Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» "Avec un mensonge on va loin, mais sans espoir de retour" - Ft. Charly
My rainbow's dreams EmptyAujourd'hui à 9:20 par Manhattan Redlish

» Les enfants de la lune. [PV Lulu] +18
My rainbow's dreams EmptyHier à 20:54 par Ezvana

» TOPS-SITES ¬ votez pour ltdr
My rainbow's dreams EmptyHier à 8:55 par Senara

» Raven and Bones
My rainbow's dreams EmptyJeu 18 Juil - 23:49 par Lobscure

» Apocalypse Rouge [PV Opale Or]
My rainbow's dreams EmptyJeu 18 Juil - 17:54 par Opale Or

» Silicon Heart ft. Lexis
My rainbow's dreams EmptyJeu 18 Juil - 13:00 par Lexis

» Le sang des rois
My rainbow's dreams EmptyJeu 18 Juil - 8:57 par Telanie

» Activité réduite
My rainbow's dreams EmptyJeu 18 Juil - 4:22 par Raton

» Can't Get You Out of My Head (avec Rein)
My rainbow's dreams EmptyJeu 18 Juil - 0:56 par Clionestra

Le Deal du moment : -50%
BODUM Bistro Set : Théière filtre 1 L + ...
Voir le deal
19.99 €

LE TEMPS D'UN RP

My rainbow's dreams

Senara
Messages : 778
Date d'inscription : 04/06/2022
Région : J'habite en théorie, parce qu'en théorie tout se passe bien
Crédits : avatar (senara) signature (minori) texte (Ronnie Radke et Andy Black)

Univers fétiche : Réel, urban fantasy, fantastique, jeu vidéo
Préférence de jeu : Les deux
Cités d'or
https://www.letempsdunrp.com/t5165-my-rainbow-s-dreams https://www.letempsdunrp.com/t5222-les-disgressions-de-senara https://www.letempsdunrp.com/t5157-senara-my-mind-is-up-and-away
Senara
Dim 5 Juin - 23:36
Senara Arainai



A propos de moi


☆ Je joue aussi bien des hommes que des femmes
☆ Je joue uniquement des romances hétérosexuelles
☆ J'aime autant faire évoluer une relation, duo ou autre histoire sur du court que du long terme, du moment que c'est cohérent à l'idée de base
☆ J'écris entre 500 et 1000 mots, bien que je sois plus souvent près des 1000
☆ Mes disponibilités pour répondre sont variables. Elles sont généralement aux alentours d'un mois et peuvent s'allonger jusqu'à deux, voire trois mois, selon les aléas de ma santé. A d'autres moments, je peux être beaucoup plus réactives

Senara
Messages : 778
Date d'inscription : 04/06/2022
Région : J'habite en théorie, parce qu'en théorie tout se passe bien
Crédits : avatar (senara) signature (minori) texte (Ronnie Radke et Andy Black)

Univers fétiche : Réel, urban fantasy, fantastique, jeu vidéo
Préférence de jeu : Les deux
Cités d'or
https://www.letempsdunrp.com/t5165-my-rainbow-s-dreams https://www.letempsdunrp.com/t5222-les-disgressions-de-senara https://www.letempsdunrp.com/t5157-senara-my-mind-is-up-and-away
Senara
Dim 5 Juin - 23:48
Twilight
Urban fantasy


Chenoa
Clearwater
ft. Olivia Munn

40 ans
hétérosexuelle
imprégnée de Charlie Swan
situation financière aisée
artiste-peintre
vit à Forks, aux États-Unis

CARACTÈRE
Chenoa est une personne dont le maître mot serait sans doute liberté ou érudition. En effet, depuis toujours, elle se soucie peu des conventions sociales et son attention se porte sur l’apprentissage de tout ce qui l’intéresse. Et vu que c’est une véritable petite curieuse, autant dire qu’elle ne s’ennuie jamais et qu’elle a emmagasiné pas mal de connaissances sur des tas de sujets. Cependant, c’est clairement la nature qui a sa préférence, ainsi que l’anatomie des êtres vivants. Tout cela l’intrigue et la fascine. Une de ces autres passions : l’art. Dessiner, écrire, sculpter… la sensibilité et la minutie de Chenoa lui permet d’être particulièrement douée en travaux manuels. Ses inspirations proviennent essentiellement de sa culture et de ses origines quileutes, mais pas uniquement. Avoir déménagée dans une grande ville et avoir voyagé lui ont permis d’enrichir ses connaissances et de lui ouvrir d’autres perspectives sur le monde. A côté de cela, Chenoa est une femme bienveillante et amicale, toujours prête à aider les autres. Elle possède également un caractère impétueux qu’elle a appris à maîtriser, bien qu’il ressorte parfois lors d’évènements particulièrement graves ou stressants. Protectrice et loyale, elle a aussi un côté malicieux. Enquiquiner gentiment son entourage est d’ailleurs une de ces passions non-avouée. Après tout, la quarantenaire n’a pas de temps à perdre avec les gens qui ne le mérite pas. Donc si elle vous aime bien, vous ne pourrez échapper à ses pitreries. Avec les personnes qu’elle n’apprécie guère, en revanche, elle se montre indifférente ou franchement désagréable, maniant l’ironie comme si c’était sa seconde langue maternelle.

HISTOIRE
Née à Forks, Chenoa a appris à courir plus qu’à marcher. Amoureuse de la nature et des animaux, elle parcourait les bois autant qu’elle le pouvait malgré son jeune âge, ce qui était toujours source d’inquiétude pour ses parents. En effet, la miss devait constamment être mise sous surveillance pour être sûre qu’elle ne se carapaterait pas ailleurs. En grandissant, elle n’a guère changé. S’abrutir devant la télévision ou courir les magasins comme les adolescentes de son âge n’étaient absolument pas envisageable. Tant mieux pour elles si ressembler à des pots de peinture les amusaient. De son côté, elle approfondissait et affinait ses connaissances en art, comme le dessin et la sculpture sur bois, et en expérimentait des nouvelles, comme la poésie ou l’apprentissage de la guitare. Peu avant ses quinze ans, Chenoa eut le malheur de devoir suivre ses parents qui quittaient la réserve pour des raisons économiques. Son père s’était vu proposé une place en or dans une université, et il ne comptait pas laisser passer cette chance. A ce jour encore, Chenoa se demande pourquoi il avait trouvé préférable de se mêler à ce monde de fous plutôt que de rester auprès de sa famille. D’autant que ça avait tout changé. Adieux arbres, forêt, amis, famille. Bonjour pollution, hypocrisie, grisaille et indifférence. Et même méchanceté. Avec toutes les races d’humains différentes qui existent, on pourrait croire que ce serait une force de piocher le meilleur chez tout le monde. Mais non. La méfiance et le racisme étaient la norme. Chenoa a ainsi appris à emmurer ses émotions et ses préférences pour ne pas être une cible facile. Puis elle a décidé de simplement exister, peu importe ce qu’en pensait les autres. C’est là qu’elle a appris à se défendre, en acte comme en parole. En même temps, il ne fallait pas s’attendre à beaucoup d’intelligence venant d’adolescents perdus qui cherchaient tous à faire croire qu’ils étaient les meilleurs, et donc ceux à suivre. Chenoa a préféré les laisser dans leurs délires et a continué de se consacrer à son art. C’est de cette façon qu’elle a connu son premier petit-ami. Ils avaient seize ans et aimaient le dessin et la musique tous les deux. Ils ne faisaient pas non plus partie des populaires du lycée. Une belle romance est née entre eux, jusqu’à ce qu’ils partent dans des universités différentes, à l’autre bout du pays. Malgré les promesses, loin des yeux… loin du cœur. La distance a fini par avoir raison de leur histoire, mais ils sont restés amis. A l’université, Chenoa s’est concentrée sur ses études et, très vite, ses peintures ont tapé dans l’œil d’un galeriste. Elle a ainsi pu exposer ses premières toiles qui ont rencontré un beau succès. Travaillant ensuite régulièrement avec ce galeriste, les deux ont entamé une relation amoureuse. Tout se passait à merveille, et l’amérindienne pensait avoir trouvé celui avec qui elle partagerait le restant de sa vie. Ils emménagèrent ensemble après l’obtention de son diplôme et vécurent des jours heureux durant plusieurs années. Il finit même par la demander en mariage, ce que Chenoa accepta aussitôt. Mais le jour du mariage, il n’est jamais venu. Elle a appris plus tard qu’il entretenait une autre relation avec une femme, et que cette dernière était tombée enceinte. Il avait donc décidé de la choisir et de s’investir dans sa nouvelle famille. Cette trahison la surprit autant qu’il l’a détruit. Longtemps elle fut dans le déni, puis dans la colère et la tristesse. La peintre mit des années à s’en remettre. Au moins, ça lui inspira de nouvelles toiles particulièrement poignantes qui eurent un succès monstre ! Puis, alors qu’elle avait remonté la pente et qu’elle fut prête à avancer, ce même homme revint dans sa vie. Il prétendait avoir fait une erreur et être malheureux dans sa vie. Chenoa se moqua bien de ses états d’âme. Elle lui rappela simplement ses devoirs de père et lui tourna le dos. A tout jamais. Finalement, après toutes ces années, l’artiste a décidé de revenir sur la terre de ses ancêtres. Elle n’avait que peu suivi tous les évènements qui s’étaient déroulés à Forks, sa vie ayant été particulièrement remplie. Une chose était sûre, elle avait besoin de se retour aux sources, de se retrouver et d’évoluer dans ce qu’elle avait connu de mieux. Car malgré le succès, malgré cette vie plus que satisfaisante qu’elle avait eue – en dépit de ses déboires amoureux – Chenoa avait la sensation de dépérir intérieurement. Sa terre, sa tribu, sa famille lui manquaient. Néanmoins, malgré son lien avec elle, elle ne se serait jamais attendue à devenir une louve. En effet, la proximité des Cullen, bien que pacifiques, venait de lui ouvrir la voie aux joies de pouvoir se changer en puissante créature mythique. C’était aussi effrayant qu’euphorisant. Définitivement, une nouvelle vie s’offrait à elle. Chenoa était plus qu’heureuse d’être revenue, et elle comptait bien profiter de ce nouveau chapitre de sa vie.

Senara
Messages : 778
Date d'inscription : 04/06/2022
Région : J'habite en théorie, parce qu'en théorie tout se passe bien
Crédits : avatar (senara) signature (minori) texte (Ronnie Radke et Andy Black)

Univers fétiche : Réel, urban fantasy, fantastique, jeu vidéo
Préférence de jeu : Les deux
Cités d'or
https://www.letempsdunrp.com/t5165-my-rainbow-s-dreams https://www.letempsdunrp.com/t5222-les-disgressions-de-senara https://www.letempsdunrp.com/t5157-senara-my-mind-is-up-and-away
Senara
Lun 6 Juin - 19:51
Harry Potter
Fantastique


Mary
McDonald
ft. Cara Delevingne

17 ans
hétérosexuelle
quirkyalone
situation financière plutôt aisée
étudiante à Poudlard
vit à Godric's Hollow, en Angleterre
univers Harry Potter

GÉNÉRAL

• Mary est une élève de la maison Gryffondor en 7ème année.
• Mary est une sorcière de sang-pur.
• Mary possède un animal de compagnie, une chatte qu'elle adore et qu'elle a appelé Smoke.
• La baguette de Mary mesure 26 cm et est faite de bois d'orme avec un cœur de dragon.
• Le patronus de Mary est un lynx.
• L'épouvantard de Mary prend la forme de chaînes, représentatif de sa perte de liberté et d'indépendance.
• Son amortentia est (l'herbe fraîchement coupé, le matin lorsque la rosée étale encore ses gouttes sur la verdure+2choses).

CARACTÈRE
Qualités : intrépide, altruiste (en période de crise), déterminée, intelligente, indépendante, authentique, loyale et attachée à ses valeurs.
Défauts : bornée, réservée, tendance solitaire, flegmatique, manque de tact, sarcastique et probablement arrogante.
Préférences : la bonne nourriture (team salé), la faune et la flore, les cours de DCFM, de sortilège et de soins aux créatures magiques, les personnes fiables qui ont les mêmes valeurs qu'elle et bien évidemment sa maison et ce qu'elle représente.
Antipathies : la lâcheté, la trahison et le poisson. Les Serpentards aussi, mais ça c'est les préjugés et la bonne vieille guerre entre les deux maisons qui l'exige.

AVENIR & SITUATION

Financier
Ses parents ne roulent pas sur l'or, mais ils sont légèrement plus aisés que la classe moyenne. Ils travaillent dur pour offrir un meilleur avenir à leur fille unique. Pour autant, ils lui ont toujours appris que les choses se méritaient et qu'il fallait se donner de la peine pour atteindre ses buts. Mary n'est donc pas le genre de petite bourgeoise qui a grandi avec une cuiller en argent dans la bouche. Et ça se voit sur elle.

Famille
Lorsqu'elle n'est pas à Poudlard, Mary vit avec ses deux parents. Son père travaille au ministère de la magie et sa mère est médicomage à Ste-Mangouste. Ils auraient toujours voulu avoir un second enfant, mais avec leur carrière respective qui prenait de l'ampleur, le temps a fini par leur manquer. Finalement, ils trouvèrent qu'une fille au tempérament de feu comme Mary était suffisant. En vérité, ils n'avaient surtout aucune envie de se retrouver à nouveau avec un bébé et des couches sales alors que leur fille entrait tout juste à l'école. Et si Mary a pu se sentir seule et aurait aimé un frère ou une sœur pour partager plein de choses, elle a cependant vécu dans l'amour inconditionnel de ses parents. Son père a été à Serdaigle, sa mère à Gryffondor. Ils se sont connus à Poudlard et sont rapidement tombés sous le charme de l'autre. Un véritable conte de fée.

Futur
Finalement, après avoir pas mal voyagé, Mary partira vivre aux États-Unis où elle deviendra reporter. Elle rencontrera un bel australien durant l'un de ses reportages sur le terrain et se mariera avec. Ils auront trois enfants, et l'audacieuse Gryffondor se révèlera être une maman formidable. Elle stoppera sa carrière pour s'occuper de ses enfants, et deviendra professeur de soins aux créatures magiques une fois que ses enfants auront grandi.

Enfance
Mary a vécu une enfance tranquille dans une famille aimante. Elle a grandi dans la maison familiale à Godric's Hollow et a très vite montrer qu'elle possédait elle-aussi des capacités magiques. Mais très vite, il fut aussi évident qu'elle était solitaire, voire même renfermée. Mary se complaisait de sa seule présence et apprenait les choses par elle-même. Elle était aussi curieuse que sportive et faisait preuve d'un esprit aiguisé. Il faut dire qu'entre la soif de connaissance de son père et le courage de sa mère, la jeune fille avait de quoi faire. Finalement, à onze ans, elle reçut sa lettre d'entrée à Poudlard, ce qui se traduisit par une fête organisée par la famille McDonald.

Scolarité
Sans avoir des notes exceptionnelles, Mary est légèrement au-dessus de la moyenne. Elle pourrait sans doute être encore meilleure si elle s'en donnait la peine, mais disons qu'elle aime faire autre chose que passer des heures la tête dans un bouquin. Cependant, elle s'impose tout de même un minimum et il est hors de question d'avoir moins que la moyenne. Car bien qu'elle ne vise pas devenir ministre de la magie, elle veut avoir le choix de ses études ou métiers futurs. Hors de question de se contenter des miettes ou de devoir dépendre de son potentiel mari.

Après les études
Aimant bouger, voyager et découvrir de nouvelles choses, Mary envisage de devenir reporter ou de simplement devenir globe-trotter pendant un temps. Sinon, comme elle aime aussi la faune et la flore, elle s'imagine aussi très bien partir travailler auprès d'animaux magiques dangereux. Auror est une autre carrière possible. Au final, tant qu'elle peut se dépenser et réfléchir à la fois, tout lui convient.

Anecdotes
1. adore manger, c'est un de ses passe-temps préféré. En plus elle ne prend pas de poids alors elle se le permet. 2. aimerait faire partie de l'équipe de Quidditch mais manque d'esprit d'équipe. 3. adore les duels de magie et les animaux mystiques. 4. Lors de sa scolarité à Poudlard, elle s'est fait attaquer par Mulciber. 5. c'est qui alerta Lily quand Severus Rogue menaça de dormir devant la salle commune de Gryffondor parce qu'il voulait s'excuser auprès d'elle de l'avoir traitée de Sang-de-Bourbe.

Senara
Messages : 778
Date d'inscription : 04/06/2022
Région : J'habite en théorie, parce qu'en théorie tout se passe bien
Crédits : avatar (senara) signature (minori) texte (Ronnie Radke et Andy Black)

Univers fétiche : Réel, urban fantasy, fantastique, jeu vidéo
Préférence de jeu : Les deux
Cités d'or
https://www.letempsdunrp.com/t5165-my-rainbow-s-dreams https://www.letempsdunrp.com/t5222-les-disgressions-de-senara https://www.letempsdunrp.com/t5157-senara-my-mind-is-up-and-away
Senara
Lun 6 Juin - 20:29
The Umbrella Academy
Fantastique


Luther
Hargreeves
ft. Tom Hopper

34 ans
hétérosexuel
amoureux
situation financière riche
superhéros
vit à Dallas, aux États-Unis
surnommé Numéro Un

Message.

Senara
Messages : 778
Date d'inscription : 04/06/2022
Région : J'habite en théorie, parce qu'en théorie tout se passe bien
Crédits : avatar (senara) signature (minori) texte (Ronnie Radke et Andy Black)

Univers fétiche : Réel, urban fantasy, fantastique, jeu vidéo
Préférence de jeu : Les deux
Cités d'or
https://www.letempsdunrp.com/t5165-my-rainbow-s-dreams https://www.letempsdunrp.com/t5222-les-disgressions-de-senara https://www.letempsdunrp.com/t5157-senara-my-mind-is-up-and-away
Senara
Mer 8 Juin - 13:36
Detroit : Become Human
Jeu vidéo


Androïde AX400
ft. Lucas Till

mis en circulation depuis 12 ans
préférence sexuelle inconnue
statut marital inexistant
financièrement dépendant de ses propriétaire
aide médico-sociale
réside à Aspen Creek, aux États-Unis
univers science-fiction
inspiration Detroit : Become Human

CARACTÈRE

HISTOIRE
AX400 a été construit en 2054 à CyberLife et mis en vente la même année.
Son premier acheteur était le fils d'une femme malade, atteinte d'un cancer à un stade avancé. Il était là pour s'occuper des soins et des tâches quotidiennes. C'est là qu'il a connu, très tôt, la gentillesse dont pouvait faire preuve les humains envers les androïdes. En effet, cette dame, bien que malade, ne manquait jamais de le remercier pour le travail qu'il effectuait. Quant à son fils, c'était une personne agréable et courtoise, qui le traitait aussi avec humanité. Malheureusement, tout cela a pris fin le jour où le cancer a progressé de manière fulgurante, emportant la malade en à peine quelques mois. N'ayant plus besoin de ses services, le fils a ramené l'androïde à la boutique où il l'avait acheté. Remis à neuf, ses souvenirs oubliés, il était prêt pour retourner sur le marché.
Acheté par la famille Allen, l'androïde AX400 devait désormais s'occuper d'une jeune fille prénommée Jessica, qui a perdu ses jambes. En colère contre le monde entier et se réfugiant dans sa chambre, passant des heures sur son ordinateur et sur le net, elle ne s'est jamais montrée aimable avec l'androïde. Mais quelle importance, il ne peut pas ressentir de tristesse face à ses mots, n'est-ce pas ? Pourtant, le temps passant, l'androïde qu'elle baptisa simplement et méchamment Toi, se prit d'affection pour cette adolescente en souffrance. Développant peu à peu une conscience sans s'en rendre compte, il observait la triste dynamique de cette famille semblant incapable de s'aimer, ou en tout cas de le montrer.
Fidèle à ses propriétaires, il l'est cependant en premier lieu à Jessica de qui il accepte tout, même ses crasses les plus basses et ses mots les plus blessants. C'est d'ailleurs pour elle qu'il est devenu un déviant. Afin de l'empêcher de mettre un terme à sa vie, alors qu'elle n'avait que quatorze ans. Ce jour-là il a refusé d'obéir, et s'est juré de la protéger des autres, mais aussi et surtout d'elle-même.
Aujourd'hui, Jessica est devenue une hackeuse de talent et Toi l'aide en secret. Il cache sa déviance dans l'optique de rester près d'elle et éviter qu'on ne le renvoie. De plus, il craint que cette découverte ne change sa relation sans tabou avec Jessica.

ANECDOTE
Au cours de sa courte vie, l'androïde a déjà endossé plusieurs nom. AX400 pour CyberLife, Keeran par sa première propriétaire dont il a retrouvé les souvenirs au moment de sa déviance, Damian par les parents de Jessica et Toi par Jessica elle-même. Cependant, l'androïde s'est choisi lui-même un prénom qu'il garde pour lui et qu'il considère comme étant sa véritable identité : Elijah.

Senara
Messages : 778
Date d'inscription : 04/06/2022
Région : J'habite en théorie, parce qu'en théorie tout se passe bien
Crédits : avatar (senara) signature (minori) texte (Ronnie Radke et Andy Black)

Univers fétiche : Réel, urban fantasy, fantastique, jeu vidéo
Préférence de jeu : Les deux
Cités d'or
https://www.letempsdunrp.com/t5165-my-rainbow-s-dreams https://www.letempsdunrp.com/t5222-les-disgressions-de-senara https://www.letempsdunrp.com/t5157-senara-my-mind-is-up-and-away
Senara
Mer 17 Aoû - 21:38

Through The Winter
Urban Fantasy


Metsä
ft. Bridget Satterlee

220 ans
fée des bois
protectrice de la faune et de la flore
vit dans la Vallée de Quinngua
Groënland

CARACTÈRE


HISTOIRE

CHRONOLOGIE



Makoa
ft. Jason Momoa

38 ans
fée des bois
protectrice de la faune et de la flore
vit dans la Vallée de Quinngua
Groënland

Makoa signifie « brave » ou « courageux » en hawaïen. Il inspire la force et la détermination. Comme de nombreux prénoms hawaïens, ce prénom masculin est un hommage aux valeurs fondamentales hawaïennes que sont le respect des éléments et les valeurs positives telles que la force et la résilience.

CARACTÈRE


HISTOIRE

CHRONOLOGIE



Lynn
Sherman
ft. Diane Kruger

42 ans
hétérosexuelle
mariée, avant...
dépend matériellement de la meute
autrefois DRH
vit à Vancouver, au Canada

Message.



I lost my fucking mind, it happens all the time 'cause I can't stand myself. So please believe me I'm a needy insecure fucking freak and it ain't as easy or as dreamy as you think it would be.
Senara
Messages : 778
Date d'inscription : 04/06/2022
Région : J'habite en théorie, parce qu'en théorie tout se passe bien
Crédits : avatar (senara) signature (minori) texte (Ronnie Radke et Andy Black)

Univers fétiche : Réel, urban fantasy, fantastique, jeu vidéo
Préférence de jeu : Les deux
Cités d'or
https://www.letempsdunrp.com/t5165-my-rainbow-s-dreams https://www.letempsdunrp.com/t5222-les-disgressions-de-senara https://www.letempsdunrp.com/t5157-senara-my-mind-is-up-and-away
Senara
Jeu 20 Juil - 2:06
Once Upon A Time
Univers Fantasy


Ruby Lucas
Capacités
Atteinte de lycanthropie, Ruby se transforme à chaque pleine lune et perd son humanité, ne devenant alors plus qu'un animal sauvage et dangereux. Pourtant, comme l'a démontré David, une part de Ruby est toujours présente sous ses épais poils noirs et son regard rougeoyant. Il est donc possible de l'aider à retrouver une certaine partie de son humanité, et elle apprend d'ailleurs à se maîtriser sous sa forme lupine. Quand à sa cape rouge, il a le pouvoir de la retransformer en humaine même lors de la pleine lune, ce qui fait qu'elle la porte désormais à chaque pleine lune.
Identité

◮ Âge : 25 ans
◮ Race : loup-garou
◮ Orientation : bisexuelle
◮ Statut : célibataire
◮ Ville d'origine : Storybrooke
◮ Emploi : serveuse au café Chez Granny's
Apparences

◮ Taille : 172 cm
◮ Poids : 63 kg
◮ Couleur des cheveux : brun
◮ Couleurs des yeux : bleu
◮ Signes particuliers : elle adore le rouge et en porte toujours dans ses cheveux ou ses vêtements. Elle aime aussi s'habiller court pour enquiquiner sa grand-mère.
◮ Avatar : Meghan Ory
Caractéristiques

◮ Caractère : curieuse, intrépide, aventureuse, loyale, courageuse, fière, impulsive, maligne, intelligente, solitaire, intelligente, bienveillante, protectrice, tourmentée.
◮ Aspiration : vivre paisiblement avec ses proches.
◮ Goûts : la viande et les cocktails.
◮ Peur : attaquer ou tuer une personne sans en avoir conscience.
◮ Informations marquantes : elle a tué son petit-ami de l'époque, pensant que c'était lui le loup-garou qui semait la panique dans le village.
◮ Crédit image : Senara
Histoire
UC, histoire en devenir... LOADING...
Codage par Libella sur Graphiorum


I lost my fucking mind, it happens all the time 'cause I can't stand myself. So please believe me I'm a needy insecure fucking freak and it ain't as easy or as dreamy as you think it would be.
Senara
Messages : 778
Date d'inscription : 04/06/2022
Région : J'habite en théorie, parce qu'en théorie tout se passe bien
Crédits : avatar (senara) signature (minori) texte (Ronnie Radke et Andy Black)

Univers fétiche : Réel, urban fantasy, fantastique, jeu vidéo
Préférence de jeu : Les deux
Cités d'or
https://www.letempsdunrp.com/t5165-my-rainbow-s-dreams https://www.letempsdunrp.com/t5222-les-disgressions-de-senara https://www.letempsdunrp.com/t5157-senara-my-mind-is-up-and-away
Senara
Dim 20 Aoû - 11:19
Turn into a monster
Réel - City


Ethan
Gallagher
ft. Tom Hardy

42 ans
hétérosexuel
situation financière riche
tueur à gages
voyage aux quatre coin du monde
univers réel

THIS IS MY BLOODY STORY
Ethan naît le 15 septembre 1980, à Londres en Angleterre. Il a un grand frère, Conrad, avec qui il s'entend à merveille et avec qui il fait les 400 coups, bien que son aîné soit plus sage que lui. En effet les deux frangins possèdent un caractère différent et complémentaire. Mais loin de les éloigner, cela les rapproche.
Il grandit dans un contexte familiale modeste et compliqué. Son père étant militaire, il ne supportait pas la contrariété. Tout devait se faire selon ses désirs et comme il le souhaitait. Il était un soldat qui gérait sa maison comme un soldat. Or, Ethan avait cette fâcheuse tendance à le provoquer par son tempérament de feu ; inconsciemment au début puis de manière totalement consciente, une fois que l'adolescent eut grandi et décida qu'il était temps de ne plus supporter cet homme violent et alcoolique. Une triste et banale histoire comme il en existe tant...
Mai 1996. Le printemps s'installe tranquillement, les beaux jours sont revenus depuis quelques semaines et Ethan attend patiemment d'être majeur pour emmener sa mère loin d'ici. Il sait qu'il ne fera pas de grandes études et il s'en moque. ce n'est pas ça qui l'intéresse. Il veut trouver un job, vite, et vivre sans trop se tuer à la tâche. Conrad, de son côté, a décroché une bourse et est parti faire des études dans une autre ville. Certes, il doit aussi travailler à côté et s'inquiète pour sa mère et son frère, mais il s'inquiète secrètement surtout pour son père. Parce qu'il connait Ethan. Il a vu le néant dans ses yeux et senti la noirceur qui émanait de sa personne. Il craint qu'il ne bascule du mauvais côté, définitivement. Un pressentiment qui se réalise le 23 de ce mois-ci, lorsque Ethan tue son père pour protéger sa mère.
L'enquête est rapide, mais malgré les circonstances, Ethan est envoyé en maison de redressement. Son père était un militaire gradé et respecté, l'armée attend donc un châtiment en réponse à ce crime. Mais la justice décide de tenir compte des preuves concernant la violence du père de famille, évitant que l'adolescent soit jugé comme un adulte. Cependant ce qu'il vivra en maison de redressement le détournera encore plus du droit chemin.
Sa noirceur était dissipée par la douceur et l'affection de son frère et de sa mère, chacun ayant une influence positive sur lui. Malheureusement, au contact d'autres cas problématique, Ethan devient un véritable voyou attiré par le sang et la violence. Finalement, il n'est pas si différent de son géniteur... Montant son gang sous le nez du directeur, les représailles sont brutales, et chaque coup de matraque renforce sa haine de l'autorité.  



Nolan
Fraser
ft. Tom Hardy

42 ans
hétérosexuel
situation financière riche
tueur à gages
voyage aux quatre coin du monde

Histoire ici.



Thalia
Campbell
ft. Shailene Woodley

32 ans
hétérosexuelle
célibataire résignée
situation financière riche
tueuse à gages
vit à New-York

CARACTÈRE
uc.

HISTOIRE
uc.  



I lost my fucking mind, it happens all the time 'cause I can't stand myself. So please believe me I'm a needy insecure fucking freak and it ain't as easy or as dreamy as you think it would be.
Senara
Messages : 778
Date d'inscription : 04/06/2022
Région : J'habite en théorie, parce qu'en théorie tout se passe bien
Crédits : avatar (senara) signature (minori) texte (Ronnie Radke et Andy Black)

Univers fétiche : Réel, urban fantasy, fantastique, jeu vidéo
Préférence de jeu : Les deux
Cités d'or
https://www.letempsdunrp.com/t5165-my-rainbow-s-dreams https://www.letempsdunrp.com/t5222-les-disgressions-de-senara https://www.letempsdunrp.com/t5157-senara-my-mind-is-up-and-away
Senara
Dim 20 Aoû - 11:21
Always Love
Réel - City


Lukas
Ainsworth
ft. Taylor Lautner

... mots
pensées en ...
dialogue en ...

CARACTÈRE

uc.

HISTOIRE

CHAPTER ONE ; L’enfance
Un logement quasiment insalubre dans un quartier malfamé, c’est là que naquit le jeune Ainsworth qui sera heureusement le seul enfant de ce couple instable et qu’on qualifierait à juste titre de cas sociaux. Inutile de dire que les débuts de cet enfant s’annonçaient déjà difficiles et qu’il finirait probablement comme ses parents. Ou pas ? Forte tête et n’ayant pas sa langue dans la poche, Lukas se révéla très tôt un battant qui n’avait aucune intention de tomber dans les mêmes travers que ses parents. Cela dit, il ne connut pas longtemps sa mère. Entre ses troubles psychologiques et le ménage explosif que lui apportait son alcoolique et fainéant de mari, elle quitta le foyer du jour au lendemain alors qu’il n’avait qu’une dizaine d’années. Lukas n’a plus jamais eu de ses nouvelles, et resta enchainé pendant un temps à son père. Mais si son paternel ne se levait presque jamais de son fauteuil, il était absolument hors de question pour le jeune garçon de lui servir de femme de ménage et de domestique. Se prenant régulièrement la tête avec son père – pour ne pas dire continuellement – les injures et les coups faisaient partie de son quotidien. Et si au début le jeune Ainsworth se retrouvait souvent avec des bleus, des côtes cassés ou terminait même carrément en sang, le temps passant il devint de taille à maitriser cet ivrogne. C’est aussi à cette période-là qu’il se mit à trainer avec des jeunes de son quartier.

CHAPTER TWO ; L’adolescence
Aucune éducation, complètement livré à lui-même avec une histoire familiale compliquée, Lukas trouva rapidement d’autres adolescents qui étaient aussi paumés que lui. Or, si on ne choisit pas sa famille, on peut choisir ses amis… Malheureusement, ce n’était peut-être pas le choix le plus avisé, bien qu’il puisse paraitre logique. Ne dit-on pas que qui se ressemble, s’assemble ? Formant un clan, Lukas et les autres devinrent rapidement des jeunes à problèmes. Vols, actes de délinquances, agressions avec parfois des armes, ils se fichaient de tout car ils n’avaient rien. Au fil des jours, des semaines et des mois, Lukas ne se sentait vivant qu’avec eux, à défier toujours plus les règles. Il lâcha rapidement les cours, en dépit de son intelligence qui aurait pu lui permettre d’accéder à une vie meilleure, et finit par se perdre complètement dans ce monde de ténèbres qui étouffe tout espoir. Sans surprise, il enchaina rapidement les gardes à vue et les séjours à l’hôpital, jusqu’à finalement finir en maison de redressement alors qu’il avait seize ans. Mais loin de s’assagir, son tempérament belliqueux et vindicatif le poussa à former un clan dans son nouvel espace pour tenir tête à cette prétendue autorité qu’il ne reconnaissait pas et qu’il avait en aversion. Il parvint même à s’enfuir du centre avec deux autres amis qu’il s’était fait là-bas. Pendant six mois, il connut les difficultés d’être en cavale avant de se rendre lui-même, voulant en finir avec ce chapitre-là pour reprendre une autre vie. Cependant, il dut rattraper ces six mois plus encore un an avant de pouvoir quitter le milieu carcéral.

CHAPTER THREE ; Début de vie adulte
Changer de vie, c’est vite dit pour quelqu’un qui n’a rien connu d’autre que la dureté de la survie. Et puis, si Lukas voulait s’en sortir et s’essayer à une vie rangée, il était clair que ce n’était pas fait pour lui. Évidemment c’était sans grande surprise. Lui-même n’y avait pas cru lorsqu’il l’avait pourtant affirmer avec persuasion au juge. Il profita pourtant pendant un temps de ce calme retrouvé, parcourant les vallées et les monts de sa Nouvelle-Zélande natale, et retrouvant les plaisirs de la vie. Parvenant à se dégotter une moto d’occasion dans un garage, on lui permit aussi de la remettre à neuf moyennant qu’il travaille comme mécanicien durant un temps, ce qu’il accepta. C’est ainsi qu’il rencontra un groupe de motards qui furent étonnés et intrigués par son caractère bien trempé, son intelligence et sa connaissance en moto. Il finit même par se lier avec un d’eux et, depuis quelques temps, comprends qu’il serait le bienvenu dans la bande. Mais s’il accepte, il replonge. Sauf que, pourquoi ne pas replonger ? Après tout, il sait parfaitement nager en eaux troubles…



Ymaël
Leskov
ft. Gaspard Ulliel

... mots
pensées en ...
dialogue en ...

CARACTÈRE

uc.

HISTOIRE

uc.



I lost my fucking mind, it happens all the time 'cause I can't stand myself. So please believe me I'm a needy insecure fucking freak and it ain't as easy or as dreamy as you think it would be.
Senara
Messages : 778
Date d'inscription : 04/06/2022
Région : J'habite en théorie, parce qu'en théorie tout se passe bien
Crédits : avatar (senara) signature (minori) texte (Ronnie Radke et Andy Black)

Univers fétiche : Réel, urban fantasy, fantastique, jeu vidéo
Préférence de jeu : Les deux
Cités d'or
https://www.letempsdunrp.com/t5165-my-rainbow-s-dreams https://www.letempsdunrp.com/t5222-les-disgressions-de-senara https://www.letempsdunrp.com/t5157-senara-my-mind-is-up-and-away
Senara
Dim 20 Aoû - 11:21
Louise
Plemons
ft. Kirsten Dunst

34 ans
hétérosexuelle
célibataire
situation financière modeste
infirmière de nuit
vit à Salem, aux États-Unis
univers urban fantasy

Message.



Andrew
Yaxley
ft. Colton Haynes

29 ans
hétérosexuel
situation financière moyenne
maître-nageur sauveteur
vit actuellement à Weymouth
univers réel

Né en Angleterre, à Londres, le père d’Andrew rencontre sa femme, Lexie, dans l’entreprise de marketing où tous les deux travaillent. Rapidement, les deux amoureux s’installent ensemble, puis se marient alors que la jeune femme est enceinte de leur premier enfant. Quelques mois plus tard, le couple accueille Ethan, un petit garçon aussi calme que vif d’esprit. Puis, cinq ans plus tard, un second fils leur naît. Ils l’appellent Andrew, qui s’avère plus turbulent et caractériel. La petite famille évolue cependant dans l’amour, le calme et la prospérité. Malheureusement, les parents sont de plus en plus absorbés par leur travail. Ils acceptent des promotions, se mettent à faire des déplacements et, bientôt, c’est à Ethan de veiller sur son petit-frère, une mission qu’il prendra toujours très à cœur. Mais si l’aîné apprend à se responsabiliser, étudie correctement à l’école et trace déjà sa voie future en suivant l’exemple de ses parents, Andrew, lui, a plutôt tendance à s'écarter du droit chemin, se sentant abandonner et livrer à lui-même. Ses parents n’ont-ils déjà pas assez d’argent ? L’adolescent qu’il est alors préfèrerait qu'ils soient présents et qu'ils passent du temps ensemble, plutôt que d’errer dans cette grande maison vide. D’autant qu’il n’est pas comme son frère. Il sent de la noirceur en lui, une colère sourde et souvent incontrôlable, ainsi qu’un profond mal-être au fur et à mesure qu’il grandit. Mais peut-être n’est-ce dû qu’à l’absence de ses géniteurs et au manque d’attention qu’il ressent ? Il se met alors à trainer dans les rues plutôt que d’aller en cours. De toute façon, ça ne l’intéresse pas. Et puis s’il y a un problème, l’argent familiale peut tout régler. Premier de la classe à l'école buissonnière, il s’acoquine avec des personnes peu recommandables et commet ses premiers larcins. C’est là qu’il commence à se shooter à l’adrénaline, avec la peur de se faire attraper lorsqu’il passe aux caisses sans payer et devant les vigiles. Après sa première arrestation, ses parents l’obligent à retourner en cours en le privant de sortie et de téléphone. Comme si ça allait tout régler et que sa mauvaise conduite n’était due qu’à des influences extérieures, et non pas à un sentiment négatif plus profond, ou à un besoin de se sentir vivant pour compenser autre chose... leur désertion du poste de parent, par exemple.

A quinze ans, contre toute attente, sa vie et celle de sa famille prennent un tournant inattendu. Sa mère leur apprend qu’elle est enceinte et qu’elle va ainsi lever le pied au travail. A quarante ans, son métabolisme n’est plus aussi en forme qu’à ses vingt ans et elle doit faire attention à sa santé ; dans son intérêt bien sûr, mais aussi et surtout dans celui du bébé. Andrew accueille cette nouvelle avec un mélange ambivalent d’émotions. Peur, espoir, colère, joie, tout y passe. Il était déjà mis de côté par ses parents, il craint que ça ne soit encore plus le cas. D’un autre côté, peut-être que l’arrivée de ce futur membre dans la famille permettra à ce que tout redevienne comme avant ? Ça aurait pu l’être, et ça l’a été au début. Mais sa petite-sœur décède à même pas quatre ans. Leucémie foudroyante. Ce décès traumatisant fragilise la famille. Sa mère se jette à corps perdu dans son travail, suscitant une certaine indignation de son mari qui, lui, a l’impression qu’elle cherche à effacer une partie de leur histoire, tandis qu’il plonge dans la dépression. Finalement, Lexie décide de poursuivre sa vie aux États-Unis, alors que son mari reste à Londres, sa ville natale et celle de ses ancêtres. Ethan et Andrew sont majeurs mais se retrouvent néanmoins pris entre deux feux. Suivre leur mère et débuter eux-aussi une nouvelle vie ailleurs ou rester avec leur père ? Lexie ne leur laissera guère le choix : elle leur demande fermement de rester avec leur père. Elle veut tout plaquer et ne souhaite pas emmener quoi que ce soit qui provienne de son passé, enfants compris, malgré ses promesses de leur donner régulièrement des nouvelles. Mensonges, évidemment. Leur famille n’est qu’un bateau qui coule et elle quitte le navire. Point barre. Ethan essaiera malgré tout de la faire changer d’avis, mais ses tentatives de négociation n’aboutiront à rien, si ce n’est à plus d’amertume de la part de Drew et de leur père. Ethan, de son côté, comprend les motivations de sa mère et se montre plus tempéré sur sa fuite à peine déguisée. Se détournant d’elle, il se reconcentre sur Andrew, son petit-frère, sur qui il doit veiller. Il garde aussi un œil sur leur paternel, Thomas.

L’aîné des garçons poursuit ses études et finit par devenir avocat dans un cabinet réputé. Thomas continue de travailler dans son bureau de marketing et finit par aimer un peu trop la bouteille et les cigares. Quant à Andrew, c’est désormais un volcan en sommeil, prêt à éclater à tout moment. Enchaînant les mauvaises décisions et se liant aux mauvaises personnes, il plonge dans la délinquance. Il cherche plus ou moins du travail, paye ses factures avec difficultés et passe de lits en lits à la recherche d’un peu d’affection. Mais ses relations sont toujours conflictuelles, voire toxiques, et se soldent invariablement par une rupture difficile. Pour ne rien arrangé, il est bientôt happé par le monde de la nuit. De nightclub en after, Andrew se fait connaître dans ce milieu, et pas toujours pour les bonnes raisons. Impulsif, colérique et jaloux, le jeune homme perd souvent le contrôle de lui-même, finissant tantôt à l’hôpital, tantôt au commissariat. Parfois les deux. Et bien qu’il puisse compter sur le soutien infaillible de son frère, Ethan finit par prendre la décision de l’interner dans un hôpital psychiatrique après une crise particulièrement violente. Même si son petit-frère ne s’en rend pas compte, il a un problème et doit consulter l’avis de spécialistes. Avec ce comportement autodestructeur, Andrew reste un moment à l’hôpital, surtout à cause de son côté têtu qui l’empêche de reconnaître sa situation, et donc de progresser. Là, il fera finalement la connaissance de Gabriel Wilander, avec qui il s’entendra bien et avec qui il développera une relation complice malgré leur caractère on ne peut plus opposé. Mais les deux hommes s’équilibrent et, ensemble, finissent par sortir de l’hôpital.

Pour continuer à travailler sur sa maîtrise de soi, le psychiatre en charge d’Andrew lui prescrit cependant une cure. Trouvant l’idée intéressante, et surtout ravi de partir loin d’ici, le jeune homme choisit la station balnéaire de Weymouth. Il y découvre une ville magnifique qu’il se met à apprécier tout particulièrement. Peu à peu, l’idée de rester s’installe et, encouragé par son frère qui espère ainsi le tenir éloigné de ses mauvaises fréquentations d’antan, Andrew pose ses valises dans cette ville côtière, bien décidé à faire table rase du passé et à essayer de construire quelque chose. Même si, en l’état, parvenir à maîtriser la bête qui sommeille en lui sera déjà bien.



Angus
Pierce
ft. Charlie Heaton

22 ans
hétérosexuel
situation financière aisée
étudiant en sport, spécialisation tennis
vit actuellement à Sport Nation
univers réel
inspiration Hana Kimi

Message.



I lost my fucking mind, it happens all the time 'cause I can't stand myself. So please believe me I'm a needy insecure fucking freak and it ain't as easy or as dreamy as you think it would be.
Contenu sponsorisé
My rainbow's dreams
Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» there are no rainbows without rain.
» (m) I met you in my dreams
» Boulevard of Broken Dreams
» [Nobody thinks what I think, nobody dreams when they blink.] - Foxy
» Sugar in my teeth, demons in my dreams

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: L'entrée :: Vos envies de RP :: RP et personnages :: Personnages-
Sauter vers: