Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» pokemon (satogou) — canon-divergent (futur)
Raven and Bones - Page 6 EmptyAujourd'hui à 15:06 par faithfully

» TOPS-SITES ¬ votez pour ltdr
Raven and Bones - Page 6 EmptyAujourd'hui à 12:30 par Gäa

» Pour mon peuple ft. Ehlana
Raven and Bones - Page 6 EmptyAujourd'hui à 12:18 par Ananas

» Chaussure à son pied
Raven and Bones - Page 6 EmptyAujourd'hui à 11:16 par Aloy

» CADMOS - mille empereurs sans aucune terreur
Raven and Bones - Page 6 EmptyAujourd'hui à 9:47 par Senara

» Apocalypse technologique: Échange de Groupe
Raven and Bones - Page 6 EmptyAujourd'hui à 8:42 par Sebi210

» Recensement 2024
Raven and Bones - Page 6 EmptyAujourd'hui à 8:31 par Edward

» Be the light in a world of darkness ft. Sebi
Raven and Bones - Page 6 EmptyAujourd'hui à 8:27 par Sebi210

» Délit de fuite [Ft Lo] (TW+18)
Raven and Bones - Page 6 EmptyAujourd'hui à 0:11 par Edward

-50%
Le deal à ne pas rater :
-50% Baskets Nike Air Huarache Runner
69.99 € 139.99 €
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

Raven and Bones

Lexis
Messages : 133
Date d'inscription : 26/11/2023
Région : Belgique
Crédits : allteenwolfies (on Tumblr)

Univers fétiche : City, université, magie.
Préférence de jeu : Homme
Tournesol
Lexis
Mar 27 Fév - 14:07
 
Lucas Artwood
Agé de 21 ans, Lucas vit à Londres où il travaille comme jeune aspirant pour la Brigade de Police Magique. Célibataire, il n’a plus eu de relation depuis sa sortie de l'école.


Lucas à refuser la formation pour devenir Aurore malgré ses excellents résultats à la sortie de l'école. Dévoué à son travail, il est bien parti pour monter rapidement en grades.  

Le jeune homme est quelqu’un de solitaire. Il semble ne s'être jamais remis de la disparition de son meilleur ami durant sa sixième année à Poudlard.

Certains dise de lui qu'il a un cœur de pierre. La vérité est qu'il n'a plus de cœur du tout...  

Chanson thème de Lucas 4

Raven and Bones - Page 6 Giphy  


1988

Le mentor de Lucas s’installe mais le jeune homme reste debout derrière lui, un peu en retrait. Il a une meilleure vue d’ensemble en étant debout, mais cela lui permet surtout de rester le plus loin possible d’Apollonia...

Sauf qu’elle vient fermer la porte et, ce faisant, et l’espace étant plutôt exigu, elle l’effleure au passage. Le jeune policier se crispe et serre les dents alors que la demoiselle s’excuse avant de rejoindre sa place. Il aurait pu fermer la porte à sa place...

Si Apollonia est troublée, elle cache bien son jeu. Elle invite les deux hommes à commencer leur interrogatoire, et le mentor de Lucas prend alors la parole sur un ton des plus professionnel alors que le jeune homme retranscrit la conversation.

”Vous n’êtes pas sans savoir de quoi Miss Jenkins est accusée. Sa disparition ne fait qu’accentuer les soupçons contre elle, cependant nous ne souhaitons pas nous prononcer sans avoir toutes les informations de notre côté. Est-ce que votre collègue vous a semblée... stressée ou tendue ces derniers temps ? Auriez-vous noté quelque chose d’inhabituel dans son comportement ?”  

Lucas s’efforce de rester concentré, mais il sent les yeux de la jeune femme passer sur lui. Les siens restent rivé sur le carnet où il écrit tout ce qui se dit.
Son mentor à bien préparé ses questions. Lucas espère pouvoir quitter rapidement cette pièce minuscule et ce visage... qui n’a pas changé...

Elle est encore plus belle qu’avant...

Le cœur du jeune homme s’emballe à cette pensée qu’il s’oblige à refouler, sans grand succès. Il fait beaucoup trop chaud et étouffant dans ce bureau... Ses notes se brouillent alors qu’il s’efforce d’écrire sans trembler. Il finit par en lâcher sa plume qu’il ramasse avec hâte en s’excusant maladroitement. Son mentor lui lance un regard suspicieux. Non vraiment, son jeune collègue n’a pas l’air bien, ce qui est une première pour lui...

Il revient rapidement sur Apollonia en se promettant de lui en parler plus tard.

”Merci pour votre temps Miss Black. Si jamais vous avez des nouvelles de Miss Jenkins, veuillez-nous en informer immédiatement.”

Lucas n’attend pas pour sortir du bureau sans un mot à la jeune femme. Son mentor ne s’en formalise pas, il sait le jeune policier peu sociable.

Les deux hommes se retrouvent dans les couloirs étroits.

”Vous n’avez pas l’air bien, Artwood. Ça ira pour tenir la journée ?”

Lucas pince les lèvres, mécontent de lui-même.

"Ça ira, Monsieur. Veuillez m’excusez. Je vais aller me rafraichir un peu et je vous retrouve dans le hall."  

”Très bien. Ne trainez pas, nous avons encore beaucoup à faire.”

Le jeune homme acquiesce et se détourne pour essayer de trouver des toilettes. Il doit se reprendre, et vite...
   
Crédit avatar : Francisco Lachowski par Myself
Lobscure
Messages : 351
Date d'inscription : 27/04/2021
Région : Qc
Crédits : Oniisama e

Univers fétiche : -
Préférence de jeu : Femme
Code lyokko
https://www.letempsdunrp.com/t4495-la-boite-a-lo-personnages#92588 https://www.letempsdunrp.com/t4596-la-boite-a-lo-ok-fev-2022
Lobscure
Jeu 29 Fév - 2:25
gwen11.png
Apollonia Black
J'ai 21 ans et je vis à Londres, Royaume-Uni. Dans la vie, je suis adjointe au Département de la Justice Magique pour le ministère de la magie et je m’en sors bien. Sinon, grâce à mon apprentissage je parviens à repousser mes fiançailles avec Alec Lestrange et je le vis avec soulagement.


Raven and Bones - Page 6 F0043233c99cbe12ee9fd82b0839938b1b37ca4f

Chanson thème Apollonia 4


L’entrevue se poursuit, et tout du long, pas une seule fois Apollonia n’a vu les yeux du jeune homme se relever sur elle. Son cœur se serre dans sa poitrine, réalisant que le temps n'a pas guéri les plaies et que leur lien, qu’elle croyait indéfectible à l’époque, est à jamais rompu. Par sa faute, qui plus est. La jeune sorcière tâche de ne pas y penser, se concentrant plutôt à répondre au mieux aux questions qui lui sont posées plutôt qu’à égarer son regard sur Lucas, qui semble tout à fait renfermé.

Cela jusqu’à ce qu’un mouvement maladroit de la part du jeune homme attire son attention, ainsi que celle de l’inspecteur. Apollonia en profite pour expirer silencieusement sa nervosité lorsque le policier devant elle lance un regard perplexe à son apprentie. Elle s’efforce ensuite de sourire de façon courtoise lorsqu’il revient à elle.
— J’espère vous avoir été utile. Et vous pouvez compter sur moi.
Elle s'attend au moins à quelques mots de sa part, mais elle n’a même pas eu droit à un regard alors qu'il s'extirpe vivement de son bureau. Elle salue le policier qui quitte à sa suite.

Après le départ des deux policiers, Apollonia se retrouve seule dans le bureau, l'esprit embrouillé par une multitude de pensées qui l’assaillent. Elle fixe un instant la porte par laquelle Lucas est sorti précipitamment, puis détourne le regard, se demandant si elle doit le suivre ou non. Une part d'elle-même la pousse à vouloir aller lui parler afin d’éclaircir les mystères qui ont entouré leur séparation abrupte, même si tout au fond, elle se doute bien des raisons Apollonia… Tout est lié.

Cependant, une autre voix murmure dans son esprit, lui rappelant une vérité plus criante encore. Et s'il n'a pas gardé leur secret ? S'il a choisi de divulguer la vérité ? Cela pourrait compromettre non seulement sa carrière au Ministère, mais également sa liberté et sa réputation. Apollonia sent son cœur battre la chamade, partagée entre le désir de savoir et la peur des conséquences. La peur qu’il se sente utilisé aussi. Elle l’a tant blessé, même si indirectement.

Finalement, après un long moment d'hésitation, elle se lève promptement de son siège et se dirige d'un pas déterminé vers la porte du bureau. Ses talons résonnent sur le sol carrelé du couloir alors qu'elle se fraye un chemin à travers les différents départements du Ministère avec empressement. Son esprit est en ébullition, mais sa détermination ne faiblit pas.

Elle atteint enfin le hall principal du Ministère, où elle aperçoit Lucas qui se dirige déjà vers la sortie. Sans réfléchir davantage, Apollonia accélère le pas pour le rattraper, son cœur battant la chamade dans sa poitrine. Elle se sent nerveuse, mais résolue, car elle a besoin de savoir.
Arrivée à sa hauteur, elle l'interpelle enfin :
— Lucas ! attends ! S'il te plaît, j'ai besoin de te parler.
Elle n’a pas pensé sur le moment à cacher leur familiarité. Elle ralentit le pas lorsqu’elle arrive à sa hauteur et qu’il se retourne. Une vague d’émotion la traverse. Un instant elle ne dit rien, se contentant d’observer ces yeux vides d’émotions, cette âme transpercée. Il lui fait tant de peine de le voir ainsi.

Apollonia aimerait dire qu'elle n'est pas affectée par cette rencontre, mais ce serait mentir. Le simple fait de le voir après tant d'années ravive des émotions qu'elle pensait avoir enterrées. Elle ne peut s'empêcher de se demander ce qu'il est devenu, s'il a surmonté les épreuves qui les ont séparés. Et surtout, si leur amour adolescent a laissé ne serait-ce qu'une trace dans son cœur...

Pourtant, au fond d'elle-même, elle sait que ce n'est pas approprié. Et puis, bientôt elle sera fiancée à un autre homme, un mariage arrangé par sa famille dans le but de consolider leur statut social et politique. Elle se rappelle la froideur des Black, leur pression pour qu'elle fasse un mariage avantageux, loin des sentiments et des passions de jeunesse. Et Lucas représente tout ce qu'elle aurait pu avoir, tout ce qu'elle a sacrifié au nom du devoir et de l'obligation.

Elle est terrifiée Apollonia. De la perspective qu’il est pu tout raconter à quelqu'un son implication dans la mort de Colt. Mais plus encore, elle est terrifiée d’entendre sa voix, d’y découvrir son amertume, son aversion pour sa personne. Plus que le premier, cette deuxième possibilité, elle ne pourrait le supporter.  C'est avec un mélange de regret et de résignation qu'elle prend finalement la parole, sa voix tremblante trahissant ses émotions.
— Je… Hum. Tu-tu vas bien..? » demande-t-elle prudemment pour tâter le terrain avant d’entrer dans le vif du sujet.



Le dernier acte est sanglant


quelque belle que soit la comédie en tout le reste: on jette enfin de la terre sur la tête, et en voilà pour jamais.
- B.P.

KoalaVolant
Raven and Bones - Page 6 0us6
Lexis
Messages : 133
Date d'inscription : 26/11/2023
Région : Belgique
Crédits : allteenwolfies (on Tumblr)

Univers fétiche : City, université, magie.
Préférence de jeu : Homme
Tournesol
Lexis
Jeu 29 Fév - 20:07

Lucas Artwood
Agé de 21 ans, Lucas vit à Londres où il travaille comme jeune aspirant pour la Brigade de Police Magique. Célibataire, il n’a plus eu de relation depuis sa sortie de l'école.


Lucas à refuser la formation pour devenir Aurore malgré ses excellents résultats à la sortie de l'école. Dévoué à son travail, il est bien parti pour monter rapidement en grades.  

Le jeune homme est quelqu’un de solitaire. Il semble ne s'être jamais remis de la disparition de son meilleur ami durant sa sixième année à Poudlard.

Certains dise de lui qu'il a un cœur de pierre. La vérité est qu'il n'a plus de cœur du tout...  

Chanson thème de Lucas 4

Raven and Bones - Page 6 Giphy

1988

Lucas se passe de l’eau sur le visage et tente de recadrer son esprit en refoulant les souvenirs qui se frayent un chemin dans sa tête. Il ne peut pas se permettre de se laisser abattre, il a du travail...

Il rejoint le hall le plus rapidement possible. Son mentor l’attend prêt d’une cheminée, mais alors qu’il se dirige vers lui une voix familière l’interpelle. Surpris, il se retourne vers Apollonia. Le policier qui attend semble lui aussi très surpris par la façon dont la jeune femme s’adresse au jeune homme. Est-ce qu’ils se connaissent ?

Lucas se reprend et pose un regard professionnel sur la jeune femme. Celle-ci semble... embêtée...  

Elle lui demande s’il va bien, ce qui laisse le policier quelque peu perplexe. A quoi elle joue ? L’interpeller ainsi en pleine foule, comme si de rien n’était...  

Prenant une courte inspiration, il jette un coup d’œil à son mentor avant de répondre à Apollonia.

"Est-ce que je peux faire quelque chose pour vous, Miss Black ?"  

Son ton est neutre. Il ne compte pas lui répondre. Elle n’a pas à savoir que non, ça ne va pas... elle doit le voir de toute façon...

Malgré le temps qui a passé, ils ont été si proche tous les deux... ils se connaissent... Il sait qu’elle est préoccupée en cet instant, le tout est de savoir pourquoi...

Le jeune homme est soulagé d’être entouré, car il n’est pas certain de réussir à rester impassible si ça n’avait pas été le cas. Une part de lui à envie de serrer la jeune femme contre lui, de sentir voir si son odeur est toujours la même, de sentir à quel point son corps a changé avec l’âge... Il serre les poings en repensant à son corps, à leur première fois... Son cœur s’emballe, et il peine à cacher son trouble.

"Nous devons y aller, vous pouvez contacter l’agent Roth si quelque chose vous revient concernant l’affaire."

Il ne peut pas rester là plus longtemps...

Crédit avatar : Francisco Lachowski par Myself
Lobscure
Messages : 351
Date d'inscription : 27/04/2021
Région : Qc
Crédits : Oniisama e

Univers fétiche : -
Préférence de jeu : Femme
Code lyokko
https://www.letempsdunrp.com/t4495-la-boite-a-lo-personnages#92588 https://www.letempsdunrp.com/t4596-la-boite-a-lo-ok-fev-2022
Lobscure
Ven 1 Mar - 14:07
gwen11.png
Apollonia Black
J'ai 21 ans et je vis à Londres, Royaume-Uni. Dans la vie, je suis adjointe au Département de la Justice Magique pour le ministère de la magie et je m’en sors bien. Sinon, grâce à mon apprentissage je parviens à repousser mes fiançailles avec Alec Lestrange et je le vis avec soulagement.


Raven and Bones - Page 6 F0043233c99cbe12ee9fd82b0839938b1b37ca4f

Chanson thème Apollonia 4


Face à lui, Apollonia perd tous ses moyens. Le souffle court, résultat de sa course pour le rattraper avant qu'il ne parte pour ne plus jamais revenir ainsi que le choc de le revoir après ces années tumultueuses et éparpillées, la laissent désorientée. Un instant haletante, elle plonge son regard dans ses yeux. Elle se déconfit de n’y lire rien de plus que l’indifférence.

Profondément troublée, elle parvient néanmoins à se ressaisir et s’enquérir de ses nouvelles, oubliant peut-être l’endroit où ils se trouvent.  Elle en oublie même de cacher leur familiarité. Elle n’y pense pas sur l’instant. Faute au choc, nul doute. Néanmoins, heureusement que le tumulte de la foule rend tout à fait inaudible leur échange. Cependant, le constat que Lucas feint délibérément de ne pas la reconnaître au-delà des circonstances et de la nature de sa visite lui brise le cœur. Elle encaisse le coup sans broncher. Son envie de poursuivre la conversation s'évanouit alors que ses lèvres entrouvertes se referment.

Son regard s'assombrit de tristesse alors qu'elle hoche lentement la tête, prenant conscience de l'irréversibilité de la situation, de l'impossibilité de se faire pardonner. La douleur de leur perte, est trop conséquente pour Lucas.

Des larmes semblent perler dans ses yeux. Elle se pince les lèvres brièvement avant de retrouver son calme. Sa réponse la prend de court. La voix du jeune homme résonne d'une morosité lancinante.
— Non… Il n'y a rien… souffle-t-elle.
Apollonia peine à le reconnaître. Ce n’est pas lui. Pourtant, elle réalise que toute tentative de conversation est vaine. Cependant, un éclair de doute semble traverser les prunelles du jeune policier, ce qui la pousse à vouloir dire quelque chose. Mais il l'interrompt, invoquant une nécessité de partir. Son ton est détaché et froid de professionnalisme. Elle se résigne, le regardant s'éloigner, le cœur meurtri.

Lorsque Lucas et son mentor disparaissent dans la cheminée, Apollonia étouffe un soupir, tentant en vain de contenir l'avalanche d'émotions qui la submerge. Elle se retourne dans la foule, ressentant le flot des passants la traverser comme un spectre égaré. Une bouffée d'angoisse l'envahit, la faisant haleter alors qu'elle plaque sa main sur son front, désemparée. Les souvenirs jaillissent dans son esprit, lui rappelant cruellement son passé. L'arbre aux fées, les moments partagés avec Lucas dans la salle sur demande, les sinistres grottes où repose le cadavre de Colt... Un tourbillon de désarroi, de tristesse profonde et de nausée la prend de court. Elle craint que ce secret ne remonte à la surface,  s'attendant bien un jour ou l'autre à être trahi par son amour de jeunesse et seule témoin de sa faute. Elle a l'impression pesante d'être scrutée, jugée par des regards invisibles autour d'elle. S'efforçant de maîtriser ses larmes, Apollonia retourne à son bureau, s'enfermant dans ses pensées pour le reste de la journée.

Et quelle n'est pas sa surprise en découvrant parmi ses dossiers un petit morceau de papier aux coins déchirés. Lorsqu'elle réalise la simplicité du contenu, se résumant à une adresse de rue, un numéro d'appartement et une heure, elle comprend immédiatement de quoi il s'agit. Son cœur s'emballe dans sa poitrine, alors qu'elle envisage que l'indifférence dont il semblait l'envelopper était peut-être feinte. Elle prend conscience que Lucas, maintenant engagé dans la police magique, ne peut se permettre d'afficher publiquement leur lien. Elle non plus, d'ailleurs... Elle se promet d'être plus prudente à l'avenir.

À la fin de la journée, elle se présente au lieu du rendez-vous, dans l'une des rues magiques cachées de Londres, elle se dirige au dernier étage de l'appartement indiqué. Fébrile à l'idée de retrouver Lucas, elle suppose que la porte de l'appartement sera déverrouillée. Et c'est effectivement le cas... Mais en pénétrant dans la première pièce, elle réalise que l'appartement est entièrement vide. Plongée dans l'obscurité, Apollonia explore prudemment chacune des pièces, constatant qu'elle est seule.

Se pourrait-il qu'elle soit arrivée en avance ? Ou s'était-elle trompée d'adresse ?



Le dernier acte est sanglant


quelque belle que soit la comédie en tout le reste: on jette enfin de la terre sur la tête, et en voilà pour jamais.
- B.P.

KoalaVolant
Raven and Bones - Page 6 0us6
Lexis
Messages : 133
Date d'inscription : 26/11/2023
Région : Belgique
Crédits : allteenwolfies (on Tumblr)

Univers fétiche : City, université, magie.
Préférence de jeu : Homme
Tournesol
Lexis
Mar 5 Mar - 13:22

Lucas Artwood
Agé de 21 ans, Lucas vit à Londres où il travaille comme jeune aspirant pour la Brigade de Police Magique. Célibataire, il n’a plus eu de relation depuis sa sortie de l'école.


Lucas à refuser la formation pour devenir Aurore malgré ses excellents résultats à la sortie de l'école. Dévoué à son travail, il est bien parti pour monter rapidement en grades.  

Le jeune homme est quelqu’un de solitaire. Il semble ne s'être jamais remis de la disparition de son meilleur ami durant sa sixième année à Poudlard.

Certains dise de lui qu'il a un cœur de pierre. La vérité est qu'il n'a plus de cœur du tout...  

Chanson thème de Lucas 4

Raven and Bones - Page 6 Giphy  


1988

Apollonia n’ose pas parler. Il faut dire que le jeune policier ne lui en laisse pas vraiment l’occasion...  

Se détournant d’elle, il rejoint son mentor et tous deux disparaissent dans la cheminée. Lucas manque de se tromper de sortie tellement il est déconcentré.  

Toute la journée, le jeune homme peine à garder l’esprit au travail. L’agent Roth fini par le renvoyer chez lui avant la fin du service en lui ordonnant de se reposer. Mais Lucas est à mille lieux d’avoir l’esprit tranquille. Des souvenirs jaillissent dans son esprit à n’en plus finir et il lui est impossible de sortir Apollonia de ses pensées.  

Finalement, il sort sa baguette, un bout de parchemin et une plume, gribouille quelques mots et se concentre sur son sort pour faire disparaitre le parchemin. Peut-être le message n’arrivera-t-il pas à bon port ou qu’elle ne le verra pas... mais qu’importe, il prend le risque.

Le reste de la journée, le jeune homme tourne en rond dans son petit appartement. Lorsque l’heure arrive, il hésite. Mais il ne peut pas reculer... Il ne pourra pas renforcer sa carapace s’il laisse passer l’occasion... Il est encore trop fragile...

Il finit par quitter l’appartement pour se rendre au lieu indiqué. Il s’agit d’un appartement mis à disposition pour des agents de passage sur des enquêtes longue durée. Il le sait vide actuellement. Et surtout, l’endroit est discret.

Lorsqu’il arrive, Apollonia est déjà là. Il se fige un instant sur le pas de la porte, la gorge serrée, puis se dirige d’un pas décidé vers elle pour la prendre dans ses bras.

"Je te déteste... Je déteste ne pas réussir à t’en vouloir... Je déteste que tu me fasses ça..."  

Qu’elle continue de l’envouter encore aujourd'hui, malgré les années passées...

Il murmure ces mots tout en la serrant contre lui, le visage enfuis dans la chevelure qu’il a tant aimé autrefois. Sa voix est tremblante de colère et d’émotions contenue, mais son étreinte à tendre, en contradiction avec ses sentiments. Il est complètement perdu... Il ne s’y attendait tellement pas... et il n’aime pas être pris de court... certainement pas avec elle...

Crédit avatar : Francisco Lachowski par Myself
Lobscure
Messages : 351
Date d'inscription : 27/04/2021
Région : Qc
Crédits : Oniisama e

Univers fétiche : -
Préférence de jeu : Femme
Code lyokko
https://www.letempsdunrp.com/t4495-la-boite-a-lo-personnages#92588 https://www.letempsdunrp.com/t4596-la-boite-a-lo-ok-fev-2022
Lobscure
Jeu 7 Mar - 4:15
gwen11.png
Apollonia Black
J'ai 21 ans et je vis à Londres, Royaume-Uni. Dans la vie, je suis adjointe au Département de la Justice Magique pour le ministère de la magie et je m’en sors bien. Sinon, grâce à mon apprentissage je parviens à repousser mes fiançailles avec Alec Lestrange et je le vis avec soulagement.


Raven and Bones - Page 6 F0043233c99cbe12ee9fd82b0839938b1b37ca4f

Chanson thème Apollonia 4


I Hold You:

L’attente ne dure pas. Quelques instants après son arrivée, le grincement d’une porte la fait se retourner vers l’entrée. Elle y découvre le visage de Lucas, pointer vers elle une moue affligée. Elle redoutait cette rencontre, et pourtant il se précipite vers elle. Apollonia retient son souffle, prise par surprise et se retrouvant alors dans ses bras, les siens restent un instant suspendu en avant dans le vide. Elle concède doucement à l’enlacer à son tour.

— ... Lucas… » son souffle est inaudible.

Les terribles mots qu’il lui glisse à l’oreille la traversent en plein cœur et l’atteignent profondément. Elle enfouit son visage dans son cou, pris en étau par les émotions. Elle comprend bien que malgré la dureté de ces paroles, il ne la déteste pas vraiment, tout comme elle est incapable de renier ses sentiments pour lui malgré ce qu’elle aimerait bien se faire croire.

Il lui avait tant manqué, le Poufsouffle et sa candeur naturelle. La pureté de son cœur est inchangée, comparée à la sienne. Elle ne répond rien à ses mots. Savoure désagréablement son amertume. Elle sait pouvoir aimer pour deux, Apollonia, s’il n’a plus le cœur de le faire...

Tout en restant dans cette longue étreinte, Apollonia se sent prise dans un tourbillon de souvenirs. Les années se sont écoulées, mais en cet instant, elle se retrouve à nouveau transportée à l'époque où ils étaient inséparables à Poudlard. Les rires, les regards complices, les ébats en douce dans le château, ne pouvant résister à l’attraction de l’un et l’autre.

Tout revient en un éclair, accompagné d'une pointe déconcertante de nostalgie et de regret. Elle voudrait lui dire tant de choses, lui expliquer les choix qu'elle a dû faire, les sacrifices imposés par sa famille, mais les mots restent bloqués dans sa gorge. À la place, les larmes s’échappent de ses yeux silencieusement venant mouiller la chemise du jeune homme. Elle se contente de resserrer son étreinte, comme pour lui faire comprendre qu'elle est désolée, qu'elle n'a jamais voulu lui faire de mal.

Elle ne veut plus le quitter, car elle sait que dès lors qu’elle ne sera plus dans ses bras, la réalité rattrapera le pas. Elle a peur de son regard aussi. D’y lire la déception, le ressentiment qu’elle lui inspire.

Mais pour l'instant, elle se perd dans ce moment fugace qu’ils arrachent au temps, dans cette sensation familière de chaleur et de sécurité qu’il lui a toujours inspirée.

Elle hume le parfum familier qu’il émane, le même que dans son souvenir, se laissant envelopper par la douceur de l'instant présent. Malgré tout ce qui les a séparés, malgré les années écoulées, son étreinte, ses bras… c'est le seul endroit au monde où elle s'y sent à sa place.



Le dernier acte est sanglant


quelque belle que soit la comédie en tout le reste: on jette enfin de la terre sur la tête, et en voilà pour jamais.
- B.P.

KoalaVolant
Raven and Bones - Page 6 0us6
Lexis
Messages : 133
Date d'inscription : 26/11/2023
Région : Belgique
Crédits : allteenwolfies (on Tumblr)

Univers fétiche : City, université, magie.
Préférence de jeu : Homme
Tournesol
Lexis
Jeu 7 Mar - 15:20

Lucas Artwood
Agé de 21 ans, Lucas vit à Londres où il travaille comme jeune aspirant pour la Brigade de Police Magique. Célibataire, il n’a plus eu de relation depuis sa sortie de l'école.


Lucas à refuser la formation pour devenir Aurore malgré ses excellents résultats à la sortie de l'école. Dévoué à son travail, il est bien parti pour monter rapidement en grades.  

Le jeune homme est quelqu’un de solitaire. Il semble ne s'être jamais remis de la disparition de son meilleur ami durant sa sixième année à Poudlard.

Certains dise de lui qu'il a un cœur de pierre. La vérité est qu'il n'a plus de cœur du tout...  

Chanson thème de Lucas 4

Raven and Bones - Page 6 Giphy

1988


La jeune femme lui rend son étreinte. Ils restent ainsi un bon moment. Le souffle d’Apollonia dans son cou l’électrise. Les paupières étroitement closes, il revoit leurs jeunes années d’insouciances : la danse des fées, la salle sur demande, leurs ébats nocturnes dans tous les recoins du château où ils pouvaient se retrouver à l’abris des regards, leurs rires, leur complicité... La gorge du jeune homme se serre douloureusement. Il sent les larmes de son éternelle aimée. Il veut la détester, vraiment, mais il n’y arrive pas...

Les bras se resserrent autour de lui. Il n’ose pas la lâcher, parce qu’il sait que dès qu’ils s’écarteront l’un de l’autre la magie sera à nouveau rompue... Mais ils ne peuvent pas rester ainsi éternellement, malheureusement...  

A contre cœur, Lucas relâche Apollonia et s’écarte légèrement d’elle. Il n’ose pas la regarder, gardant les yeux baissés. Il ne s’excusera pas, que ce soit de son comportement au ministère ou de maintenant... ou même d’avant, à l’école... Il devrait, pourtant. Malgré ce qui s’est passé, elle ne mérite pas qu’il la traite ainsi. Il aurait dû être présent pour elle, la soutenir... Mais au lieu de ça il a fui... Il l’a accusée de tous les torts au lieu d’assumer les siens. Il la rend responsable de tout alors que lui-même est en fautes... c’est plus simple ainsi... plus cruel aussi...

Hésitant, il s’efforce de prendre la parole.

"Tu... as l’air bien..."

C’est presqu’un reproche... Le policier recule d’un pas en se pinçant l’arête du nez, un début de migraine pointant.  

"Tout se passe bien pour toi ?"

Il a tellement de mal à dissimuler l’amertume dans ces mots... et en même temps il doit se retenir pour ne pas l’embrasser...

Trop de sentiments contradictoires... Trop d’émotions contenues qui s’entrechoquent... Cela en devient douloureux...

Crédit avatar : Francisco Lachowski par Myself
Lobscure
Messages : 351
Date d'inscription : 27/04/2021
Région : Qc
Crédits : Oniisama e

Univers fétiche : -
Préférence de jeu : Femme
Code lyokko
https://www.letempsdunrp.com/t4495-la-boite-a-lo-personnages#92588 https://www.letempsdunrp.com/t4596-la-boite-a-lo-ok-fev-2022
Lobscure
Ven 8 Mar - 0:09
gwen11.png
Apollonia Black
J'ai 21 ans et je vis à Londres, Royaume-Uni. Dans la vie, je suis adjointe au Département de la Justice Magique pour le ministère de la magie et je m’en sors bien. Sinon, grâce à mon apprentissage je parviens à repousser mes fiançailles avec Alec Lestrange et je le vis avec soulagement.


Raven and Bones - Page 6 F0043233c99cbe12ee9fd82b0839938b1b37ca4f

Chanson thème Apollonia 4


Après une étreinte pleine d’émotions, c’est finalement le jeune homme qui rompt le contact. Le vide du départ de son corps contre le sien lui serre le cœur. Il reprend des distances respectables, hésitant un long moment avant de briser le silence. Il lui fait la remarque qu’elle semble bien aller.
— … Vraiment ? » Fait ironiquement Apollonia, un sourire affligé aux lèvres alors qu’elle relève ses yeux imbibés de larmes sur lui. Un petit rire nerveux lui échappe des lèvres alors qu’elle roule les yeux aux ciels pour se ressaisir. Elle passe vivement une main sur ses joues pour chasser la trace de ses pleurs.

À sa seconde question, elle prend le temps d’y réfléchir. Elle pensait que tout se passait bien oui, entre son poste au ministère, apprendre à connaître Alec Lestrange à qui elle plait et qui est prêt à l’attendre… mais de le revoir, lui, après quatre ans, la convainc que non. Rien ne va. L’ostensible vérité étant qu’elle a bouleversé deux vies. Celle de Colt, et de Lucas. De la seconde, elle espère pouvoir l’aider à aller mieux tant qu’elle le peut, tant qu’il est encore en vie.

— Eh bien… je travaille au Ministère comme tu dois t’en douter.
Elle évite de lui parler d’Alec. Elle ne veut pas l’écorcher plus encore qu’il ne l’est déjà.

Elle l’approche tranquillement, d’un pas puis d’un autre, craignant lui donner l’envie de fuir et aussi pour tâter le terrain. Il a tant changé, elle ne parvient pas à lire exactement comment il se sent, là maintenant, même si elle voit bien qu’il va mal. Que sa présence lui est douloureuse. Insupportable même. Au point de l’en rendre malade. Ça l’a détruit, Apollonia, d’en être ainsi la cause de ce mal-être en lui.
— Lucas, s’il te plait… Regarde-moi…
Elle pose une main contre sa joue, cherchant à s’approcher encore un peu plus si s’en est possible, cherchant à croiser son regard fuyant. Dans le sien, il peut y lire toute la sollicitude qu’elle lui porte. Une supplique dans les sourcils, ses yeux détaillent avec douceur son visage qui a muri, mais qui s’est aussi tant durcit. Son menton se met à trembler. « Je suis sincèrement… » sa voix se brise de nouveau par un flot de larmes qui la prend de nouveau de court. « … sincèrement désolée… Je n’ai jamais voulu… » Elle s’interrompt, ne parvenant pas à retenir ses larmes. Elle porte en elle tant de remords Apollonia. Pour ce qu'elle a infligé à Colt, à sa mère et Lucas. De le voir ainsi lui fait si mal. Elle n’a pas les mots. Aucune excuse ne peut apaiser sa douleur et elle se sait.

Apollonia ramène sa main à elle, la moue contrite d’un repentir qu’elle ne pourra jamais lui donner. Elle a trop à perdre, pour livrer ses erreurs de jeunesse à l’autorité, tandis que lui, le poids du secret l’étouffe visiblement. Comment peut-il continuer d'aimer l’assassin de son meilleur ami ? Il y avait de quoi torturer son esprit et elle le comprenait.
— Dis-moi… Dis-moi ce que je peux faire, Lucas, pour que tu ne souffres plus...
Elle peut lui lancer le sortilège d’oubliette pour se faire effacer de sa mémoire, elle peut lui promettre de faire en sorte qu’ils ne se recroisent plus jamais. Elle est prête à tout Apollonia, pour atténuer sa souffrance. Elle est même prête à la prendre à sa place.



Le dernier acte est sanglant


quelque belle que soit la comédie en tout le reste: on jette enfin de la terre sur la tête, et en voilà pour jamais.
- B.P.

KoalaVolant
Raven and Bones - Page 6 0us6
Lexis
Messages : 133
Date d'inscription : 26/11/2023
Région : Belgique
Crédits : allteenwolfies (on Tumblr)

Univers fétiche : City, université, magie.
Préférence de jeu : Homme
Tournesol
Lexis
Mer 13 Mar - 17:14

Lucas Artwood
Agé de 21 ans, Lucas vit à Londres où il travaille comme jeune aspirant pour la Brigade de Police Magique. Célibataire, il n’a plus eu de relation depuis sa sortie de l'école.


Lucas à refuser la formation pour devenir Aurore malgré ses excellents résultats à la sortie de l'école. Dévoué à son travail, il est bien parti pour monter rapidement en grades.  

Le jeune homme est quelqu’un de solitaire. Il semble ne s'être jamais remis de la disparition de son meilleur ami durant sa sixième année à Poudlard.

Certains dise de lui qu'il a un cœur de pierre. La vérité est qu'il n'a plus de cœur du tout...  

Chanson thème de Lucas 4

Raven and Bones - Page 6 Giphy

1988

Oui bon, là tout de suite on ne peut pas dire que la jeune femme à l’air vraiment bien... Mais elle n’a pas l’air spécialement fatiguée ou quoi... Elle avait l’air assez en forme lorsqu’ils se sont croisé dans l’ascenseur au ministère.  

"Oui enfin... pas là tout de suite..."

Lucas se sent un peu bête.  

A sa question, Apollonia prend le temps avant de répondre. Et sa réponse arrache un rire bref et sans joie au jeune policier. Un “Ah” qui confirme qu’il s’en doute, en effet.  

Elle n’en dit pas plus, ne lui retourne pas la question. De toute façon, elle a sa réponse rien qu’en le voyant...

Sans un mot de plus, Apollonia s’approche du jeune homme, lentement. Elle lui demande de le regarder, mais lorsqu’elle pose une main sur sa joue il ferme les yeux en posant sa main sur la sienne, le visage baisé. Après quelques secondes, il finit enfin par plonger son regard dans le sien, et elle s’excuse alors. Le regard de Lucas se durcit alors et il recule lorsque que la main de la jeune femme quitte sa joue.  

"Arrêtes..."

Elle lui demande ce qu’elle peut faire, en larmes, pour apaiser sa souffrance. Il lui tourne le dos et répond avec colère.

"Il n’y a rien à faire, Apollonia ! Ce qui est fait est fait, et à moins de remonter le temps rien ne pourra changer le passer !"

Il se tourne à nouveau vers elle et reprend.

"Est-ce que tu sais ce que ça fait ? De voir son frère de cœur mourir sous ses yeux, de la main de son aimée, sans n’avoir rien pu faire ? Est-ce que tu sais le poids que pèse ce secret, tout ça parce que je suis incapable de te dénoncer ?"

Elle le sait surement, oui... C’est elle, la meurtrière, après tout. Personne ne peut sortir indemne de ça... Lucas est injuste et égoïste... mais il ne peut pas s’en empêcher... c’est aussi une façon de lui faire payer...

Le jeune homme se rapproche vivement de la sorcière pour la repousser contre un mur. Pas violement, mais avec force tout de même... Il lui fait face, un bras de chaque côté de sa tête et son visage proche de son oreille.

"Est-ce que tu sais ce que ça fait de ne pas réussir à te détester pour ce que tu as fait... ?"

Il y a une certaine menace dans la posture du policier. La colère contenue fait remonter la rage qu’il ressent en duel. Il n’a pas l’intention d’attaquer ou de blesser Apollonia, loin de là... il veut juste l'acculée. Mais la tension est palpable... et il n’y a pas que la colère qui est contenue, il y a aussi ce besoin de la toucher, de la sentir contre lui, comme avant... mais il ne peut pas... il ne doit pas... non, il doit rester menaçant...
   
Crédit avatar : Francisco Lachowski par Myself
Lobscure
Messages : 351
Date d'inscription : 27/04/2021
Région : Qc
Crédits : Oniisama e

Univers fétiche : -
Préférence de jeu : Femme
Code lyokko
https://www.letempsdunrp.com/t4495-la-boite-a-lo-personnages#92588 https://www.letempsdunrp.com/t4596-la-boite-a-lo-ok-fev-2022
Lobscure
Jeu 14 Mar - 2:59
gwen11.png
Apollonia Black
J'ai 21 ans et je vis à Londres, Royaume-Uni. Dans la vie, je suis adjointe au Département de la Justice Magique pour le ministère de la magie et je m’en sors bien. Sinon, grâce à mon apprentissage je parviens à repousser mes fiançailles avec Alec Lestrange et je le vis avec soulagement.


Raven and Bones - Page 6 F0043233c99cbe12ee9fd82b0839938b1b37ca4f

Chanson thème Apollonia 4


Les mots de Lucas résonnent dans l'air comme des lames tranchantes. Son cœur se serre dans sa poitrine alors qu'elle ressent toute la colère et la douleur qui émanent de Lucas, envahissant l'espace entre eux. Chaque mot est comme un coup de poignard dans son âme déjà blessée. Elle sait qu'elle mérite cette rage, cette accusation lancinante, mais cela ne rend pas la douleur supportable pour autant.

De tout ceci, elle a au moins la confirmation d'une chose, Apollonia. Il n'en a parlé à personne. Et la jeune femme se sent égoïste de se sentir soulagée en cet instant. Elle sait bien qu'elle mériterait sa peine, pour n'avoir jamais eu le courage de prendre ses responsabilités.

Lucas virevolte sur lui-même, de nouveau lui faisant face. Il semble possédé par la colère. Ses paroles sont cinglantes, pleines de sens et surtout de vérité. Il s'approche d'elle vivement, la forçant à reculer de quelques pas, la plaquant au mur même. Son souffle se coupe, mais elle ne résiste pas. La brutalité du jeune homme est à la hauteur de sa rage. Sa voix est pénétrante, mais pas assourdissante.

Lorsque Lucas s'approche pour murmurer à son oreille, elle sent son souffle dans son cou, l'effleurant comme un soupir de désespoir. Sa voix rauque résonne dans ses oreilles, pleine de tourments et de reproches. Mais elle peut aussi sentir la lutte intérieure qui le consume, un combat entre la colère et le désir, entre la haine et l'amour qu'il avait autrefois éprouvé pour elle. Elle le sait, Apollonia, car elle aussi le ressent.

Son cœur se déchire en entendant ses paroles chargées d'amertume. Elle voudrait pouvoir changer le passé, effacer cette erreur tragique qui a coûté la vie à leur ami. Les mots de Lucas sont cruels mais justes. Rien ne peut effacer ce qui a été fait. Elle voudrait pouvoir lui dire qu'elle regrette chaque instant de cette terrible nuit, qu'elle donnerait n'importe quoi pour revenir en arrière et tout changer, mais les mots restent bloqués dans sa gorge. Comme étouffés par le poids insupportable de sa culpabilité.

Elle sent son cœur battre la chamade. Ses mains restent inertes le long de son corps, comme si elles étaient liées par des chaînes invisibles. Son regard lorgne sur ses lèvres un long instant, avant d’accrocher enfin ses yeux. Elle voit toute la détresse qui l'habite malgré les airs menaçants qu'il essaie de se donner. Il ne l'effraie pas. Elle connait que trop bien son coeur pour cela. Il ne lui fera aucun mal, elle le sait.

Dans un acte de désespoir, elle murmure à voix basse, un murmure presque inaudible dans la pièce. Une réalisation surtout, pour elle-même.

— Je t'aime. »

Ces deux mots n’ont plus leur magie d'antan, mais ils sont criant de vérité. Et elle ressentait le besoin de les lui dire. C'étaient les seuls mots qu’elle était encore capable de lui exprimer, la seule certitude qu’il lui restait de toutes ces années.

Elle se résigne enfin, avec une profonde tristesse. Tranquillement, Apollonia sort sa baguette qu'elle dresse sous ses yeux entre eux. Elle ne supporte plus de le voir souffrir à cause d'elle. « Laisse-moi t'aider... s'il te plaît...» les larmes ruissèlent sur ses joues, mais la jeune femme reste déterminé et en fait abstraction. « Tu n'auras plus à souffrir de mon souvenir... ou de celui de Colt. Laisse-moi faire, je t'en prie. » Elle attend un signe de sa part qui lui concèderai à aller de l'avant. Qu'il oubli cette partie du passé qui l'empêche de vivre et qu'il soit libéré d'elle.



Le dernier acte est sanglant


quelque belle que soit la comédie en tout le reste: on jette enfin de la terre sur la tête, et en voilà pour jamais.
- B.P.

KoalaVolant
Raven and Bones - Page 6 0us6
Contenu sponsorisé
Raven and Bones
Page 6 sur 10
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
Sujets similaires
-
» Raven and Bones
» (m/f) the raven cycle/the raven boys (gansey/ronan/adam..) (en cours)
» Why do I feel like I have to be accountable to you ? ft. Blue & Bloody Raven [Kanej]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers fantasy :: Harry Potter-
Sauter vers: