Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» La Folie du Prince
Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) EmptyAujourd'hui à 19:21 par Ezvana

» « Even on the darkest night, I will be your sword and shield, your camouflage. »
Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) EmptyAujourd'hui à 19:03 par Touriste

» « Connais ton adversaire, connais-toi, et tu ne mettras pas ta victoire en danger. »
Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) EmptyAujourd'hui à 18:59 par Stormy Dream

» Get out of my head !
Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) EmptyAujourd'hui à 18:30 par Aloy

» Funambule feat Manhattan Redlish
Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) EmptyAujourd'hui à 17:21 par Manhattan Redlish

» If these wings could fly
Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) EmptyAujourd'hui à 16:24 par Aloy

» Recensement 2024
Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) EmptyAujourd'hui à 16:10 par Scarlett Thompson

» Welcome to the Puppet Show - ☽ Rein ☾
Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) EmptyAujourd'hui à 16:09 par Rein

» Un équilibre fragile (avec Nemo) [+18]
Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) EmptyAujourd'hui à 16:03 par Scarlett Thompson


LE TEMPS D'UN RP

Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher)

Val
Messages : 378
Date d'inscription : 27/02/2022
Région : France, Ile de France
Crédits : /

Univers fétiche : Avatars réels, mais tous types
Préférence de jeu : Homme
Code lyokko
https://i.servimg.com/u/f90/20/28/18/45/tm/espoir11.jpg https://www.letempsdunrp.com/t5103-carnet-de-notes-de-val#102055 https://www.letempsdunrp.com/t5013-un-concept-un-perso-tous-les-univers-ou-presque-ok-mai-2023#100895 https://www.letempsdunrp.com/t4965-bonjour-bonsoir
Val
Sam 3 Déc - 17:19
Le contexte du RP
Mise en situation

La situation

Swamp Domain... Si l'architecture est celle d'une plantation "type" de Louisiane, la grande demeure entourée de dépendances n'a jamais été entourée de champs ou de jardins...

Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) Img_3510 ***Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) Bayou010

Autour d'elle, le bayou, partout, des étendues d'eau plus ou moins stagnantes, des crocodiles, des insectes, divers bestioles sympathiques, serpents aquatiques, volatiles, charognards, prédateurs...

C'est qu'ici, les Laveau et leurs descendants pratiquent, le vaudou, et la magie noire ! Nul besoin de victuailles sur pied, le soleil de toute manière ne perce que rarement la couverture d'arbres.

Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) Willem15  Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) Aimzoe10  Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) 82852e10

Louis-Marie y vit, avec ses deux soeurs privées de la magie par une cérémonie à l'arrivée du mâle attendu par leurs mère et grand-mère... Il devait avoir en lui, toute la capacité de sa génération, comme se doit d'en hériter le fils qu'il a eu d'une prostituée russe, peut-être aimée ?

En tout cas, à chaque génération, un seul reçoit une puissance inégalée, pour mener à bien la quête léguée par Aimée Laveau, petite-fille de la grande Marie, et aïeule du maître actuel du domaine.

Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) Mailin10
Contexte inspiré de plusieurs forums fermés à ce jour.



Kyril Zorkin
J'ai bientôt 22 ans et je vis à Swamp Domain, près de New Orleans , Louisiane, USA. Dans la vie, je suis théoriquement l'assistant du Docteur Louis-Marie Laveau, je suis aussi son fils naturel.
J'ai la chance,d'être célibataire et je le vis plutôt bien.

Mon père biologique est le descendant de la grande prêtresse vaudou Marie Laveau. Je dois de m'être révélé à mes connaissances innées en magie -noire, j'en ai peur- et à l'insistance du … fantôme ?... d'Aimée Laveau, sorcière bannie de son coven pour avoir voulu trouver... la source de l'immortalité et se l'approprier !
Mon aïeule malgré sa mort, et mon père qui a repris sa quête, m'observent et me traquent, comme si moi seul pouvait résoudre les problèmes liés à leurs recherches infructueuses ! Je le pourrais probablement, mais je ne le souhaite pas !



En savoir encore plus ? :

Lorsque je vivais encore en Russie, avant la fuite sans retour qui m'a conduit jusqu'ici comme guidé par un instinct animal enfoui, j'avais coutume d'entendre que les « maudits ne ressentent rien, n'ont pas d'âme et donc, ne connaissent ni émoi, ni amour, ni chagrin, ni regret... » Que savaient-ils ces ignares des états d'âme -oui ! d'âme- de ceux qui ont la marque ?

Cette marque, je l'ai, elle n'est pas comme le montrent de stupides films un tatouage bien visible qui distinguerait les mauvais des bons, elle est... dans certaines conditions une « scintillence », une luminescence, une fluorescence, d'un étrange dessin qui apparaît sur le front des Élus, pas -comme le croyaient les inquisiteurs la trace des clous dans les mains et pieds des damnés- mais plutôt comme le sceau de la foi sur le front des hindouistes, mais éphémère et lumineuse, allant de l'orangé au presque noir, visible uniquement dans la pénombre... Elle peut prendre différentes formes, de la sphère à l'éclair en passant par un étrange symbole qui serait comme une lettre de l'alphabet cyrillique ou grec...La mienne ressemble à la lettre Ѳ. Ce n'est qu'une parenthèse, juste pour affirmer mon appartenance à cette famille, cette communauté, mais parfois comme aujourd'hui cela me pèse.

J'ai besoin d'aide ! Besoin d'un œil extérieur à notre engeance, ici, je ne connais personne ou presque. Mon père s'est débrouillé pour que je sois isolé, coupé du monde. Je suis avec lui, en permanence, je n'ai aucune liberté sinon celle de le suivre, d'être attentif à ses moindres désirs, présent, à chaque instant...

Pour les gens autour de nous, je ne suis que l'assistant de l'illustre Docteur Laveau, retiré désormais mais bien connu pour ses travaux et ses publications dans les revues scientifiques ! Si quelques mauvaises langues ont glosé sur ma couleur de cheveux si semblable à la sienne, personne n'a osé en tirer de conclusions définitive... Après tout, il s'est senti naturellement attiré par un jeune homme aux cheveux oranges en mal d'emploi, une espèce de solidarité des roux ?

J'ai besoin...

De trouver quelqu'un qui comprenne que l'humanité n'est pas la seule façon d'être... Je ne montrerai pas mon oiseau, il a de quoi surprendre, même les change-peau que je peux connaître, et j'en connais très peu. Mais expliquer que voler dans le ciel, prendre le soleil d'assaut, en avoir plein les ailes... Je suis comme mon oiseau, fragile, gracile, peut-être beau ? Qui sait, je n'ai jamais jugé mon aspect humain mais je trouve le phénix magnifique pour l'avoir miré dans les reflets des cours d'eau nocturnes... Je suis à la fois solide, persévérant, et sensible à l'extrême. L'ambiance ici me pèse comme me pèsent ces travaux tout de noirceurs vêtus...

Mais je ne peux dire à Louis « Père, laissez donc les morts dormir en paix ! » je n'ai ni le pouvoir ni la position de le faire... Si j'ai son sang dans les veines, de cela nous sommes certains, je ne suis qu'un vagabond russe arrivé exsangue après deux ans de voyage, misérable, épuisé, vendu par une maîtresse vaudou comme une marchandise ! C'est peut-être, plus que tout le reste ce statut d'esclave librement asservi qui me coûte le plus ?

Je marche dans la nuit, je ne peux battre des ailes, ma bête est trop voyante surtout à cette heure-ci, je marche, je sais que quelque part, un félin rode, c'est elle que je veux trouver, et la trouvant l’entraîner loin de Swamp domain où son étrange nature plairait sans nul doute, mais la mettrait en péril !


@Dreamcatcher




Follow the dream spirit
and live your dreams peacefully
(c) Heaven
Dreamcatcher
Messages : 361
Date d'inscription : 15/11/2019
Région : Ailleurs
Crédits : Pinterest

Univers fétiche : Historique
Préférence de jeu : Femme
Code lyokko
https://www.letempsdunrp.com/t3437-et-le-silence-des-mots-se-mit-a-meloper
Dreamcatcher
Lun 26 Déc - 9:48
Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) Connai10
Mary Gaberlie


À l'Ombre des ténèbres, rien ne s'efface, ni les eaux cendreuses, ni les lambeaux des jours.


J'ai 33 ans et je vis sur une île près d'Helsinki, en Finlande. Dans la vie, je suis sellière harnacheuse et je m'en sors en broyant du noir. Grâce à mes démons, je suis célibataire et je le vis implacablement.




Avatar: Alissa White Gruz
copyright:️ Ma pomme

Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) Sunset10

Ça n'avait été qu'un rêve, ce fut un cauchemar. Mary en était littéralement malade, dans son corps, dans sa tête. Les images...cette perfection brutale où elle s'était sentie...ressuscitée ? Le gouffre s'inversait : il roulait en boule sur lui-même, béant somptueusement vers la lumière traversante. C'en était douloureux mais pas de cette grande douleur qui enfonçait. Comment décrire l'Indescriptible ? Nommer l’Innommable ? Sonder l'Insondable ? De quelle façon conserver l'éphémère ? Car il s'en était allé, le rêve...
Mais Mary restait. Elle, restait, là. Mutique, sans voix. Un unique mot résumait à lui seul la quadrature d'une union refusée : Val. Ça sonnait comme un coup de tonnerre : V-AL -! « VA- !  Sans « -L ! » Et elle le reniait encore et encore. Jusqu'à quand ? Jusqu'où ?

Car elle n'y pouvait rien la pauvre fille. C'était le destin, la faute à ce fichu cœur qui tambourinait sans cesse. « C'est moi ton p'tit cœur qui est responsable ! Suis en manque d'mes autres ventricules ! J'les appelle à chaque battement cassé. J'suis désolé, je n'vis qu'pour les r'trouver, pour battre enfin à l'unisson ! M'en veux pas, t'en veux pas Mary, c'est pas d'ta faute, c'est la mienne parce que j'les ai dans la peau et que j'peux pas faire autrement. J'peux pas... »

Et l'âme en rajoutait, hurlant ses silences : « Je veux mon autre ! Être elle que je devrais être, fusionnée, communiée, unifiée ! Je DOIS me conjuguer en Je-Nous pour VIVRE ! Ne me retiens pas ! Libère moi ! LIBERE moi ! »

Elle en attrapait des suées et des terreurs Mary. Le cœur frappait et se cognait sur son mal-être et l'âme ruait et se battait pour sa survie. Mary combattait contre trois, souffrait pour quatre. Un enfer.

Une nuit, une idée émergea ; Kyril...Mais quelle imbécile de ne pas y avoir pensé plus tôt ! Kyril...Un métamorphe, un semblable qui pouvait peut-être l'aider ! En Finlande, il y a trois ou quatre ans, ils s'étaient rencontrés par hasard dans une libraire ésotérique alors qu'elle effectuait des recherches sur le concept d'âme sœur. Ça l'avait titillé à une époque, -allez savoir pourquoi n'est-ce pas- . Ils avaient discuté, elle avait senti son animal alors le contact d'emblée s'était révélé plus aisé. Ce type dégingandé, le regard un peu perdu...Quelque chose en lui l'avait interpellée. Par la suite, se trouvant dans une situation difficile, elle l'avait aidé et puis il était reparti. De temps en temps, ils se donnaient des nouvelles.
Kyril...et ses « pouvoirs ». Il s'était très peu confié mais cela avait suffit pour éveiller l'intérêt de Mary. Les sous entendus qu'il avait choisis de lui dire, cette confiance qu'il avait eue à son égard l'avait profondément touchée. Elle n'avait rien demandé pourtant mais le courant entre eux était passé, ça ne s'expliquait pas. Il lui avait parlé simplement du livre qu'elle sortait du rayon, juste comme ça. Un hasard de circonstances. Et à son air répulsif qu'elle brandissait d'emblée envers ses congénères, il avait souri avec ...gentillesse ? Oui, c'est ça, avec gentillesse ! Sans le savoir, il l'avait désarmée d'un coup. Elle devait être de bonne humeur ce jour-là pour papoter avec un type sorti de nulle part !

***

Quasi vingt heures de vol, mais ça en valait la peine ! Il était le seul à pouvoir l'aider. Elle détestait demander quoi que ce soit à qui que ce soit d'ordinaire mais là...Là ! Ce n'était plus po-ssi-ble, il fallait détruire, annihiler ce lien qui la torturait à l'envie.

En hommage à ce souvenir d'imprévu, Mary décida de ne pas le prévenir de sa venue. Tâter le terrain, le surprendre, vérifier s'il n'avait pas « changé ». Pourrait-elle compter sur lui ? Éprouver sa sincérité en direct n'était pas une option. Bien qu'ils aient « fraternisé » dans le passé, elle ne pouvait s'empêcher d'éprouver de la méfiance.

Flairant les alentours,  elle se baladait dans un environnement qu'elle ne connaissait pas. La truffe en l'air, elle respirait cet air étranger qui voletait dans la nuit. L'estomac plein, elle avait chassé et gouté à un gros serpent bien gras. D'une foulée tranquille, elle se rapprochait. Bientôt, elle serait sur le territoire de Kyril.
Muter l'apaisait, lui offrait un répit, permettant de surcroît d'apprivoiser l'inconnu. Le bayou s'avérait recéler une faune riche mais plutôt dangereuse pour un humain. L'explorer en panthère l'amusait, c'était une bonne manière d'appréhender la région.

Et puis il y avait l'instinct de la bête, implacable. C'est ainsi qu'elle détecta sa présence. Son odeur lui piqua les naseaux. De nouveau un hasard ? Elle haussa les babines, rugit sans agressivité. « Kyril, c'est Mary ! ». L'aura de son oiseau ne rayonnait que faiblement, qu'attendait-il pour se transformer ? Les grosses pattes continuèrent leur avancée, elle l'aperçut entre les arbres. Elle feula cette fois-ci, posant son derrière sur le sol. L'esprit animal le sondait autant que faire se peut. Il semblait égal à lui même...

Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) Panthe15
Val
Messages : 378
Date d'inscription : 27/02/2022
Région : France, Ile de France
Crédits : /

Univers fétiche : Avatars réels, mais tous types
Préférence de jeu : Homme
Code lyokko
https://i.servimg.com/u/f90/20/28/18/45/tm/espoir11.jpg https://www.letempsdunrp.com/t5103-carnet-de-notes-de-val#102055 https://www.letempsdunrp.com/t5013-un-concept-un-perso-tous-les-univers-ou-presque-ok-mai-2023#100895 https://www.letempsdunrp.com/t4965-bonjour-bonsoir
Val
Jeu 29 Déc - 0:44

Kyril Zorkin
J'ai bientôt 22 ans et je vis à Swamp Domain, près de New Orleans , Louisiane, USA. Dans la vie, je suis théoriquement l'assistant du Docteur Louis-Marie Laveau, je suis aussi son fils naturel.
J'ai la chance,d'être célibataire et je le vis plutôt bien.

Mon père biologique est le descendant de la grande prêtresse vaudou Marie Laveau. Je dois de m'être révélé à mes connaissances innées en magie -noire, j'en ai peur- et à l'insistance du … fantôme ?... d'Aimée Laveau, sorcière bannie de son coven pour avoir voulu trouver... la source de l'immortalité et se l'approprier !

Mon aïeule malgré sa mort, et mon père qui a repris sa quête, m'observent et me traquent, comme si moi seul pouvait résoudre les problèmes liés à leurs recherches infructueuses ! Je le pourrais probablement, mais je ne le souhaite pas !



La mort fait partie de la vie, c'est un cycle naturel, je sais... il se trouve que j'y échappe... mais eux l'ignorent encore et je vais le cacher le plus longtemps possible. 



Moi, je suis un phénix !
Ou plutôt, je peux l'être, il me suffit de faire appel à l'animal que j'ai reçu à ma naissance comme de nombreux autres change-peau.  Mes décès ne durent guère, touché à mort je retourne dans mon œuf et reviens, peux à nouveau reprendre apparence humaine, mais cela.. plus personne en ce monde ne le sait. Ceux qui l'ont vu ont malheureusement payé de leur vie cette découverte.
Etrangement, je suis aussi un sorcier, du sang, je peux agir sur les battements du cœur, sur la pression artérielle, et priver de souffle un malheureux. Je peux faire bien d'autres choses -ignobles paraît-il- je n'ai pas d'opinion, c'est ma nature ? comment la combattre ?
C'est en usant de ces pouvoirs, innés, que j'ai été reconnu... Je peux... donner l'apparence de la mort, amener au seuil de l'autre monde un être que je rappellerai, et dont j'userai. C'est cela que mon père veut me voir faire, ramener à la vie, des élus, sans séquelles !
Nous échouons. Et c'est parfait ainsi...

@dreamcatcher

Même sans muter je possède une excellente vue, largement supérieure à celle des autres humains. Mon père se plaît à dire d'un ton rageur que je dois avoir des yeux derrière la tête, il n'est pas si loin de la vérité, elle me permet en effet de voir derrière moi, y compris dans le noir ou presque... L'expliquer serait difficile, le phénix n'est pas franchement un oiseau courant, à part dans les livres de contes et légendes ou les récits mythologiques, je n'en ai jamais rencontré. Je ne sais donc pas à quel type de volatile il appartiendrait, et si mes sens sont ceux de mes congénères...

Je parcours le bayou, à l'affût du moindre mouvement, mon odorat est médiocre alors que celui de celle que je perçois doit être parfait, moi, ce sont mes oreilles qui me préviennent -après mes yeux- d'une présence éventuellement indésirable... La moindre brindille déplacée, les  cris d'alarme d'autres espèces volantes, la fuite de petits animaux... tout me permet non de traquer ma proie, en oiseau je ne suis pas -vraiment- un prédateur, mais de localiser l'autre métamorphe.

Dans l'immensité de la nuit, il n'y a qu'elle et moi, si elle reconnaît peut-être mon odeur, moi je sens son aura, c'est difficile cela aussi à expliquer, c'est un peu comme si -télépathes- les humains reconnaissaient une fréquence de pensée et l'attribuaient à quelqu'un en particulier, moi en tout cas, c'est la façon la plus sensée que j'ai de le faire comprendre à qui ne le vit pas.

« Kyril, c'est Mary ! » J'ai un sourire, bien sûr que c'est toi ! Je ne la sens pas agressive, mais quelque chose a changé ? Quand je l'avais rencontrée, elle semblait impulsive, négative même ? Je suis là, devant cet énorme chat qui -homme ou oiseau- pourrait me déchiqueter avant même que je n'ai le temps de me protéger. Enfin... Non. Elle aurait la force et la rapidité pour me bondir dessus si elle le voulait, mais moi, pour avoir eu ce type de réaction plusieurs fois dans ma vie, et m'être attiré bien des ennuis à cause de cela, je sais que mon « don » se réveillerait plus vite qu'elle ne bondirait.

Enfant, c'est ce qui a fait naître la rumeur... Quand je me sentais menacé -et rouquin timide et étrange disaient-ils, ça m'arrivait de façon fréquente- dans les cas extrêmes, ceux où je me sentais  en danger de mort à tort ou à raison,  je réussissais à provoquer  des arrêts cardiaques à distance. C'était plus fort que moi, comme un gamin « normal » aurait bondi griffant et frappant, moi je regardais mon adversaire et dans ma tête quelque chose naissait...Je causais sans même en avoir conscience une thrombose artérielle... De nuit, il paraît que la marque était alors bien visible, d'autant plus visible que ma terreur était à son paroxysme, avant parce que je me sentais violemment agressé, après parce que j'anticipais les problèmes que j'allais avoir !

Je m'amuse à répondre, mentalement « Mary c'est Kyril » et mon visage est transfiguré par un sourire rayonnant, presque aussi lumineux que le plumage de ma bête. Puis, je me referme, ma tête comme celle de petits passereaux bougent rapidement, et je lui fais signe d'aller dans la direction d'où elle est arrivée.

- Tu n'es pas en sécurité ici ! Encore moins en animal que comme femme ! Viens, suis moi.

Je l'entraîne, loin, loin de Swamp Domain où son aura sera perçue différemment mais tout aussi intensément. Louis ne résistera pas à sortir, à interroger, à la sonder ! Si mon père n'a pas le même pouvoir spontané que moi, lui a eu le temps d'étudier la magie et son panel de sorts est bien plus ample que le mien. Je ne suis pas certain de pouvoir la défendre s'il se mettait en tête qu'elle doit être soumise, et je ne veux surtout pas qu'elle le soit ! Mary est Mary, pas un sujet d'expérience !

Je marche, toujours humain, mais je marche vite et elle suit. Je sens en elle de la perplexité, elle ne comprend pas, il vaut mieux. Je dois à Louis-Marie, outre la naissance d'avoir à la fois le gîte et le couvert, et une opportunité fabuleuse de comprendre ce que je suis. A elle, je dois d'avoir été aidé, à un moment où personne n'aurait tendu un doigt pour me sortir de la misère et où même je soupçonne que quelques uns auraient vu ma chute avec un plaisir indicible...

J'approche enfin, d'un geste de la main surtout destiné à m'indiquer à moi-même l'ampleur de la ruine à causer, je semble éradiquer les diverses formes de vie, végétales comme animales. C'est en fait mon esprit qui s'est mis en branle, ouvrant le chemin parmi le fouillis de végétation et de nuisibles qui auraient pu nous couper la route vers le sanctuaire que je vise... La sève comme le sang sèche dans les « veines », la mort a pris possession de la zone sans que je n'ai une once de regret... Chacune de mes cibles a vu sa vie écourtée, le but ultime de tout ce qui vit n'est-il pas de finir ainsi ?

De mes mains, arque-bouté, je pousse les battants de la chapelle sous laquelle une crypte nous permettra d'éviter d'être vus. Qui a dit que les enfants du diable ne pouvaient pénétrer en lieu saint ? Dans un film de sorcellerie, je nettoierais le lieu en provoquant une tempête ! Dans la vie, c'est plus complexe, celui qui commande à la mort ne sait manier les éléments.

Pourquoi ici ? Parce que si -contrairement aux sottises véhiculées couramment- nous pouvons sans souci entrer dans une église ou un lieu consacré... les auras elles y sont bien moins perceptibles pour les maudits qui pourraient nous chercher ou poursuivre...

- Ici nous pouvons parler ! Je suis heureux de te revoir, comment vas-tu ?

Plutôt que « comment vas-tu » j'ai dit « que se passe-t-il pour que tu ailles mal ? », mes lèvres humaines ne l'ont pas articulé, mais l'animal en moi bien que dissimulé a senti et fait sentir ce qu'il percevait.






Follow the dream spirit
and live your dreams peacefully
(c) Heaven
Dreamcatcher
Messages : 361
Date d'inscription : 15/11/2019
Région : Ailleurs
Crédits : Pinterest

Univers fétiche : Historique
Préférence de jeu : Femme
Code lyokko
https://www.letempsdunrp.com/t3437-et-le-silence-des-mots-se-mit-a-meloper
Dreamcatcher
Dim 8 Jan - 13:13
Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) Connai10
Mary Gaberlie


À l'Ombre des ténèbres, rien ne s'efface, ni les eaux cendreuses, ni les lambeaux des jours.


J'ai 33 ans et je vis sur une île près d'Helsinki, en Finlande. Dans la vie, je suis sellière harnacheuse et je m'en sors en broyant du noir. Grâce à mes démons, je suis célibataire et je le vis implacablement.




Avatar: Alissa White Gruz
copyright:️ Ma pomme

Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) Photos12


Kyril, souriant à travers sa réponse, un pote répondait à une pote ! Non, il n'avait pas changé mais quelque chose semblait l'engluer comme une exhalaison emplie de lourdeurs. Et très vite, l'élan d'amitié perdit de son entrain : l'esprit de son hôte la prévenait soit, mais en quoi y avait-il un danger ? Une panthère noire dans le Bayou, en pleine nuit, pourquoi se méfier ? Il l'entraîna par où elle était venue, prenant les sentiers qui n'en étaient pas à rebrousse poils, les éloignant tous deux de son logis. Elle qui pensait discuter et siroter tranquillement devant une bonne flambée ou un fond de musique ! Avait-il perdu la tête ? Dans le silence relatif qui les entourait, elle bondit soudain de côté, changeant de direction à son tour. « Mes fringues » lui lança -t-elle tout en galopant. Elle s'éloigna puis le rejoignit rapidement pile au moment où il « traçait » un accès vers ce qui semblait être une vieille chapelle à moitié étouffée par la végétation débordante. Désormais au pas, le paquet dans la gueule, l'animal renifla ici et là. Des branches devenaient brusquement  sèches, une fourmilière se figea instantanément, des insectes de toutes sortes se retrouvèrent immobiles, sans vie. Bigre ! Ne l'ayant jamais vu à l’œuvre, c'en était impressionnant tout de même !

- « ...pour que j'aille mal », répéta-t-elle dans leur langage. On ne peut pas dire que tu ne sois pas efficace toi ! - Rrr, grogna t-elle, laisse moi réintégrer mon humanité -la connection envoya une tonalité d'ironie sur le mot- et tourne toi patate !

Par vague, du crâne aux pattes, la fourrure disparut, faisant apparaître au fur et à mesure le corps féminin. À la hâte, elle se rhabilla et s'approchant près de lui, lui colla une tapette sur l'épaule.

-Salut ma 'tite carotte !

Ah ! La blague à deux balles ! Mais c'était amical et il le savait pertinemment.

-C'est quoi le problème ? Pourquoi on ne peut pas aller chez toi ?

Elle s'assit sur une marche puis sortit un paquet de cigarettes.

-T'en veux ou bien t'es sobre ?

Le sourire en coin, elle en alluma une, tirant avec satisfaction sur le filtre, s'amusant à faire des ronds de fumée qui s'évaporaient dans l'air.

-Pourquoi je ne suis pas en sécurité ?  À part toi, personne ne sait que je suis ici alors explique moi ? Et accessoirement, que deviens tu ?

Minimiser l'affect pour ne pas se trouver trop près. Elle aurait bien le temps de lui exposer son affaire plus tard.

Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) 36937710
Val
Messages : 378
Date d'inscription : 27/02/2022
Région : France, Ile de France
Crédits : /

Univers fétiche : Avatars réels, mais tous types
Préférence de jeu : Homme
Code lyokko
https://i.servimg.com/u/f90/20/28/18/45/tm/espoir11.jpg https://www.letempsdunrp.com/t5103-carnet-de-notes-de-val#102055 https://www.letempsdunrp.com/t5013-un-concept-un-perso-tous-les-univers-ou-presque-ok-mai-2023#100895 https://www.letempsdunrp.com/t4965-bonjour-bonsoir
Val
Mar 10 Jan - 23:08

Kyril Zorkin
J'ai bientôt 22 ans et je vis à Swamp Domain, près de New Orleans , Louisiane, USA. Dans la vie, je suis théoriquement l'assistant du Docteur Louis-Marie Laveau, je suis aussi son fils naturel.
J'ai la chance,d'être célibataire et je le vis plutôt bien.

Mon père biologique est le descendant de la grande prêtresse vaudou Marie Laveau. Je dois de m'être révélé à mes connaissances innées en magie -noire, j'en ai peur- et à l'insistance du … fantôme ?... d'Aimée Laveau, sorcière bannie de son coven pour avoir voulu trouver... la source de l'immortalité et se l'approprier !

Mon aïeule malgré sa mort, et mon père qui a repris sa quête, m'observent et me traquent, comme si moi seul pouvait résoudre les problèmes liés à leurs recherches infructueuses ! Je le pourrais probablement, mais je ne le souhaite pas !



La mort fait partie de la vie, c'est un cycle naturel, je sais... il se trouve que j'y échappe... mais eux l'ignorent encore et je vais le cacher le plus longtemps possible. 



Moi, je suis un phénix !
Ou plutôt, je peux l'être, il me suffit de faire appel à l'animal que j'ai reçu à ma naissance comme de nombreux autres change-peau.  Mes décès ne durent guère, touché à mort je retourne dans mon œuf et reviens, peux à nouveau reprendre apparence humaine, mais cela.. plus personne en ce monde ne le sait. Ceux qui l'ont vu ont malheureusement payé de leur vie cette découverte.
Etrangement, je suis aussi un sorcier, du sang, je peux agir sur les battements du cœur, sur la pression artérielle, et priver de souffle un malheureux. Je peux faire bien d'autres choses -ignobles paraît-il- je n'ai pas d'opinion, c'est ma nature ? comment la combattre ?
C'est en usant de ces pouvoirs, innés, que j'ai été reconnu... Je peux... donner l'apparence de la mort, amener au seuil de l'autre monde un être que je rappellerai, et dont j'userai. C'est cela que mon père veut me voir faire, ramener à la vie, des élus, sans séquelles !
Nous échouons. Et c'est parfait ainsi...

@dreamcatcher


Satan lui-même se déguise en ange de lumière

Kyril Zorkin ft Mary Gaberlie

Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) Kyrima10

Bien sûr elle s'interroge. Tout le monde le ferait.

-C'est quoi le problème ? Pourquoi on ne peut pas aller chez toi ?

Je fais un signe de dénégation à son offre de fumer, non, je ne fume pas, enfin... pas comme ça.

- Parce que je n'ai pas vraiment de « chez moi », l'endroit où je vis est dangereux pour toi, pour moi aussi, mais moi j'arrive à donner le change... pour l'instant.

Je respire... Je donne le change parce qu'Aimée m'a choisi moi et non mon père, parce que c'est autour de moi qu'elle tourne, elle a senti que je ne suis pas seulement un sorcier qui deviendra excellent, mais quelque chose qu'elle ne définit pas et qui pourrait lui donner -peut-être- ce qu'elle recherche.

Je me lève, cet endroit a en son temps, probablement pendant les guerres passées, servi de refuge, il y a un puits, de l'eau suffisamment fraîche pour qu'au bout d'une corde, en bon russe, j'ai fichu un casier à bouteilles... Six emplacements, cinq d'un soda instauré en emblème national par les Américains, et une brave bouteille de Russie, de la vodka.

Je remonte tout ça, vais dans le placard de la sacristie et essuie deux verres...

- Bienvenue dans mon antre ! Tu veux boire ? Je ne fumes pas, pas comme ça, un jour peut-être tu comprendras comment, mais très peu de gens l'ont vu.

Je me verse un mélange, juste assez pour être bien sans être ivre.

- Et toi ? Tu es en voyage d’agrément et tu as eu envie de me revoir ?

Je n'y crois pas une seule seconde... Elle est changée, pas vraiment inquiète, plutôt à cran, comme si quelque chose lui était arrivé qu'elle refuse et qui l'agace ? J'ai conscience de tourner la tête de côté d'un mouvement purement aviaire, lui ai-je dit ce que je suis ? Je ne sais même plus. Métamorphe elle sait, mais oiseau ? Moi aussi je suis nerveux, je sonde une aura qui approcherait éventuellement, je doute qu'il me cherche jusqu'ici, il va me hurler dessus parce que j'ai encore pris la tangente sans prévenir ! Mais j'ai des congés ? Des loisirs ? Je ne suis pas certain qu'il m'en attribue dans le schéma de relation qu'il a en tête.

- Il ne faut pas t'approcher de la maison, jamais. Je peux te percevoir à distance, de bien plus loin qu'eux. Si eux arrivent à sentir ta présence, je ne suis pas certain de pouvoir intervenir.

Je suis heureux de la revoir, mais j'ai peur. Je n'ai presque personne à protéger, Crésus a fui au loin, en me croyant contre lui ! Elle ne doit pas disparaître...

- Jure moi ! Tu as vu ce que je peux faire... comparé à lui, je ne suis rien, et tu pourrais être ce qu'il cherche et que je refuse de lui livrer.

J'essaie de minimiser le côté dramatique de mes paroles en souriant, et en lui tendant une vodka-coca puisqu'elle n'a rien dit sur ses préférences. Ici elle peut rester, il n'y aura aucune bestiole avant longtemps, j'ai fait en sorte d'en retirer toute vie à part la nôtre... Elle ne sera pas menacée, pas incommodée, si elle souhaite rester, je reviendrais dès que je pourrais. Si elle juge préférable de repartir à NOLA, je trouverai à aller la voir à son hôtel.

Partout, n'importe où, sauf à Swam Domain !


Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) Vaudou11





Follow the dream spirit
and live your dreams peacefully
(c) Heaven
Dreamcatcher
Messages : 361
Date d'inscription : 15/11/2019
Région : Ailleurs
Crédits : Pinterest

Univers fétiche : Historique
Préférence de jeu : Femme
Code lyokko
https://www.letempsdunrp.com/t3437-et-le-silence-des-mots-se-mit-a-meloper
Dreamcatcher
Dim 22 Jan - 22:55
Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) Connai10
Mary Gaberlie


À l'Ombre des ténèbres, rien ne s'efface, ni les eaux cendreuses, ni les lambeaux des jours.


J'ai 33 ans et je vis sur une île près d'Helsinki, en Finlande. Dans la vie, je suis sellière harnacheuse et je m'en sors en broyant du noir. Grâce à mes démons, je suis célibataire et je le vis implacablement.




Avatar: Alissa White Gruz
copyright:️ Ma pomme
Sourcils froncés, à ses propos elle attaqua :

-Attends, tu n'as pas d'endroit où te poser tranquille ? Que ce soit dangereux pour moi admettons, on s'en fout, mais que cela le soit pour TOI ?! Pardon mais bien que ta situation personnelle ne me regarde pas, là, je ne suis pas d'accord. On te menace ? Tu es encore poursuivi ou...cerné par quelque diable noir qui te veut du mal ? Dans ce cas-là, je ne comprends pas pourquoi tu ne t'en vas pas. Ça me dépasse, souffla t-elle, gonflant ses joues d'un énorme soupir.

La mémoire féroce, elle se souvenait. Traqué, elle l'avait aidé à se refaire une « santé », l'avait même hébergé quelques temps, un miracle en regard de sa sauvagerie envers ses semblables. Kyril n'agirait jamais pour lui faire du mal. Elle l'avait perçu d'emblée, confiante en l'instinct animal qui bouillait en elle.

-Enfin, je suppose que tu as tes raisons. Mais à voir ce que tu as fait tout à l'heure en tuant toutes ces bestioles, c'est complètement contradictoire. Tu es tout fluet, mince comme un haricot mais tu n'es pas ce que tu parais. Avec ta bouille de beau gosse gentil...

Elle rit un peu le suivant du regard.

-Tu as caché un trésor ?

Se levant vivement pour le rejoindre, elle se pencha sur le bord.

-Non ? Je rêve ? Oh excellent ! C'est génial !

Curieuse comme une pie, elle lut les étiquettes, émit un sifflement avant de répondre un « yep » pour le coup à boire.

-Je ne te demande rien.

Une évidence ! Kyril détenait beaucoup de secrets, elle l'avait rapidement compris lorsqu'ils s'étaient rencontrés et respectait profondément la partie de l'iceberg qu'il ne voulait pas dévoiler. Peu importait comment il fumait, peut-être même était-ce une métaphore ou une allusion ou mille autres possibilités qu'elle ne pouvait ni comprendre ni imaginer. Cela équilibrait les choses, lui laissant toute la latitude possible pour ne pas se confier si tant est qu'il l'interroge plus avant. Après tout, ils s'entendaient bien, leur « amitié » quoique épisodique était sincère et aucun d'entre eux ne brandissait de faux-semblants. Ce point était essentiel pour Mary. Est-ce à dire que le beau Kyril représentait un « ami » ? La perspective lui procurait un étrange vertige. De là à y goûter pleinement...

-Un voyage d'a-gré-ment ? Elle éclata de rire. Comment veux tu que je fasse un tel périple ? Le monde m'emmerde, ma religion m'interdit de me frotter aux humains, sais-tu ? Elle aspira une longue bouffée. Envie de te revoir ? Non. Besoin de te revoir ce qui n'est pas la même chose.

Des ombres l'envahirent soudain. Ce démon d'âme sœur ! Vade retro satana ! Dégage de ma tête ! De mon âme ! De mon cœur !

L'écoutant avec attention, elle planta ses prunelles dans les siennes sans pudeur. Mais que se passait-il donc ? Pourquoi ces éclats noirs soudain dans son regard ?

-Tu as...peur de quelque chose ? Et rassure toi, je ne suis pas chez moi ici, je n'ai donc aucune raison d'aller dans cette maison dont tu parles. Mais...Dis moi qui sont ces « eux » ?

Il ne répondit pas mais continua à la mettre en garde et cette fois-ci, ce fut son visage qui s'embua par une espèce de...terreur ?! Alors, Mary s'approcha avec assurance, posa ses mains sur ses épaules, le regardant en face.

-Kyril ! Je suis une métamorphe comme toi ok ? Je n'ai pas à jurer parce que tu sais que tu peux me faire confiance et je ne transgresserai pas ce que tu viens de me dire. Mais par contre...merci, ajouta-t-elle alors qu'il lui donnait le verre, te voir dans cet état de...d'angoisse j'ai envie de te dire, eh bien je n'aime pas ça du tout, mais alors pas du tout.

Elle but une large rasade, essuya ses lèvres d'une main. Lui dire...Lui dire que ça lui faisait un peu de peine ?

-Tu es libre de me dire ce que tu veux ou pas. Si tu as besoin d'aide, dis le simplement. On pourrait partir tout de suite et toi, le temps qu'il faudra ou que tu voudras, tu peux rester chez moi. Mais j'en doute n'est-ce pas ? Tu ne peux pas quitter ce « LUI », ce « IL » qui a l'air de te ronger comme un rat ? Il n'y a que toi et moi ici mais la façon dont tu en as parlé, j'ai l'impression qu'il pourrait surgir à tout moment et nous croquer tout crus. Enfin, s'il me bouffe, il crèverait dans la seconde tellement j'ai la peau et les os empoisonnés!

Elle pouffa de nouveau mais que l'on ne s'y trompe pas : sous son air détaché, Mary avait parfaitement saisi que Kyril vivait une situation très difficile et dangereuse.

-Écoute, je suis là, profites en, je peux te donner un coup de main et je te le répète, je n'ai pas à savoir ce qui se passe sauf si tu as envie de m'en parler. Je ne peux pas mieux te dire.
Val
Messages : 378
Date d'inscription : 27/02/2022
Région : France, Ile de France
Crédits : /

Univers fétiche : Avatars réels, mais tous types
Préférence de jeu : Homme
Code lyokko
https://i.servimg.com/u/f90/20/28/18/45/tm/espoir11.jpg https://www.letempsdunrp.com/t5103-carnet-de-notes-de-val#102055 https://www.letempsdunrp.com/t5013-un-concept-un-perso-tous-les-univers-ou-presque-ok-mai-2023#100895 https://www.letempsdunrp.com/t4965-bonjour-bonsoir
Val
Dim 5 Fév - 11:25

Kyril Zorkin
J'ai bientôt 22 ans et je vis à Swamp Domain, près de New Orleans , Louisiane, USA. Dans la vie, je suis théoriquement l'assistant du Docteur Louis-Marie Laveau, je suis aussi son fils naturel.
J'ai la chance,d'être célibataire et je le vis plutôt bien.

Mon père biologique est le descendant de la grande prêtresse vaudou Marie Laveau. Je dois de m'être révélé à mes connaissances innées en magie -noire, j'en ai peur- et à l'insistance du … fantôme ?... d'Aimée Laveau, sorcière bannie de son coven pour avoir voulu trouver... la source de l'immortalité et se l'approprier !

Mon aïeule malgré sa mort, et mon père qui a repris sa quête, m'observent et me traquent, comme si moi seul pouvait résoudre les problèmes liés à leurs recherches infructueuses ! Je le pourrais probablement, mais je ne le souhaite pas !



La mort fait partie de la vie, c'est un cycle naturel, je sais... il se trouve que j'y échappe... mais eux l'ignorent encore et je vais le cacher le plus longtemps possible. 



Moi, je suis un phénix !
Ou plutôt, je peux l'être, il me suffit de faire appel à l'animal que j'ai reçu à ma naissance comme de nombreux autres change-peau.  Mes décès ne durent guère, touché à mort je retourne dans mon œuf et reviens, peux à nouveau reprendre apparence humaine, mais cela.. plus personne en ce monde ne le sait. Ceux qui l'ont vu ont malheureusement payé de leur vie cette découverte.
Etrangement, je suis aussi un sorcier, du sang, je peux agir sur les battements du cœur, sur la pression artérielle, et priver de souffle un malheureux. Je peux faire bien d'autres choses -ignobles paraît-il- je n'ai pas d'opinion, c'est ma nature ? comment la combattre ?
C'est en usant de ces pouvoirs, innés, que j'ai été reconnu... Je peux... donner l'apparence de la mort, amener au seuil de l'autre monde un être que je rappellerai, et dont j'userai. C'est cela que mon père veut me voir faire, ramener à la vie, des élus, sans séquelles !
Nous échouons. Et c'est parfait ainsi...

@dreamcatcher


Satan lui-même se déguise en ange de lumière

Kyril Zorkin ft Mary Gaberlie


Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) E160ef10


- Kyril ! Je suis une métamorphe comme toi ok 

J'ai un petit sourire triste. D'abord ici, à part d'autres métamorphes, personne ne sait que je suis un change-peau, et personne ne doit le savoir ! Ensuite...

- Tu n'es pas une métamorphe comme moi. Je ne veux pas mépriser ton animal, il est magnifique, mais des « comme moi », je n'en ai jamais vu ni même n'en ai entendu parler ailleurs que dans de très vieux bouquins... Disons que je suis un animal disparu, ou qui n'a jamais véritablement existé.

Je marque une pause et m'enfile une gorgée... Elle, est à la fois une amie -je ne pense pas me tromper ?- et une étrangère à cette contrée. Est-ce que je peux dire ? Non, si je dis, ils pourraient lui faire dire, éventuellement contre son gré, que pèserait-elle face à une intrusion magique d'envergure ? C'est en partie pour ça qu'elle ne doit pas approcher, juste en partie, l'autre raison c'est que Louis est aux abois... L'animal qui m'a emporté si tant est que c'était bien un animal, la tornade d'oiseaux que j'ai vue en rêve et dont ils m'ont parlé -tous, des maîtres aux domestiques- l'état bizarre de Jakob Tarock qui supporte moins bien mon ancêtre que moi... Le Docteur Laveau est dans un état d'esprit étrange, entre l'ébullition et la glaciation extrême selon les moments, je suis presque sûr qu'il ne croit pas aux raisons de mon retour... Il m'effraie, je le sens capable de me pister sans fin comme de s'en prendre à elle pour peu qu'elle semble compter pour moi !

- On pourrait partir tout de suite ... tu peux rester chez moi. Mais j'en doute n'est-ce pas ? Tu ne peux pas quitter ce « LUI », ce « IL » qui a l'air de te ronger comme un rat ? Il n'y a que toi et moi ici mais la façon dont tu en as parlé, j'ai l'impression qu'il pourrait surgir à tout moment ... s'il me bouffe, il crèverait dans la seconde tellement j'ai la peau et les os empoisonnés! 

Elle arrive à me tirer un sourire. Là, je ne sais pas pourquoi, mais jamais je n'ai senti sa présence ? Peut-être ne s'abaisse-t-il pas à venir si loin du domaine, persuadé -à raison puisque je suis revenu deux fois- qu'il n'attendra pas longtemps mon retour ?

- C'est très compliqué à expliquer, encore plus à quelqu'un qui ne maîtrise pas d'autre magie que sa métamorphose... Déjà, JE NE SUIS PAS un métamorphe. Il n'y a pas de sorcier qui le soit... Du moins c'est ce qui est cru par tous et il vaut mieux qu'ils continuent à le croire. Ensuite, l'endroit où je vis... est le berceau de ma famille paternelle. Ça ne veut pas dire que je sois chez moi, je suis chez mon père, et je suis sa relève.

Si je n'avais pas la réputation d'être si doué, ou qu'il avait d'autres enfants désireux de lui succéder, ça me simplifierait la tâche... Mais à ce que j'ai compris, ses deux aînés, ses enfants légitimes, n'ont pas plus que moi désiré aboutir dans ces fameuses recherches... Ils ont pris la fuite, à la suite de leur... chamane de mère ? Cela expliquerait cette rage haineuse que j'ai sentie me blesser lorsque j'étais en connexion avec l'homme-loup lanceur de corbeaux ?

- Dis-moi ce qui t'amène toi ? Tu as besoin de moi. Ce n'est pas que je ne veux pas expliquer, c'est qu'il faudrait des jours pour le faire, et tu n'es pas venue de si loin pour m'entendre parler de magie, noire ou blanche, et de recherches folles capables de changer la face du monde, le nôtre en tout cas... Celui des humains dénués de pouvoir je ne sais pas trop comment il pourrait être impacté.

J'ai une autre peur. En fait elle a raison, je cristallise des couches de peurs les unes par dessus les autres... Aimée était une femme, jolie si l'on en croit les portraits d'elle qui ont été retournés contre les murs lorsqu'elle a été bannie de son coven. Jusqu'à présent, mis à part ses petites-filles Denise et Delphine, d'un âge presque aussi grand que le sien l'était lorsqu'elle est morte, il n'y a que des hommes à Swamp Domain... Mais si elle sentait la présence d'une autre femme, aussi jolie et forte qu'elle l'était du temps de sa jeunesse ? N'abandonnerait-elle pas le prétentieux sorcier européen pour s'incarner dans Mary ? Je ne supporterais pas que mon amie soit hantée par une créature -aïeule de mon père ou pas- dont elle ne peut limiter l'emprise !

Limiter l'emprise ? Et si c'était justement ma partie animale qui m'a permis de m'en sortir mieux que Tarock pourtant plus instruit et expérimenté ?

-  N'approche pas de la maison, c'est tout, et n'engage la conversation avec personne d'autre que moi... Si je reste plusieurs jours absent ne panique pas, c'est que je ne pourrais pas venir, mais tu sauras si je vis ou pas... Toi et moi n'avons pas besoin de nous voir à cette distance pour savoir.

Je me sens bien avec elle. Elle est... la bouffée d'air frais dont j'avais besoin pour respirer enfin de manière moins contrainte ! Je me rends compte que je passe mon temps à être sur mes gardes, j'évite au maximum la présence d'Aimée et de son enveloppe actuelle, comme si je craignais qu'elle se dise soudainement que j'étais un meilleur hôte... Je me suis allongé par terre, sur le dos, ma tête repose sur le sol qui étrangement n'est jamais froid. J'aimerais chercher ce qu'est cet endroit, il est à part dans la région, mais je crains en fouillant d'indiquer où je me réfugie. En fait, je suis en train de devenir paranoïaque...

- Jure moi ! Sinon, avant que tu me dises en quoi je peux t'être utile, essaie d'imaginer... Un soir, il y a cinq vivants autour d'une table, trois ont été conviés à dîner, pas vraiment tous de leur plein gré, mais on ne leur fera rien de mal tant qu'ils restent. Dehors, il y a un autre homme, un change-peau, auquel on a signifié qu'il n'a pas sa place dedans, c'est réservé aux nobles personnages...

En fait, de « nobles », il n'y en avait que trois, moi j'étais là comme utilité, et Benedikt parce qu'il était le calice de Dara... Mais ce que je raconte est déjà assez complexe.

- Parmi ces personnes, il y en a deux qui veulent obtenir des autres plus qu'ils ne sont disposés à donner. Tout d'abord, c'est une bagarre mentale, des volontés dressées les unes contre les autres, et puis une autre entité s'invite, et celle-là peut te percevoir toi, une créature qui veut recouvrer ce qu'on lui a volé, la vie, son pouvoir de sorcière, et le savoir, un immense savoir... Et là tout dérape.

Raconter Swam Domain, surtout cette soirée de fous, c'est impossible, comment résumer deux possessions par un spectre avide de ré-exister, la quête démente de deux sorciers qui cherchent rien moins que l'immortalité, la présence ce soir-là d'un homme vivant mais peut-être mort qui régénère par le sang ingurgité, de trois métamorphes, l'un lié de magie, l'autre calice et le dernier... sorcier ! Non, je ne peux raconter une histoire pareille, même à quelqu'un comme elle qui sait que le visible n'est qu'une minuscule pointe de l'iceberg... Et par dessus cette scène déjà incroyable, je superpose un chamane assez puissant pour relier la vie et la mort et prendre possession à distance -très loin à ce que j'ai senti- des éléments ici ? Elle va me montrer direct le chemin de l'asile de fous !

- Maintenant que j'en ai dit assez pour paraître dénué de raison, raconte.

Parce que quoi qu'elle ait à dire, ça ne peut être que plus simple ! Et je veux l'aider si je le peux.

Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) Darya_12





Follow the dream spirit
and live your dreams peacefully
(c) Heaven
Dreamcatcher
Messages : 361
Date d'inscription : 15/11/2019
Région : Ailleurs
Crédits : Pinterest

Univers fétiche : Historique
Préférence de jeu : Femme
Code lyokko
https://www.letempsdunrp.com/t3437-et-le-silence-des-mots-se-mit-a-meloper
Dreamcatcher
Jeu 16 Mar - 15:33
Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) Connai10
Mary Gaberlie


À l'Ombre des ténèbres, rien ne s'efface, ni les eaux cendreuses, ni les lambeaux des jours.


J'ai 33 ans et je vis sur une île près d'Helsinki, en Finlande. Dans la vie, je suis sellière harnacheuse et je m'en sors en broyant du noir. Grâce à mes démons, je suis célibataire et je le vis implacablement.




Avatar: Alissa White Gruz
copyright:️ Ma pomme

Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) Tumblr17


Dubitative, elle l'écouta avec attention tout en sirotant sa vodka et ne se gêna pas pour s'en servir une seconde sans lui demander son avis. La cigarette grillée, elle jeta le mégot d'une pichenette dans le puits et en ralluma une seconde, fidèle à ces excès qui la maintenaient dans un bien-être factice.

-Donc...je ne suis pas méta comme toi mais tu l'es quand même et puis tu ne l'es pas. T'es un mec vraiment spécial, bourré de secrets et de mystères. Un alien quoi ! Et je ne peux pas m'aligner, ok.

La relève du paternel...Elle en eut un haut le corps, vida d'un trait son verre et éclata de rire :

-Attends, ne me dis pas que tu es tombé dans ces conneries de fils à papa, -de fils de gros connards en vérité- où tu dois faire ton devoir de je ne sais pas quoi parce que ton père te l'a demandé ou parce que toi, LE fils, a décidé que c'était ta mission sur cette planète de merde ?! J'hallucine !

Qu'il puisse s'aliéner de cette façon quelles que soient les raisons, la révoltait au point de devenir vulgaire.

-Plonger pieds et poings liés dans ce piège...Tu vaux mieux que ça, enfin je crois. Regarde autour de toi ! Qu'est-ce qui t'empêche de quitter ce trou à rats ? Qu'est-ce qui t'en empêche ?! Ne tombe pas là-dedans, ne tombe pas là-dedans...

Elle aussi avait des tonnes et des tonnes d'iceberg en sous marin. Elle savait le prix de la soumission, de la terreur d'état, dévastatrice, qui assassinait à petit feu, de cet orgueil sordide qui isolait et finissait par vous enterrer vivant.

-Des recherches folles mmh...Tu trempes dans un drôle de chaudron Kyril, j'espère que tu t'en sortiras mais ce n'est pas l'impression que tu donnes. Et je de-vrai sa-voir si tu es mort...!

Elle soupira méchamment, tapota la cendre qui tomba légèrement sur le sol.

-Tu essaies de sauver ta peau mais sans partir d'ici. Tu cherches à te protéger tout en restant au beau milieu d'une situation qui risque de te tuer ? Visible mais invisible jusqu'au jour où.

Ainsi, du jour au lendemain, il pouvait mourir. Elle en eut mal au ventre.

-Tu as compris à quel point l'humanité m'indiffère. Mais j'ai quand même deux ou trois personnes qui...m'intéressent si je peux dire ? Tu en fais partie...Je ne sais pas « aimer » comme nos semblables, eux c'est pire, ils le revendiquent et courent après comme des lapins affamés. Pfff et moi qui refuse avec per-fec-tion de m'attacher, je t'ai apprécié d'emblée va savoir pourquoi et là tu me balances que tu peux mourir peut-être demain? Tu sais quoi ? Ça me dégoûte. Tu te fais avoir, je me fais avoir. Je ne suis qu'une crétine...

Haussant les épaules, empreinte d'une tristesse incommensurable, elle précisa d'une voix neutre :

-Je te jure tout ce que tu veux, pas de problème. Je n'irai pas dans cette maison, je ne parlerai qu'à toi. Mais ça changera quoi ? Rien. On est tous les deux coincés dans un bourbier qu'on n'a pas demandé. Et moi je me suis fourvoyée une fois de trop.

Des réminiscences sombres la firent frissonner. Val...Elle grogna, se leva pour un troisième verre.

-À la tienne !

L'alcool la détendait, lui offrait une chaleur douce, mais face à cet ami soudain éphémère, la thérian n'ira pas jusqu'au point de rupture.

Encaisser les coups. Encaisser ce qui lui tombait dessus, mille morceaux de pierre ! Ça continuait encore et encore ? Libérée de la maltraitance de son père, voilà qu'une autre l'écorchait à vif. Sa vie n'était-elle vouée qu'à subir un martyre ?

-La folie n'est jamais simple, sourit-elle. Ton affaire a l'air extrêmement compliquée en effet.

Elle ne pourra rien faire pour lui. Il ne pourra rien faire pour elle. Elle s'éloignait déjà Mary. Si le rouquin allait mourir tôt ou tard et plutôt tôt d'après ses dires, alors il fallait absolument qu'elle se détache de l'amitié qu'elle ressentait pour lui.

Il y eut un silence. Basculer dans l'indifférence, désaimer. Oh comme elle savait y faire. Elle l'observa à plusieurs reprises alors qu'elle tirait de longues bouffées mutiques. Allongé sur le sol, il avait cet air de gentillesse improbable qui la faisait fondre littéralement malgré elle. Quelque chose en lui la touchait et elle savait qu'aucun mal n'émanerait jamais de lui à son égard. Si ce n'était cette échéance mortelle éventuelle, tout aurait été si...simple. Un bout de bonheur volé par un Mal rampant.

Elle écrasa son mégot, s'assit en tailleur sur la dernière marche. Le regarda de nouveau puis se lâcha :

-Ta vie est en danger, qui suis-je pour te demander quoi que ce soit ? Je ne m'attendais pas à ce que tu sois dans une telle impasse. J'espérais...un miracle mais ça n'existe pas et ça me fait mal de savoir que tu peux disparaître du jour au lendemain. Je suis fatiguée.

Geste désinvolte, yeux clos, puis elle reprit :

-Tu vas rire mais le destin m'a collé une âme sœur avec un...chamane ! Cracha t-elle. C'est horrible, j'ai préféré mourir mais ça n'a même pas marché ! Cet imbécile m'en a empêchée ! Et de ricaner.

Une colère noire mais sourde la fit se lever, elle se mit à faire les cent pas dans la crypte.

-Je ne veux pas de ce lien qui m'obsède ! Alors j'ai pensé à toi et à tes pouvoirs pour me débarrasser de ce truc immonde ! Ça me rend folle tu comprends ? J'ai une douleur là, tout le temps, jour et nuit, minute après minute ! Ça me hante, ça creuse dans ma peau, mes os, mon sang ! Ça s'immisce dans ma tête ! Je suis polluée de partout par ça ! Dis moi que tu as une solution ! Dis moi que tu peux m'enlever ça ! Je ferai n'importe quoi pour ça, n'importe quoi !

Elle s'était approchée de lui et le dominait de toute sa hauteur.

-Je vais en crever Kyril ! J'en crève déjà et je n'en peux plus, je n'en peux plus...

Une autre cigarette qu'elle alluma calmement. Pourtant, elle n'avait qu'une envie, un besoin viscéral : hurler, hurler, HURLER.


Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) Pic_fr10
Val
Messages : 378
Date d'inscription : 27/02/2022
Région : France, Ile de France
Crédits : /

Univers fétiche : Avatars réels, mais tous types
Préférence de jeu : Homme
Code lyokko
https://i.servimg.com/u/f90/20/28/18/45/tm/espoir11.jpg https://www.letempsdunrp.com/t5103-carnet-de-notes-de-val#102055 https://www.letempsdunrp.com/t5013-un-concept-un-perso-tous-les-univers-ou-presque-ok-mai-2023#100895 https://www.letempsdunrp.com/t4965-bonjour-bonsoir
Val
Sam 25 Mar - 16:54

Kyril Zorkin
J'ai bientôt 22 ans et je vis à Swamp Domain, près de New Orleans , Louisiane, USA. Dans la vie, je suis théoriquement l'assistant du Docteur Louis-Marie Laveau, je suis aussi son fils naturel.
J'ai la chance,d'être célibataire et je le vis plutôt bien.

Mon père biologique est le descendant de la grande prêtresse vaudou Marie Laveau. Je dois de m'être révélé à mes connaissances innées en magie -noire, j'en ai peur- et à l'insistance du … fantôme ?... d'Aimée Laveau, sorcière bannie de son coven pour avoir voulu trouver... la source de l'immortalité et se l'approprier !

Mon aïeule malgré sa mort, et mon père qui a repris sa quête, m'observent et me traquent, comme si moi seul pouvait résoudre les problèmes liés à leurs recherches infructueuses ! Je le pourrais probablement, mais je ne le souhaite pas !



La mort fait partie de la vie, c'est un cycle naturel, je sais... il se trouve que j'y échappe... mais eux l'ignorent encore et je vais le cacher le plus longtemps possible. 



Moi, je suis un phénix !
Ou plutôt, je peux l'être, il me suffit de faire appel à l'animal que j'ai reçu à ma naissance comme de nombreux autres change-peau.  Mes décès ne durent guère, touché à mort je retourne dans mon œuf et reviens, peux à nouveau reprendre apparence humaine, mais cela.. plus personne en ce monde ne le sait. Ceux qui l'ont vu ont malheureusement payé de leur vie cette découverte.
Etrangement, je suis aussi un sorcier, du sang, je peux agir sur les battements du cœur, sur la pression artérielle, et priver de souffle un malheureux. Je peux faire bien d'autres choses -ignobles paraît-il- je n'ai pas d'opinion, c'est ma nature ? comment la combattre ?
C'est en usant de ces pouvoirs, innés, que j'ai été reconnu... Je peux... donner l'apparence de la mort, amener au seuil de l'autre monde un être que je rappellerai, et dont j'userai. C'est cela que mon père veut me voir faire, ramener à la vie, des élus, sans séquelles !
Nous échouons. Et c'est parfait ainsi...

@dreamcatcher


Satan lui-même se déguise en ange de lumière

Kyril Zorkin ft Mary Gaberlie




Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) Fetiche-vaudou-de-mariage-fon-ewe-benin



- Tu vas rire mais le destin m'a collé une âme sœur ... un chamane ! C'est horrible, j'ai préféré mourir mais ça n'a même pas marché ! Cet imbécile m'en a empêchée ! 

Un chamane ? Un de plus ! Mais je suis assiégé par les chamanes en ce moment ! Que lui dire ? Celui qui a sévi ici n'était pas ce que j'appellerais un sorcier « blanc », en cela que la magie qu'il utilisait m'a semblé aussi sombre que la mienne, et pourtant c'est aux éléments et à la vie qu'il commandait. Peut-on dire « commander » ? Ils sont censés demander, marchander, avec les éléments ? Mais ne peut-on dire cela de tout magicien...

- Un chamane ? Pourquoi cela te dérange-t-il à ce point ? Dans le bazar qu'on a eu ici, il y avait un chamane, un chamane qui maniait des énergies aussi noires que ma magie...   »

Elle est là, devant moi, en proie à ce qui ressemble bien à de la panique...

- Je ne veux pas de ce lien qui m'obsède ! Alors j'ai pensé à toi et à tes pouvoirs pour me débarrasser de ce truc immonde ! Ça me rend folle tu comprends ? J'ai une douleur là, tout le temps, jour et nuit, minute après minute ! Ça me hante, ça creuse dans ma peau, mes os, mon sang ! Ça s'immisce dans ma tête ! Je suis polluée de partout par ça ! Dis moi que tu as une solution ! Dis moi que tu peux m'enlever ça ! Je ferai n'importe quoi pour ça, n'importe quoi

Moi ? Elle a dit m'avoir dans sa liste d'humains préférés... Elle est dans la mienne, si l'on peut dire « humains » en ce qui me concerne, elle s'y trouve avec un chien, un vautour -encore qu'avec celui-là nos relations ont très mal commencé-, et une chose indéterminée qui serait bien un vampire... mais ce qu'elle me demande est totalement inédit. Je n'ai jamais touché à ce type de malédiction et si je demande ouvertement comment débarrasser une personne d'un envoûtement amoureux, mon père aussi bien que Tarock vont non seulement rire mais aussi s'interroger. Ils vont me soupçonner d'être la victime, me pister pour savoir qui est la femme... Je dois trouver ailleurs.

- Mes pouvoirs sont plus vecteurs de mort que d'amour et pour défaire il faut savoir faire... Il ne s'agit pas de ce que tu es prête à donner pour t'en débarrasser, moi je ne te ferai rien payer et je doute que tuer un amour non désiré soit très coûteux en terme de cérémonie, mais je n'ai aucune idée de la façon dont on doit s'y prendre.

-Je vais en crever Kyril ! J'en crève déjà et je n'en peux plus, je n'en peux plus...

Je la vois, à bout, prête à tout effectivement... Louis-Marie aurait peut-être une solution, ou Aimée en aurait eu une ? Encore qu'Aimée est une traîtresse en laquelle je n'aurais pas eu confiance même de son vivant ! Mais je ne veux absolument pas parler de Mary. En ville, il y a une vieille prêtresse plus au moins au ban de la société vaudou, une dénommée Marge qui fait commerce de filtres d'amour et de pierres de sang destinées -dit-elle- à t'attacher à jamais l'élu de ton cœur ? Nous pourrions nous retrouver chez elle ? J'irai d'abord, pour la sonder, voir s'il s'agit d'une de ces fausses maléficieuses que le folklore offre aux touristes ou s'il y a derrière sa façade un réel pouvoir...

- Je vais t'aider, essayer en tout cas, mais ce n'est vraiment pas ma spécialité. C'est un peu comme si je venais te voir pour que tu m'apprennes comment offrir à l'humanité compassion et amour tu vois ? Je doute que tu sois le meilleur professeur ?

J'essaie de la calmer un peu en souriant de ces paroles risibles... Mary est une fille fabuleuse et je suis certain qu'elle ressent malgré elle beaucoup plus de sympathie qu'elle ne veut bien l'admettre. Mais à ce que j'ai pu comprendre, son entrée dans la vie a été aussi chaotique que la mienne... La violence subie appelle rarement abnégation et soumission en retour, même l'esclave le plus radicalement bridé finit souvent par se révolter dans un déferlement de fureur et de bestialité. Quand l'animalité est réelle, comme chez Mary qui est un prédateur redoutable, les dégâts sont à la mesure de la souffrance encaissée pendant de longues années...

Je respire fort et essaie de rester calme. Le défi qu'elle m'a posé sans le vouloir est de taille. Je ne peux m'empêcher d'ajouter livrant mon secret pour la première fois de mon existence de façon volontaire.

- Je vais t'aider... Parce que tu fais également partie des rares créatures qui comptent pour moi. Mais je dois t'avertir... Si nous échouons et que ton problème reste entier, avec moi non plus tu ne réussiras pas à mourir. Si tu essayes, je pleurerai malgré moi et si je pleure même si tu étais parvenue aux frontières de l'au-delà, je t'en ramènerai.

Je marque une pause involontaire qui accentue la théâtralité de ce que je vais annoncer... Pourquoi ? Pas pour l'épater, je m'en fiche de son opinion et de toute manière je le cache à tous... Mais c'est parce que seul Cresus en a été témoin... et que Cresus me manque.

- Je suis un phénix Mary, mon animal... Quand on me tue, je renais, et quand un de mes amis meure, mes larmes le ramènent... Bien sûr, personne d'autre que toi ne doit le savoir.

Je la regarde longuement, le prix de mon aide sera son silence, l'a-t-elle compris ? Depuis tant de temps je me défie de tout et de tous... Elle est venue chercher mon aide, elle a traversé l'océan pour cela, moi, je lui confie ce que j'ai de plus précieux. Si quelque chose se passe mal, je retournerai dans l'œuf, jusqu'alors personne n'a jamais pensé à le briser, j'ignore quel effet cela pourrait avoir. Mon corps d'humain restera là brisé à terre, et quoi qu'on lui fasse se muera en quelques heures en un gros ovoïde à la coquille dure comme de la pierre et à l'aspect de jaspe orange brun. Puis, l'oeuf brillera, comme en feu, sans pourtant émettre la moindre chaleur et je reviendrai à moi. Je n'y ai bien sûr jamais assisté, mais Cresus  en a été témoin et m'a vu éclore avant de tomber, si près de l'autre côté que j'ai abondamment pleuré...


Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) Panthe10





Follow the dream spirit
and live your dreams peacefully
(c) Heaven
Dreamcatcher
Messages : 361
Date d'inscription : 15/11/2019
Région : Ailleurs
Crédits : Pinterest

Univers fétiche : Historique
Préférence de jeu : Femme
Code lyokko
https://www.letempsdunrp.com/t3437-et-le-silence-des-mots-se-mit-a-meloper
Dreamcatcher
Lun 3 Avr - 0:14
Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) Connai10
Mary Gaberlie


À l'Ombre des ténèbres, rien ne s'efface, ni les eaux cendreuses, ni les lambeaux des jours.


J'ai 33 ans et je vis sur une île près d'Helsinki, en Finlande. Dans la vie, je suis sellière harnacheuse et je m'en sors en broyant du noir. Grâce à mes démons, je suis célibataire et je le vis implacablement.




Avatar: Alissa White Gruz
copyright:️ Ma pomme

Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) Ayws

-Ça me dérange parce que justement avec ses pouvoirs et ses connaissances il devrait agir pour nous délier de cette malédiction tu ne crois pas ? Que ce soit noir ou blanc je m'en fiche pourvu que ça me libère !

C'était la première fois et pour cause, qu'elle exprimait ce qu'elle ressentait bien qu'elle se limitât à l'essentiel. Et Kyril l'écoutait en vérité, sans la juger de quelque manière que ce soit. Il ne tentait pas de la dissuader, de lui donner un autre point de vue, de la ramener à une raison quelconque qu'elle aurait détestée se sentant incomprise. Cette « entité » qui la hantait nommée Valrvan, qui la poursuivait dans chaque seconde, chaque minute, chaque heure, la consumait de flammes infernales. Aucun repos de cette maudite souffrance du manque ne lui était accordé, hormis de temps à autre de vagues oublis d'instants parce qu'elle se concentrait sur une tâche. Elle trimballait un fantôme de milliers de tonnes sur ses épaules, dans sa tête, son ventre noué. Respirer, se lever,  marcher...vivre tout simplement, pesaient bien lourd.

-Vecteurs de mort...

Elle avait presque chuchoté. À leur arrivée, le métamorphe avait séché les bestioles et les plantes traçant un accès à la vieille chapelle. Se pourrait-il que... ? Intriguée, elle le regarda franchement, tentant de lire un peu dans son esprit à travers ses yeux. Si seulement elle pouvait le sonder...Il faudrait pour cela qu'elle devienne panthère et lui...son animal qu'elle ne connaissait pas. Voire...Elle ne préjugeait de rien car en dépit de son physique plutôt gracile, Kyril dégageait une aura solide, puissante. Elle le percevait comme une force tranquille aux antipodes du bouillonnement qui grondait en elle sans cesse. Mary démarrait au quart de tour, trop souvent à vif, gérait mal ses émotions et déversait sans pudeur la hargne que pouvaient lui inspirer ses semblables. Combien de fois avait-elle molesté avec agressivité cette vieille bique qui traînait à la caisse, cette crétine qui conduisait comme une handicapée, cet abruti qui parlait trop fort, cet imbécile de client bourgeois méprisant ? Impatiente, le sang colérique, elle maîtrisait l'art de s'attirer la détestation. Le beau rouquin représentait une exception. Il n'était pas tombé dans le piège de cette violence intrinsèque dont elle arrosait copieusement quiconque s'approchait d'elle trop près. Pire, dans cette librairie où ils s'étaient rencontrés, il s'en était amusé, distillant a contrario une douceur à son égard qui l'avait littéralement terrassée. La potion de la Mary-Venin n'avait pas fonctionné.

Tandis qu'il parlait, une idée germa et un sourire nauséabond étira ses lèvres. Elle toussota, pesa le pour et le contre, finit par lui demander :

-Euh...Et si...S'il ne s'agissait pas de tuer ce...cet amour – elle cracha le mot avec dégout- -mais plutôt...Hum...Le sujet dont il dépend ?  

Se mordant les lèvres, un espoir de folie lui contracta les tripes. Elle ne proposait pas moins de...tuer Valravn.

-Je dois te dire...Cette fois où je suis morte, on m'a refoulée...Une espèce d'EMI. Tu dois me prendre pour une cinglée mais c'est vrai je t'assure et je...enfin, pour le moment en tous cas, je n'ai pas envie de mourir une deuxième fois tu vois ? C'est comme si...la...la...tentation, le concept de crever m'avaient été enlevés. J'ai du mal à expliquer, disons que ça ne m'intéresse plus, enfin sauf si ça vient d'une cause extérieure. Genre une décollation, radical quoi ! Ajouta t-elle en riant.

Peut-être le goût de trépasser lui reviendra t-il tôt ou tard ? Elle n'en savait rien et pour l'heure avait un autre chat noir à fouetter ! Le regard accroché à son visage, elle pistait sur ses traits la moindre réaction qui l'aurait faite fuir sur le champ. Qu'avait-elle à perdre à se dévoiler jusque dans ses recoins les plus sombres ? Jamais elle ne s'était arrêtée à une pareille éventualité même si parfois, des instincts de meurtre la brûlaient ! Mais ce n'était qu'une expression de langage limitée à une image. Là, elle entrouvrait une boîte de pandore. Si Kyril acquiesçait...Elle ne le connaissait que peu finalement. S'il donnait son accord ? Irait-elle concrètement jusqu'à l'échéance ? Se débarrasser de l'âme sœur à n'importe quel prix ? Vraiment Mary ?

"C'est un peu comme si je venais te voir pour que tu m'apprennes comment offrir à l'humanité compassion et amour tu vois ? Je doute que tu sois le meilleur professeur ? "

Dubitative, elle lui jeta une œillade amusée avant de lui jeter tout court un petit caillou qui rebondit sur sa poitrine.

-Très drôle espèce d'andouille !

Mais il avait raison et malgré tout acceptait de l'aider ? Elle ne dit rien lorsqu'il précisa pourquoi mais un baume, une sensation douce la traversa alors toute entière.

-Comment ça je ne réussirai pas à mourir ? Tu plaisantes ? Tu te prends pour qui ? Tu pleurerais malgré toi ? J'hallucine ! En fait tu t'en ficherais mais tes larmes de gros crocodile me ramèneraient ?

Elle éclata de rire mais très vite redevint sérieuse face à la mine grave qu'il affichait et au silence qui s'ensuivit.

Inspiration. Expiration.

Il ne plaisantait pas. Ahurie, impressionnée, admirative, scotchée, elle déglutit et se tut. Le jaugea de la tête aux pieds, songea que ce qu'elle aurait pu prendre pour un freluquet en le croisant dans la rue était en réalité un...phénix ! Profondément touchée par la révélation qu'il lui dévoilait, par la confiance dont il l'honorait, elle n'en montra rien cependant haussant simplement les épaules, laconique.

-Personne d'autre ne saura.

Dépassée. Matée par l'insondable mystère qu'il partageait. Kyril était...immortel. IMMORTEL ! Ainsi, jusqu'à sa propre disparition sur Terre, elle aurait un ami...PERPÉTUEL ? Il ne pourrait périr ni se désagréger en la laissant...SEULE ?

LA question qui commençait déjà à la ronger la fit grogner comme une bête.

Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher) 16804510
Contenu sponsorisé
Satan lui-même se déguise en ange de lumière (Val ft Dreamcatcher)
Page 1 sur 4
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Sujets similaires
-
» "Que la lumière soit et la lumière déçoit.” ft. Nara
» Not today, Satan !
» JEAN+CYBELE face a Satan, Dieu n'a jamais eu de chance.
» Saut de l’ange - Cheryl & Nemo
» Once upon a time... Mille et une nuits VS la petite poucette ( ft Dreamcatcher)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers fantasy :: Surnaturel-
Sauter vers: