Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues
qui tu veux,
quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
-20%
Le deal à ne pas rater :
PNY – Disque SSD Interne – CS900 – 480Go – 2,5″
29.99 € 37.59 €
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

Never two without three. Never them without me ft. Lullaby & Maddy'N

Patate Douce
Messages : 623
Date d'inscription : 25/10/2019
Région : Basse-Normandie
Crédits : idk

Univers fétiche : Réaliste, Fantastique.
Préférence de jeu : Homme
Narnia
Patate Douce
Lun 19 Juil - 16:53
tumblr_pkb95pvMdd1qiw3fso7_250.png
Loyd
ANDREWS

J'ai 30 ans et je vis à Oslo, Norvège. Dans la vie, je suis Médecin depuis dix ans, aux urgences et je m'en sors plus que bien . Sinon, grâce à ma chance , je suis à deux amours et je le vis plutôt comme un renouveau.

Enfant unique des Andrews, mère avocate internationale, père chirurgien de renom. J'ai grandi avec ma nounou. Elle est ma figure maternelle, jusqu'à qu'elle soit renvoyé au Mexique. Je la cherche depuis. J'en ai terriblement voulu à ma mère pour cet abandon. D'ailleurs, nos relations sont tendues mais demeurent cordiales en apparence. Mon père est mon modèle.. Je me demande encore comment peut-il aimer ma mère aussi éperdument ? Je souffre de la peur de l'abandon. Impossible de terminer ma nuit avec quelqu'un, pas même mon meilleur ami Jay. J'enchaine les conquêtes, de peur de m'attacher et de finir seul.


Heny Cavill








Maddy'n
Messages : 452
Date d'inscription : 10/10/2019
Région : IDF
Crédits : Pop-Gun

Univers fétiche : Fantasy / Réel
Préférence de jeu : Les deux
cat
Maddy'n
Jeu 22 Juil - 18:54
image.png
Elijah "Jay"
Anders

J'ai 30 ans ans et je vis à Oslo, Norvège. Dans la vie, je suis Coach de Sport et je m'en sors bien. Sinon, grâce à un pari pourtant stupide, je suis en couple et j’en suis heureux.

+ Il pratique l’escrime depuis tout petit. + Accro à l’adrénaline et aux sports extrême.+ Il a frôlé la mort dans l’accident qui a coûté la vie à sa mère. + Né à Copenhague. + Grand-frère de 2 petits monstres après le remariage de son père. + Enfant, il voulait devenir dresseur de chien de traineaux.



Jamie Dornan :copyright:️ Shiya

Patate Douce
Messages : 623
Date d'inscription : 25/10/2019
Région : Basse-Normandie
Crédits : idk

Univers fétiche : Réaliste, Fantastique.
Préférence de jeu : Homme
Narnia
Patate Douce
Dim 8 Aoû - 16:26
tumblr_pkb95pvMdd1qiw3fso7_250.png
Loyd
ANDREWS

J'ai 30 ans et je vis à Oslo, Norvège. Dans la vie, je suis Médecin depuis dix ans, aux urgences et je m'en sors plus que bien . Sinon, grâce à ma chance , je suis à deux amours et je le vis plutôt comme un renouveau.

Enfant unique des Andrews, mère avocate internationale, père chirurgien de renom. J'ai grandi avec ma nounou. Elle est ma figure maternelle, jusqu'à qu'elle soit renvoyé au Mexique. Je la cherche depuis. J'en ai terriblement voulu à ma mère pour cet abandon. D'ailleurs, nos relations sont tendues mais demeurent cordiales en apparence. Mon père est mon modèle.. Je me demande encore comment peut-il aimer ma mère aussi éperdument ? Je souffre de la peur de l'abandon. Impossible de terminer ma nuit avec quelqu'un, pas même mon meilleur ami Jay. J'enchaine les conquêtes, de peur de m'attacher et de finir seul.


Heny Cavill








Maddy'n
Messages : 452
Date d'inscription : 10/10/2019
Région : IDF
Crédits : Pop-Gun

Univers fétiche : Fantasy / Réel
Préférence de jeu : Les deux
cat
Maddy'n
Lun 9 Aoû - 18:35
image.png
Elijah "Jay"
Anders

J'ai 30 ans ans et je vis à Oslo, Norvège. Dans la vie, je suis Coach de Sport et je m'en sors bien. Sinon, grâce à un pari pourtant stupide, je suis en couple et j’en suis heureux.

+ Il pratique l’escrime depuis tout petit. + Accro à l’adrénaline et aux sports extrême.+ Il a frôlé la mort dans l’accident qui a coûté la vie à sa mère. + Né à Copenhague. + Grand-frère de 2 petits monstres après le remariage de son père. + Enfant, il voulait devenir dresseur de chien de traineaux.



Jamie Dornan :copyright:️ Shiya


Mes forces vidées, je me laisse tomber près de lui, le bras en travers de son corps, caressant doucement son torse alors que je reprends lentement un rythme cardiaque plus régulier. « La réciproque est valable pour toi aussi. » Je me redresse légèrement, sourire aux lèvres, plongeant mon regard dans le sien. « Je veux que tu me fasses vivre la même chose. Quand tu voudras. Si tu en as envie bien sûr. » Je voulais que l’on soit égaux dans cette relation. Lui, Alexandra et moi. Et que chacun soit libre d’exprimer son désir comme il lui plairait.

Lullaby
Messages : 1940
Date d'inscription : 13/09/2017
Crédits : Nobody

Univers fétiche : Vie réelle / HP / Twilight / University
Préférence de jeu : Femme
vol de nez
Lullaby En ligne
Mar 10 Aoû - 5:08
original.jpg
Alexandra Blomdahl
J'ai 28 ans ans et je vis à Oslo, Norvège. Dans la vie, je suis Créatrice de robe de mariée et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en trouple. Je suis née en Suède

Alexandra, de son nom complet Alexandra Viktoria Aurora Blomdahl, est née en suède, à Stockholm, dans une famille d'artistes. Son père est pianiste, sa mère est artiste peintre et la petite fille a grandie dans l'amour de l'art auprès de ses parents. C'est une romantique, sensible. Le genre de fille qui pleure devant le moindre film. Elle rêve de son mariage depuis toute petite et elle adore la mode. Elle a entreprit des études dans l'univers de la mode. Elle est devenue créatrice de robes de mariées en 2014.


Iga Wysocka
Installée dans le canapé chez ses parents, de ces heures, Alexandra ne s'attendait pas vraiment à avoir des nouvelles des garçons encore aujourd'hui, après leur avoir déjà téléphoné plus tôt dans la soirée. Et si au cours de celui-ci elle les avait questionné sur leurs projets pour la soirée, elle n'avait obtenu guère d'informations sur ce sujet, repartant bredouille, si bien qu'elle imaginait qu'il n'y avait tout simplement rien au programme. Ainsi savait elle qu'à priori ils seraient "chez eux", squattant l'appartement de l'un ou de l'autre, profitant peut-être de son absence pour quelques parties de consoles, dont ses courbes les avait détourné dernièrement. C'était un plan qui lui semblait aller. Un plan à des lieux de la réalité.

Comme son téléphone se met à sonner, la demoiselle s'empresse d'éteindre le son, ses parents lui jetant un petit regard de désapprobation, comme ils sont coupés dans leur film. Et elle s'excuse avant de regarder le nom du groupe s'affichant sur l'écran, s'étonnant d'avoir de leurs nouvelles alors. S'étonnant d'autant plus que l'homme lui a envoyé un fichier, sans autre information, qu'elle s'empresse d'ouvrir. Heureusement pour elle, le son des multimédias sur son téléphone est désactivé et si ses parents ne l'observent pas, ils passeront tout à fait à côté du trouble de leur fille, laquelle reste vissée à son fauteuil, le regard se perdant sur l'écran où les corps des deux hommes de sa vie s'exposent sans vergogne. Deux corps qui, soit dit en passant, semblent bien plus enclins à se frôler que quelques semaines auparavant.

Lexie étouffe une protestation inutile, avant de se lever pour aller chercher un verre d'eau dans la cuisine, prétextant finalement se sentir un peu fatiguée pour rejoindre discrètement sa chambre d'adolescente, y finir tranquillement de regarder cette vidéo. Et lorsque celle-ci s'achève, la jeune femme se déshabille, capturant à son tour quelques images qu'elle envoie en réponse, non sans les accompagner de quelques mots.

Alexandra a écrit:
:gaa:  :hanwi:  :heart1:  :lol:  :siffle: Gardez en un peu pour moi demain ! I need que vous me racontiez...
J'vais devoir me toucher comme une ado, j'espère que vous êtes fiers de vous  :argh:

Patate Douce
Messages : 623
Date d'inscription : 25/10/2019
Région : Basse-Normandie
Crédits : idk

Univers fétiche : Réaliste, Fantastique.
Préférence de jeu : Homme
Narnia
Patate Douce
Ven 3 Sep - 13:12
tumblr_pkb95pvMdd1qiw3fso7_250.png
Loyd
ANDREWS

J'ai 30 ans et je vis à Oslo, Norvège. Dans la vie, je suis Médecin depuis dix ans, aux urgences et je m'en sors plus que bien . Sinon, grâce à ma chance , je suis à deux amours et je le vis plutôt comme un renouveau.

Enfant unique des Andrews, mère avocate internationale, père chirurgien de renom. J'ai grandi avec ma nounou. Elle est ma figure maternelle, jusqu'à qu'elle soit renvoyé au Mexique. Je la cherche depuis. J'en ai terriblement voulu à ma mère pour cet abandon. D'ailleurs, nos relations sont tendues mais demeurent cordiales en apparence. Mon père est mon modèle.. Je me demande encore comment peut-il aimer ma mère aussi éperdument ? Je souffre de la peur de l'abandon. Impossible de terminer ma nuit avec quelqu'un, pas même mon meilleur ami Jay. J'enchaine les conquêtes, de peur de m'attacher et de finir seul.


Heny Cavill
J'aurais pu lui faire vivre la même chose, dès ce soir mais c'est un non de la tête qui lui répond. Non pas que je n'ai pas envie. Je connais les sensations de la sodomie. Mais pour une fois, c'était son moment de lui à moi et je ne voulais pas le gâcher. Une autre fois oui, c'est certain. Et j'ai envie de dire avec notre dulcinée, ça sera encore mieux, je n'en doute pas. S'il le veut bien. En attendant, c'est une nuit changeant notre amitié qui se déroule et en toute sagesse. Sans l'envie d'en discuter ou même d'y réfléchir avec moi-même. Réveil à l'aube pour aller cueillir BabyFace à l'aéroport. Et de ce que nous avions compris, elle avait apprécié notre cadeau. Un début de journée couvert de baisers, d'une douche à deux, de taquinerie. Il n'était officiellement plus mon meilleur ami mais maintenant, il était la tiers de ma Vie. C'est assez étrange. Et je ne sais même pas comment j'allais devoir justifier cette nouvelle dynamique dans mon entourage. M'enfin, voyons déjà ce que ça va donner entre nous, tenons six mois avant de déclencher des crises cardiaque. Séchés, habillés, c'est en voiture qu'on file attendre la troisième mousquetaire. C'est à son terminal qu'on l'attend, tenant un café à la main. Grand sourire quand j'aperçois sa silhouette. Un baiser échangé et j'attrape son sac pour le poser sur mon épaule. Alors minuscule, c'était bien chez les voisins nordiques ?







Maddy'n
Messages : 452
Date d'inscription : 10/10/2019
Région : IDF
Crédits : Pop-Gun

Univers fétiche : Fantasy / Réel
Préférence de jeu : Les deux
cat
Maddy'n
Dim 19 Sep - 21:37
image.png
Elijah "Jay"
Anders

J'ai 30 ans ans et je vis à Oslo, Norvège. Dans la vie, je suis Coach de Sport et je m'en sors bien. Sinon, grâce à un pari pourtant stupide, je suis en couple et j’en suis heureux.

+ Il pratique l’escrime depuis tout petit. + Accro à l’adrénaline et aux sports extrême.+ Il a frôlé la mort dans l’accident qui a coûté la vie à sa mère. + Né à Copenhague. + Grand-frère de 2 petits monstres après le remariage de son père. + Enfant, il voulait devenir dresseur de chien de traineaux.



Jamie Dornan :copyright:️ Shiya
Le reste de notre soirée est plus chaste. Des baisers, quelques caresses, un poids semble s’être levé. Il n’y a plus cette appréhension à l’idée de se toucher, de s’exposer l’un à l’autre. Je suis bien avec lui, il est bien avec moi. Même s’il ne m’a pas encore fait connaître le plaisir de m’explorer comme je venais de le faire, je savais que ça finirait par venir. On avait déjà fait un énorme pas ce soir, et je pouvais m’en contenter. Je n’avais rien à regretter de cette soirée. Pas même l’absence de notre sirène, présente avec nous dans nos pensées, et mise au courant de ce moment par une petite vidéo sans mise en scène. La réaction n’avait d’ailleurs pas tardé à suivre, m’amusant beaucoup, autant qu’elle m’excitait de l’imaginer jouer les adolescentes solitaires tout en pensant à nous. Mais ça ne serait que temporaire. Bientôt, on la retrouverait, et c’est avec nous qu’elle prendrait son pied, et c’est devant elle que Loyd et moi explorerons à nouveau notre sexualité. Désormais, tout se ferait à trois, dans le même équilibre pour chacun.

Au matin, routine qui s’effectue à deux, toujours avec la même affection assumée la veille. Une douche à deux, relativement chaste, des baisers, des taquineries, on traîne, on joue un peu les gamins jusqu’à l’heure fatidique à laquelle nous quittons l’appartement pour retrouver notre belle. Café pour nous faire patienter dans le terminal des arrivées, avion assurément bien atterri, nous guettons à deux son arrivée. Silhouette qui se dessine parmi la foule, nous nous empressons de la rejoindre. Loyd le premier à l’embrasser, il ne me faut que quelques secondes pour faire de même sous les regards interloqués de quelques voyageurs. Je suppose qu’on allait devoir s’y habituer. Après tout, ce n’était pas facile pour tout le monde d’accepter que l’on puisse être trois dans une relation. Ce qui était plutôt hypocrite vu le nombre de personnes infidèles. Mais bref, ce n’était pas le débat. « Tu as fais bon voyage ? Tes parents vont bien ? » On la questionne, nous mettant doucement en route pour rejoindre la voiture et rentrer. Chez qui, je ne sais pas, mais un crochet par chez moi allait devoir être nécessaire. « Je sais pas ce que vous comptiez faire pour aujourd’hui, mais on peut s’arrêter chez moi ? J’ai une peluche qui ne va pas apprécier de rester seule encore quelques heures. »
Lullaby
Messages : 1940
Date d'inscription : 13/09/2017
Crédits : Nobody

Univers fétiche : Vie réelle / HP / Twilight / University
Préférence de jeu : Femme
vol de nez
Lullaby En ligne
Dim 19 Sep - 22:38
original.jpg
Alexandra Blomdahl
J'ai 28 ans ans et je vis à Oslo, Norvège. Dans la vie, je suis Créatrice de robe de mariée et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en trouple. Je suis née en Suède

Alexandra, de son nom complet Alexandra Viktoria Aurora Blomdahl, est née en suède, à Stockholm, dans une famille d'artistes. Son père est pianiste, sa mère est artiste peintre et la petite fille a grandie dans l'amour de l'art auprès de ses parents. C'est une romantique, sensible. Le genre de fille qui pleure devant le moindre film. Elle rêve de son mariage depuis toute petite et elle adore la mode. Elle a entreprit des études dans l'univers de la mode. Elle est devenue créatrice de robes de mariées en 2014.


Iga Wysocka
La jeune femme s'impatiente comme l'avion devrait atterrir bientôt, lui permettant de retrouver enfin ses deux amours. Après l'affaire de la veille et la petite vidéo qu'ils lui ont envoyée, Leksie ne tient plus en place, désireuse d'en apprendre davantage sur la soirée qu'ils avaient passée et sur les circonstances de cette vidéo. Comment en étaient-ils arrivés là tous les deux ? Elle avait bien vu quelques signes avant-coureurs, mais ils restaient minces et timides. Il avait pourtant suffi d'un seul weekend pour que tout bascule, que tout change. Et si cela la ravit, elle est désireuse de savoir comment tout cela est arrivé, après qu'elle l'ait tant espéré. Et comment elle avait pu manquer ça, surtout.

L'avion, enfin, amorce son atterrissage et la jeune femme rive son regard au hublot pour appercevoir le tarmac qu'ils rejoignent petit à petit. Enfin. Elle n'est plus qu'à quelques minutes de retrouver les garçons. Plus qu'à quelques minutes d'obtenir les réponses qu'elle attend… et de leur faire payer la vidéo de la veille, aussi. Parce qu'elle l'avait retournée, c'est le cas de le dire et qu'ils allaient devoir assumer maintenant.

La porte s'ouvre. La blonde remonte impatiemment l'allée avant de s'engager dans les couloirs de l'aéroport, à la recherche des garçons qu'elle finit par apercevoir un peu plus loin, l'attendant. En un instant, alors, la jeune femme les retrouve et les embrasse tour à tour, devant tout le monde, en se doutant royalement des regards interloqués que l'on glisse sur eux. Elle devrait vivre avec, à présent. Et les garçons la détournent de ces considérations comme ils la pressent de question pour savoir comment s'est passé ce week-end, la devançant dans les interrogations. C'est mieux. Les siennes sont à poser dans la plus stricte intimité.

”- Hé ! Je suis pas un minus ! Mais c'était bien. Un bon weekend.” assure la jeune femme. "Ils vont bien.” poursuit-elle.

Le trio se met en route en parlant, rejoignant la voiture pour rentrer, Jay demandant bientôt à pouvoir passer chez lui au préalable, pour sortir la peluche. Leksie acquiesce d'un mouvement de tête.

”- Ouai on va passer la chercher.” répond la jeune femme. ”Ou on peut rester chez toi aussi. Non ?” demande-t-elle. ”J'ai un programme super sympa en tête et y'a tout ce qu'il faut chez toi !”


Patate Douce
Messages : 623
Date d'inscription : 25/10/2019
Région : Basse-Normandie
Crédits : idk

Univers fétiche : Réaliste, Fantastique.
Préférence de jeu : Homme
Narnia
Patate Douce
Ven 15 Oct - 20:36
tumblr_pkb95pvMdd1qiw3fso7_250.png

Loyd
ANDREWS

J'ai 30 ans et je vis à Oslo, Norvège. Dans la vie, je suis Médecin depuis dix ans, aux urgences et je m'en sors plus que bien . Sinon, grâce à ma chance , je suis à deux amours et je le vis plutôt comme un renouveau.

Enfant unique des Andrews, mère avocate internationale, père chirurgien de renom. A grandi avec sa nounou ; sa véritable figure maternelle, jusqu'à qu'elle soit renvoyé au Mexique. La cherche depuis. Relations tendues mais cordiales en apparence avec sa mère. Souffre de la peur de l'abandon.


Heny Cavill by bambieyestuff
Tout comme les passants, j'admets que ça me fait étrange de pouvoir s'embrasser en public autant que ça me fait sourire de découvrir des réactions. Je sais que nous serons hors du commun. Je crois en nous. Vivre à trois n'est pas une décision prise à la légère. Et je sais que je ne le regretterais pas, ce n'est plus de l'ordre de l'expérience, à présent que j'ai offert, mon corps, et mon âme aux deux. On décide d'aller chez Jay, pour qu'une mademoiselle puisse se soulager mais également, savoir ce qu'avait en tête notre sirène. S'envoyer en l'air hurle ma conscience. Et je hausse les épaules mentalement. Tout m'ira.

On quitte l'aéroport, tout en l'écoutant nous en dire davantage sur son séjour. Bagage fourré dans le coffre, et je prends place côté conducteur. Je laisse décider qui se fout à côté de moi. Parce que je déteste cette sensation d'être un chauffeur. Musique en fond sonore et je quitte le parking pour aller le tiers. On tombe dans les bouchons, gros coup de barre qui s'abat sur moi. La courte nuit commence à me faire sentir ses effets.

C'est un appel qui me fait sortir de mes songes. Je le prends, en appuyant sur un bouton appareillé au volant, haut parleur. Urgence à l'hôpital mais dans mon service et ne concerne pas un de mes internes. Je me confonds donc en excuses prétextant être indisponible, devant gérant une urgence familiale. Faire taire ma libido, ça l'était, non ? Au fond, je vais culpabiliser, car on se devait s'entraider mais pour le retour de BabyFace, je ne voulais pas écourter nos retrouvailles.

Trente minutes plus tard, je peux enfin me garer en bas de chez le second homme et je m'étire dès que je sors de la tole. On le laisse ouvrir la marche et c'est sa chienne qui nous fait la fête. Les salutations faites, j'échoue dans son canapé, limite prêt à pioncer.






Maddy'n
Messages : 452
Date d'inscription : 10/10/2019
Région : IDF
Crédits : Pop-Gun

Univers fétiche : Fantasy / Réel
Préférence de jeu : Les deux
cat
Maddy'n
Sam 30 Oct - 19:59
image.png
Elijah "Jay"
Anders

J'ai 30 ans ans et je vis à Oslo, Norvège. Dans la vie, je suis Coach de Sport et je m'en sors bien. Sinon, grâce à un pari pourtant stupide, je suis en couple et j’en suis heureux.

+ Il pratique l’escrime depuis tout petit. + Accro à l’adrénaline et aux sports extrême.+ Il a frôlé la mort dans l’accident qui a coûté la vie à sa mère. + Né à Copenhague. + Grand-frère de 2 petits monstres après le remariage de son père. + Enfant, il voulait devenir dresseur de chien de traineaux.



Jamie Dornan :copyright:️ Shiya
Il faut reconnaître que nous sommes bien heureux d’avoir retrouvé notre sirène, de nous être retrouvés tous les trois. Certes, l’absence de la belle n’avait duré que le temps d’un week-end, mais c’était suffisamment long pour se rendre compte qu’on s’était finalement bien attaché les uns aux autres, et que l’absence ne serait-ce que de l’un.e d’entre nous suffirait à ressentir le changement. Car nous étions vraiment trois partie intégrantes de cette relation. Nous l’embrassons tour à tour, récupérant ses affaires pour rejoindre la voiture, la laissant nous parler de son week-end, sans mentionner d’une quelconque façon les événements intimes qui s’étaient produits, et sur lesquels, je m’attendais à un flot de questions en tout genre. Mais pour le moment, notre belle semble être aussi sage que le médecin et moi, ce qui j’espérais, n’allait pas trop durer.

Deux à l’avant de la voiture, une à l’arrière pour éviter toutes tentations de faire quelques petites bêtises alors que l’un se doit de garder les yeux rivés sur la route. Et je préférais mille fois prendre mon mal en patience plutôt que de déstabiliser Loyd, même si la circulation est loin d’être fluide, et que l’on fait du sur-place de longue minute. Un passage à vide qui me coupe une partie de mon énergie et me fait bailler plus d’une fois, encore fatigué par cette courte nuit qui a été notre. Appel pour le médecin, j’ai un regain d’énergie, me redressant sur mon siège, prêt à faire une scène si le médecin nous abandonnait maintenant. Mais la raison semble être avec lui aujourd’hui, car il annonce une urgence familiale pour ne pas avoir à s’y rendre, ce qui me fait légèrement sourire. Combler les désirs de ses tiers pouvait donc être vu comme tel. C’était bon à savoir.

Il faut encore trente minutes pour rejoindre mon appartement ou une peluche nous accueille joyeusement aussitôt la porte ouverte. « Oui, à moi aussi tu m’as manqué mon bébé ! » Je caresse frénétiquement, jouant doucement avec son museau. « J’espère que t’as été sage. » En réalité, je n’en doutais pas vraiment. Il y avait bien longtemps qu’elle ne me faisait plus de bêtises dans l’appartement quand je l’y laissais seule. en réalité, j’avais surtout le sentiment que c’était moi que ça dérangerait surtout de la savoir seule aussi longtemps. Un jour, il faudrait sûrement songer à une solution plus pratique la concernant. Nous concernant. J’attrape sa laisse et elle devient toute folle alors que je passe le harnet dans le crochet de son collier. « Je vais lui faire prendre l’air un petit quart d’heure. Je suppose que vous restez là ? » Je regarde le médecin, déjà affalé dans le canapé. « T’as le droit de faire une sieste pendant 20 minutes, mais pas de bêtises sans moi, sinon je vous boude tout les deux ! » Je regarde alternativement Loyd et Alexandra, l’air réprobateur, avant de passer la porte. « Allez, à toute ! »
Contenu sponsorisé
Never two without three. Never them without me ft. Lullaby & Maddy'N
Page 2 sur 5
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Sujets similaires
-
» Lullaby
» Les personnages de Lullaby
» storm lullaby
» lullaby ♔ you're in my head, always, always, always.
» Présentation The Lullaby

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers réel :: Europe-
Sauter vers: