Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
Le deal à ne pas rater :
WD Green SN350 – Disque SSD interne NVMe M.2 – 2 To
99.99 €
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

Inspire-moi {+18}

Arthécate
Messages : 1308
Date d'inscription : 14/07/2023
Crédits : Lorène Barioz

Univers fétiche : Med-Fan, même si je peux jouer sur n'importe quel contexte
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t5885-petites-idees-en-vrac https://www.letempsdunrp.com/t5870-salut-c-est-moi
Arthécate
Jeu 8 Fév - 20:48

Emily Greene
J'ai 32 ans et je vis à Castine, Maine, USA. Dans la vie, je suis artiste peintre et je m'en sors moyennement. Je suis en couple et je le vis très bien.


Informations supplémentaires ici.









Elwin
Messages : 343
Date d'inscription : 02/01/2023
Crédits : (Avatar : Photo de David Tennant, bricolée par moi)

Univers fétiche : Fantasy/Réel/ou autre
Préférence de jeu : Homme
Sabrina
https://www.letempsdunrp.com/t5482-hello-tout-le-monde-presentation-d-elwin
Elwin
Ven 9 Fév - 9:33

Tom Alskell
J'ai 37 ans. J'ai grandi à Sacramento, en Californie. Je suis le chanteur du groupe Halo N Back, le groupe de pop le plus en vue du moment. Lassé de la célébrité, et en manque d'inspiration, j'ai voyagé le long de la côte Est, où j'ai rencontré ma compagne. Je suis en couple, et je suis très heureux, malgré les petits soucis liés à ma célébrité.




Arthécate
Messages : 1308
Date d'inscription : 14/07/2023
Crédits : Lorène Barioz

Univers fétiche : Med-Fan, même si je peux jouer sur n'importe quel contexte
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t5885-petites-idees-en-vrac https://www.letempsdunrp.com/t5870-salut-c-est-moi
Arthécate
Dim 11 Fév - 12:51

Emily Greene
J'ai 32 ans et je vis à Castine, Maine, USA. Dans la vie, je suis artiste peintre et je m'en sors moyennement. Je suis en couple et je le vis très bien.


Informations supplémentaires ici.



Dois-je aller enfiler un jogging ? me demande-t-il, hilare tandis que je me contente d'acquiescer d'un hochement de tête.
Peut-être même deux… Histoire de cacher ta… frustration, je raille à mon tour.

Je l'invite donc à s'écarter afin que je puisse me rhabiller avant de me lever pour ouvrir la porte sur laquelle l'on ne cesse de frapper.  

Une minute ! dis-je en attendant que Tom soit tout aussi présentable que moi.

Je ne sais pas qui se trouve derrière, mais je doute que cela soit l'un de mes proches… Ils savent que Tom est ici… Que nous ne nous sommes pas vus depuis longtemps et que nous avons besoin de nous retrouver lui et moi… Alors, qu'importe l'identité de ce visiteur, je n'ai pas vraiment de raison de me montrer aimable envers ce dernier.

– Bonjour, me lance l'homme en uniforme violet et orange. Livraison FedEx.
Et ? Est-ce une raison pour tambouriner ainsi ?
– Et bien… C'est apparemment urgent et… On m'a dit que vous auriez du mal à entendre.
J'ai du mal à marcher, mais je ne suis pas sourde… je soupire en tendant la main pour récupérer le paquet.
– Pardon, mais … C'est un courrier pour monsieur Alskell et… Il me faut une signature alors…
D'accord… Tom ?

Je m'écarte légèrement pour laisser mon compagnon prendre ma place. Je vois bien que le livreur commence à frétiller sur place… Un fan, sans nul doute… Même si je note que ce dernier sait se tenir malgré son intérêt.

N'étant pas très utile, je me dirige vers la cuisine pour nous préparer deux cafés. Que faire d'autres après tout ?



Elwin
Messages : 343
Date d'inscription : 02/01/2023
Crédits : (Avatar : Photo de David Tennant, bricolée par moi)

Univers fétiche : Fantasy/Réel/ou autre
Préférence de jeu : Homme
Sabrina
https://www.letempsdunrp.com/t5482-hello-tout-le-monde-presentation-d-elwin
Elwin
Lun 12 Fév - 10:25

Tom Alskell
J'ai 37 ans. J'ai grandi à Sacramento, en Californie. Je suis le chanteur du groupe Halo N Back, le groupe de pop le plus en vue du moment. Lassé de la célébrité, et en manque d'inspiration, j'ai voyagé le long de la côte Est, où j'ai rencontré ma compagne. Je suis en couple, et je suis très heureux, malgré les petits soucis liés à ma célébrité.



Je me sens un peu stupide de courir aussi rapidement dans la chambre pour fouiller en vitesse dans mon sac et en sortir un pantalon de jogging.

J'ignore qui est à la porte. Je ne sais pas s'il s'agit de Sean, de Lucy, de Charly, ou même de quelqu'un d'autre que je ne connais pas.
Je n'ai juste pas envie de me promener complètement nu dans le cas où Emily fait entrer quelqu'un chez elle.

Je l'entends ouvrir la porte, et discuter avec la personne qui se trouve sur le seuil.

"– Tom ?"
"– J'arrive !"

Enfiler un pantalon à une main n'est pas facile. Je comprends mieux le commentaire d'Emily vis à vis de la difficulté d'ôter un jean avec une main immobilisée.

Je ne me soucie même pas de passer un t-shirt. Je n'ai pas grand-chose à cacher. Et je verrai bien ensuite si ce dernier est nécessaire.

Je frissonne toutefois en m'approchant de la porte d'entrée. L'air de l'extérieur est glacial et s'engouffre dans la maison beaucoup trop rapidement. Assez pour calmer le peu d'excitation qu'il me restait encore.

Et je lève les yeux au ciel. Un livreur FedEx.
Nous avons été interrompus juste pour une putain de livraison FedEx.
J'ai la poisse. Vraiment. Surtout que le colis est à mon nom.
Et en plus, le livreur m'a reconnu. Même si, avec mon nom écrit sur le colis, j'imagine que ce n'est pas bien compliqué de deviner mon identité.

Emily m'abandonne tandis que j'attrape le colis et le cale maladroitement sous mon bras, le temps de signer le reçu.

Je note le regard appuyé que le livreur pose sur ma main immobilisée.

"– Ouai, un accident complètement bête", je marmonne. "Ca ira mieux dans quelques semaines."

Je sais que c'est ridicule que je me sente obligé de me justifier, mais je n'ai pas envie que des rumeurs courent sur la toile vis à vis de mon incapacité temporaire à jouer de la guitare.

Je frissonne une fois de plus. Quelle idée d'être resté torse nu...

Je rends finalement le stylo au livreur, et lui souhaite une bonne journée et de bonnes fêtes avant de refermer la porte. Je me moque éperdument de s'il souhaitait une photo ou un autographe. Je n'ai vraiment pas que ça à faire.

Mais à vrai dire, ce colis m'intrigue, et je le soupèse avec attention.
L'expéditeur n'est pas indiqué, et je me demande bien qui aurait envie de m'envoyer quoique ce soit directement chez Emily.

Je me résigne finalement à l'ouvrir. Histoire de clôturer le sujet et de revenir à des choses bien plus intéressantes.

Une boite de médicament tombe dans ma main. Une de ces petites boites de pilules en plastique dur transparent comme on en trouve en pharmacie. Il n'y a pas d'étiquette dessus, mais je n'ai pas besoin de détails pour savoir ce qu'il y a dedans.

La boite m'échappe, et vient s'écraser au sol. Heureusement, elle reste close. Mais son contenu ne disparaît pas.

Merde.

Je m'empresse de ramasser cette boite, d'une main tremblante.
Je suis figé, incapable de faire quoique ce soit d'autre que de fixer ces pilules, cette boite qui me ramène des années en arrière.

Merde.

Je lâche un juron. Puis un deuxième.

J'avais presque oublié ce détail. Je l'avais même soigneusement effacé de mon esprit.

Cette série de concert, des années en arrière, à l'insistance de Jake.
Près de dix ans plus tôt.
Une fatigue impossible à combattre, des heures à rallonge, et puis...
Juste quelques pilules que Jake nous fait avaler avant le concert. Assez pour tenir toute la soirée. Assez pour rester éveillé. Assez pour assurer le show.

Merde.

Une erreur de jeunesse. Juste deux fois. Simplement pour tenir le rythme et assurer les deux derniers concerts de la tournée.

Jake ne nous avait plus jamais reparlé de ça.

Et maintenant... Maintenant je n'ose même pas imaginer les conséquences si ça venait à se savoir.

Et puis il y a Emily, et cette phrase qui reste encore bien présente dans mon esprit. Celle mise en garde, lorsque nous attendions des nouvelles de Peter.

"Si jamais tu y touches, je te quitte."

Je sais pertinemment d'où vient ce paquet. Jake, bien sûr. Encore et toujours. Comme s'il ne m'avait pas suffisamment pourri la vie.
Et maintenant, est-ce une menace ? Un avant-goût de ce qui m'attend ?

Si la presse vient à savoir ça, je vais me faire démonter.

Et Emily...

Je m'effondre, les mains tremblantes, assis à même le sol, contre le mur, la boite de pilules toujours serrée dans ma main.

Je n'ai que vaguement conscience de me mettre à respirer plus vite. J'ai la tête qui tourne, des vertiges, je me sens affreusement mal. Mais je suis incapable de reprendre le contrôle de la situation.

Arthécate
Messages : 1308
Date d'inscription : 14/07/2023
Crédits : Lorène Barioz

Univers fétiche : Med-Fan, même si je peux jouer sur n'importe quel contexte
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t5885-petites-idees-en-vrac https://www.letempsdunrp.com/t5870-salut-c-est-moi
Arthécate
Lun 12 Fév - 10:55

Emily Greene
J'ai 32 ans et je vis à Castine, Maine, USA. Dans la vie, je suis artiste peintre et je m'en sors moyennement. Je suis en couple et je le vis très bien.


Informations supplémentaires ici.


Le dos tourné à la scène, je ne remarque rien au début. Je continue de préparer ce fichu café, avec des gestes désespérément lents par peur de perdre l'équilibre. Lorsque je me retourne, le livreur est parti, la porte est close… Je ne vois pas Tom enfin, pas tout de suite…

Je ne réalise pas immédiatement qu'il est assis à même le sol, contre le mur. Les quelques meubles le dissimulent à ma vue. Alors, j'imagine qu'il est retourné dans la chambre… Ou encore dans la salle de bain… Je ne suis pas inquiète… Pas encore

Tom ?

Appuyée contre la rambarde qui longe les murs, je me dirige lentement vers la chambre… J'entends quelques petits bruits… Le son d'une respiration anormalement rapide… Je détourne le regard et … Je le vois, juste là.

Tom ? Qu'est-ce qu'il se passe ?

Pas de réponse… C'est bizarre. Là, maintenant, je suis inquiète. J'essaie de progresser plus rapidement pour le rejoindre et je manque plusieurs fois de chuter. Fichues jambes en mousses… Arrivée à sa hauteur, je me laisse glisser à côté de lui… Je remarque qu'il tient quelque chose dans sa main… Vient-il d'apprendre une mauvaise nouvelle ? Est-ce que quelque chose est arrivé à Peter ? Non… Il y a des téléphones de nos jours. Plus personne n'annonce de mauvaise nouvelle par courrier… Alors, quoi ?

Tom… Parle-moi s'il te plaît.

A l'évidence, il est en train de paniquer. Je connais ce regard… Cette façon de respirer… Il est en pleine crise d'angoisse et de panique. Alors, doucement, je viens poser mes mains sur ses joues pour capter son regard…

Je suis là d'accord… Tout va bien… Respire, regarde, fais comme moi, dis-je tout en le guidant pour une meilleure expiration, pareil pour l'inspiration…

Connaître la cause de la crise n'a aucune importance pour le moment. C'est lui qu'il faut calmer… Je prends donc le temps nécessaire avant de venir déposer de tendres baisers sur son front, ses joues…

Ça va mieux ?

Elwin
Messages : 343
Date d'inscription : 02/01/2023
Crédits : (Avatar : Photo de David Tennant, bricolée par moi)

Univers fétiche : Fantasy/Réel/ou autre
Préférence de jeu : Homme
Sabrina
https://www.letempsdunrp.com/t5482-hello-tout-le-monde-presentation-d-elwin
Elwin
Lun 12 Fév - 12:03

Tom Alskell
J'ai 37 ans. J'ai grandi à Sacramento, en Californie. Je suis le chanteur du groupe Halo N Back, le groupe de pop le plus en vue du moment. Lassé de la célébrité, et en manque d'inspiration, j'ai voyagé le long de la côte Est, où j'ai rencontré ma compagne. Je suis en couple, et je suis très heureux, malgré les petits soucis liés à ma célébrité.



Je ne sais pas combien de temps il me faut pour reprendre mes esprits. Ce n'est pas la première fois que je me mets dans un état comme celui-là. Mais ça faisait si longtemps depuis ma dernière crise...

Emily m'a rejoint, probablement alertée par mon absence à ses côtés. Sa présence m'aide beaucoup, tout comme ses mains sur mes joues.

Elle me force à la regarder, et je parviens à distinguer son visage, malgré mes larmes.

"– Je suis là d'accord… Tout va bien… Respire, regarde, fais comme moi"

J'acquiesce lentement, faisant de mon mieux pour caler ma respiration sur la sienne.
Ce n'est pas évident, et je replonge plusieurs fois avant de réussir à garder ce rythme.

Inspiration.
Expiration.
Inspiration.

Ce n'est pas facile.

J'essaie de me concentrer sur autre chose, sur les lèvres d'Emily qui effleurent mon visage, et non sur cette boite que je serre toujours dans ma main.

Je ne sais pas exactement combien de temps il me faut pour calmer ce sentiment de panique et le faire redescendre à un niveau acceptable.

Ma respiration est encore hachée, mais je suis en mesure de planter mon regard dans celui d'Emily.

"– Ça va mieux ?"

Je ne sais pas quoi lui répondre. Je ne suis même pas certain de réussir à lui expliquer ce qui m'a mis dans cet état.

"– Je suis désolé", je bafouille.

Car c'est bien la seule chose qui me vient à l'esprit pour l'instant.
Et je retrouve vite la parole. Les mots affluent sans que je ne parvienne à les retenir.

"– Tu m'avais dit que tu me quitterais si je touchais à ça. Je te jure... Ca remonte à plus de dix ans. J'avais... J'avais complètement oublié."

Ma respiration s'accélère à nouveau.

"– Je ne pensais pas... Jake, il... Il nous avait donné ça, pour tenir. Et maintenant... Il m'envoie ça..."

J'ouvre ma main, dévoilant la boite de pilules. Je ne me souviens même plus de la nature exacte de ces dernières. Une sorte d'amphétamine, ou quelque chose du genre. Jake ne nous avait pas donné de détails.

Je me souviens juste de cette énergie incroyable, de cette confiance en moi... La redescente avait par contre été douloureuse.

Je n'ai aucune preuve que Jake soit à l'origine de ce courrier. Mais je ne sais même pas qui pourrait m'envoyer ce genre de chose. A moins que Frank...
Je n'ai même pas envie de songer à cette éventualité.

J'enfouis mon visage dans le cou d'Emily, m'accrochant à elle tandis que des sanglots prennent le dessus sur les mots que j'essaie d'articuler. Je tente de m'excuser à nouveau, de lui dire à quel point je suis désolé. Mais j'en suis parfaitement incapable.
Arthécate
Messages : 1308
Date d'inscription : 14/07/2023
Crédits : Lorène Barioz

Univers fétiche : Med-Fan, même si je peux jouer sur n'importe quel contexte
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t5885-petites-idees-en-vrac https://www.letempsdunrp.com/t5870-salut-c-est-moi
Arthécate
Lun 12 Fév - 15:09

Emily Greene
J'ai 32 ans et je vis à Castine, Maine, USA. Dans la vie, je suis artiste peintre et je m'en sors moyennement. Je suis en couple et je le vis très bien.


Informations supplémentaires ici.


Tu m'avais dit que tu me quitterais si je touchais à ça. Je te jure... Ca remonte à plus de dix ans. J'avais... J'avais complètement oublié.
Quoi ? Mais… de quoi tu parles ?

Dire que je suis inquiète serait un putain d'euphémisme. La seule fois où j'ai parlé de le quitter remonte à plusieurs mois… quand son ami s'est retrouvé aux urgences pour une affaire de drogue. Je ne vois pas pourquoi il en fait mention ici …

Sa respiration s'accélère de nouveau, alors je viens tout naturellement m'asseoir à son côté pour venir l'enlacer.

Je ne pensais pas... Jake, il... Il nous avait donné ça, pour tenir. Et maintenant... Il m'envoie ça…

“Ça”, ce sont des pilules que je peine d'abord à identifier. Je ne sais pas pourquoi mon cerveau refuse de faire le lien entre ces cachets et les mots prononcés un peu plus tôt, mais c'est ainsi. Il refuse, il réfute… Et pourtant.

Pourquoi t'envoyer ça ici ?

C'est la première question qui me vient à l'esprit et c'est totalement stupide… Ce n'est pourtant pas le plus important.

Tom … Tout va bien. En tout cas, pour ma part. Si tu m'assures que tu n'en prends plus alors je te crois.

Vraiment ? Je ne sais pas en fait. Je n'ai pas souvenir de l'avoir vu défoncé, mais je ne sais pas non plus quels effets peuvent avoir ces pilules…

Et si c'est la presse qui te fait peur, alors je pense qu'un petit bilan sanguin ou urinaire suffira à faire taire les rumeurs si jamais il y en a … Et puis tu pourras toujours porter plainte pour diffamation…

Il doit bien avoir un conseiller pour ça, non ? Un nouveau manager, un attaché de presse ou que sais-je…

Tom … Tu sais que je t'aime, n'est-ce pas ?

Elwin
Messages : 343
Date d'inscription : 02/01/2023
Crédits : (Avatar : Photo de David Tennant, bricolée par moi)

Univers fétiche : Fantasy/Réel/ou autre
Préférence de jeu : Homme
Sabrina
https://www.letempsdunrp.com/t5482-hello-tout-le-monde-presentation-d-elwin
Elwin
Lun 12 Fév - 15:40

Tom Alskell
J'ai 37 ans. J'ai grandi à Sacramento, en Californie. Je suis le chanteur du groupe Halo N Back, le groupe de pop le plus en vue du moment. Lassé de la célébrité, et en manque d'inspiration, j'ai voyagé le long de la côte Est, où j'ai rencontré ma compagne. Je suis en couple, et je suis très heureux, malgré les petits soucis liés à ma célébrité.



Je réalise bien qu'Emily ne comprends rien à mes explications.

Elle a l'air complètement perdue, et je ne suis pas certain d'avoir vraiment envie de lui en apprendre plus.

"– Pourquoi t'envoyer ça ici ?"
"– Pour me faire chanter ? Pour... Je ne sais pas !" je rétorque avec frustration. "Et ce n'est pas très compliqué de savoir où je me trouve", j'ajoute d'un ton amer.

Connaissant Jake, ce ne serait pas la première fois qu'il me menace. Jamais comme ça, jamais de cette manière. Mais la rupture de notre groupe ne tardera pas à faire les gros titres des médias, même si Camille nous a promis de ne pas trop communiquer à ce sujet pour le moment - ne serait-ce que par respect pour les proches de Peter.

"– Tom … Tout va bien. En tout cas, pour ma part. Si tu m'assures que tu n'en prends plus alors je te crois."
"– C'était il y a plus de dix ans", je lui assure à nouveau. "J'ai... Les effets secondaires ne m'ont pas donné envie de recommencer."

J'étouffe un sanglot, en me remémorant la terreur que j'avais ressenti lorsque l'énergie du cachet avait commencé à cesser de faire effet.

J'en avais brièvement discuté avec Jeff, mais pas assez pour guérir complètement le contre-coup psychologique de cette expérience. J'avais eu l'impression de n'être qu'un simple outil, qu'il était possible de droguer sans mon consentement.

Juste un objet, dont on pouvait se servir pour gagner un peu plus d'argent.
J'en avais voulu à Jake pendant des mois.
Et j'avais mis des semaines à pouvoir à nouveau toucher à ma guitare.

Je n'ai pas menti lorsque je lui ai affirmé avoir tout oublié de cette expérience. Ou du moins, j'avais fait de mon mieux pour que ce soit le cas.
Au fond, je sais pourtant que je trainerai avec moi les séquelles de cette expérience de longues années durant.

"– Jeff avait été malade pendant des jours. Moi aussi...", je continue d'une voix rauque. "Mais nous avions assuré le show, comme Jake le voulait. C'était tout ce qui comptait pour lui. Juste deux concerts de plus. Avec ça pour nous permettre de tenir le coup."

Je secoue les pilules dans leur boite.
J'ai envie de vomir, rien que d'y repenser.

"– Et si c'est la presse qui te fait peur, alors je pense qu'un petit bilan sanguin ou urinaire suffira à faire taire les rumeurs si jamais il y en a … Et puis tu pourras toujours porter plainte pour diffamation…"
"– Porter plainte", je renifle. "Pas certain que ça suffira. Je ne suis même pas certain de qui m'a envoyé ça..."

Je tremble toujours, et je finis par poser la boite à même le sol pour éviter qu'elle ne s'échappe de mes mains.

"– Et la presse se moquera bien de savoir si j'ai pris ça aujourd'hui, hier, ou il y a dix ans. Ce n'est pas le moment... Ce n'est vraiment pas le moment..."

Surtout vis à vis de ce nouveau contrat, de ces chansons que je dois travailler, de ce futur album avec Jeff...

Ou peut-être ma réaction n'est-elle que le contrecoup de tout ce qui nous est arrivé récemment. La rupture avec Jake a été franche, mais je ne l'ai pas encore complètement digéré.
Au fond de moi, j'ai encore bien du mal à réaliser ce qui s'est produit.
Et je suis terrorisé à la simple idée que Jake puisse encore avoir un quelconque pouvoir sur ma carrière.

Je dois appeler Jeff. Et Camille.
Mais je suis incapable de bouger.

"– Tom … Tu sais que je t'aime, n'est-ce pas ?"

La question d'Emily me sort de ma torpeur.

"– Quoi ?", je bafouille. "Bien sûr que je le sais. Et je t'aime aussi."

Elle m'aime, je le sais. Elle me l'a assez souvent répété. Et pourtant je ne peux m'empêcher d'avoir peur à l'idée qu'elle puisse un jour se rendre compte que le véritable Tom n'a rien à voir avec l'homme dont elle est tombée amoureuse.

Je glisse une main sur sa joue, essayant de sourire malgré cette panique qui menace encore de prendre le dessus. Mais j'imagine que ce sourire doit ressembler davantage à une grimace.

Je me contente donc de fermer les yeux et de venir poser mon front contre le siens tout en calant de nouveau ma respiration sur la sienne.

Inspiration.
Expiration.

Je ne dois penser à rien d'autre. Juste Emily et moi. Entièrement seuls. Loin du monde.
Arthécate
Messages : 1308
Date d'inscription : 14/07/2023
Crédits : Lorène Barioz

Univers fétiche : Med-Fan, même si je peux jouer sur n'importe quel contexte
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t5885-petites-idees-en-vrac https://www.letempsdunrp.com/t5870-salut-c-est-moi
Arthécate
Mar 13 Fév - 7:48

Emily Greene
J'ai 32 ans et je vis à Castine, Maine, USA. Dans la vie, je suis artiste peintre et je m'en sors moyennement. Je suis en couple et je le vis très bien.


Informations supplémentaires ici.


Le faire chanter ? Mais pourquoi ? Lui non plus ne semble pas comprendre les raisons de l'existence de ce colis… Et finalement, peu m'importe. Le plus problématique en cet instant reste la réaction de Tom. Il est paniqué, perdu et autant dire que je n'aime pas ça du tout.

Il m'assure ne plus avoir touché à ces saloperies depuis dix ans. Tant mieux. Je décide de lui faire confiance, après tout le monde a le droit au bénéfice du doute alors…Autant le lui accorder.

Et la presse se moquera bien de savoir si j'ai pris ça aujourd'hui, hier, ou il y a dix ans. Ce n'est pas le moment... Ce n'est vraiment pas le moment…

“Que la rockstar qui n'a jamais touché à la drogue lui jette la première pierre”, je songe tout en le serrant contre moi. Malheureusement, dans un milieu aussi exigeant, ils sont nombreux à céder aux effets de ces maudites substances. C'est même plutôt banal, hélas…

Malgré tout, je ne dis rien et me contente de réfléchir… Il peut toujours porter plainte contre X. Quelqu'un a bien envoyé ces pilules alors… Et puis… Mieux vaut avoir la police de son côté dans ces cas-là. Après tout, il vient de recevoir des produits illégaux ici et rien ne prouve qu'il n'en a pas passé commande lui-même. Donc, autant éviter de prendre le moindre risque et jouer franc jeu.

Mais pour l'heure… Le plus important est de l'aider à retrouver son calme.

Allez, respire… je murmure avec tendresse.

Je ne sais combien de temps dure cette crise exactement… Me relever tient de l'exploit, mais j'y parviens tout de même. Tant mieux parce que je commençais à avoir froid ainsi assise sur le sol… Je n'ose imaginer l'état de Tom, toujours torse nu.

Ça te dit d'enfiler une tenue adaptée et de sortir prendre un peu l'air ?

Elwin
Messages : 343
Date d'inscription : 02/01/2023
Crédits : (Avatar : Photo de David Tennant, bricolée par moi)

Univers fétiche : Fantasy/Réel/ou autre
Préférence de jeu : Homme
Sabrina
https://www.letempsdunrp.com/t5482-hello-tout-le-monde-presentation-d-elwin
Elwin
Mar 13 Fév - 10:02

Tom Alskell
J'ai 37 ans. J'ai grandi à Sacramento, en Californie. Je suis le chanteur du groupe Halo N Back, le groupe de pop le plus en vue du moment. Lassé de la célébrité, et en manque d'inspiration, j'ai voyagé le long de la côte Est, où j'ai rencontré ma compagne. Je suis en couple, et je suis très heureux, malgré les petits soucis liés à ma célébrité.



Sa présence m'aide à remonter la pente.
Je me sens ridicule d'être autant impacté par un simple colis, dont je ne connais même pas l'identité de l'expéditeur.
J'ai l'impression d'être à fleur de peau, ces derniers temps, comme si tous les boucliers que j'avais pu ériger autour de moi étaient tombés les uns après les autres. Et c'est une constatation terrifiante.

Blotti contre Emily, les yeux fermés, je m'imprègne de sa présence, de son odeur, de la douceur de sa peau sous mes lèvres.

Je dépose plusieurs baisers dans son cou, sur sa joue.

Quand elle se relève, je sais que le plus gros de la crise est passée, même si mes mains tremblent encore un peu. A cause de cette crise, mais aussi du froid. Surtout que je suis toujours torse-nu.

J'envisage un instant de l'aider à retrouver une posture verticale, mais elle y parvient finalement sans mon aide.

Je me redresse à mon tour, les jambes tremblantes, ramassant au passage cette boite de pilules.

"– Ça te dit d'enfiler une tenue adaptée et de sortir prendre un peu l'air ?"

Je cligne des yeux, surpris. Je ne m'attendais pas à ce qu'elle me propose ça.
Mais après tout...

"– Pourquoi pas", je réponds en haussant les épaules.

Un sourire timide étire mes lèvres.

"– J'ai hâte de découvrir Castine sous la neige".

Je m'avance pourtant pour l'enlacer, la serrant contre mon torse durant de longues secondes.

"– Merci, d'être là pour moi", je lui murmure à l'oreille avant de me pencher pour effleurer ses lèvres.

Je me sens mieux.
Reste... Cette boite, que je tiens toujours dans ma main.
Je ne sais même pas quoi en faire pour le moment.
J'aimerais m'en débarrasser au plus vite. Ou la garder et la renvoyer à son propriétaire. Sauf que j'ignore parfaitement l'identité de ce dernier.

Je me sépare d'Emily après un dernier baiser, et retourne dans la chambre.
La boite de pilule finit tout au fond de ma valise, dissimulée dans une paire de chaussettes.

Les vêtements chauds que j'enfile me font beaucoup de bien. Je galère un peu, avec cette main gauche que je ne peux pas utiliser. Mais je parviens finalement à être prêt à affronter le froid de l'extérieur.

Un manteau d'hiver épais, un bonnet et des gants, et des vêtements assez chauds pour supporter le froid. J'ai la panoplie parfaite du Californien en vacances. Il ne me manque plus que mes chaussures d'hiver, que j'ai laissées dans l'entrée.

Appuyé dans l'encadrement de la porte de la chambre, je souris à Emily tandis que cette dernière termine de s'habiller.

Ca me plait de la voir ainsi, dans son élément. Je la sens beaucoup plus à l'aise que dans cette chambre d'hôtel à Vegas.

Quand à moi, j'ai vraiment besoin de me changer les idées.

Quelques minutes plus tard, je marche à sa gauche d'un pas lent, faisant bien attention de ne pas à nouveau glisser. Ce serait bête de se blesser l'autre main, après tout.

La neige craque sous mes pas. Le soleil se reflète sur cette dernière. La ville toute entière semble être tirée d'un paysage de conte de fées.
Emily ne mentait pas. Castine est magnifique à cette saison.

Mes mains ont cessé de trembler, ma respiration est plus calme, et mes idées sont beaucoup plus claires.

"– Je vais appeler Jeff, toute à l'heure. Juste pour savoir s'il a reçu le même colis. Au cas où... Et je passerai ensuite un coup de fil à Camille."

Mais en fait...

"– Non", je me reprends. "Je verrai ça demain. Aujourd'hui, j'ai juste envie d'être avec toi."

Contenu sponsorisé
Inspire-moi {+18}
Page 54 sur 62
Aller à la page : Précédent  1 ... 28 ... 53, 54, 55 ... 58 ... 62  Suivant
Sujets similaires
-
» (m/f) inspiré de l'univers Psi Changeling (en cours)
» D'habitude je suis inspiré pour les titres mais là, non.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: