Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues
qui tu veux,
quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
Le Deal du moment :
Pack Smartphone Samsung Galaxy S22 6.1″ + Galaxy ...
Voir le deal
599 €

LE TEMPS D'UN RP

The Ballad of the Willow and the Hunter ft. Pyramid Rouge

Blue
Messages : 127
Date d'inscription : 06/05/2020
Crédits : Okan Bülbül (Artstation)

Univers fétiche : J'aime la variété justement ^^
Préférence de jeu : Les deux
tea
Blue
Mar 1 Nov - 6:51
Le contexte du RP
Mise en situation

The Ballad of the Willow and the Hunter ft. Pyramid Rouge A2932446105_10
La situation
Il était une fois une forêt magique dans laquelle certains arbres avaient un coeur et une âme. Autrefois, du temps où les humains respectaient la forêt comme un lieu sacré, ces Gardiens avaient été nombreux. Mais désormais, les bûcherons coupaient les arbres frénétiquement, détruisant la forêt sans se soucier de rien.

Au coeur de cette forêt, il y avait un saule, et ce saule était habité par une jeune femme, qui n’avait d’autre nom que Willow. Willow était la dernière Gardienne de la Forêt, les siens s’étant éteints les uns après les autres, sous les haches des bûcherons et le dépérissement de la forêt. Solitaire, elle rêvait de voyage et d’aventure depuis toujours, mais était incapable de quitter la forêt.

Au village voisin, l’hiver approchait et le bois s’amenuisait, car les uns après les autres, les bûcherons qui entraient dans la forêt disparaissaient sans laisser de trace. Ils avaient fait l’erreur d’éliminer les Gardiens chargés de maintenir l’équilibre entre l’homme et la nature, et seule, Willow était impuissante à les protéger de la colère de la Forêt, aussi convaincue soit-elle que le cycle de la violence devait cesser.

Alors, les Anciens décidèrent d’envoyer des chasseurs pour trouver la créature ou le monstre qui éliminait leurs bûcherons. Deux d’entre eux étaient des traqueurs sans merci, mais le troisième était féru de contemplation, amoureux de la nature.

Ils étaient destinés à se rencontrer et à s’aimer… Mais quel avenir pouvait bien avoir un amour aussi impossible que le leur ?
Contexte assez librement inspiré de la chanson The Willow Maiden d’Erutan
Blue
Messages : 127
Date d'inscription : 06/05/2020
Crédits : Okan Bülbül (Artstation)

Univers fétiche : J'aime la variété justement ^^
Préférence de jeu : Les deux
tea
Blue
Mar 1 Nov - 7:41
f61b3ceb8449e088ce1fdc8e7d9d53b1.jpg
Willow
J'ai un nombre de saisons qui dépasse l’entendement ans et je vis dans un saule, dans une clairière au coeur d’une forêt magique. Dans la vie, je suis Gardienne de la forêt et je m'en sors assez mal, car les forces de la Nature ne peuvent que difficilement être contrôlées par un seul d’entre nous. Sinon, grâce à mon enracinement, je suis solitaire et je le vis plutôt pas bien.



The Ballad of the Willow and the Hunter ft. Pyramid Rouge Tumblr_nkhv0p3hDp1qfxjj6o4_250

Autrefois, lorsque Willow était une jeune pousse, les Gardiens étaient encore nombreux. Ils racontaient des histoires de voyage, décrivaient l’odeur de l’océan… Et Willow aussi rêvait de voyager, lorsque le saule serait assez fort pour le lui permettre. Mais les nombres des Gardiens s’amenuisaient, et en vérité, si certains de leurs prédecesseurs étaient partis fonder d’autres forêts, aucun d’entre eux n’avait pu voyager depuis bien longtemps - pas de mémoire d’arbre, en tout cas. Willow était attachée à la forêt et, quoi qu’en disent les légendes, elle ne pouvait survivre sans son saule, et lui ne pouvait survivre sans elle. Elle ne connaîtrait que la compagnie des animaux et des plantes de la forêt, ainsi, bien sûr, que de ses semblables. Les Gardiens avaient une mission : maintenir l’équilibre entre l’homme et la nature.

Autrefois, cette mission avait été simple, car les villageois respectaient la forêt comme une entité sacrée, et celle-ci se satisfaisait de leur respect et de leurs offrandes et leur offrait les dons nécessaires à leur survie. Mais au fil des siècles, les humains avaient oublié que la nature était vivante, et désormais, leur seul dieu était l’argent. Ils avaient commencé à couper de plus en plus d’arbres, sans faire de distinction, sans demander la permission, et sans se soucier des dégâts qu’ils laissaient dans leur sillage.

Désormais, Willow est la dernière Gardienne, et ses frères et soeurs de la forêt ne sont plus que des souches… des tombes, rien d’autres. La Forêt est en colère, et cet hiver, elle a décidé de faire payer aux humains les crimes qu’ils ont commis à l’encontre de ses enfants. La dernière fois que cela s’est produit, les Gardiens sont intervenus… Mais seule, Willow est impuissante à faire quoi que ce soit pour mettre un terme à cette guerre entre l’Homme et la Nature avant qu’ils ne s’entredétruisent définitivement.

The Ballad of the Willow and the Hunter ft. Pyramid Rouge 19679083


:copyright:️️ avengedinchains
Cela fait maintenant vingt-trois saisons que Cedar, le dernier des siens, est tombé sous les haches, et que Willow s’est retrouvée seule avec la forêt. De nombreux arbres sont encore abbattus, lune après lune, mais eux ne sont pas des Gardiens. Autrefois, Willow non plus n’aurait pas été considérée comme une Gardienne - trop jeune pour être initiée, aurait dit ce vieux bougon de Sycamore. Désormais, cela ne fait plus aucune différence : elle est la seule et unique Gardienne de la Forêt, et la sagesse des Anciens s’est perdue à tout jamais.

Hier, les bûcherons ont abattu un jeune chêne. Il était grand, mais n’était même pas tout à fait parvenu à maturité… Les humains détruisent vraiment tout ce qu’ils touchent, de nos jours - pire que des termites. N’empêche, elle ne peut pas prétendre que le cadavre de bûcheron qu’elle a trouvé ce matin, éventré par les racines d’un acacia, ne l’a pas mise mal à l’aise.

Assise près de son saule, sur un rocher couvert d’une mousse plus douce encore que la fourrure d’un lièvre, Willow fredonne en tressant une couronne avec les fleurs tombées de son arbre. Cette chanson lui a été chantée autrefois par un magnolia qui veillait sur le réseau de racines de la clairière, et dont la souche trône toujours au nord, ornée de fleurs. C’est une chanson sensée mettre en garde contre la cruauté des humains. La voix de la jeune femme s’élève, claire comme un chant d’oiseau et pure comme le flot d’une cascade.

- A young man walked through the forest
With his quiver and hunting bow
He heard a young girl singing
And followed the sound below

There he found the maiden
Who lives in the willow
He called to her as she listened
From a ring of toadstools red

'Come with me my maiden
Come from thy willow bed'
She looked at him serenely
And only shook her head.

'See me now, a ray of light in the moondance
See me now, I cannot leave this place
Hear me now, a strain of song in the forest
Don't ask me, to follow where you — '


Un craquement fait sursauter Willow, qui saute lestement sur ses pieds et se dissimule derrière un arbre plus proche que son saule. S’agit-il d’un bûcheron ? Avec un temps de retard, elle réalise que sa couronne de fleurs à demi-terminée, abandonnée devant le rocher dans sa précipitation, trahit que quelqu’un s’est trouvé là il y a peu... Cela dit, l'arrivant l'a peut-être entendue chanter. Depuis quand viennent-ils si profond dans la forêt ?
The Ballad of the Willow and the Hunter ft. Pyramid Rouge
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» I can see it happening again, yet I can't stop it |Pyramid Rouge
» one day i'll call you daddy (pyramid rouge)
» New world order | ft. Pyramid Rouge
» Mais... Je n'ai pas le droit... (avec Pyramid Rouge)
» Une nouvelle famille - Madeleine, Lucie, Joël (avec Blue et Pyramid Rouge)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers fantasy-
Sauter vers: