Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» Funambule feat Manhattan Redlish
Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) - Page 2 EmptyAujourd'hui à 15:44 par Manhattan Redlish

» Hi Everyone
Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) - Page 2 EmptyAujourd'hui à 14:18 par Nemo

» Through hell, we thrive, and rebuild we will -feat Ananas
Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) - Page 2 EmptyAujourd'hui à 12:34 par Ananas

» hope it gives you hell
Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) - Page 2 EmptyAujourd'hui à 11:46 par the pretty reckless

» Death upon us [ Ft. Pyramid Rouge]
Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) - Page 2 EmptyAujourd'hui à 1:20 par Pyramid Rouge

» Raven and Bones
Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) - Page 2 EmptyHier à 23:25 par Lobscure

» PRÉSENTATION ¬ quand c'est fini, c'est par ici
Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) - Page 2 EmptyHier à 20:43 par Mai Fong

» Les enfants de la lune. [PV Lulu] +18
Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) - Page 2 EmptyHier à 20:41 par Ezvana

» TOPS-SITES ¬ votez pour ltdr
Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) - Page 2 EmptyHier à 20:32 par Gäa

Le Deal du moment :
Réassort du coffret Pokémon 151 ...
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher)

Val
Messages : 378
Date d'inscription : 27/02/2022
Région : France, Ile de France
Crédits : /

Univers fétiche : Avatars réels, mais tous types
Préférence de jeu : Homme
Code lyokko
https://i.servimg.com/u/f90/20/28/18/45/tm/espoir11.jpg https://www.letempsdunrp.com/t5103-carnet-de-notes-de-val#102055 https://www.letempsdunrp.com/t5013-un-concept-un-perso-tous-les-univers-ou-presque-ok-mai-2023#100895 https://www.letempsdunrp.com/t4965-bonjour-bonsoir
Val
Dim 9 Avr - 17:03

Kyril Zorkin
J'ai bientôt 22 ans et je vis à Swamp Domain, près de New Orleans , Louisiane, USA. Dans la vie, je suis théoriquement l'assistant du Docteur Louis-Marie Laveau, je suis aussi son fils naturel.
J'ai la chance,d'être célibataire et je le vis plutôt bien.

Mon père biologique est le descendant de la grande prêtresse vaudou Marie Laveau. Je dois de m'être révélé à mes connaissances innées en magie -noire, j'en ai peur- et à l'insistance du … fantôme ?... d'Aimée Laveau, sorcière bannie de son coven pour avoir voulu trouver... la source de l'immortalité et se l'approprier !

Mon aïeule malgré sa mort, et mon père qui a repris sa quête, m'observent et me traquent, comme si moi seul pouvait résoudre les problèmes liés à leurs recherches infructueuses ! Je le pourrais probablement, mais je ne le souhaite pas !



La mort fait partie de la vie, c'est un cycle naturel, je sais... il se trouve que j'y échappe... mais eux l'ignorent encore et je vais le cacher le plus longtemps possible. 



Moi, je suis un phénix !
Ou plutôt, je peux l'être, il me suffit de faire appel à l'animal que j'ai reçu à ma naissance comme de nombreux autres change-peau.  Mes décès ne durent guère, touché à mort je retourne dans mon œuf et reviens, peux à nouveau reprendre apparence humaine, mais cela.. plus personne en ce monde ne le sait. Ceux qui l'ont vu ont malheureusement payé de leur vie cette découverte.
Etrangement, je suis aussi un sorcier, du sang, je peux agir sur les battements du cœur, sur la pression artérielle, et priver de souffle un malheureux. Je peux faire bien d'autres choses -ignobles paraît-il- je n'ai pas d'opinion, c'est ma nature ? comment la combattre ?
C'est en usant de ces pouvoirs, innés, que j'ai été reconnu... Je peux... donner l'apparence de la mort, amener au seuil de l'autre monde un être que je rappellerai, et dont j'userai. C'est cela que mon père veut me voir faire, ramener à la vie, des élus, sans séquelles !
Nous échouons. Et c'est parfait ainsi...

@dreamcatcher


Satan lui-même se déguise en ange de lumière

Kyril Zorkin ft Mary Gaberlie




Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) - Page 2 Le_val10




Je suis parfaitement à l'écoute, tandis qu'elle parle j'intériorise ses paroles et calcule, comme je le fais toujours sans que personne n'aie jamais eu conscience des capacités de mise en mémoire et d'analyse qui sont les miennes.

Pour la plupart des gens qui m'ont croisé, surtout pendant mon enfance, je suis idiot. Idiot dans le sens premier du terme, je parle peu, je reste malgré tous mes efforts incapable d'avoir des interactions sociales « normales », je fixe les gens en ne semblant rien comprendre de ce qu'ils disent et sans répondre, je n'ai jamais pris la peine de rendre mes devoirs, je me tenais prostré dans la cour de récréation, sans participer à aucun jeu dans lesquels je n'étais de toute manière pas le bienvenu. Je pense qu'aucun instituteur, à part un peut-être, ne s'est posé de questions. Je m'ennuyais à en mourir et déjà avais la certitude que mon avenir n'était pas là, que rien ne me servirait de ce qu'on tentait de me faire entrer de force dans le crâne, et que je savais et pouvais dix fois plus que la plupart.

Je n'en ai jamais tiré de sentiment de supériorité, bien au contraire ! J'aurais donné n'importe quoi à dix, treize ou seize ans pour être comme les autres, trouver drôles leurs blagues fumeuses, draguer des filles rien qu'en leur parlant, aller au cinéma voir des films d'action ou écouter des groupes de musiques diverses...

Moi, je domestiquais mon pouvoir...

J'essayais d'avancer dans la vie sans tuer tout ce qui me croisait, de comprendre d'où cette noirceur me venait et accessoirement d'échapper aux coups de mon supposé père et aux pleurs de ma mère, impuissante à me défendre et m'expliquer...

Mary parle... A défaut d'effacer l'amour et le lien qu'il a créé, supprimer sa cause. C'est effectivement une idée... S'il existe un lien entre les deux entités, l'absence de l'une d'elle devrait casser le fil. Mais...

Je l'ai dit, je ne suis pas expert en amour. C'est un sentiment que je ne connais pas, j'ai de l'affection pour un certain nombre de personnes, dont elle, mais cela tient plus de l'attachement d'un jeune chien pour un humain rencontré par hasard. Certains me logent, me nourrissent, m'écoutent quand je parle -rarement- ou me font des confidences -plus souvent mais pas tant que ça-. Certains me caressent ou me molestent, mais sans hargne ni haine, parce qu'eux sont attachés à moi, c'est tout.

Ensuite... Il y a d'autres choses, mystérieuses, comme le lien que j'ai instinctivement avec la plupart des métamorphes, et celui plus solide encore qui me tient à Cresus ? Est-ce de l'amour ? Si oui, j'ai peur de n'avoir pas plus que ma compagne le mode d'emploi.

- Je dois te dire...Cette fois où je suis morte, on m'a refoulée...Une espèce d'EMI. Tu dois me prendre pour une cinglée mais c'est vrai je t'assure et je...enfin, pour le moment en tous cas, je n'ai pas envie de mourir une deuxième fois tu vois ? C'est comme si...la...la...tentation, le concept de crever m'avaient été enlevés. J'ai du mal à expliquer, disons que ça ne m'intéresse plus, enfin sauf si ça vient d'une cause extérieure. Genre une décollation, radical quoi !

Elle me noie sous un flot de paroles, ce qui pour elle est étrange, elle est plutôt -comme moi- silencieuse d'ordinaire, même en confiance avec un ami. Elle parle... et j'analyse. Morte, refoulée, envie de vivre... Elle qui voyait en sa mort la délivrance ultime ne dit pas la craindre vraiment mais ne plus vouloir être actrice de sa disparition ? Si c'est ça l'amour … je comprends qu'elle soit décontenancée.

- Qu'est-ce qui t'a refusé la mort ?

Qui ou quoi l'a « refoulée » et dans quel but ? Moi, je pourrais en pleurant faire qu'elle ne meure pas, je l'ai fait pour Cresus...  mais la mort que je côtoie refuse rarement une proie. Son rejet a-t-il été expliqué ?

Je lui ai dit, je ne l'ai jamais dit à personne, même Cresus est revenu sans savoir... Sa réaction me fait sourire, c'est pour cela que j'aime cette femme, elle est tout le contraire de moi, spontanée, colérique, visiblement sombre d'une noirceur assumée, amante du désespoir et de l'inexistence, maîtresse des secrets dont la vie l'a parée...

- Comment ça je ne réussirai pas à mourir ? Tu plaisantes ? Tu te prends pour qui ?

Mon sourire s'agrandit, je montre nettement mes dents, des fossettes marquent mon visage dont les yeux brillent, je savoure cet instant comme une nourriture miraculeuse apparue dans un désert aride ! Je ne me prends pour rien, je suis.

- Tu pleurerais malgré toi ? J'hallucine !

Le sourire ardent et lumineux qui illumine mes traits se mue en un rire d'enfant, un rire tel qu'il ne pourra qu'être communicatif ! Comment parviendrait-elle à y résister ? Je me plie en deux, totalement oublieux du secret majeur que je viens de lui révéler et de la promiscuité de Swamp Domain et donc du danger.

- En fait tu t'en ficherais mais tes larmes de gros crocodile me ramèneraient ?

Je fais « oui » de la tête toujours hilare mais en moi me dit que mes larmes si j'étais face à son cadavre seraient très probablement sincères... Je n'ai pas tant d'amis que je me moque de les perdre... La vie est la vie, et la mort est son but, la seule chose qui change d'un être à l'autre, c'est l'heure à laquelle elle te fauche. Il n'y a pas plus juste et égalitaire que le trépas, il frappe les forts et les faibles, les riches et les pauvres... Sans distinction. Et je suis à ma manière son ambassadeur, comme je suis celui de la vie par ma nature animale.

- Je pense que je te regretterais, donc je pleurerais... sincèrement.

Je souris à nouveau, moqueur, l'incitant à exploser à nouveau, puis, reviens à des choses sérieuses : la raison de sa venue.

- Il faut savoir ce qui t'a ramené... Si ton chaman est « blanc », c'est à dire s'il manie les forces de la vie et de l'harmonie, le lien est peut-être déjà trop actif pour que tu meure par ta propre volonté...

Je ne dis pas, pour que tu meures, tout court, car si comme elle l'homme est forcé d'aimer, il la sauvera quoi qu'il lui en coûte, comme un être envoûté seul peut le faire. J'ai une pensée furtive pour ce « Valravn » qui partage le sang de mon aimé... Lui a créé un lien, si puissant qu'il a réussi à faire traverser l'océan à sa magie pour intervenir ici.

- Je n'en sais pas assez sur le sujet, mais je sais qui sait.

Je fais de la tête un mouvement espiègle et mes yeux brillent toujours, comme si sa présence me rendait l'humanité qui me fait si souvent défaut.

- Je vais t'emmener voir une faiseuse de filtres d'amour... Envoûtement divers destinés à te lier à l'homme que tu as choisi, filtres de servitude, potions d'aveuglement, et j'en passe... Toutes dans le but de permettre à ses client-e-s de filer le parfait amour, que l'autre soit consentant ou pas. Penses-tu que ce type aurait usé de ce type de magie ?

Je la regarde, Marge la vieille est une célébrité à la Nouvelle Orléans parmi les adeptes du vaudou. Que j'aille la voir sera rapporté à Louis-Marie, mais à mon âge, il sera plutôt rassuré par le fait que je souhaite me lier avec une aimée ? Parce que bien sûr jamais il n'imaginera que j'ai choisi... le chien de Tarock.



Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) - Page 2 Mrj5h1





Follow the dream spirit
and live your dreams peacefully
(c) Heaven
Dreamcatcher
Messages : 363
Date d'inscription : 15/11/2019
Région : Ailleurs
Crédits : Pinterest

Univers fétiche : Historique
Préférence de jeu : Femme
Code lyokko
https://www.letempsdunrp.com/t3437-et-le-silence-des-mots-se-mit-a-meloper
Dreamcatcher
Sam 15 Avr - 19:41
Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) - Page 2 Connai10
Mary Gaberlie


À l'Ombre des ténèbres, rien ne s'efface, ni les eaux cendreuses, ni les lambeaux des jours.


J'ai 33 ans et je vis sur une île près d'Helsinki, en Finlande. Dans la vie, je suis sellière harnacheuse et je m'en sors en broyant du noir. Grâce à mes démons, je suis célibataire et je le vis implacablement.




Avatar: Alissa White Gruz
copyright:️ Ma pomme

Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) - Page 2 Ayws

Haunted

« Qu'est-ce qui t'a refusé la mort ? »

D'un coup, elle lui lança un regard noir, si noir que le soleil lui-même en pâlit. Elle avait trop parlé, trop lâché d'informations ne pouvant plus faire machine arrière. On ne pouvait pas l'embobiner à volonté le rouquin et sous ses airs qui n'en avaient pas l'air, Mary avait parfaitement conscience de son intelligence affûtée et...prédatrice. Dents serrées, elle se maudit d'en avoir trop dit. Pourquoi se livrait-elle ainsi nom d'un chien ! Parce qu'elle avait confiance ? Ce n'était pas la seule raison, malheureusement. Elle l'aimait bien Kyril et ce fait se révélait plus puissant que sa volonté. Elle aurait pu s'en arracher pourtant de cette petite adhérence, mais elle n'en avait pas envie. Se posait là une faille qu'elle peinait à combler malgré ses efforts. Car au fond...n'était il pas « bon » de ressentir un peu...comment dire ? D'humanité ? Athée, agnostique, l'écorchée ne croyait en rien au-delà d'une journée. Son mode de pensée fonctionnait dans l'instant ce qui lui posait de sérieux problèmes parfois avec l'administration ou la clientèle... Elle vivait dans un carpe hora dépouillé, sans espoir aucun, ne se projetait jamais, refusait de s'asphyxier dans des attaches quelles qu'elles soient. Elle se complaisait ainsi, solitaire, libre, farouche. Maîtrisait l'art de se montrer mauvaise lorsqu'elle défendait son territoire intime. Elle ne s'attendait pas à la question directe de Kyril et lorsqu'un interlocuteur la dérangeait, il était envoyé sur les roses ou bien elle coupait net et court la situation, quittant les lieux sur le champ et sans un mot. Cette manière de faire qui n'en était pas une, lui avait porté préjudice maintes et maintes fois, notamment lorsqu'elle avait séjourné dans ce foyer après le meurtre de son père. Mais c'était ce qu'elle recherchait : que les autres la prennent pour une autiste, une folle, qu'ils la détestent. Bénis soient leurs jugements qui isolaient !

Elle avait besoin de son aide et rien de mal n'émanerait de lui. Cela suffisait à l'empêcher de se fermer comme une huître. Elle se mordit la langue afin de ne pas répondre méchamment ce qui, en l'espèce, aurait été injuste.

Soufflant des naseaux, elle se pinça les lèvres avant de répondre, mécontente qu'il cherche à la débusquer dans ses retranchements :

-Je n'en sais rien ! Et puis qu'est-ce que ça peut faire ? Je suis encore là à traîner cette glaire de...de ce Valravn.

Son nom lui arrachait vraiment la langue. Elle en avait tellement assez ! Assez !

-J'étais bien avec moi-même tu comprends, et d'un coup, sans que je ne demande rien, ce machin atroce me tombe dessus comme un ouragan de poison ! J'étais TRANQUILLE avec ma petite vie, ma petite vie que j'avais choisie, pour une fois que je n'avais plus rien à subir, pour une fois...

La colère sourde fit trembler sa voix. Kyril ne savait rien de son passé, elle non plus d'ailleurs, chacun s'en fichant. De fait, combien de temps avait duré le répit ? Quinze ans ? Quinze bonnes années sur quinze de géhenne ? A partir de quel âge il avait commencé à la tabasser ? Trois ans ? Oui, trois ans...Elle s'en souvenait comme si c'était hier. L'équilibre maudit s'inversait ? Le Temps de la Lumière s'étant écoulé, une période de ténèbres devait s'amorcer ? La perspective lui donna la nausée.

Et puis il eut cette mine réjouie de gosse qui la fit fondre. Pourquoi ce sourire...tonitruant ? Gosh ! Il se foutait d'elle ?! Grand bien lui fasse après tout !

-Pfff, t'es vraiment un gros cornichon.

Le voir rire la fit rire à son tour jusqu'à ce point de...rupture.

-Tu me pleu-re-rais sincèrement ?

Elle devint violemment sérieuse quoique conserva une expression de façade, ironique à souhait. Yeux écarquillés, elle marqua un temps d'arrêt scrutant son visage -il ment comme il respire cet abruti- avant de constater qu'il était sincère. C'en était trop ! Alors, la fille aux cheveux bleus grimaça pour se noyer le cœur, loucha avec ostentation, tirant la langue et partit à son tour dans un fou rire épique. Elle se tenait les côtes et l'âme. PERSONNE ne lui avait jamais dit une telle chose.

La crise passa. Elle devait chasser -vite !- cette brûlure qui commençait déjà à la consumer.

-Tu m'énerves, comment veux tu que je sache ? -Repousser pour garder la face- Anguta, un nom comme ça qui m'a murmuré dans les oreilles. Et tu as raison, il a des dons...de guérison. C'est lui qui...Enfin je te jure, soupira t-elle les joues en ballon, ça me gave, ça me gave, ça me GAVE !

Des images lui revenaient : quand elle avait sauté de cette falaise, ce vol douloureux où il avait planté son bec dans son flanc, tous ces jours où il avait soigné ses blessures, chez lui...

Elle avait allumé une autre cigarette, les pupilles soudain traversées par des ombres qu'elle seule pouvait contempler.

« ...mais je sais qui sait... une faiseuse de filtres d'amour... »

Elle releva brusquement la tête, lui sourit de toutes ses dents.

-C'est vrai ? Oh sauvée !!!  S'exclama t-elle impatiente, bras levés vers le ciel. Tu me poses de ces questions ! Oui il l'est! Et alors?

Elle tira une bouffée, rejeta lentement la fumée, soutenant son regard. Kyril...un Phénix ! Une amitié réciproque avec un Phénix ?... Il lui faudra du temps, beaucoup de temps pour digérer tout ça...


Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) - Page 2 Mw8n
Val
Messages : 378
Date d'inscription : 27/02/2022
Région : France, Ile de France
Crédits : /

Univers fétiche : Avatars réels, mais tous types
Préférence de jeu : Homme
Code lyokko
https://i.servimg.com/u/f90/20/28/18/45/tm/espoir11.jpg https://www.letempsdunrp.com/t5103-carnet-de-notes-de-val#102055 https://www.letempsdunrp.com/t5013-un-concept-un-perso-tous-les-univers-ou-presque-ok-mai-2023#100895 https://www.letempsdunrp.com/t4965-bonjour-bonsoir
Val
Jeu 20 Avr - 11:48

Kyril Zorkin
J'ai bientôt 22 ans et je vis à Swamp Domain, près de New Orleans , Louisiane, USA. Dans la vie, je suis théoriquement l'assistant du Docteur Louis-Marie Laveau, je suis aussi son fils naturel.
J'ai la chance,d'être célibataire et je le vis plutôt bien.

Mon père biologique est le descendant de la grande prêtresse vaudou Marie Laveau. Je dois de m'être révélé à mes connaissances innées en magie -noire, j'en ai peur- et à l'insistance du … fantôme ?... d'Aimée Laveau, sorcière bannie de son coven pour avoir voulu trouver... la source de l'immortalité et se l'approprier !

Mon aïeule malgré sa mort, et mon père qui a repris sa quête, m'observent et me traquent, comme si moi seul pouvait résoudre les problèmes liés à leurs recherches infructueuses ! Je le pourrais probablement, mais je ne le souhaite pas !



La mort fait partie de la vie, c'est un cycle naturel, je sais... il se trouve que j'y échappe... mais eux l'ignorent encore et je vais le cacher le plus longtemps possible. 



Moi, je suis un phénix !
Ou plutôt, je peux l'être, il me suffit de faire appel à l'animal que j'ai reçu à ma naissance comme de nombreux autres change-peau.  Mes décès ne durent guère, touché à mort je retourne dans mon œuf et reviens, peux à nouveau reprendre apparence humaine, mais cela.. plus personne en ce monde ne le sait. Ceux qui l'ont vu ont malheureusement payé de leur vie cette découverte.
Etrangement, je suis aussi un sorcier, du sang, je peux agir sur les battements du cœur, sur la pression artérielle, et priver de souffle un malheureux. Je peux faire bien d'autres choses -ignobles paraît-il- je n'ai pas d'opinion, c'est ma nature ? comment la combattre ?
C'est en usant de ces pouvoirs, innés, que j'ai été reconnu... Je peux... donner l'apparence de la mort, amener au seuil de l'autre monde un être que je rappellerai, et dont j'userai. C'est cela que mon père veut me voir faire, ramener à la vie, des élus, sans séquelles !
Nous échouons. Et c'est parfait ainsi...

@dreamcatcher


Satan lui-même se déguise en ange de lumière

Kyril Zorkin ft Mary Gaberlie




Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) - Page 2 Une-poup%C3%A9e-de-vaudou-utilis%C3%A9e-pour-des-charmes-d-amour-poup-es-magiques-paille-fabriqu-e-la-main-sur-table-en-bois-composition-143808780




- Valravn ?!

Je n'ai pu m'empêcher. Valravn ? Est-ce un nom commun ? Y a-t-il plusieurs change-peaux qui se réclament de ce nom, après tout, j'ai cherché à la bibliothèque municipale, c'est une légende nordique ? Un loup-corbeau qui emporte les morts valeureux du champs de bataille au Walhalla ? Mais je dois en avoir le cœur net.

Elle adhère à mon plan, on va aller voir Marge, la vieille Marge comme disent les gens à New Orleans, elle va nous faire un antifiltre d'amour ? Ça doit exister ? Si on peut lier les gens on peut les délier ? Mais avant... Avant il faut que je dise, je n'ai confié cela à personne, seuls le savent ceux qui y ont assisté, ahuris, incrédules.

- Ton Valravn ? C'est un loup ? Il faut que je te raconte...

Je ferme les yeux et respire, je ne suis pas un conteur, comme je ne suis pas un « aimant », dire les choses m'est difficile, déterminer la nature d'un attachement également. Mais je dois savoir si son Valravn est le mien, parce que j'ai peur que si c'est le cas je ne puisse pas grand chose, ce type est lié à Cresus, JE suis lié à Cresus, j'ai communié à travers le sang du chien avec le loup... Il est certes possible de trahir un frère en magie, mais les conséquences sont... imprévisibles.

- Tu ne te moqueras pas ? C'est une histoire de fou tu es prévenue. Mon père fait des recherches, des recherches dans le monde des hommes -il est médecin- et dans le monde des sorciers -il est nécromancien-

Je la fixe du regard, interrogateur, est-ce que ces notions lui sont au moins un peu familières ? Je me force à continuer... Si je ne parle pas maintenant je ne parlerai plus.

- Il y a quelques semaines, il est arrivé à un cap, il lui fallait un type d'être très particulier que je lui ai amené. Pour utiliser cet... individu, il avait demandé l'aide d'un autre sorcier réputé puissant, lequel sorcier est servi par un métamorphe, un chien qui s'appelle Cresus.

Ma voix se brise malgré moi, Cresus c'est mon point faible, c'est le seul homme qui m'a aimé pour moi même, la seule personne de ce monde et de l'autre qui a tenté de me libérer au risque d'en payer très chèrement le prix. Il m'a arraché aux griffes de l'Aïeule, Aimée, réincarnée en moi, il m'a arraché aux mains de ma famille qui m'utilisait comme catalyseur pour obtenir de Dara Oviedo le secret de sa nature de demi-vampire...

- Cresus... J'ai un sourire à la fois moqueur et d'une tristesse sans limite...  - Je crois que Cresus est amoureux de moi Mary, ne ris pas ! Ça doit bien être possible non d'être amoureux de moi ? Et je crois que moi... je le lui rends bien.

Elle doit se demander pourquoi je raconte de telles inepties ! Un homme amoureux de Kyril, le sorcier noir dont tous s'écartaient ? Le concentré de puissance brute incapable de se canaliser, qui distribue la mort d'un regard dès qu'on touche à ses craintes ou à ses sentiments profonds ? C'est vrai que je n'y ai pas cru de prime abord, mais après tout Cresus côtoie ce milieu de la magie sombre et de la nécromancie depuis qu'il est né ? Je suis plus agréable à regarder que Jakob Tarock non ?

- Je ne suis pas fou Mary, il y a un rapport, c'est juste que je ne sais pas raconter. Le soir où le vampire a été « invité »  à nous rejoindre, il s'est passé quelque chose qui a failli me coûter la vie, et Cresus s'est interposé. Comme il ne parvenait pas à me sortir de là seul, il a demandé l'aide d'un ami, un frère de sang... un loup.

Un loup, localisé en Finlande, de l'autre côté du monde ! Un loup assez puissant pour envoyer une image de lui -spectrale- foutre un bordel sans nom ni limite, accompagnée de nuées de corbeaux furieux qui ont dévasté dans un vent de folie une propriété de la taille de Swamp Domain, mis à mal deux sorciers puissants et le spectre d'une troisième !

- Un loup chamane.

Je ne fais pas exprès de marquer une pause, j'essaie de réfléchir aussi vite que je le peux, de sonder son âme -à elle- mais elle est fermée, c'est une métamorphe mais pas une sorcière, celle du loup était au contraire intensément ouverte, comme s'il cherchait à me capter pour lui aussi m'utiliser, comme s'il avait pré-vu l'état critique de Cresus !

-Il a orchestré notre fuite à Cresus et moi en foutant un bazar tel que les réparations ne sont pas terminées encore. Des nuées de corbeaux, un fantôme de loup immense, et surtout, une magie aussi noire que celle de mon père, de son ami et de l'aïeule réunis, tous des sorciers réputés et puissants. Cresus s'en est sorti maudit par son maître, j'ai pleuré pour stopper la progression du mal mais ça ne suffisait pas ! Alors j'ai essayé de joindre ce type qu'il avait invoqué... Valravn. Par l'esprit il a dit qu'il était le Valravn... Je ne sais pas qui il est mais si c'est à lui que tu es liée, ou bien il veut ce lien, ou je ne sais pas qui pourra le défaire parce qu'il devrait avoir le pouvoir de le faire ?

Comme je trouve qu'elle pâlit vraiment beaucoup je change vite fait de sujet pour aller vers l'avenir et peut-être la solution. Après tout, si Valravn ne veut pas du lien mais ne sait pas le défaire, c'est peut-être simplement parce que -comme moi- il ne possède pas les connaissances voulues ? Il nous faut un expert de l'amour ! Ce que ni lui ni moi ne sommes. A condition que mon valravn soit bien le sien, si c'est un titre et non un nom, que se donnent certains chamanes, il est possible que chacun nous ayons été confrontés à un membre de cette espèce de confrérie chamanique ?

- On va aller voir Marge, si nous n'arrivons à rien c'est que ça n'est pas notre domaine ! Après tout, personne ne va voir un dentiste pour soigner un orteil ? Marge saura, elle concocte des filtres pour lier les gens depuis plus vieux que ta naissance, elle doit bien pouvoir délier !

Je me veux optimiste ? J'espère qu'elle n'a pas senti le doute qui traîne en moi comme une brume tenace qui refuse de se lever malgré le soleil... Oui, on va aller voir la vieille, elle aussi se dit chamane, chamane-vaudou ? On aura tout vu. Mais comme le dirait Tarock à l'origine du vaudou il y avait des esprits, et des chamanes... C'est après que les prêtres ont suivi une voie bien précise et qui s'est de plus en plus écartée de la pensée initiale.

- tu veux qu'on y aille maintenant ? Je ne pense pas qu'il y ait d'heure pour aller la voir, elle ne fixe pas de rendez-vous.


Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) - Page 2 Ame-soeur-platon




Follow the dream spirit
and live your dreams peacefully
(c) Heaven
Dreamcatcher
Messages : 363
Date d'inscription : 15/11/2019
Région : Ailleurs
Crédits : Pinterest

Univers fétiche : Historique
Préférence de jeu : Femme
Code lyokko
https://www.letempsdunrp.com/t3437-et-le-silence-des-mots-se-mit-a-meloper
Dreamcatcher
Ven 21 Avr - 23:28
Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) - Page 2 Connai10
Mary Gaberlie


À l'Ombre des ténèbres, rien ne s'efface, ni les eaux cendreuses, ni les lambeaux des jours.


J'ai 33 ans et je vis sur une île près d'Helsinki, en Finlande. Dans la vie, je suis sellière harnacheuse et je m'en sors en broyant du noir. Grâce à mes démons, je suis célibataire et je le vis implacablement.




Avatar: Alissa White Gruz
copyright:️ Ma pomme

Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) - Page 2 Ayws


Quelle mouche le piquait soudain ? Sa bouille toute étonnée, plutôt interloquée, lui fit froncer les sourcils. Où était le loup, et ce, sans jeu de mots ?! Jamais elle n'aurait du s'approcher du natif ! Quelle idée mais quelle idée d'être partie faire du cheval cet après midi là ! Elle aurait pu faire mille autre choses ou rien du tout, s'affaler sur le canapé, manger des chocolats, regarder un bon film ou n'importe quoi, écouter de la musique en fumant un pétard...Non, il avait fallu qu'elle selle Jaguar pour se perdre dans l'immensité de la neige. C'était elle la fautive, elle se détestait pour ça. « Bonjour, vous avez besoin d’aide ? » avait-il demandé. NON ! Je n'ai jamais besoin d'aide ni de personne ! Mais il était déjà trop tard. Et l'Onde vampire l'avait aspirée là où précisément elle refusait de s'échouer. Une âme sœur, une malédiction qui la rendait folle de rage et d'impuissance. Ça la renvoyait à ces années de calvaire : de nouveau, quelque chose l'aliénait, la maintenait prisonnière là, à l'intérieur. Ce...Cet enchaînement s'immisçait dans sa tête, ses cauchemars, ses jours et ses nuits. C'était en elle, tout autour, tout le temps. Aucun répit si ce n'était de s'étourdir pour éloigner la souffrance. A choisir, préfèrerait elle revivre chaque coup qu'elle avait pris à la place d'un Valravn ? Une fraction de seconde elle se revit sous la douche, fascinée à contempler les lignes grasses du sang qui serpentaient jusqu'à la bonde. Et ce dos qui n'en était plus un, défiguré par les innombrables boursouflures des cicatrices ? Pas sûr...Le sordide souvenir la fit frissonner. Elle endurait, encaissait parce que c'était sa compétence et que pour le moment elle n'avait pas le choix mais en vérité, Mary se sentait perdue et...paniquée. Même la Mort l'avait rejetée ! Kyril représentait son unique espoir et elle s'y accrochait bien plus qu'il n'y paraissait. Brute, campée sur une inhumanité qui la maintenait debout, elle misait tout, absolument tout sur lui. Avait-il perçu la gravité et l'importance de l'enjeu pour cette fille qu'il connaissait peu en fin de compte? En partie sans doute mais cela suffirait-il pour qu'il accepte de remuer terre et ciel ?

Elle acquiesçia de la tête lorsqu'il demanda pour le loup et l'observa prendre son élan avant de raconter, dubitative. Pourquoi prenait-il cet air...préoccupé ? Elle fit la moue, répondant du tac au tac :

-Pourquoi je me moquerais ?...Nécro rien que ça, murmura t-elle pour elle même soutenant, impassible, son regard.

Il croyait quoi Kyril ? Elle n'était pas là pour s'amuser mais pour se sauver d'une horrible chose. Elle l'écouta avec attention et ce qu'elle entendit lui déplut fortement. Des sorciers qui faisaient des expériences sur des « êtres » ! Et cette servitude de l'un envers un autre ! En quelques phrases le rouquin avait abordé des concepts qu'elle exécrait. Mais elle se tut, garda pour elle ce que son histoire faisait naître en elle. Ce n'était pas ses affaires, il faisait ce qu'il voulait.

-Pourquoi ce ne serait pas possible ? Tu te détestes à ce point là ?

Elle haussa les épaules, laminaire, incapable de dire les choses doucement.

-Mmh, ça se voit que t'en pinces pour lui mais ça n'a pas l'air de te rendre heureux.

Elle grimaça ne sachant pas quoi dire d'autre. Qu'est-ce qu'elle en savait de ce qu'était « être amoureux » ? Cet état étrange et glauque au possible ne la concernait pas, ne l'intéressait pas.

-Mais pourquoi tu me racontes tout ça ? Quel est le rapport avec l'autre là ?

« ...il a demandé l'aide d'un ami, un frère de sang... un loup. »
Voilà. On y était. Serrant les mâchoires, elle commençait à comprendre, le regard durcit. Et la sentence tomba : « Un loup chamane ».

Chaque mot qu'il prononça la replongea dans ce lien maudit qu'elle vomissait. Les corbeaux...La douleur atroce de son bec dans son flan...Elle se leva, fit quelques pas avant de se rapprocher vivement vers Kyril. Glaciale. Rageuse.

-Tu crois franchement que c'est courant ? Ça ressemble tellement...

Brusquement, elle ouvrit sa ceinture, déboutonna son jean, fit glisser la fermeture éclair, découvrant la marque du bec qui s'était enfoncée dans ses chairs.

-Regarde ce qu'il m'a fait! En tant que thérian je ne devrais garder aucune cicatrice ! Et pourtant elle est toujours là ! Parfois même, elle me lance et m'oblige à penser à lui ENCORE ! Tu te rends compte ? Tu te rends compte !

Elle referma le tout, la voix cinglante de rage.

-De la magie noire...C'est horrible...C'est...horrifique...Comment je vais faire...Comment je...Tu dis que...Tu veux dire que...qu'il aurait pu faire exprès ...volontairement créer ce...ce lien de merde ?! Rhaaa !

En proie à une révolte imputrescible, elle donna un grand coup de pied dans le puits écoutant à peine la suite.

-Elle a intérêt parce que je...je vais tout péter ! Je vais le tuer...! Je vais le tuer !


Le poison s'était infiltré il y avait si longtemps, si longtemps...Mary avait tué son père et la saveur particulière du meurtre refaisait surface. Alors, envahie d'émotions ténébreuses, indifférente, elle s'essouffla, se ramassa sur elle-même tandis que le pelage courait sur son corps. "Si elle voulait y aller maintenant ?" Elle grogna en guise de réponse, sauta les marches souplement avant de se retourner vers Kyril avec impatience. Qu'il se dépêche d'ouvrir la porte !

Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) - Page 2 84ee1610
Val
Messages : 378
Date d'inscription : 27/02/2022
Région : France, Ile de France
Crédits : /

Univers fétiche : Avatars réels, mais tous types
Préférence de jeu : Homme
Code lyokko
https://i.servimg.com/u/f90/20/28/18/45/tm/espoir11.jpg https://www.letempsdunrp.com/t5103-carnet-de-notes-de-val#102055 https://www.letempsdunrp.com/t5013-un-concept-un-perso-tous-les-univers-ou-presque-ok-mai-2023#100895 https://www.letempsdunrp.com/t4965-bonjour-bonsoir
Val
Sam 22 Avr - 18:48

Kyril Zorkin
J'ai bientôt 22 ans et je vis à Swamp Domain, près de New Orleans , Louisiane, USA. Dans la vie, je suis théoriquement l'assistant du Docteur Louis-Marie Laveau, je suis aussi son fils naturel.
J'ai la chance,d'être célibataire et je le vis plutôt bien.

Mon père biologique est le descendant de la grande prêtresse vaudou Marie Laveau. Je dois de m'être révélé à mes connaissances innées en magie -noire, j'en ai peur- et à l'insistance du … fantôme ?... d'Aimée Laveau, sorcière bannie de son coven pour avoir voulu trouver... la source de l'immortalité et se l'approprier !

Mon aïeule malgré sa mort, et mon père qui a repris sa quête, m'observent et me traquent, comme si moi seul pouvait résoudre les problèmes liés à leurs recherches infructueuses ! Je le pourrais probablement, mais je ne le souhaite pas !



La mort fait partie de la vie, c'est un cycle naturel, je sais... il se trouve que j'y échappe... mais eux l'ignorent encore et je vais le cacher le plus longtemps possible. 



Moi, je suis un phénix !
Ou plutôt, je peux l'être, il me suffit de faire appel à l'animal que j'ai reçu à ma naissance comme de nombreux autres change-peau.  Mes décès ne durent guère, touché à mort je retourne dans mon œuf et reviens, peux à nouveau reprendre apparence humaine, mais cela.. plus personne en ce monde ne le sait. Ceux qui l'ont vu ont malheureusement payé de leur vie cette découverte.
Etrangement, je suis aussi un sorcier, du sang, je peux agir sur les battements du cœur, sur la pression artérielle, et priver de souffle un malheureux. Je peux faire bien d'autres choses -ignobles paraît-il- je n'ai pas d'opinion, c'est ma nature ? comment la combattre ?
C'est en usant de ces pouvoirs, innés, que j'ai été reconnu... Je peux... donner l'apparence de la mort, amener au seuil de l'autre monde un être que je rappellerai, et dont j'userai. C'est cela que mon père veut me voir faire, ramener à la vie, des élus, sans séquelles !
Nous échouons. Et c'est parfait ainsi...

@dreamcatcher


Satan lui-même se déguise en ange de lumière

Kyril Zorkin ft Mary Gaberlie




Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) - Page 2 Maison15



Mary et moi, c'est un peu comme un jeu de palets joué avec une telle violence que tu fracasses le projectile à la figure de l'autre comme pour le terrasser définitivement ! - Pourquoi ce ne serait pas possible ? Tu te détestes à ce point là ? Mmh, ça se voit que t'en pinces pour lui mais ça n'a pas l'air de te rendre heureux.

Dans ce qu'elle dit -et qu'elle n'aurait pas dû dire car je ne lui aurais rien raconté si elle n'avait pas fait mention de « Valravn »- il y a deux choses. Un/ Est-ce que je me déteste ? Deux/ Est-ce qu'aimer rend heureux ? Je pourrais ajouter un Trois/ Suis-je vraiment amoureux moi aussi ? Ce n'est pas la question ! On n'est pas là pour parler de mes amours et de l'effet que ça a sur mon humeur ! Et puis en quoi cela la surprend-elle -elle- que ça ne me comble pas ?

Depuis mon enfance, je suis prisonnier de la magie, des liens qu'elle crée, des effets secondaires qu'a cette « maladie » peu commune héritée de mon père biologique semble-t-il ? À ceci près que les Laveau-Paris ne sont pas change-peau, aucun. Il faut bien que le gène soit venu de quelque part ? Cela expliquerait tant de silences de ma mère... Ou bien existe-t-il des mutations spontanées ? En tout cas, je n'ai pas besoin d'être entravé par plus de liens, je me suis senti « appelé » toute ma première partie de vie, au point de traverser des frontières réputées fermées, en passant par je ne sais quel monde parallèle pour n'avoir jamais à justifier ma mouvance... Je me revois voyager, aux aguets, le nez et les yeux à l'affût de la moindre poussière magique malveillante, semant sur mon passage des « infarctus » chez des personnes qui jamais n'avaient été diagnostiquées cardiaques... Louis-Marie m'appelait, le sang réclamait le sang, je peux comprendre ce lien d'âme sœur parce que ce qui me lie à mon père y ressemble : je suis son complément, sa continuité, même s'il me torturait je reviendrais, parce que je suis lui comme il est moi, que comme il dit -contredit par Jakob Tarock qui ne croit pas à ce type de magie- le sang est le sang ! Sans le sien le mien ne circule pas, sans sa volonté je stagne, même ma rébellion me construit « face à lui », un peu comme ces insectes monstrueux qui dévorent leur partenaire ou leurs petits pour survivre.

S'il y a bien quelque chose que je ne veux pas amplifier c'est l'impression qui me harcèle de ne jamais pouvoir être libre ! Alors amoureux ? Craindre pour un autre ? Le protéger quoi qu'il arrive ? Prendre soin de lui comme de moi -voire mieux car il faut avouer que je ne prends guère soin de moi-... Aimer ! Mais que ferais-je d'un tel verbe ? Me découvrir sous l'apparence d'un animal qui rend possiblement la vie que j'ai retirée, comme le jour où j'ai presque privé d'air le calice de Dara - Ben Jensen- pour le ramener de mon mieux à la prière de Cresus ! Ce n'était pas assez traumatisant sans prendre conscience que je suis ... en amour ?

J'en suis là quand je « sens » dans ma peau et mon âme la colère qui prend possession d'elle ! Non, apparemment il n'y a pas d'autre Valravn...  Elle arrache ses vêtements pour me montrer une plaie qui la met hors d'elle et qui moi... m'interpelle ?

Nous sommes thérians, les cicatrices en effet ne restent que peu de temps sur notre épiderme... Celle là, aussi monstrueuse soit-elle aurait dû devenir un trou, creusé dans la peau, mais tout juste visible. Or, elle est là. Non seulement là, mais presque intacte, comme si ce qui l'a causé n'était pas un autre thérian mais ce qu'elle nomme «  De la magie noire... J'écoute sans vraiment l'entendre son - C'est horrible...C'est...horrifique... » Je réfléchis.

Valravn a-t-il pu lancer ce sort ? Pourquoi l'aurait-il fait ? Si c'est un même individu, le Valravn que j'ai pu entrevoir par la pensée ne m'a pas paru malveillant ? Puissant, versé dans la magie de l'ombre comme dans celle de la lumière, mais pas intentionnellement malveillant ?

Je ne réponds pas plus, elle veut aller voir Marge maintenant ? Allons-y. J'ouvre la porte et lève la tête, étrangement le soleil est en train de se coucher ? Nous discutons depuis si longtemps ?

- Suis moi ! C'est l'heure entre toutes où je me sens bien, l'embrasement des cieux noie ma présence... Je lève la tête, rassemble mes bras de chaque côté de mon corps, les plumes de feu parent mes épaules d'abord tandis que mon visage se creuse et prend l'aspect d'un rapace nocturne, un bec court, crochu et ossu, une tête faite pour fendre les airs qui tourne presque jusqu'à voir dans son dos, de petites plumettes me servent d'oreilles, comme celle des grands-ducs dont j'ai également l'envergure, la taille et le poids, en légèrement plus gros... Mon oiseau sort généralement la nuit, il est carnivore et chasseur, sa couleur le réduit à la famine, je n'ose me transformer qu'au coucher et au lever du soleil, quand le ciel prend une teinte orangée de feu qui peut me dissimuler. Je m'envole dans un long étirement d'ailes, la panthère en bas me suit, elle est la première à m'avoir vu, ou plus exactement la première à qui je me montre... volontairement.

En volant, l'oiseau pense, ou plutôt l'homme dans l'oiseau continue sa réflexion... Si par mes larmes j'arrivais à fermer à jamais cette blessure ? Le lien disparaîtrait-il ? Peut-être est-ce par l'échange de sang qu'il est parvenu à la maintenir attachée ? Mais la même question me taraude : pourquoi ? Elle n'a pas fait mention d'amour fou de la part de ce type ? Il y a dans l'histoire une zone d'ombre qui me dérange, nous verrons une fois Marge consultée !

Dans le ciel qui commence à prendre de la noirceur, trop pour que je continue à voler tranquillement, j'aperçois le but de notre périple, une petite maison vétuste tout en hauteur dans un quartier populaire encore dévasté par Katrina malgré les années... Quelque chose est étrange, la nuit tombe... Marge est âgée mais pas aveugle ? Dans l'obscurité elle allume une lampe ? Or la maison aux volets fermés est aussi sombre que le ciel désormais paré de nuages nocturnes...


Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) - Page 2 Marge10

[/center]




Follow the dream spirit
and live your dreams peacefully
(c) Heaven
Dreamcatcher
Messages : 363
Date d'inscription : 15/11/2019
Région : Ailleurs
Crédits : Pinterest

Univers fétiche : Historique
Préférence de jeu : Femme
Code lyokko
https://www.letempsdunrp.com/t3437-et-le-silence-des-mots-se-mit-a-meloper
Dreamcatcher
Lun 1 Mai - 23:25
Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) - Page 2 Connai10
Mary Gaberlie


À l'Ombre des ténèbres, rien ne s'efface, ni les eaux cendreuses, ni les lambeaux des jours.


J'ai 33 ans et je vis sur une île près d'Helsinki, en Finlande. Dans la vie, je suis sellière harnacheuse et je m'en sors en broyant du noir. Grâce à mes démons, je suis célibataire et je le vis implacablement.




Avatar: Alissa White Gruz
copyright:️ Ma pomme

Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) - Page 2 Ayws

L'Oiseau de Feu


Elle se tenait face à lui avec ce regard planté dans le sien, les yeux vifs et cinglants, agacée de ses confidences de sentiment. Qu'est-ce qu'elle en savait de ces feelings dont elle ne faisait que croiser des émanations dans les rues ? Quand elle vaquait aux contraintes du quotidien, elle en croisait évidemment de ces couples homme-femme, femme-femme, homme-homme ou bien homme-en-femme ou l'inverse et d'autres encore qui se ne laissaient guère deviner ? Le cliché bisounours s'accordait pour affirmer que oui, aimer rendait heureux et ce machin se réservait exclusivement aux autres, à la masse des humains dont elle ne se sentait pas, cela allait de soi ! Qu'ils se tiennent là, sorcier et thérian, hors du Temps, hors du monde dans cette bulle légère cerclée de pierres et de passé et non accaparés par un sujet exécrable dont l'évocation la renvoyait malgré elle à sa propre obsession.Ah ! Tais toi Kyril, tais toi !

-Et donc, à cause de ce...Cresus, Valravn est un point commun entre nous? C'est...Enfin qu'as-tu... ? Oh et puis merde, je ne veux rien savoir !

Son ami se taisait, impacté à son tour par le souvenir tandis que Mary se démenait entre curiosité et rejet. Eloigner le chamane à tout prix ! Mais tel un boomerang, quoi qu'elle fasse, le loup revenait ici, là, près, loin...Enfer et Damnation !

Ô douce colère, divine rage! Panthère, elle jubila aux sensations félines, à ces muscles qui la rendaient plus forte, à ces crocs qui lacéraient ses proies. Si seulement...

Et puis l'impatience de l'humaine se mut brusquement en...fascination. Les plumes incandescentes...La chaleur qui l'envahit soudain alors même que le Phénix se tenait à plusieurs mètres...Son visage qui devint bec et vision nocturne... Parfaitement immobile, elle admira sans retenue aucune la merveilleuse mutation. Gueule entrouverte, moustaches frémissantes, la bête-humaine subjuguée, envoûtée, oublia son âme sœur en un pur instant de bonheur absolu. Elle admira son envol, grâce incarnée, élevée sans bruit. Mary-Panthère se dissolvait, perdue à le contempler, perdue dans une...extase primipare. Les iris dorés se floutèrent, elle ne savait plus...ne savait plus...

Elle avait contemplé le ciel peint

Mais l'instinct reprit le dessus violemment, lui donnant à galoper de toute la vitesse dont elle était capable jusqu'à ce que l'oiseau ne pique vers la terre ferme. La nuit tombait, son odorat l'informa que le lieu ne recélait que peu d'intérêt, à peine un lièvre, un rat. Elle ralentit sa course. Des ombres se découpaient aux alentours, enlacées par un silence imposant. Plus que quelques mètres avant de le rejoindre mais avant, juste avant, une ultime fois, elle se remplira encore de la beauté somptueuse des ailes embrasées.

Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) - Page 2 Phenix10

Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) - Page 2 Panthz11
Val
Messages : 378
Date d'inscription : 27/02/2022
Région : France, Ile de France
Crédits : /

Univers fétiche : Avatars réels, mais tous types
Préférence de jeu : Homme
Code lyokko
https://i.servimg.com/u/f90/20/28/18/45/tm/espoir11.jpg https://www.letempsdunrp.com/t5103-carnet-de-notes-de-val#102055 https://www.letempsdunrp.com/t5013-un-concept-un-perso-tous-les-univers-ou-presque-ok-mai-2023#100895 https://www.letempsdunrp.com/t4965-bonjour-bonsoir
Val
Ven 12 Mai - 21:06

Kyril Zorkin
J'ai bientôt 22 ans et je vis à Swamp Domain, près de New Orleans , Louisiane, USA. Dans la vie, je suis théoriquement l'assistant du Docteur Louis-Marie Laveau, je suis aussi son fils naturel.
J'ai la chance,d'être célibataire et je le vis plutôt bien.

Mon père biologique est le descendant de la grande prêtresse vaudou Marie Laveau. Je dois de m'être révélé à mes connaissances innées en magie -noire, j'en ai peur- et à l'insistance du … fantôme ?... d'Aimée Laveau, sorcière bannie de son coven pour avoir voulu trouver... la source de l'immortalité et se l'approprier !

Mon aïeule malgré sa mort, et mon père qui a repris sa quête, m'observent et me traquent, comme si moi seul pouvait résoudre les problèmes liés à leurs recherches infructueuses ! Je le pourrais probablement, mais je ne le souhaite pas !



La mort fait partie de la vie, c'est un cycle naturel, je sais... il se trouve que j'y échappe... mais eux l'ignorent encore et je vais le cacher le plus longtemps possible. 



Moi, je suis un phénix !
Ou plutôt, je peux l'être, il me suffit de faire appel à l'animal que j'ai reçu à ma naissance comme de nombreux autres change-peau.  Mes décès ne durent guère, touché à mort je retourne dans mon œuf et reviens, peux à nouveau reprendre apparence humaine, mais cela.. plus personne en ce monde ne le sait. Ceux qui l'ont vu ont malheureusement payé de leur vie cette découverte.
Etrangement, je suis aussi un sorcier, du sang, je peux agir sur les battements du cœur, sur la pression artérielle, et priver de souffle un malheureux. Je peux faire bien d'autres choses -ignobles paraît-il- je n'ai pas d'opinion, c'est ma nature ? comment la combattre ?
C'est en usant de ces pouvoirs, innés, que j'ai été reconnu... Je peux... donner l'apparence de la mort, amener au seuil de l'autre monde un être que je rappellerai, et dont j'userai. C'est cela que mon père veut me voir faire, ramener à la vie, des élus, sans séquelles !
Nous échouons. Et c'est parfait ainsi...

@dreamcatcher


Satan lui-même se déguise en ange de lumière

Kyril Zorkin ft Mary Gaberlie




Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) - Page 2 Marge110






- Et donc, à cause de ce...Cresus, Valravn est un point commun entre nous? C'est...Enfin qu'as-tu... ? Oh et puis merde, je ne veux rien savoir !

D'accord, elle me crache son désespoir en pleine figure, me le feule plutôt... Qu'elle ne comprenne pas n'y change rien, Cresus m'aime et je l'aime -oui, même si ça me surprend- Valravn et Cresus ont souscrit un pacte de sang, du coup, Valravn est un peu de Cresus dans une immensité de Valravn, et ce peu suffit à m'empêcher ou du moins à me retenir de lui nuire. J'avoue, pas que cela, j'ai pour les pouvoirs que j'ai senti émaner de lui une profonde admiration et un immense respect... Comme un parfum de prix senti par un « nez » qui neutraliserait toute envie de briser le flacon banal qui l'enferme. Estimer un adversaire gêne dans la capacité à le combattre, je ne dis pas l'admirer, l'admiration elle peut être un stimulant. J'aurais par exemple un plaisir intense et jouissif à vaincre Jakob Tarock alors que je lui reconnais des pouvoirs remarquables, mais lui n'est même pas lié à mon père puisque juste après … l'accident... il a admis l'avoir toujours espionné et trahi. Je ressentirais également une grande fierté à surpasser Louis-Marie, et plus encore Aimée. Pourtant je leur suis lié... Elle a raison, c'est beaucoup trop compliqué pour y passer du temps !

Voler ! Je me l'interdis tant ! Mon animal est certes fabuleux, non, pas « certes » mais « bien trop »... Peut-être a-t-il existé une époque lointaine où des nuées de phénix s'élevaient dans les airs, mais aujourd'hui, en Louisiane qui plus est, l'envol d'un exemplaire conduit déjà les gens à dire avoir vu un ovni !

Je sens son cœur battre en mesure, pressé, le sang qui bondit comme le fait la panthère, nous allons trouver Marge, et elle saura ! Je ne veux pas moi me défaire de l'amour que je sens naître pour Cresus, c'est une découverte si inattendue, Kyril, Kyril le porte-mort capable d'aimer ? De penser à l'autre avant de s'occuper de lui-même, de veiller sur la sécurité, le bien-être, le plaisir d'un autre être ? J'ai toujours vécu seul, à parer les coups passés, présents et immanquablement à venir, à avancer dans une nuit peuplée d'ombres prêtes à me dévorer si la réponse apportée à des questions inaudibles n'était pas la bonne ! Non, je ne comprends pas la haine de Mary -non à l'encontre du chamane- mais bien de la notion même d'amour... Si ce n'est … qu'elle t'enchaîne, te lie, te prive de cette liberté que je pense chaque thérian chérit plus que n'importe quoi. Elle veut en être libérée, je n'ai pas à juger. Je pourrais dire que ses désirs sont des ordres toutefois c'est encore autre chose. J'ai toujours eu... « des touches », des gens qui j'appréciais suffisamment pour tenter de leur donner ce qu'ils pensaient chercher. Elle, est de ceux-là, et malheureusement, j'ai peur que Valravn en bataillant pour sauver Cresus, n'ait accédé au même statut.

Ce n'est pas leur problème, c'est le mien. Cela dit elle a eu des termes employés qui sous-entendraient que Valravn n'est pas à l'origine de cet attachement et même qu'il y consent contraint et forcé ? Si c'est le cas, en défaisant le lien je les comble tous les deux ?

Je vole... Mon humain dans un coin de ma cervelle d'oiseau refait le monde tandis que moi, je me contente de regarder, d'entendre et de coordonner mes mouvements dans une extase presque parfait. Et puis, la sombreur du lieu interpelle mon homme ? Pourquoi est-ce si noir ? Marge est absente ? Une femme âgée, si tard le soir ? La vieille est du genre à se coucher avec les poules -je la soupçonne de se lever pareillement et de sonner le clairon dès l'aube- mais si la soirée est trop avancée pour sortir il est trop tôt pour dormir ?

Du fond de ma conscience un signal d'alarme se met en route, je me pose presque en hâte, prenant juste le temps de trouver un lampadaire dont la clarté éclipsera un court moment le scintillement de l'oiseau igné. Ce faisant, me saute à la figure une évidence : je suis parti sans rien prévoir pour me rhabiller ! Quand je vole, c'est toujours ou en cercle avec retour au point de départ, ou en prévoyant à mon lieu d'arrivée un change à enfiler ! là... la blancheur de ma peau de roux est éclairée dans toute sa nudité sous le réverbère ! Je me rejette dans l'ombre les yeux fixé sur Mary, rougissant comme un adolescent timide.

Je quitte du regard la panthère, après tout, elle a bien dû voir d'autres hommes nus ? pour reporter mon attention sur la maison et là, une voix surgit au milieu de la nuit...

- ou vin wè Marge majisyè a? li pa la, (1)

J'écoute, je devrais traduire à ma compagne tout à l'heure mais pour l'instant j'attends la suite, lui, c'est « Tonton Willy, ansyen doktè sòsyè Marge a », Tonton Willy, le féticheur de la vieille Marge. Chaque prêtresse vaudou qu'elle soit bonne ou mauvaise, et qu'elle distribue l'amour comme Marge ou la mort, à partir du moment où elle use de « poupées » vaudou a besoin d'un féticheur... Lui, est celui qui fabrique à partir d'une figurine où sont mêlés cheveux, tissus et autres objets personnels comme des fluides, des morceaux d'ongles, etc une représentation crédible de l'être à toucher par la magie. Willy continue,

- yon lòt kote nan yon mond pi bon li ale? ou pat konnen? se zanmi ou yo ki te pouse l soti nan lavi menm si! madichon li te ye !

Mes sourcils s'arquent, Mary s'est transformée à son tour, je ne la vois pas dans mon dos mais je ressens sa respiration et sa présence qui ne sont plus animales.

- se te yon boutik reyèl isit la! tout kote fetich san ak mò yo toujou vivan !

Le doute et la stupeur doivent se lire aisément sur mon visage, pour cacher mon corps dépourvu de vêtements, j'entre dans maison en déchirant au passage un ruban de couleur noté « police », qu'en ai-je à faire !? A l'intérieur c'est comme il dit, sur le sol malgré un nettoyage complet par les flics subsistent des tâches peu engageantes... Je regarde Willy, archétype touristique du black de Lousiane d'une quarantaine d'années...

- Pourquoi des sorciers auraient fait ça ?

- Mande Baron Samdi Deathbringer ! (2)

Je hausse les épaules, sans même me demander s'il me connaît pour m'avoir rencontré ? Peut-être à l'époque de la Manbo Amélie ? J'ai pas mal traîné au vu et au su de toute la faune interlope du vaudou folklorique, ou s'il a de réels pouvoirs et a décelé ma nature... Mary et moi avons un problème plus urgent : Marge a été assassinée !

Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) - Page 2 Baron_10


---------------------- 

(1) - tu viens voir Marge le sorcier ? elle n'est pas là,
- ailleurs dans un monde meilleur elle est partie ? tu n'as pas su ? c'est tes compères qui l'ont poussée hors de la vie pourtant !
- maléficiée elle a été ! c'était une vraie boucherie ici ! partout des fétiches sanglants et des morts encore vivants
(2) - Demande au Baron Samedi Porte-mort !





Follow the dream spirit
and live your dreams peacefully
(c) Heaven
Dreamcatcher
Messages : 363
Date d'inscription : 15/11/2019
Région : Ailleurs
Crédits : Pinterest

Univers fétiche : Historique
Préférence de jeu : Femme
Code lyokko
https://www.letempsdunrp.com/t3437-et-le-silence-des-mots-se-mit-a-meloper
Dreamcatcher
Mer 17 Mai - 16:53
Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) - Page 2 Connai10
Mary Gaberlie


À l'Ombre des ténèbres, rien ne s'efface, ni les eaux cendreuses, ni les lambeaux des jours.


J'ai 33 ans et je vis sur une île près d'Helsinki, en Finlande. Dans la vie, je suis sellière harnacheuse et je m'en sors en broyant du noir. Grâce à mes démons, je suis célibataire et je le vis implacablement.




Avatar: Alissa White Gruz
copyright:️ Ma pomme

Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) - Page 2 Csfuok10Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) - Page 2 Alissa12


La panthère galopait, ses grosses pattes cognant le sol presque en suspension tant elle se concentrait à suivre l'oiseau de feu. Les éclats rouge orangé de ses plumes embrasées se confondaient avec le flamboiement du coucher du soleil et un œil affûté aurait pu s'interroger sur cette forme insolite qui se déplaçait dans les airs. La « matière » humaine du félin sourit de loin à Kyril, percevant le bien-être dont le vol l'enveloppait : sacré bonhomme ! Comme quoi il n'était pas bon de se limiter aux apparences. Aussi frêle qu'il pouvait paraître, -dès le premier regard le mot « freluquet » s'était imposé à son esprit- le rouquin ne possédait pas moins le pouvoir de ressusciter et de tuer. Un Phénix ! Rare et fascinant, tout ça en une seule et même carcasse plutôt frêle ! Mais la sensation mutine s'étoffa bientôt d'un étrange sentiment qui la fit accélérer. La métamorphe éprouvait...comment dire ? Une attente ? Une impatience ? Un...espoir ? Peu importait ce que c'était, ça la faisait bondir à toute vitesse à droite à gauche, évitant les végétaux épais et les reliefs avec précision.

Il piqua alors elle accéléra une dernière fois afin de le rejoindre puis s'arrêta à quelques mètres derrière lui alors qu'il retrouvait sa forme d'homme. Merdasse ! Ses fringues ! Oubliées à cause de l'accès de rage ! Elle eut à peine un regard sur sa tenue d'Adam, -aucun intérêt- extrêmement contrariée envers elle-même. Pourvu que...À elle d'être vigilante, de se maintenir face à lui, jamais de dos. La nudité...Celle des autres...elle ne la voyait même pas. N'avait conscience de la sienne que par le filtre butyreux des traces cruelles qui sillonnaient ses épaules jusqu'aux reins. Les coups de ceinture répétés avaient creusé leurs morsures boursoufflées sur toute la largeur. Les plis formaient tantôt des creux, tantôt des espèces de petits talus rougeoyants. Déchiqueté par des plaies mal soignées, le derme semblait avoir crâmé entre les cicatrices affreuses tel un parchemin lacéré, froissé, déchiré. Ici, un blanc blafard, un éclat plus foncé, ou bien une transparence qui laissait paraître le bleu de minuscules vaisseaux, là, une tâche violacée... Œuvre d'art sadique dont l'auteur pervers se repaissait, yeux brillants et souffle saccadé de jouissance.

Mary exécrait son corps subi. Durant de longues, si longues années, il n'avait été qu'un instrument de torture et de souffrances. En conséquence son esprit en avait extirpé toute sensation de bien-être, il ne représentait plus désormais qu'un outil contraint. Décorporée pour se sauver, pour ne plus rien ressentir de toutes ces terminaisons nerveuses qui l'avaient trahie, abîmée, dévastée. Plus personne ne la touchera, plus personne ne la frappera ! Rejet. Haine. Remparts. Sauvegarde. Secret barbare.

Crocs serrés, elle se positionna donc derrière Kyril pendant sa métamorphose, dérangée par cette voix soudaine qui perça la nuit tombante. Mais le rouquin ne répondit pas immédiatement et tandis qu'il rentrait dans la maison, elle le suivit sans rien dire, indifférente et sourde au charabia de l'inconnu.

Aucun éclairage. Une odeur de vieux sang mêlé à la crasse du sol. Naseaux en alerte, la fille flaira quelque chose de mortellement violent.

-Tu-peux-m'ex-pli-quer ?... Silence et méfiance... Où-est-elle ?

Le regard ébène travesti par la brune perça celui de Kyril. Les syllabes grondèrent d'entre les dents. Trop lentes. Trop fortement murmurées.

The Price


Damaged mind:

Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) - Page 2 Deskto10
Val
Messages : 378
Date d'inscription : 27/02/2022
Région : France, Ile de France
Crédits : /

Univers fétiche : Avatars réels, mais tous types
Préférence de jeu : Homme
Code lyokko
https://i.servimg.com/u/f90/20/28/18/45/tm/espoir11.jpg https://www.letempsdunrp.com/t5103-carnet-de-notes-de-val#102055 https://www.letempsdunrp.com/t5013-un-concept-un-perso-tous-les-univers-ou-presque-ok-mai-2023#100895 https://www.letempsdunrp.com/t4965-bonjour-bonsoir
Val
Mer 24 Mai - 2:02

Kyril Zorkin
J'ai bientôt 22 ans et je vis à Swamp Domain, près de New Orleans , Louisiane, USA. Dans la vie, je suis théoriquement l'assistant du Docteur Louis-Marie Laveau, je suis aussi son fils naturel.
J'ai la chance,d'être célibataire et je le vis plutôt bien.

Mon père biologique est le descendant de la grande prêtresse vaudou Marie Laveau. Je dois de m'être révélé à mes connaissances innées en magie -noire, j'en ai peur- et à l'insistance du … fantôme ?... d'Aimée Laveau, sorcière bannie de son coven pour avoir voulu trouver... la source de l'immortalité et se l'approprier !

Mon aïeule malgré sa mort, et mon père qui a repris sa quête, m'observent et me traquent, comme si moi seul pouvait résoudre les problèmes liés à leurs recherches infructueuses ! Je le pourrais probablement, mais je ne le souhaite pas !



La mort fait partie de la vie, c'est un cycle naturel, je sais... il se trouve que j'y échappe... mais eux l'ignorent encore et je vais le cacher le plus longtemps possible. 



Moi, je suis un phénix !
Ou plutôt, je peux l'être, il me suffit de faire appel à l'animal que j'ai reçu à ma naissance comme de nombreux autres change-peau.  Mes décès ne durent guère, touché à mort je retourne dans mon œuf et reviens, peux à nouveau reprendre apparence humaine, mais cela.. plus personne en ce monde ne le sait. Ceux qui l'ont vu ont malheureusement payé de leur vie cette découverte.
Etrangement, je suis aussi un sorcier, du sang, je peux agir sur les battements du cœur, sur la pression artérielle, et priver de souffle un malheureux. Je peux faire bien d'autres choses -ignobles paraît-il- je n'ai pas d'opinion, c'est ma nature ? comment la combattre ?
C'est en usant de ces pouvoirs, innés, que j'ai été reconnu... Je peux... donner l'apparence de la mort, amener au seuil de l'autre monde un être que je rappellerai, et dont j'userai. C'est cela que mon père veut me voir faire, ramener à la vie, des élus, sans séquelles !
Nous échouons. Et c'est parfait ainsi...

@dreamcatcher


Satan lui-même se déguise en ange de lumière

Kyril Zorkin ft Mary Gaberlie



Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) - Page 2 Yellow-do-not-cross-crime-scene-tape-picture-id176989991.jpg?u=https%3A%2F%2Fmedia.istockphoto


- Tu-peux-m'ex-pli-quer ? ... Où-est-elle ?

Je regarde la pièce obscure, Willy rentre dans la maison ne faisant pas plus de cas que moi des bandeaux « Don't cross ». Nous avons à faire à l'intérieur ! De toute façon, si le féticheur a raison, ils ne trouveront rien, concluront à un crime de rôdeur, de camé, à je ne sais quoi d'erroné et ridicule.
Il confirme sa parfaite compréhension de l'anglais, il ne faut pas prendre les Louisianais pour des demeurés quand même ! Même les gars comme lui qui ont tout intérêt à sembler sortir du siècle dernier pour le folklore qu'il vend aux touristes. Au passage, il nous regarde tous les deux avec attention... Il semble que notre tenue … l'interpelle.

- Dans sa tombe Honey ! Où tu veux qu'elle soit ? Le maléficieur l'a tuée ! Vraiment ! et il se signe avec frénésie ! Comme si son stupide signe de croix allait le garantir de la sorcellerie ? C'est un prêtre vaudou, Non ? Mineur certes mais il est féticheur donc instruit de la magie !

- Il dit qu'elle a été tuée par des sorciers.

- Le dimanche passé ! Une boucherie c'était ! C'est moi qui l'ai trouvée, tu penses que je sais !

Ils ont tout vidé ! Plus un onguent, plus une fiole, les meubles béent de
vacuité, au sol, une grosse forme bleue tracée avec une sorte de craie attire l’œil.

- Pourquoi ils ont fait ça ! C'était une femme bonne Marge ! Sans histoire ! Le matin, elle a eu une visite, elle m'a dit de  lui acheter une herbe qu'elle avait pas à l'herboristerie centrale... quand je suis revenu, il était parti et elle était songeuse, toute perdue dans de mauvaises pensées ! Alors je l'ai laissée seule comme elle voulait !

Il a l'air perdu, peiné. Je lui accorde que Marge était une femme remarquable. Je me tourne vers Mary, elle est là, panthère humaine magnifique à la couenne presque aussi marquée que la mienne... Enfin, que la mienne devrait l’être...Je régénère à une vitesse époustouflante même pour un thérian, les cicatrices des coups que je recevais enfant disparaissaient en deux ou trois jours...  Personne ne s'en est jamais étonné. Si ma mère m'avait confié que son époux ne m'était rien, il ne nous aurait pas battu longtemps elle et moi, mais je ne me sentais pas le droit de l'attaquer ! Bref...

Je pleure, c'est un réflexe, est-ce à une occasion perdue d'utiliser à bon escient mon pouvoir ou au décès de notre sauveuse ? Je l'ignore. Je m'essuie les yeux de la main et machinalement, viens prendre Mary par les épaules insensible aux regards de plus en plus marqués de Tonton Willy qui la détaille avec une précision presque obscène ! Et... je recule, un sourire incrédule aux lèvres... Là où ma main humide est passée, son corps est intact. Bien sûr... Les larmes du phénix.

Le féticheur lui affiche soudain un visage effrayé... Il repasse illico au créole

- Donk se vre ou se yon majisyè! li te gen rezon, lòt la tou, sa ki te vini dimanch sa a, li... li mache nan mitan lannwit ! (1)

Je fais un geste mécontent ! Mary ne comprend pas ce qu'il dit, c'est d'un incorrection !

- Pourquoi dis-tu que ce sont des sorciers qui l'ont tuée ? Et ton marcheur de la nuit ? Tu connais son nom ?

Il nous regarde, Mary, moi puis ses yeux se portent sur la grande silhouette tracée au sol, sur la porte, de nouveau sur le sol !

- Quand je suis revenu au soir du dimanche, la maison était noire... Je me suis pas inquiété, j'ai pensé qu'elle était partie voir sa sœur, elle le faisait souvent. Je suis rentré chez moi, mais j'ai guetté, et comme elle n'allumait toujours pas, j'ai téléphoné à Millie sa sœur qui a dit qu'elle était pas venu. Alors... j'ai traversé la rue, tu sais, j'habite là juste, la maison jaune ! De ma fenêtre je vois ici !

Ce n'est pas ce que j'ai demandé, Je sens Mary bouillir, elle est tendue, méfiante, surprise... On devait venir voir une femme qui l'aiderait, cette femme n'est pas là et lui-là nous dit qu'elle a été assassinée par des sorciers ! Elle n'a même pas semblé se rendre compte que j'ai effacé quelques marques affreuses sur son dos.

- Réponds ! Pourquoi des sorciers ? Et qui est venu ? Tu as l'air de faire un rapport entre son visiteur et sa mort ?

Un marcheur de la nuit... Mon père aussi les appelle comme ça, mais qu'est-ce qu'un... vampire ! Serait venu demander à Marge, et de jour qui plus est ? C'est un embrouillamini de superstitions et de détails stupides ! Pourquoi a-t-on tué Marge ? Qui ? Comment ? Et qui va la remplacer et nous faire un enchantement pour délier mon amie et Valravn ?

- Sur le sol il y avait des dessins et des mots, ils ont disparu quand la police est arrivée ! C'était un maléfice ! Faut me croire ! Et pas de ceux qu'elle pouvait lancer ! Un truc compliqué que j'ai même pas compris !

- Et tu dis que le vampire l'a tuée ?

- Non ! Lui il a demandé son aide ! Il ne l'a pas tuée, mais parce qu'elle voulait l'aider ils l'ont tuée ! Tu sais bien toi, Pitit gason nan domèn marekaj, lave yo!

Je mets ma main devant ma bouche pour étouffer cri ! Je ne me trompais pas, il sait qui je suis... Et il vient de me dire qu'un habitant de Swamp Domain a maudit et tué Marge, parce qu'elle voulait aider quelqu'un... ce quelqu'un j'en suis sûr, c'est ce Dara que j'ai ramené à dîner, le soir où Cresus m'a sauvé et où Valravn a permis notre fuite ! Cette affaire devient inextricable ! Marge était liée à Dara, Dara est une proie qui intéresse mon père... On en revient à Swamp Domain, à louis-marie et à cet odieux Tarock maître de Cresus... Cresus, frére de sang de Valravn, Valravn âme sœur subie par Mary ! La tête me tourne quand Willy me renvoie la balle.

- Et vous Change-peaux, vous lui voulez quoi à Marge ?

Au moins, il n'a pas perdu le nord le féticheur ! Il faut choisir vite, faire de cet homme dangereux et trop observateur un allié, ou un souvenir!


---------------------- 

(1) - c'est donc vrai que tu es sorcier ! elle avait raison, l'autre aussi, celui qui est venu ce dimanche là, lui... il marche la nuit !
(2) - le fils de Swamp domain, les laveau !

Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) - Page 2 Marge10






Follow the dream spirit
and live your dreams peacefully
(c) Heaven
Dreamcatcher
Messages : 363
Date d'inscription : 15/11/2019
Région : Ailleurs
Crédits : Pinterest

Univers fétiche : Historique
Préférence de jeu : Femme
Code lyokko
https://www.letempsdunrp.com/t3437-et-le-silence-des-mots-se-mit-a-meloper
Dreamcatcher
Mer 31 Mai - 17:10
Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) - Page 2 Connai10
Mary Gaberlie


À l'Ombre des ténèbres, rien ne s'efface, ni les eaux cendreuses, ni les lambeaux des jours.


J'ai 33 ans et je vis sur une île près d'Helsinki, en Finlande. Dans la vie, je suis sellière harnacheuse et je m'en sors en broyant du noir. Grâce à mes démons, je suis célibataire et je le vis implacablement.




Avatar: Alissa White Gruz
copyright:️ Ma pomme

Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) - Page 2 Csfuok10Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) - Page 2 Alissa12

Living is killing us

Vivre nous tue:

« Dans sa tombe Honey ! Où tu veux qu'elle soit ? Le maléficieur l'a tuée ! »

Les mots claquèrent dans le noir tel un mortel coup de guillotine. Vous savez, ce bruit râpant qui glisse le long de la structure en bois dans les films historiques avant de sectionner le cou de la victime... Ça lui fit le même effet à l'intérieur, du bout des cheveux à la pointe des pieds. L'espoir cruellement tranché lui ôta le sang. Elle pâlit comme une morte, tuant du regard les deux hommes qui n'y pouvaient rien. L'autre fit le signe de croix, cette envie de lui foutre son poing sur la gueule...

« Il dit qu'elle a été tuée par des sorciers. »

-J'ai compris abruti... Donc c'est mort...

Le ton mauvais, les syllabes sifflèrent, dures, rageuses. Elle allait tout péter par désespoir,  impuissance, injustice ! Rien ne la libèrerait de cette glue immonde qui palpitait dans ses veines, son âme, son coeur ! Maudite ! Elle était maudite ! Un châtiment suprême, souverain, indestructible s'était abattu sur elle !

Elle ne les écoutait plus, recroquevillée dans une douleur incompressible, infinie, atroce. Un gouffre s'ouvrit dans ses entrailles. Yeux fixes, figée sur la trace bleue couchée sur le sol, une vase lourde et noire l'envahit toute entière. Mécaniquement, elle pénétra plus avant dans la pièce évidée, ses pupilles scannant chaque recoin indifférente désormais à exposer ses cicatrices. Peut-être que...S'il y avait...Mais seuls le néant et l'absence se manifestèrent.

Kyril pleura, elle ne s'en rendit pas compte mais une drôle de chaleur lui traversa le haut du dos quand il la toucha. Qu'est-ce qui lui prenait ?! Une fraction de seconde, elle ressentit une sorte de shoot de bien-être, de...douceur, un baume... Mais d'instinct, se recula brutalement, se dégageant de son geste par un mouvement sec. Et resta plantée là, au milieu, sans remarquer le regard insistant du féticheur. Ne savait plus...Qui était-IL ? Où allait-elle ? Pourquoi ce drame de destinée s'acharnait sans relâche, toujours et toujours et toujours ?! Quand tout ça allait se terminer ? Les flammes d'une fièvre féroce commencèrent à grandir dans ses entrailles, sa respiration s'accéléra. Elle n'en pouvait plus, n'en pouvait plus, ça ne s'arrêterait jamais ! JAMAIS ! C'était peine perdue ! PEINE PERDUE !

Elle les entendait discuter entre eux, il ne manquait plus que les petits gâteaux et le café ! Un mot se détacha cependant du brouillard glauque qui l'enveloppait : vampire. Une image s'imprima quelque part. Anguta serait-il à même d'empêcher que...Dès qu'elle flirtait avec la Mort, la présence de l'entité s'imposait dans son esprit, fluide, harmonieuse. Il s'interposait dans sa tête entre Elle et elle. Elle avait véritablement l'impression physique que quelqu'un se mettait en travers. C'était étrange mais efficace, à chaque fois elle en était éloignée au point de ne plus y penser du tout.

Mais là, la tentation revint en force subitement. Concentrée sur son idée, elle s'efforça aussi puissamment que possible de contourner sa volonté
mortifère afin de tromper le Tout. Un vampire...Penser uniquement au vampire...Le vampire...Jeta un œil interrogateur au rouquin : malgré ses pouvoirs, pouvait-il deviner ou pressentir ce qui lui trottait dans le cerveau ? Elle en eut presque une espèce d'ébauche de sourire effronté tout en notant qu'il avait l'air dans tous ses états quand le bonhomme baragouina dans sa langue. Elle, avait d'autres chats à fouetter ! Elle saturait, débordait, bouillonnait de tout ça !

« Et vous Change-peaux, vous lui voulez quoi à Marge ? »

LA question qui tuait ! Ce-qu'ils-lui-voulaient ?!

Bouffée par une ire immaîtrisable, elle se mit alors à hurler violemment, hurler, hurler en guise de réponse ! Le Mal expectorait les glaires de son refus de l'âme sœur, de l'espérance annihilée, -pour une fois qu'elle en avait goûté les saveurs, si peu, si mal !-, de son impouvoir à modifier son supplice. Une dizaine d'années de tranquillité, elle n'avait eu que cela, une dizaine d'années...des miettes d'un festin dont les charmes lui étaient implacablement interdits !

Elle faillit agresser les deux hommes, s'avança vers eux en proie à une folie émotionnelle, bifurqua à quelques millimètres de leurs carcasses se repaissant de la puissance dévastatrice qui la noyait. Au passage, elle balança une chaise qui se brisa sur le mur, frappa du pied un petit meuble éventré, se mit à gueuler sur Kyril, ignorant superbement le féticheur.

-Tu m'as dit qu'elle pourrait nous aider ! J'ai espéré ! Tu savais qu'elle était morte ?! Tu le savais ?! Tu t'es foutu de moi ?! La mascarade ! La bouffonade de m'amener ici !

Il habitait ici, il aurait du le savoir non ? ! Il connaissait ce type !

-Ça m’écœure, tu m’écœures ! Je te hais ! Je vous hais! Je vous hais!

Elle beuglait, injuste, douloureusement désespérée. Mais alors qu'elle jetait encore et encore du venin au visage du pauvre Kyril qui n'y était pour rien, elle fut prise de nausées qui la firent vomir véritablement, éclaboussant au passage le pantalon de Willy. Une main appuyée contre le mur, elle dégueulait, dégueulait...


Heaven In Hiding

Le Ciel se cache:

Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) - Page 2 Loup10
Contenu sponsorisé
Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher)
Page 2 sur 4
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Sujets similaires
-
» "Que la lumière soit et la lumière déçoit.” ft. Nara
» Not today, Satan !
» JEAN+CYBELE face a Satan, Dieu n'a jamais eu de chance.
» Saut de l’ange - Cheryl & Nemo
» Once upon a time... Mille et une nuits VS la petite poucette ( ft Dreamcatcher)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers fantasy :: Surnaturel-
Sauter vers: