Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues
qui tu veux,
quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
Le Deal du moment :
Promo Nike : -25% pour 2 articles achetés
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

“La médecine n'a de certain que les espoirs trompeurs qu'elle nous donne.” [Gaïa]

Chouu'
Messages : 186
Date d'inscription : 09/08/2022
Région : Rhône-Alpes
Crédits : Chouu'

Univers fétiche : Réel
Préférence de jeu : Homme
patrick
https://www.letempsdunrp.com/t5278-le-bon-la-brute-et-le-truand-les-persos-de-chou https://www.letempsdunrp.com/t5273-toujours-plus-d-idees-que-de-temps-pour-les-jouer
Chouu'
Dim 9 Oct - 14:19

Negan
J'ai 42 ans et je vis au Sanctuaire, USA. Dans la vie, je suis Negan, leader des Sauveurs et je m'en sors comme un chef. Sinon, grâce à ma chance, je suis plusieurs fois marié et je le vis plutôt bien.

Du sang plein les mains, sadique, dangereux, intraitable, colérique, capricieux, autoritaire, comédien, imbu de lui-même, sans doute un peu fou, à jamais endeuillé ;
Derrière les actes horribles et les accès de violence, Negan aspire à faire survivre l'humanité face aux morts toujours plus nombreux à se relever.
Caché derrière un personnage détestable, tyran sanguinaire qui semble n'en faire qu'à sa tête, il tente en réalité d'établir des règles strictes mais simples pour que la communauté qu'il a créé subsiste et s'impose aux autres s'il ne peut les aspirer.
A la tête d'une organisation abusive, il parvient à déléguer un peu de son pouvoir et croit sincèrement avoir bâti la plus prospère des collectivités dans ce monde en perdition.
Les sauveurs rassemblés patientent en faisant mine de ne pas être ennuyés ou embêtés par le comportement de leur leader. Le charismatique numéro 1 est toujours particulièrement théâtrale, comme s'il jouait une scène à chacune de ses interventions publiques. La plupart d'entre eux ont été charmé par cette assurance, par les promesses tenues et la sensation de pouvoir qui émane de lui. C'est un chef en qui les âmes esseulées peuvent avoir confiance, beaucoup se plient à ses ordres car malgré le risque de s'attirer parfois ses foudres, il mène un des groupes les plus solides et prospères qui existe depuis le déclin du monde.

Certains fixent leurs chaussures en essayant de ne pas tirer de conclusion sur l'acte qui se joue. Certains observent, amusés, divertis par Negan et ses fantaisies. Parmi les rares soldats qui voudraient voir tomber le roi, il y a ceux qui s'éloignent et préfèrent être éclaireurs pour assurer une retraite sécurisée sans avoir à l'entendre fanfaronner ; et ceux qui sont tout près de lui. Arme à la main, sourire carnassier, dangereux et instables.
Ils le détestent et ne se rendent pas compte qu'ils sont pourtant devenus pire que l'homme à la batte. Incapables de se rebeller, ils sont le fléau des ouvriers ;

Les ouvriers, ces gens au Sanctuaire qui œuvrent à la survie des autres. Ces familles qui vivent dans des caravanes, aussi. Et qui pour la majorité en cette fin d'après-midi posent leur attention sur leur médecin. Jeune et jolie brune qui ose, qui provoque, qui joue ?
Elle va perdre des confiances, peut être même des amitiés. Mais J accepte la danse du monstre :

« Les stagiaires ont le droit de s’asseoir à ta table ? [...] Le temps t’est compté ou je peux te demander quelques minutes ? »

« Nous partons. »

Faisant nonchalamment balancer sa batte de baseball barbelée dans les airs, Negan commence à se montrer impatient. Elle sait où se trouve son repère, si elle a besoin de faire ses adieux il ne veut pas y assister. Il ne veut pas non plus la laisser penser qu'il a la moindre pitié.
Il en a. Il a beaucoup plus d'humanité qu'il n'y paraît mais c'est en la dissimulant qu'il est Negan.
Que tous ses serviteurs sont Negan.

« Tu vois le blond avec la cicatrice sur la joue là bas ? Il s’appelle Nate. Est-ce qu’il peut venir aussi ? »

Non. Quoique. Un jeune homme est forcément une personne utile. Le brun fait la moue, accroche le regard de Nate et n'y voit aucune motivation, au contraire. Cet homme le craint et désormais le déteste car sa poupée envisage de se tirer... Et deux nouveaux arrivants c'est deux nouveaux lits à fournir, plus de repas, plus d'inconvénients. Mais un médecin n'a pas de prix.
Les lippes s'étirent et la batte désigne le blondin :

« Il est médecin ? » Negan se rapproche de J, suffisamment pour que la suite de de la conversation n'appartienne qu'à eux et aux quelques chefs du groupe, juste à côté. « Il peut venir, s'il a envie de venir. Mais si c'est pour tirer cette gueule, bordel ! Qu'il reste où il est. »

Décision prise, il s'estime très clément aujourd'hui et il sait que ça vient de J. Elle a sauvé sa journée ! Une blessure bien soignée, une donzelle utile récupérée, des échanges de qualité... il va attendre d'elle une constance dans son attitude.

Il retourne au volant et attend de voir si le couple se prend par la main ou s'il se déchire sous le regard de tous, sous ses yeux rieurs.

 
Gaïa
Messages : 256
Date d'inscription : 25/08/2017
Crédits : ethereal

Univers fétiche : réel
Préférence de jeu : Femme
patrick
Gaïa
Dim 9 Oct - 18:08

Joy
Collins

J'ai 31 ans et je vis au camping, Géorgie, USA. Dans la vie, je suis médecin et je m'en sors moyennement bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et c'est compliqué.

Joy, son existence n’a rien de bien excitant, rien d’extraordinaire. Née dans une banlieue pavillonnaire d’Atlanta, sa une vie est tranquille. Elle a la volonté d’être utile et devenir médecin est une évidence. Interne à l’hôpital, elle compte se spécialiser en chirurgie cardiaque. Puis, tout bascule. Comme ça, du jour au lendemain les morts se mettent à marcher. Et quand elle en est témoin, elle sait, Joy, que Dieu n’existe pas. Comme les autres, elle fuit la ville qui devient bien trop dangereuse. Voiture abandonnée sur l’autoroute, un sac à dos et l’errance commence avec Nate, son petit-ami. Ils survivent passant d’un groupe à l’autre, affirmant que Joy est médecin diplômée pour se faire accepter, n’hésitant pas à voler avant de disparaître dans la forêt si le groupe ne leur convient pas. A partir de là, Joy refuse d’être appelée par son prénom, estimant qu’il n’y a plus rien de joyeux dans cette vie. Surnommée J, la plupart des gens pensent qu’elle s’appelle Jay. J et Nate finissent pas rencontrer un groupe avec lequel ils établissent une véritable confiance. Le fragile équilibre est rompu lors de la rencontre avec les Sauveurs. Le groupe est condamné à leur fournir une bonne partie de ses ressources. J comprend bien vite que la situation est une impasse et tente de convaincre Nate de changer de camp.
avatar : bambi eyes

La médecine n'a de certain que les espoirs trompeurs qu'elle nous donne.
***

T’es déchirée entre nécessité et sentiments. T’as la certitude que tu dois rejoindre les Sauveurs, cesser les conneries, te détacher de personnes sympathiques mais qui vivent à l’extérieur, sans enceinte protectrice. Et ton cœur se serre légèrement, parce que tu sens que tu vas devoir laisser Nate derrière toi. Nate, il est présent à chaque étape de ta vie depuis le début de ta vie d’adulte. Il était là quand tout allait bien dans le meilleur des mondes. Il était là quand l’apocalypse a eu l’air de s’abattre sur la planète. Il était là quand tu as pris la fuite, loin d’Atlanta. Il était là à chaque fois que tu as changé de groupe. Il était toujours là, Nate, pour te soutenir, peu importe les décisions. Pour la première fois, vos pas ne suivent pas le même chemin. Et même si tu gardes la face, ça te déchire de l’intérieur. Ça te fait mal d’imaginer un avenir sans lui. Negan te fait comprendre que tu dois te décider rapidement si tu veux voir le Sanctuaire dès aujourd’hui. Tu penches légèrement la tête en arrière pour ne pas lâcher son regard alors qu’il s’approche à nouveau de toi. Et tu te sens reconnaissante que cette conversation ne parvienne pas jusqu’aux oreilles des membres de ton groupe. Ancien groupe ? Tu n’aimes pas voir la batte désigner ton petit-ami. Tout en grimaçant, tu secoues la tête. Non, Nate n’est pas médecin. Mais il sait faire pleins de chose, tu es sûre qu’il peut être utile pour le chef des Sauveurs. Cette fois, tu te souris pas à la dernière remarque, parce que tu sais que Nate ne se déridera pas. Tu déglutis difficilement alors que le brun, qui a probablement compris que le jeune homme ne suivrait pas, retourne à sa voiture. Tu restes à ta place adressant un regard suppliant au blond. Tu sais pertinemment que la présence des Sauveurs est la seule raison pour laquelle personne n’ose encore t’insulter. Ton petit-ami fait quelques pas dans ta direction et tu sais que ce n’est pas pour capituler, c’est pour te dire au revoir. « Nate… s’il te plaît. C’est la seule solution pour nous. » Il secoue la tête. « Je ne te suis pas Joy. » « J. » Il laisse échapper un rire sans joie, agacé par ton obstination. « Il est prêt à nous accepter tous les deux… » Contrairement à toi, Nate ne tente pas de te convaincre. Peut-être est-il persuadé de ne pas remporter cette bataille ou bien il est trop dégoûté par ton comportement. « Je ne laisserais pas nos amis, je ne suis pas comme ça J. » Il fait un geste vers les Sauveurs et tu avales à nouveau péniblement ta salive. « On n’a jamais été séparés... » « C’est toi qui tiens à partir. » Les mots criants de vérité te heurtent un peu trop violemment. Tu hoches doucement la tête avant d’attraper le jeune homme et de le serrer brièvement dans tes bras. « On se retrouvera. » affirmes-tu avec le sentiment que cela n’arrivera jamais. « Je dois y aller… ne me déteste pas. » Tu te fiches que les autres te déteste mais Nate… c’est Nate. « Je t’aime. » marmonnes-tu alors que tes yeux brûlent des larmes que tu retiens autant que lui. Tu parviens finalement à te détourner et grimpes dans la voiture de Negan. En claquant la portière, tu lances un dernier regard aux mines outrées de tes amis et à l’air défait de celui que tu avais juré de ne jamais abandonner. Les mains sur tes joues, tu essuies tes larmes avant de tourner ton visage vers ton nouveau leader. Il n’est pas question que ta présence dans le groupe ait une durée limitée maintenant, le camping ne voudra jamais de ton retour. « Merci. » Rien de plus et tes yeux fixent la forêt qui borde la route alors que tu repasses ton dernier échange avec Nate en boucle tout au long du trajet. Une minute trente, guère plus, c’est ce qu’il aura fallu pour détruire définitivement vos espoirs de survivre ensemble.
“La médecine n'a de certain que les espoirs trompeurs qu'elle nous donne.” [Gaïa]
Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» Si le choix nous était donné [Elsy x Jen]
» [PV Mioon]"Si nous prenons la nature pour guide, nous ne nous égarerons jamais"
» “Si la destinée ne nous aide pas, nous l'aiderons nous-même à se réaliser.” - @Dreamcatcher
» Retrouvons-nous, avant que les mangemorts ne nous rattrapent. (Ft. Canis Major)
» Qui que l'on sois au fond de nous , nous ne sommes juges que d'après nos actes.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers science-fiction :: Survival/Apocalyptique-
Sauter vers: