Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues
qui tu veux,
quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
Le deal à ne pas rater :
Coffret Pokémon Ultra Premium Dracaufeu 2022 en français : où le ...
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

Rebel Lvoe Song ft. Maddy'n

Maddy'n
Messages : 444
Date d'inscription : 10/10/2019
Région : IDF
Crédits : Pop-Gun

Univers fétiche : Fantasy / Réel
Préférence de jeu : Les deux
cat
Maddy'n
Ven 5 Aoû - 22:01

Elio Alvarez
J'ai 18 ans ans et je vis à Barcelone depuis ma naissance, en Espagne. Dans la vie, je suis étudiant et je m'en sors bien, étant plutôt populaire auprès de mes camarades. Sinon, à cause d'un emploi du temps bien chargé, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, ça viendra en son temps..



Jacob Rott by Draiochta

Tu sais que ce n'est pas bien, mais tu envies un peu Saoirse. Toi aussi t'aurais aimé vivre avec un jardin, profiter du soleil l'été, inviter des potes à squatter pour discuter en observant le soleil décliné en fin de journée, ou pour pouvoir t'occuper d'un petit carré de potager. Tu te sens pas malheureux pour autant, t'aime l'appartement dans lequel t'as grandi, petit cocon chaleureux dans lequel ta famille s'est épanoui, mais t'espère qu'un jour tu pourras t'offrir cette vie, et surtout, l'offrir à ta mère et ta soeur. T'espère un jour pouvoir les soulager de certains poids plus difficiles à porter encore depuis le décès de ton père. Mais t'es avant tout content pour Saoirse, qu'il ait cette chance, et une occasion de passer du temps avec sa mère pour conserver leurs liens. Ce lien t'es apparu encore plus important depuis deux ans, comme s'il pouvait compenser la disparition de ton autre parent. Tu écoutes Saoirse t'expliquer ce qui se trouver dans son jardin, et tes yeux s'illuminent déjà lorsqu'il mentionne les fraises. Tu pourrais en manger des caisses, comme ça, nature, et par pure gourmandise. « Y a des fraises là dans ton jardin ? » Clairement, les options gastronomiques que te propose l'irlandais te donneraient presque envie de venir t'installer chez lui. T'as beau savoir que ça serait pas raisonnable, l'envie était présente. « Franchement, c'est une proposition adorable, et j'adorerais, mais ça risque d'être compliquer à mettre en place. Il faudrait que je fasse des aller-retours chez toi régulièrement, en plus des cours, l'association, des entrainements, du boulot et le temps passé avec ma famille... Je pense pas pouvoir prendre correctement le temps de me lancer là-dedans sans que ce soit au détriment d'une autre activité, et j'ai pas envie de faire la chose qu'à moitié. » Néanmoins, la proposition te touche, parce que tu sais que si t'avais eut le temps, t'aurais accepté directement.

Votre repas  continue d'avancer tranquillement, et tu regardes Saoirse dresser le plat tout en grignotant un petit morceau de légume cru qui te tombe sous la main. « Je te suis ! » Tu l'accompagnes jusqu'à la véranda, prend conscience du monde qui vous sépare, comme avec beaucoup de tes potes. T'es pas envieux ou jaloux mais tu sais que ton équilibre avec certaines personnes de ton entourage est fragile et pourrait s'effondrer pour une raison aussi superficielle que ton statut social. Si le tennis ne te permettait pas de faire naître l'envie chez certains, tu sais qu'ils t'auraient déjà tourné le dos. Tu suis l'irlandais dans les allées dessinées par le potager, observant soigneusement ce qui y pousse, n'hésitant pas à t'accroupir pour y regarder de plus près. Les aromates nécessaires cueillis, vous regagnez la cuisine, les ajoutez au plat qui part alors pour la cuisson. « J'ai vu ! Et c'est gentil. Mais je pense vraiment que la logistique va être trop complexe pour moi. Peut-être pendant l'été ? Généralement j'ai un peu plus de temps libre. Enfin, quand y a pas trois soirées par jour. » Tu ris à cette remarque, mais ça pouvait vite devenir intense, quand tout le monde se mettait à organiser une soirée. « Au fait, on regarde quoi alors ce soir ? »
Patate Douce
Messages : 614
Date d'inscription : 25/10/2019
Région : Basse-Normandie
Crédits : idk

Univers fétiche : Réaliste, Fantastique.
Préférence de jeu : Homme
cat
Patate Douce
Ven 5 Aoû - 22:32

Saoirse
Darragh

J'ai bientôt 18 ans ans et je vis à Barcelone depuis peu, en Espagne. Dans la vie, je suis étudiant et je m'en sors je sais pas encore. Sinon, comme le veut la Vie, je suis célibataire et je le vis plutôt normalement je me pose pas de questions.


Les petiotes info :


Andy Biersack by sailorresources
Etonnement, Saoirse n'est pas déçu quand Elio décline sa proposition. En vrai, il sait que le garçon a un emploi du temps chargé alors il est logique que ce soit compliqué pour lui. Alors il hoche la tête tout en répétant qu'il peut venir s'occuper des fraises - et c'est pas tombé dans la mauvaise oreille - quand il le voudra. Il a surtout de la peine pour son partenaire de devoir se déchirer autant, sans véritablement s'adonner à ce qu'il voudrait à n'importe quel moment. Mais bon, il conserve l'espoir qu'il puisse venir se refugier chez lui ou dans le potager si tout lui parait insurmontable, ce qu'il ose lui redire, une fois sa pensée mieux formulée pour ne pas paraitre comme une obligation. Il ose car en voyant l'attitude d'Elio dans le jardin, il se dit que ça lui ferait possiblement du bien. Mais bon, la perche est tendue, advienne ce qui pourra.

Bon, il a tiqué parce qu'avec toutes ses journées, c'est possible qu'Elio n'ait jamais de temps pour Saoirse. C'est présomptueux de sa part, et il le sait. Ce dernier n'a aucune envie de devoir aller à des soirées ou se forcer à pénétrer dans le cercle de ses potes. Alors, ça lui fout une pointe d'anxiété dans l'être qu'il fait taire pour ce soir. Le moment présent à vivre. C'est la promesse qu'il s'est fait. - Tu vas pas avoir beaucoup de temps. Fais attention quand même. Le surmenage, il l'avait subi au travers de son ex. Il sait que les gens peuvent sombrer. Alors oui, ça l'angoisse quand Elio parle autant d'activité. - Prends le temps pour toi, vraiment, ou je vais devoir t'embarquer loin. Il en rit mais il le fera.

Quand tout part en cuisson, il pose ses fesses sur le plan de travail qui n'a pas été utilisé tout en buvant son verre. La question le désarme un peu. - Heu .. Je ne sais pas .. Tu ne m'as pas dit quel genre tu regardais mais toute façon, dans la salle de cinéma, y'a tous les catalogues possibles alors tu pourras choisir ce que tu veux. Un film ou une série d'ailleurs. Je te suis. Il quitte son piédestal pour aller remuer les légumes. - Un truc que tu as visionné qui t'a marqué ? Ou un film que tu veux à tout prix regardé ?




Maddy'n
Messages : 444
Date d'inscription : 10/10/2019
Région : IDF
Crédits : Pop-Gun

Univers fétiche : Fantasy / Réel
Préférence de jeu : Les deux
cat
Maddy'n
Sam 6 Aoû - 19:26

Elio Alvarez
J'ai 18 ans ans et je vis à Barcelone depuis ma naissance, en Espagne. Dans la vie, je suis étudiant et je m'en sors bien, étant plutôt populaire auprès de mes camarades. Sinon, à cause d'un emploi du temps bien chargé, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, ça viendra en son temps..



Jacob Rott by Draiochta

La proposition de Saoirse concernant le potager te touche. C’est rare qu’on te propose de prendre du temps pour toi, pour faire des choses que tu aimes en dehors de celles que tu affiches au quotidien et qui peuvent jouer en ta faveur, socialement et/ou professionnellement. Mais t’as bien compris qu’avec l’irlandais, tu pouvais être toi et relâcher la pression, un peu comme avec Carla ou ta soeur. Elles sont les deux seules personnes avec qui tu n’as pas à t’inquiéter d’être toi, les deux seules personnes avec qui tu te sens de l’être. Et puis il y a Saoirse, avec qui cette transparence est en devenir. « Promis, j’oublierais pas l’invitation, et je viendrais prendre soin des fraises quand j’en aurais l’occasion. » En prendre soin ou les boulotter, tu sais pas encore ce qu’il en sera vraiment, mais dans tous les cas, ça te tente bien.

Tu hausses doucement les épaules à la remarque de Saoirse. « Oh, tu sais, ça semble insurmontable parfois comme ça, mais en réalité, il suffit juste d’une bonne organisation, et ça roule tout seul. Et puis, je fais quand même attention à ne pas trop négliger le sommeil, alors je ne suis pas si fatigué que ça. » Ca te semble normal, parce t’as toujours été du genre à faire plein d’activités, et c’est dans cette ambiance familiale que t’as toujours grandi. Ton père et ta mère, sur qui tu prends exemple, n’ont jamais compté leurs heures et tu te dis que c’est normal de faire pareil, surtout pendant que tu es jeûne, mais il est vrai que tu n’as pas conscience de la fatigue émotionnelle que cela peut créer sur le long, et que tu en serait incapable de voir les signes. « Tu pourrais pas faire ça, faudrait m’emmener presque de force. T’as pas la carrure pour. » Tu lui tires gentiment la langue avant de contracter tes muscles pour jouer les arrogants. T’es plus stock que lui mais tu sais aussi que ça fait pas tout, et tu serais pas surpris que Saoirse puisse avoir des idées qui fassent avancer sa cause.  

Le plat au four, tu le regarde s’accorder une petite pause, les fesses posées sur le plan de travail tandis que tu continues de siroter ton verre. « La salle de cinéma ? » Tu bloques sur ses mots. T’étais dans un palais là ou quoi ? Clairement, vous aviez pas le même niveau de vie, et tu te demandes si ça allait pas finir par lasser Saoirse de traîner avec un mec qui devait faire attention à ses dépenses chaque mois. Tu te retiens de poser trop de questions sur le sujet, de peur également que Saoirse ne pense que tu le fréquentes par pur intérêt uniquement. « Hm. On avait dit un Disney ! Et j’y tiens ! Je veux voir ton préféré. Et le rendre encore mieux avec mes commentaires ! » Tu affiches un grand sourire, tu sais que tu peux être insupportable quand tu fais ça, mais que c’est aussi tout ce que peuvent parfois retenir tes potes d’un film visionné avec toi. « Après, si tu veux tout savoir, mon film préféré, c’est Interstellar ! J’adore ! Et ça fait beaucoup réfléchir sur le futur. Et toi ? » Tu le regardes se relever pour aller remuer les légumes. « On commence à attaquer la tarte ? » Histoire de pouvoir l’enfourner dès que votre plat serait fini.

Patate Douce
Messages : 614
Date d'inscription : 25/10/2019
Région : Basse-Normandie
Crédits : idk

Univers fétiche : Réaliste, Fantastique.
Préférence de jeu : Homme
cat
Patate Douce
Sam 6 Aoû - 20:17

Saoirse
Darragh

J'ai bientôt 18 ans ans et je vis à Barcelone depuis peu, en Espagne. Dans la vie, je suis étudiant et je m'en sors je sais pas encore. Sinon, comme le veut la Vie, je suis célibataire et je le vis plutôt normalement je me pose pas de questions.


Les petiotes info :


Andy Biersack by sailorresources
Saoirse aimerait bien lui dire à quel point les promesses sont importantes à ses yeux. Que les trahir, c'est se foutre de sa gueule. Et c'est leur relation qui en pâtirait. Non pire, elle serait morte avec la promesse brisée. Mais il préfère se taire et laisser ça sur le compte de l'émotion. Il a bien saisit que l'espagnol ne viendra pas de sitôt pour son potager. Mais au moins, la porte de sortie avait été proposé. Il n'avait qu'à y entrer ou rester devant. Il avait encore demandé à ce qu'il lève le pied mais il ne pouvait pas insister. Il n'était personne pour le jeune homme. Au mieux son binôme de projet, au pire un type qui lui faisait pitié. Oui, il n'arrivait toujours pas à se dire que Elio venait sans se dire qu'il devait faire une bonne action. Saoirse se contente d'hocher la tête, parce qu'au final, c'était le rythme du garçon, il n'avait rien à redire.

L'irlandais arque un sourcil quand Elio remet en doute ses capacités. - Ne cherche pas trop, j'ai bien plus de rage et de force dans ces moments-là. Il fixe l'étudiant avec un sourire en coin, qui voulait en dire long. - Si je veux t'emmener loin, je n'hésiteras pas une seule microseconde. Sourire innocent une fois les intentions clairement évoquées. Il pose un regard sur son téléphone pour répondre à ses potes du pays, les lippes s'étirent plus sincèrement avant de le poser sur le plan de travail, écran retourné, par habitude que par cachotteries.

Discussion s'en suit sur le film. - Va pour un Disney. Et c'est Pocahontas. Parce que Le Roi Lion, je veux pas me mettre à pleurer devant toi. Il rit mais ca lui sert toujours le cœur certaine scène. - Par contre, fais attention, si tu parles trop, je vais te clouer le bec. Un baiser non consenti, ça va vite le calmer. Mais pas dit qu'il ose vraiment. Il a peur d'offenser son binôme. - Je n'ai jamais regardé Interstellar. Ca parle de quoi ?

Il saute de la paillasse quand Elio le motive. - Montre moi parce que là, je sais pas du tout comment on fait. Je veux bien être ton commis mas pas dit que je suis très attentif. Va falloir me recadrer parfois. Il joue des sourcils, un peu plus à son aise, tout en se lavant les mains et expliquant les divers électroménagers à disposition. Une maison témoin exempt de chaleurs..




Maddy'n
Messages : 444
Date d'inscription : 10/10/2019
Région : IDF
Crédits : Pop-Gun

Univers fétiche : Fantasy / Réel
Préférence de jeu : Les deux
cat
Maddy'n
Sam 6 Aoû - 21:07

Elio Alvarez
J'ai 18 ans ans et je vis à Barcelone depuis ma naissance, en Espagne. Dans la vie, je suis étudiant et je m'en sors bien, étant plutôt populaire auprès de mes camarades. Sinon, à cause d'un emploi du temps bien chargé, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, ça viendra en son temps..



Jacob Rott by Draiochta

Tu provoques un peu l’irlandais, parce que t’as jamais douté de ta force physique. Tu fais beaucoup de sport, et pas seulement du tennis. Ta situation dans le domaine t’oblige également à te muscler et à travailler ton endurance, raison pour laquelle tu alternes les exercices sportifs selon les jours. Pas question d’en faire trop, le risque de blessure étant ton pire ennemi. « Et bien si ça devait arriver un jour, on verra bien qui en a le plus. » Tu joues légèrement des sourcils, mais t’espère quand même ne pas avoir à en arriver là avec l’irlandais. Car malgré ta carrure, t’es quand même bien plus du genre à être patient et pacifiste que violent et impulsif. « J’espère au moins que si ça doit arriver, tu choisiras une belle destination ! » Tu cherches à voir le bon côté des choses, en te disant qu’au moins, ça serait l’occasion pour toi de voyager un petit peu et de découvrir autre chose que Barcelone. Certes, tu l’aimes cette ville, mais désormais, tu la connaissais par coeur, et tu aimerais pouvoir apprécier un peu de nouveauté.

Le choix du film de ce soir attise ta curiosité, parce que tu te demandes bien ce que va choisir l’irlandais. Pour toi c’est révélateur d’une partie du caractère des gens. Tu penses que ça en dit long sur eux, leurs goûts et leurs visions du monde. Tu retiens un petit rire quand il mentionne Pocahontas. T’as pas envie de le froisser, ni qu’il se sente insulté, mais c’est vrai que t’imaginais quelque chose d’un peu moins « girly » si on puisse dire. « Je t’avoue que j’aurais pas été très chaud non plus pour Le Roi Lion. Pocahontas, c’est bien. » La tragédie de Simba fait un peu trop écho à la tienne, et t’es pas certain de pouvoir retenir quelques larmes quand viendrait la scène fatidique, sur laquelle tu n’as aucune envie de t’exprimer. Tu regardes Saoirse la bouche ouverte avec une légère expression d’outrage. T’arrivais pas à croire ce que t’entendais. « C’est un film qui traite d’un possible futur de la planète. Les catastrophes naturelles sont fréquentes, et l’agriculture devenue presque impossible en raison des sols pollués et trop arides alors des équipes d’astronautes sont envoyées sur divers planètes pour lesquelles pourraient être habitables. Mais tu vis le film du point de vue d’un père qui le fait pour ses enfants, pour qu’ils puissent avoir un avenir. Et puis le film est magnifique, et la musique incroyable. Faut vraiment que tu le vois Saoirse ! Je comprends même pas que t’ais pu passé à côté toutes ces années ! » T’as une véritable passion pour ce film et t’espères lui avoir donné envie de le voir.

Tu te décales un peu lorsque qu’il est question de commencer la tarte. Tu regardes les différents appareils en te pinçant légèrement la lèvre. En réalité, tu ne sais en utiliser aucun, votre cuisine n’étant pas aussi bien équipée. Vous allez devoir faire ça à l’ancienne, même si ça demandait un peu plus d’effort. « Pour le moment, il me faudrait surtout un bol et un fouet. Toi, tu peux t’occuper de commencer à couper les fruits en fines tranches pendant que je fais la pâte. Y a tous les ingrédients dans le sac. Et tu peux choisir ceux que tu veux mettre le plus selon ce que tu préfères. » Tu te laves les mains en attendant les ustensiles, commençant à peser les divers ingrédients pour ne plus avoir qu’à les mélanger.
Patate Douce
Messages : 614
Date d'inscription : 25/10/2019
Région : Basse-Normandie
Crédits : idk

Univers fétiche : Réaliste, Fantastique.
Préférence de jeu : Homme
cat
Patate Douce
Sam 6 Aoû - 21:39

Saoirse
Darragh

J'ai bientôt 18 ans ans et je vis à Barcelone depuis peu, en Espagne. Dans la vie, je suis étudiant et je m'en sors je sais pas encore. Sinon, comme le veut la Vie, je suis célibataire et je le vis plutôt normalement je me pose pas de questions.


Les petiotes info :


Andy Biersack by sailorresources
Saoirse ne surenchérit pas mais éclate de rire quand Elio veut une belle destination. Il va devoir commencer à étudier les environs. Parce que même sans que le jeune homme soit débordé, il a bien envie de lui offrir un weekend à planter ses responsabilités. Bon Saoirse n'est pas un exemple de régularité, sauf quand ça le passionne. A tort ou à raison, il vient de considérer qu'il venait d'obtenir le feu vert pour l'embarquer ailleurs. Il hoche hautement la tête, fier de son coup. Ce n'était pas une guerre emportée mais une belle victoire tout de même.

Ca le met un peu plus de bonne humeur, surtout pour cette fameuse tarte et la suite de la soirée. Enfin, tout pouvait arriver mais il voulait que ce soit parfait. L'aveu d'Elio sur le Roi Lion perce en lui une curiosité. Il avait presque envie de changer d'avis mais il sentait que c'était pas la bonne stratégie pour que l'humain finisse dans ses bras. Ou pire, l'inverse se produirait. Et adieu la testostérone. Nouvelle germe de rire qui s'entend dans la cuisine quand visiblement Saoirse vient de choquer Elio sur son film favori. - Il faut croire que je devais le regarder avec toi. Il dure combien de temps ? Tu veux qu'on le fasse maintenant ? .. Le film. L'irlandais s'insulte mentalement pourquoi préciser ? Ca aurait pu largement passer sans que ce soit douteux. M'enfin, c'est fait et il se concentre sur les consignes.

Saoirse lui fournit ce que Elio a demandé et le regarde s'atteler tout en regarder la machin pour mélanger .. Il n'ose pas lui dire que c'était pas la peine. Se montrer irrespectueux. C'est la recette de l'espagnol alors il devait suivre donc il se lance dans la découpe des fruits, salivant déjà le résultat, piquant des bouts par ci par là. - Pourquoi tu as choisi cette fac ?




Maddy'n
Messages : 444
Date d'inscription : 10/10/2019
Région : IDF
Crédits : Pop-Gun

Univers fétiche : Fantasy / Réel
Préférence de jeu : Les deux
cat
Maddy'n
Sam 6 Aoû - 23:01

Elio Alvarez
J'ai 18 ans ans et je vis à Barcelone depuis ma naissance, en Espagne. Dans la vie, je suis étudiant et je m'en sors bien, étant plutôt populaire auprès de mes camarades. Sinon, à cause d'un emploi du temps bien chargé, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, ça viendra en son temps..



Jacob Rott by Draiochta

Le programme de la soirée commence à prendre forme au fil de votre discussion et de ce repas préparé à quatre mains. Il ne vous reste plus qu’à attendre que le plat cuise, et vous pourrez enfin commencer à manger. Pendant ce temps, la tarte pourrait elle aussi subir une cuisson et il ne vous resterait plus qu’à en profiter devant le film. Après tout, quoi de mieux que de grignoter quelque chose devant un film ? Surtout que le quelque chose serait en plus une option healthy alors tu n’avais vraiment aucune raison de te priver. « Non, on va rester sur Pocahontas pour ce soir, mais la prochaine fois, je te fais regarder Interstellar. » Tu n’as aucune difficulté à imaginer qu’il puisse y avoir une prochaine fois, après tout, Saoirse et toi commencez à bien vous entendre, et si cette soirée se passait bien, il n’y avait pas de raison de ne pas recommencer. Et ça te rassurerait en plus que le jeune homme puisse voir en toi un ami. T’allais pas insister comme tu comptais le faire à la rentrée pour pouvoir l’intégrer, mais tu pouvais pas t’empêcher de te dire que ça serait tout de même cool pour lui de réussir tout de même à se lier à des gens.

Tu attends les ustensiles demandés à l’irlandais, même si tu te sens un peu bête de ne pas te servir du robot de cuisine. Tu espère d’ailleurs qu’il ne viendra pas te demander pourquoi tu as choisi de ne pas t’en servir, parce que tu te sentirais bête de devoir lui dire la vérité. Tu ne sais pas t’en servir, et t’as un peu peur de louper ta recette avec. Et t’aimerais montrer à Saoirse que tu sais être autre chose que le beau gosse populaire de la fac. Tu verses les ingrédients un à un, en mélangeant vigoureusement à chaque nouvelle introduction, sans te laisser déconcentrer par ta discussion avec Saoirse. « C’est une bonne fac, peut-être la meilleure de la ville, et puis ça me permettait de rester à Barcelone, proche de ma famille et de mes amis. » Avec ton dossier, t’aurais très certainement pu intégrer n’importe quelle université du pays mais t’en avais pas forcément les moyens financiers. Ici, tu bénéficiais d’une bourse mais tu faisais aussi des économies importantes sur le logement et le transport en continuant de vivre avec ta mère et en faisant tout tes trajets à vélo. « Et toi ? T’es adulte, t’aurais pu rester faire tes études en Irlande. Pourquoi tu l’as pas fait ? » D’autant plus que financièrement, il semblait bien moins dans la galère que toi. Il aurait surement pu rejoindre une résidence étudiante, ou une coloc avec ses potes.
Patate Douce
Messages : 614
Date d'inscription : 25/10/2019
Région : Basse-Normandie
Crédits : idk

Univers fétiche : Réaliste, Fantastique.
Préférence de jeu : Homme
cat
Patate Douce
Dim 7 Aoû - 11:01

Saoirse
Darragh

J'ai bientôt 18 ans ans et je vis à Barcelone depuis peu, en Espagne. Dans la vie, je suis étudiant et je m'en sors je sais pas encore. Sinon, comme le veut la Vie, je suis célibataire et je le vis plutôt normalement je me pose pas de questions.


Les petiotes info :


Andy Biersack by sailorresources
Prochaine fois. Deux mots qui font sourire Saoirse. Il ne saurait pas décrire exactement ce qu’il ressent exactement mais c’est positif. Alors, le benêt en conclue qu’il n’est, pour le moment, pas une personne désagréable avec qui passer du temps. Et c’est tout bête, mais venant d’un populaire, ca va potentiellement l’aider à faire un pas vers d’autres gens. Il n’en est pas sûr mais déjà beaucoup moins fermé a cette idée. - Va pour la prochaine fois alors. Il préfère le confirmer qu’Elio ne se méprenne pas de son manque de réactions. Chaque seconde compte pour tisser ce lien à ses yeux.

La soirée se poursuit avec cette tarte qui prend forme sous ses yeux. Il est admiratif Saoirse. Lui qui ne sait rien faire ou presque en pâtisserie, l’est véritablement pour son compagnon. - T’es incroyable qu’il souffle, tout en fixant les mains d'Elio.

Saoirse réalise également qu’Elio est très famille. Il ne sait pas encore la composition, ou il n’a pas écouté mais savoir Elio avec un tel sens, le rend humain. Lui qui est fils unique, a fini par s’attacher aux adelphes des autres. Il n’en veut pas à ses parents. C’est leur choix. Il n’en a pas été malheureux non plus. - C’est dur de ne pas être fils unique ? La question est sérieuse. Saoirse sait que trainer avec d’autres gens c’est sympa. Mais quand c’est ton sang, les choses changent ?

La question lui est retournée et ca le fait rire. - Je n’ai pas encore 18 ans. C’est a la mi octobre. Soit dans quelques semaines encore. - Donc j’ai pas eu mon mot à dire pour débarquer ici. J’étais dans un privée en Irlande mais ça ne m’a pas empêché de faire des conneries. Alors ma mère a voulu faire des économies. J’ai choisi la fac au hasard. Et maintenant tu es dans ma cuisine. Il raconte avec désinvolture. Alors qu’il a hait sa mère de le séparer de son père, de ses repères. Il a été malade physiquement et a demeuré larvé jusqu’à l’arrivée d’Annabelle. Mais il préfère romantiser les choses que plomber l’ambiance.

Le four annonce la fin de la cuisson. Saoirse ouvre doucement la porte pour la laisser ainsi et part mettre la table aussi précautionneusement que possible. Certes pas là Grande Vaisselle mais mieux que celle du quotidien. Il s’absente quelques minutes pour aller au sous sol, dans la cave à vins, pour y sortir des jus artisanaux et les poser en ligne. - C’est prêt. Il revient dans la cuisine donnant vu sur la salle a manger. - Je peux t’aider a quoi ?




Maddy'n
Messages : 444
Date d'inscription : 10/10/2019
Région : IDF
Crédits : Pop-Gun

Univers fétiche : Fantasy / Réel
Préférence de jeu : Les deux
cat
Maddy'n
Jeu 11 Aoû - 17:35

Elio Alvarez
J'ai 18 ans ans et je vis à Barcelone depuis ma naissance, en Espagne. Dans la vie, je suis étudiant et je m'en sors bien, étant plutôt populaire auprès de mes camarades. Sinon, à cause d'un emploi du temps bien chargé, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, ça viendra en son temps..



Jacob Rott by Draiochta

T’es toujours du genre à penser que les moments que tu passes avec les gens ne sont jamais des instants d’une fois. Tu te dis qu’il y aura d’autres occasions, et c’est encore plus facile de les imaginer avec un garçon comme Saoirse. Ce dernier est dans ta promo, ton binôme forcé pour certains projets. Vous allez vous revoir, c’est indéniable, et tu en as bien conscience. Bien sûr, tu ne sais pas ce que vous réserve vos prochaines entrevues, tu ne sais pas, s’il sera plus question de parler projet et études ou s’il s’agira plutôt d’un moment chill comme celui-ci, mais tu sais qu’il y en aura d’autres. Et puis t’es confiant vis à vis du lien que tu tisses avec l’Irlandais. T’as finalement réussi à l’apprivoiser avec plus d’aisance que tu ne l’aurais cru, et ce en quelques semaines, alors t’as bon espoir que d’ici la fin de l’année, votre relation aura tout d’une amitié, et que le temps passé ensemble trouvera son sens, que ce soit par les soirées, les sorties et tout ce qui peut constituer une relation.

Concentré sur ta pâte à tarte que tu ne veux surtout pas rater, tu hoches légèrement la tête à la remarque de Saoirse sans trop faire attention avant de prendre conscience de ton manque de savoir vivre. Tu relèves alors les yeux vers lui, laisse tes lèvres s’étirer dans un sourire. « Merci. Mais tu gères aussi. Après tout, c’est toi qui a fait quasiment tout le plat. » Chacun sa spécialité, en tout cas, c’est ainsi que tu vois les choses. Tu arrêtes de battre la pâte lorsque sa consistance te semble enfin correcte et commence à l’étaler sur le plan de travail pour l’affiner avec le rouleau. « Pas vraiment. Je suppose que c’est… Comme ça. Tu sais, comme quand tu es fils unique, ou que tu ne connais pas un de tes parents. Bien sûr, il y a des jours où j’aurais voulu être fils unique, mais finalement, c’est comme ça. Ça fait partie de mon schéma familial, et je l’accepte. » Même si tu ne nies pas qu’il y a eut des jours difficiles avec ta petite soeur, t’es quand même heureux de l’avoir dans ta vie, parce que des fois tu te demandes qui t’aurais bien pu aller faire chier quand tu mourrais d’ennuis certains jours, ou qui te remettrais à ta place aujourd’hui si ce n’était pas Jade. Inutile de mentir sur le fait que tout n’était pas toujours rose, mais c’était loin de te rendre malheureux pour autant.

Tu arques un sourcil vers Saoirse, avant de rire doucement. « Ah ouais, t’es encore un bébé en fait ! » C’est comme ça que vous qualifiez ceux qui n’avaient pas encore franchi le cap de la majorité avec tes potes. Le qualificatif n’a rien d’insultant, c’est surtout surprenant pour toi, marqué par la maturité que Saoirse arrive à t’inspirer par moment. Comme quoi, ce n’est pas vraiment une question d’âge. « Ah oui donc Monsieur choisit sa fac au hasard. Je m’attendais pas à ça. » Plus vraiment à ce stade de vos études. « Mais je suppose que le hasard fait bien les choses puisque tu m’as dans ta cuisine. » Tu ris doucement, amusé par la remarque. Difficile parfois de se rendre compte des conséquences du hasard dans nos vies.

Le minuteur du four ce mets à sonner et tu vous félicites intérieurement pour cette gestion du timing. T’as juste à mettre ta pâte une dizaine de minutes au four pour la cuire avant de pouvoir dresser la tarte et la laisser reposer au frais. Le temps que vous mangiez et digériez un peu, ça serait parfait. Tu laisses Saoirse gérer le plat pendant que tu termines la crème qui servira de garniture pour le gâteau. Lorsque Saoirse revient vers toi, tu jettes un coup d’oeil au salon, admire les efforts pour avoir une jolie table. « Je termine avec la crème, pour qu’elle puisse aller au frigo le temps que l’on mange. Pour le montage, on attendra d’avoir fini de manger, il n’y en aura pas pour longtemps. Et il faut aussi une dizaine de minutes pour que la pâte cuise, alors… Repos ! » Tu lui fais un grand sourire. Pas de doute, vous êtes un binôme efficace.
Contenu sponsorisé
Rebel Lvoe Song ft. Maddy'n
Page 5 sur 5
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
Sujets similaires
-
» [ a song of ice and fire. ]
» one song, thousand memories.
» a song of fire and ice (ft. Chimay)
» Killing me softly with his song
» (osloww); you were my september song

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers réel :: Europe-
Sauter vers: