Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» De l'amour à la haine, il n'y a qu'un pas (avec Rein)
For the glory [LarkoDim] EmptyAujourd'hui à 19:10 par Clionestra

» Deux duchés et une duchesse (avec Rein)
For the glory [LarkoDim] EmptyAujourd'hui à 18:27 par Clionestra

» Une Famille de Loups et de Rats
For the glory [LarkoDim] EmptyAujourd'hui à 13:03 par Snardat

» « Connais ton adversaire, connais-toi, et tu ne mettras pas ta victoire en danger. »
For the glory [LarkoDim] EmptyAujourd'hui à 11:47 par Stormy Dream

» "Avec un mensonge on va loin, mais sans espoir de retour" - Ft. Charly
For the glory [LarkoDim] EmptyAujourd'hui à 11:17 par Manhattan Redlish

» La Cour des Miracles (ft. Apothesis)
For the glory [LarkoDim] EmptyAujourd'hui à 0:40 par Raton

» Pause plus ou moins longue - Nemo
For the glory [LarkoDim] EmptyHier à 17:24 par Clionestra

» Le ciel est un océan suspendu (Val & Dreamcatcher)
For the glory [LarkoDim] EmptyHier à 1:58 par Val

» Vermines & Rage
For the glory [LarkoDim] EmptyHier à 0:17 par Snardat

-28%
Le deal à ne pas rater :
Brandt LVE127J – Lave-vaisselle encastrable 12 couverts – L60cm
279.99 € 390.99 €
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

For the glory [LarkoDim]

DarkStar
Messages : 257
Date d'inscription : 11/05/2021
Crédits : uc

Univers fétiche : Post-apocalyptique, Surnaturels, fantastiques, science-fiction
Préférence de jeu : Femme
Sabrina
DarkStar
Mar 25 Avr - 17:20
Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
Angleterre, Northumbrie An de Grâce 819.

York est tombée, prise par la Grande Armée viking dirigée par les fils de Ragnar Lothbrok. Victoire sur les chrétiens certes, mais au prix de lourdes pertes, dont celle de Ivar Lothbrok tué d'une flèche saxonne en pleine tête. Après avoir pleuré leur frère et offert des funérailles dignes d'un roi, Ubbe et Hvitserk prirent naturellement la tête de la ville qu'ils rebaptisèrent Jorvik.

Après les larmes, il était temps de rebâtir la ville afin d'effacer toute trace chrétienne de leurs murs, consolider les accès les plus vulnérables, établir des avant-postes et faire venir toujours plus de navires dans leur nouveau port. Après de nombreux mois d'effort, Jorvik était à présent à leur image. Cependant, cela semblait ne pas suffire à Ubbe qui,malgré son air calme et serein, avait conscience qu'ils étaient vulnérables même derrière leurs hauts murs fortifiés. Après tout, ils n'étaient pas à l'abri d'un siège.

De plus, il portait toujours en lui ce sentiment d'inachevé. Car en lui raisonnait encore le souhait cher au coeur de Ragnar, celui de voir son peuple s'établir ici, en Angleterre, là où le blé pousse, là où les sols ne sont qu'abondances et permettraient à leurs familles de pouvoir échapper à la famine qui gangrène la Norvège. Fort de cette volonté, il envoya quelques éclaireurs à travers la Northumbrie afin de pouvoir observer les villes susceptibles de pouvoir être prises. Si Ubbe n'était pas foncièrement pour la guerre et les massacres, il était conscient que pour subsister, leur armée devait s'étendre bien au-delà de Jorvik et conquérir de nouveaux territoires.

Ubbe après s'être concerté avec son frère Hvitserk et quelques autres guerriers fidèles, jeta son dévolu sur Ladenses, une ville située au bord de la rivière Aire. Plaque tournante importante du commerce, cette ville représentait un intérêt stratégique militaire non négligeable sur les  
saxons mais également en matière de richesses pécuniaires mais également en matières premières. Ainsi, un beau matin, la Grande armée marcha sur Ladenses dirigé par un membre de la famille royale de Mercie et du Wessex. Ladenses résista pendant une longue semaine avant de tomber entre les mains de la Grande Armée nordique.
DarkStar
Messages : 257
Date d'inscription : 11/05/2021
Crédits : uc

Univers fétiche : Post-apocalyptique, Surnaturels, fantastiques, science-fiction
Préférence de jeu : Femme
Sabrina
DarkStar
Mar 25 Avr - 19:31

Elyanna
J'ai 19 ans et je vis à Ladenses, Angleterre. Dans la vie, je suis une noble cousine du roi Alfred et je m'en sors plus très bien depuis que les vikings on ravagé notre ville. Sinon, grâce à ma malchance, je suis fiancée et je le vis plutôt mal étant donné que c'est un mariage arrangé.

Elyanna a un frère marié depuis longtemps à une noble du Sussex. Son père l'appelait "Souricette" à cause de ses cheveux gris très clairs. C'est une chasseuse hors paire surtout à l'arc qu'elle maîtrise à merveille. C'est aussi une très bonne cavalière.
For the glory [LarkoDim] J4ck

Tout était perdu. Ne restait de la troisième plus puissante ville du pays que cendres et morts. C'est la mort dans l'âme qu'Elyanna assista au loin à l'assassinat de son père par l'armée de sauvages qui sévissaient sur leurs côtes depuis quelques années déjà. Des Vikings. Cela avait commencé avec la venue de Ragnar Lothbrok et cela continuait avec ses fils. Après la prise de York par celui que l'on appelait "Ivar le Désossé" et ses frères, le roi en personne avait ordonné que Ladenses se tienne sur ses gardes et renforce ses défenses au cas où les païens décideraient de les attaquer. Cela ne manqua pas. Au bout de quelques semaines ils vinrent dans leurs contrées, hurlant dans leur langue sauvage. Et Elyanna avait vu la ville dans laquelle elle avait grandit, résister pendant des jours pour ensuite tomber à son tour entre les mains des hommes du Nord.

Du haut du château familial,  la jeune femme âgée de 19 ans, avait assisté à la chute de son petit royaume. Des soldats avaient été missionnés pour garder la jeune femme saine et sauve sous les ordres de son père. Mais lorsque tout fût perdu, ces mêmes hommes avaient dû aller défendre les accès du château pour protéger l'héritière du maître des lieux. Elle vit aussi du haut des remparts, son propre père se faire mortellement blesser et achever par un coup de hache dans le cou. Le guerrier, assez jeune, semblait avoir prit un certain plaisir à lui ôter la vie.

"Lady Elyanna, il faut vous hâter, nous devons fuir le château! Tenez, enfilez ces vêtements, on ne doit pas vous reconnaître!"


On lui lança des fripes, des vêtements de paysannes qu'elle enfila sans attendre, cachant sous ses vêtements quelques bijoux de valeur afin de pouvoir marchander sa sauvegarde une fois dehors. Elle cacha aussi le bijou le plus important d'entre tous probablement, une bague portant le sceau royal, celui de sa famille. L'idée était qu'Elyanna fille du seigneur de Ladenses, se déguise en paysanne afin d'espérer pouvoir sortir de la ville sans se faire remarquer. Ce n'était pas chose aisée car la jeune femme possédait une chevelure assez particulière, cendrée. Aussi, elle fit son maximum pour cacher ses longs cheveux d'argent et s'engouffrant hors de ses appartements avec ses suivantes.

Les soldats saxon les laissèrent passer et elles arrivèrent à sortir du château par les catacombes. Dehors, c'était le chaos. Il y avait des corps partout et l'on criait à tue-tête de douleur, de haine, ou de clameur. Ladenses en avait l'estomac retourné.

"Avancez madame, on doit à tout prix vous mener au roi!"

C'est alors qu'un détachement de guerriers nordiques les remarquèrent  et elles durent se mettre à courir pour essayer de s'enfuir. L'un d'entre eux attrapa la suivante d'Elyanna et lui enfonça un son épée dans le ventre. Des gargouillis s'échappèrent de sa gorge sous les yeux terrorisés de la noble. Mais celle-ci ne devait pas oublier qu'elle devait continuer à fuir. Alors elle tourna les talons. Tiraillée entre la peur et la haine d'avoir perdu sa suivante qu'elle connaissait depuis des années, elle se saisit au passage d'un arc et d'une flèche qui traînaient sur le sol à côté du cadavre d'un saxon archer.

Elyanna était une très bonne archère aussi, elle décocha cette seule flèche qui transperça le cœur du guerrier, vengeant la mort de sa suivante. Le géant venu du froid s'affaissa sur le corps de sa victime et Elyanna lâcha ses armes pour se mettre à fuir, évitant avec agilité les cohortes de vikings. Malheureusement, la noble n'était pas sortie d'affaire, la porte était de l'autre côté de la coure. Et elle devait tout traverser pour espérer l'atteindre.
LarkoDim
Messages : 2242
Date d'inscription : 14/06/2022
Région : Occitanie
Crédits : LarkoDim (Av.)

Univers fétiche : City/Surnaturel/Fantasy
Préférence de jeu : Homme
Super Nana
https://www.letempsdunrp.com/t5186-la-colocation-des-enfers https://www.letempsdunrp.com/t5197-listing-d-un-anxieux https://www.letempsdunrp.com/t5271-cerveau-mono-cellule-et-idee-en-vracs https://www.letempsdunrp.com/t5185-larkodim-une-plume-fragile-au-service-d-un-esprit-etrange
LarkoDim
Jeu 11 Mai - 9:45

Hvitserk Lothbrok
J'ai 22 ans et je vis à Jorvik, Angleterre. Dans la vie, je suis berserker et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et c’est pas de ma faute, pour une fois.

Second fils de Ragnar Lothbrok et la Princesse Aslaug. ¤ Encore un peu traumatisé par la mort de ses petits frères, il en parle peu et cache son deuil dans l’alcool ¤ Passif, il laisse son frère aîné prendre les décisions politiques ¤

¤ Av. par avengedinchains 
¤ FC : Marco Ilsø
Rage. Cris. Sang.

Trois mots qui hantent ton esprit tant tu laisses les coups de hache faire leur travail, sans réfléchir. Enchaînant les combats et les cadavres sur ton passage, tu ne fais même plus vraiment attention à ce que tu fais, cherchant les armures ennemies pour te jeter dessus, tel un chien fou, un loup enragé et affamé. Les stratégies, jadis, qui avaient été établies par ton petit frère avaient fait leur miracle, mais il manquait à l’appel… Terriblement. Vous le saviez, il vous aurait bien aidé là, au vu des murailles de ce maudit château. Vous l’auriez pris d’assaut plus vite, mais qu’importe. Plus morts, plus de sang, plus de cadavres.

Tu avais réussi avec quelques hommes à atteindre enfin l’enceinte de la cour, fait lever les portes, détruisant les derniers remparts de protection de ces chrétiens. Hurlant en te jetant sur leurs gorges, tu attends que le sang s’étale au sol avant d’avancer, suivit de près par tes hommes. Tu entends déjà Ubbe qui te félicite, qui ne prend pas le temps de te chercher qu’une nouvelle vague d’ennemis arrive. Tu vois rapidement, à leur accoutrement, qu’ils sont plus importants, qu’il y a alors éventuellement le grand chef de cet endroit. Le possible Seigneur. Tu t’en lèches déjà les lèvres, prêt à en découdre.

Mais il est bien plus proche de ton frère aîné. Tu profites alors pour affaiblir l’armée autour de lui un maximum alors que la plupart de tes hommes s’engouffrent déjà vers l’intérieur du château. Tu les suis, après avoir jeté un coup d’œil à Ubbe. Ce dernier te sourit au loin, t’autorisant ainsi à le devancer, au risque de devoir revenir en arrière pour l’aider. Mais tu lui fais confiance. Il a la force de faire face, il a la force de vaincre, il a la vengeance dans le regard, tout comme toi. Mais avant même de t’avancer, tu remarques rapidement autre chose.

Quelqu’un qui semble être une paysanne qui s’enfuit. Tu suis du regard le chemin qu’elle désire atteindre et te met du coup à aller à contre-courant des tiens pour la suivre. Tu es bien plus rapide et la chopes par les hanches pour la soulever du sol, la dégageant du passage.


- Viens là-petite souris.

Que tu dis en souriant avant de remarquer ses mèches argent. Tu fronces les sourcils, la gardant contre toi. C’est quoi cette couleur de cheveux. Tu attrapes rapidement sa capuche pour l’enlever, lui agrippant l’arrière du crâne pour croiser son regard. Tu souris un peu, alors que tu dois sûrement avoir du sang sur tout le visage. Mais c’est qu’elle est mignonne en plus. Tu redresses la tête en entendant un cor, annonçant votre victoire. Tu pouffes et recroises le regard de la jeune femme. C’est fini. Tu l’as sous la main, tu veux la garder pour toi maintenant.

- J’crois que t’as vraiment pas d’chance, ma belle…


HRP:


Recherches sans idées fixes ¤ Jusqu'à ce que la mort nous sépare

~
:heart1:  :heart1:
We can get high, we can get high, touching the sky
Never gonna come back down
We can run wild, shooting stars now, faster than sound
Build a kingdom in the clouds
~
DarkStar
Messages : 257
Date d'inscription : 11/05/2021
Crédits : uc

Univers fétiche : Post-apocalyptique, Surnaturels, fantastiques, science-fiction
Préférence de jeu : Femme
Sabrina
DarkStar
Ven 12 Mai - 22:32

Elyanna
J'ai 19 ans et je vis à Ladenses, Angleterre. Dans la vie, je suis une noble cousine du roi Alfred et je m'en sors plus très bien depuis que les vikings on ravagé notre ville. Sinon, grâce à ma malchance, je suis fiancée et je le vis plutôt mal étant donné que c'est un mariage arrangé.

Elyanna a un frère marié depuis longtemps à une noble du Sussex. Son père l'appelait "Souricette" à cause de ses cheveux gris très clairs. C'est une chasseuse hors paire surtout à l'arc qu'elle maîtrise à merveille. C'est aussi une très bonne cavalière.

For the glory [LarkoDim] J4ck
Engagée sur sa lancée, la jeune noble grimée en paysanne avait focalisé toute son attention sur l'issue à l'autre bout de la place centrale de Ladenses. Son champ de vision réduit à un simple couloir, Elyanna ne voyait plus ce qu'il se passait sur les côtés de sa personne ou même dans son dos. Et comme un mantra, une formule magique ou une prière, la jeune héritière se répétait sans discontinuer qu'elle devait franchir le pont-levis. Franchir le pont-levis...et ensuite mettre ventre à terre pour ramper tel un serpent, jusqu'à l'orée de la forêt qui entourait cette ville autrefois magnifique. Mais avant cela, elle devait traverser de nombreux champs.

Ladenses était le grenier de la région et nombreux étaient les champs et autres cultures qui attendaient chaque année, d'être moissonnés et récoltés. Mais tant pis. Ce n'est pas un peu de boue ou de poussière qui allait empêcher la jeune noble de s'enfuir. Elle devait à tout prix rejoindre son cousin, l'actuel roi Alfred et trouver asile chez lui. C'est alors pleine d'espoirs qu'elle s'élança, petite biche cherchant à lutter pour sa vie. Habilement, aussi légère que la brise, Elyanna virevolta entre les corps malmenés, brisés, déchiquetés...prenant soin d'éviter au maximum de s'attarder sur ces visions d'horreur. Même si...même si elle ne put ignorer la l’image au loin, du cadavre de son père.

Son cou formait un angle étrange, non-naturel. Il gisait dans son propre sang. Les larmes lui montèrent alors aux yeux, mais elle ravala bien vite ces dernières. La sortie ! Le pont-levis! S'échapper de cet enfer devait être son unique priorité. Le chagrin aurait sa place plus tard, lorsqu'elle serait bien à l'abri derrière les hauts remparts du château de son bien-aimé cousin. Là-bas, en sécurité, la jeune femme pourrait pleurer de tout son saoul ce grand homme qu'était son père. Un pas sur la droite, deux pas sur la gauche, tel un lézard serpentant entre les pierres pour échapper à des petits chenapans, Elyanna esquivait les obstacles. Cette dernière avait l'avantage d'être petite et véloce grâce aux heures innombrables, qu'elle avait passé à cheval à sillonner les terres de son père plutôt que d'apprendre à broder son trousseau comme il aurait été convenable de le faire pour une lady de son rang. Mais non, les appels de la forêt et des cavalcades ainsi que de la chasse, avaient été bien plus forts.

Mais malheureusement, aussi agile et rapide fut-elle, elle n'était pas une combattante émérite comme la plupart des guerriers et soldats ici présents et sa chance s'évanouit en l'espace d'une seconde lorsqu'elle ressentit une violente empoignade la soulever du sol…littéralement. Un hurlement de frustration s'échappa de sa gorge. Que venait-il de se passer ? Elyanna baissa alors les yeux pour fixer le maraud qui avait osé l’arrêter dans sa course. La petite noble voulut résister, aussi, elle commença à se débattre férocement, comme une petite sauvageonne, donnant coups de pieds et coups de poings là où ses mains pouvaient atteindre le sauvage. Et peu importe si petit à petit, le sang présent sur la tenue du viking venait imbiber ses propres vêtements.

"Lâchez-moi païen!"


Point de pleurs ou de suppliques chez cette petite “souris”. Elle était de loin, la paysanne la plus revêche qu’il eut sans doute été donné de voir au géant norvégien. Cependant, elle se figea un instant lorsque d’une main ensanglantée, le guerrier dégagea sans mal la coiffe qui cachait ses cheveux si particuliers. La fille  du seigneur était connue pour ce trait physique particulier…une chevelure presque argentée. Elle espéra de tout coeur que les nordiques ne soient pas au courant de ça sinon à quoi bon avoir fait tout cela?

"Bordel un vrai lièvre cette saxonne !"


En sueur et essoufflé d'avoir tenté d'attraper le "lièvre" en question, l'un des guerriers s'avança près du second fils de Ragnar avant commencer à examiner la jeune femme en affichant un regard mauvais. Tandis que Hvitserk la tenait toujours dans ses bras, le guerrier lui, ne se gênait pas pour lui agripper la croix qu’elle portait autour du cou pour la lui arracher d’un mouvement sec, balançant le bijou au loin.

"Pose-la par terre Hvitserk! Cette chienne a tué mon frère Sven! J’exige de pouvoir venger sa mort!"

Le guerrier demandant la tête de la jeune saxonne se nommait Thorvald. Immense, couvert lui aussi de sang mais brun…et brandissant une grosse hache couverte de restant d’os et de tissus humains. Animé par le désir de venger l’honneur de son frère tué d’une flèche dans le coeur, il n’oubliait cependant pas qui il avait devant lui, un des fils de Ragnar. Et c’est également pour cela qu’il n’avait pas déjà arraché la donzelle des pattes de l’autre guerrier.

Le son d’un cor raisonna aux oreilles de la jeune “paysanne”...lui ôtant définitivement tout espoir de fuir loin d’ici. Ladenses était tombée. La ville qui l’avait vue grandir avait été avalée par la vague viking. Son coeur se serrait de peur dans sa poitrine. Si Ladenses était tombée, alors qui viendrait leur porter secours?
LarkoDim
Messages : 2242
Date d'inscription : 14/06/2022
Région : Occitanie
Crédits : LarkoDim (Av.)

Univers fétiche : City/Surnaturel/Fantasy
Préférence de jeu : Homme
Super Nana
https://www.letempsdunrp.com/t5186-la-colocation-des-enfers https://www.letempsdunrp.com/t5197-listing-d-un-anxieux https://www.letempsdunrp.com/t5271-cerveau-mono-cellule-et-idee-en-vracs https://www.letempsdunrp.com/t5185-larkodim-une-plume-fragile-au-service-d-un-esprit-etrange
LarkoDim
Lun 22 Mai - 16:28

Hvitserk Lothbrok
J'ai 22 ans et je vis à Jorvik, Angleterre. Dans la vie, je suis berserker et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et c’est pas de ma faute, pour une fois.

Second fils de Ragnar Lothbrok et la Princesse Aslaug. ¤ Encore un peu traumatisé par la mort de ses petits frères, il en parle peu et cache son deuil dans l’alcool ¤ Passif, il laisse son frère aîné prendre les décisions politiques ¤

¤ Av. par avengedinchains 
¤ FC : Marco Ilsø
*Mais c’est qu’elle a du caractère.*

Que tu penses alors que tu la retiens comme tu peux alors que tu entends le surnom utilisé par les saxons envers ton peuple. Tu pouffes un peu, presque trop heureux de ta prise, alors que petit à petit, autour de vous, les combats s’arrêtent, le cor sonne une nouvelle fois la victoire et tu as ce sourire mauvais. Ce sourire victorieux et affamé. Tu lâches la chevelure de la demoiselle pour la recaler contre ta hanche, la soulevant sous le bras. Au pire, elle ira sur ton épaule pendant que tout se met en place et que tu l’attaches dans un coin où elle ne s'enfuira pas.

Mais vu la bougeotte qu’elle a, il va falloir que tes hommes la surveillent de prêt. Tu fronces les sourcils en entendant une voix dans ton dos et te retournes, reconnaissant Thorvald. Tu ne le lâches pas du regard, voyant qu’il s’adresse à toi en s’approchant de ta proie, lui arrachant avec fierté son stupide collier avec sa croix. Tu l’entends qui te hurle dessus, à raison. Mais il voit bien à tes yeux que tu n’es pas vraiment d’accord avec ça. Tu souris, rigoles nerveusement avant d’éclater de rire. Ubbe s’approche de vous, craignant un affrontement, au vu de la tension entre vous.

Tu redresses la princesse sans royaume pour qu’elle soit debout, la tenant par les cheveux et la montre au viking face à toi.

- C’est elle que tu veux hein ? C’est ça ? Tu pourrais demander plus gentiment, Thorvald… Parce que, pas de chance pour toi, je l’ai eu en premier. Donc j’ai le droit de choisir ce que j’en fais. Et je veux la garder. Désolé pour toi.

Que tu craches sèchement. Toi, le taiseux de la famille, tu montres les crocs. Toi, le fils oublié, tu montres ta force et ta conviction. Tes frères disparus t’ont offerts des ailes, la rage et la folie. Tu manques de grogner, de montrer les dents, ensanglantées à cause de tes ennemis tombés sous ta main.

- Et tu connais les règles… J’ai raison. Mais si tu veux régler ça à l’ancienne…

Tu balances la jeune femme dans les bras d’Ubbe, conscient qu’il la maintiendra pour toi, facilement, étant donné qu’il a plus de force que toi. Tu tends les bras, hache toujours à la main. Tu toises Thorvald.

- Approche si tu le désires… Approche et arrache-moi la saxonne par le sang!

Silence autour de vous. Grand silence. Il hésite. Il serre sa propre hache, face à toi, croisant ton regard, voyant bien que tu ne bluffais pas. Il soupire et recule. Tu souris et approches de ton frère aîné, alors que la foule se disperse pour récupérer les corps, prendre la ville comme il se doit. Tu te tournes vers ton aîné, qui te balance ta prisonnière comme un vulgaire ballot de paille dans les bras.

- Surveille-la bien, si tu veux pas qu’il ne la tue quand tu auras le dos tourné...

Qu’il siffle avant de vous laisser au milieu de la cour. Tu pouffes un peu, prenant alors un nouveau moment pour observer le visage de ton trophée. Une main ferme sur son cou, la deuxième qui range ta hache avant de venir lui agripper les cheveux.

- Maintenant que ça, c’est réglé… on va visiter un peu ton ancien domaine… Guide-moi...

Que tu murmures, collant tes lèvres contre son oreille, le regard brûlant.


Recherches sans idées fixes ¤ Jusqu'à ce que la mort nous sépare

~
:heart1:  :heart1:
We can get high, we can get high, touching the sky
Never gonna come back down
We can run wild, shooting stars now, faster than sound
Build a kingdom in the clouds
~
DarkStar
Messages : 257
Date d'inscription : 11/05/2021
Crédits : uc

Univers fétiche : Post-apocalyptique, Surnaturels, fantastiques, science-fiction
Préférence de jeu : Femme
Sabrina
DarkStar
Mar 23 Mai - 11:50

Elyanna
J'ai 19 ans et je vis à Ladenses, Angleterre. Dans la vie, je suis une noble cousine du roi Alfred et je m'en sors plus très bien depuis que les vikings on ravagé notre ville. Sinon, grâce à ma malchance, je suis fiancée et je le vis plutôt mal étant donné que c'est un mariage arrangé.

Elyanna a un frère marié depuis longtemps à une noble du Sussex. Son père l'appelait "Souricette" à cause de ses cheveux gris très clairs. C'est une chasseuse hors paire surtout à l'arc qu'elle maîtrise à merveille. C'est aussi une très bonne cavalière.

For the glory [LarkoDim] J4ck
Le géant nommé Thorvald parlait dans son dialecte de sauvage païen, empêchant la jeune lady de pouvoir comprendre ne serait-ce qu'un traître mot de ce qu'il disait mais...à en juger par le langage corporel des deux hommes ainsi que de leurs mimiques, ils parlaient d'elle à n'en pas douter. Le nouvel arrivant semblait avoir de sérieux griefs contre sa personne et pas une seule seconde la jolie saxonne ne s'était dit qu'elle avait en réalité assassiné le frère de ce dernier.

Celui qui la détenait semblait également très mécontent, allant même jusqu'à la jeter dans les bras d'un autre homme tout aussi recouvert de sang qu'il ne l'était. Outrée, la noble grimée en paysanne telle une petite anguille, essaya de s'enfuir encore une fois, se débattant, usant du peu de force qui lui restait. Mais ses efforts furent vains car le guerrier, plus costaud encore que ne l'était le blond, la maintenait d'une poigne de fer. Elyanna n'eut d'autre choix que de se calmer, ses forces l'abandonnant. Essoufflée, elle détourna son visage du frère aîné de Hvitserk pour tomber sur le spectacle affligeant que montraient ces deux barbares se disputant sa personne comme l'on se disputait un morceau de viande. Sauvages...tous des sauvages.

La jeune femme aux cheveux cendrés avait peur pour elle. Vraiment. Sans sa garde pour la protéger, elle ne pouvait lutter contre ces hommes ayant passé leur vie une hache à la main. Vraisemblablement intimidé, Thorvald préféra ne pas continuer à provoquer le blond et lorsqu'il fut suffisamment éloigné, la jeune femme fut "catapultée" à nouveau dans les bras de celui qui l'avait initialement neutralisée. Cela provoqua une grande colère chez Elyanna qui s'agaça profondément de la manière dont elle était traitée.

"Il suffit! Je ne suis pas un sac de navets!"


Oui...très mauvais caractère. Mais cela était dû à son éducation, au fait qu'elle n'était pas soumise comme le petit peuple se devait de l'être envers la noblesse. A présent face à son ravisseur qui la maintenait tout près de lui, Elyanna avait le souffle court tant la peur qu'il ne l'étrangle ou pire encore, était présente. Un frisson d'horreur mêlé de dégoût la traversa tandis qu'elle sentait son souffle chaud contre son oreille et sa joue. Il sentait le sang, c'était d'une infamie qui manqua de lui soulever le coeur tandis qu'elle, eh bien...elle dégageait une légère effluve fleurie...discrète...serait-ce un vestige d'une huile parfumé au chèvrefeuille que l'on pouvait sentir?

Hvitserk était tellement proche d'elle qu'il pouvait le sentir s'il était un peu attentif. En tous cas, une sensation de fraîcheur se dégageait d'elle, subtile, presque entièrement camouflée par le sang maculant ses vêtements. Chose étrange lorsque l'on savait que les aides du château ou les paysannes, dégageaient tout sauf une senteur champêtre. Curieux...Mais rapidement, Elyanna s'arracha douloureusement à l'étreinte du guerrier pour le guider comme il le souhaitait, dans sa demeure ou plutôt, ce qu'il en restait.

"Ici c'est le château ou vive...vivaient mes maîtres. Je ne saurais vous le décrire en détail monseigneur car je ne vivais pas dedans. Je me contentais de vendre les oeufs de mon père sur le marché qui se tenait plus bas, dans la cour."

Elyanna le guida alors à l'intérieur des anciens murs protecteurs de son château et soudain, sa gorge se noua. Les vikings avaient dévasté l'intérieur le grand hall, saccagés les draperies, brisé le mobilier. Les tables dans la salle de réception avaient été renversé et des cadavres étaient parfois empalés dessus, forçant la jeune femme à poser sa main sur sa bouche pour ne pas vomir par terre.

"Pourquoi...pourquoi faites-vous cela? l'Angleterre n'est-elle pas assez grande?"


La jeune femme essayait de se contenir mais c'était difficile. Elle continua néanmoins d'avancer parmi les décombres, passant par la chambre de son père...saccagée et pillée...la sienne, dans le même état. Ses belles robes étaient étendues par terre comme s'il s'agissait de vieux chiffons. Puis ils passèrent par une sorte d'antichambre menant à feu celle de sa mère. Là, les vikings avaient entassé certains des serviteurs encore en vie. Elyanna les regarda un instant, misérables petites créatures agenouillées, qui allaient probablement finir en esclavage.

C'est alors que l'une des servantes releva la tête et reconnut sa maîtresse. Terrorisée, la pauvrette éclata en sanglots, faisant fi des aboiements des guerriers chargés de surveiller leur nouveau cheptel. Prédisant le "drame" qui allait se produire, Elyanna essaya d'ordonner d'un petit geste de la tête, le silence. Tentative qui échoua puisque la future esclave implora sa maîtresse de les aider.

"Lady Elyanna! Oh Lady Elyanna vous êtes sauve grâce au ciel! Au nom du ciel aidez-nous! Par pitié aidez-nous!"


Elyanna serra les dents, catastrophée de voir sa couverture s'effondrer à cause de cette écervelée. Par l'Enfer, n'avait-elle pas vu son accoutrement? Mais aveuglée par la peur, la pauvrette à genoux, n'avait pas réfléchie. La "lady" aux aboies, jeta un coup d'oeil à Hvitserk, espérant mais sans trop y croire, que Hvitserk n'avait pas compris la supercherie.
LarkoDim
Messages : 2242
Date d'inscription : 14/06/2022
Région : Occitanie
Crédits : LarkoDim (Av.)

Univers fétiche : City/Surnaturel/Fantasy
Préférence de jeu : Homme
Super Nana
https://www.letempsdunrp.com/t5186-la-colocation-des-enfers https://www.letempsdunrp.com/t5197-listing-d-un-anxieux https://www.letempsdunrp.com/t5271-cerveau-mono-cellule-et-idee-en-vracs https://www.letempsdunrp.com/t5185-larkodim-une-plume-fragile-au-service-d-un-esprit-etrange
LarkoDim
Dim 28 Mai - 10:54

Hvitserk Lothbrok
J'ai 22 ans et je vis à Jorvik, Angleterre. Dans la vie, je suis berserker et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et c’est pas de ma faute, pour une fois.

Second fils de Ragnar Lothbrok et la Princesse Aslaug. ¤ Encore un peu traumatisé par la mort de ses petits frères, il en parle peu et cache son deuil dans l’alcool ¤ Passif, il laisse son frère aîné prendre les décisions politiques ¤

¤ Av. par avengedinchains 
¤ FC : Marco Ilsø
Elle continue un peu de hurler quand elle revient dans tes bras, lancée comme si son poids importait peu. Tu n’arrives pas à avoir tous les mots, mais tu ne remercieras jamais assez ton petit frère de t’avoir appris les bases de sa langue. Au moins, tu sais qu’elle n’est pas du tout ravie d’être dans tes bras, mais tu t’en fiches pas mal pour le moment. Tu vois à son regard qu’il y a un léger mélange de peur, d’appréhension et de rébellion. Un beau cocktail qui te fait frissonner après cette bataille. Un cocktail qui t’oblige lentement à t’approcher. Avec une certaine dangerosité qui embrasse tes yeux gris.

Elle recule un peu, résignée et semble prête à te faire visiter. Tu gardes une poigne ferme sur l’un de ses bras, la suivant. Tu restes sur tes gardes, une main libre près de ta hache, ne sais on jamais. Tu peux enfin poser un regard sur l’intérieur du château alors que les tient sont déjà en train de s’installer. Tu as une oreille peu attentive à son descriptif, te contentant d’hocher la tête doucement quand elle te parle, mais au moins, elle ne tente pas encore de s’enfuir. Ce serait bête de la tuer pour ça. Tu bascules un peu la tête en comprenant qu’elle te pose une question et pouffes en simple réponse, utilisant son dialecte.

- Parce qu’on peut.

Simple, précis, concis.

Tu passes alors les couloirs avec elle, la voyant jeter quelques regards attristés sur les chambres, complètement saccagées. Tu as un sourire en coin, voyant que les teints avaient déjà commencé à amasser tous les biens, les trésors pour pouvoir se les partager demain matin. Tu vois la salle où les autres serviteurs sont entassés, balayant la pièce du regard pour les compter rapidement. Peut-être que certains manquent à l’appel, déjà en train de subir les pulsions des Vikings. Ou alors ils sont morts pour avoir tenté de se rebeller. Au moins, avec ce qui reste, ça devrait aller si vous deviez les vendre ou les utiliser, il y aura de quoi faire.

Tu allais dire quelque chose, mais la réaction de l’une d’entre elle envers ta prisonnière est assez surprenante. Les mots te viennent et tu te redresses, serrant la mâchoire. Tu jettes un regard sur la jeune femme et pouffes un peu, souriant étrangement. Tu passes une main sur ton visage avant de venir gifler la servant du dos de la main.

- RECULE!

Que tu hurles, passablement en colère. Tu reviens à Elyanna, maintenant que son nom est venu à toi, gravé dans ta mémoire. Tu lui empoignes le cou, la forçant à reculer, refermant la porte derrière vous. Tu la bloques contre le mur du couloir, grimaçant, ton visage bien trop proche du sien.

- Je déteste le mensonge… Encore plus d’un putain de saxon… Maintenant, parle, où j’t’arraches une oreille… QUI. ES. TU?!

Tu as un sourire un peu fou sur les lèvres, tes yeux balayant rapidement son visage.

- PARLE !


Recherches sans idées fixes ¤ Jusqu'à ce que la mort nous sépare

~
:heart1:  :heart1:
We can get high, we can get high, touching the sky
Never gonna come back down
We can run wild, shooting stars now, faster than sound
Build a kingdom in the clouds
~
DarkStar
Messages : 257
Date d'inscription : 11/05/2021
Crédits : uc

Univers fétiche : Post-apocalyptique, Surnaturels, fantastiques, science-fiction
Préférence de jeu : Femme
Sabrina
DarkStar
Dim 28 Mai - 14:52

Elyanna
J'ai 19 ans et je vis à Ladenses, Angleterre. Dans la vie, je suis une noble cousine du roi Alfred et je m'en sors plus très bien depuis que les vikings on ravagé notre ville. Sinon, grâce à ma malchance, je suis fiancée et je le vis plutôt mal étant donné que c'est un mariage arrangé.

Elyanna a un frère marié depuis longtemps à une noble du Sussex. Son père l'appelait "Souricette" à cause de ses cheveux gris très clairs. C'est une chasseuse hors paire surtout à l'arc qu'elle maîtrise à merveille. C'est aussi une très bonne cavalière.

For the glory [LarkoDim] J4ck
Parce qu'ils le pouvaient. Ces mots s'imprimèrent dans l'esprit de la jeune noble. Ils-le-pouvaient. Cela voulait dire à ses yeux, que l'Angleterre périclitait, rongée par des années de guerres intestines qui avaient fini par fragiliser le pays dans sa globalité. Et un peu comme une plaie mal soignée, celle-ci avait permis aux envahisseurs de s'engouffrer dans la brèche, affaiblissant un peu plus encore ce pays déjà malmené. Est-ce que cela servira un jour de leçon aux saxons?

Rien n'était moins sûr. Et petit à petit, telle une gangrène, les païens sautaient de bastions en bastions, faisant tomber les points cruciaux du pays. Ladenses était une place forte du territoire. En effet, plaque tournante du commerce et permettant d'acheminer des denrées précieuses aux familles de nobles les plus puissantes, mettre la main sur cette ville c'était s'assurer de posséder un sérieux atout dans son jeu. Elyanna comprenait tout ça mais à présent, elle devait penser à elle et à sa propre survie, ne pas compter sur son cousin Alfred pour espérer la tirer de là...tout du moins dans un premier temps.

Coopérer lui semblait être la meilleure option dans un premier temps. En tant que simple "fille du peuple" elle aurait peut-être plus de chance qu'en tant que "fille de noble"? Alors c'est pour l'instant résignée que la jeune femme s'attela à montrer les lieux à cet envahisseur, faisant fi tant bien que mal, de ce qu’elle pouvait ressentir en voyant le lieu où elle avait grandit, être impitoyablement mis à sac. Tout se passait relativement bien, le viking regardait ça et là tandis que la petite “souris grise” avançait de pièce en pièce et cela aurait pu continuer jusqu’à ce qu’ils aient terminé de faire le tour du château. Mais malheureusement, comme un “fait exprès”, une des servantes de la famille reconnu sa maîtresse et trahit sa véritable identité. Puis, les choses s’enchaînèrent rapidement. Elyanna n’avait pas eu le temps de dire “ouf” qu’une gifle alla marquer la joue de la pauvrette et qu’ensuite, la noble se retrouva repoussée loin des regards dans une pièce plus loin.

Son coeur se mit à tambouriner dans sa petite poitrine tandis qu’elle essaya de retirer cette main puissante qui enserrait son cou gracile, finissant par marquer sa peau pâle et fine, de marques rougeâtres. Si plus tôt, Elyanna avait cherché à se débattre pour tenter d’échapper à ses poursuivants, ce n’était plus le cas maintenant. Le guerrier la tenait tout contre elle, lui hurlant dessus, menaçant…furieux. Elle craignait de voir la lame d’une épée ou bien d’une hache, la mutiler comme l’avait été feu la reine Judith. Le païen la dominait complètement et elle n’eut le courage de maintenir sa couverture plus longtemps. Son souffle court se mélangea à celui du guerrier tandis qu’elle soutenait tout de même son regard.

“Je m’appelle Elyanna et je…je suis la fille du seigneur qui dirige…dirigeait cette ville.”

La voilà, la vérité qui sortait enfin de sa jolie bouche. Ainsi il s’agissait donc d’une noble et non d’une simple paysanne. Première révélation. La fureur du viking était palpable, écrasante, l’empêchant presque de respirer. Le mensonge le révulsait? Il ne serait guère sage de sa part de ne pas TOUT lui révéler la concernant. Ce guerrier la terrorisait à présent qu’elle était isolée avec lui dans une pièce où personne ne pouvait venir à son secours.

“Je…je suis, j’appartiens à la famille royale de Mercie et du Wessex…Alfred est mon cousin! J’ai mis ces vêtements de paysanne pour pouvoir m'enfuir et monnayer mon transport jusqu’à lui! Si vous ne me croyez pas, re-regardez dans les doublures de ma robe, vous trouverez ma bague, portant le sceau royal!”


Un peu partout dans les doublures de sa robe étaient cachés des pierres précieuses, des bijoux ainsi que ladite bague portant les armoiries royales. La petite avait du “sang bleu” dans les veines, une véritable aubaine pour le guerrier qui venait de dénicher une petite pépite. Elle ne pouvait pas mentir là-dessus.

LarkoDim
Messages : 2242
Date d'inscription : 14/06/2022
Région : Occitanie
Crédits : LarkoDim (Av.)

Univers fétiche : City/Surnaturel/Fantasy
Préférence de jeu : Homme
Super Nana
https://www.letempsdunrp.com/t5186-la-colocation-des-enfers https://www.letempsdunrp.com/t5197-listing-d-un-anxieux https://www.letempsdunrp.com/t5271-cerveau-mono-cellule-et-idee-en-vracs https://www.letempsdunrp.com/t5185-larkodim-une-plume-fragile-au-service-d-un-esprit-etrange
LarkoDim
Mer 14 Juin - 21:37

Hvitserk Lothbrok
J'ai 22 ans et je vis à Jorvik, Angleterre. Dans la vie, je suis berserker et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et c’est pas de ma faute, pour une fois.

Second fils de Ragnar Lothbrok et la Princesse Aslaug. ¤ Encore un peu traumatisé par la mort de ses petits frères, il en parle peu et cache son deuil dans l’alcool ¤ Passif, il laisse son frère aîné prendre les décisions politiques ¤

¤ Av. par avengedinchains 
¤ FC : Marco Ilsø
Souffle court, haletant, si proche. Alors que le tien se faisant lent, profond. Les deux qui se mélangent dans une certaine tension, palpable. Une proie dans les griffes d’un prédateur. Tu attends, doucement, qu’elle soit prêt à répondre. Tu te redresses un peu à mesure que ses paroles envahissent tes oreilles, que les mots font sens et que tu essayes, en te calmant, de comprendre ce que cela impliquerait pour la suite. Tu te pinces les lèvres et prends une grande inspiration en murmurant.

- Elyanna...

Nom que tu essayes alors de garder en tête, que tu répètes un peu, comme un mantra. L’as-tu déjà entendu quelque part ? Oui. Sûrement. Tu cherches où, quand, alors qu’elle continue de parler, de dévoiler son identité, sa famille et l’importance de son titre, par peur sûrement. Tu passes ta main libre sur tes lèvres en hochant la tête. Tu rigoles un peu, ça y est. Ça te revient d’un coup, comme une illumination venu des dieux. Tu pouffes et te tapotes le front.

- Mais oui… Elyanna..

Merci Ivar. Il avait jadis établi avec l’aide d’espion l’arbre généalogique le plus précis possible, pour parler politique, pour savoir quelle ville attaquer dans quel ordre. Tu te souviens avoir déjà posé les yeux dessus une fois, avoir entendu ce nom aussi en même temps, sur ce papier blanc qui te semblait précieux et bordélique à comprendre à la fois. Tu passes ta langue sur tes lèvres quand tu entends la suite. Tu plisses les yeux, commençant alors de ta main gauche à fouiller sous sa robe, non sans prendre un malin plaisir à lui caresser un peu les cuisses en passant. Au moins, la peau est douce, tu ne vas pas le nier.

Tu grognes un peu, tombant sur une poche avec ce qui semble être plusieurs pierres. Tu en sors trois et les regardes, un peu curieux. Tu grognes, les lâchant à terre avant de te remettre à ton exploration sous tissus.

- Et si Alfred sait que t’es là, ça amène quoi?
- Si Alfred sait quoi?

Tu te figes un peu et te redresses pour te retourner vers la voix de ton frère aîné. Tu souris un peu, gardant Elyanna contre toi et sourit.

- Je dérange peut-être ?
- Nan ! J’ai même une bonne nouvelle, j’cherche juste la preuve d’ses dires. Mais c’est sûrement la cousine d’Alfred.

Ubbe écarquille les yeux à ta révélation et pouffe en souriant. Il hoche doucement la tête en rigolant et passe une main sur son visage. Tu rigoles avec lui, alors que tu passes dans le dos de la jeune femme, une main toujours sur son cou, l’autre sur son ventre pour la garder contre toi.

- T’as le don de tomber sur de ces nanas… On dira qu’elle est morte dans le massacre de sa famille si tu tiens à la garder avant qu’il ne veuille la négocier en gage de paix. Aller, j’ai pas fini de mon côté. Bonne nuit, petit frère et amuse toi bien.
- J’y compte bien !

Que tu hurles en réponse alors qu’il disparaît dans le couloir, vous laissant de nouveau seuls. Tu souris un peu et embrasses la jeune femme sur la nuque et les épaules.

- T’sais quoi ? On la cherchera plus tard cette bague…

Que tu dis doucement, alors que ta main gauche tente de descendre sur ses cuisses, cherchant de nouveau cette peau que tu avais effleuré, à travers le tissu. Tu souris un peu, murmurant à son oreille.

- Ta chambre… Maintenant… Guide moi...


Recherches sans idées fixes ¤ Jusqu'à ce que la mort nous sépare

~
:heart1:  :heart1:
We can get high, we can get high, touching the sky
Never gonna come back down
We can run wild, shooting stars now, faster than sound
Build a kingdom in the clouds
~
DarkStar
Messages : 257
Date d'inscription : 11/05/2021
Crédits : uc

Univers fétiche : Post-apocalyptique, Surnaturels, fantastiques, science-fiction
Préférence de jeu : Femme
Sabrina
DarkStar
Mar 27 Juin - 21:42

Elyanna
J'ai 19 ans et je vis à Ladenses, Angleterre. Dans la vie, je suis une noble cousine du roi Alfred et je m'en sors plus très bien depuis que les vikings on ravagé notre ville. Sinon, grâce à ma malchance, je suis fiancée et je le vis plutôt mal étant donné que c'est un mariage arrangé.

Elyanna a un frère marié depuis longtemps à une noble du Sussex. Son père l'appelait "Souricette" à cause de ses cheveux gris très clairs. C'est une chasseuse hors paire surtout à l'arc qu'elle maîtrise à merveille. C'est aussi une très bonne cavalière.

For the glory [LarkoDim] J4ck
En sentant le souffle rauque presque animal du viking contre sa peau, Elyanna essaya de reculer. Effort vain puisqu'elle était plaquée contre le mur de la pièce mais si elle avait pu, oui...si elle avait pu, elle aurait cherché à fusionner avec les pierres constituant le mur contre lequel elle était adossée. Son odeur, un mélange de sang et de sueur, lui donnait presque la nausée et sans doute aurait-elle rendu son petit déjeuné si la peur ne lui scellait pas les entrailles.

Arquant un sourcil en entendant le nordique prononcer son prénom, Elyanna ne comprenait pas pourquoi est-ce qu'il le répétait sans-cesse. Elle pensait innocemment que c'était peut-être parce qu'il n'y avait pas de nom de cette consonance, dans son pays? Ou bien peut-être le trouvait-il joli? La jeune femme aux cheveux cendrés étaient loin de ce douter que c'était parce qu'il avait entendu parlé d'elle...qu'un rapport détaillé avait été monté, retraçant la généalogie de la noble maisonnée qui dirigeait Ladenses. Le défunt frère de l'homme qui la violentait présentement, avait tout orchestré au millimètre près.

Elyanna se mit à frissonner de dégoût en sentant les mains sales du viking se balader allègrement sur son corps. La princesse des lieux sentait son coeur battre à tout rompre dans sa poitrine tandis qu'il explorait toujours plus de terrain sous le tissu de sa robe. Il cherchait les preuves de ses dires, mais elle le soupçonnait de prendre un malin plaisir à faire cela...et pas seulement pour les trésors qu'il dénicherait. Aucun homme, absolument aucun ne l'avait jamais touché de la sorte. Jamais. Un sentiment d'horreur envahit tout son être alors elle eut la réaction épidermique de repousser le guerrier.

"Ne me touchez pas avec vos sales pattes! Alfred vous fera tous écarteler! Tous! Voilà ce qu'il va advenir de vous si vous me faites du mal!"

Elyanna sifflait, mais avait l'air d'un petit oisillon plutôt qu'un vautour menaçant. Mais elle disait vrai. Particulièrement proche de son cousin couronné, Elyanna savait que le jeune souverain était pieu et raisonnable. Mais lorsqu'il s'agissait de sa famille, il savait se montrer sévère. Plus encore lorsqu'il s'agissait d'innocent. Elle allait poursuivre mais un autre homme arriva dans la pièce...La jeune noble savait qu'il était inutile de le supplier de l'aider. Et si Elyanna ne comprenait pas un traitre mot de ce que les deux se disait, elle se doutait d'après leur ton mutuels, qu'ils se connaissaient bien. Personne n'allait l'aider. Personne.

Mortifiée, Elyanna ferma les yeux en sentant les lèvres de Hvitserk sur son cou gracile. Pire encore, elle sentit le sol se dérober sous ses pieds en entendant le jeune homme lui demander de le mener à sa chambre. Elle savait pertinemment ce que cela voulait dire. Le souffle court, suppliant du regard le guerrier, elle ajouta d'une voix blanche.

"S'il vous plait...ne faites pas ça...je vous en supplie ne faites pas ça..."

Mais elle avança tout de même, essayant de ravaler sa peur. Levant la tête, digne tandis qu'elle menait Hviterk dans sa chambre, son univers. Jamais un homme n'avait pénétré les lieux.


Contenu sponsorisé
For the glory [LarkoDim]
Page 1 sur 6
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Sujets similaires
-
» Want to see you [ft. LarkoDim]
» La clé du temple (ft. LarkoDim)
» We can get High • Larkodim
» LarkoDim - Absence complète 12/09 au 3/10
» Hell Hounds (LarkoDim)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers historique :: Moyen-Âge-
Sauter vers: