Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» "Avec un mensonge on va loin, mais sans espoir de retour" - Ft. Charly
I guess I grew up on an old dirt road, pedal to the metal, always did what I was told - Ft. Paddy [/!\ -18] - Page 3 EmptyAujourd'hui à 10:18 par Manhattan Redlish

» Vermines & Rage
I guess I grew up on an old dirt road, pedal to the metal, always did what I was told - Ft. Paddy [/!\ -18] - Page 3 EmptyAujourd'hui à 1:11 par Snardat

» Eyes contact (ft Clionestra)
I guess I grew up on an old dirt road, pedal to the metal, always did what I was told - Ft. Paddy [/!\ -18] - Page 3 EmptyHier à 23:45 par Clionestra

» Recherche lien H/H
I guess I grew up on an old dirt road, pedal to the metal, always did what I was told - Ft. Paddy [/!\ -18] - Page 3 EmptyHier à 23:11 par Raton

» Les enfants de la lune. [PV Lulu] +18
I guess I grew up on an old dirt road, pedal to the metal, always did what I was told - Ft. Paddy [/!\ -18] - Page 3 EmptyHier à 22:47 par Lulu

» Love isn't soft, like those poets say. ... (avec Gina)
I guess I grew up on an old dirt road, pedal to the metal, always did what I was told - Ft. Paddy [/!\ -18] - Page 3 EmptyHier à 20:24 par Clionestra

» La honte n'est pas là où elle devrait être ! [PV Lullaby] +18
I guess I grew up on an old dirt road, pedal to the metal, always did what I was told - Ft. Paddy [/!\ -18] - Page 3 EmptyHier à 18:02 par Elsy Lullaby

» Un Orque du Mordor
I guess I grew up on an old dirt road, pedal to the metal, always did what I was told - Ft. Paddy [/!\ -18] - Page 3 EmptyHier à 14:15 par Snardat

» Sugar in my teeth, demons in my dreams
I guess I grew up on an old dirt road, pedal to the metal, always did what I was told - Ft. Paddy [/!\ -18] - Page 3 EmptyHier à 11:20 par Senara

Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon EV6.5 : où trouver le Bundle Lot 6 Boosters Fable ...
Voir le deal
anipassion.com

LE TEMPS D'UN RP

I guess I grew up on an old dirt road, pedal to the metal, always did what I was told - Ft. Paddy [/!\ -18]

Dracoola
Messages : 583
Date d'inscription : 20/04/2018
Région : Québec city
Crédits : Frimelda et Google

Univers fétiche : LOTR/ Fantasy / City / Historique
Préférence de jeu : Homme
Power Rangers
https://www.letempsdunrp.com/t6011-listen-to-them-the-children-of-the-night-what-music-they-make#121946 https://www.letempsdunrp.com/t6012-i-want-you-to-believe-to-believe-in-things-that-you-cannot#121948
Dracoola
Mar 15 Aoû - 22:41

Pierce
Snyder

J'ai 43 ans et je vis à Nashville, États-Unis. Dans la vie, je suis mécanicien/biker et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis divorcé et je le vis plutôt bien.


I guess I grew up on an old dirt road, pedal to the metal, always did what I was told - Ft. Paddy [/!\ -18] - Page 3 Ae9e75230ac62efba5803cc1e7c75937259fe422

– Pierce naît dans une famille pauvre. Son père est parti chercher du lait et n’est jamais revenu.

– Il ne finit pas son secondaire et commence à travailler dans un garage à 16 ans

– Dès sa majorité, il joint un club de motards et multiplie les activités illégales.

– Il fait la rencontre de Clara avec qui il a une petite fille Molly. Les deux décident de se séparer d’une décision commune.

– Après un petit séjour en prison, il décide de prendre ses distances du club en allant travailler chez un autre garagiste.

– Il décide finalement de rejoindre de nouveau le groupe après la mort d’un de ses amis

I guess I grew up on an old dirt road, pedal to the metal, always did what I was told - Ft. Paddy [/!\ -18] - Page 3 Ff89741ff212e2893e3ce017ea3c346948687868

Jason Momoa @ Tumblr

Sup' babygirl





TW : Langage violent / Gambling / Alcool /Infraction au code de la route


Ses grands yeux naïfs s’étaient arrondis en m’entendant prononcer le nom de mon chef et elle avait secoué la tête négativement. Elle s’empressait d’expliquer que Carl était son lapin. J’avais expiré avant d’éclater de rire. Putain, Pierce, on va se calmer avec les conspirations. Puis nous étions tous les deux tombés dans un sommeil profond. Trop d’émotions en une soirée. J’avais été réveillé par sa panique, j’avais essayé de me relever pour revenir m’écraser lourdement sur le matelas. MA PUTAIN D’ÉPAULE. Le son d’un corps tombant sur le parquet et je m’étais redressé avec peine pour voir la jeune femme sur le sol. Celle-ci était enroulée dans les draps. Confus, je ne savais pas trop si je devais rire ou m’inquiéter de la situation. Inquiet j’avais lâché :

– Ça va ? Tu t’es blessé ?

Puis elle s’était relevé le visage cramoisi. Elle semblait gênée et terriblement mal à l’aise. Il ne fallait pas ! Ça pouvait arriver à n’importe qui de tomber du lit ! Ne voulant pas l’embarrasser davantage j’avais détourné le regard et m’étais levé, étirant mon bras fonctionnel. Puis j’étais allé chercher une camisole blanche dans un tiroir. Pas ce qui avait de plus beau, mais c’était moins compliqué à mettre qu’un T-shirt. La blondinette me demandait comment allait mon épaule et c’est à ce moment que je zappais que je connaissais pas encore son nom… Ben merde j’allais avoir l’air d’un sacré con là.

– C’est douloureux, mais je devrais m’en sortir sans une infection grâce à toi… Au fait, c’est quoi ton prénom ?

Je l’écoutais à moitié tandis qu’elle se confondait en excuse, trop occupé à me battre avec la brosse à cheveux. Ce n’est que lorsqu’elle mentionnait la possibilité de rentrer chez elle que je reportais mon attention sur elle. Oh là ! Minute papillon !

– Écoute ma jolie, je suis navrée de t’annoncer ça de cette façon, mais tu ne peux pas partir sans qu’on ait une discussion et puis je serais un hôte de piètre qualité si je te faisais pas à déjeuner. Je sais les circonstances sont loin d’être idéale avec ce que tu as vécu hier, mais crois-moi une petite papote avec moi est beaucoup moins effrayant qu’avec Carl l’humain. Ah et je te rassure ! On n’a rien fait !

Je pouvais sentir sa panique et quand je la vis traverser la pièce comme une flèche. Je l’avais suivi d’un pas nonchalant. Je m’étais dirigé vers la cuisiner et j’avais allumé le four. Avec une poêle, je préparais des œufs avec du bacon et des tartines à la confiture. La pièce était remplie d’une douce odeur de pain grillé qui donnait l’eau à la bouche. Puis j’avais découpé une orange en quartier que j’avais déposé de manière créative dans l’assiette. Un véritable coco culinaire. J’avais mis la table rapidement, plaçant les ustensiles l’un à côté de l’autre et avait sorti le jus d’orange, le lait et le pichet d’eau.

– Je peux t’offrir un café ?

J’avais une machine à café à filtre. Ça n’en jetait pas autant que les cafetières de luxes qu’on pouvait trouver en magasins, mais si les grains étaient de bonnes qualités ça revenait au même.
Je m’étais assis à la table et avait attendu que la demoiselle daigne me rejoindre avant de me plonger dans mon repas. J’avais la dalle. D’une voix douce, j’avais lancé :

– Par où commencer ? Tu m’as l’air brillante. Tu dois avoir une petite idée de la situation dans laquelle tu te trouves actuellement…


J’avais arrêté ma phrase, guettant sa réaction, j’espérais qu’elle devine par elle-même où je voulais en venir. Je n’avais pas particulièrement envie de jouer les gros bras.


LA MORT DES AMANTS


Usant à l'envie leurs chaleurs dernières | Nos deux cœurs seront deux vastes flambeaux | Qui réfléchiront leurs doubles lumières | Dans nos deux esprits, ces miroirs jumeaux. | FRIMELDA

Paddy
Messages : 196
Date d'inscription : 14/06/2023
Région : Jura | France
Crédits : (c)Perséphone

Univers fétiche : Harry Potter | Mythologie | Conte & Disney | Réel & Rantasy
Préférence de jeu : Homme
Tournesol
https://www.letempsdunrp.com/t5712-i-will-live-a-thousand-million-lives https://www.letempsdunrp.com/t5875-je-suis-prete-pour-l-aventure#118919 https://www.letempsdunrp.com/t5886-joyeux-bordel-organise https://www.letempsdunrp.com/t5710-let-the-forest-hear-our-sound
Paddy
Mar 15 Aoû - 23:25

Emily Jesper
J'ai 26 ans et je vis à Nashville, Etats-Unis. Dans la vie, je suis bibliothécaire et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

I guess I grew up on an old dirt road, pedal to the metal, always did what I was told - Ft. Paddy [/!\ -18] - Page 3 Tumblr_inline_nm9faiUf7K1rifr4k
Elle n'as jamais quitté Nashville • Elle est bibliothécaire • Elle a eu quelques petits amis mais il la trouvait toujours trop bizarre • Elle préfère la compagnie des livres à ceux des humains • Elle aime le thé noir • Elle apprécie la compagnie de son lapin, Carl • Son appartement est une extension de la bibliothèque où elle travaille • Elle a beaucoup de plantes et joue de la guitare sèche quand elle s'ennuie • Elle est très proche de ses parents qu'elle voit au moins une fois par semaine • On la prend souvent pour une adolescente mais elle est bien majeur.
I guess I grew up on an old dirt road, pedal to the metal, always did what I was told - Ft. Paddy [/!\ -18] - Page 3 Tumblr_inline_nm9ffhriVj1rifr4k

Run little girl, run little girl, bang, ha !



TW : Langage violent / Gambling / Alcool /Infraction au code de la route

Elle l'avait entendu lui demander si cela allait, à travers le drap qui recouvrait son visage, rouge d'embarras. Elle affirma, dans sa voix étouffée par le tissu qu'elle allait bien. Puis, elle se redressa droite comme un "i" alors qu'elle sentait la panique l'envahir face à la situation gênante.

Pierce en avait profité pour se lever et s'habiller. Il était si grand comparé à elle, cela l'impressionnait toujours. Mais malgré sa carrure imposante et il faut le dire, flippante, elle avait trouvé un caractère doux et un père aimant. Mais il semblait avoir un passé lourd à en juger parce qu'il lui était arrivé et son refus de demander une ambulance. Elle lui avait demandé comment son épaule allait, alors que l'homme tentait de passer une camisole, plus facile à mettre pour son épaule. Il lui répondit que c'était douloureux mais que cela serait facile à gérer grâce à son intervention. Elle eut un petit sourire, bien vite parti avec la panique et l'embarras qu'elle ressentait. Il avait un aura, c'était indéniable. Et elle se sentait prise dans cette aura sans qu'elle ne sache pourquoi. Et c'est cela qui la gênait. Elle avait complètement occultée la question de Pierce sur son prénom. Et avait préféré s'excuser lamentablement, s'enfonçant encore plus. Elle décida alors qu'il était temps de quitter le champ de bataille et traversa la pièce en panique. Pierce la retint par ses mots et elle fut piquée au vif. Mais il la rassura malgré tout. Carl l'humain. Alors c'était lui dont il avait eu peur hier soir ?

Elle resta là, face à l'homme avant de relever son visage pour observer ses yeux noisettes.

« D'accord. »

Puis elle s'enfuit, vers son sac, rattrapant ses affaires. Elle fila vers la salle de bain pour s'habiller et se rafraichir le visage. Elle se doutait bien qu'elle devait s'expliquer avec l'homme mais elle se demandait comment aborder les sujets importants et qui fâchent. Elle se rinça le visage au savon, et observa son manteau tâché du sang de Pierce. Elle soupira, se disant qu'il était foutu maintenant. Elle aura du mal à le rattraper maintenant que le sang est séché. Elle observa son pull, lui aussi tâché de sang. Aussi elle enfila simplement son jean et passa le tee-shirt trop large pour elle dedans. C'est là qu'elle sentit l'odeur de toast grillé venir à ses narines et son ventre réclama le festin. Elle n'avait rien mangé hier soir, et maintenant, c'est comme si elle pouvait manger comme dix hommes.

Elle se dirigea alors vers la cuisine et observa la scène qui se déroulait devant elle. Pierce dans la cuisine, concoctait un véritable festin composé d'œufs brouillés, de bacon, de fruits, de café, de lait. Elle ouvrit ses yeux en grand, alors qu'elle entendit son ventre gargouiller une nouvelle fois. Elle se dirigea vers une chaise alors que Pierce lui demandait si il pouvait lui offrir un café. Elle tira sa chaise pour s'asseoir face à l'homme alors qu'il commençait à manger. Elle l'observa un instant, un silence passant entre les deux. Puis, elle lui sourit, simplement.

« Aurais tu plutôt du thé ? »

Elle pouvait boire du café bien sur, mais elle préférait largement le thé. Qu'importe qu'il soit noir ou vert, tant qu'il était doux et sucré. Elle attrapa une tartine grillé et de la confiture de myrtille. Elle fut surprise d'en trouver mais elle adorait ça. Elle ne résista pas à l'idée d'en manger. Elle garnissait son assiette, se laissant aller par sa faim alors qu'elle se rendit bien vite compte que sa taille dépassait celle de Pierce. Elle s'arrêta à ce moment de réalisation et entreprit de manger ce que son plat contenait. Jusqu'à ce que Pierce reprenne la parole. Elle l'écouta attentivement. Et elle reposa sa tartine croquée à plusieurs endroits, avalant sa bouchée, elle déclara, presque de façon froide face aux évènements. Elle était peut être timide, mais cela ne l'empêchait pas d'être intelligente et de comprendre certaine choses.

« Tu fais partie d'un gang je présume et que si tu refuses l'ambulance c'est que tu crains un retour en prison. J'ignore pourquoi cependant. Carl qui doit être donc ton chef n'as pas l'air très commode dans la vie de tous les jours. »

Elle ne releva pas l'état de Pierce quand elle lui avait dit que Carl était son lapin. Mais elle avait bien senti la peur dominer l'homme, ne serait ce qu'un instant. Elle finit par porter son attention sur sa tartine et soupira, comprenant vite l'enjeu. Elle n'osa tout de même pas relever son visage vers Pierce, se sentant encore plus bête qu'elle ne l'était tout à l'heure quand la timidité la gagnait. Elle repensa alors à la façon dont l'homme avait enfilé sa camisole et elle se souvient qu'il lui avait demandé son prénom et qu'elle n'avait pas répondue.

« Je n'ai rien entendu, ni rien vu si c'est cela qui te perturbes. Et je m'appelle Emily. »

Elle finit par relever son regard vers l'homme, attendant son affirmation ou sa négation sur ce qu'elle venait de déclarer.
Dracoola
Messages : 583
Date d'inscription : 20/04/2018
Région : Québec city
Crédits : Frimelda et Google

Univers fétiche : LOTR/ Fantasy / City / Historique
Préférence de jeu : Homme
Power Rangers
https://www.letempsdunrp.com/t6011-listen-to-them-the-children-of-the-night-what-music-they-make#121946 https://www.letempsdunrp.com/t6012-i-want-you-to-believe-to-believe-in-things-that-you-cannot#121948
Dracoola
Ven 18 Aoû - 1:46

Pierce
Snyder

J'ai 43 ans et je vis à Nashville, États-Unis. Dans la vie, je suis mécanicien/biker et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis divorcé et je le vis plutôt bien.


I guess I grew up on an old dirt road, pedal to the metal, always did what I was told - Ft. Paddy [/!\ -18] - Page 3 Ae9e75230ac62efba5803cc1e7c75937259fe422

– Pierce naît dans une famille pauvre. Son père est parti chercher du lait et n’est jamais revenu.

– Il ne finit pas son secondaire et commence à travailler dans un garage à 16 ans

– Dès sa majorité, il joint un club de motards et multiplie les activités illégales.

– Il fait la rencontre de Clara avec qui il a une petite fille Molly. Les deux décident de se séparer d’une décision commune.

– Après un petit séjour en prison, il décide de prendre ses distances du club en allant travailler chez un autre garagiste.

– Il décide finalement de rejoindre de nouveau le groupe après la mort d’un de ses amis

I guess I grew up on an old dirt road, pedal to the metal, always did what I was told - Ft. Paddy [/!\ -18] - Page 3 Ff89741ff212e2893e3ce017ea3c346948687868

Jason Momoa @ Tumblr

Sup' babygirl




TW : Langage violent / Gambling / Alcool /Infraction au code de la route


Elle était intelligente la petite. Ça se voyait qu’elle avait une tête sur les épaules. Elle semblait jeune je lui donnais environ dans la mi-vingtaine et malgré ses traits naïfs elle donnait l’impression d’avoir tout vécue. Pour une fille qui avait recousu un motard en pleine nuit elle n’avait pas l’air à s’en tirer trop mal. Alors que je savourais le goût presque sucré du bacon, une pensée traversait mon esprit. C’était rare, c’pour ça que je le mentionne… Les pensées j’veux dire. Elle c’était probablement le contraire, sa tête devait jamais s’arrêter, la preuve avec sa petite crise de ce matin. Enfin pour revenir à mon illumination, j’avais songé au fait que la jeune femme avait complètement ruiné sa veste pour m’éviter de crever en public. J’avais deux billets de cinquante dans ma veste, suffisait de me lever pour aller le chercher. C’était de se lever qui était compliqué. La demoiselle s’était servi une copieuse assiette, un témoignage direct de sa résilience. Quand je lui proposais un café, elle me demandait si j’avais du thé. Hmm… Du thé. Clara avait probablement laissé traîner un sachet quelque part. Le divorce avait été une affaire rapide et désordonnée, c’était trois jours avant mon jugement. Il n’y avait pas eu d’engueulades, pas de vols ni rien. Elle s’en était allée avec une partie de ma vie avec la petite Molly qui venait juste de naître. Et moi j’étais parti faire mon temps. Je m’étais levé avec difficulté, mon épaule me faisait un mal de chien. L’armoire à thé se trouvait à être la plus haute de toutes et manque de bol, pour l’atteindre il fallait que je m’étire le bras. J’avais serré les dents et saisi la boîte et puis j’avais une théière sur le feu. C’était du thé au citron de Lipton. Pas du luxe, mais je n’étais pas un buveur de thé. Une fois l’eau bouillante j’avais déposé une poche dans une avant de la poser en avant de mon invitée et j’étais allé chercher mon portefeuille. Je lui avais demandé si elle se doutait de la situation dans laquelle elle se trouvait et avait répondu que je faisais partie d’un gang, que j’avais peur de retourner en tôle et que mon chef n’avait pas l’air commode. J’avais éclaté de rire. Ça, c’était clair Carl n’était pas un enfant de chœur. Elle enchaîna en disant qu’elle n’avait rien vu ni entendu et qu’elle se prénommait Emily. Et je me surpris à penser que ça lui faisait bien. Emily la bibliothécaire, reine des neiges et infirmière nocturne des félons de Nasville. J’avais soupiré en me rassoyant en face d’elle :

– Tu es brillante. J’suis un ancien prisonnier, ex-alcoolo, biker. Bref. Du monde absolument pas recommandable. Et le truc c’est que si tu parles je suis dans la merde. Et moi j’en ai fini avec les autorités. Je suis sorti de tôle, j’ai ma fille que j’essaie d’élever en collaboration avec mon ex-femme. Je ne peux pas me permettre de retourner au trou. Alors, je ne te force pas à faire parti de l’univers de Momo et du mien si t’en as pas envie, mais je t’en supplie garde ce que tu as vu hier pour toi.


J’avais passé ma main valide sur mon visage. C’était quand même vraiment dommage elle était mignonne à craquer la demoiselle dans mon t-shirt avec ses cheveux en batailles. Si j’avais été plus jeune et un mec bien je l’aurais peut-être invité à prendre un café. Mais fallait se rendre à l’évidence j’étais peut-être pas son genre et en plus je faisais peur. Emily serait probablement plus à l’aise avec un jeune homme de son âge qui n’était pas allé en prison pour avoir mis un immeuble en feu. Et puis bon j’étais un couillon quand il s’agissait de flirter c’était à se demander comment j’avais fait pour marier Clara. J’empoignai mon portefeuille et sorti deux billets de cinquante avant de les glisser vers la jeune femme :

– T’inquiète, je n’achète pas ton silence ! C’est de l’argent pour te racheter des vêtements, je sais que j’ai ruiné ta veste hier… et ce n’est pas de l’argent sale ! Je travaille comme mécano dans un garage près d’ici… bref, vraiment désolé de tout ça ma jolie. Je ne me suis pas vraiment montré sous mon meilleur jour et je m’en excuse. Je suis pas un mauvais bougre, j'suis juste une mauvaise graine qui n’arrivait pas à devenir autre chose.

J’espérais qu’elle n’appellerait pas les services d’aide à l’enfance. Je n’étais pas une mauvaise personne malgré tout.


LA MORT DES AMANTS


Usant à l'envie leurs chaleurs dernières | Nos deux cœurs seront deux vastes flambeaux | Qui réfléchiront leurs doubles lumières | Dans nos deux esprits, ces miroirs jumeaux. | FRIMELDA

Paddy
Messages : 196
Date d'inscription : 14/06/2023
Région : Jura | France
Crédits : (c)Perséphone

Univers fétiche : Harry Potter | Mythologie | Conte & Disney | Réel & Rantasy
Préférence de jeu : Homme
Tournesol
https://www.letempsdunrp.com/t5712-i-will-live-a-thousand-million-lives https://www.letempsdunrp.com/t5875-je-suis-prete-pour-l-aventure#118919 https://www.letempsdunrp.com/t5886-joyeux-bordel-organise https://www.letempsdunrp.com/t5710-let-the-forest-hear-our-sound
Paddy
Lun 21 Aoû - 22:51

Emily Jesper
J'ai 26 ans et je vis à Nashville, Etats-Unis. Dans la vie, je suis bibliothécaire et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

I guess I grew up on an old dirt road, pedal to the metal, always did what I was told - Ft. Paddy [/!\ -18] - Page 3 Tumblr_inline_nm9faiUf7K1rifr4k
Elle n'as jamais quitté Nashville • Elle est bibliothécaire • Elle a eu quelques petits amis mais il la trouvait toujours trop bizarre • Elle préfère la compagnie des livres à ceux des humains • Elle aime le thé noir • Elle apprécie la compagnie de son lapin, Carl • Son appartement est une extension de la bibliothèque où elle travaille • Elle a beaucoup de plantes et joue de la guitare sèche quand elle s'ennuie • Elle est très proche de ses parents qu'elle voit au moins une fois par semaine • On la prend souvent pour une adolescente mais elle est bien majeur.
I guess I grew up on an old dirt road, pedal to the metal, always did what I was told - Ft. Paddy [/!\ -18] - Page 3 Tumblr_inline_nm9ffhriVj1rifr4k

Run little girl, run little girl, bang, ha !



TW : Langage violent / Gambling / Alcool /Infraction au code de la route

Elle avait posée sa tartine, avait tournée son regard vers Pierce qui s'affairait à faire chauffer de l'eau pour du thé. Il posa une tasse devant moi avec le sachet. C'était de la marque de grande surface. C'était buvable mais pas non plus le meilleur thé. En attendant, elle ne s'attendait pas à ce qu'il ai du thé de grande qualité. Elle était déjà ravie qu'il en ai ! Elle sourit en humant l'odeur du thé chaud. Elle souffla sur la tasse et c'est là que Pierce prit la parole. Elle rougit un instant quand il affirma qu'elle était intelligente. Elle ne se considérait pas comme particulièrement intelligente. Mais elle redevint sérieuse, quand elle l'entendit parler de sa fille, de sa vie, de sa femme. Elle hoche la tête, pour le rassurer et prend un sourire doux et bienveillant.

« Je comprends. Ne t'en fait pas, je ne dirais rien. Et puis, ta fille sera toujours la bienvenue à la bibliothèque. »

Elle lui sourit et but une gorgée de son thé. Elle retira le sachet pour le poser dans son assiette après l'avoir essorée et continua de manger. Pierce avait attrapé son portefeuille et avait sorti deux billets qu'il lui tendit. Elle arqua un sourcil et le laissa là avec ses deux billets sans les prendre. Elle fixa les billets, glissés vers elle. Et releva son regard vers Pierce. Ce dernier expliqua qu'il n'achetait pas son silence et que ce n'était pas de l'argent sale. Mais elle avait salie sa veste hier avec son sang. Emily devint blême au rappel dur de la réalité. Elle fixa les billets. Puis à sa dernière phrase, elle releva précipitamment son regard vers lui. Elle ne le considérait pas comme de la mauvaise graine. Il n'avait pas eu les mêmes chances que les autres.

Après un temps qui semblait surement long, elle repoussa les billets vers Pierce. Elle reprit sa tartine pour croquer dedans et avala sa bouchée. Elle but une gorgée de son thé brûlant.

« Tu sais, se sont souvent les mauvaises graines qui sont les plus belles et les plus utiles dans la vie. Celle qui ne sont que décoratives sont sans saveurs pour moi. »

Elle lui sourit doucement et finit sa tartine. Elle avait son assiette garnie encore. Mais elle avait faim. Elle n'avait rien mangé hier soir, son estomac trop noué. Elle regarda les billets et retourna son attention sur le visage de l'armoire à glace à l'épaule blessée.

« Je n'ai pas besoin de ça. Pour mon manteau ce n'est pas grave. Garde cet argent pour ta fille. Achète lui des livres. Elle sera heureuse. Ou une peluche de licorne ! »

Elle lui sourit, complice. Et elle avala en quelque bouchées sa deuxième tartine. Décidément, elle avait faim.
Dracoola
Messages : 583
Date d'inscription : 20/04/2018
Région : Québec city
Crédits : Frimelda et Google

Univers fétiche : LOTR/ Fantasy / City / Historique
Préférence de jeu : Homme
Power Rangers
https://www.letempsdunrp.com/t6011-listen-to-them-the-children-of-the-night-what-music-they-make#121946 https://www.letempsdunrp.com/t6012-i-want-you-to-believe-to-believe-in-things-that-you-cannot#121948
Dracoola
Jeu 24 Aoû - 3:12

Pierce
Snyder

J'ai 43 ans et je vis à Nashville, États-Unis. Dans la vie, je suis mécanicien/biker et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis divorcé et je le vis plutôt bien.


I guess I grew up on an old dirt road, pedal to the metal, always did what I was told - Ft. Paddy [/!\ -18] - Page 3 Ae9e75230ac62efba5803cc1e7c75937259fe422

– Pierce naît dans une famille pauvre. Son père est parti chercher du lait et n’est jamais revenu.

– Il ne finit pas son secondaire et commence à travailler dans un garage à 16 ans

– Dès sa majorité, il joint un club de motards et multiplie les activités illégales.

– Il fait la rencontre de Clara avec qui il a une petite fille Molly. Les deux décident de se séparer d’une décision commune.

– Après un petit séjour en prison, il décide de prendre ses distances du club en allant travailler chez un autre garagiste.

– Il décide finalement de rejoindre de nouveau le groupe après la mort d’un de ses amis

I guess I grew up on an old dirt road, pedal to the metal, always did what I was told - Ft. Paddy [/!\ -18] - Page 3 Ff89741ff212e2893e3ce017ea3c346948687868

Jason Momoa @ Tumblr

Sup' babygirl




TW : Langage violent / Gambling / Alcool /Infraction au code de la route


J’avais déposé la tasse fumante devant Emily, j’étais nerveux, avais je réalisai. Son opinion était importante pour moi… Peut-être parce que c’était l’une des premières personnes qui m’avaient vu avec mon bébé et que je voulais qu’elle pense que j’étais un bon père. Où peut-être que c’était plus profond, pt’être que comme je savais qu’elle était intelligente je ne voulais pas qu’elle pense que j’étais un autre foutu bon à rien qui aimait commettre des crimes violents parce que leur seul moyen de se sentir valoriser était d’utiliser leurs poings. À une époque, je l’avais été, mais ça, c’était avant Molly, même avant Clara, quand j’étais un ado plein de rage qui cherchait à cogner son chemin dans la vie. Et ça m’était revenu en pleine gueule, école juvénile, première arrestation pour voie de fait. Bref, pas une époque reluisante. Mais j’étais plus comme ça. D’accord, je n’étais pas encore clean, mais je n’étais pas non le mec d’avant. La blondinette ne le saurait jamais, mais j’avais combattu vents et marées pour être où j’en étais. J’en avais bavé, mais je pouvais vivre à peu près normalement sans avoir peur de retourner en tôle. Enfin, à une balle près. Je souriais en entendant que ma petite serait toujours la bienvenue à la bibliothèque et qu’elle ne dirait rien. Je gardais le silence, prenant le temps de détailler mon invitée, la lueur du matin était venue éclairer son visage pâlot, elle avait des taches de rousseur comme des constellations sur son petit nez retroussé. Quand j’avais glissé l’argent vers elle, son expression n’avait pas bougé mis à part un sourcil interrogateur. Un ange était passé… puis deux… puis trois… puis je m’étais demandé si je ne lui avais pas fait une tisane plutôt qu’un thé. Quand elle repoussait l’argent, je n’étais qu’à moitié surpris. Cela semblait en concordance avec son caractère. Elle n’était pas du genre à prendre la charité. Et puis elle avait lâché la phrase la plus drôle que j’avais entendue depuis un bon moment. Que les mauvaises graines étaient utiles et pleines de saveurs. Ne résistant pas à l’envie de la taquiner j’avais lancé sur un ton séducteur :

– Ah pour ça, je peux te faire découvrir ... tout plein de saveurs, ma jolie.

J’avais ponctué ma phrase de mouvement de sourcil comique avant de reprendre mon sérieux. Elle mangeait avec appétit et j’aimais ça. D’un côté, cela complimentait ma cuisine et aussi ça me rassurait qu’elle se sentait suffisamment en forme pour continuer à faire sa vie tranquillement. Elle me suggérait de prendre l’argent pour acheter des licornes à Molly et j’éclatais de rire.

– Attends-tu veux rire ? Suis-moi j’ai quelque chose à te montrer…


J’avais tourné les talons sans attendre sa réponse et m’étais dirigé vers la chambre à côté de la mienne, j’avais ouvert la porte avant de me tasser sur le côté pour permettre à la jeune femme d’observer mon chef-d’œuvre.


LA MORT DES AMANTS


Usant à l'envie leurs chaleurs dernières | Nos deux cœurs seront deux vastes flambeaux | Qui réfléchiront leurs doubles lumières | Dans nos deux esprits, ces miroirs jumeaux. | FRIMELDA

Paddy
Messages : 196
Date d'inscription : 14/06/2023
Région : Jura | France
Crédits : (c)Perséphone

Univers fétiche : Harry Potter | Mythologie | Conte & Disney | Réel & Rantasy
Préférence de jeu : Homme
Tournesol
https://www.letempsdunrp.com/t5712-i-will-live-a-thousand-million-lives https://www.letempsdunrp.com/t5875-je-suis-prete-pour-l-aventure#118919 https://www.letempsdunrp.com/t5886-joyeux-bordel-organise https://www.letempsdunrp.com/t5710-let-the-forest-hear-our-sound
Paddy
Ven 15 Sep - 15:13

Emily Jesper
J'ai 26 ans et je vis à Nashville, Etats-Unis. Dans la vie, je suis bibliothécaire et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

I guess I grew up on an old dirt road, pedal to the metal, always did what I was told - Ft. Paddy [/!\ -18] - Page 3 Tumblr_inline_nm9faiUf7K1rifr4k
Elle n'as jamais quitté Nashville • Elle est bibliothécaire • Elle a eu quelques petits amis mais il la trouvait toujours trop bizarre • Elle préfère la compagnie des livres à ceux des humains • Elle aime le thé noir • Elle apprécie la compagnie de son lapin, Carl • Son appartement est une extension de la bibliothèque où elle travaille • Elle a beaucoup de plantes et joue de la guitare sèche quand elle s'ennuie • Elle est très proche de ses parents qu'elle voit au moins une fois par semaine • On la prend souvent pour une adolescente mais elle est bien majeur.
I guess I grew up on an old dirt road, pedal to the metal, always did what I was told - Ft. Paddy [/!\ -18] - Page 3 Tumblr_inline_nm9ffhriVj1rifr4k

Run little girl, run little girl, bang, ha !



TW : Langage violent / Gambling / Alcool /Infraction au code de la route

Quand il reprit la parole, elle faillit s'étouffer avec son thé brûlant. Elle n'avait pas dit cela dans ce sens ! Elle piqua un fard, les yeux ronds d'étonnement mais elle fut prise d'un rire quand elle avait tourné son visage vers lui et l'ai vu hausser les sourcils de façon comique. Elle se détendit rapidement à ce geste anodin mais qu'il montrait qu'il plaisantait. Pierce avait une carrure qui l'impressionnait c'était évident et surtout il avait un beau visage. Mais elle avait besoin de connaître la personne, de savoir ce qui animait l'être tous les matins et non pas seulement la façade. Elle avait besoin de savoir ce qui nourrissait une âme pour en être véritablement attirée. Elle était peut être trop complexe après tout ? Ou tout simplement, elle pensait trop à tout cela pour être complètement dans le lâcher prise ? Elle l'ignorait. Aussi, elle préféra finir son thé et son assiette avant de déclarer qu'il pouvait garder les billets.

Après tout, Molly est importante dans sa vie, cela se ressentait et surtout, il semblait vraiment prendre soin d'elle. Elle ne l'avait pas imaginé en père aimant la première fois qu'elle l'avait vu et cela éveillait trop de curiosité de sa part. Alors quand il se leva et lui demanda de la suivre, elle le fit docilement sans rien dire. Il allèrent dans le couloir pour se diriger vers une porte dans le fond, juste à côté de la chambre de Pierce. Et dire qu'elle avait dormi dans ses bras.... Elle ferma les yeux un instant se remémorant sa chaleur... Elle souffla en rouvrant les yeux alors que Pierce actionna la poignée de porte et la poussa pour montrer la chambre. Il se poussa sur le côté et je pus admirer la pièce. Les teintes pastelles et douces correspondait parfaitement à l'image que Emily se faisait de la petite. Un lit en bois blanc était recouvert de peluche à l'effigie du monde des licornes et des princesses.

Emily entra dans la pièce, observant chaque recoins. Un tapis rose pastel était par terre, un coffre en bois dans un coin, un petit bureau et une commode dans l'autre coin. Tout rappelait la douceur de l'enfance et de l'insouciance. Emily sentit son propre visage s'adoucir et surtout s'amuser en pensant à l'armoire à glace qui se tenait derrière elle, les cheveux relevés en train de repeindre les murs, des touches de roses partout sur son visage et dans les cheveux. En tout cas, pour une enfant, la pièce était parfaite pour elle.

Elle se retourna vers Pierce et observa le plafond où un lustre était accrochée, diffusant surement une lumière chaude et douce. Molly devait surement être ravie de venir ici. Elle baissa son regard, enfin, elle s'arrêta assez rapidement à hauteur de ses yeux, un doux sourire sur son visage, les yeux pétillants.

« Elle doit se plaire ici ! »

Elle eut un air amusé à une pensée fugace qu'elle n'hésita pas à partager.

« Avec l'argent, achète lui une peluche de Olaf, dis lui que ca vient de la reine des neiges, elle sera ravie ! »

Elle se souvient de la façon dont la petite avait cru qu'elle était la reine des neiges. Après tout, elle avait les cheveux blonds, presque blanc. Elle lui avait expliqué qu'elle ne l'était pas mais qu'elle connaissait pleins de princesse. Si elle affirmait à la petite Molly que cela venait véritablement de la reine des neiges, elle serait surement au paradis.
Dracoola
Messages : 583
Date d'inscription : 20/04/2018
Région : Québec city
Crédits : Frimelda et Google

Univers fétiche : LOTR/ Fantasy / City / Historique
Préférence de jeu : Homme
Power Rangers
https://www.letempsdunrp.com/t6011-listen-to-them-the-children-of-the-night-what-music-they-make#121946 https://www.letempsdunrp.com/t6012-i-want-you-to-believe-to-believe-in-things-that-you-cannot#121948
Dracoola
Sam 23 Sep - 1:06

Pierce
Snyder

J'ai 43 ans et je vis à Nashville, États-Unis. Dans la vie, je suis mécanicien/biker et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis divorcé et je le vis plutôt bien.


I guess I grew up on an old dirt road, pedal to the metal, always did what I was told - Ft. Paddy [/!\ -18] - Page 3 Ae9e75230ac62efba5803cc1e7c75937259fe422

– Pierce naît dans une famille pauvre. Son père est parti chercher du lait et n’est jamais revenu.

– Il ne finit pas son secondaire et commence à travailler dans un garage à 16 ans

– Dès sa majorité, il joint un club de motards et multiplie les activités illégales.

– Il fait la rencontre de Clara avec qui il a une petite fille Molly. Les deux décident de se séparer d’une décision commune.

– Après un petit séjour en prison, il décide de prendre ses distances du club en allant travailler chez un autre garagiste.

– Il décide finalement de rejoindre de nouveau le groupe après la mort d’un de ses amis

I guess I grew up on an old dirt road, pedal to the metal, always did what I was told - Ft. Paddy [/!\ -18] - Page 3 Ff89741ff212e2893e3ce017ea3c346948687868

Jason Momoa @ Tumblr

Sup' babygirl




TW : Langage violent / Gambling / Alcool /Infraction au code de la route


Elle semblait surprise par ma boutade puis elle s’était mise à rire à mon soulagement. Puis je m’étais levé pour lui montrer la chambre de Molly et elle m’avait suivi sans un mot semblant être dans une autre dimension. Je voulais peut-être qu’elle me voie différemment en y pensant bien. Elle disait qu’elle savait que je n’étais pas une mauvaise personne, mais j’avais mes doutes là-dessus. Et Dieu sait pourquoi, cela m’importait autant ! Emily n’était qu’une libraire parmi une foulée de gens que je côtoyais tous les jours. Et même si elle m’avait sauvé la vie cela ne voulait pas dire qu’elle voulait s’associer à quelqu’un comme moi. Je me doutais bien pourquoi j’agissais de cette façon. C’est qu’elle m’était tombée dans l’œil la blondinette. J’avais tourné la poignée comme on tirerait un rideau rouge pour dévoiler une œuvre d’art. Elle admirait de ses grands yeux clairs les meubles, la peinture, les semaines à parcourir les magasins pour assembler un petit refuge pour la prunelle de mes yeux. Ça semblait hypocrite de ma part de déguiser ma laideur sous les allures d’un père aimant. Emily aurait mieux fait de se fier aux apparences. J’étais un motard, un criminel. Je n’étais peut-être pas celui qui achevait les collatéraux, mais j’étais certainement celui qui leur écrasait mon poing dans leur figure. J’étais un accessoire au crime, un témoin violent et silencieux. Ça, je pourrais passer le reste de ma vie en moine que cela n’effacerait pas les choses que j’avais faites. Je croyais au changement, certes. Et j’étais convaincu de pouvoir m’en sortir un jour, mais le sang sur mes mains ne disparaîtrait jamais. J’étais condamné à vivre avec ce que j’avais fait. Et ça, c’était pire que la prison. Il n’y a pas de torture plus violente que celle que l’on s’inflige à soi-même. Elle avait franchi le seuil de la porte et elle explorait la pièce une expression pensive sur le visage. Puis elle revenu vers moi, ses yeux s’étaient plantés dans les miens, je n’y lisais aucune appréhension. J’y voyais du respect. Et cela me soulageait, on pouvait bâtir avec du respect ce qui était impossible avec la peur. Un doux sourire avait gagné ses lèvres et elle me disait que Molly devait s’y plaire ici. La vérité c’est que je n’en savais rien. Ça ne faisait pas assez longtemps. Mais au fond de moi, je l’espérais. Je lui rendis son sourire et lâcha un petit rire en entendant sa proposition. Olaf le bonhomme de neige. Pourquoi pas ?

– Seulement si je peux lui dire que c’est un cadeau de la princesse de la bibliothèque.

Je lui avais fait un clin d’œil, joueur. C’était plus fort que moi j’aimais bien la taquiner.

– Je te raccompagne chez toi ? Je dois sortir chercher Molly chez sa grand-mère de toute manière, alors…


Je m’attendais à ce qu’elle refuse ma proposition. Peut-être ressentait-elle le besoin de se retrouver seule avec elle-même après la soirée d’hier. Et je ne pouvais pas lui en vouloir. Je l’avais tiré de son monde de poésie et de lettre pour lui mettre sous le nez la misère humaine et la violence d’une ville de désâmé. Le Nashville qu’elle connaissait devait être bien différent de celui dont j’étais issu. Je ne me faisais pas d’illusions pour éviter les faux espoirs. Et puis j’étais beaucoup plus vieux qu’elle, une jeune et jolie jeune femme avait sûrement mieux à faire que courtiser l’illettré du quartier. Je me dirigeais vers l’entrée et enfilais mes baskets et agrippais mes clés. J’attendis que la demoiselle me suive avant de verrouiller la porte derrière moi. La matinée était belle et la température promettait d’être douce.


LA MORT DES AMANTS


Usant à l'envie leurs chaleurs dernières | Nos deux cœurs seront deux vastes flambeaux | Qui réfléchiront leurs doubles lumières | Dans nos deux esprits, ces miroirs jumeaux. | FRIMELDA

Contenu sponsorisé
I guess I grew up on an old dirt road, pedal to the metal, always did what I was told - Ft. Paddy [/!\ -18]
Page 3 sur 3
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Sujets similaires
-
» De métal et de griffe. [PV Mandrin] [+18]
» Weirdest lie you told as a kid? (Charlissa)
» (my mother told me that I had a chameleon soul.)
» I'm searching to behold the stories that are told
» I love you... and will prove it to you (Paddy)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: