Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» Death upon us [ Ft. Pyramid Rouge]
Marche noire au bord du gouffre (feat. Azylth) - Page 2 EmptyAujourd'hui à 23:01 par Pyramid Rouge

» Madness or reality ?
Marche noire au bord du gouffre (feat. Azylth) - Page 2 EmptyAujourd'hui à 22:02 par Senara

» il est bizarre ce sol il est palpable
Marche noire au bord du gouffre (feat. Azylth) - Page 2 EmptyAujourd'hui à 20:01 par Ananas

» Le vent nous portera...
Marche noire au bord du gouffre (feat. Azylth) - Page 2 EmptyAujourd'hui à 19:30 par Dreamcatcher

» PRÉSENTATION ¬ quand c'est fini, c'est par ici
Marche noire au bord du gouffre (feat. Azylth) - Page 2 EmptyAujourd'hui à 19:25 par Lord Xan

» Saut de l’ange - Cheryl & Nemo
Marche noire au bord du gouffre (feat. Azylth) - Page 2 EmptyAujourd'hui à 18:02 par Nemo

» On s'immerge dans la musique, comme dans un rêve mélodieux, pour s'évader d'une réalité assourdissante [Feat Houmous]
Marche noire au bord du gouffre (feat. Azylth) - Page 2 EmptyAujourd'hui à 17:57 par Houmous

» De pluie et de sang • Dinamite
Marche noire au bord du gouffre (feat. Azylth) - Page 2 EmptyAujourd'hui à 17:04 par Dinamite

» Les enfants de la lune. [PV Lulu] +18
Marche noire au bord du gouffre (feat. Azylth) - Page 2 EmptyAujourd'hui à 16:19 par Ezvana

Le Deal du moment :
My Hero Academia : où acheter le Tome 39 ...
Voir le deal
24.90 €

LE TEMPS D'UN RP

Marche noire au bord du gouffre (feat. Azylth)

Azylth
Messages : 222
Date d'inscription : 21/04/2021
Région : Rhône-Alpes
Crédits : /

Univers fétiche : Fantasy/Romance/Historique/City
Préférence de jeu : Femme
Sabrina
Azylth
Mar 28 Mar - 13:12

Lanalia
J'ai 16 ans et je me rends à Alfaran. Dans la vie, je suis une sorcière ambitieuse et je m'en sors toujours bien. Sinon, grâce à mes talents exceptionnels, je suis devenue apprentie.

On m'appelle Lana. Contrairement aux abrutis que j'ai laissés derrière moi, je ne subis pas cet enfer que peut être la vie. Si elle ne me plait pas, je tords la situation dans tous les sens jusqu'à la plier à ma volonté. Je ne suis pas d'une banalité affligeante, non. Je suis puissante, et je compte le devenir encore plus. Je suis née chanceuse, mais la chance n'a plus rien à voir avec mes réussites. C'est mon seul talent qui me pousse vers le haut.


avatar :copyright: Alina Gingertail

Ses yeux habitués à décrypter les visages remarquèrent sans peine la petite contraction de la mâchoire du professeur. Elle retint un sourire malvenu. Est-ce qu'elle l'énervait ? Est-ce qu'il la trouvait pénible ? En tout cas, elle, elle le trouvait bizarre. Ce n'était pas du tout l'image qu'elle se serait faite d'un professeur de la célèbre Académie d'Alfaran.

Il lui proposa d'attendre, ou bien de le suivre. Est-ce qu'elle lui donnait l'impression d'aimer attendre inutilement dans son coin ? Bien évidemment qu'elle allait le suivre ! Elle voulait être là où les choses changent, donc certainement pas dans un des couloirs vides de l'Académie.

- On va où ?, lui répondit sans attendre la jeune sorcière en le défiant à moitié du regard de l'emmener dans un endroit dangereux.
Houmous
Messages : 505
Date d'inscription : 06/01/2019
Région : Grand Est
Crédits : "Have you seen the Yellow Sign ?" Chambers

Univers fétiche : Fantastique, SF
Préférence de jeu : Homme
HOUMOUS
Houmous
Jeu 30 Mar - 7:34
Marche noire au bord du gouffre (feat. Azylth) - Page 2 Image_15
Cassius Moro, dit Souffle-Vent

J'ai 35 ans et je vis à la cité libre d’Alfaran. Dans la vie, je suis maitre alchimiste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis devenu professeur récemment.

Le professeur Moro commence à sentir sa tension grimper en flèche à cette simple question. Forcément, de tout ce qui pouvait se passer, c’est l’option qui lui plait le moins qui se produit… Il a entrouvert la porte et elle s’y est engouffrée comme si de rien n’était. Maintenant, c’est trop tard pour la renvoyer, il va falloir assumer.

 
- On va aller chercher des matières premières pour de l’alchimie. Tu vas m’aider à porter, soupire-t-il alors en passant devant elle dans le couloir.
 
Cette simple discussion l’a déjà mis assez en retard, il ne va pas en plus prendre la peine de lui faire un plan détaillé sur la marche à suivre. Sans attendre, il commence à naviguer le dédale incroyable de l’académie. Quelqu’un qui y viendrait pour la première fois pourrait se perdre aisément entre ses murs tant l’agencement pouvait en être déroutant. Il arrivait que deux couloirs semblent parfaitement identiques, créant une appréhension du fait de tourner en rond. Heureusement, Cassius a déjà eu le temps de s’y retrouver à force d’essais. Parfois avec hésitation, il a tout de même une bonne idée d’où il se trouve et de quelle direction emprunter. Bientôt, il parvient devant une porte indiquant sobrement « Réserve alchimique ». Produisant une clé simplissime et ordinaire à l’ennui, il la déverrouille.
 
- Reste ici, lui intime-t-il en s’engouffrant dans l’incroyable stockage qu’il navigue avec autant d’aisance et de doute que les couloirs.
 

A l’intérieur, toute une diversité de ressources déborde de tous les coins. Ici, des poudres d’origine animale, là des petits insectes ou encore des sommités florales séchées. Il progresse rapidement jusqu’à se saisir d’une des multiples caisses de transport qui jonchent les rayonnages. Puis, commence la tâche fastidieuse de mettre la main sur ce qui l’intéresse. Autrefois, quand il était encore chez lui, il avait le droit d’organiser les choses ainsi qu’il le souhaitait et s’y retrouvait bien mieux. Les temps d’adaptation pouvaient provenir de toutes les directions, c’était malheureux…


Marche noire au bord du gouffre (feat. Azylth) - Page 2 1653241536-6Marche noire au bord du gouffre (feat. Azylth) - Page 2 1653241536-1Marche noire au bord du gouffre (feat. Azylth) - Page 2 1653241207-8
Azylth
Messages : 222
Date d'inscription : 21/04/2021
Région : Rhône-Alpes
Crédits : /

Univers fétiche : Fantasy/Romance/Historique/City
Préférence de jeu : Femme
Sabrina
Azylth
Jeu 30 Mar - 11:43

Lanalia
J'ai 16 ans et je me rends à Alfaran. Dans la vie, je suis une sorcière ambitieuse et je m'en sors toujours bien. Sinon, grâce à mes talents exceptionnels, je suis devenue apprentie.

On m'appelle Lana. Contrairement aux abrutis que j'ai laissés derrière moi, je ne subis pas cet enfer que peut être la vie. Si elle ne me plait pas, je tords la situation dans tous les sens jusqu'à la plier à ma volonté. Je ne suis pas d'une banalité affligeante, non. Je suis puissante, et je compte le devenir encore plus. Je suis née chanceuse, mais la chance n'a plus rien à voir avec mes réussites. C'est mon seul talent qui me pousse vers le haut.


avatar :copyright: Alina Gingertail

Il lui annonça qu'il avait besoin d'elle pour porter des matières premières. Elle nota son nouveau soupir mais le suivit sans l'imiter. Les couloirs semblaient se confondre avec les murs d'un labyrinthe. Pas vraiment rassurée par la perspective de se perdre, Lanalia le suivit de près tout en essayant tant bien que mal de mémoriser le chemin. Tout droit, droite, gauche, droite... Et elle avait perdu le compte. Tant pis, il suffisait de ne pas le laisser s'échapper.

Il arrivèrent devant la réserve alchimique. Le professeur déverrouilla la porte avec un petit tour et lui intima de rester dans le couloir. Lana hocha la tête... mais s'engagea dans la réserve peu après lui. Il pensait réellement qu'elle allait l'attendre sagement dans le couloir ? Elle resta cependant proche de l'entrée, parcourant des yeux les différentes étagères, les étiquettes jaunies par le temps sur les coffrets et bocaux, les dépoussiérant parfois avec ses doigts. Son air particulièrement intéressé l'amena jusqu'à la rangée des pierres précieuses. C'est là qu'elle y vit de l'améthyste. Un éclat d'envie fit briller ses yeux, et elle décida de prendre avec elle un petit éclat de la pierre violette, l'air de rien, comme si tout était normal. De toute façon, le professeur était au fond, en train de fouiller dans ses affaires. Pas loin, elle remarqua quelques ailes de papillon. Ca aussi c'était très intéressant. Mais si elle en prenait maintenant, elle allait les froisser. En tout cas, elle savait qu'il y en avait ici. Elle essaierait de revenir un jour, seule.
Houmous
Messages : 505
Date d'inscription : 06/01/2019
Région : Grand Est
Crédits : "Have you seen the Yellow Sign ?" Chambers

Univers fétiche : Fantastique, SF
Préférence de jeu : Homme
HOUMOUS
Houmous
Dim 2 Avr - 20:29
Marche noire au bord du gouffre (feat. Azylth) - Page 2 Image_15
Cassius Moro, dit Souffle-Vent

J'ai 35 ans et je vis à la cité libre d’Alfaran. Dans la vie, je suis maitre alchimiste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis devenu professeur récemment.

Cassius prend le temps de réfléchir concernant la formulation de la potion de Mitiril. Sa composition n’est pas particulièrement complexe mais l’aspect stricte de son fonctionnement appelle à beaucoup de précision et d’attention. Cela dit, il a l’habitude et il connait sa matière. Ainsi, il commence à choisir de manière experte dans les rayonnages. Des herbes humides et sèches, tout d’abord, viennent apporter les énergies de Sol et de Lumina pour la préparation. Il choisit aussi la sauge pour en adoucir les effets et limiter les intoxications de ses frères d’armes. Puis, il poursuit en observant longuement un lot de pierres ponces. Il en cherche la densité idéale pour créer la matrice interne à la potion qui permettra d’en fixer les effets et de les protéger le temps du transport jusqu’aux forts qui les requièrent. Rapidement satisfait, il poursuit vers les bois de chauffe qu’il sélectionne avec tout autant d’exigence pour créer là encore les conditions idéales. Il sait à quel point la température à laquelle la préparation est réalisée influe sur la qualité finale du produit.

 
Il revient alors avec deux baquets remplis de divers ingrédients pour voir la toute nouvelle élève en train de flâner dans la réserve. Il soupire et lui plaque rapidement un des deux baquets dans les bras sans le moindre ménagement. Déjà alors, sa patience montre des limites évidentes. Il s’engouffre dans le couloir en fusillant du regard la jeune femme le temps qu’elle passe sous ses yeux. Ses ordres n’ont pas été suivis et, encore une fois, il n’a pas le temps d’adresser ce problème. Il verrouille aussitôt qu’elle est sortie la porte de la réserve et se remet en marche en direction de son laboratoire. Peu lui importe ce qu’elle peut lui dire, il n’a pas le temps de s’intéresser à elle, seuls comptent les ingrédients qu’elle transporte dans ses bras.
 
Dès qu’il arrive dans son office, il dépose le baquet sur son bureau et prépare un feu dans l’âtre à l’autre extrémité. Il prend un peu de la pierre ponce pour la mettre dans une boite métallique qu’il installe au milieu du feu. Le chaudron, il le remplit d’eau et y ajoute une partie des herbes sèches pour les réhydrater.
 

- Bon, approche et ajoute comme moi au fur à mesure, fait-il sans patience en écossant d’autres herbes folles.


Marche noire au bord du gouffre (feat. Azylth) - Page 2 1653241536-6Marche noire au bord du gouffre (feat. Azylth) - Page 2 1653241536-1Marche noire au bord du gouffre (feat. Azylth) - Page 2 1653241207-8
Azylth
Messages : 222
Date d'inscription : 21/04/2021
Région : Rhône-Alpes
Crédits : /

Univers fétiche : Fantasy/Romance/Historique/City
Préférence de jeu : Femme
Sabrina
Azylth
Lun 3 Avr - 17:17

Lanalia
J'ai 16 ans et je me rends à Alfaran. Dans la vie, je suis une sorcière ambitieuse et je m'en sors toujours bien. Sinon, grâce à mes talents exceptionnels, je suis devenue apprentie.

On m'appelle Lana. Contrairement aux abrutis que j'ai laissés derrière moi, je ne subis pas cet enfer que peut être la vie. Si elle ne me plait pas, je tords la situation dans tous les sens jusqu'à la plier à ma volonté. Je ne suis pas d'une banalité affligeante, non. Je suis puissante, et je compte le devenir encore plus. Je suis née chanceuse, mais la chance n'a plus rien à voir avec mes réussites. C'est mon seul talent qui me pousse vers le haut.


avatar :copyright: Alina Gingertail

Trop absorbée par la dissection visuelle des étagères remplies d'ingrédients de toutes sortes, Lana sursauta lorsqu'elle entendit un soupir derrière elle. Deux secondes plus tard, elle avait une caisse dans les bras. Elle regarda vite fait son contenu. Rien qui pourrait ne l'intéresser pour ses projets plus... personnels. Elle se dépêcha de le suivre dans le couloir, croisant un instant son regard furieux sans baisser les yeux. Qu'est ce qu'il croyait ? Qu'elle était le genre de fille à obéir aux ordres stupides ? La plupart du temps, elle n'avait rien contre les règles, mais l'autre moitié du temps, elle les transgressait sans états d'âme.

Ils marchèrent jusqu'à ce qui semblait être son bureau. Lanalia regarda le professeur faire chauffer de l'eau, penché au dessus d'un chaudron. Elle déposa son baquet à côté du sien et l'observa en silence, jusqu'à ce qu'il lui demande de l'aider. La sorcière se mit au travail sans rechigner, l'imitant du mieux possible. Cependant, elle était de plus en plus curieuse. Qu'est ce que c'était et pourquoi ils en avaient besoin ?

- C'est quoi ?, ne put-elle s'empêcher de demander au bout d'un moment.
Houmous
Messages : 505
Date d'inscription : 06/01/2019
Région : Grand Est
Crédits : "Have you seen the Yellow Sign ?" Chambers

Univers fétiche : Fantastique, SF
Préférence de jeu : Homme
HOUMOUS
Houmous
Lun 17 Avr - 19:03
Marche noire au bord du gouffre (feat. Azylth) - Page 2 Image_17
Cassius Moro, dit Souffle-Vent
J'ai 35 ans et je vis à la cité libre d’Alfaran. Dans la vie, je suis maitre alchimiste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis devenu professeur récemment.

- Une potion de Mitiril, déclare-t-il simplement sans le moindre détail supplémentaire.
 
Il se concentre du mieux possible sur la confection de la potion et sur la recette à réaliser. Après tout, les conditions sont loin d’être idéales et il travaille un peu dans l’urgence, il faut bien l’avouer. Quand il reçoit une demande des garnisons de la faille, c’est toujours dans l’urgence qu’il s’acquitte de sa charge. Cette fois-ci ne fait, bien entendu, pas exception. Quand enfin le mélange commence à se troubler, la tension redescend d’un cran. Il souffle un peu sur le feu d’un air satisfait, attisant doucement la flamme. Pour ce genre d’ajustements fins de la température du mélange, il n’use pas du soufflet. Certainement qu’on le regarderait bizarrement si on apprenait qu’il est perfectionniste à ce point… Mais cela ne lui importe aucunement, encore une fois, car il sait pourquoi il se concentrait à ce point sur le mélange.
 
- Première leçon, fait-il en approchant d’une vaste ardoise sur laquelle il prenait des notes et réfléchissait à ses prochaines expérimentations auparavant. L’alchimie est la science de la conjonction. Une potion n’est rien d’autre que plusieurs éléments mis en présence de sorte que leurs essences se mêlent d’une manière précise. C’est en cela que l’alchimie est une discipline réellement difficile. N’importe qui peut mélanger plusieurs herbes et contrôler la température d’un chaudron. Mais seul un véritable alchimiste est capable de concevoir les essences que chaque chose comporte et de les utiliser de manière optimale, déclare-t-il, non avec fierté mais plutôt une pointe d’exigence. La potion de Mitiril est une potion de protection contre le mal dont s’abreuvent continuellement les chasseurs de démons et les gardes en poste à la faille. Elle comporte une majorité d’essences de Sol pour soutenir l’effet de Lumina que les démons craignent.
 
Il soupire un peu en se doutant qu’elle ne doit pas tout saisir. Elle apprendrait au fur à mesure auprès de qui était plus à même de s’occuper des nouveaux arrivants. De toutes manières, avec son caractère intrépide et transgressif, il ne la voit pas se joindre aux alchimistes. Il ne le pleurera pas, bien sûr, il n’aurait jamais fait d’elle son apprentie personnelle après tout. Il sait qu’on finira par lui demander des comptes mais il ne se voit pas prendre n’importe qui comme apprenti. Et à la fois, cette idée lui rappelle qu’il ne sait toujours pas ce qu’il peut bien rechercher chez un apprenti. Qui pourrait être digne de devenir son élève ? Qui pourrait devenir l’élève d’un professeur de magie et d’alchimie et vétéran émérite ?
 


Marche noire au bord du gouffre (feat. Azylth) - Page 2 1653241536-6Marche noire au bord du gouffre (feat. Azylth) - Page 2 1653241536-1Marche noire au bord du gouffre (feat. Azylth) - Page 2 1653241207-8
Azylth
Messages : 222
Date d'inscription : 21/04/2021
Région : Rhône-Alpes
Crédits : /

Univers fétiche : Fantasy/Romance/Historique/City
Préférence de jeu : Femme
Sabrina
Azylth
Sam 22 Avr - 13:52

Lanalia
J'ai 16 ans et je me rends à Alfaran. Dans la vie, je suis une sorcière ambitieuse et je m'en sors toujours bien. Sinon, grâce à mes talents exceptionnels, je suis devenue apprentie.

On m'appelle Lana. Contrairement aux abrutis que j'ai laissés derrière moi, je ne subis pas cet enfer que peut être la vie. Si elle ne me plait pas, je tords la situation dans tous les sens jusqu'à la plier à ma volonté. Je ne suis pas d'une banalité affligeante, non. Je suis puissante, et je compte le devenir encore plus. Je suis née chanceuse, mais la chance n'a plus rien à voir avec mes réussites. C'est mon seul talent qui me pousse vers le haut.


avatar :copyright: Alina Gingertail


Elle l'observa préparer sa potion en silence, épiant le moindre de ses gestes dans le cas où il lui demanderai d'en refaire une. Il venait de lui dire que c'était une potion de Mitril. Lana brûlait d'envie de le harceler de questions, de lui demander également pourquoi il avait l'air aussi fermé, mais elle n'en fit rien. Parce que de un, il ne lui répondrait pas, et que de deux, ça ne serait plus aussi drôle de décrypter tous ses gestes et ses paroles pour essayer de savoir qui il était vraiment.

Il lui expliqua ce qu'était l'alchimie. Elle en avait fait, de rares fois. Sa mère devait en faire elle aussi, mais d'une manière non règlementaire qui aurait paru complètement barbare à ce professeur. Il devait sûrement suivre des recettes bien précises pour préparer ses potions et ses sorts, mais Lanalia trouvait que suivre son instinct, c'était parfois plus rapide et plus efficace. Et puis il parla aussi des démons. Là, elle était déjà largement plus intéressée.

- Qu'est ce que les démons craignent d'autre ?, lui demanda-t-elle, en essayant de ne pas avoir l'air concernée. Parce qu'au fond d'elle, elle était particulièrement curieuse à ce sujet.

Houmous
Messages : 505
Date d'inscription : 06/01/2019
Région : Grand Est
Crédits : "Have you seen the Yellow Sign ?" Chambers

Univers fétiche : Fantastique, SF
Préférence de jeu : Homme
HOUMOUS
Houmous
Dim 2 Juil - 11:34
Marche noire au bord du gouffre (feat. Azylth) - Page 2 Image_17
Cassius Moro, dit Souffle-Vent
J'ai 35 ans et je vis à la cité libre d’Alfaran. Dans la vie, je suis maitre alchimiste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis devenu professeur récemment.

Les images des chasseurs de démons lui reviennent en tête ainsi que toutes sortes de moments qu’il a pu vivre à leur contact. Certains d’entre ceux que ces mots convoquent à son esprit immédiatement ne sont plus, certains de longue date même. A vrai dire, c’est toujours ceux qu’il ne pourra jamais recroiser qui lui parviennent en premier à l’esprit. C’est comme si le manque et le deuil ne s’étaient jamais effacés et que d’un claquement de doigt, la blessure pouvait se raviver à nouveau.

 
- Les démons craignent… toutes sortes de choses en réalité, commence-t-il en conservant son attention sur sa potion. Le plus dur dans le travail de chasseur de démons, c’est d’identifier de quelle entité on a affaire. Une fois le vrai nom du démon reconnu, il devient bien plus évident d’exploiter ses faiblesses pour l’abattre. Mais si son identification est incorrecte, souffle-t-il en lâchant le dernier ingrédient, la limaille de mithril, dans le chaudron avec une fumée épaisse qui s’en échappe aussitôt, alors on risque de rater toute la chasse et de le renforcer...
 
Il sait combien les démons sont dangereux, il a déjà failli mourir de leurs mains auparavant. Et s’il a la chance d’être encore présent pour pouvoir en parler, c’est qu’il avait de bons camarades : courageux et loyaux. Dans les compagnies, tout le monde n’aurait pas été capable d’avoir la fierté de combattre comme les Cœurs de Wyvern. Bien sûr, s’il ne devait sa survie qu’à l’un d’entre eux, le sentiment valait pour tout le restant de la compagnie et il avait, lui aussi, donné du sien pour que persiste encore et encore leur étendard dans le vent. Désormais qu’il est loin, et avec la culpabilité d’avoir dû partir, il ne peut que faire de son mieux en chaque chose qui concerne ses camarades. Et si cela consiste à veiller en permanence la potion de mitiril qu’il prépare, alors ainsi soit-il.
 
- Comment m’avais-tu dit t’appeler ? s’enquiert-il. Si tu es intéressée par la démonologie, sache que les compagnies de la faille ont toujours besoin de bons chasseurs pour la cause. Les peuples libres ont besoin plus que jamais de se rappeler que les démons existent et marchent peut-être même déjà parmi nous.
 
Il sonne peut-être comme un fou mais si la moindre personne est capable de porter les espoirs des générations précédentes, il considérera avoir accompli son devoir.
 


Marche noire au bord du gouffre (feat. Azylth) - Page 2 1653241536-6Marche noire au bord du gouffre (feat. Azylth) - Page 2 1653241536-1Marche noire au bord du gouffre (feat. Azylth) - Page 2 1653241207-8
Azylth
Messages : 222
Date d'inscription : 21/04/2021
Région : Rhône-Alpes
Crédits : /

Univers fétiche : Fantasy/Romance/Historique/City
Préférence de jeu : Femme
Sabrina
Azylth
Mar 4 Juil - 8:47

Lanalia
J'ai 16 ans et je me rends à Alfaran. Dans la vie, je suis une sorcière ambitieuse et je m'en sors toujours bien. Sinon, grâce à mes talents exceptionnels, je suis devenue apprentie.

On m'appelle Lana. Contrairement aux abrutis que j'ai laissés derrière moi, je ne subis pas cet enfer que peut être la vie. Si elle ne me plait pas, je tords la situation dans tous les sens jusqu'à la plier à ma volonté. Je ne suis pas d'une banalité affligeante, non. Je suis puissante, et je compte le devenir encore plus. Je suis née chanceuse, mais la chance n'a plus rien à voir avec mes réussites. C'est mon seul talent qui me pousse vers le haut.


avatar :copyright: Alina Gingertail


- Les démons craignent… toutes sortes de choses en réalité. Lana ouvrit bien grand ses oreilles. Le plus dur dans le travail de chasseur de démons, c’est d’identifier de quelle entité on a affaire. Une fois le vrai nom du démon reconnu, il devient bien plus évident d’exploiter ses faiblesses pour l’abattre. Mais si son identification est incorrecte, alors on risque de rater toute la chasse et de le renforcer...

Elle avait déjà lu ça quelque part... C'était tellement intéressant. Mais alors dans ce cas, comment faire ? Comment trouver le nom d'un démon ?

- Comment m’avais-tu dit t’appeler ? Si tu es intéressée par la démonologie, sache que les compagnies de la faille ont toujours besoin de bons chasseurs pour la cause. Les peuples libres ont besoin plus que jamais de se rappeler que les démons existent et marchent peut-être même déjà parmi nous.

C-c-c-comment ça ?! Elle avait toujours cru qu'il suffisait de les invoquer pour les faire apparaître ! Ca voulait dire... ça voulait dire qu'elle pouvait en rencontrer un par pur hasard, juste comme ça, en marchant dans la rue ?

- Je me nomme Lanalia, expliqua-t-elle rapidement. Même si son nom serait très bientôt connu de tous, ce n'était pas le plus important. C'est pour ça que je suis là. Pour les démons. Expliquez moi comment reconnaître le vrai nom d'un démon, demanda-t-elle aussitôt, arrivant à peine à cacher sa hâte.

Et si jamais elle réussissait à dominer l'un d'entre eux ? A le plier à sa volonté ? Elle deviendrait sûrement la sorcière la plus puissante que le mone ait jamais connu....

Houmous
Messages : 505
Date d'inscription : 06/01/2019
Région : Grand Est
Crédits : "Have you seen the Yellow Sign ?" Chambers

Univers fétiche : Fantastique, SF
Préférence de jeu : Homme
HOUMOUS
Houmous
Ven 28 Juil - 7:01
Marche noire au bord du gouffre (feat. Azylth) - Page 2 Image_17
Cassius Moro, dit Souffle-Vent
J'ai 35 ans et je vis à la cité libre d’Alfaran. Dans la vie, je suis maitre alchimiste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis devenu professeur récemment.

Le professeur secoue la tête. Il ne peuit pas donner de cours de démonologie malgré son expérience en la matière. Déjà, ce n’est pas son domaine d’expertise à proprement parler. Et puis, c’est un savoir particulièrement dangereux. Les démons ont une étonnante propension à pervertir tous les désirs humains : ambition, amour, idéalisme, … Ils sont réellement capables de tromper et de retourner une relation de maitre à esclave en se faisant passer pour plus faible et servile qu’ils ne le sont réellement. A mesure qu’ils accomplissent des tâches qui leurs ont été demandées, ils gagnent en puissance et, invariablement, se finissent par se rebeller en subjuguant ou en tuant le maitre. C’est même l’histoire classique que chacun connait.

 
- Je ne suis pas démonologue, soupire-t-il, je suis un alchimiste. Il n’y a rien au monde que j’exècre plus que les démons. Je n’ai jamais prononcé le nom d’aucun d’entre eux, qu’importe les circonstances. Ça porte malheur, tranche-t-il avec méfiance.
 
Il se doute bien que la démonologie et ses grandes manifestations ésotériques doivent plus attirer l’attention du grand public que la patiente alchimie pratiquée dans des laboratoires poussiéreux tels que le sien. Néanmoins, il n’en reste pas moins que cette pratique a toujours été essentielle à la victoire sur le champ de bataille. Pourquoi risquer la damnation en souhaitant qu’un démon nous soigne quand on peut peut-être utiliser une potion pour arriver à un résultat similaire ?
 
Le reste de la matinée est passée à la préparation de la potion jusqu’à temps qu’elle soit raffinée dans de petites fioles aux volumes uniformes. Le mage finit par ranger son œuvre dans une caisse de transport et, là encore, le soin qu’il met à emballer chaque fiole et à bien les boucher se ressent. Lorsqu’enfin, il en a fini, il soulève la boite et tend à la jeune fille une clé pour qu’elle verrouille son étude derrière elle quand ils sortent. Il dépose son colis à qui de droit et salue pour la dernière fois son aide temporaire.
 
- Bon, Lanilla, c’était fort sympathique de ta part de m’offrir ton aide mais je vais devoir te laisser, assène-t-il. Je dois me joindre aux professeurs pour le discours du recteur… Bonne continuation sur la voie !
Contenu sponsorisé
Marche noire au bord du gouffre (feat. Azylth)
Page 2 sur 4
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Sujets similaires
-
» (F) - Braquage dans le métro sous fond de matière noire. (en cours)
» Mon p'tit tableau de bord
» petit journal de bord
» Journal de bord d'une aventurière
» All that was me is gone [Feat Paddy]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers fantasy-
Sauter vers: