Partagez
 
 
 

 LOGAN+KATERINA+KASPER+JADE | One perfect land for all men.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
@Robz
@Robz
MESSAGES : 431
INSCRIPTION : 17/02/2020
ÂGE : 26
RÉGION : France.
CRÉDITS : tumblr.

UNIVERS FÉTICHE : Post-apocalyptique, touche à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

cat

LOGAN+KATERINA+KASPER+JADE | One  perfect land for all men. Empty

7ei5.pngMise en Situation


En préparation


i3tb.png


tumblr_pz593gZC4Q1ynme1po6_250.gifv xONqj.jpg 98088e0fddfdb9b8b6600afce2828bdcdf84ff2e.gifv
❝ you have to be special to love me❞ and i'll love you a little bit more every day of our life. You are simply the woman I was waiting for to learn how to live and love.
Revenir en haut Aller en bas
 
@Robz
@Robz
MESSAGES : 431
INSCRIPTION : 17/02/2020
ÂGE : 26
RÉGION : France.
CRÉDITS : tumblr.

UNIVERS FÉTICHE : Post-apocalyptique, touche à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

cat

LOGAN+KATERINA+KASPER+JADE | One  perfect land for all men. Empty

KEKHTE8I.png
Katerina Kate
Olonnais

Un mariage interrompu, ou le destin attrapé par ses cornes. Kate, comme elle se fait appeler depuis, a quitté la ville portuaire qui l'a vu grandir, qui l'a éduqué, qui lui a offert un futur que toutes femmes auraient désirer avoir. Mais pas Katerina, non. Elle désirait tout sauf la fortune de ses parents, tout sauf leur grande demeure dont elle hériterait après d'être marié, elle désirait tout sauf la vie confortable qu'on lui offrirait en épousant un noble. Kate est toujours recherchée par ses parents, avec une bonne quantité d'or en prime pour celui qui la ramènera vivante. Mais voilà, depuis le temps, ils perdent espoir. Son père laisse l'argent en suspend parce qu'il refuse de croire que son unique fille a pu se noyer en tentant de s'enfuir.

Elle s'est pourtant échoué sur une île pas si lointaine de son port natal ; Tír na nÓg. La Terre de l'éternelle jeunesse. L'endroit où les marins viennent pour prendre du bon temps comme s'ils n'avaient pas vieillis, pas passer l'âge de la maturité. A y vivre, il n'y a principalement que des femmes. Les hommes qui sont présents sont là pour occuper les tâches qu'elles sont incapables de faire. Dans cet endroit, Kate a trouvé ce qu'elle cherchait. Même si pour survivre, elle a venu son corps à mainte reprises. Mais son esprit est plus nourri qu'il ne l'a jamais été ; grâce aux histoires de matelots et pirates qui s'arrêtent sur l'île. Kate a une soif insatiable de connaissances et d'aventures. Elle n'hésiterait pas une seule seconde à quitter ce confort pour en découvrir plus, pour vivre encore plus encore.

LOGAN+KATERINA+KASPER+JADE | One  perfect land for all men. DearAcademicCassowary-max-1mb


Logan Anne
Levasseur

Lieutenant, officier chargé de quart du navire Royal Revenge. Un bateau de la flotte royale, le plus rapide, le plus solide, celui qui porte le plus de canons et d'hommes à son bord. S'il a d'abord regardé l'océan grâce aux plaisir palpable de sa cousine, il a juré à genoux face à son oncle qu'il ne quitterait jamais l'océan sans lui avoir ramené sa fille.

Sur les ordres du roi, les hommes du Royal Revenge ont travaillé pendant les deux dernières années à trouver l'île de Bouïane. Grâce aux écrits des anciens, et même de certain pirates, la marine du roi des terres d'Alatyr est sur le point de toucher au but. Logan est fier d'être le bras droit du Capitaine, fier de faire partie de l'équipage qui rapportera au roi la propriété de cette île mystérieuse, oubliée, où personne n'a mis les pieds depuis des siècles.

Il est marié, et pense réellement ressentir de l'amour pour sa femme. Fidèle, bon parti, il est de ces marins que l'on rêverait d'épouser rien que pour le respect qu'il offre aux autres. Logan fait tout son possible pour garder la dorure apportée à sa famille ; les Levasseur sont connus à travers tous le royaume, et rien ne serait pire pour lui que de salir les siens.
LOGAN+KATERINA+KASPER+JADE | One  perfect land for all men. 1607688527-ezgif-3-6ee0285db97e


Keira Knightley | Daniel Sharman
Les vagues fracassent les rochers contre lesquelles elles tapent. Elles sont fortes, l'océan est en colère. La plupart des pêcheurs sont revenus avant que l'orage ne leur tombe sur le nez en plein milieu de l'océan. Ceux qui sont encore en pleine navigation n'auront, pour la plupart, pas la chance de rentrer sein et sauf au port. C'est toujours un malheur pour eux qui attendent l'arrivée des leurs : l'attente d'un retour qui ne se fait pas est certainement la pire des choses pour les survivants qui restent.

Sur les terres d'Alatyr, on en est encore à faire presser les calèches pour que les chevaux arrivent plus vite au port. Ils doivent être solides, faire tout leur possible pour ne pas s'écrouler à cause de la boue qui peut les faire glisser à tout moment. Plus vite les livraisons seront faites, plus vites les hommes seront payés, mais aussi, plus vite le Royal Revenge pourra prendre la mer. L'équipage est encore à compter la moindre choses que l'on monte à bord ; la nourriture, les futs de boissons, les armes et les balles, chaque boîtes à vêtements, chaque coffre vide dans l'espoir de les remplir une fois arrivée à bon port. Le moindre poids est compté pour s'assurer la stabilité du bâtiment une fois lancé par le vent sur l'océan.

On compte, on déplace, on range. Les matelots chantent un refrain qui leur permet d'être en cadence et d'avancer avec plus d'entrain. Logan est assit sur la barrière en bois ciré qui entoure la totalité du bâtiment. Une jambe par dessus, loin de toucher l'eau salée à cause de la hauteur du navire. Il pleut comme vache qui pisse, alors son corps est recouvert d'un manteau qui fait couler les gouttes sans qu'elles ne s'infiltrent à l'intérieur. Il regarde, avec beaucoup de passion, chaque mouvements des matelots sous ses ordres. Les guides lorsqu'ils en ont besoin, hurle des ordres que le Capitaine aurait pu hurler lui-même s'il avait été présent en ce-jour. Mais ce dernier est confortablement assit dans son fauteuil, face au feu ensorcelant dans sa grande demeure sur les hauteurs de la Cité. Il ne descendra au port que lorsque le navire sera prêt à partir. Les derniers chargement arrive, ce lui l'oblige à lever la tête pour regarder sur la terre ferme au moment où Logan entend les gémissements des chevaux de traits.

" - Toi !" Qu'il hurle à travers la pluie pour que le matelot qu'il convoite l'entende et s'approche à sa demande. " Va quérir ton Capitaine pour lui dire que nous pourrons partir dès demain."
" - Bien sûr, Lieutenant."

Qu'on lui répond, alors que l'homme a le visage trempé par l'eau qui tombe du ciel mais aussi à cause du remu des vagues. Après avoir vérifié que la dernière livraison soit complètement, le Capitaine doit être prévenu pour qu'il puisse se préparer. Pour qu'il puisse rencontrer le roi avant le départ en trombe du Royal Revenge. Tout le monde sait que le navire part pour découvrir l'île perdue tant désirée par le roi. Tout le monde viendra lancer dans le vent leurs meilleurs vœux pour les marins.

Logan sera retourné chez lui avant que la nuit ne tombe, et pourtant, la météo semble dire tout le contraire tellement le ciel est noir. Même Dieu semble être en colère. Tous les matelots prieront dans l'espoir que l'océan les épargne. Logan le premier. Il profitera de ces derniers moments de tranquillité avant la tempête qu'il s'apprête à affronter en dinant presque royalement. En faisant une dernière fois l'amour à son épouse, qui ne lui a encore pas fait d'héritier. Logan a foi en leur quête et en leur réussite, pourtant, il occupe ses derniers moments à Alatyr comme s'il n'allait jamais y revenir. Il sera passé chez son oncle, après le repas, après avoir pris sa femme, mais avant de pouvoir s'endormir. Pour lui faire la même promesse qu'il lui fait à chaque fois qu'il part voguer sur l'océan ; je vous la ramènerais, mon oncle, si Dieu la met sur ma route. Logan n'imagine pas un seul instant que sa cousine puisse être en vie sans désirer revenir parmi les siens. N'étaient-ils pas proche avant qu'elle ne fuit le jour de son mariage ? Alors même s'il promet de la ramener, il croit dur comme fer que son corps est déjà noyé au fond de l'océan. Il promet pour faire du bien, parce que c'est tout ce qu'il sait faire. Logan est un homme bon et fidèle.

Peut-être partiront-ils le lendemain matin à l'aube, comme les choses ont été prévues. Mais dans ce monde, personne ne peut être sur de quelque chose. Peut-être que la ville portuaire d'Alatyr sera saccagée cette nuit par l'arrivée d'ennemi venant de l'océan. Peut-être que Logan sera réveillé bien avant l'aube à cause d'un combat auquel il ne se serait pas attendu. Mais une chose est certaine : le Capitaine du Royal Revenge est en possession de cartes connues et désirées par bon nombre personne dans le monde. Il ne serait pas étonnant que l'équipage subisse un jour une attaque pour tenter de les dévaliser de leurs biens pouvant leur offrir l'île de Bouïane. Ils ne sont pas à l'abris.
_____________________________

La tempête n'a pas encore atteint les côtés de l'île Tír na nÓg. Mais d'ici peu, le vent commencera à se lever, preuve que la colère de l'océan s'approche tout de même de leur position. Les pirates encore sur l'île profite des dernières heures qu'il leur reste pour culbuter une femme, pour boire, pour récupérer des vivres et des richesses aux commerçantes. Le soleil menace d'être caché par des nuages gris clair, bien loin de l'épouvante tempête qui ravage la ville natale de Kate. Un sourire franc se dessine sur ses lèvres alors qu'elle respirer l'odeur de l'océan qui lui plaît tant. Ses dents blanches se dévoilent face à l'étendue bleue qui se déroule sous ses pieds. Les catins du coin ne cessent de lui demander comment elle fait pour les garder si blanches. Et Kate gardé précieusement son secret : on lui a apprit à les frotter avec les cendres blanches d'un feu ardent. Une technique que les nobles connaissent, mais qui se fait très peu dans les bas étages de la civilisation de ce monde. Et pourtant, c'est dans cette misère que Kate se sent à sa place ; rien ne lui manque d'Alatyr.

Elle a des allures de Dame, avec ses cheveux toujours parfaites coiffés bien que libres, contrairement à ses voisines que se les attachent à défaut d'en prendre soin. Même lorsqu'elle court sur les pontons de bois, sa robe rouge agrippée entre ses doigts pour qu'elle ne s'étale pas à cause de ses légers talons, Kate prouve qu'elle n'est pas d'ici. Qu'elle n'a pas leurs manières, même après ces années passées-là. Mais on y fait plus attention, on ne pose pas de questions : elle fait partie des murs, comme la plupart des prostituées qui arpentent l'île. On lui donne souvent quelques pièces d'or en plus parce qu'elle est belle, parce qu'elle est souriante, parce qu'elle fait plus qu'écarter les cuisses au premier venu : Kate écoute chacun des mots qu'un pirate peut dire. Qu'il soit censé, ou dans l'exagération. Les hommes aiment être au centre de l'attention. Ils préfèrent face à ces grossières qui passent d'un type à l'autre pour nourrir les enfants qu'on leur a fait à travers les années. Kate n'a pas pondu de mômes. Elle est libre de toutes obligations, sauf celle d'en profiter un maximum.

" - Ca sert à rien de courir, catin !" Que lui cri une femme acerbe : grosses fesses, ventre rentré grâce à un corset qui ne lui va absolument pas, seins ressortis comme des melons qui voudraient s'échapper de leur stand. " Ils arriveront bien jusqu'au village..."

Les putes de l'île n'aiment pas spécialement lorsque les autres vont recueillir directement les pirates à la descente de leurs navires. Le plus laides et les moins cher s'agglutinent sur le port dans l'espoir d'en chopper un, ou une, avant les autres et ressortir avec plus d'or. Mais ce n'est pas pour cette raison que Kate s'empresse de descendre les escaliers de bois créés à même la terre penchante de l'île. Le navire en approche est encore loin, elle ne pourrait le distinguer à cette distance. Mais peu importe : Kate adore voir les bâtiments approcher le plus prêt possible du port, ensuite de quoi ils laissent tomber dans l'océan leur lourde encre, avant de descendre dans des chaloupes qui les amènent directement aux pontons de bois où attendent déjà quelques putes et surtout le gestionnaire du port qui s'atèle à récolter l'argent pour le stationnement.

Elle s'émerveille sur ce bâtiment sombre qui approche, et l'homme récoltant les pièces d'or le voit bien. Il sourit en douceur, et ça ne lui correspond pas à lui qui est si grand, et si large. Alors il attrape la longue vue qu'il cache dans sa sacoche, pour la lui tendre histoire qu'elle puisse admirer le bâtiment avec plus de facilité. Kate le remercie d'un regard et d'un sourire, puis pose son oeil contre la lentille. Avec un peu de chance, elle reconnaîtra le bâtiment d'un de ses nombreux pirates favoris ; qu'il soit homme ou femme, il y en a toujours qui attisent plus la curiosité et l'envie que d'autres. Kate serait aux anges d'avoir de la visite aujourd'hui, puisque le navire ne pourrait pas repartir avant la fin de la tempête. Quelconque pirates arrivent sera bloqué dans la crique.


tumblr_pz593gZC4Q1ynme1po6_250.gifv xONqj.jpg 98088e0fddfdb9b8b6600afce2828bdcdf84ff2e.gifv
❝ you have to be special to love me❞ and i'll love you a little bit more every day of our life. You are simply the woman I was waiting for to learn how to live and love.
Revenir en haut Aller en bas
 
SneakySkunk
SneakySkunk
Féminin MESSAGES : 552
INSCRIPTION : 17/02/2020
RÉGION : Québec.
CRÉDITS : Gifs (SneakySkunk) | Avatar (Google) | Signature (Crack in time)

UNIVERS FÉTICHE : J'apprécie les univers de survie. Je suis attirée par ce qui concerne les zombies. Je suis attirée par le science-fiction. J'aime toucher à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3619-presentation-de-sneakyskunk https://www.letempsdunrp.com/t3872-m-robert-sheehan-frere-autres-liens https://www.letempsdunrp.com/t3621-creation-s-dream https://www.letempsdunrp.com/t3622-all-the-earth-is-mine
cat

LOGAN+KATERINA+KASPER+JADE | One  perfect land for all men. Empty

bD3Zntjg_o.png
Kasper Bones
Kasper Bones aime un peu trop les alliances. Ainsi, il évite des conflits et parvient malgré tout à ses fins. Il promet des trésors, promet des navires, promet des îles, toujours dans l'optique de parvenir aux buts qu'il convoite. À titre d'exemple, quelque part, sur une terre, il a épousé une femme dans un rituel dont le nom fourche encore à sa langue. Bien évidemment, c'était un accord mutuel pour subvenir aux besoins des deux parties. Mais il y a toujours ce véritable mystère qui plane : que veut-il exactement?

Étonnement, il n'est pas connu pour être un menteur. Il aurait beaucoup d'histoires à raconter. Mais certaines sont si grandioses qu'on pourrait les croire imaginées, fausses, exagérées. Durant les quêtes qu'il entreprend, il peut disparaître durant de longues périodes. Personne ne sait d'où il sort ni comment il est devenu ce qu'il est. Personne n'a fait de lui l'homme qu'il est, et c'est bien la seule chose qu'il se retient de partager. Il aime ces moments d'aventure où un trésor doit être découvert. Il ne s'est jamais posé quelque part pour fonder une famille.

LOGAN+KATERINA+KASPER+JADE | One  perfect land for all men. C1458eff80c09650a467f8ebeb8215be129b75b6

Ulbbrq6x_o.png
Jade

Jade ― fille d'un explorateur mort en mer ― a été élevée sur l'île Ribe Bàis, surnommée l'île mortelle par les rares hommes y ayant mis les pieds, parce qu'elle est difficilement accessible, tant par ses marées que par les énormes rochers qui empêchent les navires de s'y aventurer. Contrairement à la fausse croyance répandue, cette île n'est pas maudite, seulement mal située géographiquement. Jade a été élevée dans une famille de trois garçons, lesquels ont pris le statut de frères au fil du temps. Sa mère n'est pas sa vraie mère.

à Ribe Bàis, l'île de Bouïane est mentionnée au travers des histoires via la mémoire des anciens. Leur société n'est peut-être pas aussi évoluée que d'autres, mais leur mémoire est importante. Certains disent même que l'île Bouïane serait leur berceau d'origine, mais que les tempêtes se seraient multipliées pour punir certains hommes et qu'avec le temps, ils se seraient égarés en mer. Certains disent même qu'un jour, ils retrouveront leur terre natale.

Au sein de ce peuple, il est de tradition qu'une femme choisisse un époux pour fonder sa famille, parce qu'elle est maîtresse de son avenir. Elle est la tisserande de son foyer et de ses progénitures. La femme qui l'a élevée n'a pas hésité une seconde à la prendre sous son aile, puisqu'elle n'avait mis au monde que des garçons. Une fille se doit de prendre la relève. Immédiatement, Jade a su qu'elle serait prête à parcourir les mers pour trouver l'homme idéal.

LOGAN+KATERINA+KASPER+JADE | One  perfect land for all men. 201211053955126908

Johnny Depp :copyright:️ Marie Avgeropoulos
Solennellement, il quitte l'embarcation précaire dans laquelle il se trouvait ; elle ballotte dangereusement une fois libérée de son poids. L'homme qui s'y trouve encore doit se tenir à deux mains pour ne pas chavirer. Le coupable feint ne pas avoir remarqué. Sa botte tape le quai au moment où il arrive à bon port. Ses yeux prennent le temps d'analyser les lieux ― même en étant aveugle, il pourrait se retrouver sur cette île, et ce, malgré une longue absence. Les hommes aiment le confort des lieux qui leur procurent du plaisir. Ses poumons s'emplissent de l'air saline qui l'entoure. La tempête est proche. Voilà en partie l'unique raison pour laquelle il a choisi d'accoster. Il peut se permettre ce moment de répit. Il sait où la tempête frappera en premier.

L'homme qui s'occupe des pièces affiche un air étonné lorsqu'il dévisage longuement Kasper. Ce dernier soutien son regard sans savoir s'il doit parler le premier. Ce n'est pas très clair. Il reste donc silencieusement, jusqu'à ce que les types aux épaules carrées secoue la tête, balbutiant des mots incompréhensibles, jusqu'à ce qu'on comprenne un un :

On vous croyait mort!
Oh. Ça explique mieux l'expression étrange.
Comment?
Toujours la même question, hein? sourit-il à pleine dent, oubliant déjà de répondre à ses interrogations.

Ses yeux se tournent plutôt sur la jeune femme qui l'accompagne, une catin à première vue. Mais il s'y connaît assez pour savoir qu'elle est plus jolie que les autres. Elle est plus fraîche également. Mais en combien d'années flânera-t-elle à loger sur cette île uniquement pour passer du temps avec les marins qui s'échouent? Lui, c'est la première fois qu'il la voit, mais en la regardant de plus près, il a une petite pensées passagère ; ne recherche-t-on pas une jeune femme disparue pour une généreuse somme? Il se déplace légèrement de côté pour lui faire face, la scrutant longuement. À suivre.

Mademoiselle? qu'il demande avec courtoisie.

Si on peut dire d'un homme qu'il est courtois lorsque ses pensées sont obscènes. Parce que si elle se présente, il s'imaginera dénouer le buste de cette robe rouge qui retient ses seins. Il l'aurait remarquée, qu'elle soit au port ou non. Elle est bien trop jolie pour passer inaperçue au travers des vieilles morues. C'est ce qu'il pense, maintenant que ses yeux sont posés sur elle. Est-il possible qu'il ne l'ait pas remarqué depuis un dernier passage sur l'île? Il avait peut-être trop bu s'il l'a oubliée, mais il ne croit pas que ce soit le cas. Ses pensées s'activent parce qu'il cherche à savoir. Néanmoins, il finit par prendre sa main au creux de la sienne pour y déposer un baiser.

Une femme telle que vous n'aurait-elle pas plutôt pour désir de connaître l'amour?

Ce n'est pas sur cette île qu'elle le trouvera. Sans lui laisser le temps de quérir la compagnie d'un autre, il tend sa main entre ses omoplates pour l'inviter à l'accompagner. Il tend même un oeil de côté pour apercevoir son décolleté. Et parce qu'il n'aura pas perdu son temps au quai, l'homme des pièces d'or n'aura pas eu le temps de lui exiger un paiement. En s'éloignant avec cette femme, il évite aussi de croiser une connaissance qui arrivait au quai. Il y a de ces conflits qu'il préfère éviter ou retarder.

Comment êtes-vous arriver ici?

_____________________

Ribe Bàis n'est plus à portée de vue. Le navire sur lequel se trouve Jade ― un de ceux qui n'a pas été détruit à l'approche de l'île maudite ― s'éloigne de l'horizon où devrait un jour être aperçue l'île mystérieuse. On raconte qu'en regardant dans la bonne direction, en suivant le chemin dessiné par les étoiles, on saurait l'apercevoir au soleil levant. Mais personne ne sait combien de lune doit défiler dans le ciel avant que l'île ne soit enfin visible. Certains naviguent peut-être à son flanc sans jamais l'apercevoir. Jade ne doute pas un instant de l'existence de l'île de Bouïane. Sa propre survie est déjà un miracle en soit. Il est plus facile de sortir de Ribe Bàis que d'y entrer. Les vagues frappent sans cesse les rochers finement aiguisés par l'érosion. Et aujourd'hui, après s'être faufilée à l'intérieur de ce navire, ancre à la mer, elle s'éloigne vers de nouveaux horizons.

_____________________

La ville portuaire d'Alatyr est effectivement attaquée durant la nuit, à la veille du départ de l'équipage du Royal Revenge. Un clocher résonne dans la nuit pour prévenir de l'attaque, mais les hommes auront sûrement été réveillés par les bruis de l'assaut déjà en cours. Le Capitaine est la véritable cible de cette attaque, parce que ses possessions sont bien trop précieuses pour être à l'abri. La tempête était un moyen d'arriver plus sournoisement. Oui, Logan devra se préparer à défendre son Capitaine. Parviendront-ils à préserver leurs écrits anciens, eux qui préparent ces expéditions depuis si longtemps? Le pirate à l'origine de cette attaque n'est pas même sur place, puisqu'il coule des jours heureux sur Tír na nÓg. Kasper est-il à leur commandement? Non, absolument pas. Il a seulement mis la puce à l'oreille à ses pirates pour évincer d'un même coup deux adversaires potentiels.

_____________________

Cachée au fond de la cale du bateau, Jade a compris trop tard qu'elle s'était retrouvée parmi des pilleurs, et elle n'est pas ravie de ce qu'elle a pu entendre dans les quêtes à venir. Ces gens auraient dû se fracasser contre les rochers. Et surtout, il est trop tard lorsque le navire se rend dans cette ville portuaire pour les attaquer. Les hommes se sont séparés via des barques, ont attaqué la ville endormie. Même du navire, Jade peut entendre les chevaux d'écurie s'affoler. C'est en voulant prendre un baril qu'un pirate la surprend alors qu'elle était parvenue à rester discrète durant tout le voyage, à manger à la dérober les poissons pêchés, à boire l'alcool répugnant des barils, à sortir une fois la majorité des hommes endormis pour prendre une bouffée d'air. Mais voilà que le pirate grogne de mécontentement en l'apercevant. Il fonce sur elle, mais pas assez rapidement. À peine a-t-il attrapé son épaule qu'il tombe à genou, la gorge entravée d'une pointe de flèche. C'est le travail d'une pierre finement aiguisée. Sa main se retrouve couverte de son liquide chaud. Elle vient de le blesser mortellement. D'un mouvement adroit, elle fait tourner la flèche dans sa main, puis s'accroupit à sa hauteur. Elle l'achève dans le silence.

Elle s'échappe de ce navire auquel elle n'appartient pas, sans prendre le temps de fuir via une embarcation. Elle saute plutôt à l'eau, dans la nuit, pour atteindre la terre ferme. Mais le temps n'est pas clément. Le ciel est souvent strié d'éclairs et l'orage gronde férocement. Le vent secoue les vagues dans tous les sens, à tel point qu'elle peine à s'accrocher au quai pour remonter. Son seul avantage, c'est qu'elle est une nageuse adroite et qu'elle sait garder longtemps la tête sous l'eau. Elle effraie la première personne qu'elle croise, on l'imagine de mèche avec l'ennemi. On hurle à sa simple présence, mais Jade ne cherche pas à blesser cette dame qui s'époumone à sa simple vision. Jade ne ressemble pas à ces gens, même si elle croit avoir un jour appartenue à une famille dans ce genre, c'est ce qu'elle a cru comprendre des restes de l'épave son père toujours échouée à Ribe Bàis. Jade est tatouée, et ses cheveux sont ramenés sur sa tête, hautement tressés. Présentement, elle porte des vêtements volés aux pirates, alors que dessous, ne se trouvent que des habits confectionnés à la main de sorte à cacher ses atouts féminins.

Elle essaie de se protéger de son arc, mais l'homme qui s'approche pour protéger la femme la détruit sans le moindre effort. Plutôt que de combattre l'homme, Jade s'éloigne dans les rues de la ville, perdue au travers des habitations. Elle trouvera refuge dans le premier endroit qui l'interpellera, si rien n'entrave sa route. Elle essaie surtout de trouver des repères pour avoir les idées claires. Se mêlera-t-elle seulement à ce conflit? Elle prend une grande inspiration, puis soupire longuement. En faisant ce long voyage, il n'était pas dans son idée première de se mêler aux conflits, mais quelque chose la chiffonne dans celui-ci. Entendre parler de l'île de Bouïane. Ils sont trop nombreux actuellement à vouloir dénicher cette île. Fait-elle partie de ceux qui voudrait préserver cette île ou de ceux qui voudrait la trouver en premier? À partir de maintenant, elle risque de s'en mêler.


I'm just a woman in love with another woman
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
@Robz
@Robz
MESSAGES : 431
INSCRIPTION : 17/02/2020
ÂGE : 26
RÉGION : France.
CRÉDITS : tumblr.

UNIVERS FÉTICHE : Post-apocalyptique, touche à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

cat

LOGAN+KATERINA+KASPER+JADE | One  perfect land for all men. Empty

KEKHTE8I.png
Katerina Kate
Olonnais

Un mariage interrompu, ou le destin attrapé par ses cornes. Kate, comme elle se fait appeler depuis, a quitté la ville portuaire qui l'a vu grandir, qui l'a éduqué, qui lui a offert un futur que toutes femmes auraient désirer avoir. Mais pas Katerina, non. Elle désirait tout sauf la fortune de ses parents, tout sauf leur grande demeure dont elle hériterait après d'être marié, elle désirait tout sauf la vie confortable qu'on lui offrirait en épousant un noble. Kate est toujours recherchée par ses parents, avec une bonne quantité d'or en prime pour celui qui la ramènera vivante. Mais voilà, depuis le temps, ils perdent espoir. Son père laisse l'argent en suspend parce qu'il refuse de croire que son unique fille a pu se noyer en tentant de s'enfuir.

Elle s'est pourtant échoué sur une île pas si lointaine de son port natal ; Tír na nÓg. La Terre de l'éternelle jeunesse. L'endroit où les marins viennent pour prendre du bon temps comme s'ils n'avaient pas vieillis, pas passer l'âge de la maturité. A y vivre, il n'y a principalement que des femmes. Les hommes qui sont présents sont là pour occuper les tâches qu'elles sont incapables de faire. Dans cet endroit, Kate a trouvé ce qu'elle cherchait. Même si pour survivre, elle a venu son corps à mainte reprises. Mais son esprit est plus nourri qu'il ne l'a jamais été ; grâce aux histoires de matelots et pirates qui s'arrêtent sur l'île. Kate a une soif insatiable de connaissances et d'aventures. Elle n'hésiterait pas une seule seconde à quitter ce confort pour en découvrir plus, pour vivre encore plus encore.

LOGAN+KATERINA+KASPER+JADE | One  perfect land for all men. DearAcademicCassowary-max-1mb


Logan Anne
Levasseur

Lieutenant, officier chargé de quart du navire Royal Revenge. Un bateau de la flotte royale, le plus rapide, le plus solide, celui qui porte le plus de canons et d'hommes à son bord. S'il a d'abord regardé l'océan grâce aux plaisir palpable de sa cousine, il a juré à genoux face à son oncle qu'il ne quitterait jamais l'océan sans lui avoir ramené sa fille.

Sur les ordres du roi, les hommes du Royal Revenge ont travaillé pendant les deux dernières années à trouver l'île de Bouïane. Grâce aux écrits des anciens, et même de certain pirates, la marine du roi des terres d'Alatyr est sur le point de toucher au but. Logan est fier d'être le bras droit du Capitaine, fier de faire partie de l'équipage qui rapportera au roi la propriété de cette île mystérieuse, oubliée, où personne n'a mis les pieds depuis des siècles.

Il est marié, et pense réellement ressentir de l'amour pour sa femme. Fidèle, bon parti, il est de ces marins que l'on rêverait d'épouser rien que pour le respect qu'il offre aux autres. Logan fait tout son possible pour garder la dorure apportée à sa famille ; les Levasseur sont connus à travers tous le royaume, et rien ne serait pire pour lui que de salir les siens.
LOGAN+KATERINA+KASPER+JADE | One  perfect land for all men. 1607688527-ezgif-3-6ee0285db97e


Keira Knightley | Daniel Sharman
" - Mademoiselle ?"
" - Kate."

Voilà tout ce qu'elle répond en se tournant vers lui. Un sourire en coin des lèvres parce qu'elle aime être approchée par ceux qui l'attirent. Il a du charisme : ça se voit à son allure, à sa démarche, à sa façon de répondre au type qui oublie de réclamer son argent. Elle a répondu part le surnom dont elle use ici : jamais sa véritable identité. Elle n'a pas envie de retourner sur son île. Elle aime, présentement, le regard qu'il porte sur elle. Katerine n'a pas à bomber son torse pour faire ressortir sa poitrine. Parce qu'elle n'a pas besoin d'attiser le regard des autres. On la voit tel qu'elle est : belle, douce, splendide, sans contrefaçon. Elle aurait offert sa main pour un baiser, si elle avait été chez elle. Mais elle ne le fait pas. C'est pour quitter toutes ces mondanités qu'elle a fui son propre mariage. Ce pirate semble être tout ce qu'elle désire, alors ça la fait sourire, quitte à se détourner complètement de l'homme qui est toujours stupéfait de l'apparition de l'homme sur le pont.

" - Une femme telle que vous n'aurait-elle pas plutôt pour désir de connaître l'amour?"

Il l'a attrapé, l'a embrassé tout de même. Du moins, il a tenté de le faire : ses lèvres ont à peine frôlé la peau douce de Kate qu'elle l'a déjà retiré à toutes vitesses. Néanmoins, il cache son véritable dégoût par un rire. Dégoût des bonnes manières, bien qu'elle soit charmée qu'un pirate puisse s'adresse correctement à elle.

" - L'amour est pour les dames, et je n'en suis pas une." Qu'elle a répondu sans perdre son sourire. Sans perdre de son élégance. Même que la demoiselle s'est légèrement penché vers l'homme pour lui dire, plus bas, des mots qu'elle chérie. " Je suis là pour m'amuser. Le plaisir simple. Pas vous ?"

Il pose une main entre ses omoplates. Elles sont nues. Katerina peut sentir la peau sèche de ses doigts sur la sienne si douce. Ca lui donne un léger frisson. La femme de joie rigole en douceur lorsqu'elle avance grâce aux bons soins du pirates qui l'accompagne. Personne ne viendra lui prendre sa pute, même si certains les regarderont avec envie. Aucun ne passera la nuit avec une femme aussi belle et fraîche qu'elle ce soir.

Elle remarque bien que le pirate n'a pas payé sa cotisation. Kate ne dit pourtant rien. Elle n'a pas la prétention, non plus, de ce dire que cela fera quelques pièces d'or supplémentaire pour elle. Katerina ne court pas après l'argent, ce n'est pas pour cette raison qu'elle est restée sur l'île Tír na nÓg. Elle aura répondu vaguement : part une simple barque, tout comme vous. A toutes les questions qu'il aurait pu poser à son sujet, elle sera restée évasive. Ne prononçant ni son véritable nom, ni l'endroit d'où elle vient, ni-même les noms de ceux qu'elle a pu connaître. La jeune femme reste discrète parce qu'elle sait que son père ne lâche pas l'affaire. Elle sait bien que certain sont prêts à tout pour un paquet d'or. Comme à chacune des passes qui se font ici, le dessin est le même : la femme choisie emmène le pirate sur une route toute tracée. Il n'y a que lorsqu'elles se font emmener directement ailleurs pour être tirées que les choses se passent autrement. On reconnait un homme qui n'est venu que pour tremper son engin. Alors Kate a fait comme d'habitude : elle l'a emmené jusqu'à la taverne de l'île. Là où il va boire, là où il pourra manger s'il le désire, mais surtout l'endroit où il dépensera quelques pièces d'or. N'est-ce pas comme ça que les choses parviennent à fonctionner ici ? Parce que tout le monde s'entraide, tout le monde fait en sorte que l'île reste dans le même état. Il n'y a pas de prestige dans cet endroit, mais les gens s'y serrent les coudes. Les gens s'amusent. Ils vivent.

Katerina boira le même alcool que lui si Kasper le lui a proposé. Elle ne s'empêche pas de boire, ni de manger, si on le lui propose. Elle ne se gêne pas non plus pour demander un nom, histoire qu'elle puisse se souvenir de lui et de partager avec ceux qui voudraient l'écouter les histoires que le pirate aura pu lui raconter. Katerina n'aura pas de mal à être prêt de lui. Au contraire. Elle ne laisse pas d'espace entre eux. Pour mieux l'écouter, mais surtout pour mieux attraper les dreadlocks, tresses et breloques qui parcourent sa chevelure. Elle caresse même du bout de l'indexe le bandana sur son front. Elle le trouve beau, bien plus séduisant que beaucoup d'hommes s'amarrant au port.

" - Dites-moi, Kasper..." Qu'elle souffle tendrement. Sa voix est audible malgré le brouhaha de l'endroit parce qu'elle ne le lâche pas d'une semelle. Katerina lâche les bijoux blancs des cheveux du pirate pour poser sa main sur son torse : elle veut sentir les battements de son coeur sous sa chemise écrue. " Racontez-moi la plus belle de vos aventures..."
__________________________________

Lorsque le clocher résonne, Logan est déjà éveillé. Comment n'aurait-il pas pu l'être à cause des premiers hurlements qu'il a entendu ? Les premiers hommes à s'être fait avoir ont été bruyant dans leur mort. Et Logan a l'habitude des combats. Il sait reconnaître la peur et la mort d'un homme lorsqu'il l'entend. Voilà pourquoi il était déjà en train d'enfiler ses bottes lorsque la cloche a retenti. Son visage s'est tourné vers la fenêtre, mais dans cet angle là, il voit surtout sa femme. Assise dans leur lit, les draps empoignés contre sa poitrine, les cheveux en désordre et le visage qui n'a plus rien d'endormi. Cette vision est une horreur pour Logan. Il n'a jamais vu son épouse ainsi. Alors il s'est approché d'elle pour la soutenir. Pour la consoler. Pour lui promettre que tout ira bien. Et Logan s'est empressé de partir, sans oublier de lui dire de s'enfermer dans la pièce cachée derrière la bibliothèque. Elle le fera. Sa femme sera en sécurité cette nuit. Elle, au moins, pourra voir le jour se lever.

Lorsqu'il sera redescendu des hauteurs de son foyer chaleureux, éteint pour n'attirer l'oeil de personne, Logan sera à cheval. Lancé au galop après l'avoir attrapé à la va-vite dans l'écurie. Le chaos est déjà lancé dans le centre de la ville aux rues pavés. Les pirates sont partout à la fois en train de lancer une panique montre au milieu des femmes et des hommes qui ne sont pas prêts au combat. Beaucoup sont déjà morts, mais d'autres suivront quoi qu'il arrive. Au sol, des enfants ont été trouvés. Ils ont du se battre ; Logan n'a encore jamais entendu parler de pirates tuant des enfants pour le plaisir, sur leur passage. On entend souvent qu'on en a d'ailleurs kidnappés pour les enrôler dans la vie de la piraterie. Il y a le feu à certain bâtiments.

C'est une vision d'horreur qu'il n'aurait pas pensé voir sur les terres du roi. Il n'apprécie pas le pillage qui est fait. Les morts qui ne servent à rien. Quoi qu'il arrive, Logan aura du descendre de son cheval pour continuer le combat de son épée adroite : qu'il ait été touché par l'ennemi, ou qu'il soit simplement descendu de l'animal. Ce dernier n'aura pas été attaché pour qu'il puisse survivre. Logan est tâché d'un mélange de sang. Le sien, parce qu'il arbore une plaie dans son cou. Celui des autres qu'il a terrassé sur sa route. Logan se bat pour sauver la vie de ceux qui ne peuvent ou ne savent pas se défendre. Il donnerait sa vie pour son roi, pour son capitaine. Et au fur et à mesure de sa course, c'est prêt du Royal Revenge qu'il se trouve. Voilà que le combat est à son pique maximal. Logan est effaré d'entre un coup de canon retentir ; il en entend tellement d'autres depuis tout à l'heure. Mais celui-là résonne dans son esprit comme le cri du diable. Logan a tout juste le temps de tourner la tête, après avoir repoussé un petit pirate borgne à l'aide de son pied, qu'il voit à peine le boulet de canon s'écraser contre le grand mât du Royal Revenge. Il fait parti de ceux qui hurle attention!, avant que le mât ne termine de craquer pour s'effondrer au sol. Par chance, rien d'autre ne sera fait au navire de la flotte royale.

Peu importe le temps que cela aura prit, peu importe le nombre de morts qu'il y aura eu : le combat prend fin avec le roi porté vainqueur. C'est surtout parce que ses hommes étaient plus nombreux, parce que les pirates ont rebroussé chemin sans avoir trouvé les cartes qu'ils étaient venu chercher. Leur capitaine aura perdu une main dans la bataille, pour défendre ses précieux. Il est retrouvé, pansé, mais n'a rien perdu de sa hargne. Il ordonne qu'on le recouse et qu'on répare son navire, à peine le soleil est-il levé. Dans les rues, les survivants ramassent déjà les cadavres qu'on entasse dans des brouettes en bois. Qu'on emmène au cimetière de la Cité qui sera agrandit d'un seul coup à cause de ce combat. Logan n'a pas revu sa femme. Il a eu du mal à quitter le navire qu'il aurait protégé de sa vie s'il avait du le faire. Mais sa tête a été réclamée ailleurs.

" - Deux mois ?" Le Capitaine hurle ces mots alors qu'il tient toujours d'une poigne ferme l'homme qui s'occupe de son bandage. Son attention n'est pas posé sur le médecin, mais sur le roi et les hommes qui l'entourent. " Parce que vous comptez à ce que nous attendions que l'on construise un nouveau mât pour lancer l'expédition ?" Son rire est gras. A cause de la douleur et de la nausée que les paroles précédentes du roi lui ont provoqué. " Vous allez me démonter le plus grand que vous ayez de n'importe lequel de votre flotte. Et vous allez me le remonter sur le Royal Revenge ! Si je peux voguer d'ici deux semaines... vous pouvez en faire de même pour réparer mon bâtiment !"

Le roi est sous l'emprise du stress. Jamais il ne laisserait quelqu'un s'adresser à lui de la sorte s'il n'avait pas essuyé une attaque ce soir. Et c'est certainement parce que le capitaine garde précieusement dans sa poche, tout contre son cœur, les cartes précieuses. Logan ne cesse de regarder le membre manquant de son capitaine. Ça lui donne des sueurs froides, à cet homme qui n'a pu se rendre compte de ses propres yeux que sa femme est en bon état. Il ne sait pas où donner de la tête, et pourtant, il est concentré sur ce qu'il voit et ce qu'il entend.

'' - Vous l'avez entendu ?'' Hurle le roi qui semble reprendre contenance. Il essuie sa grosse joue à l'aide de son mouchoir de poche lorsqu'il se retourne vers ceux qui seront envoyés aux réparations du navire. '' Alors qu'est-ce que vous attendez ! Vous avez deux semaines pour...''

Mais les taquiers sont déjà partis à toute vitesse pour rependre la nouvelle. Pour avertir le reste des corps de métiers qui seront nécessaire pour rénover le bâtiment. Le roi est en colère. Il se met à balbuter des ordres sans queue ni tête. Mais l'un d'entre eux semble être important : il indique à Logan de prendre la tête de la garde et de s'assurer que tous les pirates encore présents soient trouvés et enfermés dans les jaules. Immédiatement, Logan baisse la tête et quitte la pièce où le capitaine recommence à dicter sa loi. Il profite des faiblesses du roi, et Logan se contente de suivre les ordres. Il comprend que l'homme en charge de la garde est mort au combat. Alors il prendra sa place jusqu'à ce qu'un autre soit désigné.

Jade aura forcément été retrouvée, que ce soit par la garde ou de simple habitants de la Cité qui auront crier pour qu'on vienne l'arrêter. Ils n'ont pas l'habitude des femmes pirates, mais vu l'accoutrement qu'elle porte, c'est ainsi qu'ils la voient. Alors elle sera arrêtée, elle sera emmener dans une cellule et enfermée derrière des barreaux, même si elle a tuer du monde pour s'en dépêtre. Encore pire si elle a tuer des hommes après la batailles. C'est dans la jaule que Logan posera ses yeux, la première fois, sur celle qui remettra toute sa vie en doute. Il ne fera attention à ses traits que parce qu'elle est l'unique femme enfermée aussi bas.

Le roi a ses côtés semble avoir retrouvé sa contenance après ces quelques heures de repos. Il ne s'est pas endormi, pas même assoupi. Il semble vouloir balayer tout ça rapidement pour pouvoir suprimer de sa mémoire le drapeau noir du galion pirate.

'' - On les pendra tous dans la semaine.'' Qu'il laisse savoir en plissant le nez, dégouté par ce qu'il voit et l'odeur qui émane des cellules. '' Sur les côtes. Que les prochains des leurs qui oseraient s'approcher de mes terres comprennent ce qu'il advient des pirates ici.''


tumblr_pz593gZC4Q1ynme1po6_250.gifv xONqj.jpg 98088e0fddfdb9b8b6600afce2828bdcdf84ff2e.gifv
❝ you have to be special to love me❞ and i'll love you a little bit more every day of our life. You are simply the woman I was waiting for to learn how to live and love.
Revenir en haut Aller en bas
 
SneakySkunk
SneakySkunk
Féminin MESSAGES : 552
INSCRIPTION : 17/02/2020
RÉGION : Québec.
CRÉDITS : Gifs (SneakySkunk) | Avatar (Google) | Signature (Crack in time)

UNIVERS FÉTICHE : J'apprécie les univers de survie. Je suis attirée par ce qui concerne les zombies. Je suis attirée par le science-fiction. J'aime toucher à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3619-presentation-de-sneakyskunk https://www.letempsdunrp.com/t3872-m-robert-sheehan-frere-autres-liens https://www.letempsdunrp.com/t3621-creation-s-dream https://www.letempsdunrp.com/t3622-all-the-earth-is-mine
cat

LOGAN+KATERINA+KASPER+JADE | One  perfect land for all men. Empty

d0ee94eda5c43eaf3e9530f75c15362bd7764371.png
Kasper Bones
Kasper Bones aime un peu trop les alliances. Ainsi, il évite des conflits et parvient malgré tout à ses fins. Il promet des trésors, promet des navires, promet des îles, toujours dans l'optique de parvenir aux buts qu'il convoite. À titre d'exemple, quelque part, sur une terre, il a épousé une femme dans un rituel dont le nom fourche encore à sa langue. Bien évidemment, c'était un accord mutuel pour subvenir aux besoins des deux parties. Mais il y a toujours ce véritable mystère qui plane : que veut-il exactement?

Étonnement, il n'est pas connu pour être un menteur. Il aurait beaucoup d'histoires à raconter. Mais certaines sont si grandioses qu'on pourrait les croire imaginées, fausses, exagérées. Durant les quêtes qu'il entreprend, il peut disparaître durant de longues périodes. Personne ne sait d'où il sort ni comment il est devenu ce qu'il est. Personne n'a fait de lui l'homme qu'il est, et c'est bien la seule chose qu'il se retient de partager. Il aime ces moments d'aventure où un trésor doit être découvert. Il ne s'est jamais posé quelque part pour fonder une famille.

LOGAN+KATERINA+KASPER+JADE | One  perfect land for all men. C1458eff80c09650a467f8ebeb8215be129b75b6
Jade

Jade ― fille d'un explorateur mort en mer ― a été élevée sur l'île Ribe Bàis, surnommée l'île mortelle par les rares hommes y ayant mis les pieds, parce qu'elle est difficilement accessible, tant par ses marées que par les énormes rochers qui empêchent les navires de s'y aventurer. Contrairement à la fausse croyance répandue, cette île n'est pas maudite, seulement mal située géographiquement. Jade a été élevée dans une famille de trois garçons, lesquels ont pris le statut de frères au fil du temps. Sa mère n'est pas sa vraie mère.

à Ribe Bàis, l'île de Bouïane est mentionnée au travers des histoires via la mémoire des anciens. Leur société n'est peut-être pas aussi évoluée que d'autres, mais leur mémoire est importante. Certains disent même que l'île Bouïane serait leur berceau d'origine, mais que les tempêtes se seraient multipliées pour punir certains hommes et qu'avec le temps, ils se seraient égarés en mer. Certains disent même qu'un jour, ils retrouveront leur terre natale.

Au sein de ce peuple, il est de tradition qu'une femme choisisse un époux pour fonder sa famille, parce qu'elle est maîtresse de son avenir. Elle est la tisserande de son foyer et de ses progénitures. La femme qui l'a élevée n'a pas hésité une seconde à la prendre sous son aile, puisqu'elle n'avait mis au monde que des garçons. Une fille se doit de prendre la relève. Immédiatement, Jade a su qu'elle serait prête à parcourir les mers pour trouver l'homme idéal.

LOGAN+KATERINA+KASPER+JADE | One  perfect land for all men. 201211053955126908

Johnny Depp :copyright:️ Marie Avgeropoulos
Oui, parfois on reste bredouille lorsqu'on met les pieds à Tír na nÓg, on n'a pas toujours les putes qu'on souhaite, on doit se contenter des restes, malgré tout, on trouve toujours quelque chose à se mettre sous la dent. Mais il y a des jours, comme aujourd'hui, où la chance sourit. Et Kasper est ravi d'avoir la plus belle pièce du trésor à cet instant. Elle est vigoureuse comme une vague, elle est fraîche comme la brise du matin, et il saurait dire qu'elle est délicieuse comme le meilleurs des nectars. Non, il ne laissera pas un autre profiter des plaisirs qu'elle pourrait lui offrir. Elle ne ferait pas sa difficile?

Je suis là pour m'amuser. Le plaisir simple. Pas vous?
Toujours, n'est-ce pas?

Qu'elle ne cherche pas à prétendre être une dame l'amuse grandement, ça le fait sourire et ça lui fait entrevoir une agréable soirée. Mais au bout d'un moment, se lassera-t-elle de la débauche perpétuel? Car même dans le plaisir, il y a de l'ennui, contrairement aux aventures. Mais ce soir, il est là pour fêter, pour se récompenser, pour boire, pour profiter des femmes, chose qui n'arrive pas souvent en mer. À côtoyer la puanteur des hommes, on adore sentir la peau des femmes, du creux de sa clavicule jusqu'à l'intérieur de sa cuisse. Il approuve donc ses paroles par un effleurement : ses doigts qui traînent de la peau de ses omoplates jusqu'à la naissance de ses reins. Il remarque les frissons sur sa peau avec autant de perspicacité qu'il peut savoir si une pièce est de bonne ou de piètre qualité. Celle-ci le ramènera dans sa folle jeunesse.

Elle le conduit à la taverne où effectivement, il souhaite qu'on lui serve de l'alcool, et quelque chose qui déchire, pas de l'eau. Il sait d'avance qu'il passera au moins la nuit sur cette île, avec cette tempête qui approche. Il n'est pas dans son intention de rester sage. Au moment de lui remplir un verre, il tique, il siffle, il tape le bois, mais surtout, il s'empare de la bouteille qu'il apporte à sa bouche pour en prendre une grande lapée. Il grimace de bonheur, et offre la seconde gorgée à cette fille qui s'est assise sur ses cuisses. Il caresse déjà sa hanche pour la presser un peu plus sur lui, remonte parfois ses doigts sous la courbe de son sein lorsqu'elle lui semble trop loin. Et parfois, elle doit aussi sentir ses doigts, décorés de bagues diverses, presser ses chairs au niveau de la cuisse. C'est que sa main ne reste jamais inactive bien longtemps. Pour garder la bouteille, et en avoir une seconde, il aura payé les pièces demandées. Oui, il est là pour dépenser, et Kate en aura pour son temps.

Dites-moi, Kasper...

Il prend une gorgée directement à la bouteille, toujours, mais tourne son visage face au sien pour mieux entendre les prochains mots qui sortent sensuellement de sa bouche aux lèvres serrées.

Racontez-moi la plus belle de vos aventures...
La meilleure aventure est toujours celle qui suivra la précédente, qu'il répond d'une voix à peine audible, alors que se répercute son haleine alcoolisée contre ses lèvres qu'il se retient de dévorer à l'instant, mais il sourit, là, tout près de sa bouche, pour finalement prendre une nouvelle et longue gorgée. Il faudrait y être, pour savoir.
C'est parce qu'il n'a rien d'intéressant à raconter, se moque la grosse pute derrière le comptoir, alors que ses grosses déformations rebondissent au rythme de son rire.
Ramène donc de l'alcool et à manger par ici plutôt que de dire des conneries, qu'il rétorque de sa voix déjà enrouillée par les précédents breuvages, MAIS, il lève un doigt pour empêcher quiconque de le couper dans son élan. Si on ne me croit pas, je me ferai un plaisir de prouver le contraire.

La grosse femme ― qui a jadis écarté les cuisses pour plusieurs pirates et qui le fait encore aujourd'hui ― secoue la tête d'amusement et continue son petit train de vie en servant les clients directement au bar, certains déjà évanouis par ailleurs. Mais elle écoute distraitement, de même que certains solitaires qui n'ont rien de mieux à faire qu'écouter un homme raconter une histoire. La plupart sont déjà saouls et d'autres ne tarderont pas à oublier l'essence même de leur existence. C'est ce qui arrive sur l'île quand on se laisse aller au vice, on ne se réveille qu'au petit matin avec une gueule de bois. Mais l'histoire vise surtout à distraire la femme assise sur ses cuisses, qui ne manque jamais une occasion de le caresser ou de jouer de ses doigts sur la peau de plus en plus dénudée de son torse en mesure qu'elle glisse sa main sous sa chemise.

Il y a quelques années, je suis tombé par hasard sur le squelette d'un homme qui n'avait jamais terminé sa quête. Le vent et les marées l'avaient enseveli au point de l'amener dans l'oubli. En suivant des traces, j'ai découvert un coffre qui n'avait pas été ouvert depuis une éternité.

La bouteille a été déposée, permettant à la main de Kasper de jouer avec le tissu du décolleté de cette robe rouge. Son oeil indiscret observe les formes de la femme avant qu'il ne poursuivre l'histoire de cette aventure en particulier. Sa paume glisse à son sein avant qu'il ne la dépose entre ses cuisses, au niveau des genoux. Il a suivi les coordonnées indiquées sur la carte, même si elle était presque entièrement effacée. Et il vante ses prouesses pour avoir été en mesure de la déchiffrer et d'atteindre une île volcanique. Il étire les détails, comme si ça pouvait avoir une incidence sur l'histoire, que ce soit le temps passé en mer, les imprévus liés au bateau, les longues journées au soleil et sous la pluie, jusqu'à raconter les journées de survie sur une île sauvage, loin de toute civilisation. Chaque fois que son récit semble devenir périlleux, ses yeux se plantent dans ceux de Kate pour y lire l'engouement.  

― [...] et alors j'ai senti le souffle chaud d'un volcan tout contre mon visage.

Lorsqu'il prononce cette phrase, ils ne sont plus dans la taverne, ils se sont échappés pour rejoindre une chambre aux volets ouverts. On peut entendre la pluie qui tombe sur le toit, qui affole la nature. On peut entendre l'agitation des vagues au loin. Mais Kasper, lorsqu'il prononce ces mots, s'assure d'ouvrir le buste de cette femme pour dévoiler les formes qui s'y cachaient. Et il lui demande si elle a déjà vu un volcan de ses propres yeux. Ses lèvres attaquent déjà la peau de son cou, avec une immense gourmandise, lorsqu'il pose cette question. Il ne prend pas même le temps d'allonger la femme sur un lit, que son dos tape contre une surface dure. Et si elle devait vouloir lui retirer des vêtements, il la laisserait faire. Sa propre peau est moite, et l'humidité ambiante à cause de la tempête ne l'aide pas à avoir moins chaud.

_____________________

Jade est habile, mais également rapide et furtive. Elle est surtout confrontée à un sentiment d'inconfort à mesure qu'elle voit les habitations, le pavé, les hommes, comme si la nature avait été complétement éradiquée. Elle défend ceux qu'elle juge innocent, reconnaît le visage des pirates qu'elle a aperçu sur le navire, mais se défend si les hommes de cette ville portuaire tente de s'en prendre à elle. Sans arc, elle ne peut pas se mettre à bonne distance pour tirer, elle doit se contenter du corps-à-corps. Elle aura au moins sauver un enfant d'un assaillant durant cette longue nuit chaotique. Oui, elle aura été capturée, tout simplement parce qu'elle a suivi les mauvais pirates en se rapprochant toujours plus du capitaine. Que voulait-elle au final, empêcher les pirates de trouver leur butin, empêcher le capitaine de pouvoir prendre la mer ou s'emparer elle-même des écrits?

_____________________

Que voit Logan lorsqu'il aperçoit la pauvre Jade au fond de sa cellule? Une criminelle? Un pirate? Une meurtrière? Seuls les vêtements qu'elle porte donne l'impression qu'elle est l'une des leurs, puisque les deux camps sont couverts de sang. Mais elle n'arbore aucun trésor comme le font fièrement les autres. Ils se pavanent avec de l'or, certains dans les cheveux, d'autres dans les bijoux, d'autres dans la bouche pour remplacer des dents pourries. Jade ne possède rien de tout cela, seulement ses tatouages et leurs histoires, seulement ses tresses et leurs chemins enchâssés.

On les pendra tous dans la semaine.

Ces paroles insensibles se fraient un chemin jusqu'à ses oreilles. Elle relève donc la tête, peu encline à l'idée de se retrouver pendue à une corde. Son voyage ne peut pas s'arrêter aussi brusquement. Elle a tenté de les aider, et personne n'a voulu entendre raison au moment de l'enfermer. Était-ce parce qu'ils ne comprenaient pas les mots ou l'accent qui sortaient de sa bouche? Jade quitte son cocon ― elle recroquevillée dans un coin, les genoux contre le torse ― pour s'approcher des barreaux.

Bouïane.

Au travers des barreaux, la sauvage tente d'attraper un bras. C'est celui de Logan qui se trouve dans sa trajectoire. Ses doigts se referment au creux de son coude dans l'espoir de l'interpeller avec ce mot murmurer : Bouïane. Son regard cherche le sien, le visage appuyé entre les barreaux, et ses pupilles s'attardent longuement à la blessure qu'il arbore à son cou ; Jade n'a pas vraiment été blessée durant l'assaut. Mais Bouïane, c'était la raison de la venue des pirates, la raison pour laquelle ils voulaient tout saccager. Va-t-elle empirer son cas à mentionner cette île inaccessible?

Ils ne vous laisseront pas tranquilles.

Sa voix, d'un accent qui n'est pas typique de la région même si elle connaît la langue, s'exprime dans une tonalité basse de manière à ne pas alerter les pirates dans les cellules voisines. Doucement, sa poigne se radoucit, mais elle ne le lâche pas pour autant. Elle ne souhaite pas les mettre en garde uniquement pour sortir de sa cellule, mais également pour les prévenir qu'il serait dangereux que des pirates aussi barbares puissent atteindre cette île mystérieuse et convoitée. Aura-t-il seulement compris le sens de ses pensées avec si peu d'explications?

Qu'est-ce qu'elle a dit? demande-t-on à Logan.

_____________________

Logan est-il venu la voir, dans les jours qui ont suivi son passage dans les cellules? Ou sera-t-il de marbre au moment où les pirates seront amenés pour être pendus? Chose certaine, les réparations pour le navire avancent à merveille et le port n'a subi aucune nouvelle attaque depuis la dernière. Mais sont-ils à l'abri pour autant? D'autres les attendent-ils en mer pour les prendre à revers? Mais si Logan se montrait attentif, il pourrait voir que parmi les tatouages figurant sur sa peau se trouvent des formes représentants des îles, mais également des étoiles, prémisses de coordonnées incomplètes. Mais peu importe à quel moment on la sortira, que ce soit au moment de la pendaison, ou avant, elle cherchera à se débattre, portera des poings à ceux qui osent la toucher et foncera vers la sortie la plus proche, qu'importe si elle doit se retrouver au milieu d'un couloir ou à l'extérieur, seule ou entourée de gardes. Et si l'homme qui la sort n'est pas assez rapide, elle tente de lui dérober la première arme qu'elle voit à sa ceinture. Si ça devait être un pistolet, elle ne saurait pas s'en servir, ce qui ne ferait que la prendre au dépourvu.


I'm just a woman in love with another woman
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
@Robz
@Robz
MESSAGES : 431
INSCRIPTION : 17/02/2020
ÂGE : 26
RÉGION : France.
CRÉDITS : tumblr.

UNIVERS FÉTICHE : Post-apocalyptique, touche à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

cat

LOGAN+KATERINA+KASPER+JADE | One  perfect land for all men. Empty

KEKHTE8I.png
Katerina Kate
Olonnais

Un mariage interrompu, ou le destin attrapé par ses cornes. Kate, comme elle se fait appeler depuis, a quitté la ville portuaire qui l'a vu grandir, qui l'a éduqué, qui lui a offert un futur que toutes femmes auraient désirer avoir. Mais pas Katerina, non. Elle désirait tout sauf la fortune de ses parents, tout sauf leur grande demeure dont elle hériterait après d'être marié, elle désirait tout sauf la vie confortable qu'on lui offrirait en épousant un noble. Kate est toujours recherchée par ses parents, avec une bonne quantité d'or en prime pour celui qui la ramènera vivante. Mais voilà, depuis le temps, ils perdent espoir. Son père laisse l'argent en suspend parce qu'il refuse de croire que son unique fille a pu se noyer en tentant de s'enfuir.

Elle s'est pourtant échoué sur une île pas si lointaine de son port natal ; Tír na nÓg. La Terre de l'éternelle jeunesse. L'endroit où les marins viennent pour prendre du bon temps comme s'ils n'avaient pas vieillis, pas passer l'âge de la maturité. A y vivre, il n'y a principalement que des femmes. Les hommes qui sont présents sont là pour occuper les tâches qu'elles sont incapables de faire. Dans cet endroit, Kate a trouvé ce qu'elle cherchait. Même si pour survivre, elle a venu son corps à mainte reprises. Mais son esprit est plus nourri qu'il ne l'a jamais été ; grâce aux histoires de matelots et pirates qui s'arrêtent sur l'île. Kate a une soif insatiable de connaissances et d'aventures. Elle n'hésiterait pas une seule seconde à quitter ce confort pour en découvrir plus, pour vivre encore plus encore.

LOGAN+KATERINA+KASPER+JADE | One  perfect land for all men. DearAcademicCassowary-max-1mb


Logan Anne
Levasseur

Lieutenant, officier chargé de quart du navire Royal Revenge. Un bateau de la flotte royale, le plus rapide, le plus solide, celui qui porte le plus de canons et d'hommes à son bord. S'il a d'abord regardé l'océan grâce aux plaisir palpable de sa cousine, il a juré à genoux face à son oncle qu'il ne quitterait jamais l'océan sans lui avoir ramené sa fille.

Sur les ordres du roi, les hommes du Royal Revenge ont travaillé pendant les deux dernières années à trouver l'île de Bouïane. Grâce aux écrits des anciens, et même de certain pirates, la marine du roi des terres d'Alatyr est sur le point de toucher au but. Logan est fier d'être le bras droit du Capitaine, fier de faire partie de l'équipage qui rapportera au roi la propriété de cette île mystérieuse, oubliée, où personne n'a mis les pieds depuis des siècles.

Il est marié, et pense réellement ressentir de l'amour pour sa femme. Fidèle, bon parti, il est de ces marins que l'on rêverait d'épouser rien que pour le respect qu'il offre aux autres. Logan fait tout son possible pour garder la dorure apportée à sa famille ; les Levasseur sont connus à travers tous le royaume, et rien ne serait pire pour lui que de salir les siens.
LOGAN+KATERINA+KASPER+JADE | One  perfect land for all men. 1607688527-ezgif-3-6ee0285db97e


Keira Knightley | Daniel Sharman
Le regard que porte Logan sur les pirates enfermés derrière les barreaux, est le même sur tous. Il les regarde en donnant l'impression qu'il ne les comprend pas. Qu'il cherche à percer ce qui, chez eux, fait qu'ils sont tant différents. Tant abominables. Tant sanglants et vivants à courir tout autour du monde pour lancer leurs malédictions sur les âmes pures comme ceux de cette île. Alatyr, comme bon nombre d'endroit sur cette terre, est remplie de personnes bonnes et dont la vie n'a rien d'aussi sombre que ces pirates. Ils sont la lumière alors qu'eux, sont l'ombre du monde. Logan ne les regarde pas avec dédain, ni avec colère, ni avec vengeance. Il les regarde comme s'il était face à une autre espèce de la sienne : à la fois distant, à la fois intrigué. Logan ne pourra jamais cesser de se demander ce qui a pu les faire chavirer dans ce destin de misère et de noirceur. Pour la plupart dans cette geôle, ils ont le même amour premier : l'océan. Qu'est-ce qui peut être si important pour que deux êtres si distincts existent ? Les bonnes manières et le savoir vivre ne peuvent pas être l'unique frontière qui les sépare.

" - Bouïane."

On murmure ce mot au même moment où des doigts attrapent son coude. D'abord tourné dos aux barreaux, son visage se détourne du roi, son attention est bien loin de ce que pourraient dire de plus le souverain. Ses yeux se mettent à contempler avec plus de précision l'unique femme enfermée avec ces barbares. Elle ne porte pas la moindre trace de richesse, mise à part celles des coutumes de ses terres natales. Ses tresses sont solides et correctement tressées pour ne pas s'être défaites dans la bataille. Physiquement, elle a l'air tant différentes des hommes qu'on trouve enfermé à côté d'elle. Il n'y a presque que ses vêtements qui la confondent avec les autres. Ils ne vous laisseront pas tranquilles. Si ces mots ont une valeur autre dans son esprit, Logan n'y voit qu'une menace. Elle parle d'eux comme s'ils n'étaient pas les siens, et Logan n'y prête pas attention sur l'instant. Il s'est contenté de dégagé son coude de la poigne douce de l'emprisonnée. Mais son regard n'a quitté Jade que lorsque la voix du roi se fait entendre à son attention.

" - Rien." Qu'il a seulement répondu en détournant ses yeux d'elle. " Rien que nous ne sachions déjà."

Non, Logan ne sera pas descendu voir la prisonnière pendant les jours qui ont suivi. Mais cela ne signifie pas qu'elle a quitté son esprit. Au contraire, tout comme les plaies laissées par la destruction du mât du Royal Revenge, Jade a laissé une marque indélébile. Un autre n'aurait certainement pas été touché par ce qu'elle a dit. Mais le Lieutenant du navire blessé n'est pas comme les autres ; il est à la fois semblable à son Capitaine, à la fois semblable à sa femme. Elle est douce et s'inquiète souvent du destin de ceux qui n'ont pas eu sa chance. Elle ne travaille pas, comme toutes les femmes de cette société, mais elle donne beaucoup de son temps aux gens qui en ont besoin. Il aime ça, chez elle, Logan, et puis ces années où leur destin est lié, elle l'a infesté de ce sentiment de bonté. Une bonne chose, qui lui fait penser à cette femme enfermée dans la geôle. Pendant ces jours, il n'aura cessé de ruminer l'idée que la prisonnière n'est pas comme ces pirates qu'ils s'apprêtent à pendre pour laisser une présage à ceux qui oseraient s'aventurer sur les terres du roi d'Alatyr. Mais puisqu'il est aussi, en parti, comme son Capitaine, Logan a des connaissances sur Bouïane qui le font s'inquiéter. Dans les yeux de cette prisonnière, quelque chose dansait en pensant à cette île. Non, Logan n'imagine pas qu'elle puisse être la clé de toute cette aventure. Il est intrigué par l'aventure.

La tempête a disparu lorsqu'il est temps de passer aux pendaisons. Est-ce que Logan est touché par cet acte ? Bien entendu. La justice est importante à ses yeux, mais il n'aime pas ce genre de mise à mort. Il reste muet, pourtant, parce que cette justice est la vengeance parfaite pour toutes les familles des victimes qu'ont fait ces pirates. Ils doivent mourir, mais pour les punir d'avoir pris la vie d'innocentes personnes. Logan est d'accord avec cette idée, alors qu'il est contre celle que se fait le roi : aujourd'hui, les pirates mourront pour avoir osé s'en prendre à lui, pour faire un signe à tous ceux qui pourraient encore vouloir venir piller cette Cité. Son capitaine, à la peau encore pâle à cause de la perte de sa main, voit cette chose d'un oeil différent encore. Pour lui, un marin devrait mourir sur l'océan. Pour lui, le message envoyé n'est rien qui pourrait arrêter les pirates dans leur bataille. Il se dit que lui-même, dans leur situation, ne serait pas arrêté par quelques cadavres pendus ci et là autour des terres.

Jade parvient à s'enfuir ; l'homme qui était censé la mener à la potence ne cherche même pas à la rattraper du moment où elle a prit son pistolet. Lui sait s'en servir, connaît les dégâts affligés par une balle. Il en a vu bien d'autres mourir de la sorte. Alors il s'est contenté de lever les mains au ciel, tout en lui laissant la voie libre pour qu'elle puisse s'enfuir. Il pense que sa vie vaut plus que la possession de Jade. Il n'a jamais eu autant tord. Bien entendu, qu'il aura rapporté la fuite de la prisonnière. Les autres pirates se seront mis à hurler, à la féliciter, à l'applaudir en percutant leurs bagues dorées. Tout ça, même s'ils ne font pas parti du même groupe : c'est l'exploit d'avoir filé entre les doigts de la garde qu'il félicite. Pour les gardes d'Alatyr, c'est bêtement le signe de son appartenance aux pirates. Ils seront partis à sa poursuite pour la rattraper, alors que d'autres emmènent les pirates à la corde qui leur prendra la vie. Jade aura eu le temps de fuir.

Le nouveau chef de la garde, indique à tous les hommes qu'il trouve de chercher la prisonnière. Logan, redevenu simple Lieutenant, n'a pas à suivre ces ordres. Et pourtant, il s'est lui aussi mit à la recherche de cette femme. Il ne saurait dire combien de temps il lui aura fallut pour la retrouver, mais une chose est sure : lorsque ses yeux se posent enfin sur elle, il entend le premier son de cloche immortalisant la mort du premier pirate. Contrairement à l'homme auquel elle a échappé, Logan comprend vite qu'elle ne sait pas se servir de la seule arme qu'elle a en sa possession. Et à ses yeux, c'est la preuve qu'elle n'appartient pas à la bande de pirates qu'ils ont arrêté. Lequel d'entre eux ne saurait pas se servir de cette arme qu'ils affectionnent tant? Alors il se lance à sa poursuite. Jade aura pu se défendre avec ce qu'elle trouve, mais Logan n'aura pas sorti son épée pour s'en prendre à elle.

Le lieutenant aura tout fait pour l'attraper à mains nues. Et même si c'est difficile, même s'il doit lui courir après dans les terres en hauteur de la Cité, il y parvient. Cette course poursuite aura plus été semblable à celle de deux enfants plutôt qu'à celle de deux ennemis. Mais il l'attrape. La fait tomber à plat ventre sur l'herbe du plateau où ils se trouvent. Dans l'éland, c'est ce chandail qu'elle a emprunté qui craque, qui se déchire. Puisqu'il tombe à la renverse sur Jade, il l'écrase ; manque-t-elle de souffle sous ce poids? Mais son nez à lui se retrouve sur les tatouages qui couvrent par parcimonie sa peau. Là, juste sous ses yeux se dessinent des tâches sur lesquelles il ne s'était pas attardé. Elles étaient incomplètes, et le sont toujours à un certain niveau.

Son oeil averti repère déjà des points qu'il connaît pour les avoir vu sur les cartes en possession du capitaine. Alors c'est sa curiosité, ses neurones qui se mettent en marche bien plus vite que son esprit courtois. Lorsqu'il se redresse, Logan reste pourtant à califourchon sur la fille ; il l'empêche de bouger alors que la pointe de son index vient immédiatement frôler ces tatouages comme s'il représentait une carte. Il tique en voyant des points marqués qu'ils n'ont pas d'annoté sur leurs cartes.

" - Vous restez ici !" Qu'il indique dans un ordre sévère qu'il aurait pu lancer aux matelots du Royal Revenge. Il s'est redressé, et Logan vient tout juste d'enlever sa cape bleue sombre pour la poser sur les épaules de Jade. " Vous m'avez compris ? Restez cacher ici, et ne vous faites pas voir par la garde." Il cache le peu de nudité qu'il aurait pu voir de cette femme, mais les yeux de Logan sont plein de bonnes volontés. Il n'a pas un regard attisé par les courbes de cette pirate. " Je vais revenir pour vous."

Logan fait en sorte que Jade soit cachée aux yeux de tous les gardes qui pourraient passer dans le coin. Mais dans ces hauteurs, il n'y a que les habitations des nobles de la Cité. De ceux qui sont assez bien placés pour avoir de beaux jardins entretenus derrière des barrières de fer forgé. Alors elle se retrouve dans des buissons assez épais qui pourront la garder précieusement en sécurité. Pourquoi l'aide-t-il au lieu de la livrer à la garde pour qu'elle puisse recevoir la même sanction que tous les autres ? La cloche n'a cessé de tinter pendant tout ce temps. Et maintenant, elle se fait silencieuse : les pirates sont pendus, et il n'en manque qu'une sur la liste du roi.
_____________________________________

A chacun des mots de Kasper, Katerina sourit. Parfois avec douceur, parfois avec sensualité, mais chacun d'entre eux est honnête. Elle ne joue pas un rôle ; elle aime être prêt de ce pirate à l'allure intrigante. Elle aime laisser ses doigts parcourir chaque choses qu'elle peut toucher de lui. Kate apprécie particulièrement cette main qui n'est jamais inoccupée. Plus il la caresse, plus il la frôle, plus il la rapproche de lui, plus Kate est à l'aise. Elle ne joue pas un rôle, contrairement à la plupart des prostituées qui hante cette île. Kasper lui offre déjà tout ce qu'elle désire en partageant sa boisson, en partageant son histoire. Et même lorsqu'il est interrompus par la grosse derrière le comptoir, Katerina détourne son regard de lui uniquement quelques secondes pour la regarder. C'est une de ces manières qu'on lui a inculqué lorsqu'elle était jeune : toujours regarder les différents protagonistes d'une discussion endiablée. Mais peu importe ce que l'autre aurait pu dire, Kate affirme qu'elle veut tout entendre de ce qu'il a à dire. Elle prend tout ce qu'il est prêt à offrir ; les mots, tout comme sa chaire. Et s'il n'hésite pas à toucher ce qu'il désire, bien qu'il ne l'ai pas embrassé, elle en fait de même : ses doigts sous cette chemise qui n'a certainement rien de la couleur qu'elle avait au départ. Elle revient enrouler autour de son doigt une mèche pleine de bijoux, mais son geste s'arrête lorsqu'elle est suffisamment entrée dans l'histoire.

Sent-il l'effet qu'il lui fait rien que par ses mots ? En parlant de mort, en parlant de quête, en parlant de vent et marées, bien plus qu'en ne parlant du trésor. L'or ne l'attire pas, mais Katerina n'imagine pas encore qu'un trésor puisse être bien plus que de l'or. Elle le dévore des yeux ; son visage attirant, ses lèvres envoutantes. Kate s'aime assez pour ne pas fondre sur lui face aux yeux des autres ; s'ils avaient été seuls, lors de ce récit, nul doute qu'elle l'aurait interrompu par un baiser pour connaître autres de ses charmes que la parole. Elle imagine particulièrement bien chacune des choses qu'il décrit ; sauf ce volcan qu'elle n'a jamais pu voir de ses propres yeux. Ni ici, ni d'où elle vient, une telle création de la nature n'était visible.

" - [...] et alors j'ai senti le souffle chaud d'un volcan tout contre mon visage."
" - Cela devait être..." Du bout de ses lèvres, on pourrait croire qu'elle est sur le point de prononcer le mot suivant ; terrifiant. Mais le sourire qui éclaire son visage montre bien qu'elle n'a pas peur. " excitant." Tout comme il l'est, à l'avoir dévêtu pour le plaisir de ses yeux, tout comme il l'est à embrasser la peau de ce cou qu'elle tend pour lui offrir. " Je n'ai jamais pu voir de mes yeux les merveilles que vous m'avez contées."

Le peu d'alcool qu'elle a ingéré lui fait défaut. Elle use de mots presque préstigieux que l'on entend pas dans le coin. Ici, on raconte une histoire. Ici, on parle de choses. Les manières dont elle ne devrait pas user ressortes parce qu'elle est bien. Prêt de cet homme qui lui a offert les préliminaires qu'elle désire tant avoir. Kate, au début, a donné son corps contre des histoires. Contre des bons regards. Les putes de l'île n'ont pas eu ça d'un bon œil, alors, elle se fait payer.

Kasper peut faire d'elle tout ce qu'il désire. Kate ne pipera pas un mot pour lui interdire quelque chose. Elle aura abandonner son corps à cet homme qu'elle ne connaît que de ce soir, que de cette nuit, que grâce à cette tempête. Dans cette cabane qui est la sienne, sobre, menue, sans rien de valeur à l'intérieur. Un lit de fortune où elle dort, étonnamment, mieux que dans celui qu'elle avait sur l'île d'Alatyr. Kate aura donné tout ce qu'il désire, sauf peut-être les devants qu'elle aurait pu prendre. Est-ce que les autres touchent les clients pour éviter qu'on ne les touche elle-même d'une certaine manière ? Kate n'est pas prude, elle prend, simplement. Elle l'aura dévêtu avec envie : laissant ses doigts parcourir son torse avec plus de plaisir qu'elle n'a pu en montrer à la taverne. Avec plus de gourmandise. Katerina aura parcourut tous les muscles qu'il la laisse atteindre. Avec douceur. Elle aime à prendre soin de ce corps qui n'a pas eu l'attention qu'il mérite depuis longtemps. Elle se sera mise à genoux, là, à côté de ce lit s'il en aura eu envie. Pensera-t-il en avoir eu assez pour son argent ? Parce qu'aucun homme ne s'est plein d'un moment passé entre ses cuisses.

La tempête fait rage à l'extérieur. Il n'y a plus aucun navire pour s'approcher de l'île. Et si des fous voulaient s'y amarrer tout de même, ils perdraient la vie en étant emmenés par les vagues contre les rochers sortant de l'océan près des côtes. Il pleut comme vache qui pisse dehors. Ça tombe sur le toit, ça cogne contre les vitres. Ça procure un bruit de font plaisant qui la détend bien plus qu'elle ne l'êtait déjà. Le vent s'engouffre sous les palmiers qui dansent dans tous les sens. De là, on entend plus les brouhaha du centre animé de l'île. La tempête couvre tout. Mais Kasper ne pourrait qu'entendre les gémissements qu'il procure à la prostituée qu'il se paie ce soir. Si certaine simule, ce n'est pas son cas. Chacun des sons qu'il lui procure est vrai ; que ce soit grâce à ses coups de reins ou à sa barbe et sa moustache qui la chatouillent où qu'il se trouve. Un coup de tonner survient : le ciel s'illumine, ça gronde, ça claque, et ça la surprend. Allongée sur le lit, les cuisses écartées, elle sursaute d'un coup. Mais Kate ne se dégage pas du corps du pirate au dessus d'elle. Au contraire ses ongles le lâchent, alors qu'ils l'avaient serré à presque le pince au point de faire monter le sang à sa peau. Lorsque son regard croise celui de Kasper, Katherine ne retient pas un rire naturel et bruyant. Il est long. Elle a du mal à reprendre son souffle, alors des perles d'eau se forment à ses yeux. Elle ne pleure pas. Elle est heureuse. Avoir peur l'excite, ça soulève ça poitrine plus encore. Mais lorsque Kate reprend son sérieux, elle est toujours éclatante d'un bonheur étrange. Elle a toujours eu ce quelque chose en plus que les autres femmes de chez elle.

'' - Oubliez...'' Qu'elle demande en remontant ses mains le long de ses bras musclés. '' L'orage me surprend toujours depuis qu'il est tombé sur le clocher.''

Là encore, elle soulève un point qui ne peut appartenir à ces terres. Il n'y a pas de clocher sur l'île, et si Kasper pouvait connaître l'histoire, ou se renseigner à son sujet, il saurait qu'un homme est mort foudroyé à proximité de la cloche de l'île d'Alatyr. Katerina était là pour voir. Elle a eu peur, mais pas de là à fuir. Et s'il avait du dire quelque chose, elle aurait répondu si cela était nécessaire. Mais Kate n'a pas terminé sa tâche. Ses yeux n'ont pas quitté le visage du pirate. Elle est resplendissante dans son naturel. Kate ne cherche à rien cacher, ni à garder quelque chose pour elle. Ils ne font pas l'amour. Pourtant, elle ne s'empêche pas de caresser tendrement sa joue. Et si Kate ne fait pas ça avec tous les hommes, seulement ceux qui lui donnent envie, elle embrasse le pirate comme si elle était désespérée à l'idée de ne pas le faire. A cet instant, c'est elle qui prend ce qu'elle désire.
_____________________________________

Si Logan a quitté Jade, qu'il l'a laissé comme ça dans les buissons, c'est pour rejoindre son capitaine. Ce dernier était sur le retour de la place publique, jusqu'à sa demeure attaquée la nuit dernière. Il est entouré, mais il n'a besoin de personne. Il va bien, même sa main en moins. Parce qu'ils se connaissent presque par cœur, le capitaine voit que Logan a quelque chose. Alors lorsqu'ils sont assez prêts de la demeure, le capitaine indique aux gardes de partir. Ils le font, donc, à l'intérieur de la maison, ils sont seuls. Logan n'a pas le moindre problème à parler de Jade, sans connaître son nom, à son supérieur. Alors qu'il ne l'aurait probablement pas fait au roi. Il parle de l'évasion, il parle de sa course poursuite mais ils se mettent surtout à parler des tatouages qu'il a vu. Et comme Logan est emballé, comme il paraît à la fois stupéfait et excité, le capitaine sort ses cartes pour qu'il soit sur. Pour que Logan montre de quoi il parle. Pour que le capitaine ait un visuel. Et parce que Logan a une très bonne mémoire visuelle, il est capable de voir, et de dire, qu'il manque des points à cette carte qu'ils ont sous les yeux. Immédiatement, le capitaine devient sévère. Pas contre son Lieutenant, qu'il félicite amplement, mais contre le roi. Il ne veut pas prévenir leur souverain de cette découverte. Il veut que cela reste secret. Alors il indique à Logan de la retrouver et de la ramener ici. Le destin de Jade n'est plus la potence, ce n'est plus la corde qui l'attend. Il veut qu'elle soit enfermée dans cette maison, en secret, pour pouvoir se servir d'elle. Puisqu'il est en confiance avec son capitaine, il n'hésite pas à lui répéter les mots qu'elle lui a glissé en prison. Le capitaine veut l'avoir sous sa main parce qu'il est persuadé que cette femme a plus de choses à dire encore.

Mais en retournant un peu plus tard, là où il a abandonné Jade, Logan n'aura pas la chance de l'y trouver. Parce que la jeune femme a été attrapée par quelqu'un d'autre. Qu'elle soit restée passivement cachée ou non, c'est la femme de Logan qui l'aura trouvé la première. Marie-Hélène, qu'elle s'appelle. Qu'elle se présente. Et parce qu'elle est bonne, elle propose son aide à la fille. Ne lui laisse pas le choix, parce qu'elle reconnaît la cape de son époux. Elle éprouve de la jalousie, parce qu'elle sait qu'une prisonnière était beaucoup dans les pensées de Logan. Elle le voit, quand il est pensif. Il parle dans son sommeil. Elle n'aime pas qu'une femme puisse apparaître dans ses rêves, car ce n'est jamais arrivé. Mais Marie-Hélène est bonne, elle sait ce qu' on dit sur les pirates et ne croit pas une seule seconde qu'une femme puisse avoir fait sa place avec eux. Peut-être espère-t-elle avoir raison. Alors elle escompte bien emmener Jade en sécurité, chez elle. Lui donner à manger, lui donner à boire. Des vêtements plus propres et adéquats. Mais surtout, elle voudra la cacher, même aux yeux de sont époux dont elle pense connaitre l'opinion, pour pouvoir la faire quitter l'île, plus tard, en toute sécurité et discrétion.


tumblr_pz593gZC4Q1ynme1po6_250.gifv xONqj.jpg 98088e0fddfdb9b8b6600afce2828bdcdf84ff2e.gifv
❝ you have to be special to love me❞ and i'll love you a little bit more every day of our life. You are simply the woman I was waiting for to learn how to live and love.
Revenir en haut Aller en bas
 
SneakySkunk
SneakySkunk
Féminin MESSAGES : 552
INSCRIPTION : 17/02/2020
RÉGION : Québec.
CRÉDITS : Gifs (SneakySkunk) | Avatar (Google) | Signature (Crack in time)

UNIVERS FÉTICHE : J'apprécie les univers de survie. Je suis attirée par ce qui concerne les zombies. Je suis attirée par le science-fiction. J'aime toucher à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3619-presentation-de-sneakyskunk https://www.letempsdunrp.com/t3872-m-robert-sheehan-frere-autres-liens https://www.letempsdunrp.com/t3621-creation-s-dream https://www.letempsdunrp.com/t3622-all-the-earth-is-mine
cat

LOGAN+KATERINA+KASPER+JADE | One  perfect land for all men. Empty

d0ee94eda5c43eaf3e9530f75c15362bd7764371.png
Kasper Bones
Kasper Bones aime un peu trop les alliances. Ainsi, il évite des conflits et parvient malgré tout à ses fins. Il promet des trésors, promet des navires, promet des îles, toujours dans l'optique de parvenir aux buts qu'il convoite. À titre d'exemple, quelque part, sur une terre, il a épousé une femme dans un rituel dont le nom fourche encore à sa langue. Bien évidemment, c'était un accord mutuel pour subvenir aux besoins des deux parties. Mais il y a toujours ce véritable mystère qui plane : que veut-il exactement?

Étonnement, il n'est pas connu pour être un menteur. Il aurait beaucoup d'histoires à raconter. Mais certaines sont si grandioses qu'on pourrait les croire imaginées, fausses, exagérées. Durant les quêtes qu'il entreprend, il peut disparaître durant de longues périodes. Personne ne sait d'où il sort ni comment il est devenu ce qu'il est. Personne n'a fait de lui l'homme qu'il est, et c'est bien la seule chose qu'il se retient de partager. Il aime ces moments d'aventure où un trésor doit être découvert. Il ne s'est jamais posé quelque part pour fonder une famille.

LOGAN+KATERINA+KASPER+JADE | One  perfect land for all men. C1458eff80c09650a467f8ebeb8215be129b75b6
Jade

Jade ― fille d'un explorateur mort en mer ― a été élevée sur l'île Ribe Bàis, surnommée l'île mortelle par les rares hommes y ayant mis les pieds, parce qu'elle est difficilement accessible, tant par ses marées que par les énormes rochers qui empêchent les navires de s'y aventurer. Contrairement à la fausse croyance répandue, cette île n'est pas maudite, seulement mal située géographiquement. Jade a été élevée dans une famille de trois garçons, lesquels ont pris le statut de frères au fil du temps. Sa mère n'est pas sa vraie mère.

à Ribe Bàis, l'île de Bouïane est mentionnée au travers des histoires via la mémoire des anciens. Leur société n'est peut-être pas aussi évoluée que d'autres, mais leur mémoire est importante. Certains disent même que l'île Bouïane serait leur berceau d'origine, mais que les tempêtes se seraient multipliées pour punir certains hommes et qu'avec le temps, ils se seraient égarés en mer. Certains disent même qu'un jour, ils retrouveront leur terre natale.

Au sein de ce peuple, il est de tradition qu'une femme choisisse un époux pour fonder sa famille, parce qu'elle est maîtresse de son avenir. Elle est la tisserande de son foyer et de ses progénitures. La femme qui l'a élevée n'a pas hésité une seconde à la prendre sous son aile, puisqu'elle n'avait mis au monde que des garçons. Une fille se doit de prendre la relève. Immédiatement, Jade a su qu'elle serait prête à parcourir les mers pour trouver l'homme idéal.

LOGAN+KATERINA+KASPER+JADE | One  perfect land for all men. 201211053955126908

Johnny Depp :copyright:️ Marie Avgeropoulos
Excitant.

Sa bouche humide se referme contre sa peau au moment où elle s'exprime. Il goûte la nouveauté qu'elle représente pour la première fois. Kate n'est pas une ancienne, et sans le savoir, elle lui fait revivre le plaisir qu'on ressent véritablement à toucher une délicieuse femme. Il savait qu'elle serait délicieuse. L'une de ses mains s'attarde à sa hanche lorsqu'il recule son visage pour la regarder longuement, mais son pouce ne se prive pas pour tracer de petits chemins circulaires à l'os de sa hanche, vers l'antre au trésor. Il sourit, mais son sourire est d'autant plus large maintenant que l'alcool vagabonde à l'intérieur de ses veines tel le feu de ce volcan. Il hoche donc la tête pour montrer qu'il approuve le choix judicieux de ce terme.

Excitant.

Il se pince les lèvres, remontant finalement sa main vers ses cheveux. Il tourne l'une de ses longues mèches sablées entre ses doigts, comme s'il enfilait une bague autour de son index. Dès qu'il relâche la mèche, elle se déroule d'elle-même sans effort ― libérée ― d'une certaine façon. Et son bassin s'appuie passionnément contre le sien, et ça l'excite que ses cuisses n'exercent aucune résistance à cette simple pression.

J'adore ce mot. C'est exactement ce que j'ai ressenti.
Je n'ai jamais pu voir de mes yeux les merveilles que vous m'avez contées
Qu'attendez-vous pour les voir?

Kasper ne s'attarde pas aux mots qu'elle utilise. Il sait déjà qu'elle paraît mieux que les autres putes, que ce soit dans sa manière de s'exprimer ou d'être. Il n'a pas besoin de décortiquer chaque mot pour savoir qu'elle est différente, bien plus intelligente et réceptive. Elle écoute les histoires avec attention, mais surtout, elle s'enflamme grâce au visuel qui lui traverse l'esprit chaque fois qu'il met des détails à son aventure. Qu'elle brûle d'envie, ça l'apaise, c'est moins bestial et il peut profiter davantage de son parfum et de ses courbes féminines. Certes, les pirates ne viennent pas sur cette île pour trouver l'amour, mais on peut parfois y trouver l'affection dont on est privé en mer.

Elle met du temps à prendre l'initiative de le déshabiller. Du moins, contrairement aux autres folles de cette île qui leur arrachent leurs vêtements comme si elles étaient pressées d'accomplir un devoir. Kate est plus lente, mais il ne s'en plaint pas. Pour la première fois, il n'aura certainement pas à jongler entre deux, voire trois femmes, pour occuper son temps. Kate comblera certainement l'ensemble de cette nuit endiablée. Il avale lentement sa salive, la bouche pâteuse. Il cesse même de la toucher lorsqu'elle lui retire ses habits, parce qu'il se contente de la regarder, de la savourer, en lui laissant faire les choses à son rythme. Même l'air qui souffle sur peau ne le rafraîchit pas ; il ne fait que constater qu'il a de plus en plus chaud. Elle aurait pu passer des heures à le masser qu'il aurait pris son pied.

Il sourit en la voyant s'agenouille, mais surtout, il claque sa langue sur son palais en secouant le doigt, pour lui tendre le main et lui dire de se redresser. Elle est plus agréable à lui faire la discussion et à s'émerveiller d'un rien. Il préfère déjà passer à l'étape du lit, en continuant son récit, même s'il omet des détails, même si après coup, ça n'a plus vraiment d'importance. Il profite donc de sa peau, de chaque recoin, ne se privant ni de malaxer ses seins, ni de se glisser en elle dès que c'est possible. Il n'a jamais caché ses intentions de la prendre.

Il n'y a aucune honte à avoir peur. Moi, par exemple, je suis terrifié par les singes, mais ça, c'est encore une longue histoire, et elle n'a rien à avoir avec celle-ci.

Et elle serait longue à raconter, parce que ça implique encore de nombreux développements et anecdotes pleines de rebondissements. Et les singes dont il est question sont faits de pierres plus larges qu'un homme, des pierres qui protègent un sentier vers un trésor que beaucoup de pirates ont convoité. Mais Kasper ne s'est jamais résolu a avoué que ce trésor avait déjà été dérobé et que les pilleurs s'y aventuraient inutilement. À la différence que Kasper souhaite surtout vivre l'expérience. Lorsqu'il sort enfin de ses pensées, il dit à Kate :

Fermez les yeux.

Il ne bougera pas d'un centimètre jusqu'à ce qu'elle obéisse, allant même jusqu'à examiner ses paupières en y glissant son pouce pour s'assurer qu'elles sont closes. S'il était au-dessus d'elle, désormais il ne l'est plus. Il est allongé contre son flanc, de moitié relevé grâce à son coude, la tête appuyée dans sa paume. D'abord, il laisse traîner ses doigts à la surface de sa poitrine. Il regarde les palpitations de son coeur qui s'agitent sous sa peau. Ses propres yeux fatiguent à cause de l'alcool, mais il continue de regarder. Il dépose sa paume contre son ventre.

Ce qui est excitant, avec l'orage, c'est qu'on le voit toujours arriver, mais qu'on ne peut jamais lui échapper.

Il glisse ses doigts entre ses cuisses humides.

Ne trichez pas, laissez-le gronder.

Il referme durement ses lèvres contre le lobe de son oreille, y laissant traîner sa langue lorsqu'il le suçote, pour revenir dévorer la peau de son cou. Il ne veut pas qu'elle voit les lueurs des éclairs qui s'infiltrent au travers des planches de bois, il ne veut pas qu'elle anticipe l'arrivée du tonnerre après un flash lumineux. Chaque fois qu'elle sursaute, il la pénètre de ses doigts, qu'elle finisse ou non par s'accrocher à lui, à ses muscles, à sa peau, chaque fois que le plaisir grimper. Non, tous les hommes ne veulent pas seulement se vider auprès des putes. D'autres ressentent du plaisir voir et entendre jouir une femme. Et les sons qu'elle émet sont les plus délicieux que son oreille ait pu entendre. Elle aura pu sentir son souffle alcoolisé près de ses lèvres sans qu'il ne l'embrasse, et ce, avant qu'il n'empoigne ses hanches pour la mettre à plat ventre sur le matelas.

T'es délicieuse, Kate.

Autrement dit, voilà longtemps que je n'avais pas ressenti tel plaisir. Le vouvoiement dont il faisait preuve, parce que même les pirates peuvent être galants, disparaît au même instant. Il marque sa peau de ses lèvres, et elle peut nettement sentir la texture de sa barbe qui parcoure la peau nue et saline de son dos. Le tonnerre qui gronde le submerge en sachant l'effet que cela procure à Kate. Peut-elle dissocier les grondements des coups de butoir qui s'infiltrent au fond de ses entrailles à cet instant? Garde-t-elle les yeux fermés?

Je pars dès que la tempête se lève, qu'il lui dit entre deux coups de reins. Peut-être qu'une aventure attend. Est-ce que ça vaut plus que quelques pièces d'or?

Il pourrait calmer son déhanchement, mais il continue de voyager à l'intérieur de ses cuisses à mesure que son propre plaisir grimpe et arrive à terme. Dans cette phrase, on pourrait comprendre qu'il lui laisse le choix : être payée pour sa nuit, pour la remercier du bon temps en sa compagnie, ou venir avec lui, sur un navire qui s'aventurera en mer. Et comme si ça pouvait influencer son choix, il laisse entendre.

Loin du clocher.

Non, il ne la livrera pas. Et une fois la tempête passée, elle aura un choix à faire. Car lui ne s'attardera pas ici plus longtemps. Il partira avant de recevoir la foudre des pirates qu'il a envoyé à la mort sur l'île portuaire.

_____________________

Oui, elle perd le souffle dans la chute, sous le poids de cet homme qui vient de la retrouver. Allongée sur l'herbe, l'arme dont elle ne savait se servir désormais égarée, elle se retient de justesse de lui mettre un coup au visage. Si un autre s'était retrouvé au-dessus d'elle, elle n'aurait pas hésité un instant à frapper. Mais elle reconnaît son visage, reconnaît les traces de la blessure à son cou. C'est l'homme qu'elle a prévenu dans les cellules, concernant l'île mystérieuse. Alors son poing retombe lourdement, sur l'herbe près de sa tête, comme s'il pesait à lui seul des tonnes. Elle ne l'empêche pas de toucher les tatouages lorsqu'il les remarque. Que comprend-t-il au travers des lignes et des points qui s'offrent à lui? Jade le laisse faire, le laisse toucher, tout simplement parce qu'elle espère lui faire entendre raison sur l'enjeu en cours. C'est lui qu'elle a prévenu, voilà pourquoi il peut toucher sans perdre un doigt. Ses propres yeux cherchent plutôt à voir l'éclat de l'intelligence au fond des siens.

Évidemment, elle se demande s'il ne lui tend pas un piège lorsqu'il lui demande de ne pas bouger, de rester sur place, qu'il va revenir. Jade aime vérifier si les hommes méritent sa confiance. Pour cette raison, elle ne bouge pas, elle reste camouflée dans le buisson dans l'attente de son retour, perdue dans le vêtement qu'il lui a prêté. On peut facilement sentir l'odeur de l'homme sur ce bout de tissu de la couleur de l'océan. Au bout d'un long moment, elle constate qu'il ne revient pas. Alors elle se demande, pourquoi? Heureusement pour lui, le trouble de ses pensées est interrompu par la femme qui la découvre, qui l'empêcher de croire que cet homme ne mérite pas sa confiance. Saura-t-il lui prouver qu'il est digne? Pour trouver un refuge, Jade ne refuse pas l'aide de la femme, même qu'elle la suit sans broncher. Elle ne refuse ni la nourriture, ni les vêtements qu'on lui offre. Jade n'est pas très habituée avec ce mode de vie, avec ce tissu qui recouvre trop sa peau.

Au retour de Logan, elle sera cachée, sous la directive de la dame. Et Jade sait qu'une femme a de bonnes raisons de prendre certaines décisions. Elles sont la voix de la sagesse et des futures générations. Non, Logan ne pourra pas la voir lorsqu'il sera de retour chez lui, confus d'avoir perdu la carte qu'il pensait offrir à son supérieur. Mais si lui ne peut pas la voir, l'inverse est possible. Comment aurait-il pu deviner que sa femme serait celle qui trouverait Jade, comment pourrait-il penser à regarder derrière la bibliothèque. Jade ne devrait pas être là. Mais Jade reconnaît sa voix lorsqu'il parle enfin. Et si elle regarde dans la seule source de lumière qui lui parvient de l'autre côté, elle peut nettement reconnaître le visage de celui qui l'a plaquée au sol, qui l'a laissée vivre plutôt que de la remettre aux autorités pour qu'elle soit pendue. Et même si la femme de Logan avait des plans bien précis pour l'aider à fuir, en lui demandant de rester discrète, elle ne le sera pas longtemps. On ne peut pas attendre.

Elle sort de la bibliothèque au moment où ils dorment, après les avoir observés jusqu'à ce qu'ils sombrent de sommeil, peu importe ce qu'ils ont dit, fait ou exprimé. Jade est restée spectatrice du début à la fin, comme un fantôme, invisible, mais attentive. Il fait sombre, dehors, comme à l'intérieur, lorsqu'elle marche silencieusement sur la pointe des pieds pour s'aventurer dans la chambre. Son pas est léger et sa présence aussi discrète qu'une ombre. Logan la sentira-t-il approcher? Elle s'approche du lit, et pour l'empêcher d'émettre le moindre bruit, elle pose sa main sur ses lèvres pour qu'il garde le silence. Aura-t-il eu un sursaut? La femme se serait-elle réveillée? S'il devait ouvrir les yeux, Jade lui ferait signe de se taire, un index appuyé sur ses propres lèvres. Et s'il devait rester calme, elle enlèverait sa paume de son visage pour lui tendre la main et l'inviter à suivre. Il pourra nettement voir qu'elle porte les vêtements de sa femme, celle qui a pris soin d'elle. Et Jade ne lui a fait aucun mal.

On y va?

Jade semble croire qu'on peut choisir de partir dans l'instant pour accomplir un devoir, aussi facilement qu'elle a quitté son île pour trouver sa propre destinée. Mais les gens comme Logan, comme Marie-Hélène, ont des responsabilités. Elle pense qu'il est prêt à voguer vers Bouïane, pense qu'il est prêt à découvrir ce qu'il reste à découvrir de ces fameux tatouages. Elle ne sait même pas quelles parties de ces informations se trouvent en possession du capitaine. Elle ne fera pas même attention à l'état de confusion dans lequel il doit présentement nager à s'être fait réveillé par cette fille au beau milieu de la nuit. Mais maintenant qu'il peut la voir dans des habits " normaux " voit-il à quel point elle n'est absolument pas une pirate? Ses constatations sont-elles davantage fondées? Et s'il devait sembler désorienté, elle ferait demi-tour pour se planter devant lui. Sa femme aura-t-elle été interpellée par les voix ou dort-elle à poing fermé? Jade ne pourra que lui dire :

Pourquoi tu n'es pas revenu? ajoutant ensuite comme si c'était déjà oublié : je te montrerai le reste si tu n'es pas mal intentionné.

Ce qui recouvre les autres parties de son corps, et ce qui pourraient les aider à combler le néant de leurs propres découvertes. Ça permettra aussi à Jade de pallier à ses propres incompréhensions. Et s'il devait lui demander quelles autres informations elle possède, il pourrait arriver qu'elle lui avoue connaître l'emplacement de l'épave de ce qu'elle a toujours imaginé être son père, l'explorateur dont le nom lui échappe.


I'm just a woman in love with another woman
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
@Robz
@Robz
MESSAGES : 431
INSCRIPTION : 17/02/2020
ÂGE : 26
RÉGION : France.
CRÉDITS : tumblr.

UNIVERS FÉTICHE : Post-apocalyptique, touche à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

cat

LOGAN+KATERINA+KASPER+JADE | One  perfect land for all men. Empty

KEKHTE8I.png
Katerina Kate
Olonnais

Un mariage interrompu, ou le destin attrapé par ses cornes. Kate, comme elle se fait appeler depuis, a quitté la ville portuaire qui l'a vu grandir, qui l'a éduqué, qui lui a offert un futur que toutes femmes auraient désirer avoir. Mais pas Katerina, non. Elle désirait tout sauf la fortune de ses parents, tout sauf leur grande demeure dont elle hériterait après d'être marié, elle désirait tout sauf la vie confortable qu'on lui offrirait en épousant un noble. Kate est toujours recherchée par ses parents, avec une bonne quantité d'or en prime pour celui qui la ramènera vivante. Mais voilà, depuis le temps, ils perdent espoir. Son père laisse l'argent en suspend parce qu'il refuse de croire que son unique fille a pu se noyer en tentant de s'enfuir.

Elle s'est pourtant échoué sur une île pas si lointaine de son port natal ; Tír na nÓg. La Terre de l'éternelle jeunesse. L'endroit où les marins viennent pour prendre du bon temps comme s'ils n'avaient pas vieillis, pas passer l'âge de la maturité. A y vivre, il n'y a principalement que des femmes. Les hommes qui sont présents sont là pour occuper les tâches qu'elles sont incapables de faire. Dans cet endroit, Kate a trouvé ce qu'elle cherchait. Même si pour survivre, elle a venu son corps à mainte reprises. Mais son esprit est plus nourri qu'il ne l'a jamais été ; grâce aux histoires de matelots et pirates qui s'arrêtent sur l'île. Kate a une soif insatiable de connaissances et d'aventures. Elle n'hésiterait pas une seule seconde à quitter ce confort pour en découvrir plus, pour vivre encore plus encore.

LOGAN+KATERINA+KASPER+JADE | One  perfect land for all men. DearAcademicCassowary-max-1mb


Logan Anne
Levasseur

Lieutenant, officier chargé de quart du navire Royal Revenge. Un bateau de la flotte royale, le plus rapide, le plus solide, celui qui porte le plus de canons et d'hommes à son bord. S'il a d'abord regardé l'océan grâce aux plaisir palpable de sa cousine, il a juré à genoux face à son oncle qu'il ne quitterait jamais l'océan sans lui avoir ramené sa fille.

Sur les ordres du roi, les hommes du Royal Revenge ont travaillé pendant les deux dernières années à trouver l'île de Bouïane. Grâce aux écrits des anciens, et même de certain pirates, la marine du roi des terres d'Alatyr est sur le point de toucher au but. Logan est fier d'être le bras droit du Capitaine, fier de faire partie de l'équipage qui rapportera au roi la propriété de cette île mystérieuse, oubliée, où personne n'a mis les pieds depuis des siècles.

Il est marié, et pense réellement ressentir de l'amour pour sa femme. Fidèle, bon parti, il est de ces marins que l'on rêverait d'épouser rien que pour le respect qu'il offre aux autres. Logan fait tout son possible pour garder la dorure apportée à sa famille ; les Levasseur sont connus à travers tous le royaume, et rien ne serait pire pour lui que de salir les siens.
LOGAN+KATERINA+KASPER+JADE | One  perfect land for all men. 1607688527-ezgif-3-6ee0285db97e


Keira Knightley | Daniel Sharman
Dans cet endroit, rares sont les hommes qui prennent soin d'une femme lorsqu'ils sont entre leurs cuisses. Parce qu'ils pensent à tout un tas de choses outre le plaisir partagé. Parce qu'ils sont égoïstes. Parce qu'ils ne savent pas s'y faire. Parce qu'ils sont trop rapides, ou trop brusques. Parce que les femmes d'ici veulent de l'argent, pas du plaisir. C'est la première fois qu'un pirate la touche avec autant d'attention. C'est étrange. C'est plaisant. C'est enivrant. On l'a excité de bien des manières, mais jamais à ce point. Jamais de cette façon. Jamais avec autant d'enthousiasme. Katerina ferme les yeux lorsque Kasper le lui demande : elle ne devrait pas avoir autant confiance. Son désire d'aventure, et pour le coup, son désir de lui en particulier, l'aveugle au point où elle oublie qu'elle n'est que viande entre ses doigts. Qu'un objet qu'il utilise sur le tas. Non, elle ne l'aime pas, et pourtant, elle a l'impression de ressentir son ventre exploser à chaque fois que l'orage éclate et qu'il la fait se contracter par la surprise et ses doigts. C'est exquis. Excitant. Par la façon dont il la touche, mais surtout, par la façon dont il s'y prend. Par les mots qu'il prononce. Il l'emmène plus loin qu'aucun homme n'a su le faire ; l'esprit de Kate n'est pas coincé dans cette petite baraque en bois.

Le ventre collé au lit, tout comme sa joue qu'elle n'a aucun courage de décoller. Elle est là, soufflant, peinant à respirer convenablement, alors qu'il la prend comme bon lui semble. Il lui fait ressentir de bonnes choses, mais l'esprit de Kate est loin : là, lancée à cette aventure dont il parle comme s'il y était déjà. Elle a l'impression de se voir quitter cette île par l'océan. L'impression de voir les vagues disparaître pour n'être qu'un courant marin. Elle a l'impression de partir sans que l'orage ne soit loin. Comme s'il les suivait dans cet avenir qu'il décrit si bien ; Peut-être qu'une aventure attend. Est-ce que ça vaut plus que quelques pièces d'or? Elle voit le clocher qui s'éloigne de plus en plus, alors qu'il n'est même pas à sa portée aujourd'hui. Et parce qu'elle est détendue au point de ne plus distinguer ses coups de reins du tonner à l'extérieur, Kate jouis plus qu'elle n'aurait pensé pouvoir le faire quelques courtes minutes à peine après qu'il ait parlé de ce fameux clocher qu'il connaît. Sa main n'aura pu faire autre chose qu'attraper la fesse du pirate, laissant la marque de ses ongles proportionnellement au plaisir qu'il lui fait ressentir à cet instant. Aime-t-il l'effet qu'il fait à cette pute qu'il aura su charmer à l'aide de simples mots au sujet d'une aventure passée ?

Kate aura gardé les yeux fermés tout le temps qu'aura prit cette affaire. Son affaire. Cambrant plus son échine encore, soulevant son propre bassin pour qu'il ait un accès direct, total, à toute la profondeur qu'elle a à lui offrir. L'ébat finit, le tonner est loin. L'orage ne fait plus rage, mais il a laissé derrière lui une pluie diluvienne qui s'abat sur l'île jusqu'à faire déborder les courts d'eaux, jusqu'à couler dans les ruelles. Kate n'aura même pas prêté attention à la disparition de ce qui l'a tant surpris, tant fait sursauter alors que Kasper visitait ce qu'elle aurait du offrir rien qu'à son époux. Parce qu'elle était bien, à l'aise, en confiance. Et l'orage est bien loin de ses pensées, maintenant que ses yeux sont ouverts, maintenant qu'elle imagine les singes dont lui a à peine parler le pirate. Elle imagine, mais ne connaît rien. Kasper a souffler sur son désir d'aventure pour le faire grossir. Il a jeté des buches qui s'enflamme sans qu'elle ne sache les contrôler. Sent-il son coeur battre si fort, là dans sa poitrine, alors qu'elle est à collée à lui après l'ébat ? Elle a longuement caressé son torse, son cou en s'attardant sur sa pomme d'Adam qu'elle trouve délicieuse. Elle voudrait l'embrasser, glisser sa langue sur sa gorge pour le dévorer sans chasteté. Mais Kate se retient, alors que Kate a perdu l'habitude d'attendre pour avoir quelque chose. Elle n'a pas réclamé lors dû. Kate se contente de le caresser, en silence, comme si tout ce qui lui avait déjà offert était suffisant. Elle touche ses muscles, laisse traîner ses doigts sur son bras, jusqu'à ce qu'elle attrape sa main. Qu'elle commence à la masser avec une dextérité sans faille. Son index est soudainement plus lent lorsqu'elle remonte ses caresses sur ses doigts et qu'elle s'attarde sur les bagues qu'il porte. Elle les a senti, lorsqu'ils étaient enfoncés en elle. Son sourire doux détonne de ses pensées malsaines. Katerina voudrait qu'ils soient tous comme lui.

" - Je n'ai jamais entendu un des vôtres dire qu'une femme pouvait voguer sur l'océan.." Qu'elle souffle du bout des lèvres ; est-il capable de l'entendre à travers la pluie battante contre les vitres ? Par ces mots, Katerina prouve seulement qu'elle n'a pas cessé de penser à ces mots si parfaits qui sont restés gravés dans sa mémoire. Même ses coups de butoirs n'ont pas pu les déloger. " Vous étiez sérieux ?" Elle demande, n'osant lever son visage pour continuer à découvrir celui du pirate sous tous les angles. " Parce qu'il ne faut pas vendre ce rêve à une femme en quête d'aventure. Je pourrais ne pas vous laissez partir si jamais vous décidiez de me laisser sur cette île. "

S'il avait du approuver ses précédents paroles, elle serait plus joyeuse qu'elle ne l'a jamais été. Plus encore que lorsqu'elle racontait des histoires inventées de toutes pièces à son cousin, face à l'océan qui l'attire tant depuis sa plus tendre enfance. Dans ce cas là, Katerina accepterait de partir avec lui. Même si une petite voix à l'intérieur de son coeur lui dit d'avoir peur. Elle a confiance en lui dans ce lit, sur cette île, mais quitter cet endroit pourrait tout simplement la faire retourner tout droit d'où elle vient. Ce qu'elle rejette le plus au monde. Parce que l'orgasme qu'il lui a fait connaître l'a complètement fait passer à côté du fait qu'elle a trop parler. Kasper pourrait se jouer d'elle et l'échanger contre un bon paquet de pièce d'or. T'es délicieuse. L'est-elle seulement suffisamment pour qu'il désire la garder rien que pour lui. Parce qu'à cet instant, ce qu'elle désire, c'est de vivre à ses côtés l'une de ses aventures extraordinaire dont il ne lui a pas assez parlé. Elle prendrait tout de lui.

La tempête aura prit une journée complète de plus à totalement se dissiper. Il aura fallut une nuit de plus pour que l'eau ne cesse de tomber, pour que le vent ne fasse plus se déchainer les vagues. Pour pouvoir monter sur un navire sans manquer de ne pas y arriver à l'aide d'une chaloupe. Il aura pu passer tout ce temps de plus avec elle, sans qu'elle ne réclame la moindre pièce. Il aura pu la prendre encore, la faire boire, encore. Partager sa couche s'il en a eu envie, ou celle d'une autre si elle ne fut pas assez. Mais Katerine n'aura pas cherché à lui échapper, au contraire. Elle aura été demandeuse de ses aventures, en restant toujours du même avis : partir avec lui. Alors lorsqu'arriva le moment de partir, elle fut prête, certainement avant lui. Et Kate n'a aucune affaire à emmener avec elle. Pas un baluchon, pas un souvenir. Seulement une robe écrue qui lui va à merveille, qui vole avec les quelques brises qui se perde sur le port. Une robe, avec deux savons dont elle raffole de l'odeur. Un dans chaque poche tombant sur ses cuisses : voilà tout ce qu'elle désire emmener avec elle. C'est certainement son côté mondain qui fait qu'elle pense plus à l'odeur de sa peau plutôt qu'aux choses essentielles à un voyage. Elle ne connait rien à la vie de pirate.
____________________________________

Logan aura mis longtemps à s'endormir. L'a-t-il seulement fait? L'impression d'avoir échoué, en ne retrouvant pas cette femme, le rempli de tout son être. Plus qu'avoir laissé échapper une prisonnière, c'est surtout d'avoir perdu les indices sur Bouïane qui le traumatise. Le capitaine n'est pas content, pas bien heureux, plutôt en colère d'avoir laissé passer cette chance. Mais il a décidé de garder le silence : ça laisse plus de temps à Logan -et à lui-même- de mettre la main sur la tatouée s'ils ne parlent pas de ça au roi. La garde va continuer à la chercher, farouchement, mais ils ne la trouveront pas. Et lui aura du prendre un repas avec sa femme : en silence, parce qu'il n'a pas la tête à ça. Pour une fois, il n'aura pas eu énormément de douceur, de mot à son égard. Parce qu'il est concentré, parce qu'il revoit les marques sur ce corps dénudé sans avoir besoin de fermer les paupières. Jamais une femme n'a été autant dans son esprit qu'en ce jour précis. Pourtant, il ne pense pas à elle comme un homme pourrait penser à une femme. C'est la complexité, l'aventure, la recherche de Bouïane qui hante son esprit. Alors une fois arrivé au lit, sans avoir pénétré sa femme, mais après être sorti pour chercher Jade avant la nuit noire, il est resté un bon moment allongé sur le dos, les yeux ouverts face au plafond. Marie-Hélène s'est endormie avant lui ; certainement parce qu'elle a le coeur et l'esprit légers d'avoir sauvé une innocente. Et c'est sa respiration lourde et écartée qui lui a permis de commencer à sombrer.

Une main se colle à ses lèvres. Et comme il n'est pas totalement endormi, ses yeux s'ouvrent en grand. Sa main cherche à attraper son épée, mais puisqu'il n'est pas à bord du Royal Revenge, elle n'est pas à sa portée. Pourtant, son attention réagit au visage de Jade au dessus de lui avant même qu'il n'ait eu le temps de fermer ses doigts dans le vide. Son coeur manque un battement, mais il ne réagit pas de façon mauvaise lorsqu'il la voit glisser son indexe sur ses propres lèvres. Elle lui indique le silence, le sort du lit sans même attendre la moindre de ses réactions. Avec attention, Logan s'échappe de ses draps conjugaux sans réveiller sa femme : il sait comment s'y prendre lorsqu'il doit partir et qu'il ne veut pas l'éveiller. Parfois c'est plus simple de partir lorsqu'elle dort, parce qu'il n'a pas à voir son visage inquiet, ou les larmes dans ses yeux. Cette nuit-là, il croit la protéger de Jade en agissant ainsi. Mais lorsqu'ils s'éloignent, lorsqu'ils sortent de cette chambre conjugale, ils passent devant une fenêtre aux volets non fermés qui permet à un large rayon de lune d'illuminer la robe que porte Jade. Il reconnait immédiatement celle de sa femme, alors ses sourcils se froncent. Pourtant, il ne prononce pas le moindre mot à ce sujet : s'est-elle changée ? Marie-Hélène est-elle mêlée à cette histoire? Il aime croire qu'elle ne ferait rien d'illégal, rien que le roi pourrait punir au point de les séparer. Seule l'océan devrait avoir ce pouvoir.

" - On y va ?"

L'inconnue prend enfin la parole, et il est interloqué. Logan ne peut s'empêcher de la regarder étrangement : plissant ses paupières et penchant légèrement son visage. Il ne la voit pas assez dans la pénombre de la pièce qu'elle a choisi pour ouvrir la bouche. Et c'est à ce moment-là qu'il se rend compte qu'elle tient sa main : immédiatement, il coupe ce contact et s'empresse d'allumer une bougie qui se trouve sur la table de la salle à manger. Il n'a pas besoin d'aller bien loin, ni de la tenir entre eux, pour qu'elle illumine assez la pièce et qu'il puisse voir chacun des traits de son visage. Il la regarde comme si c'était la première fois qu'il la voyait réellement : avec attention, avec curiosité.

" - Où ça ?" Qu'il demande, naïvement, en attendant une réponse précise qui ne vient pas. Elle élude, ou n'a-t-elle seulement pas entendu ? Il lui a paru parler si bas pour ne pas réveiller sa femme où la servante vivant au fond d'un couloir.
" - Pourquoi tu n'es pas revenu?" Le lieutenant fronce encore une fois, légèrement, ses sourcils. Elle l'interpelle à chaque fois qu'elle ouvre la bouche. " Je te montrerai le reste si tu n'es pas mal intentionné."
" - Je suis revenu, mais vous étiez déjà partie." Qu'il se contente de répondre sans même relever la possibilité qu'il ne soit pas un homme bon, de confiance. " La question est plutôt, pourquoi n'êtes vous pas restée en place ?"

Parce qu'il est grand, Logan semble s'être légèrement penché au dessus d'elle à mesure qu'il s'est adressé à elle. Il attend une réponse, et derrière ses yeux, son imagination est folle. Peu importe qu'elle ait répondu, ou pas, il aura finit par se redresser. Ses mains commencent à se rhabiller correctement. Dignement. Mettre correctement sa chemine à l'intérieur de son pantalon de nuit. Détaché le premier bouton à son cou pour lui faire de l'air. Il a étonnamment chaud dans cette situation. C'est parce que Bouïane est au centre de toute cette histoire.

" - Je suppose que vous n'êtes pas entrée seule dans cette maison... elle ne devrait pas se mêler de ce genre d'histoire." Qu'il dit en parlant de sa femme. Même que le lieutenant a un regard en arrière, là où ils sont passés pour s'échapper de la chambre conjugale. " Bouïane." Logan prononce ce mot de la même manière qu'elle a pu le faire la première fois que Jade lui a adressé la parole. Il a reposé son regard sur elle juste quelques secondes avant de le dire. " C'est là que vous voulez vous rendre. Nous aussi. Et nous serions déjà en route si vous n'étiez pas venu en détruisant le Royal Revenge. On ne peut pas partir sans bâtiment."

Il s'adresse à elle en la vouvoyant, contrairement à la manière dont elle le fait vis-à-vis de lui. Elle lui semble venir d'un autre monde : parler de façon concrète, sans superflu, sans contrefaçon, avec presque trop circonscrite pour qu'elle sorte d'une civilisation évoluée. La voit elle comme une personne diminuée ? Non, dans ses yeux, il voit une intelligence qui n'a rien à voir avec ce qu'il a pu voir chez des autochtones déjà croisés. Elle est belle, et il sait d'avance qu'elle le serait encore plus sans cette robe qui ne lui rend pas du tout hommage. Etrangement, elle était plus belle encore dans ces vêtements miteux volés aux pirates. A la voir ainsi, il se rend compte qu'elle n'a ni l'allure de l'ennemi, ni l'allure d'une Dame. Elle semble si loin et si intrigante à la fois. Logan se reprend, détournant le regard d'elle, après avoir remarqué qu'il l'a contemplé trop longtemps en silence. Il ne s'est jamais arrêté avec autant de précision sur les traits du visage d'une femme. Logan est honteux et jurerait avoir senti ses joues chauffer après avoir compris que ses yeux étaient trop insistants.

" - D'ici huit jours. C'est ce que mon capitaine a donné comme temps aux ouvriers pour réparer le mât détruit. Huit jours... c'est le temps où vous allez devoir rester cachée du roi. Si jamais il vous trouve, il vous pendra comme il l'a fait avec tous les autres." Il continue à expliquer à cette sauvage avec des mots qu'il pense simple. Comprend-t-elle tous les enjeux qui se déroule ici ? " Vous ne pouvez pas rester dans cette maison. Il faut vous mettre à l'abris du roi, et je sais exactement où aller."

Parce qu'il a confiance en son capitaine -surtout parce qu'ils n'ont jamais été dans une position où il allait contre les convictions de Logan-, il voudra l'amener chez lui pour la cacher. Là-bas, elle sera éloignée du reste de la Cité. Sera nourrie, logée, et blanchie pendant huit jours. Mais il y a des contreparties à ça. Si le capitaine la veut tant au creux de son unique main, c'est pour obtenir toutes les informations qu'elle peut leur donner sur la fabuleuse île de Bouïane. Face à Logan, ou quiconque d'ailleurs, il n'a jamais montré de défaillance vis-à-vis d'une femme. Peut-être sera-t-il différent à cause de cette piste qu'elle a de gravée sur la peau. Mais Logan, lui, ne lui veut aucun mal.

" - Vous allez devoir me suivre. Et si vous nous êtes utiles, vous pourrez monter sur le navire pour nous rendre à Bouïane."

Si elle est docile, Logan la fera sortir de la maison en hauteur sur les collines. En toutes discrétion, pour que sa femme ni autre ne se rendent compte qu'il sort en pleine nuit. Bien entendu, il aura vêtu ses bottes et sa cape bleue -qu'il aura enfin remarqué sur la chaise de la salle à manger-. Il aurait du s'en rendre compte avant de s'installer au lit. Logan aurait pu se demander comment sa cape a pu revenir chez lui alors qu'il l'avait posé sur son corps. Il aura aussi caché Jade sous une longue et lourde cape à capuche de sa femme. Et dans l'ombre de la nuit, il l'aura tenu par le bras pour l'emmener chez son capitaine. Là où elle sera cachée, en sécurité, mais soumise aux volontés d'un homme qui n'a pas la même douceur qu'elle. Qui n'a certainement pas les mêmes envie et désirs qu'elle au sujet de Bouïane. Car si Logan veut l'offrir au roi, ses désirs pourraient totalement changés en fonction des gens croisés sur sa route, des aventures vécues, et d'un amour naissant. Parce qu'il ne pourra que fondre un peu plus, avec le temps passé aux côtés de Jade, face à cette curiosité qu'elle fait naitre en lui. Contrairement à Marie-Hélène, Jade serait capable d'alimenter en lui le feu de la connaissance, du besoin d'apprendre. Femme unique, comme le plus précieux des présents, comme la plus majestueuse des îles fantasmées par tous les hommes. Elle représente le même rêve que Bouïane.


tumblr_pz593gZC4Q1ynme1po6_250.gifv xONqj.jpg 98088e0fddfdb9b8b6600afce2828bdcdf84ff2e.gifv
❝ you have to be special to love me❞ and i'll love you a little bit more every day of our life. You are simply the woman I was waiting for to learn how to live and love.
Revenir en haut Aller en bas
 
SneakySkunk
SneakySkunk
Féminin MESSAGES : 552
INSCRIPTION : 17/02/2020
RÉGION : Québec.
CRÉDITS : Gifs (SneakySkunk) | Avatar (Google) | Signature (Crack in time)

UNIVERS FÉTICHE : J'apprécie les univers de survie. Je suis attirée par ce qui concerne les zombies. Je suis attirée par le science-fiction. J'aime toucher à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3619-presentation-de-sneakyskunk https://www.letempsdunrp.com/t3872-m-robert-sheehan-frere-autres-liens https://www.letempsdunrp.com/t3621-creation-s-dream https://www.letempsdunrp.com/t3622-all-the-earth-is-mine
cat

LOGAN+KATERINA+KASPER+JADE | One  perfect land for all men. Empty

d0ee94eda5c43eaf3e9530f75c15362bd7764371.png
Kasper Bones
Kasper Bones aime un peu trop les alliances. Ainsi, il évite des conflits et parvient malgré tout à ses fins. Il promet des trésors, promet des navires, promet des îles, toujours dans l'optique de parvenir aux buts qu'il convoite. À titre d'exemple, quelque part, sur une terre, il a épousé une femme dans un rituel dont le nom fourche encore à sa langue. Bien évidemment, c'était un accord mutuel pour subvenir aux besoins des deux parties. Mais il y a toujours ce véritable mystère qui plane : que veut-il exactement?

Étonnement, il n'est pas connu pour être un menteur. Il aurait beaucoup d'histoires à raconter. Mais certaines sont si grandioses qu'on pourrait les croire imaginées, fausses, exagérées. Durant les quêtes qu'il entreprend, il peut disparaître durant de longues périodes. Personne ne sait d'où il sort ni comment il est devenu ce qu'il est. Personne n'a fait de lui l'homme qu'il est, et c'est bien la seule chose qu'il se retient de partager. Il aime ces moments d'aventure où un trésor doit être découvert. Il ne s'est jamais posé quelque part pour fonder une famille.

LOGAN+KATERINA+KASPER+JADE | One  perfect land for all men. C1458eff80c09650a467f8ebeb8215be129b75b6
Jade

Jade ― fille d'un explorateur mort en mer ― a été élevée sur l'île Ribe Bàis, surnommée l'île mortelle par les rares hommes y ayant mis les pieds, parce qu'elle est difficilement accessible, tant par ses marées que par les énormes rochers qui empêchent les navires de s'y aventurer. Contrairement à la fausse croyance répandue, cette île n'est pas maudite, seulement mal située géographiquement. Jade a été élevée dans une famille de trois garçons, lesquels ont pris le statut de frères au fil du temps. Sa mère n'est pas sa vraie mère.

à Ribe Bàis, l'île de Bouïane est mentionnée au travers des histoires via la mémoire des anciens. Leur société n'est peut-être pas aussi évoluée que d'autres, mais leur mémoire est importante. Certains disent même que l'île Bouïane serait leur berceau d'origine, mais que les tempêtes se seraient multipliées pour punir certains hommes et qu'avec le temps, ils se seraient égarés en mer. Certains disent même qu'un jour, ils retrouveront leur terre natale.

Au sein de ce peuple, il est de tradition qu'une femme choisisse un époux pour fonder sa famille, parce qu'elle est maîtresse de son avenir. Elle est la tisserande de son foyer et de ses progénitures. La femme qui l'a élevée n'a pas hésité une seconde à la prendre sous son aile, puisqu'elle n'avait mis au monde que des garçons. Une fille se doit de prendre la relève. Immédiatement, Jade a su qu'elle serait prête à parcourir les mers pour trouver l'homme idéal.

LOGAN+KATERINA+KASPER+JADE | One  perfect land for all men. 201211053955126908

Johnny Depp :copyright:️ Marie Avgeropoulos
Kate est ardente, spongieuse et sur le point de jouir. Il termine de la prendre, à genoux derrière elle, bassin claquant contre ses fesses moites, tandis qu'elle voûte le dos de manière à ce qu'il puisse atteindre les abysses de son antre, et c'est exactement là où il jouit après qu'elle se soit contractée de jouissance, déversant le torrent de son plaisir, essoufflé par les derniers efforts physiques qui l'ont obligé à s'appliquer à la tâche. Kate n'est définitivement pas comme les autres, puisqu'elle est encore fascinée par la nouveauté, par les sensations, et ça change des putes habituelles, ça rend le séjour, pied-à-terre, de Kasper nettement plus agréable. Reprenant ses esprits après cet orgasme, il caresse machinalement sa fesse, ses reins, et la ligne creusée de sa colonne vertébrale, jusqu'à ce que les pulsations dans sa bite se calment, jusqu'à ce qu'elle cesse de complétement se contracter après chaque inspiration, et qu'il choisisse de se retirer. Oui, d'une certaine façon, il a pris ce qu'il avait besoin de prendre pour combler ses propres besoins primitifs et affectifs. Il est fier de Kate qui s'est montrée à la hauteur. Non, il ne quitte pas cette pièce pour en retrouver une autre. Oui, il s'allonge dans ce lit, le dos légèrement redressé grâce à un oreiller.

Je n'ai jamais entendu un des vôtres dire qu'une femme pouvait voguer sur l'océan, murmure-t-elle, et lui ferme les yeux pour profiter des caresses qu'elle inflige à sa main.
J'emmerde celui qui a dit qu'une femme ne pouvait monter à bord, maintenant dormez, Kate on doit reprendre des forces.
Vous étiez sérieux? ajoute-t-elle néanmoins.

Kasper est à moitié assoupi lorsque Kate s'informe de ses réelles intentions, il ouvre donc un oeil pour l'observer discrètement ; était-il sérieux en lui proposant de naviguer sur les mers pour vivre des aventures? Bras passé par-dessus ses épaules pour qu'elle soit blottie contre lui, il presse la chair de son biceps entre ses doigts, non sans expirer un long soupir de fatigue après cet ébat. L'alcool le laisse dans un état brumeux confortable qui ne lui donne pas envie de bouger.

Parce qu'il ne faut pas vendre ce rêve à une femme en quête d'aventure. Je pourrais ne pas vous laissez partir si jamais vous décidiez de me laisser sur cette île, menace-t-elle sans l'effrayer, même que ça étire plutôt ses lèvres tandis qu'il referme l'oeil à peine ouvert.
Vous ne voudrez plus revenir sur cette île.

Cette dernière phrase est dite au travers d'un bâillement interminable tandis qu'il porte une main à ses lèvres. Lui revient en sachant qu'il repartira, mais voudra-t-il revenir pour des putes si Kate est à ses côtés? Visage tourné de manière à recevoir du vent frais, il se laisse emporter dans le sommeil en étant blotti contre cette pute qui n'est pas son épouse, qu'il n'aime pas d'un amour officiel. Les bruits de la nature ne l'effraient pas, même que ça l'apaise. Et cette pluie diluvienne parvient à le faire sombrer quelques heures, juste assez pour le remettre sur pied, même s'il fait chaud, encore plus avec la peau collante de Kate à son flanc. Qu'il soit habitué ou non à l'alcool, ça laisse des traces, même lorsqu'il est sur le point de se réveiller, bouche pâteuse, regard vitreux, paupières plissées, maux de tête, étourdissements, haut le cœur. C'est vivre pleinement que de ne pas s'arrêter aux gueules de bois qu'on peut ressentir après une nuit de beuverie. Non, il n'est pas là à son réveil, et durant la journée, il se met en quête de trouver quelques pirates supplémentaires pour combler de gros manquements à son équipage, contre quelques promesses. Il ne cherche pas à se cacher de la vue de Kate, elle peut l'apercevoir à quelques occasions si ses yeux sont attentifs à sa présence.

Parce qu'il savait qu'il passerait une seconde nuit sur l'île, et qu'on ne pourrait savoir si Kate changerait d'idée à la dernière minute, il l'a laissée se coller à lui en fin de journée, pour manger, pour boire, pour baiser, sans orage cette fois-ci, mais avec toujours lui entre ses cuisses. Aura-t-elle apprécié la barbe qui remonte le long de sa cuisse? Aura-t-elle apprécié la texture de sa langue qui effleure à peine sa lèvre vaginale sans qu'il ne s'attarde à son bout de chair sensible ― Un avant-goût de ce qu'elle pourrait ressentir à venir sur le navire, oui, ça pourrait être du chantage silencieux. ― Sans sursauter à un orage absent, aura-t-elle sursauté au pincement de ses dents qui se sont fermés brièvement à son téton? Lors de cette seconde nuit, l'aura-t-elle regardé, profitant qu'il ne soit pas dans son dos cette fois, penché au-dessus d'elle pour la prendre jusqu'à l'entendre gémir, encore? Oui, il s'est vidé une seconde fois, parce qu'il n'en aura pas l'occasion si elle se désiste, craintive. Mais Kate est différente des autres femmes, pas vrai?    

________________________

Une barque les attend au quai, et Kasper est heureux de voir que Kate a choisi de goûter à l'aventure plutôt qu'aux pièces d'or. Cette fois, il porte fièrement un tricorne sur sur son crâne. C'est un jeune pirate dans la vingtaine qui les amène en mer, jusqu'à ce qu'ils arrivent au navire. Quelques hommes sont à bord, mais ils ne sont pas nombreux. Le jeune, lui, suit Kasper partout où qu'il aille, et c'était sa première fois sur l'île, aussi bien dire qu'il est resté surpris de l'engouement des putes à se jeter sur lui. Kasper se moque ouvertement de lui et de son traumatisme, mais qu'il a correctement vécu l'expérience en vidant sa bourse.

Voilà la bête, prévient Kasper même si la fille peut le constater de ses propres yeux, peut entendre le monstre flottant craquer au rythme du remous, la bête ballotte avec élégance sur les vagues malgré son imposante structure.

Il aide même Kate à se redresser pour monter en premier. Et la première réaction de Kasper, une fois à bord, est de dire :

Oui c'est une femme, maintenant mettez les voiles!

Il la laisse se promener sur le pont et observer l'île qu'elle quitte pour sa seconde aventure, puisque la première était de se rendre à Tír na nÓg. Kasper n'avait pas tort en disant que la meilleure aventure était celle suivant la précédente. Il n'accorde pas de temps à Kate du temps qu'il s'occupe du départ, l'oeil souvent posé dans sa longue-vue afin de vérifier les horizons, espérant ne pas avoir arrivé ceux qui ont attaqué le port voilà un moment déjà. Rien à signaler, alors ça le met en joie. Comment se sent Kate, à cet instant? Kasper " supervise " les tâches jusqu'à ce que l'île ne soit plus qu'un souvenir au loin. Kasper est aux côtés de Kate lorsqu'ils aperçoivent un navire éventré par l'orage.

Ce qui arrive parfois lorsqu'une tempête frappe trop fort, dit-il, une expression presque triste au visage, et il retire son tricorne qu'il porte à son torse pour un dernier hommage aux morts…
Capitaine, regardez, des survivants, lui lance un membre de l'équipage.

C'est assurément la première fois que Kate entend l'un des hommes prononcer enfin ce terme, capitaine. On lui désigne une masse derrière la carcasse flottante, alors que de nombreux débris flottent dispersés sur les eaux sombres ; elles sont toujours plus sombres après le passage d'une tempête, parce que celle-ci remue les fonds marins, mais après, les couleurs s'éclaircissent. Et avec un peu de chance, si les eaux se calment, elles ne font plus qu'un avec l'horizon, empêchant quiconque de discerner mer et ciel, unis comme des amants. Après quelques minutes, lorsque le navire arrive près de la masse, on peut apercevoir des rescapés sur une planche de bois.

On a encore besoin d'hommes? que demande Kasper.
Je crois bien oui...
Bon, remontez-les moi et expliquez leur ce qu'on attend d'eux, on les larguera près d'une île s'ils ne veulent pas faire le voyage. Ce qui me fait penser que nous n'avons pas choisi de destination encore.

Son regard se pose sur Kate, puis, déposant son tricorne sur la tête de la fille, il lui fait signe de le suivre jusqu'à la cabine, où il n'accueillera pas les possibles nouveaux membres d'équipage. S'ils se montrent hostiles, ils n'auront pas même l'occasion de monter à bord. Kasper referme la porte, puis se dirige vers une table où se situe bon nombre de cartes. Il les démêle rapidement en en prenant une, qu'il étale à plat sur le bois. Main tendue, il attrape le poignet de Kate pour la glisser entre lui et la table, visage penché sur son épaule. Sa main gauche traîne sur sa hanche et son bassin par-dessus cette robe écrue lorsqu'il lui souffle avec plaisir de fermer les yeux et de laisser son doigt choisir leur prochaine destination de rêve. Lui, il regardera son doigt qui traîne sur la carte, un sourire aux lèvres en la voyant effleurer des étendues d'eau inexplorées, des îles qu'il connaît et d'autres où il n'a jamais mis les pieds. Peu importe où son doigt s'arrête, il lâchera un : excitant. Son nez s'attarde un moment dans ses cheveux avant qu'il ne s'éloigne de sa personne pour aller prévenir les autres des coordonnées où faire voile. Mais qu'importe les haltes qu'ils feront, qu'importe les aventures qu'ils auront, ce sera toujours vers une même direction, Bouiane, même si ses raisons à lui sont différentes des autres. Il se garde bien de donner quelques explications que ce soit.

________________

Pourquoi n'êtes vous pas restée en place?

Elle ne répond pas, Jade, parce que ça lui semble évident. Une femme l'a trouvée puis ramenée chez elle. Ne s'en est-il pas encore rendu compte alors qu'elle est sous son toit et porte les vêtements de cette personne qui semble être sa compagne de vie? Leurs coutumes ne sont pas les mêmes, mais les hommes et les femmes s'unissent depuis la nuit des temps pour engendrer de nouvelles descendances. Donc, elle se contente de le fixer sans répondre, parce que cette confirmation ne lui semble pas importante à partager. Ils ont plus urgent à accomplir.

― [...] elle ne devrait pas se mêler de ce genre d'histoire.
Ce n'est pas à moi qu'il faut le dire, qu'elle soupire.
Nous serions déjà en route si vous n'étiez pas venu en détruisant le Royal Revenge.
Tu penses encore que je suis l'une des leurs? Une seule personne aurait pu saboter cet amas de bois sans attaquer ta tribu, cette attaque était stupide et voué à l'échec.

Elle use de mot qu'elle connaît en parlant dans sa langue en lui, sans savoir faire la différence entre tous les termes qui les définissent différemment. Jade, elle appartient à une tribu, Jade n'utilise pas des mots comme navire, même si elle connaît sa définition pour l'avoir entendu de la bouche de voyageur, pour en avoir vu au loin, pour en avoir explorer un, pour s'être cachée à l'intérieur d'un autre. Jade reste pourtant silencieuse lorsque Logan l'observe trop longtemps, lorsqu'il lui explique les enjeux de la situation. Elle comprend surtout qu'on la pendra si on la trouve. Pourquoi ne peut-elle pas restée dans cette demeure, dans ce cas? Pourquoi préfère-t-elle qu'elle se cache ailleurs? Mais puisqu'il semble vouloir l'aider, elle hoche la tête pour montrer qu'elle comprend, en partie.

Si vous nous êtes utiles, vous pourrez monter sur le navire.
Je suis déjà utile, dit-elle pour simple explication.

La fille se retrouve dans une nouvelle habitation après y avoir été conduite par l'homme à la veste bleue, cachée sous de nouveaux vêtements. Le capitaine paraît satisfait de cette trouvailles, félicite même Logan d'avoir retrouvé la fugitive, allant même jusqu'à le remercier de la confiance qu'il porte en lui. Évidemment, le capitaine est heureux et se montre enthousiasme, voilà qu'il pourra examiner tous les dessins marqués sur la peau de cette indigène. Logan peut donc repartir l'esprit tranquille. Jade n'a pas le chance de revoir Logan dans les deux ou trois jours qui suivent. Aura-t-il dû confronter sa compagne concernant son implication dans cette histoire ou l'aura-t-il laissé dans l'ignorant, lui laissant croire que la fille s'est simplement volatilisée une fois la nuit tombée?

Pour l'instant, le capitaine se montre agréable, puisqu'il loge et nourrit la fugitive, mais le désir d'en savoir plus sur Bouaïne augmente à mesure qu'il pose ses yeux sur elle, toujours trop vêtue pour apercevoir ce qu'il ne sait pas encore. À chaque jour qui passe, il lui demande s'il peut l'examiner, ce à quoi elle l'ignore si elle ne répond pas non. Oui, le capitaine se montre parfois irritable en sa présence, que ce soit en faisant du bruit, en déplaçant des objets de manière brusque, en serrant la mâchoire, un oeil mauvais posé sur sa personne. Il rentre toujours de bonne humeur avant que cette humeur ne se détériore. En prime, sa main en voie de guérison doit lui faire mal, parce qu'il montre souvent des signes de fatigue, en plus de consacrer son temps aux directives des réparations de son navire. Il doit certainement vouloir accélérer davantage les choses maintenant que Jade est sous son toit, inaccessible. Un soir, tandis qu'elle dort, elle le surprend à l'observer du cadre de porte. Si elle ne sursaute pas, prétendant dormir, elle sent plutôt les battements de son coeur s'accélérer. Non, il ne la met pas confortable. Puis, il repart sans pénétrer cette pièce. Jade ne trouve pas le sommeil, sous ce toit, ni ne trouve quelconque indices concernant l'île mystérieuse. Le capitaine ne prend pas même le risque de laisser quelques éléments en présence de Jade.

Le départ est pour bientôt, qu'il dit à la fille qui n'a point cherché à lui faire la discussion depuis qu'elle est logée. Deux ou trois jours à peine. Il serait temps que tu me laisses examiner tes tatouages pour savoir où on va.

Jade mange, lui octroie un bref regard, puis baisse les yeux sur sa nourriture. N'a-t-elle pas dit à Logan qu'elle lui montrerait ses tatouages s'il n'était pas mal intentionné? Ce n'est pas ce qu'elle ressent par rapport à cet homme. Donc non, il ne pourra pas l'examiner tant qu'elle ne sera pas sur ce navire, loin en mer. Pour la première fois, il s'emporte, laisse tomber sa chaise lorsqu'il se redresse, puis l'attrape de son bras unique pour la plaquer contre le mur dans l'espoir de lui arracher ce foutu vêtement. Et parce qu'elle est habile, elle pense pouvoir se déloger sans problème, usant d'une manœuvre apprise pour se défaire de l'emprise d'un autre, en frappant directement à l'intérieur de son coude, mais il n'est pas sans ressource également. À peine se dégage-t-elle de sa poigne que sa main unique revient à la charge. Il la gifle fortement du revers de ses doigts, laissant une entaille nette à sa lèvre. Ça les surprend tous les deux. Et plutôt que de lui arracher son vêtement, il se contente de reculer. Il a besoin qu'elle soit coopérative pour en apprendre davantage. Il dit qu'il va prendre l'air. Mais contrairement à ses espérances, Jade ne souhaite pas attendre son retour. Elle choisit donc de partir.

Sans aide, elle ne pourra rien faire, malheureusement. Elle retourne donc dans la première maison qu'elle a connu, profitant de la nuit tombée pour se faufiler dehors. Elle voudra voir Marie-Hélène pour qu'elle lui dise comment partir de ce port, comme il était convenu au départ, mais Jade aperçoit Logan par une fenêtre, ce qui l'oblige à se cacher, parce qu'elle n'a pas envie qu'il la ramène voir ce capitaine. Réfléchissant rapidement, elle en vient à la conclusion que la manière douce ne fonctionne pas. Donc, discrètement, elle se hisse dans la demeure par une fenêtre ouverte. Elle s'empare d'un couteau qu'elle ne manque pas de glisser sous la gorge de Marie-Hélène en arrivant par derrière. Elle devient sa monnaie d'échange. Parce qu'elle fera face à Logan avec cette femme prise en otage jusqu'à ce qu'il l'aide à quitter cet endroit.

J'ai fait tout ce que tu m'as dit, qu'elle souffle, le coeur trahie. Toi, et les tiens, vous êtes mal intentionnés. Je ne vais pas vous aider. Et tu vas m'aider à partir.

Mais jusqu'à présent, Jade a su montrer qu'elle pouvait écouter Logan. Elle pourrait baisser son arme s'il utilisait les bons pour qu'elle libère sa femme qui ne sera pas blessée. Jade n'a pas envie de faire du mal à cette femme qui a été bonne avec elle, et c'est certainement parce qu'elle a peur, Jade, que ses yeux sont sont remplis de larmes.


I'm just a woman in love with another woman
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


LOGAN+KATERINA+KASPER+JADE | One  perfect land for all men. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
LOGAN+KATERINA+KASPER+JADE | One perfect land for all men.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers fantasy-
Sauter vers: