Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» Madness or reality ?
Toss a coin to your witcher - Page 2 EmptyAujourd'hui à 17:02 par Senara

» Death upon us [ Ft. Pyramid Rouge]
Toss a coin to your witcher - Page 2 EmptyAujourd'hui à 16:09 par Lobscure

» il est bizarre ce sol il est palpable
Toss a coin to your witcher - Page 2 EmptyAujourd'hui à 15:01 par Ananas

» Le vent nous portera...
Toss a coin to your witcher - Page 2 EmptyAujourd'hui à 14:30 par Dreamcatcher

» PRÉSENTATION ¬ quand c'est fini, c'est par ici
Toss a coin to your witcher - Page 2 EmptyAujourd'hui à 14:25 par Lord Xan

» Saut de l’ange - Cheryl & Nemo
Toss a coin to your witcher - Page 2 EmptyAujourd'hui à 13:02 par Nemo

» On s'immerge dans la musique, comme dans un rêve mélodieux, pour s'évader d'une réalité assourdissante [Feat Houmous]
Toss a coin to your witcher - Page 2 EmptyAujourd'hui à 12:57 par Houmous

» De pluie et de sang • Dinamite
Toss a coin to your witcher - Page 2 EmptyAujourd'hui à 12:04 par Dinamite

» Les enfants de la lune. [PV Lulu] +18
Toss a coin to your witcher - Page 2 EmptyAujourd'hui à 11:19 par Ezvana

Le Deal du moment : -42%
-42% Samsung TV QLED 4K 65″ 164 cm – ...
Voir le deal
699 €

LE TEMPS D'UN RP

Toss a coin to your witcher

Paddy
Messages : 196
Date d'inscription : 14/06/2023
Région : Jura | France
Crédits : (c)Perséphone

Univers fétiche : Harry Potter | Mythologie | Conte & Disney | Réel & Rantasy
Préférence de jeu : Homme
Tournesol
https://www.letempsdunrp.com/t5712-i-will-live-a-thousand-million-lives https://www.letempsdunrp.com/t5875-je-suis-prete-pour-l-aventure#118919 https://www.letempsdunrp.com/t5886-joyeux-bordel-organise https://www.letempsdunrp.com/t5710-let-the-forest-hear-our-sound
Paddy
Jeu 20 Juil - 6:18

Horvar Giskend
J'ai 43 ans bien que j'ai l'apparence d'un jeune homme de 25 ans et je vis à Kaer Morhen, Kaedwen. Dans la vie, je suis un sorceleur et je m'en sors plutôt bien, si on oublie le fait que je sois vu comme un monstre, partout où je passe. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien. De toute façon qui voudrait d'un sorceleur ?

Toss a coin to your witcher - Page 2 F2906712f9305550d9053058c528eb7219760c2d
Il est né à Narok, près de la mer mais a été abandonné à sa naissance. Son nom de famille vient de ceux qui l'ont adopté alors qu'il n'était qu'un nourisson. • Il a grandit avec les mines comme décord et s'est vite adapté à la rudesse du pays et du travail. • Il a été repéré assez tôt et fut emmené à la forteresse de Kaer Morhen pour devenir sorceleur • Il fut entraîné à devenir un chasseur de monstre et a un penchant pour la hache bien qu'il manie très bien l'épée. • Il a fait l'école du loup et cela en est devenu son emblème. • Il a réussi les épreuves bien qu'il soit resté alité trois jours entier après son passage. • Il a déjà mené des missions en Redanie et Temerie mais n'est jamais retourné à Narok. • Grâce aux mutations apportée par les épreuves, son cœur bat quatre fois plus lentement que la moyenne des humains
Horvar n'était pas du genre à donner sa confiance facilement. Son mouvement avait créé la panique sur la place et les deux autres soldats menaçaient le sorceleur. Celle qu'il tenait par la gorge de son épée prononça encore des mots incompréhensibles mais cela avait eu le don de stopper les deux guerrières. Elle tendit alors la main prudemment avers l'une de ses consœurs. Horvar observa la scène, méfiant. Celle qui tenait à présent l'ordre de mission hurla encore des mots que le sorceleur ne comprenait pas. Mais il se doutait que l'ordre était de baisser les armes quand il vit l'action en direct. Ce n'est pas pour autant qu'il avait lâchée celle qu'il retenait contre lui. Jusqu'à ce que la plus vieille des trois ne lui adresse des mots en nordien.

« Les affaires politiques ne me concerne pas. Je dois juste la ramener en Redanie auprès de sa famille. »

Et il était sérieux. Même s'il admettrait qu'il était quand même curieux à ce sujet là, il ne voulait pas être mêlé à toutes ces affaires. Il aimait sa vie de sorceleur et ne voulait pas la gâcher dans des querelles qui le dépassait. La plus vieille des trois semblait réfléchir ce qui semblait être une éternité pour Horvar. Jusqu'à ce qu'elle lui demande de relâcher la jeune femme et qu'elle l'emmènerait au parents de Yana. Dans son regard, Horvar avait vu qu'elle avait comprit l'enjeu de cet ordre officiel. Pour montrer qu'il obtempérait, Horvar lâcha doucement la jeune femme en enlevant la lame de sous sa gorge. Il leva les mains et recula de quelques pas, baissant son épée qu'il tenait toujours dans ses mains. Quand la plus vieille rangea son épée, Horvar en fit de même. Il siffla avec ses doigts pour appeler sa monture qui trotta jusqu'à lui. Il attrapa les rennes et suivit les guerrières.

Ils traversèrent un morceau de la ville dans le plus grand des silences. Horvar était observé, il pouvait sentir le poids de ces regards sur sa nuque et son dos. Mais il ne montra pas que cela le gênait. Il tentait de conserver une allure et une expression neutre comme si tout cela ne l'atteignait pas. Ils arrivèrent à destination devant une maison qui semblait bien plus riche que les autres. Une sorte de villa qui montrait que les résidents avaient de l'argent et surement du pouvoir. Cela donnait sens au vu des «amis» de cette famille. Il caressa la tête de son équidé et attacha les rennes à un anneau sur la façade. Des éclats de voix résonnaient derrière la lourde porte.

La guerrière frappa à la porte et les éclats de voix cessèrent. La porte s'ouvrit pour voir une femme d'un âge mure mais aux regards intelligent et autoritaire. Elle semblait mener la baguette ici. La guerrière commença à parler mais elle fut interrompu sur le champ par la femme inconnue. Horvar soupçonnait qu'elle soit la mère adoptive de Yana.

"Je sais pourquoi vous êtes là. Entrez...je crois que nous avons à parler."

Horvar lança un coup d'œil à la guerrière et la devança pour entrer. Il suivit la cheffe de famille à travers la propriété qui les emmenaient vers un petit salon fait de coussin et de tapis aux couleurs chatoyantes et vives. Le salon était un endroit au frais, entouré de drap procurant de l'ombre à ceux qui s'asseyaient là. Une table en bois rouge sombre trônaient au milieu de la pièce. La richesse des lieux étaient évidentes et Horvar se sentaient soudainement trop sale pour ce lieu. Il ne chercha pas à s'asseoir et ne le fera que si la cheffe de famille l'y autorise. Il avait bien compris qu'ici, c'étaient les femmes qui dirigeaient et ne voulait pas froisser la plus importante. La cheffe de famille du nom de Zina congédia la guerrière mais cette dernière préféra rester. C'est à ce moment là que Zina l'invita à s'asseoir.

Il s'assit en tailleur face à la cheffe de famille, a table les séparant. Il hocha la tête quand elle lui posa la question.

« Oui, j'ai un ordre de mission qui est...» il se retourna pour voir le parchemin toujours dans la main de la guerrière. Il l'attrapa, lui arrachant des mains et le tendit à Zina. «... ici. Je dois emmener Yana jusqu'à Miroslav. Et je dois la garder en vie à tout prix. »

Il espérait que cela aiderait Zina à savoir que le noble voulait absolument conserver la jeune femme en vie. Mais il reprit, comprenant l'enjeu qui découlait de tout cela.

« Je ne sais pas combien c'est difficile mais Yana doit m'accompagner. Parlez lui, qu'elle accepte... Elle est intelligente, peut être trop pour son propre bien.»

Et il en avait fait les frais. Il ne voulait pas devoir surveiller constamment la jeune femme, ou devoir la ligoter de force pour qu'elle veuille bien le suivre. Il sait que la conversation avec les parents adoptifs allaient être compliqué. Mais si Yana refusait, il serait bien contraint de l'attacher.
DarkStar
Messages : 257
Date d'inscription : 11/05/2021
Crédits : uc

Univers fétiche : Post-apocalyptique, Surnaturels, fantastiques, science-fiction
Préférence de jeu : Femme
Sabrina
DarkStar
Ven 21 Juil - 18:57

Yana de Drakenborg
J'ai 20 ans et je vis à Muzedin, Zerricanie. Dans la vie, je suis Fille de marchands mais en réalité je suis la fille d'un noble de Redanie et je m'en sors bien. Jusqu'à ce qu'un sorceleur vienne me chercher et réduise ma petite vie paisible en miettes. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire. J'avais choisis de devenir prêtresse dans un temple dédié aux dragons. Les prêtresses n'ont pas le droit de se marier et je le vis plutôt bien.

Yana est la fille de Miroslav de Drakenborg. Elle ignore cependant sa véritable nature étant donné que ses parents adoptifs avaient interdiction de révéler sa véritable identité.

Toss a coin to your witcher - Page 2 71e7b9c9550bb7bada1b159c575d1207
Yana a été éloigné de son foyer initial car elle est porteur de la malédiction du Soleil noir. C'est une prophétie qui prédit que Lilit, une démone, provoquerait la fin du monde. Les filles nées un jour d'éclipse seraient annonciatrice de la venue prochaine de la créature infernale et c'est pour cela que les mages croyant en cette prophétie, traquent, tuent et mènent des expériences ignobles sur les cadavres de ces pauvres nourrissons ou jeune femmes. Voilà pourquoi le seigneur de Drakenborg à préféré se séparer définitivement de sa fillette plutôt que de voir sa vie menacée.

Son coeur n'est pas à gauche comme le commun des mortels mais à droite de sa cage thoracique.

Elle semble avoir un lien particulier avec les animaux dits "de mauvaise augure.", une connexion psychique avec les chats, rats, insectes, loups, coyotes et autres. Yana ne se l'explique pas.

Malgré la situation alarmante, Zina apprécia que le sorceleur prenne la peine d'attendre qu'elle lui donne son aval pour prendre place. Le respect était quelque chose d'important chez les peuples du désert. Mais ça, le sorceleur s'en était rendu compte en entrant en contact avec Yana. Kimal, le mari de Zina, alla faire bouillir un peu d'eau dans une casserole afin de servir le thé à deux qui en voulait. Les marchands savaient recevoir, à n'en pas douter.

Se saisissant finalement de l'ordre de mission que lui tendait le sorceleur, Zina lu rapidement le contenu du parchemin. Le sceau du souverain apposé sur le document était on ne peut plus officiel, il ne pouvait s'agir d'un faux. Un éclair de désespoir passa subitement dans le regard de la mère de famille lorsqu'elle compris que c'était la dernière fois qu'elle voyait son enfant.

"Kimal...il est authentique. Veux-tu le lire?"

La cheffe de famille soupire et donna le document à son époux afin qu'il puisse lui aussi le lire.

"Est-ce qu'il vous à dit pourquoi est-ce qu'il voulait que Yana reparte pour la Redanie? Ça n'a aucun sens, il nous a supplié de la prendre avec nous et à présent il souhaite nous l'arracher?"

Le père adoptif de Yana tremblait légèrement de rage et de frustration. Lui aussi était meurtrie par cette nouvelle.

"Sorceleur, lorsque Miroslav nous a confié Yana, il nous a fait promettre de ne jamais évoquer sa véritable nature ni d'où elle vient. Elle n'était pas censé revenir là-bas."


Les nobles du Nord n'avaient aucune parole pensait Zina alors qu'elle réalisait que finalement Yana ne lui avait jamais appartenu. L'eau sur l'âtre de foyer était bouillante à présent et Kimal pris la casserole brûlante pour verser de l'eau dans une théière où patientaient des feuilles d'hibiscus ainsi que de menthe.

"Pourquoi est-ce que ce seigneur du Nord veut-il que Yana revienne? Est-ce que cela vous a été spécifié sorceleur?" demanda la vieille guerrière qui cherchait elle aussi à comprendre elle aussi.

A l'étage supérieur, Yana n'avait pas perdu une miette de la discussion qui se passait au rez - de -chaussée. Son coeur battait la chamade dans sa poitrine et sa respiration était saccadée. Chaque réaction dans son organisme trahissait une profonde perturbation. Mais qui aurait pu rester de marbre après avoir appris une telle nouvelle? N'étant pas idiote, Yana savait pertinemment que Zina et Kimal n'étaient pas ses parents biologiques. Il n'y avait qu'à les regarder. Mais en revanche, ce qui l'avait choqué, c'est d'entendre qu'elle était la fille d'un seigneur, qui souhaitait la récupérer et qu'elle était maudite. Ce qu'elle ignorait en revanche, c'est que les sorceleurs avaient les sens très développés et qu'il pouvait l'entendre épier leur conversation. La tension et la colère grimpait de plus en plus en Yana. Elle trouvait tout cela injuste que l'on décide de sa destinée à sa place. Soudain la jeune femme ne tint plus et décida de sortir de l'ombre.

"Et est-ce que quelqu'un s'est demandé si j'avais mon mot à dire?"

Le couple de marchands sursauta, en entendant leur petit diable sortir de sa boîte.

"Il est hors de question que je vous suive bien sagement sorceleur! Ma vie est ici, en Zerricanie!"


Yana était un petit bout de femme mais semblait avoir tout comme Zina, un caractère volcanique en plus de porter sur sa frimousse un air suffisant passablement énervant.

Paddy
Messages : 196
Date d'inscription : 14/06/2023
Région : Jura | France
Crédits : (c)Perséphone

Univers fétiche : Harry Potter | Mythologie | Conte & Disney | Réel & Rantasy
Préférence de jeu : Homme
Tournesol
https://www.letempsdunrp.com/t5712-i-will-live-a-thousand-million-lives https://www.letempsdunrp.com/t5875-je-suis-prete-pour-l-aventure#118919 https://www.letempsdunrp.com/t5886-joyeux-bordel-organise https://www.letempsdunrp.com/t5710-let-the-forest-hear-our-sound
Paddy
Lun 24 Juil - 6:30

Horvar Giskend
J'ai 43 ans bien que j'ai l'apparence d'un jeune homme de 25 ans et je vis à Kaer Morhen, Kaedwen. Dans la vie, je suis un sorceleur et je m'en sors plutôt bien, si on oublie le fait que je sois vu comme un monstre, partout où je passe. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien. De toute façon qui voudrait d'un sorceleur ?

Toss a coin to your witcher - Page 2 F2906712f9305550d9053058c528eb7219760c2d
Il est né à Narok, près de la mer mais a été abandonné à sa naissance. Son nom de famille vient de ceux qui l'ont adopté alors qu'il n'était qu'un nourisson. • Il a grandit avec les mines comme décord et s'est vite adapté à la rudesse du pays et du travail. • Il a été repéré assez tôt et fut emmené à la forteresse de Kaer Morhen pour devenir sorceleur • Il fut entraîné à devenir un chasseur de monstre et a un penchant pour la hache bien qu'il manie très bien l'épée. • Il a fait l'école du loup et cela en est devenu son emblème. • Il a réussi les épreuves bien qu'il soit resté alité trois jours entier après son passage. • Il a déjà mené des missions en Redanie et Temerie mais n'est jamais retourné à Narok. • Grâce aux mutations apportée par les épreuves, son cœur bat quatre fois plus lentement que la moyenne des humains
Horvar s'était assit. Il observait l'échange du couple jusqu'à ce qu'elle tende le parchemin à son mari qui était en train de faire bouillir de l'eau. La cheffe de famille se tourna vers son mari. Il regarda l'échange entre les deux.

« Je dois simplement l'amener en Redanie et vivante. Je n'en sais pas plus que vous et je n'ai pas à le savoir. »

Il voulait montrer là que la politique ne l'intéressait pas. On lui avait donné de l'or pour cette mission et il recevrait le reste à l'arrivée. Etre coursier c'était quelque chose mais il savait qu'au fond de lui, ce sera pas une mince affaire. Il avait beau être curieux et dans le fond, il s'interrogeait aussi. Mais se mêler de la politique n'apportait que du malheur. Puis le mari parla et là, quelque chose le fit tiquer sans réussir à mettre la main dessus.

« Il vous a dit pourquoi elle ne devait jamais revenir en Redanie à l'époque ? A t-elle un lien spécial avec sa famille ? »

Cela, cependant, intrigua le sorceleur. Les raisons de son retour lui importait peu. Mais les raisons de son départ et surtout le fait qu'il ne devait en aucun cas évoquer sa véritable nature, cela l'intriguait. Il pensait que c'était une volonté du couple pour l'associer à eux et non à ce noble de Redanie. Mais c'était une demande justement du noble semble t-il. Et ça, c'était louche. L'enfant devait être spéciale.

Il fut sortit de sa pensée par le mari qui s'agita en prenant la casserole pleine d'eau bouillante pour la verser sur un mélange de plante et c'est là qu'il sentit un regard les épier. Il comprit que la jeune femme, Yana, les observait. Il se ferma subitement préférant ne rien dire et attendre que le thé lui soi servit. Jusqu'à ce que la colère de la jeune femme éclate.

Horvar ferma les yeux en soupirant à l'intervention de Yana. Les deux marchands sursautèrent. Jusqu'à ce qu'elle s'adresse directement au sorceleur. Il se retourna et se leva pour se placer devant la jeune femme et la dominer de toute sa hauteur, cette fois ci, passablement en colère.

« Tu ne veux pas savoir pourquoi cet homme t'arrache à ta famille ? Pourquoi il t'as envoyé ici pour te récupérer ? N'es tu pas curieuse de vouloir connaître d'où tu viens réellement ? Comment espères tu avancer si tu ignores ton passé ? »

Horvar connaissait son histoire, elle était simple, banale. Il n'y avait pas grand chose à dire. C'était qu'un gamin des rues, un orphelin. Et qui a été sauvé des sorceleurs. Mais Yana, elle, avait un passé intéressant et mystérieux. Et elle ne voulait rien savoir ? Il lui lança un regard presque déçu. Un regard qu'il feint bien sur.

« Je te pensais plus courageuse et curieuse que ça. »

Il savait, au tempérament de la jeune femme que cela allait la piquer. Puis, il se retourna vers le couple de marchands et la guerrière.

« J'ai une idée, mais je dois en parler seul à Zina.»

Horvar avait un plan. Mais pour cela, il devait avoir l'accord de la cheffe de famille. Si Yana ne voulait pas vivre en Redanie, soit c'était son choix. Mais il l'accompagnerait tout de même jusque sur ses terres natales.
DarkStar
Messages : 257
Date d'inscription : 11/05/2021
Crédits : uc

Univers fétiche : Post-apocalyptique, Surnaturels, fantastiques, science-fiction
Préférence de jeu : Femme
Sabrina
DarkStar
Mar 25 Juil - 14:15

Yana de Drakenborg
J'ai 20 ans et je vis à Muzedin, Zerricanie. Dans la vie, je suis Fille de marchands mais en réalité je suis la fille d'un noble de Redanie et je m'en sors bien. Jusqu'à ce qu'un sorceleur vienne me chercher et réduise ma petite vie paisible en miettes. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire. J'avais choisis de devenir prêtresse dans un temple dédié aux dragons. Les prêtresses n'ont pas le droit de se marier et je le vis plutôt bien.

Toss a coin to your witcher - Page 2 71e7b9c9550bb7bada1b159c575d1207

Yana est la fille de Miroslav de Drakenborg. Elle ignore cependant sa véritable nature étant donné que ses parents adoptifs avaient interdiction de révéler sa véritable identité.

Yana a été éloigné de son foyer initial car elle est porteur de la malédiction du Soleil noir. C'est une prophétie qui prédit que Lilit, une démone, provoquerait la fin du monde. Les filles nées un jour d'éclipse seraient annonciatrice de la venue prochaine de la créature infernale et c'est pour cela que les mages croyant en cette prophétie, traquent, tuent et mènent des expériences ignobles sur les cadavres de ces pauvres nourrissons ou jeune femmes. Voilà pourquoi le seigneur de Drakenborg à préféré se séparer définitivement de sa fillette plutôt que de voir sa vie menacée.

Son coeur n'est pas à gauche comme le commun des mortels mais à droite de sa cage thoracique.

Elle semble avoir un lien particulier avec les animaux dits "de mauvaise augure.", une connexion psychique avec les chats, rats, insectes, loups, coyotes et autres. Yana ne se l'explique pas.

Kimal le père adoptif de Yana, se rappelait parfaitement du contexte qui avait mené le seigneur de Drakengorg dans leur tente de fortune afin de s'entretenir avec eux. Ils s'apprêtaient à reprendre la route pour la Zerricanie avec le restant de leur caravane lorsque le seigneur, blême, était apparu sans aucune escorte  et encapuchonné, portant même des fripes en guise de vêtements. A l'aide d'un torchon, il saisit la bouilloire brûlante afin de verser de l'eau chaude dans la théière avant de raconter sa rencontre avec le noble.

"Quand il est venu à notre rencontre, Yana n'avait que quelques jours. Il nous a dit qu'elle était maudite par une malédiction bien connue des nordiens...concernant un soleil noir si mes souvenirs sont bons. C'est une tare dans vos contrées visiblement. Il était blême ce jour-là, je m'en souviens comme si c'était hier. Il n'a pas été dans les détails car le temps semblait lui manquer mais il nous a dit que ses jours en Redanie seraient en danger si elle restait avec eux."


Il marqua une pause et c'est sa femme pris le relais pour continuer de retracer l'histoire de leur fille adoptive.

"Miroslav nous a fait promettre de ne jamais évoquer ses origines afin qu'elle ne cherche pas à en apprendre plus sur son passé. Et c'est ce que nous avons fait. Et jamais il n'avait été question que le seigneur de Drakenborg quémande le retour de sa fille! Que c'est-il passé pour que soudain il se souvienne que Yana existait?"


La Rédanie était si loin de la Zerricanie que nul ne savait qu'une terrible épidémie de Catriona avait ravagé les pays du Nord sans exception et que Miroslav de Drakenborg avait perdu la plupart des membres de sa famille...sa femme, ses deux fils et une de ses filles. Yana était à présent son unique héritière et c'est ce qui le motivait à ordonner son retour le plus rapidement possible. Il y eu alors un raclement de gorge, il s'agissait de la guerrière venue escorter le sorceleur.

"Zina, Kimal, la situation semble sous contrôle, je vais donc vous laisser...cette histoire ne me regarde en rien cependant, je ne serais pas loin."

Par respect et pour préserver l'intimité de cette histoire strictement familiale, la vieille guerrière préféra s'éclipser. Reprenant la parole, Kimal ajouta:

"Yana ne sait rien de tout ça, bien que nous l'ayons élevé en lui donnant une éducation digne de son rang véritable. Mais nous avons respecté la parole que nous avons donné au seigneur Miroslav. C'est tout ce qu'on peut vous dire sorceleur."


Heureusement que le couple de marchands avait terminé de dire tout ce qu'ils savait concernant le passé trouble de leur fille car cette dernière fit irruption devant tout le monde en décrétant tout simplement qu'elle ne suivrait pas le sorceleur et qu'elle avait son mot à dire dans cette histoire. Lorsque le chasseur de monstre se lev pour s'approcher de la belle aux cheveux blancs, celle-ci ne se démonta pas et le regarda fixement, écoutant sa réplique provocante en rongeant son frein pour ne pas laisser son tempérament explosif prendre le dessus.

"Vous n'arriverez pas à m'avoir avec ce genre de provocations!" Siffla la jeune femme "Cet homme ne représente rien pour moi et j'avance très bien sans me soucier de mon sois-disant passé. C'est un noble? La belle affaire. Alors cela lui donne le droit de m'arracher à ceux qui m'ont élevé? Qui m'ont donné leur affection, qui m'ont éduqué, qui ont séché mes larmes, qui m'ont apprit à être forte? Je ne suis pas une vulgaire marchandise!"

Yana pointa un doigt accusateur face à Horvar et la colère fit briller ses yeux bleu.

"D'ailleurs, pourquoi n'a-t'il pas daigné venir lui-même à ma rencontre et confier cette tâche à un subalterne? Pourquoi serait-je curieuse et m'interrogerais-je au sujet de quelqu'un ne prenant même pas la peine de venir m'expliquer la réalité des choses par sa propre bouche hum? Alors épargnez moi les sermons sur le courage! Car de vous à moi, la seule personne qui en manque ici, c'est lui, votre seigneur de Drakenborg!"


Une chose était certaine, la petite avait un certain bagou. Et un tempérament de feu. Souhaitant calmer un peu les choses, Kimal vint saisir sa fille par les épaules avant de la conduire un peu à l'extérieur afin qu'elle puisse prendre un peu l'air. Cela tombait bien puisque le sorceleur souhaitait s'entretenir avec Zina.

"Veuillez lui pardonner Horvar, elle est...eh bien...très passionnée. de quoi vouliez-vous me parler?"


Paddy
Messages : 196
Date d'inscription : 14/06/2023
Région : Jura | France
Crédits : (c)Perséphone

Univers fétiche : Harry Potter | Mythologie | Conte & Disney | Réel & Rantasy
Préférence de jeu : Homme
Tournesol
https://www.letempsdunrp.com/t5712-i-will-live-a-thousand-million-lives https://www.letempsdunrp.com/t5875-je-suis-prete-pour-l-aventure#118919 https://www.letempsdunrp.com/t5886-joyeux-bordel-organise https://www.letempsdunrp.com/t5710-let-the-forest-hear-our-sound
Paddy
Jeu 27 Juil - 6:10

Horvar Giskend
J'ai 43 ans bien que j'ai l'apparence d'un jeune homme de 25 ans et je vis à Kaer Morhen, Kaedwen. Dans la vie, je suis un sorceleur et je m'en sors plutôt bien, si on oublie le fait que je sois vu comme un monstre, partout où je passe. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien. De toute façon qui voudrait d'un sorceleur ?

Toss a coin to your witcher - Page 2 F2906712f9305550d9053058c528eb7219760c2d
Il est né à Narok, près de la mer mais a été abandonné à sa naissance. Son nom de famille vient de ceux qui l'ont adopté alors qu'il n'était qu'un nourisson. • Il a grandit avec les mines comme décord et s'est vite adapté à la rudesse du pays et du travail. • Il a été repéré assez tôt et fut emmené à la forteresse de Kaer Morhen pour devenir sorceleur • Il fut entraîné à devenir un chasseur de monstre et a un penchant pour la hache bien qu'il manie très bien l'épée. • Il a fait l'école du loup et cela en est devenu son emblème. • Il a réussi les épreuves bien qu'il soit resté alité trois jours entier après son passage. • Il a déjà mené des missions en Redanie et Temerie mais n'est jamais retourné à Narok. • Grâce aux mutations apportée par les épreuves, son cœur bat quatre fois plus lentement que la moyenne des humains
Quand le sorceleur avait demandé aux couples si eux, avaient plus d'informations, se fut le père qui parla. Et Horvar devint blanc un instant. Le soleil noir.

Il connaissait par cœur cette légende.

Il avait lu et relu les faits dans un livre dans la bibliothèque de sa forteresse. C'était une malédiction, disant que des jeunes filles nées sou le soleil noir pourrait apporter le chaos sur terre, prédisant ainsi le retour de Lilit qui provoquerait la fin du monde. Il n'y avait pas les termes précis décrit par le mage qui avait fait cette prophétie mais les conséquences furent terrible. C'était une véritable chasse aux sorcières.

« Je comprends mieux son geste alors. Il n'avait pas eu le choix si il voulait la sauver. Elle aurait été tuée pour être née le mauvais jour.»

Se fut Zina qui reprit la parole continuant le récit. Mais Horvar pouvait lire la douleur du déchirement que ce noble exigeait. Les deux avaient élevée Yana comme leurs propres filles. Ce n'était pas quelque chose qu'il connaissait, mais il pouvait comprendre la douleur engendrée. Horvar ne répondit rien aux questionnements de Zina. En vérité, il avait eu vent de maladie qui se propageaient dans ces royaumes mais il s'en souciait peu, vivant la plupart du temps dans la forteresse au Nord.

La guerrière avait reprit la parole, affirmant qu'elle les laissait là, jugeant surement qu'il n'y avait aucun danger. Et quand Yana fit irruption por affirmer qu'elle ne viendrait pas avec le sorceleur, Horvar s'était levé sous la colère que cette gamine effrontée provoquait en lui. Il avait pensé que la provoquer la ferait changer d'avis. Il se trompait lourdement.

Sa colère s'intensifia au même titre que celle de la jeune femme et encore plus quand elle posa un doigt accusateur sur son torse. Pourquoi tout était toujours si compliquée quand il s'agissait d'elle ? Horvar la trouvait bien arrogante. Il persiffla, répondant avec la même force à sa colère mais sans lever la voix.

« Parce que c'est un seigneur et que son rôle est de diriger. Après un tel long voyage, comment penses tu qu'il retrouverait son chez lui ? Tu ne vaux pas un royaume. Alors descend de ton piédestal princesse. »

La colère le faisait bouillir le sorceleur mais il tentait de se calmer. Voyant les choses s'envenimer, Kimal attrapa sa fille adoptive par les épaules pour l'emmener plus loin. Puis Zina s'excusa pour elle ce qui fit redescendre immédiatement la pression dans son sang.

Il souffla, se pinçant l'arrête du nez un instant pour décompresser et se retourna vers Zina et se rasseoir en face d'elle.

« Je comprends que cela ne doit être facile pour vous. Mais j'ai peut être une solution. Yana ne se laissera pas faire et elle va tenter surement par tous les moyens à fuir ce seigneur qu'elle ne connaît pas et j'en ai conscience. Ma mission est d'amener Yana jusqu'en Redanie... Mais... Pas de la laisser là bas. »

Il réfléchissait à toute allure, observant la table comme si elle allait lui donner toutes les réponses. Puis il releva les yeux vers la mère de famille.

« Je vais accompagner Yana jusqu'en Redanie. Je conclus le marché avec Miroslav. Une fois cela fait, je ferais en sorte d'escorter Yana jusqu'ici en Zerricanie en l'aidant à s'échapper. Si elle est vraiment maudite par ce soleil noir, elle ne sera jamais en sécurité là bas. Je ne peux vous promettre de la ramener en vie mais elle reviendra ici. »
DarkStar
Messages : 257
Date d'inscription : 11/05/2021
Crédits : uc

Univers fétiche : Post-apocalyptique, Surnaturels, fantastiques, science-fiction
Préférence de jeu : Femme
Sabrina
DarkStar
Ven 28 Juil - 15:55

Yana de Drakenborg
J'ai 20 ans et je vis à Muzedin, Zerricanie. Dans la vie, je suis Fille de marchands mais en réalité je suis la fille d'un noble de Redanie et je m'en sors bien. Jusqu'à ce qu'un sorceleur vienne me chercher et réduise ma petite vie paisible en miettes. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire. J'avais choisis de devenir prêtresse dans un temple dédié aux dragons. Les prêtresses n'ont pas le droit de se marier et je le vis plutôt bien.

Toss a coin to your witcher - Page 2 71e7b9c9550bb7bada1b159c575d1207

Yana est la fille de Miroslav de Drakenborg. Elle ignore cependant sa véritable nature étant donné que ses parents adoptifs avaient interdiction de révéler sa véritable identité.

Yana a été éloigné de son foyer initial car elle est porteur de la malédiction du Soleil noir. C'est une prophétie qui prédit que Lilit, une démone, provoquerait la fin du monde. Les filles nées un jour d'éclipse seraient annonciatrice de la venue prochaine de la créature infernale et c'est pour cela que les mages croyant en cette prophétie, traquent, tuent et mènent des expériences ignobles sur les cadavres de ces pauvres nourrissons ou jeune femmes. Voilà pourquoi le seigneur de Drakenborg à préféré se séparer définitivement de sa fillette plutôt que de voir sa vie menacée.

Son coeur n'est pas à gauche comme le commun des mortels mais à droite de sa cage thoracique.

Elle semble avoir un lien particulier avec les animaux dits "de mauvaise augure.", une connexion psychique avec les chats, rats, insectes, loups, coyotes et autres. Yana ne se l'explique pas.

Les parents adoptifs de Yana acquiescèrent. Ils n'avaient pas eu les détails sordides de la part du seigneur de Drakenborg mais cela devait être suffisamment sérieux pour nécessité qu'une famille dans un acte d'ultime amour, se sépare d'un enfant fraîchement venu au monde.

"Nous n'avons pas osé demandé de détails mais cet acte désespéré était plus que parlant."


Le couple ne comptait pas se battre contre Miroslav. Ils aimaient profondément leur fille à n'en pas douter, mais ils savaient également que leur fille ne leur appartenait pas réellement et que donc, ils n'avaient pas à priver les parents légitimes de leur fille, quand bien même cela s'avérait être la pire épreuve qu'ils eurent à vivre depuis longtemps. Leur petite conversation fut soudainement interrompue par la principale concernée et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elle n'avait pas sa langue dans sa poche la bougresse.

Tenir tête à un sorceleur ne semblait pas l'effrayer le moins du monde. Cela s'expliquait par ce fait que les habitants de Zerricanies possédait une culture guerrière très importante. Chaque habitant était capable de se défendre un minimum par soit-même, car chacun était responsable de sa propre existence. Ils se défendaient des monstres par eux-même et n'avaient donc pas besoin de sorceleurs pour faire le sale boulot. Ils n'en n'avait plus besoin depuis longtemps...depuis que l'ancienne école avait disparue avec le temps. De plus, la société zerricane était une société matriarcale, les femmes gouvernaient, elles parlaient et on les écoutaient.

Il n'était donc guère étonnant que Yana tienne autant tête au sorceleur étant donné qu'elle ne le craignait pas et qu'elle refusait de faire taire sa voix si elle avait quelque chose à dire. Or elle en avait des choses à manifester et puis, pour couronner le tout, la jeune femme était loin d'être idiote et ne tomba pas dans le panneau que venait de lui tendre Horvar. Mais elle avait un défaut...son arrogance. Yana était très jeune et sa jeunesse finissait par transparaître dans sa façon d'être...impulsive et irréfléchie. Si bien que le ton commença à monter entre les deux jeunes gens, sous le regard tendu du couple de marchands.

"Eh bien si je ne vaux pas un royaume, pourquoi se fatiguer à me faire venir là-bas!? De toute façon ma décision est prise, je n'irai pas que cela vous plaise ou non!"


Elle semblait ne pas en démordre. C'était une vraie tête de mule. Petite tête de mule que son père adoptif s'empressa d'ailleurs, d'évacuer vers l'extérieur de leur riche maison le temps que le sorceleur parlemente avec Zina. A présent que l'atmosphère était relativement plus détendu, les deux concernés pouvaient parlementer ensembles. Zina écouta attentivement la proposition que lui fit Horvar. A cet instant, elle lui donna l'impression d'être un véritable saint.

"C'est ce que je crains malheureusement. Yana est et a toujours été maîtresse de son existence. Peut-être est-ce ma faute? Elle voulait devenir prêtresse alors que moi et Kimal voulions qu'elle se mari et qu'elle reprenne les affaires familiales. Jamais nous n'avons réussi à lui faire entendre raison et...dans quelques semaines, elle serait devenue une prêtresse respectée de tous au village. Elle a toujours, toujours vénéré les dragons."

En entendant la proposition de Horvar,Zina fut véritablement étonnée. Depuis quand les sorceleurs agissaient-il de cette façon? Par bonté d'âme? Par "amour pour son prochain"? Zina en doutait fortement alors elle  n'hésita pas à questionner Horvar sur ses motivations.

"Pourquoi feriez-vous cela Horvar? Je ne dis pas que cela ne me rendrait pas folle de joie de pouvoir serrer à nouveau ma fille dans mes bras. Mais pourquoi sa sécurité vous importe t'elle tant? Une fois que vous l'aurez amené au seigneur Miroslav et que vous aurez touché votre récompense, son destin ne vous concernera plus il me semble."


Le femme était incisive dans ses questions il est vrai. Mais celles-ci semblaient être des plus légitimes.

"J'imagine que si vous nous la ramenez, cela ne sera pas gratuit. A Novigrad, Kimal et moi avons souvent rencontré des chasseurs de monstres comme vous. Nous ne sommes pas dans la misère mais nous ne possédons pas la trésorerie d'un grand seigneur comme celui de Drakenborg."

Il fallait rester factuel, quand bien même sa fille demeurait la prunelle de ses yeux.

"Vous savez...j'aime ma fille. Plus que tout. Mais si son destin s'avère être grand, je ne saurais me pardonner de l'en priver. En Zerricanie, le devoir passe avant toute chose et Yana le sait très bien."



Paddy
Messages : 196
Date d'inscription : 14/06/2023
Région : Jura | France
Crédits : (c)Perséphone

Univers fétiche : Harry Potter | Mythologie | Conte & Disney | Réel & Rantasy
Préférence de jeu : Homme
Tournesol
https://www.letempsdunrp.com/t5712-i-will-live-a-thousand-million-lives https://www.letempsdunrp.com/t5875-je-suis-prete-pour-l-aventure#118919 https://www.letempsdunrp.com/t5886-joyeux-bordel-organise https://www.letempsdunrp.com/t5710-let-the-forest-hear-our-sound
Paddy
Ven 28 Juil - 19:20

Horvar Giskend
J'ai 43 ans bien que j'ai l'apparence d'un jeune homme de 25 ans et je vis à Kaer Morhen, Kaedwen. Dans la vie, je suis un sorceleur et je m'en sors plutôt bien, si on oublie le fait que je sois vu comme un monstre, partout où je passe. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien. De toute façon qui voudrait d'un sorceleur ?

Toss a coin to your witcher - Page 2 F2906712f9305550d9053058c528eb7219760c2d
Il est né à Narok, près de la mer mais a été abandonné à sa naissance. Son nom de famille vient de ceux qui l'ont adopté alors qu'il n'était qu'un nourisson. • Il a grandit avec les mines comme décord et s'est vite adapté à la rudesse du pays et du travail. • Il a été repéré assez tôt et fut emmené à la forteresse de Kaer Morhen pour devenir sorceleur • Il fut entraîné à devenir un chasseur de monstre et a un penchant pour la hache bien qu'il manie très bien l'épée. • Il a fait l'école du loup et cela en est devenu son emblème. • Il a réussi les épreuves bien qu'il soit resté alité trois jours entier après son passage. • Il a déjà mené des missions en Redanie et Temerie mais n'est jamais retourné à Narok. • Grâce aux mutations apportée par les épreuves, son cœur bat quatre fois plus lentement que la moyenne des humains
Horvar avait senti la colère faire bouillir son sang. Il avait vu la même fureur dans le regard de la jeune femme aux cheveux blanc. Et les deux ne démordait pas de leurs positions. Heureusement pour ses nerfs, le père de Yana l'avait attrapé sur les épaules pour l'emmener plus loin. Il tenta de se calmer comme il put pour exposer son plan la cheffe de famille. Quand il écouta l'histoire de Yana, il se sentait peiné pour elle.

Elle avait un avenir. Lui, n'en avait jamais eu. C'était les sorceleurs qui lui en avait donné un. Là, c'est un sorceleur qui lui retire son avenir.

Alors quand Horvar lui parla de son plan, Zin fut étonnée d'une telle proposition. Elle lui fit part d'ailleurs de ses interrogations. Il ne répondit rien, préférant regarder le fond de sa tasse vide, en pleine réflexion. Il écoutait la mère de famille l'interroger encore. Pourquoi il faisait cela ? Il ne le savait pas vraiment. Mais il savait quoi demander en retour.

Quand finalement, la dame en face de lui reprit, c'était pour annoncer que même si elle aimait sa fille, elle ne pourrait jamais se pardonner de la priver d'un destin. Le devoir.

Le devoir.

Qu'est ce que c'était exactement ? Devoir sacrifier sa vie pour quelque chose qui les dépassait ? C'était surement le cas. Horvar lui même faisait son devoir en tant que chasseur de monstres. Il finit par parler, répondant doucement aux interrogations de Zina.

« En échange, je ne demande pas d'argent. Mais la permission de pouvoir voir un dragon. Vivant.»

Il restait sur cette position. Il était borné. Aussi borné que la jeune femme surement. Il savait qu'il était un sorceleur, un tueur de monstres. Et que précisément, un dragon était un monstre. Mais pour Horvar, il s'agissait d'une créature puissante. Il les avait vu si souvent en page qu'il voulait voir à quoi cela ressemblait vraiment. Etait il grand ? Petit ? De quelles couleurs étaient leurs écailles ? Avait ils tous des couleurs différentes même ? La curiosité envahissait doucement son être, chassant la colère définitivement.

« Je dois l'amener en vie. Mais je sais aussi que son destin ne m'importera plus une fois devant Miroslav. Cependant, si elle décide que sa place est toujours en Zerricanie, je m'engage envers vous à vous la ramener en vie. »

Horvar n'aimait vraiment pas la politique. Et trop de vie étaient brisées pour les politicien. Les royaumes se faisaient la guerre pour des territoires pendant que des populations mourraient de faim. Il venait d'un milieu tellement bas que cela le rebutait. Il n'avait jamais côtoyé de noble, sauf pour des échanges commerciaux. Et il voulait que cela en reste là. Pourquoi faisait il cela ? Il voulait juste pour une fois, prendre parti sur ce qui se passait en gardant une famille unie.

Il avait vu les sorceleurs mourir à petit feu. Maintenant que les royaumes étaient présents, il n'y avait plus besoin d'eux. Et pourtant, ils ont été les sauveurs de ce monde en combattant aux côtés des humains. Il avait lu leurs histoires. Il avait lu ce qui était arrivé.

Et puis, il y avait cette prophétie.

« Et j'ai un mauvais pressentiment concernant cette prophétie. Si elle est la clé, il vaut mieux que je sois présent pour empêcher cela. »
DarkStar
Messages : 257
Date d'inscription : 11/05/2021
Crédits : uc

Univers fétiche : Post-apocalyptique, Surnaturels, fantastiques, science-fiction
Préférence de jeu : Femme
Sabrina
DarkStar
Sam 29 Juil - 19:16

Yana de Drakenborg
J'ai 20 ans et je vis à Muzedin, Zerricanie. Dans la vie, je suis Fille de marchands mais en réalité je suis la fille d'un noble de Redanie et je m'en sors bien. Jusqu'à ce qu'un sorceleur vienne me chercher et réduise ma petite vie paisible en miettes. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire. J'avais choisis de devenir prêtresse dans un temple dédié aux dragons. Les prêtresses n'ont pas le droit de se marier et je le vis plutôt bien.

Toss a coin to your witcher - Page 2 71e7b9c9550bb7bada1b159c575d1207

Yana est la fille de Miroslav de Drakenborg. Elle ignore cependant sa véritable nature étant donné que ses parents adoptifs avaient interdiction de révéler sa véritable identité.

Yana a été éloigné de son foyer initial car elle est porteur de la malédiction du Soleil noir. C'est une prophétie qui prédit que Lilit, une démone, provoquerait la fin du monde. Les filles nées un jour d'éclipse seraient annonciatrice de la venue prochaine de la créature infernale et c'est pour cela que les mages croyant en cette prophétie, traquent, tuent et mènent des expériences ignobles sur les cadavres de ces pauvres nourrissons ou jeune femmes. Voilà pourquoi le seigneur de Drakenborg à préféré se séparer définitivement de sa fillette plutôt que de voir sa vie menacée.

Son coeur n'est pas à gauche comme le commun des mortels mais à droite de sa cage thoracique.

Elle semble avoir un lien particulier avec les animaux dits "de mauvaise augure.", une connexion psychique avec les chats, rats, insectes, loups, coyotes et autres. Yana ne se l'explique pas.

Lorsque Horvar s'engagea à ramener leur fille auprès d'eux si cette dernière le désirait, Zina se montra plus que méfiante. Les services des sorceleurs n'étaient jamais gratuits que pourrait-il bien demander en dehors d'une bourse pleines de couronnes sonnantes et trébuchantes? Elle s'attendait à ce qu'il lui propose une somme dépassant leurs moyens mais au lieu de cela, il ne demanda qu'à voir un dragon. Arquant un sourcil, la cheffe de famille resta un instant silencieuse, observant de ses yeux perçant le jeune homme.

Encore une fois, Horvar pouvait sentir que le peuple zerrican protégeait farouchement ces créatures des étrangers. Les dragons étaient des créatures mal-aimées par-delà les montagnes séparent la Zerricanie du reste du continent. Et si rares étaient ceux assez fous pour tuer une de ces créatures, cela était arrivé par le passé. Certains sorceleurs avaient également participé au massacre de quelques-uns d'entre eux. Le peuple du désert vivait en harmonie avec les dragons alors que dans le Nord, ces créatures s'avéraient être destructrices et cruelles. Zina préférait donc y réfléchir à deux fois avant de donner son aval pour l'aider à rencontrer un dragon.

"...Un dragon? Vous voulez seulement rencontrer un dragon? Je m'attendais plutôt à ce que vous demandiez...autre chose."


La colère du sorceleur provoquée par la réaction de sa fille semblait s'être dissipée. Celui-ci semblait être réellement intéressé pour voir de ses propres yeux un de leurs dieux vivant. Elle écouta par la suite, l'engagement que Horvar promettait de prendre une fois que lui et sa fille bien aimée seront arrivés à bon port. Il allait respecter le choix de Yana. Dune certaine façon, c'était louable bien entendu. Mais le sens du devoir prévalait sur beaucoup de choses. Yana n'était plus une enfant. Elle devait apprendre que l'amour passait parfois au second plan et que souvent, on ne faisait pas ce que l'on aimerait faire.

Il s'agissait là d'une leçon de vie que chaque personne sous ce toit, était en train de vivre. Zina et Kimal n'étaient que les tuteurs de Yana. Légalement elle n'était pas leur fille, et s'ils aimaient par dessus tout leur fille unique, elle n'était pas la leur. Ils n'avaient aucun droit sur elle. Alors si Miroslav exigeait son retour, aussi injuste que cela fut-il, ils devaient se plier à cet homme qui leur avait accordé sa confiance. Il s'agissait d'honneur et du devoir.

"Eh bien sorceleur, j'espère que vous vous trompez concernant cette prophétie, s'il vous plait, ne parlez pas de cette malédiction à Yana, il me semble qu'elle a déjà suffisamment été secouée par la raison de votre venue. Attendez-moi un instant, je vais chercher Yana. C'est la seule ici qui pourra répondre à votre demande."

Voyant que la tasse de thé de leur invité était vide, Zina la remplit une nouvelle fois avant d'aller chercher son époux et sa fille adoptive. Il semblerait que la furie blanche soit elle aussi calmé bien que l'orage brillait toujours au fond de ses prunelles. C'était une terrible nouvelle pour elle à avaler.

"Yana, Horvar souhaite voir un dragon, je sens que nous pouvons lui faire confiance alors s'il te plait, tu lui en montrera un, cela semble lui tenir à coeur."

A peine la jeune femme eut-elle entendu ça qu'elle prit une grande inspiration pour protester. Zina la voyant venir, leva la main d'une manière assez autoritaire, cette fois, ce n'était pas négociable et Yana le sentait, alors elle ne chercha pas à hausser une nouvelle fois le ton.

"Très bien...je ferais mon possible."

Zina hocha la tête, satisfaite de la réponse de la jeune femme.

"Quand comptez-vous repartir avec Yana, sorceleur?" demanda la cheffe de famille "Avez-vous au moins un endroit ou dormir? Si ce n'est pas le cas, il y a une auberge à deux pas d'ici et si vos finances ne vous le permettent pas, nous avons une chambre supplémentaire."


Paddy
Messages : 196
Date d'inscription : 14/06/2023
Région : Jura | France
Crédits : (c)Perséphone

Univers fétiche : Harry Potter | Mythologie | Conte & Disney | Réel & Rantasy
Préférence de jeu : Homme
Tournesol
https://www.letempsdunrp.com/t5712-i-will-live-a-thousand-million-lives https://www.letempsdunrp.com/t5875-je-suis-prete-pour-l-aventure#118919 https://www.letempsdunrp.com/t5886-joyeux-bordel-organise https://www.letempsdunrp.com/t5710-let-the-forest-hear-our-sound
Paddy
Dim 30 Juil - 19:04

Horvar Giskend
J'ai 43 ans bien que j'ai l'apparence d'un jeune homme de 25 ans et je vis à Kaer Morhen, Kaedwen. Dans la vie, je suis un sorceleur et je m'en sors plutôt bien, si on oublie le fait que je sois vu comme un monstre, partout où je passe. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien. De toute façon qui voudrait d'un sorceleur ?

Toss a coin to your witcher - Page 2 F2906712f9305550d9053058c528eb7219760c2d
Il est né à Narok, près de la mer mais a été abandonné à sa naissance. Son nom de famille vient de ceux qui l'ont adopté alors qu'il n'était qu'un nourisson. • Il a grandit avec les mines comme décord et s'est vite adapté à la rudesse du pays et du travail. • Il a été repéré assez tôt et fut emmené à la forteresse de Kaer Morhen pour devenir sorceleur • Il fut entraîné à devenir un chasseur de monstre et a un penchant pour la hache bien qu'il manie très bien l'épée. • Il a fait l'école du loup et cela en est devenu son emblème. • Il a réussi les épreuves bien qu'il soit resté alité trois jours entier après son passage. • Il a déjà mené des missions en Redanie et Temerie mais n'est jamais retourné à Narok. • Grâce aux mutations apportée par les épreuves, son cœur bat quatre fois plus lentement que la moyenne des humains
Elle avait laissé planer un silence, montrant sa forte réfléxion intérieure. Horvar ne la coupa pas, préférant le silence à ce moment là. Il hocha la tête positivement quand elle prit la parole puis, il haussa un sourcil interrogateur. Que pouvait il demander d'autres ? De l'argent ? Il n'allait pas réunir une famille si c'était pour la ruiner.

« Et qu'aurais je demandé ? De l'argent ? Je serai payé dès lors où Yana sera livré. Et il paie bien. C'est donc inutile. »

Pour Horvar, la valeur de la connaissance était bien égal à la valeur monétaire. Des informations se payaient à prix d'or. Cela n'était pas pour rien. Elle reprit sur la prophétie. Zina lui demanda de ne rien dire à sa fille et Horvar hocha encore la tête positivement. Il comprenait. Pas la peine d'effrayer la jeune femme encore plus. Zina remplit sa tasse vide pendant qu'elle s'était levée, cherchant sa fille.

Le silence avait reprit sa place dans le salon alors que le sorceleur observait les fumées de la boisson chaude s'échapper de sa tasse. Il réfléchissait intensément. Puis il entendit des pas revenir vers lui. Yana se tenait derrière sa mère. Elle semblait être calmée en apparence. Mais ses yeux étaient toujours animés de la colère et la frustration qu'elle pouvait surement ressentir à cet instant. Horvar inspira un coup quand Zina obligea presque Yana à dire oui.

« Merci. »

Se fut sa seule réponse. Il ne pouvait dire que cela de toute manière. Il n'avait pas l'intention de s'excuser pour sa colère et la jeune femme ne semblait pas non plus vouloir changer de position. Zina lui demanda alors quand il souhaitait partir. Il reporta son attention sur la cheffe de famille.

« Au plus tôt possible. Demain ou après demain, se serait le meilleur. Il y a un long trajet jusqu'en Redanie. Pour la nuit, j'ai pris l'habitude de dormir dehors. J'ai vu que vous aviez un toit plat là bas. » Il indiqua de son index le bâtiment et le poste d'observation parfait pour voir les alentours. «Un brasero et une couverture suffiront. »

Et puis, il avait toujours sa fourrure venu du nord dans son sac pour se protéger du froid. C'était bien quelque chose qu'il n'avait pas vendu. Il observa la jeune femme aux cheveux blancs. Il finit son thé et se leva. Il adressa un signe de tête respectueux à Zina et s'arrêta devant la jeune femme aux cheveux blancs.

« On est parti du mauvais pied. Donc en gage de ma bonne foi, je laisserai mes épées ici quand on ira voir le dragon. Si c'est vraiment ce qui t'inquiète. »

Il voulait enterrer la hache de guerre. Il ne supporterait simplement pas un voyage avec elle si elle se braquait et allait toujours à contre sens. Il risquerai de l'assommer ou demander un portail à une sorcière pour en finir au plus vite.
DarkStar
Messages : 257
Date d'inscription : 11/05/2021
Crédits : uc

Univers fétiche : Post-apocalyptique, Surnaturels, fantastiques, science-fiction
Préférence de jeu : Femme
Sabrina
DarkStar
Lun 31 Juil - 18:10

Yana de Drakenborg
J'ai 20 ans et je vis à Muzedin, Zerricanie. Dans la vie, je suis Fille de marchands mais en réalité je suis la fille d'un noble de Redanie et je m'en sors bien. Jusqu'à ce qu'un sorceleur vienne me chercher et réduise ma petite vie paisible en miettes. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire. J'avais choisis de devenir prêtresse dans un temple dédié aux dragons. Les prêtresses n'ont pas le droit de se marier et je le vis plutôt bien.

Toss a coin to your witcher - Page 2 71e7b9c9550bb7bada1b159c575d1207

Yana est la fille de Miroslav de Drakenborg. Elle ignore cependant sa véritable nature étant donné que ses parents adoptifs avaient interdiction de révéler sa véritable identité.

Yana a été éloigné de son foyer initial car elle est porteur de la malédiction du Soleil noir. C'est une prophétie qui prédit que Lilit, une démone, provoquerait la fin du monde. Les filles nées un jour d'éclipse seraient annonciatrice de la venue prochaine de la créature infernale et c'est pour cela que les mages croyant en cette prophétie, traquent, tuent et mènent des expériences ignobles sur les cadavres de ces pauvres nourrissons ou jeune femmes. Voilà pourquoi le seigneur de Drakenborg à préféré se séparer définitivement de sa fillette plutôt que de voir sa vie menacée.

Son coeur n'est pas à gauche comme le commun des mortels mais à droite de sa cage thoracique.

Elle semble avoir un lien particulier avec les animaux dits "de mauvaise augure.", une connexion psychique avec les chats, rats, insectes, loups, coyotes et autres. Yana ne se l'explique pas.

Zina n'insista pas concernant cette histoire de paiement. D'ailleurs, le sorceleur remonta dans l'estime de la cheffe de famille en souhaitant simplement voir un dragon vivant. Cela relevait de l'humilité et d'une certaine sagesse il fallait bien lui accorder cela. Alors elle allait contraindre sa fille adoptive de lui en montrer un. Afin qu'il soit l'un des premier nordien à voir ces créatures autrement que comme de gros lézards répandant cendres et morts. Sa fille était bien la seule ici à pouvoir accéder à la requête du sorceleur car d'entre tous, c'était elle qui était la plus proche de ces créatures. D'ailleurs cette idée qu'un chasseur de monstre ait le privilège de voir de près une de ses puissantes et respectueuse créature n'enchanta guère la jeune prêtresse cependant, elle savait que sa mère ne saurait essuyer un refus de sa part.

"Comment sorceleur, vous comptez dormir dehors? C'est ridicule. Sachez qu'ici, en Zerricanie, nous offrons notre hospitalité aux voyageurs si nous estimons pouvoir leur faire confiance. Et avant que vous ne demandiez si effectivement nous pouvons vous faire confiance, la question ne se pose pas. Nous allons vous confier notre fille alors oui, nous vous faisons confiance."

C'était une manière cachée pour Zina de prévenir Horvar qu'il ne pouvait en être autrement et que Horvar n'avait pas intérêt à manquer à sa parole. De son côté, quand Yana entendit que son départ était des plus imminent, elle devint subitement blême. Demain ou après demain? La jeune femme sentait son ventre se nouer, son coeur battre plus vite tandis qu'elle jetait des regards inquiets à ses parents. Tout ceci n'était qu'un cauchemar, elle allait se réveiller pas vrai? La jeune femme avait l'impression d'entendre des bourdonnements dans ses oreilles et les gens autour d'elle devinrent complètement flou. C'est à peine si elle entendit le sorceleur lui parler. Yana portait l'inquiétude sur son visage, elle avait peur et son coeur était brisé. Relevant les yeux vers le sorceleur, elle le fixa, complètement perdue.

"...Les épées? Heu...oui bien sûr, pas d'épées merci."


La jeune femme avait l'air complètement ailleurs maintenant qu'elle réalisait qu'elle était sur le point de tout quitter. Elle n'arrivait pas à se départir de la douleur de perdre sa famille. Finalement les larmes lui montèrent aux yeux, elle essaya de les contenir.

"Souhaitez-vous prendre un bain sorceleur? Il me semble que vous en auriez bien besoin."

Yana détourna pas le regard afin qu'il ne puisse pas voir sa peine. Elle ne voulait pas s'humilier d'avantage, toute fière qu'elle était. N'avait-il pas reconnu qu'ils étaient tous les deux partis sur de mauvaises bases? Elle faisait alors l'effort de paraître agréable à ce dernier. Lui proposer d'avoir accès à l'hygiène était un minimum. D'autant plus que dans le Nord, les sorceleurs étaient très mal vu...considérés parfois comme des animaux.
Contenu sponsorisé
Toss a coin to your witcher
Page 2 sur 4
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Sujets similaires
-
» (M) Toss a coin to your witcher [Recherche en cours]
» Le coin des histoires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers fantasy-
Sauter vers: