Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» Death upon us [ Ft. Pyramid Rouge]
Inspire-moi {+18} - Page 11 EmptyHier à 23:01 par Pyramid Rouge

» Madness or reality ?
Inspire-moi {+18} - Page 11 EmptyHier à 22:02 par Senara

» il est bizarre ce sol il est palpable
Inspire-moi {+18} - Page 11 EmptyHier à 20:01 par Ananas

» Le vent nous portera...
Inspire-moi {+18} - Page 11 EmptyHier à 19:30 par Dreamcatcher

» PRÉSENTATION ¬ quand c'est fini, c'est par ici
Inspire-moi {+18} - Page 11 EmptyHier à 19:25 par Lord Xan

» Saut de l’ange - Cheryl & Nemo
Inspire-moi {+18} - Page 11 EmptyHier à 18:02 par Nemo

» On s'immerge dans la musique, comme dans un rêve mélodieux, pour s'évader d'une réalité assourdissante [Feat Houmous]
Inspire-moi {+18} - Page 11 EmptyHier à 17:57 par Houmous

» De pluie et de sang • Dinamite
Inspire-moi {+18} - Page 11 EmptyHier à 17:04 par Dinamite

» Les enfants de la lune. [PV Lulu] +18
Inspire-moi {+18} - Page 11 EmptyHier à 16:19 par Ezvana

-50%
Le deal à ne pas rater :
Kit Standard Starlink: Internet très haut débit par satellite
224.99 € 449.99 €
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

Inspire-moi {+18}

Arthécate
Messages : 1308
Date d'inscription : 14/07/2023
Crédits : Lorène Barioz

Univers fétiche : Med-Fan, même si je peux jouer sur n'importe quel contexte
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t5885-petites-idees-en-vrac https://www.letempsdunrp.com/t5870-salut-c-est-moi
Arthécate
Lun 13 Nov - 15:55

Emily Greene
J'ai 32 ans et je vis à Castine, Maine, USA. Dans la vie, je suis artiste peintre et je m'en sors moyennement. Je suis célibataire et je le vis plutôt bien.


Informations supplémentaires ici.


"Bien rentré dans mon très luxueux palais. Je pense à toi. J'ai passé une excellente journée :l: . Bonne nuit, Tom"

Croyez-le ou non, c'est la première fois que je reçois ce genre de message… Aussi, en le découvrant, je me sens quelque peu… nerveuse ? Je ne sais pas vraiment quoi répondre. Je fais quelques essais, des messages romantiques, humoristiques, que j'efface, l'un après l'autre. Je me sens un peu stupide, sans doute comme l'une de ces adolescentes à couette qui découvre l'amour pour la toute première fois… Enfin, je parle d'amour mais je ne suis pas certaine que ce soit ce que je ressens exactement. Je suis … un peu perdue à dire vrai.

Je finis par taper un message simple et probablement plus détaché que ce que je le voudrais vraiment. Mais je refuse de m'emballer… Tom a peut-être dit qu'il prolongerait son séjour, mais je ne sais pas non plus ce que cela signifie vraiment.

"Je pense à toi aussi. Passe une bonne nuit sous tes couvertures. Emily."

J'appuie sur "envoyer" et je balance mon pauvre téléphone sur mon lit avant de filer à la salle de bain pour prendre une douche bien méritée. Je n'ai ensuite plus qu'à me coucher pour m'endormir…

Je n'ai jamais eu le sommeil facile. C'est un trouble qui me suit depuis l'enfance. Les psychologues de l'époque avaient mis ça sur le compte du traumatisme et il est vrai que mes nuits sont constamment peuplées de cauchemars. Il est trois heures lorsque je m'éveille. Il fait particulièrement froid et il pleut. Pourtant ça ne m'empêche pas de me lever et de me rendre directement à l'atelier pour peindre… Je passe la cassette nommée "Fearless", cette dernière contient des dizaines de chansons aux tonalités dérangeantes qui résonnent assez bien avec mes émotions du moment. Je souille une toile de bleu royal et de violet pimpant. J'ajoute du jaune et du orange pour mêler le tout dans un tourbillon torturé à l'image de mon esprit qui l'est tout autant. J'ajoute des ombres qui d'abord me paraissent indistinctes avant que je leur trouve des airs bien humains. Une dizaine de visages apparaissent alors sur la toile, tous sembles dirigés vers moi… Le tableau est… effrayant, non… Il est abominable. Une horreur que j'abandonne dans un coin sans même la laisser sécher. J'éteins le poste et regagne la maison… Le soleil est levé mais il pleut toujours ce qui rend le ciel terne et triste. Je gagne aussitôt à l'intérieur pour me préparer un café.

Nix se lève et se secoue. Je sais qu'il ne voudra pas sortir… C'est toujours comme ça lors des premières vraies pluies de l'année.

C'est l'automne, mon gros, lui dis-je en remplissant sa gamelle. Ça veut dire que, bientôt, tu pourras sauter dans la neige.

Il ne me répond pas, bien-sûr. Il se contente simplement de me lancer un petit regard triste avant de se jeter sur ses croquettes. Je me dirige ensuite vers la fenêtre de la cuisine, celle qui fait face à la mer… Et tasse en main, je me dis que le temps ressemble beaucoup à… Ce jour-là. Je souris bien malgré moi et c'est là que je réalise à quel point cette "relation" avec Tom va devenir problématique. Je lui envoie un nouveau message, presque machinalement. Deux petits mots qui signifient énormément de choses pour moi… Sans doute bien plus que je ne suis prête à l'accepter :

"Il pleut."


Elwin
Messages : 343
Date d'inscription : 02/01/2023
Crédits : (Avatar : Photo de David Tennant, bricolée par moi)

Univers fétiche : Fantasy/Réel/ou autre
Préférence de jeu : Homme
Sabrina
https://www.letempsdunrp.com/t5482-hello-tout-le-monde-presentation-d-elwin
Elwin
Lun 13 Nov - 16:29

Tom Alskell
J'ai 37 ans. J'ai grandi à Sacramento, en Californie. Je suis le chanteur du groupe Halo N Back, le groupe de pop le plus en vue du moment. Lassé de la célébrité, et en manque d'inspiration, je voyage le long de la côte Est. Je suis célibataire, après plusieurs années d'une relation compliquée.

Informations supplémentaires ici.
Dormir le nez sur un téléphone n'est pas quelque chose que je conseillerais à qui que ce soit. D'abord parce que c'est inconfortable. Mais surtout car le risque est de se réveiller avec la trace du bord du téléphone sur le visage. Ou plutôt sur le nez, dans mon cas.
C'est très seyant.
Je ne peux m'empêcher de vérifier mes notifications Instagram dès que je me réveille, et j'écarquille yeux en notant que plusieurs dizaines de milliers de personnes ont aimé ma vidéo.
De nombreux commentaires suivent. Certains s'indignent que cette version soit aussi différente de l'original. D'autres demandent la vidéo en entier.
Il y a aussi des messages plus agressifs, qui s'agacent que mon groupe ait annoncé que je ne serai pas présent au concert de Vegas pour "raisons personnelles".
Je ne réponds qu'à quelques commentaires encourageants, puis je m'aventure en direction de la salle de bain pour prendre une douche.

En ressortant, je n'ai besoin que de jeter qu'un bref coup d'œil à l'extérieur pour constater que l'automne est bel et bien arrivé à Castine.

Rien de très motivant.
Puis mon téléphone sonne brièvement. Un simple son de notification que je n'ai attribué qu'à une seule personne, et qui me fait sourire aussitôt.

"Il pleut"

Emily n'est décidément pas très bavarde par sms. Même si j'en avais eu un bref aperçu hier soir.

"Une petite promenade vers le phare, peut-être ?

J'ajoute un smiley qui fait un clin d'œil et qui tire la langue.

Et je ne peux m'empêcher de lui envoyer juste après :

"Quoi de prévu ? J'ai bien envie de rester au chaud sous la couette, mais je ne dirais pas non à un peu de compagnie.

Toujours un smiley. Juste un clin d'œil, cette fois.

Mon téléphone sonne juste après que je lui ai envoyé ce deuxième message. Et je grimace en voyant l'identité de l'appelant.

Cela faisait des mois qu'Helena ne m'avait pas contacté. Et voilà que j'avais déjà plusieurs appels en absence de sa part.

J'hésite, puis finalement je décroche.

"- Helena, que me vaut l'honneur de ton appel ?"

La ligne est mauvaise, mais je reconnais pourtant sans mal son accent et sa tendance à rouler les R.

"- Tu devrais faire attention à toi, Tom. Juste un conseil d'ami. Tu as vu les nouvelles ?"

Je fronce les sourcils.

"- De quoi parles-tu ?"
"- J'ai été contactée par plusieurs tabloïds. Pour donner mon ressenti au sujet de certaines photos, qui font déjà le tour de la toile."
"- Quel genre de photos ?" je siffle. Et je sais que mon visage a déjà perdu une partie de ses couleurs.
"- Il semblerait que tu sois actuellement dans le Maine ? Tu as rencontré quelqu'un, n'est-ce-pas ? Tu as été vu en sa compagnie. Et pris en photo. A côté d'une très jolie voiture, d'ailleurs."

Je peux faire confiance à Helena pour s'intéresser plus aux voitures qu'à moi, et je lui donne les quelques détails que j'ai à ce sujet.

"- Tu m'as appelé juste pour ça ?" je lui demande ensuite.
Nous n'avions eu quasi aucun contact depuis notre rupture. Et notre dernière dispute reste un sujet très sensible pour moi.
Je l'entends soupirer lourdement à l'autre bout du fil.

"- Tu sais bien que nous n'étions pas fait pour rester ensemble, Tommy. Nous sommes trop différents, toi et moi. Tu fuis la foule, et moi..."

Elle a quelques mots en Russe, que je ne parviens pas à saisir. Et je comprends qu'elle parle probablement à quelqu'un à côté d'elle.

"- Fais attention à toi", ajoute-t-elle ensuite. "Et protège-la. J'ignore qui elle est, mais ça me plairait de faire sa connaissance, un jour. Et dis à Jake d'arrêter de me harceler au sujet de ce concert. Je crois qu'il n'a toujours pas compris que nous sommes séparés."

Je soupire, puis je lui promets d'en toucher un mot à mon manager.

"- Merci pour ton appel, et prends soin de toi."

Nous terminons sur des platitudes, comme à la fin de notre relation. Et je raccroche avec un sentiment amer, teinté de nostalgie. Mais peut-être que c'est ce qu'Helena fait remonter chez moi, à présent.

Le réseau fait à nouveau des siennes, et je n'arrive pas à charger les photos dont elle m'a parlé. Je m'inquiète pour Emily. Je m'inquiète pour ma tranquillité. Et je m'inquiète pour notre relation tout juste naissante, qui se voit déjà confronté à la fureur des rumeurs. Et tout cela à cause de ma célébrité.

Soupirant avec agacement, je dévale les marches qui mènent à la salle principale de l'auberge. Puis je salue Suzanne, en lui demandant si c'est possible qu'elle me serve un chocolat chaud.

Il fait incroyablement froid. Ou est-ce l'humidité qui pénètre dans mes vêtements de manière cruelle.

Lorsque ma tasse arrive, je la serre entre mes mains, et je la sirote en silence. Mon téléphone est posé sur la table devant moi, et je n'arrive pas à lâcher l'écran du regard, l'esprit emplis de questions sans réponse.

Arthécate
Messages : 1308
Date d'inscription : 14/07/2023
Crédits : Lorène Barioz

Univers fétiche : Med-Fan, même si je peux jouer sur n'importe quel contexte
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t5885-petites-idees-en-vrac https://www.letempsdunrp.com/t5870-salut-c-est-moi
Arthécate
Lun 13 Nov - 17:43

Emily Greene
J'ai 32 ans et je vis à Castine, Maine, USA. Dans la vie, je suis artiste peintre et je m'en sors moyennement. Je suis célibataire et je le vis plutôt bien.


Informations supplémentaires ici.



"Une petite promenade vers le phare, peut-être ?
*****
Quoi de prévu ? J'ai bien envie de rester au chaud sous la couette, mais je ne dirais pas non à un peu de compagnie."

"Je pensais rester au chaud devant mon poêle aujourd'hui… Mais je ne dirai pas non à un peu de compagnie non plus. "

Je pose mon téléphone et commence à faire un peu de rangement. La maison est propre et rien ne traîne… Mais puisque je ne peux pas sortir, je me sens rapidement comme un lion en cage, j'ai besoin de bouger ou, du moins,  de trouver quelque chose à faire… J'allume le poêle et il ne faut pas longtemps pour que Nix élise domicile devant ce dernier. La douce chaleur se répand lentement à travers la pièce… Il ne faut finalement pas grand-chose pour changer toute une ambiance.

Je guette une réponse de Tom, mais pour l'heure, je n'ai encore rien reçu. Je regarde l'écran et remarque que la connexion a de nouveau décidé de se montrer capricieuse… Tant pis. Je récupère un gros plaid dans mon armoire et l'étale sur mon canapé. Avec un temps pareil, j'ai seulement envie de me poser là, avec un bon bouquin. Je m'installe donc, sous ma couverture douillette, avec l'un de ces romans à l'eau de rose que Amanda m'a offert pour mon anniversaire. Je parcours ainsi quelques pages jusqu'à ce que je note une certaine agitation chez Nix… Il grogne quelques fois avant de se mettre à aboyer bruyamment… Je me lève pour voir ce qui l'agace autant en me dirigeant vers la fenêtre… C'est là que je les remarques, des gens… dans ma cour… Ils regardent partout.

Je me saisis aussitôt de mon téléphone pour appeler Sean… Ces gens-là me font peur. Pas de réponse… Je réfléchis quelques secondes avant d'envoyer un nouveau message à Tom cette fois.

"Il y a plusieurs personnes devant chez moi… Ils sont en train de fouiner, j'ai peur.  "

Nix ne cesse d'aboyer… Les hommes regardent dans ma direction… Je me cache mais je les entends m'appeler. "Mademoiselle, mademoiselle…" Mais que me veulent-ils à la fin … J'hésite a appeler la police…
Elwin
Messages : 343
Date d'inscription : 02/01/2023
Crédits : (Avatar : Photo de David Tennant, bricolée par moi)

Univers fétiche : Fantasy/Réel/ou autre
Préférence de jeu : Homme
Sabrina
https://www.letempsdunrp.com/t5482-hello-tout-le-monde-presentation-d-elwin
Elwin
Lun 13 Nov - 22:21

Tom Alskell
J'ai 37 ans. J'ai grandi à Sacramento, en Californie. Je suis le chanteur du groupe Halo N Back, le groupe de pop le plus en vue du moment. Lassé de la célébrité, et en manque d'inspiration, je voyage le long de la côte Est. Je suis célibataire, après plusieurs années d'une relation compliquée.

Informations supplémentaires ici.
Je passe un très long moment à me languir devant mon téléphone. Quelques notifications Instagram. Puis rien pendant de longues minutes.
Ma tasse de chocolat chaud est vide, et je remercie Suzanne avant de remonter dans ma chambre.
Il pleut toujours autant, mais j'ai envie de prendre l'air.
Je prends le temps de me préparer, sortant des vêtements qui ne craignent pas trop l'eau.
Ce n'est que lorsque j'attrape mon téléphone que je me rends compte que j'ai manqué plusieurs SMS. Fichu réseau qui n'en fait qu'à sa tête. !

"Je pensais rester au chaud devant mon poêle aujourd'hui… Mais je ne dirai pas non à un peu de compagnie non plus.

Ce premier SMS me fait sourire. Et je m'apprête à taper une réponse lorsque je lis le second.

"Il y a plusieurs personnes devant chez moi… Ils sont en train de fouiner, j'ai peur.  "

Un juron m'échappe, et j'attrape en vitesse ma veste, fourrant mon téléphone dans la poche intérieure.
Je dévale les marches menant jusqu'à la porte de l'auberge.
Puis je me ravise, restant quelques secondes de plus au sec pour envoyer une réponse.

"Surtout ne sort pas de chez toi. Je suis en route. J'en ai pour quelques minutes."

Puis je m'élance sous la pluie battante. J'ignore qui sont ces gens. J'ignore ce qu'ils veulent à Emily. Mais je ne peux m'empêcher de ressentir une peur sourde à la simple idée qu'il lui arrive quelque chose.

Le trajet me paraît incroyablement long, même si je fais de mon mieux pour presser le pas, courant même sur certaines portions.
J'arrive chez Emily avec les cheveux et le pantalon trempé. L'extérieur de ma veste est gorgée d'eau, mais cette fois l'intérieur semble avoir survécu.

La première chose que j'entends, ce sont les aboiements répétés de Nix. Comme si ce dernier avait senti quelque chose d'inhabituel.

Je m'avance dans la cour, sur mes gardes. Et je croise le regard d'un homme enroulé dans une sorte de vêtement de pluie. Il me dévisage d'un air étonné, et j'ai à peine le temps de lui demander ce qu'il fait là qu'il sort de sous son manteau un appareil photo.

Le flash m'aveugle.

"- Allez-vous en, ou j'appelle la police ! Et laissez-la tranquille !"

Je chasse comme je peux cet individu, mais je sais que lui et ses compères reviendront dès que j'aurai le dos tourné.

Qui sont-ils ? Sont-ils là à cause de moi ?  Je m'en veux horriblement. Si ça se trouve, tout ceci est entièrement de ma faute. Je n'arrive même pas à savoir comment ils ont pu arriver jusqu'ici. Comment ils ont pu savoir...

Je tambourine à la porte d'Emily.

"-Emily ! C'est moi, Tom !"

Il continue de pleuvoir à grosses gouttes, et je suis soulagé lorsque la porte s'ouvre finalement. Et je ne tarda pas à pénétrer à l'intérieur.

"- Est-ce que tout va bien ?" je lui demande après lui avoir déposé un baiser sur les lèvres.

J'ai envie de la serrer contre moi. Mais je suis trempé, et je n'ai pas envie de mettre de l'eau plein ses vêtements.

"- Je suis... Je suis sincèrement désolé", je bafouille ensuite.

Arthécate
Messages : 1308
Date d'inscription : 14/07/2023
Crédits : Lorène Barioz

Univers fétiche : Med-Fan, même si je peux jouer sur n'importe quel contexte
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t5885-petites-idees-en-vrac https://www.letempsdunrp.com/t5870-salut-c-est-moi
Arthécate
Mar 14 Nov - 4:46

Emily Greene
J'ai 32 ans et je vis à Castine, Maine, USA. Dans la vie, je suis artiste peintre et je m'en sors moyennement. Je suis célibataire et je le vis plutôt bien.


Informations supplémentaires ici.


C'est une sensation étrange et purement insupportable de se sentir prisonnière de sa propre maison. J'attends un long moment – ou plutôt un moment qui me semble long - après avoir envoyé mon message à Tom. Je me suis assise à même le sol, mon dos appuyé sur la porte d'entrée, les yeux rivés sur l'écran du téléphone. Nix continue d'aboyer… Il s'énerve contre une fenêtre, tourne sur lui-même. Il essaie de faire fuir ces intrus. Au moins, je n'ai pas besoin de me lever pour regarder par la fenêtre, grâce à lui, je sais qu'il sont toujours là. Mon cœur bat extrêmement vite… J'ai mal au crâne à cause des bourdonnements qui résonnent jusque dans mes oreilles.

Je ne sais pas qui sont ces hommes… Des touristes perdus ? A Castine ? Certainement pas. Cette route est sans issue. Il suffit de faire demi-tour pour retrouver le chemin de la ville. Des personnes intéressées par la maison ? Peut-être, mais dans ce cas, ils seraient venus frapper à la porte en m'apercevant. Ils savent très bien que je suis là. Je les entends m'appeler de temps à autre. "Mademoiselle, on veut juste vous parler…" Ah oui ? Mais de quoi ? J'en ai même vu un fouiller dans mes poubelles.

J'hésite à partir en sortant par la porte de la cuisine. Il y a un chemin qui mène jusqu'à chez Sean en passant par la rive… Mais j'en ai vu un passer sa tête devant la fenêtre… Je reçois finalement une réponse de Tom et je me sens aussitôt soulagée. Il arrive… Je ferme les yeux en me disant qu'il sera bientôt là. Que je ne serais plus seule…Que tout va s'arranger. Une pensée un peu stupide. S'il est vrai que je ne serais plus seule, rien ne peut me garantir que ces personnes étranges vont effectivement partir.

Plusieurs minutes plus tard, j'entends gronder dans la cour. Nix s'arrête brièvement d'aboyer, probablement surpris d'entendre une voix familière. Mais il recommence de plus belle quand il entend frapper à la porte si brutalement que cela me fait sursauter. Je me relève aussitôt en entendant sa voix… J'ouvre sur un Tom totalement trempé.

Est-ce que tout va bien ? me demande-t-il après m'avoir très brièvement embrassé.
Ils m'ont sacrément fichu la trouille… Mais ça va, je réponds avant de filer à la salle de bain pour récupérer une serviette.

Je la déplie à sa hauteur pour l'aider à sécher ses cheveux et à retirer son manteau pour le mettre à égoutter près du poêle. Au moins, même trempé, il n'aura pas froid ici.

Je suis... Je suis sincèrement désolé.

J'éclate de rire.

Désolé ? Mais de quoi ? je pouffe. Tu n'y es pour rien si ces gens ont décidé de se montrer aussi intrusifs et insistant que des paparazzis…

Je suis tellement loin de m'imaginer qu'il puisse effectivement s'agir de ce genre de personne… Tout comme je suis incapable de me dire que tout ceci puisse avoir le moindre rapport avec lui…

Merci d'être venu … dis-je en passant mes mains autour de ses épaules afin de lui offrir un vrai baiser…

J'y met tant d'intensité que cela me surprend moi-même. Je me sens tellement soulagée… Tellement reconnaissante. Mes lèvres et mon corps bougent tout seuls… Je me presse, j'ai besoin de le sentir contre moi… De sentir son parfum sur ma peau… Je ne comprends rien de ce que je suis en train de ressentir et, sur l'instant, je ne m'en préoccupe absolument pas… Mais dès qu'une lueur de lucidité se manifeste, je m'écarte brusquement, les joues rouges et le souffle court. Merde… Je me sens un peu stupide, là.

Pardon...Je suis désolée de t'avoir dérangé pour ça, je souffle, l'air gêné. J'ai essayé d'appeler Sean, mais il n'a pas répondu alors… euh… voilà.



Elwin
Messages : 343
Date d'inscription : 02/01/2023
Crédits : (Avatar : Photo de David Tennant, bricolée par moi)

Univers fétiche : Fantasy/Réel/ou autre
Préférence de jeu : Homme
Sabrina
https://www.letempsdunrp.com/t5482-hello-tout-le-monde-presentation-d-elwin
Elwin
Mar 14 Nov - 14:03

Tom Alskell
J'ai 37 ans. J'ai grandi à Sacramento, en Californie. Je suis le chanteur du groupe Halo N Back, le groupe de pop le plus en vue du moment. Lassé de la célébrité, et en manque d'inspiration, je voyage le long de la côte Est. Je suis célibataire, après plusieurs années d'une relation compliquée.

Informations supplémentaires ici.
Je suis soulagé de constater qu'Emily se porte bien.

"– Ils m'ont sacrément fichu la trouille… Mais ça va."

Et elle s'éclipse brièvement, le temps de revenir avec une serviette pour me sécher. Elle m'aide à ôter mon manteau, qui finit ensuite près du poêle.

Je me retrouve un chemise, après avoir aussi retiré mon pull. Il fait bon, ici, mais je prends tout de même le temps de me sécher en partie les cheveux.

Elle éclate de rire tandis que je m'excuse.

"– Désolé ? Mais de quoi ? Tu n'y es pour rien si ces gens ont décidé de se montrer aussi intrusifs et insistant que des paparazzis…"

Je grimace au mot paparazzi. Elle n'a pas idée à quel point ceci est vrai.

"– Merci d'être venu."

Lorsqu'elle m'embrasse, j'oublie un instant la gravité de la situation, et je me laisse aller contre son corps. Notre étreinte est délicieuse, et mon esprit ne tarde pas à s'égarer tandis que des images pas du tout innocentes se forment dans mes pensées.

Je cligne des yeux, l'air hagard, lorsqu'elle s'écarte brusquement, les joues rouges.
Elle est adorable, ainsi. Ses lèvres sont rougies d'avoir été trop embrassées. Ses cheveux sont quelque peu décoiffés, et ses joues rouges de gêne.

Je me demande si j'ai été trop loin.

"– Pardon...Je suis désolée de t'avoir dérangé pour ça. J'ai essayé d'appeler Sean, mais il n'a pas répondu alors… euh… voilà."

Je fais un pas en avant, suffisamment lentement pour lui laisser le temps de reculer si elle le souhaite, puis je viens nouer mes bras autour de sa taille.

"– Tu n'as pas à t'excuser. Il faut... Je crois qu'il faut qu'on discute. Au sujet de mon métier."

Je prends le temps de rassembler mes idées, et ainsi éviter de la perdre dans une autre de mes explications à rallonge.

"– Des photos ont été prises, hier, à mon insu. Des photos de nous. Tu parlais de paparazzi. Je crains que ces gens n'en soient vraiment. S'ils sont là, c'est probablement à cause de moi. Je ne voulais pas te mêler à tout cela, Emily. Je tiens à toi. Plus que je ne devrais. J'ai eu vraiment très peur lorsque tu m'as envoyé ce message."

Puis je soupire.

"– Mon nom entier est Tom Alskell", je lui avoue enfin. "Tu as peut-être entendu parler de moi ? Ou des Halo N Back, mon groupe ?"

Je suis connu dans le monde entier, et je ne doute pas qu'elle ai déjà au moins une fois entendu ce nom. Quoique... Elle ne m'a pas paru être particulièrement au courant de tout cela...

J'attends sa réaction, immobile, la gorge nouée par l'angoisse de la voir me rejeter.

Arthécate
Messages : 1308
Date d'inscription : 14/07/2023
Crédits : Lorène Barioz

Univers fétiche : Med-Fan, même si je peux jouer sur n'importe quel contexte
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t5885-petites-idees-en-vrac https://www.letempsdunrp.com/t5870-salut-c-est-moi
Arthécate
Mar 14 Nov - 14:31

Emily Greene
J'ai 32 ans et je vis à Castine, Maine, USA. Dans la vie, je suis artiste peintre et je m'en sors moyennement. Je suis célibataire et je le vis plutôt bien.


Informations supplémentaires ici.


J'écoute…
J'écoute chacun de ses mots sans rien dire. J'écoute sans réellement comprendre au début parce que tout ça me semble trop "gros", trop irréel. Lui, un chanteur célèbre ? Bon sang, je n'en avais aucune idée.

J'écoute et je me sens stupide. Un peu trahis aussi, même si j'ai bien conscience qu'il n'a rien fait de mal. Protéger son identité et sa vie privée face à une fille banale qu'il vient à peine de rencontrer… C'est normal en soi, non ? Une fille banale qui ne sait même pas qui il est parce que son nom, si je l'ai déjà entendu, je l'ai très certainement oublié…

D'accord… je réponds d'un ton étrangement neutre… Probablement même un peu froid. Tu peux me lâcher s'il te plaît, j'ai besoin de m'asseoir.

Dès que ses bras me relâchent, je me recule et m'installe sur la première surface que je rencontre… La table basse. Heureusement qu'il ne s'agissait pas du poêle. Je suis un peu sonnée et je n'arrête pas de me dire que je suis la plus grande des imbéciles. De tous les hommes du monde, il a fallu que je m'éprenne de celui-ci. À croire qu'Amanda a raison, j'aime souffrir… Au point de me foutre moi-même dans la merde.

Et maintenant ? je demande sans même le regarder. Je ne sais même pas pourquoi je réagis comme ça. Il n'a pourtant pas changé depuis tout à l'heure. C'est le même Tom. Il a le même visage, la même voix, le même parfum. C'est bien lui et,malgré tout, je ne le reconnais pas. Il va se passer quoi maintenant ?


Elwin
Messages : 343
Date d'inscription : 02/01/2023
Crédits : (Avatar : Photo de David Tennant, bricolée par moi)

Univers fétiche : Fantasy/Réel/ou autre
Préférence de jeu : Homme
Sabrina
https://www.letempsdunrp.com/t5482-hello-tout-le-monde-presentation-d-elwin
Elwin
Mar 14 Nov - 14:44

Tom Alskell
J'ai 37 ans. J'ai grandi à Sacramento, en Californie. Je suis le chanteur du groupe Halo N Back, le groupe de pop le plus en vue du moment. Lassé de la célébrité, et en manque d'inspiration, je voyage le long de la côte Est. Je suis célibataire, après plusieurs années d'une relation compliquée.

Informations supplémentaires ici.
"– D'accord… Tu peux me lâcher s'il te plaît, j'ai besoin de m'asseoir."

Mes bras s'ouvrent par automatisme. Notre étreinte est déjà vite oubliée. Et j'ai soudainement très froid.  

La voir s'éloigner ainsi de moi me brise le cœur. J'ai l'impression de l'avoir trahi, et je réalise que j'aurais probablement dû lui en parler bien plus tôt.

Elle s'assoie sur la table basse, et je m'agenouille devant elle, sans la lâcher du regard.

J'ai horreur de cette fichue célébrité, qui m'empêche décidemment d'avoir une vie normale.

"– Et maintenant ? Il va se passer quoi maintenant ?".

Elle ne me regarde toujours pas, comme si relever la tête et croiser mon regard était trop douloureux. Comme si elle souhaitais simplement que je m'en aille.

"– Je suis toujours moi", je lui assure en prenant ses mains entre les miennes et en déposant brièvement mes lèvres sur ces dernières. "Je suis toujours Tom. Et je n'ai pas l'intention de partir comme un voleur."

Ma voix est douce, et tremblante, aussi. Et je me râcle la gorge.

"– Tu me plais, Emily. Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas ressenti ça pour quelqu'un. Si tu veux toujours de moi, j'aimerais continuer. J'aimerais explorer ce qu'il y a entre nous. Et voir où cela nous mène."

Je suis conscient que ce n'est pas forcément ce qu'elle attend à présent.

"– En ce qui concerne les paparazzis, il faudra appeler la police, s'ils reviennent. Je n'arrive même pas à comprendre comment ils ont pu arriver jusqu'ici. Nous trouver à Portland, certes. Mais ici... Quelqu'un a du forcément les prévenir."

Mais qui ? Je n'avais pas l'impression que qui que ce soit ait réalisé qui je suis. Et pour en plus faire le lien avec l'identité d'Emily... Il faudrait forcément que ce soit quelqu'un qui la connaisse. Quelqu'un de Castine, peut-être ? Mais c'est impossible.

"– Je suis tellement désolé...", je soupire ensuite en fermant les yeux et en baissant ma tête à mon tour.
Arthécate
Messages : 1308
Date d'inscription : 14/07/2023
Crédits : Lorène Barioz

Univers fétiche : Med-Fan, même si je peux jouer sur n'importe quel contexte
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t5885-petites-idees-en-vrac https://www.letempsdunrp.com/t5870-salut-c-est-moi
Arthécate
Mar 14 Nov - 15:08

Emily Greene
J'ai 32 ans et je vis à Castine, Maine, USA. Dans la vie, je suis artiste peintre et je m'en sors moyennement. Je suis célibataire et je le vis plutôt bien.


Informations supplémentaires ici.


Je suis toujours moi.Je suis toujours Tom. Et je n'ai pas l'intention de partir comme un voleur.

Il s'est placé devant moi, à genoux… Il a pris mes mains et les a affleuré de ses lèvres… Sa voix est légèrement différente, elle tremble un peu… A-t-il peur ?

Je sais que tu es toujours toi, Tom, je réponds en déglutissant avec difficulté.

Tu me plais, Emily. Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas ressenti ça pour quelqu'un. Si tu veux toujours de moi, j'aimerais continuer. J'aimerais explorer ce qu'il y a entre nous. Et voir où cela nous mène.
Tom… Je suis touchée, profondément autant par ses mots que par son attitude. Il est sincère, cela se voit… Tu me plais aussi… Beaucoup… Sauf que je sais aussi ce que ce genre de carrière implique… Du temps que cela prend et des sacrifices qu'elle demande… Je sais aussi que cela ne mènera nulle part.

Ça me fait mal de le dire, mais c'est évidemment nécessaire. La célébrité dans ce milieu a un prix non négligeable et encore moins négociable. Sa vie ne lui appartient pas. Enfin, pas entièrement du moins. Ses obligations le mèneront partout, très loin d'ici, alors, à quoi bon. Nous pourrons toujours profiter du temps qui nous est imparti. Il sera toujours temps de nous dire adieu, plus tard.

C'est bon, maintenant que je sais qui ils sont, je pourrais facilement m'en débarrasser. Je vais installer un système d'arrosage automatique relié à ma fausse septique, ils ne viendront plus ici… Et puis, ils pourront très bien me suivre, ils se lasseront avant moi.

Et ils abandonneront bien vite après le départ de Tom. Je n'aurais donc pas à m'en soucier bien longtemps.

Ce qui est fait est fait… Peu de gens savent où je vis. Je suppose donc que c'est Amanda qui a vendu la mèche… je pouffe, amère. Elle adore qu'on lui accorde de l'attention …

Je suis tellement désolé…

À moi de serrer ses mains pour déposer un baiser sur chacun de ses doigts.

Tu n'as rien fait de mal… Et je ne t'en veux pas…

Elwin
Messages : 343
Date d'inscription : 02/01/2023
Crédits : (Avatar : Photo de David Tennant, bricolée par moi)

Univers fétiche : Fantasy/Réel/ou autre
Préférence de jeu : Homme
Sabrina
https://www.letempsdunrp.com/t5482-hello-tout-le-monde-presentation-d-elwin
Elwin
Mar 14 Nov - 17:45

Tom Alskell
J'ai 37 ans. J'ai grandi à Sacramento, en Californie. Je suis le chanteur du groupe Halo N Back, le groupe de pop le plus en vue du moment. Lassé de la célébrité, et en manque d'inspiration, je voyage le long de la côte Est. Je suis célibataire, après plusieurs années d'une relation compliquée.

Informations supplémentaires ici.

"– Tom… Tu me plais aussi… Beaucoup… Sauf que je sais aussi ce que ce genre de carrière implique… Du temps que cela prend et des sacrifices qu'elle demande… Je sais aussi que cela ne mènera nulle part."

Nulle part ? Ce mot tombe comme une massue. C'est comme condamner dans l'œuf notre relation tout juste naissante.

Je l'écoute à moitié tandis qu'elle m'explique le système d'arrosage qu'elle compte installer.

"– Ce qui est fait est fait… Peu de gens savent où je vis. Je suppose donc que c'est Amanda qui a vendu la mèche… Elle adore qu'on lui accorde de l'attention …"

J'ai envie de retourner à Portland juste pour crier sur cette Amanda. Mais je sais que tout ceci est parfaitement inutile.

Pourquoi a-t-il fallu que ma vie redevienne aussi compliquée ?

C'est d'un fatalisme à pleurer, et qui ne me correspond plus. Il y a quelques années, j'aurais sûrement été d'accord avec elle. Rien que l'éloignement géographique ne joue pas en notre faveur. Mais aujourd'hui, j'ai envie de me battre, et de ne pas abandonner l'une des seules choses positive qui me soit arrivée ces derniers mois.

Lorsqu'elle me prends les mains et qu'elle embrasse chacun de mes doigts, j'ose enfin relever les yeux vers elle.

"– Tu n'as rien fait de mal… Et je ne t'en veux pas…"

J'ai un rire amer. Puis je reprends la parole, d'un ton décidé.

"– Et si je te dis que j'en ai assez, des sacrifices à répétition ? Et si je te dis que je n'ai plus l'intention de me laisser écraser par ce milieu ? Je n'ai pas envie d'abandonner ce qu'il y a entre nous, Emily. Juste... Laisse-moi une chance. Laisse-nous une chance."

Je me rapproche d'elle, ignorant la sensation désagréable du tissu mouillé de mon jean sur mes genoux qui frottent le sol. Et je me redresse, calant une main contre sa joue.

"– Ma dernière relation a été une catastrophe. Entre l'éloignement et les tabloïds, rien n'aurait pu fonctionner. Je n'avais pas prévu de m'arrêter ici, de te rencontrer. Tu m'as donné envie d'essayer à nouveau d'être heureux avec quelqu'un. Avec toi. Peut-on simplement essayer... Et voir où ceci va nous mener ?"

Mon téléphone vibre pile à ce moment là. Un appel. Meilleur timing de l'univers.
Et je gémis de manière audible, pestant dans mon esprit contre ces empêcheurs de tourner en rond qui ne savent pas me laisser tranquille.

Un rire nerveux me prend soudainement, et je pose mon front contre l'épaule d'Emily. Il n'y a pas pire moyen pour clore une telle déclaration.

"– J'ai l'impression que le monde entier est contre moi, aujourd'hui", je ris malgré-moi.

C'est nerveux, et je n'y peux rien, mais je continue de rire malgré le sérieux de la situation.

Contenu sponsorisé
Inspire-moi {+18}
Page 11 sur 62
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12 ... 36 ... 62  Suivant
Sujets similaires
-
» (m/f) inspiré de l'univers Psi Changeling (en cours)
» D'habitude je suis inspiré pour les titres mais là, non.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: