Le deal à ne pas rater :
Fnac : 15% de réduction sur toutes les TV de 55″ est plus
Voir le deal

Partagez
 
 
 

 Faux semblants ☾ Cheval de Troie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
Cépafo
Cépafo
Féminin MESSAGES : 126
INSCRIPTION : 25/02/2017
ÂGE : 28
RÉGION : Occitanie
CRÉDITS : Eledhwen

UNIVERS FÉTICHE : réel, fantasy, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

tea

Faux semblants ☾ Cheval de Troie Empty

7ei5.pngMise en Situation


1ère année à l'université, Wilmington (USA).
Victoria est une élève studieuse, déterminée dans ses études et dans sa vie, un peu renfermée aussi. Le style de nana qu'on catégorise vite comme ennuyeuse, car première de la classe. Ici elle ne connait que peu de monde et à vrai dire, elle s'est faite assez peu d'amis jusqu'à présent.
Adriel c'est le gars populaire, solaire, un brin insolent et je m'en foutiste. Celui qui a toujours été entouré d'une bande d'amis, et qui n'a jamais connu cette forme de solitude. Celui qui fait tomber toutes les filles aussi.
Mais pas elle, car elle, ce sont les filles qui lui plaisent. Pourtant avec lui, sans s'y attendre, toutes ces certitudes vont être complètement bouleversées.

C'est bientôt la fin des vacances de printemps, et avec ça la reprise des cours. Alors pour marquer le coup, Adriel a organisé une soirée chez lui, dans la villa de sa mère. Victoria, clairement, il ne s'attend pas du tout à la trouver là.


i3tb.png

@Cheval de Troie

41aebf15d1165885bf64a441b4456cd839ce6c65.png
Adriel
Burrows

J'ai 18 ans et je vis à Wilmington (Caroline du Nord), aux Etats-Unis. Dans la vie, je suis étudiant en première année à l'université et je m'en sors bien, vu le temps que je passe à faire le pitre. Sinon je suis célibataire et ça me convient parfaitement vu que je n'ai pas envie de m'engager.

il vient d'un milieu aisé, sa mère ayant hérité d'une petite fortune; elle est alcoolique, brûle sa vie part les deux bout et dépense sans compter - il a appris à se débrouiller seul depuis son plus jeune âge à cause de sa mère irresponsable - il ne connait son père que sous l'appellation suivante: "le connard qui m'a baisé et m'a foutu en cloque avant de sa barrer" dixit sa mère - il est et a toujours été très populaire, restant discret sur sa vie privée
tumblr_o7r2n1DW6t1sn5ti1o5_250.gif


Francisco Lachowski :copyright:️ kordeisim
« C'est bon ? Allez va-y maintenant ! » je m'exclame en m'adressant à ma mère, ma main se posant entre ses omoplates pour la pousser vers l'extérieur dans un mouvement las. Déjà une heure qu'elle squatte à la soirée en buvant des coups et en draguant plus ou moins ouvertement des mecs de ma promo, c'est bon, jcrois que j'ai été assez patient. C'est toujours la même chose avec elle, si bien que je ne m'en formalise -presque- même plus. « Oh ça vaaa. Amuse-toi bien chéri » me lance t'elle sur le perron de la villa, me volant la clope que j'ai entre les lèvres avant de filer vers sa propre soirée, vers ses propres plans dont j'ignore tout et c'est très bien comme ça. Je claque la porte et vide d'une traite le verre que je tiens à la main, bien décidé à profiter pleinement de ma soirée. Quelques potes me font des tapes sur l'épaule, commentant la scène de l'éternel « Elle est cool ta mère ! » dont je me passerai bien. Je souris sans répondre, et rejoins le gros de la fête où plusieurs personnes sont déjà en train de se trémousser sur la musique - Gold Digger. L'ambiance est là, le monde aussi. Par-fait. Hope m'attire à elle en passant et je me laisse faire, dansant avec elle quelques minutes alors je vois clairement qu'elle fait tout pour attirer mon attention depuis le début de la soirée. Apparemment, je ne suis pas le seul à vouloir oublier que la reprise des cours, c'est demain. Puis je décide d'aller me resservir à boire, arrivant dans la cuisine où stagne un petit attroupement, comme d'hab. On m’interpelle et je commence à déconner avec des gens quand, sans tout de suite comprendre pourquoi, mon regard beugue un peu plus loin. Et puis je la reconnais. Victoria Force, l'intello coincée de la promo, la fille presque inexistante aux yeux de tous mais bizarrement.. pas aux miens. Le fait est qu'à l'université je prends un malin plaisir à la chercher, la piquer au vif, essayer de la faire réagir, tout simplement. Mais clairement, je m'étais pas attendu à la voir ici, ce soir. Pas son genre. « Wow, Force, ici. Qu'est-ce qu'il s'est passé ? Tes cours ont cramé et tu t'es dit que tu trouverais bien quelqu'un ici pour te faire des photocopies ? » je lance sans pouvoir me retenir, attirant soudain le regard des autres vers la jeune femme. « C'est bon je déconne » rajoutai-je ensuite en me rapprochant d'elle, alors que les autres se détournaient de la discussion. « J'te sers un verre ? » proposai-je en désignant le punch. Mais oui, j'allais pas la manger va.


Faux semblants ☾ Cheval de Troie Tumblr_n7qnreRcCS1rymr5wo1_r1_250 Faux semblants ☾ Cheval de Troie Tumblr_n7qnreRcCS1rymr5wo2_r1_250
Faux semblants ☾ Cheval de Troie Tumblr_n7qnreRcCS1rymr5wo3_r1_250 Faux semblants ☾ Cheval de Troie Tumblr_n7qnreRcCS1rymr5wo4_r1_250
Revenir en haut Aller en bas
 
Cheval de Troie
Cheval de Troie
Féminin MESSAGES : 1100
INSCRIPTION : 08/02/2020
ÂGE : 27
RÉGION : PACA
CRÉDITS : Bazzart

UNIVERS FÉTICHE : Réel - Disney - Fantasy - Surnaturel - Mythologie
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t3578-t-as-compris-le-coup-apres-je https://www.letempsdunrp.com/t3582-ton-amie-c-est-moi-je-suis-ton-amie https://www.letempsdunrp.com/t4658-mon-petit-poney-my-little-poney
Narnia

Faux semblants ☾ Cheval de Troie Empty

instag12.jpg
Victoria Maxwell Force

J'ai 18 ans et je vis à Wilmington aux USA. Dans la vie, je suis étudiante et je m'en sors très bien. Sinon, je suis en couple depuis peu et ça me va plutôt bien car c'est tout nouveau pour moi..



Je sais ce que vous vous dîtes, que je dois une autre gosse de riche pour qui la vie et facile et qui ne manquera jamais de rien ? C'est pas faux. Cela dit, ma vie est loin d'être facile. Elle est confortable, mais elle n'est pas facile. Tiraillée entre ce que je suis au fond de moi et ce que mon père attend de moi, je me sens juste nulle, faible et insignifiante. Être la meilleure élève de ma classe c'est la seule chose qui me donne le sentiment d'exister. Je n'ai pas d'amis, pas de véritable famille équilibrée. Je ne fais pas de sport en dehors des cours et mes loisirs sont limités puisque je passe la quasi-totalité de mon temps à étudier. Je ne suis pas là pour me plaindre de ma vie, juste pour dire que c'est putain de chiant d'être moi.
Et pour couronner le tout, j'ai un abruti qui me colle aux baskets et qui pense qu'à m'emmerder. Comme si j'avais besoin de ça pour ma première année. La première fois de ma vie que je me sens libre et un semblant épanouie, il faut que ce crétin se retrouve dans ma classe ! C'était censée être mon année ! L'année où la chenille que je suis se serait transformée en papillon ! J'ai même réussi à avoir ma première petite copine, je me sens bien.... Mais il a fallu qu'Adriel Burrows entre dans ma vie.


Faux semblants ☾ Cheval de Troie Tumblr_owdad5Wcc51untqm5o1_500


Judy Hopps :copyright: Google


Dernier jour de vacances. Il faut que je finisse de boucler mes devoirs du mois, que je surligne mes notes, que j'imprime mon dossier de fin d'année et que j'envoie des mails aux profs pour qu'ils m'envoient le programme de la fin de l'année histoire que je puisse continuer d'être en avance. J'ai beaucoup de chose à faire aujourd'hui et je suis réveillée depuis huit heures pour être sûre d'avoir le temps de tout faire. Je n'ai dans le ventre qu'un chocolat chaud et un pain au chocolat. Je crois qu'il doit être plus de midi mais je n'en ai que faire, pour l'instant, je suis bien trop occupée pour me soucier de l'heure, de mon estomac ou de quoi que ce soit d'autre. D'ailleurs, Lisa me le fait rapidement ressentir lorsque j'entends mon téléphone vibrer.

"Allo ?"

Dis-je avec insouciance.

"Vic ? Tu te moques de moi ?!"

Je rougis instantanément même si elle ne me voit pas. Elle a l'air en colère mais je me demande bien pourquoi, je ne lui ai pas parlé depuis la veille alors je ne peux pas avoir fait quelque chose de mal.

"Bhein alors, qu'est-ce qui ne va pas ?"

Je sens qu'elle est encore plus fâchée.... Apparemment, je n'aurais pas dû poser la question. J'ai beau avoir de super note, les relations sociales sont encore un mystère pour moi.

"Qu'est-ce qui ne va pas ? Tu te fous vraiment de moi en fait ! Ça fait plus d'une heure que je t'attends, on avait dit qu'on passerait une journée en amoureuse mais je vois que tu t'en fous complètement en fait ! Tu fais quoi là ?!"

Uhuhuhuhuhuh. Assise en tailleur sur le tapis de ma chambre étudiante, je suis en jogging et en t-shirt. Je porte la tenue de sport de mon père quand lui-même était à la fac. Il est allé à Harvard et je sais qu'il est déçu que je n'y sois pas allée non plus mais je n'avais aucune envie de suivre un cursus qui ne plait pas et puis surtout, si c'est pour sans cesse être comparée à mes ancêtres, non merci.

"Heu....Je...Je suis désolée Lisa, j'ai carrément oublié. Je suis dans ma chambre, je révise depuis ce matin, je t'avoue que je n'ai pas vu le temps passer..."

Apparemment ce n'est pas ça qui va réussir à la calmer.

"Encore ? Mais tu connais déjà tout le programme de l'année par cœur, tu voulais quoi, prendre de l'avance sur l'année prochaine ?! Vic, sérieux, faut que tu te détendes, les seules fois où on se voit c'est à la bibliothèque, c'était cool au début mais maintenant c'est relou de te voir bouquiner toute la journée..."

Je me sens complètement démunie, je suis au pied du mur, je me sens comme une biche prise dans des phares et qui ne sait pas s’il est encore temps de s'échapper ou bien si c'est trop tard.

"Je comprends. Je... Écoute, laisse-moi juste le temps de me préparer et si tu veux encore de moi, je t'offre le gouter de ton choix ! On ira où tu veux !"

J'entends qu'elle se radoucit.

"Où je veux vraiment ? Même chez Granny's ?"

Je roule des yeux, je déteste cet endroit. C'est un café BCBG où on y retrouve toutes les plus grandes fortunes de la fac. C'est l'endroit idéal pour se montrer et faire parler de soi et ce n'est pas du tout mon genre. Je pense que mes polos Ralph Lauren indique suffisamment mon rang social, je n'ai pas besoin d'en faire des tonnes.

"Oui, oui."

"Super ! Je t'attends alors !"

Puis elle raccroche. Je soupire avant de ranger soigneusement mes cours puis ma chambre. Je file rapidement à la douche pour commencer à me préparer afin de rejoindre Lisa le plus rapidement possible, je n'ai pas envie de me prendre la tête avec elle.


***


Alors que nous sortons du café où j'ai passé un moment désastreux bien que j'ai tout fait pour ne pas le montrer, ma petite amie, elle, avait l'air d'aller mieux que tout à l'heure. C'est tout ce qui compte. Nous nous promenons main dans la main dans un parc près du campus. Quasiment 18h, il n'y a plus personne. Tout le monde doit être en train de se préparer pour fêter dignement la fin des vacances. Personnellement, c'est plateau télé et gros dodo pour moi.

"Dis Vic, tu as prévu quoi pour ce soir ?"

Me demanda-t-elle tendrement en s'asseyant près de moi sur un banc, elle pose sa tête sur mon épaule et je pose la mienne sur la sienne.

"Rien du tout, je pensais révi.... enfin, regarder un peu la télé puis dodo. Pourquoi ?"

Elle se redresse et me regarde comme si je venais d'une autre planète.

"Parce qu'il y a beaucoup mieux à faire sur Terre que de regarder la télé pendant le dernier soir de vacances."

"Oui mais demain on a école !"

Dis-je naïvement pour me défendre.

"Mais demain on a école, gnagnagna."

Dit-elle en me caricaturant.

"Allo, Vic, t'as dix-huit ans ! T'as jamais fait de fête, t'as jamais voyagé toute seule, toujours accompagnée de ta moman et de ton popa."

Je fronce les sourcils, la trouvant blessante.

"Faut que tu commences à vraiment profiter de la vie, je m'ennuie moi."

Ok. Là elle me fait carrément mal au cœur. Je suis si ennuyante que ça ?!

"Je ne savais pas que tu t'ennuyais avec moi."

Elle comprend son erreur et m'enlace avant de m'embrasser le coin des lèvres.

"Je ne m'ennuie pas avec toi, c'est juste que je sais que tu pourrais t'amuser si tu te laissais un peu aller. On dirait qu'il n'y a que l'école qui t'intéresse, alors qu'en soit, tu es déjà la meilleure, qu'est-ce que tu veux de plus ?! Ça ne te ferait pas de mal de souffler un peu."

Je commence à comprendre qu'elle ne me dit pas ça par hasard mais qu'elle a une idée en tête.

"Et qu'est-ce que tu proposes ?"

Elle se mordille la lèvre, tentant de ne pas paraitre trop excitée.

"Adriel Burrows fait une fête chez lui ce soir, ses fêtes sont toujours trop mortelles parait-il ! Ça te dirait qu'on y fasse une petite apparition ?"

Je fronce tout de suite les sourcils en me redressant. Non.

"Avant que tu dises non, essaye, si tu ne t'y plais pas, on s'en va ! Tout de suite !"

Hum.... À en croire le visage de Lisa, elle a vraiment envie d'y aller.... Et j'ai envie de lui faire plaisir et lui montrer que je ne suis pas si ennuyante.

"Bon...Ok... Mais si je te dis que je veux rentrer, on s'en va."

"Promis !"

Dit-elle avant de me sauter dans les bras pour me rouler une pelle qui me gêne pendant quelques secondes puis qui me fait oublier, où je suis, qui je suis.... Ses lèvres me transportent, je pose une main sur sa hanche, l'autre dans ses cheveux, nos langues se lient et nos souffles sont chauds. Je suis obligée de rompre ce contact car je sens des fourmillements me titiller les zones érogènes. Et vous vous doutez bien que je suis ne pas le genre de personne à satisfaire ce genre de besoin. J'apprends déjà à aimer alors le sexe c'est vraiment, mais vraiment, alors carrément le cadet de mes soucis. Heureusement, Lisa est exigeante mais sur ce point, elle ne m'a jamais mis aucune pression. Elle m'a appris à toucher son corps, chose que je faisais pour la première fois mais.... elle respecte mon désir de ne pas toucher le mien. Enfin bref. Pourquoi je parle de ça, c'est son baiser qui m'a tourneboulée !

On finit par rejoindre nos chambres se préparer pour la soirée. On s'appelle en visio pour se donner des idées et des avis sur la tenue appropriée. Une fois qu'on est d'accord, je commence la préparation. Dire que je vais aller dans la maison d'Adriel me donne envie de vomir. C'est pas que le déteste mais un peu quand même, tout chez lui me rend folle. Toujours avec son sourire aux lèvres comme si la vie n'était qu'un jour pour lui. Les filles parlent et même si elles ne me parlent pas à moi, ça finit par atterrir dans mes oreilles et il n'a pas non plus bonne réputation auprès des demoiselles. Coureur de jupons, infidèles, il les accumule. Ma foi. Ce qu'il fait de sa vie, je m'en cogne, c'est le fait de le côtoyer qui me dérange. Je soupire et me répète que je fais tout ça pour Lisa.


***


Une fois prête, je nous commande un taxi pour nous conduire chez Adri. Lisa insiste sans cesse pour que je m'achète une voiture mais je sais très bien ce que ça veut dire : Une Porsche ou une BMW ou une Mercedes.... Pour en faire quoi et pour aller où ?! Le taxis me suffit. Lisa a une voiture de je ne sais plus quelle marque, elle ne la conduit pas sur le campus car elle a peur que les fêtards lui abiment. Et oui. Ça peut arriver. Dans ces cas là achète une Twingo. Je roule des yeux en soupirant. J'enfile quelques bijoux, je vaporise mon parfum puis j'enfile mes chaussures. Pas de talons pour moi, je suis bien dans mes baskets.
Je mets mon téléphone dans mon sac à main puis je ferme ma chambre à clef et je m'en vais prendre rejoindre Lisa pour qu'on puisse prendre le taxi. Il ne nous faut qu'une dizaine de minutes pour arriver devant la grande maison d'Adriel Burrows. Lisa sort de la voiture toute excitée et ne m'attends pas pour aller directement devant la porte d'entrée. Moi je remercie le chauffeur et le règle avant de marcher lentement, très lentement vers cet antre du diable qui tremble sous les effets de la musique à fond. Je ne suis pas encore entrée que j'ai déjà mal à la tête.

Une fois à l'intérieur, je reste près de Lisa.

"Ne me perds pas."

Lui dis-je en lui tenant la main.

"Quoi ?"

Ah bhein super... On ne s'entend pas ici.

"NE ME PERDS PAS !"

"AH ! Non non t'inquiète !"

Bhein si. Je m'inquiète justement. De toute façon, je n'ai pas prévu de boire ou quoi que ce soit. Je suis ici pour Lisa, on reste deux heures voire deux heures et demie si je ne m'ennuie pas trop et ensuite on rentre. Je soupire alors que ma copine s'en va saluer des amis à elle. Super. Heureusement que je lui avais dit de ne pas me perdre. Je reste plantée là, dans le couloir entre le salon et la cuisine.... Je ne sais pas quoi faire, je me fais bousculer, chahuter, marcher sur les pieds. C'est simple, ici ou en classe, je n'existe pour personne. Personne ne me voit ou ne fait attention à moi. Je m'en fiche en soit, mais.... Qu'est-ce que je fous ici ?! Soupire. Je me fraye un chemin droit devant, je ne sais pas où je vais mais si je reste encore immobile, on va vraiment finir par me piétiner.

J'arrive dans la cuisine, je jette un coup d'œil pour voir s'il y a beaucoup de monde et le monde présent me dévisage... Genre moi je les regarde mais eux... ils me dévisagent.... Ok.... Bon bhein je me détourne d'eux et cherche un gobelet propre sur ce comptoir où règne déjà des paquets de chips éventrée, des bouteilles à moitié vides et autres immondices. Je suis pas maniaque, j'aime juste que tout soit propre, rangé, à sa place et entretenu. Merde, je comprends pourquoi tout le monde me juge, c'est vrai que je suis ennuyante. Je soupire avant d'enfin réussir à mettre la main sur un gobelet. Je le renifle pour être sûre qu'il n'y a pas eu d'alcool dedans puis je me sers un verre de Coca. Et c'est là que Monsieur Comique de Service décide de faire son apparition. À peine commence-t-il à me parler que je fronce les sourcils, tout le monde nous regarde et ça commence déjà à me souler. Quand il me demande la raison de ma venue, ma timidité me pousse à ne pas lui répondre tout de suite puis quand il me dit qu'il déconne, j'arque un sourcil et le regarde de façon totalement blasée.

"Hilarant."

Je secoue doucement mon verre sous son nez pour lui signaler que j'ai déjà à boire. Je le contourne ensuite en silence et retourne dans la fosse au lion. Non en fait, je reste devant la porte de la cuisine, je me dis que si je rentre dans ce couloir maudis avec mon verre, ma tenue sera fichue ! Je fais donc demi-tour, ignorant toujours Adriel et son public pour passer par la baie vitrée de la cuisine afin de rejoindre sa terrasse et son jardin. Comme il commence à faire froid, il n'y a pas grand monde dehors. Juste les gens qui veulent un peu d'intimité. Je croyais naïvement qu'ils recherchaient de la tranquillité mais non non, ils recherchent de l'intimité.......... En témoigne le couple sur ma droite, la fille à califourchon sur lui, ça se roule des pelles au point que la fille commence à enlever son t-shirt.

"Oh mon Dieu...."

Lâchais-je malgré moi avant de vite détourner le regard et de m'éloigner en rougissant comme une tomate. Au loin, près du coin piscine, je vois que les couples ont trouvés leur nid douillet. Je soupire. Le coin barbecue, non, oh ! Il a une balançoire ! Je regarde mon téléphone, Lisa n'a pas l'air de me chercher pour l'instant. Je vais rester ici jusqu'à ce qu'elle me demande où je suis. Ensuite, je serais bien obligée de retourner à l'intérieur. Je m'assois donc sur la balançoire et me laisse balancer en regardant mon portable. Je baisse la luminosité de l'écran pour qu'on ne me surprenne pas à étudier. Oui j'ai des photos de certains de mes cours que j'avais dû envoyer à des camarades de classes, qui ne les méritent pas mais bon je ne veux pas m'abaisser à ça, du coup, je révise mes photos.... Grosse ambiance.





Hrp :
La tenue de Vic pour la soirée ::
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Cépafo
Cépafo
Féminin MESSAGES : 126
INSCRIPTION : 25/02/2017
ÂGE : 28
RÉGION : Occitanie
CRÉDITS : Eledhwen

UNIVERS FÉTICHE : réel, fantasy, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

tea

Faux semblants ☾ Cheval de Troie Empty

41aebf15d1165885bf64a441b4456cd839ce6c65.png
Adriel
Burrows

J'ai 18 ans et je vis à Wilmington (Caroline du Nord), aux Etats-Unis. Dans la vie, je suis étudiant en première année à l'université et je m'en sors bien, vu le temps que je passe à faire le pitre. Sinon je suis célibataire et ça me convient parfaitement vu que je n'ai pas envie de m'engager.

il vient d'un milieu aisé, sa mère ayant hérité d'une petite fortune; elle est alcoolique, brûle sa vie part les deux bout et dépense sans compter - il a appris à se débrouiller seul depuis son plus jeune âge à cause de sa mère irresponsable - il ne connait son père que sous l'appellation suivante: "le connard qui m'a baisé et m'a foutu en cloque avant de sa barrer" dixit sa mère - il est et a toujours été très populaire, restant discret sur sa vie privée
tumblr_o7r2n1DW6t1sn5ti1o5_250.gif


Francisco Lachowski - kordeisim
De toute évidence, Victoria est surement la seule que je ne fasse pas rire ici. Mais ça, ça fait un moment que je m'en suis rendu compte déjà et le truc.. c'est que ça me donne encore plus envie de la chercher. Je peux pas m'empêcher de la vanner, trop surpris de la voir chez moi et d'ailleurs, je crois bien que c'est la première fois. En réalité, je me demande vraiment ce qui l'a poussée à venir, plutôt qu'à passer la soirée à réviser les cours du lendemain ah ah. Quel cliché sérieux. Pourtant vrai, sans que je ne le sache à ce moment là. Je finis par lui dire que je plaisante quand le rose commence presque à lui monter aux joues, jouant aux montagnes russes. Elle me secoue son verre de coca sous le nez, blasée, et s'éloigne sans même prendre la peine de me répondre. Un sourire en coin étire mes lèvres alors que je l'observe faire son petit manège, mettant un point d'honneur à m'ignorer, avant de faire finalement demi-tour et de partir vers le jardin. « Une folle cette fille » commente quelqu'un en ricanant, vite suivi par les autres auxquels je me joins. Sauf que contrairement à eux, mon cerveau lui ne passe pas à autre chose. J'ai beau papoter de tout et rien, m'ambiancer avec les autres, j'ai toujours cette fille qui me trotte dans la tête. Attrapant une clope, je décide de sortir à mon tour, ignorant les couples qui se bécotent avec hardeur pour la repérer un peu plus loin, seule, assise dans l'obscurité sur ma vieille balançoire, le nez éclairé par la lumière de son téléphone portable. Sans lui demander son avis, je me laisse mollement tomber sur la balançoire à côté d'elle, m'installant dans l'autre sens histoire de lui faire face. Je sors mon briquet et allume ma cigarette « Ça va, la soirée te dérange pas trop ? » je demande ironiquement, mais avec un petit sourire amusé, avant de lui souffler volontairement la fumée dans le visage. Cette fille trop lisse, trop sage, trop réservée... j'ai juste envie de l'écorcher. Tirer sur le rideau de son âme un peu trop fort pour voir ce que ça peut donner. « Qu'est-ce que tu fous à rester là dans ton coin ? T'es au courant que tu montres juste un peu plus à tout le monde que t'es asociale ? »


Faux semblants ☾ Cheval de Troie Tumblr_n7qnreRcCS1rymr5wo1_r1_250 Faux semblants ☾ Cheval de Troie Tumblr_n7qnreRcCS1rymr5wo2_r1_250
Faux semblants ☾ Cheval de Troie Tumblr_n7qnreRcCS1rymr5wo3_r1_250 Faux semblants ☾ Cheval de Troie Tumblr_n7qnreRcCS1rymr5wo4_r1_250
Revenir en haut Aller en bas
 
Cheval de Troie
Cheval de Troie
Féminin MESSAGES : 1100
INSCRIPTION : 08/02/2020
ÂGE : 27
RÉGION : PACA
CRÉDITS : Bazzart

UNIVERS FÉTICHE : Réel - Disney - Fantasy - Surnaturel - Mythologie
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t3578-t-as-compris-le-coup-apres-je https://www.letempsdunrp.com/t3582-ton-amie-c-est-moi-je-suis-ton-amie https://www.letempsdunrp.com/t4658-mon-petit-poney-my-little-poney
Narnia

Faux semblants ☾ Cheval de Troie Empty

instag12.jpg
Victoria Maxwell Force

J'ai 18 ans et je vis à Wilmington aux USA. Dans la vie, je suis étudiante et je m'en sors très bien. Sinon, je suis en couple depuis peu et ça me va plutôt bien car c'est tout nouveau pour moi..



Je sais ce que vous vous dîtes, que je dois une autre gosse de riche pour qui la vie et facile et qui ne manquera jamais de rien ? C'est pas faux. Cela dit, ma vie est loin d'être facile. Elle est confortable, mais elle n'est pas facile. Tiraillée entre ce que je suis au fond de moi et ce que mon père attend de moi, je me sens juste nulle, faible et insignifiante. Être la meilleure élève de ma classe c'est la seule chose qui me donne le sentiment d'exister. Je n'ai pas d'amis, pas de véritable famille équilibrée. Je ne fais pas de sport en dehors des cours et mes loisirs sont limités puisque je passe la quasi-totalité de mon temps à étudier. Je ne suis pas là pour me plaindre de ma vie, juste pour dire que c'est putain de chiant d'être moi.
Et pour couronner le tout, j'ai un abruti qui me colle aux baskets et qui pense qu'à m'emmerder. Comme si j'avais besoin de ça pour ma première année. La première fois de ma vie que je me sens libre et un semblant épanouie, il faut que ce crétin se retrouve dans ma classe ! C'était censée être mon année ! L'année où la chenille que je suis se serait transformée en papillon ! J'ai même réussi à avoir ma première petite copine, je me sens bien.... Mais il a fallu qu'Adriel Burrows entre dans ma vie.


Faux semblants ☾ Cheval de Troie Tumblr_owdad5Wcc51untqm5o1_500


Judy Hopps :copyright: Google


Adriel Burrows est un abruti qui n'ira jamais bien loin dans la vie s'il continue à croire que la vie est aussi facile. Il vit dans un monde de blague et d'insouciance, il ne sait pas être sérieux et franchement, je ne le trouve pas très fut fut. Mais c'est normal, quand on passe ses journées à être le clown de service, il ne faut pas s'étonner qu'on ne vous prenne pas au sérieux. Si Adriel pense que tous ces gens sont ses amis, il se goure. C'est juste des profiteurs qui viennent passer une soirée tout frais payer par le génial Adri puis quand ils auront eu tout ce qu'ils veulent, ils vont s'en aller sans un merci. Je roule des yeux, je ne sais pas pourquoi je pense à ça. En soit, je m'en contre fou qu'Adriel soit heureux ou non, qu'il soit véritablement aimé des autres ou pas. Je ne sais pas pourquoi je pense à lui.... Je me masse les tempes pour essayer de chasser cet individu inutile de mon esprit. Au moment où j'y parviens, je le vois s'asseoir sur la balançoire à côté de la mienne. Et merde. Je soupire pour lui montrer ma désapprobation, mais de toute évidence il n'en a rien à foutre. Ça ne l'empêche pas de commencer à se balancer tout en allumant sa saleté de cigarette. Il tente une blague à laquelle je ne réponds toujours pas, ne lui offrant même pas un regard, je continue de réviser sur mon téléphone. Puis, il me balance son immonde fumée en plein au visage. Je la chasse avec ma main en toussant.

"C'est quoi ton problème avec moi ?"

Oh oh. Houston, on a perdu le contrôle de Victoria Force ! Je me lève le regarde, je lui tape une esclandre, mais c'est plus fort que moi. Puis à part quelques curieux qui regardent dans notre direction, personne ne nous entend avec le vacarme de la maison.

"Sérieux, depuis que je suis arrivée dans cette école, tu n'arrêtes pas de tout faire pour me faire péter les plombs ou m'humilier."

Je fronce les sourcils. J'ai tellement envie de lui écraser sa clope sur le front, mais même dans cet état, je reste la bonne fille à papa bien élevée.

"Va te faire foutre, Adriel Burrows. Que je sois une intello associable, c'est pas ton problème ! Fiche-moi la paix !"

Wouah, je me sens trop fière de moi, j'ai réussi à lui tenir tête. Puis à en voir la tronche qu'il tire, je pense qu'il ne s'attendait pas à ce que j'ose lui dire ce que je pense. Mouhahaha, j'en suis toute excitée, c'est donc ce qu'on ressent quand on cloue le bec de quelqu'un ?! Mouahahaha, c'est jouissif !

"AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !"

Plouf ! Machinalement, mon corps se met en instinct de survie et tente de remonter vers la surface, mais sur le coup, je ne comprends pas comment j'ai atterrie dans la piscine. Je me suis levée de la balançoire pour partir et pendant que je parlais à Adri, je n'ai pas dû faire attention et je suis tombée dans la piscine. Merde.... Il a fallu que ça m'arrive à moi ! Je suis trempée ! Et mon téléphone va être foutu ! Merde. Merde. Merde. Je savais que je n'aurais jamais dû quitter ma chambre.... J'étais tranquille et en sécurité.... Et surtout j'étais loin, bien loin de cet abrutit !

"Regardez cette conne ! Elle est tombée tête la première dans la piscine !"

Pour que les couples cessent leur activité pour prendre le temps de se foutre de ma gueule, c'est que la situation devait vraiment être cocasse. Autour de la piscine, je vois de parfaits inconnus se foutre de ma gueule et mon visage s'empourpre. Je lance un regard à Adriel, un regard qui veut dire "Tout est de ta faute.". Je tente de sortir rapidement de la piscine pour aller me cacher dans un trou. J'ai envie de pleurer. Je me sens humiliée et stupide, je ne sais pas qui est-ce que j'aurais pu tromper en venant ici. Personne ne s'attendait à me voir et tout le monde s'en fiche si je partais. Je devrais m'éclipser tant que je le peux encore ! Atchoum ! Et merde ! Je commence déjà à éternuer et à grelotter, je suis congelée, tout ça à cause de Monsieur Comique de Service. Ça suffit, je veux rentrer dans ma chambre étudiante. Je regarde autour de moi le meilleur moyen de quitter cette horrible maison, mais je crois bien que je n'ai pas le choix, il va falloir que je retourne à l'intérieur. Dans cet état..... Tout le monde va se foutre de ma gueule....

Je reste plantée devant la baie vitrée, n'osant pas entrer dans la maison. Ok. J'avoue que j'ai déjà commencé un peu à pleurer. Mais je pense que c'est juste le surplus d'émotion qui commencer à couler sur mes joues.



Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Faux semblants ☾ Cheval de Troie Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Faux semblants ☾ Cheval de Troie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un faux pas, et voilà ! [PV Kagura] Hentaï
» [UPTOBOX] Cheval de Guerre [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Underworld : Nouvelle ère [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: