Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» "Avec un mensonge on va loin, mais sans espoir de retour" - Ft. Charly
When two universes collide (ft Gäa) EmptyAujourd'hui à 9:38 par Charly

» Le ciel est un océan suspendu (Val & Dreamcatcher)
When two universes collide (ft Gäa) EmptyAujourd'hui à 1:58 par Val

» Vermines & Rage
When two universes collide (ft Gäa) EmptyAujourd'hui à 0:17 par Snardat

» Je ne suis pas seule dans ma tête (Recherche)
When two universes collide (ft Gäa) EmptyAujourd'hui à 0:05 par Rein

» Ces esquisses qui trottent dans ma tête...
When two universes collide (ft Gäa) EmptyHier à 23:57 par Rein

» Through hell, we thrive, and rebuild we will -feat Ananas
When two universes collide (ft Gäa) EmptyHier à 17:26 par Mr.Wolf

» Dust And Shadows
When two universes collide (ft Gäa) EmptyHier à 16:43 par Invité

» Recherche lien H/H
When two universes collide (ft Gäa) EmptyHier à 15:59 par stitch

» De métal et de griffe. [PV Mandrin] [+18]
When two universes collide (ft Gäa) EmptyHier à 9:47 par Mandrin

Le deal à ne pas rater :
Display Star Wars Unlimited Ombres de la Galaxie : où l’acheter ?
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

When two universes collide (ft Gäa)

Senara
Messages : 726
Date d'inscription : 04/06/2022
Région : J'habite en théorie, parce qu'en théorie tout se passe bien
Crédits : avatar (senara) signature (minori) texte (Ronnie Radke et Andy Black)

Univers fétiche : Réel, urban fantasy, fantastique, jeu vidéo
Préférence de jeu : Les deux
POWER RANGERS 2
https://www.letempsdunrp.com/t5165-my-rainbow-s-dreams https://www.letempsdunrp.com/t5222-les-disgressions-de-senara https://www.letempsdunrp.com/t5157-senara-my-mind-is-up-and-away
Senara
Ven 1 Sep 2023 - 23:13
Le contexte du RP
Mise en situation

When two universes collide (ft Gäa) P6hr

Daryl est un excellent pisteur et chasseur dans le groupe de Rick Grimes, mais il est solitaire et méfiant. Il préfère errer seul et protéger à distance que se mêler aux autres membres du groupe.

Morrigan est un mage de Thédas particulièrement puissant grâce aux connaissances que sa mère lui a inculquées et au savoir qu'elle continue de rechercher avidement. Elle a un enfant qu'elle protège et à qui elle donne tout son amour. Mais à côté de ça, elle peut se montrer agaçante et détestable de par son caractère méprisant.

Alors que se passerait-il si ces deux personnages au caractère bien trempé et solitaire entraient en collision ?


I lost my fucking mind, it happens all the time 'cause I can't stand myself. So please believe me I'm a needy insecure fucking freak and it ain't as easy or as dreamy as you think it would be.
Senara
Messages : 726
Date d'inscription : 04/06/2022
Région : J'habite en théorie, parce qu'en théorie tout se passe bien
Crédits : avatar (senara) signature (minori) texte (Ronnie Radke et Andy Black)

Univers fétiche : Réel, urban fantasy, fantastique, jeu vidéo
Préférence de jeu : Les deux
POWER RANGERS 2
https://www.letempsdunrp.com/t5165-my-rainbow-s-dreams https://www.letempsdunrp.com/t5222-les-disgressions-de-senara https://www.letempsdunrp.com/t5157-senara-my-mind-is-up-and-away
Senara
Sam 2 Sep 2023 - 2:01

Morrigan
J'ai 30 ans et je vis normalement un peu partout à Thédas. Dans la vie, je suis mage et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis sans attache et je le vis parfaitement bien.

When two universes collide (ft Gäa) 6m54
Les failles, Morrigan aussi les avait vues. Contrairement à nombre de ses contemporains et surtout des riches, elle s’y était intéressée tout de suite, sachant que quelque chose de grave se tramait. Dès lors, elle avait fait des recherches sur le sujet, tout en observant les progrès de l’Inquisition. Et à côté de cela, elle travaillait sur deux autres projets, l’un étant d’être au service de Célène, l’Impératrice d’Orlaïs et l’autre, de trouver les Eluvians restant. Parallèlement à ses travaux qui lui demandaient beaucoup de temps et d’énergie, Morrigan devait aussi s’occuper de son fils et ces moments-là lui tenaient à cœur. Pas question d’oublier son fils, il serait toujours sa priorité. Pourtant, alors qu’un jour elle s’approchait d’une faille pour observer une énième fois le phénomène, rien ne se passa comme prévu. Au lieu que des entités démoniaques ne passent à travers cette dernière pour attaquer tout ce qui vivait alentour, elle fut attirée à l’intérieur. Elle tenta bien de se débattre, mais la force invisible qui l’attrapait était plus puissante et elle l’entraina au cœur de la faille. Cette sensation lui donna la nausée, en même temps que la stupeur et l’incompréhension gagnèrent son esprit. Confuse, il lui sembla qu’elle flottait dans le néant jusqu’à ce qu’elle aperçoive le sol. Le choc de l’arrivé l’avait rendu quelque peu hagard et elle avait mal à son postérieur. Néanmoins elle ne paniqua pas. Morrigan s’attendait à se retrouver dans l’Immatériel, et c’était un monde qui lui était familier. Aussi prit-elle le temps de recouvrer sa respiration avant de se relever et de s’épousseter. Puis les bruits de grognement lui parvinrent et elle regarda tout autour d’elle. Des morts-vivants ? Elle soupira. Encore des cadavres ambulants... Elle était plutôt habituée à combattre des démons et d’autres rêveurs malintentionnés mais ça n’était pas la première fois qu’elle tombait nez à os avec ces êtres pervertis. D’un geste, elle envoya une vague de froid qui les congela sur place, avant de faire tomber la foudre sur tout ce petit monde. Une fois fait, elle put constater que, non, elle n’était pas dans l’Immatériel.

Perdue mais cherchant à comprendre quelle était ce monde, elle n’imagina pas un seul instant qu’elle avait pu changer d’univers et de temporalité. Fronçant les sourcils, elle finit par apercevoir un homme qui observait la scène de loin. Bien. Elle allait pouvoir lui demander où elle était. Mais au fur et à mesure qu’elle s’approchait, elle ne put faire autrement que de constater qu’il portait des vêtements étranges. Qu’est-ce que c’était que ça ? Où est-ce que cette faille avait bien pu l’envoyer ? Ça n’avait aucun sens... Méfiante, elle continua cependant d’avancer. Entre curiosité et sans doute une trop grande confiance elle, Morrigan ne se sentait pas vraiment en danger même si elle savait que les hommes étaient pires que tous les monstres qui foulaient la terre et hantaient l’Immatériel.

« Salutations chasseur. »

Si elle en jugeait par son manque d’uniforme et l’arbalète ainsi que les lames qu’il portait, il était probablement un paysan traquant du gibier, ou un tanneur, quelque chose du genre.

« Auriez-vous l’obligeance de m'indiquer dans quelle contrée je me trouve ? »

Parce qu’il était de plus en plus évident qu’elle ne foulait aucune terre connue de Thédas, ce qui était tout bonnement impossible. Alors peut-être que la faille l’avait conduite ailleurs, dans un endroit qui n’avait pas encore été découvert par ses semblables ? La réponse se trouvait nécessairement là, car en dépit de sa magie, elle ne croyait nullement qu’il soit possible de traverser des dimensions. Comment serait-ce possible, puisqu’elle ne connaissait aucune magie capable de faire cela, elle dont le savoir était pourtant incommensurable sur bien des points ?


I lost my fucking mind, it happens all the time 'cause I can't stand myself. So please believe me I'm a needy insecure fucking freak and it ain't as easy or as dreamy as you think it would be.
Gäa
Messages : 657
Date d'inscription : 04/06/2022
Région : Seine Maritime
Crédits : Giada (ava)

Univers fétiche : Crossover, fantasy, city, apocalypse, jeux vidéo etc...
Préférence de jeu : Les deux
Power Rangers
https://www.letempsdunrp.com/t5159-gaa-eternal-peace-is-probably-overrated#102809 https://www.letempsdunrp.com/t5181-l-agenda-de-gaa https://www.letempsdunrp.com/t5877-mes-idees-du-moment-et-c-est-loin-d-etre-fini#118956 https://www.letempsdunrp.com/t5156-gaa-peace-love-and-rock#102794
Gäa
Mar 12 Sep 2023 - 0:09

Daryl Dixon
J'ai 36 ans ans et je vis à Alexandrie, lorsque je n'erre pas en forêt, Amérique. Dans la vie, je suis chasseur et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis devant une toute nouvelle rencontre et je le vis plutôt bien.

When two universes collide (ft Gäa) Tumblr_inline_pbjyzbMmup1qcmluo_500
-Daryl Dixon est parti à la recherche de Rick Grimes
-Enfant il était battu par son père
-Daryl est un survivant, il a toujours appris à survivre seul
-Merle Dixon son frère ainé, vendez le sang de son frère, Daryl étant donneur universel.
-Daryl a adopter Dog, à moins que se soit l'inverse.
A Alexandrie nous avions tous vécus des lourdes épreuves. Au début ça avait été difficile pour notre groupe, passer de cet état complètement sauvage, puis se retrouver dans une petite ville, qui avait réussi à échapper aux rôdeurs, grâce à son auto-suffisance, ainsi que des fortifications, avait beaucoup changer mes habitudes. J'avais accepté de m'y rendre, car le groupe était ma famille, Rick était comme un frère, et Judith avait besoin d'un endroit sécurisé. Au début j'étais très méfiant, je voulais qu'une seule chose, qu'on me laisse tranquille, alors lorsqu'on m'avait parler de "bain", de faire bonne impression, de porter d'autres vêtements, j'avais rouler des yeux ... Hors de question ! il y avait eu aussi une fête, une sorte de réunion en notre "honneur", je n'y étais pas allé ... Je ne me sentais pas à ma place, j'avais besoin de bouger, de sortir, de chasser, et Rick l'avait bien compris. Rick ayant fait une excellente impression, était redevenu sherif, ainsi, j'avais eu la "permission" de sortir, pour aller chercher des vivres.

Au début tout fonctionner très bien, puis il y avait eu cette attaque des wolfs, ceux-ci ayant même réussi à défoncer les fortifications, laissant rentrer les rôdeurs, ça avait été un véritable carnage, de plus, les habitants de Alexandrie n'avait aucune connaissance au combat. Carl c'était pris une balle dans l'oeil ... Ce soir la, Rick était devenu si fou de rage, qu'il est parti tuer une horde de zombie à la hachette, les habitants avaient fini par se joindre à lui, l'aidant à combattre, puis j'étais arrivé avec une bonne trouvaille, un camion, dont j'avais verser le réservoir d'essence dans un petit lac, avant d'y mettre le feu, ce qui avait attiré les rôdeurs. Ce que je ne savais pas, c'est que plus tôt, je mettais retrouvé face à des hommes appartenant à Negan ...

Alexandrie avait fait peau neuve, un moment de calme avant une nouvelle tempête ... Cette tempête, j'allais la nommer Negan ... Glenn tuer à coup de batte, moi m'étant retrouver prisonnier chez les saviors ... Ma fuite, me cacher, me battre, Carl qui avait été mordu par un rôdeur, Rick se retrouvant à nouveau anéanti, puis notre victoire contre Negan ... Il c'était passé tellement de chose, en si peu de temps. La vie avait repris, Rick était un excellent leadeur jusqu'à son sacrifice ... Il avait fait sauter le pont, pour empêcher une horde de rôdeurs, de rentrer dans la ville de Alexandrie ... Je ne pouvais pas vivre avec ça ... Je voulais le retrouver ou du moins son corps, mais c'était sans espoir, je vivais dehors, enfin je faisais en sorte de vivre, tout en cherchant le corps de Rick ... Rien ...

La fatigue ? La chaleur ? Le manque de nourriture ? J'étais en train de perdre la tête ... Ce que je venais de voir, ce n'était pas possible ... Non, j'étais en train d'halluciner ou de devenir dingue ... J'étais face à une femme, que avait geler des rôdeurs, d'un geste de la main ... Oui c'était sans doute la chaleur ... Seulement celle-ci vint vers moi, lorsqu'elle pris la parole, j'eu besoin d'un moment pour reprendre mes esprits. "Vous êtes en Virginie en Amérique" , à nouveau je regardais les rôdeurs, avant de m'asseoir à même le sol "Désolé, je dois faire une pause, je viens de vous voir lancer de la glace, j'ai du trop marcher ... Bref" , je cherché dans mon sac ma gourde, buvant une bonne gorgée d'eau, avant de tendre la gourde en direction de la femme, pas besoin de rester impoli.  


 
I’m a lowlife
I tried to outrun my addiction But all I found was a new one I’m a lowlife tryna get my head right Stuck inside a dream Kicking ketamine I’m a lowlife tryna get my head right
anaphore
Senara
Messages : 726
Date d'inscription : 04/06/2022
Région : J'habite en théorie, parce qu'en théorie tout se passe bien
Crédits : avatar (senara) signature (minori) texte (Ronnie Radke et Andy Black)

Univers fétiche : Réel, urban fantasy, fantastique, jeu vidéo
Préférence de jeu : Les deux
POWER RANGERS 2
https://www.letempsdunrp.com/t5165-my-rainbow-s-dreams https://www.letempsdunrp.com/t5222-les-disgressions-de-senara https://www.letempsdunrp.com/t5157-senara-my-mind-is-up-and-away
Senara
Mer 13 Sep 2023 - 0:43

Morrigan
J'ai 30 ans et je vis normalement un peu partout à Thédas. Dans la vie, je suis mage et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis sans attache et je le vis parfaitement bien.

When two universes collide (ft Gäa) 6m54
Morrigan ne s’attendait pas à grand-chose venant de cet homme. Il avait l’air... comment dire ? Rustre ? Désagréable ? En tout cas, elle comprenait bien qu’elle ne s’adressait pas au haut du panier. Mais bon, dans l’immédiat, ses options étaient limitées. Ce chasseur était le seul être humain encore vivant qui se tenait face à elle, et il était hors de question qu’elle marche des heures pour trouver quelqu’un d’autre à qui parler. De toute façon, ce n’était pas comme si elle allait lui demander de déclamer des poèmes ou de théoriser sur les récents évènements. Non, elle avait besoin de réponses simples à des questions simples et elle était convaincue qu’il devait posséder suffisamment d’intelligence pour les lui donner. Encore qu’elle se demandât ce qu’il faisait ici, seul, au milieu de tous ces morts. Était-il possible qu’il soit mage lui-aussi ? Il n’en avait pas l’air, mais manifestement beaucoup de choses qu’elle prenait pour acquises ne l’étaient pas. Alors qui sait ? En tout cas c’était soit ça, soit il avait des tendances suicidaires. Encore que ça ne la regardait pas. Elle n’était pas là pour s’inquiéter de ses problèmes. Elle avait déjà les siens, et c’était suffisant.

Lui demandant dans quelle contrée elle avait atterri, l’homme parut surpris avant de lui donner un nom de ville et de royaume, du moins le comprit-elle ainsi, qu’elle ne connaissait pas du tout. Jamais elle n’avait entendu parler de Virginie, sauf le prénom, et encore moins d’Amérique. Elle nota cependant que, au moins, ils parlaient la même langue. Ce qui était étonnant... ou pas ? Comment savoir. Toujours est-il que Morrigan fronça les sourcils avant de laisser échapper un soupir. Son instinct lui dictait que ses problèmes commençaient tout juste et qu’elle ne serait pas rentrée chez elle avant un long moment. Et elle détestait cette idée, ne serait-ce que parce que ça signifiait qu’il n’y aurait personne pour veiller sur son fils. Cette seule pensée l’horrifiait.

« Excusez-moi d’insister, mais savez-vous à combien de lieues on se trouve d’Orlaïs ? »

Une question à laquelle elle craignait déjà de connaître la réponse. Mais elle se devait de s’accrocher à la moindre parcelle d’espoir. Pour son fils. Encore qu’elle n’ait jamais été du genre à attendre que la fortune lui sourît, mais plutôt à provoquer sa propre chance. Pourtant, alors qu’elle attendait sa réponse, elle vit l’homme s’asseoir sur le sol. De mieux en mieux... Il lui semblait pourtant que c’était elle qui avait décimé la marée de morts-vivants, mais apparemment, c’était ça le problème.

« Évidemment que je viens d’utiliser la magie. C’est souvent ce qui arrive quand on est mage. » fit-elle avec agacement. « Pourquoi, vous n’en aviez encore jamais croisés ? Pourtant depuis la chute des Cercles, on est un peu partout. »

Et même avant, d’ailleurs. Sauf que cette fois-ci, ils ne se cachaient plus et réfrénaient encore moins leurs pouvoirs pour une bonne partie d’entre eux. Heureusement pour elle, Morrigan avait toujours su avancer en terrain piégé et connaissait la vie de mage nomade depuis bien longtemps. Une existence qu’elle menait encore.

« A moins que vous ne craigniez que je vous transforme en crapaud ? »

Cette peur stupide de la magie l’agaçait profondément, d’autant plus qu’elle n’avait pas de temps à perdre avec un inculte. Certes, pour un paysan qui n’avait jamais été confronté à de telles forces mystiques, c’était probablement impressionnant. Mais pour elle qui avait grandi uniquement dans ce milieu, c’était un jour comme un autre. Enfin presque... Parce qu’elle venait tout de même de se faire happer par une de ces failles et se retrouvait désormais piégée en territoire inconnu... Il lui fallait absolument retrouver cette faille (ou une autre ?) et engager le processus inverse. Peut-être était-ce aussi simple que cela... Pourtant, Morrigan doutait que ça le soit. Ça ne l’était jamais. L’immatériel ne l’était jamais. Et la puissance des pouvoirs qui avaient provoqué ces déchirures ne l’était pas non plus, de toute évidence, et quoi que ça veuille dire.

« A tout hasard, vous n’auriez pas vu une faille ? C’est comme une déchirure dans le ciel dont la couleur tire sur l’émeraude, et ça déverse des démons et autres joyeuses entités du même acabit aux alentours. » s'enquit-elle avec une pointe de provocation.

Qui sait ? Sur un malentendu, ce chasseur, ou paysan, ou quoi qu’il soit, avait peut-être vu quelque chose. Dans tous les cas, elle comptait bien lui secouer les puces jusqu’à obtenir toutes les réponses dont elle avait besoin. Ensuite et seulement ensuite, elle pourra prendre congé et poursuivre sa quête. En attendant, ils allaient devoir se tolérer l’un l’autre.


I lost my fucking mind, it happens all the time 'cause I can't stand myself. So please believe me I'm a needy insecure fucking freak and it ain't as easy or as dreamy as you think it would be.
Gäa
Messages : 657
Date d'inscription : 04/06/2022
Région : Seine Maritime
Crédits : Giada (ava)

Univers fétiche : Crossover, fantasy, city, apocalypse, jeux vidéo etc...
Préférence de jeu : Les deux
Power Rangers
https://www.letempsdunrp.com/t5159-gaa-eternal-peace-is-probably-overrated#102809 https://www.letempsdunrp.com/t5181-l-agenda-de-gaa https://www.letempsdunrp.com/t5877-mes-idees-du-moment-et-c-est-loin-d-etre-fini#118956 https://www.letempsdunrp.com/t5156-gaa-peace-love-and-rock#102794
Gäa
Mer 13 Sep 2023 - 21:47

Daryl Dixon
J'ai 36 ans ans et je vis à Alexandrie, lorsque je n'erre pas en forêt, Amérique. Dans la vie, je suis chasseur et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis devant une toute nouvelle rencontre et je le vis plutôt bien.

When two universes collide (ft Gäa) Tumblr_inline_pbjyzbMmup1qcmluo_500
-Daryl Dixon est parti à la recherche de Rick Grimes
-Enfant il était battu par son père
-Daryl est un survivant, il a toujours appris à survivre seul
-Merle Dixon son frère ainé, vendez le sang de son frère, Daryl étant donneur universel.
-Daryl a adopter Dog, à moins que se soit l'inverse.
J'avais vue et entendu des c*nneries, mais la, je devais admettre que j'en avais jamais vue autant. Une femme qui gèle les rôdeurs, Daryl sérieusement, c'est le soleil qui te tape au cerveau, voila ce qui me dirait Merle. En tout cas, cette femme était bien en vie, elle était la et si j'étais en train de rêver, bien à mon réveil je devrais m'inquiéter concernant ma santé mentale, en attendant, j'allais m'hydrater, car après tout, cette hallucination de "magie" venait peut-être de la. Je pris soin de m'asseoir, au stade ou j'en étais, je voulais vraiment être sur de reprendre mes esprits, ouahou ce coup de chaud était sévère ... Enfin je ne savais pas ce que c'était, mais c'était tout de même du costaud. Enfin, je pris le temps de regarder la femme, mais qu'est ce que c'était que cette tenue ? On aurait dit qu'elle venait tout droit d'un film de ... Fantasy ? Je n'étais pas un expert en film, serie, enfin ce genre de c*nnerie, surtout pas avec un père qui regarde toujours le sport et les informations en boucle, tout en se saoulant devant la télé, puis il y avait les rôdeurs, bref, l'art du cinéma avait rapidement été mis de côté, mais je n'avais qu'à regarder cette femme, pour reconnaitre qu'elle était habillée de façon ... Bien pas d'une façon très confortable, pour survivre parmi les rôdeurs. Il y avait aussi sa façon de parler, mais qui s'exprime ainsi ? La brune repris la parole, et à sa question, je me contentais d'arquer d'un sourcil ... Orlaïs ? Puis il y avait toujours sa façon de parler, non, personne ne parle ainsi ... J'étais peut-être en train de rêver en faite ? Puis à ses prochaines paroles, cette fois-ci, je cru que j'allais recracher l'eau que je venais de boire, c'était de l'eau dans ma gourde hein ? Non il n'y avait pas d'alcool, non ... Euh concernant cette femme, elle était sérieuse la ? Me relevant, j'étais sérieusement en train de me demander, si cette femme avait bien toute sa tête. "Des mages ? Hum j'ai déjà croiser des morts vivants, peut-être un chupacabra, mais alors des mages non" dis je tout en me demandant, si cette femme pouvait tuer du regard. Elle avait un visage qui se voulait sévère, des yeux bruns, une peau pâle, trop pâle pour cette région, par contre ce qu'elle disait, la je pouvais remettre sans santé mental en question. Ouais, dit celui dont on c'est déjà moqué, parce qu'il avait dit apercevoir un chupacabra, d'ailleurs, j'avais même cru voir de la magie, de la glace plus exactement, comme quoi, on avait tous une part de folie ... Enfin il faut croire, b*rdel, il était temps que je retrouve la civilisation, j'aurais jamais cru que la solitude me bouffe autant le cerveau. Une fois de plus, j'étais en train de demander si cette femme était en train de plaisanter, je devais faire quoi à sa réplique ? Rire ? J'allais faire comme d'habitude et ne pas réagir, c'est ce qu'il y aurait de mieux. Voyant une horde de rôdeurs arriver, je fronçais des sourcils, avant d'entendre les nouvelles paroles de cette femme ... Ouahou ... Une déchirure dans le ciel ... "Euh non pas de déchirure émeraude, encore moins des démons, vous dites venir d'Orlaïs ou est-ce exactement ? Et euh ... Vous avez de la famille, des amis quelque part ?" , elle était forcément accompagnée, ce n'était pas possible, ou c'était aussi la solitude qui l'avait atteinte, peut-être qu'elle venait de boire ? Non se serait senti ... Elle n'avait rien pris non plus, car elle n'avait pas les pupilles dilatées, et moi qui était en train de rechercher Rick, je n'aurais jamais cru me retrouver face à ce genre de personne, situation, lui aurait trouver les mots, mais moi, non ce n'était pas mon truc.  


 
I’m a lowlife
I tried to outrun my addiction But all I found was a new one I’m a lowlife tryna get my head right Stuck inside a dream Kicking ketamine I’m a lowlife tryna get my head right
anaphore
Senara
Messages : 726
Date d'inscription : 04/06/2022
Région : J'habite en théorie, parce qu'en théorie tout se passe bien
Crédits : avatar (senara) signature (minori) texte (Ronnie Radke et Andy Black)

Univers fétiche : Réel, urban fantasy, fantastique, jeu vidéo
Préférence de jeu : Les deux
POWER RANGERS 2
https://www.letempsdunrp.com/t5165-my-rainbow-s-dreams https://www.letempsdunrp.com/t5222-les-disgressions-de-senara https://www.letempsdunrp.com/t5157-senara-my-mind-is-up-and-away
Senara
Jeu 14 Sep 2023 - 1:08

Morrigan
J'ai 30 ans et je vis normalement un peu partout à Thédas. Dans la vie, je suis mage et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis sans attache et je le vis parfaitement bien.

When two universes collide (ft Gäa) 6m54
Bon. Soit il s’en fichait complètement de ce qu’elle lui demandait, soit il était trop occupé à boire et à la regarder bizarrement pour se préoccuper des vraies questions. Évidemment, Morrigan n’était pas stupide et percevait bien le décalage qui existait entre eux. Il serait difficile de ne pas le remarquer d’ailleurs... Mais étonnamment, ce décalage déconcertait davantage son vis-à-vis, alors que c’était elle l’étrangère en ces lieux. Bien que venant à peine de poser les pieds dans ces nouvelles contrées, elle agissait déjà en maîtresse des lieux. Condescendante, elle observait son interlocuteur tout en posant ses questions et en attendant ses réponses de manière autoritaire. Son accoutrement douteux, sans aucun doute des guenilles, ne ressemblait en rien à ce qu’elle avait déjà vu chez les paysans et autres basses classes de la société de Thédas. Et lui, il la considérait d’un drôle d’œil, comme s’il se demandait en permanence s’il n’était pas en train d’halluciner, à moins qu’il ne cherchât à comprendre d’où elle était apparue. Eh bien si tel était le cas, elle pouvait lui donner une gifle qui lui démontrerait qu’elle était bien réelle et qu’elle n’avait pas de temps à perdre. Si la faille qui l’avait amenée ici était toujours présente, elle devait absolument la retrouver. Après cette bizarrerie, qui sait ce que la magie qui avait déchiré l’Immatériel était capable de faire ! Et non, rester coincée ici n’était pas une option. Quand bien même elle n’aurait pas Kieran à protéger, se retrouver avec ça lui était tout bonnement impossible. Elle avait besoin de réponses sur ces failles et l’enquête qu’elle menait ne pourrait jamais se faire ici. Et de toute façon, c’était où, ici ?

En tout cas, sa réponse lui fit lever les yeux au ciel. Comment ne pouvait-il pas connaître les mages ? Ils étaient depuis presque toujours la bête noire de la Chantrie et du commun des mortels qui ne voyaient en eux que des abominations en devenir. Tous les citoyens étaient au courant de leur existence, à défaut d’en avoir déjà croisé. D’un autre côté, elle savait en son for intérieur pourquoi il déclarait cela. Elle l’avait senti presque aussitôt mais refusait de se l’avouer : elle était dans un autre monde. Néanmoins c’était trop impensable et effrayant pour l’accepter. Il était beaucoup plus facile de nier.

« Et bien maintenant, vous ne pourrez plus le dire. » se contenta-t-elle de répondre, tout en se demandant ce qu’était un chupacabra.

Elle remarqua également le coup d’œil qu’il venait de jeter derrière elle et comprit aussitôt de quoi il retournait. Ils n’étaient plus seuls, et allaient devoir se battre ou fuir. Encore qu’elle doutât qu’il veuille vraiment se battre contre tous ces morts-vivants s’il ne possédait pas la moindre étincelle de magie. Ils avaient beau être lents, ils compensaient par le surnombre. Très nettement agacée, des éclairs jaillirent de ses mains avant qu’elle ne les réprime en serrant ses poings. Quant à la faille, non, il n’avait rien vu de tel, évidemment... Mais si ça ne l’étonna pas de prime abord, la brune réfléchit très vite et émit un doute.

« Pourtant vous avez bien vu quand je suis apparue presque au milieu de cette fange de morts-vivants, non ? Vous n’avez rien vu au-dessus de moi ? » tenta-t-elle à nouveau, refusant d’abandonner aussi facilement son idée.

Parce que même si cette faille avait disparu, il y en avait forcément d’autres. Sinon pourquoi avait-elle été happée par l’une d’elles pour se retrouver dans cet endroit inconnu ? Dans ce monde qui, théoriquement, n’existait pas ? D’ailleurs, quel était le pourcentage de « chance » que ça lui arrive, à elle ? Il y avait forcément une connexion entre ces deux mondes, et Morrigan comptait bien la trouver et retourner près de son fils et de ses recherches en cours.

« Orlaïs c’est... Orlaïs est un Empire de Thédas. Mais j’imagine que vous n’avez jamais entendu ces noms auparavant et que ce monde, votre monde, s’appelle autrement ? »

Parfois, elle détestait sa vivacité d’esprit qui l’empêchait de vivre dans l’illusion. Au moins, pendant ce laps de temps, elle pourrait s’inventer de beaux horizons. Mais ce n’était pas le cas, et elle devait affronter perpétuellement la triste réalité de son monde, et apparemment elle allait aussi devoir faire la même chose avec ce monde-là. Joie...

« Pourquoi ? Si j’ai des amis ou de la famille, ça vous fera m’aider plus vite ? » demanda-t-elle en haussa un sourcil, et ne s’attendant pas à grand-chose venant de lui.

Elle se détourna finalement du regard pénétrant de l’homme pour le poser sur la horde qui approchait lentement mais sûrement. Peut-être que... Non, il n’y aurait pas que des morts-vivants. D’ailleurs les failles recrachaient ce qui existait dans l’Immatériel, elles ne s’amusaient à ramener les morts à la vie, bien que cela puisse arriver. N’empêche, il y avait peut-être un lien ? Morrigan partit en direction de la horde. Elle n’avait rien à perdre à essayer.


I lost my fucking mind, it happens all the time 'cause I can't stand myself. So please believe me I'm a needy insecure fucking freak and it ain't as easy or as dreamy as you think it would be.
Gäa
Messages : 657
Date d'inscription : 04/06/2022
Région : Seine Maritime
Crédits : Giada (ava)

Univers fétiche : Crossover, fantasy, city, apocalypse, jeux vidéo etc...
Préférence de jeu : Les deux
Power Rangers
https://www.letempsdunrp.com/t5159-gaa-eternal-peace-is-probably-overrated#102809 https://www.letempsdunrp.com/t5181-l-agenda-de-gaa https://www.letempsdunrp.com/t5877-mes-idees-du-moment-et-c-est-loin-d-etre-fini#118956 https://www.letempsdunrp.com/t5156-gaa-peace-love-and-rock#102794
Gäa
Jeu 14 Sep 2023 - 13:17

Daryl Dixon
J'ai 36 ans ans et je vis à Alexandrie, lorsque je n'erre pas en forêt, Amérique. Dans la vie, je suis chasseur et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis devant une toute nouvelle rencontre et je le vis plutôt bien.

When two universes collide (ft Gäa) Tumblr_inline_pbjyzbMmup1qcmluo_500
-Daryl Dixon est parti à la recherche de Rick Grimes
-Enfant il était battu par son père
-Daryl est un survivant, il a toujours appris à survivre seul
-Merle Dixon son frère ainé, vendez le sang de son frère, Daryl étant donneur universel.
-Daryl a adopter Dog, à moins que se soit l'inverse.
Il n'y avait pas à nier, c'est qu'elle avait du répondant, j'avais du mal à me dire si ça me plaisait ou si au contraire, c'était plutôt en train de m'agacer, mais oui, cette femme avait du répondant, du caractère, c'était toujours préférable à ceux qui venait pleurnicher. Elle avait le regard d'un prédateur, celui qui veut dire, tu es une proie, je suis bien plus fort que toi ... Oui, ça pouvait se sentir, elle n'avait pas peur, alors qu'elle était seule, peut-être qu'elle était vraiment folle ? A moins que se soit moi ... Mettant relever, j'équipais mon arbalète, non sans garder un oeil sur la brune, après tout, dans ce monde de malade, nous étions jamais à l'abris de psychopathe ambulant, il n'y avait qu'à voir repenser à cette période, ou Negan était le chef des sauveurs, il avait réussi à convaincre tellement de monde à le rejoindre, et de diverses façon, quelque part, c'était assez effrayant de voir comment l'esprit humain pouvait être maléable, surtout quand on se retrouve en grave danger. En y repensant, je me faisais du mal plutôt qu'autre chose ... J'avais eu des différents à Rick lors de cette période, lui voulant épargner des vies, du moins les "ouvriers" de Negan, et moi étant prêt à tuer tout le monde de sang froid ... Mais malgré les différents que j'avais eu avec Rick, il était mon frère, et je souffrais encore de sa perte, c'était aussi sans doute pour ça, que j'avais du mal à prendre des décisions ou que je perdais l'esprit ... Puis voyant la horde s'approcher, il était surtout temps que je reprenne mes esprits, ce n'était pas le même d'être nostalgique ou ce genre de c*nnerie, puis j'étais toujours face à cette inconnue, en aucun cas je ne pouvais baisser ma garde. Je voulais l'aider, m'en débarrasser ? Je n'en savais rien ... B*rdel j'étais perdu ... Seulement la brune n'était pas comme les autres, elle avait bien quelque chose de différent, je ne pouvais pas le nier m*rde ! celle-ci reprenant la parole, je réfléchi rapidement ... Un éclair alors que j'étais en forêt, mais le temps n'avait rien d'orageux, c'est aussi ce qui m'avait fait sortir des bois, ça m'avait paru étrange et j'avais cru à une sorte d'explosion ... Oh ouahou, non, non, Daryl tu perd complètement l'esprit et pourtant ... "J'étais en forêt et il y a eu un éclair, explosion ... C'est pour ça que je suis sorti des bois ... Et vous étiez la, mais il n'y avait plus rien, juste vous" et des rôdeurs venant l'attaquer, celle-ci se défendant avec ... La mort de Rick m'avait vraiment atteint plus que je ne le croyais, et si tout était bel et bien vrai ? Je continué d'enregistrer ses paroles, Orlaïs, Empire de Thédas, votre monde ... Je secoué la tête ... C'était du délire ! j'allais me réveiller, la folie avait pris le dessus sur mon esprit, pourtant ça pourrait expliquer pourquoi cette femme me paraissait si étrange, enfin étrange dans le sens qui voulait dire, qu'elle n'allait pas avec ce monde, elle était en décalage, que se soit sa façon de parler, sa tenue, ce que j'avais cru voir plus tôt. Puis voyant la femme partir vers la horde, je rattrapais celle-ci "Non ils sont trop nombreux, il peut y en avoir des centaines, autant les laisser, pour le moment ils nous ont pas encore vue, suivez moi" dis je à la brune, tout en lui faisant signe de prendre la direction de la forêt. Cette horde avait sans doute était attirée par cet éclair, il pouvait être très nombreux, si on commencé à les combattre, se serait du temps du perdu, il était encore temps de partir, pour ce qui était de cette horde, à moins d'être attirer par quelque chose de très bruyant, il ne viendrait pas en forêt. "Mon monde comme vous le dites, appartiens aux morts, mais il y a encore des groupes, des communautés qui existent, ont perd notre temps ici, surtout que j'ai encore moi même du mal à croire ce que j'ai vue", j'avais un campement en forêt, un piètre campement certes, heureusement Alexandria n'était pas bien loin, mais vue l'urgence de la situation, je n'avais pas envie d'attendre que cette horde arrive, alors je commencé déjà à prendre le chemin de la forêt.  


 
I’m a lowlife
I tried to outrun my addiction But all I found was a new one I’m a lowlife tryna get my head right Stuck inside a dream Kicking ketamine I’m a lowlife tryna get my head right
anaphore
Senara
Messages : 726
Date d'inscription : 04/06/2022
Région : J'habite en théorie, parce qu'en théorie tout se passe bien
Crédits : avatar (senara) signature (minori) texte (Ronnie Radke et Andy Black)

Univers fétiche : Réel, urban fantasy, fantastique, jeu vidéo
Préférence de jeu : Les deux
POWER RANGERS 2
https://www.letempsdunrp.com/t5165-my-rainbow-s-dreams https://www.letempsdunrp.com/t5222-les-disgressions-de-senara https://www.letempsdunrp.com/t5157-senara-my-mind-is-up-and-away
Senara
Jeu 14 Sep 2023 - 22:02

Morrigan
J'ai 30 ans et je vis normalement un peu partout à Thédas. Dans la vie, je suis mage et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis sans attache et je le vis parfaitement bien.

When two universes collide (ft Gäa) 6m54
L’homme finit par se relever... tout de même ! Si son problème de faille dans le ciel ne l’intéressait pas, la venue des morts-vivants paraissait être une menace suffisamment sérieuse pour qu’il daigne se remettre en marche. Tout espoir n’était donc pas perdu ? se demanda-t-elle intérieurement avec ironie. Elle l’observa alors qu’il armait son arbalète, paraissant réfléchir à ce qu’il allait faire face à l’ennemi tout en gardant un œil mitigé sur elle. Morrigan soutenait son regard, se doutant bien vers quoi ses pensées étaient tournées. Il devait la prendre pour une folle, ou quelque chose s’y approchant. Ça la fit lever les yeux au ciel. Pourquoi rien n’était jamais simple avec les humains, et avec les hommes en particulier ? Mais au moins, ça signifiait qu’ils allaient enfin pouvoir avancer. Car oui, elle comptait bien le suivre jusqu’à avoir une piste. Et puis qui sait ? Si elle devait se mettre à l’abri pour la nuit, il devait bien connaître un coin, non ? Ce serait cela en moins à chercher, encore qu’elle n’ait besoin de personne pour se protéger. Toutefois elle ne connaissait pas les dangers inhérents à ce monde et préférait donc se montrer prudente.

Quant à sa faille, sans grande surprise il n’en savait pas plus. Il n’avait rien vu, juste entendu un grand bruit ressemblant à un éclair en plein orage. Bon, c’était toujours ça de pris comme information. Au moins, ça éclaircissait un peu les circonstances de sa présence. Oui, il y avait bien eu un phénomène dans le ciel, la faille, qui l’avait jetée là avant de disparaître. Sauf que ça n’avait pas de sens. Lorsque les brèches s’ouvraient, rien ne pouvait les refermer mis à part l’Inquisiteur avec sa main qui, d’une manière encore inconnue, y était liée et possédait ainsi cette capacité. Pourtant Morrigan était catégorique : c’était bel et bien une faille qui l’avait amenée ici. Mais peut-être que quelque chose avait changé ? Peut-être qu’elles étaient devenues instables, ou avaient évolué ? Et que maintenant, elles s’ouvraient sur d’autres mondes ? C’était en tout en tout cas l’hypothèse la plus logique qu’elle pouvait énoncer pour le moment, aussi farfelue que ça puisse paraître.

Puis finalement, elle voulut vérifier une autre théorie et se dirigea en direction des cadavres ambulants. Avec de la chance, ils provenaient d’une faille et, si tel était le cas, c’était la direction qu’elle devait prendre. Elle devait en avoir le cœur net. Mais à peine eut-elle commencé à se mettre en marche que l’homme la rattrapa. Selon lui, ils devaient absolument aller dans la direction opposée, c’est-à-dire dans la forêt, loin de la horde. Ils étaient trop nombreux apparemment, et si Morrigan ne pouvait nier leur nombre, en revanche elle savait qu’elle pouvait y faire face. Avec quelques sortilèges bien placés, elle ouvrirait une brèche au milieu de ces cadavres et passerait au milieu d’eux jusqu’à attendre l’arrière de la horde. Là, elle suivrait leur passage qui la mènerait à une faille. Du moins c’était ce qu’elle espérait.

« Je ne compte pas tous les massacrer, encore que ça pourrait être divertissant. Non, je vais juste me frayer un passage et me rendre dans la direction d’où ils viennent. Je dois vérifier que la faille qui m’a envoyée ici ne s’est pas ouverte ailleurs. »

Parce qu’étonnamment, elle ne comptait pas rester ici. Et puis très clairement, ce n’était pas une centaine de morts qui allaient l’effrayer. En fait, elle pouvait même se métamorphoser en oiseau et les esquiver par la voie des airs. Rien d’alarmant donc. Mais l’homme reprit qu’ici, c’était les morts qui dirigeaient, sous-entendant probablement par là qu’ils devaient être nombreux. Très nombreux. Il précisa ensuite qu’il existait des groupes d’humains qui s’étaient organisés en communautés (grand bien leur fasse) et que rester ici serait une perte de temps. Sans compter qu’il hésitait toujours à la croire lorsqu’elle avançait être une magienne. Puis, sur ces paroles, il commença à s’éloigner et à rejoindre la forêt. Sans doute s’attendait-il à ce qu’elle le suive docilement... mais il allait être déçu. L’observant faire quelques pas, son regard se reporta rapidement sur l’horizon, au-delà de la horde. Elle devait essayer. Elle devait se faire confiance. Hors de question qu’on lui dise quoi faire. Il y avait bien longtemps qu’elle avait dépassé ce stade. Alors sans autre forme de procès, Morrigan se transforma en corbeau et partit à tire-d’aile à l’opposé de la forêt.

La sensation de voler était exaltante et la magicienne prit le temps d’en profiter. Mais tout en se dirigeant vers l’horizon, elle resta concentrée sur son objectif. Passant la horde, elle observa cette masse de chairs putrides qui avançait sans but et mis à peine quelques secondes à les dépasser. Mais oui, elle devait reconnaître qu’il y avait du monde. L’homme, qui ne possédait aucun talent magique, comme les autres humains de cette planète si elle avait bien compris, avait eu raison de partir. Un tel combat l’aurait assurément fatiguée, alors nul doute que ça l’aurait tué, lui. Volant pendant un bon moment, les espoirs de Morrigan finirent par se dissiper. Elle ignorait d’où venaient les morts. De toute façon il y en avait tellement... Et aucune trace d’une quelconque brèche... La brune dut se rendre à l’évidence que non, les cadavres de ce monde-ci n’avaient rien à voir avec ceux qu’elle connaissait. Alors ne sachant plus vers quelle direction aller, Morrigan décida de faire marche arrière et de retourner vers la forêt. S’engouffrant dans les feuillages et évitant les branches, elle tenta de retrouver l’homme qui l’avait incité à le suivre. Elle finit cependant par se poser. Il était stupide et inutile de croire qu’elle tomberait dessus par hasard. A la place, il valait mieux qu’elle utilise les sens d’un autre animal. Elle troqua donc ses plumes contre des poils et s’enfonça dans les bois, levant parfois sa truffe pour humer l’air et tendant ses oreilles de loup dans tous les sens pour capter le moindre bruit ressemblant de près ou de loin à quelque chose de civilisé. Après un long moment de repérage, elle tomba finalement museau à museau avec un chien. Ce dernier sembla ne pas savoir comment réagir, entrevoyant sans doute la femme sous la fourrure. Une voix d’homme s’éleva, appelant le chien et ce dernier se mit à aboyer, sans pour autant s’éloigner. Morrigan venait de devenir le centre d’intérêt d’un autre canidé. Quelle joie ! Ayant apparemment retrouvé l’homme qu’elle cherchait (il lui avait semblé reconnaître sa voix) elle reprit sa forme humaine au moment il arrivait. Elle haussa les épaules quand leurs regards se croisèrent.

« Vous marchiez trop vite, je me suis perdue. » lança-t-elle sur un ton faussement penaud. « Bon, si la proposition tient toujours, je vous suis. » reprit-elle avec son aplomb naturel.

De toute façon, elle n’avait pas d’autre option pour le moment, alors autant se laisser un peu de temps avant de faire autre chose. Elle avait besoin de réfléchir, et aussi de se reposer.


I lost my fucking mind, it happens all the time 'cause I can't stand myself. So please believe me I'm a needy insecure fucking freak and it ain't as easy or as dreamy as you think it would be.
Gäa
Messages : 657
Date d'inscription : 04/06/2022
Région : Seine Maritime
Crédits : Giada (ava)

Univers fétiche : Crossover, fantasy, city, apocalypse, jeux vidéo etc...
Préférence de jeu : Les deux
Power Rangers
https://www.letempsdunrp.com/t5159-gaa-eternal-peace-is-probably-overrated#102809 https://www.letempsdunrp.com/t5181-l-agenda-de-gaa https://www.letempsdunrp.com/t5877-mes-idees-du-moment-et-c-est-loin-d-etre-fini#118956 https://www.letempsdunrp.com/t5156-gaa-peace-love-and-rock#102794
Gäa
Jeu 14 Sep 2023 - 23:53

Daryl Dixon
J'ai 36 ans ans et je vis à Alexandrie, lorsque je n'erre pas en forêt, Amérique. Dans la vie, je suis chasseur et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis devant une toute nouvelle rencontre et je le vis plutôt bien.

When two universes collide (ft Gäa) Tumblr_inline_pbjyzbMmup1qcmluo_500
-Daryl Dixon est parti à la recherche de Rick Grimes
-Enfant il était battu par son père
-Daryl est un survivant, il a toujours appris à survivre seul
-Merle Dixon son frère ainé, vendez le sang de son frère, Daryl étant donneur universel.
-Daryl a adopter Dog, à moins que se soit l'inverse.
Alors que je venais de dire à la femme de me suivre, celle-ci fit le contraire ... Voyant celle-ci se rapprocher des rôdeurs, je choisi de rattraper celle-ci. Si la horde finissait par nous voir, il suffisait d'un rôdeur ou deux, pour qu'ils changent de direction, et traversent les bois, pour arriver à mon campement. La brune était bien sur d'elle, et à ses paroles, il était difficile de lui dire non. Cette assurance, elle savait ce qu'elle faisait, même si j'avais peur qu'elle n'ait pas toute sa tête, pourtant quelque chose me disait bien, elle sait ce qu'elle fait. Bonne nouvelle, elle ne voulait pas tous les massacrer ... Hum ... Etais-ce vraiment une bonne nouvelle ? Mieux, étais-ce une bonne nouvelle qu'elle aurait pu trouver ça divertissant ? Je voulu répliquer, seulement son regard voulait tout dire, c'était un regard comme celui de Maggie ou de Carol, laisse moi faire et si tu m'en empêche, je m'en moque j'irais quand même. Je repris tout de même la parole, l'invitant à me suivre dans les bois, pendant qu'il était encore temps, se serait à elle de faire son choix, après tout, je venais tout juste de la rencontrer, mais j'étais tout de même venu vers elle ... C'est ce que Rick aurait fait.

Prenant ma route dans les bois, je regardais en arrière ... Rien ... Je ne savais pas comment réagir ... Devais je faire demi tour ? J'aurais aimer que Rick soit présent pour m'aider, qu'il me donne son avis, il était bien plus doué que moi pour parler avec les autres ... Je fis une pause, voulant croire que la brune n'était pas loin, mais non, il n'y avait personne ... Prenant une profonde inspiration, je secoué la tête, peu importe, j'avais l'habitude de la solitude, j'avais l'habitude faire fuir les autres, de ne pas être une personne très sociable. Certes je faisais des efforts, enfin je voulais faire des efforts, mais ce n'était jamais simple d'aller contre soi même. J'étais toujours méfiant, en colère et à la fois triste et en deuil ... Je voulais retrouver Rick, évidemment, je savais que si je retrouvais celui-ci, il serait mort ... Enfin peu importe, je devais le retrouver, pour lui, pour sa famille, pour lui offrir une dernière demeure. Poursuivant ma route à travers les bois, la horde ne m'avait pas suivi, mais je croisais tout de même quelques rôdeurs sur mon chemin, un couteau dans le crâne, c'était rapide et le problème était rapidement régler. Quand à cette horde de rôdeurs, maintenant il y en avait partout, et malheureusement, on ne pouvait pas tous les combattre. Finalement, j'arrivais au campement, et je fus accueilli par Dog ... Il n'y avait pas grand chose, une toile de tente, de quoi me réchauffer l'hiver, une table avec une immense carte, dessus, on pouvait y voir des marques, c'était les endroits ou j'avais recherché Rick. Je regardais la carte avec un soupire, ça faisait presque deux ans, et je n'avais toujours rien retrouver. J'avais un matelas au sol, enfin si on pouvait nommer ça un matelas, mais ça me permettait de dormir sans être à même le sol. Autour de mon campement, j'avais installé des pièges, si des rôdeurs s'approchaient, je pouvais entendre des cloches résonner, comme je ne dormais que d'un oeil, j'étais de suite réveiller, et je pouvais éliminer les menaces. Tout en m'asseyant pour préparer quelque chose pour ce soir, Dog parti, peut-être qu'il était parti chasser un écureuil, puis je l'entendis aboyer, me retournant, je me relevais pour rejoindre Dog appelant celui-ci et encore une fois, je du me donner une gifle mental. Regardant la femme, je penchais la tête sur le côté ... "Donc, j'imagine que vous avez vue ce que vous vouliez voir ?" c'est à dire pas grand chose, mise à part des morts vivants. "Vous êtes dans mon camp ... Alexandria est à une journée de marche, il est trop tard pour y aller maintenant, du moins pour moi" dis je tout en observant la brune, tentant encore une fois de réaliser ce que je venais de voir, c'est à dire une femme qui avait été sous la forme d'un loup, après tout, c'était peut-être un chupacabra.  


 
I’m a lowlife
I tried to outrun my addiction But all I found was a new one I’m a lowlife tryna get my head right Stuck inside a dream Kicking ketamine I’m a lowlife tryna get my head right
anaphore
Senara
Messages : 726
Date d'inscription : 04/06/2022
Région : J'habite en théorie, parce qu'en théorie tout se passe bien
Crédits : avatar (senara) signature (minori) texte (Ronnie Radke et Andy Black)

Univers fétiche : Réel, urban fantasy, fantastique, jeu vidéo
Préférence de jeu : Les deux
POWER RANGERS 2
https://www.letempsdunrp.com/t5165-my-rainbow-s-dreams https://www.letempsdunrp.com/t5222-les-disgressions-de-senara https://www.letempsdunrp.com/t5157-senara-my-mind-is-up-and-away
Senara
Ven 15 Sep 2023 - 10:47

Morrigan
J'ai 30 ans et je vis normalement un peu partout à Thédas. Dans la vie, je suis mage et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis sans attache et je le vis parfaitement bien.

When two universes collide (ft Gäa) 6m54
L’homme se reprit très vite, mais Morrigan eut néanmoins le temps de remarquer son air surpris et confus en la voyant réapparaitre. Sans doute continuait-il de douter de son existence et se disait-il qu’il hallucinait. Pourtant son chien l’avait repérée, signe qu’elle était bien faite de chair et de sang, et qu’il n’était donc pas encore totalement fou à lier. En revanche, sa répartie la fit sourire. Il avait évidemment compris qu’elle l’avait planté sur place pour aller vérifier sa théorie, et ce quoi qu’il puisse en dise, et qu’importe le danger qui rôdait.

« Je dirais plutôt que je n’ai pas vu ce que je voulais voir. » rectifia-t-elle avec un sourire en coin.

Finalement, sans rancune et sans autre questionnement, il la laissa le rejoindre et lui présenta son campement. Morrigan observa son abri et fronça les sourcils en voyant des objets qu’elle n’avait vus auparavant. Elle grimaça aussi en apercevant le matelas complètement usé qui était posé à même le sol. Non, aucune chance qu’elle mette ne serait-ce qu’un millimètre de sa personne là-dessus. Ça devait grouiller de puces et d’autres horreur du genre. A se demander comment il était possible que cet homme soit toujours vivant après s’être couché là-dessus. La crasse le protégeait peut-être ? En tout cas, si elle devait rester ici cette nuit, elle escomptait bien se faire elle-même son petit nid douillet. Manifestement elle ne pourrait pas faire pire que lui et, surtout, ce ne serait pas la première fois qu’elle campe, n’en déplaise à ce qu’il devait penser au vu de ses vêtements de bonne facture. Mais son attention fut particulièrement attirée par la grande carte qui recouvrait la table. Des marques étaient gribouillées ça et là, signe qu’on fouillait méticuleusement la zone. Intriguée elle s’approcha de la carte. L’homme des bois cherchait quelque chose, ou peut-être quelqu’un. En tout cas il était déterminé, si elle en jugeait par la surface impressionnante de la carte. Depuis combien de temps faisait-il ça ? Surtout qu’avec les morts-vivants qui semblaient être un sérieux problème, il ne devait pas avancer aussi rapidement qu’il l’espérait.

Elle eut un autre sourire lorsqu’il évoqua ses mystérieux pouvoirs capables de la transformer en animal, confirmant qu’il n’avait effectivement rien raté du spectacle lorsqu’elle avait abandonné son apparence de louve. Puis à l’évocation d’Alexandria, elle pencha la tête de côté. C’était la seconde fois qu’il mentionnait cet endroit, pourtant il n’avait pas l’air spécialement pressé d’y retourner. Et à vrai dire, Morrigan aimait autant ne pas se mêler à la population. Déjà qu’elle n’y tenait pas particulièrement dans son monde, alors dans celui de quelqu’un d’autre...

« Et pourquoi devrions-nous forcément nous rendre dans votre... cité ? »

Parce qu’apparemment, lui comme elle n’avaient rien à y faire. Ils étaient tous deux à la recherche de quelque chose, et elle ne voyait donc pas l’intérêt de perdre son temps là-bas, avec des inconnus qu’elle n’avait aucune envie de rencontrer. La seule chose qui pourrait la faire changer d’avis, ce serait d’avoir un indice sur les brèches qui l’amènerait de ce côté-là mais sinon, non merci. Elle ne foulait pas ces terres par plaisir, et ne comptait pas davantage voyager par pur envie de découvrir les merveilles de ce monde. Si toutefois il y en avait, ce dont elle doutait fortement. Non, son objectif était de retourner à Thédas et elle ne laisserait rien la distraire ou se mettre en travers de son chemin. Après, s’il devait vraiment y aller, rien ne l’empêchait de le faire. Il ne faudrait juste pas compter sur elle pour l’accompagner.


I lost my fucking mind, it happens all the time 'cause I can't stand myself. So please believe me I'm a needy insecure fucking freak and it ain't as easy or as dreamy as you think it would be.
Contenu sponsorisé
When two universes collide (ft Gäa)
Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» UNIVERSES
» (m/f) Marvel AU (Alternates Universes) [terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers science-fiction :: Survival/Apocalyptique-
Sauter vers: