Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» Death upon us [ Ft. Pyramid Rouge]
Inspire-moi {+18} - Page 12 EmptyHier à 23:01 par Pyramid Rouge

» Madness or reality ?
Inspire-moi {+18} - Page 12 EmptyHier à 22:02 par Senara

» il est bizarre ce sol il est palpable
Inspire-moi {+18} - Page 12 EmptyHier à 20:01 par Ananas

» Le vent nous portera...
Inspire-moi {+18} - Page 12 EmptyHier à 19:30 par Dreamcatcher

» PRÉSENTATION ¬ quand c'est fini, c'est par ici
Inspire-moi {+18} - Page 12 EmptyHier à 19:25 par Lord Xan

» Saut de l’ange - Cheryl & Nemo
Inspire-moi {+18} - Page 12 EmptyHier à 18:02 par Nemo

» On s'immerge dans la musique, comme dans un rêve mélodieux, pour s'évader d'une réalité assourdissante [Feat Houmous]
Inspire-moi {+18} - Page 12 EmptyHier à 17:57 par Houmous

» De pluie et de sang • Dinamite
Inspire-moi {+18} - Page 12 EmptyHier à 17:04 par Dinamite

» Les enfants de la lune. [PV Lulu] +18
Inspire-moi {+18} - Page 12 EmptyHier à 16:19 par Ezvana

Le Deal du moment : -46%
Oceanic OCEAB120W Batteur électrique – ...
Voir le deal
7.51 €

LE TEMPS D'UN RP

Inspire-moi {+18}

Arthécate
Messages : 1308
Date d'inscription : 14/07/2023
Crédits : Lorène Barioz

Univers fétiche : Med-Fan, même si je peux jouer sur n'importe quel contexte
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t5885-petites-idees-en-vrac https://www.letempsdunrp.com/t5870-salut-c-est-moi
Arthécate
Mar 14 Nov - 21:25

Emily Greene
J'ai 32 ans et je vis à Castine, Maine, USA. Dans la vie, je suis artiste peintre et je m'en sors moyennement. Je suis célibataire et je le vis plutôt bien.


Informations supplémentaires ici.



Il en a assez des sacrifices et de se laisser écraser par les exigences du monde dans lequel il évolue depuis plusieurs années… Il refuse d'abandonner ce qu'il y a entre nous… Est-il seulement capable de le définir ? Moi, non. L'attirance est là, je le vois bien. Je ne suis ni aveugle ni totalement insensible… Mais comment pouvons-nous nommer ce qui commence tout juste à exister entre nous ? Comment savoir si cela vaut vraiment la peine de se battre ?

Laisse-moi une chance. Laisse-nous une chance.

Je ne sais quoi répondre à cela. Pas encore en tout cas. Je n'ai pas sa confiance et je l'envie pour ça. J'aimerais sincèrement posséder une telle volonté. Mais le fait est que sa main sur ma joue me fait frissonner… Et il ne s'agit pas là d'une sensation désagréable, au contraire. Ce bien-être, je le ressens chaque fois qu'il est près de moi… Sa voix m'apaise, même quand le sujet de la conservation est aussi déplaisant que celui-ci…

Il me parle de l'échec de sa dernière relation… De l'éloignement, des articles qui apparaissent dans les magazines pour exposer aux yeux de tous la moindre petite parcelle de sa vie. Comment peut-il imaginer que ce sera différent cette fois ? Sa place n'est pas ici… La mienne n'est nulle part ailleurs. Il le sait, forcément… Mais alors, qu'est-ce donc si ce n'est de l'espoir.

Tu m'as donné envie d'essayer à nouveau d'être heureux avec quelqu'un. Avec toi. Peut-on simplement essayer... Et voir où ceci va nous mener ?

C'est bien cela. De l'espoir… Une envie chargée d'un optimisme que j'adorerai pouvoir emprunter moi aussi. Je m'apprête à lui répondre par la négative. Je n'ai le temps de rien, si ce n'est de prononcer un Tom qui manque cruellement de conviction… Mais ce sont les vibrations de son téléphone qui m'en empêchent… Ça et surtout l'hilarité qui semble s'être emparée de lui.

J'ai l'impression que le monde entier est contre moi, aujourd'hui.

Je le laisse s'épancher de son fou rire sur mon épaule. Que pourrai-je faire d'autre après tout ? D'autant plus que son hilarité m'entraîne et je me retrouve totalement incapable de résister moi-même.

D'accord, je finis par lâcher tout en posant mes mains sur ses joues. Voyons voir où cela nous mène…

Et pour sceller ce qui ressemble fort à une promesse, je dépose un baiser sur ses lèvres… Un baiser qui, très rapidement, fait fi de toute fausse retenue. Quitte à explorer une éventualité, autant tout étudier maintenant.


Elwin
Messages : 343
Date d'inscription : 02/01/2023
Crédits : (Avatar : Photo de David Tennant, bricolée par moi)

Univers fétiche : Fantasy/Réel/ou autre
Préférence de jeu : Homme
Sabrina
https://www.letempsdunrp.com/t5482-hello-tout-le-monde-presentation-d-elwin
Elwin
Mer 15 Nov - 11:38

Tom Alskell
J'ai 37 ans. J'ai grandi à Sacramento, en Californie. Je suis le chanteur du groupe Halo N Back, le groupe de pop le plus en vue du moment. Lassé de la célébrité, et en manque d'inspiration, je voyage le long de la côte Est. Je suis célibataire, après plusieurs années d'une relation compliquée.

Informations supplémentaires ici.
Mon fou rire est visiblement communicatif, et je la sens rire à son tour.
Et c'est visiblement suffisant pour détendre l'atmosphère.

Lorsqu'elle a prononcé mon nom, peut avant que mon téléphone ne sonne, j'ai bien cru que c'était la fin, et que je n'aurais plus qu'à attendre patiemment que Barry reçoive enfin les pièces, pour ensuite rentrer chez moi à Los Angeles.

Mais je relève la tête, et lorsque je croise son regard, j'ai l'impression de déceler autre chose que la résignation que j'avais lu juste avant.

"– D'accord. Voyons voir où cela nous mène…"

J'ai à peine le temps de réaliser ce qu'elle vient de me dire qu'elle m'embrasse déjà. Et je souris largement contre ses lèvres alors qu'une joie nouvelle me réchauffe le cœur.
Un nouveau rire vibre dans ma gorge. De joie, cette fois. La nervosité a disparu, pour laisser place à un bonheur bien réel.

Je l'attire à moi, lui faisant quitter la table basse pour s'installer à califourchon sur moi, alors que je suis toujours à genoux à même le sol.
Je songe distraitement à mon pantalon toujours mouillé, et à cette humidité qui ne tardera probablement pas à se propager à ses vêtements. Mais pour l'heure, je n'arrive pas à m'en inquiéter davantage.
Elle est dans mes bras, et elle m'embrasse sans la retenue dont elle avait fait preuve jusqu'alors.
Et ça dérape vite. Dans cette position, son corps est complètement collé contre le mien. Un contact qui me rappelle cette proximité que nous avions partagé dans la maison attenante au phare.
Mon esprit s'égare déjà sur des images pas du tout chastes, tandis que je glisse un main sous son pull pour chercher un peu de chaleur. Et je frissonne lorsque mes mains entrent en contact avec la peau nue de son dos.
Nos lèvres se sont brièvement séparées, juste assez pour me permettre de tracer un chemin jusqu'à son cou, où je dépose de nouveaux baisers, avant de remonter pour l'embrasser de plus belle.

Je sais que si je continue, nous risquons de déraper vers quelque chose de bien plus risqué. Je suis prêt. J'en ai envie. Mais je ne suis pas certain que ce soit vraiment le cas d'Emily.

Je murmure son nom contre ses lèvres, et je laisse ma main quitter son dos, pour s'égarer sur son ventre, et se caler sur le creux de sa taille.

"– Merci", je lui souffle tout en continuant de déposer des baisers sur son visage. "Merci"

Mes lèvres capturent à nouveau les siennes et je l'attire à nouveau contre moi, jusqu'à entièrement coller son torse au mien tandis que j'approfondi une fois de plus notre étreinte.
Arthécate
Messages : 1308
Date d'inscription : 14/07/2023
Crédits : Lorène Barioz

Univers fétiche : Med-Fan, même si je peux jouer sur n'importe quel contexte
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t5885-petites-idees-en-vrac https://www.letempsdunrp.com/t5870-salut-c-est-moi
Arthécate
Mer 15 Nov - 12:59

Emily Greene
J'ai 32 ans et je vis à Castine, Maine, USA. Dans la vie, je suis artiste peintre et je m'en sors moyennement. Je suis célibataire et je le vis plutôt bien.


Informations supplémentaires ici.



Un sourire s'installe sur mes lèvres tandis que nous nous embrassons de cette manière nouvelle, mais qui est bien loin de me déplaire. Je me laisse aller, laissant toutes les questions et les doutes de côté. Je devrais forcément y faire face… Mais cela peut attendre encore un peu. Juste un peu… Pour l'heure, il n'y a plus que lui qui compte… Lui et cette distance qu'il s'applique à réduire…

Lorsque sa main passe sous mon pull, je frissonne de plus belle. Pourtant ma peau semble brûler sous sa paume. Par instinct, je renchéris, venant doucement retirer sa chemise. Bouton après bouton...Je crève d'envie de le découvrir, d'apprendre à le connaître entièrement. Le corps et l'âme. Je prends le temps de l'observer avant de l'embrasser avec une tendresse qui se teinte de plus en plus d'une gourmandise évidente que je ne cherche absolument pas à réfréner. J'aide ses épaules à se débarrasser de ce tissu pour mieux découvrir la chaleur de sa peau, son toucher…

Merci ? je répète, toujours le sourire aux lèvres.

Je m'écarte légèrement pour mieux l'observer. Il a les joues rouges et je le trouve tout simplement magnifique. J'aime ce naturel entre nous… Rien n'est forcé et encore moins surjoué. Cette spontanéité me séduit de plus en plus pour mieux me ramener à lui… Mes lèvres capturent de nouveau les siennes puis je murmure :

Je veux plus…


Elwin
Messages : 343
Date d'inscription : 02/01/2023
Crédits : (Avatar : Photo de David Tennant, bricolée par moi)

Univers fétiche : Fantasy/Réel/ou autre
Préférence de jeu : Homme
Sabrina
https://www.letempsdunrp.com/t5482-hello-tout-le-monde-presentation-d-elwin
Elwin
Mer 15 Nov - 14:36

Tom Alskell
J'ai 37 ans. J'ai grandi à Sacramento, en Californie. Je suis le chanteur du groupe Halo N Back, le groupe de pop le plus en vue du moment. Lassé de la célébrité, et en manque d'inspiration, je voyage le long de la côte Est. Je suis célibataire, après plusieurs années d'une relation compliquée.

Informations supplémentaires ici.
Les choses dérapent, et Emily semble tout à fait partante pour continuer dans cette direction.
Elle déboutonne ma chemise, puis la fait glisser le long de mes épaules pour que le tissu finisse ensuite au sol.
J'aurais pu avoir froid, ainsi dévêtu, mais une chaleur tout autre contine de brûler en moi. Et ses mains sur ma peau ne font rien pour calmer les battement frénétiques de mon coeur.

"– Je veux plus…"

Plus ? Je m'humidifie les lèvres par automatisme.

"– Est-ce que tu es sûre ?"

Je préfère avoir une confirmation de sa part, ne serait-ce que pour m'assurer que je l'ai bien entendu, et que tout ceci n'est pas simplement un mauvais tour de mon imagination décidément débordante en ce moment.

Et je m'égare à mon tour, lui ôtant son pull, cherchant le contact de ma peau contre la sienne.
Il ne lui reste plus qu'une fine blouse, dont je retire les premiers boutons jusqu'à pouvoir embrasser du bout des lèvres le haut de son torse. Sa peau est douce, et dégage une chaleur délicieuse.

J'ignore mon téléphone qui se remet à vibrer.

"– J'aurais dû le laisser se noyer celui-là", je marmonne contre sa peau.

Tant pis pour celui ou celle qui essaie de me joindre. Il ou elle pourra bien attendre encore un peu.

Et c'est moi qui me noit contre Emily, glissant mes mains sous ces vêtements décidément bien encombrants. Mon pantalon est toujours mouillé, et commence à devenir particulièrement incomfortable. Tout comme cette position à même le sol.

"– Ta chambre ? , je lui souffle ensuite.

Je n'ai pas envie de continuer en étant assis par terre. Le sol est un peu dur, et j'ai passé l'âge de faire complètement confiance à mes genoux.
Arthécate
Messages : 1308
Date d'inscription : 14/07/2023
Crédits : Lorène Barioz

Univers fétiche : Med-Fan, même si je peux jouer sur n'importe quel contexte
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t5885-petites-idees-en-vrac https://www.letempsdunrp.com/t5870-salut-c-est-moi
Arthécate
Mer 15 Nov - 15:00

Emily Greene
J'ai 32 ans et je vis à Castine, Maine, USA. Dans la vie, je suis artiste peintre et je m'en sors moyennement. Je suis célibataire et je le vis plutôt bien.


Informations supplémentaires ici.



Est-ce que tu es sûre ?

Sa question me désarçonne un peu… Est-ce que j'irais finalement trop loin ? Est-ce que je le poussais, bien maladroitement, à commettre une chose qu'il n'avait peut-être pas envisagée de sitôt ? Je me fige quelques secondes. Je guette la moindre hésitation dans son regard brûlant… Mais… Je ne trouve rien de tel. À la place, il retire mon pull et bientôt, le contact de ses lèvres sur ma peau me pousse à frémir.

Son téléphone sonne encore… Cela fait deux fois. Et même s'il choisit de l'ignorer, je ne peux pas m'empêcher de me dire que c'est peut-être important… En l'entendant vibrer, Tom se met presque à grogner quelques mots contre ma peau . Je dois même me mordre les lèvres pour ne pas rire… Et puisqu'il me le demande, je me lève en souriant pour le conduire jusqu'à ma chambre…

Tu es sur de ne pas vouloir répondre, c'est peut-être important, dis-je en finissant de retirer mon chemisier.


Elwin
Messages : 343
Date d'inscription : 02/01/2023
Crédits : (Avatar : Photo de David Tennant, bricolée par moi)

Univers fétiche : Fantasy/Réel/ou autre
Préférence de jeu : Homme
Sabrina
https://www.letempsdunrp.com/t5482-hello-tout-le-monde-presentation-d-elwin
Elwin
Mer 15 Nov - 15:52

Tom Alskell
J'ai 37 ans. J'ai grandi à Sacramento, en Californie. Je suis le chanteur du groupe Halo N Back, le groupe de pop le plus en vue du moment. Lassé de la célébrité, et en manque d'inspiration, je voyage le long de la côte Est. Je suis célibataire, après plusieurs années d'une relation compliquée.

Informations supplémentaires ici.
"– Tu es sûr de ne pas vouloir répondre, c'est peut-être important"

Pour être tout à fait honnête, mon cerveau s'est mis sur pause. Je suis en compagnie d'une Emily à moitié dévêtue, dans sa chambre. Je ne suis même pas certain d'être en état de répondre au téléphone à cet instant.
Je me défais enfin de mon jean, et je soupire avec soulagement lorsque je suis enfin libéré de ce vêtement.

"– Au diable mon téléphone", je murmure avant de glisser un bras autour de sa taille.

Je bascule sur le lit, et l'attire à ma suite. Et je soupire au contact des draps frais contre mon dos.
Le poids d'Emily sur moi est particulièrement agréable, tout comme la chaleur de son corps, et la friction de nos derniers vêtements.

Tandis que je la fais basculer sous moi, mon esprit oublie complètement ce fichu téléphone, ces idiots de paparazzis, et tout ce qui pourrait y avoir autour de nous. Ne reste plus que nous deux et des vêtements qui finissent un à un sur le sol jusqu'à ce qu'il n'y ai plus rien entre nos deux corps. Les baisers fiévreux que nous échangeons, ainsi que nos mains qui partent à la conquête d'un territoire inexploré sont la seule chose sur laquelle j'ai envie de me concentrer.
Et je perds pieds, me laissant porter par la danse qui nous anime, et les soupirs que nous partageons.
Je ne pensais pas que ce serait aussi facile. Avec Helena, faire l'amour était un jeu de pouvoir, un combat pour déterminer celui qui serait le plus fort, qui dominerait l'autre.
Avec Emily, tout est différent. Ce combat laisse la place à une union, comme si mon corps épousait parfaitement le sien.

Je lui redemande une nouvelle fois confirmation à l'oreille, attendant avant de sceller notre union. Et puis...

"– Tu es... protégée, n'est-ce-pas ?"

Je n'ai rien avec moi. Je n'avais pas anticipé d'en arriver là aujourd'hui. Et je n'ai pas envie qu'une simple négligence ait des conséquences qui se mettent en travers de nos routes.

Je n'ai pas envie de m'arrêter maintenant, mais s'il le faut...

Arthécate
Messages : 1308
Date d'inscription : 14/07/2023
Crédits : Lorène Barioz

Univers fétiche : Med-Fan, même si je peux jouer sur n'importe quel contexte
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t5885-petites-idees-en-vrac https://www.letempsdunrp.com/t5870-salut-c-est-moi
Arthécate
Mer 15 Nov - 16:10

Emily Greene
J'ai 32 ans et je vis à Castine, Maine, USA. Dans la vie, je suis artiste peintre et je m'en sors moyennement. Je suis célibataire et je le vis plutôt bien.


Informations supplémentaires ici.



Tu es... protégée, n'est-ce-pas ?
Euh… je soupire face à cette douche froide parfaitement nécessaire. Malheureusement, non.

Je me redresse et m'écarte rapidement. Je meurs d'envie de disparaître sous mes couvertures… Peut-être devrais-je même disparaître tout court, j'ai tellement honte bon sang.

Ma dernière relation remonte à…Si longtemps que j'ai arrêté de compter les années. Ça fait des lustres qu'il n'y a plus rien ici pour pallier à ce genre de problème… Et je ne prends même pas la pilule… Donc… Euh… Voilà.

Au moins peut-il se féliciter d'avoir eu la présence d'esprit de me poser la question. Tout cela m'étant totalement sorti de l'esprit. Je n'avais certainement pas prévu que la situation dégénère aussi vite et à ce point entre nous. C'était peut-être stupide. J'aurais probablement dû anticiper la chose…

Je lui souris, l'air désolée, je sais que ce n'est pas facile pour un homme de s'arrêter à ce moment-là et puis… Honnêtement, l'idée même de me retrouver enceinte m'a totalement refroidi.

Tu veux prendre une douche ? je lui demande en forçant un peu sur le sourire dans l'espoir de dédramatiser la situation. Je suis…désolée, Tom…

Et là, j'éclate tout simplement de rire. Je me promets de prendre rendez-vous chez le médecin pour me faire prescrire le nécessaire… Enfin, si cet épisode ne l'a pas définitivement dégoûté de moi. J'en doute un peu mais… sait-on jamais. Après tout, je suis là, devant lui, totalement nue et surtout morte de rire.

Tu veux que je te prépare un thé ? Un café ?

Et non, rien n'y fait. Je continue de rire comme une idiote.


Elwin
Messages : 343
Date d'inscription : 02/01/2023
Crédits : (Avatar : Photo de David Tennant, bricolée par moi)

Univers fétiche : Fantasy/Réel/ou autre
Préférence de jeu : Homme
Sabrina
https://www.letempsdunrp.com/t5482-hello-tout-le-monde-presentation-d-elwin
Elwin
Mer 15 Nov - 19:02

Tom Alskell
J'ai 37 ans. J'ai grandi à Sacramento, en Californie. Je suis le chanteur du groupe Halo N Back, le groupe de pop le plus en vue du moment. Lassé de la célébrité, et en manque d'inspiration, je voyage le long de la côte Est. Je suis célibataire, après plusieurs années d'une relation compliquée.

Informations supplémentaires ici.
"– Euh… Malheureusement, non. "

Je crois que c'est ce qui s'appelle un raté. Ou une castration brutale et forcée. Au choix. Au moins, elle a le mérite d'être honnête avec moi. Et cela nous évitera bien des déconvenues.

Je ris lorsqu'elle s'éloigne brusquement de moi. Encore un peu, et on croirait que je suis un pestiféré.
Mais elle est adorable lorsqu'elle est gênée comme ça.
Je fais de mon mieux pour ignorer le petit problème qui n'a toujours pas diminué entre mes jambes, mais je crois que mon excitation prendra un certain temps avant de redescendre.

"– Ma dernière relation remonte à…Si longtemps que j'ai arrêté de compter les années. Ça fait des lustres qu'il n'y a plus rien ici pour pallier à ce genre de problème… Et je ne prends même pas la pilule… Donc… Euh… Voilà."

Elle me sourit, et je sens bien que l'envie d'aller plus loin lui est passée.
Je suis toutefois surpris de l'entendre me parler de son célibat. Je n'arrive toujours pas à comprendre comment une femme comme elle n'a pas attiré une foule de prétendants.

"– Tu veux prendre une douche ? Je suis...désolée, Tom…"

"– J'allais te proposer un moyen de contourner le problème"
, je lui souris en haussant un sourcil et en bougeant ma main droite d'une manière évocatrice.

Après tout, je sais me servir de mes mains, merci bien. Et pas seulement pour jouer de la guitare.

"– Mais je crois que je vais opter pour la douche... Froide", je termine en secouant la tête.

Je suis surpris lorsqu'elle éclate de rire. Mais visiblement, je ne suis pas le seul à perdre ainsi mes moyens par ce biais. Surtout dans ces situations gênantes. Et je sais que ça a déjà donné lieu à des moments particuliers en interview. Surtout lorsque ces dernières étaient filmées.

"– Tu veux que je te prépare un thé ? Un café ? "

Son rire est communicatif, et je me retrouve à pouffer à mon tour.
Je me rapproche d'elle, juste assez pour l'embrasser brièvement tandis qu'elle continue de s'esclaffer.

"– Un café, pourquoi pas. Mais d'abord, une douche".

Je sors du lit, et je prends le temps de m'étirer. Être dans le plus simple appareil, avec Emily à moins d'un mètre de moi ne fait rien pour calmer la chaleur qui couve dans mon bas-ventre.
Et je lui lance un sourire gêné.

"– Si tu peux juste m'indiquer où est la salle de bain ?"



Arthécate
Messages : 1308
Date d'inscription : 14/07/2023
Crédits : Lorène Barioz

Univers fétiche : Med-Fan, même si je peux jouer sur n'importe quel contexte
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t5885-petites-idees-en-vrac https://www.letempsdunrp.com/t5870-salut-c-est-moi
Arthécate
Mer 15 Nov - 19:40

Emily Greene
J'ai 32 ans et je vis à Castine, Maine, USA. Dans la vie, je suis artiste peintre et je m'en sors moyennement. Je suis célibataire et je le vis plutôt bien.


Informations supplémentaires ici.


Je me sens un peu stupide face à ce geste que je ne comprends pas immédiatement. Je n'ose pas lui dire que mes expériences en la matière sont extrêmement modestes. À mon âge, je sais que c'est assez bizarre. Alors je m'abstiens de tout commentaire et me contente de sourire. Il finit par accepter la douche qu'il préfère froide.

Si tu peux juste m'indiquer où est la salle de bain ?
C'est la porte, juste là, je réponds tout en désignant la fameuse porte. Cette maison a la taille d'un timbre poste… Tu ne risques pas de te perdre.

Je le laisse disparaître dans la salle de bain et me rhabille en soupirant. Je pose une serviette propre sur le lavabo. J'en profite pour récupérer son jean trempé afin de le mettre à sécher près du poêle. Je n'ai rien à lui donner en remplacement mais s'il n'est pas pressé, il peut toujours attendre que ce dernier sèche suffisamment pour être enfilé.

Durant tout le temps que dure sa douche, son téléphone ne cesse de vibrer… J'ose espérer qu'il ne s'agit de rien de grave, même si je me doute que cela reste important. Je m'occupe du café, tout en observant par la fenêtre… Les indiscrets ne semblent plus être là. Mais je ne peux m'empêcher de me demander ce qu'il va advenir de ma petite vie tranquille. Je n'ai que très peu de souvenirs de mes parents. Néanmoins, je me souviens parfaitement des absences répétées de mon père, de la tristesse de ma mère… Dois-je m'attendre au même destin ?

Lorsque Tom sort de la salle de bain, je lui désigne la tasse de café fumante sur la table basse et lui annonce que les paparazzis ne sont plus là.

Ton téléphone n'a pas cessé de sonner… Je ne suis pas certaine que ce soit bon signe, dis-je en m'efforçant de sourire.


Elwin
Messages : 343
Date d'inscription : 02/01/2023
Crédits : (Avatar : Photo de David Tennant, bricolée par moi)

Univers fétiche : Fantasy/Réel/ou autre
Préférence de jeu : Homme
Sabrina
https://www.letempsdunrp.com/t5482-hello-tout-le-monde-presentation-d-elwin
Elwin
Jeu 16 Nov - 10:31

Tom Alskell
J'ai 37 ans. J'ai grandi à Sacramento, en Californie. Je suis le chanteur du groupe Halo N Back, le groupe de pop le plus en vue du moment. Lassé de la célébrité, et en manque d'inspiration, je voyage le long de la côte Est. Je suis célibataire, après plusieurs années d'une relation compliquée.

Informations supplémentaires ici.
L'eau glacée de la douche est particulièrement désagréable, mais elle a le mérite de faire redescendre la tension.
Et je m'accorde ensuite tout de même quelques minutes d'eau chaude, juste assez pour ne pas grelotter en ressortant.
Les évènements de ce matin ne cessent de tourner dans mon esprit. Dans un sens, je suis presque soulagé d'avoir enfin avoué à Emily qui j'étais vraiment. Mais j'ai failli la perdre. Et je ne sais même pas si notre relation naissante survivra à tout ceci.
Pour l'heure, je n'ai guère envie de songer à tout ceci, mais je sais qu'un jour ou l'autre je n'aurai plus le choix.

Je trouve une serviette soigneusement pliée en sortant de la douche, et je m'enroule aussitôt dans cette dernière, avant de revenir dans la chambre pour me rhabiller.
Retrouver tous mes vêtements n'est pas une mince affaire. Et je me rappelle finalement avoir laissé ma chemise dans la pièce principale.

Je me retrouve donc en boxer et chaussettes, avec une serviette autour de mes épaules, à m'avancer vers Emily pour enfin retrouver cette fichue chemise que j'enfile aussitôt.

Mon pantalon est étendu près du poêle, et je me résigne donc à rester les jambes nues. Après tout, ce n'est pas comme si j'étais particulièrement pressé de repartir.

Et je suis déçu de constater qu'Emily a remis ses vêtements. Quoique, c'est peut-être mieux pour moi et pour mon imagination un peu trop active.

Je suis soulagé lorsqu'elle m'annonce que les paparazzis ont disparu. Et elle me désigne la tasse de café qui m'attend sur la table basse.
Cette vision m'arrache un sourire. Je crois que je ne verrai plus cette table basse de la même manière.
La boisson est brûlante, et elle me fait un bien fou.

"– Merci", je lui glisse en lui embrassant doucement les lèvres.

"– Ton téléphone n'a pas cessé de sonner… Je ne suis pas certaine que ce soit bon signe"

Je soupire. J'avais complètement oublié ce fichu téléphone. Et ce dernier se remet justement à vibrer.

"– Je crois qu'il serait bien que je décroche", je marmonne.

Ma tasse de café à la main, je fouille dans ma veste, puis sort enfin cet engin de malheur. Et l'identité de l'appelant m'arrache un rire amer.

"– Jake", je lance en décrochant. "Qu'est-ce que tu veux ?"
"– Tom !" tempête-t-il à l'autre bout de la ligne. "Ca fait une heure que j'essaie de te joindre."
"– J'étais occupé", je réponds en glissant un regard en coin à l'attention d'Emily.
Je lui souris, tout en écoutant mon manager hurler à l'autre bout du fil. Et je me rapproche d'elle pour venir lui déposer un baiser sur la joue.

"– Je t'ai déjà dit que je ne serai pas à Vegas", je coupe Jake au milieu d'une de ses fameuses tirades. "Je suis en vacances..."
"– Je sais où tu es, Tom ! Le monde entier sait précisément où tu as décidé de te terrer et ce que tu es en train de faire. Dans ce trou paumé du Maine avec ta nouvelle conquête. Donc arrête ton cirque, et ramène-toi ici, qu'on puisse enfin commencer les répétitions. Le concert est dans quatre jours."
"– Tu as annoncé sur tous tes réseaux que je ne serai pas présent", je rétorque en ignorant l'angoisse qui grimpe en moi. "Tu n'as qu'à demander à Kelly de chanter à ma place."
Kelly, le petit prodige du moment, selon Jake. Une gamine de tout juste vingt ans qui chante comme une diva. Une voix incroyable, une bouille d'ange. Elle est toute taillée pour ce monde qui s'ouvre à elle. J'ai déjà eu l'occasion de chanter avec elle à plusieurs reprises. Et notamment des chansons de mon groupe.
"– C'est dans ton contrat, Tom !"
"– Mon contrat ne stipule pas une telle chose !"
"– Paragraphe 3, alinéa 2". Et sa voix a ces intonations dont j'ai horreur. Il prend toujours ce ton mielleux lorsqu'il est fier de son coup, et surtout lorsqu'il est persuadé d'avoir raison.
Je ferme les yeux pour calmer la colère qui continue de grimper en moi. Je n'ai pas mon contrat sous les yeux, et je suis donc incapable de savoir s'il a raison. A l'époque, j'étais prêt à signer n'importe quoi et je n'avais pas bien regardé les petites lignes. Et depuis, Jake se servait de ce fichu contrat dès qu'il en avait l'occasion.
"– Tu dois normalement respecter un délai de trois semaines", je proteste toutefois, "et pas pendant mes congés. Ces derniers étaient prévus depuis des mois !"
"– Le contrat stipule que pour un concert dont les bénéfices s'élèvent au-delà d'un certain montant, tu dois être présent."
"– Je suis en vacances", je lui répète. "Et je n'ai pas de véhicule pour le moment. Et Vegas... Vegas, Jake ! C'est à l'autre bout du pays !"
"– Tom ! Si tu ne te ramènes pas à Vegas dans trois jours, tu vas le regretter. Tu ne pense qu'à ta petite personne, et pas au groupe ! Si tu continues, je pourrai trouver quelqu'un pour te remplacer. Tu n'imagines pas..."
Je raccroche, ne le laissant même pas finir sa phrase. Et j'éteins mon téléphone.
Et un juron m'échappe. A croire que j'ai la poisse.
"– Je suis désolé", je soupire à l'attention d'Emily. "Mon manager est... assez colérique. Et il y a ce concert dans une semaine... Il tient à ce que je sois présent. Organisé au dernier moment, bien sûr. "

Je pose mon téléphone sur la table basse, accompagné de ma tasse de café. Cette dernière est déjà à moitié vide. Jake a comme souvent pompé une partie de mon énergie.

"– Je n'ai pas envie de quitter Castine...", je murmure en m'avançant à nouveau vers elle pour la prendre dans mes bras.

Contenu sponsorisé
Inspire-moi {+18}
Page 12 sur 62
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13 ... 37 ... 62  Suivant
Sujets similaires
-
» (m/f) inspiré de l'univers Psi Changeling (en cours)
» D'habitude je suis inspiré pour les titres mais là, non.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: