Le Deal du moment : -20%
Platine vinyle HOUSE OF MARLEY SIMMER DOWN BLUETOOTH
Voir le deal
199.99 €

Partagez
 
 
 

 You're mine, by magic [PV Chocohuete]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
Kathleen
Kathleen
MESSAGES : 95
INSCRIPTION : 04/12/2020
CRÉDITS : Moi-même

UNIVERS FÉTICHE : Dur de choisir, yen a plein
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

tea

You're mine, by magic [PV Chocohuete] Empty

7ei5.pngMise en Situation


Quand une jeune femme et une sorcière passent un contrat, le Maître a tout pouvoir sur l'apprenti. Qu'attends notre jeune magicienne auprès de cette mystérieuse et envoutante sorcière née de la magie elle-même ?


i3tb.png


You're mine, by magic [PV Chocohuete] Giphy.gif?cid=ecf05e47ijnjjpcoy67xmz0tghdgyutjcpp5ihv33lr3zhg3&rid=giphy
Revenir en haut Aller en bas
 
Kathleen
Kathleen
MESSAGES : 95
INSCRIPTION : 04/12/2020
CRÉDITS : Moi-même

UNIVERS FÉTICHE : Dur de choisir, yen a plein
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

tea

You're mine, by magic [PV Chocohuete] Empty

20121001192678.jpg
Azramea
J'ai 33 ans et je vis à Brocéliance, France . Dans la vie, je suis mage et sorcière et je m'en sors carrément bien . Sinon, grâce à mon destin , je suis célibataire et je le vis plutôt de façon perturbée.


Azramea est née de la magie elle-même avec un potentiel de puissance autant tourné vers le bien que vers le mal. Elle fut adoptée tout bébé par son maître qui avait décelé en elle un grand pouvoir magique et qui en fit son élève et l’éleva depuis sa petite enfance. Il lui apprit qu'il faut toujours établir un contrat avec son élève.

Pendant son enfance, elle crut qu’elle avait été abandonnée par ses parents et souffrit beaucoup de son statut d'orphelin. En grandissant, elle apprit sa nature et ses origines et en le découvrant, elle se sentit anormale et à l'écart. Elle ne savait rien des sentiments et cachait son malaise à ce sujet par un côté très bougon. Si elle ne pouvait mettre des mots sur ce qu'elle ressentait, elle en éprouvait la vulnérabilité. Elle était donc encore plus sur la défensive avec ceux qui provoquaient chez elle ce genre d'émotion.

A la mort de son protecteur et unique référent, la douleur de ce cœur déjà tourmenté la fit se renfermer encore plus. C’est à moitié par souci de transmettre son savoir et à moitié à cause de sa solitude qu'elle décida de trouver un élève.


avatar :copyright: Kathleen
Azramea pénétra dans le manoir sans se soucier de regarder si son élève la suivait. Cela n’avait aucune importance. Elles avaient contracté un contrat magique. La fille ne s’enfuirait pas. La pièce d’entrée du manoir était spacieuse, haute, impressionnante. Azra avait toujours aimé ce qui était impressionnant. Elle avait fait bâtir ce manoir quand Amadeus était mort et elle l’avait chargé de magie. Le manoir pouvait faire apparaître à peu près tout ce qu’on voulait et cela faciliterait les choses à la jeune élève. Elle allait avoir du travail pour être au niveau mais elle n’aurait pas une vie difficile si elle y mettait du sien.

« Sois la bienvenue », déclara-t-elle d’une voix dénué de toute émotion, quand la jeune fille se fut décidée à entrer.

Elle l’avait sentie pénétrer dans la pièce et avait prononcé ses mots sans se retourner vers elle, un instant à-peine plus tard. Cela faisait partie de ses dons. Elle se retourna toutefois vers celle avec qui elle venait de conclure un arrangement pour poursuivre ce qu’elle avait à lui apprendre.

« Suis-moi. »

Tandis qu’elles grimpaient vers les étages, Azramea lui expliqua les consignes de la maison.

« Si tu as besoin de quelque chose, demande-le et la maison y pourvoira. Tu peux te déplacer partout, à l’exception de mes appartements. Le laboratoire et les salles d’entraînement te sont également interdites, sauf quand je t’y autorise. Cependant, il existe une salle d’entraînement attenante à la bibliothèque qui échappe à cette règle. C’est très simple, si une porte est verrouillée, n’essaie pas de l’ouvrir, c’est un endroit où tu n’as pas le droit d’aller. Est-ce clair ? »

Elle la conduisit jusqu’à une chambre élégante et spacieuse. Elle avait décidé de loger la jeune fille confortablement, du moins, pour l’instant. A voir si elle se montrerait coopérative ou si elle exigerait que la sorcière prenne des mesures plus drastiques.

« Voici ta chambre. Je n’y pénétrerai pas sans ton autorisation, c’est ton espace privé. As-tu des questions à me poser ? »





You're mine, by magic [PV Chocohuete] Giphy.gif?cid=ecf05e47ijnjjpcoy67xmz0tghdgyutjcpp5ihv33lr3zhg3&rid=giphy
Revenir en haut Aller en bas
 
Chocohuète
Chocohuète
MESSAGES : 166
INSCRIPTION : 30/03/2017
CRÉDITS : L'icon vient de je ne sais pas trop où, désolée ! Signature de Cookie corns. Chanson " DARKNESS MY SORROW ", Chuya's character song.

UNIVERS FÉTICHE : Ca dépend de mes envies ^^"
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t852-j-erre-dans-lapocalypse-j-erre https://www.letempsdunrp.com/t4284-les-p-tites-envies-de-chocohuete#89526 https://www.letempsdunrp.com/t4306-les-cafouillis-de-chocohuete#89681 https://www.letempsdunrp.com/t4533-dans-la-valise-de-chocohuete-il-y-a#92945
tea

You're mine, by magic [PV Chocohuete] Empty

e6472b8fe94efc66e30f393dcc1d284d3afb425b.png
Iseult Sherwood
J'ai bientôt 18 ans et je vivais à Londres, Angleterre, désormais, je suis en Brocéliande, France. Dans la vie, je suis en quelque sorte l'esclave d'Azramea : ma vie ne m'appartient plus, encore moins ma liberté ! Cependant, je pense que je n'ai pas à me plaindre - et j'ai accepté consciemment ce contrat avec elle - car  elle semble être en mesure de m'expliquer toutes les bizarreries dont je suis victime depuis toujours, et m'aider à les contrôler ! Et avec tout ça, je m'en sors plutôt bien : au moins, j'ai un toit au-dessus de la tête, et peut-être un avenir, si Azramea m'enseigne réellement son savoir, comme convenu. Sinon, grâce  à mes multiples bizarreries, je suis célibataire et je le vis plutôt bien : difficile de séduire quand on nous prend pour une folle !

c0a7774684baff015e6f6991f59a7d3d.gif
Née le 21 Mai - Abandonnée par ses parents à 3 ans - Ils avaient peur d'elle, de ce qu'elle disait voir, et de ces marques étranges qui apparaissaient sur son coeur - Iseult a donc dû grandir en voyant tout le monde la fuir, car ces étrangetés n'ont pas cessées depuis - Elle voit et entend des choses que le commun des mortels ne peut ni voir ni entendre - Refusant de communiquer avec ces créatures qui l'effraient, il est courant que celles-ci l'attaquent, en punition - A été ballotée de foyer d'accueil en famille d'adoption - Ca lui a donné une scolarité décousue ainsi qu'une difficulté à se stabiliser - A l'aube de ses 18 ans, sa vie prend une tournure surprenante quand elle fait la rencontre d'une femme, Azramea, qui semble détenir la clé de tout ces mystères - Iseult accepte de la suivre, lui céder sa liberté et de devenir son élève, ignorant dans quoi elle met les pieds exactement...

7b0605a4b6058bae35764e05b5fb563d.gif
Curieuse de ce monde qu'elle ne connait pas dans le fond - Méfiante car on ne l'a que trop repoussé et moqué - Solitaire, rare sont ceux à lui avoir tendu la main et offert une oreille amicale - Rêveuse, d'autant plus qu'avec ce qu'elle voit, elle sait qu'il existe bien plus de choses que ne le pensent les Hommes, même si ces autres choses peuvent l'effrayer - Courageuse, elle ne baisse jamais les bras, même si elle a des coups de mou comme tout le monde - Douce, elle tient à cette partie d'elle, refusant qu'on la brise comme on a pu briser le reste de son être - S'intéresse peu aux soucis des autres car on ne se soucie de toute façon peu d'elle, alors pourquoi n'en ferait-elle pas de même ?

tumblr_mt571v5NH41qcfvj5o1_500.gif
“Au commencement des temps, les mots et la magie étaient une seule et même chose.”


Emma Watson :copyright: Scarred Euphoria
Des questions se bousculent dans sa tête. C’est volontairement qu’Iseult a renoncée à sa liberté, mais elle se demande encore et toujours, si c’est pour le meilleur ou pour le pire. Que pourrait-il exister de pire pour elle, de toute façon ? Elle qui a été abandonnée par ses parents, et rejetée par les autres, parce qu’elle a toujours été si bizarre ! La brune ne cherche pas à être bizarre, c’est ça le pire. Toutes ces choses qu’elle seule voit, toutes ces choses qu’elle seule entend, l’effraie tout autant – si ce n’est plus ! – que ça n’effraie son entourage… Alors quand cette femme est venue, en lui proposant de signer un étrange contrat, Iseult y a vu son salut. D’après les dires de la mystérieuse brune, elle serait en mesure de l’aider à comprendre toutes ces choses incompréhensibles qui ne cessent de lui arriver ! Iseult s’était dit que l’ère de l’orphelinat était bientôt finie pour elle. Ses études n’avaient été guère fructueuses, entachées par ce monde invisible qui s’invitait bien trop régulièrement dans sa vie, pour la distraire ou l’effrayer, et surtout, contribuer à donner à Iseul, l’image d’un esprit instable. Bien sûr, elle avait progressivement appris à garder pour elle ce qu’elle percevait, mais le mal était fait, et si elle avait une soif intarissable d’apprendre, le retard pris n’avait pu être comblé. Elle n’avait toujours été qu’une élève très moyenne, qui ne s’était efforcée de poursuivre ses études, que pour ne pas avoir à rester à l’orphelinat toute la journée, et tenter de s’aménager une porte de sortie à peu près décente. Son avenir ayant toujours été incertain, elle n’avait pas eu besoin de réfléchir avant d’accepter de suivre cette étrangère. Elle lui offrait non seulement des réponses sur l’énigme qui l’entourait, mais en plus, elle en ferait son apprentie (même si la profession de la dénommée Azramea restait floue dans l’esprit de la jeune femme !). Iseult serait également logée, nourrie et blanchie. C’était bien mieux que tout ce qu’elle avait pu espérer jusqu’à présent.

Il y a quand même de l’appréhension chez l’orpheline, alors qu’elle découvre l’impressionnant manoir d’Azramea. Clignant des yeux, elle se demande même comment elles ont fait pour arriver là, alors que – lui semblait-il du moins – quelques minutes seulement plus tôt, elles se trouvaient encore aux abords de l’orphelinat londonien dans lequel elle avait passé la plus grosse partie de sa vie. Sa maigre valise à la main, la jeune femme s’efforçait de revenir de sa surprise, pour ne pas perdre la trace de sa maîtresse. Pour ce faire, au lieu de céder à sa curiosité d’observer son nouvel environnement, elle trottinait derrière la femme. Son souffle se coupa quand elle rentra dans la somptueuse demeure. « Merci. », balbutie-t-elle, suite au bienvenue lancé par une Azramea d’une voix indifférente. Iseult ne s’en offusque point, de ce qu’elle a vu de son mentor, les effusions de joie ne sont guère dans ses habitudes. Si Iseult n’avait pas été si désœuvrée, sans doute aurait-elle fuit cette brune. Mais celle-ci semblait bien être sa seule chance, aussi Iseult ne se fit pas prier pour la suivre, lorsque celle-ci la convia à le faire. La surprise la dérouta une fois encore, quand Azramea lui suggérait qu’à l’avenir, elle demande – à la maison – ce dont elle avait besoin. Si Iseult avait accepté l’existence de la magie dans le monde réel dès les 1ères paroles prononcés par Azramea, et plus encore en passant de la ville à ce qui paraissait être quelque chose de plus campagnard, il était difficile pour elle de réaliser à quel point c’était vrai ! « Parfaitement ! », assure-t-elle, à la demande de la femme, pour vérifier qu’elle ait tout compris sur les règles de la maison. De tout cœur, elle espère que la bibliothèque ne fasse pas parti des lieux qu’elle ne peut découvrir, car Iseult adore lire. Et quelque chose lui dit que la bibliothèque de sa maîtresse, recèle de merveille à découvrir !

La bouche d’Iseult s’arrondit, sous l’étonnement, quand elle découvre sa chambre. Elle est tellement stupéfaite de la beauté de la pièce, qu’elle manque d’en faire tomber sa valise, la retenant tout juste, tandis qu’Azramea lui fait savoir qu’elle ne mettra pas les pieds ici sans qu’Iseult ne l’y autorise. Poussant un soupir, Iseult cherche à se détendre. Les choses sont visiblement moins pires que ce qu’elle avait pu imaginer, après avoir signé ce contrat. Car qui pouvait bien imaginer ce qui lui serait demandé et quelles seraient ses conditions de vie ? Se séparant de sa valise, qu’elle dépose contre le mur, la jeune femme se concentre sur Azramea. « Comment dois-je vous appeler ? Où sommes-nous ? Je veux dire : comment sommes-nous arrivées ici ? Aurais-je accès à la bibliothèque ? Et…. Pourquoi m’avoir pris avec vous ? ». Elle avait conscience que ses questions étaient nombreuses. Et encore, elle s’était retenue d’en poser tant d’autres, notamment pour découvrir ce qu’était exactement cette mystérieuse femme. Ou encore – toujours dans le registre des questions trop « intimes » - de chercher à savoir si Azramea vivait seule ici, ou non. Car Iseult, elle, savait que ça n’était pas le cas. Du moins, il y avait dans ce manoir, tant de ces « esprits », (ainsi qu’elle désignait toutes ces choses sorties tout droit des histoires fantastiques), qu’on ne pouvait dire qu’Azramea vivait seule ! Mais Iseult ne savait pas ce que cette femme pouvait voir ou non, quand bien même elle semblait détenir des pouvoirs magiques. Et l’orpheline ne voulait pas paraître folle. Même si ça devait sembler bizarre de la voir récupérer sa valise pour la secouer comme elle le faisait. Alors que pour beaucoup, il n’y avait rien sur la valise, Iseult savait que ça n’était pas le cas : une étrange petite créature s’était accrochée à l’une des lanières, pour la ronger.


y5soootz
No matter what kind of cliched game it's, I'll play until the end. I simply wanted a way to kill time. The world is a bird cage, faded in colour. 'In languor dreams of death' ... who was the one that said it? BUT NOW, DARKNESS MY SORROW, I have not yet fallen apart so, as I laugh off this imposed inconvenience. Even if I get tired of the night & tear off my shackles. Let's stop messing around already. I'll manipulate even the weight of this cut-short life. I'd rather just fall than go back to being alone. Staring at the destroyed cage of this self, (GRAVITY). Slowly, I sing, "Not bad at all." Even though it feels like I might be trapped, there is no room for sentiments. I'll push myself to the limit & dye everything jet-black.
Revenir en haut Aller en bas
 
Kathleen
Kathleen
MESSAGES : 95
INSCRIPTION : 04/12/2020
CRÉDITS : Moi-même

UNIVERS FÉTICHE : Dur de choisir, yen a plein
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

tea

You're mine, by magic [PV Chocohuete] Empty

20121001192678.jpg
Azramea
J'ai 33 ans et je vis à Brocéliance, France  . Dans la vie, je suis mage et sorcière  et je m'en sors carrément bien . Sinon, grâce à mon destin , je suis célibataire  et je le vis plutôt de façon perturbée.


Azramea est née de la magie elle-même avec un potentiel de puissance autant tourné vers le bien que vers le mal. Elle fut adoptée tout bébé par son maître qui avait décelé en elle un grand pouvoir magique et qui en fit son élève et l’éleva depuis sa petite enfance. Il lui apprit qu'il faut toujours établir un contrat avec son élève.

Pendant son enfance, elle crut qu’elle avait été abandonnée par ses parents et souffrit beaucoup de son statut d'orphelin. En grandissant, elle apprit sa nature et ses origines et en le découvrant, elle se sentit anormale et à l'écart. Elle ne savait rien des sentiments et cachait son malaise à ce sujet par un côté très bougon. Si elle ne pouvait mettre des mots sur ce qu'elle ressentait, elle en éprouvait la vulnérabilité. Elle était donc encore plus sur la défensive avec ceux qui provoquaient chez elle ce genre d'émotion.

A la mort de son protecteur et unique référent, la douleur de ce cœur déjà tourmenté la fit se renfermer encore plus. C’est à moitié par souci de transmettre son savoir et à moitié à cause de sa solitude qu'elle décida de trouver un élève.


avatar :copyright: Kathleen

La voix timide qui la remercia quand elle lui souhaita la bienvenue allait devoir prendre de l'assurance. S'il y avait bien une chose que Azramea ne supportez pas, c'était la faiblesse et les pleurnicheries. Mais elle devait être patiente avec cette Yseult. Elle venait d'arriver et elle venait d'un monde où elle avait été traitée comme une moins que rien. Elle allait devoir apprendre quelle était sa place dans ce monde. Mais auparavant, il lui faudrait se renforcer et elle allait avoir besoin de beaucoup de force pour y arriver. Un jour, elle ne se sentirait plus comme une simple petite chose.

Azramea la conduisit jusqu’à sa chambre, la seule chose pour l'instant dont elle pouvait s'estimer propriétaire. La sorcière lui offrait cette intimité parce qu'elle savait l'importance que cela pourrait avoir de posséder un endroit où elle pourrait lâcher tout ce qu'elle aurait sur le cœur, sans être obligée de porter un masque, comme elle allait le faire devant elle. Elle aurait besoin d'un endroit où elle pourrait être comme elle le souhaite, quand elle devrait être exactement ce que Azramea attendait d'elle. Au moins, quand elle lui assura avoir compris les règles, sa voix lui sembla un peu plus ferme et un peu plus décidée.

Lorsqu'elle lui laissa la parole afin de poser les questions qui lui venaient, elles lui vinrent en nombre. Imperturbable, Azramea l'écouta débiter son flot de paroles sans aucune réaction. C’était encore une preuve de manque de contrôle, mais la magicienne était convaincue que bientôt, ce manque serait comblé. De toute façon, elle avait l'intention d'y veiller. Quand enfin le flot de question se stoppa, la voix qui s'éleva d’Azramea était un peu froide et dépourvu de toute tonalité. Il était difficile de savoir si elle lui faisait un reproche ou énonçait des faits.

« A l'avenir, j'attends plus de réserve de ta part. Tu peux poser tes questions une par une, et non toutes en même temps. Si tu te laisses emporter par tes émotions, elles auront raison de toi. Il te faut les contrôler. Tu m'appelleras Lady Azramea. Comme je te l'ai expliqué lorsque nous nous sommes rencontrées, tu es spéciale. Tu possèdes des dons. Tu es avec moi pour apprendre à les utiliser. Mais auparavant, il va falloir apprendre à te canaliser. Nous sommes arrivées ici à l'aide de mes dons, et un jour tu en seras capable aussi. Quant à la bibliothèque, tu peux t'y rendre quand tu le souhaites. D’ailleurs, cela te sera utile pour étudier ce que je te demanderai. »

Elle était désireuse de ne pas commencer à l’abreuver de corvées alors qu'elle venait à peine d'arriver. Elles se mettraient d'accord sur cela le lendemain. En revanche, il y avait certaines choses qu'il fallait mettre en pratique immédiatement. Elle aperçut son regard se tourner vers la valise et afficha un petit sourire. La première leçon était sur le point de commencer.

« Tu es spéciale, tu as des capacités et tu vas devoir apprendre à leur faire confiance. Par exemple… dis-moi ce que tu vois dans cette pièce. »




You're mine, by magic [PV Chocohuete] Giphy.gif?cid=ecf05e47ijnjjpcoy67xmz0tghdgyutjcpp5ihv33lr3zhg3&rid=giphy
Revenir en haut Aller en bas
 
Chocohuète
Chocohuète
MESSAGES : 166
INSCRIPTION : 30/03/2017
CRÉDITS : L'icon vient de je ne sais pas trop où, désolée ! Signature de Cookie corns. Chanson " DARKNESS MY SORROW ", Chuya's character song.

UNIVERS FÉTICHE : Ca dépend de mes envies ^^"
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t852-j-erre-dans-lapocalypse-j-erre https://www.letempsdunrp.com/t4284-les-p-tites-envies-de-chocohuete#89526 https://www.letempsdunrp.com/t4306-les-cafouillis-de-chocohuete#89681 https://www.letempsdunrp.com/t4533-dans-la-valise-de-chocohuete-il-y-a#92945
tea

You're mine, by magic [PV Chocohuete] Empty

e6472b8fe94efc66e30f393dcc1d284d3afb425b.png
Iseult Sherwood
J'ai bientôt 18 ans et je vivais à Londres, Angleterre, désormais, je suis en Brocéliande, France. Dans la vie, je suis en quelque sorte l'esclave d'Azramea : ma vie ne m'appartient plus, encore moins ma liberté ! Cependant, je pense que je n'ai pas à me plaindre - et j'ai accepté consciemment ce contrat avec elle - car  elle semble être en mesure de m'expliquer toutes les bizarreries dont je suis victime depuis toujours, et m'aider à les contrôler ! Et avec tout ça, je m'en sors plutôt bien : au moins, j'ai un toit au-dessus de la tête, et peut-être un avenir, si Azramea m'enseigne réellement son savoir, comme convenu. Sinon, grâce  à mes multiples bizarreries, je suis célibataire et je le vis plutôt bien : difficile de séduire quand on nous prend pour une folle !

c0a7774684baff015e6f6991f59a7d3d.gif
Née le 21 Mai - Abandonnée par ses parents à 3 ans - Ils avaient peur d'elle, de ce qu'elle disait voir, et de ces marques étranges qui apparaissaient sur son coeur - Iseult a donc dû grandir en voyant tout le monde la fuir, car ces étrangetés n'ont pas cessées depuis - Elle voit et entend des choses que le commun des mortels ne peut ni voir ni entendre - Refusant de communiquer avec ces créatures qui l'effraient, il est courant que celles-ci l'attaquent, en punition - A été ballotée de foyer d'accueil en famille d'adoption - Ca lui a donné une scolarité décousue ainsi qu'une difficulté à se stabiliser - A l'aube de ses 18 ans, sa vie prend une tournure surprenante quand elle fait la rencontre d'une femme, Azramea, qui semble détenir la clé de tout ces mystères - Iseult accepte de la suivre, lui céder sa liberté et de devenir son élève, ignorant dans quoi elle met les pieds exactement...

7b0605a4b6058bae35764e05b5fb563d.gif
Curieuse de ce monde qu'elle ne connait pas dans le fond - Méfiante car on ne l'a que trop repoussé et moqué - Solitaire, rare sont ceux à lui avoir tendu la main et offert une oreille amicale - Rêveuse, d'autant plus qu'avec ce qu'elle voit, elle sait qu'il existe bien plus de choses que ne le pensent les Hommes, même si ces autres choses peuvent l'effrayer - Courageuse, elle ne baisse jamais les bras, même si elle a des coups de mou comme tout le monde - Douce, elle tient à cette partie d'elle, refusant qu'on la brise comme on a pu briser le reste de son être - S'intéresse peu aux soucis des autres car on ne se soucie de toute façon peu d'elle, alors pourquoi n'en ferait-elle pas de même ?

tumblr_mt571v5NH41qcfvj5o1_500.gif
“Au commencement des temps, les mots et la magie étaient une seule et même chose.”


Emma Watson :copyright: Scarred Euphoria
En signe de contrition, la jeune orpheline baisse la tête, face à ce qui a tout d’un sermon que la femme lui adresse. Elle ponctue son geste par un hochement de la tête. Et bien que ça ne rentre pas dans ses habitudes en temps normal, la brune s’efforce de ne pas lui couper la parole. C’est à la dure, qu’elle a appris à se faire la plus petite possible, on ne lui a que trop fait remarquer qu’on la trouvait dérangeante… Doucement elle se redresse, un élan de curiosité et d’empressement s’emparant d’elle en découvrant que la dénommée Azramea lui apprendra à contrôler ses dons. C’est assez difficilement qu’elle retient un sourire de soulagement sur son autorisation à se rendre dans la bibliothèque durant son temps libre comme pour étudier. Son sourire se flétrit à la question qui suit. Il est toujours difficile pour elle de parler de ce qu’elle voit. Même si elle est ici pour ses dons, une partie d’elle redoute toujours de s’entendre dire qu’elle est folle. Ca lui est déjà arrivé, à de maintes reprises, qu’on feigne de la croire, pour la pousser à se sentir à confiance et à parler de ce qu’elle voit, avant de se moquer d’elle… Elle sait, bien entendu, que cette fois, c’est différent, elle a été témoin d’un prodige réussit par son interlocutrice : elle les a amené jusqu’ici, sans aucun moyen de locomotion ni sans qu’elles aient eu à marcher.

Elle ne veut cependant pas provoquer un nouvel agacement chez la brune, aussi répond-t-elle après avoir poussé un bref soupir, tout en relâchant sa valise : « Sur ma valise, il y a un esprit… Enfin c’est comme ça que je les apelle. Celui-ci semble trouver délicieuse ma valise. Il est de la taille d’un chaton, mais sa peau est plutôt celle d’un serpent. Et sur le lit, il y en a un autre. On dirait un petit lapin, mais doté d’ailes. », fait-elle savoir, en observant tout autour d’elle, parlant même par gestes pour mieux appuyer ses propos. « Et sur le mur à côté de la fenêtre, il y a comme un… visage… qui surgit de temps à autre… Pour le reste, c’est juste le mobilier, Lady Azramea… ». Donc, rien qui ne puisse paraître étrange, pour des yeux purement humains…. Le regard de la jeune femme se pose de nouveau sur celle qui semble être désormais sa mentore. Et ça lui vaut un sévère jugement de la part de la créature sur sa valise. Comme tant d’esprits qu’Iseult voit, celle-ci n’apprécie visiblement pas que la brune ne s’occupe pas d’elle. Certaines en tirent une colère noire, qui les poussent à attaquer la Sherwood. D’autres sont un peu plus douces dans leur colère, comme celle-ci, qui se contente de mordiller les doigts de la brune, qui reposent toujours sur sa valise. Iseult a l’habitude de ces réactions, et elle ne fait pas mine de repousser le petit animal, sachant que cela ne fait qu’empirer la réaction agacée de ces esprits !


y5soootz
No matter what kind of cliched game it's, I'll play until the end. I simply wanted a way to kill time. The world is a bird cage, faded in colour. 'In languor dreams of death' ... who was the one that said it? BUT NOW, DARKNESS MY SORROW, I have not yet fallen apart so, as I laugh off this imposed inconvenience. Even if I get tired of the night & tear off my shackles. Let's stop messing around already. I'll manipulate even the weight of this cut-short life. I'd rather just fall than go back to being alone. Staring at the destroyed cage of this self, (GRAVITY). Slowly, I sing, "Not bad at all." Even though it feels like I might be trapped, there is no room for sentiments. I'll push myself to the limit & dye everything jet-black.
Revenir en haut Aller en bas
 
Kathleen
Kathleen
MESSAGES : 95
INSCRIPTION : 04/12/2020
CRÉDITS : Moi-même

UNIVERS FÉTICHE : Dur de choisir, yen a plein
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

tea

You're mine, by magic [PV Chocohuete] Empty

20121001192678.jpg
Azramea
J'ai 33 ans et je vis à Brocéliance, France  . Dans la vie, je suis mage et sorcière  et je m'en sors carrément bien . Sinon, grâce à mon destin , je suis célibataire  et je le vis plutôt de façon perturbée.


Azramea est née de la magie elle-même avec un potentiel de puissance autant tourné vers le bien que vers le mal. Elle fut adoptée tout bébé par son maître qui avait décelé en elle un grand pouvoir magique et qui en fit son élève et l’éleva depuis sa petite enfance. Il lui apprit qu'il faut toujours établir un contrat avec son élève.

Pendant son enfance, elle crut qu’elle avait été abandonnée par ses parents et souffrit beaucoup de son statut d'orphelin. En grandissant, elle apprit sa nature et ses origines et en le découvrant, elle se sentit anormale et à l'écart. Elle ne savait rien des sentiments et cachait son malaise à ce sujet par un côté très bougon. Si elle ne pouvait mettre des mots sur ce qu'elle ressentait, elle en éprouvait la vulnérabilité. Elle était donc encore plus sur la défensive avec ceux qui provoquaient chez elle ce genre d'émotion.

A la mort de son protecteur et unique référent, la douleur de ce cœur déjà tourmenté la fit se renfermer encore plus. C’est à moitié par souci de transmettre son savoir et à moitié à cause de sa solitude qu'elle décida de trouver un élève.


avatar :copyright: Kathleen


Azramea accueillit avec un mélange d'une certaine satisfaction mais aussi d'un peu de déception l'attitude coupable de sa future élève. Autant elle appréciait que celle-ci prenne conscience du fait que son comportement n'était pas à la hauteur de ses exigences, autant elle attendait d'elle qu'elle ne soit pas simplement une jeune fille soumise mais qu'elle prenne de la force. Elle était une future magicienne, elle allait être son héritière, elle se devait de prendre la place qui était la sienne ou qui allait le devenir. L’humilité était bien dans un premier temps mais, dans un second, elle allait devoir apprendre à faire preuve d'un minimum d'orgueil. Dans tous les cas, la loyauté et l'obéissance envers Azramea ne serait pas une option.

« La réserve et la retenue te donneront le pouvoir, n'oublie jamais ça ! »

À peine arrivée, et déjà une première leçon capitale. Si la jeune fille voulait réussir à satisfaire la sorcière, elle allait devoir se montrer à la hauteur de son enseignement et profiter de toutes les leçons, signifiées ou insignifiées, qui lui serait accordées. Elle prit toutefois soin de répondre à chacune de ses interrogations et de lui expliquer le rôle qu'elle avait dans sa vie. Il fallait aussi qu'elle lui donne exactement ce qu'on lui avait donné à elle, la consigne très importante, la première qu'on observait en tant que sorcière.

« Un jour, c'est toi qui seras à ma place, chargée d'instruire celui que tu es estimeras digne de ton apprentissage. La première chose capitale que tu dois retenir, c'est que lorsque tu prendras cette personne en charge, tu dois lui faire signer un contrat magique, exactement comme je te l’ai fait faire. Ce lien est essentiel entre vous. Tu ne l'oublieras pas, c'est bien clair ? »

C’était la première leçon que son propre protecteur lui avait donnée. En ce qui la concernait, il l'avait d'abord élevée, ce qui n'était pas le cas pour la jeune Yseult, mais elle aurait le même impact en termes de magie. Ainsi, il n'était pas question qu’elle oublie la première leçon de magie que lui avait donnée son protecteur. Le lien entre un maître sorcier et son élève était capital et s'il n'était pas établi correctement, les conséquences pouvaient en être très lourdes. Azramea, elle-même, ne les connaissait pas avec certitude.

Une fois cette base mise au point, il fut temps de tester sa protégée. Elle avait perçu des dons en elle, des dons de vision entre autres choses, et c'était ce don de vision qu'elle voulait, dans un premier temps, lui faire accepter. L’humanité n'était pas tendre pour ceux qui possédaient des pouvoirs dans ce monde, probablement une manière de chercher à s’en protéger car, quand on avait des pouvoirs, on devenait menaçant. Mais cela rendait les apprentis sorciers plus faibles alors que Yseult devait comprendre qu'elle était, en réalité, beaucoup plus forte.

Elle fit la description dans la pièce de ce que s'attendait la sorcière. Celle-ci hocha donc la tête d’un air appréciateur approuvant la sincérité de sa nouvelle élève. Puisqu'elle était capable de lui faire suffisamment confiance pour lui révéler la nature de ces visions, Azramea jugea qu'elle avait fait un bon choix en se portant sur cette demoiselle. De toute évidence, elle avait compris la nature immuable et en même temps profonde du contrat qu'elle avait signé et était déterminée à lui obéir. La première vérité d'une sorcière, obéir à son maître.

« Bien, c'est très bien. La façon dont tu les nommes n'a, pour le moment, aucun intérêt. Fais donc comme tu le sens. Bientôt, tu feras bien plus que les voir. Tu pourras sentir s’ils te sont hostiles, s'ils sont dangereux. D’ici quelque temps, tu pourras les attirer ou les éloigner à ta guise. Mais cela demande du travail et de l'abnégation. Beaucoup d'autres choses te seront possibles qui n'ont rien à voir avec ces… esprit comme tu les nommes. Es-tu prête à suivre mon enseignement, quel que soit ce que je te demande ? »



You're mine, by magic [PV Chocohuete] Giphy.gif?cid=ecf05e47ijnjjpcoy67xmz0tghdgyutjcpp5ihv33lr3zhg3&rid=giphy
Revenir en haut Aller en bas
 
Chocohuète
Chocohuète
MESSAGES : 166
INSCRIPTION : 30/03/2017
CRÉDITS : L'icon vient de je ne sais pas trop où, désolée ! Signature de Cookie corns. Chanson " DARKNESS MY SORROW ", Chuya's character song.

UNIVERS FÉTICHE : Ca dépend de mes envies ^^"
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t852-j-erre-dans-lapocalypse-j-erre https://www.letempsdunrp.com/t4284-les-p-tites-envies-de-chocohuete#89526 https://www.letempsdunrp.com/t4306-les-cafouillis-de-chocohuete#89681 https://www.letempsdunrp.com/t4533-dans-la-valise-de-chocohuete-il-y-a#92945
tea

You're mine, by magic [PV Chocohuete] Empty

e6472b8fe94efc66e30f393dcc1d284d3afb425b.png
Iseult Sherwood
J'ai bientôt 18 ans et je vivais à Londres, Angleterre, désormais, je suis en Brocéliande, France. Dans la vie, je suis en quelque sorte l'esclave d'Azramea : ma vie ne m'appartient plus, encore moins ma liberté ! Cependant, je pense que je n'ai pas à me plaindre - et j'ai accepté consciemment ce contrat avec elle - car  elle semble être en mesure de m'expliquer toutes les bizarreries dont je suis victime depuis toujours, et m'aider à les contrôler ! Et avec tout ça, je m'en sors plutôt bien : au moins, j'ai un toit au-dessus de la tête, et peut-être un avenir, si Azramea m'enseigne réellement son savoir, comme convenu. Sinon, grâce  à mes multiples bizarreries, je suis célibataire et je le vis plutôt bien : difficile de séduire quand on nous prend pour une folle !

c0a7774684baff015e6f6991f59a7d3d.gif
Née le 21 Mai - Abandonnée par ses parents à 3 ans - Ils avaient peur d'elle, de ce qu'elle disait voir, et de ces marques étranges qui apparaissaient sur son coeur - Iseult a donc dû grandir en voyant tout le monde la fuir, car ces étrangetés n'ont pas cessées depuis - Elle voit et entend des choses que le commun des mortels ne peut ni voir ni entendre - Refusant de communiquer avec ces créatures qui l'effraient, il est courant que celles-ci l'attaquent, en punition - A été ballotée de foyer d'accueil en famille d'adoption - Ca lui a donné une scolarité décousue ainsi qu'une difficulté à se stabiliser - A l'aube de ses 18 ans, sa vie prend une tournure surprenante quand elle fait la rencontre d'une femme, Azramea, qui semble détenir la clé de tout ces mystères - Iseult accepte de la suivre, lui céder sa liberté et de devenir son élève, ignorant dans quoi elle met les pieds exactement...

7b0605a4b6058bae35764e05b5fb563d.gif
Curieuse de ce monde qu'elle ne connait pas dans le fond - Méfiante car on ne l'a que trop repoussé et moqué - Solitaire, rare sont ceux à lui avoir tendu la main et offert une oreille amicale - Rêveuse, d'autant plus qu'avec ce qu'elle voit, elle sait qu'il existe bien plus de choses que ne le pensent les Hommes, même si ces autres choses peuvent l'effrayer - Courageuse, elle ne baisse jamais les bras, même si elle a des coups de mou comme tout le monde - Douce, elle tient à cette partie d'elle, refusant qu'on la brise comme on a pu briser le reste de son être - S'intéresse peu aux soucis des autres car on ne se soucie de toute façon peu d'elle, alors pourquoi n'en ferait-elle pas de même ?

tumblr_mt571v5NH41qcfvj5o1_500.gif
“Au commencement des temps, les mots et la magie étaient une seule et même chose.”


Emma Watson :copyright: Scarred Euphoria
Iseult hoche la tête, prenant note de tout ce que lui conseille la magicienne. C’est un nouveau monde qui s’offre à elle, et sans doute une nouvelle chance. Elle compte bien en profiter, se disant que ça ne peut être pire que tout ce qu’elle a connu jusqu’à présent ! Son souffle se coupe, quand elle apprend qu’un jour, c’est elle qui aura un(e) élève à sa charge. La brune doit prendre sur elle pour ne pas laisser l’émotion l’étreindre, elle qui n’a jamais eu aucune responsabilité. Elle est excitée par ce qui se profile devant elle, tout comme elle a peur de céder face à la pression. Mais elle tente – assez difficilement mais l’effort est au moins là ! – de camoufler son émotion et son appréhension. Elle a noté que sa maîtresse semblait la préférer voir agir ainsi. A Iseult de parvenir à agir comme le désire sa mentor. « Je n’oublierais pas, Lady Azramea ! ». La jeune femme sent qu’elle aura encore bien des choses à apprendre, mais ne comptera pas ses efforts pour y parvenir ! Sa maîtresse a décidé de lui faire confiance en l’achetant, et rien que pour ça, Iseult veut lui faire plaisir. Elle sait qu’elle ne peut se permettre de la décevoir !

Elle lui répond donc avec sincérité, sur ce qu’elle voit, décrivant à sa façon ces créatures qui continuent à l’effrayer, car elles l’ont toujours tant effrayé jusqu’alors. Iseult prend sur elle, se disant que si la sorcière reste sereine, c’est que ces esprits ne sont point dangereux, ou qu’elle est au moins en capacité de les dominer s’il le faut. Elle se sent encore plus rassurée avec ce que la brune lui précise : avec l’expérience, Iseult pourra sentir si ces esprits lui sont hostiles ou non. Elle ne craint pas de faire des efforts, d’autant plus que le sujet – et tout ce qui touche à la magie en réalité – l’intéresse. Alors ça lui donnera de l’énergie nécessaire pour surmonter les difficultés qui pourraient se présenter à elle ! « Oui, Lady Azramea ! ». Toutefois, l’Anglaise ne peut s’empêcher de souhaiter qu’il ne lui sera pas demandé de tuer quelqu’un, car elle ne sait pas si elle pourrait y parvenir. Elle verra le moment venu, mais pour l’heure, ça lui parait insurmontable. « Pourrais-je prendre des notes, lors de vos leçons, ou devrais-je tout mémoriser, comme on raconte que les druides avaient à le faire ? », s’enquit la Sherwood, qui a lu quelques histoires sur les druides, et a toujours été fascinée par eux. Toutefois, elle ne sait pas si elle saura mémoriser de grosses leçons sans traces écrites pour s’y référer ! Nul doute que sa vie à venir sera impressionnantes ! Après avoir obtenu la réponse attendue, elle se permit une nouvelle question, ne voulant contrevenir à une des règles que venait d’énumérer Lady Azraea : une seule question à la fois. « Comment se déroulera la journée de cours ? ». C’est important qu’elle le sache, même si elle a l’habitude de se lever tôt. Les grasses matinées à l’orphelinat étant impossible à avoir ! Il lui tarde aussi de pouvoir étudier dans la bibliothèque, et plus encore de profiter d’un peu de temps libre, pour dévorer quelques ouvrages pour son plaisir personnel !


y5soootz
No matter what kind of cliched game it's, I'll play until the end. I simply wanted a way to kill time. The world is a bird cage, faded in colour. 'In languor dreams of death' ... who was the one that said it? BUT NOW, DARKNESS MY SORROW, I have not yet fallen apart so, as I laugh off this imposed inconvenience. Even if I get tired of the night & tear off my shackles. Let's stop messing around already. I'll manipulate even the weight of this cut-short life. I'd rather just fall than go back to being alone. Staring at the destroyed cage of this self, (GRAVITY). Slowly, I sing, "Not bad at all." Even though it feels like I might be trapped, there is no room for sentiments. I'll push myself to the limit & dye everything jet-black.
Revenir en haut Aller en bas
 
Kathleen
Kathleen
MESSAGES : 95
INSCRIPTION : 04/12/2020
CRÉDITS : Moi-même

UNIVERS FÉTICHE : Dur de choisir, yen a plein
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

tea

You're mine, by magic [PV Chocohuete] Empty

20121001192678.jpg
Azramea
J'ai 33 ans et je vis à Brocéliance, France  . Dans la vie, je suis mage et sorcière  et je m'en sors carrément bien . Sinon, grâce à mon destin , je suis célibataire  et je le vis plutôt de façon perturbée.


Azramea est née de la magie elle-même avec un potentiel de puissance autant tourné vers le bien que vers le mal. Elle fut adoptée tout bébé par son maître qui avait décelé en elle un grand pouvoir magique et qui en fit son élève et l’éleva depuis sa petite enfance. Il lui apprit qu'il faut toujours établir un contrat avec son élève.

Pendant son enfance, elle crut qu’elle avait été abandonnée par ses parents et souffrit beaucoup de son statut d'orphelin. En grandissant, elle apprit sa nature et ses origines et en le découvrant, elle se sentit anormale et à l'écart. Elle ne savait rien des sentiments et cachait son malaise à ce sujet par un côté très bougon. Si elle ne pouvait mettre des mots sur ce qu'elle ressentait, elle en éprouvait la vulnérabilité. Elle était donc encore plus sur la défensive avec ceux qui provoquaient chez elle ce genre d'émotion.

A la mort de son protecteur et unique référent, la douleur de ce cœur déjà tourmenté la fit se renfermer encore plus. C’est à moitié par souci de transmettre son savoir et à moitié à cause de sa solitude qu'elle décida de trouver un élève.


avatar :copyright: Kathleen
La détermination de la jeune fille quand elle lui assura qu’elle n’oublierait pas sa consigne première satisfit Azramea qui accorda un de ses rares sourires à sa nouvelle protégéé. Sa coopération et sa motivation étaient nécessaires à l’évolution de leur relation, vers une relation de confiance et de travail, permettant à la sorcière de transmettre ses connaissances et sa position à son élève. Il fallait absolument que tout se passe comme elle le souhaitait. Il en était ainsi pour elle et pour son avenir, ainsi que pour l’avenir de la jeune prodige. Mais c’était un bon début, et il lui semblait confirmer son choix préalable.

« Bien. J’exige que tes réponses soient toujours aussi claires. »

Azramea apprécia que la jeune fille obéisse à ses ordres et parle même de ce qui la gênait, à savoir ses visions secrètes. Cela lui permit d’embrayer sur l’apprentissage de la jeune femme qui, une nouvelle fois, se montra extrêmement curieuse. Elle lui demanda si elle aurait le droit de prendre des notes sur ce qu’elle allait lui apprendre. Azramea haussa les épaules, peu lui importait la méthode tant qu’elle apprenait et progressait. Pour sa part, elle n’avait pas de prédilection pour une technique ou pour une autre. A elle de rentabiliser au mieux son apprentissage.

« Tu feras comme bon te semble, mais les leçons que je te donnerai seront précieuses. Veille à en retenir le maximum. »

L’organisation des tâches et de la journée de la jeune femme avait été réfléchi. Azramea n’avait pas l’intention de passer toutes ces journées en compagnie de cette nouvelle venue. Elle aimait sa solitude et elle aimait passer du temps dans l’espace qui était le sien et qui lui était privé. Elle allait devoir devenir indépendante et avancer correctement son travail. Et si elle ne constatait pas de résultat, la sorcière le lui reprocherait, évidemment.

« Je m’occuperai de toi en fin de journée, et tu dîneras avec moi. Le reste du temps, je te donnerai des tâches à faire et tu devras les exécuter en mon absence. »


You're mine, by magic [PV Chocohuete] Giphy.gif?cid=ecf05e47ijnjjpcoy67xmz0tghdgyutjcpp5ihv33lr3zhg3&rid=giphy
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


You're mine, by magic [PV Chocohuete] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
You're mine, by magic [PV Chocohuete]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers fantasy :: Surnaturel-
Sauter vers: