Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues
qui tu veux,
quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
Le deal à ne pas rater :
Smartphone Xiaomi POCO M4 5G – 6.43″ -FHD 4Go – 64Go
127.92 €
Voir le deal
Le Deal du moment :
Smartphone Xiaomi POCO M4 5G – 6.43″ -FHD ...
Voir le deal
127.92 €

LE TEMPS D'UN RP

Hot - The true measure of a shinobi

Cheval de Troie
Messages : 1289
Date d'inscription : 08/02/2020
Région : PACA
Crédits : Bazzart

Univers fétiche : Réel - Disney - Fantasy - Surnaturel - Mythologie
Préférence de jeu : Femme
vol de nez
Cheval de Troie
Jeu 21 Avr - 15:09
acc35c5e28e908ae8b4db888c9ae6c33--tsunade-naruto.jpg
Tsunade
Je suis née dans le clan Senju et malgré mon jeune âge je suis déjà Sannin. Je viens du village de Konoha et je suis la petite fille du Premier Hokage. Je suis aussi une excellente ninja médecin.


Je ne vais pas me vanter mais je possède une force surhumaine. Avec Jiraya, vaut mieux, cet abruti mérite chaque coup que je lui donne ! Il me fatigue ! Mais qu'est-ce que je ferais sans lui, sans eux. Mon équipe. Sous le commandement de Maitre Hiruzen nous ne pouvions que devenir plus fort. Personnellement, je ne cours pas après la puissance mais je sais que ce n'est pas le cas de tout le monde dans mon équipe, aussi, quand Orochimaru disparut, j'ai tout de suite senti que les ennuies ne faisaient que commencer. Mais bien qu'il ait le don de me mettre hors de moi, je sais que je ne pourrais rêver meilleur coéquipier que Jiraya. Il est le pilier sur lequel je pourrais me reposer toute ma vie, je le sais. Mais n'allait pas lui raconter ! Je nierais en bloc jusqu'à la mort !  


Hot - The true measure of a shinobi - Page 5 S3U0VMC


Tsunade :copyright:️ Google

Jiraya regarde l'assiette que je lui apporte avec un petit sourire de contentement, mais très vite il la repousse pour se pencher vers moi et m'embrasser fougueusement. Je lui rends son baiser en fermant les yeux, je suis surprise, agréablement surprise par son geste. Quand il finit par me libérer et par se reculer, mon visage affiche encore un sourire niais et mes joues sont encore rouges.

"Et comment feras-tu les matins où je ne serais pas avec toi, hein ?"

Dis-je en essayant de reprendre mes esprits et pour ne pas lui montrer à quel point il a de l'emprise sur moi. J'écoute l'idée de Jiraya et bizarrement, je ne la trouve pas bête du tout. Au contraire, elle a même toutes ses chances de marcher.

"Oui, une technique de clonage devrait suffire, seulement, les bons ninjas nous démasqueront à coup sûr. On ne devra pas donc pas s'éterniser dans ce village et surtout éviter de se faire remarquer." J'insiste sur ce mot en fronçant les sourcils tout en le regardant avec des yeux menaçant. Il n'a pas intérêt de nous faire tomber dans l'une de ses histoires ! "Oui... C'est vrai que nous devrions retirer notre bandeau."

Je n'avais jamais eu l'occasion de l'enlever jusqu'à présent. Depuis que je suis devenue ninja, j'ai toujours prouvé ma loyauté pour mon village et porter mon bandeau avec fierté a toujours été un élément de ma force, devoir le retirer... ce serait comme diminuer ma force. Cependant, je sais que ce n'est pas pour longtemps, seulement le temps d'obtenir quelques informations, puis je pourrais de nouveau le nouer avec fierté autour de mon front.

Je me lève et commence à effectuer mes mudras rapidement pour le clonage. J'apparais sous les yeux de Jiraya comme une femme petite et menue, bien plus plate que je ne le suis en réalité. Mes cheveux longs châtains m'arrivent jusqu'aux fesses et mes yeux noisette pourraient faire fondre n'importe qui. J'ai l'air d'une femme enfant qu'on a envie de protéger et de garder près de soi pour toujours.

"Alors ? De quoi j'ai l'air ?"

Demandais-je timidement, je ne sais pas vraiment à quoi je ressemble, aussi j'espère ne pas m'être trompée et de ne pas avoir l'air d'une enfant ou d'une vieille femme ! J'espère avoir tapé juste en visant la jeune fiancée. Je passe une main dans ma fausse chevelure en plantant mon nouveau regard dans celui de mon... amoureux ? Arrrrgh, je ne suis tellement pas habituée à l'appeler comme ça ou à la considérer* comme ça.... C'est encore trop frais... Je n'arrive toujours pas à réaliser, sans compter que malheureusement, notre mission ne nous laissera pas beaucoup de temps pour profiter de nos premiers jours de couple.
Clionestra
Messages : 728
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La très talentueuse Eurydie

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
Narnia
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4814-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche-rp-ok-fev-2022
Clionestra
Ven 22 Avr - 23:05

Jiraya
A venir

Informations supplémentaires ici.
Jiraya n’avait aucune envie de penser aux autres matins où la jeune femme ne serait pas dans son lit, nue, dans ses bras. Il ne voulait même pas y penser. Pourtant, il répondit pratiquement tout de suite.

- Je ferais en sorte qu’il n’y en est pas. De matin où je ne peux pas avoir mon baiser du matin.

Si quelque chose était agaçant, la meilleure solution aux problèmes était d’éviter le problème. Exactement ce qu’il allait faire ! Il ferait en sorte d’être dans son placard pour avoir son baiser, comme un pervers et cette pensée le fit sourire un peu plus alors qu’il reprit son assiette pour manger doucement.

- Se faire remarquer ? Nous ? Nous sommes si subtiles, on ne remarquera même pas notre présence.

Sauf s’il commençait à penser à lui faire l’amour dans un lieu public … heureusement, il savait qu’elle n’était pas encore prête pour ça. Si la jeune femme avait dû mal à enlever son bandeau, lui n’en voyait pas d’inconvénient. Il n’était pas attaché à l’objet. Son village coulait dans ses veines à la même vitesse que son sang, mais le bandeau n’était qu’un objet pour montrer leur appartenance. Il l’avait donc déjà perdu, racheté, reperdu, retrouvé, et tout ce qu’on pouvait faire avec un bandeau et une petite tête comme la sienne.

- Tu as l’air d’une femme.

Dit-il alors qu’il observait le nouveau corps de la jeune femme. Il se posait une question depuis un moment … mais il ne savait pas s’il pouvait le savoir maintenant … Peut être que Tsunade accepterait d’essayer … Et il eut un sourire pervers vers elle alors qu’il fit ses propres mudras. Il ressemblait à un homme lambda, bien que bien bâti là où il fallait. Il était blond et avait des yeux bleus (clairement il ressemble à Minato mais là il ne le connait pas encore alors ce n’est pas bizarre !). Il sourit avant de verbaliser sa pensée.

- Je me suis toujours demandé si, quand on avait un nouveau corps, les sensations étaient différentes… Et j’ai envie d’essayer avec toi, tu m’autoriseras ?

Oh, il espérait qu’elle ne comprendrait pas réellement la question, et que n’osant pas paraître idiote elle accepte simplement. Oh, oui. Cela serait tellement bien. Il eu une tête d’ange, avec son nouveau visage alors qu’il la fit tomber sur lui et l’attrapa délicatement pour l’embrasser amoureusement.

- Ma petite femme, on va rendre notre lune de miel la plus incroyable que le monde eut connu, sans se faire remarquer.

Au diable Orochimaru, pensa Jiraya très fort. Il pouvait passer du temps avec la femme qu’il aimait, à faire des expérimentations d’eaux chaudes et de nouveaux corps, pour l’amener à jouir encore entre ses lèvres. Il n’allait pas passer à côté. Bonne chance à Tsunade pour le garder concentrer.

- Je précise, dit il en passant un main sur son ventre, que si j’ai envie de toi, là maintenant, c’est parce que tu es Tsunade. Ce n’est pas le corps qui me donne envie de te caresser mais toi, compris ?

Il pensait cela important qu’elle l’intègre avant qu’il ne lui fasse comprendre qu’il avait envie d’elle. Mais comment ne pas avoir envie d’elle tout le temps. Il était l’hermine pas net, l’ero sennin, merde, il était porté sur le cul et la jeune femme était tout ce dont il rêvait depuis des lunes et des lunes.



May you be in heaven
a full half hour
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
before the devil knows
you're dead.
ANAPHORE

Mes recherches
Cheval de Troie
Messages : 1289
Date d'inscription : 08/02/2020
Région : PACA
Crédits : Bazzart

Univers fétiche : Réel - Disney - Fantasy - Surnaturel - Mythologie
Préférence de jeu : Femme
vol de nez
Cheval de Troie
Sam 11 Juin - 10:40
acc35c5e28e908ae8b4db888c9ae6c33--tsunade-naruto.jpg
Tsunade
Je suis née dans le clan Senju et malgré mon jeune âge je suis déjà Sannin. Je viens du village de Konoha et je suis la petite fille du Premier Hokage. Je suis aussi une excellente ninja médecin.


Je ne vais pas me vanter mais je possède une force surhumaine. Avec Jiraya, vaut mieux, cet abruti mérite chaque coup que je lui donne ! Il me fatigue ! Mais qu'est-ce que je ferais sans lui, sans eux. Mon équipe. Sous le commandement de Maitre Hiruzen nous ne pouvions que devenir plus fort. Personnellement, je ne cours pas après la puissance mais je sais que ce n'est pas le cas de tout le monde dans mon équipe, aussi, quand Orochimaru disparut, j'ai tout de suite senti que les ennuies ne faisaient que commencer. Mais bien qu'il ait le don de me mettre hors de moi, je sais que je ne pourrais rêver meilleur coéquipier que Jiraya. Il est le pilier sur lequel je pourrais me reposer toute ma vie, je le sais. Mais n'allait pas lui raconter ! Je nierais en bloc jusqu'à la mort !  


Hot - The true measure of a shinobi - Page 5 S3U0VMC


Tsunade :copyright:️ Google

Décidément, mon Jiraya a toujours réponse à tout. C'est tout naturellement qu'il m'a assuré ne jamais laisser un matin passer sans ce qui va devenir notre rituel du matin. Je trouve ça trop chou et je rougis en souriant tendrement. Pour la peine, je lui offre trois baisers d'affilés pour le remercier d'être aussi adorable de bon matin.

Je roule des yeux à la remarque de Jiraya, subtil, tu parles...... Je serais déjà bien contente s'il ne nous fait pas remarquer à l'entrée du village. Jiraya est un excellent ninja, mais c'est aussi un bon vivant. Un homme qui n'écoute que lui et ses envies, aussi, c'est assez difficile de le faire rentrer dans le rang. Je.....Bon j'avoue que c'est ce que j'aime chez lui, ce côté totalement imprévisible. Il est une des rares personnes qui arrivent à me surprendre.

Alors qu'il est en train de manger tranquillement, j'écoute la proposition de Jiraya puis j'opte pour une transformation classique. Je deviens donc une femme lambda, je perds beaucoup de masse de poitrine et je crois même être plus petite. Oui, j'ai l'impression que Jiraya me parait plus grand.
Je rougis au compliment de mon partenaire avant de le regarder se transformer. C'est vrai qu'il est pas mal en blond aussi.

"Wouah, le blond te va bien tu sais ! J'en oublie presque à quoi tu ressemblais avant !"

Je lui fais un clin d'oeil en tirant la langue pour l'embêter. Mon Jiraya est le plus beau et le plus parfait, telle que la Nature l'a fait. Il n'a besoin d'aucun artifice pour être le seul homme de mon cœur. Pourtant, l'embêter et mon passe-temps préféré. Je suppose que c'est réciproque. J'ai l'impression qu'en réalité, lui comme moi, adorons nous voir sortir de nos gonds ! D'ailleurs, Jiraya se regarde et a l'air de se trouver plutôt fringuant dans son nouveau corps, ce qui lui donne des idées...
Je l'écoute puis quand je comprends la nature de ses paroles, je fronce les sourcils. Je m'approche de lui sensuellement avant d'abattre mon poing sur le sommet de sa tête.

"Alors, est-ce que cette nouvelle sensation t'as plus ?!"

Je le menace de mon poing en attendant sa réponse, pour voir si je lui en remets pas un direct. Grrrrrrrrh sacré Jiraya ! Toujours en quête de nouvelles expériences…de nouvelles sensations… Je ne suis pas contre l'idée, seulement, je suis toujours aussi gênée de le voir penser à ça tout le temps… Et quand je suis gênée, j'ai tendance à abattre mon poing sur son crane pour qu'il arrête de me dire des choses gênantes. Sacré Jiraya, il est le seul à pouvoir me mettre dans ce genre d'état. Finalement, mon amoureux finit par m'attirer vers lui pour un doux baiser amoureux. Je caresse sa joue de ma main durant notre baiser. Nos bouts de nez se caressent et se rencontrent et nos souffles se mélangent allègrement. Je me sens tellement bien. Je mordille sa lèvre sous le coup de l'émotion puis je lui souris.

"Tu me rends folle."

Lui murmurai-je doucement sur le bout des lèvres. Puis à ses paroles, je rougis comme une tomate avec un petit sourire.

"Ah oui ? Ça....Ça ne te fait pas bizarre de vivre la lune de miel d'un autre ?"

C'est peut-être mon côté femme qui me pousse à penser comme ça mais… c'est vrai que j'aurais préféré que ma première lune de miel, soit la mienne, et pas celle de monsieur et madame lambda. Mais ce n'est qu'un détail sans importance, je suis une ninja. Je suis donc par conséquent bien au-dessus de tout ça. N'empêche… si je m'autorise cinq minutes à penser à ça..... Moi, dans une longue robe blanche... Jiraya m'attendant devant l'autel avec son sourire spécial pervers. Nos amis, nos familles… Puis on s'envolerait pour notre lune de miel, pour passer une nuit magique pleine d'amour... Ensuite on voyagerait partout et à chaque destination, Jiraya m'apprendrait quelque chose de différent pour lui faire du bien. Je rougis comme une tomate en pensant à tout le plaisir qu'on aurait pris. Je secoue la tête pour me chasser toutes ces idées. Mon corps commence déjà à me trahir, mes tétons sont dressés, mes seins bien fermes et ma croupe se dandine légèrement à chaque fois qu'un frisson me parcourt l'entrejambe.

Ses paroles me font sortir de mes pensées. Je fronce les sourcils et croise les bras sous ma poitrine nettement moins opulente.

"Ah oui ?! Pourtant, c'est bien toi qui me parlais de nouvelles sensations dans un nouveau corps, hein ?!"

Personnellement, faire l'amour avec Jiraya en clonage est aussi quelque chose que j'ai envie d'essayer. Il n'est pas le seul à être curieux. Seulement…J'ai peur qu'il y prenne gout…Si....Si je peux me transformer en tout et n'importe quoi, peut-être n'aimera-t-il plus la vraie Tsunade ?....C'est vrai quoi, il aura l'embarra du choix.... pourquoi se contenterait-il du même corps encore et encore et encore ?....
Mon visage s'attriste malgré moi, j'ai besoin de me sentir rassurer, de sentir les bras réconfortant et protecteur de Jiraya s'enrouler autour de moi et me protéger de toutes ces pensées négatives qui m'assaillent.

Clionestra
Messages : 728
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La très talentueuse Eurydie

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
Narnia
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4814-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche-rp-ok-fev-2022
Clionestra
Dim 19 Juin - 21:11

Jiraya
A venir

Informations supplémentaires ici.
Jiraya observait la jeune femme. Il avait l’impression que cette nuit n’avait été qu’un rêve lointain … il avait besoin de se rassurer. Il avait besoin de la sentir contre lui, de voir qu’elle était … réceptive à ses demandes, à ce qu’elle voulait aussi. Il ne savait pas comment le dire autrement. Le fait de devenir quelqu’un d’autres … Ce couple étranger qui n’avait rien à voir avec eux … ça lui faisait étrange, mais dans un sens ça donnait aussi la possibilité d’être encore ensemble. Il lui sourit.

- Ne t’en fais pas, mon amour, je ferais en sorte que tu n’oublies jamais à quoi je ressemble.

Parce que … même avec une transformation, il n’avait pas envie de passer sa vie en étant quelqu’un d’autres … de la même façon qu’il n’avait pas envie d’avoir la femme lambda devant lui pour être la femme de sa vie. C’était Tsunade qu’il aimait, pas leurs personnages qu’ils sont obligés de jouer pour le bien de la mission … bien qu’il aimerait Tsunade même si elle ne ressemblait plus à elle. Il avait commencé à s’intéresser à elle pour sa poitrine. Il ne pouvait pas mentir … C’était un peu ce qu’on voyait le plus vite chez elle. Celui qui dit avoir remarqué ses magnifiques yeux avant ses poumons seraient un menteur.

Mais il avait fini par voir tout le reste. Ses yeux, son sourire, son intelligence, son humour, sa joie. Il avait fini par voir bien plus que ce qu’il ne pourrait le dire … et la passion charnelle et purement physique qu’il avait ressentie pour elle au début c’était mué en quelque chose de beaucoup plus profond … D’ancrer dans son esprit. Ses histoires avaient toujours des femmes avec des fortes poitrines, mais c’étaient aussi des personnes fortes, courageuses, droites … Ce n’étaient pas que des scènes sexuelles qu’il écrivait. Il forgeait un caractère, une âme dans chaque personnage. Parce qu’il fallait que le monde voie le sexe, et l’amour, comme il devrait toujours l’être. Lié. Il sourit aux coups de la jeune femme sur sa tête… il pourrait peut-être apprécier de se faire malmené pendant l’acte aussi. C’était à débattre.

- La folie n’est pas si mal, tu sais. Pour ce qui est de la lune de miel, je me dis que c’est qu’un entrainement …comme ça le jour de la véritable je serais déjà les choses à ne pas faire…

Il caressait le nez de la jeune femme d’un baiser tendre. Il n’avait jamais vu sa vie avec une autre personne qu’avec elle. Il n’avait jamais vu sa vie dans les bras d’une autre. Le mariage, s’il devait avoir lieu car il accepterait aussi de ne pas se marier si c’était le désir de la jeune femme, aurait lieu avec elle… et la lune de miel aussi. Avoir une pré lune de miel pour savoir les choses qu’il ne doit pas faire de mal…Ce n’était pas une mauvaise idée.

Il sentait la jeune femme sur son corps, et le fait qu’elle se tendait. Ainsi assis, il pouvait voir sa poitrine et comprenait le frisson qui la parcourait. Il avait les mêmes sensations un peu plus bas. Il sourit.

- Mon cœur, j’ai envie de tout essayer avec toi, même les choses les plus perverses, mais rien ne fera changer mon désir d’être avec toi, la vraie toi. L’unique toi. Tu es celle que j’aime. Et si j’ai envie de te faire l’amour, en ce moment même c’est parce que je sais que c’est toi que j’ai dans mes bras.

Doucement, très lentement, il prit la jeune femme dans ses bras. Ses deux mains se refermèrent contre le corps de la jeune femme alors qu’il posa sa tête sur son épaule. Il avait envie d’elle, mais il pouvait repousser tout ça pour éviter sa tristesse.

- Qu’est-ce que je peux faire pour que tu me crois enfin ? Tsunade, il n’y a jamais eu que toi. Je ne pourrais me passer de toi, même si je le voulais, et je ne le veux pas.



May you be in heaven
a full half hour
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
before the devil knows
you're dead.
ANAPHORE

Mes recherches
Cheval de Troie
Messages : 1289
Date d'inscription : 08/02/2020
Région : PACA
Crédits : Bazzart

Univers fétiche : Réel - Disney - Fantasy - Surnaturel - Mythologie
Préférence de jeu : Femme
vol de nez
Cheval de Troie
Sam 22 Oct - 20:03
acc35c5e28e908ae8b4db888c9ae6c33--tsunade-naruto.jpg
Tsunade
Je suis née dans le clan Senju et malgré mon jeune âge je suis déjà Sannin. Je viens du village de Konoha et je suis la petite fille du Premier Hokage. Je suis aussi une excellente ninja médecin.


Je ne vais pas me vanter mais je possède une force surhumaine. Avec Jiraya, vaut mieux, cet abruti mérite chaque coup que je lui donne ! Il me fatigue ! Mais qu'est-ce que je ferais sans lui, sans eux. Mon équipe. Sous le commandement de Maitre Hiruzen nous ne pouvions que devenir plus fort. Personnellement, je ne cours pas après la puissance mais je sais que ce n'est pas le cas de tout le monde dans mon équipe, aussi, quand Orochimaru disparut, j'ai tout de suite senti que les ennuies ne faisaient que commencer. Mais bien qu'il ait le don de me mettre hors de moi, je sais que je ne pourrais rêver meilleur coéquipier que Jiraya. Il est le pilier sur lequel je pourrais me reposer toute ma vie, je le sais. Mais n'allait pas lui raconter ! Je nierais en bloc jusqu'à la mort !  


Hot - The true measure of a shinobi - Page 5 S3U0VMC


Tsunade :copyright:️ Google

Ah ça.... Je suis certaine que Jiraya fera tout ce qui est dans son pouvoir pour rester à jamais dans ma mémoire. Je souris en l'entendant parler. Il est unique en son genre. Drôle, agaçant, amusant... Je n'ai jamais rencontré quelqu'un qui ne l'aimait pas. Même Orichimaru ne pourrait pas dire qu'il le déteste. Ce n'est clairement pas son meilleur ami, mais en tout cas, il ne pourrait pas dire qu'il le déteste pour autant. Personne de sain d'esprit ne pourrait véritablement détester Jiraya. C'est un ninja et un homme courageux et altruiste qui, même s'il peut être maladroit, serait toujours prêt à se sacrifier pour une cause qu'il considère juste. Plus j'y pense et plus mon cœur ne cesse de battre dans ma poitrine. En réalité, je suis amoureuse de lui, de son cœur, de son âme tout autant que de son physique. Qu'il soit blond, brun ou avec les cheveux blancs hérissés, je l'aimerais toujours autant.

Je commence à comprendre que trop bien ce que mon amoureux tente de me dire. Puis c'est en rougissant légèrement et en hochant la tête que je lui offre un sourire entendu.

"Oui, tu as raison, on pourrait voir cela comme un entrainement."

Je tente de rester digne, mais au fond de moi, je suis toute excitée. Est-ce qu'un jour... ? Olalalala rien qu'à l'idée d'imaginer Jiraya me faire sa demande..... J'en ai le souffle coupé ! Je rougis de la tête aux pieds avant de secouer la tête pour me replonger dans l'instant présent. Jiraya embrasse le bout de mon nez et je voudrais que ce moment ne cesse jamais.

J'écoute les paroles rassurantes de mon amoureux tandis que je me laisse aller contre lui. Je rougis avant de lever un regard amoureux vers lui.

"Je te crois maintenant, parce que... moi aussi, je t'aime."

Oui, je l'aime du plus profond de mon cœur. C'est peut-être un peu horrible de dire ça, mais quand je suis avec Jiraya, je ne pense qu'à lui et à rien d'autres. Je veux dire… je ne pense pas à notre mission, à nos familles, nos amis, le village… non. Je ne pense à rien de tout ça. Je ne pense qu'au fait que j'ai envie de le regarder, le prendre dans mes bras, l'embrasser, rire avec lui ou le laisser caresser mon corps… Est-ce que je suis devenue un monstre d'égoïsme ?

Pour tenter de soulager ma conscience, je me force à me détacher de mon cher et tendre et lui offre un petit sourire rassurant.

"Il serait peut-être temps de nous concentrer sur la mission. Sinon... si on continue à se cajoler, je n'aurais plus envie de partir, j'aurais envie de rester contre toi toute la journée."

Lui dis-je de façon à clairement marquer le sous-entendu, tout en faisant comme si de rien était. Je me lève rapidement et commence à réunir nos affaires en fredonnant. Je suis si heureuse que je n'arrive pas à le cacher même si je le voudrais. Ce qui, en soi, arrange notre mission. Si nous devons jouer les jeunes mariés, alors il vaut mieux que j'empeste le bonheur amoureux ! Et j'ai l'impression que c'est clairement le cas. Il suffit d'un regard lancé vers Jiraya pour que je souris bêtement ou que je rougis comme une adolescente.

***

"Une fois arrivés au village des Crocs, il faudra qu'on se trouve une auberge le plus rapidement possible." Je le regarde, car je crois savoir qu'il s'y connait un peu plus que moi sur ce village. "Dis, tu sais qu'elle est leur spécialité ? J'aimerais bien gouter un bon bol de nouille, mais s'ils savent quelque chose de meilleur alors, je prendrai ce qu'ils auront à me proposer."

Voilà, parler popote, si ça, c'est pas digne d'un couple marié ! Nous finîmes par nous mettre en chemin, main dans la main. Qui l'aurait cru, quand nous avons quitté Konoha, Jiraya n'étais que mon coéquipier et mon amoureux secret. Tellement secret que je n'osais même pas me l'avouer à moi-même et maintenant..... Nous avons réussi à nous déclarer nos flammes, nous avons eu notre première nuit d'amour… Jiraya aura été le tout premier… depuis toujours... Je caresse le dos de sa main avec mon pouce alors que je repense à tout ce que nous avons vécu ces derniers jours.

Très vite, les portes du village finissent par apparaitre et comme on si attendait, un garde nous demande de nous arrêter pour contrôler nos identités. Comme une jeune mariée bien élevée, je laisse les hommes parler entre eux, préférant rester en retrait. Après tout, c'est ce qu'on attendrait de madame lambda, non ? Une fois la douane passée, les portes du village s'ouvrent et rapidement, les bruits de la ville nous parviennent.

"Tu sens cette odeur ? Je me demande d'où est-ce qu'elle peut bien venir !"

Dis-je en humant l'air. Mais ne me laissant pas guider par mon plus bas instinct, je décide de ne pas m'éloigner de Jiraya. Notre priorité pour l'instant est de trouver une auberge pour en faire notre quartier général. La bouffe viendra après.

"Tiens, regarde cette enseigne, on dirait une auberge. Nous devrions y faire un tour. Puis, elle est située à l'entrée de la ville. S'il est passé par ce village, il y aura peut-être eu des témoins."

Lui dis-je discrètement alors que nous avançons vers ce qui sera notre domicile pour les quelques jours à venir.
Contenu sponsorisé
Hot - The true measure of a shinobi
Page 5 sur 5
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
Sujets similaires
-
» Names so true, they’re dust to you. + storm
» the prophecy comes true (Mélodie de la Lune)
» Luisa + Valentin ― The course of true love never did run smooth
» Sharing tea with a fascinating stranger is one of life’s true delights.
» (m) True love, made love. - DC Comics (en cours)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers fantasy :: Surnaturel-
Sauter vers: