Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» Un frère éloigné vaut moins qu'un voisin (avec Lexis)
What is your worst story? (Charlissa) - Page 2 EmptyAujourd'hui à 20:35 par Clionestra

» De l'amour à la haine, il n'y a qu'un pas (avec Rein)
What is your worst story? (Charlissa) - Page 2 EmptyAujourd'hui à 20:15 par Rein

» Toutes les histoires ont leur histoire - ft. Clionestra
What is your worst story? (Charlissa) - Page 2 EmptyAujourd'hui à 20:01 par Clionestra

» Can't Get You Out of My Head (avec Rein)
What is your worst story? (Charlissa) - Page 2 EmptyAujourd'hui à 19:27 par Clionestra

» "Avec un mensonge on va loin, mais sans espoir de retour" - Ft. Charly
What is your worst story? (Charlissa) - Page 2 EmptyAujourd'hui à 19:13 par Manhattan Redlish

» Silicon Heart ft. Lexis
What is your worst story? (Charlissa) - Page 2 EmptyAujourd'hui à 19:12 par Lexis

» Tous ceux qui errent ne sont pas perdus. [PV Lulu] [+18]
What is your worst story? (Charlissa) - Page 2 EmptyAujourd'hui à 19:06 par Ezvana

» Le relèvement d'Honoria (ft. Rein)
What is your worst story? (Charlissa) - Page 2 EmptyAujourd'hui à 18:48 par Rein

» « Connais ton adversaire, connais-toi, et tu ne mettras pas ta victoire en danger. »
What is your worst story? (Charlissa) - Page 2 EmptyAujourd'hui à 16:02 par Stormy Dream

Le deal à ne pas rater :
Boîte Avant-Première Star Wars Unlimited – Ombres de la Galaxie : ...
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

What is your worst story? (Charlissa)

Clionestra
Messages : 3929
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra En ligne
Mar 24 Oct - 0:53

Koeda
J'ai 27 ans et je vis à Konoha. Dans la vie, je suis ninja supérieur et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en rendez-vous et je le vis plutôt bien.

→ Pour le moment, tout est secret
→ Il a une soeur qui ferait même peur à l'hokage (selon lui)
→ Il adore faire des mélanges de plein de chose
→ Il adore les pandas
Il savait qu’il n’était pas le seul avec le doton, alors il pouvait être tranquille pour le moment. Comme elle, il faisait une liste des personnes et cherchait à savoir si elle était plus ou moins loin. Et il avait donné le type de chakra qui était le plus nombreux dans leur entourage. Il accepte ensuite de se faire réduire en bouilli par son ex, si Monsieur apprends qu’il sait. Déjà, ça ne l’aidera pas. Si c’était top secret, il ne pourrait pas savoir la relation et en déduire la jeune femme. Il avait dit son premier petit ami, mais il n’avait pas demandé l’âge. Il aurait peut-être dû … Quoi que comme elle ne réponds qu’à la moitié de la question, cela n’aurait servi à rien. Il se bloque dans son mouvement, papillon de ses cils blonds avant de regarder la jeune femme.

- Ibiki… Ibiki ? Notre Ibiki Morino ? Le notre à nous ?

Non, parce qu’il avait besoin d’être sûr … Il n’avait pas cinquante ans Ibiki ? Et si c’était son premier petit ami, ils avaient quels âges ? Il ne voulait pas que ça se sache parce que c’était un détournement de mineur qui aurait conduit à son arrestation comme prédateur sexuel ? Il bugue copieux le petit alors qu’il papillonne des yeux et analyse la question qu’après plusieurs secondes à faire des calculs dans son esprit dérangeait par l’image d’Ibiki amoureux et pédophile… Il loupe même sa mimique alors qu’il se pose des questions d’ordres éthiques. Ou alors simplement voyait-il Ibiki bien plus vieux que ce qu’il n’était parce qu’il le faisait flipper ? Ouais. Aussi. Possible. Il avait toujours sa question en arrière plan et il la regarde un instant.

- Si je dois le pousser dans les escaliers pour sortir avec toi, je le ferais, même s'il me fait flipper, conclut-il sa pensée en prenant une boule pour s’approcher de la piste, et j’ai moins de trente ans.

Il se pose devant la piste et arme son tir et tire avant qu’elle ne puisse faire quoi que ce soit pour le déconcentré cette fois. Il se retourne. Il la regarde. Sa question maintenant. Il en avait des millions en réalité. Il en avait des centaines de millions. Mais une plus que les autres.

- Qu’est-ce que je dois faire pour que tu es confiance en moi ?

Parce que c’était ça le problème, il le savait. Elle ne voulait pas montrer sa véritable identité parce qu’elle pensait qu’il allait la fuir, pire il allait la haïr ou une connerie du genre. Alors que non. Il ne voit pas comment. Il n’avait pas envie de la fuir. Il s’approche et lui tend la nouvelle boule d’une main alors qu’il attend sa réponse. Il avait dit ce qu’il avait dit à dire. Il se battrait pour sortir avec elle. Contre Ibiki, bon s’il le prend par surprise y a moyen qu’il le batte hein !, mais aussi contre ses pensées parasites qui semblent lui embrumés l’esprit. Qui était-elle ? Il ne connaissait personne autour de lui qui soit comme elle… ou alors ne le remarquait-il pas. Elle était dans les réunions avec l’Hokage. Avec lui. Dans la pièce. Y avait pas milles solutions. Mais chaque femme qu’il imaginait avait quelque chose qui était « pas cohérent ». Kurenaï était prise. Ali était une connasse. Tsunade était l’Hokage. Chizune n’était clairement pas le genre. Anko avait trop d’assurance (//On s’étouffe), etc. Et puis … la plupart ne serait même pas bonne question discussion. Il ne connaissait pas la famille de tout le monde donc il ne pouvait l’affirmer, mais il ne connaissait aucune qui n’avait qu’une grand-mère. Donc, il devait reprendre en agrandissant les recherches et en ne prenant que les réponses à ce jeu comme argent comptant. Ce qui ne l’aidait pas du tout.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
HATAKE
Messages : 2255
Date d'inscription : 06/06/2020
Crédits : humanmgn

Univers fétiche : réel, hp, cyber, anime, dark et fluffy
Préférence de jeu : Les deux
Super Nana
HATAKE
Mar 24 Oct - 14:01
ddbc887eabe260f62950ff9a523d8543337316f8.png"
Anko Mitarashi
J'ai 24 ans ans et je vis à Konoha Dans la vie, je suis ninja supérieure spéciale, . Et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et jusque-là je m'en battais les reins, mais ça commence à peser la solitude quand même.



- 1m67
- ancien cobaye d'Orochimaru
- porteuses de la marque maudite
- maitrise les techniques serpentines
- se considère indigne de l'amitié de ses proches de Konoha
- à la trouille qu'on lui en veuille encore
- n'arrive pas à se souvenir comment elle a échappée à Orochimaru




"Bah ça va !! Oui, Ibiki Morino. Remets toi !"

Elle lui répond d'un ton faussement outré, avec un petit sourire en coin. C'est sur que quand on pense à Ibiki Morino, on ne pense pas à sa vie amoureuse et sexuelle en premier. (Sauf quelques nanas plus ou moins versées dans le bdsm, bien évidemment //et là je ne parle de personne en particulier … suivez mon regard …) Mais bon quand même !! Il a le droit d'en avoir une ! Y compris avec l'un des femmes les plus extraordinaires de Konoha. (Oui, oui, on parle toujours bien d'Anko.) Enfin la jeune femme se marre. Loin d'imaginer ce qu'il se passe dans la tête de Koeda. Après tout, ils ont un peu moins de trois ans d'écart. Mais c'est vrai qu'il fait assez mal ses 31 ans, ahah. Déjà quand il était ado, il faisait vieux. (Et elle est prête à parier que même enfant, il faisait vieux, ahah.)

Enfin bref. Même si Anko ne se doute pas une seconde des questionnements qui traverse l'esprit de Koeda, elle se trouve agréablement surprise de sa … détermination à la conquérir. Quitte à se coller le dirigeant de la Section des Interrogatoires à dos. Ahah. C'est presque mignon. La jeune femme femme pouffe derrière sa main en le regardant aller chercher sa boule.

"Ne t'inquiètes pas. Tu auras à le pousser nulle part. C'est "que" mon ami."

En disant cela, elle se rend compte que c'est l'une des rares personnes qu'elle considère à 100% comme un ami. Sans avoir peur de son jugement ou quoique ce soit. Elle mettrait bien Yamato dans cette même catégorie, mais même si elle adore la jeune femme et se sent proche d'elle, elle n'est pas encore certaine que la réciproque soit tout à fait vraie. (Si, c'est juste qu'il n'y a pas qu'avec Kakashi que cette dernière est un manche pour exprimer ce qu'elle ressent pour les autres.)

Mais bon. Moins de trente piges alors. Ça ne laisse plus beaucoup de monde, hein. Bon. Bon. Bah. Elle verra. Comment ça elle a pas envie de tirer les conclusions elle-même ? Ahah. Tout à fait. Elle à autant hâte de savoir que zéro envie de savoir. Alors Anko a décidé de savoir quand il lui montrera qui il est. Et non en devinant. (Enfin elle vient de le décider à l'instant. Alors qu'il balance e sa boule de bowling.)

Nouveau strike. Anko roule des yeux vers le ciel exagérément. Comme si la situation devenait lassante. (Pas du tout, ça l'amuse beaucoup.) Elle s'attend à une nouvelle question … pratico-pratique. Genre sa couleur de cheveux ou quoi. Mais pas du tout. Anko reste stupide quelques secondes avant de fermer la bouche et de soupirer par le nez.

"Rien."

Elle hausse les épaules d'un air détaché qui ne l'est pas tant que ça vu sa lèvre inférieure qu'elle mordille "discrètement", et elle fait quelques pas pour s'approcher de Koeda. La jeune femme lève une main, puis l'autre, pour attraper les pans de la veste du jeune homme avec douceur, et le rapprocher d'elle. Et elle sonde son visage pour essayer de deviner (quand même, oui, c'est contradiction constante dans sa petite tête) qui il est.

"C'est pas toi, hein c'est …"

Anko lève ses yeux au plafond. Cherchant comment s'expliquer.

"Mes parents vont bien. Et ils vivent à Konoha. Mais j'ai plus vraiment de contacts avec eux. Ils me disent qu'ils comprennent, qu'ils me croient, tout ce que tu veux. Mais c'est pas vraiment vrai. Y a toujours une remarque, un sous-entendu, un truc qui montre qu'ils … je sais pas. Y a de la rancoeur ou un truc."

Le jeune femme baisse à nouveau les yeux pour sonder les faux yeux bleus de Koeda.

"Ibiki. Son prédécesseur. Inoichi Yamanaka. Ma grand-mère. Et la capitaine Yamato. Ils sont quatre à savoir, à me croire, à n'avoir aucune rancœur ou ne pas avoir pris mon … dérapage, personnellement. Les autres, toi, qui que tu sois, je ne sais pas. J'ai peur que ce soit comme avec mes parents …"

Ouais. Il y avait pire que s'être faute embobinée, manipulée et trahir par Orochimaru. Se faire trahir par ses propres parents. Ça lui faisait bien plus de mal que la marque maudite qui palpite parfois à la base de son cou. Et sa bousillé nettement plus sa confiance en soi et en les autres.

Anko esquisse un petit sourire désolé. Ils avaient dit quoi plus les câlins, déjà ? Elle sait plus. Bah. Elle s'en fout. La jeune femme lâche le haut de Koeda pour passer ses bras autour de sa taille et venir cacher son visage dans son cou. Avant de pousser un petit grognement mécontent.

"Elle est nulle cette taille. Jsuis trop grande."
Clionestra
Messages : 3929
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra En ligne
Mar 24 Oct - 23:15

Koeda
J'ai 27 ans et je vis à Konoha. Dans la vie, je suis ninja supérieur et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en rendez-vous et je le vis plutôt bien.

→ Pour le moment, tout est secret
→ Il a une soeur qui ferait même peur à l'hokage (selon lui)
→ Il adore faire des mélanges de plein de chose
→ Il adore les pandas
Ibiki Morino. Comment s’en remettre, oui ? Il a au moins soixante ans (comment ça, il abuse encore plus ?) Il fallait un peu de temps pour s’y faire …à savoir que Ibiki Morino pouvait aimer quelqu’un. OUI. Pas seulement faire l’amour, Koeda espère qu’il s’envoie en l’air, mais être amoureux. Il était en PLS dans sa tête et repoussa l’idée … mais n’empêche que c’était proche de l’illégalité, hein ? Donc bon, hein, lui sa relation avec Mochi, ce n’était pas malsain du tout, hein. Donc, il était mieux. Voilà. Et si Ibiki essaie de lui voler sa copine … Koeda le poussera dans les escaliers après être aller dire à touuuut le monde qu’il était un pervers. Voilà.

- Ouais … « que » ami, ça fou déjà la frousse, soupira-t-il avec un petit sourire en plus pour dire qu’il la charrie un peu.

Il fait une petite moue à sa réponse « rien »… Il y avait bien quelque chose qu’il pourrait faire pour qu’elle arrête de se prendre la tête. Il réfléchit à toutes les possibilités. Il réfléchit parce qu’il sait que c’est un peu sa faute tout de même. Il la regarde. Observe les yeux de la jeune femme qui le sonde. Il suit son regard. Il réfléchit à comment lui répondre … Il réfléchit vraiment en se mordant les lèvres... Alors qu’il prend la jeune femme dans ses bras, il se demande comment lui dire la vérité, comment lui expliquer ce qu’il se passe dans son esprit, à lui. Il la prend dans ses bras, enroule ses bras autour d’elle et réfléchit.

- Ce que j’aime dans ce câlin, c’est qu’il est honnête. Qu’importe la taille.

Il posa sa tête contre celle de la jeune femme et se mit à la caresser doucement dans le dos, avec calme. Il voulait lui donner sa force alors qu’il recherche à mettre les mots en place les uns après les autres. Il se demande comment expliquer tout ça. Il ne voulait pas forcément la faire se sentir mal en lui demandant de l’aide … mais il avait sous estimé sa peur.

- Je ne sais pas ce que je pense de toi. Je ne peux pas te dire, je ne sais pas qui tu es. Je peux simplement te dire ce dont je suis sûr. Qui que tu sois, celle d’avant qu’on se rencontre … même si je ne lui faisais pas confiance, même si je … doutais de ses paroles, avant… Une fois que je serais que c’est toi, cette idée disparaîtra. Je veux dire, qu’importe que je doute de toi, la véritable toi, avant … Je n’aurais plus aucune doute ensuite.

Il la repousse doucement et caresse ce visage qu’il essaie de sonder aussi. Il essaie de voir si elle a compris ses propos… si elle peut le croire, en tout cas. Il ne sait pas qui est Anko, et personnellement il faisait confiance par « logique ». Mais une fois qu’il sera qu’elle est Anko, alors il ne doutera plus jamais d’elle. C’était si limpide pour lui. Il ne pouvait pas lui dire qu’il lui faisait confiance, déjà, ça serait un gros mensonge … mais il pouvait lui affirmer qu’après il lui ferait confiance. Parce que Mochi était digne de confiance.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
HATAKE
Messages : 2255
Date d'inscription : 06/06/2020
Crédits : humanmgn

Univers fétiche : réel, hp, cyber, anime, dark et fluffy
Préférence de jeu : Les deux
Super Nana
HATAKE
Mer 25 Oct - 1:45
ddbc887eabe260f62950ff9a523d8543337316f8.png"
Anko Mitarashi
J'ai 24 ans ans et je vis à Konoha Dans la vie, je suis ninja supérieure spéciale, . Et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et jusque-là je m'en battais les reins, mais ça commence à peser la solitude quand même.



- 1m67
- ancien cobaye d'Orochimaru
- porteuses de la marque maudite
- maitrise les techniques serpentines
- se considère indigne de l'amitié de ses proches de Konoha
- à la trouille qu'on lui en veuille encore
- n'arrive pas à se souvenir comment elle a échappée à Orochimaru




Ah ça, en termes de câlin honnête, celui-ci se pose-là. Même si c’est un câlin qui mélange tout pleins d’attentions différentes, elles sont toutes claires et facilement décelables. Celle de se rassurer elle-même avec la chaleur d’un autre être humain, qu’elle apprécie particulièrement. Celle de le rassurer lui, que même si elle garde un bras de distance entre eux, ce n’est pas du tout parce qu’elle ne l’apprécie pas, au contraire. Celle de trouver un peu de courage, de force et de réconfort après avoir confié cette faille importante dans son cœur. Celle d’accepter Koeda à ses côtés pour la partager, cette foutue faille. Bref. Oui, il est très honnête ce câlin. Même si elle ne sait plus bien s’ils avaient dit que c’était ok ou pas, avec leurs apparences d’emprunts. Elle se dit que ce n’est pas bien grave, puisqu’il est sincère, et accepté avec énormément de douceur de la part du jeune homme. Alors Anko hoche la tête, toujours calée contre lui, pour toute réponse, savourant l’étreinte qu’il lui donne en retour.

Et puis Koeda reprend la parole, et elle l’écoute attentivement. Elle aime la logique qui émane de ses paroles. Cette façon qu’il a de faire la différence entre celle qu’il connaissait d’elle avant et celle qu’il connait maintenant. Ayant bien compris que la version qu’il a devant lui, même grimée sous une apparence d'élégance blonde, est bien plus authentique, honnête et entière que celle qu’il a pû fréquenter tous les jours. Parce que maintenant, il connaît une grande partie de ce qu’elle ne montre jamais. Oui. Elle aime beaucoup cette réflexion qu’il lui partage. Bien plus fiable qu’un “mais non, j’me méfie de personne moi”. “Même si je me méfiais de toi avant, je te fais confiance maintenant”. Ca, ça la rassure beaucoup plus. Alors la jeune femme acquiesce d’un mouvement du menton alors de Koeda la fait reculer.  

“Ah ça … ça c’est un truc pour lequel je peux  te faire confiance.”

Elle le regarde encore un peu, profite de la sensation de ses doigts sur sa joue. C’est doux, rassurant et chaud. Exactement comme ce qu’il vient de dire. Alors Anko incline sa tête contre les doigts du jeune homme pour caler sa joue contre l'entièreté de sa main.

“Et puis au pire, j’ai un super ex qui peut te faire un tête au carrée si tu me brises le coeur …”

Elle pouffe un peu puis elle lui adresse un petit sourire malicieux, mais mêlé à une grande dose de timidité. Ce qui n’est archi pas dans ses habitudes. Mais ce type bouleverse un peu ses habitudes. Et il mérite qu’elle bouleverse un peu ses habitudes pour lui.

“Je pense que tu devrais m’embrasser pour sceller cette promesse.”

qu’elle chuchote. Sachant très bien ce que cela implique en plus du rapprochement physique et sensuel que n’importe baiser implique. Parce qu’ils ont établi des règles autour de se baiser. Pas sans sa vraie apparence à lui. Et pas sans sa vraie apparence à elle. La jeune femme tourne la tête pour déposer un très léger baiser dans le creux de la main de Koeda et puis elle se recule d’un pas.

“Toi d’abord.”

OUAIS. Nan mais, histoire qu’elle sache qui il est avant qu’il ne se barre en courant en voyant qui elle est, ahah. Non. On a dit qu’on le croyait. Stop les bêtises. On le croit. Point. Alors …

“Attends …”

Elle l’interrompt en levant une main, fronce les sourcils et réfléchit encore quelques secondes. Pourquoi elle lui demanderait de se montrer en premier, en fait, si elle lui fait confiance ? Est-ce qu’elle a une bonne raison ? Si elle lui fait confiance, justement, ce ne serait pas le moment de lui prouver. En lui montrant qui elle est, sans savoir qui il est, et sans pouvoir aucunement prévoir sa réaction. Ouha. L’idée lui fout la trouille. Mais. Elle lui fait confiance. Elle a dit. Point.

“J’vais le faire en premier finalement.”

Anko se mordille encore une fois la lèvre inférieure, et fait un nouveau pas en arrière. Bon. Ok. Elle inspire, esquisse un petit sourire nerveux de stress. Quand faut y aller faut y aller, hein. La jeune femme lève deux doigts pour rompre la métamorphose. Perdant ainsi bien huit centimètres, récupérant des hanches, de la poitrine et des muscles, et surtout ses mèches prunes coupées à des hauteurs différentes. Par contre, elle est franchement au max de l'effort et la jeune femme ne peut s'empêcher de détourner le regard pour éviter de croiser celui de Koeda.

Anko glow up ahah:

Clionestra
Messages : 3929
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra En ligne
Mer 25 Oct - 12:59

Genma Shiranui
J'ai 27 ans et je vis à Konoha. Dans la vie, je suis ninja supérieur et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en rendez-vous et je le vis plutôt bien.

→ Il a une soeur qui ferait même peur à l'hokage (selon lui)qui l'a élevé depuis qu'elle a 15 ans (et lui 12 ans), même si c'était sans le dire à personne en faisant croire que ses parents étaient encore vivant.
→ Il adore faire des mélanges de plein de chose.
→ Il adore les pandas.
→ Il aime la tecktonik
→ Il a fait équipe avec Ebusi et Gaï pendant une grande partie de sa vie, mais il n'a pas réussi l'examen des Chunin en même temps qu'eux. On l'a ensuite mit dans l'équipe de Kuro et Iruka, pour ce même examen et d'autres missions.
→ Aime faire lever les yeux au ciel.
→ Utilise le Deiton, l'art de manipuler la boue.
→ Sait utiliser la téléportation avec deux autres ninjas.
→ Respecte les décisions des Hokage envers et contre tout.

What is your worst story? (Charlissa) - Page 2 78a26b09574a8ab034ccd00730995a86
Il la câline, pose ses mains dans son dos pour lui faire une caresse réconfortante. Il ne sait pas qui elle est … mais elle l’est … Et il n’avait aucune envie de douter de ses paroles. Il la caresse donc pour la rassurer, pour lui dire qu’il était là, pour lui prouver sa sincérité et ses paroles. Comme il l’avait promis, il ne pousse pas. Il attend qu’elle fasse les choix. Il eut un sourire moqueur quand elle parle de son « super ex ». Ibiki Morino. Ouais… Cette menace était peut-être plus intense que toutes les autres … Hahah… Cependant, il ne comptait pas lui briser le cœur. Il ne comptait pas lui faire de mal. Koeda était beaucoup de chose … Mais il n’était pas méchant. S’il lui brise le cœur, il y avait de forte chance qu’il brise le sien au passage. Il ne lui ferait pas de mal pour le plaisir. Il la regarde quand elle parle de baiser. Etire ses lippes dans un sourire joyeux ou … Simplement calme. Cela lui va.

Et puis elle fait la girouette. Il pourrait en avoir le tournis mais non. Il ne fait que la regarder avec douceur, la laissant choisir et penser. Il la laisse faire dans son monde de peur et de crainte. Lui, il n’avait pas peur qu’elle le déteste pour quelque chose qu’il avait fait. Même s’il était un ninja, il était le genre de ninja qui n’avait « rien fait » de mal. Il n’y avait pas de sombre histoire de disparition, de trahisson, ou de mésentente. Les deux teams qu’il avait eus étaient parfaits. Donc … Il n’avait pas peur de la vision qu’elle pourrait avoir de sa véritable version de lui. Alors il la laisse faire.

Et il se bloque.

Il regarde la véritable apparence de la jeune femme, avant que son cerveau ne lui rappelle qui elle est. Anko. Elle est Anko. Une Anko qu’il voyait tous les jours, ou souvent, trop souvent. Avec qui il avait une discussion souvent…. Trop souvent… Il lui parlait presque tous les jours. Il l’avait peut-être même déjà salué aujourd’hui, avant ce rendez-vous. Alors, sans pouvoir s’en empêcher, il eut un petit rire heureux (dont on entendait la joie entre ses lèvres).

- Anko, murmura-t-il alors qu’il s’approche de son état de blond aux yeux bleus pour lui faire relever la tête, tu fais un mètre soixante sept, tu as menti.

Il laisse un nouveau sourire alors qu’il se rapproche pour l’embrasser avant de se souvenir qu’il n’avait pas du tout enlevé son apparence, lui. Alors il secoue la tête et rit un peu.

- Pardon, pardon, j’ai oublié. Tu as fait court circuité mon cerveau… Mais pour ne pas te rassurer. Tu connais ma sœur. Et tu pourras attester qu’elle fait flipper. Si tu me brises le cœur, c’est elle que je t’enverrais.
Tu auras aucune chance


Plusieurs fois, sa sœur, de trois ans son ainé, était venu pour lui parler alors qu'il était en service. Sa sœur était le genre qui hurle pour parler, et tabasser pour faire comprendre ses paroles. Mais elle n’était pas une ninja. Juste une femme trop forte et trop intimidante. En soi, toutes les personnes qui l’avaient rencontré pouvait dire qu’elle n’avait pas la langue dans sa poche. Elle ferait du pole dance que ça ne le choquerait pas. Mais il n’avait aucune envie de le savoir. Cependant, il pense que sa soeur était clairement le genre de personne à parler à Anko de tout et de rien, parce qu'elle était naturelle avec le monde entier. Un peu comme lui, sauf qu'il était un peu plus réservé quand il n'était pas protégé par un écran. Il fait donc un pas en arrière et enlève son apparence dans le « Pop » de fumée caractéristique. Il se penche pour lui faire un sourire doux et calme.

- Tu m’as appris à faire le signe de Konoha pour compter les heures. Alors je peux déjà te le dire, je n’ai jamais douté de toi.

Aussi, il ne doutait que peu des dires des Hokage. Le troisième et le cinquième lui avaient prouvé leur bon coeur et le maximum qu'ils ont fait pour le peuple. Les autres, il ne sait pas et ne débattrait pas. Il sait juste ce qu'il sait pour les deux qu'il connait et ça lui suffit.

- Puis-je toujours t'embrasser ?



I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
HATAKE
Messages : 2255
Date d'inscription : 06/06/2020
Crédits : humanmgn

Univers fétiche : réel, hp, cyber, anime, dark et fluffy
Préférence de jeu : Les deux
Super Nana
HATAKE
Mer 25 Oct - 17:32
ddbc887eabe260f62950ff9a523d8543337316f8.png"
Anko Mitarashi
J'ai 24 ans ans et je vis à Konoha Dans la vie, je suis ninja supérieure spéciale, . Et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et jusque-là je m'en battais les reins, mais ça commence à peser la solitude quand même.


What is your worst story? (Charlissa) - Page 2 Yuzuriha

- 1m67
- ancien cobaye d'Orochimaru
- porteuses de la marque maudite
- maitrise les techniques serpentines
- se considère indigne de l'amitié de ses proches de Konoha
- à la trouille qu'on lui en veuille encore
- n'arrive pas à se souvenir comment elle a échappée à Orochimaru



What is your worst story? (Charlissa) - Page 2 Yuzuriha
Faceclaim : yuzuriha (hell's paradise)


Ok. Elle a quand même un peu la trouille. Parce que bon, il y a l’histoire du serpent d’une part. Mais il y a tout le reste aussi, hein. Il ne suffit pas de lui pardonner, ou de lui faire confiance pour ça, pour la trouver forcément à son goût. Elle est bruyante, Anko. Autoritaire. Capricieuse. Un poil violente (les coups de pieds dans les tibias tmtc). Pas vulgaire, mais looiiinnnn d’être classe et délicate. Et ça, tout le monde le sait. Et là-dessus, tout le monde à un avis. Bref. Elle regarde la piste de bowling, jusqu’à ce que le rire joyeux de Koeda qui vient ponctuer son prénom la fasse sursauter. Elle tourne ses grands yeux étonnés vers lui, et esquisse un petit sourire en coin. Rassurée par son expression et le ton de sa voix.

“Bah … tu m’as donné cinq centimètres de marge.”

qu’elle contre-attaque naturellement, à mi-voix. S’étonnant plutôt qu’il connaisse sa vraie taille. Mais, bizarrement elle en a l’intime conviction maintenant, qu’elle le connait très très bien. Ca se voit à la façon qu’il a de la regarder maintenant qu’il sait qui elle est. Et heureusement que Koeda se reprend avant de l’embrasser, parce qu’elle était prête à le laisser faire. Extrêmement rassurée par sa réaction. Elle se dit que peu importe qui il est, (ok sauf quelques uns quand même) elle peut lui faire confiance. Ah lui et a sa soeur démoniaque visiblement. Si elle ne lui brise pas le coeur. Ce qui n’est actuellement absolument pas dans ses plans ! Anko pouffe doucement et le laisse faire, se dévoiler à son tour.

Et puis elle bug. La mâchoire qui se décroche. Assaillie par une tonne d’émotions contradictoires. De la surprise bien sûr, mais de la joie, de l’anxiété, et de la victoire aussi (sisi). Genma. Genre. Ok, ok. Ils se connaissent depuis, quoi, la maternelle ? Ok, très bien. C’est un gars sûr, quelqu’un de bien. De très bien même. Gentil, droit, drôle. Là-dessus, elle pouvait difficilement tomber sur mieux, hein. Mais aussi un de ceux de la bande qu’elle a planté en s’envolant avec l’autre serpent. Un de ceux susceptible de le prendre le plus personnellement. ok, ok, elle a dit qu’elle lui faisait confiance là-dessus maintenant. Mais. C’est Genma. Putain. De. Merde.

Un large sourire finit par se dessiner sur ses lèvres malgré sa retenue, et Anko baisse la tête pour cacher son visage dans sa main et pouffer doucement. Ok. Ok. Très bien. Tout va bien. La tension dans ses épaules se relâche et elle relève le regard vers Genma, GENMA PUTAIN, les doigts toujours devant ses propres lèvres.

"Tu sais que ça m'est déjà arrivé, et plusieurs fois, de me laisser à rêvasser être une brochette ? Ou un senbon ?"

Enfin les trucs avec lesquels il joue entre ses lèvres et du bout de sa langue, quoi. Ouais. Monsieur fait laaarge partie de son top 5 des bgs de Konoha. Peut-être même du top 2. (Avec Kakashi erm.) (Quoique lui c'est peut-être un joker vu qu'elle ne connaît pas sa trombine.) (BREF.) Tout ça pour dire que Genma, … et bien elle s'est déjà laissée aller à phaser sur les pics entre ses lèvres, et à avoir des pensées assez peu chastes. Erm.

Mais c'est très étrange, en fait. De devoir superposer maintenant le Genma qu’elle croise, au minimum, tous les jours, à se Genma si qu’elle a …. carrément envisagé romantiquement. Genre son fameux data parfait parfait là. Fléchette, mur, bouffe à livrée mangée à poil et encore de câlins. Elle l’avait imaginé avec Koeda, sans savoir lui donner de visage pour autant. Mais maintenant … bah maintenant c’était Genma. C’était lui qu’il fallait mettre dans cette rêvrie. Et si elle n’avait aucun mal à imaginer la partie mur (erm), c’était un peu plus étrange de le voir dans les autres scènes. Anko rougit doucement à ses pensées et se rapproche de lui, presque contre lui, inclinant la tête en le regardant toujours.

“C’est étrange … que ce soit toi. Mais c’est bien. Que ce soit toi.”

Anko lève une main et trace l’arête de la mâchoire du jeune homme du bout de l’index. Elle l'arrête sous son menton, puis fait glisser son pouce sur sa lèvre inférieure. C’est vrai qu’elle n’a toujours pas répondu à la question baiser, ahah.

“Oui. Embrasse-moi …”

Clionestra
Messages : 3929
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra En ligne
Mer 25 Oct - 21:34

Genma Shiranui
J'ai 27 ans et je vis à Konoha. Dans la vie, je suis ninja supérieur et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en rendez-vous et je le vis plutôt bien.

→ Il a une soeur qui ferait même peur à l'hokage (selon lui)qui l'a élevé depuis qu'elle a 15 ans (et lui 12 ans), même si c'était sans le dire à personne en faisant croire que ses parents étaient encore vivant.
→ Il adore faire des mélanges de plein de chose.
→ Il adore les pandas.
→ Il aime la tecktonik
→ Il a fait équipe avec Ebusi et Gaï pendant une grande partie de sa vie, mais il n'a pas réussi l'examen des Chunin en même temps qu'eux. On l'a ensuite mit dans l'équipe de Kuro et Iruka, pour ce même examen et d'autres missions.
→ Aime faire lever les yeux au ciel.
→ Utilise le Deiton, l'art de manipuler la boue.
→ Sait utiliser la téléportation avec deux autres ninjas.
→ Respecte les décisions des Hokage envers et contre tout.

What is your worst story? (Charlissa) - Page 2 78a26b09574a8ab034ccd00730995a86
Il regarde sa surprise. Il sourit avec un coin de ses lèvres. Ouais… il avait ce petit sourire à la con de petit con … mais il aimait bien. C’était seulement la partie gauche de son visage qui faisait le sourire pendant que le reste donnait un mélange étrange. C’était le genre de chose qui lui aurait fait dire qui il était en moins de trois secondes. Il la regarde avant qu’elle ne sorte une énormité. Il rit, d’un rire rauque et décousu, mélange la aussi de tout un tas de chose. Donc, elle aurait voulu être une brochette … Ou un senbon. Koeda, ça veut dire brochette d’arrière, mais bref. Il rit un peu.

- Je suis sûr que ça serait moins agréable que ce à quoi tu penses.

Parce qu’il les maltraitait un peu ses senbons, ou les brochettes. D’ailleurs, il préférait les cracher ou les envoyer sur un adversaire … Si la jeune femme était dans sa bouche, il ne l’enverrait clairement pas voir ailleurs s’il y est … héhé. Non. Pas moyen. Encore moins si c’était pour l’envoyer sur l’ennemi et risquer qu’elle ne disparaisse. Il ne considérait pas vraiment sa disparition pour une traitrise. Après une discussion avec Iruka, on voyait des bisounours et des éléphants roses sans avoir besoin de fumer quoi que ce soit. Et Iruka n’avait aucune animosité pour les personnes qui désertent mais reviennent. Ni pour ceux qui trahisse pour « une bonne raison ». Sachant que la stupidité, la naïveté ou la jeunesse, sont aussi des bonnes raisons pour lui.

- Je trouve ça étrange aussi, que ça soit toi. Mais c’est bien, répéta-t-il un peu pour lui faire comprendre qu’il n’y avait vraiment aucune rancœur en lui.

Etrange. Ouais. Très clairement chelou. Clairement à fond. Il n’y avait pas à dire. Il n’aurait jamais pensé qu’Anko cherche l’amour, et accepte son caractère à lui. Il se trouve un peu trop « mou » pour être avec elle. Fin, comparé à elle … mais pour le moment, il ne semblait pas être mou. Il aimait bien être mou. Il sourit, frisonne de ses doigts, sourit encore avant de la regarder avec attention.

- Réponds à une question avant, on est d’accord que j’ai gagné ?

Et il lui laisse quelques secondes (ou micro seconde) pour répondre avant de la faire taire d’un baiser. Il pose ses lèvres sur les siennes, d’abord de manière chaste et douce avant de demander quelque chose d’un peu plus profond, voulant jouer avec sa langue pendant qu’il remontait les mains derrière sa tête pour la rapprocher de lui. Il n’aurait jamais pensé pouvoir embrasser Anko ainsi. Il y avait déjà pensé aussi … Surtout depuis quelques temps où la jeune femme était passé de simple femme à … bah elle quoi… Mais il réitère ses propos. Il trouvait sa poitrine bien plus intéressante à regarder que celle de l’Hokage. Il trouvait tout bien mieux. Surtout alors qu’il était en train de l’embrasser comme ça. Il la tient ... et un rire sort d'entre ses lèvres. Pas une sorte de moquerie, non. Plus quand la joie est trop pleine, trop présente, et qu'il fallait le faire sortir d'une manière où d'une autre.


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
HATAKE
Messages : 2255
Date d'inscription : 06/06/2020
Crédits : humanmgn

Univers fétiche : réel, hp, cyber, anime, dark et fluffy
Préférence de jeu : Les deux
Super Nana
HATAKE
Mer 25 Oct - 23:13
ddbc887eabe260f62950ff9a523d8543337316f8.png"
Anko Mitarashi
J'ai 24 ans ans et je vis à Konoha Dans la vie, je suis ninja supérieure spéciale, . Et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et jusque-là je m'en battais les reins, mais ça commence à peser la solitude quand même.


What is your worst story? (Charlissa) - Page 2 Yuzuriha

- 1m67
- ancien cobaye d'Orochimaru
- porteuses de la marque maudite
- maitrise les techniques serpentines
- se considère indigne de l'amitié de ses proches de Konoha
- à la trouille qu'on lui en veuille encore
- n'arrive pas à se souvenir comment elle a échappée à Orochimaru



What is your worst story? (Charlissa) - Page 2 Yuzuriha
Faceclaim : yuzuriha (hell's paradise)


C'est étrange, mais c'est bien. Ils sont raccords sur cette impression, et ça aussi c'est bien. Bordel. Genma. Elle y avait pensé, hein, forcément. En faisant la liste des hommes dans son entourage proche. Et elle s'était presque dit que c'était trop beau pour être vrai. D'où le sentiment de victoire mêlé au sentiment de joie quand quand il lui a dévoilé son vrai visage. Et maintenant c'est aussi un sentiment de soulagement qui l'envahit en réalisant que non seulement c'est bien lui … mais qu'en plus il ne lui tient aucune rancœur de sa trahison.

Et puis c'est le choc. L'indignation. Elle lui autorise un baiser, et lui a le CULOT de prétendre qu'il a gagné ?!!

"Pardon ?!! Non mais n'importe quoi !! On a même pas …"

Genma.ne la.laisde pas finir cette phrase et, une fois n'est pas coutume, Anko ne fait ab-so-lu-ment RIEN pour la terminer. Pas de bataille pour le dernier mot, nope. Un baiser c'est vachement mieux. Alors elle se laisse faire. Pose juste ses mains sur ses hanches en essayant de ne pas trop sourire. Parce que sourire en embrassant, c'est vachement compliqué. Et elle a très très envie de l'embrasser. Et si elle se laisse faire au début, elle lui rend très vite ce baiser quand leurs langues se rejoignent. Ok. Merde. Okkkk. Elle aime vraiment beaucoup ça. Un peu trop pour la chasteté du bowling, erm. Heureusement qu'il se marre, et que ça tempère un peu ses ardeurs à elle.

"Arrête de te marrer."

Qu'elle le sermonne en lui attrapant à nouveau les pans de sa veste comme elle aurait pu le faire pour le menacer. Sauf qu'au lieu de ça, elle le garde contre ses lèvres. Même si elle se marre elle aussi, encore un peu, avant de lui mordiller la lèvre inférieure en guise de punition. Puis Anko tire un peu sur cette lippe en reculant son visage, puis le lâche.

"Désolée de te contredire. Mais en tombant sur toi, je crois que c'est bien moi qui ai gagné."

Et toc. Ahah. Ouais, ouais, elle est giga mims comme ça Anko, quand elle veut. C'est juste qu'elle veut pas souvent. Ou en tout cas qu'elle ne le montre pas à grand monde. C'est encore l'un des nombreux symptômes de l'abandon parental. Arrêter d'être vulnérable, ou juste honnêtement mignonne. Ou mignonnement honnête. La jeune femme se rapporche encore pour l'embrasser encore. Un simple baiser bien appuyé contre les lèvres de Genma avant qu'elle se détache de lui pour de bon.

"OK, ok, ok. Donc monsieur Shiranui est le genre à épingler les demoiselles contre les murs. Très bien, très bien. Ce n'est pas inscrit sur ton CV, ça."

Elle le taquine, de sa voix autoritaire et un peu narquoise de cheffe de département, s'asseyant sur un banc en face des trucs à grignoter. Elle attrape sa bière et croise ses jambes, l'inspectant à nouveau de la tête au pied. Avec ce petit air caractéristique d'elle-même, sûre d'elle et un poil vicieuse, avant de pouffer et de rougir à nouveau. Carrément désarçonnée par Genma et tout ce qu'elle ressent pour lui à ce moment-là, elle a du mal à garder son attitude habituelle, à moitié honnête, et à moitié masque de protection pour ce côté beaucoup beaucoup plus guimauve que lui peut maintenant voir chez elle.

"Mon dieu. Trop d'inspiration autour de tanperosnne je te jure."

Sexuelle. Entre autres choses, ahah. Anko secoue la tête et regarde les scores.

"Ah c'est à moi de jouer !!! Parce que tu n'as pas gagné encore !"

Voilà. Arrête de le mater et d'imaginer des trucs salaces. (Et toutes pipounes aussi mais chut, Anko n'est absolument Pas le genre pipoune voyons !!) La jeune femme bois une gorgée de bière se relève et va pour attraper une boule à lancer. Enfin sans compter que maintenant qu'il n'y a plus de mystère, ils ont tout loisir pour s'enquiquiner l'un l'autre et s'empêcher de marquer des points de façon toute à fait … non fair-play.
Clionestra
Messages : 3929
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La grinch de mon coeur !

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
CLIONESTRA RANG GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t5961-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche https://www.letempsdunrp.com/t5706p10-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-libres-ou-en-pause
Clionestra En ligne
Jeu 26 Oct - 0:20

Genma Shiranui
J'ai 27 ans et je vis à Konoha. Dans la vie, je suis ninja supérieur et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en rendez-vous et je le vis plutôt bien.

→ Il a une soeur qui ferait même peur à l'hokage (selon lui)qui l'a élevé depuis qu'elle a 15 ans (et lui 12 ans), même si c'était sans le dire à personne en faisant croire que ses parents étaient encore vivant.
→ Il adore faire des mélanges de plein de chose.
→ Il adore les pandas.
→ Il aime la tecktonik
→ Il a fait équipe avec Ebusi et Gaï pendant une grande partie de sa vie, mais il n'a pas réussi l'examen des Chunin en même temps qu'eux. On l'a ensuite mit dans l'équipe de Kuro et Iruka, pour ce même examen et d'autres missions.
→ Aime faire lever les yeux au ciel.
→ Utilise le Deiton, l'art de manipuler la boue.
→ Sait utiliser la téléportation avec deux autres ninjas.
→ Respecte les décisions des Hokage envers et contre tout.

What is your worst story? (Charlissa) - Page 2 78a26b09574a8ab034ccd00730995a86
Il se marre encore plus quand il lui dit d’arrêter, mais c’est parce qu’il est heureux. Un truc comme le trop plein dans son esprit qui serait prêt à faire BOUM s’il ne sourit pas. Evitons de mourir de bonheur si on le peut, il valait mieux sourire. Ce n’était pas parce que c’était Anko qu’il souriait. Mais parce qu’il était en train d’embrasser Mochi. La Anko qu’il connait et Mochi sont deux femmes différentes… mais il sait que Mochi était la véritable Anko. C’était quelque chose d’un peu compliqué mais c’était tout … Tout l’essence de leur relation. C’était le ciment. Le fait de se connaître d’une autre manière. Alors, non, il continue de sourire comme un bêta alors qu’il la regarde. Son compliment, qui en était clairement un, il veut rien entendre, le touche. C’était elle qui avait gagné ? Elle ne savait donc pas qu’elle était attirante … BON, vue ses deux derniers « exs », il se pose un peu des questions sur ses goûts, hein ! Parce qu’il est clairement mieux que Mizuko, et moins flippant qu’Ibiki, pour sur.

- J’ai gagné, souffla-t-il simplement parce qu’il ne pensait clairement pas être le gros lot de la fête foraine, lui.

Bon… Quoi que …Il était bon dans ce qu’il faisait. Et ça, il ne pourrait pas mentir. Il était doué et on gagnait à l’avoir dans son équipe. S’il avait échoué à l’épreuve des Chunins la première fois, et pas Ebisu et Gaï, c’était parce qu’il avait eu la grosse flemme de faire la dernière épreuve. Il avait abandonné au premier combat… On avait dit qu’il n’avait pas de motivation. Mais il ne voyait surtout pas pourquoi se casser le cul à faire un combat alors qu’il n’était pas obligatoire. Plus tard, il décida de le faire mais sans montrer plus de motivation … parce que ça le saoule, tout simplement. Donc. Bon.

- Je n’écris pas tout sur mon C.V., et je ne savais pas que ça pourrait intéresser la cheffe sinon je l’aurais marqué…

Et il aurait aussi marqué noir sur blanc qu’il préférait les plus petites poitrines. Il n’était clairement pas attirer par les poumons de leur cheffe de village. Ses yeux, les vilains ils sont possédés, se déplacèrent vers sa poitrine et il fit un petit mais franc sourire. Ouais. Il comprenait très bien ce qu’elle voulait dire par là … Lui aussi il était en train de se faire des films. Et lui aussi, ce n’était pas que sexuelle, bien que cela commença par sa simple réflexion sur ses préférences en matière de poitrine. Il aimait bien l’idée qu’il pourrait prendre la poitrine de la jeune femme dans ses mains. Que sa poitrine n’allait pas déborder entre ses doigts. Quoi qu’un peu, peut-être, mais comme il compte bouger en la caressant, se sera tout comme. Donc il commence par cette réflexion avant d’en venir au fait de simplement la tenir contre lui, puis la câliner (sans sexe) pour la faire tourner. Ou même danser. Pas la corde à sauter. Non. Quelque chose de plus mignon. Plus couple. Et il se sent terriblement stupide à penser ça. Comme si Anko allait accepter de faire une valse avec lui. Next. Il oublie l’image et reste sur le fait de vouloir lui caresser cette peau délicate qu’il voit depuis sa position. Donc, il comprenait vraiment. Il la laisse se mettre en position. Il la laisse se mettre en face de la piste. Et alors qu’elle arme son tir, il s’approche pour caresser sa main le long de la boule et lui souffler dans les oreilles.

- J’ai déjà gagné.

Qu’il dit avant de se reculer pour éviter de se prendre un coup. Il la laisse encore se concentrer et alors qu’elle tire, il envoie un pique à brochette sur la boule, ce qui la dévie à peine pour tomber dans la rigole. Et lui, ça le fait rigoler. Il la regarde avec une tête d’ange.

- Je crois pas que tu arriveras à avoir ton strike tout de suite. Tu n’es pas assez motivé…. Et si on jouait au strip-bowling pour te donner plus de motivation. Chaque fois que l’un fait un strike, l’autre enlève un vetêment.

Sachant que dans tous les jeux de strips … on commence toujours par des habits insignifiants … il réfléchit …

- Mieux, si tu fais un strike, tu dois venir m’enlever une couche, qu’en penses-tu ?

Après tout … ils sont que tous les deux. Le strip-bowling ne pourrait se faire qu’ici et maintenant alors qu’il a privatisé en quelque sorte le lieu … cela pourrait être rigolo… Non ?


I'm born again.
I'm on the mend
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
because living well,
is the best revenge
ANAPHORE

Mes recherches
HATAKE
Messages : 2255
Date d'inscription : 06/06/2020
Crédits : humanmgn

Univers fétiche : réel, hp, cyber, anime, dark et fluffy
Préférence de jeu : Les deux
Super Nana
HATAKE
Jeu 26 Oct - 23:17
ddbc887eabe260f62950ff9a523d8543337316f8.png"
Anko Mitarashi
J'ai 24 ans ans et je vis à Konoha Dans la vie, je suis ninja supérieure spéciale, . Et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et jusque-là je m'en battais les reins, mais ça commence à peser la solitude quand même.


What is your worst story? (Charlissa) - Page 2 Yuzuriha

- 1m67
- ancien cobaye d'Orochimaru
- porteuses de la marque maudite
- maitrise les techniques serpentines
- se considère indigne de l'amitié de ses proches de Konoha
- à la trouille qu'on lui en veuille encore
- n'arrive pas à se souvenir comment elle a échappée à Orochimaru



What is your worst story? (Charlissa) - Page 2 Yuzuriha
Faceclaim : yuzuriha (hell's paradise)


“Mmmh dommage, ça aurait sûrement valu une promotion. Ou je t'aurais pris comme secrétaire personnel … et j’aurais fini par être condamnée pour harcèlement sexuel. Mais tant pis.”

Elle raconte des conneries, comme d’hab. Mais des conneries qui lui paraissent presque être de vachement bonnes idées pendant quatre ou cinq secondes. Un Gemna toujours sous la main pour se retrouver épinglée au mur entre deux dossiers relous. Ou après une réunion pénible. Ce qui rendrait les réunions pénibles, nettement moins pénibles, mhmh. Elle pouffe toute seule avant de passer à la suite des … festivités. Ok. Maintenant qu’ils savent qui ils sont l’un et l’autre, et qu’ils sont tous les deux ok avec ça, … ils ont tout loisir de s’amuser comme ils veulent. De la façon dont ils le veulent … Et si Anko tente de garder encore un peu de mesure dans les faits (même si son cerveau s’amuse bien tout seul dans son coin question salace); Genma n’a pas l’air tout à fait du même avis. Déjà dans une première tentative pour la déconcentrer qui lui vaut le regard “continue comme ça et je te découpe en rondelles avant de te faire revenir aux petits oignons” d’Anko. Puis en déviant son tire pour faire tomber sa boule dans la rigole.

“EEEEEEEH !! Non mais c’est quoi cette giga-triche là ??”

Ouais, la petite tricherie, elle est ok, elle pratique, mais la giga-triche comme là, elle n’est pas d’accord. Alors la jeune femme beugle comme elle sait si bein le faire en faisant un grand geste du bras pour montrer la piste derrière elle, en fusillant Genma d’un regard quand même franchement amusé. Ça lui plait, ça lui plait. Autant que la proposition d’épices à ajouter sur cette partie de bowling. Anko se marre et se rapproche du jeune homme, passant ses doigts sous son haut pour venir lui griffer les flancs du bout des ongles.

“Monsieur aime le danger ... Tiens donc. Et moi qui te trouvait … flemmard. Il suffit que tu trouves une bonne motivation on dirait.”

Anko baisse la voix à mesure qu’elle s’approche du visage du jeune homme, puis s’arrête. Assez près pour pouvoir l’embrasser, ce qu’elle ne fait cependant pas. Se contenant de plisser des yeux yeux d’un air carnassier.

“Très bien. Mais ce spare comptera pour un strike.”

Ouep. Y a pas de raison. Il a bien usé de ce joker alors qu’elle était en train de mourir attaquée par un chips piégée (oui elle exagère). La jeune femme s’écarte avec un faux air dédaigneux, et va récupérer une nouvelle boule. Elle l’attrape, la lève, dans ses deux mains, jette un regard malicieux à Genma et lance … de façon tout à fait non protocolaire. Parce que la boule ne touche pas le sol. Elle part à toute vitesse à à peine deux centimètres de la piste, sans même l’effleurer. Elle fauche toutes les quilles sur son passage avant de cogner avec fracas le mur du fond de la salle. Anko se redresse sans rien dire. Elle s’approche à nouveau de Genma, revient tout proche de lui, glisse ses mains en bas de son ventre et détache sa ceinture lentement avant de la retirer d’un coup sec.

“C’est bon ? Je suis suffisamment motivée à ton goût, lapin ?”
Contenu sponsorisé
What is your worst story? (Charlissa)
Page 2 sur 3
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Sujets similaires
-
» Never ending Story
» Story of my life
» toy story (en cours)
» just an another story to write.
» The beginning of the story

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers animes :: Mangas-
Sauter vers: