Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» Marche noire au bord du gouffre (feat. Azylth)
Rebel Lvoe Song ft. Maddy'n  - Page 6 EmptyAujourd'hui à 17:56 par Houmous

» "Avec un mensonge on va loin, mais sans espoir de retour" - Ft. Charly
Rebel Lvoe Song ft. Maddy'n  - Page 6 EmptyAujourd'hui à 16:55 par Charly

» Dusk till dawn ((stormy dream))
Rebel Lvoe Song ft. Maddy'n  - Page 6 EmptyAujourd'hui à 16:12 par Mad Max

» Moi et mon petit style.
Rebel Lvoe Song ft. Maddy'n  - Page 6 EmptyAujourd'hui à 13:46 par Frida K.

» Au-delà des mirages, le monde est nôtre [ ft Frida K.]
Rebel Lvoe Song ft. Maddy'n  - Page 6 EmptyAujourd'hui à 13:35 par Frida K.

» Jusqu'à la fin des temps - feat Nemo
Rebel Lvoe Song ft. Maddy'n  - Page 6 EmptyAujourd'hui à 12:03 par Nemo

» TOPS-SITES ¬ votez pour ltdr
Rebel Lvoe Song ft. Maddy'n  - Page 6 EmptyAujourd'hui à 11:46 par Gäa

» La coloc magique
Rebel Lvoe Song ft. Maddy'n  - Page 6 EmptyAujourd'hui à 10:51 par Dinamite

» Wine isn't the only thing that gets you drunk (avec Edward)
Rebel Lvoe Song ft. Maddy'n  - Page 6 EmptyAujourd'hui à 3:46 par Scarlett Thompson

Le deal à ne pas rater :
Blue Lock : où acheter le Tome 22 édition limitée du manga Blue ...
12 €
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

Rebel Lvoe Song ft. Maddy'n

Maddy'n
Messages : 547
Date d'inscription : 10/10/2019
Région : IDF
Crédits : Pop-Gun

Univers fétiche : Fantasy / Réel
Préférence de jeu : Les deux
Power Rangers
Maddy'n
Sam 29 Oct - 18:42

Elio Alvarez
J'ai 18 ans ans et je vis à Barcelone depuis ma naissance, en Espagne. Dans la vie, je suis étudiant et je m'en sors bien, étant plutôt populaire auprès de mes camarades. Sinon, à cause d'un emploi du temps bien chargé, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, ça viendra en son temps..



Jacob Rott by Draiochta

T’as hâte de pouvoir t’installer à table, de pouvoir goûter ce que vous vous êtes affairé à préparer. D’autant plus que c’est pas quelque chose que t’as pas l’habitude de faire avec des amis. Tes amis sont plus adeptes de junk food, de soirées pizza bières télévision que de soirée où vous allez prendre le temps de préparer quelque chose de vraiment consistant et healthy, ce qui parfois, ne vous demanderait pourtant pas plus de temps que le temps que vous soyez livré. Finalement, cuisiner, ça reste pour toi une activité quasiment intime, à laquelle tu ne t’adonnes presque qu’exclusivement en famille. Ca te plait de te dire que c’est avec Saoirse que tu peux te laisser aller à cette activité sans avoir à justifier pourquoi. Le jeune homme est content de t’accueillir, et toi, t’es content d’avoir été invité, de changer un peu de cadre, et de savoir que malgré tout, c’était un super repas qui vous attendait.  Et puis une super soirée dans l’ensemble. A part avec Carla avec qui t’as une relation particulière, tes potes sont pas vraiment adeptes des soirées plateaux télé en toute tranquillité. Fallait toujours que ça parte un peu en couille à un moment, que quelqu’un décide de faire dans l’excès, et la pression du groupe t’obligeait à suivre, même quand t’avais envie de rester larver dans le canapé. Mais tu vois bien que Saoirse n’est pas comme ça, et c’est exactement ce dont t’as besoin ce soir. D’une soirée tranquille.

Le téléphone sonne, et tu fronces plusieurs fois le regard en écoutant la conversation que mène l’irlandais. T’as pas envie d’être indiscret, de donner l’impression de l’espionner, mais t’es curieux, à cause de ce ton que tu ne lui connais pas, à cause de cette langue que tu ne comprends pas, parfois alternée avec une qui t’es plus familière mais que tu as du mal à suivre sans te déconcentrer complètement de ta recette. Tu restes silencieux, essaye d’être le plus discret possible lorsque que tu échanges les plats dans le four, range une partie du bazar utilisé qui ne servira désormais plus. Tu ranges et nettoie ce que tu peux en attendant que Saoirse se libère de son appel. Finalement, tu le vois raccrocher et lui adresse un sourire. « C’est prêt ! » Que tu confirmes, un pointant le plat que tu regardes avec envie. Les parfums qui s’en dégagent ravissent déjà tes papilles, et t’as hâte de pouvoir y goûter. Silencieusement, tu viens t’installer et laisse Saoirse te servir, le remerçiant poliment lorsque tu récupères ton assiette. Tu goûtes lentement le plat, prends le temps de bien essayer de reconnaître les saveurs. « C’est super boooooon ! J’adore ! Il me faut la recette, je vais pouvoir en remanger ! Et puis faut définitivement que je le fasse goûter à ma mère, c’est sur elle va adorer aussi ! » T’es conquis par le plat, et par ce que Saoirse te fait découvrir une nouvelle fois. « C’est officiel, j’aime l’Irlande ! Vous avez des spécialités trop bonnes ! Je veux tout découvrir maintenant ! Tu vas plus pouvoir te débarrasser de moi. » Que tu annonces innocemment à Saoirse, sans savoir s’il y a seulement pensé, ou s’il y aurait finalement pensé, mais une chose est sûre, maintenant ça ne serait plus si simple pour lui s’il voulait mettre de la distance avec toi.
Patate Douce
Messages : 721
Date d'inscription : 25/10/2019
Région : Basse-Normandie
Crédits : idk

Univers fétiche : Réaliste, Fantastique.
Préférence de jeu : Homme
POWER RANGERS 2
Patate Douce
Mer 30 Nov - 21:55

Saoirse
Darragh

J'ai bientôt 18 ans ans et je vis à Barcelone depuis peu, en Espagne. Dans la vie, je suis étudiant et je m'en sors je sais pas encore. Sinon, comme le veut la Vie, je suis célibataire et je le vis plutôt normalement je me pose pas de questions.


Les petiotes info :


Andy Biersack by sailorresources
Saoirse est totalement intimidé par la réaction d'Elio. Il tente de s'y habituer, de réaliser que son entourage ne fait pas forcement la tronche ou dans la retenue. Il y avait des personnes comme l'Espagnol qui pouvait s'exprimer sans détour. Et ça se voyait sur son visage, il pensait ses mots. Alors Saoirse sourit doucement et le remercie par la même occasion. - Laisse moi le temps de t'écrire la recette et je te la donne demain à la fac. L'enthousiasme est dans la voix. Et il le sait l'irlandais, il va sortir sa plus belle écriture pour que son partenaire est un bout de lui. Il culpabilisera de se comporter de la sorte, d'autant qu'il n'y a rien à espérer qu'une amitié - bon, c'est déjà beaucoup pour lui - mais il ne peut agir autrement. Serait-ce contagieux cette bonne humeur ? En tout cas, la suite de la soirée est ponctuée de rires, d'une vaisselle en commun et de remerciements. Saoirse avait hesité à l'inviter à dormir mais il ne voulait pas risquer de croiser sa mère en compagnie d'Elio et devoir subir un interrogatoire, une fois coincé avec elle. Alors, à contre cœur, il l'avait laissé repartir.

Durant les semaines suivantes, et avec un peu - beaucoup - de retard, Saoirse avait remplit sa promesse, offrant plusieurs recettes à Elio, digne de son pays. - J'attends l'invitation maintenant. Il avait joué des sourcils avant de disparaitre. De plus, les deux s'étaient rapprochés par messages, glissant gentiment vers davantage d'intimité, à tel point où la sexualité ou du moins sa quête avait été mise sur la table. Demisexuel avait dit ; à l'opposé de Saoirse s'affirmant être pansexuel et homoromantique. Encore une autre notion à apprendre à l'Espagnol. Mais à terme, et dans la volonté de l'aider, Saoirse avait fini par lui proposer d'être plus physique et de savoir ce qu'Elio pouvait ressentir face à un homme. Et plutôt que de l'inviter chez lui, il avait organisé toute une soirée dans un hôtel, loin des villes avoisinantes la leur, un weekend où son partenaire était libre.

Saoirse avait quand même prévenu sa mère prétextant un weekend scolaire, ne voulant toujours pas se mettre dans l'embarras. Elle en savait le minimum, c'est tout ce qui comptait. Il avait opté pour une auberge chaleureuse et une chambre et deux lits pour ne brusquer qui que ce soit. Aucune arrière pensée pour ce séjour, il en espérait tellement pas, en arrivant en Espagne, qu'il a toujours cette crainte de tout briser. Alors c'est jamais vraiment avec grande confiance qu'il avance avec Elio, bien qu'il ne cesse de le charrier. Posé sur un des lits, il observe l'autre garçon. - Ca t'ira ? Sinon, on peut aller ailleurs.




Maddy'n
Messages : 547
Date d'inscription : 10/10/2019
Région : IDF
Crédits : Pop-Gun

Univers fétiche : Fantasy / Réel
Préférence de jeu : Les deux
Power Rangers
Maddy'n
Mer 11 Jan - 20:42

Elio Alvarez
J'ai 18 ans ans et je vis à Barcelone depuis ma naissance, en Espagne. Dans la vie, je suis étudiant et je m'en sors bien, étant plutôt populaire auprès de mes camarades. Sinon, à cause d'un emploi du temps bien chargé, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, ça viendra en son temps..



Jacob Rott by Draiochta

Tu ne sais pas trop comment c’est arrivé, mais ta relation avec Saoirse a pris un tournant que tu n’aurais jamais envisagé. Tu as parfois encore du mal à croire que ce garçon qui t’a fui à la rentrée allant jusqu’à se cacher dans les toilettes des filles était le même que celui qui enchaînait les sous-entendus sexuels par message avec toi. Des messages dont tu avais eu du mal à saisir les subtilités, n’ayant jamais montré ce genre d’attirance pour qui que ce soit. Un secret que tu gardes lourdement, et sur lequel tu mens, de crainte d’être vu et traité différemment. Contrairement à ce que tu prétends, tu n’as pas perdu ta virginité avec Carla, ni elle la sienne avec toi. Mais l’été dernier avait changé pas mal de choses pour vous et vos amis, et afin de garder les contrôles des apparences vous aviez convenus de cette version ensemble. Pourtant que ce soit pour elle ou pour n’importe qui d’autre, tu n’éprouves aucune attirance sexuelle. Un manque de désir qui t’as toujours mis mal à l’aise vis-à-vis de toi-même, te demandant même si tu n’étais pas malade d’une certaine façon. A entendre la société, les garçons de ton âge avaient une activité sexuelle débordante - que ce soit en solitaire ou avec un.e partenaire - alors que pour toi, c’était continuellement le calme plat. Même avec Saoirse dont tu apprécies la compagnie et sa douceur. Une douceur traduite par quelques caresses et baisers lors de vos entrevues mais qui n’éveillent en toi rien de plus pour le moment. Tu n’éprouves rien que tu n’as jamais éprouvé ce qui te pousse à penser que tu es peut-être définitivement asexuel, comme l’avait suggéré Saoirse.

Ca ne t’empêche néanmoins pas d’accepter le week-end proposé par l’irlandais malgré une certaine appréhension. Ce n’était pas ton genre de quitter Barcelone pour le plaisir, toujours trop soucieux des dépenses que celà pouvait engendrer. Mais tu ne pouvais le reprocher à Saoirse, que tu voyais toujours majoritairement chez lui. Changer de cadre, même si ce n’était que pour deux jours ne pourrait pas te faire de mal, surtout avec la pression que tu subissais ces derniers temps. Tu observes l’auberge dans laquelle vous êtes accueilli et tombes immédiatement sous le charme des lieux. Tu as si peu voyagé et découvert du monde pour le loisir que tu as l’impression que des dizaines possibilités sont envisageables rien que dans cet endroit. Tu déposes ta valisette au pied de ton lit avant de t’installer dessus, te roulant légèrement sur le matelas. C’était trop confortable. La voix de Saoirse t’interpelle et te fait te redresser pour le regarder. Tu hoches la tête, sourire aux lèvres. « Oui, ne t’en fait pas ! C’est parfait. On a un programme pour notre séjour ici ? » Tu l’interroges, car tu n’en as pas la moindre idée. Après tout, c’était Saoirse qui avait tout organisé. « T’en avais marre de regarder des dessins animés avec moi sur ton canapé ? Pourtant on est loin d’avoir fini notre marathon Disney. » Finalement, c’était presque devenu votre truc pendant toutes ces soirées passées ensemble. Ton regard se fait un peu plus timide alors que tu te rapproches du bord de ton lit. « Hey Saoirse… Est ce que je peux faire un truc ? » Tu le regardes être quelque peu intrigué par ta question avant de venir jusqu’à pour embrasser doucement ses lèvres. « Merci ! Ca faisait longtemps que j’avais pas pris un week-end comme ça avec un ami juste pour souffler et m’amuser. Et j’en connais une qui va être jalouse si elle apprend que t’as réussi à me faire quitter Barcelone, même un week-end. » Tu ris doucement, en imaginant la réaction de Carla en apprenant tout ce que tu ne lui as pas encore dit. T’as hâte de voir sa tête, et tu sais que ça arrivera, car t’es incapable de lui cacher les choses. T’attends juste d’y voir un peu plus clair toi-même pour que ton discours ne soit pas trop bordélique.

Patate Douce
Messages : 721
Date d'inscription : 25/10/2019
Région : Basse-Normandie
Crédits : idk

Univers fétiche : Réaliste, Fantastique.
Préférence de jeu : Homme
POWER RANGERS 2
Patate Douce
Sam 4 Mar - 23:21

Saoirse
Darragh

J'ai bientôt 18 ans ans et je vis à Barcelone depuis peu, en Espagne. Dans la vie, je suis étudiant et je m'en sors je sais pas encore. Sinon, comme le veut la Vie, je suis célibataire et je le vis plutôt normalement je me pose pas de questions.


Les petiotes info :


Andy Biersack by sailorresources
Malgré les echanges physiques avec Elio, Saoirse n'a toujours pas l'habitude. Ca le fait rougir à chaque fois. Si par messages, il se permet de jouer les provocateurs, il en est tout autre de vive voix. Il est toujours aussi désarmé quand Elio fait le premier pas mais il savoure à chaque fois. Il est conscient que le garçon se cherche dans ses orientations amoureuses et sexuelles, et Saoirse veut juste l'aider .. Etre l'Expérience comme il dit mais surtout et c'est primordial à ses yeux, aller au rythme du Barcelonais. Alors chaque pas dans une direction un peu moins innocente, Saoirse espère que ça peut aider son ami. Il sourit à l'évocation du marathon.. C'est un moment priviligié auquel il n'aurait jamais songé vivre en arrivant dans une nouvelle ville et surtout avec le garçon, qu'il voulait éviter du fait de sa popularité. Même si, personne n'embête Saoirse, à la fac, l'irlandais est toujours sur le qui-vive, prêt à dégainer les poings mais au moins, il n'a plus de préjugés sur Elio.

C'est silencieusement, qu'il se remet de son emotion, avant de s'allonger sur le lit et tirer son partenaire pour obtenir un partenaire. Oui, il ne peut pas s'en empêcher de l'avoir un peu plus près de lui. C'en est devenu presque naturel, avoir un contact pour .. juste avoir un refuge même dans ce moment de félicité. Il prend le temps de réfléchir à la question. - Je ne connais pas du tout la ville, c'était du pur hasard. Mais j'ai repéré une piscine en arrivant. Et je suppose qu'on pourra demander à l'accueil. Y'a forcement quelque chose à faire. Il pivote sa tête pour regarder le bras. - Toi, que veux-tu ? Il le questionne avant de devier son regard sur ses lèvres avant de poser les siennes et se reculer. - Pardon, j'ai pas demandé. C'est pourtant un basique avec Elio, pour ne pas le brusquer et respecter son espace.




Maddy'n
Messages : 547
Date d'inscription : 10/10/2019
Région : IDF
Crédits : Pop-Gun

Univers fétiche : Fantasy / Réel
Préférence de jeu : Les deux
Power Rangers
Maddy'n
Lun 3 Avr - 21:23

Elio Alvarez
J'ai 18 ans ans et je vis à Barcelone depuis ma naissance, en Espagne. Dans la vie, je suis étudiant et je m'en sors bien, étant plutôt populaire auprès de mes camarades. Sinon, à cause d'un emploi du temps bien chargé, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, ça viendra en son temps..



Jacob Rott by Draiochta

T’as encore du mal à croire que Saoirse puisse faire tant d’efforts pour toi. Que ce soit lui qui te pousse à sortir, à prendre du temps pour toi, à changer d’air. Ca te parait invraisemblable quand tu essayes de te souvenir de ce jeune homme qui t’a fui le premier jour, ce même jeune homme qui ne voulait pas que tu l’approches, qui semblait te voir comme un playboy adoré de tous, prétentieux et sans cervelle. Ce même jeune homme qui aujourd’hui avait des gestes que tous ne pouvaient pas avoir envers toi. T’as longtemps essayer de comprendre, pourquoi et comment votre relation s’est construite avant de renoncer. Tu n’as pas réussi à comprendre, tu n’as pas réussi à trouver toutes les réponses à tes questions. Tu n’es d’ailleurs pas certain de les obtenir un jour, alors plutôt que de t’acharner pour trouver des réponses que tu ne trouveras jamais, tu préfères profiter du moment, de ces instants de quiétude et de joie qui te paraissent bien trop rares depuis plusieurs temps. Ca ne te choquait pas jusqu’à maintenant, mais la routine dans laquelle tu t’étais enfermé te laissait relativement morose. Tu n’étais pas particulièrement malheureux mais tu sais que le bonheur à une autre saveur, plus douce, plus sucrée. Un peu comme les lèvres de Saoirse. Enfin, c’est ainsi que tu l’imagines. Sans trop de difficultés après ce contact intime que tu n’oses jamais pousser trop loin. T’es encore loin de te t’offrir à ces baisers passionnés qu’on peut voir dans les films, mais à ton rythme, tu t’en rapproches tout doucement. « Tu as sûrement raison, il doit bien y avoir des choses à faire dans les environs. Et si les personnes à l’accueil ne savent pas, internet est toujours un outil magique dans ces moments là. » A défaut de profiter des visites les plus touristiques que pouvaient proposer une ville, t’as toujours su trouver une balade à faire, parfois juste d’une heure, voire moins, simplement parce que ton planning te permettait cette petite pause pour souffler. Bien sûr, ça ne te permet pas de visiter la Tour Eiffel ou le Louvre quand tu es à Paris, ou l’Opéra quand tu es à Sydney, mais ça te permet de voir un peu la ville, de t’en faire ton idée et d’imaginer tout ce que tu pourrais voir si tu en avais les moyens. Financièrement et temporellement. La réponse à sa question est donc déjà toute trouvée, sans devoir prendre le temps d’y réfléchir. « Je veux faire la visite la plus touristique de la ville. Même si ça implique de faire un choix sur quoi, je veux voir la même chose que tous ceux qui viennent ici voient. » Originalité zéro quand t’y penses Elio, mais t’étais comme ça. Quelque part, tu te sentais plus banal que n’importe qui. Les lèvres de Saoirse sur les tiennes te surprennent mais tu ne le repousses pas. T’as l’habitude qu’il te demande avant, mais étant donné que tu as ouvert les hostilités quelques minutes plus tôt, son geste est loin de te sembler déplacé. « T’en fais pas, ça va. C’est agréable aussi d’être surpris parfois. T’en as prévu d’autres des surprises comme ça pour le week-end ? » Tu crois pas vraiment en la préméditation de son geste, mais ça te plairait bien de le voir se lâcher un peu plus avec toi, de le laisser faire preuve de plus de spontanéité. Et toi aussi, ça te ferait du bien de l’être un peu plus. Tu roules légèrement pour te dégager de son emprise et te mettre à califourchon sur lui et l’embrasser. Même si t’es bien dans ce lit, t’as encore trop d’énergie à dépenser. « On sort faire un tour dans le quartier ou tu préfères rester au calme ? »

Patate Douce
Messages : 721
Date d'inscription : 25/10/2019
Région : Basse-Normandie
Crédits : idk

Univers fétiche : Réaliste, Fantastique.
Préférence de jeu : Homme
POWER RANGERS 2
Patate Douce
Sam 26 Aoû - 21:42

Saoirse
Darragh

J'ai bientôt 18 ans ans et je vis à Barcelone depuis peu, en Espagne. Dans la vie, je suis étudiant et je m'en sors je sais pas encore. Sinon, comme le veut la Vie, je suis célibataire et je le vis plutôt normalement je me pose pas de questions.


Les petiotes info :


Andy Biersack by sailorresources
Sous son sein se drape le spectre d'une dispute. Saoirse ne respectant pas le consentement. Il s'en veut. Lui n'a aucun problème à se montrer libérer. Mais il tient à Elio et veut véritablement aller à son rythme. Il ne veut pas le brusquer. Ou que le jeune homme pense que Saoirse le voit comme une expérience. C'est loin d'être le cas. Saoirse trouve ça beau de voir le garçon se découvrir à son rythme. Surtout quand une étiquette lui colle à la peau - d'autant qu'elle est mensongère. Puis le cœur goute le soulagement quand Elio apprécie cette spontanéité en faisant tout autant. Et c'est au tour de Saoirse d'être surpris. Le regard s'écarquille. Lui le sait, cette posture peut vite embraser son bas-ventre mais il va devoir se montrer stoïque et ranger cette plaisante idée dans un tiroir. L'irlandais a bien compris qu'une partie de sexe avec Elio n'arrivera jamais. Dans ses rêves interdits, il aimerait être Son Premier mais il le sait, ça serait de trop. Des baisers et des câlins, ça lui semblait déjà hors de portée. Alors il savoure chaque rapprochement et n'en demandera jamais plus. Il veut qu'Elio ait confiance en lui sur sa sexualité. Il se montre désinvolte, osant même fermer les yeux, pour réfléchir faussement à la question de son partenaire. Il finit par se mettre sur ses coudes, et oser embrasser le cou du touriste. - Je suggère que nous faisions un tour pour aller manger. Et on commencer à noter le trajet pour demain. Comme ça, on demande à l'accueil en partant puis on s'organise durant le repas. Saoirse aime bien jouer le touriste quand il suit ses parents dans les déplacements. Lui qui est passionné par les plaines et les contes associés, il ne boude jamais de connaitre l'Histoire d'une ville. Mais il sait que cette fois la journée aura un gout de renouveau ; Elio entrant dans l'équation. Saoirse va imprimer chaque réaction de l'espagnol que s'attarder sur l'architecture. Il se connait .. Il en pince pour l'étudiant. Un crépitement qu'il continue d'ignorer. Doucement, il pousse Elio sur le lit et lui annonce qu'il part se doucher pour mieux séduire le prochain serveur. Il aime taquiner quand il se sent à l'aise avec les autres. C'est au bout d'une quinzaine de minutes qu'il ressort de la salle de bain sec et habillé. Vêtu d'un skinny noir et d'une chemise ouverte immaculée. Les cheveux en désordre, il leur épargne la cire du quotidien. - Je suis prêt, qu'il annonce. Il s'assoit dans un fauteuil attendant Elio. Il a encore du mal à croire que eux deux soient parti en weekend. Juste eux. Il ne fait pas de plans sur la comète. Il n'arrive pas à se dire que c'est réel. Le sportif semble tant inaccessible quand ils se voient à la fac. Mais non, Saoirse peut gouter ses lèvres et l'avoir que pour lui, apprendre les facettes d'une personnalité qu'il ne montre pas forcement au public. Il va chérir chaque moment. Quand les deux garçons sont prêts, les deux questionnent l'accueil puis remercient chaudement avant de prendre le chemin des ruelles avant de tomber sur une petite auberge et une table en terrasse. Saoirse s'installe et observe le jeune homme. - Comment te sens tu ? Il veut que tout soit parfait pour lui.




Maddy'n
Messages : 547
Date d'inscription : 10/10/2019
Région : IDF
Crédits : Pop-Gun

Univers fétiche : Fantasy / Réel
Préférence de jeu : Les deux
Power Rangers
Maddy'n
Sam 2 Sep - 14:31

Elio Alvarez
J'ai 18 ans ans et je vis à Barcelone depuis ma naissance, en Espagne. Dans la vie, je suis étudiant et je m'en sors bien, étant plutôt populaire auprès de mes camarades. Sinon, à cause d'un emploi du temps bien chargé, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, ça viendra en son temps..



Jacob Rott by Draiochta

Tu te demandes parfois comment font les couples pour paraître si spontanés sans se mettre mal à l’aise. Si t’as bien pris cette fois le baiser surprise de Saoirse tu sais aussi qu’en d’autres circonstances, cela aurait très largement pu te mettre mal à l’aise. Tu te demandes alors, si les couples prenaient le temps de discuter de cela, de ces moments, ces endroits où ces gestes sont hors limites, même s’ils s’avèrent inoffensifs aux premiers abords. Parce qu’entre la spontanéité et la gêne, il ne peut y avoir parfois qu’un pas, si facile à franchir. Et tu te demande aussi si Saoirse a déjà connu ce genre de problème, lui qui est bien plus expérimenté que toi. Peut-être que c’était justement parce qu’il avait connu ces problèmes qu’il était si attentionné avec toi ? Tu n’oses pas trop le questionner sur son passé amoureux, même si t’es curieux. Il est tellement différent de toi. Si différent que t’es certain que personne ne te croirait si tu venais à avouer le fréquenter en dehors des cours. Sauf Carla, parce qu’elle sait que t’es pas le playboy que tout le monde s’obstine à voir. T’es juste souriant et avenant, trop apparemment pour te laisser vivre ta vie sans te coller une putain d’étiquette sur le front qui ne reflète en rien celui que tu es. Après tout, quel playboy est puceau et ment sur la perte de sa virginité ? Aucun à ton avis.

D’une gracieuse - ou pas - roulade, t’as changé de position pour faire plus facilement face à Saoirse qui se redresse légèrement, dépose un baiser dans ton cou. Un geste d’apparence anodine mais qui t’arrache un étrange frisson que tu n’avais jamais connu jusqu’à maintenant. T’as l’impression qu’il s’est répandu dans tout ton corps, comme s’il avait relié soudainement toutes tes cellules. Une étrange sensation persiste au niveau de ta peau que tu ignores pour répondre à Saoirse, que tu as de ce fait que vaguement écouté. “Oui, on peut faire comme ça.” T’es pas bien certain de ce qu’il t’a dit, tu crois qu’il a évoqué l’idée de faire votre programme pendant le diner. T’espère en tout cas que ta réponse ne paraitra pas complètement à côté de la plaque. T’as pas envie qu’il pense que tu ne l’écoutes pas. T’as juste été déstabilisé par cette sensation inconnue. Tu te laisses tomber sur le lit quand Saoirse t’y pousse pour se dégager de toi et prendre d’assaut la salle de bain. Toi, tu ne bouges pas, regarde ta peau, comme si cette dernière allait laisser apparaitre quelque chose qui allait enfin t’aider à comprendre ce qu’il t’arrive. Mais il n’en est rien. T’as beau fermer les yeux, cette sensation ne te quitte pas, accompagnée par des espèces de picotement dans le ventre. Tu comprends rien à ce qui t’arrive alors tu attrapes un oreillé et vient crier légèrement dans celui-ci. C’est frustrant.

Et alors que tu luttes encore contre la frustration, tu entends la porte de la salle de bain se rouvrir, dévoilant un Saoirse apprêté de façon élégante. Tu ne peux alors pas t’empêcher de le détailler, de laisser ton regard parcourir son corps, provoquant une vague de chaleur dans tes veines. “ J’y vais alors ! Merci “ Tu te relève, passe à côté de lui, inspirant son parfum. Si doux. Tu disparais derrière la porte, te déshabille pour filer sous la douche sous laquelle tu traines un peu. Lorsque tu poses les mains sur ton corps, tu ne peux pas t’empêcher d’imaginer celle de l’irlandais à la place. Mais putain qu’est ce qui m’arrive ? La question tourne en boucle dans ta tête mais tu n’as pas la réponse, et tu n’as pas le temps de faire des recherches pour la toruver si tu ne veux pas que Saoirse s’inquiète. Alors tu t’oblige à couper l’eau, te sécher  et te vétir. Couvert d’un pull plutôt léger et d’un jean, tu rejoins le jeune homme dans la chambre. “ C’est bon pour moi. “ Que tu annonces avec un léger sourire.

Le nécessaire rassemblé pour sortir, vous faites un crochet par l’accueil pour vous renseigner sur les environs et grappiller toutes les informations nécessaires pour organiser votre séjour. Vous en discutez déjà sur le trajet avec de vous poser à la terasse d’un restaurant. A la question de Saoirse, tu affiches un large sourire, touché par son inquiétude à ton égard. “Parfaitement bien ! Et toi ?” Tu n’oses pas mentionner cette étrange sensation qui ne t’a pas quitté depuis son baiser, mais malgré tout, tu te sens bien, décidé à en profiter. “ Il y a pas mal de choses à faire. On va devoir faire un choix .Tu as des préférences  ?” l’interroges-tu en regardant les prospectus qu’on vous a fournis.

Patate Douce
Messages : 721
Date d'inscription : 25/10/2019
Région : Basse-Normandie
Crédits : idk

Univers fétiche : Réaliste, Fantastique.
Préférence de jeu : Homme
POWER RANGERS 2
Patate Douce
Sam 2 Sep - 15:22

Saoirse
Darragh

J'ai bientôt 18 ans ans et je vis à Barcelone depuis peu, en Espagne. Dans la vie, je suis étudiant et je m'en sors je sais pas encore. Sinon, comme le veut la Vie, je suis célibataire et je le vis plutôt normalement je me pose pas de questions.


Les petiotes info :


Andy Biersack by sailorresources
Saoirse est à des kilomètres de savoir ce que ce simple - à ses yeux - baiser dans le cou d'Elio ait pu provoquer chez lui. Et s'il le savait, il ne saurait pas comment réagir. Poursuivre ou mettre une distance. Enfin, il en parlerait avec le premier concerné. Car Saoirse ne s'est jamais posé de questions sur sa sexualité. Lui qui a fait ses premières fois dès qu'il en a eu l'occasion, il n'avait, jusqu'à présent, jamais rencontré une personne qui tâtonne pour savoir ce qui résidait sous son derme. L'absence de sexe dans la Vie de l'Irlandais est inconcevable pour lui. C'est un défouloir pour lui quand il n'est pas en couple et une preuve d'amour quand il est engagé avec quelqu'un. C'est aussi pour cela qu'il se voit davantage comme une aide expérience pour Elio. Car si l'Espagnol ne ressent aucun besoin sexuel ou très rarement, ça ne collera jamais avec Saoirse. Lui ça ne le dérange pas de le faire toute la journée, il l'a déjà vécu et ce fut une de ses plus belles expériences. C'est aussi comme ça qu'il a découvert avoir une nette préférence pour les hommes mais ne boude jamais son plaisir pour les femmes ou les genres non binaires. Elio est une intrigue aux yeux de l'Irlandais mais il espère vraiment l'aider, sans en tirer profit pour autant. Ce weekend tous les deux est avant tout pour couper le quotidien et la pression que se met Elio que de finir par baiser dans les chiottes du pays.

Le voilà entrain de regarder la carte des vins ayant eu obtenu au préalable l'accord de son partenaire pour consommer de l'alcool. Il sait que certains en présence réduite ne sont pas à leur aise s'ils ne boivent que des softs alors il préfère demander au lieu d'imposer. Il écoute les conseils de leur serveur et demande juste un verre de vin puis une carafe d'eau laissant Elio prendre ce qu'il veut. Toujours à l'aide du serveur, Saoirse salive d'avance sur les amuses bouches choisis puis il sort son cellulaire afin de préparer la journée du Samedi et du Dimanche. Il lit quelques articles à haute voix avant de faire sa proposition. - On peut faire une matinée soin à l'hotel puis manger dehors et après visite des vieux quartiers et du musée juif. On pourra toujours louer une voiture pour aller se promener le soir un peu plus loin si tu veux. Et Dimanche, trouver un restaurant bruncher puis aller à la cathédrale et faire d'autres musées. Tu en penses quoi ? Saoirse se fiche de ce qu'ils pourront faire, il veut qu'Elio puisse souffler, le découvrir sous un jour empli de quiétude et loin des autres. Connaitre sa véritable personnalité et que leur relation se solidifie. Saoirse n'a pas peur de jouer les inconnus à la fac mais il aime se dire que ce qui se passe entre eux est de l'ordre de l'incroyable




Maddy'n
Messages : 547
Date d'inscription : 10/10/2019
Région : IDF
Crédits : Pop-Gun

Univers fétiche : Fantasy / Réel
Préférence de jeu : Les deux
Power Rangers
Maddy'n
Sam 2 Sep - 15:50

Elio Alvarez
J'ai 18 ans ans et je vis à Barcelone depuis ma naissance, en Espagne. Dans la vie, je suis étudiant et je m'en sors bien, étant plutôt populaire auprès de mes camarades. Sinon, à cause d'un emploi du temps bien chargé, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, ça viendra en son temps..



Jacob Rott by Draiochta

Tu tentes d’ignorer ces picotements qui ne t’ont pas quitté depuis votre départ de l’hôtel. T’hésites même à en parler à Saoirse, mais tu ravives. Tu ne saurais pas bien quoi lui dire, ni ce que cela peut signifier, et t’as peur que ce soit un problème, ou que ça en devienne un entre toi et l’irlandais. T’as peur que ce puisse être le signe d’un mal être, d’un rejet de ton corps. T’as peur de tout gâcher et de voir votre amitié s’effondrer soudainement. Parce qu’il n’y a pas que ce petit côté pseudo expérimental entre vous. Il y  aussi cette amitié que tu juges sincère et que tu veux préserver. Après tout, vous avez passé des bons moments ensemble et t’as envie qu’il continue d’en être ainsi. Alors tu te tais, tente d’apparaître le plus naturel possible, même si tu n’es pas comme d’habitude. T’as envie de te rapprocher de lui, qu’il soit plus près de toi, ce qui est terriblement confusant. Toi qui a toujours tenu à ton espace vital, pour une fois, t’as envie qu’on l’envahisse. C’est n’importe quoi.

Alors que tu te concentres sur la carte en essayant de distraire tes pensées, tu hoches la tête à la demande de Saoirse concernant une potentielle consommation d’alcool. T’es jamais le dernier à boire dans les soirées, et tu verrais mal lui interdire de le faire ce soir. Même si le contexte était différent, un verre ou deux ne pourrait pas vous faire du mal si ? Toi en revanche, t’hésites, toujours hanté par cette sensation, et tu te demandes ce qu’il serait le plus avisé de faire. Boire pour la faire disparaitre ? Ou rester sobre pour éviter qu’elle ne s’intensifie ? Tu joues la prudence et fait ton choix sur un mocktail pour ne pas tenter le diable. Tant que tu ne savais pas à quoi tu étais en train de faire face, mieux valait-il garder l’esprit clair. Tu continues d’énoncer tes choix, écoutant les recommandations du serveurs pour ne pas t’égarer dans tes pensées. Et quand ce dernier s’en va, c’est sur Saoirse que tu reportes ton attention. Penché sur son téléphone, tu regardes les endroits qu’il te propose et hoche doucement la tête. “ Ca va déjà nous faire un sacré programme. Ca me semble plutôt bien. Et puis si jamais on voit qu’on a encore du temps, on pourra juste se promener dans les rues. On trouvera surement d’autres choses à faire comme ça. “ T’as pas envie de trop charger votre programme et de vous retrouver à courir partout. T’es là pour souffler et t’aimerais bien que ce soit le cas. “ Par contre, tu sais quel genre de soin sont proposés à l’hôtel ? “ T’es pas un néophyte en ce qui concerne les massages en raison de ta carrière sportive, bien que t’ais jamais été très à l’aise qu’on manipule ton corps de la sorte, même si c’était nécessaire. Tu ne sais pas à quoi pensait Saoirse, mais t’as justement pas trop envie de te faire masser, si ce n’est au niveau du visage. Par contre, tu serais pas contre passer un moment dans un jacuzzi ou un sauna. Surtout si ça te permettait de voir Saoirse à moitié nu. Putain, c’est quoi encore ces pensées !  

Patate Douce
Messages : 721
Date d'inscription : 25/10/2019
Région : Basse-Normandie
Crédits : idk

Univers fétiche : Réaliste, Fantastique.
Préférence de jeu : Homme
POWER RANGERS 2
Patate Douce
Sam 2 Sep - 16:08

Saoirse
Darragh

J'ai bientôt 18 ans ans et je vis à Barcelone depuis peu, en Espagne. Dans la vie, je suis étudiant et je m'en sors je sais pas encore. Sinon, comme le veut la Vie, je suis célibataire et je le vis plutôt normalement je me pose pas de questions.


Les petiotes info :


Andy Biersack by sailorresources
Saoirse hoche la tête à la proposition de marcher dans les rues. Le but n'est pas de rentrer encore plus fatigué qu'au départ. Alors même le jour J, tout peut totalement changer. Passer la journée dans le lit et mater une série sera tout aussi bien. Ils verront bien sur le moment. Avant de répondre à la question, Saoirse se décale pour laisser le serveur mettre l'assiette à partager entre les garçons. Il prend une photo qu'il postera plus tard pour épargner un interrogatoire de son ex et prendre le risque de devenir maussade par sa faute. Saoirse reporte son attention sur Elio, imprimant ses réactions dans sa rétine.

Le garçon vient piocher dans l'assiette avec sa fourchette et laisse les saveurs exploser dans sa bouche, prenant même le temps de fermer les yeux pour se concentrer sur ce qu'il goute. - Un régal ! qu'il lance avec joie avant d'attraper son verre et venir trinquer avec son partenaire. - A notre weekend qui sera fabuleux qu'il promet. Parce qu'il tient sincèrement. Il ne sait pas si ces escapades se renouvelleront alors il ne veut pas rentrer chez lui avec le regret dans les bagages. - L'hôtel propose des massages en tout genre, sauna, hammam, des trucs de cryogénisation et tout un tas d'autres choses. Qu'aimerais-tu faire ? Il repioche dans l'assiette, toujours autant satisfait. - il va falloir qu'on demande la recette pour tenter à la maison. Il l'a dit avec un naturel comme si les deux étudiants étaient coutumier de l'exercice. Possiblement, une façon de lui dire qu'il ne voulait pas trop qu'ils s'éloignent une fois rentrés.




Contenu sponsorisé
Rebel Lvoe Song ft. Maddy'n
Page 6 sur 7
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Sujets similaires
-
» [ a song of ice and fire. ]
» a song of ice and fire (leonnor)
» (osloww); you were my september song
» one song, thousand memories.
» Killing me softly with his song

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers réel :: Europe-
Sauter vers: