Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» Apocalypse Rouge [PV Opale Or]
What if ... bestfriends to lovers is our favorite trope. (Charlissa) - Page 3 EmptyAujourd'hui à 1:17 par Opale Or

» Je servirai leur volonté | FoxDream
What if ... bestfriends to lovers is our favorite trope. (Charlissa) - Page 3 EmptyHier à 22:38 par FoxDream

» Toutes les histoires ont leur histoire - ft. Clionestra
What if ... bestfriends to lovers is our favorite trope. (Charlissa) - Page 3 EmptyHier à 21:32 par Clionestra

» {+18} Chance ou damnation ?
What if ... bestfriends to lovers is our favorite trope. (Charlissa) - Page 3 EmptyHier à 21:17 par Jambreaker

» (padmachou) Amitiés et confidences
What if ... bestfriends to lovers is our favorite trope. (Charlissa) - Page 3 EmptyHier à 16:33 par Maître des Univers

» "Avec un mensonge on va loin, mais sans espoir de retour" - Ft. Charly
What if ... bestfriends to lovers is our favorite trope. (Charlissa) - Page 3 EmptyHier à 13:17 par Manhattan Redlish

» Un frère éloigné vaut moins qu'un voisin (avec Lexis)
What if ... bestfriends to lovers is our favorite trope. (Charlissa) - Page 3 EmptyHier à 13:03 par Lexis

» Bad feeling
What if ... bestfriends to lovers is our favorite trope. (Charlissa) - Page 3 EmptyHier à 9:18 par Lojzo

» hope it gives you hell
What if ... bestfriends to lovers is our favorite trope. (Charlissa) - Page 3 EmptyHier à 9:07 par Lojzo

Le deal à ne pas rater :
Display japonaise One Piece Card Game OP-09 The Four Emperors : où ...
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

What if ... bestfriends to lovers is our favorite trope. (Charlissa)

Clionestra
Messages : 3958
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Jeu 26 Oct - 22:13

Kakashi
Hatake

J'ai 28 ans et je vis à Konoha,. Dans la vie, je suis ninja supérieur et sensei et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis le genre plan cul mais pas amour mais je viens d'apprendre que ma meilleure amie m'aime depuis 20 ans.

→ Trop de chose à dire pas assez de place
→ Peut invoquer une meute de chien qui lui sert pendant les combats
→ Possède le sharingan offert par Obito, et qui lui permet d'avoir le surnom de ninja copieur
« On fait ce qu’on veut » ? Pour Kakashi, qui avait une vision bien claire de leur relation à lui et elle… Il se dit qu’à ce moment là, il suffisait de faire comme d’habitude, non ? Il n’y avait rien à changer. Sauf le sexe. Et encore, ce n’était pas indispensable. Bien qu’il aimait ça, ce n’était pas quelque chose qu’il se voyait faire comme ça, ou souvent, avec la jeune femme (//Pour le moment, frère, on le sait que tu es un pervers). Il se demande alors … Et il lui semblait bien que Yamato n’avait pas eu de relation, elle non plus. Fin, pas de relation amoureuse. Sauf un. Mais pourquoi il sait ça ? Il s’arrête de penser un instant. Oubliant ce qu’il s’est. Encore eux, elle n’était pas sortie avec Iruka, ou une autre personne dont il trouve une valeur importante.

- Ne t’excuse pas.

Il avait bien envie de lui dire qu’elle n’aurait jamais besoin de s’excuser vue que … des deux … il était le pire … et lui n’avait même pas une excuse. C’était juste que son cerveau était formaté différemment. S’il avait bien conscience que la jeune femme était une femme spéciale pour lui, avec deux bisous à son actif contre zéro pour tout le reste de l’humanité, il ne savait pas mieux faire. Il ne pourrait pas faire autrement. Il la prend dans ses bras, la laisse profiter pendant que son esprit, qui ne s’arrête jamais, carbure. Il écoute ensuite sa demande. Il fait un signe de tête affirmativement pour dire qu’il dira ses pensées … mais il ne sait toujours pas quoi dire. Là… Il avait des pensées dans sa tête, mais quoi dire ? Il ne sait pas alors, une fois est coutume, il fait un autre signe de tête quand elle lui propose de manger. Ah, oui. C’est vrai il avait oublié ça. Il s’assoit en face d’elle et prends son propre repas alors qu’il la regarde mangé quand elle ne le regarde pas. Faisant un jeu assez cliché, mais mignon, de regard entre eux. Quand la question se pose, il était en train de préparer une bouché à venir se faire avaler… Il s’arrête. Il repose ses baguettes et réfléchis. Il se demandait comme un couple gérerait ce moment … Et il n’en sait rien. Alors il se demande, pour une autre raison, autre chose, une autre information entre eux, que dirait-il ?

- Et toi, qu’est-ce que tu veux ?

Dans cette mission, celle d’être un couple, il n’était pas le seul chef des étapes à accomplir. La mission ne sera une réussite que si les deux chefs d’escadron discutent et communiquent en trouvant un plan commun. Donc… Il ne pouvait pas être le seul à choisir pour eux. Surtout que pour eux, tout avait changé, non ?

- Comment aimerais-tu que l’on fasse, toi ? Je n’ai aucune idée de comment faire, alors je ne peux que compter sur toi.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
HATAKE
Messages : 2255
Date d'inscription : 06/06/2020
Crédits : humanmgn

Univers fétiche : réel, hp, cyber, anime, dark et fluffy
Préférence de jeu : Les deux
Super Nana
HATAKE
Ven 27 Oct - 2:40
ddbc887eabe260f62950ff9a523d8543337316f8.png"
Kinoe "Yamato"
J'ai 27 ans ans et je vis à Konoha Dans la vie, je suis ninja de l'Anbu, . Et je m'en sors pas trop mal. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire parce que amoureuse de mon meilleur ami qui oublie que j'existe des fois, ahah. Erm.

What if ... bestfriends to lovers is our favorite trope. (Charlissa) - Page 3 Makima-chainsaw-man



- 1m74
- ancien cobaye d'Orochimaru
- porteuses des gènes d'Hashirama Senju
- maitrise le mokuton
- co-capitaine de l'équipe 7



What if ... bestfriends to lovers is our favorite trope. (Charlissa) - Page 3 Dc43b9768788d97ab2c4314e9f8fe2cb
Faceclaim : makima (chainsawman)


Bien. Ils s'installent tous les deux pour manger et Kinoe se sent un peu plus à l'aise, même si la situation reste compliquée à bien des égards. Parce que pour l'instant, tout est plutôt positif. Alors il n'y a pas de raison de s'inquiéter outre mesure. Si ce n'est de comment ils vont agir tous les deux maintenant, l'un envers l'autre. Comme maintenant où leurs regards se croisent brièvement par dessus leurs boîtes de nouilles. Comme dans une série pour adolescents. Mais là jeune femme sourit quand même de la situation. C'est doux et agréable. Et puis quand elle lui pose la question de la marche à suivre, Kakashi la lui renvoie. La prenant un peu de court.

"Ah moi je veux pas te …"

Forcer ? Embêter ? Envahir ? Opposer ? Elle ne sait pas trop quel mot choisir, Kinoe, mais ce n'est pas ça qui l’interrompt avant la fin de sa phrase. Il ne vient pas de lui demander son avis. Kakashi vient de lui demander de l'aide. Il ne sait pas. Il doit avoir besoin d'idées, ou d'exemples. Et donc oui, il vient bien de lui demander de l'aider. Donc … La jeune femme ne finit pas sa phrase, pose ses baguettes, boit une gorgée d'alcool de prune, et fait tourner la petite bouteille au bout de ses doigts le temps de réfléchir. Pour faire tourner le fond d'alcool dans la bouteille. Et prendre le temps de réfléchir.

"Eh bien … je voudrais pouvoir te voir de temps en temps, juste tous les deux. Comme là. On peut faire … des activités ensemble ou avoir chacun son truc à faire. Si tu veux lire par exemple."

Oui, bon, ça lui paraît être une bonne base, non ? OK, ils peuvent faire la même chose en tant qu'amis. Ils le faisaient déjà de temps en temps, d'ailleurs. Mais ça pourrait devenir plus régulier, déjà. Kinoe termine sa bouteille de vin de prune et la repose sur la table. Bon. Ça c'est dit, mais elle n'a en effet rien dit de plus que ce qu'ils font déjà. Il faut donc parler du reste, ahah. La jeune femme pose ses deux mains à plat sur le comptoir et relève les yeux vers Kakashi avec tout son courage.

"Et … et bien si ça t'as plu, on pourrait encore s'embrasser. Et se faire des câlins. Et…"

Elle n'ose pas le dire à voix haute, mais sa tête s'incline légèrement en direction de son lit dans un geste inconscient. Donc bon. Que Kakashi en déduise "dormir ensemble" ou "coucher ensemble", il aura déjà compris la moitié, ahah. Erm. Kinoe rougit doucement et reprend ses baguettes pour remuer le restant de ses nouilles avant de piocher à nouveau dedans mais avec nettement moins d'appétit. Quelle idée. De penser à faire l'amour avec lui, là tout de suite. Ça brouille pas mal sa petite tête. Aaaaaah …. Non ! Mais quelle idée. Ça y est. Ça se fait beaucoup trop clair dans sa tête maintenant qu'elle a vu son visage, qu'elle connaît le goût de ses lèvres, sent encore la chaleur de sa peau et qu'elle a son odeur imprimée au fond de ses narines. Beaucoup trop facile d'imaginer … erm. La jeune femme se tortille sur sa chaise, légèrement … inconfortable en bas de son ventre. BREF ! Mais cest vrai que maintenant qu'il sait ce qu'elle ressent et qu'il est ok avec ça …. Et bah elle va pouvoir, non ?! En fait ! Coucher avec lui !! Aaaah ! STOP ! On a dit stop !!! … et puis elle va peut-être même pouvoir se permettre de se toucher en pensant à lui ce qu'elle ne s'était jamais permise jusqu-STOP !! Stop.

Kinoe grommelle pour elle-même en se forçant à terminer vite fait. Et puis elle repose tout en soupirant avant de regarder à nouveau Kakashi en face d'elle. Son Kakashi ? Pas certaine encore. Qu'elle puisse jamais prétendre un truc pareil. Bon.il reste une petite question qui lui trotte dans l'esprit.

"Comment tu as su … Tu as deviné que c'était moi, sur l'appli ? Et tu l'as appris là pour… mes sentiments. Ou te le savais d'avant ?"
Clionestra
Messages : 3958
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Sam 28 Oct - 13:43

Kakashi
Hatake

J'ai 28 ans et je vis à Konoha,. Dans la vie, je suis ninja supérieur et sensei et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis le genre plan cul mais pas amour mais je viens d'apprendre que ma meilleure amie m'aime depuis 20 ans.

→ Trop de chose à dire pas assez de place
→ Peut invoquer une meute de chien qui lui sert pendant les combats
→ Possède le sharingan offert par Obito, et qui lui permet d'avoir le surnom de ninja copieur
Il observe le mouvement de l’alcool dans la bouteille de la jeune femme. Il se demande bien si elle est dans un état émotionnel comme le sien ou si elle diffère. Peut-être était-elle plus douée que lui ? (//Oui) Il l’écoutait. Passer du temps tous les deux ? Est-ce qu’ils ne le font pas déjà ? Il est vrai que souvent, c’est pour une mission ou une autre, ou pour aller s’occuper des jeunes… donc …non. Il réfléchit. Il voyait très mal l’intérêt de venir être avec elle si c’était pour faire deux choses différentes, chacun de son côté. Ce n’était pas logique pour lui. Il supprimait la fin de cette possibilité.

- Quoi comme activités ?

Parce qu’ils avaient déjà les missions et qu’il ne voyait pas trop ce qu’ils pourraient faire ensemble. Pour tout avouer, il était même loin de penser à des activités lubriques donc il ne voyait rien. Le cinéma, c’était chiant… Les restaurants y avaient toujours quelqu’un pour venir leur parler … Se promener ? Mais où, parce qu’ils connaissaient par cœur toute la ville. Il ne trouvait rien à faire d’intéressant, sauf le fait d’être avec elle. Il devait lui manquer quelqu’un de chose dans sa réflexion (//Oui, un brin de romantisme, va parler à Iruka steplait). Et puis, qu’est-ce qui diffère de leur amitié alors ? Rien ? Il l’écoute alors qu’elle parle de s’embrasser, il hoche la tête positivement. Il continue d’hocher la tête quand elle parle de câlin, bizarre mais elle a raison. Il se fige quand elle regarde le lit. Son regard venant du lit à Yamato dans une réflexion profonde. Il réfléchit à lui faire l’amour. Mais il ne sait pas faire. Il avait envie de lui dire. Il était incapable de savoir s’il pourrait faire l’amour sans la violence qu’il met souvent avec les autres. Mais elle, ce n’était pas une autre. C’était elle. Et même si elle ne devait pas aimer que la douceur mais un peu de brutalité, il doute qu’elle aime ce qu’il faisait avec les autres. Mais parce que les autres ne comptent pas. Il se fiche de laisser sa marque dans leur peau. Il se fiche qu’elle souffre, toujours consentante, quand il leur tire les cheveux. L’idée de tirer ainsi sur les cheveux de Kinoe le dégoute de lui-même. Cela le paralyse et il écoute la suite de la phrase alors qu’il se sent encore terriblement affreux.

- Je l’ai appris là, confirma-t-il, je n’aurais jamais imaginé que tu puisses m’aimer comme ça avant. Et je l’ai su, à un moment. Il y avait trop de concordance, sauf … moi. La seule chose qui te différenciait de la femme derrière mon écran était que tu n’étais pas amoureuse de moi.

BAH SI. Il se demande si elle pouvait comprendre tout ce qu’il s’était passé dans sa tête. Il y avait eu tellement de chose qui se faisait dans son esprit qu’il avait sentit son cœur exploser avec sa tête. Il se disait qu’il pouvait essayer de la voir comme une femme. La voir comme celle qu’il baise souvent. Mais non. Kinoe était avant tout la femme qu’il apprécie dans la vie … avant d’être celle qu’il voulait blesser dans son lit. Il pose à nouveau son regard sur le lit avant de revenir vers elle.

- Je ne sais pas faire l’amour à une personne spéciale.

Et là, encore, il lui demandait un peu d’aide à demi-mot. Il ne savait pas être romantique en faisant l’amour. Il ne connaissait que ce qu’il faisait normalement … et il n’avait aucune envie de le faire avec elle. C’était ça, aussi, qui clochait. Il ne savait faire qu’une seule manière … et cette manière, il se refuse catégoriquement de le faire à la jeune femme. Il préfère devenir déserteur et ne plus jamais pouvoir parler que de lui faire ça… Cela ne l’excite pas du tout, même pas un peu, d’imaginer la jeune femme dans les positions où ils avaient mis ses conquêtes. Cela le terrifie.

- On peut s’embrasser, après.

Sur ça, il était propre au moins. Il le savait et n’avait pas à avoir peur de lui faire du mal. Il n’avait jamais embrassé avant. Peut-être qu’il devrait commencer par ça ? Lui faire l’amour avec sa bouche et non pas avec son corps ? Il ne sait pas. Il est perdu. Mais ce qui est sûr c’est qu’elle, il ne l’humilierait jamais pendant une nuit de sauvagerie. Il refusait de lui faire du mal. C’est tout.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
HATAKE
Messages : 2255
Date d'inscription : 06/06/2020
Crédits : humanmgn

Univers fétiche : réel, hp, cyber, anime, dark et fluffy
Préférence de jeu : Les deux
Super Nana
HATAKE
Dim 12 Nov - 22:33
ddbc887eabe260f62950ff9a523d8543337316f8.png"
Kinoe "Yamato"
J'ai 27 ans ans et je vis à Konoha Dans la vie, je suis ninja de l'Anbu, . Et je m'en sors pas trop mal. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire parce que amoureuse de mon meilleur ami qui oublie que j'existe des fois, ahah. Erm.

What if ... bestfriends to lovers is our favorite trope. (Charlissa) - Page 3 Makima-chainsaw-man



- 1m74
- ancien cobaye d'Orochimaru
- porteuses des gènes d'Hashirama Senju
- maitrise le mokuton
- co-capitaine de l'équipe 7



What if ... bestfriends to lovers is our favorite trope. (Charlissa) - Page 3 Dc43b9768788d97ab2c4314e9f8fe2cb
Faceclaim : makima (chainsawman)


“J’en sais rien … J’ai jamais rien fait à deux. Je suppose … qu’il faut qu’on trouve des choses qu’on aime faire tous les deux.”

Ouais, mis à part coucher avec de quasi inconnus, ou traîner avec Anko pour danser ou s’épancher sur leur trauma commun … Elle n’était pas spécialisée dans les activités de groupe. Et les deux étant presque aussi introvertis l’un que l’autre … Alors ce n’est pas simple. Kinoe réfléchit à ce qu’ils pourraient faire ensemble quand Kakashi répond à son interrogation sur sa … “révélation”. Elle se contente d’hocher la tête. Il n’y a rien d’autre à dire. Elle a la confirmation qu’il ne le savait pas d’avant. Et heureusement, sinon elle sait combien elle aurait été blessée d’apprendre qu’il aurait simplement mis de côté et ignorer ses sentiments. Bien sûr qu’elle lui aurait pardonné. Mais … Elle aurait plus que souffert. Bref. Il ne savait pas. De toute façon, elle aussi savait se montrer parfaitement hermétique dans ses émotions. Peut-être plus que pouvoir l’être Kakashi, même. Bref. Elle regarde le lit, il regarde le lit. Et le ninja lui confie soudain quelque chose qui la fait frissonner. “Une personne spéciale”. Elle sourit un petit peu et se confie à son tour.

“Je … moi non plus …”

La jeune femme hausse doucement les épaules et repense au bref moment où ils avaient évoqué sa vie sexuelle et amoureuse sur l’application. Ils avaient … un point commun là-dessus. Alors après une petite hésitation, Kinoe se jette à l’eau pour donner un petit peu plus de … détails. Puisque ce n’est pas lui qui va le faire. Autant qu’elle le fasse pour eux deux. S’il est bien dans le même cas qu’elle, et bien Kakashi n’aura qu’à hocher la tête. Finalement, c’est comme d’habitude, leurs interactions, leurs discussions. Sauf que le sujet change.

“D’habitude … On fait ce que je veux, et je ne donne pas grand chose. Je prends ce que je veux de l’autre et puis c’est à peu près tout …”

Elle a une petite moue et détourne le regard pour balayer la pièce du regard. Il y a assez peu de souvenirs de ses parties de jambes en l’air dans son appartement. Son seul et unique plan cul régulier a été le seul type à se promener ici. A part Kakashi. Les autres, les “coups d”un soir” comme dirait Anko, ce n’était jamais chez elle. Et même jamais avec son propre corps. Donc ouais. Ça n'avait jamais été un partage. Elle prenait et … et elle pensait clairement à quelqu’un d’autre, à chaque fois, erm. Même si elle préfère largement passer ce détail sous silence, même auprès d’elle-même. Kinoe se mord l’intérieur de la joue avant que la proposition du ninja lui tire un sourire et elle hoche délicatement la tête.

“Oui. C’est une bonne idée.”

La jeune femme revient vers lui, parce que oui, c’est une bonne idée. Commencer dans l’ordre, en dépit des scénarios un peu tordus qui lui sont déjà passés en tête. Enfin les scénarios en eux-même n’étaient pas particulièrement tordus. Mais juste penser à lui comme ça … Bref. Elle va essayer de pas trop y penser, alors qu’elle revient tout proche de lui pour l’embrasser. Sauf qu’il n’ a pas que ça qui tourne dans tous les sens dans sa tête, et Kinoe abdique avant d’avoir pu poser à nouveau ses lèvres contre celles de Kakashi. Elle baisse la tête et soupire.

“Ouais … faudrait déjà qu’on se décoince …”

Qu’elle soupire, surtout pour elle-même à vrai dire. Ils sont aussi fermés l’un que l’autre quand ils en arrivent à leurs sentiments et leurs émotions. Alors là tout de suite, c’est un peu étrange. Compliqué. Elle cale son crâne contre la mâchoire de Kakashi et soupire. C’est tellement étrange pour elle. Elle ne sait pas bien ce qu’il peut se passer dans sa tête à lui. Elle n’a à vrai dire aucune idée de ce qu’il se peut se passer dans sa tête. Elle le connaît par cœur sur de nombreux plans mais romantiquement … bien sûr que non elle ne le connaît pas. Elle espère qu’il n’a pas peur. Au moins ça. Peur qu’elle fasse la même chose que tous les autres dans la vie du ninja. Disparaître. Clairement, elle ne va pas disparaître alors qu’elle a enfin ses doigts qui peuvent courir sur les bras de Kakashi Hatake, avec une tendresse qu’elle n’aurait jamais pu se permettre avant. Qu’elle n’aurait jamais cru pouvoir se permettre.

“C’est bizarre pour toi aussi ? C’est .. c’est un peu un rêve, tout ça, pour moi. Toi. Tu es un rêve. J’ai un peu de mal à réaliser. Et je veux pas te brusquer. Et je sais même pas comment faire. A force de me taire. De me retenir. Et … enfin de toute façon je dis jamais rien. Et je ne fais jamais rien. C’est normal que tu ais jamais rien sû. … Juste dire ça c’est dur. C’est con. J’ai tellement l’habitude d’être … pas grand chose. Juste ce qu’il faut …”

Pas elle. Jamais. Sauf dans les furtifs moments où elle s’amuse à faire peur aux jeunes en se fâchant pour de faux. Ou dans les brefs instants où Kakashi faiblit à peine et qu’elle peut lui apporter discrètement son soutien. Ou quand elle n’a pas son propre corps. Bref. Trop peu souvent. Et l’être maintenant, avec Kakashi, c’est comme si elle devait lutter contre un cocon de protection dans lequel elle s’était empêtrée.
Clionestra
Messages : 3958
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Lun 13 Nov - 16:36

Kakashi
Hatake

J'ai 28 ans et je vis à Konoha,. Dans la vie, je suis ninja supérieur et sensei et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis le genre plan cul mais pas amour mais je viens d'apprendre que ma meilleure amie m'aime depuis 20 ans.

→ Trop de chose à dire pas assez de place
→ Peut invoquer une meute de chien qui lui sert pendant les combats
→ Possède le sharingan offert par Obito, et qui lui permet d'avoir le surnom de ninja copieur
Des choses qu’on aime faire tous les deux, qu’elle dit. Il aimait quoi, Kakashi ? Ce n’était pas comme s’il n’avait pas de préférence mais …Si. Il n’avait rien qui le fasse vibré, qui le booste ou le motive. Sauf elle. Pas qu’il soit plus motivé de la voir, sautillant comme Naruto pourrait le faire avec Sakura… Non. Il était juste plus (+) conscient de son existence. Il était bien quand il était en mission. Et il était heureux. Et … Est-ce que l’amour ce n’était pas de vouloir protéger la personne que l’on aime ? Il ne la protègerait pas. Fin, si. Il pourrait le faire. Mais il ne le ferait pas pour la bonne raison qu’il sait qu’elle était assez puissante à sa manière, et que donc elle pourrait se débrouiller toute seule pendant qu’il sauverait une autre personne. Donc, ce n’était pas qu’il ne la protègerait pas, c’était qu’elle n’en avait pas besoin. Mais est-ce qu’il en avait envie ? Oui. Il ne sait pas ce que ça montre de lui. Peut-être qu’il était une mauvaise personne pour ce genre de chose. Surtout que lui donner la responsabilité de sa propre vie, cela éviter à Kakashi de culpabilisé s’il lui arrivait quelque chose. Maintenant qu’il avait avoué qu’elle était une personne spéciale, pourrait-il continuer à être comme il l’était avant ? Il ne sait pas. Cela le fait réfléchir. S’il venait à la perdre aussi. Ou encore les deux jeunes qu’on lui a laissé dans les pattes … Alors, qu’adviendra-t-il de lui ? Il était déjà en deuil d’une amitié lointain dont il n’avait jamais réussi à se sauver. Son visage dans le miroir lui rappelait tous les jours la faiblesse dont il avait fait preuve à l’époque. Alors il avait laissé Yamato être la femme forte et qui n’aurait pas besoin de se protéger. Si elle meurt, ça serait sa faute. Par manque de force. Pas à cause de lui. Il réfléchit une seconde en suivant la courbure du visage de Yamato. Il se moque de lui-même. Il avait fait en sorte de ne rien dire avant … Mais si elle aurait été blessé, il ne s’en serait pas remis. Il continue de la regarder, hoche à peine la tête pour lui faire comprendre qu’il a entendu. Et qu’il est d’accord. Il fait la même chose. Les femmes avec qui il a baisé, parce que c’était le terme, ils ne pourraient même pas le reconnaître dans la rue. Ils pourraient peut-être reconnaître leur groupe. Il avait une position favorite et savait la différence selon la personne. Mais avec Yamato, il ne se voyait pas … L’embrasser. C’était si simple pour les autres. Cette idée de se faire embrasser, même un smack par une jeune femme qui compte pour lui, lui faisait étrange. Quand elle s’approche pour le baiser, et se coince contre lui, il frissonne. C’était plus solennel que ce qu’il avait pu en lire. Elle avait raison. C’était guindé. Mais Kakashi n’avait aucune idée de comment faire autrement. Avec les autres femmes, ils les auraient déjà mis nue depuis un moment pour s’amuser de leur corps. Il l’écoute alors qu’elle laisse courir ses doigts sur lui. Il ne pensait pas à sa disparition, non. Parce qu’il n’y avait pas de raison, hein ? Il l’écoute doucement. Comment répondre à ça ? Pour lui, ce n’était pas un rêve. Avant tout à l’heure, il ne l’avait même jamais regardé comme une femme. Il ne pouvait pas lui dire ça. Il réfléchit. Elle était donc toujours dans la réserve. Toujours en train de se retenir. Il pose délicatement ses mains sur son visage pour qu’elle le relève. Il la regarde. Il observe la couleur de ses iris, les formes de ses prunelles. Il ne sait pas plus, Kakashi. Il ne l’avait jamais vue avant ce soir. Il caresse son visage du bout des doigts. Il a peur de lui faire mal. Il craint de mettre trop de force dans sa poigne. Même si elle n’était pas une fleur délicate. Elle était … Elle était …

- La Lavande brune, souffla-t-il en laissant sa main courir un peu plus loin pour attraper une mèche de cheveux, souvent confondu avec une fleur sèche, la lavande brune est une plante qui pousse dans le désert de Suna. Souvent, on pense qu’elle est quelconque parce qu’on ne s’en approche pas. Elle ne dit rien. Elle ne fait rien. Cependant, si on prend le temps, on peut remarquer que chaque brun possède des cloches résistantes, odorantes et très belles. Elle n’est pas grand-chose, qu’elle pense, pourtant on l’utilise souvent pour les pommades. Parce qu’en réalité, elle est énormément.

VOILA. Qu’elle se débrouille avec cette espèce de déclaration étrange et bancale. Elle parlait de brusquer… Mais si on ne le secoue pas un peu, il n’aurait jamais rien capté. Et il le sait. Parce qu’il ne s’intéressait pas aux lavandes brunes qui parsèment le sol du désert. Il ne s’en était jamais intéressé jusqu’à une mission avec Kurenaï et son équipe. Hinata, jeune ninja, lui avait montré les brins comme si elle voyait la chose la plus magnifique du monde. C’était aussi la première fois qu’il l’entendait parler autant. Ainsi donc, il avait déjà remarqué que la Lavande brune était une plante qui coller à la colorimétrie de Yamato. Les brins étaient dans les nuances de bruns, de roux, et d’or. Et quand la jeune Huyga lui avait expliqué le reste, il avait trouvé cela terriblement cohérent avec Yamato. Sans jamais le dire. Parce qu’il pensait au fait que les couleurs lui allaient, pas l’explication. Il continue de caresser sa joue avant de se pencher à peine un peu pour lui cueillir les lèvres dans un chaste baiser. Il pouvait rajouter un baiser pour expliquer son sentiment. Oui. C’était super étrange. Oui. Il n’en avait pas l’habitude. Mais il en avait clairement envie, de trouver une espèce de normalité. Et Yamato n’était pas tout le monde, elle ne pourrait pas mourir. Elle ne le trahirait pas. Elle ne partirait pas. Parce qu’elle était ce qu’elle était. Il caresse les lèvres de la jeune femme.

- Tu es spéciale, souffla-t-il encore alors qu’il relève les yeux, mais sans avoir quitté le contact rassurant de leurs lèvres.

Son autre main avait rapproché la jeune femme de lui, se posant sur ses hanches pour qu’elle soit contre lui. Il était assis, elle debout. Elle était entre ses jambes, et l’envie de l’immobiliser se fit sentir avant qu’il ne fasse un tout petit sourire.

- Et si nous faisions en sorte de partir quelque part ? Tu pourras dire, faire, et être celle que tu souhaites, sans avoir à te forcer.

Ils avaient bien, lui comme elle, besoin de vacances … et personne ne trouverait ça bizarre s’ils partaient ensemble. Avec ou sans les mioches. Tout le monde penserait à une mission secrète. Alors elle n’aurait pas besoin à penser aux autres, non ? Il ne sait pas si c’est une bonne idée… Mais elle avait raison, c’était étrange de s’embrasser ainsi. Il leur fallait du temps. Toujours un peu plus. Et c’était la seule proposition qu’il avait dans son chapeau.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
HATAKE
Messages : 2255
Date d'inscription : 06/06/2020
Crédits : humanmgn

Univers fétiche : réel, hp, cyber, anime, dark et fluffy
Préférence de jeu : Les deux
Super Nana
HATAKE
Lun 13 Nov - 19:00
ddbc887eabe260f62950ff9a523d8543337316f8.png"
Kinoe "Yamato"
J'ai 27 ans ans et je vis à Konoha Dans la vie, je suis ninja de l'Anbu, . Et je m'en sors pas trop mal. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire parce que amoureuse de mon meilleur ami qui oublie que j'existe des fois, ahah. Erm.

What if ... bestfriends to lovers is our favorite trope. (Charlissa) - Page 3 Makima-chainsaw-man



- 1m74
- ancien cobaye d'Orochimaru
- porteuses des gènes d'Hashirama Senju
- maitrise le mokuton
- co-capitaine de l'équipe 7



What if ... bestfriends to lovers is our favorite trope. (Charlissa) - Page 3 Dc43b9768788d97ab2c4314e9f8fe2cb
Faceclaim : makima (chainsawman)


Ça y est. Il fait un AVC. C’est la première chose que se dit Kinoe en l’entendant déblatérer sur la lavande brune. Parce que si elle lui fait assez confiance (totalement confiance même) pour se laisser manipuler par lui, son visage entre ses grandes mains, elle ne fait absolument pas confiance à son propre cœur maintenant que la barrière entre lui et elle a été levée. Alors oui, elle préfère se dire qu’il fait un avc plutôt que de prendre tout de suite pour elle ce qu’il dit à propos de la fleur. Parce que c’est ce qu’il fait, elle l’a parfaitement compris. Tous les deux aussi pudiques dans ce qu’ils peuvent exprimer, et aussi dans ce qu’ils peuvent recevoir. Alors elle se dit qu’il défaille mentalement, ce qui lui tire un sourire d’amusement, avant de recevoir le compliment, ce qui transforme son sourire en tendresse timide. Elle est … elle se sent bizarre, de l’entendre dire ça, vibrante à l’intérieure d’elle-même et indépendamment des coups sourds de son cœur. Elle se sent fébrile, et bien en même temps. Et encore plus quand il la prend par surprise avec ce baiser. Baisers qu’elle n’attendait pas de voir initié par lui avant … pas encore en tout cas. Mais il le fait. Kakashi la prend contre lui. Et c’est incroyable.

Elle en serait clairement tombée par terre s’il ne l’avait pas rapproché de lui comme ça. Ce qui est d’ailleurs une raison de plus au trouble qui la fait vaciller légèrement, et se raccrocher à son haut. Oups. La jeune femme rosit instentanément, et relâche le tissu qu’elle vient même relisser du bout de ses doigts pour effacer le froisssement. Elle lance un petit regard désolé à Kakashi avant de se caler à nouveau contre lui. Et de reculer son visage de surprise à la proposition qu’il lui fait. Une brève expression de frayeur balayant son regard, avant qu’elle ne prenne une seconde pour réfléchir et répondre.

“C’est … c’est une bonne idée.”

L’inquiétude vient surtout du fait qu’elle se demande comment diable (ou “how the fuck” en moins classe), elle va réussir à être simplement elle. Ce qui est excessivement compliqué pour elle, surtout avec quelqu’un comme Kakashi, qui a toujours été confronté à une version extrêmement lissée de sa personne. Comment être avec lui, comme elle est avec Anko ? Avec Anko … ça avait été plutôt simple. Mais en même temps, la première fois qu’elle avait croisé la jeune femme dans un couloir, celle-ci lui avait lancé “ah c’est toi qui a aussi vécu avec l’autre pédophilus psychopatea ? ça va les traumas ?”. Et la première fois qu’elles s’étaient rapprochées l’une de l’autre, tout récemment, ça avait été à la suite d’une invitation à aller boire un verre de la part de la violette qui avait pris la forme d’un “putain je sais pas comment tu fais pour te taper les trois crottes de nez de l’enfer et Kakashi toute la journée. Enfin je me taperais bien Kakashi toute la journée, mais pas comme ça. Bref. Un verre ? Viens picoler un coup, ça détend.” DONC BON. C’était assez difficile de ne pas être naturelle auprès d’Anko. Là. Ce serait une autre paire de manches. Et puis … Kinoe se demandait bien si Kakashi apprécierait la femme qu’elle lui cache être. Mh. Bah. C’est aussi l’occasion de découvrir ça, elle suppose. Oui.

Oui, oui, c’est une bonne idée, et Kinoe hoche plus vigoureusement la tête pour signifier son accord, un sourire venant doucement ourler ses lippes. Il est retenu, (toujours avec elle) mais simplement heureux ce sourire. Bien contente d’avoir cet étrange moment de … d’épisode spécial Noël de Kinoe. Pouf un Kakashi pour elle, pouf son visage, pouf des baisers, pouf des vacances en amoureux. (Oui bon, ok, le terme est peut-être chouïa exagéré.) Mais c’est clairement son moment de chance, alors bon, là tout de suite, bien égoïstement, elle décide d’en profiter. Et elle vient même déposer un simple baiser au coin des lèvres de Kakashi comme pour appuyer son accord avant de demander :

“Tu veux aller où ?”

Il ne sait pas. Elle le sait avant qu’il réponde. Elle le sait avant même d’avoir fini cette question qu’elle pose naturellement, en ayant presque oublié à qui elle s’adresse. Kinoe esquisse un nouveau sourire en coin, et revient se caler dans le cou de Kakashi, juste pour qu’il ne voit pas qu’il est un brin moqueur ce sourire. (Et qu’elle le trouve ptn de trop mignon, ok ?!)

“Tu es déjà allé aux Gochi ? Maître Jiraya s’en est inspiré pour pas mal de ses romans. Ça a l’air vraiment joli. On pourrait aller là-bas ?”

Elle ignore (et lui aussi très certainement), que c’est un peu une destination phare pour les voyages de noces romantiques et discrets. Mais bon. Tant pis, hein. Erm. Les Gochi (ou Cinq Terres, lamentablement plagiées à l’Italie par notre chère narratrice) étaient constituées de cinq petits villages thermals aux maisons colorées, installés à flanc d’une montagne se jetant presque à pic dans la mer. C’était clairement le genre d’endroit où l’on allait quand on voulait être “autre part” et se couper de son monde habituel. De ses mauvaises habitudes. Alors ça lui semblait tout indiqué. Et puis en plus, ça serait quand même familier pour Kakashi, en un sens.

“Ça te va ?”

Kinoe demande confirmation à Kakashi en se tirant de son cou pour lui faire face, avant qu’un nouveau sourire ne lui étire les lèvres.

“Maintenant, le challenge va être de trouver la parfaite excuse pour que Sakura n’aille pas à la chasse aux potins, et que Naruto ne se dise pas qu’on est partis pour faire une mission secrète dans laquelle il adorerait fourrer son nez.”

Non parce que clairement, si les jeunes apprennent qu’ils sont juste partis, comme ça, ils vont directement trouver ça suspect. Même s’il y a assez peu de chances qu’ils avancent à la théorie des vacances entre “amoureux”. (Non elle n’assume pas encore ce terme.) (De sa part à elle, oui, mais Kinoe n’oserait pas pré-supposer de la réciproque.) Il y a quand même un risque pour que Naruto s’imagine qu’ils partent pour régler un truc en rapport avec lui, ou Sasuke, ou l’Akatsuki, ou n’importe quoi où ça lui plairait d’y mettre son nez. Et qu’il déboule le lendemain avec ses gros sabots pour savoir ce qu’il se passe. … Dur de s’occuper de ces jeunes.
Clionestra
Messages : 3958
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Lun 13 Nov - 22:40

Kakashi
Hatake

J'ai 28 ans et je vis à Konoha,. Dans la vie, je suis ninja supérieur et sensei et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis le genre plan cul mais pas amour mais je viens d'apprendre que ma meilleure amie m'aime depuis 20 ans.

→ Trop de chose à dire pas assez de place
→ Peut invoquer une meute de chien qui lui sert pendant les combats
→ Possède le sharingan offert par Obito, et qui lui permet d'avoir le surnom de ninja copieur
Pas d’AVC. Qu’une déclaration d’amour la plus « simple » qu’il aurait pu faire. Compliquer d’être simple quand on était Kakashi, mais il faisait de son mieux. Il avait simplement faire un lien de cause à effet. Il remarque maintenant que cette chère plante était devenue sa préférée depuis qu’il en avait fait le lien. C’était … étrange. De se dire que l’on pouvait lier aussi facilement une personne avec une plante et d’un coup changer toute la vision de cette plante. Il ne passerait plus devant aucune plante sans penser à elle, à son visage, à ses cheveux, à ses yeux. Il ne penserait qu’à elle. Et ça, c’est le plus étrange. Parce que d’ordinaire, il aurait pensé à elle mais sans en avoir conscience, alors que maintenant il en aurait conscience. Maintenant, il savait que le rouge des joues de la jeune femme ressemble à la couleur du soleil en train de se lever à travers une fenêtre un peu embrumé. Un délicieux rose. Une douceur esquisse. Il apprécie cette couleur. C’était si compliqué pour lui sinon. Il ne sait pas trop comment faire les choses. Il penche la tête à sa question. Il ne sait pas. Elle le comprend vite. Pour ce qui était des choix, Kakashi n’avait jamais été très bon. Alors il ne répond pas, il attend qu’elle réfléchisse toute seule. Ouais ; Il était ce genre de type parfait, Kakashi. Qui laisse les autres dans leurs merdes. Il la laisse contre lui, la retient contre son buste. Il a chaud, mais pas comme quand il a des désirs sexuels. C’était quelque chose de plus … De différent. Ils étaient proche et c’était la chaleur qui se transmettait l’un à l’autre.

- Oui. On peut, répondit-il simplement.

Il n’y était jamais allé, elle doit s’en douter. Mais il en avait souvent lu dans les histoires. Il eut un petit sourire, un franc petit sourire quand il pensa à tout ce qu’il savait sur le lieu cependant. Il savait beaucoup de zones, d’endroits, de cachettes très coquines. Et … S’il n’avait pas envie de faire du mal à la jeune femme, il n’empêche qu’il avait envie de lui faire du bien. Du très bien même, et il savait où. Il savait comment. Il savait surtout avec qui. Le qui étant le plus important. Cela lui allait, il fit un hochement de tête avant de remonter son nez vers la jeune femme, la caressa à peine du bout du nez au passage. Comment faire en effet ?

- Viens.

Il se lève, rapproche son corps du sien, se colle à elle alors qu’un autre petit sourire apparaît. Il se penche. Attrape un papier et une feuille. Il écrit rapidement sur une feuille « Tsunade, Yamato et moi, on part en vacances. On vous tient au courant si on apprend quelque chose. Salut ». Il fait des signes pour faire apparaître Pakkun. Il lui tend la missive et le chien le prend dans sa gueule en partant directement.

- On se casse, tout de suite. Tu viens ?

Il lui tend la main et attend de voir si elle allait la prendre. Elle était chez elle, elle pourrait faire un sac. Lui, il se débrouillerait avec rien, il peut le faire. Et s’ils se cassent sans rien dire, rapidement tout de suite, sans attendre les autorisations, alors on ne pourra pas les suivre. Personne ne sait où ils vont. Héhé. Le plan parfait, et clairement la première fois qu’il faisait ce genre d’initiative mais … Après tout, pourquoi pas ?


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
HATAKE
Messages : 2255
Date d'inscription : 06/06/2020
Crédits : humanmgn

Univers fétiche : réel, hp, cyber, anime, dark et fluffy
Préférence de jeu : Les deux
Super Nana
HATAKE
Lun 13 Nov - 23:25
ddbc887eabe260f62950ff9a523d8543337316f8.png"
Kinoe "Yamato"
J'ai 27 ans ans et je vis à Konoha Dans la vie, je suis ninja de l'Anbu, . Et je m'en sors pas trop mal. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire parce que amoureuse de mon meilleur ami qui oublie que j'existe des fois, ahah. Erm.

What if ... bestfriends to lovers is our favorite trope. (Charlissa) - Page 3 Makima-chainsaw-man



- 1m74
- ancien cobaye d'Orochimaru
- porteuses des gènes d'Hashirama Senju
- maitrise le mokuton
- co-capitaine de l'équipe 7



What if ... bestfriends to lovers is our favorite trope. (Charlissa) - Page 3 Dc43b9768788d97ab2c4314e9f8fe2cb
Faceclaim : makima (chainsawman)


Ouaaaiiiiis la bonne idée. Elle est presque fière d'elle la petite Kinoe, quand Kakashi confirme son idée de destination. Un endroit parfait pour les escapades en presque amoureux. Clairement pas le genre d'endroit où ils risqueraient de croiser des ninjas de Konoha venus pour faire autre chose que … bah la même chose qu'eux. Donc au pire. Tout le monde fera comme s'ils n'avaient jamais vu, ahah. Mais. Viens ? Comment ça “viens” ?

“Hein ? Où tu…”

La jeune femme ne termine pas sa question, coupée par le mouvement de Kakashi qui se lève et revient tout contre elle (brdl elle va mourir !!! Ah non c'est bon. Ouf. …), et comprenant ce qu'il veut dire. Y aller. Maintenant. Elle le regarde écrire le mot à Tsunade avec des yeux ronds et Pakkun apparaître avec des yeux encore plus ronds. Et une bonne grosse dose de gêne comme si elle venait de se faire gauler par sa mère en train de faire une connerie. Ok, elle n'a absolument aucune idée de ce que c'est de se faire gauler par une mère qu'elle n'a pas, en faisant une connerie qu'elle n'a jamais faite. Mais à titre comparatif, c'est quand même ce genre de sentiment qui la traverse quand elle croise le regard du chien qui n'a pas besoin de grand chose de plus pour savoir ce qu'il se passe. Meh. Donc elle rougit en essayant de son planquer derrière sa frange jusqu'à ce que Kakashi lui tende la main.

“Euh. Je. Ouais.”

Kinoe regarde Kakashi, puis autour d'elle, puis Kakashi et à nouveau son appartement. Partir. Maintenant. Avec quoi ? Elle fait un sac ? Elle sait pas. Il va en faire un lui ? Non. Clairement pas. Déjà qu'il compte sur elle ou sur Sakura pour bien tout avoir en mission. Bon. Elle peut … ne pas en faire. Y a des yukatas dans les hôtels et … et pour le reste elle verra bien. Ok. Bon. Elle est pas hyper à l'aise avec l'idée mais la jeune femme finit par tendre sa main main vers celle Kakashi avant d'interrompre son geste.

“Attends.”

Oui. Non. Enfin pas de sac. Mais il faut quand même qu'elle range la bouffe avant. Qu'elle jette les emballages, les bouteilles et nettoie les verres. Un minimum. Si on peut croire que c'est juste sur le terrain que tout est carré avec elle, et bah pas du tout. Chez elle aussi, elle aime bien que ce soit propre et rangé. C'est ça les éducations militaires. Kinoe récupère aussi le masque de Kakashi et lui rend en rougissant presque autant que ses cheveux.

“Tu peux le remettre s'il te plaît ?”

Comment ne pas dire explicitement qu'elle n'a AUCUNE ENVIE qu'une autre femme de Konoha ne découvre son visage ce soir. Ni demain. Ni après demain. Elle a mis vingt ans avant de pouvoir le voir, alors c'est hors de question qu'une autre gonzesse ait se privilège. Elle serait presque capable de lui arracher les yeux. Nope. Elle préfère encore avoir à l'embrasser avec son masque que de laisser une autre femme le voir … jalousie bonjour.

Elle attend donc que Kakashi se soit couvert le visage avant de lui tendre sa propre main pour qu'il la prenne. Réalisant soudain ce qu'elle est en train de faire.

“Je vais m'enfuir avec Kakashi.”

Qu'elle énonce à voix haute, en battant bêtement des paupières, avant de se mettre à rire franchement, mais toujours gracieusement parce que c'est un cygne voyez-vous, derrière sa main libre.

“Même ado je n'avais jamais osé imaginer un truc pareil.”

Nope. Même dans ses daydreams d'adolescente, elle ne s'était jamais imaginée en fuite avec le beau Kakashi, ahah. En général, ses scénarios se faisaient en mission. Toujours en mission même. Parce que c'était bien le seul lien qu'elle imaginait avoir réciproquement avec lui, alors bon. Fallait bien commencer quelque part. Et puis à l'époque, mise à part servir Konoha, elle avait une imagination vraiment très limitée. Encore plus que maintenant. Enfin bref. Elle se marre toute seule en hochant la tête pour signifier qu'ils peuvent y aller.

N'empêche que cette journée à pris une très très très étrange tournure. Faudra quand même qu'elle vérifie qu'elle ne rêve pas. Ou qu'elle n'a pas pris de drogue à son insu …
Clionestra
Messages : 3958
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra
Jeu 16 Nov - 0:06

Kakashi
Hatake

J'ai 28 ans et je vis à Konoha,. Dans la vie, je suis ninja supérieur et sensei et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis le genre plan cul mais pas amour mais je viens d'apprendre que ma meilleure amie m'aime depuis 20 ans.

→ Trop de chose à dire pas assez de place
→ Peut invoquer une meute de chien qui lui sert pendant les combats
→ Possède le sharingan offert par Obito, et qui lui permet d'avoir le surnom de ninja copieur
Il attend quand elle lui demande. Patient. Il patiente. S’il pouvait faire les choses de manière très rapide, parce qu’elles pouvaient être faites ainsi, il pouvait aussi ne pas bouger pendant plusieurs heures pour écouter les bruits suspects d’une forêt. Il pouvait patienter donc. Le temps qu’elle se met en place dans sa tête. Yamato n’avait jamais été comme lui. Elle était le genre de personne qui prévoit, en qui on a confiance pour prévoir. Lui, s’il partait avec un caleçon, c’était bon. Et souvent, c’était celui qu’il portait sur lui. Pourquoi se faire chier quand de toute façon on sait que l’on va devoir travailler et ne pas avoir le temps de se changer ? Bref. Il attend. S’il savait ce qu’elle voulait faire, il l’aurait aidé, mais il n’en avait pas la moindre idée. Pour lui, bouffe, emballages tout ça, rien à secouer. Quand elle lui tendit son masque, il le remit. Il n’allait pas l’oublier mais il trouvait cela mignon qu’elle lui tend en lui demandant de le mettre, comme s’il était un cadeau qu’elle ne voulait pas partager. En tout cas, il le prenait comme ça alors qu’il le replaça, et son bandeau aussi, dans un sourire qu’il cacha derrière son geste. Il se cache le visage et attrape la main de la jeune femme dans la sienne avec délicatesse avant de l’entendre. Et ça le fait s’interroger sur la teneur de ses propos alors qu’ils sortent de l’appartement. Imaginer ? Il essaie de se souvenir. Si elle n’avait jamais imaginé s’enfuir avec lui, c’était qu’elle avait imaginé d’autre chose. Lui, rien ne lui venait. Même maintenant, si on lui propose de faire ce qu’il imagine, il n’imagine rien. C’était comme un puis vide dans son esprit. C’était … plat. Il prend la direction de la porte sans rien dire et on l’autorisation de sortir par un Kuro qui remarque mais ne dira rien. D’ailleurs, pire que ça, Kakashi voit passé dans son regard un « pas trop tôt », qui le dérange. Kuro Aburame était dangereux pour l’espèce humaine. Une fois dehors, sans attendre la validation de Tsunade qui, pour le coup, pourrait refuser ça ne changerait rien à la décision du sensei, ils prirent la direction désirée. Le mieux était de tracer le plus rapidement possible, et d’arrêter donc de se tenir la main. Mais, non. Il préféra marcher au lieu de courir sur les arbres pour pouvoir profiter de la chaleur qu’elle dégage. Alors qu’ils avançaient depuis un moment dans le silence, Kakashi se permit de poser une question qui l’houspillait.

- Tu avais imaginé quoi ? interrogea-t-il alors, si tu n’avais jamais imaginé t’enfuir avec moi, tu as dû imaginer d’autre chose, quoi ?

Parce que si la jeune femme qu’elle était n’avait pas ou peu de moyen d’imaginer, Kakashi qui lui en avait énormément ne l’avait jamais fait. Il lui avait fallu vingt ans pour remarquer que Kinoe était une femme, et n’ont pas … Simplement une élongation de lui-même. Quelque chose comme ça. La jeune rousse n’était pas une partie de lui, elle était une autre personne. Elle avait des sentiments, des pensées, des peurs, de l’imagination, alors Kakashi se demande. Plus exactement, il veut savoir. Il veut comprendre celle qui était spéciale pour lui parce qu’il avait besoin de savoir.

HRP – Comme tu dors, tu peux le mettre ici. Tu peux partir du principe qu’il lui demandera à chaque fois de lui dire une autre histoire qu’elle s’était inventée, patient, calme et silencieux mais attentif. Si tu veux avancer jusqu’à arriver ;)


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
HATAKE
Messages : 2255
Date d'inscription : 06/06/2020
Crédits : humanmgn

Univers fétiche : réel, hp, cyber, anime, dark et fluffy
Préférence de jeu : Les deux
Super Nana
HATAKE
Dim 19 Nov - 21:39
ddbc887eabe260f62950ff9a523d8543337316f8.png"
Kinoe "Yamato"
J'ai 27 ans ans et je vis à Konoha Dans la vie, je suis ninja de l'Anbu, . Et je m'en sors pas trop mal. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire parce que amoureuse de mon meilleur ami qui oublie que j'existe des fois, ahah. Erm.

What if ... bestfriends to lovers is our favorite trope. (Charlissa) - Page 3 Makima-chainsaw-man



- 1m74
- ancien cobaye d'Orochimaru
- porteuses des gènes d'Hashirama Senju
- maitrise le mokuton
- co-capitaine de l'équipe 7



What if ... bestfriends to lovers is our favorite trope. (Charlissa) - Page 3 Dc43b9768788d97ab2c4314e9f8fe2cb
Faceclaim : makima (chainsawman)


Ils s’en vont. Ok, ok. Ils s’en vont. Et Kinoe ne peut s’empêcher d’adresser un regard fort coupable aux ninjas de la porte. Genre elle est en train de faire une giga bêtise. Elle est juste fort contrite et remercie timidement l’Aburame qui signe leur sortie avant de se faire embarquer à nouveau par Kakashi. Vraiment. Jamais elle n’aurait imaginé ça, partir avec lui, en week-end, en … en elle sait pas trop quoi. Mais bref. Elle s’attend à ce qu’ils partent en courant, sautant d’arbre en arbre comme d’habitude, sauf que Kakashi marche, alors elle en fait autant. La jeune femme hésite un moment, fixant la main de Kakashi qui se balance au bout de son bras au rythme de sa pas. Avant de la prendre à nouveau. Sans rien dire. Il ne dit rien non plus, et ne fait rien. Donc c’est ok. Bon. Ils marchent un moment en silence, avant que la voix du ninja ne s’élève dans le silence de la forêt de nuit. La prenant de fort fort fort court avec sa question.

“Je- …”

Elle quoi ?? Quoi ? Je quoi ? Tu quoi? Quooiiiiiii ?? Kinoe rougit à la place de répondre et lève les yeux vers les étoiles au-dessus de leur tête. Non mais sérieusement. Pour une fois qu’elle l’ouvre, c’est pour se mettre dans une position inconfortable. Enfin inconfortable … y a pire. La jeune femme regarde le profil de Kakashi qui se découpe dans l’obscurité. C’est pas comme s’il allait l’obliger à répondre. C’est pas non plus comme s’il allait s’impatienter si elle met du temps à répondre (et elle met du temps à répondre). Elle le connaît assez pour savoir qu’il attend, et qu’elle peut lui répondre maintenant, dans cinq minutes, ou la semaine prochaine. Peu importe pour lui. Et ça, même si la question la met mal à l’aise, ça reste très confortable. Alors elle resserre un peu ses doigts autour de ceux de Kakashi comme pour y puiser de la force.

“J’imaginais … J’imaginais qu’un jour, par hasard, je serai tombé sur toi sans masque. Que tu serais aussi beau que tu l’es et que je serai resté à te regarder. Tu l’aurais vu, mais ne l’aurais pas remis. Tu aurais juste attendu, et je me serais approchée de toi. Je t’aurais embrassé et tu m’aurais laissé faire. Plutôt … ce genre de truc.”

Des tout petits trucs. Insignifiants, si si. Mon dieu ce que c’est gênant de raconter tout ça au principal intéressé. Enfin. Encore une fois, heureusement que c’est lui. Qu’elle sait comment il pense, presque tout le temps, et que … qu’il peut deal calmement avec ces infos dans sa tête. Et même, il en redemande, des infos. Kinoe le regarde avec de grands yeux pendant quelques secondes avant de lui répondre un …

“D’accord.”

Elle hoche doucement là tête, prenant le temps de réfléchir à ce qu’elle pourrait lui dire d’autre. Quand elle les avait imaginés en mission, et que de peur de le perdre dans une situation critique, elle lui aurait avoué ses sentiments. Le perdre lui, hein, pas de disparaître elle, elle précise. Jamais elle ne lui aurait fait un coup pareil que de lui déclarer son amour avant de l’abandonner (de mourir meuf ! c’est pas comme si c’était un choix !). Mais même dans un daydream, elle ne lui aurait jamais fait ça. Voilà. Mh. Le silence revient un moment, avant qu’il en demande une autre histoire. Kinoe ne comprend pas du tout ce qu’il peut se passer dans sa tête pour qu’il redemande encore et encore des histoires qu’elle avait pu imaginer entre eux. Mais Kakashi ne demande jamais rien. Rien qui ne soit pas un truc pour lui simplifier la vie dans le cadre d’une mission bien entendu. Alors elle s'exécute. Raconte les scénarios où ils seraient simplement en train de passer du temps ensemble, proches, à se taquiner jusqu’à ce que ça se termine en câlin, puis en baiser. Toutes les petites fois anodines, dans des missions, où ils avaient été assez proches pour qu’il se passe quelque chose, mais où il ne s’était rien passé, elle les avait rejouées dans sa tête. Avec une toute petite chose. Des baisers sur les joues, ou sur le front, des doigts qui s’entrecroisent, des doigts qui s’effleurent. Jamais rien de bien sexuel, parce que ça ne se faisait pas. Rien de bien long parce qu’elle ne le pouvait pas.

Des tout petits trucs. Des scènes qui n’ont pas une durée de vie supérieure à quelques petites minutes. Parce que après … et bien après quoi ? Elle avait un mal de chien à imaginer un Kakashi qui lui retournerait ses sentiments. Alors elle ne voyait pas comment imaginer une suite tangible, et positive. Non. Ils finissent par arriver tout proches de la ville et Kinoe soupire.

“Je n’ai jamais imaginé beaucoup plus que ça. Parce que … Je n’arrivais pas à t’imaginer amoureux de moi. Alors si tu ne l’étais pas et que tu savais que moi je le suis … Tu m’aurais forcément évitée. Pour ne pas que je souffre. Et toi, tu aurais été encore plus seul. Et au final, on aurait été deux à souffrir, au- … Alors … je n’ai jamais vraiment imaginé de suite. Comme je ne te l'ai jamais dit.”

“On aurait été deux à souffrir, au lieu de moi toute seule.” Elle avait failli le dire à voix haute, mais s’était interrompue avant. C’était inutile de le dire. Et puis de toute façon, tant qu’il restait dans son orbite, elle ne souffrait pas tant que ça. Le vide qu’elle pouvait ressentir les rares fois où son cerveau faisait le focus sur l'inexistence et “l'impossibilité” de leur relation était toujours compensé par leurs petits moments de complicité entre eux sur le terrain, ou avec les jeunes. Enfin, presque toujours. Il semblerait que ça ait fini par ne plus être suffisant puisqu’elle s’était inscrite sur cette application, en fin de compte. Tant mieux, cela dit. Sinon, ils n’en seraient pas là. Étrange qu’une décision qu’elle ait prise pour s'éloigner de lui, les a finalement rapprochés. Kinoe se mord la lèvre inférieure, soudain mal à l’aise d’en avoir raconté autant. Ok. C’est lui qui avait demandé, mais elle sait que c’est compliqué pour Kakashi, dans sa tête, là tout de suite, et cette fois-ci, elle n’a aucun moyen de deviner ses pensées et de l’aider.

“Désolée si c’est bizarre à entendre. Tout ça. Ça doit être bizarre à entendre. Je dois te paraître … je sais pas comment …”

Folle psychopathe ? Désespérée ? Prétentieuse ? Les trois en même temps. Ew.
Contenu sponsorisé
What if ... bestfriends to lovers is our favorite trope. (Charlissa)
Page 3 sur 6
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Sujets similaires
-
» What if ... Miscommunication is your favorite trope (Charlissa)
» What if... First love is our favorite trope (Charlissa)
» F/F - Enemies to lovers
» Shall we meet again (charlissa)
» What do you look like when you're angry? (Charlissa)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers animes :: Mangas-
Sauter vers: