords du palais de Mayfair. Il désigne la Bentley noire, véhicule de prédilection des chasseurs avant de soupirer un brin théâtralement : Voilà le chauffeur qui nous attend. À moins que vous ne soyez d'humeur… aventureuse. Son sourcil se hausse avec distinction et il attire son attention d'un signe de tête vers la moto à la silhouette effilée et entièrement noire garée un peu plus loin. La sienne. Celle d'Aleksander Morozova, dont il a ôté soigneusement son symbole à l'éclipse, le signe de reconnaissance des hérétiques. Ainsi vous arrêterez peut-être de m'en remontrer sur mon grand âge et vous m'expliquerez à votre tour ce que vous gagnez dans ce mariage. Hormis ma personne, bien entendu. Et sa main frôle son avant bras, comme par instinct, comme pour ressentir un peu plus de ce contact entêtant qui fleurit entre eux juste avant. J'eus préféré que tu sois anonyme et quelconque, une fille fragile uniquement, que je n'aurais eu aucun scrupule à briser. Mais sous ta fausse fragilité il y a autre chose. Et je ne comprends pas. Je ne comprends pas ce que c'est.


~ i'm just a man of no consequence...
Revenir en haut Aller en bas
 
Sparka
Sparka
Féminin MESSAGES : 84
INSCRIPTION : 12/05/2021
CRÉDITS : aesthethic

UNIVERS FÉTICHE : le réel
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

tea

Et au creux des ténèbres, fleurira la lumière _ Sparka Empty

1450643490-008.png
Alicia
Lockwood

J'ai 33 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis chasseuse de sorciers et sorcières. Pourtant, je suis moi-même un être de lumière, une sorcière aux pouvoirs en expansion. Mais je me suis ôtée la mémoire il y a des années, alors que je n'avais que 15 ans pour obulier les tourments de mon coeur et pour ne pas déchaîner les fureurs de ma destinée. L'oubli nous a peut-être sauvés mais il m'a aussi enchaînée à un nouveau sort : celui de vouloir me venger de la race des sorciers, seule responsable de ce qui nous était arrivés. Sans le savoir, je suis donc une invocatrice de lumière Mon pouvoir se manifeste grâce à la manipulation des ondes lumineuses et s'étend dans un vaste champ. Je peux modifier l'apparence de ce qui m'entoure via quelques inflexions, je peux aveugler le regard ou lui redonner la vue, je peux insérer la lumière dans une mémoire ou l'y forcer au point qu'elle vous tue. Mais de toutes ces choses, j'ai à peine conscience. J'ai réalisé récemment que j'étais dotée de pouvoirs mais je refuse de les exploiter et je vis dans le secret de ce que je suis. Je suis fiancée à un autre chasseur et j'ai l'espoir que cette union parvienne à m'aider à me canaliser pour mener à bien mes missions. Car ce qui anime aujourd'hui ma quête est le désir de sauver l'humanité de la race dont je fais partie malgré moi, et la vengeance.

Et au creux des ténèbres, fleurira la lumière _ Sparka Tumblr_inline_o6fpqnxyKh1rifr4k_500
Elle freine son pas légèrement, surprise par cette confession des plus intéressantes. Il ne connaît pas son prénom? Alicia si douée pour feindre les émotions n'en fait rien cette fois et dévoile un visage étonné à son compagnon. "Vous vous apprêtez à unir votre vie à la mienne, à mettre votre sort entre mes mains et vous ne connaissez pas mon prénom?" Ses yeux percent dans ceux d'Alec à la recherche d'un sursaut qui trahirait le mensonge. Mais l'homme est impénétrable. La sorcière aimerait user de son pouvoir pour éclairer les traits sombres de celui qui soudain semble être autant son adversaire que son partenaire. "Dans ce cas, je ne sais si j'admire votre loyauté envers l'union ou si je me méfie de votre témérité." Et elle parle à coeur ouvert sans aucune fausseté. Mais avec tout cela, la belle a pris soin de ne pas évoquer son propre prénom. S'il n'a pas fait ses recherches avant de venir, elle estime juste qu'il en paie le prix. Il devra soit redemander soit se priver de ce détail à son sujet.

La chasseuse écoute avec grande attention chaque information qu'il daigne lui donner sur son passé. Et lorsqu'il évoque que ce n'était pas là ce qu'il avait comme vocation, elle ne peut s'empêcher de questionner "Ah? Et que rêviez-vous de faire alors?" Le soleil propulse leurs corps sur les murs derrière eux et Alicia contemple le spectacle de contraste entre la Bentley noire et les ombres de feux.  La voiture avec chauffeur n'est pas exactement ce qu'elle entend par entrevue privée. Et son prétendant propose une alternative des plus alléchantes pour couper l'herbe sous le pieds aux chasseurs emplis de curiosité. Elle l'entend argumenter en faveur de son bolide à deux roues pendant qu'elle s'avance déjà dans sa direction. "Et dire que ma mère mourrait d'envie de vous rencontrer. Elle va être déçue d'apprendre que vous êtes loin d'être le gendre parfait." Alicia enfourche la moto. Elle sait qu'elle ne devrait pas prendre ce genre de risque avec ce qui est, somme toute, un inconnu. Mais elle est chasseuse. Les chasseurs aiment jouer avec le danger. Et ce que elle elle aime en ce moment même, c'est l'excitation procurée par ce bras qui l'a frôlée pour la guider. Je ressens déjà ton besoin de me contrôler. Je ne connais pas tes intentions, je ne peux qu'à ta parole me fier. Mais je sens qu'il y a dans tes ombres, quelques noirceurs qui animent ton coeur. Et si ce sont celles de la vengeance, nous nous sommes bien trouvés. Assise à l'arrière, son corps se serre à l'idée qu'il va se coller contre cette silhouette masculine. Le CV d'Alec ne fournissait aucune photo. Les chasseurs ôtent tout romantisme aux unions maritales. Ce n'est qu'un arrangement destiné à fructifier leurs désirs d'extermination. Quand le blouson noir vient se placer devant elle, Alicia pose ses mains sur son torse en se forçant à être spontanée et nonchalante. "Je m'appelle Alicia. Alicia Lockwood. Si jamais nous finissons à l'hôpital, autant qu'on puisse m'identifier." Sa voix est sûre et déterminée. Mais intérieurement, une corde vibre et la pousse à s'accrocher à lui. Ce n'est pas pour éviter de tomber, ce n'est pas pour éviter une blessure, non. L'instinct la pousse à s'accrocher à lui.   
Revenir en haut Aller en bas
 
Callian
Callian
MESSAGES : 125
INSCRIPTION : 13/07/2020
CRÉDITS : icon(c)oldmoney

UNIVERS FÉTICHE : Dystopie, City, Fantasy ou Historique
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t4008-pres-du-passe-luisant-demain- https://www.letempsdunrp.com/t4015-mon-carnet-de-bal-_-callian https://www.letempsdunrp.com/t4042-la-galerie-des-masques
tea

Et au creux des ténèbres, fleurira la lumière _ Sparka Empty

CIEw8cE.png
Aleksander Morozova
J'ai 38 ans et je vis à Londres, en Angleterre. Dans la vie, je suis le général des hérétiques, les sorciers dissidents qui refusent de se plier aux lois oppressives du gouvernement. Après un attentat particulièrement sanglant, on me croit mort et je me suis infiltré dans les rangs des chasseurs afin de faire tomber leur famille la plus influente. Je suis promis à leur fille aînée et je compte l'utiliser dans ma soif de vengeance. Je manie le seul pouvoir de niveau 5, et je suis invocateur de ténèbres. Une prophétie prédit mon arrivée à la tête du pays et mon ambition me porte à chercher le meilleur moyen de l'accomplir. J'ignore encore que celle à qui je dois m'unir est ma destinée et que je la connais depuis l'enfance : elle est l'invocatrice de lumière qui a fui autrefois loin de moi à cause de la prophétie dont j'ignore les pans les plus sombres. Elle m'a alors ôté tous les souvenirs de notre enfance et de nos amours.

Invocation de ténèbres : matérialisation et lames acérées.
Illusions et absorption de souvenirs.
Amplification des pouvoirs des sorciers par simple toucher.
Profanation des âmes pour s'en servir et relever des êtres des ombres soumis à sa volonté (coût en force vitale important)
Contamination des pouvoirs positifs s'il est trop longtemps en contact avec la peau d'un sorcier, risque de mort.

avatar(c)bigbadwxlf
Sa stupeur est si charmante qu'il se plaît un instant à s'y laisser happer entièrement. Il dévore ce naturel qui la peint sous un jour presque tentateur. Aleksander demeure droit devant elle, mais ses yeux noirs se déguisent d'un sentiment aussi indéchiffrable que brutal, sous l'inflexion d'un écho qui parasite toutes ses pensées. Ce sont ces impressions de déjà vu qui parfois font le temps s'arrêter, et vous voilà votre propre spectateur, à sonder votre visage et cette sensation qui courait dans les replis de la chair. Cette sensation brûle à l'intérieur de lui avec précipitation au point qu'il se retrouve contrarié par ce qu'elle produit chez lui. Beaucoup de gens se sont méfiés de moi, mademoiselle Lockwood. Le commentaire s'accentue sur la dernière syllabe de son nom, tandis qu'il souligne le secret qu'elle continue de garder avec jalousie. Et pourtant, pourtant en cet instant précis, il rêve de le savoir, il en a une avidité presque dévorante. Il se contient toutefois, ne pose guère de nouveau la question, la gardant pour plus tard, se disant même que si elle souhaite continuer ainsi dans le jeu de l'anonymat, il la nommera lui-même. Cette idée saugrenue le fait très légèrement sourire avant qu'il n'ajoute sur le ton de la facétie : Mes rêves étaient pleins de choses très téméraires. Son sourire s'accentue et il se sent bien, une seconde cruelle, alors qu'il lui semble retrouver quelque chose de perdu. D'oublié. Voire d'interdit.

Il se plaît alors à la regarder enfourcher le bolide avant de la rejoindre et de sentir son étreinte comme une nouvelle rencontre. Il peine à ne pas glisser de nouveau sa main sur les siennes et ses prunelles s'attardent sur sa façon de le tenir. De le détenir pense-t-il étrangement. Je suis tout sauf le gendre parfait, mais après tout ça n'est pas du tout ce que considère le conseil en nous choisissant. L'amer et le miel se répandent sur sa langue alors que la phrase vibre à l'unisson du moteur quand il démarre la moto. Il voit le chauffeur de la Bentley sortir immédiatement pour leur faire d'abord un signe discret, avant d'agiter les bras comme un sémaphore. Alicia. répète-t-il en goûtant son prénom, alors qu'il jette un regard par dessus son épaule pour cueillir son expression. J'aurais aimé te croiser différemment Alicia Lockwood. Sur le champ de bataille où nous aurions été opposés, je n'aurais jamais eu de scrupule à te destituer. Et je ne puis m'encombrer de précautions alors que je suis si près du but. Il se retourne de nouveau vers la route et entame sa manoeuvre pour les porter sur la voie, s'insérant au millieu du trafic londonien. Alors essayons de ne pas y finir tout de suite, Alicia Lockwood. Et sous les cris de leur chauffeur, il organise leur fuite, se laissant emporter par le flux des automobilistes et des taxis noirs. Un bus à impériale les jouxte et connaissant la ville comme sa poche, il finit rapidement par prendre des chemins de traverse, se fichant de la façon dangereuse qu'il a de doubler ceux qui lui barrent la route. Ils sont chasseurs et ils ont tous les droits, c'est bien ce qu'ils prétendent. Alors il file, sans que ni lui ni elle ne porte de casque et traverse la Tamise pour mieux la mener dans le quartier historique qu'il connaît pour un jour y avoir échoué. Sans mémoire et sans proche pour le guider. Il se souvient qu'alors l'on menait les sorciers dans le camp désormais désaffecté de la capitale. Ils ont préféré le reconstruire au cœur du stade de Wembley il y a quelques années. Il stoppe le moteur dans les ruelles qui semblent désaffectées et où parfois la végétation reprend ses droits. Un jeu toujours, un jeu dangereux que de vouloir lui parler ici, au creux des souvenirs d'enfance. Il ne saurait dire vraiment où était la maison où il a habité longtemps, ou plutôt zoné pour ainsi dire. Mais il se souvient du jardin fleuri de la vieille abbatiale, partiellement détruite par les chasseurs quand ils comprirent que les sorciers se réfugiaient souvent dans les bâtisses d'un culte aujourd'hui oublié. Il abandonne la moto sur le trottoir et lui donne la main pour l'aider à descendre. Je n'avais pas très envie de suivre tout le protocole. Ils mettront une demie-heure à nous retrouver avec la puce mais je ne suis pas certain qu'ils s'y risquent. À moins qu'ils croient que je vous ai enlevée. Il s'efface sous l'arcade où les idoles de pierre sont érodées par le temps, et la laisse le poursuivre dans les ruines de leur histoire, sans qu'il ne sache vraiment à quel point c'est le cas. L'enlever, cela le fait ricaner sous cape car c'est ce qu'il prévoit. Mais il est encore trop tôt pour cela. Pas avant qu'il ne puisse désactiver la puce qu'ils portent tous les deux. Et pas avant que l'union n'ait été prononcée.



~ i'm just a man of no consequence...
Revenir en haut Aller en bas
 
Sparka
Sparka
Féminin MESSAGES : 84
INSCRIPTION : 12/05/2021
CRÉDITS : aesthethic

UNIVERS FÉTICHE : le réel
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

tea

Et au creux des ténèbres, fleurira la lumière _ Sparka Empty

1450643490-008.png
Alicia
Lockwood

J'ai 33 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis chasseuse de sorciers et sorcières. Pourtant, je suis moi-même un être de lumière, une sorcière aux pouvoirs en expansion. Mais je me suis ôtée la mémoire il y a des années, alors que je n'avais que 15 ans pour obulier les tourments de mon coeur et pour ne pas déchaîner les fureurs de ma destinée. L'oubli nous a peut-être sauvés mais il m'a aussi enchaînée à un nouveau sort : celui de vouloir me venger de la race des sorciers, seule responsable de ce qui nous était arrivés. Sans le savoir, je suis donc une invocatrice de lumière Mon pouvoir se manifeste grâce à la manipulation des ondes lumineuses et s'étend dans un vaste champ. Je peux modifier l'apparence de ce qui m'entoure via quelques inflexions, je peux aveugler le regard ou lui redonner la vue, je peux insérer la lumière dans une mémoire ou l'y forcer au point qu'elle vous tue. Mais de toutes ces choses, j'ai à peine conscience. J'ai réalisé récemment que j'étais dotée de pouvoirs mais je refuse de les exploiter et je vis dans le secret de ce que je suis. Je suis fiancée à un autre chasseur et j'ai l'espoir que cette union parvienne à m'aider à me canaliser pour mener à bien mes missions. Car ce qui anime aujourd'hui ma quête est le désir de sauver l'humanité de la race dont je fais partie malgré moi, et la vengeance.

Et au creux des ténèbres, fleurira la lumière _ Sparka Tumblr_inline_o6fpqnxyKh1rifr4k_500
Il connaît ton nom mais pas ton prénom. C'est cela qu'elle retient au-delà du ton de la menace. Pourtant, elle devrait se méfier de lui, se méfier de cet homme qui affirme sans détour qu'il a suscité des doutes chez ceux qui l'ont côtoyé. Mais ce n'est pas ce sentiment qui prédomine, non. Elle est attirée par cette flamme ténébreuse qui vibre dans sa voix, par cette arrogance qu'il ne cache pas. Les prétendants pour la chasseuse ne manquent pas. Mais ceux qu'elle a déjà croisés étaient mornes, presque trop plats. A vouloir la flatter, ils ennuyaient cette femme dont les ardeurs étaient meurtrières. Ce qu'elle cherche dans son activité, c'est le plaisir du tourment. Et son partenaire doit avoir la même fougue pour qu'elle puisse se lier à lui, pour qu'elle en fasse le serment. La témérité de ses rêves d'autrefois la fait sourire. "Mmmh, quelque chose me dit que vos aspirations actuelles ne sont pas beaucoup plus sages ou moins dangereuses." Elle regarde la météo qu'on lui offre comme moyen de transport, elle entend l'invitation à partir d'ici pour rechercher l'aventure. Il gagne des points et en perd. C'est tout un paradoxe depuis le premier regard échangé. Elle flaire le danger mais ne peut s'empêcher d'en approcher.

Que cherche donc le conseil en nous unissant? La question se pose dans son inconscient. Mais ce n'est pas celle qui l'agite réellement. Que cherche Alec? Que cherche-t-il vraiment? S'il était là pour trouver chaussure à son pied, il aurait pris la peine de lire ce prénom qu'il se plait désormais à répéter. Electrisée par la sensation que produit son appellation dans sa bouche, elle entend sa voix comme un murmure qui surgit du passé. La moto couvre cette impression interpellante et la brune oublie son sentiment en voyant le chauffeur de la Bentley sortir et agiter ses bras bêtement. On aurait pu penser qu'ils engageraient quelqu'un de plus efficace pour nous retenir." murmure-t-elle pour elle-même. Mais la chasseuse ne se plaint pas qu'on les laisse partir. Bizarrement, elle sent que ce moment va lui en apprendre bien plus que des heures de documentation livrées par le cercle des chasseurs.

Le trajet est silencieux. Elle se contente de s'agripper à lui sans trop le serrer. L'idée d'une dépendance même justifiée lui déplaît. Si ce mariage arrangé aboutit, elle refuse de lui être soumise. Pourtant, elle saisit dans chacune de ses réflexions, dans chacun de ses regards méprisants et amusés, qu'il fera tout pour prendre l'ascendant. Alicia n'a pas besoin d'introduire sa lumière sur lui pour voir cette facette dominante chez lui. Arrivés dans un quartier qui lui est familier, elle se demande s'il n'a pas fouiné dans son passé. Autrefois, avant qu'elle et sa famille ne perdent la mémoire, c'était non loin d'ici qu'elle vivait. Mais elle tait cette information, désireuse de voir s'il va le mentionner. Il n'est pas l'homme des coïncidences, n'est-ce pas? Elle sourit. Le hasard est une notion qu'elle n'aime pas. Mais le destin est un concept auquel elle ne peut croire. Alors entre les deux, elle est perdue dans un chaos sans sens. "Pourraient-ils croire cela?" Alicia le toise, cherchant s'il a une réputation déjà faite au sein de l'Union. Probablement pas. Si c'était le cas, ils ne l'auraient pas proposé à la Lockwood. Pourtant, elle sent que l'Union ne sait pas tout au sujet du ténébreux. Tout comme elle, il a ses secrets. Et s'ils sont aussi stupéfiants que les siens, elle ferait mieux de les trouver avant de dire un "oui" sacré. "C'est un drôle de choix pour parler." En descendant, elle a ressenti à nouveau le frisson qui la parcourt à son contact. Pourtant ses mains sont toujours gantées. Et l'envie de retirer ce morceau noir qui recouvre son épiderme se ressent déjà. Elle tourne sur elle-même, regardant l'endroit comme s'il s'agissait d'une carte postale, un cliché du passé. "A moins que vous ne souhaitiez autre chose." Le sous-entendu est léger et sur la note d'un humour taquin. Mais il n'y a pas que le flirt qui filtre son discours. La traqueuse est douée pour suivre des pistes, pour dénicher des indices. Et là, Alec Kirigan est devenu sa proie. Il émiette des petits indices sur lui, et elle les suit à la trace, n'en échappant à un seul, cherchant à les remettre en place. "Pourquoi ici?"Son regard le défie. Elle n'énonce pas à voix haute la fin de sa question mais il peut lire dans la force de ses yeux, dans sa détermination ce qu'elle lui dit. Ne me balade pas beau gosse. Pas de badinage avec moi.
Revenir en haut Aller en bas
 
Callian
Callian
MESSAGES : 125
INSCRIPTION : 13/07/2020
CRÉDITS : icon(c)oldmoney

UNIVERS FÉTICHE : Dystopie, City, Fantasy ou Historique
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t4008-pres-du-passe-luisant-demain- https://www.letempsdunrp.com/t4015-mon-carnet-de-bal-_-callian https://www.letempsdunrp.com/t4042-la-galerie-des-masques
tea

Et au creux des ténèbres, fleurira la lumière _ Sparka Empty

CIEw8cE.png
Aleksander Morozova
J'ai 38 ans et je vis à Londres, en Angleterre. Dans la vie, je suis le général des hérétiques, les sorciers dissidents qui refusent de se plier aux lois oppressives du gouvernement. Après un attentat particulièrement sanglant, on me croit mort et je me suis infiltré dans les rangs des chasseurs afin de faire tomber leur famille la plus influente. Je suis promis à leur fille aînée et je compte l'utiliser dans ma soif de vengeance. Je manie le seul pouvoir de niveau 5, et je suis invocateur de ténèbres. Une prophétie prédit mon arrivée à la tête du pays et mon ambition me porte à chercher le meilleur moyen de l'accomplir. J'ignore encore que celle à qui je dois m'unir est ma destinée et que je la connais depuis l'enfance : elle est l'invocatrice de lumière qui a fui autrefois loin de moi à cause de la prophétie dont j'ignore les pans les plus sombres. Elle m'a alors ôté tous les souvenirs de notre enfance et de nos amours.

Invocation de ténèbres : matérialisation et lames acérées.
Illusions et absorption de souvenirs.
Amplification des pouvoirs des sorciers par simple toucher.
Profanation des âmes pour s'en servir et relever des êtres des ombres soumis à sa volonté (coût en force vitale important)
Contamination des pouvoirs positifs s'il est trop longtemps en contact avec la peau d'un sorcier, risque de mort.

avatar(c)bigbadwxlf
Sur le fil acéré de son identité, et parce que depuis des années, il ne sait pas totalement qui il est, hormis le détenteur d'un pouvoir qui effraie autant les siens que ceux qui ont juré sa mort, il oscille et il tangue. Et le vertige lui donne envie de jouer, jouer avec elle alors que sa main est dans la sienne, jouer avec un ressenti qui lui est totalement étranger, et qui a le don de le griser. Seul son sourire s'est un peu plus accentué lorsqu'elle a jugé de ses aspirations futures, comme si la clairvoyance était l'un de ses dons et qu'elle savait entrevoir au-delà de son masque, même si depuis qu'il est dans les rangs des chasseurs, il ne cherche à cacher ni ses ambitions ni ses facilités. Mais jusqu'à ce qu'il ne la rencontre, il doutait grandement de sa capacité à la séduire ou encore de l'envie de le faire. Cette envie continue de tournoyer depuis qu'il l'a touchée et qu'elle sait lui tenir tête avec une élégance notable. Il n'attendait rien de vraiment probant de la part de l'héritière Lockwood, joyau réputé mais que l'on planquait bien souvent à l'abri des hautes murailles autour de la capitale, où il n'avait pas le droit de pénétrer. Il lui a fallu pour cela obtenir ses premiers faits d'armes. Il s'attendait à ce qu'elle soit quelconque, comme ces chasseuses que parfois il a fréquentées, dans des missions de reconnaissance ou dans d'autres circonstances moins avouables à la nuit tombée. Puis il tablait sur ses talents de séduction qui depuis des années le servent dans son ascension. Mais s'il est persuadé de ne pas lui être repoussant, il y a quelque chose dans l'attrait qu'elle trahit pour lui de presque trop appuyé pour que ses suspicions ne soient pas réveillées. Et elles grondent, donnent la main à l'envie de l'approcher, hurlent devant les questions sans réponses qu'il ne peut guère poser. La moto vrombit et berce ses craintes d'une très étrange sensation de liberté, alors qu'elle est contre lui, sans trop l'oppresser. Mademoiselle Alicia a été bien élevée et ce détail le pousse à vouloir chercher à l'effaroucher, prétention masculine de celui qui a tout perdu et pourtant tout gravi, avec la hargne combattante qui continue de le porter. Et il en a la certitude, alors qu'ils arrivent devant l'abbatiale, Alicia n'est pas de celles que l'on soumet facilement, sa clairvoyance fait d'elle une femme que l'on apprivoise. Ou que l'on brise. Et ses envies contraires lui indiquent de tout faire, et pourtant frémissent devant l'idée de lui appartenir ou même de la trahir. Jamais Aleksander n'a reculé devant les interdits, les manipulations ou les violences que lui susurrent son pouvoir mais avec elle, et particulièrement désormais qu'il l'a emmenée ici, sans comprendre pourquoi il a choisi ces lieux, il songe un fragment de seconde à renoncer à toute cette mascarade. Quelque chose chez elle l'effraie et il n'a pas l'habitude de trembler devant quiconque. Il redevient sérieux au moment où elle interroge sa réputation et choisit de ne pas la rassurer et de jouer une fois encore sur la vérité. Disons que cela dépend si je vous ramène à l'heure dite ou non. J'imagine que vous êtes au courant de la réputation de nos phalanges les plus extrémistes. Mais ne nous mentons pas, c'est ce que l'on attend de nous. Et il relève le menton comme pour assumer le sang qui s'infiltre dans son uniforme d'apparat, l'on aura beau le laver et le sublimer, rien ne pourra effacer l'horreur vécue sur le front Nord. L'Union a de terribles certitudes pour pourchasser les renégats et il entend encore les cris de ceux qu'il n'aura pu sauver. Les cris de ceux qu'il lui aura fallu tuer. Ses sorciers. Sa famille. Parfois même ceux qu'il connaissait et avait appris à apprécier. Y songer lui fait entrevoir de nouveau tout ce qu'il est venu chercher jusqu'ici, auprès d'elle. Il ne reculera pas. Et elle ne faillira pas à son devoir, car il est la fureur tout à fait digne de l'épouser, elle que l'on dit prompte aux assassinats et aux missions périlleuses. Tous deux ils pourraient être inarrêtables. Il en est bien conscient et dans le trouble de ce constat, il a l'impression de frôler la part la plus importante de la vérité qui continue de lui échapper. Le sous-entendu licencieux qu'elle se permet de laisser filtrer entre ses lèvres fait tomber sur ses traits un amusement moins dangereux, même s'il ajoute de façon sibylline : Ne souhaitons nous pas toujours autre chose ? Il désigne alors la pierre fissurée, le bâtiment presque coupé en deux sous l'influx d'un pouvoir magique qui aurait pu presque oblitérer l'ensemble du quartier. C'est ici qu'il a vécu dans la pauvreté. C'est ici qu'il a les bribes de son enfance volée. C'est ici qu'ils auront tenté bien des années plus tard de repousser les chasseurs en pleine ville. C'est ici qu'il a su disparaître et qu'il a embrassé une autre identité. Ce pouvoir c'est le sien. Et il dit doucement tout en la regardant à son tour, regard profond qui semble plonger vers elle. En elle. Je viens ici pour me rappeler pourquoi je combats. Pour me rappeler ce contre quoi je lutte. Une pause, étudiée, tandis qu'il continue de la bercer de vérités tronquées. Je vous ai amenée avec moi pour comprendre à mon tour : pourquoi vous battez-vous, Alicia ? Pourquoi choisir le mariage arrangé ? Et son regard change peu à peu, car la question l'intéresse véritablement, et il aimerait savoir comment un tel fanatisme peut s'ébattre dans un esprit qui lui paraît bien fait, et comment les croyances ont su dicter l'acharnement guerrier. Le badinage n'est plus, désormais qu'il s'appuie, contre le bâtiment lézardé et qu'il croise des bras devant lui pour mieux l'écouter se justifier.



~ i'm just a man of no consequence...
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Et au creux des ténèbres, fleurira la lumière _ Sparka Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Et au creux des ténèbres, fleurira la lumière _ Sparka
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 15Aller à la page : 1, 2, 3 ... 8 ... 15  Suivant
 Sujets similaires
-
» NuiT. [PV/Adriene] [/!\ semi-hentaï, - 18 ans]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers fantasy :: Surnaturel-
Sauter vers: