Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» Toutes les histoires ont leur histoire - ft. Clionestra
Sølandra ♔ Don’t go, in every breath I take I’m breathing you EmptyAujourd'hui à 20:01 par Clionestra

» Can't Get You Out of My Head (avec Rein)
Sølandra ♔ Don’t go, in every breath I take I’m breathing you EmptyAujourd'hui à 19:27 par Clionestra

» "Avec un mensonge on va loin, mais sans espoir de retour" - Ft. Charly
Sølandra ♔ Don’t go, in every breath I take I’m breathing you EmptyAujourd'hui à 19:13 par Manhattan Redlish

» Silicon Heart ft. Lexis
Sølandra ♔ Don’t go, in every breath I take I’m breathing you EmptyAujourd'hui à 19:12 par Lexis

» Tous ceux qui errent ne sont pas perdus. [PV Lulu] [+18]
Sølandra ♔ Don’t go, in every breath I take I’m breathing you EmptyAujourd'hui à 19:06 par Ezvana

» Le relèvement d'Honoria (ft. Rein)
Sølandra ♔ Don’t go, in every breath I take I’m breathing you EmptyAujourd'hui à 18:48 par Rein

» De l'amour à la haine, il n'y a qu'un pas (avec Rein)
Sølandra ♔ Don’t go, in every breath I take I’m breathing you EmptyAujourd'hui à 18:17 par Clionestra

» « Connais ton adversaire, connais-toi, et tu ne mettras pas ta victoire en danger. »
Sølandra ♔ Don’t go, in every breath I take I’m breathing you EmptyAujourd'hui à 16:02 par Stormy Dream

» Raven and Bones
Sølandra ♔ Don’t go, in every breath I take I’m breathing you EmptyAujourd'hui à 15:08 par Lexis

Le Deal du moment : -16%
Mini Frigo Xbox Series X (4,5 L, 8 canettes)
Voir le deal
56.99 €

LE TEMPS D'UN RP

Sølandra ♔ Don’t go, in every breath I take I’m breathing you

Elsy Lullaby
Messages : 4251
Date d'inscription : 13/09/2017
Crédits : Nobody

Univers fétiche : Vie réelle / HP / Twilight / University
Préférence de jeu : Femme
LULLABY
https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always-ok-mai-2023#71962
Elsy Lullaby
Dim 16 Juil - 0:02
Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
Elevée par une mère exigeante, Alexandra a grandit dans les beaux quartiers de la capitale en recevant une éducation assez stricte qui a conditionné toute son existence. Si elle passe pour être la mieux élevée de sa génération dans la famille, ses cousins ayant été bien moins brimés qu'elle ne l'a été, cela n'a pas été sans une certaine atteinte à sa liberté, à sa découverte du monde, conditionnée aux désirs de sa mère. Du haut de ses 25 ans, on peut le dire, Lexie ne connait pas grand chose de l'existence, sinon l'horizon tout tracé que sa mère a dessiné pour elle depuis sa plus tendre enfance.

Quand elle rencontre Søren, ce dernier ne correspond en rien à ce que sa mère aurait envisagé pour elle. Un humour potache voire vulgaire, Søren dit ce qu'il pense et pense ce qu'il dit. Loin d'avoir froid aux yeux, il est tout le contraire d'Alexandra : un peu casse-cou, un peu aventurier, loin d'être réservé. En un mot comme en cent, déconcertant pour la demoiselle. Et s'ils sont issus de deux mondes opposés, semblant n'avoir rien à faire ensemble, si tout les oppose, la vie ne cesse de les faire graviter l'un auprès de l'autre depuis leur rencontre. Auprès de lui, alors, Alexandra découvre ce qu'est la vie, la vraie. Et pas seulement.

Contexte provenant de cette [url=LIEN]recherche[/url]
Elsy Lullaby
Messages : 4251
Date d'inscription : 13/09/2017
Crédits : Nobody

Univers fétiche : Vie réelle / HP / Twilight / University
Préférence de jeu : Femme
LULLABY
https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always-ok-mai-2023#71962
Elsy Lullaby
Dim 16 Juil - 1:04

Alexandra Ilsøgh
J'ai 25 ans et je vis à Copenhague, Danemark. Dans la vie, je suis avocate et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal.

Elle est fille unique mais elle a au total huit cousins et cousines, qui sont les enfants des deux frères de sa mère et de la sœur de son père. • Du côté de son père elle a donc ses cousins Joachim et Henrik ainsi qu'une cousine Isabella. Du côté de sa mère, Eva et Nicolaï d'un côté, Viktor, Janne et Teresa de l'autre. • Elle est devenue avocate parce que c'était le choix de sa mère. • Si elle avait pu choisir sa vie, elle ne sait pas vraiment ce qu'elle aurait fait. • Elle aime le ballet et pratique elle-même la danse classique.
La même habitude, tous les matins, celle de s’installer à la terrasse d’un café pour travailler un peu en profitant d’un bon thé. Alexandra ne prend jamais le temps de manger son petit déjeuner chez elle, comme pour fuir la solitude de son appartement, au dernier étage de l'hôtel particulier parental, lequel a beau avoir une vue imprenable sur Frederiksberg n’en reste pas moins détestablement trop grand pour une personne seule. Alors, chaque matin, elle suit le même rituel, se levant pour faire un peu de yoga, un peu d’exercice, prendre une douche et s’habiller avant de partir travailler, son ordinateur sous le bras, se mêler à la populace Danoise.

Aujourd’hui, elle prend la direction d’un café huppé que sa cousine Teresa lui a fait découvrir trois semaines plus tôt et dans lequel elle s’est déjà rendue plusieurs fois ces derniers temps, ayant particulièrement apprécié l’endroit. De ces heures, il faut dire que l’adresse est relativement calme sans l’être trop, lui permettant de travailler tout en étant à peu près sûre de ne pas être trop dérangée, ni de déranger elle-même en occupant une table, quoiqu’elle consomme suffisamment pour que les patrons n’aient pas à se soucier de “perdre une place”.

S’installant, la jeune femme installe son ordinateur à la même table que les fois précédentes, scannant une fois de plus le QR code pour parcourir la carte, quoique depuis le temps elle connaisse celle-ci presque par coeur. Ce sera sûrement la même chose que les dernières fois qu’elle est venue : un thé, un smørrebrød aux crevettes et un wienerbrød au chocolat. De quoi remplir et calmer son estomac, dont elle redoute qu’il puisse se manifester bruyamment si elle ne mange pas bientôt un morceau. Reste à choisir, encore, le parfum de son thé. Elle parcourt donc la carte des yeux en même temps qu’elle tapote son écran tactile pour ouvrir ses mails, par automatisme. Distraitement, elle leur jette un regard, s’intéresse de nouveau à son téléphone et, décidant qu’un thé à la menthe fera bien l’affaire, elle repose celui-ci pour plonger son nez dans l’écran de son ordinateur, attendant patiemment qu’un serveur vienne prendre sa commande.
LarkoDim
Messages : 2245
Date d'inscription : 14/06/2022
Région : Occitanie
Crédits : LarkoDim (Av.)

Univers fétiche : City/Surnaturel/Fantasy
Préférence de jeu : Homme
Super Nana
https://www.letempsdunrp.com/t5186-la-colocation-des-enfers https://www.letempsdunrp.com/t5197-listing-d-un-anxieux https://www.letempsdunrp.com/t5271-cerveau-mono-cellule-et-idee-en-vracs https://www.letempsdunrp.com/t5185-larkodim-une-plume-fragile-au-service-d-un-esprit-etrange
LarkoDim
Dim 16 Juil - 22:32

Søren Villads Aagaard
J'ai 29 ans et je vis à Copenhague, Danemark. Dans la vie, je suis garagiste et serveur et je m'en sors à la débrouille. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, même si la solitude peut peser.

Possède un frère jumeau actuellement en prison pour tentative de meurtre ¤ Il s’occupe du garage de son père, ce dernier étant incapable de le tenir seul. ¤ Lié à un gang de biker ¤ Est serveur pour joindre les deux bouts ¤ Adore participer à des courses de voiture et moto en ville, souvent illégales. ¤ Son meilleure ami s’appelle Silas Dam

FC. Marco Ilsø
Tu grognes dans ton appartement, en train de te changer, râlant des noms d’oiseaux inconnu et issu de ton imagination débile. Ton meilleur ami, aussi colocataire à mi-temps, était déjà en train de te faire ton petit-déjeuner en te disant que tu allais être en retard à ton travail. Lui jetant ton coussin à la figure, tu t’es contenté de prendre une tartine qu’il avait déjà faite et tes affaires avant d’enfourcher ta moto pour rejoindre l’autre bout du quartier. Tu n’as même pas eu le temps de l’entendre râler que tu étais déjà en train de mettre ton casque et de faire ronronner ta bécane pour rejoindre le parking aussi rapidement que possible.

Il ne fallait pas que tu perdes ce job. Tu en avais besoin, plus que besoin, pour combler les dettes du garage de ton père. Et Dieu sait pourtant qu’il marchait bien, vu qu’apparemment, même les riches d’à côté commençaient à acheter des vieilles quatre roues avec des besoins de mécanique spécifiques sans passer par de l’électronique dernier cri. Tu réussis à arriver avant l’ouverture et commences à installer les dernières tables en trombe. Tes collègues te remercient alors que le monde commence à se tasser. C’est presque le week-end aussi, les gens sortent. Tu soupires alors, sachant que la journée allait être longue.

Et ça n’a pas loupé. Même pas la première moitié de mâtiné entamée que tu as le plateau plein, les commandes pleins la tête et ta mémoire qui tourne à plein régime. Mais c’était sans compter sur une erreur, un pied qui se prend dans quelque chose et… Bien sûr, le plateau qui s’éclate devant toi, sur la table à ta droite et… Une jolie blonde bien sûr. Tu grimaces et commences à tout ramasser avant de t’adresser à la jeune femme.

- Putain ! J’suis désolé ! J’vais chercher des…
- Vous savez pas regarder devant vous ?!

Tu tiques un peu et redresses la tête. Quoi ? C’est qui cet abruti qui lève le temps alors qu’il est genre… Derrière toi ? Et qu'il n'a pas été touché par une douche de bière et de thé ? Tu te retournes, les verres brisés à la main et tu fronces les sourcils, faisant face à l’espèce de trentenaire habillé comme un pingouin taillé sur son trente un pour un rendez-vous du nouvel an. Tu recules à cause de son parfum trop prononcé et baisse la tête sur sa montre hors de prix. Ok, ce genre de connard.

- Pardon ?
- C’est inadmissible ! Vous devriez avoir honte !
- Hey ! J’ai déjà dit qu’j’étais désolé ! Cherche pas la merde ici, ok ? T’es même pas concerné !

Que tu clames devant tout le monde. Les habitués savent que tu as un franc parlé qui n’est pas vraiment adapté à la clientèle huppée qu’il peut y avoir. Mais ils savaient que tu faisais le travail, alors ils laissaient passer et de toute façon, ton patron s’était fait à ton langage de chartier. Tu fais face, sans peur et tentes avec tes mots d’expliquer la situation avant d’envoyer un coup dans sa mâchoire un peu trop refaite. En parlant du patron. Il se pointe pour t’interpeller et râle alors.

- J’ai trébuché, j’fais tombé d’l’café d’la dame sur l’a d’moiselle ici et c’type s’est pris pour l’chevalier servant sorti du trou d’cul d’Zeus en m’accusant d’chais pas quoi.

Le patron soupire et commence à se tourner vers le client pour l’éloigner alors qu’on te donne de quoi nettoyer ton bazar. Tu grimaces et vois qu’une collègue vole à ton secours, te laissant alors le temps de te calmer pour continuer ta tournée. Tu t’attardes alors sur la jeune femme qui avait été malheureusement témoin du bordel et sourit doucement.

- Pardon pour ça, d’moizelle… Vous avez choisi ?


Recherches sans idées fixes ¤ Jusqu'à ce que la mort nous sépare

~
:heart1:  :heart1:
We can get high, we can get high, touching the sky
Never gonna come back down
We can run wild, shooting stars now, faster than sound
Build a kingdom in the clouds
~
Elsy Lullaby
Messages : 4251
Date d'inscription : 13/09/2017
Crédits : Nobody

Univers fétiche : Vie réelle / HP / Twilight / University
Préférence de jeu : Femme
LULLABY
https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always-ok-mai-2023#71962
Elsy Lullaby
Dim 16 Juil - 23:04

Alexandra Ilsøgh
J'ai 25 ans et je vis à Copenhague, Danemark. Dans la vie, je suis avocate et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal.

Elle est fille unique mais elle a au total huit cousins et cousines, qui sont les enfants des deux frères de sa mère et de la sœur de son père. • Du côté de son père elle a donc ses cousins Joachim et Henrik ainsi qu'une cousine Isabella. Du côté de sa mère, Eva et Nicolaï d'un côté, Viktor, Janne et Teresa de l'autre. • Elle est devenue avocate parce que c'était le choix de sa mère. • Si elle avait pu choisir sa vie, elle ne sait pas vraiment ce qu'elle aurait fait. • Elle aime le ballet et pratique elle-même la danse classique.
Il y a du monde, beaucoup de monde ce matin-là. Trop pour un vendredi. Sûrement assez pour un samedi. Un coup d'œil au bas de son écran le lui confirme et la demoiselle pousse un soupir en réalisant qu’elle s’est trompée de jour. C’est peut-être pour ça que les tables se remplissent vite, que d’autres sont pleines et que les serveurs courent partout. C’est peut-être parce que, le samedi matin, ce ne sont pas les travailleurs qui emplissent les rues de Copenhague mais les badauds, ceux qui ont le temps de vivre et de profiter.

Un instant, elle hésite, songeant à ranger ses affaires avant de rentrer mais, la suivante, elle réalise que rien ne l’attend chez elle et qu’elle est aussi bien à travailler ici. Elle donnera un meilleur pourboire pour s’excuser d’avoir occupé la table un tel jour et… cela sera sûrement suffisant. Ce n’était pas comme si elle comptait ne rien consommer ou à peine, de toute façon.

Elle a tout juste le temps de voir venir la catastrophe avant que celle-ci ne se produise, ce qui lui donne au moins le temps, dans un réflexe désespéré, d’attraper son ordinateur pour le sauver un temps soit peu, évitent que ce dernier ne prenne une douche de thé et bière qui le bousillerrai complètement. Ce n’est pas tant pour l’appareil en lui-même que ce serait ennuyeux, mais pour le travail sur celui-ci, celui qu’elle n’a pas encore pu enregistrer dans le cloud. Elle aime autant éviter que tout le fruit de son travail ne serve à rien et qu’elle doive reprendre les dossiers qu’elle a traité depuis la veille.

Alors que les verres se brisent dans un tintement de cristal et que sa robe est imbibée de boisson chaude qui lui arrache un glapissement spontané, son seul réconfort est de n'apercevoir que quelques gouttes atteindre l’ordinateur qu’elle a élevé bien au-dessus de sa tête à peine une seconde auparavant. C’est déjà ça. C’est déjà ça mais sa cuisse cuit et ce n’est pas tant l’état de sa robe qui la dérange que le picotement douloureux sur son épiderme. Bien sûr, ce sont des choses qui arrivent mais… Elle aurait préféré que ça n’arrive pas. Et elle préférerais qu’on s’occupe de solutionner le problème, plutôt que d’essayer de jouer les chevalier servant tandis que sa cuisse rougie reste endolorie. Bien sûr, ça aurait pu être pire, tout le contenu aurait pu lui finir dessus. Dans son malheur, elle n’a reçu qu’une demie tasse mais assez pour que ça reste désagréable. Assez pour ne pas désirer qu’ils continuent de se battre en évaluant la responsabilité du serveur là-dedans.

"- Ce n'est rien, ce sont des choses qui arrivent." dit-elle poliment comme il s'excuse pour tout ça.

Heureusement pour elle, le patron amène le client plus loin, s’occupant de lui, permettant que le serveur s’occupe d’elle pendant qu’un autre s’occupe des dégâts. L’observant une seconde, elle se fait la réflexion qu’il ne colle pas vraiment au genre de la maison, avec ses cheveux longs attachés et son tatouage dans le cou mais… Elle ne juge pas. Elle n’est pas là pour ça, de toute façon. Aussi, elle repose son ordinateur sur la table que la collègue vient de nettoyer, et demande.  

"- Je prendrai un thé à la menthe, un smørrebrød aux crevettes et un wienerbrød au chocolat." commande-t-elle. "Et, si c'était possible, quelque chose pour nettoyer ma robe..."

LarkoDim
Messages : 2245
Date d'inscription : 14/06/2022
Région : Occitanie
Crédits : LarkoDim (Av.)

Univers fétiche : City/Surnaturel/Fantasy
Préférence de jeu : Homme
Super Nana
https://www.letempsdunrp.com/t5186-la-colocation-des-enfers https://www.letempsdunrp.com/t5197-listing-d-un-anxieux https://www.letempsdunrp.com/t5271-cerveau-mono-cellule-et-idee-en-vracs https://www.letempsdunrp.com/t5185-larkodim-une-plume-fragile-au-service-d-un-esprit-etrange
LarkoDim
Mer 19 Juil - 9:12

Søren Villads Aagaard
J'ai 29 ans et je vis à Copenhague, Danemark. Dans la vie, je suis garagiste et serveur et je m'en sors à la débrouille. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, même si la solitude peut peser.

Possède un frère jumeau actuellement en prison pour tentative de meurtre ¤ Il s’occupe du garage de son père, ce dernier étant incapable de le tenir seul. ¤ Lié à un gang de biker ¤ Est serveur pour joindre les deux bouts ¤ Adore participer à des courses de voiture et moto en ville, souvent illégales. ¤ Son meilleure ami s’appelle Silas Dam

FC. Marco Ilsø
Tu essayes de garder ton calme, reprenant le travail rapidement avant de te jeter sur la tête de con de l’autre botoxé qui s’est pris pour un sauveur de ses dames et te concentre sur la jolie blonde que tu as malheureusement trempé de café. Tu serres les dents, espérant qu’elle n'en tienne pas rigueur, on sait jamais avec ces nana de la haute, ce quartier que tu effleures, mais dont rien chez toi ne convient. Les tatouages, le franc-parler, la tenue vestimentaire, l’éducation… Rien. Un monde idyllique à quelques mètres de distance. Un rêve à portée de main.

Silas te dirait bien que ces gens ne sont pas de chez vous et ne comprendront jamais vos problèmes, mais en attendant, l’équipe du café était agréable et les clients te filaient de bon pourboire pour te permettre de survivre aux factures en hiver. Bon, peut-être que là, c’était mal barré, mais tu t’en fous, tu vas bien voir comment ça se finit cette histoire. Tu prends ton pad et tu t’apprêtes à tapoter rapidement la commande avant de réaliser où avait atterri le café. Tu te facepalms et fais signe.

- Merde. Ouais pardon. Ça arrive. Ma collègue va v’nir pour ça. J’reviens avec vos boissons.

Que tu dis et que cette dernière, en effet, se pointe, presque en courbant l’échine face à la blonde. Tu soupires et en profites pour prendre sa commande. Tu inclines rapidement la tête et disparais à l’intérieur en grimaçant, profitant de quelques secondes de répit pour souffler avant d’attraper un nouveau plateau pour commencer à servir, regardant où tu mettais les pieds cette fois. Toi qui étais pourtant capable des pires dingueries en escaladant tout et n’importe quoi, te voilà en train de marcher sur des œufs dans un café bondé. La bonne blague. Si tes potes te voyaient…

Tu reviens à la table de la jeune femme et dépose les deux assiettes devant elle avec la théière. Tu déposes aussi la boite à thé vert pour qu’elle puisse choisir le sien et sourit.

- Et voilà pour vous. Encore d’solé pour tout à l’heure. V’z’avez encore b’soin d’qu’chose?

Oh bordel. Ouais ok le service, c’est bon, mais le parler… Silas te bafferait juste pour que tu articules tes syllabes en fait.


Recherches sans idées fixes ¤ Jusqu'à ce que la mort nous sépare

~
:heart1:  :heart1:
We can get high, we can get high, touching the sky
Never gonna come back down
We can run wild, shooting stars now, faster than sound
Build a kingdom in the clouds
~
Elsy Lullaby
Messages : 4251
Date d'inscription : 13/09/2017
Crédits : Nobody

Univers fétiche : Vie réelle / HP / Twilight / University
Préférence de jeu : Femme
LULLABY
https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always-ok-mai-2023#71962
Elsy Lullaby
Mer 19 Juil - 11:07

Alexandra Ilsøgh
J'ai 25 ans et je vis à Copenhague, Danemark. Dans la vie, je suis avocate et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal.

Elle est fille unique mais elle a au total huit cousins et cousines, qui sont les enfants des deux frères de sa mère et de la sœur de son père. • Du côté de son père elle a donc ses cousins Joachim et Henrik ainsi qu'une cousine Isabella. Du côté de sa mère, Eva et Nicolaï d'un côté, Viktor, Janne et Teresa de l'autre. • Elle est devenue avocate parce que c'était le choix de sa mère. • Si elle avait pu choisir sa vie, elle ne sait pas vraiment ce qu'elle aurait fait. • Elle aime le ballet et pratique elle-même la danse classique.
Avec tout ça, il ne semble pas avoir remarqué qu’elle avait reçu pas mal de café sur le bas de sa robe et sa cuisse. Heureusement que le liquide n’avait pas été si chaud que ça. Elle s’en sortait avec une rougeur, évidemment, mais ça restait une brûlure superficielle, rien de bien méchant. Rien qui ne passera pas rapidement avec la journée. Quand elle aura pu se nettoyer, elle regardera quand-même si elle n’a pas un peu de crème hydratante pour les mains dans son sac à main. Ce n’est pas l’idéal, mais ce sera toujours mieux que rien pour son épiderme, probablement.

”- Merci”

Il s’excuse après avoir fait signe à sa collègue et s’éloigne pour aller récupérer sa boisson et ses gourmandises, tandis qu’elle le regarde faire, surprise par son allure qui détonne vraiment au milieu de l’endroit. Ce n’est pas le genre de garçon qu’elle a l’habitude de croiser dans son existence. Pas non plus le genre de garçon qu’elle s'attendait à voir dans un tel endroit et, si elle ne juge pas sa présence en ces lieux, cela ne manque pas de l’étonner. Parce qu’il ne cherche pas à se fondre dans la masse, qu’il ne cherche pas à s’adapter à cet environnement.

Ayant récupéré le linge humide tendu par ladite collègue, la demoiselle s’emploie à nettoyer sa robe sur laquelle une auréole brune est apparue. Frottant, elle grimace quand elle appuie sur sa cuisse échaudée et repose le linge pour fouiller dans son sac à main, sans trouver le moindre tube de crème. Soupirant en reprenant le linge, elle continue d’essayer de retirer la trace de café, autant que possible et frotte encore quand il revient, posant sa commande devant elle en demandant s’il lui faudrait autre chose. Relevant la tête vers lui, elle maintient son sourire.

”- Est-ce qu’à tout hasard vous auriez en cuisine une crème ou quelque chose pour… les brûlures ?” demande-t-elle.

LarkoDim
Messages : 2245
Date d'inscription : 14/06/2022
Région : Occitanie
Crédits : LarkoDim (Av.)

Univers fétiche : City/Surnaturel/Fantasy
Préférence de jeu : Homme
Super Nana
https://www.letempsdunrp.com/t5186-la-colocation-des-enfers https://www.letempsdunrp.com/t5197-listing-d-un-anxieux https://www.letempsdunrp.com/t5271-cerveau-mono-cellule-et-idee-en-vracs https://www.letempsdunrp.com/t5185-larkodim-une-plume-fragile-au-service-d-un-esprit-etrange
LarkoDim
Ven 11 Aoû - 22:43

Søren Villads Aagaard
J'ai 29 ans et je vis à Copenhague, Danemark. Dans la vie, je suis garagiste et serveur et je m'en sors à la débrouille. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, même si la solitude peut peser.

Possède un frère jumeau actuellement en prison pour tentative de meurtre ¤ Il s’occupe du garage de son père, ce dernier étant incapable de le tenir seul. ¤ Lié à un gang de biker ¤ Est serveur pour joindre les deux bouts ¤ Adore participer à des courses de voiture et moto en ville, souvent illégales. ¤ Son meilleure ami s’appelle Silas Dam

FC. Marco Ilsø
C’est un peu le bordel, tout s’agite autour de toi pour que les commandes se fassent sans retard, que les verres soient distribués sans soucis et que la jolie blonde ne soit pas plus interrompu dans ce qu’elle faisait avant de recevoir son pauvre café sur la cuisse. Tu finis par revenir vers elle pour demander si tout allait bien avant d’écarquiller les yeux à sa demande. Merde, oui.

- P’tain, suis con.

Que tu dis un peu trop haut en te tapant le front. Ouais, non, tu les fais de travers aujourd’hui. Tu soupires et fais signe en reculant de nouveau. Manquerait plus qu’elle aille se plaindre de quoi que ce soit. T’as vraiment pas envie de le perdre ce boulot. Déjà que la place a été compliquée à avoir...

- Ouais, bougez pas, j’vous ramène ça.

Tu disparais encore une fois à l’intérieur, courant vers la boite à pharmacie de secours des cuisines et prend un tube de crème avant de tout refermer. Tu fais signe au barman avant de récupérer un autre plateau, profiter pour faire la distribution avant de revenir vers la jeune femme.

- T’nez mam’z’elle.

Que tu dis en lui tendant le tube rapidement. Tu lui fais un petit sourire avant de faire signe, reculant tranquillement.

- Appelez-moi si jamais vous avez encore besoin.

Que tu clames avant de repartir rejoindre tes collègues le temps que le plus gros se passe. Tu soupires avant de râler au comptoir avant de rigoler avec les autres serveurs… Avant de jeter un coup d’œil à la demoiselle que tu as aidé tout à l’heure. Ouais. Bien le genre de fille que tu ne pourrais pas approcher comme ça dans la rue aussi facilement. Puis peut-être qu’elle a déjà quelqu’un, qu’elle gagne tellement bien sa vie qu’elle n'aura pas besoin d’un prolo comme toi. Qui sait. Tu soupires avant de te redresser, commençant à refaire le tour de la terrasse pour savoir si personne n’avait besoin de quoi que ce soit.


Recherches sans idées fixes ¤ Jusqu'à ce que la mort nous sépare

~
:heart1:  :heart1:
We can get high, we can get high, touching the sky
Never gonna come back down
We can run wild, shooting stars now, faster than sound
Build a kingdom in the clouds
~
Elsy Lullaby
Messages : 4251
Date d'inscription : 13/09/2017
Crédits : Nobody

Univers fétiche : Vie réelle / HP / Twilight / University
Préférence de jeu : Femme
LULLABY
https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always-ok-mai-2023#71962
Elsy Lullaby
Sam 12 Aoû - 1:57

Alexandra Ilsøgh
J'ai 25 ans et je vis à Copenhague, Danemark. Dans la vie, je suis avocate et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal.

Elle est fille unique mais elle a au total huit cousins et cousines, qui sont les enfants des deux frères de sa mère et de la sœur de son père. • Du côté de son père elle a donc ses cousins Joachim et Henrik ainsi qu'une cousine Isabella. Du côté de sa mère, Eva et Nicolaï d'un côté, Viktor, Janne et Teresa de l'autre. • Elle est devenue avocate parce que c'était le choix de sa mère. • Si elle avait pu choisir sa vie, elle ne sait pas vraiment ce qu'elle aurait fait. • Elle aime le ballet et pratique elle-même la danse classique.
Mine de rien, elle n’a pas reçu beaucoup de liquide sur sa jambe, mais suffisamment pour sentir une petite brûlure qui la lance et avoir tout de même besoin d’un peu de crème pour s’éviter des cloques disgracieuses et douloureuses dans les jours à venir. La simple idée de sentir un jean ou un pantalon frotter contre la zone lui donne des frissons. Non, elle va devoir porter des vêtements amples pendant un jour ou deux, le temps que sa peau fragilisée soit calmée. Mais un peu de crème cicatrisante spéciale brûlure ne fera pas de mal. Elle imagine que dans les cuisines d’un tel établissement, il y aura forcément ce genre de choses. Ce sont des accidents qui peuvent sûrement arriver à des cuisiniers.

Il se tape le front, s’excusant dans un langage fleurit et s’empresse de disparaître pour aller chercher ce qu’elle demande, revenant rapidement avec un tube de crème qu’il lui tend en affirmant qu’elle n’a qu’à demander si elle a encore besoin de quelque chose. Le remerciant, la jeune femme dévisse le bouchon du tube et commence à appliquer une noisette de crème sur son épiderme endolori, l'appliquant quelques secondes sur chacune des petites auréoles rouge qui sont apparues. Puis elle fait un signe de la main à un serveur qui passe, réclamant une nouvelle serviette pour pouvoir essuyer la crème sur ses doigts.

Le type lui appelle une serviette, oubli le tube en passant, et la demoiselle pousse un soupir léger en abaissant son bras, reposant le tube de crème à côté d'elle comme elle manque de place avant de se replonger dans son travail. Elle s'occupera de ça plus tard. Replongeant le nez dans son ordinateur, elle reprend le cours de son travail là où elle l'a laissé, comme si rien n'était arrivé.

De longues minutes plus tard, apercevant le premier serveur qui passe comme il semble faire un tour de la terrasse, elle lève de nouveau la main pour attirer son attention, lui tendant le tube de crème quand il s'arrête à sa hauteur.

"- Je vous rend ceci et j'aimerais bien aussi prendre un thé glacé maison s'il en reste ?" demande-t-elle bien qu'avec tout ça elle ait à peine touché à la commande qu'il lui a déjà apportée. Pas que la maison en ait quelque chose à faire toutefois, du moment qu'elle paye.
LarkoDim
Messages : 2245
Date d'inscription : 14/06/2022
Région : Occitanie
Crédits : LarkoDim (Av.)

Univers fétiche : City/Surnaturel/Fantasy
Préférence de jeu : Homme
Super Nana
https://www.letempsdunrp.com/t5186-la-colocation-des-enfers https://www.letempsdunrp.com/t5197-listing-d-un-anxieux https://www.letempsdunrp.com/t5271-cerveau-mono-cellule-et-idee-en-vracs https://www.letempsdunrp.com/t5185-larkodim-une-plume-fragile-au-service-d-un-esprit-etrange
LarkoDim
Mer 20 Sep - 7:00

Søren Villads Aagaard
J'ai 29 ans et je vis à Copenhague, Danemark. Dans la vie, je suis garagiste et serveur et je m'en sors à la débrouille. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, même si la solitude peut peser.

Possède un frère jumeau actuellement en prison pour tentative de meurtre ¤ Il s’occupe du garage de son père, ce dernier étant incapable de le tenir seul. ¤ Lié directement à un gang de biker à cause de ce dernier ¤ Est serveur pour joindre les deux bouts, pour échapper à sa vie au garage ¤ Adore participer à des courses de voiture et moto en ville, souvent illégales. ¤ Son meilleure ami s’appelle Silas Dam

FC. Marco Ilsø
Rapide coup d’œil en terrasse avant de voir que la petite blonde avait encore besoin de quelque chose. Tu fronces les sourcils et approches aussi rapidement que possible, sans pour autant foncer tête baisée, prendre une ou deux chaises dans le passage, ce serait bien. Ton agilité naturelle te permet cet exploit et tu approches, baissant la tête pour entendre la demande de la belle, tout en voyant que tu allais être demandé ailleurs dans quelques instants. Tu souris, prenant le tube de crème.

- Merci Mam’zelle.

Que tu dis, trop naturellement. Faudra vraiment que tu apprennes à tourner ta langue sept fois dans ta bouche pour pouvoir répondre plus correctement la prochaine fois, mais ce n’est pas ta faute, si ? Tu entends le reste de la demande, jetant un coup d’œil à sa table et fronces légèrement les sourcils, voyant bien qu’elle n’avait pas touché au reste. Tu hoches la tête.

- Thé glacé maison, c’est noté. J’vous débarrasse ici ?

Que tu demandes par habitude. Tu exécutes selon ses désirs et repars à l’intérieur pour que le barman s’applique à la tâche pour te donner ce que tu veux. Tu profites pour lui demander ce qu’il sait sur la blonde. Il hausse les épaules, te donnant le peu qu’il sait. Elle vient tous les matins, se pose au même endroit quand c’est possible et demande la même chose. Tu hoches la tête, conscient que tu n’avais jamais fait attention à elle la dernière fois. Peut-être parce que tu étais à la plonge ou pas dans le même secteur. Pour ça.

Tu rigoles quand il te fait une réflexion, confirmant que tu n’étais pas le genre de luron qui pourrait la fréquenter et retourne en terrasse pour la servir, profitant du fait que ce sera la dernière chose à faire avant ta pause. Tu termines les commandes en terrasse et approche pour lui donner son thé.

- Et voilà pour vous. Cadeau d’la maison a dit l’patron.

Que tu termines avant d’entendre un sifflement dans la rue. Tu redresses la tête et vois deux motards posés dans un coin. L’un porte fièrement les couleurs des Aigle Noirs, le gang de biker que tu fréquentes, plus de force que de conviction et l’autre, c’est juste ton meilleur ami. Silas. Un brun aux yeux bleus, l’air innocent, qui n’a rien à faire dans ton quartier, mais qui est d’un soutien incroyable. Trop pur pour ce monde. Tu secoues la tête en rigolant et fais signe d’attendre. Tu reviens à ta cliente.

- C’est tout bon pour vous ?


Recherches sans idées fixes ¤ Jusqu'à ce que la mort nous sépare

~
:heart1:  :heart1:
We can get high, we can get high, touching the sky
Never gonna come back down
We can run wild, shooting stars now, faster than sound
Build a kingdom in the clouds
~
Elsy Lullaby
Messages : 4251
Date d'inscription : 13/09/2017
Crédits : Nobody

Univers fétiche : Vie réelle / HP / Twilight / University
Préférence de jeu : Femme
LULLABY
https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always-ok-mai-2023#71962
Elsy Lullaby
Mer 20 Sep - 8:13

Alexandra Ilsøgh
J'ai 25 ans et je vis à Copenhague, Danemark. Dans la vie, je suis avocate et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal.

Elle est fille unique mais elle a au total huit cousins et cousines, qui sont les enfants des deux frères de sa mère et de la sœur de son père. • Du côté de son père elle a donc ses cousins Joachim et Henrik ainsi qu'une cousine Isabella. Du côté de sa mère, Eva et Nicolaï d'un côté, Viktor, Janne et Teresa de l'autre. • Elle est devenue avocate parce que c'était le choix de sa mère. • Si elle avait pu choisir sa vie, elle ne sait pas vraiment ce qu'elle aurait fait. • Elle aime le ballet et pratique elle-même la danse classique.
Merci Mam’zelle. Alexandra n’a clairement pas l’habitude de cette contraction que l’on entend si peu dans son monde et qui lui fait lever un sourcil. Le jeune homme n’est définitivement pas de son milieu, même si cela semblait évident. Il ne fait que le confirmer. Un garçon des quartiers, arrivés dans un établissement de luxe pour faire le service à des gens fortunés. C’est un peu curieux. Bien sûr, elle sait parfaitement que les serveurs ici ne sont pas du même milieu qu’elle mais… Lui, c’est différent. Lui ne semble pas venir du même milieu que le reste de ses collègues, surtout. Il ne s’exprime pas de la même façon, ne respecte pas le même “standing”, quelque part. C’est… détonnant, dans le paysage. Evidemment.

"- Non, non, je… Je vais manger. Merci. C’est seulement… que je n’en ai pas encore eu le temps. "

Forcément, Lexie a vu sa cuisse attaquée par une boisson chaude et, depuis, elle n’a pas vraiment avancé. Ni pour manger, ni dans son travail, à vrai dire. Sur son ordinateur, ses travaux ouverts attendent patiemment qu’elle puisse de nouveau s’en occuper. Maintenant qu’elle lui a rendu le tube de pommade, qu’elle s’en est tartinée et que ça ne la lance plus, qu’elle est installée, elle va pouvoir s’y remettre plus sérieusement. A peine a-t-il tourné les talons, d’ailleurs, qu’elle replonge dans son écran, ses doigts reprenant à taper frénétiquement sur le clavier pour compenser le retard qu’elle a pris, si bien qu’elle est en train de travailler quand il revient.

"- Oh, euh… merci"

Il pose son thé glacé sur la table, au milieu du reste. Le remerciant, Alexandra va pour se remettre à travailler, quand des sifflements se font entendre dans la rue. Relevant la tête, elle remarque deux motards qui ne passent pas vraiment inaperçus dans un tel quartier, au vu de leur allure. De fait, elle se demande ce qu’ils font ici, mais ne tarde pas à avoir une réponse comme le serveur à ses côtés rit et leur fait signe avant de reporter son attention sur elle. Ça fait sens.

"- Oui merci, c’est parfait." affirme-t-elle avant de jeter un œil aux motards dans la rue. "Vous partez ?" reprend-elle en attrapant son sac à main, fouillant à l’intérieur.
Contenu sponsorisé
Sølandra ♔ Don’t go, in every breath I take I’m breathing you
Page 1 sur 5
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Sujets similaires
-
» Magic is not a practice. It is a living, breathing web of energy ☆
» Every breath you take, and every move you make, I'll be watching you - Ft. Paddy [/!\ -18]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers réel :: Europe-
Sauter vers: