Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» De l'amour à la haine, il n'y a qu'un pas (avec Rein)
We can get High • Larkodim - Page 28 EmptyAujourd'hui à 19:10 par Clionestra

» Deux duchés et une duchesse (avec Rein)
We can get High • Larkodim - Page 28 EmptyAujourd'hui à 18:27 par Clionestra

» Une Famille de Loups et de Rats
We can get High • Larkodim - Page 28 EmptyAujourd'hui à 13:03 par Snardat

» « Connais ton adversaire, connais-toi, et tu ne mettras pas ta victoire en danger. »
We can get High • Larkodim - Page 28 EmptyAujourd'hui à 11:47 par Stormy Dream

» "Avec un mensonge on va loin, mais sans espoir de retour" - Ft. Charly
We can get High • Larkodim - Page 28 EmptyAujourd'hui à 11:17 par Manhattan Redlish

» La Cour des Miracles (ft. Apothesis)
We can get High • Larkodim - Page 28 EmptyAujourd'hui à 0:40 par Raton

» Pause plus ou moins longue - Nemo
We can get High • Larkodim - Page 28 EmptyHier à 17:24 par Clionestra

» Le ciel est un océan suspendu (Val & Dreamcatcher)
We can get High • Larkodim - Page 28 EmptyHier à 1:58 par Val

» Vermines & Rage
We can get High • Larkodim - Page 28 EmptyHier à 0:17 par Snardat

Le deal à ne pas rater :
Display Star Wars Unlimited Ombres de la Galaxie : où l’acheter ?
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

We can get High • Larkodim

Elsy Lullaby
Messages : 4249
Date d'inscription : 13/09/2017
Crédits : Nobody

Univers fétiche : Vie réelle / HP / Twilight / University
Préférence de jeu : Femme
LULLABY
https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always-ok-mai-2023#71962
Elsy Lullaby
Ven 20 Oct - 22:01

Cornelia Hardt
J'ai 17 ans et je vis à New York, USA. Dans la vie, je suis patineuse artistique et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire.

Abandonnée par sa mère, elle a été adoptée enfant. • Elle sait parfaitement que ses parents ne le sont pas biologiquement. • Elle n'en veut pas à ses parents biologiques mais pour l'instant elle n'est pas prête à les retrouver, n'en ressent pas le besoin. • Elle a un grand frère, Caleb et un chien, Salchow.
Y aller, avant que les deux autres ne se pointent. Y aller avant qu’ils ne soient prit sur le fait, avec leur mensonge. S’ils rencontrent Lisa et Andrew sur le palier de la porte… Ils seront dans de beaux draps. Bien sûr, elle sait déjà ce qu’elle fera si c’était le cas mais… S’ils peuvent éviter de se retrouver dans ce cas de figure, c’est mieux. Non pas pour Andy, mais pour Lisa. Lisa qui ne se doute de rien. Lisa qui ne sait pas comment la brune a orchestré tout ça seulement pour qu’ils se rapprochent, avec Andrew. Seulement dans l’espoir que son meilleur ami puisse enfin tenter un rapprochement avec la blonde qui occupe ses pensées depuis… Des années, en fait.

Ils commencent à descendre, prenant les escaliers comme ils remarquent que l’ascenseur est déjà en fonctionnement. Evidemment, les deux toutous ne manquent pas de tirer sur leurs harnais pour descendre plus rapidement, pressés d’aller gambader dehors, absolument inconscients du fait qu’ils pourraient faire tomber Aayden et Cornelia en tirant comme ça, s’ils venaient à les déséquilibrer.

Elle sort le nez dehors, surveille d’un côté, laisse l’homme surveiller de l’autre. La moto est là, mais aucune trace de leurs colocataires. C’est donc bien eux dans l’ascenseur. Cornelia fait une petite moue et sort à la suite d’Aayden et Lady, Salchow pressant déjà le pas pour prendre la direction du parc. Elle jette pourtant un regard sur les portes métalliques. Il n’aura pas mis si longtemps à rentrer, en fin de compte. N’en aura pas vraiment profité. Elle espère que ce n’est pas le signe que Lisa a détesté la balade.

"- Heureusement que je lui avais dit de prendre son temps, hein…" bougonne la brunette en avisant à son tour la moto.

Ils atteignent rapidement le parc, silencieusement, y libérant les deux chiens dans un espace clo, histoire d’être sûr qu’ils ne se fassent pas la malle, qu’ils n’aillent pas se perdre n’importe où ou que personne n’en emporte un sans crier gare et les laisse gambader alors qu’ils commencent à courser les pigeons, le petit beagle en tête quoique rapidement suivit par le loulou. Aayden commente la scène, et Cornelia acquiesce, les observant en allant s’asseoir sur un banc.

"- Redoutables chasseurs. A croire qu’ils ne sont pas sortis depuis une semaine."




Lisa Hampton
J'ai 17 ans et je vis à New York, USA. Dans la vie, je suis lycéenne et patineuse artistique et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire. Faut dire que je suis amoureuse d'Andy depuis des années, mais je n'ose pas lui dire. A ses yeux, je ne suis sûrement qu'une amie.

Elle est demi-sexuelle mais n'a jamais mis de mots là-dessus, elle aime Andy depuis trop longtemps pour s'être vraiment questionnée sur sa sexualité. • Aayden est son meilleur ami depuis aussi loin qu'elle s'en souvienne. Elle avait trois ans, à l'époque. Ensemble, ils ont tout vécu, tout affronté. • Elle est née deux mois avant le terme, des suites d'un accident de la route auquel son jumeau, Victor, n'a pas survécu. • Quand elle avait 6 ans, sa mère a découvert que son mari la trompait et elle a demandé le divorce. • Julia Hampton ayant obtenu la garde de leur fille, son mari a disparu de la circulation. • Elle a un beagle nommé Lady.
La jeune femme lève un sourcil. Il lui semblait que Cornelia n’était pas bien. Elle suppose donc que cette dernière doit être dans la chambre, simplement. Mais Andy remarque que son sac est dans l’entrée. Si la patineuse avait rejoint sa chambre, elle aurait sûrement porté son sac jusque là et aurait au moins rangé ses affaires. Pas faux. Lisa hausse un peu plus haut son sourcil, avant de hausser les épaules. Andy a sûrement raison. Aayden avait peut-être un cachet dans sa boîte à gant et le temps du trajet aura été suffisant pour que ça aille mieux. A moins qu’elle ne se sente pas spécialement bien malgré tout mais ait tenu à sortir son chien. Possible aussi. Lisa sait comme elle aime s’occuper de son chien, comme elle aime en prendre soin. En deux semaines qu’ils sont installés dans la coloc’, elle ne compte plus le nombre de fois où elle a vu la brunette s’occuper de Salchow, le sortir, la papouiller, le brosser, le laver… Alors qu’elle-même ne peut pas prétendre l’avoir autant fait, Lady sollicitant pas mal Den, aussi, pour s’occuper d’elle.

"- Peut-être qu’elle ira en rentrant et qu’elle a pas voulu que Den gère les deux chiens. Enfin, surtout Salchow…"

Parce que même si les choses vont globalement bien dans la colocation, ce n’est pas pour autant que Cornelia est ravie chaque fois que Salchow tourne autour de Den. Lisa aimerait bien que ça se passe mieux sur ce point aussi. Mais d’un autre côté, elle peut comprendre que ça ne soit pas évident pour Cornelia. Beaucoup de changements, de choses à prendre en considération pour Corny, de choses à comprendre et à accepter, aussi. Et puis aussi, peut-être, la frustration de voir son chien aller vers quelqu’un d’autre. Lisa peut comprendre. Elle n’avait jamais eu de mal à ce que Lady sollicite Denden, jamais eu de mal à ce que l’animal couve son meilleur ami d’amour, mais ça n’était pas la même chose et, surtout, ça ne concernait que quelques personnes. Ruth, Den, Andy… Un cercle restreint. Avec des inconnus ou des gens qu’elle n’appréciait pas, ça peut sembler stupide mais Lisa peut comprendre que ça ne ravisse pas. Surtout avec le caractère de Cornelia. Surtout avec tout ce qu’elle doit gérer. Accepter. Digérer.

Elle propose son aide pour préparer le goûter et a un petit rire comme il décline, expliquant le menu. Ouai, vu comme ça, il n’a pas vraiment besoin d’elle, pas vraiment besoin d’aide et, de son côté, elle n’a pas vraiment le temps d’en profiter pour aller prendre sa douche ou faire quoi que ce soit. Enfin, il y va lui, mais quand il sort, elle doute avoir le temps d’y aller elle-même si ce n’est que l’affaire d’un peu de pain de mie et nutella. Alors elle se charge de sortir les verres pour le goûter et lui demander ce qu’il veut boire lui-même, versant du coca dans son verre.

Elle s’installe près de lui, le regardant faire quand il cuisine, l’admirant dans son travail, dans son tablier, alors qu’il fait la cuisine. Et bon sang, elle pourrait facilement le regarder faire ça tous les jours, sans aucun problème, alors qu’elle sirote son verre de coca en même temps.

“- Partage pas surtout !” qu’elle lance en riant quand elle le voit piquer les croûtes de pain de mie.



1901300232234108.gif
Lisandy
When I hold you close to me, I could always see a house by the ocean & last night I could hear the waves, as I heard you say, “all that I want is to be yours”. Falling in love, deeper than I’ve felt it before with you, baby, I’m falling in love with all my heart.
LarkoDim
Messages : 2242
Date d'inscription : 14/06/2022
Région : Occitanie
Crédits : LarkoDim (Av.)

Univers fétiche : City/Surnaturel/Fantasy
Préférence de jeu : Homme
Super Nana
https://www.letempsdunrp.com/t5186-la-colocation-des-enfers https://www.letempsdunrp.com/t5197-listing-d-un-anxieux https://www.letempsdunrp.com/t5271-cerveau-mono-cellule-et-idee-en-vracs https://www.letempsdunrp.com/t5185-larkodim-une-plume-fragile-au-service-d-un-esprit-etrange
LarkoDim
Ven 20 Oct - 22:22

Aayden Johannes Sachs
J'ai 17 ans et je vis à New York, USA. Dans la vie, je suis hockeyeur, capitaine de mon équipe et lycéen et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis amoureux de ma voisine d’enfance et je le vis pas super bien. C’est encore mitigé entre nous

Loyal ¤ Empathique ¤ Joueur ¤ Protecteur ¤ Affectueux ¤ Impulsif ¤ Brutal ¤ Influençable ¤ Borné ¤ Moqueur

Spoiler:

Fc. Marco Ilsø
La brune a l’air un peu déçue. Pourtant, son plan avait marché, mine de rien. Lisa était montée avec Andrew et avait sûrement fait sa première virée moto. Elle ne tardera pas de tout t’expliquer quand tu remonteras avec sa chienne. Ou te frappera pour t’avoir un peu menti. Mais qu’importe. TU rigoles un peu en voyant l’air bougon que prend la patineuse et tu te mords la lèvre, évitant de faire un commentaire un peu bizarre et inattendu de ta part, surtout en ce moment. Trop tôt. Trop tôt de dire qu’elle avait un certain charme quand elle faisait la moue.

Qu’elle restait mignonne comme ça. Non, trop tôt. Alors tu gardes ça pour toi, détournant le regard et approche du parc pour laisser les deux canins faire la fête aux pigeons en pouffant. Cornelia répond à ton commentaire, allant se poser sur un banc. Tu te tournes pour la voir faire et souris un peu avant de mettre tes mains dans tes poches. Tu gardes un œil sur les deux canins qui continuent de courir en cercle autour des volatiles qui envahissent alors le ciel. Tu fermes un œil, en cherchant un du regard, te souvenant de tes leçons de tir.

Un.. Deux… Pan… Tu te remémores ce que te disaient ton père et ton frère. Inspiration. Expiration. Inspiration… Blocage et pan. Tu rouvres l’œil en secouant la tête avant d’aller te poser aussi sur le banc, un peu plus loin pour laisser la brune dans son espace vital. Bras sur tes genoux, tu joins tes mains, les index liés devant et continue de suivre du regard les chiens qui ne manquent pas de revenir vers vous, faire deux tours devant et repartir comme deux enfants plein d’énergie. Tu rigoles doucement, te focalisant sur eux, ne voulant pas trop déranger la patineuse à tes côtés alors que tes pensées se chevauchent, se bousculent et que mille choses pourraient être dites...

Là… Alors que vous êtes seuls, l’un à côté de l’autre… Sur ce banc…


—----------------------------


Andrew "Andy" Myers
J'ai 17 ans et je vis à New-York, USA. Dans la vie, je suis lycéen et patineur et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma maladresse, je suis amoureux de Lisa et je le vis comme je peux pour le moment.

Gentil ¤ Positif ¤ Loyal ¤ Efficace ¤ Persévérant ¤ Exubérant ¤ Impatient ¤ Bavard ¤ Tactile ¤ Prudent

Spoiler:

Fc. Alex Høgh Andersen
Av by Skeyde
Oui voilà. Aayden n’a pas pu gérer les deux chiens parce que ta têtue de meilleure amie avait encore du mal avec le goalie dans les parages. Oui, voilà, c’est ça l’explication. Tu soupires de soulagement en vérité, te disant que finalement cette petite animosité entre eux, tangibles, mais qui s’efface lentement, sert au mini mensonge. Tu peux alors prendre rapidement ta douche pour pouvoir évacuer le stress et faire ce qui te plaisait en plus de la photographie et du patinage, la cuisine. Tu te concentres dessus, l’odeur du chocolat qui commence à envahir la cuisine ouverte et va sûrement envahir le salon si les fenêtres ne se sont pas ouvertes rapidement.

Tant pis hein ? Tu ne sais pas encore combien tu en feras, mais vu l’amour du sucré que peut avoir le goalie, il en faudra beaucoup. Une chance que vous avez pris le rythme de faire les courses pour six, que tu savais faire aussi, vu les frères que tu avais et que ta mère t’avais toujours appris à faire des économies tout en prenant le maximum de réserve à la maison. Tu y penses alors que tu entends que ça râle derrière toi et tu pouffes.

- Bah sers-toi alors !

Que tu dis en montrant le tas de croûte qui traîne sur la planche du bout de la cuillère en bois que tu avais en main. Tu rigoles alors que tu en mâchouilles justement une. Tu attrapes une assiette pour mettre tes premiers pochons surprise et réfléchis un peu.

- Il en voudra combien, le morfale ?

Tu te permets, parce que de toute façon, tout le monde avait bien vu qu’il mangeait plus que toi. Avec les filles, à côté, tu étais un moineau face à la quantité astronomique qu’il était capable d’ingurgité sans pourtant être malade. À croire que ses parents l’affamaient petit. Ou alors juste son métabolisme qui brûlait trop rapidement ce qu’il consommait, sans trop d’effort. Le rêve de tout personne qui avait un peu de ventre et des kilos surprise en mangeant deux McDo. Tu en profites pour en faire quelques-uns avec du chocolat sans sucre ajouté pour le régime de la brunnette.

Tu en attrapes d’ailleurs un, qui a eu le temps de refroidir et le tend à la blonde.

- Dit moi ce que tu en penses. C’est encore un test.


Recherches sans idées fixes ¤ Jusqu'à ce que la mort nous sépare

~
:heart1:  :heart1:
We can get high, we can get high, touching the sky
Never gonna come back down
We can run wild, shooting stars now, faster than sound
Build a kingdom in the clouds
~
Elsy Lullaby
Messages : 4249
Date d'inscription : 13/09/2017
Crédits : Nobody

Univers fétiche : Vie réelle / HP / Twilight / University
Préférence de jeu : Femme
LULLABY
https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always-ok-mai-2023#71962
Elsy Lullaby
Ven 20 Oct - 23:01

Cornelia Hardt
J'ai 17 ans et je vis à New York, USA. Dans la vie, je suis patineuse artistique et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire.

Abandonnée par sa mère, elle a été adoptée enfant. • Elle sait parfaitement que ses parents ne le sont pas biologiquement. • Elle n'en veut pas à ses parents biologiques mais pour l'instant elle n'est pas prête à les retrouver, n'en ressent pas le besoin. • Elle a un grand frère, Caleb et un chien, Salchow.
Elle s’installe sur un banc, observant les deux toutous qui s’ébrouent joyeusement, qui s’ébattent, qui coursent les pigeons et autres volatiles des grandes villes, aboyant à qui mieux mieux pour les faire fuir. Pauvres pigeons. S’ils espèrent un peu de tranquillité, ce n’est pas vraiment là qu’ils vont l’obtenir. Pas vraiment avec ces deux joyeux lurons qu’ils seront en paix. Loin de là. Tout au contraire. Parce que l’un et l’autre s’entraînent l’un-l’autre dans la bataille contre leurs proies, se motivant l’un l’autre alors que la maîtresse et le… tonton ? de la petite bête les regardent en silence.

S’ils sont assis côte à côte aucun d’eux ne parle, chacun restant dans ses pensées, pensant peut-être aux deux couillons qui sont à l’appartement et qui n’ont pas saisi leur chance de profiter d’une balade à moto en tête à tête. Cornelia soupire au bout d’un moment. Ça durait depuis des jours. Des jours qu’elle voyait Andy recevoir Lisa dans sa chambre pour regarder un film tous les soirs et… Il ne se passait rien, strictement rien, au point qu’ils avaient passé toute une nuit ensemble, côte à côte, sans qu’il ne se passe rien. Alors même que ça crevait les yeux, pour eux qui le savaient, que ces deux-là avaient des sentiments réciproques l’un pour l’autre. Et eux, évidemment, ne s’en rendaient pas compte, avaient peur de Cornelia ne savait trop quoi, en fin de compte. Enfin, si, que ça ne soit pas réciproque mais… sachant pertinemment que ça l’était, c’était frustrant et elle espérait que ça n’allait pas durer encore cent ans comme ça.

"- Faut qu’on passe à la pharmacie en rentrant." qu’elle finit par dire, rompant le silence entre eux - qu’elle commence même à trouver trop confortable - sans toutefois le regarder. "Ils passent toutes leurs soirées ensemble, ça va bien finir par donner quelque chose !" qu’elle essaie d’expliquer, pas vraiment sûre que le goalie suive le cheminement de ses pensées. "Et ça serait con que le jour où enfin ça donne quelque chose, ils soient stoppés parce qu’ils ont tellement rien vu qu’ils ont rien… préparé."





Lisa Hampton
J'ai 17 ans et je vis à New York, USA. Dans la vie, je suis lycéenne et patineuse artistique et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire. Faut dire que je suis amoureuse d'Andy depuis des années, mais je n'ose pas lui dire. A ses yeux, je ne suis sûrement qu'une amie.

Elle est demi-sexuelle mais n'a jamais mis de mots là-dessus, elle aime Andy depuis trop longtemps pour s'être vraiment questionnée sur sa sexualité. • Aayden est son meilleur ami depuis aussi loin qu'elle s'en souvienne. Elle avait trois ans, à l'époque. Ensemble, ils ont tout vécu, tout affronté. • Elle est née deux mois avant le terme, des suites d'un accident de la route auquel son jumeau, Victor, n'a pas survécu. • Quand elle avait 6 ans, sa mère a découvert que son mari la trompait et elle a demandé le divorce. • Julia Hampton ayant obtenu la garde de leur fille, son mari a disparu de la circulation. • Elle a un beagle nommé Lady.
Se servir. Il lui désigne le tas de croûtes et Lisa secoue la tête en prenant un air faussement mécontent, croisant les bras sur sa poitrine en le dévisageant. Elle pourrait se servir, bien sûr, elle est loin d’être manchotte mais… Elle est tranquillement posée sur son tabouret et pas franchement en mesure de se pencher particulièrement pour atteindre la planche. Alors à moins de venir traîner dans ses pattes… Elle esquisse un sourire.

"- Naaaaaaaan, j’préfère si c’est toi qui me les tartine, c’est bien meilleur, c’est connu !" affirme la demoiselle avant de rire, se replongeant dans son téléphone en même temps pour envoyer un message au groupe whatsapp, histoire de prévoir le dîner de ce soir.

Elle propose ses idées de menu, attend tranquillement les réponses, Aayden se manifestant le premier quand il est question des Wings de Julia et elle esquisse un sourire en voyant Andy répondre dans la conversation, comme s’ils n’étaient pas à seulement quelques centimètres l’un de l’autre. Comme s’ils ne pouvaient pas se répondre directement, entretenant deux conversations en parallèle, finalement.

"- J’sais pas, beaucoup !" remarque la demoiselle en riant.

Elle continue de répondre dans le groupe et, quand il lui en tend un pour qu’elle goûte, elle se contente d’ouvrir la bouche, par réflexe, en continuant de taper sur son téléphone pour répondre à Aayden avant de mâcher le toast surprise qu’Andy vient de préparer. Le chocolat, alors, inonde sa bouche.

"- J’crois que Cornelia va nous tuer, mais c’est bon !" affirme Lisa avant de se lever pour s’installer dans la cuisine, elle aussi.

Elle attrape un saladier, essayant de ne pas le déranger quand il finit de préparer le goûter et sort les épices sont elle aura besoin, sortant un récipient plus petit pour préparer le poulet de Cornelia, même si elle attendra qu’Aayden soit rentré pour s’en occuper, pour qu’il puisse dire si oui ou non, ça passe, à moins que Cornelia décide - mais elle n’y croit pas trop - de s’en foutre et d’oublier, pour une fois, ses calories.

"- Tu peux m’faire passer le miel s’il te plaît ? J’crois qu’Den l’a encore mis tout là-haut c’matin !" demande la demoiselle en saupoudrant un peu de poivre sur son poulet.




1901300232234108.gif
Lisandy
When I hold you close to me, I could always see a house by the ocean & last night I could hear the waves, as I heard you say, “all that I want is to be yours”. Falling in love, deeper than I’ve felt it before with you, baby, I’m falling in love with all my heart.
LarkoDim
Messages : 2242
Date d'inscription : 14/06/2022
Région : Occitanie
Crédits : LarkoDim (Av.)

Univers fétiche : City/Surnaturel/Fantasy
Préférence de jeu : Homme
Super Nana
https://www.letempsdunrp.com/t5186-la-colocation-des-enfers https://www.letempsdunrp.com/t5197-listing-d-un-anxieux https://www.letempsdunrp.com/t5271-cerveau-mono-cellule-et-idee-en-vracs https://www.letempsdunrp.com/t5185-larkodim-une-plume-fragile-au-service-d-un-esprit-etrange
LarkoDim
Ven 20 Oct - 23:11

Aayden Johannes Sachs
J'ai 17 ans et je vis à New York, USA. Dans la vie, je suis hockeyeur, capitaine de mon équipe et lycéen et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis amoureux de ma voisine d’enfance et je le vis pas super bien. C’est encore mitigé entre nous

Loyal ¤ Empathique ¤ Joueur ¤ Protecteur ¤ Affectueux ¤ Impulsif ¤ Brutal ¤ Influençable ¤ Borné ¤ Moqueur

Spoiler:

Fc. Marco Ilsø
Les chiens aboient. Courent. S’arrêtent pour faire les petits besoin avant de disparaitre ailleurs, derrière des arbres, des buissons et reviennent dans votre champ de vision. Tu soupires, ne sachant pas si tu pourrais suivre rapidement pour pouvoir jeter le reste s’ils faisaient la grosse commission. Tu secoues la tête alors que le silence qui s’est installé entre vous semble… Habituel. Serein. Limite confortable. Tu desserres doucement les dents, sachant qu’elle ne dira rien, qu’elle ne lancera pas de sujet fâcheux. Puis après tout, c’était mieux que rien. Il y avait cette petite brise qui te permettait de percevoir son parfum.

Tu gardes un léger sourire en coin tout de même, ne tournant pas la tête vers elle, trop inquiet qu’elle te surprenne à l’observer. Tu sais qu’elle est là, c’est déjà pas mal. Ca rassure un peu ton cerveau, sans pour autant arrêter les battements de ton coeur qui ont accéléré depuis que vous étiez rentré. Cela ne s’était pas arrangé avec la course dans l’escalier. Donc bon. Mais tu essayais de faire des mini-exercice pour te calmer avant de buguer en entendant la voix de l’adolescente. Tu te tournes rapidement vers elle, ne comprenant pas pourquoi elle voudrait faire un détour. Tu fronces les sourcils.

- Hum ?

Tu n’as pas le temps de suivre le reste que ton téléphone vibre. Tu le sors pour comprendre ce qui se passe et essayes de répondre rapidement. Tu reviens à la brune, ouvrant légèrement la bouche, secouant la tête, confus. Attend quoi ? Elle ne te regardes pas, mais tu sens qu’elle essaye de te dire quelque chose, de sous entendre que… OH. Tu écarquilles les yeux, revenant devant toi, regardant les chiens qui vous reviennent enfin, épuisés. Tu clignes des yeux lentement et hoches la tête.

- Heu.. B.. Boui ? Enfin, ok…

Tu baisses la tête alors que les chiens essayent de monter sur tes genoux, sautillant sur leurs pattes arrières. Tu récupères Lady et Salchow, posant ce dernier entre vous, continuant d’une main à répondre au groupe Whatsapp pour que Lisa et Andy puissent préparer le repas tranquillement.

- On embarque les chiens, on est d’accord du coup ?



—----------------------------


Andrew "Andy" Myers
J'ai 17 ans et je vis à New-York, USA. Dans la vie, je suis lycéen et patineur et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma maladresse, je suis amoureux de Lisa et je le vis comme je peux pour le moment.

Gentil ¤ Positif ¤ Loyal ¤ Efficace ¤ Persévérant ¤ Exubérant ¤ Impatient ¤ Bavard ¤ Tactile ¤ Prudent

Spoiler:

Fc. Alex Høgh Andersen
Av by Skeyde
Tu te tournes en pouffant quand la jeune femme râle que tu pourrais lui donner directement tartiné. Tu te tournes alors en lui tirant la langue en simple réponse, te retournant ensuite pour te concentrer de nouveau avec tes pochons. Tu tiques un peu en entendant les notifications de ton téléphone et lis rapidement d’une main la conversation en pouffant, répondant comme si de rien n’était. Tu rigoles doucement à la réaction du blond pour le repas avant de voir qu’il prenait aussi à cœur les écarts de ta meilleure amie. C’était nouveau ça. Et le pire ? C’est que la brune ne semblait pas réagir à ça pour le moment.

Tu retires la poêle du feu le temps d’aller chercher le carnet de la petite qui traîne dans la cuisine pour le prendre en photo. Bien sûr, toi et ces calculs de calorie, ça te passait au-dessus, bien pour ça que tu n’avais pas pris Nutrition après tout. Tu reviens ensuite aux goûters et note d’en faire assez pour que le goalie soit rassasié en sucre avant d’attaquer le repas du soir. Tu souris quand même un peu avant de laisser Lisa tester le pochon.

- Ah bah parfait.

Que tu dis en continuant de les faire, laissant une assiette de côté pour ta meilleure amie. Tu souris.

- Et Aayden fait très bien son taf de chevalier servant. Si même lui s’y met avec le régime de Corny, j’crois qu’on est bien dans la merde.

Que tu clames en pouffant alors que tu vois d’un coin de l’œil la blonde qui commence à préparer le repas du soir. Tu bugs ensuite un peu quand tu entends que la jeune femme a besoin de toi. Tu retires de nouveau la poêle, t’essuyant les mains sur le tablier avant de lever la tête pour chercher le fameux pot.Ah bah oui. Tu pouffes avant de te mordre la lèvre.

- Attends ma Belle, j’ai une idée.

Que tu dis en attendant qu’elle lâche tout ce qu’elle a en main pour lui attraper les hanches et la soulever par-dessus ta tête, comme tu ferais sur la glace, sans trembler. Tu souris.

- Tu vois l’miel ?


Recherches sans idées fixes ¤ Jusqu'à ce que la mort nous sépare

~
:heart1:  :heart1:
We can get high, we can get high, touching the sky
Never gonna come back down
We can run wild, shooting stars now, faster than sound
Build a kingdom in the clouds
~
Elsy Lullaby
Messages : 4249
Date d'inscription : 13/09/2017
Crédits : Nobody

Univers fétiche : Vie réelle / HP / Twilight / University
Préférence de jeu : Femme
LULLABY
https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always-ok-mai-2023#71962
Elsy Lullaby
Ven 20 Oct - 23:38

Cornelia Hardt
J'ai 17 ans et je vis à New York, USA. Dans la vie, je suis patineuse artistique et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire.

Abandonnée par sa mère, elle a été adoptée enfant. • Elle sait parfaitement que ses parents ne le sont pas biologiquement. • Elle n'en veut pas à ses parents biologiques mais pour l'instant elle n'est pas prête à les retrouver, n'en ressent pas le besoin. • Elle a un grand frère, Caleb et un chien, Salchow.
Il semble être d’accord avec elle. En tout cas, il ne proteste pas le moins du monde, au contraire et comme les chiens reviennent vers eux, il fait monter Lady sur ses genoux et glisse Salchow entre eux. Cornelia gratte la tête de l’animal, s’employant à lui remettre son harnais alors, le goalie demandant s’ils embarquent les chiens. Elle acquiesce. De toute façon, ces deux-là semblent en avoir plein les pattes. S’ils sont revenus, c’est qu’ils veulent probablement se reposer, rentrer. Alors c’est sûrement l’heure de se mettre en route. Ils sortiront encore avant d’aller au lit, de toute façon, même si ce sera seulement au bas de l’immeuble. Ce sera toujours ça pour dégourdir leurs petites pattes, encore.

"- Ouai, on va rentrer après de toute façon, je pense qu’ils sont fatigués, ils ont bien couru déjà."

Et mine de rien, ça reste un petit beagle et un petit loulou, des petits chiens de salon, éduqués en prince et princesse, qui aiment bien bouger mais surtout rester tranquillement dans leurs paniers à se faire papouiller par leurs maîtresses comme par les meilleurs amis de ces dernières. Alors quand ils sortent, ils profitent toujours, ils font les fous, mais ça ne dure pas non plus des heures comme pourraient le faire certains gros et grands chiens.

"- Faut voir où est la pharmacie la plus proche." remarque la demoiselle en reprenant son téléphone pour répondre dans le groupe avant d’ouvrir son application GPS, cherchant une pharmacie. "Apparemment y’en a une à cinq cent mètres, ça devrait le faire !"

Les horaires indiquent en tout cas que c’est ouvert donc normalement, ça devrait le faire. Après ça, ils n’auront plus qu’à rentrer et planquer chacun un paquet dans la chambre de leur meilleur ami respectif, qui tombera bien dessus à un moment ou un autre et saura qu’il a ce qu’il faut pour le moment où y’en aura besoin. En espérant que ce moment, encore une fois, se décide à arriver. Ils pourraient tout aussi bien rester aveugles encore des années. Quoique non. Elle ne pourrait pas les laisser faire. Elle finirait par exploser sous le poids de ce secret et les révéler l’un à l’autre.

"On peut y aller ?" demande-t-elle en lui jetant un coup d’oeil, s’assurant que Lady porte son propre harnais, avant de se mettre en route.




Lisa Hampton
J'ai 17 ans et je vis à New York, USA. Dans la vie, je suis lycéenne et patineuse artistique et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire. Faut dire que je suis amoureuse d'Andy depuis des années, mais je n'ose pas lui dire. A ses yeux, je ne suis sûrement qu'une amie.

Elle est demi-sexuelle mais n'a jamais mis de mots là-dessus, elle aime Andy depuis trop longtemps pour s'être vraiment questionnée sur sa sexualité. • Aayden est son meilleur ami depuis aussi loin qu'elle s'en souvienne. Elle avait trois ans, à l'époque. Ensemble, ils ont tout vécu, tout affronté. • Elle est née deux mois avant le terme, des suites d'un accident de la route auquel son jumeau, Victor, n'a pas survécu. • Quand elle avait 6 ans, sa mère a découvert que son mari la trompait et elle a demandé le divorce. • Julia Hampton ayant obtenu la garde de leur fille, son mari a disparu de la circulation. • Elle a un beagle nommé Lady.
Il lui tire la langue et Lisa se pince les lèvres. Seigneur, s’il savait ce qu’elle ferait volontiers à cette langue s’il la laissait faire… S’il savait toutes les idées qui peuvent lui passer par la tête quand elle voit ça… Un petit frisson la parcourt alors qu’elle détourne la tête sur son téléphone, le temps de masquer la rougeur qui prend place sur ses joues. Le temps de chasser ces pensées de sa tête, surtout. Alors elle fait mine de répondre, se plonge dans la conversation avec les deux autres et essaie de plaider en faveur d’un écart de la part de Cornelia, essayant de proposer des idées pour que la demoiselle puisse manger à peu près comme eux. Den, lui, se fait le chevalier servant de la jeune femme et le pro du calcul de calorie, pour s’assurer que le duo de patineurs ne se plantent pas, se montrant presque plus exigeant que Cornelia sur la question et elle pouffe à la remarque du jeune homme, ayant goûté le pain de mie au chocolat qu’il a glissé entre ses lèvres, et pour lequel elle est sûre que Cornelia va les assassiner.

"- Il a la meilleure des motivations pour ça…" tousse Lisa. "Se faire bien voir. Entrer dans ses bonnes grâces. Tu sais…"

Elle agite les sourcils avec un petit air entendu avant de reposer son téléphone dans un coin pour se concentrer sur la préparation des Wings, qu’elle connaît par cœur. Depuis le temps que Julia lui en prépare et lui montre la recette… C’est comme la pizza et comme d’autres des recettes de sa mère, à vrai dire. Lisa les connaît parfaitement.

Elle demande le miel, toute à sa préparation, comme Andy en est plus proche et surtout qu’il est plus grand qu’elle. Mais quand elle repose son pot d’épices, entendant que l’homme a une idée, elle lève un sourcil, le questionnant en retour.

"- Une idaaaaaaaaah !"

Elle ne s’attendait pas à ce qu’il l’attrape par les hanches pour la hisser à hauteur du placard. Elle ne s’attendait pas à se sentir voltiger presque deux mètres au-dessus du sol pour attraper un pot de miel. Elle ne pensait pas un instant qu’il ferait ça là, comme ça, au milieu de la cuisine. Sur la glace, elle le sait, elle l’anticipe. Mais pas là. Loin de là. Si bien que son coeur bat la chamade, même s’il se calme vite. Elle attrape alors le pot, comme Andy demande si elle le voit.

"- Je l’ai !"

La porte claque et elle tourne la tête pour voir apparaître les têtes de Cornelia et Aayden, les chiens courant partout autour du goalie et de la patineuse, malgré les laisses, alors qu’elle est toujours juchée à presque deux mètres du sol, portée par Andy.

"- Ah bah… vous êtes enfin là ?" demande-t-elle. "On... on vous attendait pour le goûter !"




1901300232234108.gif
Lisandy
When I hold you close to me, I could always see a house by the ocean & last night I could hear the waves, as I heard you say, “all that I want is to be yours”. Falling in love, deeper than I’ve felt it before with you, baby, I’m falling in love with all my heart.
LarkoDim
Messages : 2242
Date d'inscription : 14/06/2022
Région : Occitanie
Crédits : LarkoDim (Av.)

Univers fétiche : City/Surnaturel/Fantasy
Préférence de jeu : Homme
Super Nana
https://www.letempsdunrp.com/t5186-la-colocation-des-enfers https://www.letempsdunrp.com/t5197-listing-d-un-anxieux https://www.letempsdunrp.com/t5271-cerveau-mono-cellule-et-idee-en-vracs https://www.letempsdunrp.com/t5185-larkodim-une-plume-fragile-au-service-d-un-esprit-etrange
LarkoDim
Sam 21 Oct - 14:07

Aayden Johannes Sachs
J'ai 17 ans et je vis à New York, USA. Dans la vie, je suis hockeyeur, capitaine de mon équipe et lycéen et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis amoureux de ma voisine d’enfance et je le vis pas super bien. C’est encore mitigé entre nous

Loyal ¤ Empathique ¤ Joueur ¤ Protecteur ¤ Affectueux ¤ Impulsif ¤ Brutal ¤ Influençable ¤ Borné ¤ Moqueur

Spoiler:

Fc. Marco Ilsø
Tu t’attendais à tout sauf à ça. Donc, sous la douceur, l’innocence de ce visage et le caractère bien trempé de la patineuse, se cachait… Oh. Tu es un peu perturbé, confus, ne sachant pas trop quoi penser. Tu aurais bien eu l’idée, à terme, mais pas là, de but en blanc assis sur un banc avec les chiens sur les genoux. Non. Et alors que tu essayes de régler les derniers détails pour le repas du soir, évitant aussi que la brune râle à cause de son régime alimentaire sur les deux autres, elle vérifie les horaires pour une possible pharmacie aux alentours.

- J’te suis.

Que tu dis alors que tu rattaches Lady à sa laisse, te levant du banc en regardant un peu autour de toi, par réflexe. Pourquoi ? Va savoir. Cela se sait que tu vis avec elle, maintenant, mais qui sait… Un ami de ton père pourrait passer, te voir, te remarquer avec la brune, en parler. Tu ne sais pas. Au pire, tu diras que vous vous êtes croisés et que les chiens ont voulu s’amuser ensemble et que vous aviez bien voulu les laisser faire. Oui, tu restes tout de même inquiet pour ça, alors que cela fait presque trois semaines que tu ne vis plus à la maison.

Etrange hein ? Tu suis la brune tranquillement, avant de lever la tête pour voir l’enseigne de la pharmacie. Tu récupères Lady dans les bras et entres en déambulant dans les rayons à la recherche du Graal avec la patineuse à tes côtés. Tu réalises, qu’en passant dans le bon rayon, l’image que vous renvoyez. Tu bug et rougis un peu alors que tu la vois, sûr d’elle, prendre deux boites pour s’avancer ensuite vers la caisse.

- Attends, Nel..

Trop tard, elle avance d’un pas serein et tu soupires, foutant Lady sur tes épaules pour sortir ton portefeuille. Tu baisses la tête, nerveux et cherches le compte juste pour payer les deux boites alors que tu sens les regards autour de vous. Même la caissière vous fait un drôle de sourire alors que tu payes en liquide sans attendre qu’on te rende la monnaie. Tu fous une des deux boites dans ta poche et avance ta main vers le dos de la patineuse sans le toucher pour la guider dehors. Tu reposes Lady à terre pour faire le chemin du retour, sans un mot.

Silence qui se poursuit dans l’ascenseur pour monter avant que tu ne souffles :

- Tu planques dans la chambre d’Andrew, j’m’occupe d’Za.

Tu n’attends pas sa réponse, qui va te sembles positive, de toute façon et attends qu’elle sorte en première pour la suivre alors qu’elle ouvre la porte et.. Hein ? Tu écarquilles les yeux devant la scène qui semble étrangement normale. Tu les toises en silence, regardant ensuite la patineuse et fait signe.

- … Je… J’ai rien vu…

Que tu dis, gêné, ne voulant pas savoir qu’est-ce qui s’est passé avant pour que ta meilleure amie se retrouve à deux mètres du sol dans les bras du patineur. Il y a encore quelques mois, tu l’aurais tué pour ça, pour la sécurité de la blonde, mais désormais, les sachant en duo, tu sais que tu peux lui faire confiance pour ça. Tu t’accroupis pour lâcher Lady et fait signe.

- J’vais m’doucher et j’arrive… Ou est..
- Je les ai montés.

Ah… Ah bah oui. Vu que les sacs ont disparu, que le tient et celui de Cornelia ne sont plus là.. C’est logique... Tu lèves le pouce dans sa direction avant de croiser de nouveau le regard de l’adolescente, faisant signe de la tête pour monter finir votre méfait.

- Ok merci Andrew. On revient.

Que tu clames, montant les escaliers quatre à quatre pour rapidement cacher dans le tiroir de la table de chevet de ta meilleure amie la boîte que tu avais dans ta poche et que tu pries que les deux aveugles n’aient pas vu. Au moins une bonne chose de faite. Plus que la douche pour te calmer un peu, reprendre de la contenance et descendre pour le reste de la soirée.


—----------------------------


Andrew "Andy" Myers
J'ai 17 ans et je vis à New-York, USA. Dans la vie, je suis lycéen et patineur et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma maladresse, je suis amoureux de Lisa et je le vis comme je peux pour le moment.

Gentil ¤ Positif ¤ Loyal ¤ Efficace ¤ Persévérant ¤ Exubérant ¤ Impatient ¤ Bavard ¤ Tactile ¤ Prudent

Spoiler:

Fc. Alex Høgh Andersen
Av by Skeyde
Ton goûter fait plaisir à la blonde et confirme que le goalie essaye d’être dans les bonnes grâces de ton amie. Tu rigoles un peu, sachant très bien ce qu’elle sous-entendait. Mine de rien, pour le moment, ça marchait. Elle le tolérait, le laissait l’appeler “Nelly”, laissait aussi Salchow l’approcher. Mine de rien, pour le moment, c’était au beau fixe, malgré l’altercation de la pré-rentrée. Puis là, ils promenaient les chiens ensemble, donc… C’était que la brune le voulait... Enfin, tu espères. Rien n'empêchait cette dernière d’aller de son côté pour balader son loulou, laissant le blond avec le beagle dans son coin.

Tu grimaces, imaginant ce scénario aussi et essayes alors de finir ton pochon actuellement avant que la blonde ne te demande de l’aide pour attraper le miel plus haut. Oh, bien sûr, tu pourrais l’attraper facilement, mais l’idée de l’aider à atteindre ça en la portant était plus drôle à faire. Donc, tu as laissé ton impulsion parler et la voilà au-dessus de toi, au-dessus de ta tête. Tu souris quand tu entends qu’elle a le pot et la repose sur ton épaule pour l’aider à redescendre avant d’entendre la porte qui s’ouvre. Tu te tournes et fais un coucou aux arrivants qui…

Vous regardent comme si vous étiez des aliens. Le blond a l’air mal à l’aise et cherche ses affaires, que tu as montées et l’averti d’ailleurs. Mais rien à faire, le blond semble pas à l’aise et s’éclipse rapidement, laissant Lady libre de son harnais. Tu fronces les sourcils, voyant aussi ta meilleure amie qui s’en va rapidement, comme si elle avait vu le diable. Tu fronces les sourcils et fait descendre doucement la blonde de ton épaule.

- Ils ont quoi ?

Tu secoues la tête en pouffant.

- Je sais pas ce qu’ils ont vu pendant la balade, mais ça devait être bizarre pour qu’ils fassent ces têtes.


Recherches sans idées fixes ¤ Jusqu'à ce que la mort nous sépare

~
:heart1:  :heart1:
We can get high, we can get high, touching the sky
Never gonna come back down
We can run wild, shooting stars now, faster than sound
Build a kingdom in the clouds
~
Elsy Lullaby
Messages : 4249
Date d'inscription : 13/09/2017
Crédits : Nobody

Univers fétiche : Vie réelle / HP / Twilight / University
Préférence de jeu : Femme
LULLABY
https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always-ok-mai-2023#71962
Elsy Lullaby
Sam 21 Oct - 16:38

Cornelia Hardt
J'ai 17 ans et je vis à New York, USA. Dans la vie, je suis patineuse artistique et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire.

Abandonnée par sa mère, elle a été adoptée enfant. • Elle sait parfaitement que ses parents ne le sont pas biologiquement. • Elle n'en veut pas à ses parents biologiques mais pour l'instant elle n'est pas prête à les retrouver, n'en ressent pas le besoin. • Elle a un grand frère, Caleb et un chien, Salchow.
Les deux chiens équipés de leurs harnais, ils se mettent en route pour atteindre la pharmacie la plus proche, qui est aussi assez proche de l'appartement, histoire de ne pas faire un gros détour. Il vaut mieux, pour la crédibilité de leur excuse, qu'ils ne tardent pas trop. Cornelia est supposée être malade ou, en tout cas, ne pas être très bien. S'ils mettent trop de temps pour revenir, Lisa pourrait commencer à trouver ça suspect. Se poser des questions. Alors Cornelia presse le pas pour atteindre la pharmacie au plus vite, Salchow gambadant en même temps qu'il continue de jouer avec Lady.

Dans les rayons de la pharmacie, la demoiselle ne s'attarde pas, prenant rapidement ce dont ils ont besoin, sans demander son reste. Deux boîtes, ça suffira. Une pour chaque chambre, en fait. Deux boîtes standards, parce qu'elle ne sait pas exactement ce qui conviendrait, que ça reste le plus logique. Elle n'avait pas pensé à ce détail, quand elle avait eu son idée. N'avait pas réalisé le manque de praticité de tout ça. Le fait qu’elle n’avait pas toutes les infos nécessaires en sa possession. Tant pis, ils se débrouilleront sans. En même temps… C’est une information qu’elle n’aura jamais et, surtout, qu’elle ne veut pas avoir. Merci pour l’image.

Se dirigeant vers la caisse sans écouter Aayden qui lui demande d’attendre, elle donne le tout à la caissière qui leur renvoie un petit sourire. La demoiselle lève les yeux au ciel, sans comprendre ce qu’elle a. Qu’est-ce qu’elle lui veut ? Qu’est-ce qu’elle leur veut ? Peu importe. Comme le goalie s’empresse de payer et prendre les paquets elle lui emboîte le pas, sortant rapidement pour parcourir les dernières dizaines de mètres qui les séparent de l’appartement, tout aussi silencieusement que le trajet aller.

Quand ils ouvrent la porte de l’appartement, elle cligne des yeux, apercevant Lisa juchée sur les épaules de son meilleur ami. Qu’est-ce qui s’est passé pour qu’ils finissent par faire un portée au milieu de la cuisine ? Aucune idée. Il y a forcément une bonne raison, elle suppose, mais… Celle-ci lui échappe. Peu importe. Elle s’en souciera plus tard, quand ils seront seul à seule, avec Andy. Elle arrivera bien à le faire parler, lui tirer les vers du nez.

Aayden trouve un subterfuge pour rejoindre les chambres et, alors qu’elle est supposée être malade, Cornelia trouve à dire qu’elle va aller s’allonger un peu, pour pouvoir atteindre la chambre d’Andy et y glisser la petite boîte que le goalie lui donne discrètement. Parfait. Elle hoche la tête rapidement à sa remarque muette, puisqu’ils se sont déjà distribués les rôles dans l’ascenseur et, jetant un regard par-dessus son épaule, elle se glisse rapidement dans la chambre d’Andy pour placer la boîte dans le tiroir avant de sortir et rejoindre sa chambre, s’affalant sur son lit.




Lisa Hampton
J'ai 17 ans et je vis à New York, USA. Dans la vie, je suis lycéenne et patineuse artistique et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire. Faut dire que je suis amoureuse d'Andy depuis des années, mais je n'ose pas lui dire. A ses yeux, je ne suis sûrement qu'une amie.

Spoiler:
Aayden et Cornelia ont l’air bizarre, quand ils entrent dans l’appartement, quand ils les aperçoivent. La jeune femme lève un sourcil, juchée encore sur les épaules de son partenaire de glace et ne semble pas comprendre ce qui provoque une telle mine sur leurs visages. Une telle réaction. Ils ont un air presque coupable, de gens qui mijotent quelque chose. C’est au moins vrai pour Aayden. Elle ne sait pas pour Cornelia mais… Aayden a la tête du traître, de celui qui vient de faire une connerie ou qui va en faire une et Lisa lève un sourcil en le voyant faire, avant de penser, de supposer, qu’il se fait seulement une réflexion sur la situation dans laquelle il vient de les trouver. Elle est à peu près sûre qu’elle aura une remarque de sa part un peu plus tard dans la soirée et une réflexion, encore, sur le fait qu’elle devrait avoir un peu plus de courage avec lui.

"- Je ne sais pas ce qu’ils ont." prétend la demoiselle comme les deux partent vers les chambres et que son interlocuteur se pose, visiblement, la même question qu’elle.

Il suppose qu’ils ont vu quelque chose pendant la balade qui aurait justifié ça mais… Elle ne sait pas trop. Elle ne risque pas de lui dire qu'elle ne croit pas que ce soit ça. Elle ne risque pas de lui faire part de ce à quoi elle pense. Elle ne risque pas de lui dire de quoi il retourne probablement vraiment. Non, elle ne risque pas de lui laisser savoir qu’en réalité, elle pense que tout ça n’a pas rapport à Cornelia et Aayden mais bien à eux, tous les deux.

"- Au moins ils rentrent ensemble, on peut espérer qu’ils aient promené les chiens ensemble et passé un peu de temps l’un avec l’autre, coup…" remarque la demoiselle comme il la fait descendre de ses épaules, lui permettant de reprendre la préparation du dîner.



1901300232234108.gif
Lisandy
When I hold you close to me, I could always see a house by the ocean & last night I could hear the waves, as I heard you say, “all that I want is to be yours”. Falling in love, deeper than I’ve felt it before with you, baby, I’m falling in love with all my heart.
LarkoDim
Messages : 2242
Date d'inscription : 14/06/2022
Région : Occitanie
Crédits : LarkoDim (Av.)

Univers fétiche : City/Surnaturel/Fantasy
Préférence de jeu : Homme
Super Nana
https://www.letempsdunrp.com/t5186-la-colocation-des-enfers https://www.letempsdunrp.com/t5197-listing-d-un-anxieux https://www.letempsdunrp.com/t5271-cerveau-mono-cellule-et-idee-en-vracs https://www.letempsdunrp.com/t5185-larkodim-une-plume-fragile-au-service-d-un-esprit-etrange
LarkoDim
Sam 21 Oct - 16:57

Aayden Johannes Sachs
J'ai 17 ans et je vis à New York, USA. Dans la vie, je suis hockeyeur, capitaine de mon équipe et lycéen et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis amoureux de ma voisine d’enfance et je le vis pas super bien. C’est encore mitigé entre nous

Loyal ¤ Empathique ¤ Joueur ¤ Protecteur ¤ Affectueux ¤ Impulsif ¤ Brutal ¤ Influençable ¤ Borné ¤ Moqueur

Spoiler:

Fc. Marco Ilsø
L’eau chaude qui coule sur tes épaules te permet de faire le vide dans ton esprit. Au moins temporairement. Tu sors ensuite, entourant tes reins d’une serviette et te regardes un instant dans le miroir. Ok, petit récapitulatif de cet après-midi sans aucun sens… Tu as eu cours avec Cornelia. Tu as reçu une lettre d’amour d’une autre patineuse. Tu es rentré avec la brune en voiture. Vous avez sorti les chiens. Seuls. Et vous avez acheté des préservatifs pour les cacher dans les chambres de vos meilleurs amis respectifs. BON. Tu passes une main sur ton visage en pouffant nerveusement.

Tu n’arriveras jamais à mentir correctement à Lisa, mais soit. Tu secoues la tête, prenant de quoi sécher tes cheveux avant de sortir dans le couloir, récupérant le panier de linge sale en passant. Tu le poses devant ta chambre, pour te rappeler de le descendre quand tu seras changé. Tu profites pour t’arrêter un instant, tourner la tête vers la chambre en face et tu manques de rigoler en croisant le regard de la brune avant de t’enfermer dans ta chambre pour te changer. Tu mets un jogging noir, un marcel blanc, une veste zip de la même couleur que ton jogging et des chaussettes blanches.

Tu profites alors de vider ton sac pour plus tard, pour les devoirs que tu feras avant de te coucher. Ou pendant une insomnie, qui sait. Tu ressors, récupérant la panière, profites de refermer un peu la porte de la chambre d’en face et tu descends… Suivit des chiens, évidemment. Tu n’y fais presque plus attention, allant faire tourner une machine de linge et tu rejoins ENFIN la cuisine. Tu souris à Andrew avant de regarder ce qu’il fait, naturellement attiré par le chocolat.

- Pourquoi ça sent si … humpfr!

Que tu n’as pas le temps de finir qu’il te fourre un pochon dans la bouche en te montrant le saladier sur le plan de travail.

- Les wings ! Tu me diras pour le goûter après.

Tu fais la moue, obligé de mâcher ce que tu as en bouche et regardes avec attention ce que fait ta meilleure amie. Tu montres le petit saladier mis de côté.

- Ch’pour Nelly ?


—----------------------------


Andrew "Andy" Myers
J'ai 17 ans et je vis à New-York, USA. Dans la vie, je suis lycéen et patineur et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma maladresse, je suis amoureux de Lisa et je le vis comme je peux pour le moment.

Gentil ¤ Positif ¤ Loyal ¤ Efficace ¤ Persévérant ¤ Exubérant ¤ Impatient ¤ Bavard ¤ Tactile ¤ Prudent

Spoiler:

Fc. Alex Høgh Andersen
Av by Skeyde
Tu ne fais presque pas attention à la réaction des deux autres, essayant de finir les pochons en mettant de côté les moins sucré du lot. Et les moins gras évidemment. Tu le monteras à Cornelia après. Tu souris à la réflexion de la blonde à tes côtés qui reprend doucement sa préparation. Tu hoches la tête.

- J’espère aussi.

Tu regardes tes assiettes pleines et réfléchis un peu. Possible que ça suffise pour l’instant et au pire… Le repas du soir compenserait. Tu coupes tout et t’apprête à faire la vaisselle que tu entends des pas dans l’escalier. Tu souris et devines sans regarder qu’il s’agit du goalie qui va directement s’occuper du linge sale avant de revenir vers vous. Tu en profites pour retirer ton tablier, attrapes un pochon et ne lui laisses même pas le temps de parler que tu lui donnes directement entre les dents.

Tu fais semblant de râler, lui montrant la préparation que fait Lisa pour qu’il s’occupe, comme il le désirait, des versions régime de la patineuse restée en haut. Il fait la moue, mais s'exécute, te permettant d'attraper l’autre assiette, la toute petite avec les deux pochons plus fins que les autres.

- Je file voir la petite malade et je reviens. MANGEZ PAS TOUT !

Que tu dis en quittant la cuisine pour monter à l’étage et toques doucement à la porte de ton amie. Tu souris, entrant sans vraiment attendre qu’elle dise oui, la connaissant assez bien pour te hurler dessus si elle était en train de se changer ou non.

- Livraison de goûter. Promis, c’est sans sucre ajouté et chocolat léger !

Que tu dis en posant le tout sur la table de chevet. Tu te poses sur le bord du lit et regardes l’adolescente droit dans les yeux en pouffant.

- Ton mal de crâne, ou de ventre est passé hein ?


Recherches sans idées fixes ¤ Jusqu'à ce que la mort nous sépare

~
:heart1:  :heart1:
We can get high, we can get high, touching the sky
Never gonna come back down
We can run wild, shooting stars now, faster than sound
Build a kingdom in the clouds
~
Elsy Lullaby
Messages : 4249
Date d'inscription : 13/09/2017
Crédits : Nobody

Univers fétiche : Vie réelle / HP / Twilight / University
Préférence de jeu : Femme
LULLABY
https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always-ok-mai-2023#71962
Elsy Lullaby
Sam 21 Oct - 17:20

Cornelia Hardt
J'ai 17 ans et je vis à New York, USA. Dans la vie, je suis patineuse artistique et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire.

Abandonnée par sa mère, elle a été adoptée enfant. • Elle sait parfaitement que ses parents ne le sont pas biologiquement. • Elle n'en veut pas à ses parents biologiques mais pour l'instant elle n'est pas prête à les retrouver, n'en ressent pas le besoin. • Elle a un grand frère, Caleb et un chien, Salchow.
Affalée sur son lit sans même avoir prit la peine de fermer la porte de sa chambre, surtout pour permettre à Salchow d’y accéder s’il en ressent l’envie, son petit panier l’y attendant, Cornelia reste allongée de longues minutes sur le matelas, comme elle doit simuler, après tout, le fait d’être malade. Et puis, elle ne voudrait pas déranger les deux autres dans la cuisine, alors qu’ils semblent être en si bon chemin pour se rapprocher l’un de l’autre.. Même s’ils semblent toujours en bonne voie, sans pour autant se décider à aller au bout des choses.

Le bruit de la douche la berce quelques minutes et la demoiselle ferme les yeux, les rouvrant quand elle entend l’eau arrêter de couler. Elle pourrait peut-être aller prendre sa propre douche maintenant, si le goalie a terminé. Enfin, quand il aura libéré l’espace. Aussi, mollement, la demoiselle se redresse dans son lit et se lève finalement pour préparer ses affaires rapidement. Elle sélectionne des habits confortables pour la soirée, pour pouvoir rester tranquillement dans le canapé, et s’apprête à sortir de sa chambre, quand elle croise Aayden qui entre dans la sienne, les petites boules de poil sur ses talons. Il ne porte rien de plus qu’une serviette autour de la taille et la demoiselle écarquille les yeux un instant, ne s’y étant pas attendu. Pas comme ça. Ils avaient bien dit pas de nudité dans les parties communes pourtant. Enfin, sauf pour la terrasse, naturellement. Mais là, comme ça… Non, elle ne s’y attendait pas. Elle ne s’attendait pas à voir ces muscles bien dessinés se balader dans le couloir, presque plus impressionnants que ceux d’Andy. probablement parce qu’elle manque un peu d’objectivité sur tout ça.

Elle ne dit rien, se contentant d’aller prendre une douche rapide avant de sortir, séchée et habillée, rejoignant de nouveau sa chambre pour prendre ses affaires de cours et travailler un peu, quand on toque finalement à la porte. Andy entre rapidement avec le goûter et la questionne sur sa santé, sourire aux lèvres. Elle croise les bras sur sa poitrine.

"- T’en a même pas profité, je suis déçue !" remarque la demoiselle en croisant les bras sur sa poitrine. "J’vais finir par te pousser tout droit dans ses bras, hein !" remarque-t-elle en haussant les épaules. "C’tait bien au moins ? Que je n’ai pas simulé être malade pour rien…."




Lisa Hampton
J'ai 17 ans et je vis à New York, USA. Dans la vie, je suis lycéenne et patineuse artistique et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire. Faut dire que je suis amoureuse d'Andy depuis des années, mais je n'ose pas lui dire. A ses yeux, je ne suis sûrement qu'une amie.

Spoiler:
Elle poursuit la préparation des wings tranquillement, pendant que les deux autres montent à l’étage faire elle ne sait trop quoi et qu’Andy termine la préparation du goûter, préparant des assiettes pour tout le monde, dont une avec des disques de pain de mie plus fins, moins gras, destinés évidemment à sa meilleure amie. Lisa lui jette un coup d’oeil comme il semble fier de lui et se mord la lèvre inférieure, alors qu’elle a les mains en train de mélanger le poulet dans le ketchup, les épices, le miel et le reste de la préparation.

Passant ses mains sous l’eau pour retirer toute la sauce qui s’y est accumulé, non sans demander un coup de main à Andy pour lui ouvrir l’eau, la jeune femme les lave rapidement et les essuis avant de nettoyer son plan de travail pour pouvoir ensuite préparer les pièces de poulet destinés à Cornelia, attendant Den pour cela, qui ne tarde pas à passer. Elle rit comme Andy lui fourre un petit sandwich de chocolat dans la bouche, fier de lui, avant de lui désigner la préparation de la demoiselle.

"- Ouai, c’est pour elle." affirme Lisa comme il pose la question, avant de se tourner vers Andy qui leur demande de ne pas tout manger, le temps qu’il aille voir Cornelia. "T’en fais pas !" qu’elle lui répond, avant de se remettre dans la préparation, montrant les ingrédients à Den. "Regarde, j’ai bien nettoyé les filets de poulet pour retirer tout le gras excédentaire. Je vais lui mettre les épices là. Normalement tu sais qu’il y a la dose de miel et de ketchup dans le plat de maman, je me disais que je pourrai mettre une cuillère à café de chaque pour la portion de Nelly, voire un peu moins ? Comme ça ça nappera son poulet, sans que ça dégouline de sauce non plus ?"



1901300232234108.gif
Lisandy
When I hold you close to me, I could always see a house by the ocean & last night I could hear the waves, as I heard you say, “all that I want is to be yours”. Falling in love, deeper than I’ve felt it before with you, baby, I’m falling in love with all my heart.
LarkoDim
Messages : 2242
Date d'inscription : 14/06/2022
Région : Occitanie
Crédits : LarkoDim (Av.)

Univers fétiche : City/Surnaturel/Fantasy
Préférence de jeu : Homme
Super Nana
https://www.letempsdunrp.com/t5186-la-colocation-des-enfers https://www.letempsdunrp.com/t5197-listing-d-un-anxieux https://www.letempsdunrp.com/t5271-cerveau-mono-cellule-et-idee-en-vracs https://www.letempsdunrp.com/t5185-larkodim-une-plume-fragile-au-service-d-un-esprit-etrange
LarkoDim
Sam 21 Oct - 17:47

Aayden Johannes Sachs
J'ai 17 ans et je vis à New York, USA. Dans la vie, je suis hockeyeur, capitaine de mon équipe et lycéen et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis amoureux de ma voisine d’enfance et je le vis pas super bien. C’est encore mitigé entre nous

Loyal ¤ Empathique ¤ Joueur ¤ Protecteur ¤ Affectueux ¤ Impulsif ¤ Brutal ¤ Influençable ¤ Borné ¤ Moqueur

Spoiler:

Fc. Marco Ilsø
Mâchant doucement ton espèce de pochon chocolat, fermant légèrement les yeux sous le goût qui était incroyable, tu essayes d’écouter ta meilleure amie qui t’énumère tous les ingrédients. Tu hoches doucement la tête et finis ce que tu as en bouche, tapotant dans tes mains pour retirer les miettes et grimace en sentant que tu avais du gras sur les doigts. Tu soupires, te laves les mains et hoches la tête.

- Ouais, c’s’ra bien.

Que tu dis quand elle te parle de l'alternative graisse en moins pour la brune. Tu profites pour vérifier les calories sur les tubes en plissant les yeux et essayes de calculer de tête en grimaçant. Tu te pinces le nez en réfléchissant, te souvenant du chiffre qu’il y avait sur le carnet de la demoiselle.

- Chier… J’retiens un.. Qui fait trois… Donc..

Tu hoches la tête et reposes le ketchup avant de bouger, esquivant au dernier moment les coins de table pour sortir de quoi préparer le plateau pour mettre la table. Tu prends les assiettes, les verres et les couverts en posant le tout, plus qu’à savoir où vous mangerez.

- Ouais nan, à café c’bien. Pas la peine d’faire moins. On mange d’vant un film ou pas du coup, j’ai pas…

Tu te figes avant de lever le plateau, regardant à tes pieds et soupires. Les chiens. Tu siffles un peu et fais signe aux toutous d’évacuer ton chemin. Tu fronces un peu les sourcils, légèrement énervé, mais ça devrait se calmer après. Tu es juste nerveux, en manque de sucre et il te faudra un autre pochon pour tenir avant d’insulter quelqu’un. Puis possible aussi que tu sois déshydraté.

- Bougez les enfants ! J’veux vraiment pas m’casser la gueule sur vous, en fait.

Tu secoues la tête et décides d’avancer directement dans le salon, changeant de direction au dernier moment suite aux indications de Lisa pour tout installer tranquillement, lui faisant confiance pour la préparation. Au moins, le repas sera bon, tu mangeras à ta faim et tout se passera pour le mieux après. Tu souris.

- Tu foutais quoi sur l’épaule d’Andrew ?


—----------------------------


Andrew "Andy" Myers
J'ai 17 ans et je vis à New-York, USA. Dans la vie, je suis lycéen et patineur et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma maladresse, je suis amoureux de Lisa et je le vis comme je peux pour le moment.

Gentil ¤ Positif ¤ Loyal ¤ Efficace ¤ Persévérant ¤ Exubérant ¤ Impatient ¤ Bavard ¤ Tactile ¤ Prudent

Spoiler:

Fc. Alex Høgh Andersen
Av by Skeyde
Tu te pinces les lèvres alors qu’elle fait la moue, qu’elle dit qu’elle est déçue et qu’elle te menace. Tu rigoles doucement, baissant la tête, coupable sans savoir ce qui se trame réellement derrière bien sûr. Tu secoues la tête en souriant et rougis légèrement quand elle te demande si c’était bien. La vérité ? Bien sûr que c’était bien. Savoir qu’elle était derrière toi, ses mains sur tes hanches, dans ton dos... Percevoir son parfum alors que l’adrénaline de la vitesse te faisait déjà frissonner… Tu soupires, te laisses tomber sur le lit et caches ta tête dans un coussin.

- Tu l’as fait exprès !! Et t’as emporté Aayden dans ta combine !! Fausse sœur !

Que tu râles doucement, pouffant doucement. Si tu savais à quel point, il était dans la complicité... Si tu savais ce qu’ils avaient fait…. Tu retires un peu le coussin pour regarder le plafond, souriant comme un idiot. Tu passes tes mains sur ton visage, rigolant nerveusement sous l’émotion. Elle ne pourrait pas comprendre…

- C’était… J’ai pas les mots…

Bien sûr que non, tu n’as pas assez de vocabulaire pour décrire exactement ce que tu as ressenti dans tout ton corps, ton être. Une bouffée de chaleur et une vague qui t’a fait redresser l’échine. Tu secoues la tête et te redresses, te maintenant avec tes bras et soupires.

- J’peux pas t’décrire à quel point c’était ouf… Et l’pire.. Ou le meilleur, je sais pas… C’est qu’elle a aimé et… Elle est prête à recommencer si un jour, je l’invite en virée moto. T’imagines ?

Non, bien sûr que non. Elle, avec son cœur de pierre, malgré le pari qui tient encore la route, que tu as juré de trouver quelqu’un pour le dégivrer et l’espoir que ce soit le goalie en bas… Et apparemment d’autre patineurs qui veulent se mettre au milieu. Tu soupires un peu et hoches la tête en te massant la paume de la main.

- M’enfin… C’était bien ouais... Et toi ? La balade des chiens ?

Que tu renvoies comme question, souriant, redressant la tête vers elle.



Recherches sans idées fixes ¤ Jusqu'à ce que la mort nous sépare

~
:heart1:  :heart1:
We can get high, we can get high, touching the sky
Never gonna come back down
We can run wild, shooting stars now, faster than sound
Build a kingdom in the clouds
~
Contenu sponsorisé
We can get High • Larkodim
Page 28 sur 31
Aller à la page : Précédent  1 ... 15 ... 27, 28, 29, 30, 31  Suivant
Sujets similaires
-
» Want to see you [ft. LarkoDim]
» La clé du temple (ft. LarkoDim)
» For the glory [LarkoDim]
» LAPD 8 - l'ange déchu et la cassos (larkodim)
» Hell Hounds (LarkoDim)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: